L eau et la toilette de la Renaissance au début du 20 ème siècle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L eau et la toilette de la Renaissance au début du 20 ème siècle"

Transcription

1 1 Le Département de Seine Maritime présente : L eau et la toilette de la Renaissance au début du 20 ème siècle Exposition du 6 avril 2013 au 12 janvier 2014

2 2 Communiqué de presse Se rincer les mains sous l eau du robinet, prendre une douche le matin au réveil ou se plonger voluptueusement dans un bain chaud sont des habitudes ancrées dans notre quotidien. Contrairement aux apparences, l utilisation de l eau pour effectuer sa toilette n a pas toujours été ni évidente ni familière au cours des siècles passés. C est ce que démontre la nouvelle exposition «L eau et la toilette, de la Renaissance au 20 e siècle» à découvrir à partir du 6 avril prochain au Musée des Traditions et Arts Normands Château de Martainville. Cette exposition labélisée par le festival Normandie Impressionniste 2013, présentée dans les salles du musée jusqu au 12 janvier 2014, retrace l évolution progressive des mentalités et des comportements sur l usage de l eau pour l hygiène corporelle. L apparition et l aménagement de lieux spécifiquement destinés à la toilette y est évoquée, avec la reconstitution d un cabinet de toilette de la fin du 18 e siècle, comparé à une salle de bain du 19 e siècle finissant, équipée du confort moderne de l époque permettant notamment de chauffer l eau du bain à volonté. De nombreux objets et accessoires de toilette témoignent de l évolution de l hygiène individuelle depuis la lointaine Renaissance, accompagnée de la préoccupation croissante portée à l apparence et aux soins du corps, grâce à l entretien de la barbe, des cheveux et à l usage de parfums et produits cosmétiques. Ainsi, l exposition «L eau et la toilette, de la Renaissance au 20 e siècle» rassemble de jolis flacons à parfum, des délicats poudriers et boîtes à fard aux décors minutieux, les premières brosses à dents popularisées en France à l époque napoléonienne ou des nécessaires de toilette plus spécifiquement masculins pour le rasage de la barbe. Sont également présentées les pièces de mobilier qui équipaient autrefois les salles de bains, devenues au fil du temps ce lieu privilégié de l intimité que nous connaissons aujourd hui. Exposition du 6 avril 2013 au 12 janvier 2014 «L eau et la toilette, de la Renaissance au 20 e siècle», Musée des Traditions et Arts Normands - Château de Martainville RN 31 (direction Beauvais) Martainville-Epreville Tel : / site Internet : Plein tarif : 3,50 / tarif réduit : 2 (plus de 65 ans, groupe de plus de 15 personnes). Gratuit pour les moins de 18 ans, personnes handicapées, étudiants, demandeurs d emploi. Département de Seine-Maritime Direction des Sites et Musées contact : Myriam Guihot Tel : (lundi au vendredi)

3 Histoire de la toilette, un rapport tourmenté entre l homme et l eau Le mot hygiène vient du grec hugienon qui signifie santé et dont la déesse est Hygie. Ce terme n apparait dans le dictionnaire qu à la Renaissance. En Grèce, le bain fait partie du quotidien, en lien avec le culte du corps et de la beauté. A Rome, la construction des thermes témoigne de cet engouement pour l eau et les bains. Ce sont des lieux luxueux, ouverts à tous, symboles de convivialité et de loisir. L avènement de l ère chrétienne remet totalement en cause ce rapport à l eau et à la baignade, en rendant la nudité synonyme de péché. Ainsi, au Moyen Âge, la pratique du bain se raréfie et la peur de l eau s impose dans les mentalités. L eau véhiculerait des maladies en leur permettant de pénétrer dans le corps par les pores de la peau dilatés par l eau chaude. Au 12 ème siècle, cependant, les bains de vapeur en pratique dans l Empire Byzantin s imposent en France. A Paris, des bains publics à étuves se multiplient, espaces de fête, de jeu et de plaisir. Plus qu un souci de propreté, c est bien le plaisir des sens qui se manifeste dans cette pratique du bain : l Eglise y voit des lieux de débauche et de luxure. Leur fermeture est réclamée pendant les épidémies de peste en 1450 à Paris et définitivement proclamée en Durant les 16 ème et 17 ème siècles, seuls les bains de rivière, reconnus vivifiants et les bains à visée thérapeutique sont autorisés. On se lave les mains et le visage à l aide de linges humides et parfumés. Parfum, maquillage et coiffure sont autant d artifices permettant de masquer les odeurs et de pallier au manque d hygiène. La propreté passe désormais par le changement régulier du linge de corps et par la blancheur des parties visibles de ce linge (col et manche). Le siècle des Lumières impose une nouvelle vision de l hygiène et du rapport à l eau. Le retour du bain et la dissipation de la peur de l eau sont les conséquences directes d un net recul des épidémies. Les traités d hygiène et de cosmétique se multiplient. Les manuels prescrivent les comportements d hygiène à observer et les traités de cosmétique délivrent recettes et conseils de parfum, pommades et autres fards. Au 18 ème siècle, la toilette devient une affaire plus intime, les lieux et les objets autour de cette pratique se spécifient. L aristocratie s empare de ce renouveau du bain et les premiers cabinets de toilette apparaissent à Versailles. Les baignoires font leur apparition dans de nouvelles pièces dédiées à la propreté et au soin du corps. Les usages excessifs des poudres, parfums et pommades sont dénoncés au nom d un retour à la nature soutenu par le mouvement des Lumières. La propreté redevient une affaire liée au corps, à la peau, à l intime et non plus aux vêtements et aux artifices. Devant la table de toilette du 18 ème siècle, les dames effectuent leur toilette d apparat, les ablutions se font dans l intimité du cabinet de toilette. 3

4 La salle de bain, un nouveau confort Le pluriel de salle de bains s explique par le fait que jusqu au 18ème siècle, on utilisait deux baignoires, une pour se laver et une pour se rincer. Au 19ème siècle, la salle de bain se démocratise dans les appartements bourgeois des villes grâce à la convergence de plusieurs progrès techniques et de l évolution des mentalités. La pratique de la toilette évolue, elle devient plus fréquente, plus régulière et se diversifie. Elle se déroule dans l intimité d une pièce qui lui est dédiée : la salle de bains. Mais c est surtout un progrès technologique qui va permettre aux salles de bains de se multiplier dans les habitations : l arrivée de l eau courante et celle du gaz. Au 20ème siècle, la production en série de l appareillage de la salle de bain (toilette, bidet, baignoire) accélère la démocratisation de cette nouvelle pièce, signe de confort et de richesse. L hygiène au 19ème siècle : la science au service de la propreté Sous la Troisième République, l Etat, encouragé par le courant hygiéniste, tente de véhiculer de nouveaux préceptes d hygiène synonymes de moralité et d ordre social. Pour cela, les pouvoirs publics investissent dans de nouvelles infrastructures dédiées à l hygiène du corps. Les établissements de «baindouches» se multiplient partout en France à l initiative des municipalités ou des entreprises paternalistes soucieuses de mettre à disposition de leurs ouvriers, des lieux dédiés à la propreté. Durant le 19ème siècle, l hygiène publique est l affaire de tous. En témoignent les premières publicités pour le savon, la multiplication des manuels d hygiène et l instauration de cours d hygiène obligatoires à l école. Les bains publics se multiplient en ville, notamment à Paris sur la rive droite dans les quartiers les plus aisés. Avant 1914, seuls les grands appartements de la bourgeoisie possèdent une salle de bains. La toilette se fait pour la plupart dans la chambre ou dans la cuisine pour avoir un peu de chaleur, avec une bassine et un broc ou dans un tub Les commodités: histoire des «petits coins» L évolution des lieux de commodité est directement liée à celle des pratiques d hygiène et à la naissance de l intimité et de la pudeur. Du Moyen Âge au 17ème siècle, la saleté règne de la cour de Versailles aux rues de Paris. Le «tout à la rue» est la règle. C est au 18ème siècle, que les premiers immeubles parisiens sont dotés de cabinets équipés d une colonne en terre cuite évacuant les immondices vers la fosse d aisance. Au cours du 18ème siècle, les pratiques d hygiène évoluent lentement dans l aristocratie et les notions d intimité et de pudeur se développent. La toilette devient une affaire intime que l on n étale désormais plus aux yeux de tous. Il en va de même pour les commodités qui vont progressivement rejoindre de nouvelles pièces dédiées à l hygiène comme les cabinets de toilette. 4

5 Se parfumer Le parfum a été utilisé dès l Antiquité sous formes d huiles et d onguents réalisés à partir de plantes, résines et fleurs. Au Moyen Âge, le parfum est utilisé comme un désinfectant qui sert à se protéger des épidémies. On découvre la technique de la distillation inventée par les Arabes et l utilisation de l alcool comme solvant, donnant naissance à la parfumerie. A la Renaissance, la parfumerie prend un nouvel essor grâce à Catherine de Médicis qui arrive d Italie avec son parfumeur attitré, René Le Florentin. Au 17ème siècle, l hygiène corporelle est négligée et pour changer d air, les gens s arrosent de senteurs boisées ou florales. Au 18ème siècle, la cour de Louis XV reçoit le nom de Cour parfumée et l étiquette impose un parfum différent chaque jour. Au 19ème siècle, l impératrice Joséphine contribue à mettre le musc à la mode et des fragrances plus exotiques telles que la vanille, le girofle et la cannelle. A la fin du 19ème siècle s organisent, autour des femmes de la bourgeoisie, le commerce et l industrie des parfums. Au début du 20ème siècle, le parfum devient un produit de luxe qui a désormais un nom et un flacon. Le flaconnage en Haute-Normandie En Haute-Normandie, la vallée de la Bresle est connue pour son activité verrière depuis le Moyen Âge. Au 19ème siècle, les verreries orientèrent leurs entreprises vers le flaconnage de luxe pour le parfum. Depuis le 19ème siècle les parfumeurs parisiens font réaliser leurs flacons dans la vallée de la Bresle qui est encore aujourd hui le pôle qui fournit près de quatre-vingts pour cent des flacons de parfum de luxe dans le monde. Se maquiller Le teint De la Renaissance au 20ème siècle, le teint blanc est le symbole de la beauté et de la pureté de l aristocratie et de la bourgeoisie parisienne. Au Sous l Ancien Régime, les cours de Louis XIV et de Louis XV voient le visage, le cou et les bras fardés de blanc, rehaussés de rouge sur les joues et les lèvres, et de bleu pour souligner délicatement les veines. La fin du 18ème siècle prend conscience des effets néfastes de ces produits, encourageant la mode du «naturel». Au cours du 19ème siècle la poudre de riz remplace l amidon et le talc. Après la Première Guerre mondiale, les progrès de la chimie rendent les cosmétiques accessibles à toutes les femmes, même si on se maquille peu dans les campagnes. Les fards Dès le 17ème siècle, le maquillage est utilisé dans toutes les classes sociales, l aristocratie utilisant par préciosité des fards à base de poudre d'or, d'argent ou de pierres précieuses. Le rouge est censé masquer la vieillesse et son intensité renseigne sur l origine sociale. Dès la fin du 18ème siècle, on se maquille moins et au cours du 19ème siècle, seules les prostituées et les comédiennes sont fardées. 5

6 La mouche Au 18ème siècle apparaît le phénomène de la mouche, petit morceau de tissu, collé sur la peau du visage, du cou ou du décolleté, de forme variable. La mouche permet de faire ressortir la blancheur de la peau ou à dissimuler une imperfection. En fonction de sa position, la mouche prend une signification particulière : majestueuse sur le front, passionnée près de l œil, galante sur la joue ou discrète, sur la lèvre inférieure. Le rouge à lèvres. Au 16ème siècle, les femmes utilisent un mélange à base de poudre d insectes ou de la cochenille puis au 17ème siècle, on préfère des pommades au jus de raisin, figue ou mûre. Jusqu au 19ème siècle, le fard à lèvres se présente sous forme liquide ou crémeuse. Puis, le rouge à lèvres se présente en tube ou en bâton. Les yeux Pour souligner les yeux, les Égyptiens ont inventé le khôl qui sera utilisé pendant des siècles en Orient puis en Occident. Plus proche de nous, Eugène Rimmel ( ), créateur d une société de produits de beauté à Londres, invente le rimmel et le premier mascara. Se coiffer Du Moyen Âge jusqu au 17ème siècle, les barbiers rasent la barbe, coupent les cheveux, pratiquent la saignée et arrachent les dents. Puis, Louis XIV scinde la corporation et les barbiers sont alors limités aux soins capillaires. A la fin du 18ème siècle, Louis XVI crée six cents offices de coiffeurs grâce au recul de la mode des perruques. Cependant, la visite chez le coiffeur se démocratisera seulement au début du 20ème siècle. Au 16ème siècle, la mode exige de porter le front dégagé et les dames s épilent la naissance des cheveux. Les coiffures deviennent plus extravagantes au 17ème siècle. A la cour de Louis XIV, les coiffures restent d abord sages jusqu en 1660 avec la frisure à la Sévigné. Puis, elles prennent la forme de véritables échafaudages soutenus par des armatures de fils de fer. Le 18ème siècle marquera la mode des perruques masculines et féminines, dont les plus hautes pouvaient atteindre jusqu à quatre-vingt-six centimètres. Par souci d économie, les coquettes peuvent garder leur perruque poudrée à l amidon jusqu à trois semaines! Durant tout le 19ème siècle, la coiffure féminine sera dédiée à la frisure et au bouclage. L usage du shampoing n apparaîtra qu au cours du Second Empire. Au début du 20ème siècle, on invente la technique de la «permanente» qui permet de garder plus longtemps une chevelure frisée. Le premier champoing colorant est mis au point avant 1914 par Eugène Schueller, le fondateur de l Oréal. Le peigne. Depuis la Préhistoire, on utilise le peigne pour la toilette de la chevelure. Certains comportent deux rangées de dents : une pour démêler voire épouiller la chevelure et une pour lisser et apprêter la coiffure. Au 17ème siècle, il a une vocation de propreté car il permet d enlever la poudre qui sert à nettoyer les cheveux. La fabrication de peignes en Haute-Normandie. Dans le département de l Eure, le village d Ezy-sur-Eure a été un important centre de production de peignes entre 1820 et la Seconde Guerre mondiale. Au début du 20ème siècle, près de deux 6

7 mille personnes travaillent pour cette industrie qui fournit les grands couturiers et les coiffeurs parisiens. Se raser Se raser est un acte de propreté spécifiquement masculin qui porte le nom de pogonotomie, terme inventé par le créateur du rasoir à rabot, ancêtre du rasoir de sureté, Jean-Jacques Perret. Un nécessaire de toilette pour le rasage est composé d un bassin ou d un plat à barbe, d une boîte à éponge, d une boîte à savon, d un blaireau, d un rasoir et d un cuir pour l affûtage. On utilise une brosse pour appliquer le savon à barbe à partir du 18ème siècle. Le premier coupe-chou à lame pliante dans le manche serait apparu au 17ème siècle. À l'origine, le mot désignait un sabre court à lame pliable utilisé dans l'infanterie. Il deviendra l instrument de rasage par excellence touchant toutes les classes sociales. En 1904, l américain King Camp Gillette brevète un système plus hygiénique de rasoir à lame jetable. Le rasoir électrique est mis au point par Jacob Schick dès Les soins de la bouche L hygiène bucco-dentaire est ancienne car déjà pendant la Préhistoire, les Sumériens connaissaient l usage du cure-dents qui était alors fabriqué en bois, en plume, avec une épine ou avec des poils de porc-épic. Au Moyen Âge, des charlatans proposent des poudres dentifrices promettant une extrême blancheur des dents. On utilise le fil dentaire en soie qui est connu dès le 15ème siècle sous le nom d esguillette, ainsi que le gratte-langue qui est réservé à une élite. L essor de l hygiène dentaire est freiné à la Renaissance. Au cours du 17ème siècle, les femmes placent en bouche des boules musquées pour que leur haleine sente bon. On utilise des poudres et opiats ainsi que des liqueurs pour blanchir les dents dont l émail devait être semblable à de la neige. Les premières recommandations hygiéniques apparaissent surtout à partir du 18ème siècle ainsi que la production industrielle des eaux dentifrices et la diffusion de la brosse à dent. La première brosse à dents a été inventée par les Chinois en Elle est alors composée de poils de sanglier piqués sur un manche en ivoire. Il faut attendre le règne de Louis XV pour que la brosse à dents fasse son apparition à la Cour. En France, elle connaît un véritable essor grâce à Bonaparte qui se brossait régulièrement les dents et imposa la brosse à dents dans le paquetage des soldats en 1790, développant ainsi sa commercialisation. Du 17ème au 19ème siècle, l hygiène bucco-dentaire est réservée à une minorité de privilégiés. En 1800, à Paris seuls quarante dentistes reconnus sont recensés pour une population de habitants. 7

8 RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Musée des Traditions et Arts Normands Château de Martainville Martainville-Epreville Tél : Fax : Sur RN 31 à 15 km de Rouen, en direction de Beauvais Ouvert tous les jours de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 (17h00 du 1er octobre au 31 mars). Fermé le mardi toute la journée et le dimanche matin. Dimanche de 14h00 à 18h30 (17h30 du 1er octobre au 31 mars) Fermé les jours fériés suivants : 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre, 1er janvier. Droit d entrée plein tarif : 3,50 ; tarif réduit (plus de 65 ans, groupes) : 2 ; entrée gratuite pour les moins de 18 ans, personnes handicapées, étudiants, demandeurs d emploi et bénéficiaires de minima sociaux (sur justificatif) Visites guidées de l exposition. Des visites guidées de l exposition sont proposées le dimanche à 15h30 : Dimanche 13 octobre, 24 novembre et 8 décembre 2013 Tarif : droit d entrée (voir ci-dessus) + 3 de droit à conférence Réservation auprès du Service des publics (groupes, animations, conférences) : Tél : (du lundi au vendredi) Commissariat d exposition : Mylène Beaufils et Caroline Louet, assistées par l équipe du Musée des Traditions et Arts Normands Coordination du guide : Mylène Beaufils et Caroline Louet Bibliographie : - Vigarello, Georges. Le propre et le sale : l hygiène du corps depuis le Moyen Age. Editions du Seuil Corbin, Courtine, Vigarello. Histoire du corps. Vol 1 et 2. Editions du Seuil - Le bain et le miroir. Soin du corps et cosmétique de l Antiquité à la Renaissance. Gallimard De Bonneville, Françoise. L ABCdaire du bain. Flammarion Sauvat, Catherine. Les objets de beauté. Editions du Chêne Guerrard, Roger-Henri. Les lieux : histoire de commodités. Editions de la découverte Clément David. Hygiène buco-dentaire du 17ème au 19ème siècle en France. l Harmattan

9 ACTIVITES PROPOSEES AUX SCOLAIRES L exposition permet aux élèves de comprendre l évolution, au cours des siècles, des notions d hygiène et de toilette. Pour chaque époque, les lieux d hygiène et les façons de procéder sont expliqués, de l eau plaisir à l eau curative, de la pratique collective des thermes et bains publics à l intimité des cabinets de toilette. Elle met également l accent sur l incroyable avancée que représentent l arrivée de l eau courante, et l installation de dispositifs sanitaires dans tous les logements. Elle montre combien le simple fait d ouvrir, aujourd hui, un robinet pour faire couler de l eau chaude, relève conjointement d un long processus d innovations techniques et d évolution des mentalités. Les focus réalisés sur quelques actions précises (se coiffer, se raser, se maquiller, se brosser les dents.) et les magnifiques objets présentés donnent également un aperçu de certains cérémoniaux liés à l hygiène, impliquant d y consacrer du temps, ou tout du moins, de prendre son temps, quand aujourd hui tout est si rapide. Et apprendre que les brosses à dent ont été inventées par les Chinois, c est une information que les élèves retiendront à l évidence! Enfin, la présentation de l évolution des «petits coins» est l occasion de rappeler combien les notions d intimité et de pudeur sont liées à notre société et à notre éducation. Dans le cadre de l exposition : Visite commentée de l exposition Avec conférencier des sites et musées, pour tous niveaux, durée 1h environ. Tarif : 18 pour les maternelles et les primaires, 26 pour les collèges et les lycées. Réservation obligatoire au Visite libre de l exposition Sous la responsabilité de l enseignant, guide de visite junior envoyé par mail ou téléchargeable sur le site internet. Gratuit, mais réservation obligatoire au Ateliers Fabrication de savons : cycles 2 et 3. A partir de paillettes de savon, les élèves réalisent de petits savons, qu ils pourront bien évidemment rapporter chez eux. Durée 1h30, tarif 26, matériel fourni. Réservation obligatoire au

10 Sur les collections permanentes : Cycles 1 et 2 Visites libres : en autonomie, possibilité de recevoir par mail les documents ou de les télécharger sur le site internet. En intérieur : chasse au trésor musicale En extérieur : Jean et Mathilde dans la ferme du château de Martainville Visites commentées (durée 45 minutes à 1h): La vie de château Grâce à l organisation interne des pièces conservées, et aux nombreux éléments de mobilier présentés, les élèves vont pouvoir se représenter le mode de vie des seigneurs du château entre la fin du Moyen Age et la Renaissance. Objectifs pédagogiques : apprendre à observer les éléments d architecture et de mobilier pour en tirer l essentiel des connaissances et pouvoir proposer des interprétations. Cuisine et aliments d autrefois Présentation de la cuisine, de la laiterie et de tous les éléments liés à la production, à la conservation et à la consommation des aliments, notamment au XIXème siècle. Objectifs pédagogiques : connaître les productions et traditions culinaires locales et régionales, découvrir les modes de conservation et de cuisson d autrefois, essayer de comprendre lien entre forme des objets et usage de ceux-ci. Ateliers (durée 1h30, 30 à 45 minutes de visites et 45 minutes à 1h d atelier) Le costume normand au XIXe siècle Présentation des différentes pièces de costumes, des coiffes et accessoires. Quelques élèves sont déguisés à l aide de pièces de vêtements typiques de la région et de l époque. Objectifs pédagogiques : savoir reconnaître un costume normand, identifier et nommer les différentes parties. Carreaux de faïence Présentation des ateliers de faïence régionaux et de leurs productions, évocation du travail et de son organisation dans les ateliers, des matériaux, des techniques et des décors. Puis, on distribue aux élèves des carreaux de faïence blanche, de la peinture, et on leur demande de réaliser un décor inspiré de ceux vus sur les œuvres exposées. Objectifs pédagogiques : reproduire un décor, en choisissant parmi plusieurs possibilités. Céramique Présentation des pièces de collections des arts du feu et de la vie quotidienne de la paysannerie aux XVIIIe et XIXe siècles, réalisation d un objet de la vie quotidienne en céramique, comme les moules à beurre ou les «crapous» (gourdes en grès). Objectifs pédagogiques : apprendre à observer et à reproduire, trouver des réponses à des problèmes techniques simples. Jardin Visite du domaine, des anciens jardins, explication quant au rôle des espaces cultivés dans un domaine entre le Moyen Age et le XIXe siècle. Plusieurs thématiques au choix ensuite pour la partie activité : «Le monde végétal», «Comment ça pousse?» ou «Les bonnes pratiques du jardinier». (ateliers possibles : Jeu de la graine et de la plante, germination, gîte à insectes, jeu du compost) Objectifs pédagogiques : comprendre comment poussent les plantes, à quoi servent les graines, les insectes, découvrir quelques notions de développement durable. Musique 10

11 Présentation de la salle consacrée à la musique en Haute Normandie, présentation des instruments traditionnels, des outils et des matériaux utilisés, puis travail avec une mallette pédagogique sur la fabrication d instruments de musique réalisés avec des matériaux de récupération. Fabrication d instruments par les élèves. Objectifs pédagogiques : en partant de l observation, essayer de reproduire des types d instruments à l aide de matériaux divers et variés. Réfléchir à des problèmes techniques simples. Cycles 3 Visites libres : en autonomie, possibilité de recevoir par mail les documents ou de les télécharger sur le site internet. En intérieur : chasse au trésor musicale En extérieur : Jean et Mathilde dans la ferme du château de Martainville Visites commentées (durée 45 minutes à 1h): Cuisine et aliments d autrefois Présentation de la cuisine, de la laiterie et de tous les éléments liés à la production, à la conservation et à la consommation des aliments, notamment au XIXème siècle. Objectifs pédagogiques : connaître les productions et traditions culinaires locales et régionales, découvrir les modes de conservation et de cuisson d autrefois, essayer de comprendre lien entre forme des objets et usage de ceux-ci. La vie dans un château à la fin du Moyen Age Le château a gardé intacte la disposition de ses pièces et certains éléments du mobilier datent du Moyen Age. Cela permet aux élèves de se représenter les conditions de vie dans un tel édifice, de comprendre les raisons de la présence de cheminées, de fenêtres parfois étroites, etc Objectifs pédagogiques : savoir identifier ce qui appartient au Moyen Age, faire abstraction des objets pour voir l architecture. La vie en Normandie au XIXe siècle Les collections présentées permettent de découvrir les intérieurs ruraux de plusieurs régions de Seine Maritime (le Pays de Caux, le pays de Bray, le littoral, etc ). Ainsi, habitudes et traditions sont mises en valeur et permettent d aborder la vie quotidienne d autrefois. Objectifs pédagogiques : comprendre la vie dans les campagnes autrefois, l importance des saisons sur le rythme de la vie, découvrir des traditions locales et régionales. Ateliers (durée 1h30, 30 à 45 minutes de visites et 45 minutes à 1h d atelier) Le costume normand au XIXe siècle Présentation des différentes pièces de costumes, des coiffes et accessoires. Quelques élèves sont déguisés à l aide de pièces de vêtements typiques de la région et de l époque. Objectifs pédagogiques : savoir reconnaître un costume normand, identifier et nommer les différentes parties. Carreaux de faïence Présentation des ateliers de faïence régionaux et de leurs productions, évocation du travail et de son organisation dans les ateliers, des matériaux, des techniques et des décors. Puis, on distribue aux élèves des carreaux de faïence blanche, de la peinture, et on leur demande de réaliser un décor inspiré de ceux vus sur les œuvres exposées. Objectifs pédagogiques : reproduire un décor, en choisissant parmi plusieurs possibilités. Les malles peintes Présentation de la collection, explication des traditions techniques et des décors. Puis, les élèves reçoivent un modèle de malle sur lequel ils vont devoir représenter un décor 11

12 «traditionnel», avant de remettre en forme la malle. Chaque élève repart avec son modèle réduit. Objectifs pédagogiques : savoir réutiliser des informations, copier des décors. Faire preuve de soin et de méticulosité. Découvrir un patrimoine local, comprendre certains gestes techniques. Le décor des armoires normandes Les élèves vont découvrir tout le vocabulaire du décor des armoires normandes, repérer tous les symboles qui nous renseignent sur les propriétaires de ces meubles. Puis les élèves vont devoir reproduire un décor. Objectifs pédagogiques : découvrir des codes de représentation, les déchiffrer, essayer de les comprendre. Représenter par la ligne du dessin des décors en relief. Démontage et remontage de maquettes de meubles normands Deux maquettes de meubles, un coffre et une armoire, sont présentées aux élèves : la première partie de l atelier peut paraître simple, puisqu il s agit simplement de démonter ces meubles. Mais ensuite, il faut les remonter.. Objectifs pédagogiques : apprendre à observer pour pouvoir remonter, réfléchir en groupe, savoir écouter les autres. Céramique Présentation des pièces de collections des arts du feu et de la vie quotidienne de la paysannerie aux XVIIIe et XIXe siècles, réalisation d un objet de la vie quotidienne en céramique, comme les moules à beurre ou les «crapous» (gourdes en grès). Objectifs pédagogiques : apprendre à observer et à reproduire, trouver des réponses à des problèmes techniques simples. Jardin Visite du domaine, des anciens jardins, explication quant au rôle des espaces cultivés dans un domaine entre le Moyen Age et le XIXe siècle. Plusieurs thématiques au choix ensuite pour la partie activité : «Le monde végétal», «Comment ça pousse?» ou «Les bonnes pratiques du jardinier». (ateliers possibles : Jeu de la graine et de la plante, germination, gîte à insectes, jeu du compost) Objectifs pédagogiques : comprendre comment poussent les plantes, à quoi servent les graines, les insectes, découvrir quelques notions de développement durable. Musique Présentation de la salle consacrée à la musique en Haute Normandie, présentation des instruments traditionnels, des outils et des matériaux utilisés, puis travail avec une mallette pédagogique. Objectifs pédagogiques : en partant de l observation, essayer de reproduire des types d instruments à l aide de matériaux divers et variés. Réfléchir à des problèmes techniques simples. COLLÈGES Visites commentées (durée 1h): Du château-fort à la demeure de plaisance Quels sont les éléments encore visibles qui montrent que le château a été conçu à l origine comme un bâtiment à défendre? Quels sont ceux, à l inverse, qui tiennent uniquement du plaisir des yeux et du confort de vie? C est ce que vont découvrir les élèves au cours de cette visite, qui les mènera de l extérieur à l intérieur du château, pour apprendre à identifier les traces et vestiges encore visibles. Objectifs pédagogiques : comprendre qu un monument n est pas figé mais se transforme continuellement. Apprendre à repérer les traces et vestiges et à les interpréter. Comprendre que l évolution du monument est liée à celle du mode de vie de ses habitants. 12

13 La vie en Normandie au XIXe siècle d après des textes de Gustave Flaubert et de Guy de Maupassant. La visite se déroule dans la cuisine et la laiterie, dans la salle des armoires, celle du Pays de Caux (la plus représentative), celle du littoral (pour les meubles d enfants) et enfin au dernier étage pour les costumes et accessoires. Thèmes abordés : l alimentation, le mobilier, les traditions, et tout ce qui a trait à la vie quotidienne. Objectifs pédagogiques : mettre en relation les textes descriptifs étudiés en classe et les objets existants réellement. Apprendre à être critique par rapport à un texte, mettre celui-ci dans son contexte historique et environnemental d écriture. Atelier (durée 1h30, 30 à 45 minutes de visites et 45 minutes à 1h d atelier) Démontage et remontage de maquettes de meubles normands Deux maquettes de meubles, un coffre et une armoire, sont présentées aux élèves : la première partie de l atelier peut paraître simple, puisqu il s agit simplement de démonter ces meubles. Mais ensuite, il faut les remonter.. Objectifs pédagogiques : apprendre à observer pour pouvoir remonter, réfléchir en groupe, savoir écouter les autres. Le pouvoir des images Découverte de la collection de mouchoirs imprimés de la famille Buquet, images de pouvoir, allégoriques, de presse ou à l usage de la vie quotidienne Les élèves doivent analyser et critiquer les images, notamment politiques, et interpréter le message véhiculé par l image. Objectifs pédagogiques : apprendre à discerner ce qui tient de la propagande dans une image, et acquérir ainsi des clés de lecture pour la publicité, les discours politiques, etc.. Projet annuel «Film et manuscrit» : Les élèves doivent rédiger une nouvelle «à la manière de Flaubert et Maupassant», transcrire leur nouvelle sur un support de papier «jauni» en utilisant une écriture XIXe, puis écrire le scénario de leur film. Travail en classe sur le script, le choix des costumes et des décors, répétitions. Tournage des scènes au Château de Martainville. Matériel vidéo : à voir selon que le collège possède ou non ce matériel. Objectifs pédagogiques : comprendre le quotidien du XIXe siècle, travail d écriture, de calligraphie, d imagination.notions techniques concernant la vidéo, etc.travail en groupe. 8 séances minimum + travail en classe. 13

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

Cet été venez découvrir La naissance d un musée

Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée En

Plus en détail

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef Maquilleur(euse) + «Chef Maquilleur(euse)» APPELLATION(S) DU METIER Chef maquilleur Maquilleur DEFINITION DU METIER Le chef maquilleur est en charge du maquillage visage et corps, ainsi que de la

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE ARCHIVES MUNICIPALES DE SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE DEFINITION DES ARCHIVES Code du patrimoine Partie législative o LIVRE II : ARCHIVES TITRE Ier : RÉGIME GÉNÉRAL DES ARCHIVES

Plus en détail

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE Le MuséAl a ouvert ses portes au début du mois d Octobre 2013. Il permet d accueillir les élèves dans un cadre contemporain

Plus en détail

INTRODUCTION. Le Rasage : au-delà du quotidien

INTRODUCTION. Le Rasage : au-delà du quotidien INTRODUCTION Le Rasage : au-delà du quotidien Tous les jours des centaines de millions d hommes partagent un rituel commun : le rasage. Corvée pour les uns, soins pour les autres il est le passage obligé

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Petite histoire de la Nouvelle-France Activités de compréhension de texte / 2 e et 3 e cycles du primaire

Petite histoire de la Nouvelle-France Activités de compréhension de texte / 2 e et 3 e cycles du primaire Texte «Plus le bouc pue; plus la chèvre l aime.» Proverbe de l Ancien Régime Tous les historiens s entendent à dire que les 17 e et 18 e siècles sont parmi les pires époques en terme d hygiène corporelle.

Plus en détail

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 EXPLORER LE MONDE Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 Programmes 2015 Explorer le monde du vivant, des objets, de la matière Explorer le monde Se repérer dans le temps et l espace l espace Découvrir

Plus en détail

Service éducatif et culturel

Service éducatif et culturel Service éducatif et culturel Activités pour groupes de personnes handicapées Adultes, jeunes et enfants Le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille tous les publics en situation

Plus en détail

Groupes Scolaires 2015. En plein cœur du Périgord. Ville d art et d histoire - Station de Tourisme

Groupes Scolaires 2015. En plein cœur du Périgord. Ville d art et d histoire - Station de Tourisme Groupes Scolaires 2015 - PERIGUEUX En plein cœur du Périgord Ville d art et d histoire - Station de Tourisme Nos offres de visites et d'ateliers Les Visites guidées Périgueux à l époque gallo-romaine Découverte

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

Prix Entreprise & Convivialité 2012. Catégorie ACTIVITE

Prix Entreprise & Convivialité 2012. Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2012 Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2012 Bouygues Ile-de-France Habitat Social BOUYGUES «La semaine presque parfaite» Du 16 au 20 mai 2011 > Générer les

Plus en détail

Activité : construction d un arbre généalogique ou d un album photos.

Activité : construction d un arbre généalogique ou d un album photos. Activité : construction d un arbre généalogique ou d un album photos. - Arbre pré-fait sur feuille A3 (plusieurs modèles sont mis à disposition). - Stylo quatre couleurs, feutres, ciseaux, colle, taille

Plus en détail

Erdréa. Nantes - Erdre-Porterie

Erdréa. Nantes - Erdre-Porterie Erdréa Nantes - Erdre-Porterie Un nouveau quartier au bord de l Erdre Une certaine douceur de vivre Nantes, en liaison directe avec les rives du site classé de l Erdre, l éco-quartier Erdre-Porterie, au

Plus en détail

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame 1- Hôpital des Sœurs grises Plusieurs classes de personnes viennent en mes murs. Qu elles soient riches ou pauvres elles ont, pour la majorité, un point en commun. Elles viennent se faire soigner par des

Plus en détail

SOMMAIRE. Des cheveux en bonnes santé en 5 points. www.zenaba.com

SOMMAIRE. Des cheveux en bonnes santé en 5 points. www.zenaba.com Des cheveux en bonnes santé en 5 points Crépus, bouclés ou frisés, offrez leur une santé! Cet ouvrage va vous fournir tous les conseils nécessaires, pour qu ils retrouvent leur éclat d origine. Découvrez

Plus en détail

PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS. Journées du. Patrimoine à Saint-Louis. Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h

PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS. Journées du. Patrimoine à Saint-Louis. Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS Journées du Patrimoine à Saint-Louis Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h QUELQUES MOTS SUR L hôpital Saint-Louis Edifié au tout début

Plus en détail

Classes Découverte des musées de Florence

Classes Découverte des musées de Florence Classes Découverte des musées de Florence 2010/2011 Bienvenue dans les Classes à la découverte des musées de Florence Ces modules sont conçus à destination : - Des collèges et lycées italiens avec section

Plus en détail

Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON

Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON Compétences visées : - Analyser une empreinte de dents, des maquettes de dents en coupe. - Connaître le nombre et le rôle des différentes

Plus en détail

Le Télégraphe de Chappe et son musée

Le Télégraphe de Chappe et son musée DOSSIER PÉDAGOGIQUE Le Télégraphe de Chappe et son musée Saint-Marcan Situé un point haut offrant un panorama exceptionnel sur la Baie du Mont-Saint-Michel, le Télégraphe de Saint-Marcan est un témoignage

Plus en détail

Lundi 26, mardi 27 et mercredi 28 mai 2014

Lundi 26, mardi 27 et mercredi 28 mai 2014 Lundi 26, mardi 27 et mercredi 28 mai 2014 Jean Yves Le Net AUTOCARS LE NET 2 RUE CHANOINE MARTIN BP 70401 56500 REGUINY FRANCE www.autocars-lenet.com tél 02 97 386 101 Sécurité et Compétence Les conducteurs,

Plus en détail

Naissance d une marque

Naissance d une marque Naissance d une marque Entre mots et parfums, Autrepart a souhaité créer un concept unique et novateur inspiré de la littérature pour créer une collection où chaque gamme est un univers de bien-être :

Plus en détail

Les Français et le bien-être : Quoi de neuf?

Les Français et le bien-être : Quoi de neuf? Communiqué de presse A Paris, le 27 juin 2013 Les Français et le bien-être : Quoi de neuf? Darty, spécialiste du petit électroménager dédié au bien-être, a toujours été soucieux d anticiper les besoins

Plus en détail

1/ Couleurs et lumières

1/ Couleurs et lumières Programme de formation Coach en Image Module 1 1/ Couleurs et lumières 1.1 Les couleurs sont liées à la lumière 1.2 Principes physiques 1.3 En réalité, il n existe que trois couleurs: RVB 1.4 L oeil en

Plus en détail

Animation compostage en maternelle

Animation compostage en maternelle Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Animation compostage en maternelle À la suite d un jeu de questions-réponses les enfants retracent le cycle de la fabrication du compost.

Plus en détail

Prix de vente : 287 000 Euros

Prix de vente : 287 000 Euros Visite du bien : 630208 Localisation : Saint-Caprais Ville proche : Bourges à 12 Km Autoroute : A71 à 12 Km Aéroport : Bourges Des prestations de qualité pour cette bâtisse cossue refaite à neuf en 2009,

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

«Mes recettes écologiques»

«Mes recettes écologiques» «Mes recettes écologiques» Parce que la protection de l environnement nous concerne tous! En 2016, en adoptant le ménage vert au domicile Depuis maintenant 5 ans, nos salariés sont sensibilisés et formés

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

CATALOGUE DES VISITES ANIMÉES DE LA MAISON DE LA PIERRE ET DU CIMENT AINSI QUE LES JOURNÉES ORGANISÉES AVEC NOS PARTENAIRES.

CATALOGUE DES VISITES ANIMÉES DE LA MAISON DE LA PIERRE ET DU CIMENT AINSI QUE LES JOURNÉES ORGANISÉES AVEC NOS PARTENAIRES. CATALOGUE DES VISITES ANIMÉES ET DES ATELIERS DE GROUPES DÉCOUVREZ LE CATALOGUE DES VISITES ET ATELIERS DE LA MAISON DE LA PIERRE ET DU CIMENT AINSI QUE LES JOURNÉES ORGANISÉES AVEC NOS PARTENAIRES. En

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Une journée du roi. Les secondes entrées : Il s agit des gens de qualité qui souhaitent voir le roi. Ils sont annoncés par l huissier.

Une journée du roi. Les secondes entrées : Il s agit des gens de qualité qui souhaitent voir le roi. Ils sont annoncés par l huissier. 1 Une journée du roi Vers 8 heures : Le premier valet de chambre réveille le roi en disant : «Sire, voilà l heure!» Les valets entrent et allument le feu, ils ouvrent les volets. Puis, le premier médecin

Plus en détail

RÉNOVER JUDICIEUSEMENT SON HABITATION, GRÂCE AUX 8 PLAQUETTES RÉNOVATION GRATUITES DE L AQC

RÉNOVER JUDICIEUSEMENT SON HABITATION, GRÂCE AUX 8 PLAQUETTES RÉNOVATION GRATUITES DE L AQC Service de presse RÉNOVER JUDICIEUSEMENT SON HABITATION, GRÂCE AUX 8 PLAQUETTES RÉNOVATION GRATUITES DE L AQC Un jour ou l autre, tout particulier soucieux du devenir de son patrimoine, ou simplement désireux

Plus en détail

Rome ITALIE. Fiche Technique 2013

Rome ITALIE. Fiche Technique 2013 Rome ITALIE Fiche Technique 2013 L'Italie est une invitation aux voyages, tant elle a de richesses pour séduire. Ses villes, son architecture et ses vestiges témoignent d'une histoire mouvementée depuis

Plus en détail

LOUNGE BASTILLE. à Paris XI ème. Branchez-vous au cœur de la capitale!

LOUNGE BASTILLE. à Paris XI ème. Branchez-vous au cœur de la capitale! LOUNGE BASTILLE à Paris XI ème Branchez-vous au cœur de la capitale! La place de la Bastille Bienvenue à Paris XI ème! Discret le jour et animé la nuit, à la fois populaire et branché, le XI ème arrondissement

Plus en détail

Guide d habiletés sociales

Guide d habiletés sociales Je veux être bien dans ma peau! Guide d habiletés sociales Carnet réalisé par Hélène Laliberté Enseignante C.S. Lac Abitibi Janvier 2007 1ère édition Nom : Hygiène Apparence Santé J ai une bonne hygiène...

Plus en détail

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012 Belfort, le 30 janvier 2012 Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer La Ville de Belfort inaugure le Domicile Protégé, un lieu de vie spécifiquement adapté aux personnes atteintes

Plus en détail

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de La poste : La Missive des Archives N 10 Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883 La poste à cette époque se situait, place de l église dans la maison de Monsieur CAROUZET,

Plus en détail

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant Fiche connaissances pour l enseignant L HYGIENE Ce qu il faut savoir Il est capital d avoir une hygiène corporelle appropriée pour éviter de tomber malade ou de rendre malade les autres. Donc on se lave

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Prix de vente : 362 000 Euros

Prix de vente : 362 000 Euros Visite du bien : 630202 Localisation : Sagonne Ville proche : Bourges à 42 Km Autoroute : A71 40 Km Aéroport : 40 Km Une authentique ferme Berrichonne rénovée avec soin dans un petit coin de paradis! Au

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

expositions animations découverte visites concerts performances journée médiévale histoire

expositions animations découverte visites concerts performances journée médiévale histoire journée médiévale expositions animations découverte visites concerts performances histoire Château de Vincennes >>> Avenue de Paris Circuits par le Service historique de la Défense Inscription préalable

Plus en détail

«Menuiserie Charpente»

«Menuiserie Charpente» «Menuiserie Charpente» Présentation sommaire Identification : Entreprise de charpente, menuiserie, escalier et spécialisée dans la restauration du bâti ancien. Egalement ouverts à la création contemporaine.

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection mercredi 3 juin 2015 à 19h Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection exposition Vendredi 29 mai de 10 à 19 heures Samedi 30 mai de 11 à 19 heures Lundi 1er juin de 10 à 19 heures Mardi 2 juin de 10

Plus en détail

COIFFURE Président de classe : M. Nicolas CHRIST

COIFFURE Président de classe : M. Nicolas CHRIST ÉPREUVE FINALE du 25 e examen dénommé «Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France» COIFFURE Président de classe : M. Nicolas CHRIST Groupe X Classe 6 Edition du 9 septembre 2014 qui annule et remplace

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison

Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Le Petit Musée Fiche pédagogique - à découvrir en classe ou à la maison Nom : Prénom : Classe : Naissance du collage Pablo Picasso, Nature morte à la chaise cannée, 1912 Max Ernst, Le Rossignol chinois,

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Weekend à Lille Les 06 et 07 juin prochains

Weekend à Lille Les 06 et 07 juin prochains Weekend à Lille Les 06 et 07 juin prochains Place du Général de Gaulle ou «Grand Place» Partez à la découverte de la capitale des Flandres avec la Société des Amis de l IMA Lors d un week-end de deux jours

Plus en détail

«PÊCHEURS DE LA MEDITERRANEE»

«PÊCHEURS DE LA MEDITERRANEE» LE MUSEE DE LA CARTE POSTALE 4 avenue Tournelli 06600 Antibes Contact : 04.93.34.24.88 - museedelacartepostale@gmail.com Ouvert de 14h à 18h du mardi au dimanche inclus (fermé le lundi). Tarif d entrée

Plus en détail

FSC 00000 Avon 2007 - FR. le guide des. parfums

FSC 00000 Avon 2007 - FR. le guide des. parfums FSC 00000 Avon 2007 - FR le guide des parfums Qu est-ce qu un parfum? 3 Un parfum est un mélange harmonieux de concentré parfumant, de substances aromatiques, de fixateurs et de solvants, utilisé pour

Plus en détail

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER La cité radieuse est haute de 17 étages et regroupe 337 appartements (137x 56 x 24m). Le toit comporte une école maternelle, une piste

Plus en détail

ATELIER BEAUTE ÊTRE. Une approche holistique originale issue d une solide expérience en psycho-esthétique-gestalt. Frédérique PETORIN

ATELIER BEAUTE ÊTRE. Une approche holistique originale issue d une solide expérience en psycho-esthétique-gestalt. Frédérique PETORIN «Le toucher est un rendez-vous du cœur, pas de la tête» «Apprendre à toucher en niant nos émotions reviendrait au même que manger en refusant le goût» Christian Hiéronimus ATELIER BEAUTE ÊTRE Une approche

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

Villes et Pays d art et d histoire. Raconte-moi. le Centre. autour de la Grand Place. Livret-découverte

Villes et Pays d art et d histoire. Raconte-moi. le Centre. autour de la Grand Place. Livret-découverte Villes et Pays d art et d histoire Raconte-moi le Centre autour de la Grand Place Livret-découverte Bonjour! Nous te proposons un petit parcours dans le quartier Centre de Lille, d abord place Rihour puis

Plus en détail

Fabien Bœuf : La bulle

Fabien Bœuf : La bulle Fabien Bœuf : La bulle Paroles et musique : Fabien Boeuf Booster/WTPL Music Thèmes La maison, le chez-soi, la vie en couple. Objectifs Objectifs communicatifs : Identifier le sujet de la chanson. Exprimer

Plus en détail

Prix de vente : 450 000 Euros

Prix de vente : 450 000 Euros Visite du bien : 0720114 Localisation : Marcols-les-Eaux Ville proche : Aubenas Autoroute : A7 à 60 Km Aéroport : Lyon à 180 Km Un ancien Moulinage du 18ème Siècle aménagé pour une exploitation touristique

Plus en détail

EXPOSITION. «Nantais venus d ailleurs»

EXPOSITION. «Nantais venus d ailleurs» EXPOSITION «Nantais venus d ailleurs» de 1918 à nos jours Madame, Monsieur, Le Château des ducs de Bretagne Musée d Histoire de Nantes prépare pour l année 2010 une exposition consacrée à l histoire des

Plus en détail

OMBTOD 1123. Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres. Description de la propriété

OMBTOD 1123. Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres. Description de la propriété Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres Description de la propriété Belle villa indépendante, située en haut d'une colline, qui domine les vallées et les collines et qui offre

Plus en détail

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années).

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années). Graffitis Cacher l histoire? Créé par Mélissa Duquette, chargée de projet à l animation au Musée de société des Deux-Rives, en lien avec le Programme du ministère de l Éducation du Québec. PRÉSENTATION

Plus en détail

de la Bfm saison 2012-2013 Bibliothèque francophone multimédia www.bm-limoges.fr

de la Bfm saison 2012-2013 Bibliothèque francophone multimédia www.bm-limoges.fr saison 2012-2013 de la Bfm Bibliothèque francophone multimédia www.bm-limoges.fr 2, place Aimé-Césaire 87032 Limoges Cedex tél. 05 55 45 96 00 fax 05 55 45 96 96 ancien bleu boule C 100 M 87 J 5 actuel

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

LES BROSSES. Vitrine droguerie Couderc /Montauban

LES BROSSES. Vitrine droguerie Couderc /Montauban LES BROSSES Vitrine droguerie Couderc /Montauban Moyenne section Ecole maternelle F.Dolto J.MOYATMF Projet de classe qui s inscrit dans le Projet d école «Le corps et l hygiène», et qui fait suite au spectacle

Plus en détail

Maladrerie. Saint - Lazare

Maladrerie. Saint - Lazare Maladrerie Saint - Lazare La Maladrerie Saint-Lazare Exemple remarquable en France de l architecture hospitalière des XII e et XIII e siècles, la Maladrerie Saint-Lazare se réveille et dévoile au public

Plus en détail

Pontivy Le château des Rohan Dossier pédagogique Cycle 3 Fiche d accompagnement à destination des enseignants

Pontivy Le château des Rohan Dossier pédagogique Cycle 3 Fiche d accompagnement à destination des enseignants Pontivy Le château des Rohan Dossier pédagogique Cycle 3 Fiche d accompagnement à destination des enseignants Vous avez décidé de faire découvrir le château des Rohan à vos élèves. Afin de faciliter votre

Plus en détail

médiathèque municipale

médiathèque municipale médiathèque municipale ville d Onet-le-Château Les services / p.5 J emprunte / p.12 Pratique / p.14 Plus que jamais, la nouvelle médiathèque d Onet-le-Château, car c est bien d une nouvelle médiathèque

Plus en détail

le verre Quel est l ingrédient principal du verre? Entoure la bonne réponse. sucre eau sable

le verre Quel est l ingrédient principal du verre? Entoure la bonne réponse. sucre eau sable technique le verre PRÉNOM : 1 / L INGRÉDIENT PRINCIPAL DU VERRE Quel est l ingrédient principal du verre? Entoure la bonne réponse. sucre eau sable 2 / LA RECETTE DU VERRE Ces matières sont-elles à l état

Plus en détail

«Le propre du sale :Mises en scène de l hygiène corporelle.» de Stéphane Malysse

«Le propre du sale :Mises en scène de l hygiène corporelle.» de Stéphane Malysse «Le propre du sale :Mises en scène de l hygiène corporelle.» de Stéphane Malysse? Malysse S., Sales d eau, ou la mise en scène de l hygiène corporelle, Mémoire de D.E.S.S 1996, université Paris VII. Chacun

Plus en détail

d exception du Périgord Noir

d exception du Périgord Noir Réseau au des locations Nouveauté d exception du Périgord Noir Le réseau offre une collection de maisons et d appartements haut de gamme tous localisés au sein de l exceptionnelle cité médiévale de Sarlat.

Plus en détail

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles 7 8 Condition d accès Montage Ouverture - Démontage Planning Horaires exposants En dehors des horaires indiqués, le travail dans le pavillon est interdit pour des raisons de sécurité. Dates de MONTAGE

Plus en détail

Prix de vente : 440 000 Euros

Prix de vente : 440 000 Euros Visite du bien : 0720145 Localisation : Valréas Ville proche : Avignon à 60 km Autoroute : A7 à 30 km Aéroport : 130 Km Une belle maison villa de 2010 sur un terrain paysagé et clos de 1200 m² avec piscine

Plus en détail

Prendre soin. Résidence les jardins médicis pontpoint

Prendre soin. Résidence les jardins médicis pontpoint Prendre soin Résidence les jardins médicis pontpoint Résidence Les Jardins Médicis Nous serons heureux de vous accueillir dans une résidence médicalisée située dans un environnement calme et verdoyant,

Plus en détail

Une échappée belle aux portes de Paris

Une échappée belle aux portes de Paris Une échappée belle aux portes de Paris Cazaudehore est le nom d une famille et d un lieu, qui incarne depuis trois générations l art de vivre et de recevoir à Saint- Germain-en-Laye. A vingt minutes seulement

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Produits nettoyants. Détergents en poudre. Savons à mains DÉTERGENT EN POUDRE POUR LAVE-VAISSELLE

Produits nettoyants. Détergents en poudre. Savons à mains DÉTERGENT EN POUDRE POUR LAVE-VAISSELLE Détergents en poudre POUR LAVE-VAISSELLE POUR LA LESSIVE Code Colabor : 4289 4291 13394 18 kg Ce détergent en poudre à mousse contrôlée pour lave-vaisselle est recommandé pour les lave-vaisselle automatiques

Plus en détail

MOPA journée technique «tourisme familial» 2009 Quelle organisation, quels services, quels équipements pour accueillir le public familial?

MOPA journée technique «tourisme familial» 2009 Quelle organisation, quels services, quels équipements pour accueillir le public familial? MPA journée technique «tourisme familial» 2009 Quelle organisation, quels services, quels équipements pour accueillir le public familial? 1ére rubrique AUT-DIAGNSTIC RAPIDE par rubriques Activités et animations

Plus en détail

Dossier de presse BIO FOR MEN, L Art du Corps, l Esprit du Pacifique

Dossier de presse BIO FOR MEN, L Art du Corps, l Esprit du Pacifique Dossier de presse BIO FOR MEN, L Art du Corps, l Esprit du Pacifique Réservé aux hommes Fragilisée et irritée par le rasage, agressée par la pluie, le vent et la pollution urbaine, la peau des hommes requiert

Plus en détail

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec 2 e édition M A R S 2 0 0 9 Etude réalisée en partenariat avec En 2008, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites entreprises, innovait en créant le Baromètre Ciel de l Informatisation des

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

Soins, Beauté, Vêtements Et Parure De La Femme

Soins, Beauté, Vêtements Et Parure De La Femme Soins, Beauté, Vêtements Et Parure De La Femme Femme romaine, fresque de Pompéi Sommaire Introduction - Soins - Maquillage - Bijoux - Vêtements - coiffure - Quiz Reconstitution d une parure composée d

Plus en détail

COLLECTIONS PERMANENTES

COLLECTIONS PERMANENTES COLLECTIONS PERMANENTES Travaux sur la tour de l horloge LES CHANTIERS EN COURS Les travaux sur les bâtiments : des travaux de restauration des façades ont été engagés sur le couvent des Cordeliers (2004),

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ATELIERS ET VISITES GUIDÉES VACANCES D ÉTÉ 2015. Les Musées de Grasse. Des ateliers et visites guidées : «VACANCES D ÉTÉ 2015»

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ATELIERS ET VISITES GUIDÉES VACANCES D ÉTÉ 2015. Les Musées de Grasse. Des ateliers et visites guidées : «VACANCES D ÉTÉ 2015» ATELIERS ET VISITES GUIDÉES VACANCES D ÉTÉ 2015 Les Musées de Grasse COMMUNIQUÉ DE PRESSE «VACANCES D ÉTÉ 2015» «Ateliers et visites guidées vacances d été 2015» Des ateliers et visites guidées : Au Musée

Plus en détail

S approprier le langage

S approprier le langage S approprier le langage Ecole Maternelle CORSY Petite section Classe de Valérie Encadré par Marie Noëlle ROUBAUD YVARS Isabelle LEYVASTRE Joan LAURET Julie avec MATTHIEU Dominique (Erasmus suisse) 1 LE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Projections monumentales Un succès populaire sans précédent

DOSSIER DE PRESSE. Projections monumentales Un succès populaire sans précédent Mardi 1 er octobre 2013 C est la première fois qu un spectacle innovant sur les thèmes de l impressionnisme et Jeanne d Arc est proposé aux habitants et touristes présents sur notre territoire, le résultat

Plus en détail

Prendre soin RÉSIDENCE LES RIVALIÈRES LE VAUDREUIL

Prendre soin RÉSIDENCE LES RIVALIÈRES LE VAUDREUIL Prendre soin RÉSIDENCE LES RIVALIÈRES LE VAUDREUIL Résidence Les Rivalières Nous serons heureux de vous accueillir dans une résidence médicalisée située dans un quartier pavillonnaire et verdoyant des

Plus en détail

A VENDRE - espace contemporain d exception

A VENDRE - espace contemporain d exception A VENDRE - espace contemporain d exception Maison d Habitation - 2013 COLOMBIER / NE "L architecture est le jeu, savant, correct et magnifique des volumes sous la lumière." LE CORBUSIER, Vers une architecture,

Plus en détail

MATERNELLE PS - MS - GS. À la découverte des sons et des matières

MATERNELLE PS - MS - GS. À la découverte des sons et des matières Musée de l horlogerie LES ATELIERS PÉDAGOGIQUES POUR LES SCOLAIRES Les collections du musée de l horlogerie constituent un excellent outil pédagogique pour illustrer des notions abordées en classe, de

Plus en détail

L'acquisition de la propreté

L'acquisition de la propreté L'acquisition de la propreté La maîtrise des sphincters ou apprentissage de la propreté chez l enfant C est une étape majeure du développement corporel et social des jeunes enfants. Cette acquisition au

Plus en détail

OBJETS D USAGE PERSONNEL OU ARTICLES DE VOYAGE

OBJETS D USAGE PERSONNEL OU ARTICLES DE VOYAGE XXXX A45 OBJETS D USAGE PERSONNEL OU ARTICLES DE VOYAGE XXXX ARTICLES POUR LA COIFFURE OU LE RASAGE; SOINS DES MAINS OU AUTRES TRAITEMENTS COSMÉTIQUES (perruques, faux-toupets, ou articles similaires A41G

Plus en détail

@bc Spa. @bc Spa 2010

@bc Spa. @bc Spa 2010 @bc Spa L esprit des Spas KEIRAÕ La Passion au naturel du Soin, des Emotions et de l Eau. Une Promesse : Un nouvel Art de vivre à savourer comme une expérience sensorielle venue d une terre lointaine...

Plus en détail

C H E C K L I S T B A T H R O O M

C H E C K L I S T B A T H R O O M C H E C K L I S T B A T H R O O M Projet de construction Nouvelle construction MP Nouvelle construction APP Transformation APP: rénovation / agrandissement / déplacement Rénovation douce Principes Plans

Plus en détail

K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA. Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel.

K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA. Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel. K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel. - Objectifs de l activité - - Découvrir une pratique artistique ; - Développer la créativité de

Plus en détail

TRADITIONS, MÉTIERS ET ETHNOGRAPHIE

TRADITIONS, MÉTIERS ET ETHNOGRAPHIE TRADITIONS, MÉTIERS ET ETHNOGRAPHIE multimédia www.bulgariatravel.org L ART ET LE MÉTIER DU TAPISSIER Programme opérationnel «Développement régional» 2007-2013 www.bgregio.eu Nous investissons dans votre

Plus en détail

Présentation de la leçon

Présentation de la leçon Branche : Eveil historique Sujet : Histoire de l écriture Situation de la leçon dans le programme : 734 p.143, 750 p.145 Compétences : 734 : Analyser de nombreux documents historiques ou autres et s entraîner

Plus en détail

Le Château. Les Jardins : Les Jardins inférieurs du Château sont accessibles depuis le parterre Nord grâce à un élévateur.

Le Château. Les Jardins : Les Jardins inférieurs du Château sont accessibles depuis le parterre Nord grâce à un élévateur. HANDICAP MOTEUR Le Château de Versailles & Les Jardins Les Jardins : Les Jardins inférieurs du Château sont accessibles depuis le parterre Nord grâce à un élévateur. Le Château Circuits de Visites : Des

Plus en détail