Manuel de Conception pour Garde-corps

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manuel de Conception pour Garde-corps"

Transcription

1 Manuel de Conception pour Garde-corps Pour Concepteurs, Ingénieurs, Architectes, Entrepreneurs, Installeurs

2 Table de matière Introduction 2 Type de systèmes de garde corps.4 o Série o Série o Série o Série élégance.. 10 o Série héritage...12 o Série séville 14 o Série verre trempé (VT) Exigences générales selon normes 18 Propriétés mécaniques 18 Propriétés physiques 19 Chargement.. 22 o Surcharge due à l utilisation. 22 o Charge due au vent.. 23 o Combinaison de charges..23 Analyse structurale du système de garde-corps 24 o Étapes de conception.25 Ancrage 29 Résultats de tests au laboratoire. 30 Annexe I..34 Ce document est approuvé par : Simon B. Gosselin, Ing. Chargée de projet, Breault & Gosselin conseils Inc. Page 1

3 Introduction Les garde-corps sont des systèmes conçus pour protéger les personnes dans les espaces tels que les balcons, les terrasses et les escaliers. Ils comprennent des éléments porteurs verticaux (poteaux), des éléments porteurs horizontaux (mains-courantes) avec des éléments de remplissage soit des barreaux ou des vitres trempés. Figure 1. Un schéma d un système de garde-corps Les garde-corps sont fabriqués de différents matériaux, entre autres, le bois, l acier, l aluminium, les plastiques ou de deux ou plus de ces matériaux (hybrides). Au cours des dernières années, l utilisation de l aluminium dans le garde-corps a été accrue en raison de ses caractéristiques avantageuses telles que la légèreté, la résistance contre la corrosion, la résistance contre les intempéries et la détérioration environnementale, etc. Depuis 1989, Les entreprises Allium produisent sur mesure des garde-corps ainsi que d autres produits qui sont tous fabriqués en aluminium et recouverts d un émail acrylique très résistant. Ces produits d'allium conservent toujours leur fini Page 2

4 impeccable et leur couleur d origine. En outre, contrairement à d autres matériaux, ils garderont toujours leur résistance et leur rigidité. Des procédés de fabrication uniques, un contrôle de la qualité sévère à toutes les étapes de la production, une finition soignée ainsi que l'attention portée aux moindres détails rendent ces produits des plus attrayants. Ce manuel a pour objectif d aider les architectes, les concepteurs, les ingénieurs, les entrepreneurs et les installateurs à choisir les éléments du système de gardecorps en fonction de leurs besoins et à déterminer les éléments requis surtout les poteaux, les mains-courantes et l espacement entre les poteaux. Page 3

5 Type de systèmes de garde-corps Page 4

6 Page 5

7 Page 6

8 Page 7

9 Page 8

10 Page 9

11 Page 10

12 Page 11

13 Page 12

14 Page 13

15 Page 14

16 Page 15

17 Page 16

18 Page 17

19 Exigences générales selon normes Le code national du bâtiment du Canada (CNB 2010) impose certaines exigences générales, non structurales, en ce qui a trait à la protection contre l incendie dans la chapitre 3, incluant la protection contre l incendie, la sécurité des occupants et l'accessibilité (la section 3.4 comprend les exigences relatives aux sorties de secours, voir annexe I). Il est aussi recommandé de consulter la partie 9 du code national du bâtiment du Canada 2010 concernant les exigences pour petits bâtiments. Propriétés mécaniques Les caractéristiques mécaniques des éléments du système de garde-corps sont conformes à la norme CAN/CSA-S157-05, Calcul de la résistance mécanique des éléments en aluminium. Les éléments du système de garde-corps Allium selon les spécifications du fabricant sont en alliage 6360-T6 avec une résistance F u =205 MPa et F y =170 MPa. Page 18

20 Propriétés physiques Les propriétés physiques des alliages d aluminium sont les suivantes, conformément à la norme CSA S : Coefficient de dilatation thermique linéaire, α = 24 x 10-6 / C Module d élasticité, E= 70,000 MPa Coefficient de Poisson, ν=0,33 Module de cisaillement, G= 26,000 MPa Masse volumique, ρ=2700 kg/m 3 Les propriétés des sections des éléments communément utilisés pour les produits d Allium, les poteaux et les main-courants, figurent dans les tableaux 1 et 2. Page 19

21 Élément Poteau 1 ½ x1 ½ Poteau 1 ¾ x 1 ¾ Poteau 2 ¾ x 2 ¾ Alliage Surface (mm 2 ) Masse linéaire (Kg/m) Périmètre totale (mm) Ixx 10 6 (mm 4 ) Sxx 10 3 (mm 3 ) Iyy 10 6 (mm 4 ) Syy 10 3 (mm 3 ) Ixx, Iyy : moment inertie de la section par rapport à l axes x et y respectivement Sxx, Syy : module de section par rapport aux axes x et y respectivement Tableau 1 Caractéristique physiques des poteaux Page 20

22 Élément No.0 No.02 No.03 No.07 No.08 Alliage Surface (mm 2 ) Masse linéaire (Kg/m) Périmètre totale (mm) Ixx 10 6 (mm 4 ) Sxx 10 3 (mm 3 ) Iyy 10 6 (mm 4 ) Syy 10 3 (mm 3 ) Ixx, Iyy : moment inertie de la section par rapport à l axes x et y respectivement Sxx, Syy : module de section par rapport aux axes x et y respectivement Tableau 2 Caractéristique physiques des main-courantes Page 21

23 Chargement Manuel de conception - Garde-corps - Allium Inc. Les charges appliquées sur le système de garde-corps, selon le code national du bâtiment du Canada 2010, sont mentionnées au chapitre 4, Règle de calcul. Les charges à considérer sont les surcharges dues à l utilisation et les charges dues au vent pour le modèle avec le verre trempé (série VT). D autres charges telles que la charge permanente, la charge de la neige, la charge séismique sont négligeables en raison du peu d'ampleur de ces charges par rapport aux surcharges dues à l utilisation ou dues au vent. Surcharges dues à l utilisation Voici l article qui suit : Garde-corps La charge spécifiée minimale appliquée horizontalement, vers l extérieur ou l intérieur, sur la hauteur minimale requise d un garde-corps exigé est de : o 3,0 kn/m pour les tribunes ouvertes sans siège fixe et pour les moyennes d évacuation des tribunes, des stades, des bancs-gradins et des arénas; o 1,0 kn concentrée à n importe quel point du garde-corps, des passerelles d accès aux plates-formes d équipement, des escaliers contigus et des autres endroits similaires où il est peu probable que des personnes se rassemblent en grande nombre; et o 0,75 kn/m ou 1,0 kn concentrée à n importe quel point du garde-corps, si la situation s applique aux endroits autres que ceux décrits aux alinéas a) et b). Les éléments constitutifs des garde-corps, y compris les panneaux pleins et les lattes verticales, doivent être conçus pour résister à une charge de 0,5 kn, s exerçant sur un carré de 100 mm de côté, à n importe quel point de l élément ou des éléments où elle produit un effet maximal. Il n est pas obligatoire de considérer que les charges mentionnées au paragraphe 2) agissent en même temps que celles qui sont mentionnées aux paragraphes 1) et 4). La charge spécifiée minimale appliquée verticalement sur la partie supérieure de tout garde-corps exigé est de 1,5 kn/m et il n est pas obligatoire de considérer que cette charge agisse en même temps que la charge horizontale qui est mentionnée au paragraphe 1). Les charges spécifiées pour les mains-courantes se trouvent aux paragraphes ). Page 22

24 Charge due au vent Pour le système de garde-corps avec le verre trempé (série VT), la charge due au vent doit être considérée conformément à la partie 4 du code national du bâtiment ainsi que le commentaire de code. p= I w.q.c e.c g.c p p est la pression statique appliquée verticalement sur la surface du verre, Iw est le coefficient de risque qui est égal à 1 pour la calcul de l état limite ultime et égal à 0.75 pour le calcul de l état limite au service, q est la pression dynamique de référence qui change selon la région (voir CNB 2010). C e est le coefficient d exposition au vent qui dépend de la hauteur du garde-corps. Pour une hauteur de référence de 1.06 m (42po) de garde-corps, pour la pression de base de vent maximale de q=0.70 kpa ( à titre d exemple pour Montréal q=0.42 kpa et pour Québec q=0.41), un C e maximale de 1.0 et C g.c p. maximale de 1.8, la valeur de la charge uniforme pondérée appliquée sur la garde-corps est 0.93 kn/m étant inférieur à la valeur minimale de la surcharge recommandée par la norme soit kn/m. Donc, on peut dire dans tout les cas où la hauteur de garde corps est égal ou inférieur à 1.06 m (42po), on n a pas besoin de prendre en considération l effet de vent. Si la hauteur de garde-corps dépasse de 1.06m (42 po) les coefficients de modification sont appliqués pour la charge de vent (tableau 5). Combinaison des charges Dans les cas où la seule charge est la surcharge due à l utilisation, selon le CNB2010, c'est-à-dire pour tout type de système de garde-corps sauf en verre trempé, la combinaison de charge est comme suit : Calcul de résistance aux états limites ultimes : 1.5L Calcul de déflection aux états limites de service : 1.0 L Page 23

25 Pour le type en verre trempé, les combinaisons suivantes sont considérées : Calcul de résistance aux états limites ultimes : max (1. 5L, 1.4W) Calcul de déflection aux états limites de service : max (L, W) Analyse structurale du système de garde-corps La distribution de la charge et l analyse structurale des différents systèmes de garde-corps sont déterminées en fonction des paramètres suivants : Les types d éléments du garde-corps tels que les mains-courantes, les poteaux, la base de mains-courantes, le rail inférieur et les barreaux. La géométrie du système de garde-corps telle que la hauteur et l espacement des poteaux. Les conditions limites : le type de connexion et la fixation aux extrémités du système de garde-corps ainsi que la rigidité de l ancrage des poteaux au sol. La continuité de mains-courantes, la rigidité relative des mains-courantes et les poteaux, le type de barreau et l espacement, etc. Étant donné les conditions suivantes et selon les charges spécifiées plus tôt, les différentes charges sont calculées selon le code de calcul de la résistance mécanique des éléments en aluminium CAN/CSA-S Les tableaux de conception tiennent compte des types de poteaux, la charge pondérée et l espacement entre les poteaux. Ces tableaux de calcul sont établis pour une hauteur de 1.06 mm (42 po). Pour une hauteur différente, les espacements spécifiés sur chaque tableau sont modifiés selon le tableau de modification de la hauteur par les coefficients multiplicateurs (tableau 5). Page 24

26 Étapes de conception 1. Choisir le type de système de garde-corps 2. S il s agit d un garde-corps pour : a. un espace publique ( CNB2010), considérer la surcharge de l utilisation de 3 kn/m b. sinon 0.75 kn/m 3. Selon les combinaisons de charge, calculer la charge pondérée. 4. Pour la charge pondérée de kn/m et selon le poteau choisi, choisir un nombre de section (n) et l espacement (s) économique d après le tableau 3. Pour la charge pondérée de 4.0 kn/m choisir un nombre de section (n) et l espacement (s) économique d après le tableau Si la hauteur du garde-corps se diffère de 1.06m (42po), modifier l espacement selon le tableau Dans le cas de garde-corps avec verre trempé, a. L effet de vent est négligeable si la hauteur est égale ou moins que 1.06 m (42po) et poursuivre les étapes de 2 à 4. b. Sinon appliquer les coefficients de modification d après le tableau 5 pour l effet de vent. Page 25

27 Figure 2 Schémas de système de garde corps concernant les tableaux de conception Page 26

28 Poteau 1 ½ x 1 ½ Nombre de porté n Espacement entre les poteaux s mm(po) mm( 84po) 1778 mm( 70po) 1422 mm( 56po) 1067 mm( 42po) Poteau 1 ¾ x 1 ¾ Nombre de porté n Espacement entre les poteaux s mm(po) mm( 96po) 2235 mm( 88po) 2032 mm( 80po) 1829 mm( 72po) Poteau 2 ¾ x 2 ¾ Nombre de porté n Espacement entre les poteaux s m m(po) mm( 96po) 2439 mm( 96po) 2439 mm( 96po) 2439 mm( 96po) Tableau 3 tableau de charge et de conception Charge pondérée kn/m( non pondérée 0.75 kn/m) Poteau 2 ¾ x 2 ¾ Nombre de porté n Espacement entre les poteaux s mm(po) mm( 60 po) 1270 mm( 50po) 1016 mm( 40po) 762 mm( 30po) Tableau 4 tableau de charge et conception Charge pondérée 4.0 kn/m( non pondérée 3.0 kn/m) Page 27

29 Hauteur 500 mm (20 po) 600 mm (24 po) 700 mm (28 po) 800 mm (32) 900 mm (36 po) 1067 mm (42 po) 1100 mm (44 po) 1200 mm (48 po ) 1300 mm (52 po) 1400 mm (56 po) 1500 mm (60 po) 2000 mm (78 po) Coefficient de hauteur pour surcharge due à l utilisation Coefficient de hauteur pour la charge due au vent Tableau 5 Coefficient de modification pour la hauteur du garde-corps Page 28

30 Ancrage L ancrage de base des poteaux au plancher du balcon sont très important afin d assurer un comportement adéquat de système de garde corps. Selon le type de plancher (béton ou bois) ainsi que le système de garde-corps, il faut respecter les ancrages proposés cidessous. Page 29

31 Résultats de tests au laboratoire Certain des systèmes de garde-corps Allium sont testés en laboratoire spécialisé. Les résultats de ces essais, qui sont réalisé selon les normes en vigueur, démontrent une conformité entre nos procédures de conception et les résultats des essais en laboratoire. Page 30

32 Page 31

33 Page 32

34 Page 33

35 Annexe I Exigence de la norme CNB2010 Code nationale du bâtiment (CNB 2011, chapitre 3 concernant la protection contre l incendie, la sécurité des occupants et l'accessibilité et la section 3.4 concernant les exigences relatives aux sorties de secours) : Mains-courantes Les escaliers doivent être munis d une main-courante d un côté au moins et, si leur largeur est de 1100 mm ou plus, d une main-courante de chaque côté. 1) Si la largeur exigée pour une rampe ou une volée d escalier est supérieure à 2200 mm, il faut prévoir une ou plusieurs mains-courantes intermédiaires ininterrompues d un palier à l autre sans que l intervalle entre deux mainscourantes ne dépasse 1650 mm. 2) Les mains courantes doivent être faciles à saisir sur toute leur longueur et : a) si elles ont une section circulaire, avoir au moins 30 mm et au plus 43 mm de diamètre; ou b) si elles ont une section non circulaire, avoir au moins 100 mm et au plus 125 mm de périmètre et une section transversale dont la plus grande dimension est d au plus 45 mm. 3) La hauteur des mains-courantes des escaliers et des rampes doit être mesurée verticalement à partir du dessus de la main-courante : a) jusqu à une tangente au nez des marches de l escalier desservi par la maincourante (voir la note A ); ou b) jusqu à la surface de la rampe, du plancher ou du palier desservie par la main-courante. Sous réserve des paragraphes 6) et 7), les mains-courantes des escaliers et des rampes doivent avoir une hauteur: a) d au moins 865 mm; et b) d au plus 965 mm. 6) Il n est pas obligatoire que les mains-courantes installées en plus des mainscourantes exigées soient conformes au paragraphe 5). Page 34

36 7) Lorsque des garde-corps sont exigés, les mains-courantes des paliers ne doivent pas avoir plus de 1070 mm de hauteur. 8) Sauf lorsqu elle est interrompue par des balustrades aux changements de direction ou par des baies de portes, au moins une main-courante doit être continue sur toute la longueur de l escalier ou de la rampe, y compris les paliers (voir l annexe A). 9) les mains-courantes doivent se terminer de manière à ne pas nuire au passage des piétons ni constituer un risque (voir la note A ). 10) Les escaliers et les rampes doivent avoir au moins une main-courante latérale qui se prolonge horizontalement sur au moins 300 mm à chaque extrémité (voir la note A ). 11) Le dégagement entre les mains-courantes et toute surface située derrière elles doit être : a) d au moins 50 mm; ou b) de 60 mm si la surface située derrière les mains-courantes est rugueuse ou abrasive. 12) Les mains courantes et leurs supports doivent être calculés et construits pour résister à la plus élevée des charges suivantes : a) une charge concentrée d au moins 0,9 kn appliquée en n importe quel point et dans n importe quelle direction, pour toutes les mains-courantes; ou b) une charge uniforme d au moins 0,7 kn/m appliquée dans n importe quelle direction, pour les mains-courantes qui ne sont pas situées à l intérieur d un logement. 13) Il faut installer des mains-courantes des deux côtés d une rampe Garde-corps 1) Toutes les sorties de secours doivent être protégées de chaque côté par un mur ou un garde-corps solidement fixé. 2) Sous réserve du paragraphe 4), les garde-corps des escaliers des sorties de secours doivent avoir une hauteur d au moins 920 mm mesurée à la verticale depuis le nez de marche jusqu au sommet du garde-corps, et d au moins 1070 mm au pourtour des paliers. 3) Les garde-corps des rampes de sortie de secours et de leurs paliers doivent avoir une hauteur d au moins 1070 mm mesurée à la verticale depuis la surface de la rampe jusqu au sommet du garde-corps. 4) Les garde-corps des escaliers et paliers extérieurs à plus de 10 m au-dessus du niveau du sol adjacent doivent avoir une hauteur d au moins 1500 mm mesurée à la Page 35

37 verticale depuis la surface du palier ou le nez de marche jusqu au sommet du gardecorps. 5) Les parties ajourées du garde-corps d une sortie de secours ne doivent pas permettre le passage d un objet sphérique de plus de 100 mm de diamètre, à moins qu il ne puisse être démontré que les parties ajourées dont la dimension dépasse cette limite ne présentent pas de risque. 6) Les fenêtres des cages d escalier dont l appui est à moins de 900 mm de hauteur par rapport au nez de marche ou à moins de 1070 mm de hauteur par rapport à un palier doivent : a) être protégées par un garde-corps dont la partie supérieure est située : i) à une hauteur d environ 900 mm par rapport à une ligne reliant le nez des marches; ou ii) à au moins 1070 mm au-dessus du palier; ou b) être assujetties et conçues pour résister aux charges latérales mentionnées pour les garde-corps et les murs aux articles et ) Les garde-corps doivent être conçus de manière qu aucun élément, support ou ouverture situé entre 140 et 900 mm au-dessus du niveau protégé par ces garde-corps n en permette l escalade, à moins qu il ne puisse être démontré que la position et la dimension des parties ajourées qui dépassent cette limite ne présentent pas de risque. Page 36

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

Calculs. Aires de plancher et circulations Voies de circulation verticales Mylène Gauthier Présenté à Sabrina Dumoulin

Calculs. Aires de plancher et circulations Voies de circulation verticales Mylène Gauthier Présenté à Sabrina Dumoulin Calculs Aires de plancher et circulations Voies de circulation verticales Mylène Gauthier Présenté à Sabrina Dumoulin 11 Table des matières Introduction... 3 Illustration du projet... 4 Plan du rez-de-chaussée...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION B. LIGNES DIRECTRICES C. COMMENTAIRES

TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION B. LIGNES DIRECTRICES C. COMMENTAIRES TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION A-1 Domaine d application 1 A-2 Principes généraux 1 A-3 Contenu du Guide d application 2 A-4 Référence au chapitre I, Bâtiment 3 A-5 Entretien et réparation 4 A-6 Mise

Plus en détail

PROCÉDURE D INSTALLATION DE RAMPES/DESCENTE STANDARDISÉE

PROCÉDURE D INSTALLATION DE RAMPES/DESCENTE STANDARDISÉE PROCÉDURE D INSTALLATION DE RAMPES/DESCENTE STANDARDISÉE REV. JANVIER 2014 Table des matières Installation... 3 Introduction... 3 Notions générales... 3 Rampe... 3 Consignes générales... 3 Verre, modèle

Plus en détail

Les escaliers nécessitent quelques particularités pour assurer la sécurité de tous.

Les escaliers nécessitent quelques particularités pour assurer la sécurité de tous. SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Marches et contremarches 2. Mains-courantes 3. Dégagement sous une volée d escaliers 4. Surfaces repères et sécurité fonctionnelle Les escaliers nécessitent quelques particularités

Plus en détail

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité.

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. bfu bpa upi Mb 9401 Garde-corps Base: norme sia 358 Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. Habitations, magasins, bâtiments administratifs, écoles

Plus en détail

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public NORMES FRANÇAISES I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public II. Garde-corps pour terrasses techniques inaccessibles au public I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation

Plus en détail

FONTANOT CREE UNE GAMME D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE.

FONTANOT CREE UNE GAMME D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. STYLE FONTANOT CREE UNE GAMME D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. DVD v i d e o ARKÈ: Créez votre escalier en une demi-journée! votre style Trouvez l escalier qui convient à votre

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP Conception aux états limites LSL et LVL SolidStart LP Guide Technique Pour la Charpente de Mur 1730F b -1.35E, 2360F b -1.55E and 2500F b -1.75E LSL 2250F b -1.5E and 2900F b -2.0E LVL Veuillez vérifier

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base énovation.4..escalie. 4.1 Concept de base S assurer que l emplacement des escaliers soit uniforme d un étage à l autre pour que leur localisation soit prévisible. egrouper l'escalier et les principaux

Plus en détail

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES Utilisation des marquages photoluminescents pour les voies d issue Par Noureddine Bénichou et Guylène Proulx Introduction Les marquages photoluminescents sont utilisés pour faciliter l évacuation des bâtiments

Plus en détail

Aménagement. des sous-sols. Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations.

Aménagement. des sous-sols. Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations. Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Aménagement des sous-sols Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations. BUANDERIE REC CH.C. juin 2009 2table des matières

Plus en détail

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE.

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. STILE FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. 2 3 Magia. Une gamme de produits qui facilitera le choix de votre escalier idéal. 4 06 Guide pour la sélection. 16

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur Définition des termes techniques pour les escaliers : Escalier : Volée :

Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur Définition des termes techniques pour les escaliers : Escalier : Volée : Accueil Diapo FAQ Instal. escalier Photo Les normes du bâtiment pour l'installation d'un escalier intérieur 1. Définition des termes techniques pour les escaliers. 2. Normes élémentaires des marches d'escaliers.

Plus en détail

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie Guide d installation d un escalier pour bricoleurs L escalier représente souvent

Plus en détail

Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre. www.designproduction.fr

Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre. www.designproduction.fr Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre www.designproduction.fr PROFILS DE SOL ALUMINIUM SYSTÈME DE GARDE CORPS EN VERRE Les profils pour les serruriers, métalliers, miroitiers Nous disposons

Plus en détail

La construction en bois (1 ère partie) Congrès annuel de l OIFQ Pavillon Gene H. Kruger, Québec 23 septembre 2010

La construction en bois (1 ère partie) Congrès annuel de l OIFQ Pavillon Gene H. Kruger, Québec 23 septembre 2010 La construction en bois (1 ère partie) Congrès annuel de l OIFQ Pavillon Gene H. Kruger, Québec Christian Dagenais, ing., M.Sc. Conseiller technique Centre d expertise sur la construction commerciale en

Plus en détail

Une habitation accessible dès la conception élévateurs et ascenseurs résidentiels

Une habitation accessible dès la conception élévateurs et ascenseurs résidentiels CF 63c Une habitation accessible dès la conception élévateurs et ascenseurs résidentiels la conception universelle Des personnes de toutes tailles et de tous âges habitent et visitent nos résidences. Il

Plus en détail

LA RUBRIQUE «SUR MESURE»

LA RUBRIQUE «SUR MESURE» LA RUBRIQUE «SUR MESURE» MOYENS D ACCÈS EN HAUTEUR NOS EXPERTS ONT IMAGINÉ VOS SOLUTIONS. Maintenance industrielle, aéronautique, agro-alimentaire, logistique, transport, btp, entretien de mobilier urbain

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

É L É M E N T S D O S S A T U R E L É G E R S EN ACIER

É L É M E N T S D O S S A T U R E L É G E R S EN ACIER I N S T I T U T C A N A D I E N D E L A T Ô L E D A C I E R P O U R L E B Â T I M E N T É L É M E N T S D O S S A T U R E L É G E R S EN ACIER Tables des charges admissibles : colombages et solives ICTAB

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Garde-corps bpa Bureau de prévention des accidents Eviter les chutes dans les bâtiments Les garde-corps remplissent une fonction importante dans les bâtiments: ils protègent des chutes

Plus en détail

MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE

MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE ETAPE 1 L'AXE CENTRAL 1.a Tracé Tracé Selon les mesures indiquées par le fabricant et en fonction de la position de la trémie (ou chevêtre) au plafond, tracez l emprise de

Plus en détail

Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous)

Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous) - 39 - Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous) Les modules sont en outre équipés de 4 patins de caoutchouc (125 x 125 x 20) afin d améliorer l adhérence au sol du dispositif. 2. Dimension

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants)

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants) transport mécanique 07 - Respecte les normes du Code de construction du Québec- Chapitre 1, Bâtiment et Code national du bâtiment-canada 1995 (modifié) - Résulte du vécu des personnes ayant une déficience

Plus en détail

Rampes et garde-corps

Rampes et garde-corps Rampes et garde-corps Aluminium (intérieur - etérieur) Bois (intérieur) 25 1987 2012 Configurateur et vidéos de montage en ligne www.sogem-sa.com Square Tableau des accessoires livrés sous blister S1 S3

Plus en détail

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux

Plus en détail

Cahier pratique de calcul et d estimation

Cahier pratique de calcul et d estimation Un projet du Conseil canadien du bois Cahier pratique de calcul et d estimation CHARPENTES DE BOIS COMMERCIALES D UN ÉTAGE CAHIER PRATIQUE DE CALCUL ET D ESTIMATION Un guide des charpentes de bois commerciales

Plus en détail

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS OBJECTIFS a. Permettre d accéder facilement à tous les niveaux en toute sécurité et sans se heurter à un obstacle. b. Prévoir un accès direct à tous les niveaux d un bâtiment dès sa conception. c. Assurer

Plus en détail

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif... 1 2. Types de chute... 1 3. Les types de risque

Plus en détail

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Escaliers bpa Bureau de prévention des accidents Les escaliers remplissent depuis toujours la même fonction: ils permettent de passer confortablement d un niveau à un autre. En revanche,

Plus en détail

COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI

COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI SOMMAIRE ESCALIER UNIVERSEL TM SOMMAIRE GÉNÉRALITÉ... 3 Introduction... 4 PRINCIPAUX ELEMENTS... 5 Accroches... 5 ASSEMBLAGE... 7 Assemblage de base... 7 ACCROCHES

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

45 / 60 / x DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES ESCALIERS ET LES PASSERELLES! 40% de rabais + 10% EURO-Bonus sur prix de liste

45 / 60 / x DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES ESCALIERS ET LES PASSERELLES! 40% de rabais + 10% EURO-Bonus sur prix de liste DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES ESCALIERS ET LES PASSERELLES! CONSEIL MALIN 1 CONSEIL MALIN 2 Marches et palier larges our travailler confortablement, en toute sécurité, sans se

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ AFEB COMMISSION PROFESSIONNELLE RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS

ACCESSIBILITÉ AFEB COMMISSION PROFESSIONNELLE RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS ACCESSIBILITÉ RECAPITULATIF DES EXIGENCES APPLICABLES AUX ESCALIERS EN BOIS Le présent document établi par la Commission Professionnelle de l'afeb récapitule et précise certaines exigences applicables

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

NOXTECH GARDE-CORPS EN VERRE. économique sûr facile à monter. Le système de balustrade

NOXTECH GARDE-CORPS EN VERRE. économique sûr facile à monter. Le système de balustrade NOXTECH Le système de balustrade GARDE-CORPS EN VERRE économique sûr facile à monter PROFIL POUR GARDE-CORPS EN VERRE Le verre remplace ou complète toujours plus les matériaux conventionnels, il permet

Plus en détail

Présenté par. Carl Tremblay, ing.

Présenté par. Carl Tremblay, ing. Présenté par Carl Tremblay, ing. Familiariser les participants avec la réglementation québécoise. Familiariser les participants avec la notion de modification et de modernisation des appareils de transport

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS 08

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS 08 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Informations 2. Isonivelage 3. Portes 4. Marquage d étage 5. Caractéristiques de la cabine 6. Boutons au palier 7. Sécurité fonctionnelle 8. Appareils élévateurs 9. Types

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

7 * 8 8? = 1 * ( 9 7 4 + 4 7,? & 7 ( - * 8 ) C * 8 ( & 1. * 7 7. 1 1 * 8 ) * 8? ( : 7. 9?

7 * 8 8? = 1 * ( 9 7 4 + 4 7,? & 7 ( - * 8 ) C * 8 ( & 1. * 7 7. 1 1 * 8 ) * 8? ( : 7. 9? 7 8 8? = 1 ( 9 7 4 4 7,? & 7 ( - 8 ) C 8 ( & 1. 7 7. 1 1 8 ) 8? ( : 7. 9? Caillebotis sur mesure Programme complet PRESSÉ Acier Inox ou Aluminium > APPLICATIONS : Plancher industriel, remplissage de garde-corps,

Plus en détail

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS?

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? Conception et mise en œuvre GUIDE TECHNIQUE 2012 Union des Métalliers C O L L E CT I O N R E C H E R C H E D É V E LO P P E M E N T M É T I E R 4 INTRODUCTION 13 PARTIE I GÉNÉR

Plus en détail

Escalier hélicoïdal JK technic Marches d escalier JK technic

Escalier hélicoïdal JK technic Marches d escalier JK technic Escalier hélicoïdal JK technic Marches d escalier JK technic P r e s s é I É l e c t r o f o r g é I M a r c h e s d e s c a l i e r I G r i l l e s d e s é c u r i t é Caillebotis sur mesure Programme

Plus en détail

Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR. Stair Designer-1

Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR. Stair Designer-1 Designer d escalier GUIDE DE L UTILISATEUR Stair Designer-1 Stair Designer-2 Designer d escalier Le Designer d escalier rend facile la réalisation et la mise en place d escaliers sur mesure dans votre

Plus en détail

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation 1. DÉFINITION Les marquises contrastantes Infusions offrent un choix de 16 finis de métal ou de plastique transparent

Plus en détail

ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL. «Multisystem»

ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL. «Multisystem» ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL «Multisystem» BP 41 44310 Saint-Philbert de Grand-Lieu Tel 02.40.78.97.22 Fax : 02.40.78.80.45 E mail : welcome@duarib.fr Web : www.duarib.fr Le MULTI SYSTEM Nomenclature

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

RC System - Elegance 52 Façades et verrières. Sapa Building System

RC System - Elegance 52 Façades et verrières. Sapa Building System RC System - Elegance 52 Façades et verrières Sapa Building System Elegance 52 Façades & verrières Elegance 52 est un mur-rideau aux multiples applications qui combine, d une part, technologie et modernité,

Plus en détail

S PECIALPRINT. www.cpi-worldwide.com ELEMENTS PREFABRIQUES U NE NOUV ELLE GÉNÉRATION DE COFFRAGES D ESCALIER

S PECIALPRINT. www.cpi-worldwide.com ELEMENTS PREFABRIQUES U NE NOUV ELLE GÉNÉRATION DE COFFRAGES D ESCALIER www.cpi-worldwide.com S PECIALPRINT ELEMENTS PREFABRIQUES U NE NOUV ELLE GÉNÉRATION DE COFFRAGES D ESCALIER Construx b.v.b.a., 3600 Genk, Belgique Une nouvelle génération de coffrages d escalier La société

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Dossier de presse Treppenmeister

Dossier de presse Treppenmeister Dossier de presse Treppenmeister Comment bien choisir son escalier? Un groupement de professionnels depuis plus de 20 ans à votre écoute. En France, 19 partenaires menuisiers ont rejoint le groupement

Plus en détail

new 07-04-2014 QUEL ESCALIER ÊTES-VOUS?

new 07-04-2014 QUEL ESCALIER ÊTES-VOUS? new 07-04-2014 QUEL ESCALIER ÊTES-VOUS? Les styles Design et fonctionnalité, combinaison originale des matériaux, lignes pures et minimalistes, technologie : tout cela exprime une originalité qui privilégie

Plus en détail

6-11 escaliers & metal_4 2 21/10/11 9:35 Page 6

6-11 escaliers & metal_4 2 21/10/11 9:35 Page 6 6-11 escaliers & metal_4 2 21/10/11 9:35 Page 6 Pour des raisons esthétiques mais aussi pour d évidentes nécessités acoustiques consistant à éviter les résonances indésirables, le métal est rarement utilisé

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

ITAS Escaliers industriels et plate-formes de travail

ITAS Escaliers industriels et plate-formes de travail ITAS Escaliers industriels et plate-formes de travail Plate-forme de travail avec escalier sur rotative offset. Les constructions ITAS facilitent le montage des balustrades simples ou des escaliers et

Plus en détail

Système de gaine DICTATOR

Système de gaine DICTATOR Système de gaine DICTATOR Le système de gaine modulaire pour le rattrapage Approuvé selon EN 1090 Un ascenseur devient de plus en plus important pour la vie quotidienne, non seulement dans les bâtiments

Plus en détail

Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent

Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent LES AMÉNAGEMENTS USUELS DES IMMEUBLES Les immeubles résidentiels et commerciaux disposent normalement d installations et d aménagements relativement similaires qui répondent aux normes applicables et aux

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Lignes directrices 2. Issue extérieure au niveau du sol Accès et aire de manœuvre Sécurité fonctionnelle 3. Étages desservis par un Bâtiment protégé par des extincteurs automatiques

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 789 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

Variations autour de motifs entre barreaux

Variations autour de motifs entre barreaux Variations autour de motifs entre barreaux GARDE-CORPS ALUMINIUM 2 CORAL est un concept de garde-corps en aluminium composé de barreaux entre lesquels peuvent venir se glisser des motifs existants ou à

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

ESCALIERS CATALOGUE 20 14-20 15

ESCALIERS CATALOGUE 20 14-20 15 ESCALIERS CATALOGUE 2014-2015 INTRODUCTION Entreprise familiale, Cashin Frères SARL conçoit et assemble ses terrasses en bois, abris pour voiture, appentis et accessoires sur son site près de Colmar en

Plus en détail

L Echelle Européenne. marque! Une gamme de produits complète pensée pour répondre aux exigences de l utilisateur et des normes européennes.

L Echelle Européenne. marque! Une gamme de produits complète pensée pour répondre aux exigences de l utilisateur et des normes européennes. ESCALIERS Sommaire L Echelle Européenne lance sa COLLECTION propre HABITAT marque! Hélicoïdaux P200 2010 annonce un tournant dans l histoire de L Echelle Européenne. En effet, votre spécialiste de la hauteur

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE

CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE S O M M A I R E CHAPITRE 1 - PRÉSENTATION GÉNÉRALE... 2 CHAPITRE 2 - SÉCURITÉ DES PERSONNES VIS A VIS

Plus en détail

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Renforcer la compétitivité des entreprises françaises des secteurs forêt, bois, pâte à papier, bois construction, ameublement face à la mondialisation et à la concurrence inter-matériaux Institut technologique

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT www.rehau.com Construction Automobile Industrie DÉCOUVREZ LE CONFORT Votre maison est un refuge où vous pouvez relaxer, bâtir des souvenirs

Plus en détail

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES Ecole de MIRANGO I Vincent DAVID Le 21 décembre 2010 Table des matières 1- Les outils d accessibilité principalement utilisés 1-1 Les rampes d accès

Plus en détail

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile Muret Laurentien MC Classique et Versatile Le muret Laurentien par son look classique s agence à toutes nos gammes de pavé. Qualités et caractéristiques Intégration particulièrement harmonieuse du muret

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

1 er étage Hall Accueil Expo

1 er étage Hall Accueil Expo Palais des Congrès 1 er étage Hall Accueil Expo 5 6 7 3 8 2 1 Palais des Congrès Palais des Arts A. Présentation Hall Accueil Expo 1 er Le 1 er étage du Palais des Congrès s articule autour du Hall Accueil

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail

Enfin un mur Éco Écologique Économique

Enfin un mur Éco Écologique Économique En instance de brevet Enfin un mur Éco Écologique Économique Le mur HighTech 2 fabriqué par Ultratec apporte une amélioration considérable aux standards actuels de fabrication de l industrie. Excédant

Plus en détail

ESCALIERS. passer des dénivellations supérieures à 7%

ESCALIERS. passer des dénivellations supérieures à 7% ESCALIERS passer des dénivellations supérieures à 7% 2 définitions essentielles : Contremarche et giron Le rapport H/G donne la pente d une volée de marches ex : 16 cm / 32 cm = 50% Emmarchement, emprise,

Plus en détail

Instructions de montage et d utilisation

Instructions de montage et d utilisation Instructions de montage et d utilisation TOUR ESCALIERS - 2 - SOMMAIRE SOMMAIRE...- 3 - TOUR ESCALIERS : CONFIGURATION 6 M...- 4-1. CARACTERISTIQUES GENERALES :...- 4 - Caractéristiques dimensionnelles

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 SIA 500-C2:2013 Bâtiment, génie civil 521 500-C2 Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 Numéro de référence: SN 521500-C2:2013 fr Valable dès: 2013-10-01 Éditeur Société Suisse

Plus en détail

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE ESCALIERS ESCAMOTABLES Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE 2005 2 LA GAMME D ESCALIERS ESCAMOTABLES se décline en bois et en aluminium. Des matériaux nobles

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

Directives concernant les bateaux à passagers également aptes à transporter des personnes à mobilité réduite

Directives concernant les bateaux à passagers également aptes à transporter des personnes à mobilité réduite COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail des transports par voie navigable Directives concernant les bateaux à passagers également aptes à transporter des

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP 09-2011 http://www.ville-libourne.fr La loi du 11 février 2005 dite "Loi Handicap" vise à susciter un nouvel élan dans la prise en compte de l'insertion

Plus en détail