HISTOIRE DES ARTS Arts du son (Cinéma)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTOIRE DES ARTS Arts du son (Cinéma)"

Transcription

1 HISTOIRE DES ARTS Arts du son (Cinéma) Analyse d une séquence Exemple traité : LES TEMPS MODERNES, Charlie Chaplin, 1936 Auteur : M. MIALET, collège Jean Vilar, Herblay 1

2 I. INTRODUCTION : Contexte historique du film : Les Temps Modernes (1936) est un film sorti pendant la période de l entre-deux-guerres. Au niveau économique, les Etats-Unis puis l Europe sont frappés par une crise économique et sociale : le krach boursier d octobre 1929 à New York a entrainé une crise bancaire (faillite de banques), puis une crise industrielle (fermeture d usines), et enfin une crise sociale (chômage, misère, faim). C est la «Grande Dépression». La politique du New Deal («Nouvelle Donne») lancée par Roosevelt à partir de 1933 a pour objectif de relancer l activité économique grâce à l impulsion de l Etat (grands travaux ). Franklin Delano Roosevelt (1933) Au niveau politique, la paix qui règne en Europe est fragilisée par la montée des totalitarismes. Un peu partout en Europe, l extrême-droite profite de la crise économique pour prospérer. Hitler, porté au pouvoir légalement en janvier 1933, transforme la République de Weimar en IIIè Reich et commence sa politique d agression et d expansion (remilitarisation de la Rhénanie en 1935, alliance avec l Italie en 1936 : Axe Rome-Berlin). Affiche officielle d Hitler,

3 Présentation du film : Les Temps Modernes est une comédie dramatique en noir et blanc. Le film a été écrit, réalisé, mis en musique et produit par Charlie Chaplin chez United Artists. C est un film muet (le dernier du réalisateur), ce qui était anachronique pour l époque car l apparition du cinéma parlant en 1927 avec Le Chanteur de Jazz a entrainé un déclin rapide et irréversible du muet (et de la plupart de ses stars ). En réalité, ce film est «muet et sonore» à la fois, puisque des voix, des bruitages et même le chant clownesque du héros ont été intégrés au film et contribuent à sa dramaturgie. C est aussi le dernier film de Chaplin dans lequel intervient le personnage de Charlot, mondialement connu. Tourné en , le film sort en salles aux Etats-Unis le 5 février 1936 sous le titre Modern Times. Il bénéficie d une sortie mondiale dans les semaines qui suivent. Il ressort en 1954 puis en 1972, en pleine guerre du Vietnam. Grand succès populaire, le film a reçu un accueil mitigé de la critique. Ce film est considéré aujourd hui comme une des plus grandes réussites de Charlie Chaplin et un des meilleurs films burlesques de l histoire du cinéma. 3

4 Présentation du réalisateur : Charles Chaplin est né en 1889 dans un faubourg pauvre de Londres. C est un «enfant de la balle» : son père est comique, sa mère chanteuse. Mais son enfance est douloureuse : son père, alcoolique, décède d une cirrhose du foie alors que Charles n a que 12 ans. Sa mère est régulièrement internée en hôpital psychiatrique. Charlie Chaplin débute sur scène à 5 ans et fait plusieurs tournées en Angleterre en tant que pantomime. Il est repéré aux Etats-Unis par la Keystone, firme spécialisée dans le burlesque (slapstick). Il crée le personnage de Charlot en 1914, joue et tourne d innombrables courts et longs-métrages. Le succès est fulgurant. Il devient l artiste le mieux payé au monde dès 1916 et signe plusieurs chefs d œuvre : Le Kid (1921), La Ruée vers l or (1925), Les Lumières de la ville (1931). Pour la promotion de ce dernier film, Charles Chaplin fait un tour du monde. Il prend conscience des ravages de la crise économique. Elle devient sa source d inspiration principale pour Les Temps Modernes. Charlie Chaplin en

5 Synopsis du film : Ouvrier dans une usine dont le patron teste de nouvelles techniques visant à améliorer la productivité, Charlot (Charlie Chaplin) perturbe la chaine de montage par sa distraction. Rendu fou par la cadence infernale des machines, il est hospitalisé. Le ballet de Charlot, rendu fou par les machines A sa sortie, il est pris pour un meneur de manifestation et est arrêté. Libre, il fait la rencontre de la Gamine (Paulette Goddard), une jeune orpheline, qui vole de la nourriture pour ne pas mourir de faim. Les deux vagabonds partent en quête d un travail pour sortir de la misère. 5

6 Identification de la séquence choisie : La séquence choisie («Charlot meneur malgré lui de la manifestation») se situe au début du film. Elle commence à 18 mn 08 et s achève à 20 mn 15 (minutage du DVD chez MK2), le film durant environ 1 h 23. Les 2 minutes de cette séquence comprennent 13 plans différents et 4 cartons d intertitres. Lien : (deux premières minutes) Cette séquence a été choisie, car elle montre bien le contexte économique et social des années 30 (Chômage, grèves, manifestations, misère). Chaplin désamorce la pesanteur du sujet en y introduisant le burlesque de son personnage, Charlot, héros malgré lui. Problématique : Quel regard Charles Chaplin porte-t-il sur la crise économique et sociale des années 30? Comment, par le burlesque, rend-il son propos universel et intemporel? 6

7 Résumé rapide de la séquence Charlot sort de l hôpital où il avait été interné après son coup de folie dans l usine (1). Le médecin lui conseille : «Allez-y doucement et évitez toute excitation». Il passe devant une entreprise fermée à cause de la crise (3). Au bout du trottoir, Charlot se trouve face à un magasin d alimentation (4). Un camion passe devant Charlot (5). Un drapeau (probablement rouge) tombe du camion devant Charlot (6) qui le ramasse. Il brandit le drapeau en hélant en vain le camion (7, 8, 9). Derrière lui, se rapproche une foule de manifestants qui le happent (8 à 11). Un policier à cheval (12) suivi d autres policiers (13) dispersent brutalement la manifestation. Charlot qui a disparu du champ (14) réapparait de façon surprenante : il sort d une bouche d égout avec son drapeau (15, 16, 17). Les policiers l aperçoivent et l extraient violemment de son trou (18), le prenant pour le meneur. Il est ensuite projeté dans le camion cellulaire (19). Le plan de la séquence suivante (20) montre en gros plan un couteau coupant un régime de banane puis la Gamine (dont c est la première apparition dans le film), le couteau entre les dents (20). La technique au service du burlesque 1) Le temps de la narration : un rythme frénétique L ouverture de la séquence promet un ralentissement du rythme de la narration : le médecin conseille à Charlot : «Allez-y doucement et évitez toute excitation». L effet comique provient du fait que tout va contredire cette promesse et que le héros va une nouvelle fois se retrouver ballotté dans des événements qui le dépassent, à un rythme d enfer : - Le 2 ème plan (2) montre en fondu enchainé par rapport au plan 1 (1) et en surimpression un marteau-piqueur et des mouvements intenses de la vie urbaine. Il s agit d un contrepoint ironique à la phrase du médecin. 8

8 - En apparence, le temps est linéaire et le temps de l histoire et de la narration correspondent. Pourtant, la scène de la manifestation et de sa dispersion est marquée par un rythme très rapide. Que de péripéties en moins de 2 minutes! Elle en perd toute vraisemblance pour devenir un moment comique. - la brève «disparition» de Charlot, hors-champ (14) crée une attente chez le spectateur («Mais où est-il passé?» «Quel gag savoureux Chaplin nous réserve-til?»). Le plan suivant crée le comique : on voit le drapeau puis l ouvrier sortir d une bouche d égout, en total décalage avec l action : tout le monde lui tourne le dos. - La musique et le son sont des éléments fondamentaux du rythme chaplinien. La musique a été composée par Chaplin lui-même (Artiste de music-hall, il était un honnête violoniste) avec l aide des compositeurs et chefs d orchestre Alfred Newman et David Raskin qui mettaient en musique les idées de Chaplin. La synchronisation entre l action et la musique est d une très grande précision : souvent, la musique annonce le gag ou une transformation de l action. Elle donne sa couleur à chaque plan : la visite du médecin (1) et la marche de Charlot (3, 4) s accompagnent d une musique calme et mélancolique. La frénésie de l activité économique (2) est soulignée avec des roulements de tambour et des cuivres. La foule de manifestants et la transformation involontaire de Charlot en leader communiste (7 à 10) sont caractérisées par un hymne en crescendo qui n est pas sans rappeler celui de l Internationale. L arrivée des policiers est marquée par des roulements de tambour et des rythmes très saccadés qui suggèrent les coups de matraque (11 à 14). La sortie de Charlot des égouts (15, 16, 17, 18) s accompagne de la reprise du thème de la manifestation, joué plusieurs fois, avec différents instruments (tuba ), de plus en plus lentement, avec une dissonance finale, comme pour signaler, ironiquement, l échec de la manifestation. Le bruit de la sirène annonçant l arrivée du fourgon cellulaire (19) le confirme. Enfin, dans le dernier plan où 9

9 l on voit la Gamine couper les bananes (20), l urgence de l action, son caractère illégal sont soulignés par une musique très rapide et sautillante avec des violons et des flûtes. Le film se regarde donc aussi «avec les oreilles» : la musique est quasi permanente dans le film et en donne le rythme. Ce rythme est celui du burlesque. Le succès et l universalité du cinéma de Chaplin viennent de l enchainement très rapide et de l inventivité des gags. 2) La mise en scène : Charlot, héros malgré lui La technique cinématographique fait de Charlot le héros involontaire d une action qui le dépasse : - La caméra suit le rythme de la marche saccadée de Charlot, tel un somnambule (3) : travelling droite-gauche. Le spectateur s identifie à Charlot, car il vit à son rythme. - Comme à de multiples reprises dans le film, Chaplin prépare son gag en montrant l objet qui en sera à l origine. Cela crée une attente assez jouissive chez le spectateur («Qu est-ce qui va encore se passer?»). Ici, il montre d abord en travelling latéral le camion, puis en travelling arrière le drapeau à l équilibre à l arrière (5) et enfin le drapeau par terre au moment même où Charlot revient dans le champ de la caméra (6). Le spectateur se demande ce que Charlot va en faire. - La caméra opère ensuite un panoramique vers le haut (7) : dans un le plan d ensemble, on voit Charlot et à l arrière-plan le port. Sur le plan suivant, Charlot apparait en plan américain (8) tandis que l horizon se remplit de manifestants (9). Peu à peu, l individu se retrouve resitué dans un contexte économique (le port) et social (la manifestation, la grève). Charlot devient le porte-parole involontaire (9 : hèle-t-il le camion ou 10

10 interpelle-t-il le spectateur?) d un message politique et social. Il semble écrasé par le poids de cette mission, ce que montre la caméra qui dézoome, s élève et filme en plongée au moment où la sirène annonce la police (11). - Lors de la dispersion de la manifestation, la caméra s immobilise (15, 16, 17). Le cadre est divisé en deux (partie inférieure : le macadam blanc permettant de faire ressortir le personnage de Charlot qui émerge du cercle de la bouche d égout; partie supérieure : la masse noire des policiers et des manifestants). Charlot, globalement immobile et au centre de l image depuis plusieurs plans (de 7 à 13 et de 15 à 18) apparait à contretemps de l action, hyper rapide. On dit que la mise en scène de Chaplin est centripète, car le corps de Charlot est toujours ramené au centre du cadre, dont il essaie de sortir, comme pour se libérer du monde qui l étouffe. Le succès mondial du personnage de Charlot s explique par la sympathie immédiate qu il suscite. Anti-héros maladroit, en réaction plus qu en action, indifférent ou en décalage par rapport à la marche du monde. 3) La dramaturgie : une structure en écho Le film est construit de façon binaire : la plupart des séquences sont dédoublées. Autrement dit, chaque scène peut être associée à une autre scène qui lui répond un peu plus tard dans le film. La séquence choisie ne fait pas exception : elle a sa réponse environ 40 minutes plus tard : les ouvriers se mettent en grève. Charlot quitte l usine et se trouve pris dans un grand désordre de grévistes et manifestants. Il envoie (accidentellement?) une brique sur un policier. La brique fait écho au drapeau rouge et permet de décliner deux figures du manifestant (pacifique avec le drapeau / violent avec la brique). Cette variation se 11

11 termine de la même manière que la séquence choisie : Charlot est embarqué dans le fourgon de police! Lien : (de 0 15 à 1 00) La figure du manifestant apparait une troisième fois, cette fois-ci de façon tragique, avec le père de la Gamine, chômeur, tué lors d une manifestation violente (27 31). Lien : (du début à 1 15) 12

12 B. Interpréter la séquence : un message politique et social Cette séquence s inscrit à la fois dans l histoire personnelle du réalisateur (une enfance misérable) et dans le quotidien vécu par le monde ouvrier accablé par la crise économique. Le personnage de Charlot a donc une dimension autobiographique, mais c est aussi une figure universelle de l opprimé. La séquence est infusée de référents culturels qui n échappaient pas aux spectateurs de l époque. - La thématique de la faim est omniprésente dans le film et sert souvent de ressort dramatique. Ici, on aperçoit un magasin d alimentation (4, 5). On voit également un couteau découpant un régime de bananes (20) : le peuple doit voler pour survivre. Marche contre la faim aux Etats-Unis, La thématique du chômage apparait dans le contraste entre le marteau-piqueur (2) suggérant une activité économique intense et l entreprise fermée suggérant le contraire (3). Foule de chômeurs,

13 - Le drapeau ramassé puis brandi par Charlot (5 à 18) est bien sûr le drapeau rouge, celui de la révolution, du communisme, des luttes sociales, des ouvriers qui versent leur sang pour conquérir de nouveaux droits. Il transforme un simple ouvrier seulement préoccupé par sa survie personnelle en leader révolutionnaire. Lamartine repoussant le drapeau rouge à l Hôtel de Ville le 25 février 1848, tableau de Henri Félix-Emmanuel Philippoteaux Le drapeau rouge hier : Lors de la révolution de 1848 qui aboutit à la chute de la monarchie de Juillet et l avénement de la IIè République, l écrivain et homme politique préfère le drapeau tricolore symbolisant la nation au drapeau rouge symbolisant la révolution. Le drapeau rouge aujourd hui : Le drapeau rouge et la Liberté guidant le Peuple détournés sur une affiche annonçant la fête de l Humanité organisée par un grand quotidien communiste. Le Drapeau rouge, titre du journal du Parti Communiste suisse dans les années Die Rote Fahne («Le drapeau rouge» en Allemand, titre du journal du mouvement spartakiste en , mouvement révolutionnaire communiste réprimé dans le sang par la République de Weimar en Allemagne. 14

14 - La foule des manifestants porte des drapeaux aux slogans universels (Liberté! Unité!) en deux langues (anglais, espagnol). Ces drapeaux donnent un sens (et une couleur!) au drapeau brandi par Charlot. Les revendications sont brièvement réalisées, le temps d un plan (11) : la foule est libre de manifester et unie derrière Charlot. Illusion contredite par le regard terrifié de Charlot, dépassé par les événements. Ironie de la séquence : ce sont les manifestants prônant la liberté qui vont priver Charlot de sa liberté en l envoyant dans le fourgon de police! - Les policiers et le fourgon cellulaire (18-19) sont aussi un thème récurrent du film en particulier, de l univers des Charlot en général. Ils incarnent la répression bourgeoise qui met fin à la revendication de liberté et de solidarité. Mais ils ont aussi une fonction burlesque : ils sont un des ingrédients majeurs du slapstick. - Le couteau que tient la Gamine entre les dents (20) est une relecture mordante de célèbres affiches de propagande sur lesquelles l extrême-droite et l extrême gauche se dénoncent mutuellement. Ici, le sens politique est désamorcé au profit de l affirmation d un besoin vital que la Gamine partage avec Charlot : celui de se nourrir. Une affiche communiste dénonçant l extrême-droite et le nazisme (1934) Une affiche des Républicains Nationaux (extrême-droite) dénonçant le communisme (1934) 15

15 III. CONCLUSION 1) Les Temps Modernes est un film charnière dans la carrière de Chaplin : - Il est le dernier grand film muet du réalisateur et un des derniers grands films muets de l histoire du cinéma. - Avant Les Temps Modernes, Chaplin a réalisé plusieurs chefs d œuvre du muet (Le Kid, L Opinion publique, La Ruée vers l or, Le Cirque, Les Lumières de la ville ). Après, il est une des rares stars du muet à réussir le tournant du parlant et il continue à rester en haut de l affiche avec Le Dictateur (1940), Monsieur Verdoux (1946) qui enterre définitivement le personnage de Charlot et le muet, Les Feux de la Rampe (1952), Un Roi à New York (1957), La Comtesse de Hong-Kong (1967) 2) Les Temps Modernes est également un film important de l histoire du cinéma par : - la parfaite maitrise du rythme burlesque. 75 ans après sa sortie, sa force comique n a pas pris une ride. Le film continue à faire rire, partout dans le monde (voir dans les bonus du DVD le film Por primera vez (1967) qui montre la réaction des paysans cubains à la vue du film). Cela prouve sa force universelle. - l utilisation originale et très habile du son (bruitages, chant, musique) et son refus de céder aux sirènes du cinéma parlant. Il critique l emprise de la technologie et défend la liberté de création. - La critique cinglante du travail à la chaine et de ses déclinaisons américaines (fordisme) et même soviétiques (stakhanovisme). - La dénonciation des injustices sociales aggravées par la Grande Dépression. Le film n est pas une critique en tant que telle du progrès, de la modernité («Les temps modernes»), mais une revendication, celle de pouvoir vivre libre, à son rythme, et ne pas être enfermé dans le rythme effréné du travail à la chaîne. Cette liberté se gagne par l art et par le cinéma. Scène de Mon Oncle de Jacques Tati (1957) De nombreux réalisateurs ont repris cette idée, comme Jacques Tati dans Les Vacances de Monsieur Hulot (1953), Mon oncle (1957) et Playtime (1970). 16

16 3) Cette postérité glorieuse n a pas été immédiate : - La critique a reproché à Chaplin de ne pas avoir fait un film parlant. - Satire du capitalisme, du taylorisme et du fordisme, le film a été taxé de «bolchévisme» par la presse d extrême-droite. Il a aussi été interdit dans l Allemagne nazie et l Italie fasciste. - Après-guerre, dans le contexte de la Guerre Froide contre l U.R.S.S., Chaplin a été suspecté de sympathies communistes et a été victime de la «chasse aux sorcières» (appelée aussi maccarthysme). Figurant sur la liste noire d Hollywood, il a dû s exiler en Europe (Suisse) pour tourner ses deux derniers films. Sa réhabilitation a été tardive (dans les années 1970). Joseph McCarthy à l origine de la «chasse aux sorcières» 17

17 Annexe 1 : LEXIQUE Lexique historique : Fordisme ; organisation du travail recourant au travail à la chaine (La Ford T a été la première voiture produite en grande série sur des chaînes de montage). Maccarthysme : période ( ) de traque et de répression à l encontre de militants et sympathisants communistes (supposés ou réels) aux Etats-Unis. De nombreux artistes d Hollywood figuraient sur les listes noires, comme Charlie Chaplin ou Orson Welles et ont dû s exiler pour continuer à travailler. Productivité : quantité produite divisée par la quantité de travail nécessaire pour la produire. Stakhanovisme : en URSS, technique de propagande visant à accroître la productivité des travailleurs (du nom du mineur Stakhanov qui aurait extrait 14 fois la quantité de charbon demandée et qui a été élevé au rang de héros national) Taylorisme : organisation du travail visant à augmenter la cadence de travail, donc la production et la productivité. Lexique d analyse filmique : Burlesque : genre cinématographique typique du cinéma muet (Charlie Chaplin, Buster Keaton, Marx Brothers, Harold Lloyd, Laurel & Hardy ). Il repose sur un enchainement rapide de gags de type slapstick, souvent absurdes et irrationnels. Les gags sont souvent autonomes et ne jouent pas toujours un rôle indispensable dans la narration. Cadre : partie de l espace visuel enregistré sur la pellicule et apparaissant à l écran. Dramaturgie : étude de la composition d un film, de la façon dont l histoire est racontée. Ellipse temporelle : omission (= passage sous silence) d une période de temps, ce qui permet d accélérer le récit. Fondu enchainé : surimpression d une ouverture et d une fermeture de plans (une image disparait pendant que la suivante apparait). Hors-champ : action se déroulant hors du champ de la caméra (action non visible à l écran). Intertitre (ou carton) : texte d explication ou de dialogue inséré entre deux plans, en général dans le cinéma muet. Panoramique : mouvement de rotation de la caméra sur elle-même. Pantomime : spectacle souvent accompagné de musique utilisant l art du mime. Par extension, désigne le mime lui-même. Plan : morceau du film enregistré au cours d une même prise. Plan américain : cadrage d un personnage à mi-cuisse. Plan d ensemble : cadrage couvrant la totalité du décor et les personnages qui s y trouvent. Plongée : prise de vue du haut vers le bas. Le point de vue du bas vers le haut est la contre-plongée. Séquence : ensemble de plans ayant une unité de lieu ou d action. Slapstick («coup de bâton») : gag reposant sur un comique physique et violent (ex : chutes, bagarres, chocs, poursuites ) Surimpression : superposition de deux images. Synopsis : résumé du scénario d un film Travelling : déplacement de la caméra. Zoom : objectif donnant l impression de se rapprocher de l objet. (La caméra zoome en se rapprochant et dézoome en s éloignant) 18

18 Annexe 2 : Le cadrage au cinéma 19

19 Annexe 3 : Le langage cinématographique par Marcel Gotlib 20

20 21

21 Annexe 4 : pistes pédagogiques, bibliographie, sitographie, filmographie Angles d attaque dans l optique de l épreuve orale d Histoire des Arts : - Le travail à la chaine - La crise économique et sociale des années 1930 De nombreuses séquences peuvent être analysées (Charlot dans l usine sur la chaine de montage, Charlot avalé par la machine, Charlot et l auto-mangeoire etc.) Bibliographie, sitographie : - Dossier pédagogique 142, CNC, Collège au cinéma (dossier très complet auquel on se référera pour une bibliographie et une sitographie complète) - Télérama hors-série, «Charlot/Chaplin, du rire aux larmes», Articles «Charlie Chaplin» et «Les Temps Modernes» dans Wikipédia - : analyse du travail à la chaine et de l aliénation de l ouvrier (par un professeur du lycée Lavoisier) - : article d Emmanuel Dreux sur Charlot, ouvrier dans les Temps Modernes. Filmographie : - Les Temps Modernes, DVD zone 2, MK2 Editions, sortie Quelques films qui font écho à Les Temps Modernes Sur la critique du monde du travail : - CLAIR René, A nous la liberté (1931) Sur la critique du monde moderne : - TATI Jacques, Mon oncle (1957) - TATI Jacques, Playtime (1970) Sur la vision de la ville du futur : - LANG Fritz, Metropolis (1927) Sur le passage du muet au parlant : - CROSLAND Alan, Le Chanteur de Jazz (1927) - KEATON Buster, Le Caméraman (1928) - DONEN Stanley, KELLY Gene, Chantons sous la pluie (1952) - HAZANAVICIUS Michel, The Artist (2011) Sur la Grande Dépression : - FORD John, Les Raisins de la colère (1940) 22

22 Annexe 5 : Suggestions d œuvres à mettre en parallèle : Arts du langage Sur la crise économique des années 1930 : STEINBECK John, Les Raisins de la colère, 1939 TERKEL Studs, Hard Times, histoires orales de la Grande Dépression, Arts du visuel Un symbole politique revisité par Chaplin : le couteau entre les dents, le drapeau rouge - Une des affiches p 14 ou p 15 La figure du leader révolutionnaire - GUERASSIMOV Alexander, Lénine à la tribune, 1930 Le travail à la chaine - Affiches de propagande américaines ou soviétiques (doc 1) - Couverture du magazine américain Times (1936) présentant Stakhanov (doc 2) - Affiches de mai 1968 dénonçant l aliénation par le travail Doc 2 : Stakhanov en couverture de Times, 1936 Doc 1 ; Affiche de propagande soviétique, «l industrialisation à toute vapeur», 1931 La Grande Dépression et la crise économique - Peintures du réalisme social américain des années 1930 (de Thomas Hart Benton, Ben Shahn, Grant Wood, Reginald Marsh) (doc 3) - LANGE Dorothea, Le Cœur et les raisons d une photographe, 2002 (Photographies de la Grande Dépression telles que Migrant Mother en 1935) (doc 4) 23

23 - Apple Mary, comic-strip (bande dessinée) américain ( ) décrivant les aventures d une vendeuse de pommes optimiste à New York pendant la crise. (doc 5) Doc 3 : Ben Shahn, Lest We Forget, 1937 Doc 4 : Dotothea Lange, Migrant Mother, 1935 Doc 5 : Apple Mary, un comic strip américain sur la Grande Dépression Arts de l espace Le travail à la chaine - GANIVET Vincent, Travail à la chaine, ESPOSITO Mathieu, La Vie en rose, 2009 Arts du son (chanson) La crise économique - Remember My Forgotten Man, extrait de film Gold Diggers Of 1933 de Mervyn Leroy (1933) Lien : 24

Le petit lexique du cinéma

Le petit lexique du cinéma Le petit lexique du cinéma Dossier réalisé par Alice Mennesson 1 QUELQUES DEFINITIONS POUR COMMENCER La séquence (Sequenz) est un groupe de plans qui forment un ensemble narratif. On peut comparer la séquence

Plus en détail

La musique et le cinéma

La musique et le cinéma Fiche d écoute n La musique et le cinéma Quelques notions de vocabulaire Avant de réaliser un film, il faut écrire l histoire : Le synopsis est le résumé de l histoire. Le scénario (écrit par le scénariste)

Plus en détail

PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE

PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE Elaboré par l équipe pédagogique de l option Cinéma audiovisuel du lycée du Garros Auch PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE AMORCE 1) Au début d'une bobine, morceau de pellicule non impressionné

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé)

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Activité n 1 : compléter la chronologie en s appuyant sur les extraits de K7 vidéo Le MONDE L URSS L Italie L Allemagne 1914 Début

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE Léon Blum Général de Gaulle Georges Clemenceau Maréchal Pétain De l Union sacrée à la fin de la 1ere guerre mondiale L UNION SACRE, c

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

Les hommes, les femmes et les enfants travaillent entre 14 et 17 heures par jour.

Les hommes, les femmes et les enfants travaillent entre 14 et 17 heures par jour. Pol Indépendance de la Belgique 1830 La Belgique est gouvernée par les libéraux et les catholiques. Il ne s agit pas encore de partis politiques mais plutôt de regroupements philosophiques. Vote censitaire

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

CINÉ-MA DIFFÉRENCE. L ADRC - 16 rue d Ouessant - 75015 Paris - Tél.: 01 56 89 20 30 - patrimoine@adrc-asso.org

CINÉ-MA DIFFÉRENCE. L ADRC - 16 rue d Ouessant - 75015 Paris - Tél.: 01 56 89 20 30 - patrimoine@adrc-asso.org Le kid (Diaphana / Mk2) CINÉ-MA DIFFÉRENCE AVEC LE DÉPARTEMENT PATRIMOINE DE L AGENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL DU CINÉMA L ADRC représente l ensemble des secteurs impliqués dans la diffusion du film.

Plus en détail

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE?

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE? Module sur l utilisation de la vidéo en classe de français langue étrangère JEAN-MICHEL DUCROT Coordinateur de programmes pédagogiques à Alep-Syrie. Responsable du Centre de Documentation Pédagogique d'alep,

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

Analyse de la carte :

Analyse de la carte : Amorcée au 18eme siècle en Angleterre la révolution industrielle s accélère dans les années 1870 1880 et se diffuse dans toute l Europe et aux USA. Stimulé par de nouvelles inventions comme l électricité,

Plus en détail

PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON -

PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON - PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON - ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

La liberté guidant le peuple,

La liberté guidant le peuple, La liberté guidant le peuple, (Huile sur toile, 1831, 2,60 x 3,25 m) d Eugène Delacroix XIXè Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet 1830, dite «les 3 glorieuses», à laquelle il

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Persepolis. Le Film et La Bande dessinée. «Une aventure culturelle de niveau A2-B1»

Persepolis. Le Film et La Bande dessinée. «Une aventure culturelle de niveau A2-B1» Persepolis Le Film et La Bande dessinée «Une aventure culturelle de niveau A2-B1» Dossier pédagogique pour les préparatoires du lycée Saint-Joseph d Istanbul Première partie : Devinons par l image Analyse

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock Pour ouvrir un projet Pour ouvrir un fichier projet, lancez Lignes de temps et cliquez sur Fichier ->

Plus en détail

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS Alexandre GRIVEAU Mathieu GROLEAU IUP 2 Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS 2.1) brève présentation- description des trois sites 2.1.1) musée de la révolution

Plus en détail

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation avec windows Movie Maker Ce logiciel est disponible sur tous les ordinateurs installés avec windows XP, vista... Le logiciel est livré avec. Pour windows

Plus en détail

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Secondaire : facile à adapter au 3e cycle du primaire Il s agit d une

Plus en détail

Là où vont nos pères1

Là où vont nos pères1 Là où vont nos pères1 Ces pages ne cherchent pas à servir de guide d interprétation pour cet album sans paroles. Chacun y cherchera et y trouvera des significations personnelles, des situations familières

Plus en détail

Les symboles français

Les symboles français Fiche Pédagogique Les symboles français Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3-4 Fiche professeur.5-6 Transcription.7 Sources. 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

Plan de la ville. Les bâtiments de la ville, les métiers Vu le programme national OM numéro 4877 du 22.07.2008

Plan de la ville. Les bâtiments de la ville, les métiers Vu le programme national OM numéro 4877 du 22.07.2008 1. Fiche signalétique Thème Plan de la ville Activités langagières Réception écrite Réception orale Interaction orale Production écrite Production orale en continu Objectif général Se situer dans l espace.

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons

Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons Paroles et musique : Olivia Ruiz / Mathias Malzieu Polydor / Universal Music Thème La disparition d un être cher. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

Propension moyenne et marginale

Propension moyenne et marginale Propension moyenne et marginale Les ménages utilisent leur revenu soit pour consommer (tout de suite), soit pour épargner (et consommer plus tard). On appelle propension moyenne à consommer (PMC) la part

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant.

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 1. L écran d accueil Utiliser Photorecit (ou Photostory) Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 2. Importer des images Cliquez sur ce bouton pour importer des

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Ariane Moffatt : Je veux tout

Ariane Moffatt : Je veux tout Ariane Moffatt : Je veux tout Paroles et musique : Ariane Moffatt Sony Music France Thèmes La relation amoureuse, les enfants gâtés. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer un sentiment. Exprimer

Plus en détail

Poste 4 le montage. Le montage

Poste 4 le montage. Le montage 1/11 Le montage Conseils et astuces pour le montage de clips vidéo Situations de montage modèles Exercice pratique Information aux enseignants: logiciel de traitement vidéo 2/11 Un montage parfait! Description

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Maquette générale (prof) : Le racisme

Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale 1 Niveau : C2 Public : Élèves du secondaire Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE. Possibilité de travail en interdisciplinarité,

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

IMAGES FIXES ET IMAGES ANIMEES Activités possibles en classe Corinne LACAZE CPD Arts Visuels Corinne.Lacaze@ac-nancy-metz.fr

IMAGES FIXES ET IMAGES ANIMEES Activités possibles en classe Corinne LACAZE CPD Arts Visuels Corinne.Lacaze@ac-nancy-metz.fr IMAGES FIXES ET IMAGES ANIMEES Activités possibles en classe Corinne LACAZE CPD Arts Visuels Corinne.Lacaze@ac-nancy-metz.fr La familiarisation de l élève avec l image se fait : dans un premier temps par

Plus en détail

Première société de turbomédia en France

Première société de turbomédia en France Première société de turbomédia en France SI VOUS AUSSI VOUS VOULEZ LE MEILLEUR DU NUMÉRIQUE! FAITES DU TURBOMÉDIA... ASPECTS GÉNÉRAUX Définition Présentation Quelques chiffres clés 5 bonnes raisons d opter

Plus en détail

Dossier Histoire des arts

Dossier Histoire des arts Nguon Léa 3 5 Dossier Histoire des arts LE POP ART Sommaire 1. Introduction...p.2-3 2. Biographie...p.4-5 3. Présentation de l'oeuvre...p.6-7 a. Spécificité de l'oeuvre b. Contexte sociologique c. Analyse

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet étreignez les étoiles une pièce de Lilian Lloyd mise en scène par louise huriet rencontres avec l'auteur le vendredi 21 février - à 16h, à la BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

La fuite de Monsieur Monde

La fuite de Monsieur Monde La fuite de Monsieur Monde Fiche n 67 / avril 2005 Thème(s) Cinéma, littérature, musique, théâtre Adaptation d'un roman de Georges Simenon Réalisation : Claude Goretta, 2004 Scénario et adaptation : Claude

Plus en détail

Abd Al Malik: Ça c est du lourd!

Abd Al Malik: Ça c est du lourd! Abd Al Malik: Ça c est du lourd! Paroles et musique : Fayette-Mikano, Jouannest Polydor, Universal music Thèmes L immigration, la banlieue, la réussite sociale, le respect. Objectifs Objectifs communicatifs

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique L Armada Productions 3, rue de Lorraine 35000 Rennes 02 99 54 32 02 www.armada-productions.com www.adventuresinfrontofthetvset.com Contact / Salima

Plus en détail

Jeux de préparation à la mise en espace

Jeux de préparation à la mise en espace École maternelle Imaginer sentir créer Jeux de préparation à la mise en espace Août 2007 eduscol.education.fr/ecole JEUX DE PRÉPARATION À LA MISE EN ESPACE A) Jeux avec la voix 1) Messages brouillés Des

Plus en détail

wearethewords Content. Marketing. Performance. hello@wearethewords.com

wearethewords Content. Marketing. Performance. hello@wearethewords.com hello@.com Nous? Des scénaristes, plutôt... Voire des équilibristes. hello@.com Qui sommes-nous? hello@.com Notre méthode hello@.com Ils nous font confiance hello@.com LES DEUX, MON GÉNÉRAL! hello@.com

Plus en détail

César doit mourir. Cesare Deve Morire. de Paolo et Vittorio Taviani

César doit mourir. Cesare Deve Morire. de Paolo et Vittorio Taviani César doit mourir Cesare Deve Morire de Paolo et Vittorio Taviani Un documentaire sur la vie carcérale ou une fiction sur Shakespeare? la création de la pièce de Le film a été récompensé par plusieurs

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3 Didier Louchet CPEM Les textes officiels L éducation musicale s appuie sur des pratiques concernant la voix et l écoute : jeux vocaux,

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches.

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches. Oui, mais c'est l œuvre de quelqu'un d'autre 1 «On parle souvent des cinéastes qui, à Hollywood, déforment l œuvre originale. Mon intention est de ne jamais faire cela»¹ «la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation

Plus en détail

Va, pensiero. Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013. Fiche pédagogique. Place dans les programmes

Va, pensiero. Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013. Fiche pédagogique. Place dans les programmes Va, pensiero Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013 01 Fiche pédagogique Place dans les programmes Collège - 4 e L étude de Va, pensiero s inscrit dans la troisième

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE Grand Corps Malade est le nom de scène de Fabien Marsaud, «l homme à la béquille qui a fait entrer le slam en France par la grande porte» grâce à sa voix et son écriture exceptionnelles. Né

Plus en détail

Tiken Jah Fakoly : Je dis non!

Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Paroles et musique : Tiken Jah Fakoly / Tiken Jah Fakoly Barclay / Universal Music Thèmes L Afrique et ses problèmes. Objectifs Objectifs communicatifs : Repérer les rimes

Plus en détail

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Danses pour des jeunes par des jeunes Processus de création Nous nous exprimons par la danse La danse qui sera créée devra refléter une préoccupation sociale qui est importante et signifiante à ta génération.

Plus en détail

Alain Souchon: Parachute doré

Alain Souchon: Parachute doré Alain Souchon: Parachute doré Paroles et musique : Pierre Souchon, Alain Souchon Virgin, Emi music Thèmes L argent, la crise financière. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses. Justifier

Plus en détail

Jalons pour l histoire du temps présent 17 mars 2006, réf. : 04690. Durée : 02 mn 24

Jalons pour l histoire du temps présent 17 mars 2006, réf. : 04690. Durée : 02 mn 24 La lutte contre le téléchargement illégal sur Internet Titre du document Emplacement Support Niveau Objectifs Compétences visées La lutte contre le téléchargement illégal sur Internet Jalons pour l histoire

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

ENTRE DEUX MIETTES de Sylvain Ollier

ENTRE DEUX MIETTES de Sylvain Ollier Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français ENTRE DEUX MIETTES de Sylvain Ollier Enfantillages DVD1 Réalisation : Michel Boiron (CAVILAM), Tatiana

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté 2000 054 Introduction Activités militant, éducation populaire, politique,

Plus en détail