RC Professionnelle & Globale de Banque. Assurance Combinée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RC Professionnelle & Globale de Banque. Assurance Combinée"

Transcription

1 RC Professionnelle & Globale de Banque Assurance Combinée

2 2 Comprenant les couvertures : 1. Responsabilité Civile Professionnelle (section 1) 2. Globale de banque (section 2) Ce contrat comporte 4 chapitres : Chapitre 1 : Définitions Chapitre 2 : Conditions Propres à la section 1 Chapitre 3 : Conditions Propres à la section 2 Chapitre 4 : Conditions Générales Les Conditions Particulières prévalent sur les Conditions Propres. Les Conditions Propres prévalent sur les Conditions Générales. Seules les Conditions rédigées en français ont valeur contractuelle. Référence Conditions Générales CG RPF/BQE/OT/01/07

3 3 Chapitre 1 : Définitions 1.1 PRENEUR D ASSURANCE La personne morale qui souscrit le contrat ou son représentant. 1.2 ASSURÉ Le preneur d assurance tel que repris aux conditions particulières. Pour la couverture Responsabilité Civile Professionnelle, la notion de preneur est étendue aux représentants légaux et aux préposés lorsqu ils sont dans l exercice de leurs fonctions. 1.3 ASSURÉS ADDITIONNELS Les clients de l assuré: - pour les biens assurés confiés à l assuré, - pour les fraudes dont ils sont victimes et dont l assuré est responsable. Les garanties s exercent dans ce cas pour la seule part de responsabilité mise à la charge de l assuré. 1.4 ACTIVITÉS BANCAIRES - les opérations de banque (la réception des fonds du public, les opérations de crédit, ainsi que la mise à la disposition de la clientèle ou la gestion de moyens de paiement), - les opérations de change, - les opérations sur or, métaux précieux et pièces, - le placement, la souscription, l achat, la gestion, la garde et la vente de valeurs mobilières et de tout produit financier, - le conseil et l assistance en matière de gestion de patrimoine, - l ingénierie financière, le conseil et l assistance en matière de gestion financière, - les opérations de location simple de biens mobiliers ou immobiliers pour les établissements habilités à effectuer des opérations de crédit-bail, - le conseil juridique et la rédaction d actes sous seing privé sous réserve qu ils soient directement liés à une ou plusieurs activités bancaires désignées au présent article, indissociables des dites activités et secondaires, - la domiciliation de sociétés et les opérations que la loi luxembourgeoise autorise dans ce domaine. 1.5 BIENS ASSURÉS Toute valeur et/ou document dont la détention correspond aux usages de la profession de l assuré. Par valeur ou document on entend notamment toute somme d argent, valeur mobilière, coupon, devise, effet de commerce, chèque. Demeurent exclus, les fonds et valeurs apportés de l extérieur pour satisfaire aux exigences de malfaiteurs. 1.6 COMPAGNIE Bâloise Assurances IARD S.A., 23, rue du Puits Romain, L-8070 Bertrange, Bourmicht, RC Luxembourg B CONTREFAÇON OU CONTREFAIT(E) L imitation d un instrument financier original de nature à tromper l assuré sur l authenticité de l acte présenté. Ne constituent pas une contrefaçon les documents qui, tout en portant une signature ou un endossement authentique, contiennent simplement des fausses déclarations ou une présentation frauduleuse de faits inexacts. 1.8 CONTRÔLE EFFECTIF Le fait que l assuré détienne plus de 30% des droits de vote, ou participe directement ou indirectement à un pacte d actionnaires qui détiennent ensemble la majorité des droits de vote, ou exerce des fonctions opérationnelles de décision, avec ou sans mandat social. 1.9 DOMMAGE MATÉRIEL Vol qualifié, altération, disparition inexpliquée, détérioration ou destruction, quelle qu en soit la cause, à l exclusion de toutes disparitions inexpliquées qui ne sont révélées que lors de la réalisation d un inventaire par l assuré ou pour le compte de l assuré FALSIFICATION OU FALSIFIÉ(E) Toute altération matérielle frauduleuse portée sur un instrument ou un document par toute personne autre que celle autorisée à établir ou signer cet instrument ou document FAUTE PROFESSIONNELLE Toute erreur de fait ou de droit, toute faute ou manquement, négligence ou omission, toute infraction aux dispositions légales, réglementaires ou statutaires, commis au cours des activités bancaires de l assuré FILIALE Toute société luxembourgeoise ou étrangère dans laquelle le preneur d assurance détient, à la date de prise d effet du présent contrat ou antérieurement à cette date, plus de 50 % des droits de vote soit directement, soit indirectement par l intermédiaire d une ou plusieurs filiales. Les garanties du présent contrat ne s appliquent qu aux dommages matériels ou fraudes cumulativement commis et découverts :

4 4 _ postérieurement à la date à laquelle la société devient ou est devenue une filiale, et ; _ antérieurement à la date à laquelle la société cesse ou a cessé d être une filiale. traitement des données à caractère personnel. - chapitre 1 du titre IX, intitulé «des vols et extorsions», à l exclusion du vol qualifié ; - commis dans le but de nuire à l assuré, ou d en tirer un gain illicite pour son auteur ou pour un tiers complice 1.13 FRAIS ET ANNEXES Les frais ci-après engagés par l assuré à la suite d un sinistre: - les frais d expert et d avocat, - les frais de reconstitution d informations - les frais annexes FRAIS D EXPERT ET D AVOCAT Tous frais et honoraires d avocat, de conseiller juridique ou d expert et tous frais de justice et/ou dépenses raisonnablement exposés par l assuré, après accord préalable de l assureur, pour la défense de toute demande, réclamation, procès ou action en justice lié(s) à tout acte commis pouvant donner lieu à indemnisation au titre du présent contrat d assurance. Les frais d expert et d avocat n incluent pas les frais, honoraires, et autres dépenses engagés aux fins d établir l existence ou le montant d un sinistre FRAIS DE RECONSTITUTION D INFORMATIONS Les coûts de main-d oeuvre extérieure et d heures supplémentaires, engagés par l assuré après accord préalable de l assureur, pour la reconstitution des informations (données informatiques ou non) volées, altérées, détériorées ou détruites au cours d une fraude ou d une tentative de fraude FRAIS DE DEFENSE Les frais et honoraires d avocats et/ou de l expert judiciaire pris en charge par l assureur après acceptation formelle de celui-ci, nécessairement engagés par l assuré pour pourvoir à sa défense et afférents à toute réclamation faite à son encontre FRAUDE Tout acte réprimé au livre II du code pénal dans les: - chapitre II du titre IX, intitulé «Des fraudes», y compris l infraction sanctionnée par l article de la loi modifiée du 10 août 1915 sur les sociétés commerciales; - chapitres I, II III et IV du titre III, respectivement intitulés «De la fausse monnaie», «De la contrefaçon ou falsification des effets publics, des actions, des obligations, coupons d intérêts et des billets de banque autorisés par la loi», «De la contrefaçon ou»falsification des sceaux, timbres, poinçons, marques, etc...» et «Des faux commis en écritures, en informatique et dans les dépêches télégraphiques»; - les atteintes à la confidentialité et à la violation du secret professionnel qui sont toutes les infractions relatives à la confidentialité par violation notamment du secret professionnel telle que sanctionnée par l article 458 du code pénal, l article 19 de la loi du 14 août 2000 relative au commerce électronique et de l article 41 de la loi du 5 août 1993 sur le secteur financier ainsi que les articles 24 et 25 de la loi du 2 août 2002 relative à la protection de personnes à l égard du Notamment : (i) le vol non qualifié ; (ii) l escroquerie ; (iii) l abus de confiance ; (iv) la fraude informatique ; (v) la contrefaçon et la falsification FRAUDE INFORMATIQUE Les infractions en matière informatique visées aux articles 509-1, 509-2, 509-3, et du code pénal GAIN ILLICITE Tout avantage pécuniaire indu, perçu par l auteur de la fraude. Pour les préposés, on entend par gain illicite tout avantage pécuniaire indu autre que salaire, commission, prime, participation aux bénéfices ou autre forme d émolument accordé dans le cadre normal des fonctions d un préposé IMITATION DE SIGNATURE OU COMPORTANT UNE SIGNATURE IMITEE L imitation frauduleuse d une signature dans l intention de tromper autrui. N est pas considérée comme une imitation de signature le fait de signer en son propre nom un document sans ou en y étant habilité, en une qualité quelconque et à une fin quelconque INSTRUCTION Toute instruction écrite adressée à l assuré autorisant ou reconnaissant le transfert, paiement, la délivrance ou réception de fonds ou valeurs, et testée par une procédure d authentification visant à protéger l intégrité de la communication, et à authentifier son émetteur INTERMEDIAIRE Toute personne physique ou morale effectuant, pour le compte de l assuré, des opérations dites «d intermédiation» sur les marchés monétaires, financiers et bourses du commerce MOYEN DE PAIEMENT Tout écrit : - signé par le tireur, - contenant une promesse inconditionnelle de payer une certaine somme, - payable sur demande ou à une date déterminée, - payable à ordre ou au porteur. Toutes ces conditions sont cumulatives PARTENAIRE Toute personne physique ou morale et notamment établissements bancaires ou financiers avec lesquels l assuré réalise ou participe à la réalisation d activités bancaires telles que définies au présent contrat.

5 PERIODE D ASSURANCE La période égale ou inférieure à 12 mois consécutifs, comprise entre : - la date d effet du contrat et la première échéance principale, ou, - deux échéances principales, ou, - la dernière échéance principale et la date de résiliation du contrat PREPOSE Toute personne physique salariée de l assuré, y compris tout salarié à temps partiel, saisonnier ou temporaire, intérimaire ou stagiaire, rémunéré ou non, agissant sous la direction, la surveillance et l autorité de l assuré SINISTRE Les pertes pécuniaires résultant d un dommage matériel garanti ou d une fraude garantie. Pour la Responsabilité Civile Professionnelle: Toute réclamation amiable ou judiciaire, formulée à l encontre de l assuré par des tiers pendant la période de validité du présent contrat ou la période subséquente et liée à des fautes professionnelles commises par l assuré dans l exercice de ses activités bancaires. L ensemble des réclamations liées à une même faute professionnelle constitue un seul et même sinistre au titre du présent contrat. Il est par ailleurs entendu que les fautes professionnelles apparentées, continues ou répétées, sont considérées comme une seule et même faute professionnelle TIERS Toute personne autre qu un préposé 1.26 VALEUR MOBILIERE Tout titre émis par inscription en compte ou par tradition (remise matérielle d un titre au porteur incorporant physiquement le droit qu il représente), qui confère des droits identiques pour une même catégorie et donne accès, directement ou indirectement, à une quotité du capital de la personne morale émettrice ou a un droit de créance générale sur son patrimoine VIRUS Tout programme informatique se propageant par la création de répliques de lui-même ou de parties de lui-même exclusivement dirigés à l encontre de l assuré VOL QUALIFIE Le vol commis par/avec violences ou menaces (y compris sous contrainte d une arme), et/ou effraction, et/ou introduction clandestine ou maintien clandestin dans les locaux, et/ou usage de fausses clefs.

6 6 Chapitre 2 : Conditions propres pour l assurance de Responsabilité Civile Professionnelle Le présent contrat est établi sur la base des déclarations faites à l assureur dans le questionnaire-proposition qui fait partie intégrante de celui-ci. IL EST ENTENDU QUE LA GARANTIE S APPLIQUERA UNI- QUEMENT AUX RECLAMATIONS INTRODUITES A L ENCON- TRE DE L ASSURE ET DECLAREES A L ASSUREUR AU COURS DE LA PERIODE DE VALIDITE DU PRESENT CONTRAT OU DE GARANTIE SUBSEQUENTE. 2.1 OBJET DE LA GARANTIE Le présent contrat a pour objet de garantir les conséquences pécuniaires, de la responsabilité civile que l assuré peut encourir individuellement ou solidairement à l égard des tiers, en cas de faute(s) professionnelle(s) réelle(s) ou présumée(s) commise(s) dans l exercice de ses activités bancaires, telles que décrites à l article EXCLUSIONS Sont seules exclues de la garantie: les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile pouvant incomber à l assuré en raison de toute faute professionnelle commise au cours d activités bancaires autres que celles expressément désignées à l article les conséquences pécuniaires de toute réclamation antérieure à la prise d effet du présent contrat ou de toute réclamation fondée sur une ou des fautes professionnelles commises après la date d effet et se rattachant à cette première réclamation les coûts (incluant les honoraires, commissions ou autres frais) des prestations de service de l assuré, de ses adaptations ou améliorations, y compris les frais engagés de façon interne et destinés à pallier ou à remédier à un éventuel dysfonctionnement des services de l assuré les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile résultant directement ou indirectement: a de dommages corporels, matériels ou de tous dommages immatériels consécutifs à des dommages corporels ou matériels, b - de dommages provenant des effets d une pollution réelle, potentielle ou supposée ou d une contamination de la terre, de l air ou de l eau par déchargement, dispersion, déversement ou échappement de toutes matières polluantes. - des effets directs ou indirects d explosion, de dégagement de chaleur ou d irritation provenant du fait de transmutation de noyaux d atomes et/ou de la radioactivité ainsi que les dommages dus aux effets de radiation provoquée par l accélération de particules. - des demandes de test pour nettoyage, traitement, désintoxication, suppression ou neutralisation de polluants, matériel nucléaire ou déchets nucléaires c un avantage personnel, un bénéfice ou une rémunération auxquels les assurés n avaient pas droit les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile pouvant incomber à l assuré en raison a de toute faute intentionnelle ou dolosive, vol ou fraude d un assuré Toutefois, sauf pour toutes réclamations basées sur les lois des et/ou introduites aux USA, Canada, Royaume Uni, Australie et Nouvelle Zélande, ainsi que leurs territoires respectifs, il est convenu et agréé entre les parties que le présent contrat garanti les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile que le preneur d assurance peut encourir individuellement ou solidairement à l égard des tiers, en cas d Actes ou Omissions Malhonnêtes ou Frauduleux commis par ses préposés. Seules seront couvertes les pertes indirectes

7 7 subies par des tiers telles que les pertes de bénéfice ou d intérêts, les agios, la perte de clientèle, le manque à gagner ou la réduction du chiffre d affaires. Exclusion Particulière Cette extension ne garantit pas les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile que le preneur d assurance peut encourir individuellement ou solidairement à l égard des tiers, en cas d Actes ou Omissions Malhonnêtes ou Frauduleux commis par un administrateur du preneur d assurance, sauf si cet administrateur est un préposé du preneur d assurance et, dans ce cas, uniquement pendant qu il accomplit des actes entrant dans le cadre des fonctions habituelles d un préposé du preneur d assurance. Définition Particulière Par Acte ou Omission Malhonnête ou Frauduleux, comme utilisé dans la présente extension, il faut entendre un acte ou une omission commis par un préposé du preneur d assurance dans l intention manifeste de faire subir une perte à un tiers pour laquelle le preneur d assurance peut encourir la responsabilité civile. L assureur s interdit, sans accord préalable du preneur d assurance, de recourir contre tous préposés du dernier b de dommages provenant: - de la guerre civile ou étrangère, - d émeutes, de mouvements populaires, - d actes de terrorisme ou de sabotage, - de la grève ou du lock-out c de dommages occasionnés par les inondations, tremblements de terre, raz-de-marée, éruptions volcaniques ou d autres phénomènes naturels à caractère catastrophique d de dommages subis par les tiers du fait des droits attachés à la détention de parts sociales du preneur d assurance e de toute obligation contractuelle prise par l assuré au-delà de celles qui lui incombent aux termes de la loi, des principes généraux du droit et des usages professionnels régissant la responsabilité civile contractuelle f des produits et services délivrés par l assuré en cas: - d insuffisance de performance commerciale ou financière par rapport à la performance convenue avec le client; - de leur inadéquation par rapport à la pénalité convenue avec le client; - de dépréciation d un patrimoine confié à l assuré. Sauf la partie qui résulte d une faute professionnelle g d une immixtion de l assuré dans la conduite des affaires d un client h de la défaillance financière réelle ou alléguée de l assuré ou d un de ses intermédiaires ou partenaires, y compris toute contrepartie i de tout choix relatif à la politique d entreprise de l assuré j de l utilisation prohibée de toute information confidentielle ainsi que de la complicité ou la participation même à posteriori dans l utilisation de ces informations par l assuré k de toute disparition inexpliquée l de toute réclamation faite par ou pour le compte de: - toute filiale, - toute entité juridique dont l assuré a le contrôle effectif les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile personnelle encourue par tout assuré en sa qualité de mandataire social les impôts et taxes, les amendes et autres pénalités imposés par la loi et les règlements les dommages et intérêts pour préjudice moral Exclusion additionnelle pour toutes réclamations basées sur les lois des et/ou introduites aux USA, Canada, Royaume Uni, Australie et Nouvelle Zélande, ainsi que leurs territoires respectifs: (i) Toute responsabilité civile découlant du fait que l assuré a refusé de fournir un quelconque financement ou omis d honorer un quelconque engagement actuel ou supposé consistant à consentir un prêt ou effectuer une transaction de la nature d un prêt, d un bail ou d une extension de crédit, que ledit engagement ait été autorisé ou non, ou toute responsabilité civile à laquelle ce qui précède a contribué.

8 Exclusions additionnelles pour toutes réclamations basées sur les lois des et/ou introduites aux USA ou Canada, ainsi que leurs territoires respectifs : a. Les réclamations invoquant, impliquant ou découlant, directement ou indirectement, de la souscription, la vente des droits y afférents (syndication) ou la promotion d une dette ou d un titre participatif aux fonds propres (equity security), de toute activité de banque d investissement, de la fourniture de conseils ou recommandations afférents à ladite dette ou lesdits titres participatifs ou afférents à tout acte effectif, toute tentative ou toute menace de fusion, acquisition, dessaisissement, offre d achat, contestation de mandat, acquisition par emprunt, opération de privatisation, réorganisation (volontaire ou involontaire), restructuration du capital, recapitalisation, spin-offs, offre primaire ou secondaire de titres (indépendamment de savoir si l offre est une offre publique ou un placement privé), dissolution ou vente de tous ou la plupart des actifs ou actions d une entité commerciale ou tout effort en vue d obtenir ou de fournir un capital ou un financement pour toute entreprise ou entité, de la formulation d une «attestation d équité» (fairness opinion) concernant l évaluation de tout actif ou toute entité commerciale non détenu par un assuré en qualité de fiduciaire, de toute acquisition ou vente de titres par la société pour son propre compte ou de toute exigence relative à la divulgation de l un quelconque des éléments ci-dessus ; b. Les réclamations formulées par, pour le compte ou au nom de tout autre assureur fournissant une couverture à un quelconque assuré en vue de recouvrer tout ou partie de tous montants payés par ledit assureur, que ce soit par subrogation, cession ou autrement. c. Les réclamations formulées dans le cadre de violations de la loi américaine «Racketeer influenced and corrupt organization act» (RICO) ou de ses amendements ou de toute autre loi similaire, ou les réclamations en découlant, fondées sur de telles violations ou imputables à de telles violations. Definitions applicable to exclusions i. and j. 1) Claim shall mean réclamation ; 2) Policy shall mean présent contrat ; 3) Company shall mean preneur d assurance Sont exclues des garanties les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile résultant en tout ou en partie de toute activité de banque d investissement réalisée par l assuré. Définition de la banque d investissement: La souscription, syndication ou promotion de valeurs mobilières ou titres de participations, ainsi que tout conseil, recommandation, opinion écrite, y compris les déclarations et communication d informations y afférentes, liées aux opérations suivantes, qu il s agisse d opérations réelles ou de simples tentatives ou menaces: a. toute fusion, acquisition, scission, offre d achat, bataille de procurations, rachat d entreprise financé par endettement, privatisation, opération de réorganisation, restructuration de capital ou recapitalisation ou toute autre opération similaire en nature ou dans ses effets; b. de valeurs mobilières (que ce soit par placement privé ou appel public à l épargne), dissolution ou vente de la totalité ou d une partie substantielle des actifs ou actions d une entreprise; Sont exclues, les réclamations faites par ou pour le compte de tout gouvernement, organisme gouvernemental ou para-gouvernemental, toute autorité de contrôle et/ou de tutelle. Cette exclusion ne s applique pas aux réclamations : - présentées par tout gouvernement, organisme gouvernemental ou para-gouvernemental, toute autorité de contrôle et/ou de tutelle en qualité de client, - présentées sans la sollicitation, l assistance ou la participation active de l assuré et si elles avaient été présentées directement par un client de l assuré aurait été garanties au titre du présent contrat Sont exclues des garanties les réclamations fondées sur ou ayant pour origine: a. l utilisation ou l obtention illicites d informations privilégiées concernant toute opération financière réalisée sur un marché réglementé, ou la complicité de l assuré à de tels actes, que ceux-ci aient été réalisés par l assuré seul ou en collusion avec de tiers, b. le fait d inciter un tiers à commettre des actes qui seraient contraires à des dispositions légales ou réglementaires s ils étaient réalisés par l assuré Sont exclues des garanties les réclamations fondées sur ou ayant pour origine: a. toute défaillance mécanique, électronique ou de logiciel, une erreur de conception ou de construction, un vice caché, l usure, une détérioration graduelle, une perturbation électrique, toute panne ou défaillance ou dysfonctionnement dans le traitement de données électroniques, toute défaillance ou erreur de programmation; toute erreur ou omission

9 9 dans le traitement, sauf erreur humaine, ou b. toute défaillance de l assuré dans l entretien ou la modernisation de son système informatique. Cette exclusion n est pas applicable lorsque l assuré a pris dans les meilleurs délais les mesures normalement nécessaires à l entretien et à la modernisation de son système informatique, ou c. toute panne ou dysfonctionnement de machines ou d ensemble d appareils, y compris toute coupure de courant électrique, surtension, fluctuation dans la fourniture d électricité ou panne totale d électricité; ou toute coupure de lignes téléphoniques ou toute panne affectant les systèmes de télécommunications y compris par satellite ou autre infrastructure en rapport avec le système internet Sont exclues, les réclamations fondées sur ou ayant pour origine: a. la conduite et la gestion de ses affaires par l assuré, y compris tout défaut de mise en oeuvre de mesures correctives pour prévenir, éviter ou atténuer un dommage imminent ou avéré, b. le montant d une indemnité ou d une prestation dues au titre de tout contrat d assurance ou de réassurance par l assuré en sa qualité d assureur ou de réassureur, y compris tout refus de paiement relatif à ces indemnités ou prestations, c. tous frais, paiements, dépenses engagés par l assuré ou toute perte supportée par l assuré relatifs à un fait, avant que celui-ci ne donne lieu à réclamation ; ainsi que leur prise en charge par l assureur après réclamation. Cette exclusion c) ne s applique pas aux frais de sauvetage garantis au titre de l article 64 de la loi du 27 juillet 1997 sur le contrat d assurance Sont exclues des garanties les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile pouvant incomber a l assuré en raison de tout plagiat, réel ou supposé, ou en raison de toute, réelle ou supposée, atteinte a la confidentialité d informations, à des secrets commerciaux ou aux droits de la propriété intellectuelle ou industrielle, y compris marques, brevets, droits d auteur, programmes et procédés informatiques. 2.3 FONCTIONNEMENT DE LA GARANTIE APPLICATION DE LA GARANTIE La garantie du présent contrat est acquise pour l ensemble des réclamations introduites à l encontre de l assuré et notifiées par l assuré pendant la période de validité du présent contrat et liée à une (des) faute(s) professionnelle(s) commise(s) pendant la période de validité du présent contrat ou de la reprise du passé. Il est entendu qu en cas de fautes professionnelles apparentées, continues ou répétées, la garantie résultant du présent contrat n est acquise que pour autant que la première de ces fautes professionnelles soit commise après la prise d effet du présent contrat ou postérieurement à la date de reprise du passé. L ensemble des réclamations liées à une même faute professionnelle constitue un seul et même sinistre ; les fautes professionnelles apparentées, continues ou répétées sont considérées comme une seule et même faute professionnelle. Reprise du passé La garantie du présent contrat est étendue, le cas échéant, aux réclamations liées à une ou des fautes professionnelles commises avant la date d effet du présent contrat et après la date mentionnée aux Conditions Particulières, SOUS RESERVE que l assuré n ait pas connaissance, à la prise d effet du contrat, de faits ou circonstances pouvant donner lieu à un sinistre au titre de celui-ci. Garantie subséquente La garantie du présent contrat est étendue aux réclamations introduites à l encontre des assurés et déclarées à l assureur au cours des 36 mois suivant la date de résiliation du présent contrat, à condition que ces réclamations soient liées à une faute professionnelle commise pendant la période de validité du présent contrat et si, à la fin de ce contrat, le risque n est pas couvert par un autre assureur DECLARATION DE SINISTRE L assuré est tenu de porter à la connaissance de l assureur toute réclamation dont les conséquences pécuniaires dépassent ou dont il peut raisonnablement attendre que les conséquences pécuniaires risquent de dépasser EUR, dès que possible et au plus tard dans les 6 jours après que le preneur d assurance en a eu connaissance. Les déclarations de sinistres sont faites par écrit à: Bâloise Assurances IARD S.A., 23, rue du Puits Romain, L-8070 Bertrange, Bourmicht, RC Luxembourg B et devront comporter au minimum les éléments suivants: - la nature de la faute professionnelle, - la date de la faute professionnelle, - la date de la réclamation, - le montant de la réclamation, - le montant provisionné par l assuré, - une copie de l assignation ou de l acte extra-judiciaire DEFENSE DE L ASSURE La défense de l assuré s effectue par l assuré et l assureur conjointement. L avocat est choisi d un commun accord entre les parties sur proposition de l assuré; les différentes étapes de la procédure sont décidées conjointement par l assuré et l assureur.

10 10 L assuré s engage à tenir l ensemble des pièces constituant le dossier de procédure à la disposition de l assureur et à lui communiquer des informations régulières et complètes. Seuls les frais de défense autorisés par l assureur feront l objet d un règlement. Aucune transaction ne peut être décidée sans l accord écrit et préalable de l assureur. L assureur s engage à répondre à toute demande de l assuré dans un délai de quinze (15) jours ouvrables. Les frais d arbitrage imputables à l assuré en vertu de la convention d arbitrage seront assimilés à des frais de défense des intérêts communs de l assuré et l assureur, et seront supportés en conséquence par l assureur. 2.4 LIMITES DE GARANTIE - FRANCHISE La garantie du présent contrat s applique à concurrence du montant stipulé aux Conditions Particulières, par sinistre et par année d assurance, en excédent d une franchise par sinistre dont le montant est indiqué aux Conditions Particulières. La franchise représente la part des conséquences pécuniaires qui demeure à la charge de l assuré. Dans les cas de sinistres entrant dans le champ du présent contrat les frais de défense engagés par l assuré en excédent de la franchise sont supportés intégralement par l assureur pour autant que le total des indemnités et des frais ne dépasse pas la somme totale assurée. Les conditions applicables à l indemnisation des sinistres sont celles en vigueur pendant l année d assurance au cours de laquelle la réclamation a été portée à la connaissance de l assuré. En cas de multiplicité de réclamations liées à une même faute professionnelle, les conditions applicables sont celles en vigueur pendant l année d assurance au cours de laquelle la première de ces réclamations a été portée à la connaissance de l assuré. En cas de réclamation portée à la connaissance de l assuré au cours le la période subséquente, il est convenu que les conditions applicables à l indemnisation des sinistres sont celles en vigueur au cours de l année d assurance précédant la date de résiliation du présent contrat. 2.5 MESURES PREVENTIVES Dans les cas de sinistres entrant dans le champ du présent contrat, les mesures préventives engagées par l assuré en excédent de la franchise, uniquement lorsqu elles sont rattachées à un sinistre imminent, sont supportées intégralement par l assureur pour autant que le total des indemnités et des mesures préventives ne dépasse pas la somme totale assurée. Toutefois, au-delà du montant des garanties, la couverture des frais de défense sera limitée conformément au droit luxembourgeois. 2.6 ARBITRAGE ENTRE L ASSURÉ ET SON CLIENT L assureur déclare avoir connaissance de l existence ou de la possibilité de conclusion de clauses d arbitrage entre l assuré et ses clients. L assureur déclare les accepter ainsi que les décisions des arbitres pour autant qu elles soient d usage en matière bancaire. En l absence de clause d arbitrage au moment de la naissance d un litige, l assuré qui souhaiterait trancher le litige par voie d arbitrage doit au préalable en demander l autorisation expresse à l assureur. En cas d accord, l assureur acceptera la sentence arbitrale.

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE 1 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 ARTICLE 1 : ASSURÉ...4 ARTICLE

Plus en détail

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux >Associations 1 Conventions spéciales Convergence Sécurité mandataires sociaux SOMMAIRE conventions spéciales sécurité mandataires sociaux ART. 1 - Définitions 2 ART. 2 - Objet de la garantie 2 ART. 3

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES

P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES P O L I C E G L O B A L E 2 0 0 0 INCENDIE ET RISQUES DIVERS RISQUES AGRICOLES CONDITIONS ADMINISTRATIVES (CA 01 /éd.:01/03/2013) 1. QUELLES SONT LES OBLIGATIONS DU PRENEUR ET DE L ASSURE? A) Lors de la

Plus en détail

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX SOMMAIRE LOYERS IMPAYÉS...3 CHAPITRE I CE QUI EST GARANTI...3 CHAPITRE II MONTANT...3 CHAPITRE III CE QUI N EST PAS GARANTI...3 CHAPITRE IV EN CAS DE SINISTRE...4

Plus en détail

Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance

Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance ANNEXE AUX CONDITIONS GENERALES TOUS RISQUES «COCOON OF IBIS» Conditions Générales Spécifiques applicables à l assurance du CONTENU Document : 101 Date de référence : 2006 Date d édition : 27/06/2006 1/8

Plus en détail

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES Préambule L assurance de la Responsabilité Civile et des Risques Annexes a pour objet de garantir la Ville de Guipavas et son CCAS, ainsi

Plus en détail

Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct. Conditions générales. Banque des Mascareignes

Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct. Conditions générales. Banque des Mascareignes Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct Conditions générales Banque des Mascareignes 1.1 Objet Les dispositions suivantes ont pour objet de définir les Conditions Générales d accès et d utilisation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 PREAMBULE : 0.1 Le client déclare avoir pris connaissance des présentes conditions générales de vente avant la conclusion du contrat avec la Société

Plus en détail

ASSURANCE OBLIGATOIRE DE LA RESPONSABILITE OBJECTIVE EN CAS D INCENDIE OU D EXPLOSION

ASSURANCE OBLIGATOIRE DE LA RESPONSABILITE OBJECTIVE EN CAS D INCENDIE OU D EXPLOSION ASSURANCE OBLIGATOIRE DE LA RESPONSABILITE OBJECTIVE EN CAS D INCENDIE OU D EXPLOSION (Loi du 30/07/1979 et A.R. 05/08/1991) CONDITIONS GENERALES Article 1 Définitions Preneur d assurance : SUIVANT LE

Plus en détail

conditions generales Assurance obligatoire de la responsabilité objective en cas d incendie ou d explosion (Loi du 30/07/1979 et AR du 05/08/1991)

conditions generales Assurance obligatoire de la responsabilité objective en cas d incendie ou d explosion (Loi du 30/07/1979 et AR du 05/08/1991) Baloise Insurance est le nouveau nom de Nateus SA et de Nateus Life SA (depuis la fusion juridique avec Mercator Assurances SA jan. 2013) et réunit les activités des compagnies d assurances susmentionnées.

Plus en détail

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS»

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE. Toute atteinte corporelle subie par une personne physique.

ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE. Toute atteinte corporelle subie par une personne physique. ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE 1 er août 2014 Pour l application de la garantie RC, il faut entendre par assuré - la Fédération des clubs de la défense, - les ligues régionales, - les

Plus en détail

Multirisque Professionnelle

Multirisque Professionnelle Multirisque Professionnelle Dispositions Générales DG 2012 Des Intermédiaires en Assurances Des Intermédiaires en Opérations de Banque & Services de Paiement Des Démarcheurs Bancaires et Financiers Des

Plus en détail

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE STANDARD ARTICLE 1 Qu'entend-on par? 1) Famille a) vous-même b) votre conjoint cohabitant ou la personne avec laquelle vous cohabitez, reprise ci-après sous

Plus en détail

Protection-cellulaire

Protection-cellulaire Protection-cellulaire Comment activer votre protection? 1- Préautorisez le paiement de votre facture de téléphonie cellulaire auprès de votre fournisseur, sur votre carte Visa Étudiant Desjardins. Lors

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'aitf Résumé des garanties SOMMAIRE ART. 1 - BÉNÉFICIAIRES DE LA GARANTIE 3 ART. 2 - PRISE D EFFET, CESSATION DES GARANTIES 3 2.1 - Prise

Plus en détail

Instruction administrative du 18 mai 2001 (006) portant réglementation de l activité des messageries financières (Banque centrale du Congo)

Instruction administrative du 18 mai 2001 (006) portant réglementation de l activité des messageries financières (Banque centrale du Congo) Instruction administrative du 18 mai 2001 (006) portant réglementation de l activité des messageries financières (Banque centrale du Congo) Chap. I. Dispositions générales Art. 1 : Les messageries financières

Plus en détail

Conditions générales. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Référence 000745-Lia003F-20150501. Amlin Europe S.A.

Conditions générales. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Référence 000745-Lia003F-20150501. Amlin Europe S.A. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Page 2 de 9 Introduction Établissement du contrat d assurance Les présentes conditions générales décrivent les droits et obligations réciproques, le

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme 2012-R-02 du 12 octobre 2012 1 Contexte Dans le cadre de son action de veille sur la publicité et les nouveaux produits, l ACP a constaté sur

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum)

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) En cas de litige découlant de l'interprétation des présentes

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR

REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR REGLEMENT INTERIEUR DE L AGAPLR Mise à jour du 01 août 2012 Page 1 sur 6 Préambule Le présent règlement intérieur est établi par le Conseil d Administration conformément aux termes de l article 33 des

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

Conditions générales de vente et de mise en service

Conditions générales de vente et de mise en service Conditions générales de vente et de mise en service Article 1: Applicabilité des conditions générales - Etendue des obligations 1.1 Le simple fait de confier à KSB une commande, un travail ou un service,

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel Article 1 Définitions / généralités a) Dans les conditions générales de l association VACO, on entendra par : - fournisseur de VACO : toute

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence : 12008

CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence : 12008 Assurance PROSPECTION CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Préambule 3 Article 1 Objet du contrat 4 Article 2 Dépenses garanties 4 Article 3 Durée du contrat 4 Article 4 Etablissement du compte d amortissement

Plus en détail

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes:

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes: AVERTISSEMENT Les textes légaux et réglementaires figurant dans ce site ne constituent pas une publication officielle (voir www.moniteur.be) de sorte que l IPI n est pas responsable de leur contenu ni

Plus en détail

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Règlement de dépôt ancien (12.2011) Règlement de dépôt nouveau (12.2013) Règlement de dépôt Dispositions générales Art. 1 Champ d

Plus en détail

ACE European Group Limited. Avenue des Nerviens 9-31 bte 7-1040 BRUXELLES Entreprise d assurances agréée sous le n de code 2312 GENERALES

ACE European Group Limited. Avenue des Nerviens 9-31 bte 7-1040 BRUXELLES Entreprise d assurances agréée sous le n de code 2312 GENERALES ACE European Group Limited Avenue des Nerviens 9-31 bte 7-1040 BRUXELLES Entreprise d assurances agréée sous le n de code 2312 CONDITIONS GENERALES CHAPITRE I - OBJET ET ETENDUE DE L ASSURANCE ARTICLE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PROTECTION JURIDIQUE

CONDITIONS GENERALES PROTECTION JURIDIQUE DÉFINITIONS GÉNÉRALES Preneur d assurance Assuré Assureur Contrat Sinistre La personne physique ou morale qui conclut le contrat, ci-après désignée par le pronom «vous». Toute personne qui peut faire appel

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance de garantie de loyer Edition 01.2014 8054253 09.14 WGR 759 Fr Table des matières Votre assurance en bref................. 3 Conditions générales d assurance...........

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS Siège social 53, rue BelliardL 1040 Bruxelles 1 Coordinateur sécurité VCCS Conditions spéciales Article 1 - Quelles sont les personnes assurées? 1.1. Quelles sont

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

Convention d assistance dépannage Edition du 15 novembre 2008 N 5003720

Convention d assistance dépannage Edition du 15 novembre 2008 N 5003720 Convention d assistance dépannage Edition du 15 novembre 2008 N 5003720 La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles AXA ASSISTANCE s engage à délivrer la prestation d

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION NÉERLANDAISE DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES (NGTV) POUR LA TRADUCTION DE DOCUMENTS ET FICHIERS

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION NÉERLANDAISE DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES (NGTV) POUR LA TRADUCTION DE DOCUMENTS ET FICHIERS CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION NÉERLANDAISE DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES (NGTV) POUR LA TRADUCTION DE DOCUMENTS ET FICHIERS Version : mars 2013 Définitions Client 1) La personne physique ou morale

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES

CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES En vertu de la présente convention, conclue entre l Office National des Postes, établissement

Plus en détail

Conditions Générales. Responsabilité des Dirigeants. Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières

Conditions Générales. Responsabilité des Dirigeants. Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières Conditions Générales Responsabilité des Dirigeants Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières Mars 2012 SOMMAIRE sommaire section page contenu Responsabilité des

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT Les présentes conditions générales de vente et les conditions particulières négociées entre l entreprise et le client déterminent les droits et

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE 1 CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Complémentaire 2 ème LIGNE souscrite par le Conseil National des Compagnies d Experts de Justice CONDITIONS

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES MODÈLE DE CONTRAT PR LES INTERMÉDIAIRES (mars 2014) 1 LE PRÉSENT CONTRAT est conclu ENTRE : La Cour pénale internationale, organisation internationale permanente ayant son siège à l adresse suivante :

Plus en détail

RC DES DIRIGEANTS 1 Gilles GASTON Pôle Assistance Technique et Prévention. Septembre 2012

RC DES DIRIGEANTS 1 Gilles GASTON Pôle Assistance Technique et Prévention. Septembre 2012 RC DES DIRIGEANTS Gilles GASTON Pôle Assistance Technique et Prévention. Septembre 2012 1 REMARQUES 1) On parle de RC Dirigeants (Définition plus large) et non plus de RC Mandataires Sociaux. 2) Un seul

Plus en détail

SBMNET: conditions de l accord. 1. Définitions

SBMNET: conditions de l accord. 1. Définitions SBMNET: conditions de l accord 1. Définitions Compte signifie un compte bancaire détenu par un client dans une branche, département ou filiale de la State Bank of Mauritius Limited dans la République de

Plus en détail

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION POUR VOTRE ASSOCIATION 1 VOTRE CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Objet du contrat Dans la limite des garanties ci- après énoncées, l'assureur se substitue à l'assuré pour indemniser la victime,

Plus en détail

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» DES AÉRONEFS

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» DES AÉRONEFS Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE 1. Une photocopie de la pièce d identité du gérant ou du P.D.G 2. Un justificatif de domicile du gérant de moins de 3 mois (photocopie d une facture

Plus en détail

Nous réceptionnons les commandes par Internet, téléphone, courrier ou fax.

Nous réceptionnons les commandes par Internet, téléphone, courrier ou fax. Conditions générales R.C. Exploitation GARAGE 1. Définitions Client: personne morale et/ou physique achetant ou utilisant POWERCONCEPT. Consommateur: particulier achetant des Produits pour son usage privé.

Plus en détail

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA DEUXIEME EDITION 2001 L assureur est tenu, avant la conclusion du contrat de fournir une fiche d information sur le prix, les garanties et les exclusions.

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente applicables au 1er janvier 2015 : Article 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 - Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées «CGV»

Plus en détail

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines Version

Plus en détail

Contrat d abonnement Internet

Contrat d abonnement Internet Contrat d Abonnement Internet Entre la Banque de Saint-Pierre et Miquelon, S.A. au Capital de 16 288 935 EUR dont le siège social est à Saint Pierre & Miquelon, 24, rue du 11 novembre, 97500 Saint Pierre

Plus en détail

PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES

PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES Entre la société FLEXITRANS, ayant tous pouvoirs à cet effet. 6 rue blaise pascal 66000 PERPIGNAN RCS PERPIGNAN 499 808 566 Ci après dénommé la Société,

Plus en détail

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE PROJET GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE Juillet 2013 Guide sur l utilisation des véhicules de garantie Autorité de marchés financiers Page 1 Juillet 2013 Introduction Ce guide présente

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de Groupe

Conditions Générales. Assurance de Groupe Assurance de Groupe Conditions Générales Société Anonyme - Capital Social 40.000.000,00 EUR - N entreprise 0403.262.553 - RPM Bruxelles Tour Louise, Avenue Louise, 149-1050 Bruxelles - Tél. (02) 403 87

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf Résumé des garanties RÉSUMÉ DES GARANTIES (ARTICLE L.141-4 DU CODE DES ASSURANCES) L ATTF (Association des Techniciens supérieurs

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701

Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701 Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701 TABLE DES MATIERES 1. Aperçu des prestations assurées 3 2. Personnes assurées 3 3. Prise d effet et validité de l assurance 3 4. Objets assurés 3 5. Objets

Plus en détail

Le co-op broker a assuré la mise en relation entre un Prospect et le Propriétaire d un

Le co-op broker a assuré la mise en relation entre un Prospect et le Propriétaire d un La particularité de ce NDA est son caractère tripartite, signé entre : le prospect, le propriétaire d un business et un broker dit, co-operating broker. Le co-op broker a assuré la mise en relation entre

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Conditions Générales de prestations de services

Conditions Générales de prestations de services Conditions Générales de prestations de services applicables au 01 janvier 2012 et modifiables sans préavis ARTICLE 1 - DEFINITIONS : On entend par «ASSISTANCE C&D INFORMATIQUE», ASSISTANCE C&D INFORMATIQUE

Plus en détail

Conditions à la demande d une assurance par le site web de C.A. van Eijck en Zoon à Rotterdam.

Conditions à la demande d une assurance par le site web de C.A. van Eijck en Zoon à Rotterdam. Conditions à la demande d une assurance par le site web de C.A. van Eijck en Zoon à Rotterdam. Par site web, il faut entendre les pages qui relèvent des noms de domaine enregistrés par C.A. van Eijck en

Plus en détail

Conditions générales de vente (version 2014.01)

Conditions générales de vente (version 2014.01) Conditions générales de vente (version 2014.01) 1. Champ d application 1.1. Les conditions suivantes (dénommées ci-après Conditions Générales ) s appliquent tant aux contrats de vente qu aux contrats d

Plus en détail

GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS. (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A

GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS. (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A GARANTIES D ASSURANCES ET FRAIS DE SECOURS (recherche et secours) souscrites auprès des M.M.A Page 1 CONVENTIONS SPECIALES N 990 A (Annexe à un contrat n 140) ASSURANCE «Carte Journée Ski» Les présentes

Plus en détail

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris 41 Avenue de la Liberté L- 1930 Luxembourg Tel. +352 266 886 Fax. +352 266 887 00 Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES ET DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GENERALES DE VENTES ET DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GENERALES DE VENTES ET DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 Champ d application Les présentes conditions générales de vente s appliquent à toutes les ventes, prestations de service ou locations

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ :

SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ : LOI N 2010-737 DU 1ER JUILLET 2010 PORTANT RÉFORME DU CRÉDIT À LA CONSOMMATION SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ : CHAPITRE II Publicité et information de l emprunteur Article

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES ETABLISSEMENTS DE CREDIT Garantie d un crédit acheteur - DGP 507 A - SOMMAIRE Article 1 Prise d effet de la garantie 5 Article

Plus en détail

CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE

CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE CERTIFICAT D ASSURANCE POUR LES TITULAIRES DE LA CARTE VISA BANQUE LAURENTIENNE MA RÉCOMPENSE. ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE

Plus en détail

Ce site appartient à la société PLEXO Inc., (ci-après le «propriétaire du site»).

Ce site appartient à la société PLEXO Inc., (ci-après le «propriétaire du site»). Modalités d utilisation Modalités d utilisation du site web https://sante.plexo.ca IMPORTANT! VOTRE ACCÈS À CE SITE WEB DE PLEXO INC. EST ASSUJETTI À DES CONDITIONS QUI VOUS LIENT JURIDIQUEMENT. VEUILLEZ

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA)

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) Préambule La loi du 13 juillet 1992 a modifié la loi du 10 septembre 1947 portant statut

Plus en détail

Article 6 Article 7 Article 8

Article 6 Article 7 Article 8 Loi n 98-4 du 2 février 1998, relative aux sociétés de recouvrement des créances telle que modifiée par les textes subséquents et notamment la loi n 2003-42 du 9 juin 2003. Article premier- La présente

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL

CONVENTION D ACCUEIL CONVENTION D ACCUEIL ENTRE L'UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel 4 Place Jussieu 75252 PARIS Cedex 05 représentée par son Président,

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire)

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) (Mandataire 2014) MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1, Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de responsabilité Incendie / Explosion

Conditions Générales. Assurance de responsabilité Incendie / Explosion Conditions Générales Assurance de responsabilité Incendie / Explosion 0079-2002203F-22062015 AG Insurance sa Bd. E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE 0404.494.849 www.aginsurance.be Tél.

Plus en détail

INTERNETRAMA SAS. Conditions générales de vente Janvier 2012

INTERNETRAMA SAS. Conditions générales de vente Janvier 2012 INTERNETRAMA SAS Conditions générales de vente Janvier 2012 1. Notre société La SAS INTERNETRAMA est une société de droit Français, représentée par Grégoire Ras, au capital de 5 000 euros, SIRET 539 435

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS?

PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS? PROTECTION JURIDIQUE VIE PRIVEE QUELLES SONT LES PRESTATIONS? Nous : 1) informerons l assuré sur l étendue de ses droits et la manière de défendre; 2) garantirons son libre choix de l expert dans une procédure

Plus en détail

RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE Loi sur l Assemblée nationale (chapitre A-23.1, a. 124.3) CHAPITRE I APPLICATION 1. Les présentes

Plus en détail

Conditions générales de service

Conditions générales de service Conditions générales de service Au 10 décembre 2013 SYS, SAS au capital de 10.000 - Tél. +33 (0) 953.935.953 - Marseille B 521 745 935 - TVA FR36 521 745 935 Hébergement applicatif Page 2/8 Préambule Les

Plus en détail

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES Les MMA ont conçu un contrat d assurance offrant un éventail de garanties, spécialement adapté à vos risques. QUI SOUSCRIT? Chaque Compagnie

Plus en détail

LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 La souscription du contrat d assurance / Page 2 L exécution du contrat d assurance / Page 3 La résiliation du contrat

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances promulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances promulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu elle a été complétée ; Arrêté du ministre des finances et de la privatisation n 2003-05 du13 ramadan 1426 (17 octobre 2005) fixant les conditions générales type du contrat d assurance accidents du travail et maladies professionnelles

Plus en détail

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location.

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Article 1. Généralité. 1.1. Sauf dérogation expresse écrite convenue entre parties, les relations entre la Sprl SON EXCENTRIQUE,

Plus en détail

RESPONSABILITÉ CIVILE DES DIRIGEANTS

RESPONSABILITÉ CIVILE DES DIRIGEANTS PRÉAMBULE Le présent contrat est établi sur la base des déclarations faites à l assureur dans le bulletin de souscription, et des éventuels documents fournis par le souscripteur au renouvellement du contrat.

Plus en détail

Conditions générales de prestations et de services

Conditions générales de prestations et de services Conditions générales de prestations et de services I- OBJET Les présentes conditions générales ont pour objet de régir les relations contractuelles entre le Client d une part, et la société 4D CREA dont

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION Article 1. Définitions: Ce contrat entend par: 1.1. L assureur et le gestionnaire des sinistres: A.G.A. International S.A. Belgium branch (dénommé

Plus en détail

Conditions générales de vente (Produits et Prestations de services)

Conditions générales de vente (Produits et Prestations de services) Conditions générales de vente (Produits et Prestations de services) ARTICLE PREMIER - Champ d application Les présentes Conditions Générales de Vente s appliquent à toutes les ventes et prestations de

Plus en détail