Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement Monitoring énergétique: enjeux, implications et bénéfices Vincent DIERICKX Cenergie

2 Objectifs de la présentation Meilleure compréhension d une bonne gestion énergétique dans la pratique Exemples pratiques d un monitoring énergétique dans le cadre de la gestion du patrimoine Comment mesurer et effectuer le suivi des économies d énergie? 2

3 Plan de l exposé 1. La gestion énergétique dans la pratique : quoi et pourquoi? 2. Exemples pratiques de monitoring énergétique dans le cadre d une bonne gestion de l énergie 3. D un monitoring de base à un monitoring avancé 3

4 Gestion de l énergie : quoi? Exécution structurelle et économiquement justifiée de : mesures organisationnelles mesures techniques mesures comportementales... afin de minimiser la consommation énergétique. 4

5 Gestion de l énergie : pourquoi? Économies substantielles Économies à plus long terme Amélioration du confort et de la satisfaction des utilisateurs Rayonnement sociétal positif Impact environnemental positif Meilleure compréhension de la gestion du patrimoine bâti 5

6 Installations efficaces Optimisation des réglages Gestion de l énergie : pourquoi? 100% 90% 70% Risque de pertes d économies Monitoring et gestion de l énergie 6

7 Gestion de l énergie dans le cycle de vie du bâtiment MWh Tendance habituelle de la consommation énergétique Entretien curatif Optimisation Investissement Confort Vers la neutralité énergétique en étapes Entretien préventif Investissement Investissement 0j 10j 20j 60j 30j 40j 50j 7

8 Les 5 tâches d une bonne gestion de l énergie T a a k 1 : e n e rg ie zo rg syste e m re a lise re n T a a k 2 : in ve n ta rise re n g e b o u w e n T a a k 3 : e n e rg ie b o e kh o u d in g o p sta rte n e n o p vo lg e n T a a k 4 : b e sta a n d e g e b o u w e n e n e rg e tisch o p tim a lise re n T a a k 5 : d u u rza a m b o u w e n e n re n o ve re n 8

9 Tâche 3 : comptabilité énergétique T a a k 1 : e n e rg ie zo rg syste e m re a lise re n T a a k 2 : in ve n ta rise re n g e b o u w e n T a a k 3 : e n e rg ie b o e kh o u d in g o p sta rte n e n o p vo lg e n T a a k 4 : b e sta a n d e g e b o u w e n e n e rg e tisch o p tim a lise re n T a a k 5 : d u u rza a m b o u w e n e n re n o ve re n 9

10 Comptabilité énergétique : quoi? Comptabilité énergétique : «Une comptabilité énergétique est un instrument permettant d enregistrer, d analyser, d évaluer et de rapporter la consommation d énergie et d eau au fil du temps.» 10

11 Comptabilité énergétique : pourquoi? «La gestion de l énergie sans comptabilité énergétique est aussi absurde qu une gestion d entreprise sans comptabilité (financière)» 11

12 Consommation en m³/an Comptabilité énergétique : pourquoi? Consommations standards Evolution par année

13 Quelques exemples 13

14 EX 1 : détecter les fuites/problèmes 14

15 Adoucisseur d eau défectueux 15 :: Cenergie cvba :: Gitschotellei 138 :: B-2600 Berchem :: t :: :: 15

16 K o s te n ( ) Thermostat défectueux Chauffage permanent à température élevée ja n f e b m rt a p r m e i ju n ju l a u g se p o k t n o v d e c ja n f e b m rt W e rke lijk V e rw ac h t E r b i s we b 16 :: Cenergie cvba :: Gitschotellei 138 :: B-2600 Berchem :: t :: :: 16

17 EX 2 : suivi de l entretien/du réglage 17

18 Signature énergétique 18 :: Cenergie cvba :: Gitschotellei 138 :: B-2600 Berchem :: t :: :: 18

19 EX 3 : suivi des résultats 19

20 Suivi contraire aux attentes 20 :: Cenergie cvba :: Gitschotellei 138 :: B-2600 Berchem :: t :: :: 20

21 Résultat 21 :: Cenergie cvba :: Gitschotellei 138 :: B-2600 Berchem :: t :: :: 21

22 EX 4 : rendement d une installation PV 22

23 Rendement avec ombrage 23

24 Rendement sans ombrage 24

25 Suivi de la perte de rendement Suivi également des pertes de rendement résultant de : Saleté Défectuosité Perte liée à l âge 25

26 EX 5 : monitoring simple 26

27 Monitoring simple 27

28 Attentes climatiques corrigées 28

29 Comparaison des consommations réelles 29

30 Comparaisons avec d autres 30

31 Équipement Produits belges : Flukso ( ) Smappee ( ) Cloudcake ( ) OneSmartControl ( ) 31

32 EX 6 : monitoring avancé 32

33 Monitoring avancé Captation automatique de données Données à l échelle du quart d heure Analyse reposant sur le web Alarme et rapportage automatiques Contrôle du budget et refacturation 33

34 Monitoring avancé Enregistreur de données, PDA ou manuel Système de Gestion du Bâtiment Autres données, telles que production ou météo Système de Monitoring Gestionnaire de réseau (compteurs intelligents) Serveur CTS énergétique Société d énergie Société de mesure (grande consommation) graphiques alarmes analyses rapports 34

35 Mesures Captation des impulsions Sortie des impulsions : sortie mécanique ou électronique sur le compteur qui court-circuite brièvement en cas de dépassement d une certaine consommation, p.ex. 1 impulsion par 0,1 kwh Raccordé à l enregistreur de données qui compte les impulsions et les convertit en quantité de consommation par unité de temps, p.ex. quart d heure ou heure Inconvénient : si on manque des impulsions, le consommation ne correspondra plus. Application Compteurs d électricité plus anciens Compteurs de gaz et d eau classiques Calorimètres

36 Mesures Système BUS Compteur présente une sortie BUS (M-bus, Modbus, KNX-bus) et dispose en interne de registres pouvant être lus par le biais du système BUS Raccordé à l enregistreur de données/gateway (avec câble bus) qui lit les registres selon un intervalle de temps (p.ex. quart d heure). Les valeurs du registre peuvent être les consommations ou les relevés de compteur (recommandé) Avantage (relevés de compteur) : si on manque une lecture, la consommation totale sera toujours correcte. Application Compteurs d électricité Certains compteurs de gaz et d eau récents Calorimètres

37 Enregistrement des données Indépendant SGB PLC ou PC industriel traite les données jusqu au niveau CSV ; Envoie les données par GPRS, 3G, TCP/IP, PSTN à intervalles établis Avec mémoire locale ou non Configurable à distance ou non Liaison de données généralement possible Compteurs accessibles par SGB Programmation et sauvegarde des tendances SGB crée des fichiers CSV Liaison de données disponible SGB envoyé par TCP/IP (prévoir éventuellement petit logiciel)

38 Monitoring avancé 38 :: Cenergie cvba :: Gitschotellei 138 :: B-2600 Berchem :: t :: :: 38

39 Monitoring avancé Charge de base pompes + extraction sanitaire 39

40 Analyse consommation de gaz 40 :: Cenergie cvba :: Gitschotellei 138 :: B-2600 Berchem :: t :: :: 40

41 Monitoring avancé : aspect financier 41

42 Monitoring avancé : aspect financier Quels facteurs peuvent influencer la méthode de suivi? Budget Coût énergétique annuel Temps disponible (à ne pas négliger) Taille du/des bâtiment(s) Nombre de bâtiments Souhaits techniques 42

43 Monitoring avancé : coût Espace de manœuvre budgétaire pour le service d une société externe (via enregistreur de données) pour trois compteurs par bâtiment Installation d enregistreur de données : à partir de Forfait de service annuel : Dépend de la taille de l installation, des possibilités techniques et du service inclus Coûts supplémentaires par bâtiment : Câblage : 3 x +/-30 m/mètre x 6 /m = 540 Mise à disposition des compteurs d impulsions (eau, gaz, électricité) : (estimation, sans le remplacement du compteur) Frais de communication : 100 /an/bâtiment 43

44 Monitoring avancé : coût Rentabilité d un tel investissement (estimations) : investissement moyen par bâtiment = /bâtiment pour l appareillage. 50 /an/point de mesure et bâtiment pour le service montant de la prime (appareillage, câblage, compteurs d impulsions, services pendant 3 ans) : 50% (prime énergie A4) Économie financière estimée par bâtiment : +/- 8 % min. (atteindre 15 20% n est pas impossible!) Montant d investissement à diviser par 8% de coûts annuels d énergie et d eau Temps à consacrer aux mesures et aux analyses à inclure éventuellement dans le calcul 44

45 Tâche 4 : optimiser les bâtiments existants T a a k 1 : e n e rg ie zo rg syste e m re a lise re n T a a k 2 : in ve n ta rise re n g e b o u w e n T a a k 3 : e n e rg ie b o e kh o u d in g o p sta rte n e n o p vo lg e n T a a k 4 : b e sta a n d e g e b o u w e n e n e rg e tisch o p tim a lise re n T a a k 5 : d u u rza a m b o u w e n e n re n o ve re n 45

46 Suivi des résultats? EX : économies d énergie d une rénovation de chaufferie 46

47 Régression du gaz avant mesure # 47

48 Régression du gaz après mesure # 48

49 Détermination des économies via CUSUM # 49

50 Ce qu il faut retenir de l exposé La gestion du patrimoine sans monitoring énergétique est aussi absurde qu une gestion d entreprise sans comptabilité financière. Le monitoring énergétique joue un rôle important dans l optimisation énergétique d un patrimoine et permet De détecter des problèmes, D optimiser les réglages des installations De constater les bénéfices d une politique URE Il existe différents types de monitoring énergétique, adaptés aux différents besoins 50

51 Contact Vincent DIERICKX BU Manager Energy Management & Policy : 03/

Comptabilité énergétique

Comptabilité énergétique Comptabilité énergétique :: Willy Otto :: Product Manager :: 2 mars 28 Plan de l exposé :: Comptabilité énergétique - Quoi? Pourquoi? Qui? - En pratique - Exemples - Critères - La comptabilité énergétique

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING Formation Réseau De Chaleur - ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique

Plus en détail

MESURE & AFFICHAGE DES CONSOMMATIONS MESURE & AFFICHAGE DES CONSOMMATIONS

MESURE & AFFICHAGE DES CONSOMMATIONS MESURE & AFFICHAGE DES CONSOMMATIONS MyHOME domotique MESURE & AFFICHAGE DES COSOMMATIOS MESURE & AFFICHAGE DES COSOMMATIOS MyHOME domotique A MESURE DES COSOMMATIOS Chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, prises de courant, les

Plus en détail

Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques»

Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques» Monitoring Energétique Gestion de sites à distance Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques» JP Puissant, 28 mai 2015 Jean-Pierre Puissant 0492/73 36 74 Enersolutions sprl 2011 Expertise

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

Gestion Technique et Energétique du Bâtiment

Gestion Technique et Energétique du Bâtiment Gestion Technique et Energétique du Bâtiment Jean VINTOUSKY Philippe CÔTE Sommaire I. Présentation Société ABELIC et TREND II. Pourquoi investir dans une GTEB III.La GTEB IV.Exemples concrets : GUILLIN

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Terminologie Les solutions pour le client Les marchés La prestation L évaluation des postes Les entreprises Durée

Plus en détail

Une solution haut de gamme de gestion technique énergétique de vos bâtiments à un tarif raisonnable.

Une solution haut de gamme de gestion technique énergétique de vos bâtiments à un tarif raisonnable. Une solution haut de gamme de gestion technique énergétique de vos bâtiments à un tarif raisonnable. CADOÉ Technologie 04 74 37 55 53 contact@cadoe.net Gestion de tous les types de chauffage : Gaz, Fioul,

Plus en détail

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) visibles directement sur internet. MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) visibles directement sur internet. MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS NOUVELLE RT 0 économies (durables) visibles directement sur internet MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS Mesurer, compter, afficher, le premier pas vers l économie durable Mesure, comptage & affichage

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Votre maison vit à votre Grâce au système KNX, votre maison devient intelligente : elle adapte l éclairage, le chauffage, la climatisation, la gestion

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

Matinale Smart Home Vision & retour d expérience ABB

Matinale Smart Home Vision & retour d expérience ABB place picture here Sébastien Meunier, IGNES le 27 septembre 2013 Matinale Smart Home Vision & retour d expérience ABB A propos du groupe ABB Siège : Zurich, Suisse. Environ 145 000 employés dans plus de

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Spécialisée dans le domaine de la gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels, notre société développe

Plus en détail

16/05/2012. 15 et 16 mai 2012

16/05/2012. 15 et 16 mai 2012 15 et 16 mai 212 Le monitoring i centralisé Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et à l entretien de la Commission scolaire des Samares Plan de la présentation Le monitoring énergétique? Une solution

Plus en détail

Comment informer les usagers sur leurs consommations énergétiques?

Comment informer les usagers sur leurs consommations énergétiques? Comment informer les usagers sur leurs consommations énergétiques? Déroulement du DEBATEK I/ Eléments de contexte II/ Les solutions TIC III/ Premiers retours d expérience IV/ Table ronde Enjeux généraux

Plus en détail

DS 400 mobil Enregistreur à écran mobile à prix avantageux

DS 400 mobil Enregistreur à écran mobile à prix avantageux DS 400 mobil Enregistreur à écran mobile à prix avantageux Analyse énergétique - Mesure la consommation - Calcul s fuites dans les installations pneumatiques Consommation / Débit Pression / Vi Température

Plus en détail

Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC

Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC Pascal EUVRARD NEOL ENTREPRISE 5, rue du Levant ZI des Speyres 38450 VIF Tel : 04 76 73 02 72 Fax : 04 76 73 02 76 Mail : neolinfo@neol-energies.fr Web : www.neol-energies.fr

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

TO-PASS Solutions de télégestion modulables. des dispositifs de signalisation de défaillance aux API de télécontrôle intelligents.

TO-PASS Solutions de télégestion modulables. des dispositifs de signalisation de défaillance aux API de télécontrôle intelligents. TOPASS Solutions de télégestion modulables des dispositifs de signalisation de défaillance aux API de télécontrôle intelligents. TOPASS des dispositifs de signalisation de défaillance aux API de télécontrôle

Plus en détail

Solar Heating System Factsheet (SHSF) - Dossier guide

Solar Heating System Factsheet (SHSF) - Dossier guide Solar eating System Factsheet (SSF) - Dossier guide Les Factsheets (feuille de données) publiés sur la page Internet de SPF résument les résultats des tests des systèmes solaires pour la production d eau

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement INTRODUCTION : FACTEURS DETERMINANTS POUR LA GESTION DES BATIMENTS DURABLES Thomas DEVILLE Cenergie cvba

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

PRIME ÉNERGIE A4 COMPTABILITÉ ÉNERGÉTIQUE

PRIME ÉNERGIE A4 COMPTABILITÉ ÉNERGÉTIQUE PRIME ÉNERGIE A4 COMPTABILITÉ ÉNERGÉTIQUE Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif à l octroi d aides financières en

Plus en détail

La comptabilité énergétique

La comptabilité énergétique La comptabilité énergétique Un outil de suivi des consommations des bâtiments Nicolo Morgante Responsable énergie CHR Soignies Sommaire Comptabilité énergétique: qu est-ce que c est? A quoi ça sert? Pourquoi?

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

(*) SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? 3/10/2014 U R E. POURQUOI se poser la question? Que faire?

(*) SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? 3/10/2014 U R E. POURQUOI se poser la question? Que faire? SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? Soirée d information 23 septembre 2014 Guides Énergie Neupré U R E UTILISATION RATIONNELLE (*) DES ÉNERGIES 1 * Démarche qui consiste à consommer moins d énergie

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

La gestion de la demande avec les accumulateurs thermiques

La gestion de la demande avec les accumulateurs thermiques La gestion de la demande avec les accumulateurs thermiques AGPI (avril 2007) Alain Moreau, ing., M.Sc.A. Chercheur, chargé de projet Institut de recherche d Hydro-Québec Jean Lemay, ing. Gestionnaire de

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Gestion de l énergie: surveillance, visualisation, évaluation et optimisation de la consommation de l énergie 2012-2.

Gestion de l énergie: surveillance, visualisation, évaluation et optimisation de la consommation de l énergie 2012-2. 2012-2 Michael Rader Marketing Manager CentraLine c/o Honeywell GmbH Gestion de : surveillance, visualisation, Partie 2: visualisation et évaluation des données de consommation Le premier volet du présent

Plus en détail

que devez vous savoir avant le 26/09/2015?

que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Réglementation ErP - éco-conception et étiquetage énergétique Réglementation ErP, éco-conception et étiquetage énergétique : que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Préparez-vous au mieux à la réglementation

Plus en détail

Contrat d'exploitation d'installation de chauffage et climatisation. Le contrat de chauffage

Contrat d'exploitation d'installation de chauffage et climatisation. Le contrat de chauffage Contrat d'exploitation d'installation de chauffage et climatisation Le contrat de chauffage L exploitation des installations de chauffage comprend les prestations suivantes : - P1 = fourniture de combustible

Plus en détail

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Orange Labs Jérôme Descos, Recherche & Développement 13 mars 2012, présentation au Colloque Energ&TIC² travaux

Plus en détail

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production Programme Energy Action pour l industrie Un programme d économies d énergie. Les solutions Energy Action de Schneider Electric. Des économies d énergie

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement INTRODUCTION : FACTEURS DETERMINANTS POUR LE SUIVI ET LE MONITORING Anne-Laure MAERCKX Cenergie cvba Objectif(s)

Plus en détail

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne Chauffage et PEB en Région wallonne Exigences, enjeux, solutions techniques ir. Nicolas SPIES Conseiller énergie à la CCW Le 13 mai 2009 Sommaire 1. La conjoncture énergétique 2. Nouvelle réglementation

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère 1 Un partenariat de 3 ans entre la Préfecture de l Isère et Schneider-Electric Instrumenter le site Innovation Créer une situation de référence Business Partenaires

Plus en détail

Tirer le meilleur parti de votre système solaire

Tirer le meilleur parti de votre système solaire Monitoring Tirer le meilleur parti de votre système solaire Rendement et historique détaillés Sécurité & alarmes Pour PC, ordinateur portable ou iphone Solutions pour systèmes allant de 500 W à 200 kw

Plus en détail

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR?

L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR? L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR? Gregory Neubourg Chargé de Mission Avec le soutien de 2 Plan de la présentation 1. Le solaire thermique 1. Principe de fonctionnement 2. Etapes

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables.

EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables. Nos moyens humains et techniques Nos moyens humains : EDEN Ingénierie est un bureau d étude spécialisé en maîtrise de l énergie et intégration d énergies renouvelables. Notre équipe multi-technique et

Plus en détail

Mesure, Comptage & Affichage i Communicants. économies (durables)

Mesure, Comptage & Affichage i Communicants. économies (durables) économies (durables) Mesure, Comptage & Affichage i Communicants SERVEUR WEB ILL réf. 261 79: Manuel d Utilisation v1.3 1 SERVEUR WEB ILLIMITE réf. 261 79 Manuel d utilisation et de mise en oeuvre version

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

Mission du facilitateur URE PROCESS

Mission du facilitateur URE PROCESS EFFICACITE ENERGETIQUE Autofinancement de projets Mission du facilitateur URE PROCESS Origine Les CCI wallonnes ont porté le projet EPW Opérateurs privés ou associatifs choisis par la RW pour leurs compétences

Plus en détail

Grenoble ZAC de Bonne

Grenoble ZAC de Bonne Grenoble Evaluation énergétique 2010/2011/2012 Séminaire, directeurs de coopératives d HLM janvier 2014 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Association créée en 1998 En

Plus en détail

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE MountainCloud your Creative agency info@ info@ MountainCloud your Creative agency classes objectifs apports moyens A+ Gestion A Gestion active coopérative Le bâtiment intelligent a la capacité d auto-adaptation

Plus en détail

AUDIT ET SUIVI ÉNERGÉTIQUES DANS LES ENTREPRISES

AUDIT ET SUIVI ÉNERGÉTIQUES DANS LES ENTREPRISES AUDIT ET SUIVI ÉNERGÉTIQUES DANS LES ENTREPRISES I t o ctio Le Novembre 0, un Décret et un Arrêté imposent la réalisation d audits énergétiques pour près de 000 nouvelles entreprises en France. Ils viennent

Plus en détail

Questions à se poser lors de la signature d un contrat d exploitation de chauffage

Questions à se poser lors de la signature d un contrat d exploitation de chauffage Questions à se poser lors de la signature d un contrat d exploitation de chauffage Le contrat d exploitation de chauffage en copropriété La lecture d un contrat d exploitation de chauffage reste un exercice

Plus en détail

GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques

GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques GenIP 30i Juillet 2015 GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques Gérez vos Alarmes (Voix, SMS, Email, trame TCP) GenIP 30i Supervisez à distance vos équipements

Plus en détail

Système de contrôle d installations photovoltaïques

Système de contrôle d installations photovoltaïques Système de contrôle d installations photovoltaïques FRONIUS IG Signal Card & FRONIUS IG DatCom FACILITE DE LA COMMUNICATION KOMMUNIKATION- SFREUDIG SURVEILLANCE ET VISUA- LISATION DE L INSTALLA- TION PHOTOVOLTAÏQUE.

Plus en détail

Leader belge en énergies renouvelables. Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance

Leader belge en énergies renouvelables. Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance Leader belge en énergies renouvelables Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance Structure de GDF SUEZ Energie Services BU Power & Gas Companies BU Tractebel Engineering

Plus en détail

LCIS Laboratoire de Conception et d Intégration des Systèmes

LCIS Laboratoire de Conception et d Intégration des Systèmes LCIS Laboratoire de Conception et d Intégration des Systèmes Equipe -CTSYS Conception et Test des SYStèmes Réseaux de capteurs/actionneurs pour le bâtiment 1 Laboratoire de recherche public Quelques dates

Plus en détail

AnHydre. Sarl au capital de 9000

AnHydre. Sarl au capital de 9000 L est une centrale d acquisition & transmission, puissante et compacte, caractérisée par une faible consommation d énergie. Très complète, elle est équipée d un modem GPRS et d un récepteur GPS, d une

Plus en détail

GESTION CENTRALISÉE D EAU CHAUDE ET D ÉNERGIES APPLICATIONS STANDARDS ET NON STANDARDS

GESTION CENTRALISÉE D EAU CHAUDE ET D ÉNERGIES APPLICATIONS STANDARDS ET NON STANDARDS GESTION CENTRALISÉE D EAU CHAUDE ET D ÉNERGIES APPLICATIONS STANDARDS ET NON STANDARDS Poste prépondérant dans le bilan énergétique, la production d eau chaude est source d économies d énergie lorsqu elle

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

Système d Information énergétique

Système d Information énergétique 2 Logiciel Produits Services Système d Information énergétique La Mesure On ne peut bien gérer que ce que l on peut mesurer La mesure est indispensable pour toute démarche d optimisation des consommations

Plus en détail

MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR

MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR Gamme complète de circulateurs intelligents à haut rendement énergétique pour les installations de chauffage/climatisation, les systèmes géothermiques et les applications

Plus en détail

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable 1 boilers pompe à chaleur Midea est au niveau mondial un des plus important producteur de pompe à chaleur et de climatiseur

Plus en détail

EC450 / EC453. notice d instructions

EC450 / EC453. notice d instructions EC450 / EC453 notice d instructions EC450 / EC453 Guide de l installateur p. 4 Guide de l utilisateur p. 64 2 3 Guide de l installateur Présentation du système et composants système...6 Présentation du

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Air-conditioner network controller and accessories

Air-conditioner network controller and accessories Air-conditioner network controller and accessories Online Controller External Mounting Kit Wifi Cable Pack KKRP01A KKRPM01A KKRPW01A Easy Touch LCD Wall Controller Wall Controller Temperature Weather KBRCS01A

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR 2014 ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique de nos 450 clients au travers

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

AMBUS IS Collecteur d impulsions M-Bus

AMBUS IS Collecteur d impulsions M-Bus AMBUS IS Collecteur d impulsions M-Bus Application Collecteur d impulsions pour la connexion d un compteur à émetteur d impulsions à des systèmes M-Bus ou pour la transmission de signaux à des systèmes

Plus en détail

La Gestion Technique Centralisée. Qu est ce que c est? A quoi ça sert?

La Gestion Technique Centralisée. Qu est ce que c est? A quoi ça sert? La Gestion Technique Centralisée. Qu est ce que c est? A quoi ça sert? Cet article a pour objectif de rappeler les notions principales relatives à la Gestion Technique Centralisée. Mais qu entend on par

Plus en détail

Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés

Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés La juste mesure de la consommation d énergie thermique. Compteurs Compacts COMPTEUR ULTRAMAX Compteur compact et communicant d appartement pour la répartition

Plus en détail

COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF»

COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF» COLLOQUE «SOLAIRE THERMIQUE et HABITAT COLLECTIF» LE MONITORING AU SERVICE DE LA MAINTENANCE Michel BOURLOUX 06/03/2013) LE MONITORING AU SERVICE DE LA MAINTENANCE Sommaire 1. Préambule 1.1 Les Besoins

Plus en détail

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita.

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fi xe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide?

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? 3 niveaux d actions d efficacité énergétique La gestion d énergie, les systèmes de comptage et d

Plus en détail

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie Joël Lazarus L association energo Les grandes lignes Association des institutions publiques

Plus en détail

Système M-Bus NIEVEAU TERRAIN NIVEAU AUTOMATION NIVEAU GESTION. Domaines d'application

Système M-Bus NIEVEAU TERRAIN NIVEAU AUTOMATION NIVEAU GESTION. Domaines d'application 5 657 ENERGY MONITORING ET CONTROLLING EMC MeterProxy pour M-Bus CSM30.001 L'Energy Monitoring & Controlling EMC est un outil de gestion d'énergie d'utilisation aisée pour la surveillance et le contrôle

Plus en détail

«Ils nous ont déjà fait confiance...

«Ils nous ont déjà fait confiance... «Ils nous ont déjà fait confiance... UHA Mulhouse EnergyTIC a été installé dans deux salles de cours témoins à L Université de Haute Alsace, première université certifiée ISO 50001! Nous avons réalisé

Plus en détail

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Chiffrer l énergie 21 C. 1. Pertes par transmission 2. Pertes par ventilation 3. Pertes par infiltration

Chiffrer l énergie 21 C. 1. Pertes par transmission 2. Pertes par ventilation 3. Pertes par infiltration Chiffrer l énergie :: Formation Responsable Energie :: Région de Bruxelles-Capitale :: Bruxelles Environnement, 15 mai 2007 :: Lionel Wauters, Cenergie cvba A 1. Pertes par transmission 2. Pertes par ventilation

Plus en détail

CARACTéRISTIQUES du système IQ3xcite

CARACTéRISTIQUES du système IQ3xcite IQ3XCITE Le système Présentation du système IQ3XCITE La surveillance et la gestion des bâtiments modernes gagnent en sophistication. Un système de «Gestion Technique et Energétique des Bâtiments» (GTEB)

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?»

Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?» Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?» Bruxelles Environnement VENTILATION: DIAGNOSTICS ET DISPOSITIFS POUR GARANTIR LA QUALITÉ DE L AIR DANS LES ÉCOLES Catherine MASSART

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Notice technique. Système de surveillance MAS 711

Notice technique. Système de surveillance MAS 711 Notice technique Système de surveillance MAS 711 Informations d ordre général Le MAS 711 Flygt est un système de surveillance de pompes destiné aux grosses pompes Flygt, c est à dire aux pompes équipées

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie LES PLAISIRS de L EAU conjuguer confort et économies d énergie Profitez des plaisirs de l eau tout en diminuant votre consommation CONJUGUER CONFORT ET ÉCONOMIES D ÉNERGIE IL EXISTE UN MOYEN TRÈS SIMPLE

Plus en détail

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif 20 FÉVRIER 2013 : EUREXPO SALON DES ENR François GIBERT directeur EKLOR Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant 1 2 2 3 3 Les fonctions d

Plus en détail

Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012. 31 Mai 2012

Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012. 31 Mai 2012 Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012 31 Mai 2012 Plan Présentation d Ad3e Présentation de la mission d audit énergétique Présentation des résultats Présentation d Ad3e Qui sommes

Plus en détail

LES PERTES DE RENDEMENT PEUVENT ÊTRE ÉVITÉES

LES PERTES DE RENDEMENT PEUVENT ÊTRE ÉVITÉES MONITORING À DISTANCE LES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES LIVRENT DES RENDEMENTS OPTIMAUX UNIQUEMENT SI ELLES FONCTIONNENT CORRECTEMENT. LES DÉFAUTS TECHNIQUES OU LES PANNES DUES À L USURE NE PEUVENT PAS

Plus en détail

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées RECOMMANDATION PCRA 009 Juin 2010 Rév. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées AVERTISSEMENT

Plus en détail

AU CONTRAT DE SURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE - EAU CHAUDE SANITAIRE (ECS)

AU CONTRAT DE SURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE - EAU CHAUDE SANITAIRE (ECS) Service de l énergie (ScanE) AGCV suissetec USPI Genève AVENANT AU CONTRAT DE SURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE - EAU CHAUDE SANITAIRE (ECS) entre ci-après désigné "le Client", représenté par

Plus en détail

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques COMMUNIQUEZ AVEC VOS INSTALLATIONS DANS DES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques Unité centrale Circuit multicouche et CMS µprocesseur ATMEL Ultra faible consommation < 120µA Données sauvegardées

Plus en détail

Smart Energy & Power Quality Solutions. Data logger ProData. Data logger et passerelle

Smart Energy & Power Quality Solutions. Data logger ProData. Data logger et passerelle Smart Energy & Power Quality Solutions Data logger ProData Data logger et passerelle Intelligent et compact : notre data logger le plus universel réduit les coûts énergétiques Connexion Ethernet Passerelle

Plus en détail

RESEAUX DE MESURES METEOROLOGIQUES POUR L AGRICULTURE ET L HORTICULTURE

RESEAUX DE MESURES METEOROLOGIQUES POUR L AGRICULTURE ET L HORTICULTURE RESEAUX DE MESURES METEOROLOGIQUES POUR L AGRICULTURE ET L HORTICULTURE Protection des plantes/ Alerte en cas de gel Irriguation/ Contrôle de l environnement Stations météos microclimatiques comme solution

Plus en détail

RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES

RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES RÉDUISEZ VOS CONSOMMATIONS ALLÉGEZ VOS FACTURES ÉNERGÉTIQUES «Lean Energy Analysis» : une étude de 3e-performance pour traquer vos gaspillages et bâtir une stratégie d action 1 LEAN ENERGY ANALYSIS: DISTINGUER

Plus en détail