Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement INTRODUCTION : FACTEURS DETERMINANTS POUR LE SUIVI ET LE MONITORING Anne-Laure MAERCKX Cenergie cvba

2 Objectif(s) de la présentation Présenter les enjeux du monitoring dans les bâtiments durables Présenter les facteurs déterminants à prendre en compte pour permettre une bonne gestion 2

3 Plan de l exposé Que monitorer, que suivre? Pourquoi monitorer? Facteurs déterminants du monitoring / suivi 3

4 Que monitorer, que suivre? Bâtiment durable = 9 thèmes Monitoring principalement sur: Consommations énergétiques du bâtiment Consommations d eau du bâtiment Suivi du confort dans le bâtiment Autres suivis/monitorings spécifiques possibles, mais moins fréquents : consommations du chantier, teneurs en COV, 4

5 Pourquoi monitorer? Objectifs de conception Performances énergétiques du bâtiment ((très) basse énergie, passif, NZEB ) Niveau de confort vs réalité de l exécution et de l utilisation Performances réelles des installations techniques Régulation des installations, adéquation avec les besoins Comportement et attentes des occupants ( Effet rebond ) 5

6 Pourquoi monitorer? Parfois (souvent ), réel fossé entre les consommations annoncées et les consommations réelles le niveau de confort visé et le niveau de confort atteint Sans suivi/monitoring, les causes de ces écarts sont très difficiles à expliquer et les problèmes difficiles à solutionner. 6

7 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Un bon suivi commence par une bonne connaissance du projet/du bâtiment Travail en bouwteam L ensemble des acteurs travaille ensemble dès les prémisses du projet équipes pluridisciplinaires Partage de connaissances Echange d informations mieux organisé Permet une approche globale du projet projets robustes 7

8 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Un bon suivi commence par une bonne connaissance du projet/du bâtiment Commissionning scope of information 8

9 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Elargir le champ de prospection Intégrer les futurs utilisateurs dans le processus de conception Habitants de logements Occupants de bâtiments tertiaires Ils sont informés des enjeux globaux du projet et peuvent intervenir en connaissance de cause Créer une dynamique/cohésion de groupe qui pourra perdurer une fois le projet réalisé: Entraide Partage de connaissances Séance de travail réunissant les maîtres d ouvrage d un habitat groupé et l équipe de conception - Source : site internet du projet Batex Brutopia [097_Brutopia] 9

10 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Mettre en place un suivi adéquat Quel monitoring pour mon bâtiment? 10

11 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Type de monitoring influencé par le mode de gestion attendu pour le bâtiment la conception technique du projet Le mode de gestion dépend de L échelle du projet Petit projet individuel (maison unifamiliale, petit logement collectif) Projet moyen collectif (logement collectif, petits immeubles de bureaux, ) Grand projet (grands immeubles de bureaux, hôpitaux, ) [087_Rue de la Poste] [056_Rue des Deux Tours] [040_AéropolisII] 11

12 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Le mode d occupation du bâtiment Locatif Implication plus limitée des occupants connaissance du bâtiment généralement moins conséquente qu avec des propriétaires gestion souvent via société externe (logements sociaux, par exemple) Acquisitif Implication des occupants : souhaitable dès phase de conception, si connus à ce stade Intérêt pour la connaissance du bâtiment et des techniques plus marqué qu en locatif Des connaissances / compétences du gestionnaire Connaissances techniques Connaissances des systèmes mis en place (commissionning) Attributions / rôle (temps disponible, parc immobilier à gérer, ) 12

13 Facteurs déterminants du monitoring/suivi La conception technique du projet Choix techniques éclairés Alimentés par les différents intervenants, leurs connaissances et leurs expériences (conception / exécution) Rappel : intérêt du travail en bouwteam Types d installations techniques Simplicité (complexité) des installations techniques Régulation Entretien Maintenance 13

14 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Choix de conception des techniques Systèmes centralisés vs décentralisés Qui assure le suivi et l entretien? Nombre de prises de mesures Ex : système de ventilation dans le logement collectif Système centralisé Source: Matriciel Systèmes décentralisés 14

15 Références Guide Bâtiment Durable et autres sources : Guide Bâtiment Durable : Fiches MAN00, ENE00, ENE10 Guides pratiques et outils : d=

16 Ce qu il faut retenir de l exposé La bonne connaissance du projet / bâtiment est essentielle Gestionnaires Occupants Il faut adapter le type de suivi au bâtiment Eviter un suivi trop complexe ou, au contraire, pas assez élaboré 16

17 Contact Anne-Laure MAERCKX Conseillère en construction durable : 02/

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement INTRODUCTION : FACTEURS DETERMINANTS POUR LA GESTION DES BATIMENTS DURABLES Thomas DEVILLE Cenergie cvba

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement DEMARCHE ET ACTIONS D OPTIMISATION DE LA GESTION Anne-Laure MAERCKX Cenergie cvba Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z Bruxelles Environnement BATIMENTS TERTIAIRES: (R)EVOLUTION DES BATEX EN RÉGION BRUXELLES-CAPITALE Anne-Laure MAERCKX CENERGIE Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement A la recherche des meilleures combinaisons techniques pour réduire les coûts des bâtiments HPE Antoine HUPIN

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable: aperçu Bruxelles Environnement APPROCHE DU BÂTIMENT DURABLE À TRAVERS L ÉNERGIE. Anne-Laure MAERCKX CENERGIE Objectif(s) de la présentation Présenter les

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Financement des grands ensembles : Les aides et subventions en RBC, le financement par tiers-investisseur Thomas DEVILLE FACILITATEUR BÂTIMENT

Plus en détail

Séminaire Bâtiment durable

Séminaire Bâtiment durable 1 Séminaire Bâtiment durable Un été sans climatisation, c est possible! Bruxelles Environnement Concevoir un bâtiment pour limiter ses besoins de froid Anne-Laure MAERCKX Cenergie Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

EXPOSANTS & PARTENAIRES

EXPOSANTS & PARTENAIRES EXPOSANTS & PARTENAIRES construire & rénover CONSOMMATION MINIMUM CONFORT MAXIMUM TOUR & TAXIS BRUXELLES 12 13 14 SEP 14 Journée réservée aux professionnels toutes les infos sur PASSIVEHOUSE.BE À PROPOS

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail

Séminaire Bâtiment Durable Construire en équipe: qualité, efficacité, rapidité. Bruxelles Environnement

Séminaire Bâtiment Durable Construire en équipe: qualité, efficacité, rapidité. Bruxelles Environnement 1 Séminaire Bâtiment Durable Construire en équipe: qualité, efficacité, rapidité Bruxelles Environnement Le processus participatif dans les projets tertiaires: Impliquer les futurs occupants pour un projet

Plus en détail

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté prix : 15 TTC ISBN :

Plus en détail

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Qui peut en bénéficier? Les primes énergie sont ouvertes au bénéfice de toute personne physique ou morale possédant un droit réel ou de location ou de gestion

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) Nouvelle ordonnance adoptée le 07 juin 2007,publiée au Moniteur belge le 11 juillet 2007 entrée en vigueur prévue juillet 2008 1. POURQUOI

Plus en détail

Fiche OX «Réduction des consommations d électricité des parties communes d immeubles collectifs et de bâtiments tertiaires» - 28/04/03

Fiche OX «Réduction des consommations d électricité des parties communes d immeubles collectifs et de bâtiments tertiaires» - 28/04/03 1 «REDUCTION DES CONSOMMATIONS ELECTRIQUES DES PARTIES COMMUNES D IMMEUBLES COLLECTIFS ET DE BATIMENTS TERTIAIRES» Contexte et enjeux Les consommations d électricité des parties communes (éclairage des

Plus en détail

CONTEXTE ACTUEL: EVOLUTION VERS PLUS D IMPLICATION DES DIFFERENTS ACTEURS DANS LE PROJET

CONTEXTE ACTUEL: EVOLUTION VERS PLUS D IMPLICATION DES DIFFERENTS ACTEURS DANS LE PROJET 1 Construire en équipe: qualité, efficacité, rapidité! Bruxelles Environnement CONTEXTE ACTUEL: EVOLUTION VERS PLUS D IMPLICATION DES DIFFERENTS ACTEURS DANS LE PROJET Liesbet TEMMERMAN Facilitateur Bâtiment

Plus en détail

Les maisons à énergie positive

Les maisons à énergie positive Conférence dans le cadre du projet VallEnergie Les maisons à énergie positive Attert, le 11 mars 2014 VallEnergie Atteindre l autonomie énergétique de la Vallée de l Attert belgo-luxembourgeoise gérée

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.5 Approche globale PRINTEMPS 2013 Stéphan Truong Gestionnaire de la formation pour le compte de Bruxelles Environnement TRAINING.IBGEBIM@ecorce.be

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

DORéMI Basse Energie Biovallée

DORéMI Basse Energie Biovallée les enjeux et les objectifs pour la Biovallée Objectif Biovallée : Facteur 4 à 2020 sur l énergie dans l habitat Le chauffage dans l habitat = 465 000 000 kwh EF/an ( = 33% des conso) 80 % de la surface

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement LES AIDES ET SUBVENTIONS EN RÉGION DE BRUXELLES CAPITALE Patrick HERREGODS CENTRE URBAIN Objectifs de l exposé 1 faire connaître les différentes

Plus en détail

une construction durable et abordable!

une construction durable et abordable! COMMUNIQUEDEPRESSE20/11/2013 BrutopiaremporteleprixTHEBLUEHOUSE/2013pour uneconstructiondurableetabordable! LaFondationpourlesGénérationsFuturesetsespartenairesviennentd attribuer(le20novembre) pour la

Plus en détail

Le profil. Les Métiers. SAMTEC la continuité d un savoir faire. Ses Métiers, maîtriser l énergie, l air et l eau

Le profil. Les Métiers. SAMTEC la continuité d un savoir faire. Ses Métiers, maîtriser l énergie, l air et l eau SAMTEC la continuité d un savoir faire Située à Floirac la société SAMTEC a été créée en 2013 par le Groupe EOVEST suite à la reprise d actifs de la société FOURNIER (créée en 2009), Le profil SAMTEC est

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Le Groupe Derichebourg

Le Groupe Derichebourg Énergie Avec Derichebourg maîtrisez l énergie et la maintenance de vos patrimoines 20 ans d expertise en génie climatique et électrique 180 ingénieurs et techniciens à votre service 3 divisions spécialisées

Plus en détail

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E Charline Boyer 02 545 58 35 charline.boyer@confederationconstruction.be M O D U L E S G É N É R A U X I N I T I A T I O N S 1. E CO-

Plus en détail

Société APILOG Automation Groupe

Société APILOG Automation Groupe titre C.C de la Caserne BONNE (38) Hôpital de La Croix Rousse (69) Immeuble Le Spallis (93) Société APILOG Automation Groupe Pôle régional de Gendarmerie (69) Stade Pablo Neruda (92) Centre Commercial

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable Séminaire Chauffage dans les immeubles à appartements LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier Service Facilitateur du Bâtiment Durable Plan de l exposé Le solaire thermique Marché L installation ST Dimensionnement

Plus en détail

Exigences PEB passif 2015, comment les maîtriser? Bruxelles Environnement

Exigences PEB passif 2015, comment les maîtriser? Bruxelles Environnement Exigences PEB passif 2015, comment les maîtriser? Bruxelles Environnement L équilibre entre le confort de l occupant, le bâtiment à haute performance énergétique et les impératifs techniques Vincent Szpirer

Plus en détail

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement 1 Home Passive Home La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement Les valeurs patrimoniales des maisons bruxelloises Atouts et contraintes pour une

Plus en détail

télégestion audit sens-e SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

télégestion audit sens-e SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE télégestion SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES audit sens-e SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE La télégestion, clé d une stratégie énergétique de pointe En tant que

Plus en détail

Impulsions et objectifs politiques

Impulsions et objectifs politiques La rénovation durable de la Région de Bruxelles-Capitale Impulsions et objectifs politiques Ir. Ismaël Daoud Conseiller Politique Construction Durable et Energie Cellule Energie, Air, Climat, Construction

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB

LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB Grégoire CLERFAYT DIRECTEUR AIR, CLIMAT, ENERGIE & BÂTIMENT DURABLE NZEB Symposium Passive and Beyond - BRUXELLES 18 Octobre 2013 Politique bruxelloise

Plus en détail

ERGDOM. Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire. Évolution du concept

ERGDOM. Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire. Évolution du concept ERGDOM Gestionnaire d énergie auto configurable pour l habitat et le petit tertiaire Évolution du concept Lauréat à l appel d offre «Bâtiment 2010» en 2002 1 ERGDOM : Rappel du concept EDF et le LAAS collaborent

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

Maîtrise de l étanchéité à l air - le rôle d un bureau d études -

Maîtrise de l étanchéité à l air - le rôle d un bureau d études - Maîtrise de l étanchéité à l air - le rôle d un bureau d études - Mardi 20 Novembre 2012 EURECA sprl Matthieu BOURGEOIS www.eureca-net.be info@eureca-net.be 0478 96 86 07 / 0486 90 80 07 Rue Petit Babin,

Plus en détail

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels.

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels. PRIME ÉNERGIE E5 VARIATEUR DE FRÉQUENCE (dont circulateur de chauffage IEE 0,23) Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Audit des consommations électriques Stéphane Barbier CENERGIE OBJECTIFS 1. Se situer par rapport à la moyenne 2. Comprendre sa facture 3. Exemples

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LA VENTILATION HYGIÉNIQUE François LECLERCQ et Thomas LECLERCQ MATRIciel sa Bilan énergétique

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Thomas GOETGHEBUER MATRIciel

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement Monitoring énergétique: enjeux, implications et bénéfices Vincent DIERICKX Cenergie Objectifs de la présentation

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Concilier la performance économique et la performance d usage du bâtiment L équation économique de vos projets doit être optimisée sur la

Plus en détail

Projets innovants à la Part Dieu. Tour Incity, Immeuble GREEN, Sky 56

Projets innovants à la Part Dieu. Tour Incity, Immeuble GREEN, Sky 56 Projets innovants à la Part Dieu Tour Incity, Immeuble GREEN, Sky 56 1 Focus sur trois projets innovants Sky 56 Tour Incity Le Green 2 INCITY Une tour de 200 mètres au cœur de la Part Dieu. Un nouveau

Plus en détail

La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements

La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements Vincent.Rious@Microeconomix.com Efficacité Energétique Industrie -Territoire: Conférence de lancement, 30/05/2013,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu Bruxelles Environnement PROCÉDURE DE GESTION Liesbet TEMMERMAN cera a asbl Objectif(s) de la présentation Introduire les rubriques du thème «MAN

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement CONCEVOIR EFFICACEMENT UNE INSTALLATION DE VENTILATION ET POINTS D ATTENTION POUR LA GESTION Anne-Laure MAERCKX CENERGIE Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

SEMINAIRE «CONSTRUIRE EN EQUIPE : QUALITE, EFFICACITE, RAPIDITE!»

SEMINAIRE «CONSTRUIRE EN EQUIPE : QUALITE, EFFICACITE, RAPIDITE!» SEMINAIRE «CONSTRUIRE EN EQUIPE : QUALITE, EFFICACITE, RAPIDITE!» BOUWTEAM ET CONCEPTION Au jour d aujourd hui, il est impossible d'atteindre des objectifs ambitieux pour des projets d envergure sans le

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Introduction 17 Avril 2012 Enjeux et Perspectives en Région de Bruxelles-Capitale Ir Grégoire CLERFAYT Responsable de la Direction Air, Energie,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Blower Door. Cette formation s'adresse aux gérants d entreprise, gestionnaires de chantiers et conducteurs de travaux actifs dans le bâtiment.

Blower Door. Cette formation s'adresse aux gérants d entreprise, gestionnaires de chantiers et conducteurs de travaux actifs dans le bâtiment. Blower Door Dans cette formation de 2 jours, les entrepreneurs apprendront à contrôler l étanchéité à l air durant les travaux afin d assurer un bon résultat final. Les explications théoriques approfondies

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement CONCEVOIR EFFICACEMENT UNE INSTALLATION DE VENTILATION (TERTIAIRE ET GRANDS ENSEMBLES DE LOGEMENT) Anne-Laure MAERCKX CENERGIE Objectif(s) de

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?»

Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?» Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?» Bruxelles Environnement VENTILATION: DIAGNOSTICS ET DISPOSITIFS POUR GARANTIR LA QUALITÉ DE L AIR DANS LES ÉCOLES Catherine MASSART

Plus en détail

Projet pilote de lutte pour la salubrité de l habitat sur le marché locatif privé. Conférence Batibouw 2010 - Logement Durable

Projet pilote de lutte pour la salubrité de l habitat sur le marché locatif privé. Conférence Batibouw 2010 - Logement Durable Projet pilote de lutte pour la salubrité de l habitat sur le marché locatif privé Conférence Batibouw 2010 - Logement Durable 1 Objectifs Projet X Socialiser le logement locatif privé sur la Ville de Bruxelles

Plus en détail

Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives. Antoine DESBARRIERES

Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives. Antoine DESBARRIERES Certification à la démarche HQE Bilan et perspectives Antoine DESBARRIERES Champ couvert - Organismes Bâtiments Rénovés Bâtiments neufs Bâtiments en exploitation Aménageurs Etablissements de Santé Enseignement

Plus en détail

Zéro énergie, le nouveau défi du bâtiment

Zéro énergie, le nouveau défi du bâtiment Zéro énergie, le nouveau défi du bâtiment Analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 10/10/2013 D ici le 1 er janvier 2021, toutes les nouvelles constructions en Europe

Plus en détail

TOTAL RAFFINAGE MARKETING

TOTAL RAFFINAGE MARKETING Circulaire d information N 1 INFORMATION Une incitation financière pour les travaux d économie d énergie! Le partenariat TOTAL RAFFINAGE MARKETING / ECONORMES HABITAT 24 janvier 2013 Dans le cadre du dispositif

Plus en détail

Séminaire Bâtiment Durable :

Séminaire Bâtiment Durable : 1 Séminaire Bâtiment Durable : Reconversion durable d immeubles de bureaux Bruxelles Environnement Focus 1 : Réglementation Frederic LUYCKX Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Objectif(s)

Plus en détail

Présentation du programme d automatisation du bâtiment

Présentation du programme d automatisation du bâtiment Présentation du programme d automatisation du bâtiment Conditions de participation Programme Office fédéral de l énergie OFEN Conditions de participation >= une période de chauffage >=80% mazout / gaz-naturel

Plus en détail

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités?

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? E dans l AU 21 janvier 2013 Le poids de l énergie Que se passe t il quand l énergie n est pas produite localement?

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et Benoist APPARU présentent 6 mesures pour améliorer le Diagnostic de Performance

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

COF asbl Tél. : 085/32 84 50 asbl@cof.be Rue du Parc Industriel, 6 allée 2-4540 AMAY Fax : 085/32 84 59 www.cof.be

COF asbl Tél. : 085/32 84 50 asbl@cof.be Rue du Parc Industriel, 6 allée 2-4540 AMAY Fax : 085/32 84 59 www.cof.be Avec le soutien de la Région wallonne, du FOREM, de Microsoft & de l'union européenne (Fonds social européen) «L'Union européenne et les autorités investissent dans votre avenir» COF asbl Tél. : 085/32

Plus en détail

VILOGIA L énergie du développement

VILOGIA L énergie du développement VILOGIA L énergie du développement LES ENJEUX DE DEMAIN CONFORT ET ENERGIE Notre ambition: agir concrètement sur les charges des ménages à revenus modestes, pour lutter contre la réduction de leur pouvoir

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 5 avril 2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 12 sur 117 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 22 mars 2007

Plus en détail

LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL

LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL LES ENJEUX DU COMPTAGE ET DES SERVICES ASSOCIES DANS LE LOGEMENT SOCIAL SOMMAIRE Décryptage du contexte réglementaire actuel et à venir Enjeux du comptage Principaux questionnements 1 Expérimentations

Plus en détail

Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie

Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie Parc résidentiel: des solutions adaptées à la typologie A. De Herde 1 1. Typologie du logement wallon (dans le cadre du projet de recherche LEHR, mené conjointement par la PHP, le CSTC et l UCL, financé

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement BATIMENTS EXEMPLAIRES Camille de Smet BRUXELLES ENVIRONNEMENT / DPMT PROMOTION BATIMENT DURABLE Bâtiment exemplaire Objectifs de la présentation

Plus en détail

réhabilitation et aménagement durable

réhabilitation et aménagement durable LOGO - 8 JANVIER 2015 Couleur Rose Parme Quadri : C15/M50/Y15/B10 RVB : R184/V142/B161 Web : b88ea1 Pantone 514 C Couleur Grise Quadri : B60 RVB : R135/V135/B134 Web : 878786 Conseil en construction, Pantone

Plus en détail

Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28

Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28 Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28 Envie de devenir propriétaire tout en protégeant l environnement et votre porte-monnaie? Le concept

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

VE1 VE2 FD1 FD2 VE4 VE7 VE8 NEW FD7 VE3 ID1 LYON BBC1 NEW BBC2 NEW BBC3

VE1 VE2 FD1 FD2 VE4 VE7 VE8 NEW FD7 VE3 ID1 LYON BBC1 NEW BBC2 NEW BBC3 FORMATION 2012 ALLIE AIR - Bureau d Études Thermiques, Aéraulique et Acoustiques - Organisme de formation N 82 01 01047 01 Immeuble «La Fenière» 4 clos Ballet - 01800 MEXIMIEUX - France - Tél. +33.4.74.46.61.39

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S YZENTIS : La solution BBC Les enjeux environnementaux et l émergence d une politique concrète de Développement Durable amènent les décideurs et les populations

Plus en détail

Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN

Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN LES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS L efficacité énergétique des bâtiments à l épreuve de l usage Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN LES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS L efficacité énergétique des bâtiments

Plus en détail

AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS

AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS «Validation méthodologique de l élaboration de scores composites de performance hospitalière» 1.

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail

Lausanne. Présentation du programme et du modèle d encouragement. Tournée de présentation 2015. Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015

Lausanne. Présentation du programme et du modèle d encouragement. Tournée de présentation 2015. Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015 Lausanne Tournée de présentation 2015 Présentation du programme et du modèle d encouragement Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015 Sommaire 1. Qu est-ce que l automation des bâtiments (immotique)? 2. Automation

Plus en détail

Comment rénover efficacement son parc immobilier?

Comment rénover efficacement son parc immobilier? Comment rénover efficacement son parc immobilier? Quel est l état énergétique de mon parc immobilier? Quels indicateurs actuels et futurs à prendre en compte? Quels objectifs de performance viser et à

Plus en détail

Le CONSEILLER et le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES

Le CONSEILLER et le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES Le CONSEILLER et le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES La «PEB» en bref D où vient la Performance Energétique du Bâtiment («PEB») Qu

Plus en détail

Formation des membres la Sous Commission Départementale d'accessibilité

Formation des membres la Sous Commission Départementale d'accessibilité Formation des membres de Titre la Sous Commission Départementale d'accessibilité SCDA... Le../../... La vie d une opération au regard de l accessibilité Volet Opération Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Quelle stratégie patrimoniale pour la réhabilitation énergétique? Colloque ADOMA - Fondation Bâtiment-Energie Paris 9 avril 2013

Quelle stratégie patrimoniale pour la réhabilitation énergétique? Colloque ADOMA - Fondation Bâtiment-Energie Paris 9 avril 2013 Quelle stratégie patrimoniale pour la réhabilitation énergétique? Colloque ADOMA - Fondation Bâtiment-Energie Paris 9 avril 2013 Les enjeux du secteur du logement et les pistes d études Pierre Hérant Directeur

Plus en détail

CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 500 kw. Unique en Belgique, Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container!

CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 500 kw. Unique en Belgique, Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container! Unique en Belgique, Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container! CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 500 kw CHAUFFERIE BIOMASSE COMPACTE EN CONTAINER Installation hydraulique complète pré-montée

Plus en détail

Meaux. Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos. Chenonceau

Meaux. Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos. Chenonceau Meaux Découvrez l appartement qu il vous faut! Clos Le Chenonceau «Le Clos Chenonceau», nouvelle réalisation BBC, est composé de 52 appartements avec jardin privatif, terrasse ou balcon. Il bénéficie d

Plus en détail

CONTACT Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr

CONTACT Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr 30 logement BBC Joué les Tours Val Touraine Habitat (37), Public Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr BET fluides avec EXE Lots Chauffage-Ventilation-Climatisation,

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique Valorisation des patrimoines Conseil et accompagnement stratégique Dans un contexte d évolutions continues des règlementations et de recherche d optimisation, loin des grands programmes de constructions

Plus en détail

Chemin parcouru, réalisations et ambitions de la politique de rénovation durable à Bruxelles

Chemin parcouru, réalisations et ambitions de la politique de rénovation durable à Bruxelles Chemin parcouru, réalisations et ambitions de la politique de rénovation durable à Bruxelles 25 mars 2014 Comment dynamiser la rénovation durable à Bruxelles Joke DOCKX Responsable de la Sous-Division

Plus en détail

REIM. P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT

REIM. P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT REIM P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT A S S E T M A N A G E M E N T La gestion d un portefeuille d actifs consiste avant tout en la valorisation et la sécurisation des investissements

Plus en détail

Appel à projet DEFFIBAT : rénovation de bâtiments tertiaires exemplaires. 25 septembre 2015 SIGERLy

Appel à projet DEFFIBAT : rénovation de bâtiments tertiaires exemplaires. 25 septembre 2015 SIGERLy Appel à projet DEFFIBAT : rénovation de bâtiments tertiaires exemplaires 25 septembre 2015 SIGERLy Depuis le lancement du dispositif : Entre 2008 et 2014, au total : 122 projets lauréats (neuf + réhabilitation,

Plus en détail

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud DERBI 2008 Perpignan Hervé GILLI Responsable du Pôle Habitat Grand Sud Premières conclusions du Grenelle de l Environnement (COMOP 1) : Dès 2010 : niveau d exigence du label «Très Haute Performance Énergétique»

Plus en détail

Dossier de Presse. Avril 2012. Mars 2012. Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage!

Dossier de Presse. Avril 2012. Mars 2012. Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage! !!!! Dossier de Presse Mars 2012 Avril 2012 Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage! RIQUE ainsi que le jeu vous emmène en voyage! qui se tient du lundi 26 Mars au samedi 30 Juin 2012. texte peuvent ê

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail