Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement INTRODUCTION : FACTEURS DETERMINANTS POUR LE SUIVI ET LE MONITORING Anne-Laure MAERCKX Cenergie cvba

2 Objectif(s) de la présentation Présenter les enjeux du monitoring dans les bâtiments durables Présenter les facteurs déterminants à prendre en compte pour permettre une bonne gestion 2

3 Plan de l exposé Que monitorer, que suivre? Pourquoi monitorer? Facteurs déterminants du monitoring / suivi 3

4 Que monitorer, que suivre? Bâtiment durable = 9 thèmes Monitoring principalement sur: Consommations énergétiques du bâtiment Consommations d eau du bâtiment Suivi du confort dans le bâtiment Autres suivis/monitorings spécifiques possibles, mais moins fréquents : consommations du chantier, teneurs en COV, 4

5 Pourquoi monitorer? Objectifs de conception Performances énergétiques du bâtiment ((très) basse énergie, passif, NZEB ) Niveau de confort vs réalité de l exécution et de l utilisation Performances réelles des installations techniques Régulation des installations, adéquation avec les besoins Comportement et attentes des occupants ( Effet rebond ) 5

6 Pourquoi monitorer? Parfois (souvent ), réel fossé entre les consommations annoncées et les consommations réelles le niveau de confort visé et le niveau de confort atteint Sans suivi/monitoring, les causes de ces écarts sont très difficiles à expliquer et les problèmes difficiles à solutionner. 6

7 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Un bon suivi commence par une bonne connaissance du projet/du bâtiment Travail en bouwteam L ensemble des acteurs travaille ensemble dès les prémisses du projet équipes pluridisciplinaires Partage de connaissances Echange d informations mieux organisé Permet une approche globale du projet projets robustes 7

8 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Un bon suivi commence par une bonne connaissance du projet/du bâtiment Commissionning scope of information 8

9 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Elargir le champ de prospection Intégrer les futurs utilisateurs dans le processus de conception Habitants de logements Occupants de bâtiments tertiaires Ils sont informés des enjeux globaux du projet et peuvent intervenir en connaissance de cause Créer une dynamique/cohésion de groupe qui pourra perdurer une fois le projet réalisé: Entraide Partage de connaissances Séance de travail réunissant les maîtres d ouvrage d un habitat groupé et l équipe de conception - Source : site internet du projet Batex Brutopia [097_Brutopia] 9

10 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Mettre en place un suivi adéquat Quel monitoring pour mon bâtiment? 10

11 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Type de monitoring influencé par le mode de gestion attendu pour le bâtiment la conception technique du projet Le mode de gestion dépend de L échelle du projet Petit projet individuel (maison unifamiliale, petit logement collectif) Projet moyen collectif (logement collectif, petits immeubles de bureaux, ) Grand projet (grands immeubles de bureaux, hôpitaux, ) [087_Rue de la Poste] [056_Rue des Deux Tours] [040_AéropolisII] 11

12 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Le mode d occupation du bâtiment Locatif Implication plus limitée des occupants connaissance du bâtiment généralement moins conséquente qu avec des propriétaires gestion souvent via société externe (logements sociaux, par exemple) Acquisitif Implication des occupants : souhaitable dès phase de conception, si connus à ce stade Intérêt pour la connaissance du bâtiment et des techniques plus marqué qu en locatif Des connaissances / compétences du gestionnaire Connaissances techniques Connaissances des systèmes mis en place (commissionning) Attributions / rôle (temps disponible, parc immobilier à gérer, ) 12

13 Facteurs déterminants du monitoring/suivi La conception technique du projet Choix techniques éclairés Alimentés par les différents intervenants, leurs connaissances et leurs expériences (conception / exécution) Rappel : intérêt du travail en bouwteam Types d installations techniques Simplicité (complexité) des installations techniques Régulation Entretien Maintenance 13

14 Facteurs déterminants du monitoring/suivi Choix de conception des techniques Systèmes centralisés vs décentralisés Qui assure le suivi et l entretien? Nombre de prises de mesures Ex : système de ventilation dans le logement collectif Système centralisé Source: Matriciel Systèmes décentralisés 14

15 Références Guide Bâtiment Durable et autres sources : Guide Bâtiment Durable : Fiches MAN00, ENE00, ENE10 Guides pratiques et outils : d=

16 Ce qu il faut retenir de l exposé La bonne connaissance du projet / bâtiment est essentielle Gestionnaires Occupants Il faut adapter le type de suivi au bâtiment Eviter un suivi trop complexe ou, au contraire, pas assez élaboré 16

17 Contact Anne-Laure MAERCKX Conseillère en construction durable : 02/

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement INTRODUCTION : FACTEURS DETERMINANTS POUR LA GESTION DES BATIMENTS DURABLES Thomas DEVILLE Cenergie cvba

Plus en détail

EXPOSANTS & PARTENAIRES

EXPOSANTS & PARTENAIRES EXPOSANTS & PARTENAIRES construire & rénover CONSOMMATION MINIMUM CONFORT MAXIMUM TOUR & TAXIS BRUXELLES 12 13 14 SEP 14 Journée réservée aux professionnels toutes les infos sur PASSIVEHOUSE.BE À PROPOS

Plus en détail

Les maisons à énergie positive

Les maisons à énergie positive Conférence dans le cadre du projet VallEnergie Les maisons à énergie positive Attert, le 11 mars 2014 VallEnergie Atteindre l autonomie énergétique de la Vallée de l Attert belgo-luxembourgeoise gérée

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.5 Approche globale PRINTEMPS 2013 Stéphan Truong Gestionnaire de la formation pour le compte de Bruxelles Environnement TRAINING.IBGEBIM@ecorce.be

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

CONTEXTE ACTUEL: EVOLUTION VERS PLUS D IMPLICATION DES DIFFERENTS ACTEURS DANS LE PROJET

CONTEXTE ACTUEL: EVOLUTION VERS PLUS D IMPLICATION DES DIFFERENTS ACTEURS DANS LE PROJET 1 Construire en équipe: qualité, efficacité, rapidité! Bruxelles Environnement CONTEXTE ACTUEL: EVOLUTION VERS PLUS D IMPLICATION DES DIFFERENTS ACTEURS DANS LE PROJET Liesbet TEMMERMAN Facilitateur Bâtiment

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements

La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements Vincent.Rious@Microeconomix.com Efficacité Energétique Industrie -Territoire: Conférence de lancement, 30/05/2013,

Plus en détail

Présentation du programme d automatisation du bâtiment

Présentation du programme d automatisation du bâtiment Présentation du programme d automatisation du bâtiment Conditions de participation Programme Office fédéral de l énergie OFEN Conditions de participation >= une période de chauffage >=80% mazout / gaz-naturel

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Concilier la performance économique et la performance d usage du bâtiment L équation économique de vos projets doit être optimisée sur la

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels.

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels. PRIME ÉNERGIE E5 VARIATEUR DE FRÉQUENCE (dont circulateur de chauffage IEE 0,23) Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?»

Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?» Formation Bâtiment Durable : «Polluants intérieurs: comment les limiter?» Bruxelles Environnement VENTILATION: DIAGNOSTICS ET DISPOSITIFS POUR GARANTIR LA QUALITÉ DE L AIR DANS LES ÉCOLES Catherine MASSART

Plus en détail

Le profil. Les Métiers. SAMTEC la continuité d un savoir faire. Ses Métiers, maîtriser l énergie, l air et l eau

Le profil. Les Métiers. SAMTEC la continuité d un savoir faire. Ses Métiers, maîtriser l énergie, l air et l eau SAMTEC la continuité d un savoir faire Située à Floirac la société SAMTEC a été créée en 2013 par le Groupe EOVEST suite à la reprise d actifs de la société FOURNIER (créée en 2009), Le profil SAMTEC est

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement Monitoring énergétique: enjeux, implications et bénéfices Vincent DIERICKX Cenergie Objectifs de la présentation

Plus en détail

La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents

La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents Un levier important de la réduction des consommations d un bâtiment est la bonne gestion de ses équipements. En effet, la façon dont un

Plus en détail

Projet pilote de lutte pour la salubrité de l habitat sur le marché locatif privé. Conférence Batibouw 2010 - Logement Durable

Projet pilote de lutte pour la salubrité de l habitat sur le marché locatif privé. Conférence Batibouw 2010 - Logement Durable Projet pilote de lutte pour la salubrité de l habitat sur le marché locatif privé Conférence Batibouw 2010 - Logement Durable 1 Objectifs Projet X Socialiser le logement locatif privé sur la Ville de Bruxelles

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 De l intelligence dans le bâtiment pour sensibiliser les habitants à leur consommation énergétique à Cachan. Après une première expérience réussie à Aubervilliers en 2012,

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Comment rénover efficacement son parc immobilier?

Comment rénover efficacement son parc immobilier? Comment rénover efficacement son parc immobilier? Quel est l état énergétique de mon parc immobilier? Quels indicateurs actuels et futurs à prendre en compte? Quels objectifs de performance viser et à

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

NOUVEAUTÉS 2015 Le contrôle efficace des installations de chauffage et climatisation

NOUVEAUTÉS 2015 Le contrôle efficace des installations de chauffage et climatisation www.airzonefrance.fr NOUVEAUTÉS 2015 Le contrôle efficace des installations de chauffage et climatisation Nouveautés Airzone 2015 Au fil des années, nous avons évolué vers des systèmes de contrôle de la climatisation

Plus en détail

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public Maitrise d œuvre logement P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... P.12... P.13... P.14... P.15... 13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois 30 logements

Plus en détail

w w w. e p - p a r i s. f r

w w w. e p - p a r i s. f r www.ep-paris.fr Secteurs d Activités EP s adresse particulièrement au secteur Tertiaire. > Banques et Assurances > Cabinets d Architectes > Foncières d immobilier locatif > Sociétés de services de biens

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

En route vers la troisième révolution industrielle!

En route vers la troisième révolution industrielle! En route vers la troisième révolution industrielle! Transition énergétique, Smart Home, Smart Buildings, Smart Cities Quelle place, quel positionnement, quel avenir pour votre entreprise?... Les Spécialistes

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers.

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. 1 Le DPE 2011, comment ça marche? 2 Un DPE à quoi ça sert? Un

Plus en détail

TEP2E Ingénierie. Dossier de Présentation

TEP2E Ingénierie. Dossier de Présentation TEP2E Ingénierie Dossier de Présentation Sommaire I. PRESENTATION DE LA SOCIETE... 3 II. VOS INTERLOCUTEURS... 3 III. ACTIVITE DE LA SOCIETE TEP2E... 4 IV. LES MOYENS EN EQUIPEMENT... 5 V. LES AFFILIATIONS

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

Stratégie de Gestion et de Valorisation. du Patrimoine Immobilier de votre Collectivité. 2013 Confidentiel

Stratégie de Gestion et de Valorisation. du Patrimoine Immobilier de votre Collectivité. 2013 Confidentiel Stratégie de Gestion et de Valorisation du Patrimoine Immobilier de votre Collectivité 2013 Confidentiel Stratégie de Gestion et de Valorisation des bâtiments publics 1- TOPS Consult : un pôle unique de

Plus en détail

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables.

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. ÉNERGIES RENOUVELABLES La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. Pompes À chaleur SAUMURE eau pompes à chaleur eau eau Source d énergie inépuisable et efficace Rendement élevé et constant

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Communiqué de presse Batibouw 2010

Communiqué de presse Batibouw 2010 «MA MAISON EN BETON» LE MEILLEUR ALLIE DE LA MAISON PASSIVE, C EST SANS CONTESTE LE BETON! Robustesse, durée de vie, respect de l environnement, faible coût mais aussi possibilités créatives et esthétiques

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION

TITRE DE LA PRÉSENTATION PRÉSENTATION FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DIRECTION D ÉLECTRICITÉ COMMUNICATION COMMERCE POUR LES SITES AYANT UNE PUISSANCE SOUSCRITE SUPERIEURE A 36 KVA ARTS & METIERS GP ENERGIE 16 MARS 2015 TITRE

Plus en détail

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY Les labels de rénovation thermique Journée rénovation du patrimoine des Collectivités Frédéric SAILLY Les actions de l ARCAD/PQE sont financés par Quels labels en rénovation? Arrêté du 29 septembre 2009

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013 DOSSIER THÉMATIQUE crédit photo : Prod. Numérik - Fotolia octobre 2013 LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION Pour un investissement à longue durée de vie comme un bâtiment, l approche en coût global est

Plus en détail

Chiffrer l énergie 21 C. 1. Pertes par transmission 2. Pertes par ventilation 3. Pertes par infiltration

Chiffrer l énergie 21 C. 1. Pertes par transmission 2. Pertes par ventilation 3. Pertes par infiltration Chiffrer l énergie :: Formation Responsable Energie :: Région de Bruxelles-Capitale :: Bruxelles Environnement, 15 mai 2007 :: Lionel Wauters, Cenergie cvba A 1. Pertes par transmission 2. Pertes par ventilation

Plus en détail

Enveloppe performante

Enveloppe performante Enveloppe performante Quelle approche pour le chauffagiste? Quel type de producteur de chaleur choisir? SANYDRO MAINTENANCE Enveloppe performante - quelle attitude 1 Structure exposé : 1/ Rappel : le surdimensionnement

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Présentation du 21/01/2013 C. Corduant THOMAS & PIRON S.A. La Besace, 14-6852 OUR-PALISEUL Plan de la présentation Qu est-ce que le groupe Thomas & Piron? Cas concret : Mons PRU Grands-Prés Caractéristiques

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016,

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, EDF Entreprises vous accompagne et vous propose ses solutions CCI de France 4 Février 2014 EDF

Plus en détail

Rencontre du 17 mai 2011

Rencontre du 17 mai 2011 L O G E M E N T S O C I A L L O G E M BUREAUX E N T S O C I A L Rencontre du 17 mai 2011 Bureaux L O G E M E N T S O C I A L BUREAUX Le Club Construction Durable de Bouygues Construction Christine Grèzes,

Plus en détail

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide?

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? 3 niveaux d actions d efficacité énergétique La gestion d énergie, les systèmes de comptage et d

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

Gestion des actifs et du patrimoine immobilier

Gestion des actifs et du patrimoine immobilier 06 Gestion Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de gérer mobiliers et s en vue d optimiser leur rentabilité et leur contribution à la performance économique globale de l entreprise.

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

CJConsultants S.A.S PRESENTATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISE CERTIFIEE ISO 9001. CJConsultants S.A.S. Partenaire de vos projets

CJConsultants S.A.S PRESENTATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISE CERTIFIEE ISO 9001. CJConsultants S.A.S. Partenaire de vos projets Partenaire de vos projets CJConsultants S.A.S Z.I du VAZZIO BP 506 20189 AJACCIO CEDEX 2 Téléphone : +33 (0)4 95 10 50 10 Télécopie : +33 (0)4 95 10 50 11 Courriel : contact@cjconsultants.com Site Internet

Plus en détail

CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES

CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES OFFRES DE STAGE SECTEUR / REGION 13 / 59 / 33 / 69 GENIE CLIMATIQUE GENIE CIVIL ADMINISTRATIF CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Lyon Part-Dieu. Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER

Lyon Part-Dieu. Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER Lyon Part-Dieu Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER Le mot de l architecte * Worldview Model by Ottmar Hörl EQUINOX offre t-il une autre vision du monde*? Nous le souhaitons! Les valeurs

Plus en détail

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique Valorisation des patrimoines Conseil et accompagnement stratégique Dans un contexte d évolutions continues des règlementations et de recherche d optimisation, loin des grands programmes de constructions

Plus en détail

Guide de calcul de la superficie habitable

Guide de calcul de la superficie habitable Guide de calcul de la superficie habitable Centris publie le présent guide à l intention des membres des chambres immobilières. Ce guide vous est recommandé pour calculer de façon adéquate la superficie

Plus en détail

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Basé sur l expérience, piloté par l innovation L activation du noyau de béton : un système bien conçu, économe et durable. Construire selon ce principe,

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED ImmoBiens 1 - Description du projet de l entreprise ImmoBiens est une société gestionnaire de biens immobiliers (location et entretien)

Plus en détail

Welcome to PHOENIX CONTACT. Building Automation. Solutions pour la gestion énergétique de vos bâtiments

Welcome to PHOENIX CONTACT. Building Automation. Solutions pour la gestion énergétique de vos bâtiments Welcome to PHOENIX CONTACT Building Automation Solutions pour la gestion énergétique de vos bâtiments Corporate Structure AUJOURD HUI Phoenix Contact représente 1,3milliards de CA et 11000 personnes Bad

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

CADASTRE DU LOGEMENT SOCIAL. Avis du Comité permanent des Sociétés de Logement de Service public de l'union des Villes et Communes de Wallonie

CADASTRE DU LOGEMENT SOCIAL. Avis du Comité permanent des Sociétés de Logement de Service public de l'union des Villes et Communes de Wallonie CADASTRE DU LOGEMENT SOCIAL Avis du Comité permanent des Sociétés de Logement de Service public de l'union des Villes et Communes de Wallonie Les sociétés de logement de service public gèrent un parc de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE.

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

Property Management & Gestion Opérationnelle dédiés aux ensembles immobiliers tertiaires

Property Management & Gestion Opérationnelle dédiés aux ensembles immobiliers tertiaires Property Management & Gestion Opérationnelle dédiés aux ensembles immobiliers tertiaires G E S T I O N L O C A T I V E E T O P T I M I S A T I O N D E S B U D G E T S D E C H A R G E S M A Î T R I S E

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

domaines d'activité recherches actuelles réalisations récentes publications futures doctorat en cours coopération internationale

domaines d'activité recherches actuelles réalisations récentes publications futures doctorat en cours coopération internationale domaines d'activité recherches actuelles réalisations récentes publications futures doctorat en cours coopération internationale domaines d'activité Architecture et Climat étudie et propose une approche

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

PROJET DE RÉHABILITATION DU 201 JARRY OUEST, MONTRÉAL

PROJET DE RÉHABILITATION DU 201 JARRY OUEST, MONTRÉAL annuel 0 PROJET DE RÉHABILITATION DU 0 JARRY OUEST, MONTRÉAL Original : 0-0- HQD-, document Page de annuel 0 Conformément à la décision D-00-0, le Distributeur dépose le suivi 0 des travaux du projet

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze. N 30 / 11. du 5.5.2011. Numéro 2854 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente de

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

Lindab Poutres climatiques. Terminaux à eau. Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT

Lindab Poutres climatiques. Terminaux à eau. Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT lindab poutres Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT Eco-énergétique Applications Tertiaires (bureaux, hôpitaux, hôtels...) Modularité et design Neuf et rénovation Simplicité de montage

Plus en détail

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences NORDBAT 2012 Qu est ce qu un groupement permanent d entreprises d offre globale? - Notion de groupement permanent Un certain nombre d entreprises

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Evaluation des performances énergétiques et du confort d un bâtiment tertiaire rénové

Evaluation des performances énergétiques et du confort d un bâtiment tertiaire rénové Evaluation des performances énergétiques et du confort d un bâtiment tertiaire rénové Virginie Renzi 1, Françoise Burgun 1 1 INES RDI / CEA Institut National de l Energie Solaire Savoie Technolac, BP 332,

Plus en détail

Your Trusted Wealth Manager

Your Trusted Wealth Manager Your Trusted Wealth Manager QUI NOUS SOMMES TURQUOISE CAPITAL MANAGEMENT LTD ( TURQUOISE ) agit dans le cadre d un agrément octroyé par la FSC en tant que Conseiller en Placements (Sans Restriction) plus

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

La force d une C. Coopérative. oopérative. l énergie réfléchie durablement. Fabrication Française de panneaux et solutions photovoltaïques.

La force d une C. Coopérative. oopérative. l énergie réfléchie durablement. Fabrication Française de panneaux et solutions photovoltaïques. l énergie réfléchie durablement La force d une C Coopérative oopérative Bi-verre MegaSlate Cadré B R I C AT FA IO N FR Fabrication Française de panneaux et solutions photovoltaïques A NÇ AISE L avenir

Plus en détail

Le comptage des énergies dans le cadre de la RT 2012

Le comptage des énergies dans le cadre de la RT 2012 Le comptage des énergies dans le cadre de la RT 2012 Les articles 23 et 31 de la RT L article 23 la RT 2012: Les dispositifs de comptage concernent les maisons individuelles et les bâtiments collectifs

Plus en détail

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant.

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Nous possédons l expérience et les compétences nécessaires pour offrir à nos clients

Plus en détail

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002 L e point en recherche Juillet 2002 Série technique 02-102 Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Dans le cadre d une charrette sur la conception

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG)

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) CHARTE D ENGAGEMENT Conclue le: date Entre: SIG Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) et: Logo de votre entreprise Nom du client Entreprise Rue NPA/Localité

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html Avis d Energie-Cités Projet de Directive Performance énergétique des bâtiments Octobre 2001 Proposition de Directive du Parlement européen et du Conseil présentée par la Commission [COM(2001) 226 final

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing des produits fianciers et d'assurance de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019

Plus en détail

PROSPECTUS CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE N

PROSPECTUS CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE N PROSPECTUS CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE N 11 En vigueur à partir du 10/02/ 2014. Ce prospectus est relatif aux ouvertures de crédit hypothécaire octroyées par la succursale belge de Triodos Bank NV (ci-après dénommée

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

GESCO, expert en électricité. www.expert-electricite.com/

GESCO, expert en électricité. www.expert-electricite.com/ GESCO, expert en électricité www.expert-electricite.com/ L organisation Branche Environnement Branches Energie Expert en électricité Effectif 2008 : 135 personnes C.A. 2008 : 14 Millions d euros 2 www.expert-electricite.com/

Plus en détail

Commande d éclairage Niko

Commande d éclairage Niko Commande d éclairage Niko Solutions d économie d énergie et de confort d éclairage 1 1 Commande d éclairage Niko Solutions d économie d énergie et de confort d éclairage Grâce à un vaste choix de solutions

Plus en détail

Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable

Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable PRÉSENTATION 4 L entreprise QUI SOMMES-NOUS? 5 Notre vision, mission et valeurs SOLUTIONS 6 Spécialement conçues pour vous SOLAIRE THERMIQUE 7 Profitez

Plus en détail