PROJET DE RÉHABILITATION DU 201 JARRY OUEST, MONTRÉAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE RÉHABILITATION DU 201 JARRY OUEST, MONTRÉAL"

Transcription

1 annuel 0 PROJET DE RÉHABILITATION DU 0 JARRY OUEST, MONTRÉAL Original : 0-0- HQD-, document Page de

2

3 annuel 0 Conformément à la décision D-00-0, le Distributeur dépose le suivi 0 des travaux du projet de réhabilitation de l immeuble sis au 0 rue Jarry Ouest à Montréal (le «0 Jarry»).. CONTEXTE 9 0 Le projet 0 Jarry, qui vise à assurer la pérennité du bâtiment, inclut la modification de ses systèmes mécaniques et électriques, de son enveloppe ainsi que sa mise aux normes. Les travaux, débutés en août 00, devaient s étaler sur une période de six ans pour se terminer en 00. Le coût du projet avait été établi à 9, M$ composé de, M$ d'investissements, de M$ de charges et de, M$ de travaux relatifs à trois mesures d'économie d'énergie additionnelles au projet de base. Cependant, après analyse, seule la mesure de centralisation des commandes de l éclairage (0,9 M$) a été intégrée au projet. De 00 à 009, le Distributeur a bénéficié d un appui financier de k$, découlant du programme Appui aux initiatives optimisation énergétique des bâtiments, volet bâtiments HQD, faisant partie de son Plan global en efficacité énergétique (PGEÉ) SUIVI DES INVESTISSEMENTS ET DE L ÉCHÉANCIER DU PROJET Le tableau. présente, par catégorie de travaux, les investissements encourus en 0 et pour l ensemble du projet (00 à 0), ainsi que les écarts par rapport aux investissements totaux prévus, tandis que le tableau. présente ces informations par catégorie de dépenses. Les investissements réels en 0 ont été de k$. Il s agit principalement du coût du nouveau poste privé de transformation à kv ( 90 k$) ; ces travaux non planifiés étaient annoncés dans le suivi 0. Le remplacement de l entrée électrique, requis pour la pérennité du bâtiment, s inscrit également dans l orientation du Distributeur de Décision D-00-0, Décision concernant la demande d autorisation pour réaliser le projet de réhabilitation de l immeuble sis au 0 rue Jarry Ouest à Montréal en vertu des articles () et de la Loi sur la Régie de l énergie, 0 mai 00 (dossier R--00). Selon le critère de décision, la période de récupération sur investissement (PRI) de la mesure devait être inférieure à sa durée de vie ou à celle du bâtiment ( ans). HQD-, document, page, du dossier R--00. Lettre du mars 00 du Distributeur à la Régie et pièce HQD-, document. du rapport annuel 009 du Distributeur. Original : 0-0- HQD-, document Page de

4 annuel 0 convertir progressivement à kv les charges du réseau de distribution de l île de Montréal alimentées à kv. Par ailleurs, les travaux prévus au plan directeur, non terminés en 0, ont été complétés en 0, tels que la réfection du pavage, les travaux de mise en conformité et l installation de cloisons coupe-feu et de portes. Le coût total des travaux s'établit à 0 0 k$ au décembre 0, soit k$ de plus que les investissements prévus de k$ au plan directeur. En tenant compte de la marge de manœuvre additionnelle provenant de l appui financier du PGEÉ, le coût des investissements s établit à k$ au décembre 0. TABLEAU. : INVESTISSEMENTS 00-0 PAR CATÉGORIE DE TRAVAUX (EN MILLIERS DE DOLLARS) Description Réel Budget Écart 0 Total Plan directeur Réel - Budget Éléments de la structure (voir notes) ( 0) 9 0 Toiture Portes et revêtements extérieurs 9 (00) Chauffage, éclairage et électricité Ventilation et conditionnement d'air 9 9 ( 9) Plomberie - 0 Système de protection contre l'incendie (0) Chemins, rues, trottoirs et parcs de stationnement Réservoirs (huiles et carburants) - - Système de contrôle et régulation numérique - 9 (9) Groupe électrogène de secours Câbles ou fils téléphoniques (0) Câbles ou fils coaxiaux - - () Travaux clients Travaux de drainage extérieur - - Mobilier (00) Autres Total 0 0 Appui financier du PGEÉ - ( ) - ( ) Total après appui financier du PGEÉ 99 Notes : La somme des données peut être différente des totaux en raison des arrondis. Une écriture comptable d un montant de 0 k$ a été effectuée en 0 au niveau des coûts de la catégorie «Éléments de la structure» afin de corriger la mauvaise imputation, au cours des années antérieures, des coûts relatifs aux travaux du bassin de rétention au projet de réhabilitation du 0 Jarry. Voir le tableau. de la pièce HQD-, document du rapport annuel 0 du Distributeur. Tableau. de la pièce HQD-, document, page du dossier R--00. Original : 0-0- HQD-, document Page de

5 annuel Tels que présentés au tableau., les écarts défavorables proviennent principalement de travaux non planifiés des catégories «Éléments de la structure» (travaux d ignifugation, réfection des corridors, des blocs sanitaires, de l entrepôt et du hall d entrée), «Chauffage, éclairage et électricité» (changement de l alimentation électrique principale, contrôle de l éclairage), «Chemins, rues, trottoirs et parcs de stationnement» (infrastructure des stationnements, pavage), «Toiture» (travaux d étanchéisation et installation de bases de machine) et autres activités non planifiées au plan directeur (système de récupération des huiles, travaux de drainage extérieur, sécurité du chantier). Ils sont partiellement compensés par un écart favorable dans la catégorie «Ventilation et conditionnement d'air», dû à l optimisation des travaux et, par conséquent, à une diminution des coûts par rapport à ceux estimés dans le plan directeur. En regard des catégories de dépenses (tableau.), le coût des travaux, le coût de gérance de projet et les honoraires professionnels sont supérieurs aux investissements prévus au plan directeur pour la période 00 à 0 et la réserve pour imprévus est requise pour combler une partie de cet écart défavorable. TABLEAU. : INVESTISSEMENTS 00-0 PAR CATÉGORIE DE DÉPENSES (EN MILLIERS DE DOLLARS) Description Réel 0 Total Budget Plan directeur Écart Réel - Budget Coût des travaux 0 Gérance de projet Honoraires professionnels Réserve pour imprévus - - ( ) Frais d'emprunts capitalisés 0 Total 0 0 Appui financier du PGEÉ - ( ) - ( ) Total après appui financier du PGEÉ 99 Note : La somme des données peut être différente des totaux en raison des arrondis. Le projet se terminera en 0 par la poursuite des travaux de 0 pour le nouveau poste privé de transformation à kv, au coût estimé de 00 k$. Original : 0-0- HQD-, document Page de

PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE 1 SUIVI DE LA DÉCISION D-2012-127

PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE 1 SUIVI DE LA DÉCISION D-2012-127 Demande R--0 PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE SUIVI DE LA DÉCISION D-0- SUIVI TRIMESTRIEL AU MARS 0 Original : 0-0-0 HQD-, document En liasse SUIVI DU PROJET LECTURE À DISTANCE - PHASE AU MARS 0 Original

Plus en détail

REVENUS AUTRES QUE VENTES D'ÉLECTRICITÉ

REVENUS AUTRES QUE VENTES D'ÉLECTRICITÉ REVENUS AUTRES QUE VENTES D'ÉLECTRICITÉ Page de Conformément au Guide de dépôt émis par la Régie, le Distributeur a reclassé certaines rubriques qui étaient auparavant présentées en réduction de ses revenus

Plus en détail

VILLE DE DOLBEAU-MISTASSINI PROGRAMME TRIENNAL D'IMMOBILISATIONS 2009-2010-2011 SOMMAIRE

VILLE DE DOLBEAU-MISTASSINI PROGRAMME TRIENNAL D'IMMOBILISATIONS 2009-2010-2011 SOMMAIRE VILLE DE DOLBEAU-MISTASSINI PROGRAMME TRIENNAL D'IMMOBILISATIONS 2009-2010-2011 SOMMAIRE DESCRIPTION : 1.- Immobilisations au fonds d'administration 1 231 181 $ 100 000 $ 100 000 $ 2.- Immobilisations

Plus en détail

Annexe 1. Classes de propreté

Annexe 1. Classes de propreté Annexes Sommaire Annexe 1. Classes de propreté... 3 Annexe 2. Propositions du parking... 4 Annexe 3. Maintenance... 6 Annexe 4. Résumé de l ancien guide maintenance... 9 Annexe 5. Préparation des documents

Plus en détail

PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS 2009-2011 Arrondissement du Plateau-Mont-Royal

PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS 2009-2011 Arrondissement du Plateau-Mont-Royal PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS 2009-2011 Arrondissement du Plateau-Mont-Royal Le document budgétaire présenté ci-après, conformément à l article 144 de la Charte de la Ville de Montréal stipulant

Plus en détail

Programme triennal d immobilisations 2010-2012. Société du parc Jean-Drapeau

Programme triennal d immobilisations 2010-2012. Société du parc Jean-Drapeau Programme triennal d immobilisations 2010-2012 Société du parc Jean-Drapeau Veuillez noter que les textes élaborés par les services concernés relèvent de leur responsabilité. PTI 2010-2012 Société du parc

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE 1. OBJECTIF La politique de capitalisation et d amortissement sert à l identification et à la comptabilisation

Plus en détail

Explications concernant les types de crédits

Explications concernant les types de crédits Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Explications concernant les types de crédits Types de crédits et plafonds de dépenses L Assemblée fédérale dispose de différents

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION. Projet d acquisition des terrains et édifices des bureaux d affaires de la Montérégie, de l Est de Montréal et des Laurentides

DEMANDE D AUTORISATION. Projet d acquisition des terrains et édifices des bureaux d affaires de la Montérégie, de l Est de Montréal et des Laurentides DEMANDE D AUTORISATION Projet d acquisition des terrains et édifices des bureaux d affaires de la Montérégie, de l Est de Montréal et des Laurentides Février 00 Page de TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION.

Plus en détail

ASHRAE Montréal STM Construction du centre de transport Stinson. 16 mars 2015

ASHRAE Montréal STM Construction du centre de transport Stinson. 16 mars 2015 ASHRAE Montréal STM Construction du centre de transport Stinson 16 mars 2015 Plan de présentation Présentation générale du projet Par M. Jocelyn Leblanc, directeur de projets STM Lignes directrices conception

Plus en détail

Présenté par Stéphane Hurens

Présenté par Stéphane Hurens Présenté par Stéphane Hurens Le 7 octobre 2013 annonce du gouvernement du Québec Politique économique Priorité emploi avec 2 milliards de dollars en fonds publics : 43 000 nouveaux emplois d ici 2017.

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL à l appui d une demande de crédit de Fr. 207'000.- pour la réfection de la toiture-terrasse du bâtiment de liaison des 2 corps principaux du collège

Plus en détail

CREDIT DE CONSTRUCTION DE CHF 2'311'500,-- POUR LA REFECTION DE L ECOLE MONTFLEURY 2

CREDIT DE CONSTRUCTION DE CHF 2'311'500,-- POUR LA REFECTION DE L ECOLE MONTFLEURY 2 VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : Définitive FIGÉE LE : 03.06.2009 Evolution

Plus en détail

Dans le cadre de l Initiative des Innovateurs énergétiques et du programme Mesures volontaires et Registre du Défi-climat canadien (MVR inc.

Dans le cadre de l Initiative des Innovateurs énergétiques et du programme Mesures volontaires et Registre du Défi-climat canadien (MVR inc. &pjhs0dulh9lfwrulq 3/$1' $&7,21685/$ *(67,21'(/ e1(5*,( Dans le cadre de l Initiative des Innovateurs énergétiques et du programme Mesures volontaires et Registre du Défi-climat canadien (MVR inc.) 7DEOHGHVPDWLqUHV

Plus en détail

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY ET LA SELA POUR LA GESTION DE LA COPROPRIETE DU BATIMENT SITUE TERRASSES DE LA CHESNAIE 44170 NOZAY 1 /7 ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Communauté

Plus en détail

dos. 2053 Orbe, le 20 février 2007 Préavis no 21/07 : Demande de crédit pour la réhabilitation du Casino

dos. 2053 Orbe, le 20 février 2007 Préavis no 21/07 : Demande de crédit pour la réhabilitation du Casino MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 2053 Orbe, le 20 février 2007 Préavis no 21/07 : Demande de crédit

Plus en détail

Les pièces des habitations certifiées LEED sont plus confortables grâce à un système de récupération de chaleur.

Les pièces des habitations certifiées LEED sont plus confortables grâce à un système de récupération de chaleur. Les avantages LEED Environnement Les bâtiments certifiés LEED ont une empreinte écologique moindre car ils permettent de réduire la consommation d énergie et d eau, grâce aux équipements mécaniques et

Plus en détail

Présentation de la CREPUQ au Comité d experts sur l avenir des régimes complémentaires de retraite

Présentation de la CREPUQ au Comité d experts sur l avenir des régimes complémentaires de retraite Présentation de la CREPUQ au Comité d experts sur l avenir des régimes complémentaires de retraite Le 2 février 2012 CREPUQ PRÉSENTATION DE LA CREPUQ AU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

DOMINIQUE NEUMAN AVOCAT

DOMINIQUE NEUMAN AVOCAT DOMINIQUE NEUMAN AVOCAT 1535, RUE SHERBROOKE OUEST REZ-DE-CHAUSSÉE, LOCAL KWAVNICK MONTRÉAL (QUÉ.) H3G 1L7 TÉL (514) 849-4007 TÉLÉCOPIE (514) 849-2195 COURRIEL energie @ mlink.net MEMBRE DU BARREAU DU

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA DÉCISION

SOMMAIRE DE LA DÉCISION Communiqué La Régie de l'énergie rend sa décision relative à la demande de modifier les tarifs de distribution d Hydro-Québec, en appliquant une hausse tarifaire de2,9 % pour l ensemble des tarifs et de

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

- DESCRIPTIF DE L OPERATION - DEVIS ESTIMATIF -

- DESCRIPTIF DE L OPERATION - DEVIS ESTIMATIF - 22 janvier 2015 Affaire : Transformation, rénovation et agrandissement de la MAISON DES ASSOCIATIONS à Genève - DESCRIPTIF DE L OPERATION - DEVIS ESTIMATIF - Sommaire 1. Objet 2. Devis Estimatif 3. Plans

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL COMMUNE DE VAL-DE-RUZ RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL à l appui d une demande d un crédit d'engagement de CHF 160'000.- pour la rénovation et l isolation des façades du bâtiment sis à l

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/05 Réaménagement routier du chemin du Bochet Demande de crédit de construction Séance de la commission ad hoc, le jeudi

Plus en détail

PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION

PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION Le projet de budget 2013 de la Ville de Dakar s inscrit dans une dynamique d assainissement des finances, de renforcement des investissements structurants

Plus en détail

Cré dit B.i p. Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics : retour d'expérience sur la bibliothèque de Marval

Cré dit B.i p. Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics : retour d'expérience sur la bibliothèque de Marval Cré dit B.i p Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics : retour d'expérience sur la bibliothèque de Marval Genèse du projet - 2010 Décision communauté de communes / commune de Marval

Plus en détail

BARÈME DES HONORAIRES

BARÈME DES HONORAIRES BARÈME DES HONORAIRES Adopté en novembre 2008 1440, rue Sainte-Catherine Ouest bureau 930 Montréal (Québec) H3G 1R8 Tél. : 514 871.2229 Télec. : 514 871.9903 info@aicq.qc.ca aicq.qc.ca Table des matières

Plus en détail

NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE!

NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE! NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE! Location dron maroc C est faire le choi de l eigence, la qualité et la fiabilité DRON Maroc, ce sont des années de savoir-faire et d epérience, renforcées par une connaissance

Plus en détail

Code des coûts de construction

Code des coûts de construction Code des coûts de construction Code des coûts de construction complété pour la branche électrique USIE 01.14 / CRB 12 Impressum Editeur Union Suisse des Installateurs-Electriciens USIE Limmatstrasse 63

Plus en détail

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS 4 th EUROPEAN CONFERENCE ON HEALTHCARE ENGINEERING 51 è JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATION IFH 30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS Peut-on externaliser la maintenance des bâtiments et infrastructures techniques

Plus en détail

Des fondations pour réussir. des infrastructures

Des fondations pour réussir. des infrastructures Des fondations pour réussir PLAN québécois des infrastructures Le contenu de cette publication a été rédigé par le Secrétariat du Conseil du trésor. Cette édition a été produite par la Direction des communications.

Plus en détail

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant Décembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif du programme 3 2. État audité des

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement Catalogue de répartition frais entretien - investissements 1. Parois extérieures 1.1. Rénovation de façades (sans isolation) Nouvelle couche de peinture, remplacement d un revêtement (y compris bardeaux)

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

ORDRE DU JOUR SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY TENUE LE : 16 mars 2015

ORDRE DU JOUR SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY TENUE LE : 16 mars 2015 ORDRE DU JOUR SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY TENUE LE : 16 mars 2015 MOMENT DE RECUEILLEMENT 1. ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR 1.1. Adoption de l ordre de jour; 2. APPROBATION

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2013 ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT 3 et 4 ÉTATS FINANCIERS État de la situation financière 5 État des résultats 6 État de la variation

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA DEMANDE TARIFAIRE 2014-2015 DU DISTRIBUTEUR

PRÉSENTATION DE LA DEMANDE TARIFAIRE 2014-2015 DU DISTRIBUTEUR PRÉSENTATION DE LA DEMANDE TARIFAIRE 0-0 DU DISTRIBUTEUR Page de 0 Hydro-Québec Distribution (le «Distributeur») dépose à la Régie de l'énergie (la «Régie») la présente demande afin d'amorcer le processus

Plus en détail

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest Méthodologie de suivi et d analyse Myriam Humbert, CETE de l Ouest BÂTIMENTS EXEMPLAIRES BASSE CONSOMMATION : QUELLES PERFORMANCES RÉELLES? - PARIS, LE 29 NOVEMBRE 2013 Sommaire 2 Objectif de l analyse

Plus en détail

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

DEMANDE de SOUTIEN FINANCIER

DEMANDE de SOUTIEN FINANCIER DEMANDE de SOUTIEN FINANCIER Restructuration/construction Renforcement des performances énergétiques Accessibilité des locaux aux personnes handicapées Le PROJET dans sa GLOBALITE Il se décline en 2 axes

Plus en détail

ATTENDU QU avis de motion a été régulièrement donné le 13 novembre 2007;

ATTENDU QU avis de motion a été régulièrement donné le 13 novembre 2007; VILLE DE SAINT-CÉSAIRE MRC DE ROUVILLE PROVINCE DE QUÉBEC Règlement numéro 122 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaires. ATTENDU QU en vertu du deuxième alinéa de l article 477 de la Loi

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION B. LIGNES DIRECTRICES C. COMMENTAIRES

TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION B. LIGNES DIRECTRICES C. COMMENTAIRES TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION A-1 Domaine d application 1 A-2 Principes généraux 1 A-3 Contenu du Guide d application 2 A-4 Référence au chapitre I, Bâtiment 3 A-5 Entretien et réparation 4 A-6 Mise

Plus en détail

Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE

Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE ÉLÉMENT DE L INGÉNIEUR Déterminer les objectifs du projet avec l'architecte et le client Participer à une

Plus en détail

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL A L APPUI D UNE DEMANDE DE CREDIT POUR LA RENOVATION DE LA CUISINE ET DES SANITAIRES DU CLUB-HOUSE DU FC HAUTERIVE Monsieur

Plus en détail

LOGIRÉNOV. Travaux de rénovation résidentielle reconnus 1 pour l application du crédit d impôt LogiRénov

LOGIRÉNOV. Travaux de rénovation résidentielle reconnus 1 pour l application du crédit d impôt LogiRénov LOGIRÉNOV LISTE DES TRAVAUX de rénovation RECONNUS pour une résidence admissible Travaux de rénovation résidentielle reconnus 1 pour l application du crédit d impôt LogiRénov Rénovation d une ou de plusieurs

Plus en détail

Que le règlement portant le numéro 177 soit et est adopté par le conseil et qu il soit statué et décrété par ce règlement ce qui suit.

Que le règlement portant le numéro 177 soit et est adopté par le conseil et qu il soit statué et décrété par ce règlement ce qui suit. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-DE-FIGUERY RÈGLEMENT #177 DÉCRÉTANT LES RÈGLES DE CONTRÔLE ET DE SUIVI BUDGÉTAIRES ATTENDU QU en vertu du deuxième alinéa de l article 960.1 du Code municipal

Plus en détail

Paris, le 14 mars 2012. Contacts presse Mairie de Paris Damien Stéffan 01 42 76 49 61 service.presse@paris.fr

Paris, le 14 mars 2012. Contacts presse Mairie de Paris Damien Stéffan 01 42 76 49 61 service.presse@paris.fr Paris, le 14 mars 2012 Rénovation énergétique des écoles parisiennes grâce au Contrat de Partenariat et de Performance Energétique (CPPE) Visite de l école Asseline, le 14 mars 2012 Dossier de presse Contacts

Plus en détail

Son montant peut atteindre 10 000, plus 5000 s'il finance des travaux d'économie d'énergie.

Son montant peut atteindre 10 000, plus 5000 s'il finance des travaux d'économie d'énergie. Le prêt Travaux, c'est quoi? Le prêt Travaux est un prêt délivré par Action logement qui vous aide à financer des travaux d amélioration réalisés par une entreprise dans votre résidence principale. Le

Plus en détail

CORRIGÉ DU DEVOIR D0184

CORRIGÉ DU DEVOIR D0184 CORRIGÉ DU DEVOIR D0184 1 ER DOSSIER INVESTISSEMENT 35 POINTS 1 - a 0,5 401000 Fournisseur Champo 9 284,52 512000 Banque 9 284,52 Règlement net d'escompte 1,5 401000 Fournisseur Champo 189,48 765000 Escomptes

Plus en détail

Remarques concernant le budget 2014

Remarques concernant le budget 2014 200 Service des bâtiments 313 9200 Produits et matériel de nettoyage L'accroissement du budget provient du regroupement dans ce poste de l'achat des luminaires précédemment inclus dans les postes de l'entretien

Plus en détail

Divulgation des sources de bénéfices (sociétés d assurance-vie)

Divulgation des sources de bénéfices (sociétés d assurance-vie) Ligne directrice Objet : Catégorie : (sociétés d assurance-vie) Comptabilité N o : D-9 Version initiale : décembre 2004 Révision : juillet 2010 La présente ligne directrice s adresse aux sociétés d assurance-vie

Plus en détail

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement 144-2014 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaire et la délégation d autorisation de dépenses 2015 ATTENDU QU en vertu du deuxième alinéa

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Les établissements recevant du public (ERP) sont définis aux articles R. 123-1 et suivants du Code de la construction

Plus en détail

KWATROE Consultants INC.

KWATROE Consultants INC. Avenir des arénas aux Îles-de-la-Madeleine Étude de coût comparative Mars 2015 Mandat de la firme Kwatroe Consultant inc: Actualiser les coûts de l étude réalisée par notre firme en 2008 Estimation budgétaire

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Le Groupe Derichebourg

Le Groupe Derichebourg Énergie Avec Derichebourg maîtrisez l énergie et la maintenance de vos patrimoines 20 ans d expertise en génie climatique et électrique 180 ingénieurs et techniciens à votre service 3 divisions spécialisées

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Message du Conseil communal au Conseil général

Message du Conseil communal au Conseil général Tél. 026 664 80 00 Fax 026 664 80 09 Case postale commune@estavayer-le-lac.ch Message du Conseil communal au Conseil général Estavayer-le-Lac, le 8 octobre 2012 Octroi d'un crédit d'investissement de CHF

Plus en détail

Témoignage REHABILITATION en bureaux

Témoignage REHABILITATION en bureaux Témoignage REHABILITATION en bureaux Image projet Communauté de communes Cœur du Var Novembre 2009 P r é s e n t a tio n : C h a n ta l LAR R O U TU RE Contexte Communauté de communes Cœur du Var Bureaux

Plus en détail

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement»

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement» MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PLAINES ET VALLEES DUNOISES Mairie de Donnemain Saint Mamès 28200 Donnemain Saint Mamès Objet : Permis de construire «POLE SANTE D EQUILIBRE» Construction d

Plus en détail

Rénovation et réaménagement d un logement

Rénovation et réaménagement d un logement Rénovation et réaménagement d un logement 8 Dans la majorité des cas, vous devez obtenir un permis avant de rénover ou de réaménager l intérieur d un logement. Si l arrondissement exige ce permis, c est

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 13-4603 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL concernant une demande de crédit de Fr. 1'150'000.- pour l isolation des façades et le remplacement complet des fenêtres et des volets des immeubles

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITALISATION DES AMÉLIORATIONS MAJEURES POUR LES ORGANISMES VISÉS PAR LE PROGRAMME DE LOGEMENT À BUT NON LUCRATIF PUBLIC

POLITIQUE DE CAPITALISATION DES AMÉLIORATIONS MAJEURES POUR LES ORGANISMES VISÉS PAR LE PROGRAMME DE LOGEMENT À BUT NON LUCRATIF PUBLIC POLITIQUE DE CAPITALISATION DES AMÉLIORATIONS MAJEURES POUR LES ORGANISMES VISÉS PAR LE PROGRAMME DE LOGEMENT À BUT NON LUCRATIF PUBLIC JUILLET 2009 Document préparé par la Direction des services administratifs

Plus en détail

Le 8 octobre 2002 N o du dossier : R-3491-2002 Demande de renseignements n o 1 de la Régie à Hydro-Québec-Distribution Page 1 de 12 QUESTION 1

Le 8 octobre 2002 N o du dossier : R-3491-2002 Demande de renseignements n o 1 de la Régie à Hydro-Québec-Distribution Page 1 de 12 QUESTION 1 Page 1 de 12 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) RELATIVE À LA DEMANDE D AUTORISATION DE RÉALISER LE PROJET SYSTÈME D INFORMATION CLIENTÈLE (SIC) FONCTIONNALITÉS QUESTION

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT. Hydro-Québec Novembre 2012 2012G1184

GUIDE DU PARTICIPANT. Hydro-Québec Novembre 2012 2012G1184 GUIDE DU PARTICIPANT Hydro-Québec Novembre 2012 2012G1184 Table des matières Avant-propos... 2 Avis... 3 Section 1. Nature du programme... 5 Section 2. Conditions d admissibilité... 5 Section 3. Modalités

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09 PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 625-07 PAR UN RÈGLEMENT AUX FINS DE DÉCRÉTER UNE DÉLÉGATION DE POUVOIRS, LES RÈGLES

Plus en détail

TVA à 5,5 % - Travaux d'amélioration de la qualité énergétique

TVA à 5,5 % - Travaux d'amélioration de la qualité énergétique Les professionnels de L expertise comptable vous informent Le 04/03/2014 TVA à 5,5 % - Travaux d'amélioration de la qualité énergétique Bercy commente l'application de la TVA à 5,5 % aux travaux d'amélioration

Plus en détail

Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD

Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD Fixation des plafonds en matière d endettement et de risques pour cautionnement pour la législature 2011 / 2016 Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Le bureau Lutz est prêt à déposer le projet pour la mise à l enquête de la réfection des façades et du chauffage.

Le bureau Lutz est prêt à déposer le projet pour la mise à l enquête de la réfection des façades et du chauffage. 2 transformation aussi délicate. Il a dès lors été décidé de travailler de manière plus traditionnelle en donnant un mandat à un bureau d architectes pour le suivi de la réalisation et l établissement

Plus en détail

OPTIMISATION DES SYSTÈMES CLIENTÈLES (OSC)

OPTIMISATION DES SYSTÈMES CLIENTÈLES (OSC) OPTIMISATION DES SYSTÈMES CLIENTÈLES (OSC) Page 1 de 6 1 2 Conformément à la décision D-2011-058 1 rendue le 3 mai 2011, le Distributeur dépose le suivi 2012 du projet Optimisation des systèmes clientèles

Plus en détail

Politique de capitalisation et d amortissement des dépenses en immobilisations

Politique de capitalisation et d amortissement des dépenses en immobilisations Politique de capitalisation et d amortissement des dépenses en immobilisations Table des matières 1- Objectif 2- Définitions 3- Principes généraux 4- Modalités d application 5- Responsable de l élaboration,

Plus en détail

MONTRÉAL" Génie de Construction Tristan Desjardins-Douin Bianka Bourgeois Stephane Cormier

MONTRÉAL Génie de Construction Tristan Desjardins-Douin Bianka Bourgeois Stephane Cormier "SAVOUREZ MONTRÉAL" 1. Concept 2. Programme 3. Concept paysagiste 4. Organisation du projet: a) circulation b) agriculture 5. Agriculture: a) cycle en boucle b) types d agriculture 6. Mécanique: a) silos

Plus en détail

PRÉAVIS N 180 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 180 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 180 AU CONSEIL COMMUNAL «La Fleur de Lys» rue de Rive 54 à Nyon Demande d un crédit de CHF 540 000.- TTC pour des travaux qui permettront d une part de libérer l immeuble du contrôle de l Etat,

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2013-005 R-3828-2012 16 janvier 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2013-005 R-3828-2012 16 janvier 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur D É C I S I O N QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2013-005 R-3828-2012 16 janvier 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur Société en commandite Gaz Métro Demanderesse Décision Demande de Gaz Métro relative au

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE PORTNEUF SERVICE DES RESSOURCES MATÉRIELLES ET FINANCIÈRES PLAN TRIENNAL DES INVESTISSEMENTS 2004-2005 2005-2006 2006-2007

COMMISSION SCOLAIRE DE PORTNEUF SERVICE DES RESSOURCES MATÉRIELLES ET FINANCIÈRES PLAN TRIENNAL DES INVESTISSEMENTS 2004-2005 2005-2006 2006-2007 COMMISSION SCOLAIRE DE PORTNEUF SERVICE DES RESSOURCES MATÉRIELLES ET FINANCIÈRES PLAN TRIENNAL DES INVESTISSEMENTS 2004-2005 2005-2006 2006-2007 PLAN TRIENNAL DES INVESTISSEMENTS ADOPTÉ AU CONSEIL DES

Plus en détail

Rénovation des églises

Rénovation des églises Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 09/2013 Rénovation des églises Lavey, le 10 septembre 2015 Au Conseil communal de Lavey-Morcles, Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer :

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN RÈGLEMENT NUMÉRO 110-34 DÉCRÉTANT LA DÉLÉGATION DE COMPÉTENCE DE LA PART DU CONSEIL À LA DIRECTRICE GÉNÉRALE / SECRÉTAIRE

Plus en détail

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux,

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux, Commune de Bevaix Conseil général Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de Fr. 1 100 000.- pour la réfection de la rue Monchevaux : Infrastructure et superstructure

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

DPGF LES GRANGES DE LA BRASQUE. sous-total. sous-total. sous-total. sous-total

DPGF LES GRANGES DE LA BRASQUE. sous-total. sous-total. sous-total. sous-total DPGF LES GRANGES DE LA BRASQUE Coordonnées de l'entreprise : Date : Art DÉSIGNATION Unités Qtés Qtés Entrepris e Prix Unitaires.H.T..5. ETUDES D'EXECUTION ens 2. INSTALLATION DE CHANTIER ens 2.2 ALIMENTATION

Plus en détail

Conseil communal du 16 juin 2015

Conseil communal du 16 juin 2015 Conseil communal du 16 juin 2015 Présentation des Comptes annuels 2014 Anne MASSON Echevin des Finances et du Budget 1 x 100000 1. Présentation des résultats De tous les résultats présentés dans les documents

Plus en détail

2/7. du 14/03/2006. B.O. n 5426 du 01/06/2006. Date d effet : 01/12/2006. 1 Article 5. 2 Article 6

2/7. du 14/03/2006. B.O. n 5426 du 01/06/2006. Date d effet : 01/12/2006. 1 Article 5. 2 Article 6 Arrêté du secrétaire d Etat auprès du ministre charge de l aménagement du territoire, de l environnement, de l urbanisme et de l habitat, charge de l habitat n 934-99 du 5 safar 1420 (21/05/1999) étendant

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL Patrimoine immobilier communal Demande d un crédit de CHF 892 000.- TTC pour l établissement d une expertise technique systématique Délégué municipal : M. Claude Uldry

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Vous entreprenez la construction ou la rénovation de votre habitation? Vous devez changer votre toiture, votre parquet, votre chaudière A QUI

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»), doit conclure des contrats d'approvisionnement

Plus en détail

Table des matières PARTIE 1 - THÉORIE. 1 Éléments du design... 1. 2 Principes de design... 19. 3 Facteurs humains... 31

Table des matières PARTIE 1 - THÉORIE. 1 Éléments du design... 1. 2 Principes de design... 19. 3 Facteurs humains... 31 Table des matières PARTIE 1 - THÉORIE 1 Éléments du design..................................... 1 1 La forme..............................................................1 A. La ligne; B. Le plan; C. Le

Plus en détail

> Opérations de construction ou d acquisition, suivies ou non de travaux d amélioration, ou d amélioration de logements locatifs ;

> Opérations de construction ou d acquisition, suivies ou non de travaux d amélioration, ou d amélioration de logements locatifs ; Mise à jour au 1 er avril 2011 Aides aux personnes morales - Bailleur Personnes morales Bénéficiaires > Toute personne morale. Opérations finançables > Opérations de construction ou d acquisition, suivies

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants

États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière...

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL

MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL LOGO CLient MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL AUDIT TECHNIQUE ET ENERGETIQUE BATIMENT «LE MAGNUM» Rue X à X (92) Dossier n 2011 92 076 Propriétaire : XXX Dates de visite : 15et 16 février 2012 Réalisé

Plus en détail

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22 SOMMAIRE Restructuration obligatoire pour tous les régimes Processus de restructuration Autres dispositions Tableau des principaux amendements depuis le 12 juin 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ

Plus en détail