OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593"

Transcription

1 Etudes & Contrôles thermiques 38, avenue du Midi ITTEVILLE Tél. : Fax : Adresse postale: BP BALLANCOURT - Site : SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de la résidence Les vignes de Bures Avenue de logement LES ULIS Représenté par FONCIA ALLORGE DADRIER 15, rue Archangé ORSAY Itteville, le 19 juin 2013 OFFRE DE SERVICE AUDIT ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (Conforme au décret du 27 janvier 2012) (Copropriétés supérieures à 50 lots avec système de chauffage collectif) Référence : GA/NT/P AFFAIRE : Résidence Les Vignes de Bures LES ULIS 12 bâtiments 240 logements Sous station de chauffage urbain : chauffage et eau chaude sanitaire SARL au Capital de uros RCS EVRY B APE 7112 B

2 Page 2 sur 9 PREAMBULE Cette étude se rapporte aux bâtiments de la résidence Les Vignes de Bures aux ULIS. Ces bâtiments présentent les caractéristiques thermiques typiquement attendues pour des constructions des années Le chauffage et la production d eau chaude sanitaire pour les logements sont assurés collectivement par une sous-station de chauffage urbain. L objet de cette étude est d examiner plusieurs possibilités d amélioration de l enveloppe, de la ventilation des bâtiments, des installations collectives de chauffage et d ECS, pour améliorer le confort thermique, améliorer la performance énergétique des bâtiments, baisser les consommations (collectives) d énergie, et préparer la copropriété aux enjeux énergétiques à venir. L audit proposé ici est conforme au décret du 27 janvier 2012, précisé par l arrêté du 28 février 2013, concernant les copropriétés de plus de 50 lots possédant une chaufferie collective. Ce décret oblige ces copropriétés à réaliser un audit énergétique tel qu il est décrit dans ces textes dans un délai de 5 ans à compter du 1er janvier Début 2013, une prestation de «Pré-diagnostic énergétique renforcé», des installations de chauffage, et des bâtiments a déjà réalisée par ECIC. Il s agissait : D un audit des installations de chauffage et d ECS D un bilan énergétique De la réalisation de photos thermiques et de la description générale des caractéristiques du bâti De donner des orientations vers des scénarios de rénovation énergétique. L audit énergétique proposé ici tiendra compte de cette étude qui s inscrivait déjà dans une démarche complète d audit énergétique. AUDIT ENERGETIQUE (Conforme au décret du 27 janvier 2012) PHASE 1 : EXAMEN DES BATIMENTS et DES INSTALLATIONS ACTUELLES Réalisation d une enquête préalable et visites de la copropriété. a. Enquête et visites d un échantillon de logements : Examen de l enquête effectuée auprès des occupants pour évaluer le confort thermique, l utilisation et la gestion des équipements : enquête préalable adressée aux Copropriétaires par le Syndic et le Conseil Syndical, mise au point du questionnaire par ECIC en accord avec le Conseil Syndical. C est la copropriété et le syndic qui rassemblent les réponses et les transmettent à ECIC pour traitement. Visite d un échantillon représentatif de logements (10 logements maximum) : échantillon déterminé en accord avec la copropriété et en fonction des retours de l enquête auprès des occupants.

3 Page 3 sur 9 b. Examen du bâti ECIC a déjà réalisé une partie des observations suivantes, il s agit donc de mettre à jour et compléter les données. Examen extérieur des bâtiments : observation des ouvrants et occultations, qualités des vitrages, constitution, état, composition et isolation des parois opaques (murs, toiture, plancher bas, parois légères ). Examen intérieur des bâtiments : Parties communes et logements visités. Interview des copropriétaires dont les logements sont visités : niveau de confort/inconfort perçu au niveau de la température de chauffage et de la régulation, du système de ventilation, désordres constatés, plaintes, rénovation, Etc. Un reportage thermographique par caméra thermique infrarouge, des bâtiments en période froide selon les possibilités météorologiques durant la réalisation de l audit, (température extérieure inférieure à 7 C et selon conditions météorologiques) a déjà été réalisé en décembre c. Examen des installations 1 visite spécifique à la sous-station a déjà été réalisée par ECIC lors de sa précédente mission. Examen des locaux et installations : état des installations techniques, relevés de matériel, conformités des installations Examen des réseaux de chauffage. Avis sur l état et besoins de maintenance. Autres : Examen de l éclairage des parties communes. Ventilation : visite et examen du système de ventilation. PHASE 2 : BILAN ENERGETIQUE Un bilan énergétique a déjà été réalisée lors de la précédente mission d ECIC, il s agit donc de l actualiser et le compléter. Analyse des consommations actuelles sur au minimum les 3 dernières années pour le chauffage, l eau chaude sanitaire et l éclairage des parties communes. Examen de la facturation. Évolution des consommations moyennes à partir de trois saisons en chauffage et ECS, et pour l éclairage des parties communes : o Ratios significatifs par rapport aux degrés jours (chauffage) o Ratios significatifs par rapport aux m² chauffés, au logement moyen, etc... o Analyse des écarts Mention du classement énergétique et du classement des émissions des gaz à effet de serre de la copropriété sur la grille type DPE. Approche d'une consommation théorique à partir d un modèle (estimation des déperditions et des besoins : calculs sur tableur, méthode statique ECIC) et comparatif du modèle théorique avec les consommations réelles, chauffage, ECS. Évaluation des déperditions à partir des plans dans l état actuel du bâti.

4 Page 4 sur 9 Mise en évidence des possibilités d'économies d'énergie : o au niveau du bâti par l isolation de l enveloppe (baisse des déperditions), o au niveau du réseau de chauffage (répartition ) o au niveau de la conduite des installations et de l exigence collective en confort, o au niveau du système de ventilation. Évaluation des consommations d éclairage des parties communes. PHASE 3 : AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE Analyse des besoins de la Copropriété à partir des mesures, des relevés effectués et des résultats de l enquête auprès des occupants. Proposition de 3 scénarios de rénovation. Étude des possibilités d amélioration de l enveloppe thermique et des installations collectives : 3 scénarios possibles de rénovation. Bilan énergétique et orientation des choix techniques au niveau du bâti et des installations collectives (Réglementation thermique bâtiments existants par éléments. Arrêté du 03/05/07) pour une configuration thermique homogène selon les 3 scénarios : calculs sur tableur, méthode statique ECIC. Évaluation du coefficient des déperditions selon les 3 scénarios de rénovation possibles (rénovation des fenêtres, épaisseur isolant, etc ). Évaluation des consommations collectives d énergie (chauffage et eau chaude sanitaire) avant et après rénovation en fonction des orientations possibles (3 scénarios) : o au niveau du bâti (isolation, menuiserie, ventilation, Etc ) o Incidence des choix techniques (installations) Classification sur la grille DPE des 3 scénarios. Présentation des différents scénarios sous forme de synthèse. PHASE 4 : PROPOSITION DE PROGRAMMES DE TRAVAUX D AMELIORATION ET ANALYSE TECHNICO-FINANCIERE Interventions sur le bâti : façades, ouvrants, toitures, combles, plancher bas. Descriptions et préconisations des travaux d amélioration du bâti. Interventions sur les installations collectives de chauffage, d ECS, et ventilation (exemples : changement de matériels, optimisation de la régulation, opérations de maintenance, ventilation hygroréglable, etc...). Pour chacune de ces interventions sous la forme des 3 scénarios : o Travaux de base, options et variantes. o Proposition de matériels adaptés. o Avantages / Inconvénients. o Coûts estimatifs des travaux. o Économies prévisibles. o Temps de retour de l'investissement. Économies possibles (énergie, émissions de CO2), sur les installations collectives et sur le bâti, classification selon grille DPE. Évolution suivant chaque scénario. Hiérarchisation des 3 scénarios en tenant compte de l état du bâtiment et des installations, des performances envisageables, du montant des investissements et des temps de retours sur investissements. Évolution des prestations de maintenance.

5 Page 5 sur 9 Opportunités éventuelles d énergies renouvelables. Informations sur les aides financières mobilisables : Certificats d Economie d Energie, Crédit d impôts, ANAH, Avis sur l éclairage des parties communes. PHASE 5 : RAPPORT DE SYNTHESE D AUDIT ET PRESENTATION a. Synthèse et Conclusions : (présenté en tête de rapport) Reprise des éléments importants du rapport : priorisation des travaux et cohérence du scénario à envisager. Chiffres clés pour l état actuel et les 3 scénarios : Positionnement énergétique, coûts avant/après, coûts des travaux et temps de retour sur l investissement. Argumentation sur la nécessité des travaux et du gain de confort possible. Nécessité de trouver un consensus sur des travaux collectifs en parties privatives. b. Contenu du Rapport : Rapport détaillé selon les 4 phases décrites plus haut : état actuel, bilan énergétique, préconisations et scénarii de rénovation, analyse technico-financière de chaque scénario. S ajoutent à cela la synthèse des réponses à l enquête préalable auprès des occupants, et les baisses de consommation envisageables sur l éclairage des parties communes. La partie des études concernant les installations de chaufferie (sous-station) et les photos thermiques ont déjà fait l objet d un rapport qui sera rappelé. c. Présentations des résultats : 2 réunions sont prévues après remise du rapport : 1 réunion de présentation en conseil syndical. 1 présentation en assemblée générale : présentation synthétique du rapport avec projection d un diaporama sur écran et réponse aux questions des copropriétaires. OPTIONS OPTION 1 : ACCOMPAGNEMENT APPROFONDI Dans le cadre de cette option, ECIC propose un suivi et un accompagnement de la copropriété dans les réflexions autour de l audit. En conseil syndical ou avec un groupe de travail, ECIC soumettra une première fois son rapport d audit dans le but d en discuter, de réfléchir aux scénarios préconisés, et éventuellement d y apporter des ajustements, en amont de la présentation en assemblée générale. La réunion déjà prévue en base est donc la présentation et les réflexions autour d une version intermédiaire du rapport. En bureau, ECIC remanie les études et le rapport pour qu il corresponde aux conclusions de la première réunion

6 Page 6 sur 9 3 réunions supplémentaires sont alors prévues pour présenter, argumenter et répondre aux questions des copropriétaires, avec projection d une synthèse du rapport sur écran. Ces réunions pourront s organiser comme suit : 1) Réunion de présentation du volet de l audit spécifiquement consacré aux installations de chauffage et de production d eau chaude sanitaire. 2) Seconde intervention en conseil syndical : validation de la nouvelle version du rapport après un temps de maturation et d ajustement du rapport par ECIC. Présentation finale du rapport définitif en Assemblée Générale des Copropriétaires dédiée à cet Audit : projection d un diaporama de synthèse de l audit énergétique et réponse aux questions des copropriétaires (prévue en base). 3) Réunion finale pour passage éventuel en phase travaux installations et/ou bâti. OPTION 2 : Th-CE-Ex Calculs de consommation conventionnelle (moteur de calcul Th-CE-ex du CSTB) selon réglementation thermique globale des bâtiments existants : (arrêté du 13 juin 2008), évaluation du coefficient Ubât, respect de la température intérieure conventionnelle pour le confort d été (Tic). Calcul pour l état actuel et un bouquet de travaux retenu par la copropriété à l issu de l audit énergétique.

7 Page 7 sur 9 HONORAIRES DES PRESTATIONS AUDIT ENERGETIQUE CONFORME AU DECRET DU 27 JANVIER 2012 : Poste Etudes Rapport + présentations Libellé Nbr d'heures Nbr de jour Montant HT 1-Etat Actuel 14 2, Bilan Energétique 7 1, Programme d'amélioration 4-Analyse technicofinancière BASE 14 2, , Rapport de synthèse 10,5 1, conseil syndical et 1 assemblée générale 10,5 1, Total jours: 10,0 Avoir du montant de la mission précédente Total BASE HT TVA 19,6% Total BASE TTC ,00 952, ,56 Conditions de règlement : 50% à la commande, le paiement conditionne le démarrage des études. 25% à la remise du rapport intermédiaire ou à la première réunion de présentation, le solde à la remise du rapport de synthèse : le paiement ne peut être conditionné par la date de présentation finale (AG ou CS), celle-ci se tenant nécessairement à une date ultérieure. La TVA est celle en vigueur le jour de la facturation.

8 Page 8 sur 9 OPTIONS : OPTION 1 Accompagnement approfondi Ajustement du rapport et des résultats. 3 réunions de présentation et d'accompagnement. Total OPTION 1 HT TVA 19,6% Total OPTION 1 TTC Conditions de règlement : 50% à la commande. le solde après de la troisième réunion ,00 372, ,40 La TVA est celle en vigueur le jour de la facturation. OPTION 2 Calcul Th-CE-Ex Calcul des consommations conventionnelles pour un bouquet de travaux Total OPTION 2 HT TVA 19,6% Total OPTION 2 TTC Conditions de règlement : ,00 274, ,40 50% à la commande, le paiement conditionne le démarrage de l étude. le solde après remise de la note de calcul. La TVA est celle en vigueur le jour de la facturation. AUTRES OPTIONS : Réunions et vacations supplémentaires, réunion Conseil Syndical, etc 450,00 HT par ½ journée Validité de la proposition : Proposition valable 6 mois à compter de la date de la proposition

9 Page 9 sur 9 Documents à fournir par le syndic : - Les consommations et les factures d énergie sur trois saisons ou années. - Les contrats d exploitation. - Le dernier rapport de contrôle périodique. - Le descriptif du bâtiment (le nombre de bâtiment, les niveaux, le nombre de logements, les types de logements et la surface par type de logement ). - Des plans des bâtiments sont un atout favorable à la précision des calculs de déperditions. Prestations non comprises dans cette offre toutes celles non énumérées ci-dessus et en particuliers : (Option en sus possible) Assistance technique à la maîtrise d œuvre en phase réalisation de travaux d amélioration énergétique (bâti et/ou installation). Recherche des conditions de conclusion d un contrat de performance énergétique avec garantie de résultat, Renégociation de contrat d exploitation et de fourniture de chaleur (P1, P2, P3), Suivi d exploitation pendant et après travaux. Appel d offre CEE. Restant à votre entière disposition pour tout complément ou modification, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en l'assurance de notre parfaite considération. Jacques PAPIN PO/ Guy ARDANT

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014

Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Formation Conseils syndicaux 09/10/2014 Audit NRJ COPRO / DPE collectif Aspects réglementaires Textes de Référence Audit énergétique de copropriété : Copros de 50 lots ou + à chauffage collectif Décret

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC 24 Juin 2015 TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC Afin de répondre aux attentes des locataires et aux enjeux de l environnement, en collaboration avec les membres du Conseil de Concertation

Plus en détail

Audit énergétique de la Copropriété

Audit énergétique de la Copropriété Audit énergétique de la Copropriété Sommaire SOMMAIRE Démarche de l étude A- Etat des lieux Recueil des données Présentation de la copropriété Enquête auprès des usagers Performances du bâti et éléments

Plus en détail

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI

Copropriété : Décryptage du volet réglementaire. Hicham LAHMIDI Copropriété : Décryptage du volet réglementaire Hicham LAHMIDI Audit énergétique d un immeuble ou d un groupe d immeubles en copropriété Décryptage du décret du 27 janvier 2012 et de l arrêté du 28 février

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif du l audit énergétique de NOGENT SUR OISE 1 Sommaire I. Introduction... 3 II.

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique SOMMAIRE TITRE I - CONTEXTE GÉNÉRAL DU MARCHE... 3

Plus en détail

L audit énergétique qu est-ce que c est?

L audit énergétique qu est-ce que c est? L audit énergétique qu est-ce que c est? Ce document se propose d expliquer, à l aide de quelques extraits commentés, en quoi consiste un audit énergétique. Un audit énergétique débute par un descriptif

Plus en détail

COMMENT RÉUSSIR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE SA COPROPRIÉTÉ? 29 janvier 2014 30/01/2014 1

COMMENT RÉUSSIR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE SA COPROPRIÉTÉ? 29 janvier 2014 30/01/2014 1 COMMENT RÉUSSIR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE SA COPROPRIÉTÉ? 29 janvier 2014 30/01/2014 1 SOMMAIRE Présentation de l Agence Parisienne du Climat Pourquoi agir aujourd hui? Réussir la rénovation énergétique

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Rééquilibrage d une installation collective de chauffage à eau chaude du secteur résidentiel

FICHE EXPLICATIVE Rééquilibrage d une installation collective de chauffage à eau chaude du secteur résidentiel Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE 30 FICHE EXPLICATIVE Rééquilibrage d une installation collective de chauffage à eau chaude du secteur résidentiel Fiche d opérations standardisée

Plus en détail

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR :

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du XXXX relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : La ministre

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation Réunion de sensibilisation des Copropriétés Cran Gevrier 1 Plan de présentation Bilan national La thermographie infrarouge Présentation de la thermographie IR Limites de la thermographie IR Présentation

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés Objectif du diagnostic énergétique Revue de quelques méthodes d analyse énergétique des bâtiments

Plus en détail

DECRET N 2012-111 DU 27/01/2013 AUDIT ENERGETIQUE. Art. R-134-14 : Audit énergétique des copropriétaires de + de 50 logements.

DECRET N 2012-111 DU 27/01/2013 AUDIT ENERGETIQUE. Art. R-134-14 : Audit énergétique des copropriétaires de + de 50 logements. DECRET N 2012-111 DU 27/01/2013 AUDIT ENERGETIQUE Art. R-134-14 : Audit énergétique des copropriétaires de + de 50 logements. Immeubles d habitation de 50 lots (quelle que soit l affectation des lots)

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 -

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Dans le cadre du programme régional PROMETHEE, la Région Languedoc-Roussillon et l ADEME peuvent

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie

Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie Réhabilitation énergétique des copropriétés Les actions de l Espace Info Energie Conseils et accompagnements gratuits et indépendants sur la maîtrise de l énergie Le cadre d action Convention EIE dans

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

Formule Web 290 TTC. Etude THERMIQUE. Selon la méthode de calcul THCE

Formule Web 290 TTC. Etude THERMIQUE. Selon la méthode de calcul THCE Etude Thermique BBC Formule Web 290 TTC Etude THERMIQUE Selon la méthode de calcul THCE Réglementation Thermique 2005 (arrêté du 24 mai 2006) Calculs réalisés avec le moteur ThCE 2005 conçu par le CSTB.

Plus en détail

Indice de révision n 5 Date : 04/03/2013 INSTRUCTION 04

Indice de révision n 5 Date : 04/03/2013 INSTRUCTION 04 REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DPE D HABITATIONS INDIVIDUELLES ET DE LOTS DANS LES BATIMENTS A USAGE PRINCIPAL D HABITATION. ATTESTATION DE PRISE EN COMPTE DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

La Bretagne romantique

La Bretagne romantique La Bretagne romantique Energie Thermographie et diagnostic thermique en rénovation Tinténiac, le 25 octobre 2015 Gireg Le Bris Yvan Le Tennier Qu est ce que la thermographie? La thermographie est la technique

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance AVRIL 2012 Visites de fin de chantier de vos demandes de 1. Une visite sur chantier : Pourquoi? Car la certification d un projet s articule autour de deux examens : - un premier au cours de la phase «conception»,

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Faire évaluer son logement Contexte En janvier 2003, l Union européenne a adopté une directive /0#1)/234'5)6(1#7.&'801 relative à la performance énergétique

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

L Espace Info Energie 72

L Espace Info Energie 72 L Espace Info Energie 72 Un dispositif national... LE SERVICE ESPACE INFO ENERGIE La mission première des conseillers INFO ENERGIE est de proposer aux particuliers, petites entreprises et petites collectivités

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité?

L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité? L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité? ADIL / L INFORMATION SUR L HABITAT une question d adresse... Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000

Plus en détail

BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE THERMOGRAPHIE DE VOTRE BÂTIMENT BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Les avantages de l éco-conseil Diagnostic de l efficacité énergétique de votre bâtiment Identification

Plus en détail

Réduire rapidement ses consommations d'énergie sans gros travaux

Réduire rapidement ses consommations d'énergie sans gros travaux Réduire rapidement ses consommations d'énergie sans gros travaux Saint-Mandé Cycle de formations mai-juin : Comment réaliser des économies d'énergie dans votre copropriété? VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS

Plus en détail

«Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi!

«Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi! «Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi! Vos enjeux Valoriser le patrimoine Rechercher un équilibre budgétaire Respecter le Grenelle Les obligations des copropriétés dans le cadre du Grenelle

Plus en détail

PLANS DU BÂTIMENT CALCULS Performances Energétiques du Bâtiment Niveau d étanchéité à l air du bâtiment à faire imposer dans le cahier des charges et à faire contrôler par un test Blower Door. Exemples

Plus en détail

Chauffage : où en est-on?

Chauffage : où en est-on? Domaine des Hocquettes commission chauffage Chauffage : où en est-on? Restitution de l étude thermique Saunier & Associés (+ compléments de l étude infrarouge) 1 Rappel 2008 : sondage copropriétaires Février

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 105.867.371 Valable jusqu au : 20/05/2021 Type de bâtiment : Bâtiment Type d activités: Autres Année de construction : 1989-2000 Surface utile

Plus en détail

Etude thermographique

Etude thermographique Etude thermographique DONNEUR D'ORDRE CONSTRUCTEUR adresse code postal - ville Téléphone ADRESSE DU BIEN Maison individuelle de Monsieur et Madame MODELE 2 rue Rabelais 86240 SMARVES Opérateur : Franck

Plus en détail

Avec vous, bâtissons l avenir. Les clés pour réussir la rénovation énergétique de votre copropriété et valoriser votre patrimoine

Avec vous, bâtissons l avenir. Les clés pour réussir la rénovation énergétique de votre copropriété et valoriser votre patrimoine Avec vous, bâtissons l avenir Les clés pour réussir la rénovation énergétique de votre copropriété et valoriser votre patrimoine Un parc considérable Les enjeux énergétiques pour les copropriétés: un patrimoine

Plus en détail

Réhabilitation en copropriétés. Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013

Réhabilitation en copropriétés. Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013 Réhabilitation en copropriétés Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013 Conseils gratuits et indépendants Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique. outil efficace pour réussir une rénovation en copropriété

Le Contrat de Performance Energétique. outil efficace pour réussir une rénovation en copropriété Le Contrat de Performance Energétique outil efficace pour réussir une rénovation en copropriété 7 novembre 2014 Introduction : les enjeux énergétiques pour les copropriétés Un parc considérable Les copropriétés

Plus en détail

Attestation sur l honneur. Fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant

Attestation sur l honneur. Fenêtre ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant Attestation sur l honneur Document à compléter de façon lisible et de préférence en majuscules. Les parties précédées d un astérisque (*) sont obligatoires. Partie réservée à VIALIS - Conditions pour la

Plus en détail

Comité de pilotage. 18 mai 2015

Comité de pilotage. 18 mai 2015 Comité de pilotage 18 mai 2015 Ordre du jour Le contexte Le programme Les cas d étude Les premiers enseignements Le contexte Au niveau européen Une difficulté à la rénovation énergétique des copropriétés

Plus en détail

ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra»

ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra» ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra» Lors de notre colloque du 10 juin 2015 sur la rénovation des copropriétés (www.arccopro.com/finf), des copropriétaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006 relatif au

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants Fiche d application RT ex : Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Date Modification Version 08 avril 2011 Première version de la fiche 1 6

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 20111012-01 / DPE Valable jusqu au : 11/10/2021 Type de bâtiment : Bureaux Type d activités: Bureaux Année de construction : Partiellement < 1948 et > 1975 Surface utile : 1755 m² Adresse : 73 chemin

Plus en détail

COMMENT REDUIRE VOS COUTS D ACHAT D ELECTRICITE?

COMMENT REDUIRE VOS COUTS D ACHAT D ELECTRICITE? Loi de transition énergétique et copropriétés Comment financer l isolation lors de travaux de rénovation FLEXIBILITE de DES toiture CONSOMMATIONS ou de ravalement ELECTRIQUES de façade? Salon indépendant

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il. Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable

Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il. Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il droit? Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable Sommaire Contexte général Contexte réglementaire Méthodologie

Plus en détail

Intégrateur en rénovation

Intégrateur en rénovation Intégrateur en rénovation 5 ème Européen 3 ème National 14 Md Chiffre d affaires 2011 CONSTRUCTION TRAVAUX PUBLICS ÉNERGIE CONSTRUCTION METALLIQUE CONCESSIONS CONSTRUCTION 22% 28% 23% 6% 16% DGGN 70 000

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Bilan d exploitation

Bilan d exploitation Rénovation Energétique du Bâtiment Municipal à UGINE 21/01/2009 Bilan d exploitation Réalisé le 19 Mars 2012 à Saint Etienne 14/10/2010 Période réalisation des travaux : du 15 Avril 2010 au 21 Octobre

Plus en détail

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Introduction : Ce document vise à présenter de manière chronologique les étapes d un projet de rénovation en copropriété. Vous y trouverez

Plus en détail

Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes

Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes Projet «CPE- écoles» Performance énergétique des écoles municipales parisiennes 1 Historique Octobre 2007 : vote du Plan Climat à l unanimité par le Conseil de Paris + signature d un partenariat entre

Plus en détail

Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli

Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli La maîtrise des dépenses d énergie repose sur trois principes : Faire des économies diminuer les consommations de votre logement

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 28 février 2013 relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR

Plus en détail

FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT

FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT FENÊTRES OU PORTES FENÊTRES COMPLÈTES AVEC VITRAGE ISOLANT Critères d éligibilité & pièces justificatives Sommaire Travaux avec date d engagement en 2014 page 2 I. Qu est ce que la date d engagement? page

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

MIGNE AUXANCES - LES VIGNES " AVOIR TRENTE ANS D'AVANCE! "

MIGNE AUXANCES - LES VIGNES  AVOIR TRENTE ANS D'AVANCE! MIGNE AUXANCES - LES VIGNES REHABILITATION HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE " AVOIR TRENTE ANS D'AVANCE! " NANTES LE 27 MAI 2010 LE PROJET STRATEGIQUE DE SIPEA REDUCTION DES CHARGES AMELIORATION DU CONFORT

Plus en détail

RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS EN COPROPRIETE «BALADE THERMIQUE» Samedi 8 février 2014

RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS EN COPROPRIETE «BALADE THERMIQUE» Samedi 8 février 2014 RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS EN COPROPRIETE «BALADE THERMIQUE» Samedi 8 février 2014 Odette Alexandre, Adjointe au Maire chargée de l écologie et du développement durable, accueille les participants.

Plus en détail

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 adil.21@wanadoo.fr http\\www.adil21.org JOURNEE TECHNIQUE 13 DECEMBRE 2012 «LA RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» LA COPROPRIETE INTRODUCTION

Plus en détail

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans les bâtiments

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans les bâtiments Audits énergétiques L efficacité énergétique dans les bâtiments Préambule Vos consommations énergétiques vous semblent trop élevées et vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre bâtiment.

Plus en détail

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015 Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE Lundi 23 Novembre 2015 LA COMPÉTENCE : AIDE AUX COLLECTIVITÉS L IDENTITÉ VISUELLE DE LA COMPÉTENCE RAPPEL DU CONTEXTE En septembre 2014 ont

Plus en détail

Thermographie aérienne. 19 sept. 2013

Thermographie aérienne. 19 sept. 2013 Thermographie aérienne SAINT ORENS DE GAMEVILLE 19 sept. 2013 Les enjeux De tous les secteurs économiques, celui du bâtiment est le plus gros consommateur d énergie en France (42,5% de l énergie finale

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL Marc LAROCHE Géomètre Expert Foncier 3 RUE LABOURET 92707 COLOMBES Cedex Tél : 01 41 11 25 47 - Fax: 01 56 04 18 30 Courriel : laroche1@club-internet.fr membre du groupe Règlement de copropriété Modificatif

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 Le diagnostic de performance énergétique / Page 2 L état d installation intérieure de gaz et d électricité / Page 4 1 ANALYSE

Plus en détail

Bilan économique pour la collectivité

Bilan économique pour la collectivité Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Note d analyse complémentaire Bilan économique pour la collectivité Le Programme TSP pour la rénovation thermique des bâtiments vise à structurer

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic

Plus en détail

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 Rennes : 02 janvier 2008 4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 APPARTEMENT T2 Dans la cour sur la gauche 1er ETAGE 1447_ARPA_DPE21 1 / 6 N : 1447 Valable jusqu au : 01/01/2018 Type de bâtiment :

Plus en détail

Individualisation des frais de chauffage

Individualisation des frais de chauffage Individualisation des frais de chauffage Gérer l eau et l énergie en copropriété D après une étude menée conjointement par l Ademe, le Syndicat de la Mesure et le COSTIC, l individualisation des frais

Plus en détail

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) L éco-prêt à taux zéro en 14 points 1. Comment fonctionne un éco-prêt à taux zéro? L éco-prêt permet de financer les travaux d économie d énergie et les éventuels frais induits

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DPE ABCIDIA CERTIFICATION

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DPE ABCIDIA CERTIFICATION REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DPE ABCIDIA CERTIFICATION page 1/5 GENERALITES La personne physique candidate à la certification démontre qu elle possède les connaissances

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement type : Logement T3 Année de construction : 2011 Surface habitable : 60 m 2 Adresse : T3 no M02 Résidence HELCIA ILOT 2 - Bâtiment M / 11100 NARBONNE Propriétaire Nom : SA DOMICIL Adresse : 2595

Plus en détail

Présentation ETS5. Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires. L efficacité énergétique

Présentation ETS5. Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires. L efficacité énergétique Le standard mondial pour la gestion technique des bâtiments résidentiels et tertiaires L efficacité énergétique Présentation ETS5 16 octobre 2014 Lyon / 10h Les Enjeux Enjeux du bâtiment de demain Le Bâtiment

Plus en détail

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE. ------Réunions publiques. Septembre octobre 2012

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE. ------Réunions publiques. Septembre octobre 2012 THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE ------Réunions publiques Septembre octobre 2012 LE BÂTIMENT, UN GROS CONSOMMATEUR D ÉNERGIE? Environ 25 % des émissions des gaz à effet de serre sont liées à

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION

DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION DEMANDE DE SUBVENTION ISOLATION Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique, les économies

Plus en détail

Comment mener un projet de

Comment mener un projet de Comment mener un projet de rénovation énergétique? le Bilan Initial de Copropriété & l audit partagé Planète Copropriété : Rassembler et outiller les acteurs de la copropriété pour faciliter les projets

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Attestation sur l honneur. Isolation des toitures terrasses

Attestation sur l honneur. Isolation des toitures terrasses Attestation sur l honneur Document à compléter de façon lisible et de préférence en majuscules. Les parties précédées d un astérisque (*) sont obligatoires. Partie réservée à VIALIS - Conditions pour la

Plus en détail

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété Les Certificats d Economies d Energie Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Introduction au dispositif Méconnu du grand public

Plus en détail