IBM menace de quitter les organismes de standardisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IBM menace de quitter les organismes de standardisation"

Transcription

1 La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI N 08/40 6 Octobre 2008 La pensée de la semaine La Bourse je m'en fous, j'ai choisi la vie. Guy Bedos IBM menace de quitter les organismes de standardisation L'affaire OOXML n'en finit pas de faire des vagues. Après les critiques du Brésil, de l'afrique du Sud et du Vénézuela à l'égard du processus de standardisation par l'iso, c'est au tour d'ibm de réclamer plus de transparence au sein des organismes de standardisation. L'adoption d'ooxml de Microsoft comme un standard par l'iso et IEC ne plaît décidément pas. Après l'afrique du Sud, le Brésil et le Vénézuela qui ont contesté la décision, c'est au tour d'ibm de montrer les dents. Il menace en effet tout simplement de quitter les organismes concernés s il n'obtient pas de garanties sur «la qualité et l'ouverture de leurs procédures, leurs règles d'admission et leur politique à l'égard de la propriété intellectuelle.» IBM met en doute l'absence d'indépendance dans l'affaire OOXML Big Blue propose une nouvelle série de règles «qui assurent que les décisions technologiques, les votes et les résolutions de conflits sont menés équitablement par des participants indépendants, protégés de toute influence indue.» Aucun doute possible. IBM évoque pointe du doigt l'influence de Microsoft dans la décision OOXML. L'absence d'indépendance, ainsi que la procédure accélérée accordée à OOXML, ont été régulièrement évoquées tout au long de la procédure de standardisation du format bureautique de l'éditeur, par les tenants de son rival OpenDocument, au premier rang desquels IBM. Mais Big Blue se fixe d'autres objectifs dans le domaine. Il souhaite ainsi encourager les pays développés comme ceux en voie de développement à adopter des standards globaux ouverts et à participer à leur création. Il veut collaborer avec les organismes de standardisation et les communautés de développeurs pour s'assurer que les standards d'interopérabilité logicielle soient disponibles et implémentables gratuitement. Enfin, IBM veut aider à la création de politiques simples et claires pour les organismes de standardisation concernant la propriété intellectuelle qui permettraient à ceux qui développent ou implémentent des standards de prendre des décisions avec toutes les informations techniques et économiques nécessaires. L'ensemble de ces requêtes proviennent d'une réflexion qu'ibm n'a pas menée seul. Cet été, il a organisé des conversations en ligne avec 70 experts indépendants à travers le monde (universitaires, développeurs de standards, juristes, membres de l'administration et citoyens) sur cette question : «les organismes de standardisation ont-il vraiment gardé le contact avec les réalités commerciales, sociales, légales et politiques d'aujourd'hui?» Des suggestions ont été récoltées sur un wiki associé et un sommet (sur invitation) aura lieu en novembre à l'université de Yale pour proposer des recommandations issues de ces travaux. Ballmer : "Il faudra du temps pour supplanter Google" Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, a donné une conférence au Churchill Club au fin fond de la Silicon Valley. En répondant aux questions de Ann Winblad, directrice de la société de capital-risque Winblad Venture Partners, plusieurs sujets ont été évoqués, notamment celui de la recherche sur Internet, des services web et du téléphone mobile. Ballmer estime que face à Google, Microsoft reste finalement le seul concurrent viable. Cependant, il ajoute que cela prendra un certain temps avant de proposer un moteur aussi performant : «nous devons redéfinir en profondeur l'expérience de la recherche ainsi que son modèle économique». Déjà, en 2006, Ballmer avait affirmé qu'il s'agissait d'un combat d'au moins cinq années. A l'avenir, Microsoft devrait continuer d'injecter 5 à 10% de ses revenus annuels globaux dans domaine de la recherche sur Internet. Pour ce qui est des services web de nouvelle génération, Ballmer pense que les produits tels que Google Apps ou Salesforce ne sont pas véritablement adaptés. Selon lui, Microsoft continuera de défendre un modèle hybride où le véritable logiciel sera couplé à des services enligne, c'est d'ailleurs ce que la firme entend développer au travers des nouveaux produits Windows Live. Dans le domaine de la téléphonie mobile, Ballmer estime que d'ici à la fin de l'année, 125 millions de smartphones auront été vendus cette année et d'ici cinq à dix ans, tous les téléphone vendus seront des smartphones. Selon Ballmer, les modèles propriétaires où le logiciel est véritablement fondu avec l'appareil (l'iphone, entre autres) n'auront pas beaucoup de chances de survie face aux solutions ouvertes telles que celles proposées par Microsoft, Symbian ou Android avant d'ajouter : «aujourd'hui, le marché du smartphone ressemble beaucoup à celui des PC en 1983». Finalement, le PDG de Microsoft estime que le domaine des nouvelles technologies semble bien moins affecté que d'autres secteurs par la crise qui touche les États-Unis. D'ailleurs, Microsoft continuera d'acquérir une vingtaine de sociétés chaque année. Apple, Microsoft et Sony partenaires pour la création d'un standard de données photo Apple, Microsoft et Sony, mais aussi Adobe, Nokia et Canon, sont à l'origine du projet Metadata Working Group, un nouveau système standard pour les données dédiées aux photos. Certains des plus grands noms de l'industrie du matériel et du logiciel consacrés à la photographie font équipe sur un nouveau projet visant à créer un système de métadonnées standard pour les images. Le Metadata Working Group a avancé les premières spécifications pour l'intégration de métadonnées dans des fichiers image. Microsoft, Apple, Adobe, Sony, Canon et Nokia sont les membres fondateurs de ce groupe. Le but de ce projet est de créer un système standard interopérable pour les données, qui pourra ensuite être utilisé par les logiciels de traitement et d'indexation d'images afin d'aider à l'organisation et à la classification de photos en fonction de critères comme l'emplacement, la date et le sujet. Ce système de métadonnées est particulièrement important pour les photographes professionnels, dont les archives photo comprennent souvent des milliers d'images. Toutefois, avec le passage progressif au numérique des albums photo familiaux, les métadonnées deviennent un enjeu de plus en plus important pour le grand public.

2 "Le manque d'interopérabilité des métadonnées a mené à une frustration significative du grand public comme des photographes professionnels, et nos sociétés ont dépensé des ressources considérables pour essayer de résoudre ce problème", a déclaré Josh Weisberg, directeur du Rich Media Group de Microsoft, et président du Metadata Working Group. "Le rassemblement de ces leaders de l'industrie autour du thème de l'interopérabilité des métadonnées est déjà une grande réussite qui, nous l'espérons, va mener à la création d'une technologie plus facile à utiliser pour les photographes." Les premières spécifications éditées mettent en avant des directives pour les sociétés concernant le stockage et la lecture des métadonnées, ainsi que des méthodes pour éviter les conflits entre les différentes normes. Un disque dur Flash de 256 Go chez Toshiba La firme lance également des modules Flash compacts de 8 Go, 16 Go et 32 Go Toshiba distribuera dès le quatrième trimestre un disque dur SSD (Solid State Drive) d une capacité de 256 Go. Au format 2,5 pouces, il adopte une interface Serial Ata à 300 Mo/s. Le THNS256GE8BC utilise la technologie MLC (Multi-Level Cell), avec un contrôleur spécifique permettant d atteindre des débits supersoniques : 120 Mo/s en lecture et 70 Mo/s en écriture. Les autres caractéristiques et le prix de ce disque dur ne sont pas encore connus. Sa taille de 70,6 x 53,6 x 3 mm le rendra à même de remplacer tout type de disque dur 2,5 pouces classique. Son épaisseur très faible (3 mm) permettra également aux constructeurs de réduire sensiblement les dimensions de leurs produits. La compagnie profite de cette annonce pour lancer des modules Flash compacts (5 x 3 cm), spécifiquement dédiés aux marchés de l électronique embarquée et des produits ultraportables. Les THNSA08G0P4L, THNSA16G1P4L et THNSA32G1P4L offrent une capacité respective de 8 Go, 16 Go et 32 Go. Ils adoptent eux aussi une interface Serial Ata à 300 Mo/s. Leur vitesse s établit à 80 Mo/s en lecture pour 50 Mo/s en écriture. La disponibilité de ces produits est prévue pour le quatrième trimestre. Leur prix n est pas encore connu, mais nous pouvons parier qu ils seront compatibles avec ceux des netbooks à bas coût, où ils pourraient prendre place. Attaques par fichiers PDF : des experts sonnent l'alarme Les attaques exploitant les vulnérabilités des fichiers PDF sont de plus en plus répandues, selon l'us Cert et Secure Computing. Plusieurs organisations de sécurité appellent à la vigilance des utilisateurs, suite à la découverte d'une nouvelle génération d'éléments malveillants utilisés pour l'exploitation des failles des fichiers PDF. US-Cert (US Computer Emergency Response Team) et Secure Computing ont émis des alertes après la découverte de plusieurs d'entre eux. Ces éléments sont de plus en plus répandus dans le monde de la cybercriminalité. Ces kits sont particulièrement dangereux car ils peuvent éviter les systèmes de sécurité, d'après Secure Computing. Les derniers logiciels incriminés cataloguent les utilisateurs infectés et choisissent de ne les attaquer qu'une seule fois, ce qui rend plus difficile pour les fabricants de repérer la source des attaques et d'empêcher d'autres infections. Des fichiers qui ne sont pas considérés comme risqués par les utilisateurs En plus de ces nouveaux outils, les chercheurs ont découvert des composants d'exploitation PDF ajoutées à des systèmes d'attaque existants. Le risque est encore augmenté par le fait que les fichiers PDF sont courants sur les PC personnels et de bureau, et qu'ils ne sont pas toujours considérés comme aussi risqués que les fichiers d'autres formats par de nombreux utilisateurs. "Le PDF (Portable Document Format) est l'un des formats de fichiers de prédilection pour de nombreuses entreprises actuelles, à cause de l'étendue de son déploiement sur différents systèmes d'exploitation", fait remarquer la société. "L'inconvénient est que ce format est affecté par des vulnérabilités connues et largement exploitées". US-Cert recommande que les utilisateurs se protègent de ces attaques en évitant les téléchargements de fichiers à risque ou non sollicités, qu'ils proviennent d'internet ou de leurs s. L'organisation préconise également aux utilisateurs de maintenir constamment à jour leurs anti-virus et leurs systèmes, afin de disposer des dernières mises à jour de sécurité. Le mobile ajoute une clef à son trousseau communicant Sharp et DoCoMo ont conçu un téléphone portable intégrant le système de clé intelligente développé par Nissan. Celui-ci permet d'ouvrir les portières de sa voiture mais aussi d'en démarrer le moteur à distance. La convergence entre les technologies mobile et automobile devrait franchir un nouveau pas grâce à Nissan, Sharp ainsi que DoCoMo, la filiale mobile de NTT. Ces derniers ont en effet conçu un téléphone portable intégrant le système de clé intelligente déjà élaboré par Nissan et présent en série sur près d'un million de ses véhicules depuis Le "Intelligent key system" utilise une technologie de communication sans fil à deux canaux grâce à laquelle il est possible d'effectuer les fonctions ordinaires d'une clé de voiture à distance, c'est-à-dire ouvrir et fermer les portières de son véhicule, mais également d'en démarrer et d'en arrêter le moteur. Dans les deux cas, les voitures sont équipées d'un système détectant la proximité de la clé. Le moteur peut par exemple démarrer lorsque la clé est repérée comme étant à l'intérieur du véhicule. L'intégration de cette technologie sur un téléphone portable a été rendue possible grâce à l'expertise de DoCoMo en matière de marketing et celle de Sharp en ce qui concerne le développement des téléphones. Nissan a pour sa part fourni un support pour assurer l'opérabilité de sa clé avec les véhicules. Après le MP3, l'appareil photo, le porte monnaie électronique ou la géolocalisation, les terminaux mobiles ajoutent donc une nouvelle corde à un arc déjà fort polyvalent. Commercialisation prévue en 2009 Ils intègrent pour ce faire des technologies de transfert de données courte, moyenne et longue portée de plus en plus variées, qu'il s'agisse du Wi-Fi, du Bluetooth, de l'infrarouge, de la NFC (Near Field Communication), du GSM/3G/Edge, du GPS etc. En ce qui concerne la clé intelligente Nissan, celle-ci fonctionne grâce à un capteur éléctromagnétique disposé sur l'une des portières du véhicule. Le prototype du mobile intégrant ce dispositif devrait être officiellement dévoilé lors du salon CEATEC Japon 2008, lequel débute le 30 septembre prochain et s'achève quatre jours plus tard. La commercialisation d'un tel téléphone est prévue à partir du second semestre Elle sera bien sûr confiée aux bons soins de DoCoMo. EDF satisfait de son portail achats Ouvert en avril 2006 dans le cadre de l optimisation de l organisation achats d EDF, le portail achats répondait à la volonté du groupe de constituer un outil unique à la disposition des acheteurs. L enjeu de ce portail était de basculer en ligne 100 % du processus achats, depuis l expression du besoin jusqu à la formalisation du contrat, en passant par la sélection des fournisseurs, la consultation en ligne et

3 le jalonnement des dossiers. Le développement de ce projet est aujourd hui considéré comme réussi par EDF, avec utilisateurs EDF activés, fournisseurs enregistrés et consultations depuis l ouverture du portail. Ce portail achats s'appuie sur les solutions d'e-sourcing de l'éditeur BravoSolution, destinées à développer et optimiser les relations entre les fournisseurs, les clients internes et les acheteurs (grâce notamment à l automatisation de la réception des enveloppes suite aux appels d offre, la suppression des flux papiers, etc.). "Ces gains de logistique ont permis d atteindre le retour sur investissement en moins d un an", se félicite Yves Vignoles, responsable système d information achats chez EDF. Par ailleurs, le portail a permis de réaliser des gains de productivité avec la mise en place d un processus achats harmonisé et simplifié, facilitant l intégration du portail aux systèmes de gestion de l entreprise. Enfin, le déploiement de ce portail a permis à la direction achats d'edf de bénéficier désormais d'une vision globale sur les fournisseurs et les dossiers d achats, tant au niveau local qu au niveau groupe, à travers la mutualisation de données, et il contribue fortement à l amélioration du pilotage de l activité achats. La phase de formation des utilisateurs, qui a duré six mois, a été confiée à Cap Gemini. La création de binômes composés d une personne du métier et d un professionnel de l informatique ou bien des formateurs à double compétence achat-informatique a joué un rôle primordial à chaque étape du projet dans l adoption du portail, selon EDF. "L utilisation du portail n a pas été présentée comme une obligation et, grâce à la formation, son adoption par les différents utilisateurs a été très rapide", insiste Yves Vignoles. Larry Ellison (Oracle) étrille le cloud computing oracle etrille_le_cloud_computing Ce qui n'empêche pas l'éditeur de passer des accords dans ce secteur Larry Ellison n'est pas le genre de type à pratiquer la langue de bois. Cette fois, le patron d'oracle s'en est violemment pris à la mode du cloud computing qui agite tous le secteur IT. Lors de son discours à la grand messe d'oracle, l'openworld, le p-dg n'a pas eu de mots assez durs pour qualifier cette tendance visant à externaliser les infrastructures, les services et les applications. En substance, Ellison épingle l'effet de mode autour de cette tendance : "Avec toutes ces annonces, absolument tout est cloud computing aujourd'hui", a-t-il déclaré selon des propos recueillis par le Wall Street Journal. Rires dans la salle. "Notre industrie est l'industrie la plus sujette aux modes, encore plus que la mode féminine. Je suis peut-être idiot, mais je ne comprends pas un mot de ce dont il retourne. De quoi parle-t-on? C'est du grand n'importe quoi. Jusqu'à quand ces idioties vont-elles durer?". Malgré cette attaque en piqué, Ellison admet que son groupe ne pourra pas faire l'impasse. "Nous allons faire des annonces concernant le cloud computing. Mais je ne vois pas comment nous pourrions nous différencier dans ce secteur". Oracle a ainsi passé un accord avec Intel visant à mettre en place des standards communs. Objectif : permettre aux grandes entreprises de pouvoir travailler sur des nuages publics et privés avec le même degré de sécurité, de souplesse et de performance. "Nous avons bien compris que les grandes entreprises souhaiteraient être en mesure d exploiter leurs systèmes fédérateurs sur des nébuleuses tant publiques ou privées, mais cela suppose que l informatique virtuelle soit rationalisée, sécurisée et standardisée. Or c est précisément ce à quoi Intel et Oracle s emploient actuellement.", explique Robert Shimp, Vice-Président d Oracle responsable de la Global Technology Business Unitqui semble mieux comprendre ce que veut dire cloud computing... L'éditeur s'est également associé à Amazon afin que ses clients puissent utiliser les systèmes de traitement à la demande d'amazon pour faire fonctionner de nombreuses applications populaires et mais aussi en construire de nouvelles. Oracle a également déclaré que ses sociétés clientes pourraient à présent acquérir des licences sur ses applications Database 11g, Fusion Middleware dans un environnement de cloud computing. Enterprise Manager sur l'ec2 (Elastic Compute Cloud), l'environnement d'amazon, est le premier sur la liste d'oracle. Richard Stallman dénonce le caractère propriétaire du Cloud computing Après Larry Ellison d'oracle, c'est au tour de Richard Stallman de critiquer l'effervescence autour du concept en vogue du Cloud computing. Sous un autre angle toutefois, pour l'inventeur de la licence GPL et fondateur de la Free Software Foundation (FSF). A ses yeux, le Cloud computing est «une stupidité» dont l'effet pernicieux est de se rendre pieds et poings liés à un fournisseur. Et loin d'être synonyme d'économies, l'une des promesses du concept, ces offres coûteront finalement très cher, a-t-il déclaré au quotidien britannique The Guardian. Elles contraignent ceux qui les adoptent à confier des informations à une tierce partie, estime l'opposant de longue date au principe des logiciels propriétaires. «Cette perte de contrôle est l'une des raisons pour lesquelles il ne faut pas utiliser les applications Web pour votre informatique. C'est aussi néfaste que d'utiliser un programme propriétaire.» «Sur votre ordinateur, optez pour un programme qui respecte la liberté», rappelle-t-il, comme à son habitude. «Si vous choisissez un programme propriétaire ou utilisez le serveur web d'un tiers, vous serez sans défense. Vous êtes à la merci de leurs développeurs.» Cet engouement pour le Cloud computing a été créé délibérément par une coalition d'entreprises, avance-t-il même, sans citer de nom. «Pire que de la bêtise, c'est une campagne marketing surfaite.» Moteurs de recherche : Microsoft installe sa R&D en Norvège Microsoft va implanter le centre mondial de ses activités de recherche sur internet pour entreprises en Norvège, où il vient d'acquérir la société Fast Search & Transfer pour plus de 800 millions d'euros. "Nous disposons maintenant de laboratoires de recherche significatifs ici en Norvège (...) après l'acquisition de Fast", a déclaré mardi le PDG Steve Ballmer à l'issue d'une rencontre à Oslo avec le Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg. 350 personnes pour la R&D "Le cœur mondial de notre R & D (recherche et développement, ndlr) pour les moteurs de recherche professionnels sera ici", a-t-il ajouté. Les effectifs en Norvège, où Microsoft a désormais trois sites (Oslo, Tromsoe, Trondheim), vont passer de 300 à 350 personnes, a précisé M. Ballmer. Spécialisé dans les technologies de recherche sur internet pour entreprises et créé en 1997, Fast Search & Transfer a été acquis par Microsoft en début d'année pour 6,6 milliards de couronnes norvégiennes ( 836 M). Yahoo ouvre un centre de R&D à Grenoble L'agglomération grenobloise confirme son statut de terre d'accueil des entreprises technologiques. Yahoo vient ainsi d'inaugurer un centre de R&D à Grenoble, en présence de Christine Lagarde, la ministre de l'economie et de l'industrie. Egalement présent, John

4 Linwood, le directeur de l'ingénierie internationale du portail, a justifié le choix de cette implantation par l'affluence d'ingénieurs dans la région, qu'il a qualifiée de future «Silicon Valley de l'europe». Un centre qui stimulera l'innovation européenne Le centre R&D grenoblois aura pour mission de «stimuler l'innovation technologique de Yahoo dans toute l'europe», à travers notamment la mise au point d'outils de recherche sémantique et le développement de Yahoo Answers (outil de questions-réponses entre internautes). Le site devrait compter plus de 200 salariés, ce qui en fait le plus grand centre de recherche de Yahoo en Europe. Le portail était déjà présent en Isère avant cette implantation à travers son rachat de Kelkoo en Le comparateur de prix est installé à Echirolles, une commune jouxtant Grenoble. Calcul distribué : le nombre premier à millions de chiffres La palme de la découverte du plus grand nombre premier, composé de 13 millions de chiffres, soit 2 43,112,609-1, vient d'être décernée par l'electronic Frontier Foundation (EFF) au projet de calcul distribué GIMPS (Great Internet Mersenne Prime Search). Parce qu'il a la forme compacte 2n-1, qui permet de ne pas lister les 13 millions de chiffres, ce nombre est appelé «nombre premier de Mersenne», du nom d'un moine français du 16e siècle. Ses responsables se sont servis d'un réseau de plusieurs millions de PC pour parvenir à ce résultat. Pour avoir fait avancer la science, ils empochent au passage une récompense de $ , comme le rapporte Science News. Un réseau de plusieurs millions de PC Le principe du calcul distribué ou partagé, parfois appelé grid computing, est d'exploiter la puissance informatique de machines lorsqu'elles sont inutilisées, comme la nuit ou le week-end. Elles sont souvent mises à disposition par leurs propriétaires de façon bénévole, en installant un petit programme. L'un des projets de ce type les plus connus est qui analyse les signaux venant de l'espace dans l'espoir de détecter une vie extraterrestre. L'EFF ne s'arrête pas là, puisqu'elle promet $ à qui obtiendra un nombre premier composé de 100 millions de chiffres, et $ s'il atteint le milliard. Les clubs d'utilisateurs de SAP sondent les clients sur le contrat «Enterprise Support» A la suite de la substantielle modification par SAP des contrats de maintenance de ses applications de gestion, 31 clubs nationaux d'utilisateurs de ces logiciels, regroupés par le SUGEN (SAP User Group Executive Network), mènent de front une enquête auprès des clients de l'éditeur allemand. En France, c'est l'usf qui soumet le questionnaire aux utilisateurs francophones de SAP. Que pensent-ils de la généralisation du contrat «Enterprise Support» qui s'accompagne d'une hausse des tarifs de la maintenance? Les avis doivent être communiqués par les entreprises avant le 10 octobre Avec Home Library, Orange lance un disque dur accessible depuis le Web home_library orange_lance_un_disque_dur_accessible_depuis_le_web Le point fort du produit : la possibilité d accéder au contenu du disque depuis tout poste connecté Dans sa stratégie de service, Orange franchit une nouvelle étape. L opérateur a réalisé, en collaboration avec la Cie, une nouvelle solution de stockage destinée au grand public. Le premier opérateur français a tablé sur un produit simple, la Home Library, un disque dur externe de 500 Go, accessible depuis le Web. L'offre reste limitée aux clients Orange. L unité de stockage, connectée à la Livebox via un port USB permet à chaque membre d un foyer de disposer de son propre espace et d y accéder par Internet (portail Orange) depuis un PC ou un Mac muni d une connexion internet. Les netbook et les mobiles munis d une connexion 3G peuvent eux aussi accéder au contenu du disque dur en mobilité. L accès à l espace de stockage s effectue avec un identifiant identique à celui utilisé pour les services Orange en ligne. Pour insérer un contenu dans la Home Library, un simple "copier/coller" suffit, l espace de stockage apparaissant sous la forme d un disque dur supplémentaire. L interface de la Home Library héberge également un deuxième espace de stockage, plus réduit baptisé "mes données". L utilisateur peut y stocker jusqu à 4 Go de données s il est abonné aux services internet et mobile, et seulement 2 Go, s il a juste souscrit un abonnement internet. L espace de stockage, "ouvert", permet à l utilisateur de stocker tous les types de fichiers. AAC (Apple, Realplayer), WMA (Microsoft), mp3 ou encore DivX sont, en principe, acceptés. La conservation des données et leur sauvegarde en cas d accident sera assurée par un logiciel de sauvegarde installé lors de chaque installation de la solution. Avec cette nouvelle solution, Orange mise sur un nouvel usage. Selon les estimations de l opérateur, 30% de la population est intéressé par un produit de ce type. D'autres acteurs proposent également des solutions de stockage en ligne. Neuf Cegetel (SFR) propose depuis plusieurs mois à ses abonnés un espace gratuit de 9 Go. La solution reste toutefois virtuelle. Orange en proposant un stockage "en dur", allié à un accès distant depuis le Web rassurer une clientèle peu attirée par le "tout internet". La Home Library sera disponible à partir du 10 octobre au prix de 149 euros TTC. L unité de stockage sera proposée à l achat sur le site d Orange ainsi que chez les revendeurs traditionnels. Un nouveau disque dur, d une capacité de 1 To (1000 Go) devrait suivre. Cinq conseils aux DSI pour mieux communiquer 3_/15/89/1/Cinq_conseils_aux_DSI_pour_mieux_communiquer.htm D'un côté, nombre d'utilisateurs dénoncent la mauvaise foi et le manque d'écoute de la DSI. De l'autre, les services informatiques ont l'impression que l'on ne mesure pas leurs efforts. Quelques conseils pour améliorer le dialogue. 1. Formaliser la communication 2. Mener des enquêtes utilisateurs bien dimensionnées 3. Prendre la température dans les couloirs 4. Eviter le jargon informatique 5. Informer de l'avancement des projets

5 Motorola mise fort sur Android Le fabricant de mobile estime avoir sa carte à jouer avec l'os de Google Membre fondateur de l'open Handset Alliance, association de fabricants soutenant Android de Google, Motorola semble aujourd'hui vouloir aller plus loin. Le fabricant de mobile aurait en effet fait passer de 50 à 350 le nombre de ses collaborateurs affectés à l'équipe de développement pour Android. L'information n'a pas été confirmée par l'équipementier américain. Seul petit problème, Motorola s'était déjà engagé sur un autre projet open source mobile. En 2005, Motorola a annoncé que la moitié de ses mobiles seront à terme motorisés par un OS dérivé de Linux et de Java. Trois ans plus tard, on est loin du compte. Motorola rejoint l'open Source Development Lab (OSDL) composé de Palm, Siemens et TrollTech (Nokia). Mais là encore, rien de concret n'en sort. Face au buzz généré par Android, on comprend le choix de Motorola. Le groupe cherche la voie la plus porteuse et l'os de Google semble faire plus de bruit que toutes les initiatives open source mobiles connues jusqu'à aujourd'hui. Rappelons qu'android est également soutenu par d'autres fabricants comme Samsung ou LG. Selon le cabinet britannique, ABI Research, d'ici 2012 près d'un tiers des smartphones seront équipés d'un OS Linux. Un sacré bond en avant puisque aujourd'hui, le Pingouin n'est présent que dans environ 2% des terminaux mobiles intelligents..., largement distancé par Symbian, Windows Mobile et RIM OS. Il s'agit également pour Motorola de repartir dans le sens de la marche et de se distinguer d'une concurrence qui lui fait très mal. Car depuis le succès de la gamme Razr, l'américain plonge. Au deuxième trimestre, les ventes de mobiles reculent de 22% et la perte atteint $346 M. Après avoir perdu la deuxième place mondiale au profit de Samsung, le groupe a sauvé de justesse sa 3e place face à LG. Sous la pression de l actionnaire-raider Carl Icahn, la division téléphonie mobile a été séparée du groupe...en tout, postes ont été supprimés. Motorola cherche donc désespérément à rebondir et estime qu'android pourrait constituer un bon tremplin. Google : 45% des produits sont encore en version bêta Le site Pingdom a fait ses comptes : sur 49 produits estampillés Google, 22 d'entre eux, soit 45%, sont encore en version bêta. Ce chiffre serait de 57% si on incluait dans l'analyse les sites des Google Labs. Les plus connus des sites en bêta sont Gmail, Google Docs, Orkut et Google Finance. Si cette phase de test est assez logique pour des produits récents comme Google Chrome ou Knol, on peut s'étonner que des sites comme Gmail ou Google Vidéo soient encore dans l'attente d'une version définitive... On peut effectivement se demander quels critères sont pris en compte par les ingénieurs (ou dirigeants) pour qu'un outil sorte de cette phase bêta? Qu'il soit stable techniquement? Un kit de développement pour connecter les objets aux applications Web Tikitag comporte une dizaine d'étiquettes RFID à coller sur des objets, déclenchant par exemple l'ouverture d'une page Web lors de leur lecture avec un mobile NFC. Avis à la population geek! Si vous êtes un passionné de la bidouille informatique, les lignes qui vont suivre devraient fortement vous intéresser. La filiale d'alcatel-lucent, dénommée Tikitag, vient d'annoncer aujourd'hui le lancement d'un drôle de kit permettant à tout un chacun de relier les objets du monde réel avec des applications en ligne. Ce kit se compose d'une dizaine d'autocollants contenant chacun une étiquette RFID, à coller où bon vous semble. Ces étiquettes sont décodées par un lecteur NFC (Near Field Communication), également compris dans le kit, ou par un téléphone équipé du NFC. Ce simple décodage va déclencher une série d'actions. «Par exemple, une société de nettoyage peut valider que le travail a bien été effectué dans une pièce, en approchant un lecteur NFC d'une étiquette. Des parents peuvent utiliser l'autocollant Tikitag pour relier un jouet de leur enfant à une histoire en ligne relative à cet objet. Ou pour déclencher l'envoi d'un SMS lorsque leur enfant rentre à la maison et passe son mobile devant un "tag". Un visiteur d'une galerie d'art peut passer son téléphone compatible NFC devant une oeuvre et voir la page Wikipédia de l'artiste sur son appareil, etc.», explique Anthony Belpaire, directeur général de Tikitag. Concrètement, le lecteur NFC, une fois l'étiquette RFID décodée, se connecte au serveur Tikitag, par l'intermédiaire de l'ordinateur s'il est relié au PC, ou par GSM si c'est un téléphone. Le serveur va alors lancer l'application ou la série d'actions liées à cette étiquette. Pour relier son objet au monde virtuel, il faudra se rendre sur le site de Tikitag, s'inscrire et télécharger un petit logiciel à installer sur son PC. Des modèles d'applications y sont disponibles et permettront, en quelques clics, de réaliser une connexion entre le réel et le virtuel : relier des objets avec des adresses Internet, relier des souvenirs équipés d'un tag NFC à des albums photo, relier une photo taguée à son profil sur le réseau social Netlog (le seul disponible pour l'instant), etc. Ceux qui le souhaitent pourront également créer leur propre modèle d'application. «Pour cela, il faudra utiliser notre API. Chaque développeur pourra ensuite rendre ses applications publiques sur notre site, pour que chacun puisse l'utiliser. Nous pourrons ainsi observer leur créativité», explique Anthony Belpaire. Le kit de démarrage Tikitag à 34,95 comprend un lecteur NFC avec connexion USB, dix tags NFC et l'accès au site communautaire, Tikitag.com. Bull passe la barre des 200 teraflops en Allemagne En tant que maître d'œuvre du projet allemand Jülich Research on Petaflops Architectures en matière de simulation numérique haute performance, Bull a annoncé avoir fourni un supercalculateur d'une puissance de 200 teraflops. Ce projet, réalisé en partenariat avec Intel, Sun et Partec, a été mené pour le centre de recherche allemand Forschungszentrum Jülich. Ce supercalculateur se présente sous la forme d'un cluster de serveurs Bull NovaScale, de serveurs lame Sun, de processeurs Intel Xeon et du logiciel de cluster de Partec. Microsoft prépare un OS pour le Cloud Computing Lors d'une conférence londonienne, Steve Ballmer, PDG de Microsoft, a dévoilé la sortie imminente d'un OS pour aider les développeurs à créer des applications de Cloud Computing. Accros du Cloud Computing, ne ratez pas la Professional Developers Conference, organisée par Microsoft du 27 au 30 octobre à Los Angeles. L'éditeur devrait en effet y dévoiler un tout nouveau système d'exploitation dédié au Cloud Computing.

6 Ce que l'on pourrait traduire par de l'externalisation poussée. Il s'agit pour l'entreprise de déployer ses applications non pas sur sa propre infrastructure mais sur des plates-formes d'hébergement d'applications, celle d'amazon ( EC2) ou de Google ( App Engine) par exemple. Et de payer en fonction de l'utilisation que l'on fait de la plate-forme (en termes d'utilisation des ressources serveurs et de transfert de données). Microsoft lui-même a lancé une telle plate-forme d'hébergement pour bases de données. Créer des applications et les porter dans le nuage Mais l'éditeur veut pousser le bouchon encore plus loin. Steve Ballmer, PDG de Microsoft, a dévoilé mercredi dernier lors d'une conférence à Londres la sortie prochaine de ce qu'il a appelé «Windows Cloud» - c'est un nom provisoire. Cet OS est destiné à aider les développeurs à créer des applications Web de type Cloud Computing. Peu de détails techniques sont connus pour l'instant. Disponible «dans le mois», l'os serait indépendant de la plate-forme sur laquelle il est installé : dans l'entreprise, sur le Web ou sur un équipement mobile. Autre indication, l'os autoriserait la réplication des données entre des serveurs éloignés géographiquement. Pour l'instant, a assuré Steve Ballmer, Windows Cloud ne devrait fonctionner que dans des centres de données Windows, puis, peu à peu, dans d'autres centres de données. Amazon répond en proposant... Windows De son côté, Amazon a annoncé ce que certains interprètent comme une réponse à Microsoft : l'environnement Windows, en 32 et en 64 bits, sur sa plate-forme de Cloud Computing EC2. Actuellement en bêta privée, le service devrait être lancé avant la fin de l'année et proposera Microsoft Windows Server et Microsoft SQL Server. De quoi, «déployer des site ASP.NET, faire de l'encodage audio et vidéo, des clusters haute performance et pleins d'autres applications basées sur Windows», assure Amazon. Jusque-là, Amazon proposait des environnements Unix (dont Solaris) et Linux. Sur l'environnement Windows, les services habituels de EC2 seront utilisables. Le mode de facturation du service sera calqué sur les autres environnements (paiement à la demande ou pay-asyou-go). Amazon prévient toutefois que le service Windows devrait être un peu plus cher que les autres, vu le prix des licences Microsoft. Un million de boîtes magiques pour les petits vénézuéliens Durant la récente visite du président du Venezuela au Portugal, les deux pays ont signés plusieurs accords commerciaux, dont la commande d'un millions d'ordinateurs portables de fabrication portugaise à destination des écoles vénézuéliennes. Hugo Chavez a été jusqu'à demander l'installation sur ces machines de la distribution GNU / Linux portugaise Caixa Mágica seule, c'est à dire de ne pas y ajouter Microsoft Windows habituellement installé en double amorçage. Ces ordinateurs sont des Intel Classmate PC, et la distribution Caixa Mágica (nom signifiant Boîte Magique) qui est la plus connue au Portugal, est basée sur Mandriva Linux. Microsoft ouvrira un nouveau centre de R&D en France en e De passage en France, Steve Ballmer, PDG de Microsoft Corp. a annoncé l'implantation de trois "Search Technology Center" en Europe dont un en France. Steve Ballmer, PDG de Microsoft Corp., a annoncé, lors d une conférence de presse à Paris, la création de trois nouveaux "Search Technology Center" en Europe orientés dans la recherche et développement (R&D). L un d entre eux sera situé à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine, un autre à Munich et le dernier à Londres. Le centre de recherche français devrait être opérationnel à partir de mars 2009 et employer à termes une centaine de développeurs. "Microsoft est en train de doubler ses efforts de R&D en Europe", a affirmé Steve Ballmer en rappelant les récentes acquisitions de startup par Microsoft sur le Vieux Continent, comme Musiwave en France. "La recherche est un service clé dans notre portefeuille de produit", a-t-il ajouté. "Microsoft est challenger dans le domaine de la recherche sur Internet et non pas leader". Pour accueillir, Steve Ballmer en France, Christine Lagarde, ministre de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, avait fait le déplacement. André Santini, maire d Issy-les-Moulineaux et secrétaire d Etat chargé de la Fonction publique, a également assisté à cette conférence de presse. Le choix de la ville des Hauts-de-Seine pour l implantation d un Search Technology Center ne s est pas fait par hasard. Microsoft France compte inaugurer son nouveau siège social à Issy-les-Moulineaux dans le courant de l année prochaine. Les grandes comptes européens pensent déjà à Windows 7 Une étude réalisée auprès de grands comptes européens montre que la migration vers Windows Vista ne progresse pas : ils sont seulement 4% à l'avoir adopté. Et 30% des entreprises sondées étudient déjà Windows 7. Au lendemain du mea culpa de Microsoft sur les défauts de Windows Vista, un sondage enfonce le clou, confirmant le taux d'adoption toujours décevant de l'os. Presque deux ans après son arrivée, il reste loin derrière Windows XP dans les entreprises en Europe qui sont 58 % à l'utiliser. Seules 4 % ont installé Vista, a constaté le Corporate IT Forum (Tif) dans son rapport Reality Checker, qui se base sur les réponses de ses membres, tous des grands comptes européens. Les entreprises sont 35 % à se déclarer «pas encore intéressées» par Vista. Elles sont même 12 % à tester encore ou migrer vers Windows XP, contre 5 % pour Vista. Plus intéressant encore, elles sont plus nombreuses à s'informer sur son successeur, Windows 7 (30 %), contre 14% pour Vista. 7 % des entreprises exploitent ainsi toujours Windows Pas d'impératif professionnel justifiant la migration vers Vista Rappelons que Vista est disponible depuis novembre 2006 pour les entreprises. Après une adoption timide tout au long de 2007, des études publiées depuis ont révélé que seulement un quart des entreprises avait l'intention de migrer dans le courant Quant aux autres, pour justifier la décision de ne pas migrer, elles invoquent une absence d'impératifs professionnels qui rendraient l'opération nécessaire. Microsoft rencontre aussi des difficultés avec la dernière version de son navigateur, Internet Explorer 7. Un cinquième des entreprises interrogées, toujours utilisatrices d'ie6, ne se déclarent pas du tout intéressées. Près des deux tiers (65%) utilisent toujours IE 6, contre 4% pour IE 7. Mais 14% assurent le tester actuellement. Enfin près d'un quart des sociétés sondées (23 %) indiquent étudier son successeur IE 8. Sa deuxième version bêta est sortie, avec une mouture finale prévue d'ici la fin de l'année.

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

Qu'est ce que le Cloud?

Qu'est ce que le Cloud? Qu'est ce que le Cloud? Le Cloud computing (informatique dans les nuages) consiste en l'utilisation de données à distance. Les fichiers de l utilisateur se trouve non pas dans son ordinateur personnel

Plus en détail

Présentation. Objectifs 1.1 QU Y A T IL DANS LA BOÎTE? 1.2 L OPEN HANDSET ALLIANCE

Présentation. Objectifs 1.1 QU Y A T IL DANS LA BOÎTE? 1.2 L OPEN HANDSET ALLIANCE 1 Présentation Objectifs Ce chapitre permet de faire connaissance avec Android. Il décrit l organisme chargé de son développement, sa licence, son environnement technologique, pour terminer avec les applications

Plus en détail

Présentation De Janua

Présentation De Janua Présentation De Janua Société de services (SS2L)/éditeur fondée en 2004 à Sophia Antipolis Notre métier : l'expertise Notre crédo : l'open Source Nos prestations : consulting, assistance ponctuelle et

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Windows 10 : le nouvel OS de Microsoft arrive aujourd'hui

Windows 10 : le nouvel OS de Microsoft arrive aujourd'hui Windows 10 : le nouvel OS de Microsoft arrive aujourd'hui Appli et logiciel Microsoft Windows 10 Publié le 29 juillet 2015 07:30 Tour d'horizon de tout ce qui va changer C'est aujourd'hui que Microsoft

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation.

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation. Le disque dur est l'élément permettant de stocker les données de votre ordinateur. Le système d'exploitation ainsi que vos jeux, programmes et documents seront donc stockés sur ce périphérique. Lors de

Plus en détail

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise SUSE Cloud Devenez le cloud provider de votre entreprise Et si vous pouviez répondre plus rapidement aux demandes des clients et saisir immédiatement les opportunités commerciales? Et si vous pouviez améliorer

Plus en détail

Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente

Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente TEMOIGNAGES Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente CONTEXTE Le PMU est le 1er opérateur de

Plus en détail

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents.

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Serveur de partage de documents Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Table des matières Introduction... 3 L existant... 3 Les besoins de l entreprise...

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Canon étend sa plate-forme uniflow aux appareils mobiles La version 5.1 d uniflow est désormais disponible à partir de n importe quel smartphone, tablette ou autre appareil mobile

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information Master 1 Management - filières MPS-IDL Management des Systèmes d Information Un cours de Mathias Szpirglas Maître de Conférences en Sciences de gestion IAE Gustave Eiffel - UPEM mathias.szpirglas@u-pem.fr

Plus en détail

Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux.

Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux. Communiqué de Presse Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux. Le puissant cryptage des dossiers de travail et des

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

emuseum PUBLIEZ VOS COLLECTIONS SUR INTERNET Pourquoi choisir emuseum? Intégration facile avec TMS Puissante fonction de recherche

emuseum PUBLIEZ VOS COLLECTIONS SUR INTERNET Pourquoi choisir emuseum? Intégration facile avec TMS Puissante fonction de recherche emuseum emuseum PUBLIEZ VOS COLLECTIONS SUR INTERNET emuseum est un système de publication Web qui s intègre de façon transparente avec TMS pour la publication d informations sur Internet et les appareils

Plus en détail

BROCHURE DE SOLUTION POLYCOM Polycom Open Telepresence Experience

BROCHURE DE SOLUTION POLYCOM Polycom Open Telepresence Experience BROCHURE DE SOLUTION POLYCOM Polycom Open Telepresence Experience Bénéficiez d'une qualité HD exceptionnelle, d'un coût total de possession réduit et de 50% d'économies sur la bande passante grâce à la

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 1 20 Qu est- ce que le Cloud Computing? définitions applications pratiques

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La gestion des photos avec Windows 10 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : une image enregistrée

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Dossier de presse ATEMIS. Portail de gestion SaaS. Dossier de Presse

Dossier de presse ATEMIS. Portail de gestion SaaS. Dossier de Presse Dossier de presse ATEMIS Portail de gestion SaaS Sommaire Fiche d identité.. Page 3 ATEMIS Business Management Portal..... Page 4 Le marché : l e-business à la portée de tous.... Page 5 L offre produits......

Plus en détail

Une nouvelle référence dans cette année de jubilé

Une nouvelle référence dans cette année de jubilé 64 Pages romandes Une nouvelle référence dans cette année de jubilé Pour ce 25 ème anniversaire, les développeurs ont entièrement reprogrammé le logiciel de gestion ABACUS. Le résultat: une solution de

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec ! Objectif L ÉTUDE Ø Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

Septembre 2015. Résultats du Baromètre DSI 2015 des projets et investissements informatiques

Septembre 2015. Résultats du Baromètre DSI 2015 des projets et investissements informatiques Septembre 2015 Résultats du Baromètre DSI 2015 des projets et investissements informatiques Etude VoxDI 2015: La 3 ème édition de l étude VoxDI, la voix des Décideurs Informatiques, a pour objectif d établir

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 3 mai 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Le cloud computing : du virtuel au réel Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier CARTIERI Animateur Conseil TIC Franck

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Guide de Démarrage. Introduction... 2 Scénarios pour l utilisation de votre procloud@ocim.ch... 2 Scénarios à venir :... 2

Guide de Démarrage. Introduction... 2 Scénarios pour l utilisation de votre procloud@ocim.ch... 2 Scénarios à venir :... 2 Guide de Démarrage Introduction... 2 Scénarios pour l utilisation de votre... 2 Scénarios à venir :... 2 Accès à vos données depuis un navigateur internet... 3 Démarrage... 3 Explorez votre nouvel environnement...

Plus en détail

Logiciels libres. UPDATE ASBL Michael Barchy 26 & 27 janvier 2012

Logiciels libres. UPDATE ASBL Michael Barchy 26 & 27 janvier 2012 Logiciels libres UPDATE ASBL Michael Barchy 26 & 27 janvier 2012 Histoire du logiciel libre La première ébauche de définition du logiciel libre est proposée en février 1986 par la FSF ; un logiciel est

Plus en détail

ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS

ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS Axel François bureau C19 (2eme étage) cours disponibles en pdf sur : www.iut-arles.up.univ-mrs.fr/francois 1 PLAN En Cours : qu'est-ce qu'un ordinateur? à quoi

Plus en détail

IBM Software Demos Tivoli Provisioning Manager for OS Deployment

IBM Software Demos Tivoli Provisioning Manager for OS Deployment De nombreuses entreprises vont être amenées très bientôt à passer à Microsoft Windows Vista. Mais, même les mieux préparées appréhendent la migration vers un nouvel OS. propose une solution aisée,

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

Horizons. L'impact financier du BYOD. 10 points clés de l'étude Cisco IBSG Horizons. Introduction

Horizons. L'impact financier du BYOD. 10 points clés de l'étude Cisco IBSG Horizons. Introduction L'impact financier du BYOD 10 points clés de l'étude Jeff Loucks/Richard Medcalf Lauren Buckalew/Fabio Faria Entre 2013 et 2016, le nombre d'appareils personnels utilisés pour le travail dans les six pays

Plus en détail

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 PROGRAMME DE LA JOURNEE Matinée : Rapide tour de table Présentation des différents OS + notion d anti-virus Guide

Plus en détail

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation Logiciels libres et Open Source Description Un logiciel libre* est en général gratuit. Il est utilisable et modifiable sans notification préalable à son auteur, qui a renoncé à ses droits

Plus en détail

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production Francis Chapelier Infogérance Sélective de Production 2 Programme Qu est ce que l infogérance sélective? Présentation de l Infogérance Sélective de Production (ISP) Quelques références Questions / réponses

Plus en détail

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup Ce document répond aux questions les plus fréquentes sur CA ARCserve Backup r12.5. Pour en savoir plus sur les nouveautés de

Plus en détail

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé www.netexplorer.fr La société Service professionnel, flexible et sécurisé NetExplorer accompagne de nombreux clients au travers d une solution SaaS clé en main développée en interne depuis 2007. NetExplorer

Plus en détail

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers Focus messagerie Particuliers Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client Capacité de stockage de 5Go Protection anti virus et anti spam Possibilité de regrouper tous les comptes de messagerie (Orange,

Plus en détail

Guide de déploiement Mac OS X dans l éducation

Guide de déploiement Mac OS X dans l éducation Guide de déploiement Mac OS X dans l éducation Votre école s apprête à lancer un programme sur Mac, mais vous ne savez pas par où commencer? Les experts de la gestion Apple sont là pour vous aider. Depuis

Plus en détail

Les nouveautés de la suite Windows Live Essentials 2011 (màj)

Les nouveautés de la suite Windows Live Essentials 2011 (màj) Les nouveautés de la suite Windows Live Essentials 2011 (màj) Mise à jour : nos confrères de MessLive.net ont publié un dossier consacré aux nouveautés de la suite Live. Les intéressés pourront notamment

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Exonet Go and Run : étude de l outil l'outil GoogleDrive

Exonet Go and Run : étude de l outil l'outil GoogleDrive Exonet Go and Run : étude de l outil l'outil GoogleDrive Description du thème Propriétés Description Intitulé court Exonet Go and Run Intitulé long Exonet Go and Run : l'outil GoogleDrive La société Go

Plus en détail

Sophos Mobile Encryption pour Android Aide. Version du produit : 1.3

Sophos Mobile Encryption pour Android Aide. Version du produit : 1.3 Sophos Mobile Encryption pour Android Aide Version du produit : 1.3 Date du document : février 2013 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Encryption...3 2 Affichage de la page d'accueil...5 3

Plus en détail

F-Secure, votre partenaire sécurité

F-Secure, votre partenaire sécurité F-Secure, votre partenaire sécurité Société et Offres F-Secure SARL 38/44 rue Jean Mermoz 78 600 Maisons Laffitte Tel. 08 20 00 07 59 - Fax. 08 20 02 55 08 - www.f-secure.fr TVA intracommunautaire : FR

Plus en détail

rendre les réunions simples

rendre les réunions simples rendre les réunions simples Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour commencer à utiliser votre compte de conférence VaaS-t dans les pages suivantes. Guide de démarrage rapide Mise en route Votre

Plus en détail

Présentation du déploiement des serveurs

Présentation du déploiement des serveurs Présentation du déploiement des serveurs OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011 Sommaire Aucun environnement

Plus en détail

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités VIALAR Yoann Année scolaire 2012-2013 Rapport d activités 1 Sommaire 1. Présentation de l entreprise a. Description b. Les activités 2. Les activités dans l entreprise a. Présentation de l activité c.

Plus en détail

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web 1re partie : Naviguer sur le Web D abord, vous devez être connectés à l Internet : abonnement auprès d un fournisseur borne publique Wi-Fi via un réseau de téléphonie (3G, 4G, LTE) À la Grande Bibliothèque,

Plus en détail

Logiciels & systèmes d'exploitation

Logiciels & systèmes d'exploitation Logiciels & systèmes d'exploitation Dominique Lachiver Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/fr/ Juillet 2015 Table des matières

Plus en détail

Gouvernance open source : retour d'expérience. Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris

Gouvernance open source : retour d'expérience. Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris Gouvernance open source : retour d'expérience Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris FLOSS, une réalité Une réalit r alité économique Red Hat est

Plus en détail

LES OUTILS COLLABORATIFS

LES OUTILS COLLABORATIFS LES OUTILS COLLABORATIFS Sommaire : I. Qu est ce qu un outil de travail collaboratif?... 3 II. Types d outils de travail collaboratif :... 3 III. Avantages de certains outils :... 5 IV. Exemples de solutions

Plus en détail

une expérience de 30 ans dans l infrastructure

une expérience de 30 ans dans l infrastructure une expérience de 30 ans dans l infrastructure Contact Presse : Yves CLISSON : Président de TELELOGOS Tél. : 02 41 22 70 00 yclisson@telelogos.com TELELOGOS - 3, avenue du Bois l Abbé Angers Technopole

Plus en détail

Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8)

Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8) Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8) Résumé : Dans le cadre d'un projet personnel encadré, il nous a été demandé de faire une étude sur le nouvel OS de Microsoft et de son possible déploiement

Plus en détail

F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise

F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise Protège l'irremplaçable f-secure.fr Vue d'ensemble Ce document décrit Software Updater, ses fonctionnalités, son fonctionnement,

Plus en détail

Questions fréquemment posées.

Questions fréquemment posées. Questions fréquemment posées. Vous vous posez des questions concernant le passage à Windows 8, les nouveautés et la mise en route? Voici quelques réponses. Cliquez sur la question pour voir la réponse.

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Cable & Wireless renforce la protection de son environnement informatique. Témoignage Windows Server 2003

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Cable & Wireless renforce la protection de son environnement informatique. Témoignage Windows Server 2003 Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Grâce à la gamme de produits Forefront, nous sommes à même d améliorer la sécurité des services orientés clients et ce, pour un

Plus en détail

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr adicloud Votre bureau dans le Nuage >> L Adico vous présente AdiCloud, la solution qui vous permet d avoir la tête dans le Nuage, mais les pieds sur terre. >> AdiCloud est une plateforme de sauvegarde,

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

ESPACE DOCUMENTAIRE VIP

ESPACE DOCUMENTAIRE VIP ESPACE DOCUMENTAIRE VIP LOUNGEDOC Stockez, consultez et partagez vos documents La solution Loungedoc donne une nouvelle dimension à vos documents grâce à un grand nombre de fonctionnalités qui vont révolutionner

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Utiliser un espace de stockage en ligne avec des élèves en situation de handicap.

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Installation de Windows Serveur 2008

Installation de Windows Serveur 2008 Présentation Windows serveur 2008 et Vista ont une partie de code commun. Le noyau de serveur 2008 est une amélioration du noyau de Vista. Ce noyau propose nouvelles fonctionnalités au niveau réseau et

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution de la téléphonie mobile Mobilité Appareils Technologies Smartphones et «feature» phones Connexions

Plus en détail

Sophos Mobile Encryption pour Android Aide. Version du produit : 1.0

Sophos Mobile Encryption pour Android Aide. Version du produit : 1.0 Sophos Mobile Encryption pour Android Aide Version du produit : 1.0 Date du document : septembre 2012 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Encryption...3 2 Affichage de la page d'accueil...4

Plus en détail

Étude comparative de Dimensions CM et de Subversion Comparaison des performances

Étude comparative de Dimensions CM et de Subversion Comparaison des performances Présentation de solution CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES Gestion des processus, changements, configurations, versions et mises en production à partir d'une architecture unique Assistance en vue d'une fusion

Plus en détail

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 5 13. Configurer sa messagerie à l aide de l application Courrier Windows 8 et Windows RT offrent un outil dédié à la messagerie. Cette application, appelée simplement Courrier, vous propose

Plus en détail

Veille technologique - (Windows 8)

Veille technologique - (Windows 8) Veille technologique - (Windows 8) Résumé : Cette veille recense les principales informations concernant ce nouveau système d'exploitation, de façon simpliste. Le but n'étant pas de détailler chaque nouvelle

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 SAS Cost and Profitability Management, également appelé CPM (ou C&P), est le nouveau nom de la solution SAS Activity-Based Management. Cette version

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

MediaWaz. La solution de partage sécurisée de fichiers à destination des professionnels de la communication. www.oodrive.com

MediaWaz. La solution de partage sécurisée de fichiers à destination des professionnels de la communication. www.oodrive.com MediaWaz La solution de partage sécurisée de fichiers à destination des professionnels de la communication www.oodrive.com MediaWaz Gérer et partager les fichiers multimédia n a jamais été aussi simple!

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

Le logiciel libre: une stratégie industrielle? Les modèles économiques autour des logiciels libres

Le logiciel libre: une stratégie industrielle? Les modèles économiques autour des logiciels libres Le logiciel libre: une stratégie industrielle? Les modèles économiques autour des logiciels libres Inna.Lyubareva@telecom-bretagne.eu TELECOM Bretagne, M@rsouin 17.02.2011 Plan de la présentation 1 ère

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

Internet et Mobilité : à l'ordinateur de poche

Internet et Mobilité : à l'ordinateur de poche Mardi 16 mars 2010 Internet et Mobilité : du téléphone t à l'ordinateur de poche Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Philippe Ducellier,

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015.

L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015. 1 L ORDINATEUR DE BUREAU L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015. DEBUTER AVEC WINDOWS 10 / Partie-1 (en 12 points) L unité centrale, (boîtier) contient tous les composants électroniques permettant à l

Plus en détail

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux Tablette vs Portable 1.Intro PC ou tablette? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd hui lorsqu ils veulent acquérir un nouveau matériel, soit pour remplacer de l ancien, mais surtout

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Mise à jour de version

Mise à jour de version Mise à jour de version Cegid Business Version 2008 Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Sommaire 1. A lire avant installation... 3 2. Installer les nouvelles versions des logiciels... 4 Compte

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Le Cloud, qu'il s'agisse d'un Cloud privé proposé par un fournisseur de services gérés (MSP) ou d'un Cloud public tel que Microsoft

Plus en détail

Plates-formes pour l'enseignement à distance des Réseaux Locaux Industriels au pôle AIP-Priméca Rhône- Alpes Ouest

Plates-formes pour l'enseignement à distance des Réseaux Locaux Industriels au pôle AIP-Priméca Rhône- Alpes Ouest Plates-formes pour l'enseignement à distance des Réseaux Locaux Industriels au pôle AIP-Priméca Rhône- Alpes Ouest Jean-Paul Calvier, ingénieur du Pôle AIP Priméca Rhône-Alpes Ouest, Pascale Coquard, ingénieur

Plus en détail