Fédération Française d'etudes et de Sports Sous-Marins Commission Nationale de TIR SUR CIBLE SUBAQUATIQUE. Tir sur Cible Subaquatique

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fédération Française d'etudes et de Sports Sous-Marins Commission Nationale de TIR SUR CIBLE SUBAQUATIQUE. Tir sur Cible Subaquatique"

Transcription

1 Fédération Française d'etudes et de Sports Sous-Marins Tir sur Cible Subaquatique Règlement Général Rev Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 1 sur 19

2 SOMMAIRE Article 1 - DEFINITION 4 Article 2 - ORGANISATION JURY LE DIRECTEUR DE COMPETITION LE COMMISSAIRE AU DEPART ou STARTER LE JUGE CHRONOMETREUR LE JUGE AU PAS DE TIR LE ou LES JUGES AUX IMPACTS LE PREPOSE A LA SAISIE INFORMATIQUE DES RESULTATS LE JUGE AU CONTROLE DES ARBALETES LE CAPITAINE D EQUIPE LE PREPOSE AU REMPLACEMENT DES CIBLES (facultatif)..5 Article 3 - LIEU DE PRATIQUE.. 6 Article 4 - TYPES ET PROGRAMMATION D UNE COMPETITION Types de compétitions Programmation d une compétition.6 Article 5 - EQUIPEMENT INDIVIDUEL Arbalète Flèche Systèmes de visée Autre équipement....7 Article 6 - MATERIEL COLLECTIF (Ensemble de tir) Plastron et contre-plastron Autocollant Cible Porte-cible Fenêtre de tir Gueuse ou ventouse...8 Article 7 - CONCURRENTS Catégories Inscription aux compétitions 9 Chaque équipe doit présenter avant la compétition.9 Article 8 - SECURITE..9 Article 9 - RESPONSABILITE 10 Article 10 - DEROULEMENT DE LA COMPETITION Epreuves Déroulement Enregistrement des résultats Incidents de tir Disqualification Réclamations Article 11 - Cas non prévus.. 12 TIR DE PRECISION Définition Déroulement Pénalités Calcul des points Classement 13 BIATHLON Définition Déroulement Pénalités Calcul des points Classement.. 14 Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 2 sur 19

3 SUPER BIATHLON Définition Déroulement Bonifications Pénalités Calcul du résultat Classement Podium. 16 RELAIS SUBAQUATIQUE Définition Aménagement de la zone de relais Déroulement Pénalités Classement 17 CLASSEMENT DU COMBINE Calcul des points pour l épreuve de Précision Calcul des points pour l épreuve de Biathlon Calcul des points pour l épreuve de Super Biathlon Calcul des points pour le classement Combiné Classement 18 ANNEXE 1 - Liste d arbalètes Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 3 sur 19

4 Article 1 - DEFINITION Par tir sur cible subaquatique, on entend une discipline effectuée en apnée, par un nageur muni d un équipement défini à l article 5, et dont l autonomie dépend exclusivement de la capacité physique dudit nageur. Le tir sur cible subaquatique et les compétitions sont accessibles aux personnes handicapées physiques. Les règles applicables dans le cadre du tir loisir sont celles formulées pour les entraînements. Les tireurs affiliés à la FFESSM peuvent exercer leur activité dans les conditions définies par le règlement CMAS. Article 2 - ORGANISATION L organisation d un entraînement est constituée au minimum de l encadrement suivant : Une personne ayant les prérogatives d encadrement du Tir sur Cible subaquatique. Elle doit veiller et faire respecter la réglementation fédérale et locale (règlement interne du lieu d entraînement), Elle prendra toutes les dispositions nécessaires en cas d accident. L organisation d une compétition inscrite au calendrier national (hors championnat de France) est constituée au minimum de l encadrement suivant : Un directeur de compétition, Un commissaire aux départs (starter), Un chronométreur par pas de tir, Un juge au pas de tir, par fenêtre de tir, Un juge impacts, Un préposé à la saisie informatique des résultats, Un juge au contrôle des arbalètes, Un capitaine par équipe, En option : un préposé aux remplacements des cibles. L un des juges doit posséder un titre de juge fédéral. 2.1 JURY Composition du jury : Le directeur de compétition, Les Juges Fédéraux, Avec consultation des Capitaines d équipes. Compétence du jury : interpréter et faire respecter ce qui est établi dans le règlement général et règlement particulier, décider et résoudre tous les cas omis. Les décisions du jury sont sans appel. En cas d égalité des voix lors d une divergence d opinion, la voix du directeur de compétition est prépondérante. Le vote des juges se fait à bulletins secrets. Le jury se réunit à la fin des séries de l épreuve. 2.2 LE DIRECTEUR DE COMPETITION Il veille à ce que la compétition se déroule selon les règlements, Il désigne les différentes charges, Il annonce l ouverture et la fin de la rencontre, Il coordonne les actions pour garantir la sécurité des concurrents. 2.3 LE COMMISSAIRE AU DEPART ou STARTER Il donne le départ de chaque série, après que les chronométreurs et juges au pas de tir se soient mis à ses ordres. Il laisse 2 minutes aux participants de chaque série pour la préparation de leur pas de tir, sauf en cas d incident. 2.4 LE JUGE CHRONOMETREUR Juge ayant pour mission la mesure des temps de parcours effectués par les compétiteurs. Durant les épreuves il contrôle le déplacement du compétiteur de sa ligne d eau. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 4 sur 19

5 Il veille à ce que le compétiteur effectue un départ correct. Il mesure les temps. Il inscrit sur la cible le temps au 1/100 de seconde près et les pénalités. Il veille à la sécurité du concurrent et, en cas d incident, donne l alerte au commissaire au départ. 2.5 LE JUGE AU PAS DE TIR Juge ayant pour mission de surveiller la zone de tir. Il vérifie les dépassements de la flèche au niveau de la fenêtre de Tir. Il contrôle l extraction de la flèche. Il comptabilise les tirs et les impacts. Il comptabilise les pénalités. Il communique ces informations aux responsables des cibles (Chronométreurs). 2.6 LE OU LES JUGES AUX IMPACTS Juges ayant pour mission la notification des points sur la cible. Ils réceptionnent les cibles. Ils manœuvrent le gabarit de contrôle, la pige entièrement enfoncée, pour définir la valeur des tirs. Ils inscrivent, sur la cible, les résultats. 2.7 LE PREPOSE A LA SAISIE INFORMATIQUE DES RESULTATS Il a pour mission l administration de la compétition. Il enregistre les compétiteurs. Il prépare les séries. Il inscrit les résultats et les pénalités sur un support papier ou informatique. Il diffuse les résultats après chaque épreuve. 2.8 LE JUGE AU CONTROLE DES ARBALETES Il a pour mission la vérification, avant l'ouverture de la compétition, de la conformité des arbalètes présentées par les compétiteurs. Il vérifie la conformité de la pointe de la flèche. Il vérifie la liaison entre la flèche et l arbalète. Il vérifie le fonctionnement du mécanisme de déclenchement. Il vérifie l état des sandows (si l arbalète en est équipée). Il vérifie tout autre point lui permettant de s assurer que l arbalète est en conformité avec le règlement. Après ces contrôles il y appose une marque d'approbation. Pendant la durée de toute la compétition il peut demander à revérifier une arbalète et, en cas de doute, il peut demander un tir à vide (distance réglementaire + 1,5 m). 2.9 LE CAPITAINE D EQUIPE OU SON SUPPLEANT Il représente son équipe auprès de l organisation. Il communique les informations diffusées par l organisation auprès de ses compétiteurs. Il est le seul autorisé à se rendre à la table de pigeage. Il signe, à la table de pigeage, les cibles de ses compétiteurs. Il sert de porte-parole à un compétiteur pour poser une réclamation. Au Championnat de France, si dans une équipe il n y a que deux compétiteurs, l un peut être capitaine LE PREPOSE AUX REMPLACEMENTS DES CIBLES (facultatif) Il n intervient que sur ordre du Starter. Il enlève la cible et la transmet au chronométreur, puis la remplace par celle du concurrent suivant. En ouverture de la compétition, une présentation de l équipe d arbitrage sera faite aux compétiteurs ou aux capitaines d équipes. Le directeur de compétition présentera l organisation de la compétition. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 5 sur 19

6 Article 3 - LIEU DE PRATIQUE Les entraînements se déroulent exclusivement en carrière, ballastière ou piscine. Les dimensions et l aménagement des zones de tir sont laissés à l appréciation de l encadrement qui respectera les règles fondamentales de sécurité. Les compétitions se déroulent exclusivement en carrière, ballastière ou piscine. La profondeur au niveau du portecible est comprise entre 1,5 et 5 mètres. Les dimensions ne doivent pas être inférieures à 10 m sur 20 m. La distance séparant deux porte-cibles doit être au minimum de 2,5 mètres. Ils doivent être situés au minimum à 1,25 m des murs. (Pour une piscine de 10 m de large : 4 porte - cibles maximum). Ligne d eau 10 ou 15 m 1,5 à 5 m 3 ou 4 m Mini 1,5 m Mini 1,25 m Mini 2,5 m Mini 10 m Mini 20 m Tolérance dans les mesures ± 10cm Article 4 - TYPES ET PROGRAMMATION D UNE COMPETITION 4.1 Types de compétitions Club, inter club, départementale, régionale, nationale. 4.2 Programmation d une compétition Pour qu une compétition soit reconnue (quel que soit son type), elle doit être inscrite sur le calendrier national mis à jour par la commission nationale. Cette inscription doit être faite avant le 31 décembre de la saison en cours auprès de la commission nationale. Seules les compétitions inscrites dans ce calendrier seront reconnues pour le classement national (voir article 10). Toute modification de date doit être notifiée par écrit, au moins 21 jours avant celle-ci, à la commission nationale. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 6 sur 19

7 Article 5 - EQUIPEMENT INDIVIDUEL Il est permis aux concurrents l emploi des matériels suivants : 5.1 Une arbalète (voir ANNEXE - 1) Elle doit être mise en œuvre par la seule force musculaire du concurrent, à l exclusion de toute aide extérieure. Elle doit être de type commercial ainsi que l ensemble de ses composants, à sandows et fût métallique d un diamètre inférieur ou égal à 28 mm, d une longueur inférieure ou égale à 1 m, sans appareil ni marque de visée non d origine. Aucune modification ne peut être faite à l exception du changement de sandows, d obus, de fil avec la possibilité de l équiper d un amortisseur d une longueur inférieure ou égale à 20 cm qui se positionne à la tête de l arbalète et de mettre une protection au talon de chargement sur la poignée. Ses modifications ne doivent pas altérer la sécurité. L installation et l utilisation de tout dispositif ou source électrique sur l arbalète sont interdites. La longueur totale des différentes portions de guide flèche (tête, fût et crosse) doit être inférieure ou égale à 20 cm (par tronçon de 6 cm maximum). 5.2 La flèche Elle doit être dépourvue d ardillon, d une longueur n excédant pas 1,50 m, et d un diamètre inférieur ou égal à 6,7 mm. Elle est obligatoirement reliée à l arbalète par un fil, sans ajout d élément de lestage ou de flottabilité, suffisamment solide pour résister à un tir hors cible. La portée maximale de la flèche, ne doit pas excéder la distance de tir réglementaire plus 1,50 m. Son extrémité doit être suffisamment pointue pour pénétrer facilement dans le plastron et s inscrire dans les cotes du schéma suivant. (Une extrémité plate ou ronde explose l arrière du plastron et interdit tout contrôle au gabarit de pigeage). La pointe de la flèche doit respecter les contraintes suivantes : Distance entre la base du cône et l extrémité 11 mm mini. Angle 30 maxi. Exemple : flèche diamètre = 6,5 mm D = 6,5 mm 12 mm Exemple : flèche diamètre = 6 mm D = 6 mm 11 mm Autre équipement : Ceinture lestée, vêtement protecteur, palmes, masque, tuba, gants, lests, flotteur lesté et protections diverses. A l issue de son épreuve, l ensemble du matériel doit être retiré pour ne pas gêner le compétiteur suivant. Le compétiteur est responsable de sa zone de tir pendant l épreuve, y compris des déplacements volontaires ou involontaires des équipements constituant l ensemble de tir. Les tirs sont effectués sans aucun appui du ou des bras manipulant l arbalète ; cette position doit être sans équivoque. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 7 sur 19

8 Article 6 - MATERIEL COLLECTIF (Ensemble de tir) 6.1 Plastron et contre-plastron Plaque de polyuréthane ou polystyrène extrudé de 30 cm sur 30 cm et de 3 cm d épaisseur. 6.2 Autocollant Feuille adhésive comportant cinq visuels. A chaque zone du visuel correspond un nombre de points : Zone et couleur Diamètre de zone Points Détail du visuel Centre noir (mouche) 10 mm Couronne blanche 10 mm à 30 mm Couronne noire 30 mm à 50 mm Couronne blanche 50 mm à 70 mm & 70 mm à 90mm Pour les épreuves aux points (Précision, Biathlon), un gabarit de pigeage millimétré permet de déterminer avec précision la valeur de l impact. Pour les épreuves au temps (Super Biathlon et relais), les visuels de l autocollant servent de références. En cas d impacts tangents le gabarit de pigeage devra être utilisé pour déterminer avec précision si l impact est inscrit dans la zone valide. Pour le pigeage, en cas de lecture entre deux graduations, on arrondit toujours au point inférieur. Les points sont attribués selon la distance, en mm, du centre de l impact au centre de la mouche (570 points). Puis retrait de 6 points par mm jusqu à 5 mm du centre (540 points) puis retrait de 3 points par mm jusqu à 48 mm du centre (411 points). 6.3 Cible C est l ensemble constitué de l autocollant fixé sur un plastron. (1) Contre Plastron (1) Plastron (2) Autocollant (3)Visuel 6.4 Porte-cible (4)Cible Celui-ci doit pouvoir supporter une cible et un contre-plastron. L axe de la cible doit être situé à 70 cm du sol (tolérance + ou 2 cm). Le piètement du porte-cible devra assurer la stabilité de l ensemble et être équipé d un revêtement de protection. Il doit être équipé d un voyant de dépassement de la fenêtre de tir, dans sa partie supérieure. 6.5 Fenêtre de tir Elle est matérialisée au sol par un tube en forme de «T» dont la barre transversale, située à 3 m, délimite la distance de tir. 6.6 Gueuse ou Ventouse Elle doit assurer le maintien du compétiteur au fond du bassin. Elle doit être recouverte dans sa partie inférieure d une protection antidérapante. La hauteur maximale de sa poignée ne doit pas dépasser 25 cm. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 8 sur 19

9 Article 7 - CONCURRENTS 7.1 Catégories d âges: POUSSINS 8 à 9 ANS Pas de compétitions, BENJAMINS 10 à 11 ANS Uniquement avec Arbalète d Initiation, protégée par un embout type Blunt. MINIMES 12 et 13 ANS Niveau de compétence : Tireur d or. Aller et retour en surface respiré sont autorisés. Propulsion uniquement par les palmes, pour l aller. CADETS 14 et 15 ANS Niveau de compétence : Tireur Niveau 1 JUNIORS 16 et 17 ANS Niveau de compétence : Tireur Niveau 1 SENIORS 18 à 34 ANS Niveau de compétence : Tireur Niveau 1 MASTERS 35 et + Niveau de compétence : Tireur Niveau 1 Pour participer aux compétitions les participants doivent être âgés d au moins 12 ans révolus le premier jour de la compétition. Un compétiteur se positionne dans la catégorie correspondant à son âge, le 16 septembre et valable toute la saison, sauf pour les minimes qui accèdent à la compétition dès l âge de 12 ans. Le Championnat de France est réservé aux catégories CADETS, JUNIORS, SENIORS et MASTERS. Un critérium «MINIMES». Un critérium «JEUNES» regroupant Minimes, Cadets et Juniors La définition d une épreuve peut permettre le regroupement de plusieurs catégories d âge et donner lieu à des dénominations particulières : - regroupement des catégories d âge benjamin et minime : catégorie «Jeunes Espoirs» ; - regroupement des catégories d âge cadet, junior et sénior : catégorie «Élites» ; Lorsque des catégories d âge font l objet de regroupements, ceux-ci sont précisés dans le règlement spécifique de la compétition Sur-classement : Un compétiteur benjamin ou minime ne peut en aucun cas obtenir un sur-classement. Un junior peut être surclassé en senior sur présentation d un certificat médical et d une autorisation parentale. De façon générale, le sur-classement se fait vers la catégorie supérieure, sauf pour les Masters, qui peuvent se surclasser en Seniors Validité d un sur-classement : Un sur-classement est valable pour la totalité de la saison en cours. Il est demandé en début de saison sportive. 7.2 Inscription aux compétitions : Chaque équipe doit présenter avant la compétition : La liste nominative des compétiteurs et du capitaine avec âges et n de licences. Les licences fédérales en cours de validité, avec la souscription de l assurance compétition et les certificats médicaux autorisant la pratique de la discipline en compétition. La compétition est ouverte aux équipes mixtes. Article 8 - SECURITE Il appartient en premier lieu au responsable de la piscine de veiller au respect des normes de sécurité et d hygiène habituellement en vigueur dans l établissement (douches, pédiluves, chaussures, etc.). L organisation met à la disposition du secouriste ou du médecin les matériels de secours. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 9 sur 19

10 Le directeur de la compétition, accompagné du secouriste ou du médecin, doit s assurer que les matériels mis en œuvre satisfassent aux normes de sécurité. Article 9 - RESPONSABILITE La garantie de responsabilité civile est couverte par l assureur de la FFESSM. Les propres dommages des licenciés de la F.F.E.S.S.M. sont pris en charge par le fait de la souscription obligatoire à l assurance individuelle complémentaire. Article 10 - DEROULEMENT DE LA COMPETITION Pour les MINIMES, CADETS, JUNIORS, SENIORS et MASTERS les fenêtres de tir sont à une distance de 3 mètres de la cible Epreuves : Trois épreuves individuelles et une épreuve par équipe constituent la compétition. Individuelle : Une épreuve de précision. Une épreuve de biathlon. Une épreuve de super biathlon. Par équipe : Une épreuve de relais. Sont communs à ces quatre épreuves : La mise en place des ensembles de tir (Voir article 6). Un dispositif lumineux par porte-cible, sur son sommet, permettant au juge-arbitre au pas de tir de signaler le dépassement de la pointe de la flèche au-delà de la fenêtre de tir Déroulement Chaque concurrent a un numéro. Il vient se positionner derrière la ligne d eau de départ, conformément aux ordres du starter. Deux minutes (sauf incident) de préparation sont accordées pour : Régler la gueuse, Placer la cible (le transfert de cible peut être réalisé par un préposé aux cibles), et retourner derrière la ligne d eau de départ. Les chronomètres sont déclenchés sur ordre du starter qui indique le temps restant à 30 secondes, qui permet l armement de l arbalète, puis 10 secondes puis décompte des secondes 5, 4, 3, 2, 1, TOP. La tête du compétiteur ne doit pas franchir la ligne de départ avant la fin du décompte. En cas de franchissement une pénalité (appelée «départ volé») sera inscrite sur le plastron par le juge chronométreur. Le chronomètre est arrêté quand la tête du compétiteur sort de l eau, derrière la ligne de départ, après avoir fait le signe OK. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 10 sur 19

11 Le compétiteur doit revenir avec son arbalète (fût et flèche), sous peine d élimination. Après chaque épreuve, le compétiteur rejoint sa ligne de départ et attend l ordre du starter pour retirer sa cible Enregistrement des résultats Le chronométreur inscrit sur la cible le temps réalisé au 100 ème de seconde. Le juge au pas de tir lui notifie aussitôt les éventuelles pénalités qui seront inscrites sur le plastron ainsi que les éventuels départs volés. Les pénalités peuvent se cumuler. Un officiel transmet alors le plastron au juge aux impacts, qui procède à la lecture des points à l aide d un gabarit de pigeage agréé en présence du capitaine d équipe concerné. Il inscrit le score sur la cible et notifie au préposé à la saisie informatique des résultats le score, et le temps au 100 ème de seconde. Le capitaine d équipe signe alors la cible pour approbation Incidents de tir En cas de casse de matériel : Il est possible de réparer, sans décompte de temps et sans assistance. Deux situations sont à envisager : En surface : Réparation possible, mais impérativement derrière la ligne de départ. En immersion : La flèche n est pas partie : Après avoir désarmé son arbalète, le concurrent peut remonter en surface ou revenir en apnée suivant l épreuve et la catégorie, derrière la ligne de départ pour réparer. Si le porte-cible a bougé, il appartient au concurrent de le replacer sans décompte de temps. Aucune arbalète ne peut être remplacée pendant la durée de l épreuve. Abandon obligatoire pour tout incident non réparable interdisant la poursuite de l épreuve, avec enregistrement des tirs réalisés (valable uniquement pour l épreuve de précision). Aucun tir sur le montant du porte-cible ou hors plastron ne donne droit à un tir supplémentaire Disqualification Pour atteinte à l esprit sportif. Pour non-respect de la sécurité. Pour non-respect d un juge. Pour un tir effectué avec un fil ou un élastique cassé. Attention! Toute flèche qui partirait en dehors de la limite du couloir de tir entraînera la disqualification du compétiteur. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 11 sur 19

12 10.6 Réclamations Les capitaines disposent de 30 mn après l'annonce, faite par le starter, de l'affichage des résultats pour déposer une réclamation. En cas de contestation, et dans la limite de ces 30 mn, le capitaine peut présenter une réclamation par écrit au jury. En même temps que la réclamation, il doit verser une caution de 50 euros, qui restera au profit de l organisation si cette réclamation est considérée non justifié. Dans le cas contraire, cette somme sera restituée. Article 11 - Cas non prévus En cas de difficulté sur l interprétation d une disposition du présent règlement, le jury reste souverain. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 12 sur 19

13 1 - Définition TIR DE PRECISION L épreuve de précision consiste à réaliser dix tirs dans une cible à 5 visuels (deux tirs par visuel), avec le même matériel, en un temps maximum de 10 minutes pour les 10 tirs. La ligne de départ est située à 15 mètres (+ ou - 10 cm) du centre de la cible (Voir schéma Article 3). Aller et retour en surface respiré sont autorisés. Propulsion uniquement par les palmes, pour l aller. 2 - Déroulement Après chaque tir, le compétiteur récupère sa flèche dans l'axe de pénétration de celle-ci, touche le plastron, remonte à la surface, réarme son arbalète orientée dans la direction du porte-cible et se prépare au tir suivant. Il est interdit de tirer à partir de la surface de l eau. Le compétiteur peut, après son tir et avant de récupérer sa flèche, remonter à la surface. 3 - Pénalités En cas de dépassement du temps, le plus mauvais tir sera refusé. Si plus de 10 impacts sont relevés sur le plastron, le score sera amputé du ou des meilleurs impacts supplémentaires. Si plus de 10 tirs (déclenchements) sont comptabilisés, le score sera amputé du ou des meilleurs impacts. Si plus de 2 impacts sont relevés sur le même visuel, seul les deux meilleurs impacts seront retenus. 50 points amputeront le score : Pour chaque tir effectué lampe témoin allumée (dépassement de fenêtre de tir). Pour chaque extraction de flèche dont l axe de pénétration serait dévié. Pour chaque non toucher de cible. Pour un «départ volé». Pour armement avant le décompte du Starter à 30 secondes. 4 - Calcul des points A chaque impact, correspond un nombre de points, ce nombre de points est mesuré à l aide du gabarit de pigeage agréé. Après déduction des pénalités éventuelles, la somme des points détermine le score final. Il n y a pas de points négatifs. 5 - Classement Le classement individuel est établi du score le plus élevé, premier classé, au score le plus faible, dernier classé. Les scores identiques seront classés ex æquo. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 13 sur 19

14 1 - Définition BIATHLON L épreuve de biathlon subaquatique consiste à réaliser, avec le même matériel, trois parcours aller-retour en apnée en un temps maximum de 10 minutes. A chaque parcours est effectué un tir sur une cible à 5 visuels. Le compétiteur choisit 3 des 5 visuels et effectue un tir par visuel. La ligne de départ est située à 15 mètres (+ ou - 10 cm) du centre de la cible (Voir schéma Article 3). Pour les compétiteurs classés en catégorie cadets et juniors, le retour en surface respiré est autorisé. Pour les catégories minimes : Aller et retour en surface respiré sont autorisés. Propulsion uniquement par les palmes, pour l aller. 2 - Déroulement Après chaque tir, le compétiteur récupère sa flèche dans l'axe de pénétration de celle-ci, touche le plastron, retourne derrière la ligne de départ, réarme son arbalète orientée dans la direction du porte-cible et se prépare au tir suivant. 3 - Pénalités En cas de dépassement du temps, le plus mauvais tir sera refusé. Si plus de 3 impacts sont relevés sur le plastron, le score sera amputé du ou des meilleurs impacts supplémentaires. Si plus de 3 tirs (déclenchements) sont comptabilisés, le score sera amputé du ou des meilleurs impacts supplémentaires. Si plus de 1 impact est relevé sur le même visuel, seul le meilleur impact sera retenu. 50 points amputeront le score : Pour chaque tir effectué lampe témoin allumée (dépassement de fenêtre de tir), Pour chaque extraction de flèche dont l axe de pénétration serait dévié, Pour cible non touchée de la main, Pour un «départ volé». Pour armement avant le décompte du Starter à 30 secondes. 4 - Calcul des points A chaque impact correspond un nombre de points. Ce nombre de points est mesuré à l aide du gabarit de pigeage agréé. Le score final est obtenu par : ((Score cible - (temps en secondes x 2)) x 3) - pénalités Il n y a pas de point négatif. Exemple : Score cible Temps : 2 mn 30 s (150 secondes) x Score brut 1170 Coeff Epreuve x pénalité 50 points - 50 Total = 3460 points 5 - Classement Le classement individuel est établi du score le plus élevé, premier classé, au score le plus faible, dernier classé. Les scores identiques seront classés ex æquo. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 14 sur 19

15 1- Définition SUPER BIATHLON L épreuve de super biathlon subaquatique consiste à réaliser, avec le même matériel, 5 parcours aller-retour en apnée, en un temps maximum de 10 minutes. A chaque parcours est effectué 1 tir sur une cible à 5 visuels (1 tir par visuel). La ligne de départ est située à 10 mètres (+ ou - 10 cm) du centre de la cible (Voir schéma Article 3). Pour les compétiteurs classés en catégorie cadets et juniors, le retour en surface respiré est autorisé. Pour les catégories minimes : Aller et retour en surface respiré sont autorisés. Propulsion uniquement par les palmes, pour l aller. Cette épreuve comporte au minimum une qualification, une demi-finale et une finale, ces sélections sont issues des meilleurs classements. 2.1 Déroulement Après chaque tir, le compétiteur récupère sa flèche dans l'axe de pénétration de celle-ci, touche le plastron, retourne derrière la ligne de départ, réarme son arbalète orientée dans la direction du porte-cible et se prépare au tir suivant. Le compétiteur doit effectuer ses 5 tirs dans la cible. Son parcours est validé si et seulement si tous les visuels comprennent au maximum 1 impact et, qu'au minimum 3 visuels aient un impact compris dans les zones des (570 à 471). (Contrat cible) En cas d impact tangent à cette zone, l utilisation du gabarit de pigeage sera requis et seront comptés comme valides les impacts dont la valeur est supérieure ou égale à 471 points. 2.2 Déroulement de la qualification, HORS Championnat de France Uniquement lors de la qualification, au delà des 5 tirs, le compétiteur peut effectuer 2 parcours supplémentaires, dans la limite du temps maximum, s il juge ne pas avoir validé son parcours. Le nombre de parcours effectués, lors de la qualification, sera inscrit sur le plastron. Il n y a pas de bonification au delà de 5 tirs. 3- Bonifications Au-delà des 3 impacts obligatoires (zone supérieure ou égale à 471 points), dans le cas de 5 tirs maximum, tout impact supplémentaire dans cette zone donne droit à une bonification de 3 secondes, qui sera déduite du temps de l épreuve. 4- Pénalités 5 secondes viendront s additionner au temps final : Pour chaque tir effectué lampe témoin allumée (dépassement de fenêtre de tir), Pour cible non touchée de la main, Pour extraction de flèche non conforme, Pour un «départ volé», Pour armement avant le décompte du Starter à 30 secondes, Pour deux impacts valides dans un visuel, en cas de parcours supplémentaires, Elimination si plus de 5 déclenchements lors des sélections autres que la qualification. 5- Calcul du résultat Le résultat exprimé en temps est obtenu en retranchant les bonifications et en additionnant les pénalités. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 15 sur 19

16 Exemple : Pour un parcours réalisé en 2 mn 20 s (deux minutes et vingt secondes) : avec une bonification, le résultat sera 2 mn 20 s 3 s = 2 mn 17 s avec 1 pénalité, le résultat final sera 2 mn 17 s + 5 s = 2 mn 22 s (c est à dire 142 secondes) Ce résultat est appelé temps compensé. Temps du parcours (à convertir en secondes) 2 mn 20 s 140 Nombre d'impacts 4-3 Pénalités 1 +5 Temps compensé 2 mn 22 s (c est à dire 142 secondes) Classement Il se fait par le temps, en additionnant les pénalités et en retranchant les bonifications. Ne sont pris en compte dans le classement que les compétiteurs ayant effectué un parcours valide. Le classement individuel de la finale est établi à partir du meilleur temps, (premier classé), au moins bon temps, (dernier classé). Les temps identiques seront classés ex æquo. 7- Podium Il concerne les 3 premiers de la finale. Si un ou plusieurs compétiteurs n ont pas réalisé un parcours valide, ils seront classés après ceux qui ont rempli le contrat et selon les temps réalisés lors de la demi-finale. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 16 sur 19

17 1 - Définition RELAIS SUBAQUATIQUE Le relais subaquatique est une épreuve par équipe constituée de 4 compétiteurs, pouvant être mixte, du même club ou du même comité qui se relaient sur un parcours chronométré type super biathlon avec un contrat cible à remplir. La ligne de départ est située à 15 mètres (+ ou - 10 cm) du centre de la cible (Voir schéma Article 3). Chaque compétiteur doit exécuter 2 tirs non consécutifs sur une cible à 4 visuels (le visuel central ayant été occulté). Le contrat est rempli quand l'équipe a réalisé 8 impacts, soit 2 impacts par visuel, compris au minimum dans la zone des 411 points. Le temps maximal pour cette épreuve est de 10 minutes. Le parcours aller-retour s'effectue en apnée. Pour les compétiteurs classés en catégorie cadets et juniors, le retour en surface respiré est autorisé. Pour les catégories minimes : Aller et retour en surface respiré sont autorisés. Propulsion uniquement par les palmes, pour l aller. 2- Aménagement de la zone de relais Cette zone doit être matérialisée pour permettre la préparation du compétiteur. Une zone d attente doit être contiguë à la zone de relais pour accueillir les autres compétiteurs. Cette zone de relais est strictement réservée au passage du relais. Ne pourront s y trouver simultanément que le compétiteur prêt à partir et le compétiteur revenant de son parcours. Ce dernier devra quitter cette zone pour y laisser entrer le compétiteur suivant. 3- Déroulement Le 1er compétiteur, et seulement lui, se place dans la "zone de relais", muni d une arbalète. Il commence l épreuve sur ordre du starter. Il touche le plastron, en retirant sa flèche. Pendant le parcours, le compétiteur suivant, et seulement lui, prend place à son tour dans la "zone de relais", avec une arbalète désarmée. Après avoir effectué son parcours, le compétiteur en course revient dans la "zone de relais", passe le relais en frappant, de sa main, la main hors de l'eau du compétiteur suivant. Ce n'est qu'après le passage du relais que le compétiteur suivant peut armer son arbalète orientée dans la direction du porte-cible, puis effectuer son parcours. Si un tir ou plusieurs sont ratés, un ou plusieurs passages supplémentaires peuvent être réalisés pour remplir le contrat. Si une arbalète est hors service (cassée), un passage supplémentaire par le concurrent suivant, peut être réalisé pour remplir le contrat. L'arrêt du chronomètre intervient lorsque le dernier compétiteur (revenu dans la "zone de relais") signale au chronométreur, par le signe de plongée OK, que l'équipe a réalisé son contrat. 4- Pénalités 5 secondes viendront s additionner au temps final : Pour chaque tir effectué lampe témoin allumée (dépassement de fenêtre de tir), Pour cible non touchée de la main, Pour extraction de flèche non conforme, Pour un «départ volé» et pour passage de relais dans l eau, Pour armement avant le décompte du Starter à 30 secondes. 5- Classement Le score est établi par le temps en seconde plus les pénalités. Le classement des équipes est établi (pour autant que le contrat ait été rempli), du meilleur temps (premier classé), au moins bon temps (dernier classé) (pénalités ajoutées). Les temps identiques seront classés ex æquo. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 17 sur 19

18 CLASSEMENT DU COMBINE Le combiné est un classement représentatif de l ensemble des épreuves individuelles : 1 - Calcul des points pour l épreuve de Précision : On prend directement le résultat en points obtenu au cours de l épreuve, exemple : 5250 points. 2- Calcul des points pour l épreuve de Biathlon : On prend directement le résultat en points obtenu au cours de l épreuve, exemple : 3264 points. 3- Calcul des points pour l épreuve de Super Biathlon : On retient le meilleur temps compensé de la meilleure des manches validées. Un capital de 5000 points est attribué au temps de référence. Si le temps compensé du compétiteur est supérieur au temps de référence, chaque seconde supplémentaire diminue le capital de 3 points. Si le temps compensé du compétiteur est inférieur au temps de référence, chaque seconde supplémentaire augmente le capital de 3 points. Ce qui donne la formule de calcul suivante : 5000 points + (3 points x (temps de référence - temps compensé)) Le temps de référence (en secondes) est de 1 min 30 s Le temps compensé (en secondes) est égal au temps réalisé plus les pénalités moins les bonifications. Exemple : Pour un parcours réalisé en 2 mn 20 s (deux minutes et vingt secondes) : avec une bonification, le résultat sera 2 mn 20 s 3 s = 2 mn 17 s avec 1 pénalité, le résultat final sera 2 mn 17 s + 5 s = 2 mn 22 s (c est à dire 142 secondes) Pour cet exemple le temps compensé est 2 mn 22 s soit 142 secondes et le temps de référence de 1 mn 30 s soit 90 secondes Le score est égal à : (3 x (90-142)) = 4844 points 4- Calcul des points pour le classement combiné Le classement combiné est obtenu en additionnant les points des épreuves suivantes : Précision => 5250 points Biathlon => 3264 points Super Biathlon => 4844 points Total points Il n y a pas de point négatif. 5- Classement Le classement combiné est établi du score le plus élevé, (premier classé) au score le plus faible, (dernier classé). Les scores identiques seront classés ex æquo. Un classement national de chaque catégorie est mis à jour à l issue de chaque rencontre officielle programmée dans le calendrier national. Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 18 sur 19

19 ANNEXE 1 - LISTE D ARBALETES Les arbalètes ci-dessous ont été homologuées par la Commission Tir sur Cible : Beuchat : Marlin : longueur 95 cm Mondial Compétition : longueur 90 et 100 cm Imersion : Challenger : longueur 90 et 100 cm Concept Inox : longueur 95 cm Concept Inox Essentiel : longueur 95 cm Mares : Viper : longueur 90 et 100 cm Omer : Cayman 2000 : longueur 90 et 100 cm Excalibur : longueur 90 et 100 cm Valentin : longueur 90 et 100 cm Rayo + aluminium : longueur 90 et 100 cm Epsealon : Stinger 90 et 100 cm, avec kit Tir sur cible Seatec Airone 90 et 100 cm D autres arbalètes ne pourront être utilisées que si elles sont conformes aux critères définis à l article 5. Cette liste est révisable à tout moment. Mise à jour 26/09/2015 Rev. 09/2019 Règlement - Commission Nationale de Tir sur Cible Subaquatique Page 19 sur 19

NOUVEAU. Cadets de la Rapière. Circuit national Jeunesse. Tournoi par équipes. 40 ans à 60 + http://sech.salledarmes.ch

NOUVEAU. Cadets de la Rapière. Circuit national Jeunesse. Tournoi par équipes. 40 ans à 60 + http://sech.salledarmes.ch NOUVEAU Tournoi international ouvert aux catégories master 40 ans à 60 + Circuit national Jeunesse Cadets de la Rapière Tournoi par équipes pavillon des sports La Chaux-de-Fonds SAMEDI 6 et Dimanche 7

Plus en détail

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 1

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 1 APNEISTE NIVEAU 1 1. ORGANISATION GENERALE - Les sessions de Niveau 1 sont organisées à l échelon du club ou des structures commerciales agréées, en formation continue ou sous la forme d un examen ponctuel.

Plus en détail

Trophée National Jeunes règlement

Trophée National Jeunes règlement GdB Trophée National Jeunes règlement Règlement adoption : CA 16/03/2012 entrée en vigueur : 01/09/2012 validité : permanente secteur : Vie Sportive remplace : Chapitre 4.3.-2013/1 nombre de pages : 5

Plus en détail

Mode d Emploi. Résult Arc Logiciel de Gestion de Compétitions. Droits d utilisation Informations Générales. 1/. Présentation de Résult Arc

Mode d Emploi. Résult Arc Logiciel de Gestion de Compétitions. Droits d utilisation Informations Générales. 1/. Présentation de Résult Arc Résult Arc Logiciel de Gestion de Compétitions Mode d Emploi Droits d utilisation Informations Générales 1/. Présentation de Résult Arc 2/. Installation du logiciel 3/. Utilisation du logiciel 3.1/- Généralités

Plus en détail

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 2

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 2 APNEISTE NIVEAU 2 1. ORGANISATION GENERALE - Les sessions de Niveau 2 sont organisées à l échelon du club ou des structures commerciales agréées, en formation continue ou sous la forme d un examen ponctuel.

Plus en détail

REGLEMENT DES COMPETITIONS D APNEE

REGLEMENT DES COMPETITIONS D APNEE REGLEMENT DES COMPETITIONS D APNEE Ces textes sont basés sur le règlement 2008 modifié 2010 Validée en CDN de Février 2010 Liste des chapitres modifiés : Art 1.2 Ajout de la période des saisons sportives

Plus en détail

JE SUIS UN OFFICIEL EN FUTSAL

JE SUIS UN OFFICIEL EN FUTSAL JE SUIS UN OFFICIEL EN FUTSAL Programme 2012-2016 PREAMBULE Ce petit mémento doit aider l élève du collège ou du lycée à arbitrer les rencontres sportives, en cours d éducation physique et sportive ou

Plus en détail

REGLEMENTATION DE LA COURSE

REGLEMENTATION DE LA COURSE REGLEMENTATION DE LA COURSE RESPONSABILITE DU CONCURRENT La participation à l'épreuve se fera sous l'entière responsabilité des coureurs avec renonciation à tout recours envers les organisateurs quel que

Plus en détail

Date et lieu. Le Club fera le nécessaire pour les expédier avant le 9 avril 2014 à l adresse

Date et lieu. Le Club fera le nécessaire pour les expédier avant le 9 avril 2014 à l adresse Date et lieu 2e Coupe des Minots Dimanche 13 AVRIL 2014 Halle Pierre de Coubertin 107 rue Pierre de Coubertin 13300 Salon de Provence Compétition parrainée par Mamédy DOUCARA Conditions d accès et Qualifications

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL Article 1er : Pas de Tir : Il est composé d'un cercle d'un mètre de diamètre comportant les marques

Plus en détail

45. CONTRIBUTION MUTUALISEE DES CLUBS AU DEVELOPPEMENT REGIONAL (C.M.C.D.)

45. CONTRIBUTION MUTUALISEE DES CLUBS AU DEVELOPPEMENT REGIONAL (C.M.C.D.) 44. LES INSTANCES DIRIGEANTES 44. LES CLUBS 45. CONTRIBUTION MUTUALISEE DES CLUBS AU DEVELOPPEMENT REGIONAL (C.M.C.D.) 44 Principes généraux 45 Présentation du dispositif 50 Contrôle du dispositif régional

Plus en détail

Annuel Règlements 2015 / 2016

Annuel Règlements 2015 / 2016 Annuel Règlements 2015 / 2016 PARTENAIRE OFFICIEL TOUS AVEC L ÉQUIPE DE FRANCE DE NATATION EDF est fier de soutenir depuis 10 ans la Fédération Française de Natation et ses nageurs EDF 552 081 317 RCS

Plus en détail

LE BUREAU DIRECTEUR. TRESORIER M. Stéphane KRASNOPOLSKI Ingénieur Informatique stephane78@gmail.com

LE BUREAU DIRECTEUR. TRESORIER M. Stéphane KRASNOPOLSKI Ingénieur Informatique stephane78@gmail.com CE QU IL FAUT SAVOIR SAISON 2014/2015 LE PAC Création de l association PAC en septembre 1998 Le siège social : Avenue des Myosotis 94 370 Sucy en Brie tél. : 06 12 33 16 07 www.pac-paintball.com SOMMAIRE

Plus en détail

MEMENTO OFFICEL SAUVTAGE SPORTIF

MEMENTO OFFICEL SAUVTAGE SPORTIF MEMENTO OFFICEL SAUVTAGE SPORTIF 2015 2016 SOMMAIRE EDITO page 3 ECHEANCES NATIONALES page 4 LES EPREUVES page 6 EPREUVES SPORTIVES PAR CATEGORIE page 10 LES CHAMPIONNATS NATIONAUX page 13 - CHAMPIONNATS

Plus en détail

Votre commission des Jeunes

Votre commission des Jeunes Présidente, Président, Responsable d école de Tennis, Nous avons le plaisir de vous adresser le livret Jeunes version 2013. Conçu et réalisé par l équipe bénévole de la Commission Départementale des Jeunes,

Plus en détail

DOSSIER TRAITEMENT DES LICENCES

DOSSIER TRAITEMENT DES LICENCES DOSSIER TRAITEMENT DES LICENCES Ce dossier est indispensable pour chaque groupement sportif affilié à la Fédération Française de Football Américain durant toute la saison. En effet, il indique la procédure

Plus en détail

Formation Niveau 2. Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II

Formation Niveau 2. Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II Formation Niveau 2 Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II SIUAPS - Piscine Universitaire - 38400 SAINT-MARTIN-D'HERES 1 Plan Rappels

Plus en détail

C est à vous qu il appartient de mettre en place des conditions optimales pour permettre la meilleure réalisation possible.

C est à vous qu il appartient de mettre en place des conditions optimales pour permettre la meilleure réalisation possible. Commission Mixte Nationale UNSS - FFSB Programme 2012-2016 Réalisation du livret par Céline TOLLER 1 Ce petit mémento doit aider l élève du collège ou du lycée à arbitrer les rencontres sportives, en cours

Plus en détail

Le Diplôme d Instructeur Fédéral

Le Diplôme d Instructeur Fédéral Le Diplôme d Instructeur Fédéral La F.F.S.T agréée par le Ministère des Sports assure une mission de service public. Pour mener à bien cette mission elle assure notamment des formations d enseignants,

Plus en détail

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE Textes de référence : Circulaire n 2011-090 du 7 juillet 2011-BO n 28 du 14 juillet 2011 PEAMBULE : - La natation est partie intégrante de l enseignement de l EPS à l école

Plus en détail

CHALLENGE NATIONAL ÉQUIP ATHLÉ

CHALLENGE NATIONAL ÉQUIP ATHLÉ CHALLENGE NATIONAL ÉQUIP ATHLÉ PRÉAMBULE L objectif du Challenge National Équip Athlé est de : 1. Proposer aux benjamins, minimes et cadets une compétition par équipes se déroulant sur l ensemble de l

Plus en détail

VOLANT 2012 REGLEMENT

VOLANT 2012 REGLEMENT VOLANT 2012 REGLEMENT L école de pilotage (l organisateur) organise une opération de détection de pilotes, sur deux circuits, afin de leur faire découvrir le sport automobile et plus particulièrement la

Plus en détail

Règlement La Noble Race EPREUVE DE VTT CROSS COUNTRY & RANDONNEE

Règlement La Noble Race EPREUVE DE VTT CROSS COUNTRY & RANDONNEE Règlement La Noble Race EPREUVE DE VTT CROSS COUNTRY & RANDONNEE 1. DEFINITION 1.1 Le TOAC cyclisme organise la compétition «La Noble Race» dans le cadre d une épreuve régionale sous l égide de la Fédération

Plus en détail

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ AXSOL importe et distribue des solutions alternatives d accessibilité et de sécurité et intervient auprès des commerces, collectivités,

Plus en détail

- L arrivée, des deux épreuves se fera place du Chardonnet à Saumur.

- L arrivée, des deux épreuves se fera place du Chardonnet à Saumur. Règlement : 1- Généralités : Le Saumurban Trail est une épreuve pédestre organisée par le Club d Athlétisme du Pays Saumurois (CAPS), répondant à la réglementation des courses hors stade. 2- Lieux et horaires

Plus en détail

Règlement Intérieur du TCGA

Règlement Intérieur du TCGA Règlement Intérieur du TCGA Version 1 juin 2014 CLUB HOUSE DU TENNIS Stade Jean Rives 15 route de Ia Garenne 27600 GAILLON Association Sportive Loi 1901 Le règlement intérieur du Tennis Club GAILLON AUBEVOYE

Plus en détail

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE.

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. STILE FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. 2 3 Magia. Une gamme de produits qui facilitera le choix de votre escalier idéal. 4 06 Guide pour la sélection. 16

Plus en détail

COURSE EN LIGNE / MARATHON ANNEXES 2014

COURSE EN LIGNE / MARATHON ANNEXES 2014 COURSE EN LIGNE / MARATHON ANNEXES 2014 applicable du 1 er janvier 2014 au 31 décembre 2014 ANNEXES 2014 SOMMAIRE ANNEXE 1 : LE CHAMPIONNAT DE FRANCE DE FOND... 4 ANNEXE 2 : LE CHAMPIONNAT DE FRANCE DE

Plus en détail

EDUCATEUR FEDERAL. NOM : PRENOM : Certifications : - - - - EPREUVES DE CERTIFICATIONS

EDUCATEUR FEDERAL. NOM : PRENOM : Certifications : - - - - EPREUVES DE CERTIFICATIONS EDUCATEUR FEDERAL NOM : PRENOM : Certifications : EPREUVES DE CERTIFICATIONS 1 Module 4 : Transmettre en toute sécurité des connaissances et des savoirfaire à une arme. Etre capable de transformer des

Plus en détail

Réglementation de la CSDGE

Réglementation de la CSDGE Réglementation de la CSDGE Edition octobre 2011 TABLE DES MATIERES PREAMBULE... 3 PARTIE GENERALE... 4 CHAPITRE I CSDGE : ORGANISATION, DEMEMBREMENTS ET FONCTIONNEMENT... 5 Article 101 CONTENU ET MODIFICATION

Plus en détail

RÈGLES DU JEU DISPOSITIONS COMMUNES AUX DISCIPLINES. Point 1 : Ancien article 4. Matériel et équipement

RÈGLES DU JEU DISPOSITIONS COMMUNES AUX DISCIPLINES. Point 1 : Ancien article 4. Matériel et équipement Modifications des règles sportives Saison sportive 2014/2015 ski-alpinisme Département Compétition - Pour une mise en application au 1 er novembre 2014 RÈGLES DU JEU DISPOSITIONS COMMUNES AUX DISCIPLINES

Plus en détail

Pose avec volet roulant

Pose avec volet roulant Pose avec volet roulant Coffre volet roulant Coulisse MONTAGE 2 PERSONNES MINIMUM La quincaillerie 4,2 x 25 Les outils (x 10) 3,5 x 9,5 (x 10) (x 1) (x 4) 3 2 1 (x 1) (x 4) 7 1 Positionnez les coulisses

Plus en détail

Règlement Ekiden de Paris, Marathon relais 2015

Règlement Ekiden de Paris, Marathon relais 2015 Règlement Ekiden de Paris, Marathon relais 2015 Article 1- Organisation La troisième édition de l Ekiden de Paris est organisée le 1 er novembre 2015 par la Fédération Française d Athlétisme (FFA) sous

Plus en détail

REPONSES ETUDES DE CAS

REPONSES ETUDES DE CAS REPONSES ETUDES DE CAS RAPPEL : Les cas non prévus sont traités par le jury. Il est compétent pour prendre la décision fondée sur le bon sens et l éthique sportive qui s inscrit le mieux dans l esprit

Plus en détail

REGLEMENT FFE DES COMPETITIONS Applicable au 1 er janvier 2013

REGLEMENT FFE DES COMPETITIONS Applicable au 1 er janvier 2013 octobre 2012 REGLEMENT FFE DES COMPETITIONS Applicable au 1 er janvier 2013 1 SOMMAIRE PREAMBULE 3 I ORGANISATION 4 Art 1.1 Qualification et pré-entrainements 4 Art 1.2 «Poney de course Trot» 5 Art 1.3

Plus en détail

REGLEMENT DES PARIS GENYBET.FR

REGLEMENT DES PARIS GENYBET.FR REGLEMENT DES PARIS GENYBET.FR Copyright 2015 GENYinfos, tous droits réservés Sommaire 1 DEFINITIONS 6 2 ARTICLES RELATIFS AU REGLEMENT DU PARI MUTUEL EN LIGNE 7 3 ENREGISTREMENT DES PARIS 8 4 RESULTAT

Plus en détail

KARTING 2015. Engagés : 24 châssis maximum (16 sur piste bitume + 8 sur piste glisse)

KARTING 2015. Engagés : 24 châssis maximum (16 sur piste bitume + 8 sur piste glisse) KARTING 2015 Bonjour à tous, J ai le plaisir de vous annoncer qu après la parenthèse de 2014, et comme je vous l avais promis, le Championnat de kart-loisirs du Club revient en 2015, avec un grand nombre

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT Me TEISSEDRE - Administrateur ACDA La pratique d un sport automobile n est pas sans risque, tant au niveau physique que pécuniaire, et ses conséquences

Plus en détail

(Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM)

(Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM) LES ASSURES RESPONSABILITE CIVILE (Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM) On entend par ASSURES : le souscripteur, ses représentants légaux s'il est une personne morale et

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION

COURSE D ORIENTATION JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN COURSE D ORIENTATION Programme 2004-2008 PREAMBULE Ce petit mémento doit aider l élève du collège ou du lycée à arbitrer les rencontres sportives, en cours d éducation physique

Plus en détail

Monsieur le Capitaine du Port. Capitainerie du Port 16 quai de la douane 29200 Brest. Demande d autorisation de naviguer

Monsieur le Capitaine du Port. Capitainerie du Port 16 quai de la douane 29200 Brest. Demande d autorisation de naviguer Olivier Tourenc 19 rue Sainte 13001 Marseille T-F 04 91 54 71 36 HYPERLINK mailto:olivier.tourenc@wanadoo.fr Olivier.tourenc@wanadoo.fr Monsieur le Capitaine du Port Capitainerie du Port 16 quai de la

Plus en détail

REGLEMENT LA COURSE DE LA DIVERSITE

REGLEMENT LA COURSE DE LA DIVERSITE REGLEMENT LA COURSE DE LA DIVERSITE ARTICLE 1 : L EVENEMENT La course de la diversité est ouvert à toutes les entreprises, quelle que soit leur forme juridique, ainsi qu aux institutions, organisations

Plus en détail

MODALITES DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A.

MODALITES DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A. DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A. 2 2005B22072005 1 FORMATION COMMISSAIRES STAGIAIRES Stage de formation obligatoire avant l obtention de la licence de commissaire stagiaire. Formation

Plus en détail

Manuel des utilisateurs extranat Natation course Compe titions en ligne

Manuel des utilisateurs extranat Natation course Compe titions en ligne Manuel des utilisateurs extranat Natation course Compe titions en ligne À l attention des organisateurs et gestionnaires de compétitions Gestion du document N de version du document Date N de version de

Plus en détail

CAHIER des CHARGES CHAMPIONNAT de FRANCE KITESURF RACE et FOIL

CAHIER des CHARGES CHAMPIONNAT de FRANCE KITESURF RACE et FOIL CAHIER des CHARGES CHAMPIONNAT de FRANCE KITESURF RACE et FOIL 2016 Sommaire Sommaire... 2 1. Préliminaires... 4 1.1. Validité du cahier des charges... 4 1.2. Structure de l organisation... 4 1.3. Assurance...

Plus en détail

REGLEMENTS DES COMPETITIONS NATIONALES 2014

REGLEMENTS DES COMPETITIONS NATIONALES 2014 REGLEMENTS DES COMPETITIONS NATIONALES 2014 LA FEDERATION A MIS EN PLACE UN SYSTEME DE VISUALISATION DES ENGAGEMENTS AUX DIFFERENTS CHAMPIONNATS DE FRANCE QUE TOUS LES LICENCIES PEUVENT CONSULTER SUR LE

Plus en détail

PROCEDURE «PASS JOURNEE PAPIER» AVEC AIDE PAR CAHIER DES CHARGES DES INCRISPTIONS JUSQU AUX CLASSEMENTS Version 1 : Avril 2012

PROCEDURE «PASS JOURNEE PAPIER» AVEC AIDE PAR CAHIER DES CHARGES DES INCRISPTIONS JUSQU AUX CLASSEMENTS Version 1 : Avril 2012 Ce document est un guide pour les organisateurs pour les aider à mettre en place les bonnes pratiques. Il couvre la gestion des inscriptions jusqu à l édition des résultats, ainsi que la facturation de

Plus en détail

F.M.A.S. COMITE TECHNIQUE NATIONAL MANUEL du MONITEUR PLONGEUR 1 ETOILE

F.M.A.S. COMITE TECHNIQUE NATIONAL MANUEL du MONITEUR PLONGEUR 1 ETOILE PLONGEUR 1 ETOILE ORGANISATION GENERALE - Les sessions de plongeur 1 étoile sont organisées à l échelon du club, en formation continue ou sous forme d un examen ponctuel. - L acquisition de chacune des

Plus en détail

NE-WAZA JUDO-JUJITSU (Version 3.0 / Avril 2012)

NE-WAZA JUDO-JUJITSU (Version 3.0 / Avril 2012) FEDERATION INTERNATIONALE DE JU-JITSU UNION EUROPEENNE DE JU-JITSU NE-WAZA JUDO-JUJITSU () MEMBRE : - De GAISF Association Générale des Fédérations Sportives Internationales - De IWGA Association de Jeux

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

Règlement de l Etape du Tour 2014

Règlement de l Etape du Tour 2014 Règlement de l Etape du Tour 2014 Article 1 L EPREUVE L'Etape du Tour est une épreuve cyclosportive qui se déroulera le dimanche 20 Juillet 2014 sur l'itinéraire de la 18ème étape du Tour de France entre

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012

LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012 Complexe Sportif Andromède Chemin du Ferradou 31700 Blagnac Tel : 05 61 71 60 03 E-mail :secretariat.bsca@gmail.com Site : www.bsc-athle.com LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012 Bienvenue au Blagnac Sporting

Plus en détail

10 DIRECTIVES TECHNIQUES GESTION DES EPREUVES - CALENDRIER - POINTS COUREURS :

10 DIRECTIVES TECHNIQUES GESTION DES EPREUVES - CALENDRIER - POINTS COUREURS : 10 DIRECTIVES TECHNIQUES GESTION DES EPREUVES - CALENDRIER - POINTS COUREURS : 10.1a Logiciel SKI Pour la gestion des épreuves la Fédération Française de Ski fournit gracieusement un logiciel course "SKI".

Plus en détail

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Préambule Dynatic-Vol d Atral services est un service innovant permettant au Client équipé d un boitier télématique, embarqué dans son véhicule,

Plus en détail

Article 1 : ORGANISATEUR

Article 1 : ORGANISATEUR RÈGLEMENT DE LA 6ÈME ÉDITION DES 10 KM DU CŒUR ET DE LA MARCHE DU CŒUR ET DE LA 2ème ÉDITION DU «CROSS DU CŒUR» ORGANISÉS DANS LE CADRE DES FOULÉES DE L ASSURANCE Article 1 : ORGANISATEUR La 6ème édition

Plus en détail

ORGANISATION SAINT SULPICE VELO SPORT. 1742 Route d Azas 81370 Saint Sulpice : 05.63.41.82.69 E-mail : jean-claude.cayrol31@orange.

ORGANISATION SAINT SULPICE VELO SPORT. 1742 Route d Azas 81370 Saint Sulpice : 05.63.41.82.69 E-mail : jean-claude.cayrol31@orange. ORGANISATION SAINT SULPICE VELO SPORT 1742 Route d Azas 81370 Saint Sulpice : 05.63.41.82.69 E-mail : jean-claude.cayrol31@orange.fr Engagements : Via le site internet de la Fédération Française de Cyclisme

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT BAC S CONCOURS AVENIR 2015 GUIDE DU CANDIDAT BAC «S» 2015. Page 1 sur 6

GUIDE DU CANDIDAT BAC S CONCOURS AVENIR 2015 GUIDE DU CANDIDAT BAC «S» 2015. Page 1 sur 6 GUIDE DU CANDIDAT BAC «S» 2015 Page 1 sur 6 CANDIDATURE Eligibilité : Peuvent s inscrire au Concours AVENIR : - Les élèves en terminale S (quelle que soit la spécialité), inscrits dans un lycée français

Plus en détail

RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP)

RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP) F I C H E DIRECTION DE PLONGÉE, ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION FICHE N RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP) POUR PLUS DE DÉTAILS, voir la fiche n 116 sur l organisation des plongées. 46. Rôle et

Plus en détail

Formation IE1,IE2 Janvier 2014

Formation IE1,IE2 Janvier 2014 Formation IE1,IE2 Janvier 2014 D après les cours de la CDY78 et de la CRA côte d azur L association loi 1901 Création d un club PLAN Le licencié. La licence. Le certificat médical. Les assurances individuelles

Plus en détail

ARTICLE 1 -- OBJECTIFS DU JEU

ARTICLE 1 -- OBJECTIFS DU JEU SOFTBALL REGLEMENT ET PROTOCOLE Adaptation Evaluation BAC COUE FRANCENNAT DE FRANCE REGLEMENT DE JEU Article 1 - Objectifs du jeu Article 2 - Définitions des termes Article 3 - Préliminaires Article 4

Plus en détail

Pagaie rouge. Lieu de pratique Plan d eau calme ou piscine comprenant un parcours sur deux buts (terrain 36 mètres par 20 mètres).

Pagaie rouge. Lieu de pratique Plan d eau calme ou piscine comprenant un parcours sur deux buts (terrain 36 mètres par 20 mètres). Compétences Compétences générales Naviguer avec vitesse et précision (performance) en s engageant et en prenant des informations pertinentes dans un contexte très complexe et incertain de déplacement,

Plus en détail

Titre II Centres de formation des clubs professionnels

Titre II Centres de formation des clubs professionnels Titre II Centres de formation des clubs professionnels CHAPITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 100 COMPÉTENCE DE LA COMMISSION NATIONALE PARITAIRE DE LA CCNMF La commission nationale paritaire de la

Plus en détail

GYMNASTIQUE ACROBATIQUE

GYMNASTIQUE ACROBATIQUE Modalités des examens de juges GYMNASTIQUE ACROBATIQUE Edition Octobre 2012-1 - SOMMAIRE La formation du juge Réglementationn des examens Quels sont les différents niveaux de formation? Que peut-on jugerr

Plus en détail

MOTO CLUB MC ELITE TERRAIN DE MOTO-CROSS AU LIEU-DIT LES HANTES SUR LA COMMUNE SAINT-WITZ 95470

MOTO CLUB MC ELITE TERRAIN DE MOTO-CROSS AU LIEU-DIT LES HANTES SUR LA COMMUNE SAINT-WITZ 95470 MOTO CLUB MC ELITE TERRAIN DE MOTO-CROSS AU LIEU-DIT LES HANTES SUR LA COMMUNE SAINT-WITZ 95470 REGLES D UTILISATION DANS LE CADRE DE L ENTRAINEMENT DEMONSTRATION ESSAIS PREAMBULE Le Moto Club MC ELITE

Plus en détail

LE CYCLISME POUR TOUS EN 2013

LE CYCLISME POUR TOUS EN 2013 LE CYCLISME POUR TOUS EN 2013 Conformément aux décisions adoptées par le Bureau exécutif du Conseil d Administration de la Fédération Française de Cyclisme, la totalité des droits d engagements est laissée

Plus en détail

!!!!!! Grand Prix d Estavayer-le-Lac 16-17 mai 2015

!!!!!! Grand Prix d Estavayer-le-Lac 16-17 mai 2015 Grand Prix d Estavayer-le-Lac 16-17 mai 2015 Avis de course 1. Organisateur Cercle de la Voile d Estavayer En collaboration avec l association de classe AM2 Série master AM2: Jacques Valente, skipper@jacquesvalente.com,

Plus en détail

CIRCUIT DE LA CHATRE

CIRCUIT DE LA CHATRE CIRCUIT DE LA CHATRE L association CastelRacing Team est heureuse de vous proposer une sortie circuit à La CHATRE (à 35 km au sud de Châteauroux) le dimanche 27 février 2011. Cette journée est ouverte

Plus en détail

Championnat de France Universitaire de KARTING Actua Kart - Saint Laurent de Mûre (69720) - Mardi 31 Mai 2011

Championnat de France Universitaire de KARTING Actua Kart - Saint Laurent de Mûre (69720) - Mardi 31 Mai 2011 C R Sport U Lyon LE MOT D'ACCUEIL L'équipe du et l'entpe de Vaulx en Velin sont heureux de vous accueillir sur le circuit Actua Kart de Lyon métropole, situé à Saint Laurent de Mûre, pour la 4 ème édition

Plus en détail

ÉGOUTS ANALISATIONS NETTOYAGE PROFESSIONNEL

ÉGOUTS ANALISATIONS NETTOYAGE PROFESSIONNEL Setting the standard POUR LE NETTOYAGE PROFESSIONNEL DES ANALISATIONS ÉGOUTS Sommaire de déboucheurs moteur électrique de haute performance parfaite qualité de flexible avec gaine riocore système d accouplement

Plus en détail

Règlementation : Notion de Responsabilité

Règlementation : Notion de Responsabilité Question 1 09REG-RE-4-02(1) 1) En terme d obligation, qu est ce qu une obligation de moyen? Donnez un exemple en plongée. (2 points) Le moniteur doit mettre tout en œuvre pour que la plongée se déroule

Plus en détail

1. L ENTREPRISE 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE 2.2. REALISATION DE L AUDIT

1. L ENTREPRISE 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE 2.2. REALISATION DE L AUDIT REGLEMENT DU DISPOSITIF CHARTE QUALITE 1. L ENTREPRISE Cette prestation est réservée à toute personne physique ou morale immatriculée au Répertoire des Métiers, quelle que soit la forme juridique que revêt

Plus en détail

REGLEMENT. Les Demoiselles du BUGATTI 2012 (Marche ou Course de 5km)

REGLEMENT. Les Demoiselles du BUGATTI 2012 (Marche ou Course de 5km) REGLEMENT Les Demoiselles du BUGATTI 2012 (Marche Crse de 5km) Les Demoiselles du Bugatti étant une manifestation à but caritatif, l organisation reverse 5 par inscription à la Ligue contre le Cancer du

Plus en détail

UC1 Cadre Réglementaire

UC1 Cadre Réglementaire Stage Initial MF1 Commission Technique Régionale EST Septembre 2011 UC1 Cadre Réglementaire - La Loi de 1901 - Organisation du Sport en France - Établissements d'aps Principes généraux - La vie associative

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE - ACHAT DE PRESTATION AUPRES DE VERTICALWIND

CONDITIONS GENERALES DE VENTE - ACHAT DE PRESTATION AUPRES DE VERTICALWIND CONDITIONS GENERALES DE VENTE - ACHAT DE PRESTATION AUPRES DE VERTICALWIND En renvoyant la fiche d'inscription, le demandeur s'engage à accepter sans réserve les présentes conditions générales de vente.

Plus en détail

REGLEMENT FFE DES COMPETITIONS

REGLEMENT FFE DES COMPETITIONS REGLEMENT FFE DES COMPETITIONS Applicable au 1 er septembre 2015 Dossier d inscription & Documents techniques Ils complètent les Dispositions Spécifiques des courses de trot à poneys et sont en ligne sur

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

CHAMPIONNAT INTERCLUBS de Nationale VI

CHAMPIONNAT INTERCLUBS de Nationale VI Comité Départemental du Jeu d Echecs des CHAMPIONNAT INTERCLUBS de Nationale VI 1. Organisation générale 2. Organisation de la compétition 3. Déroulement des rencontres 4. Résultats, classements Comité

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE DIPLÔME PARTIE 1 RECEVABILITÉ DU DOSSIER

DOSSIER DE DEMANDE DE DIPLÔME PARTIE 1 RECEVABILITÉ DU DOSSIER DOSSIER DE DEMANDE DE DIPLÔME RECEVABILITÉ DU DOSSIER Commission pour les simplifications administratives n o 12244*01 ( Seules les pieces absolument indispensables à l étude de votre dossier vous sont

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION JEUNE JUGE JEUNE ARBITRE. www.ugsel.org

LIVRET DE FORMATION JEUNE JUGE JEUNE ARBITRE. www.ugsel.org LIVRET DE FORMATION JEUNE JUGE JEUNE ARBITRE www.ugsel.org RÔLE DU LIVRET DE FORMATION MISSIONS DU JEUNE ARBITRE I JEUNE JUGE Ce livret guidera l élève engagé dans la formation. Aussi il témoigne de l

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION CONDITIONS GENERALES DE LOCATION UTILISATION DU SCOOTER Sous peine d'être déchu de l'assurance, le locataire s'engage à ne pas laisser conduire le scooter par d'autres personnes que lui même ou celles

Plus en détail

Règlements 2005 des Courses et des Manifestations Hors Stade

Règlements 2005 des Courses et des Manifestations Hors Stade Règlements 2005 des Courses et des Manifestations Hors Stade La présente réglementation des courses hors stades est établie notamment sur la base de la loi n 84-610 du 16 Juillet 1984 modifiée par la loi

Plus en détail

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R.

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. Septembre 2012 EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-18 à R. 331-45 et A. 331-23 et A. 331-32 Article R331-18 En savoir plus sur cet article... Les concentrations de véhicules terrestres à moteur se

Plus en détail

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 2 CMAS** / NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé qui

Plus en détail

Votre intervention se situe dans un cadre défini préalablement à votre venue avec le conseiller formation en charge de l action.

Votre intervention se situe dans un cadre défini préalablement à votre venue avec le conseiller formation en charge de l action. VOTRE PRESTATION : Votre intervention se situe dans un cadre défini préalablement à votre venue avec le conseiller formation en charge de l action. Dans le cadre de cette intervention, vous devez faire

Plus en détail

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR LE MOT DU PRESIDENT Cher jeune basketteur ou basketteuse Je te félicite d avoir choisi ce sport. Tu verras, il te permettra de t épanouir,de trouver des copains et d apprendre

Plus en détail

REGLEMENT OFFICIEL RUNNING DAYS DU FIGARO EDITION 2015

REGLEMENT OFFICIEL RUNNING DAYS DU FIGARO EDITION 2015 REGLEMENT OFFICIEL RUNNING DAYS DU FIGARO EDITION 2015 Article 1 er : DEFINITION Les Running Days du Figaro sont des épreuves de courses à pieds comportant plusieurs parcours de distances différentes.

Plus en détail

«Laissez-moi jouer en sécurité»

«Laissez-moi jouer en sécurité» 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

COURSE EN LIGNE / MARATHON ANNEXES 2015

COURSE EN LIGNE / MARATHON ANNEXES 2015 COURSE EN LIGNE / MARATHON ANNEXES 2015 applicable du 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2015 ANNEXES 2015 SOMMAIRE ANNEXE 1 : SURCLASSEMENT MEDICAL... 4 ANNEXE 2 : LE CHAMPIONNAT DE FRANCE DE FOND... 4

Plus en détail

REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012

REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012 F.F.A.A.A. 11, rue Jules Vallès 75011 PARIS 01.43.48.22.22 01.43.48.87.91 REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012 Livret de formation BF UFA 2012-2013 1 Qu est ce que le Brevet Fédéral UFA?

Plus en détail

PRÉFÈTE DES HAUTES-PYRÉNÉES

PRÉFÈTE DES HAUTES-PYRÉNÉES Direction des Libertés Publiques et des Collectivités Territoriales PRÉFÈTE DES HAUTES-PYRÉNÉES Bureau des Elections et des Professions Réglementées Epreuves sportives Dossier reçu le : DEMANDE D'AUTORISATION

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE. Programme 2012 / 2016

JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE. Programme 2012 / 2016 JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE Programme 2012 / 2016 Modifié le 11 janvier 2013 12 Décembre 2012-1/26 PRÉAMBULE Ce mémento permet à l élève du collège ou du lycée d officier au sein des rencontres

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

Centre de Sauvetage. Aquatique de Monaco. Dossier de presse

Centre de Sauvetage. Aquatique de Monaco. Dossier de presse Centre de Sauvetage Aquatique de Monaco Dossier de presse Le Centre de Sauvetage Aquatique de Monaco (CSAM) est le résultat des efforts conjugués de la Fondation Princesse Charlène de Monaco, qui s est

Plus en détail

Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à

Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance January 1 2013 Le Code de conduite du label de qualité BeCommerce a pour objectif de poser les principes de base à respecter pour

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

TABLE DE CONCORDANCE Code Sportif International de la FIA

TABLE DE CONCORDANCE Code Sportif International de la FIA CHAPITRE I PRINCIPES GENERAUX TABLE DE CONCORDANCE 1. Réglementation internationale du sport Art. 1.1 2. Code Sportif International Art. 1.2 3. Réglementation nationale du sport automobile Art. 1.4 4.

Plus en détail

Art. 18 Championnat de Belgique par équipes Messieurs, Dames et Vétérans

Art. 18 Championnat de Belgique par équipes Messieurs, Dames et Vétérans Fédération de Squash belge asbl Vorselaarsebaan 64 2200 Herentals Tel. +32 (0)14 85 96 00 tine@vsf.be www.belgiansquash.be BTW BE 0414.528.807 Banque : BE16 3101 1516 6974 Art. 18 Championnat de Belgique

Plus en détail