STAGE DE FIN D ETUDES M2 PLS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STAGE DE FIN D ETUDES M2 PLS"

Transcription

1 ÉTUDIANT / SABRY STITA DÉPARTEMENT / INFORMATIQUE RESPONSABLE ÉCOLE / Christophe Fouqueré (Responsable Informatique M2 PLS) STAGE DE FIN D ETUDES M2 PLS FONCTION / Développeur SERVICE / DSI FAI Intitulé du stage / SUIVI PERFORMANCE DES OUTILS POST-MISE EN PRODUCTION ET DÉVELOPPEMENT WEB SERVICES J2EE RESPONSABLE ENTREPRISE / Sebastien COLLET (Responsable pôle CRM)

2 Sabry Stita 2 / 48

3 REMERCIEMENTS Je tiens tout d abord à remercier toutes les personnes qui m ont encadré de près ou de loin durant la période de mon stage. Ainsi mes remerciements s adressent en premier lieu à mon maître de stage Sebastien COLLET pour sa disponibilité, ses encouragements qui m ont été d un grand soutien tout au long de mon stage, pour la confiance qu il m a accordée et enfin pour la qualité de son enseignement. Je tiens également à remercier Harinijatovo ANDRIAMANDROSO, responsable de la logistique, pour m avoir offert l opportunité de réaliser ce stage au sein de son équipe. Et enfin d une manière générale, toute l équipe de CRM BSS FAI ainsi que les membres du service facturation pour leur accueil, leur sympathie et le temps qu ils m ont consacré. Sabry Stita 3 / 48

4 Sabry Stita 4 / 48

5 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE : LE GROUPE BOUYGUES BOUYGUES TELECOM Description et historique Quelques chiffres clés ORGANIGRAMME a) Missions b) Responsabilités PRÉSENTATION DES MISSIONS ET ENJEUX CONTEXTE SUJET DU STAGE ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL Le cycle en V Flux détailles FAI Environnement technique FIABINDICATEUR : OBJECTIFS ENJEUX ENVIRONNEMENT Medusa LES INDICATEURS DE LA FAI Les indicateurs de la Logistique Les indicateurs web c) Indicateur parcours client d) Indicateur flux Gesweb : KILL-WEBBSS OBJECTIFS LE WEBBSS DANS SON CONTEXTE ENVIRONNEMENT TECHNIQUE PROCÉDÉ DE DÉVELOPPEMENT DU LOGICIEL MÉTHODE DE GESTION DE PROJET AU CŒUR DU PROJET AUTRES MISSIONS AUTOMATISATION DES TESTS SOAP UI BILAN PHASE ACTUELLE DIFFICULTÉS RENCONTRÉES CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE GLOSSAIRE ANNEXES Sabry Stita 5 / 48

6 Sabry Stita 6 / 48

7 Liste des figures Figure 1 - Répartition des activités du groupe Bouygues Figure 2 - Répartition géographique du chiffre d affaires : M Figure 3 - Actionnariat Figure 4 - ORGANISATION DU POLE CRM BSS Figure 5 - Gestion de projet: modèle du cycle en V Figure 6 - Architecture Medusa Figure 7 - Architecture logicielle des flux logistiques Figure 8 - Flux d alimentation du référentiel distributeur Figure 9 - Indicateur mise à jour liste des distributeurs Figure 10 - Indicateur gestion de parc Figure 11 - Indicateur VSR déménagement Figure 12 - Indicateur parcours client Figure 13 - Indicateur flux Gesweb Figure 14 - Nouvelle architecture après suppression WEBBSS Figure 15 - Exemple de Sprint Sabry Stita 7 / 48

8 Sabry Stita 8 / 48

9 1 Introduction Au départ, le travail des Direction du Système d'information (DSI) a consisté à délivrer aux utilisateurs une infrastructure et des moyens informatiques. Très vite, se sont posé les problèmes liés à la rationalisation des coûts. A présent, le métier des Direction du Système d'information évolue davantage vers la gestion des processus de l'entreprise et sa contribution à la croissance de l'entreprise en créant de la valeur. En conséquence, la rentabilisation des investissements et le pilotage de la performance sont devenues les priorités. Les challenges de la direction du Système d'information sont de démontrer la valeur de la DSI vis à vis des métiers, de faire face à un environnement mouvant caractérisé par des fusions ou acquisitions en croissance, d'élaborer le cas échéant une stratégie d'outsourcing si les services informatiques doivent être compressés. La performance de la DSI doit se traduire par : des délais réalistes, des ressources suffisantes, des périmètres de projet bien définis, des projets atteignant les objectifs définis. Il s'agit d'une part de s'engager, c'est-à-dire de réaliser les bonnes actions et d'autre part de montrer son efficacité, c'est-à-dire de bien réaliser ces actions.il faut donc optimiser tout à la fois la qualité, les délais et les coûts. C est dans ce contexte, que mon stage s inscrit dans le cadre de développement le tableau de bord de la DSI systèmes d information de Bouygues Télécom et plus particulièrement pour assurer le pilotage et le contrôle du système informatique au travers d'indicateurs de performance. Mais afin d apporter un service de qualité au client, il est nécessaire d utiliser des technologies mises en place sur des environnements stables, maintenus, et évolutifs. Le projet FIABINDICATEUR est un projet ayant pour but de mettre en place des indicateurs pour le suivit des performances des systèmes informatique et la correction des anomalies. Mon implication dans ce projet était au départ de 100% mais par la suite un projet m a été confié devenant ma seconde mission au sein de Bouygues Telecom en tant que stagiaire, celle-ci me permettant de me confronter aux réalités professionnelles. Sabry Stita 9 / 48

10 2 Présentation de l entreprise 2.1 Le groupe Bouygues En 1952, Francis Bouygues profite du contexte de reconstruction de la France après la Seconde Guerre mondiale pour fonder en région parisienne la société Bouygues (anciennement E.F.B.), spécialisée dans la construction de bâtiments. En 1955, Bouygues se lance dans la construction de cités HLM dans le cadre de programmes largement financés par l'état français, lancés pour subvenir aux besoins grandissants de logements (en partie dans la continuité de l'appel de l'abbé Pierre pendant l'hiver 54). En 1959 l'entreprise développe la préfabrication industrielle et continue ensuite de profiter des grands projets de l'état, tout d'abord avec le programme autoroutier français des années 1960 qui permet à Bouygues en 1965 de développer un secteur travaux publics et génie civil, puis grâce à l'obtention de marchés prestigieux comme le Parc des Princes, le palais des congrès de Paris (Porte Maillot) ou encore l'aérogare 2 de Roissy. En 1970 la société est introduite en bourse. Les années suivantes, Bouygues construit des plateformes pétrolières off-shore, prémices de son internationalisation qui débute réellement dans les années 1980, au moment où la société commence aussi à se diversifier. Cette diversification passe d'abord par la prise de contrôle en 1984 de SAUR, un des principaux groupes de distribution d'eau, et en 1987 de TF1, dont la privatisation a été décidée par le gouvernement. Bouygues procède également, en parallèle, à une intégration horizontale, c'est-à-dire au rachat d'entreprises concurrentes dans le domaine du bâtiment (croissance externe).en 1989, Martin Bouygues prends les commande de l empire en tant que Président-directeur Général. La diversification s'accélère dans les années 1990 avec la création de LCI en 1994, le lancement du troisième opérateur français de téléphonie mobile, Bouygues Telecom, en 1996, et du bouquet numérique TPS pour concurrencer Canal+. Malgré la diversification, le bâtiment reste, dans les années 1990, responsable de la moitié du chiffre d'affaires de Bouygues, qui a notamment profité de la politique de grands travaux initiée durant les années Mitterrand (grande arche de la Défense, Bibliothèque nationale de France, pont de Normandie, stade de France ) ainsi que de grandes commandes à l'étranger (Mosquée Hassan II à Casablanca, palais des congrès de Hong Kong, rénovation de La Mecque, Turkménistan ). Le siège social de l'entreprise Bouygues se trouve au 32 avenue Hoche à Paris. Le siège social de Bouygues construction (Challenger) se trouve à Guyancourt dans les Yvelines. Sabry Stita 10 / 48

11 Figure 1 - Répartition des activités du groupe Bouygues Figure 2 - Répartition géographique du chiffre d affaires : M Sabry Stita 11 / 48

12 2.2 Bouygues Telecom Description et historique Créé en 1994, Bouygues Telecom est alors le troisième réseau de téléphonie mobile à la norme DCS 1800 en France. Malgré une arrivée tardive sur son marché, Bouygues Telecom s est imposée en pionnière, en permettant la démocratisation du téléphone mobile en France. Quelques dates clés : 1996, invention du forfait et du répondeur gratuit ; 1998, premier lancement européen du son DHR (Digital Haute Résolution) ; 1999, lancement des premières offres illimitées (Millennium) ; 2002, premier opérateur français à lancer l internet de poche avec i-mode et la tarification à la seconde ; 2003, lancement du GSM étendu en exclusivité française ; 2004, lancement du Forfait Liberté, le premier forfait pour téléphoner sans compter vers tous les opérateurs ; 2005, lancement du réseau Edge, sur tout le territoire national, pour les transferts de données en haut débit ; 2006, lancement des Forfaits Neo et Exprima qui proposent des communications illimitées le soir dès 20 h ; 2007, lancement de la première offre de convergence (Business Synchro), des Forfaits 2 fois Plus, du déploiement du réseau HSPA et d'une campagne de marque avec une nouvelle accroche : "Communiquez en toute liberté". 2008, lancement de Neo.2 et des premières offres FAI Entreprises et grand public (Bbox). 2009, lancement d'ideo, offre quadruple play, inédite sur le marché. Bouygues Telecom possède quatre filiales : Réseau Clubs Bouygues Telecom distribue les offres et services Bouygues Telecom, dans près de 600 Clubs sur tout le territoire (dont 215 succursales) pour favoriser le positionnement commercial de la marque par rapport à ses concurrents Sabry Stita 12 / 48

13 Extenso Extenso (née de l'union de Téléciel et de Stock Com en 2008) est un grossiste en services et produits de téléphonie mobile (3 000 points de vente). L'essentiel de son activité est concentré sur les offres Bouygues Telecom mais il vend également aux distributeurs des terminaux nus et des offres d'autres opérateurs. Extenso Telecom possède une filiale, Phonéo Distribution, qui gère un réseau de boutiques spécialisées dans la distribution de téléphonie, d'accessoires et de services associés, ainsi que tout matériel de bureautique et d'informatique. Bouygues Telecom Initatives a pour vocation de soutenir de jeunes sociétés innovantes du secteur des services de communication par le biais d'un incubateur de start-ups : invities, mon Extel, Activ Networks, Twinlinx... Tremplin pour ces jeunes sociétés, c'est aussi une opportunité pour Bouygues Telecom qui bénéficie de leurs produits et services en priorité au moment de leur commercialisation Actionnariat : Figure 3 - Actionnariat Sabry Stita 13 / 48

14 2.2.2 Quelques chiffres clés Bouygues télécom a connu en 2009 une forte croissance organique de son chiffre d affaires grâce notamment à ses excellentes performances commerciales tant sur le fixe que sur le mobile. Chiffres financiers Chiffre d'affaires 2009 : M, soit + 5 % par rapport à Résultat net 2009: 471M. Chiffre d'affaires réseau 2009 (hors ventes de terminaux) : M, soit + 4 % par rapport à Chiffre d'affaires Réseau Clubs Bouygues Telecom (RCBT) 2009 : 489 M, soit + 16 % par rapport à Chiffres commerciaux Plus de dix millions de clients Mobile (dont plus de trois quarts de clients Forfait), clients Fixe, plus d'un million de lignes Entreprises. 6 millions de visiteurs uniques en moyenne consultent par mois le site bouyguestelecom.fr. Réseau Clubs Bouygues Telecom (RCBT) : 610 Clubs sur tout le territoire dont près de 250 succursales. Extenso Telecom : points de vente. Chiffres Ressources humaine collaborateurs (filiales comprises), dont conseillers de clientèle, travaillent au sein de l'entreprise. Âge moyen des collaborateurs : 35 ans. Plus de 160 travailleurs handicapés dans l'entreprise. Plus de 300 ateliers sont animés par l'espace ressources, sur des thèmes aussi variés que la santé, la créativité, la fiscalité. Sabry Stita 14 / 48

15 Chiffres Réseau Couverture mobile Plus de 98 % de la population couverte en 2G. Plus de 94 % de la population couverte en haut débit Edge Plus de 81 % de la population couverte en 3G+. Couverture fixe 56 % des ménages et 63 % des clients grands publics sont couverts en zone dégroupée. 70 % des clients de Bouygues Telecom Entreprises. Programme "zones blanches" communes rurales couvertes à fin Chiffres Développement durable Diminution de la consommation papier de 28 % dans les bureaux de Bouygues Telecom en % des Clubs Bouygues Telecom sont aménagés pour accueillir les personnes à mobilité réduite (75 % en 2008) contrôles parentaux activés sur les mobiles à fin collaborateurs volontaires engagés auprès de la Fondation Bouygues Telecom en 2009 Sabry Stita 15 / 48

16 2.3 Organigramme Mon stage s est effectué au sien de la direction du system d information (DSI), et plus particulièrement au sein du pôle CRM BSS FAI GP. Il est compose de quatre système technique ils sont repartis comme suit : Web CRM et outils C++/.net Les web services Logistique Figure 4 - ORGANISATION DU POLE CRM BSS Sabry Stita 16 / 48

17 a) Missions Fournir à Bouygues Telecom les systèmes d informations qui permettent de piloter les processus clés de l Entreprise. Développer et exploiter ces systèmes, en garantissant la meilleure utilisation des technologies informatiques du point de vue du client final, dans le respect de ses objectifs en matière de coût complet. b) Responsabilités Fournir de façon agile aux clients de Bouygues Telecom les systèmes d information nécessaires pour implémenter la stratégie de l Entreprise, Construire et exploiter un ensemble industriel de systèmes d information, qui réponde aux exigences de ses clients en terme de disponibilité, de fiabilité et de capacité de reprise en cas d incident, Développer des systèmes d information dont le coût complet est compétitif, grâce à une bonne connaissance des solutions et des acteurs du marché, à une vision " orientée exploitation " et à une architecture rigoureuse, Contribuer à la stratégie de l entreprise en permettant à Bouygues Telecom de s approprier les nouvelles technologies de l information. Les informaticiens de la DCSI ont le devoir de partager leurs connaissances pour que Bouygues Telecom se différencie par l'utilisation de ces technologies, Fournir aux collaborateurs de Bouygues Telecom un service informatique interne de qualité : en offrant les outils les plus performants pour supporter leurs tâches, dans le respect d un coût compétitif et avec un niveau de service exemplaire (fiabilité, disponibilité). Sabry Stita 17 / 48

18 3 Présentation des missions et enjeux 3.1 Contexte Depuis octobre 2008, Bouygues Telecom commercialise des offres Internet. En 2010, de nombreuses évolutions informatiques sont prévues en terme d'offres, de services innovants, de fonctionnalités diverses, simplification/industrialisation de phase de développement. De plus, dans le cadre des offres convergentes (Ideo), les Systèmes d'informations Mobile et FAI doivent également s'interfacer de plus en plus. 3.2 Sujet du stage Les premières semaines du stage ont consisté à mon intégration au sein de l équipe, à la découverte du domaine des Telecom, mais également à leurs outils et leur méthodologie de travail Mon stage s est composé de deux missions : la mise en place d'indicateurs pour : mesurer le bon et mauvais fonctionnement des applications du CRM, améliorer la détection d'incidents et anomalies sur certains composants, faciliter le suivi VSR sur certains système technique le projet FIABINDICATEUR et la migration d une API C++ vers JAVA/J2EE : le projet KILL-WEBBSS Le projet FIABINDICATEUR est un projet que je dois réaliser au sein d une équipe, un objectif m a été fixé et j ai toute liberté d action. La répartition de mon temps de travail entre ces deux missions se fait donc en fonction des tâches qui me sont attribuées sur le projet. Le projet FIABINDICATEUR en tant que développeur informatique ceci implique plusieurs phases d études : rédaction de la documentation, développements, tests, etc. Je dois également faire le choix des technologies, et faire appel à divers intervenants. Concernant le projet KILL-WEBBSS je participe à certaines phases du projet, cette participation se fait dans le cadre d un travail en équipe. Ayant une vision globale de ce projet à travers l ensemble des réunions, ce travail me permet d appréhender plus concrètement le rôle de développeur informatique au sein de la DSI. Sabry Stita 18 / 48

19 3.3 Environnement de travail Le cycle en V Au sein de Bouygues Telecom, différents acteurs interviennent au cours de la gestion de projet informatique : La maîtrise d ouvrage (MOA) La maîtrise d ouvrage déléguée (MOAD) La maîtrise d œuvre (MOE) La MOA représente le client (les différents services métiers : RH, finance, ), c est à dire les demandeurs, initiateurs de projets. Le client a un besoin et le soumet à la MOE. La MOE est l entité qui va prendre en charge la réalisation des projets et qui va donc répondre au besoin de la MOA. La MOA peut également être aidée ou représentée par une MOAD. Ces acteurs sont responsables de la production de plusieurs documents tout au long du projet. Ce type de fonctionnement onnement n est pas spécifique à Bouygues Telecom, mais représente plutôt un standard de fonctionnement au sein des grandes entreprises. Ces relations clients/fournisseurs internes permettent un certain formalisme, et contribuent à la qualité d un projet. Pour gérer un projet informatique, Bouygues Telecom suit le modèle du cycle en V. Celui-ci est une amélioration du modèle en cascade (issu du milieu du bâtiment) qui permet en cas d'anomalie, de limiter un retour aux étapes précédentes. Les phases de la partie montante, doivent renvoyer de l'information sur les phases en vis-à-vis, vis, lorsque des défauts sont détectés afin d'améliorer le logiciel : Figure 5 - Gestion de projet : modèle du cycle en V Sabry Stita 19 / 48

20 De plus, le cycle en V met en évidence la nécessité d'anticiper et de préparer, lors des étapes descendantes, les "attendus" des futures étapes montantes. Ainsi les attendus des tests de validation sont définis lors des spécifications, les attendus des tests unitaires sont définis lors de la conception, et ainsi de suite Les attendus correspondent la plupart du temps à des documents spécifiques, exemple : - EB : Expression de Besoin - SBU : Spécification des Besoins Utilisateur - SAD : Spécification d Architecture Détaillée - Etc. Ce découpage en phase et la rédaction de tous ces documents constituent une part importante du processus qualité des projets au sein de Bouygues Telecom. Un descriptif détaillé du contenu de chaque phase se trouve en annexe. Étape Pré Étude Analyse du besoin utilisateur Conception SI Spécification du ST Architecture du ST Spécification du Logiciel Architecture du Logiciel Conception détaillée Objet Cette étape a pour but d étudier la faisabilité d un besoin émergeant d une MOA et de l aider à stabiliser ses exigences. Recueillir, préciser et évaluer les besoins des utilisateurs. Répondre à la question «De quoi s agit-il?». Valider la faisabilité et les impacts des solutions étudiées. Formaliser ces informations dans le document «Spécification des Besoins Utilisateurs» de façon à disposer d une référence d exigences stable entre MOE et Client. Identifier les processus et systèmes fonctionnels et techniques impactés par le besoin. Spécifier l architecture générale cible du système informatique. Répondre aux questions : «Que fait le système et quand le fait-il?» (et non pas «Comment le fait-il?») Élaborer une référence fonctionnelle pour le Système Technique dans le document «Spécification Technique des Besoins Système» Répondre à la question «Comment fait le système technique pour réaliser la mission qui lui est confiée?». Identifier les interfaces internes Ventiler les exigences système (BS) et les exigences d interfaces externes vers les différents articles et opérations manuelles Formaliser ces réponses dans le document «Spécification de l Architecture du Système». Pour chaque composant logiciel (SCI) du ST, répondre aux questions : «Que fait le logiciel et quand le fait-il?» (et non pas «Comment le fait-il?»). Spécifier les fonctionnalités du composant logiciel, son architecture et ses interfaces. Répondre à la question «Comment fait le logiciel pour réaliser la mission qui lui est confiée?». Fournir la structure interne du logiciel correspondant à la «Spécification Technique des Besoins Logiciel». Ventiler les exigences logicielles (BL) et les exigences d interfaces (interne, voire externes) vers les différents composants. Valider les choix d architecture effectués en phase d étude. Élaborer une conception détaillée pour chaque composant logiciel identifié dans la «Spécification de l Architecture du Logiciel». Garantir que toutes les exigences techniques et fonctionnelles attribuées aux Sabry Stita 20 / 48

21 Codage Tests unitaires Intégration logicielle Qualification logicielle (QL) composants logiciels sont prises en compte. Réaliser la documentation technique nécessaire au codage des composants. Traduire le résultat de la Conception Détaillée du Logiciel sous forme de programmes avec les outils de développement choisis et dans le respect des normes et standards définis sur le projet. Vérifier que chaque unité logicielle est conforme à la conception détaillée. Assembler les unités logicielles et les composants logiciels de façon à constituer un SCI tel que spécifié. Vérifier que l architecture du logiciel est conforme à la «Spécification de l Architecture du Logiciel» et à la «Spécification Détaillée du Logiciel». Vérifier la conformité aux besoins logiciels et le respect des interfaces internes au ST en mode bouchonné, décrits dans la «Spécification Technique de Besoin Logiciel», à l aide de tests de qualification passés dans un environnement représentatif de l utilisation opérationnelle du logiciel. Qualifier le SCI sur les aspects liés à sa structure, à son comportement aux limites,... Intégration du système technique Qualification système technique Obtenir le ST attendu par l intégration des articles logiciel (SCI), matériel (HCI) et opérations manuelles. Vérifier le respect des interfaces internes et l architecture système du produit conformément au document de «Spécification de l Architecture Système». Vérifier la conformité du ST aux besoins système décrits dans la «Spécification Technique de Besoin Système» et le respect des interfaces externes à l aide de tests de qualification passés dans un environnement représentatif de l utilisation opérationnelle du logiciel. Si le ST doit être intégré dans un SI, les interfaces externes sont testées en mode bouchonné. Elles seront testées avec l infrastructure cible lors de l étape d Intégration dans le SI (IS SI). Qualifier le système technique sur les aspects liés à sa robustesse, à sa performance, à son endurance... Intégration au SI Vérification d Aptitude au Bon Fonctionnement (VABF) Vérification d Aptitude à la Bonne Exploitation (VABE) Intégrer les ST qualifiés dans l architecture globale du SI conformément au document de «Spécification d Intégration du Système d Information». Vérifier le respect des interfaces externes des ST et l architecture système du SI dans un environnement de test «iso production». Vérifier que le ST répond au besoin spécifié dans la SBU, sur un environnement représentatif de l environnement de l utilisateur final. Vérifier que le produit est industrialisable (réponses aux exigences générales de supervision, automatisation, métrologie, sauvegarde) et exploitable (réponses aux exigences d'exploitabilité permettant de répondre au niveau de service demandé), qu il répond aux exigences spécifiées dans la grille d exploitabilité Mise en Production (Mep) Vérification du Service Régulier (VSR) Installer le produit en environnement de production et s assurer qu il est exploitable. Observer, sur une durée donnée, le fonctionnement du système, le service rendu aux utilisateurs en environnement de production. Constater, avant contractualisation avec le client, les seuils d atteintes des indicateurs définis dans le contrat de service. Sabry Stita 21 / 48

22 3.3.2 Flux détailles FAI L architecture de Bouygues télécom est très complexe et je ne montre ici qu une petite partie et particulièrement l environnement ou j ai travaillé Environnement technique Système d'exploitation Il existe principalement deux systèmes d exploitation qui sont très répondu au sien de l environnement de Bouygues télécom Windows XP et Linux CRM Pour la gestion de la relation client nous utilisons un CRM propriétaire ALF qui répond un besoin spécifique a l FAI tous nous développements sont de loin ou de prés liée a ce CRM. Sabry Stita 22 / 48

23 Apache Subversion Subversion, c'est un logiciel de «gestion des versions», c'est-à-dire un logiciel qui permet de garder l'historique de toutes les modifications apportées à un certain nombre de fichiers. Il permet en fait beaucoup plus que cela, en particulier de retrouver les fichiers versionnés à un instant antérieur donné, ou encore de récupérer toutes les modifications entre deux moments. Il est utilisé par un grand nombre de développeurs, en particulier dans le monde des logiciels libres. IDE L Environnement de développement intégré (IDE) le plus utilisée étant Eclipse n est au moins d autre IDE sont utilisé tel que Netbeans ou Visual Studio. Base de données Pour le stockage des données et vu la grande quantité des données a stoker et à traiter leur choix c est porté sur Oracle. B2000 C est un système de gestion des clients permettant notamment le suivi et la facturation des clients Bouygues Telecom composée d une base de données Oracle : B2000 Gesweb Application qui propose des web services permettant de réaliser un parcours de souscription à une offre FAI pour un client particulier ou professionnel. DTMEP Dossier technique de mise en production (DTEMP),c est un document à fournir une fois la phase de développement terminée.c est un guide de mise en production qui explique la démarche a suivre pour l installation, retour arrière et les impactes possibles sur d autres système technique de l application développée. C est dans cet environnement qui est riche et complexe qui j ai du faire face et commencé ma première mission sur le projet FIABINDICATEUR. Sabry Stita 23 / 48

24 4 FIABINDICATEUR : 4.1 Objectifs Ce projet a pour objectif de mettre en place les différents indicateurs des différents systèmes techniques de la DSI. Le développement est fait principalement en langage de script tel que Shell, Awk, Perl. Cependant l utilisation d autre langage de programmation plus adapté au besoin tel que HTML, PHP, Graphiz est à noter. 4.2 Enjeux Les enjeux d un tel projet sont évidents. Tout d abord, si l on imagine que Bouygues Telecom décide de mettre en place un tel projet en production, l enjeu le plus important serait de mesurer le bon ou le mauvais fonctionnement de leurs applications et améliorer la détection d'incidents. Actuellement les outils mis à leur disposition ne permettent pas de détecter certaines anomalies et surtout les causes, Ce projet permet à l équipe FAI d obtenir de l information sous forme graphique assez facile à comprendre et à exploiter. Ce projet est aussi un outil de décision qui permettra de prendre les bonnes initiatives et surtout d avoir un service plus performant. 4.3 Environnement Le projet FIABINDICATEUR consiste à mettre en place le tableau de bord de la DSI FAI, Ceci implique forcement l appel à plusieurs environnements et plusieurs systèmes technique. Lors de mon arrivée, l environnement n était pas clair, c est après plusieurs ateliers et réunions et la collaboration avec d autre département que notre choix c est porté sur l utilisation d une architecture déjà existante mais qui est entrain d évoluer le projet Medusa Medusa Medusa est un outil de métrologie et de supervision développé par l'équipe WOS, la production informatique de l'adsl et du Web. Sabry Stita 24 / 48

25 Rapport de stage a) Architecture Figure 6 - Architecture Medusa L architecture technique de Medusa était entrain d évoluait à mon arriver d une architecture itecture 2 tiers vers une architecture 3 tiers. Cette nouvelle architecture pourra prendre en compte les besoins du FAI sans grand effort. Les différents Template graphiques déjà mis à disposition permettent de visualiser les indicateurs et mon travail était plus focalisé sur l implémentation des scripts script pour la génération des indicateurs. Différents indicateurs ndicateurs sont déjà implémentées mais ne servent l intérêt que de certains départements parmi ces indicateurs on a : Vente ADSL, Éligibilité France Telecom, Sabry Stita 25 / 48

26 4.4 Les indicateurs de la FAI Rapport de stage Les indicateurs de la Logistique Le principal rôle de la logistique et la gestion des équipements des clients tel que les routeurs ADSL ou les STB, gestion du stock, gestion du référentiel distributeur et bien d autres taches. C est un système technique complexe qui fait appel à plusieurs composants pour gérer les flux logistiques.. Figure 7 - Architecture logicielle des flux logistiques C est un système autonome qui fait appel à plusieurs scripts tous les traitements exécutées sont notés dans des fichiers appelés fichiers de logs. Ces fichiers de logs comportent des données qui peuvent être exploitées pour mettre en évidence des anomalies ou pour mesurer la performance du système. Ma première tache avec l aide de mon responsable était d identifier les fichiers de logs les plus pertinents pour les traitées et mettre en évidence les différents indicateurs. Sabry Stita 26 / 48

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/8 Titre professionnel : Inscrit au RNCP de Niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/13) 24 semaines + 8 semaines de stage (uniquement en formation continue) Développer une application orientée objet

Plus en détail

Positionnement de UP

Positionnement de UP UNIFIED PROCESS Positionnement de UP Unified Process Langage Méthode Outil logiciel UML UP RUP 6 BONNES PRATIQUES développement itératif gestion des exigences architecture basée sur des composants modélisation

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Introduction 02. II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04

SOMMAIRE. I. Introduction 02. II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04 SOMMAIRE I. Introduction 02 II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04 III. Présentation de l'association 05 a. Présentation juridique et géographique 05 b. Présentation de

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

TECHNICIEN SUPPORT INFORMATIQUE

TECHNICIEN SUPPORT INFORMATIQUE TECHNICIEN SUPPORT INFORMATIQUE Niveau de Technicien 1 à technicien supérieur (assistant ingénieur 2 ) classification : Famille Support et assistance aux utilisateurs professionnelle : Systèmes informatiques,

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Unité de formation 1 : Structurer une application. Durée : 3 semaines

Unité de formation 1 : Structurer une application. Durée : 3 semaines PROGRAMME «DEVELOPPEUR LOGICIEL» Titre professionnel : «Développeur Logiciel» Inscrit au RNCP de niveau III (Bac+2) (JO du 23 Octobre 2007) (32 semaines) Unité de formation 1 : Structurer une application

Plus en détail

OFFRES DE STAGES REGION EST. Market Unit 8 - Software Engineering & Testing

OFFRES DE STAGES REGION EST. Market Unit 8 - Software Engineering & Testing OFFRES DE STAGES REGION EST Market Unit 8 - Software Engineering & Testing 2013 EDITO Chère étudiante, cher étudiant Vous avez entre les mains notre catalogue rassemblant les opportunités de stages que

Plus en détail

Expert technique J2EE

Expert technique J2EE EHRET Guillaume 25, rue de la Richelandiere 42100 SAINT ETIENNE 32 ans - Célibataire Expert technique J2EE Domaines de compétences Environnement et langages Expertise en programmation Java et en architecture

Plus en détail

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD)

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne 75015 Paris.

Plus en détail

SOMMAIRE. Préambule... 3. 1 - Présentation... 3

SOMMAIRE. Préambule... 3. 1 - Présentation... 3 Académie de Grenoble DSI Division des Systèmes d Information 7, place Bir- Hakeim 38021 Grenoble Cedex CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE N : 2012-09 OBJET : prestations de maintenance

Plus en détail

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue IBM Software Group Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue Arnaud Bouzy Kamel Moulaoui 2004 IBM Corporation Agenda Analyse de code Test Fonctionnel Test de Performance Questions

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Annexe : La Programmation Informatique

Annexe : La Programmation Informatique GLOSSAIRE Table des matières La Programmation...2 Les langages de programmation...2 Java...2 La programmation orientée objet...2 Classe et Objet...3 API et Bibliothèque Logicielle...3 Environnement de

Plus en détail

ACube. Charte méthodologique. Version 1.2 du 22/02/2010. Etat : Validé

ACube. Charte méthodologique. Version 1.2 du 22/02/2010. Etat : Validé Charte méthodologique Version 1.2 du 22/02/2010 Etat : Validé Communauté Adullact Projet SUIVI DES MODIFICATIONS Version Rédaction Description Vérification Date 1.0 S. Péguet Initialisation 20/03/07 1.1

Plus en détail

[ Hornet ] Charte de méthodologie

[ Hornet ] Charte de méthodologie [ Hornet ] Hornet Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'identique disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

la phase exploratoire

la phase exploratoire V 1.00 la phase exploratoire élément facilitateur dans la réussite d un projet Agile A. MORVANT IT&L@BS Coach Agile aurelien.morvant@orange-ftgroup.com Page 1 Page 2 objet de la session > introduire la

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

CONDUITE & GESTION DE PROJET

CONDUITE & GESTION DE PROJET LES THEMES DU PROGRAMME PEDAGOGIQUE CONDUITE & GESTION DE PROJET Techniques de gestion de projets Connaître le rôle d un chef de projet dans la conduite de projet. Les méthodes, les techniques et les outils

Plus en détail

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB CAHIER DES CHARGES Définition du besoin Définition de l'objet Les rapports de visite sont actuellement gérés à

Plus en détail

Calendrier des Formations

Calendrier des Formations Systèmes et Réseaux IPV6 980,00 HT Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Juin Jui. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Comprendre IPV6 et explorer les méthodes pour migrer 14-15 23-24 1-2 26-27 Configuration et Maintenance des

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ----------------------------------------------------------------------------------------------------

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ---------------------------------------------------------------------------------------------------- ORGANISME REFERENCE STAGE : 26587 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture : M. Frédéric DIOLEZ Paris, Lyon, Bordeaux, Rouen, Toulouse, Marseille, Tél. : 09 88 66 17 40 Strasbourg, Nantes, Lille,

Plus en détail

http://kerboriou.christophe.free.fr/ 0625725312 02 rue Edouard Vaillant, 44610 indre

http://kerboriou.christophe.free.fr/ 0625725312 02 rue Edouard Vaillant, 44610 indre CHRISTOPHE KERBORIOU ANALYSE PROGRAMMEUR 24 ans IUT NANTES kerboriou.christophe@free.fr 0625725312 02 rue Edouard Vaillant, 44610 indre Parcours universitaire IUT NANTES : 2006 Licence Professionnelle

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Scub Foundation Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Présentation de Scub Présentation de Scub Scub est une société de service en informatique qui a pour but de fournir du conseil

Plus en détail

SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE

SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE Développement d une application JAVA EE SITE WEB E-COMMERCE ET VENTE A DISTANCE PLAN PROJET Binôme ou monôme (B/M): M Nom & Prénom : AIT NASSER Btissam Email : aitnasser.btissam123@gmail.com GSM : Organisme

Plus en détail

Consultant AMOA. Réf.: QSDA1607 COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS COMPETENCES TECHNIQUES. Communication :

Consultant AMOA. Réf.: QSDA1607 COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS COMPETENCES TECHNIQUES. Communication : Réf.: QSDA1607 Consultant AMOA COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS Communication : Formalisation des besoins utilisateurs Animation de réunions et d'ateliers Organisation de la méthode de travail

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

W4 - Workflow La base des applications agiles

W4 - Workflow La base des applications agiles W4 - Workflow La base des applications agiles, W4 philippe.betschart@w4global.com Vous avez dit «workflow»? Processus : Enchaînement ordonné de faits ou de phénomènes, répondant à un certain schéma et

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM

BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM PRODUITS BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM Avantages de la Business Intelligence Assurer une visibilité intégrale des activités Identifier de nouvelles opportunités Détecter et résoudre les problèmes Remplacer

Plus en détail

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul Département Informatique Support de Programmation Java Préparé par Mlle Imene Sghaier 2006-2007 Chapitre 1 Introduction au langage de programmation

Plus en détail

FICHE D ACTIVITE N 4 : APPLICATION SMARTPHONE DE GESTION DE FRAIS (ANDROID)

FICHE D ACTIVITE N 4 : APPLICATION SMARTPHONE DE GESTION DE FRAIS (ANDROID) FICHE D ACTIVITE N 4 : APPLICATION SMARTPHONE DE GESTION DE FRAIS (ANDROID) Table des matières I. Pôle de compétences concernées... 3 II. Circonstance et contexte... 3 III. Situation professionnelle et

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Techniques de Développement

Techniques de Développement Techniques de Développement Quelques définitions relatives au développement de logiciel Sébastien Faucou Université de Nantes (IUT de Nantes, département Informatique) Licence Professionnelle Systèmes

Plus en détail

Agile 360 Product Owner Scrum Master

Agile 360 Product Owner Scrum Master Agile 360 Product Owner Scrum Master Lead Technique Equipe Agile Conception Agile Leadership Agile Software Craftmanship Test Driven Development Catalogue 2013 Liste des formations Formation Agile 360

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations (Banque - Gestion de projet / Business analyst) Analyste fonctionnel / fonctionnelle informatique Définition M1805 - Études et développement informatique Conçoit, développe et met au point

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

CERTIFICATION Professional Scrum Developer (.NET)

CERTIFICATION Professional Scrum Developer (.NET) Durée 5 jours Description Le cours «Professional Scrum Developer» de Pyxis offre une expérience intensive unique aux développeurs de logiciels. Ce cours guide les équipes sur la façon de transformer les

Plus en détail

PLAN. I. Pourquoi : les besoins, les types d applications

PLAN. I. Pourquoi : les besoins, les types d applications PLAN I. Pourquoi : les besoins, les types d applications II. Comment : les technos et pratiques dont on dispose pour mettre en œuvre les applications III. Avec quels outils III.1 Introduction aux IDE III.2

Plus en détail

Programme de cours des IM (Ingénieurs-Managers) pour les 3 années

Programme de cours des IM (Ingénieurs-Managers) pour les 3 années Programme de cours des IM (Ingénieurs-Managers) pour les 3 années Cours Techniques IT Prise de contact L'historique de l'informatique Structure de données et algorithme (cf onglet) Architectures matérielles

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Application Web de gestion des formations (T09006)

Application Web de gestion des formations (T09006) Application Web de gestion des formations (T09006) Au sein d une équipe assurant des formations métier pour l un de nos clients grand compte, l objectif consiste à analyser les besoins, concevoir et implémenter

Plus en détail

37 ans. Ingénieur développement logiciel, 11 ans d'expérience.

37 ans. Ingénieur développement logiciel, 11 ans d'expérience. Stéphane Mitride Avenue de France 23 1004 LAUSANNE SUISSE smitride@citycable.ch 37 ans +41 78.896.11.77 Ingénieur développement logiciel, 11 ans d'expérience. EXPERIENCE PROFESSIONELLE Depuis 2009 Lausanne

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs

Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs CGI Group Inc. 2013 Agenda 1 2 3 4 5 6 7 Problématiques et enjeux Solutions et fonctionnalités Concepts Exécution et rapport

Plus en détail

Notre métier Concevoir pour les entreprises des solutions de gestion de l information sur mesure

Notre métier Concevoir pour les entreprises des solutions de gestion de l information sur mesure Présentation ISI Développement Communiqué de presse ISI Développement s.a.s. est éditeur de logiciels et développeur de solution logicielle. [re]source est une solution de gestion d Entreprise. L entreprise

Plus en détail

CAPACITÉS INFORMATIQUES

CAPACITÉS INFORMATIQUES O5 CAPACITÉS INFORMATIQUES 5.1. Comment le «métier» de notre Service ICT est-il structuré? 5.1.1. Recherche, conseil, élaboration d études d opportunité et de faisabilité de services et solutions TIC Afin

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Offres de stages 2011/2012

Offres de stages 2011/2012 Offres de stages 2011/2012 RBS LE MEILLEUR DE L INTEGRATION ET DE L EDITION L informatique est devenue un outil stratégique de développement et de différenciation pour les organisations du 21ème siècle

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

R E V O L U T I O N A R Y A P P S LISTE DES PROJETS. de fin d étude et des sujets de master proposés [Session de Janvier 2013]

R E V O L U T I O N A R Y A P P S LISTE DES PROJETS. de fin d étude et des sujets de master proposés [Session de Janvier 2013] R E V O L U T I O N A R Y A P P S LISTE DES PROJETS de fin d étude et des sujets de master proposés [Session de Janvier 2013] Mobile Powered est une filiale du groupe Motwin éditeur logiciel d une plateforme

Plus en détail

des systèmes d'information

des systèmes d'information Responsable du pilotage de systèmes d information E1A21 Pilotage, administration et gestion des systèmes d information - IR Le responsable du pilotage de système d'information définit et fait évoluer un

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Projets Logiciels: Processus de développement pratiqué à TELECOM ParisTech

Projets Logiciels: Processus de développement pratiqué à TELECOM ParisTech Projets Logiciels: Processus de développement pratiqué à TELECOM ParisTech INF380-2013! Sylvie.Vignes@telecomParistech.fr Département INFRES, groupe S3 Cadre du processus 2! q Basé sur un processus incrémental:

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

Chacun est conscient qu il sera souvent nécessaire de mobiliser les notions abordées en première et, parfois, de les reprendre.

Chacun est conscient qu il sera souvent nécessaire de mobiliser les notions abordées en première et, parfois, de les reprendre. UE Atelier B Deux groupes de stagiaires ont suivi les exposés sur les séquences pédagogiques. Les échanges ont principalement porté sur les apports notionnels (quelles notions aborder), le bornage (jusqu

Plus en détail

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Les tests Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Organiser le déroulement des tests Spécifier Exécuter les Cahiers de tests les Cahiers de tests Analyser les résultats Correction

Plus en détail

Les tableaux de bord de pilotage de nouvelle génération. Copyright 2002-2008 PRELYTIS

Les tableaux de bord de pilotage de nouvelle génération. Copyright 2002-2008 PRELYTIS Les tableaux de bord de pilotage de nouvelle génération Sommaire PRELYTIS en quelques mots LiveDashBoard : principes directeurs et positionnement La couverture fonctionnelle Démonstration Les packages

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

PROGRAMME «CONCEPTEUR DÉVELOPPEUR INFORMATIQUE»

PROGRAMME «CONCEPTEUR DÉVELOPPEUR INFORMATIQUE» PROGRAMME «CONCEPTEUR DÉVELOPPEUR INFORMATIQUE» Titre professionnel : «Concepteur Développeur Informatique» Inscrit au RNCP de Niveau II (Bac + 4) (JO du 23 octobre 2007) (38 semaines) Unité de formation

Plus en détail

Conception et développement des plates-formes webs, de services et des applications mobiles des clients Entreprise: Yaal

Conception et développement des plates-formes webs, de services et des applications mobiles des clients Entreprise: Yaal Université Bordeaux 1 Master Informatique spécialité Système et Réseaux parcours Réseaux Conception et développement des plates-formes webs, de services et des applications mobiles des clients Entreprise:

Plus en détail

Brice DAVOLEAU Consultant Décisionnel Junior 2 ans d expérience

Brice DAVOLEAU Consultant Décisionnel Junior 2 ans d expérience Brice DAVOLEAU Consultant Décisionnel Junior 2 ans d expérience 3 bis bd Waldeck Rousseau, 22000 Saint Brieuc Permis B 25 ans Mail : brice.davoleau@gmail.com Blog : http://www.cogoobi.com/ Tel : 06.24.98.12.02

Plus en détail

CONTEXTE GENERAL : CADRE DE REFLEXION ET D ACTION ET DOMAINES D INTERVENTION

CONTEXTE GENERAL : CADRE DE REFLEXION ET D ACTION ET DOMAINES D INTERVENTION COSEIL ET EXPERTISE FOCTIO rchitecte informatique CLSSIFICTIO / GROUPE RISO D ETRE / ISSIO Participe à la construction du contenu du cadre de référence de l urbanisme du SI (description des applications

Plus en détail

BTS SIO. Session 2013 2015

BTS SIO. Session 2013 2015 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2013 2015 Collé Maxime Année 2013-2014 Option : SLAM Activité professionnelle N 1 NATURE DE L'ACTIVITE : DÉVELOPPEMENT DE L APPLICATION WEB «GESTION

Plus en détail

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire?

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire? Management pourquoi et pour quoi faire? Un guide pratique pour comprendre l intérêt des solutions d Application Management, à l heure où les systèmes d information sont au cœur de l efficacité opérationnelle

Plus en détail

Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles

Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles Alignement avec les métiers par le test fonctionnel et d acceptation en projets agiles Laurent PY CEO, Smartesting Laurent.py@smartesting.com @py_laurent www.smartesting.com Guillaume Coquelle Testeur,

Plus en détail

RESUME DU PROFIL COMPETENCES TECHNIQUES

RESUME DU PROFIL COMPETENCES TECHNIQUES RESUME DU PROFIL Maîtrise des serveurs d application et environnements de développement Java/J2EE Maîtrise des environnements techniques de développement, d intégration et d exploitation Réalisation des

Plus en détail

Assurances & Mutuelles, Industrie, Santé, Énergie, Transport, Médias / Multimédias, Télécoms, Services

Assurances & Mutuelles, Industrie, Santé, Énergie, Transport, Médias / Multimédias, Télécoms, Services Société de conseil et d ingénierie en informatique SEELANDE Consulting, société de conseil et d ingénierie en informatique spécialisée dans les NTIC, se positionne dans différents secteurs d activités

Plus en détail

DEVELOPPEUR D APPLICATIONS INFORMATIQUES

DEVELOPPEUR D APPLICATIONS INFORMATIQUES FORMATION PROFESSIONNALISANTE CONVENTIONNEE PAR POLE EMPLOI DEVELOPPEUR D APPLICATIONS INFORMATIQUES Tél. 01 42 03 77 00 fax. 01 42 03 77 07 info@nextformation.com TABLE DES MATIÈRES L organisme... 3 Programme

Plus en détail

7 villa de la citadelle Né le 13 mai 1983 94110 Arcueil Nationalité : Française. Développeur Web JEE COMPÉTENCES

7 villa de la citadelle Né le 13 mai 1983 94110 Arcueil Nationalité : Française. Développeur Web JEE COMPÉTENCES Philippe Crépin 7 villa de la citadelle Né le 13 mai 1983 94110 Arcueil Nationalité : Française : 06.17.46.12.09 : phi.crepin@gmail.com Disponibilité : En poste chez Soft Computing Développeur Web JEE

Plus en détail

Créer le modèle multidimensionnel

Créer le modèle multidimensionnel 231 Chapitre 6 Créer le modèle multidimensionnel 1. Présentation de SSAS multidimensionnel Créer le modèle multidimensionnel SSAS (SQL Server Analysis Services) multidimensionnel est un serveur de bases

Plus en détail

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes

Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes Le Programme Régional de Formations Qualifiantes (PRFQ) a pour objectif d aider les ligériens à accéder et à se maintenir dans un emploi durable

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants»

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Compte-Rendu SDL Auteurs : BOUTROUILLE Alexis BAILLEUL Pierre Tuteur : Ioan Marius Bilasco «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Master MIAGE 1 Année 2012/2013 1 Remerciements

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations Analyste cogniticien / cogniticienne informatique Analyste concepteur / conceptrice informatique Concepteur / Conceptrice analyste informatique Concepteur / Conceptrice d'application informatique

Plus en détail

Elaboration d un cahier des charges Ch. 6

Elaboration d un cahier des charges Ch. 6 Elaboration d un cahier des charges Ch. 6 «Le cahier des charges opérationnel est un document qui permet de dégager les orientations structurantes et de fixer le cadre des travaux à venir d un projet.

Plus en détail

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER I. La définition des I.A. L'expression des besoins Rédige (spécifie les besoins). Consulte / utilise pour rédiger le cahier des I.A.1 Positionnement stratégique

Plus en détail

La pratique - Outiller. L'écosystème Serena de gestion des processus

La pratique - Outiller. L'écosystème Serena de gestion des processus La pratique - Outiller L'écosystème Serena de gestion des processus Création : septembre 2012 Mise à jour : septembre 2012 A propos A propos du document Ce document pratique est le résultat de la mise

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Deux (02) Ingénieurs Sécurité Système d Information Direction Qualité, Méthodes

Plus en détail

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information indispensable, sous plusieurs

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Etabli en application du Code des Marchés Publics. Date et heure limites de réception des offres :

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Etabli en application du Code des Marchés Publics. Date et heure limites de réception des offres : MARCHE RELATIF A L EXTENSION, LA MAINTENANCE ET L HEBERGEMENT D UN SITE EXTRANET POUR LA CONSULTATION DES PERIMETRES DE PROTECTION DES CAPTAGES EN HAUTE- NORMANDIE UTILISANT L APPLICATION API DE L IGN

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DOD SEICAM RFI Demande d information EVDEC Réf. : RFI_EVDEC- GT5_Outil_reporting_BI_v4.doc Page 1/11 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) OUTIL INTÉGRÉ DE REPORTING ET D ANALYSE DÉCISIONNELLE

Plus en détail

Rapport de stage. BTS Service Informatiques aux Organisations option réseau 2014-2015. CHIGUER Mansour

Rapport de stage. BTS Service Informatiques aux Organisations option réseau 2014-2015. CHIGUER Mansour Rapport de stage 2014-2015 BTS Service Informatiques aux Organisations option réseau CHIGUER Mansour Tuteur de stage : LE BRIAND Olivier Lycée Léonard De Vinci Conseil général de Seine-et-Marne val d Essonne

Plus en détail

touscours.net Rapport de Synthèse Cycle en V, UP et SCRUM

touscours.net Rapport de Synthèse Cycle en V, UP et SCRUM Rapport de Synthèse Cycle en V, UP et SCRUM Réalisé par : BELLINI Quentin GNANAKULENTHIRAN Anitha GOVINDEN Johana MEZINE Ahcene TIMZOUERT Chabane 19/10/2011 www.sup-galilee.univ-paris13.fr Table des matières

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations (Métiers courants) Analyste décisionnel - Business Intelligence Analyste organique informatique Analyste-programmeur / Analyste-programmeuse informatique Chef de projet étude et développement

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail