STAGE DE FIN D ETUDES M2 PLS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STAGE DE FIN D ETUDES M2 PLS"

Transcription

1 ÉTUDIANT / SABRY STITA DÉPARTEMENT / INFORMATIQUE RESPONSABLE ÉCOLE / Christophe Fouqueré (Responsable Informatique M2 PLS) STAGE DE FIN D ETUDES M2 PLS FONCTION / Développeur SERVICE / DSI FAI Intitulé du stage / SUIVI PERFORMANCE DES OUTILS POST-MISE EN PRODUCTION ET DÉVELOPPEMENT WEB SERVICES J2EE RESPONSABLE ENTREPRISE / Sebastien COLLET (Responsable pôle CRM)

2 Sabry Stita 2 / 48

3 REMERCIEMENTS Je tiens tout d abord à remercier toutes les personnes qui m ont encadré de près ou de loin durant la période de mon stage. Ainsi mes remerciements s adressent en premier lieu à mon maître de stage Sebastien COLLET pour sa disponibilité, ses encouragements qui m ont été d un grand soutien tout au long de mon stage, pour la confiance qu il m a accordée et enfin pour la qualité de son enseignement. Je tiens également à remercier Harinijatovo ANDRIAMANDROSO, responsable de la logistique, pour m avoir offert l opportunité de réaliser ce stage au sein de son équipe. Et enfin d une manière générale, toute l équipe de CRM BSS FAI ainsi que les membres du service facturation pour leur accueil, leur sympathie et le temps qu ils m ont consacré. Sabry Stita 3 / 48

4 Sabry Stita 4 / 48

5 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE : LE GROUPE BOUYGUES BOUYGUES TELECOM Description et historique Quelques chiffres clés ORGANIGRAMME a) Missions b) Responsabilités PRÉSENTATION DES MISSIONS ET ENJEUX CONTEXTE SUJET DU STAGE ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL Le cycle en V Flux détailles FAI Environnement technique FIABINDICATEUR : OBJECTIFS ENJEUX ENVIRONNEMENT Medusa LES INDICATEURS DE LA FAI Les indicateurs de la Logistique Les indicateurs web c) Indicateur parcours client d) Indicateur flux Gesweb : KILL-WEBBSS OBJECTIFS LE WEBBSS DANS SON CONTEXTE ENVIRONNEMENT TECHNIQUE PROCÉDÉ DE DÉVELOPPEMENT DU LOGICIEL MÉTHODE DE GESTION DE PROJET AU CŒUR DU PROJET AUTRES MISSIONS AUTOMATISATION DES TESTS SOAP UI BILAN PHASE ACTUELLE DIFFICULTÉS RENCONTRÉES CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE GLOSSAIRE ANNEXES Sabry Stita 5 / 48

6 Sabry Stita 6 / 48

7 Liste des figures Figure 1 - Répartition des activités du groupe Bouygues Figure 2 - Répartition géographique du chiffre d affaires : M Figure 3 - Actionnariat Figure 4 - ORGANISATION DU POLE CRM BSS Figure 5 - Gestion de projet: modèle du cycle en V Figure 6 - Architecture Medusa Figure 7 - Architecture logicielle des flux logistiques Figure 8 - Flux d alimentation du référentiel distributeur Figure 9 - Indicateur mise à jour liste des distributeurs Figure 10 - Indicateur gestion de parc Figure 11 - Indicateur VSR déménagement Figure 12 - Indicateur parcours client Figure 13 - Indicateur flux Gesweb Figure 14 - Nouvelle architecture après suppression WEBBSS Figure 15 - Exemple de Sprint Sabry Stita 7 / 48

8 Sabry Stita 8 / 48

9 1 Introduction Au départ, le travail des Direction du Système d'information (DSI) a consisté à délivrer aux utilisateurs une infrastructure et des moyens informatiques. Très vite, se sont posé les problèmes liés à la rationalisation des coûts. A présent, le métier des Direction du Système d'information évolue davantage vers la gestion des processus de l'entreprise et sa contribution à la croissance de l'entreprise en créant de la valeur. En conséquence, la rentabilisation des investissements et le pilotage de la performance sont devenues les priorités. Les challenges de la direction du Système d'information sont de démontrer la valeur de la DSI vis à vis des métiers, de faire face à un environnement mouvant caractérisé par des fusions ou acquisitions en croissance, d'élaborer le cas échéant une stratégie d'outsourcing si les services informatiques doivent être compressés. La performance de la DSI doit se traduire par : des délais réalistes, des ressources suffisantes, des périmètres de projet bien définis, des projets atteignant les objectifs définis. Il s'agit d'une part de s'engager, c'est-à-dire de réaliser les bonnes actions et d'autre part de montrer son efficacité, c'est-à-dire de bien réaliser ces actions.il faut donc optimiser tout à la fois la qualité, les délais et les coûts. C est dans ce contexte, que mon stage s inscrit dans le cadre de développement le tableau de bord de la DSI systèmes d information de Bouygues Télécom et plus particulièrement pour assurer le pilotage et le contrôle du système informatique au travers d'indicateurs de performance. Mais afin d apporter un service de qualité au client, il est nécessaire d utiliser des technologies mises en place sur des environnements stables, maintenus, et évolutifs. Le projet FIABINDICATEUR est un projet ayant pour but de mettre en place des indicateurs pour le suivit des performances des systèmes informatique et la correction des anomalies. Mon implication dans ce projet était au départ de 100% mais par la suite un projet m a été confié devenant ma seconde mission au sein de Bouygues Telecom en tant que stagiaire, celle-ci me permettant de me confronter aux réalités professionnelles. Sabry Stita 9 / 48

10 2 Présentation de l entreprise 2.1 Le groupe Bouygues En 1952, Francis Bouygues profite du contexte de reconstruction de la France après la Seconde Guerre mondiale pour fonder en région parisienne la société Bouygues (anciennement E.F.B.), spécialisée dans la construction de bâtiments. En 1955, Bouygues se lance dans la construction de cités HLM dans le cadre de programmes largement financés par l'état français, lancés pour subvenir aux besoins grandissants de logements (en partie dans la continuité de l'appel de l'abbé Pierre pendant l'hiver 54). En 1959 l'entreprise développe la préfabrication industrielle et continue ensuite de profiter des grands projets de l'état, tout d'abord avec le programme autoroutier français des années 1960 qui permet à Bouygues en 1965 de développer un secteur travaux publics et génie civil, puis grâce à l'obtention de marchés prestigieux comme le Parc des Princes, le palais des congrès de Paris (Porte Maillot) ou encore l'aérogare 2 de Roissy. En 1970 la société est introduite en bourse. Les années suivantes, Bouygues construit des plateformes pétrolières off-shore, prémices de son internationalisation qui débute réellement dans les années 1980, au moment où la société commence aussi à se diversifier. Cette diversification passe d'abord par la prise de contrôle en 1984 de SAUR, un des principaux groupes de distribution d'eau, et en 1987 de TF1, dont la privatisation a été décidée par le gouvernement. Bouygues procède également, en parallèle, à une intégration horizontale, c'est-à-dire au rachat d'entreprises concurrentes dans le domaine du bâtiment (croissance externe).en 1989, Martin Bouygues prends les commande de l empire en tant que Président-directeur Général. La diversification s'accélère dans les années 1990 avec la création de LCI en 1994, le lancement du troisième opérateur français de téléphonie mobile, Bouygues Telecom, en 1996, et du bouquet numérique TPS pour concurrencer Canal+. Malgré la diversification, le bâtiment reste, dans les années 1990, responsable de la moitié du chiffre d'affaires de Bouygues, qui a notamment profité de la politique de grands travaux initiée durant les années Mitterrand (grande arche de la Défense, Bibliothèque nationale de France, pont de Normandie, stade de France ) ainsi que de grandes commandes à l'étranger (Mosquée Hassan II à Casablanca, palais des congrès de Hong Kong, rénovation de La Mecque, Turkménistan ). Le siège social de l'entreprise Bouygues se trouve au 32 avenue Hoche à Paris. Le siège social de Bouygues construction (Challenger) se trouve à Guyancourt dans les Yvelines. Sabry Stita 10 / 48

11 Figure 1 - Répartition des activités du groupe Bouygues Figure 2 - Répartition géographique du chiffre d affaires : M Sabry Stita 11 / 48

12 2.2 Bouygues Telecom Description et historique Créé en 1994, Bouygues Telecom est alors le troisième réseau de téléphonie mobile à la norme DCS 1800 en France. Malgré une arrivée tardive sur son marché, Bouygues Telecom s est imposée en pionnière, en permettant la démocratisation du téléphone mobile en France. Quelques dates clés : 1996, invention du forfait et du répondeur gratuit ; 1998, premier lancement européen du son DHR (Digital Haute Résolution) ; 1999, lancement des premières offres illimitées (Millennium) ; 2002, premier opérateur français à lancer l internet de poche avec i-mode et la tarification à la seconde ; 2003, lancement du GSM étendu en exclusivité française ; 2004, lancement du Forfait Liberté, le premier forfait pour téléphoner sans compter vers tous les opérateurs ; 2005, lancement du réseau Edge, sur tout le territoire national, pour les transferts de données en haut débit ; 2006, lancement des Forfaits Neo et Exprima qui proposent des communications illimitées le soir dès 20 h ; 2007, lancement de la première offre de convergence (Business Synchro), des Forfaits 2 fois Plus, du déploiement du réseau HSPA et d'une campagne de marque avec une nouvelle accroche : "Communiquez en toute liberté". 2008, lancement de Neo.2 et des premières offres FAI Entreprises et grand public (Bbox). 2009, lancement d'ideo, offre quadruple play, inédite sur le marché. Bouygues Telecom possède quatre filiales : Réseau Clubs Bouygues Telecom distribue les offres et services Bouygues Telecom, dans près de 600 Clubs sur tout le territoire (dont 215 succursales) pour favoriser le positionnement commercial de la marque par rapport à ses concurrents Sabry Stita 12 / 48

13 Extenso Extenso (née de l'union de Téléciel et de Stock Com en 2008) est un grossiste en services et produits de téléphonie mobile (3 000 points de vente). L'essentiel de son activité est concentré sur les offres Bouygues Telecom mais il vend également aux distributeurs des terminaux nus et des offres d'autres opérateurs. Extenso Telecom possède une filiale, Phonéo Distribution, qui gère un réseau de boutiques spécialisées dans la distribution de téléphonie, d'accessoires et de services associés, ainsi que tout matériel de bureautique et d'informatique. Bouygues Telecom Initatives a pour vocation de soutenir de jeunes sociétés innovantes du secteur des services de communication par le biais d'un incubateur de start-ups : invities, mon Extel, Activ Networks, Twinlinx... Tremplin pour ces jeunes sociétés, c'est aussi une opportunité pour Bouygues Telecom qui bénéficie de leurs produits et services en priorité au moment de leur commercialisation Actionnariat : Figure 3 - Actionnariat Sabry Stita 13 / 48

14 2.2.2 Quelques chiffres clés Bouygues télécom a connu en 2009 une forte croissance organique de son chiffre d affaires grâce notamment à ses excellentes performances commerciales tant sur le fixe que sur le mobile. Chiffres financiers Chiffre d'affaires 2009 : M, soit + 5 % par rapport à Résultat net 2009: 471M. Chiffre d'affaires réseau 2009 (hors ventes de terminaux) : M, soit + 4 % par rapport à Chiffre d'affaires Réseau Clubs Bouygues Telecom (RCBT) 2009 : 489 M, soit + 16 % par rapport à Chiffres commerciaux Plus de dix millions de clients Mobile (dont plus de trois quarts de clients Forfait), clients Fixe, plus d'un million de lignes Entreprises. 6 millions de visiteurs uniques en moyenne consultent par mois le site bouyguestelecom.fr. Réseau Clubs Bouygues Telecom (RCBT) : 610 Clubs sur tout le territoire dont près de 250 succursales. Extenso Telecom : points de vente. Chiffres Ressources humaine collaborateurs (filiales comprises), dont conseillers de clientèle, travaillent au sein de l'entreprise. Âge moyen des collaborateurs : 35 ans. Plus de 160 travailleurs handicapés dans l'entreprise. Plus de 300 ateliers sont animés par l'espace ressources, sur des thèmes aussi variés que la santé, la créativité, la fiscalité. Sabry Stita 14 / 48

15 Chiffres Réseau Couverture mobile Plus de 98 % de la population couverte en 2G. Plus de 94 % de la population couverte en haut débit Edge Plus de 81 % de la population couverte en 3G+. Couverture fixe 56 % des ménages et 63 % des clients grands publics sont couverts en zone dégroupée. 70 % des clients de Bouygues Telecom Entreprises. Programme "zones blanches" communes rurales couvertes à fin Chiffres Développement durable Diminution de la consommation papier de 28 % dans les bureaux de Bouygues Telecom en % des Clubs Bouygues Telecom sont aménagés pour accueillir les personnes à mobilité réduite (75 % en 2008) contrôles parentaux activés sur les mobiles à fin collaborateurs volontaires engagés auprès de la Fondation Bouygues Telecom en 2009 Sabry Stita 15 / 48

16 2.3 Organigramme Mon stage s est effectué au sien de la direction du system d information (DSI), et plus particulièrement au sein du pôle CRM BSS FAI GP. Il est compose de quatre système technique ils sont repartis comme suit : Web CRM et outils C++/.net Les web services Logistique Figure 4 - ORGANISATION DU POLE CRM BSS Sabry Stita 16 / 48

17 a) Missions Fournir à Bouygues Telecom les systèmes d informations qui permettent de piloter les processus clés de l Entreprise. Développer et exploiter ces systèmes, en garantissant la meilleure utilisation des technologies informatiques du point de vue du client final, dans le respect de ses objectifs en matière de coût complet. b) Responsabilités Fournir de façon agile aux clients de Bouygues Telecom les systèmes d information nécessaires pour implémenter la stratégie de l Entreprise, Construire et exploiter un ensemble industriel de systèmes d information, qui réponde aux exigences de ses clients en terme de disponibilité, de fiabilité et de capacité de reprise en cas d incident, Développer des systèmes d information dont le coût complet est compétitif, grâce à une bonne connaissance des solutions et des acteurs du marché, à une vision " orientée exploitation " et à une architecture rigoureuse, Contribuer à la stratégie de l entreprise en permettant à Bouygues Telecom de s approprier les nouvelles technologies de l information. Les informaticiens de la DCSI ont le devoir de partager leurs connaissances pour que Bouygues Telecom se différencie par l'utilisation de ces technologies, Fournir aux collaborateurs de Bouygues Telecom un service informatique interne de qualité : en offrant les outils les plus performants pour supporter leurs tâches, dans le respect d un coût compétitif et avec un niveau de service exemplaire (fiabilité, disponibilité). Sabry Stita 17 / 48

18 3 Présentation des missions et enjeux 3.1 Contexte Depuis octobre 2008, Bouygues Telecom commercialise des offres Internet. En 2010, de nombreuses évolutions informatiques sont prévues en terme d'offres, de services innovants, de fonctionnalités diverses, simplification/industrialisation de phase de développement. De plus, dans le cadre des offres convergentes (Ideo), les Systèmes d'informations Mobile et FAI doivent également s'interfacer de plus en plus. 3.2 Sujet du stage Les premières semaines du stage ont consisté à mon intégration au sein de l équipe, à la découverte du domaine des Telecom, mais également à leurs outils et leur méthodologie de travail Mon stage s est composé de deux missions : la mise en place d'indicateurs pour : mesurer le bon et mauvais fonctionnement des applications du CRM, améliorer la détection d'incidents et anomalies sur certains composants, faciliter le suivi VSR sur certains système technique le projet FIABINDICATEUR et la migration d une API C++ vers JAVA/J2EE : le projet KILL-WEBBSS Le projet FIABINDICATEUR est un projet que je dois réaliser au sein d une équipe, un objectif m a été fixé et j ai toute liberté d action. La répartition de mon temps de travail entre ces deux missions se fait donc en fonction des tâches qui me sont attribuées sur le projet. Le projet FIABINDICATEUR en tant que développeur informatique ceci implique plusieurs phases d études : rédaction de la documentation, développements, tests, etc. Je dois également faire le choix des technologies, et faire appel à divers intervenants. Concernant le projet KILL-WEBBSS je participe à certaines phases du projet, cette participation se fait dans le cadre d un travail en équipe. Ayant une vision globale de ce projet à travers l ensemble des réunions, ce travail me permet d appréhender plus concrètement le rôle de développeur informatique au sein de la DSI. Sabry Stita 18 / 48

19 3.3 Environnement de travail Le cycle en V Au sein de Bouygues Telecom, différents acteurs interviennent au cours de la gestion de projet informatique : La maîtrise d ouvrage (MOA) La maîtrise d ouvrage déléguée (MOAD) La maîtrise d œuvre (MOE) La MOA représente le client (les différents services métiers : RH, finance, ), c est à dire les demandeurs, initiateurs de projets. Le client a un besoin et le soumet à la MOE. La MOE est l entité qui va prendre en charge la réalisation des projets et qui va donc répondre au besoin de la MOA. La MOA peut également être aidée ou représentée par une MOAD. Ces acteurs sont responsables de la production de plusieurs documents tout au long du projet. Ce type de fonctionnement onnement n est pas spécifique à Bouygues Telecom, mais représente plutôt un standard de fonctionnement au sein des grandes entreprises. Ces relations clients/fournisseurs internes permettent un certain formalisme, et contribuent à la qualité d un projet. Pour gérer un projet informatique, Bouygues Telecom suit le modèle du cycle en V. Celui-ci est une amélioration du modèle en cascade (issu du milieu du bâtiment) qui permet en cas d'anomalie, de limiter un retour aux étapes précédentes. Les phases de la partie montante, doivent renvoyer de l'information sur les phases en vis-à-vis, vis, lorsque des défauts sont détectés afin d'améliorer le logiciel : Figure 5 - Gestion de projet : modèle du cycle en V Sabry Stita 19 / 48

20 De plus, le cycle en V met en évidence la nécessité d'anticiper et de préparer, lors des étapes descendantes, les "attendus" des futures étapes montantes. Ainsi les attendus des tests de validation sont définis lors des spécifications, les attendus des tests unitaires sont définis lors de la conception, et ainsi de suite Les attendus correspondent la plupart du temps à des documents spécifiques, exemple : - EB : Expression de Besoin - SBU : Spécification des Besoins Utilisateur - SAD : Spécification d Architecture Détaillée - Etc. Ce découpage en phase et la rédaction de tous ces documents constituent une part importante du processus qualité des projets au sein de Bouygues Telecom. Un descriptif détaillé du contenu de chaque phase se trouve en annexe. Étape Pré Étude Analyse du besoin utilisateur Conception SI Spécification du ST Architecture du ST Spécification du Logiciel Architecture du Logiciel Conception détaillée Objet Cette étape a pour but d étudier la faisabilité d un besoin émergeant d une MOA et de l aider à stabiliser ses exigences. Recueillir, préciser et évaluer les besoins des utilisateurs. Répondre à la question «De quoi s agit-il?». Valider la faisabilité et les impacts des solutions étudiées. Formaliser ces informations dans le document «Spécification des Besoins Utilisateurs» de façon à disposer d une référence d exigences stable entre MOE et Client. Identifier les processus et systèmes fonctionnels et techniques impactés par le besoin. Spécifier l architecture générale cible du système informatique. Répondre aux questions : «Que fait le système et quand le fait-il?» (et non pas «Comment le fait-il?») Élaborer une référence fonctionnelle pour le Système Technique dans le document «Spécification Technique des Besoins Système» Répondre à la question «Comment fait le système technique pour réaliser la mission qui lui est confiée?». Identifier les interfaces internes Ventiler les exigences système (BS) et les exigences d interfaces externes vers les différents articles et opérations manuelles Formaliser ces réponses dans le document «Spécification de l Architecture du Système». Pour chaque composant logiciel (SCI) du ST, répondre aux questions : «Que fait le logiciel et quand le fait-il?» (et non pas «Comment le fait-il?»). Spécifier les fonctionnalités du composant logiciel, son architecture et ses interfaces. Répondre à la question «Comment fait le logiciel pour réaliser la mission qui lui est confiée?». Fournir la structure interne du logiciel correspondant à la «Spécification Technique des Besoins Logiciel». Ventiler les exigences logicielles (BL) et les exigences d interfaces (interne, voire externes) vers les différents composants. Valider les choix d architecture effectués en phase d étude. Élaborer une conception détaillée pour chaque composant logiciel identifié dans la «Spécification de l Architecture du Logiciel». Garantir que toutes les exigences techniques et fonctionnelles attribuées aux Sabry Stita 20 / 48

21 Codage Tests unitaires Intégration logicielle Qualification logicielle (QL) composants logiciels sont prises en compte. Réaliser la documentation technique nécessaire au codage des composants. Traduire le résultat de la Conception Détaillée du Logiciel sous forme de programmes avec les outils de développement choisis et dans le respect des normes et standards définis sur le projet. Vérifier que chaque unité logicielle est conforme à la conception détaillée. Assembler les unités logicielles et les composants logiciels de façon à constituer un SCI tel que spécifié. Vérifier que l architecture du logiciel est conforme à la «Spécification de l Architecture du Logiciel» et à la «Spécification Détaillée du Logiciel». Vérifier la conformité aux besoins logiciels et le respect des interfaces internes au ST en mode bouchonné, décrits dans la «Spécification Technique de Besoin Logiciel», à l aide de tests de qualification passés dans un environnement représentatif de l utilisation opérationnelle du logiciel. Qualifier le SCI sur les aspects liés à sa structure, à son comportement aux limites,... Intégration du système technique Qualification système technique Obtenir le ST attendu par l intégration des articles logiciel (SCI), matériel (HCI) et opérations manuelles. Vérifier le respect des interfaces internes et l architecture système du produit conformément au document de «Spécification de l Architecture Système». Vérifier la conformité du ST aux besoins système décrits dans la «Spécification Technique de Besoin Système» et le respect des interfaces externes à l aide de tests de qualification passés dans un environnement représentatif de l utilisation opérationnelle du logiciel. Si le ST doit être intégré dans un SI, les interfaces externes sont testées en mode bouchonné. Elles seront testées avec l infrastructure cible lors de l étape d Intégration dans le SI (IS SI). Qualifier le système technique sur les aspects liés à sa robustesse, à sa performance, à son endurance... Intégration au SI Vérification d Aptitude au Bon Fonctionnement (VABF) Vérification d Aptitude à la Bonne Exploitation (VABE) Intégrer les ST qualifiés dans l architecture globale du SI conformément au document de «Spécification d Intégration du Système d Information». Vérifier le respect des interfaces externes des ST et l architecture système du SI dans un environnement de test «iso production». Vérifier que le ST répond au besoin spécifié dans la SBU, sur un environnement représentatif de l environnement de l utilisateur final. Vérifier que le produit est industrialisable (réponses aux exigences générales de supervision, automatisation, métrologie, sauvegarde) et exploitable (réponses aux exigences d'exploitabilité permettant de répondre au niveau de service demandé), qu il répond aux exigences spécifiées dans la grille d exploitabilité Mise en Production (Mep) Vérification du Service Régulier (VSR) Installer le produit en environnement de production et s assurer qu il est exploitable. Observer, sur une durée donnée, le fonctionnement du système, le service rendu aux utilisateurs en environnement de production. Constater, avant contractualisation avec le client, les seuils d atteintes des indicateurs définis dans le contrat de service. Sabry Stita 21 / 48

22 3.3.2 Flux détailles FAI L architecture de Bouygues télécom est très complexe et je ne montre ici qu une petite partie et particulièrement l environnement ou j ai travaillé Environnement technique Système d'exploitation Il existe principalement deux systèmes d exploitation qui sont très répondu au sien de l environnement de Bouygues télécom Windows XP et Linux CRM Pour la gestion de la relation client nous utilisons un CRM propriétaire ALF qui répond un besoin spécifique a l FAI tous nous développements sont de loin ou de prés liée a ce CRM. Sabry Stita 22 / 48

23 Apache Subversion Subversion, c'est un logiciel de «gestion des versions», c'est-à-dire un logiciel qui permet de garder l'historique de toutes les modifications apportées à un certain nombre de fichiers. Il permet en fait beaucoup plus que cela, en particulier de retrouver les fichiers versionnés à un instant antérieur donné, ou encore de récupérer toutes les modifications entre deux moments. Il est utilisé par un grand nombre de développeurs, en particulier dans le monde des logiciels libres. IDE L Environnement de développement intégré (IDE) le plus utilisée étant Eclipse n est au moins d autre IDE sont utilisé tel que Netbeans ou Visual Studio. Base de données Pour le stockage des données et vu la grande quantité des données a stoker et à traiter leur choix c est porté sur Oracle. B2000 C est un système de gestion des clients permettant notamment le suivi et la facturation des clients Bouygues Telecom composée d une base de données Oracle : B2000 Gesweb Application qui propose des web services permettant de réaliser un parcours de souscription à une offre FAI pour un client particulier ou professionnel. DTMEP Dossier technique de mise en production (DTEMP),c est un document à fournir une fois la phase de développement terminée.c est un guide de mise en production qui explique la démarche a suivre pour l installation, retour arrière et les impactes possibles sur d autres système technique de l application développée. C est dans cet environnement qui est riche et complexe qui j ai du faire face et commencé ma première mission sur le projet FIABINDICATEUR. Sabry Stita 23 / 48

24 4 FIABINDICATEUR : 4.1 Objectifs Ce projet a pour objectif de mettre en place les différents indicateurs des différents systèmes techniques de la DSI. Le développement est fait principalement en langage de script tel que Shell, Awk, Perl. Cependant l utilisation d autre langage de programmation plus adapté au besoin tel que HTML, PHP, Graphiz est à noter. 4.2 Enjeux Les enjeux d un tel projet sont évidents. Tout d abord, si l on imagine que Bouygues Telecom décide de mettre en place un tel projet en production, l enjeu le plus important serait de mesurer le bon ou le mauvais fonctionnement de leurs applications et améliorer la détection d'incidents. Actuellement les outils mis à leur disposition ne permettent pas de détecter certaines anomalies et surtout les causes, Ce projet permet à l équipe FAI d obtenir de l information sous forme graphique assez facile à comprendre et à exploiter. Ce projet est aussi un outil de décision qui permettra de prendre les bonnes initiatives et surtout d avoir un service plus performant. 4.3 Environnement Le projet FIABINDICATEUR consiste à mettre en place le tableau de bord de la DSI FAI, Ceci implique forcement l appel à plusieurs environnements et plusieurs systèmes technique. Lors de mon arrivée, l environnement n était pas clair, c est après plusieurs ateliers et réunions et la collaboration avec d autre département que notre choix c est porté sur l utilisation d une architecture déjà existante mais qui est entrain d évoluer le projet Medusa Medusa Medusa est un outil de métrologie et de supervision développé par l'équipe WOS, la production informatique de l'adsl et du Web. Sabry Stita 24 / 48

25 Rapport de stage a) Architecture Figure 6 - Architecture Medusa L architecture technique de Medusa était entrain d évoluait à mon arriver d une architecture itecture 2 tiers vers une architecture 3 tiers. Cette nouvelle architecture pourra prendre en compte les besoins du FAI sans grand effort. Les différents Template graphiques déjà mis à disposition permettent de visualiser les indicateurs et mon travail était plus focalisé sur l implémentation des scripts script pour la génération des indicateurs. Différents indicateurs ndicateurs sont déjà implémentées mais ne servent l intérêt que de certains départements parmi ces indicateurs on a : Vente ADSL, Éligibilité France Telecom, Sabry Stita 25 / 48

26 4.4 Les indicateurs de la FAI Rapport de stage Les indicateurs de la Logistique Le principal rôle de la logistique et la gestion des équipements des clients tel que les routeurs ADSL ou les STB, gestion du stock, gestion du référentiel distributeur et bien d autres taches. C est un système technique complexe qui fait appel à plusieurs composants pour gérer les flux logistiques.. Figure 7 - Architecture logicielle des flux logistiques C est un système autonome qui fait appel à plusieurs scripts tous les traitements exécutées sont notés dans des fichiers appelés fichiers de logs. Ces fichiers de logs comportent des données qui peuvent être exploitées pour mettre en évidence des anomalies ou pour mesurer la performance du système. Ma première tache avec l aide de mon responsable était d identifier les fichiers de logs les plus pertinents pour les traitées et mettre en évidence les différents indicateurs. Sabry Stita 26 / 48

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER 1. INTRODUCTION Les maîtres d ouvrage ou propriétaires de patrimoine immobilier qui s engagent dans la construction ou la rénovation d installations climatiques veulent avoir la certitude d obtenir le

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

Agile 360 Product Owner Scrum Master

Agile 360 Product Owner Scrum Master Agile 360 Product Owner Scrum Master Lead Technique Equipe Agile Conception Agile Leadership Agile Software Craftmanship Test Driven Development Catalogue 2013 Liste des formations Formation Agile 360

Plus en détail

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La représentation par les processus pour les projets Système d Information (SI) La modélisation de l'entreprise par les processus devient

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL

Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL Les Bonnes PRATIQUES DU TEST LOGICIEL SOMMAIRE Qu est-ce que le test logiciel? Pourquoi le test est-il un maillon crucial de l ingénierie logicielle? Quels sont les différents types de tests? Qu est-ce

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet :

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet : Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes Partenaires du projet : 1 Sommaire A) Contexte... 3 B) Description de la demande... 4 1. Les

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

CONDUITE & GESTION DE PROJET

CONDUITE & GESTION DE PROJET LES THEMES DU PROGRAMME PEDAGOGIQUE CONDUITE & GESTION DE PROJET Techniques de gestion de projets Connaître le rôle d un chef de projet dans la conduite de projet. Les méthodes, les techniques et les outils

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC Alexandre CADIC Mathis BAKARY 27/02/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Contexte... 3 a. Implémentation :... 3 b. Direction Générale :... 3 2. Périmètre

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

la phase exploratoire

la phase exploratoire V 1.00 la phase exploratoire élément facilitateur dans la réussite d un projet Agile A. MORVANT IT&L@BS Coach Agile aurelien.morvant@orange-ftgroup.com Page 1 Page 2 objet de la session > introduire la

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Université Paris 8 Sommaire Introduction Organisation d un projet Les principaux axes de la planification Gestion des tâches Gestion

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB CAHIER DES CHARGES Définition du besoin Définition de l'objet Les rapports de visite sont actuellement gérés à

Plus en détail

Application Web de gestion des formations (T09006)

Application Web de gestion des formations (T09006) Application Web de gestion des formations (T09006) Au sein d une équipe assurant des formations métier pour l un de nos clients grand compte, l objectif consiste à analyser les besoins, concevoir et implémenter

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT FONCTIONNALITÉS GESTION DE PORTEFEUILLE Stratégie d approche permettant de sélectionner les investissements les plus rentables et de créer de la valeur Paramètres

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS

Conduite de projets SI. Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Conduite de projets SI Les méthodes «Agiles» N QUAL/1995/3660e ORESYS Agilité : de quoi parle-t-on? Agilité de l entreprise Urbanisme Architectures SOA Agilité du SI ERP Plateformes applicatives agiles

Plus en détail

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER I. La définition des I.A. L'expression des besoins Rédige (spécifie les besoins). Consulte / utilise pour rédiger le cahier des I.A.1 Positionnement stratégique

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1 JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE Jaspersoft et le paysage analytique 1 Ce texte est un résumé du Livre Blanc complet. N hésitez pas à vous inscrire sur Jaspersoft (http://www.jaspersoft.com/fr/analyticslandscape-jaspersoft)

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Méthodes Agiles et gestion de projets

Méthodes Agiles et gestion de projets Méthodes Agiles et gestion de projets Eric LELEU Consultant Solutions Collaboratives Contact ericleleu@nordnet.fr Site Personnel http://home.nordnet.fr/~ericleleu Blog http://ericleleu.spaces.live.fr La

Plus en détail

Remerciements + compte-rendu

Remerciements + compte-rendu Remerciements + compte-rendu I. Remerciements Tout d abord, je tiens à remercier mon tuteur de stage Thierry UNDERNEHR qui m a accueilli dans son service. Le programme qu il m a proposé pour mon stage

Plus en détail

Rapport de Stage Pulido Julien. BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers

Rapport de Stage Pulido Julien. BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers BTS SIO 2ème année Option Solutions Logicielles et Applications Métiers 19 Janvier au 6 Mars 2015 BTS SIO 2ème année Table des matières I. REMERCIEMENTS... 2 II. PRESENTATION DE L ENTREPRISE... 3 III.

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM 1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM Scrum est une méthode agile pour la gestion de projets informatiques. C est une méthode itérative basée sur des itérations de courte durée appelées Sprints.

Plus en détail

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Scub Foundation Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Présentation de Scub Présentation de Scub Scub est une société de service en informatique qui a pour but de fournir du conseil

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Positionnement de UP

Positionnement de UP UNIFIED PROCESS Positionnement de UP Unified Process Langage Méthode Outil logiciel UML UP RUP 6 BONNES PRATIQUES développement itératif gestion des exigences architecture basée sur des composants modélisation

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

W4 - Workflow La base des applications agiles

W4 - Workflow La base des applications agiles W4 - Workflow La base des applications agiles, W4 philippe.betschart@w4global.com Vous avez dit «workflow»? Processus : Enchaînement ordonné de faits ou de phénomènes, répondant à un certain schéma et

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur.

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur. 2 Toute entreprise dispose d un capital informationnel qui, s il est efficacement géré, contribue à sa valeur et à sa performance. La société RHeport, propose une solution logicielle : RH&View, innovante,

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 Par [OUAZAR ARIS-ARAB] [S4-G2] [AYME OLIVIA] TABLE DES MATIÈRES ANALYSE DE L ENTREPRISE # PRESENTATION DE L ENTREPRISE # LISTE ET DESCRIPTION DES DIFFERENTS METIERS REPRESENTES

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations (Banque - Gestion de projet / Business analyst) Analyste fonctionnel / fonctionnelle informatique Définition M1805 - Études et développement informatique Conçoit, développe et met au point

Plus en détail

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain?

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? plusieurs études démontrent que les projets CRM sont des échecs dans 40 à 80% des cas. Les principales causes d échec sont : Le rejet par

Plus en détail

Chef de projet H/F. Vous avez au minimum 3 ans d expérience en pilotage de projet de préférence dans le monde du PLM et de management d équipe.

Chef de projet H/F. Vous avez au minimum 3 ans d expérience en pilotage de projet de préférence dans le monde du PLM et de management d équipe. Chef de projet H/F Dans le cadre de nos activités pour un de nos clients, CIMPA recherche un chef de projet H/F. - Planifier l ensemble des phases du projet - Piloter l équipe dédiée au projet - Garantir

Plus en détail

Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE. IUT DE VANNES - Juan Joal. CADIC Julien - PINSARD Antoine

Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE. IUT DE VANNES - Juan Joal. CADIC Julien - PINSARD Antoine 2012 Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE IUT DE VANNES - Juan Joal CADIC Julien - PINSARD Antoine Structure pédagogique PROJET AP5 Plus que quelques lignes à coder et nous aurons

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine

Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine Modélisation des Systèmes d Information Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine Processus de développement logiciel Jean-Yves Antoine U. Bretagne Sud - UFR SSI - IUP Vannes année 2001-2002

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

SESSION 2010 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D'INFORMATION. Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D'INFORMATION. Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1020005 DSCG SESSION 2010 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D'INFORMATION Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre

Plus en détail

Ingénieur de recherche en statistique

Ingénieur de recherche en statistique Ingénieur de recherche en statistique E1D24 Statistique - IR Dans le cadre d une étude ou d un projet de recherche, l ingénieur de recherche en statistique conçoit le plan d analyse statistique et prend

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

PLAN. I. Pourquoi : les besoins, les types d applications

PLAN. I. Pourquoi : les besoins, les types d applications PLAN I. Pourquoi : les besoins, les types d applications II. Comment : les technos et pratiques dont on dispose pour mettre en œuvre les applications III. Avec quels outils III.1 Introduction aux IDE III.2

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes

Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes Le Programme Régional de Formations Qualifiantes (PRFQ) a pour objectif d aider les ligériens à accéder et à se maintenir dans un emploi durable

Plus en détail

V 1 Février Mars Avril

V 1 Février Mars Avril Brevet de Technicien Supérieur Assistant de gestion PME-PMI A1.1 Recherche de clientèle et contacts Définir et mettre en place une méthode de prospection Repérer et qualifier les prospects Veiller à la

Plus en détail

Système Expert pour Smartphones

Système Expert pour Smartphones INSA Rennes Département INFORMATIQUE Système Expert pour Smartphones Rapport de Planification Olivier Corridor;Romain Boillon;Quentin Decré;Vincent Le Biannic;Germain Lemasson;Nicolas Renaud;Fanny Tollec

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

TECHNICIEN SUPPORT INFORMATIQUE

TECHNICIEN SUPPORT INFORMATIQUE TECHNICIEN SUPPORT INFORMATIQUE Niveau de Technicien 1 à technicien supérieur (assistant ingénieur 2 ) classification : Famille Support et assistance aux utilisateurs professionnelle : Systèmes informatiques,

Plus en détail

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS Méthode de tests MODE D EMPLOI Cette première partie est destinée à ceux qui débutent en tests et permet une approche progressive et simple de la méthodologie des tests. L introduction vous aura permis

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Deux (02) Ingénieurs Sécurité Système d Information Direction Qualité, Méthodes

Plus en détail

Software Application Portfolio Management

Software Application Portfolio Management Environnement complet de consolidation du Patrimoine Applicatif & de production des Tableaux de bords d inventaire et de pilotage Software Application Portfolio Management Collecter Centraliser Normaliser

Plus en détail

Consultant AMOA. Réf.: QSDA1607 COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS COMPETENCES TECHNIQUES. Communication :

Consultant AMOA. Réf.: QSDA1607 COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS COMPETENCES TECHNIQUES. Communication : Réf.: QSDA1607 Consultant AMOA COMPETENCES FONCTIONNELLES ET REALISATIONS Communication : Formalisation des besoins utilisateurs Animation de réunions et d'ateliers Organisation de la méthode de travail

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013 Introduction 1. Présentation du cas d étude 13 1.1 Présentation générale 13 1.2 Présentation des applications 13 2. Déroulement du projet 14 3. Pré-requis et fondamentaux techniques à connaître 15 3.1

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Etudes et développement Référentiel Métiers

Plus en détail