PROCÉDURE. Procédure de rédaction des documents d encadrement administratifs. Version no 1 Entrée en vigueur : 26 octobre 2015 Révisée le : S.O.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCÉDURE. Procédure de rédaction des documents d encadrement administratifs. Version no 1 Entrée en vigueur : 26 octobre 2015 Révisée le : S.O."

Transcription

1 PROCÉDURE PRO Procédure de rédaction des documents d encadrement administratifs Version no 1 Entrée en vigueur : 26 octobre 2015 Révisée le : S.O. Procédure organisationnelle Procédure de gestion interne Procédure spécifique Champ d application : conseil d administration, directeurs, gestionnaires, membres du personnel, médecins Document(s) associé(s) : S.O. 1. PRÉAMBULE Pour faire suite à la création du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, l uniformisation des documents d encadrement constitue une étape essentielle au bon fonctionnement des services offerts par l établissement. Dans l exercice de ses responsabilités, l établissement doit adopter des règlements, cadres de référence, politiques et procédures pour encadrer ses pratiques clinico-administratives. Il est à noter que les documents d encadrement cliniques devront être élaborés selon les règles prescrites dans la Procédure de rédaction des documents d encadrement cliniques. 2. BUT Devant la multiplicité des activités de l établissement, il importe d harmoniser la rédaction des documents d encadrement et de les classifier selon un ordonnancement logique qui facilite leur recherche et leur présentation. 3. OBJECTIFS Préciser le cadre global de rédaction; Informer les concepteurs de certaines balises à respecter; Fournir un modèle pour chaque type de document; Définir les rôles et les responsabilités des personnes concernées. 4. DÉFINITIONS Les définitions sont regroupées dans un tableau présenté à l annexe CONTEXTE LÉGAL Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., c.s-4.2); Règlement sur l organisation et l administration des établissements (R.Q., c.s-5, r.5, a. 6 et 7). PRO Page 1 sur 27

2 6. MODALITÉS 6.1 Rédaction La rédaction des documents d encadrement administratifs doit être effectuée en conformité avec la présente procédure. Le contenu doit mettre en évidence la raison d être du document, les intervenants et les actions qu ils doivent poser, et ce, dans un langage clair et accessible à l utilisateur. Un numéro d identification formel doit être attribué à tout document d encadrement selon les barèmes définis à l annexe 2. Une demande doit être adressée à la responsable de la gestion documentaire de la Direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques. Le concepteur prépare un projet préliminaire selon les modèles prescrits, présentés à l annexe 3 et disponibles sur l Intranet de l établissement. Aucune rubrique ne peut être retirée, mais il est possible d en ajouter. Les étapes à suivre lors de la rédaction sont identifiées par un algorithme présenté à l annexe 4. Le concepteur consulte les personnes et les instances identifiées à l annexe 1. Un formulaire de cheminement d un document d encadrement doit être complété. Ce formulaire est un outil qui permet, entre autres, l identification des personnes consultées. Le modèle est présenté à l annexe 5 et est disponible sur l Intranet de l établissement. Il accompagne le document lors du dépôt pour adoption au conseil d administration ou au comité de direction. Il est, par la suite, classé avec le document original signé. 6.2 Adoption Les documents d encadrement administratifs doivent être adoptés par l instance ou la direction spécifiée à l annexe 1. La version originale signée est transmise à la responsable de la gestion documentaire. 6.3 Diffusion La responsable de la gestion documentaire effectue le dépôt des documents d encadrement administratifs sur l Intranet. Elle informe, périodiquement, les gestionnaires du dépôt ou du retrait de l Intranet des documents. Cependant, il est de la responsabilité des gestionnaires de s assurer de la diffusion des documents auprès de leurs équipes respectives. De plus, le concepteur doit s assurer d un plan de communication et de la formation nécessaires à l application des documents, s il y a lieu. 6.4 Classement Une version électronique, en format PDF, sera déposée sur l Intranet de l établissement. Le document original signé est conservé au bureau de la responsable de la gestion documentaire. PRO Page 2 sur 27

3 6.5 Révision La révision des documents doit être faite tous les trois ans, à partir de la date d adoption ou avant. Le concepteur ou une personne désignée par la direction concernée doit procéder à une révision et compléter à nouveau un formulaire de cheminement. Un exercice de consultation doit être effectué et le même processus d adoption s applique, qu il y ait des modifications ou non. La tenue d un calendrier de révision est assurée par la responsable de la gestion documentaire qui informe annuellement les directeurs des révisions à prévoir dans l année en cours. 6.6 Retrait Lorsqu un document n est plus valide et que son retrait de l Intranet est requis, le directeur ou le directeur adjoint concerné doit adresser une demande à la responsable de la gestion documentaire. 7. RÔLES ET RESPONSABILITÉS 7.1 Conseil d administration Adopter les cadres de référence, les règlements et les politiques organisationnelles de l établissement, conformément à ses responsabilités légales, présentées à l annexe 6. Il peut également adopter tout autre document d encadrement qu il juge nécessaire à l exercice de ses fonctions. 7.2 Comité de direction Valider les cadres de référence, les règlements et les politiques organisationnelles et en recommander l adoption par le conseil d administration; Adopter les procédures organisationnelles ainsi que les politiques et les procédures de gestion interne. 7.3 Instances consultatives Collaborer, au besoin, à la conception des documents d encadrement administratifs; Valider les documents d encadrement administratifs qui concernent leur instance professionnelle et en recommander leur adoption. 7.4 Directeurs et directeurs adjoints Valider et adopter les politiques et procédures spécifiques à leur direction et en assurer la diffusion; S assurer de la mise en application des documents d encadrement administratifs auprès de leurs équipes. 7.5 Adjoints aux directeurs ou directeurs adjoints désignés Valider la documentation produite par leur direction ; Assurer le suivi des demandes de consultation en provenance des autres directions. PRO Page 3 sur 27

4 7.6 Gestionnaires Élaborer les documents d encadrement en collaboration avec les personnes concernées et le personnel de soutien administratif de direction et de direction adjointe; Respecter les règles de rédaction de la présente procédure; Coordonner les étapes du cheminement, de la consultation à l adoption; Assurer la mise en application des documents produits, incluant un plan de communication et une formation si nécessaires, selon le champ d application; Voir à la diffusion et à l application des documents d encadrement de leur direction ou provenant d un autre secteur d activités dans leurs équipes respectives; Effectuer les révisions au moment prescrit ou avant si nécessaire. 7.7 Conseillère au président-directeur général Assurer le dépôt des documents d encadrement administratifs au conseil d administration et au comité de direction pour adoption; Acheminer les documents originaux signés à la responsable de la gestion documentaire pour classement. 7.8 Responsable de la gestion documentaire (DRHCAJ) Élaborer et réviser la présente procédure; Voir à son application; Agir comme personne-ressource; Former le personnel de soutien administratif de direction et de direction adjointe; Recevoir les documents et s assurer de leur conformité avant leur adoption; Déposer les documents d encadrement administratifs, une fois adoptés, sur l Intranet. Informer périodiquement les directeurs et les gestionnaires du dépôt ou du retrait d un document d encadrement sur l Intranet; Informer annuellement les directeurs des révisions à prévoir dans l année en cours; Établir un plan de classification des documents d encadrement; Conserver les documents originaux. 7.9 Personnel de soutien administratif de direction et de direction adjointe Soutenir le concepteur dans le processus de rédaction d un document d encadrement selon l algorithme présenté à l annexe 4; Tenir un registre des documents d encadrement de leur direction; S assurer de la conformité de la mise en page; S assurer de la qualité du français; Conserver toutes les versions électroniques des documents d encadrement de leur direction Personne désignée par le Service des communications Organiser le classement des documents d encadrement sur l Intranet; Gérer les droits d accès pour le dépôt des documents sur l Intranet. PRO Page 4 sur 27

5 8. ANNEXES Annexe 1 : Description des termes et cheminement Annexe 2 : Numéro d identification Annexe 3 : Modèles Annexe 4 : Algorithme de rédaction Annexe 5 : Formulaire de cheminement d un document d encadrement Annexe 6 : Responsabilités légales du conseil d administration 9. BIBLIOGRAPHIE S.O. PRO Page 5 sur 27

6 10. SIGNATURES ÉLABORATION : Marta Acevedo Coordonnatrice aux affaires juridiques Direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques Johane Paquin Responsable de la gestion documentaire Direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques COLLABORATION : Geneviève Blain Agente de planification, programmation et recherche Bureau de la Présidence-direction générale ANNULE ET REMPLACE : CSSSTR CSSS septembre 2013 CSSSAE Cadre général 7 octobre 2013 CSSSÉ PRO mai 2014 CSSSBNY PRO-DG CRDITED DG décembre 2014 Domrémy DG-101 InterVal POL-DG-Documents d encadrement janvier 2015 CJMCQ Cadre de référence sur l élaboration et la mise en œuvre des politiques et des procédures 21 octobre 2014 CSSSVB POL CSSSM CSSSHSM PO-0003 Cadre de référence règlements, politiques, procédures... février 2009 ADOPTÉ PAR : Comité de direction 26 octobre 2015 Original signé Martin Beaumont, président-directeur général RÉVISION (année) : 2018 PRO Page 6 sur 27

7 ANNEXE 1 DESCRIPTION DES TERMES ET CHEMINEMENT TYPE DE DOCUMENT DESCRIPTION DES TERMES CONSULTATIONS ADOPTION Cadre de référence (CDR) Politique (PO) Ensemble d information significative servant de toile de fond, de tendances, généralement en termes de valeurs et d attitudes, auquel l organisation se réfère. Il précise les éléments que devra contenir un document d encadrement administratif ou clinique et sert de référence dans son élaboration et son application. Une politique est un ensemble ordonné de règles assurant l application d orientations en lien avec la mission de l organisation. Elle sert de cadre aux décisions et détermine les frontières des actions. Une politique doit être reliée à un objectif de l organisation et peut être émise par une ou plusieurs directions. Elle précise davantage le quoi et le pourquoi. Membres du conseil d administration, si requis Président-directeur général Membres du comité de direction Gestionnaires concernés Instances consultatives si requis Service des affaires juridiques si requis Conseil d administration Politique organisationnelle : dont la portée couvre l ensemble de l établissement. Politique organisationnelle : Membres du conseil d administration Président-directeur général Membres du comité de direction Gestionnaires Instances consultatives Instances de représentation du personnel si requis Service des affaires juridiques si requis Politique organisationnelle : Conseil d administration Politique de gestion interne : dont la portée vise plus d une direction. Politique de gestion interne : Membres du comité de direction Gestionnaires concernés Service des affaires juridiques si requis Politique de gestion interne : Comité de direction PRO Page 7 sur 27

8 TYPE DE DOCUMENT DESCRIPTION DES TERMES CONSULTATIONS ADOPTION Politique spécifique : dont la portée ne vise qu un secteur d activités ou une direction. Politique spécifique : Gestionnaires concernés Service des affaires juridiques si requis Politique spécifique : Directeur concerné Procédure (PRO) La procédure est un document décrivant la séquence des différentes étapes, des moyens à prendre et des méthodes à suivre dans l exécution d une tâche. Elle précise davantage le comment et le quand. Une procédure découle habituellement d un règlement ou d une politique, mais peut exister en soi pour répondre à des besoins particuliers. Procédure organisationnelle : dont la portée couvre l ensemble de l établissement. Procédure organisationnelle : Membres du conseil d administration, si requis Membres du comité de direction Gestionnaires Instances consultatives si requis Instances de représentation du personnel si requis Service des affaires juridiques si requis Procédure organisationnelle : Comité de direction Procédure de gestion interne : dont la portée vise plus d une direction. Procédure de gestion interne Membres du comité de direction Gestionnaires concernés Service des affaires juridiques si requis Procédure de gestion interne : Comité de direction PRO Page 8 sur 27

9 TYPE DE DOCUMENT DESCRIPTION DES TERMES CONSULTATIONS ADOPTION Procédure spécifique : dont la portée ne vise qu un secteur d activités ou une direction. Les procédures spécifiques du laboratoire (PON) sont exclues de la Procédure de rédaction des documents d encadrement administratifs. Procédure spécifique : Gestionnaires concernés Service des affaires juridiques si requis Procédure spécifique : Directeur concerné Règlement (RG) Un règlement est un ensemble ordonné de règles assurant l application d une loi. Il laisse peu ou pas de latitude aux personnes à qui il s adresse. Il précise davantage le quoi et le pourquoi. Règlement du CMDP : Président-directeur général Exécutif du CMDP Directeur des services professionnels Service des affaires juridiques si requis Conseil d administration Règlement de service ou de département médical : Président-directeur général Membres du département ou du service concerné Directeur des services professionnels Exécutif du CMDP Service des affaires juridiques si requis Conseil d administration Règlement du département de pharmacie Président-directeur général Directeur des services multidisciplinaires Conseil d administration Règlement des instances consultatives Président-directeur général Membres des instances consultatives concernées Directeurs concernés Service des affaires juridiques si requis Conseil d administration PRO Page 9 sur 27

10 TYPE DE DOCUMENT DESCRIPTION DES TERMES CONSULTATIONS ADOPTION Règlements des comités du conseil d administration : Président-directeur général Membres du comité concerné Service des affaires juridiques si requis Règlement de régie interne du conseil d administration Membres du conseil d administration Membres du comité de gouvernance et d éthique Président-directeur général Service des affaires juridiques si requis Règlement sur la procédure de traitement des plaintes des usagers d un établissement public de santé et de services sociaux Membres du conseil d administration Membres du comité de vigilance CMDP Membres du comité des usagers, si requis Président-directeur général Service des affaires juridiques, si requis Autres règlements Président-directeur général Instances et/ou personnes concernées Service des affaires juridiques si requis Conseil d administration Conseil d administration Conseil d administration Conseil d administration PRO Page 10 sur 27

11 ANNEXE 2 NUMÉRO D IDENTIFICATION Le numéro d identification est attribué de la façon suivante : a) Le code du document : Cadre de référence Politique Procédure Règlement CDR PO PRO RG b) Le numéro de la direction : Conseil d administration et ses comités 01 Présidence-direction générale 02 Présidence-direction générale adjointe 03 Direction générale adjointe aux programmes sociaux et de réadaptation 04 Direction générale adjointe aux programmes de santé physique généraux et spécialisés et soutien à l autonomie de la personne 05 âgée (SAPA) Direction du programme déficience intellectuelle, trouble du spectre de l autisme et déficience physique 06 Direction au soutien à l autonomie de la personne âgée 07 Direction administrative de l enseignement universitaire et de la recherche 08 Direction des ressources financières 09 Direction des ressources humaines, communications et affaires juridiques 10 Direction du programme jeunesse-famille 11 Direction de la protection de la jeunesse - Direction provinciale 12 Direction de santé publique et responsabilité populationnelle 13 Direction du programme santé mentale adulte et dépendance 14 Direction des soins infirmiers 15 Direction des services multidisciplinaires 16 Direction des services professionnels et de la pertinence clinique 17 Direction des ressources informationnelles 18 Direction des services techniques 19 Direction de la qualité, évaluation, performance et éthique 20 Direction de la logistique 21 c) Le numéro indiquant la séquence de ce type de document pour la direction. EXEMPLE : PRO PRO Page 11 sur 27

12 ANNEXE 3 MODÈLES PRO Page 12 sur 27

13 TITRE DU CADRE DE RÉFÉRENCE Possibilité de sous-titre ici Produit par [Précisez le nom, la direction ou le programme] [Indiquez la date de production]

14 Numéro : CDR- - Version no Source (facultatif) : Si le cadre de référence tire sa source d un document, inscrire la référence. Élaboration : Nom(s) et titres(s) Collaboration : Nom(s) et titre(s) Personnes et instances consultées : Nom de l instance ou nom de la personne avec le titre Adopté par : Nom, titre Date : Jour-mois-année PRO Page 14 sur 27

15 Table des matières Introduction... Principes directeurs... But du cadre de référence... Objectifs... Définition des concepts et terminologie... Éléments à prendre en compte... Rôles et responsabilités des instances concernées... Conclusion... Bibliographie... Annexes... Annexe 1... Annexe 2... Liste des acronymes... PRO Page 15 sur 27

16 Titre du cadre de référence Introduction L introduction sert à présenter la nature du cadre de référence. Elle exprime la raison d être qui sous-tend l élaboration du cadre de référence. Elle en précise l intention, la philosophie et les principes directeurs. Elle situe le contexte dans lequel prend sens la rédaction du cadre, ainsi que le but visé par l élaboration du cadre de référence. L introduction résume brièvement le contenu et la logique du document. Elle peut spécifier quels documents pourront éventuellement découler de ce cadre de référence. Principes directeurs Énoncer les principes directeurs qui sous-tendent le cadre de référence. Ce sont les assises sur lesquelles est construit le cadre de référence. But du cadre de référence Le but du cadre de référence sert à décrire ce que l on se propose d atteindre, ce à quoi on tente de parvenir par la conception du cadre de référence. Objectifs Les objectifs sont des actions concrètes et mesurables que l on entend prendre pour atteindre le but visé. Ce sont les résultats recherchés par l application du programme. Définition des concepts et de la terminologie Un cadre de référence s appuie sur différents concepts; il est important d en décrire la teneur ici afin que le lecteur saisisse bien ces éléments et que la compréhension en soit facilitée pour la suite de la lecture du cadre de référence. De même, il est important de clarifier et définir la terminologie utilisée dans le cadre de référence. Rôles et responsabilités des instances concernées Décrire le rôle et les responsabilités des instances de gouvernance et des différentes parties prenantes qui seront impliquées en lien avec le cadre de référence. PRO Page 16 sur 27

17 Titre du cadre de référence Conclusion Faire un résumé des principaux éléments du cadre de référence. Indiquer, s il y a lieu, les suites possibles à l élaboration du cadre; spécifier si certains autres documents d encadrement viendront prendre appui sur ce cadre de référence. Spécifier les liens du cadre de référence avec les priorités organisationnelles s il y a lieu. Bibliographie Indiquer les références qui ont servi à l élaboration du cadre de référence. Annexes (facultatif) Liste des acronymes PRO Page 17 sur 27

18 POLITIQUE PO- - (titre sans abréviation) Version no Entrée en vigueur : (jour-mois-année) Révisée le : (jour-mois-année) Politique organisationnelle Politique de gestion interne Politique spécifique Champ d application : Document(s) associé(s) : 1. PRÉAMBULE Un préambule est nécessaire pour situer le contexte ou l historique ayant présidé à l élaboration de la politique. Il donne aussi des précisions concernant la philosophie d application de la politique et des procédures qui en découlent, s il y a lieu. 2. BUT DE LA POLITIQUE Le but de la politique sert à décrire ce que l on se propose d atteindre, ce à quoi l on tente de parvenir par l application de cette politique. 3. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Les objectifs sont des actions concrètes et mesurables qu on entend prendre pour atteindre le but énoncé. Ce sont les résultats recherchés par l application de la politique. Les objectifs peuvent être séparés en «objectifs généraux» et en «objectifs spécifiques». 4. DÉFINITIONS Une section «définitions» peut être nécessaire pour s assurer de la bonne compréhension du langage utilisé s il peut porter à confusion ou être très technique. Il s agit d évaluer la pertinence de cette section en fonction des utilisateurs de la politique. 5. CONTEXTE LÉGAL ET/OU CONTRACTUEL Il peut s avérer utile de préciser le contexte légal, soit sur quels articles de loi ou de règlement s appuie la politique. Il en va de même pour l énoncé des contrats auxquels est lié l établissement et desquels peuvent découler des politiques particulières. PRO Page 18 sur 27

19 6. MODALITÉS Condition, forme ou particularité que doit prendre un acte ou un processus. Les modalités d application viennent spécifier les conditions devant encadrer l exécution d étapes précises de la politique. 7. RÔLES ET RESPONSABILITÉS Cette section décrit le comportement attendu des différents acteurs ou groupes d individus visés par la politique. 8. ANNEXES Inscrire le titre des annexes, s il y a lieu. 9. BIBLIOGRAPHIE Cette section comporte les références bibliographiques utilisées pour la conception du document. 10. SIGNATURES ÉLABORATION : Nom Titre Direction COLLABORATION : Nom Titre Direction ANNULE ET REMPLACE : Nom de l ancien établissement s il y a lieu, numéro du document si existant ou sinon le titre, date ADOPTÉ PAR : Nom, titre Date : RÉVISION (année) : PRO Page 19 sur 27

20 PROCÉDURE PRO- - (titre sans abréviation) Version no Entrée en vigueur : (jour-mois-année) Révisée le : (jour-mois-année) Procédure organisationnelle Procédure de gestion interne Procédure spécifique Champ d application : Document(s) associé(s) : 1. PRÉAMBULE Un préambule est nécessaire pour situer le contexte, l historique ou le fondement ayant présidé à l élaboration de la procédure. Il donne aussi des précisions concernant la philosophie d application de la procédure et spécifie de quelle politique la procédure découle, le cas échéant. 2. BUT DE LA PROCÉDURE Le but de la procédure sert à décrire ce que l on se propose d atteindre, ce à quoi on tente de parvenir par l application de cette procédure. 3. OBJECTIFS DE LA PROCÉDURE Les objectifs sont des actions concrètes et mesurables qu on entend prendre pour atteindre le but énoncé. Ce sont les résultats recherchés par l application de la procédure. Les objectifs peuvent être séparés en «objectifs généraux» et en «objectifs spécifiques». 4. DÉFINITIONS Une section «définitions» peut être nécessaire pour s assurer de la bonne compréhension du langage utilisé s il peut porter à confusion ou être très technique. Il s agit d évaluer la pertinence de cette section en fonction des utilisateurs de la procédure. 5. CONTEXTE LÉGAL ET/OU CONTRACTUEL Il peut s avérer utile de préciser le contexte légal, soit sur quels articles de loi ou de règlement s appuie la procédure. Il en va de même pour l énoncé des contrats auxquels est lié l établissement et desquels peuvent découler des procédures particulières. PRO Page 20 sur 27

21 6. MODALITÉS Condition, forme ou particularité que doit prendre un acte ou une étape d une procédure. Les modalités d application viennent spécifier les conditions devant encadrer l exécution d étapes précises de la procédure. 7. RÔLES ET RESPONSABILITÉS Cette section décrit le comportement attendu des différents acteurs ou groupes de personnes visées par la procédure. 8. ANNEXES Inscrire le titre des annexes, s il y a lieu. 9. BIBLIOGRAPHIE Cette section comporte les références bibliographiques utilisées pour la conception du document. 10. SIGNATURES ÉLABORATION : Nom Titre Direction COLLABORATION : Nom Titre Direction ANNULE ET REMPLACE : Nom de l ancien établissement s il y a lieu, numéro du document si existant ou sinon le titre, date ADOPTÉ PAR : Nom, titre Date : RÉVISION (année) : PRO Page 21 sur 27

22 TITRE DU RÈGLEMENT RG-XX-XXX version no Entrée en vigueur: jour-mois-année Révision : année Annule et remplace : nom de l ancien établissement et son numéro, lors d une 1 re version ou sinon titre et numéro de version Élaboration : nom, titre et direction Collaboration : nom, titre et direction Adoption : Nom, Titre Date :

23 Page 2 du règlement : Introduire une table des matières Page 3 du règlement : Intégrer le document. PRO Page 23 sur 27

24 ANNEXE 4 Algorithme de rédaction des documents d encadrement administratifs 1. Le concepteur élabore le document selon les règles de la présente procédure et le modèle prescrit, disponible sur l Intranet. 2. Le concepteur valide le document élaboré auprès de l adjoint au directeur ou du directeur adjoint désigné. 3. Le concepteur communique avec la responsable de la gestion documentaire pour l obtention d un numéro. 4. Le concepteur transmet le document au personnel de soutien administratif de direction ou de direction adjointe pour une vérification du français et de la mise en page dans le format prescrit. 5. Le concepteur débute sa consultation. 6. À la réception des commentaires, le concepteur bonifie le document, s il y a lieu. 7. Le personnel de soutien administratif de direction ou de direction adjointe vérifie une dernière fois la mise en page et le français et transmet le document à la responsable de la gestion documentaire pour validation. 8. La responsable de la gestion documentaire vérifie la conformité et retourne le document au concepteur ainsi qu à l adjoint au directeur ou au directeur adjoint désigné. Ce dernier le transmet à la conseillère au président-directeur général pour adoption par l instance requise ou le transmet au directeur pour signature. 9. Une fois le document adopté, drle concepteur ou le personnel de soutien administratif de direction ou de direction adjointe, le cas échéant, transmet à la responsable de la gestion documentaire la version électronique du document d encadrement, en version PDF, avec la mention «original signé» dans le bloc de signature accompagnée du formulaire de cheminement complété. 10. La conseillère au président-directeur général ou le personnel de soutien administratif de direction ou de direction adjointe ou transmet à la responsable de la gestion documentaire le document original signé pour classement. 11. La responsable de la gestion documentaire dépose le document sur l Intranet. PRO Page 24 sur 27

25 ANNEXE 5 Formulaire de cheminement d un document d encadrement 1. Inscription Titre du document : Type de document : No d identification : Nom du concepteur : Poste téléphonique : Révisé par : (secrétariat) Poste téléphonique : 2. Cheminement Consultation Instances Personnes/et ou groupe Dates de consultation 3. Adoption/révision Adopté par : Date d adoption : Révision (année): Le formulaire doit accompagner le document d encadrement lors de l adoption. PRO Page 25 sur 27

26 ANNEXE 6 RESPONSABILITÉS LÉGALES DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration d un établissement public doit adopter les règlements portant sur les points suivants lorsqu ils relèvent du champ d activités de l établissement : 1. sa régie interne; 2. les orientations et les activités de l établissement; 3. les rapports à produire au conseil d administration sur la nature, la quantité et la qualité des services fournis aux bénéficiaires; 4. la répartition et le contrôle du budget; 5. les formalités concernant toute demande ou projet soumis au ministre ou au conseil régional; 6. la conclusion de contrats de services professionnels au sens de l article 124 de la Loi; 7. (paragraphe abrogé); 8. la révision annuelle de la répartition des lits de l établissement en fonction des besoins des bénéficiaires, de l intensité des soins ou de la gravité des maladies, des ressources de l établissement, du permis et des besoins de l enseignement; 9. l organisation de l enseignement et de la recherche dans l établissement; 10. dans le cas des centres hospitaliers, la détermination des examens de dépistage exigés lors de l admission ou de l inscription de certains bénéficiaires, conformément aux normes édictées en vertu du paragraphe «a» de l article 15 de la Loi médicale (chapitre M-9); 11. dans le cas des centres hospitaliers, la détermination des critères d admission et de sortie définitive et des politiques de transfert des bénéficiaires à soumettre à l approbation du conseil régional désigné en vertu de l article 24; 12. dans le cas d un établissement dispensant un programme d activités de jour, la détermination des critères d inscription des bénéficiaires à ce programme; 13. dans le cas d un centre d accueil, la détermination des critères d inscription des bénéficiaires; 14. dans le cas des centres locaux de services communautaires et des centres de services sociaux, la détermination des critères d accès aux services par des groupes de personnes; 15. dans le cas des centres de services sociaux, la détermination des critères de prise en charge des bénéficiaires par les familles d accueil et la détermination des politiques de transfert de ces bénéficiaires; PRO Page 26 sur 27

27 16. les conditions d admission de personnes atteintes de maladies contagieuses ou infectieuses; 17. les visites aux bénéficiaires admis; 18. les mécanismes à mettre en place dans l établissement afin d assurer le contrôle et l utilisation de la contention et de l isolement à l égard des bénéficiaires; 19. les modes d administration de l allocation d un bénéficiaire; 20. la procédure d attribution de congés temporaires aux bénéficiaires; 21. les modalités d adoption et de révision des plans d intervention des bénéficiaires; 21.1 la procédure s appliquant à la sortie temporaire d un dossier ou d une partie de dossier prévue au troisième alinéa de l article 61, incluant la désignation des personnes devant autoriser la sortie du dossier ou d une partie de dossier; 22. le délai accordé au médecin, au dentiste, au pharmacien ou aux membres du personnel clinique pour compléter le dossier d un bénéficiaire après les derniers services fournis; 23. la procédure applicable lorsqu un bénéficiaire quitte l établissement sans avoir obtenu son congé; 24. la procédure d élimination de dossiers ou de parties de dossiers de bénéficiaires conformément à la Loi sur les archives (chapitre A-21.1); Réf. : Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., c.s-4.2, a. 106) Règlement sur l organisation et l administration des établissements (R.Q., c.s-5, r.5, a. 6) 25. un ou des règlements portant sur l organisation de services de pastorale dans l établissement. À cette fin, le conseil d administration doit conclure une entente avec les autorités religieuses concernées, selon l appartenance religieuse des bénéficiaires hébergés; Réf. : Règlement sur l organisation et l administration des établissements (R.Q., c.s-5, r.5, a. 7) 26. un règlement portant sur les normes applicables à un cadre supérieur ou à un cadre intermédiaire en matière de conflits d intérêts, de même que les normes applicables à un tel cadre supérieur en matière d exclusivité de fonctions; Réf. : Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., c.s-4.2, a. 234) 27. un règlement sur les mesures pour prévenir ou faire cesser les conflits d intérêts auxquels peuvent donner lieu l octroi de contrats entre l établissement et une personne qu il emploie ou une personne qui exerce sa profession dans tout centre qu il exploite, ou entre l établissement et une entreprise à l égard de laquelle ces personnes ont un intérêt direct ou indirect; Réf. : Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., c.s-4.2, a. 235) 28. un règlement portant sur la procédure d examen des plaintes conformément à la loi; Réf. : Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., c.s-4.2, a. 29) 29. tout autre règlement, conformément aux dispositions légales. PRO Page 27 sur 27

DÉCLARATION DES INCIDENTS ET ACCIDENTS. Direction de l évaluation et de l assurance de la qualité Comité de direction

DÉCLARATION DES INCIDENTS ET ACCIDENTS. Direction de l évaluation et de l assurance de la qualité Comité de direction REGLE REG-DEAQ-01 DÉCLARATION DES INCIDENTS ET ACCIDENTS ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance de la qualité Comité de direction DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2005/11/10 DATE

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Adoptée par le Comité de direction le 8 novembre 2007 Adoptée par le Conseil d administration le 19 décembre 2007 Table des

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

OBJET Politique relative au processus de budgétisation

OBJET Politique relative au processus de budgétisation OBJET Politique relative au processus de budgétisation 1. PRÉAMBULE La présente politique vise à garantir la présence d un bon processus budgétaire et est requise en vertu des normes et pratiques de gestion

Plus en détail

ET LIBRE DE TOUTE FORME DE VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL SUR LES LIEUX DE TRAVAIL. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

ET LIBRE DE TOUTE FORME DE VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL SUR LES LIEUX DE TRAVAIL. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DÉAQ-03 POLITIQUE FAVORISANT UN CLIMAT DE TRAVAIL SAIN ET LIBRE DE TOUTE FORME DE VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL SUR LES LIEUX DE TRAVAIL ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE Référer à la : SECTION I PRÉAMBULE Préambule 1. L École nationale de police du Québec (ci-après appelée l «École»), en vertu de la Loi sur la police (RLRQ, chapitre

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE ADMINISTRATIVE DE GESTION DOCUMENTAIRE

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE ADMINISTRATIVE DE GESTION DOCUMENTAIRE Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE ADMINISTRATIVE DE GESTION DOCUMENTAIRE TABLE DES MATIÈRES 1. LE CADRE JURIDIQUE... 1 2. LES CHAMPS D APPLICATION... 1 Une définition...

Plus en détail

4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage

4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage 4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage (Résolution : C.C.2010-015) Table des matières Chapitre

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec

Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec 27 juin 2012 Note : Le masculin est utilisé pour alléger la présentation et désigne aussi bien les femmes que les

Plus en détail

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Adopté par : Code : CD-176-2008 Page 1 de 6 Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Comité de direction Adopté le : 2008-10-07 Entré en vigueur le : 2008-10-07 Révisé le : Document(s) remplacé(s)

Plus en détail

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT Juillet 2010 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA

Plus en détail

Objet : Informations concernant les derniers développements relativement à l application du PL 21

Objet : Informations concernant les derniers développements relativement à l application du PL 21 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES À LA DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS À LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS À LA DIRECTION DES SERVICES MULTIDISCIPLINAIRES À LA DIRECTION DES PROGRAMMES SERVICES

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE POUR ÉLABORER DES PROJETS CLIINIIQUES EN TENANT COMPTE DES BESOIINS ET DES PARTIICULARIITÉS DES PERSONNES D EXPRESSIION ANGLAIISE ET DU CADRE LÉGIISLATIIF EN PLACE L AIDE-MÉMOIRE SECRÉTARIAT À L ACCÈS

Plus en détail

FRAIS EXIGÉS DES PARENTS ET DES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE QUELQUES BALISES

FRAIS EXIGÉS DES PARENTS ET DES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE QUELQUES BALISES FRAIS EXIGÉS DES PARENTS ET DES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE QUELQUES BALISES FRAIS EXIGÉS DES PARENTS ET DES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE QUELQUES BALISES Préparé par : Marlène Bergeron

Plus en détail

Document associé : Plan de formation continue des membres du CA Modèle type

Document associé : Plan de formation continue des membres du CA Modèle type Politique sur la formation continue des membres du conseil PO-01-001 d administration du CIUSSS MCQ Version n o 1 Entrée en vigueur : 02-02-2016 Révisée le : S. O. Politique organisationnelle Politique

Plus en détail

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec et des services sociaux au Québec David Levine Président-directeur général Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de Montréal, 2005 Une réforme majeure Un

Plus en détail

Rapport d agrément CIUSSS du Centre-Est-de-l Île-de-Montréal CRDITED de Montréal

Rapport d agrément CIUSSS du Centre-Est-de-l Île-de-Montréal CRDITED de Montréal l Rapport d agrément CIUSSS du Centre-Est-de-l Île-de-ontréal CRDITED de ontréal 9 avril 2015 La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion du présent document, même partielles,

Plus en détail

MON04FR01. 1. Objectif. 2. Portée. Évaluation de la faisabilité d une étude. Pages 10. Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013. Approbation du MON

MON04FR01. 1. Objectif. 2. Portée. Évaluation de la faisabilité d une étude. Pages 10. Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013. Approbation du MON Titre Codification Évaluation de la faisabilité d une étude MON04FR01 Pages 10 Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013 Approbation du MON Nom et titre (Inscrire en lettres moulées) PAUL FORTIN, MD

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. Un premier constat : les accidents évitables constituent une cause significative de morbidité et de mortalité.

MANUEL DE GESTION. Un premier constat : les accidents évitables constituent une cause significative de morbidité et de mortalité. MANUEL DE GESTION Type de document : POLITIQUE N o PO 04 2007 03 Titre : POLITIQUE GLOBALE DE GESTION DES RISQUES Version n o 2 1. PRÉAMBULE À compter des années 1980, la gestion des risques a pris une

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II...

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II... CADRE D AGRÉMENT Agrément de l approche de notation interne (NI) avancée du risque de crédit Fonds propres Décembre 2007 TABLE DE MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes... 4 3. Principales phases...

Plus en détail

Politique de gestion contractuelle

Politique de gestion contractuelle Politique de gestion contractuelle Décembre 2010 (modifiée juin 2011) Table des matières SECTION 1 : Objectifs, définitions et champs d application...3 1.1 Objectifs...3 1.2 Éthique...3 1.3 Portée...4

Plus en détail

RÈGLEMENT DE DÉLÉGATION DE POUVOIRS

RÈGLEMENT DE DÉLÉGATION DE POUVOIRS RÈGLEMENT DE DÉLÉGATION DE POUVOIRS Service : Direction générale Adopté par le Conseil des commissaires 0318 : 2008-06-17 C:\Documents and Settings\Admusager\Application Data\Hummingbird\DM\Temp\GED-#188877-v1A-

Plus en détail

Règlements et autres actes

Règlements et autres actes Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 6 juin 2012, 144 e année, n o 23 2893 Règlements et autres actes Gouvernement du Québec Décret 527-2012, 23 mai 2012 (L.R.Q., c. C-26) Psychothérapeutes Permis CONCERNANT

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 1 Contenu de la formation Le CÉ au sein du monde scolaire Le cadre juridique

Plus en détail

Ménard, Martin Avocats. LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2)

Ménard, Martin Avocats. LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2) Ménard, Martin Avocats LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2) Colloque CAAP 28 octobre 2014 par Me Jean-Pierre Ménard, Ad. E. (Tous droits réservés) 1 PLAN DE LA PRÉSENTATION - DÉFINITIONS

Plus en détail

Objet : Plainte à l endroit du Secrétariat du Conseil du trésor et du Centre de services partagés du Québec Dossiers : 1005798 et 1005799

Objet : Plainte à l endroit du Secrétariat du Conseil du trésor et du Centre de services partagés du Québec Dossiers : 1005798 et 1005799 Montréal, le 23 février 2015 Madame Secrétariat du Conseil du Trésor a/s de Madame 875, Grande-Allée E., bureau 4.09 Québec (Québec) G1R 5R8 Madame Responsable de l accès aux documents Centre de services

Plus en détail

Loi sur les collèges Loi sur les Archives. des documents. ARTICLE CHAMPS. a) Archives. de gestion intégrée

Loi sur les collèges Loi sur les Archives. des documents. ARTICLE CHAMPS. a) Archives. de gestion intégrée POLITIQUE NUMÉRO 15 sur la gestion documentaire Responsable : Secrétariat général Dernière mise à jour : CA/2013-445.6.1, le 30 septembre 2013 Prochaine date de révision : 2018 LES RÉFÉRENCES Loi sur les

Plus en détail

POLITIQUE concernant l application de la Loi sur le tabac (L.R.Q., C. T-0.01)

POLITIQUE concernant l application de la Loi sur le tabac (L.R.Q., C. T-0.01) POLITIQUE concernant l application de la Loi sur le tabac (L.R.Q., C. T-0.01) adoptée par le conseil d administration le 21 mai 2008 (résolution CHA-139-2008-12) Cette politique abroge et remplace: la

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/SDWG/6/3 ORIGINAL : anglais DATE : 8 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPE DE TRAVAIL SUR LES NORMES

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE APPEL DE PROJETS Demande de financement de la part des membres du RCCFC pour la réalisation de PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE au cours de l année financière se terminant le 31 mars 2017 Date

Plus en détail

Audit du conseil d administration. Partie A Profil général, connaissances, compétences et expertises

Audit du conseil d administration. Partie A Profil général, connaissances, compétences et expertises Audit du conseil d administration En suivi des modifications apportées à la Loi sur les services de santé et les services sociaux 1 apportées par le projet de loi n o 127 sanctionné le 13 juin 2011, Loi

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) POLITIQUE N O 2 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) Modifiée le 12 mai 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration :optée lu conseil d administration :

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE

POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE Référer à la : SECTION I PRÉAMBULE Préambule 1. La Politique d intégrité en recherche (ci-après appelée la «présente politique») découle de la Politique institutionnelle

Plus en détail

Modalités d attribution de la bourse

Modalités d attribution de la bourse pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités d attribution de la bourse 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur des ONG et des organismes sans

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION SCECR-DIR-07-01 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Conseillère-cadre à l évaluation, aux communications et à la recherche

Plus en détail

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE 1 MISE EN CONTEXTE La Corporation des fêtes du 200 e de Drummondville

Plus en détail

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi N/Réf. : G6 211 033 RÈGLEMENT NO 9 portant sur la gestion financière du Collège Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007 Note : L utilisation

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

Loi modernisant la gouvernance du Conservatoire de musique et d art dramatique du Québec

Loi modernisant la gouvernance du Conservatoire de musique et d art dramatique du Québec PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 48 Loi modernisant la gouvernance du Conservatoire de musique et d art dramatique du Québec Présentation Présenté par Madame Hélène David

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

AFFAIRES INDIENNES ET DU NORD CANADA PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL ET INSTITUTIONNEL

AFFAIRES INDIENNES ET DU NORD CANADA PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL ET INSTITUTIONNEL AFFAIRES INDIENNES ET DU NORD CANADA PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL ET INSTITUTIONNEL LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME 2010-2011 INTRODUCTION... 1 OBJECTIF DU PROGRAMME... 2 RESSOURCES EXISTANTES

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

RÈGLEMENT TYPE DU CONSEIL DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS

RÈGLEMENT TYPE DU CONSEIL DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS RÈGLEMENT TYPE DU CONSEIL DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS Adopté par l assemblée générale annuelle du CII le (inscrire la date) Adopté par le conseil d administration le (inscrire la date) Règlement type

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes et en formation professionnelle. Rendez-vous SARCA novembre 2014

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes et en formation professionnelle. Rendez-vous SARCA novembre 2014 Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes et en formation professionnelle Rendez-vous SARCA novembre 2014 PRÉSENTATION 1. CADRE DE RÉFÉRENCE 2. FINANCEMENT 3. ÉLÈVE AYANT

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI. Procédure d attribution

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI. Procédure d attribution UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI Procédure d attribution Exemption des droits de scolarité supplémentaires exigés des étudiants étrangers pour les trimestres été, automne 2015 et hiver 2016 Services aux

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

Politique de gestion financière

Politique de gestion financière Politique de gestion financière Politique adoptée par le comité exécutif, le 30 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS... 1 OBJET... 1 1. RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE 1.1 Approbation du budget... 3

Plus en détail

Association de baseball de la zone Noroît. Noroît. Statuts et règlements. Version Novembre 1994. Révision Novembre 2005

Association de baseball de la zone Noroît. Noroît. Statuts et règlements. Version Novembre 1994. Révision Novembre 2005 Association de baseball de la zone Noroît Noroît Statuts et règlements Version Novembre 1994 Révision Novembre 2005 Révision Octobre 2013 2 TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1 Dispositions générales... 3 Chapitre

Plus en détail

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT Le Cégep de l Outaouais accueille, dans ses trois campus et son Centre d études collégiales, plus de 5 150 étudiantes et étudiants à qui il offre un riche éventail de 5 programmes pré universitaires et

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

AEESQ/QASCC. Code de déontologie de l éducation spécialisée

AEESQ/QASCC. Code de déontologie de l éducation spécialisée AEESQ/QASCC Association des éducatrices et éducateurs spécialisés du Québec/ Quebec association of special care counsellors Code de déontologie de l éducation spécialisée 1 Table des matières Introduction

Plus en détail

POLITIQUE DES VOYAGES

POLITIQUE DES VOYAGES POLITIQUE DES VOYAGES INTRODUCTION Cette politique vient préciser les principes des voyages organisés par l École Polyvalente des Îles. Elle vise également à définir les modalités de réalisation des activités

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Mesure 1, Action 1.2 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2013 Cet appel à projet est organisé par l ITMO Cancer de l alliance nationale pour les

Plus en détail

MISSION. Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, 2005

MISSION. Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, 2005 MISSION L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick est un organisme de réglementation professionnel voué à la protection du public et au soutien de la profession infirmière. Elle

Plus en détail

GUIDE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE SUBVENTION

GUIDE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE SUBVENTION GUIDE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE SUBVENTION Programme de promotion de la santé et de prévention de l alcoolisme, de la toxicomanie et du jeu Table de concertation sur les dépendances Arthabaska-Érable

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires

Ministère de l Éducation. Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires Ministère de l Éducation Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction................................................ 2 Processus de

Plus en détail

VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT. Juin 2011

VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT. Juin 2011 VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT Juin 2011 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA VÉRIFICATION INTERNE (DGVI) Projet no : 2011-08 AGENCE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Nous sommes parmi vous, pour vous

Nous sommes parmi vous, pour vous Droits des usagers Nous sommes parmi vous, pour vous Tél. : 514 890-8191 Téléc. : 514 412-7070 www.cuchum.ca info@cuchum.ca Table des matières Droit à l information... 3 Droit aux services..........................................................

Plus en détail

Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains

Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains 12.03.28.10 12.11.27.09 13.06.12.08 Préambule La présente politique traduit l engagement du Cégep à promouvoir et à faire respecter les règles

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Titre # Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans

Plus en détail

POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION

POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION POLITIQUE GESTION ET SÉCURITÉ DE L INFORMATION Objectifs Encadrer la gestion de l information conformément aux lois et règlements en la matière Promouvoir une utilisation efficace, appropriée et sécuritaire

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE DE SOUTIEN À LA DÉCISION CLINIQUE EN SANTÉ MENTALE ADULTE L OUTIL ALLIANCE alliancesantementale.org À QUI S ADRESSE CE GUIDE ET POURQUOI UN GUIDE

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

Établir l orientation du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins à l égard de la gestion des risques.

Établir l orientation du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins à l égard de la gestion des risques. SERVICES À LA CLIENTÈLE OBJET : Politique de déclaration des incidents et accidents SC-24 Page 1 de 12 1. Principes généraux : Établir l orientation du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE Adoptée par le Comité d éthique de la recherche et le Conseil d administration du CHU Sainte-Justine le 16 juin 2004

Plus en détail

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé du Québec Présenté le 17 juin 2004 Principe adopté le 1 er décembre 2004

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en sciences comptables Novembre 2010 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR Présenté par : Geneviève Ménard Directrice-conseil, Direction, Affaires externes, OIIQ Rencontre d information à l intention des DSI, des membres des CECII

Plus en détail

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Énoncé des principes régissant la gouvernance de la Société

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Énoncé des principes régissant la gouvernance de la Société Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Énoncé des principes régissant la gouvernance de la Société I. Introduction Le Fonds des médias du Canada (la «Société») favorise, développe, finance et promeut

Plus en détail

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL Tous les termes qui renvoient

Plus en détail

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE CSSS de Bordeaux-Cartierville Saint-Laurent (CSSS-06) & Hôpital Sacré-Cœur de Montréal 20

Plus en détail

LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL

LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL L ORGANISATION MÉDICALE LES DIRECTEURS MÉDICAUX DES REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Préparé par: Préparé par: Dr Michèle Drouin Conseillère médicale aux dossiers stratégiques

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

RAPPORT FINAL INTERVENTION À L HÔPITAL RÉGIONAL DE SAINT-JÉROME

RAPPORT FINAL INTERVENTION À L HÔPITAL RÉGIONAL DE SAINT-JÉROME RAPPORT FINAL INTERVENTION À L HÔPITAL RÉGIONAL DE SAINT-JÉROME DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE SAINT-JÉROME Le 30 mars 2012 Avis Le présent rapport a été rédigé au terme d une intervention

Plus en détail

Retrait d enfants placés

Retrait d enfants placés Page 1 de 10 Retrait d enfants placés Cette section contient les normes et les principes directeurs provinciaux qui régissent le retrait d un enfant du foyer nourricier où il a été placé. Elle s applique

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers

Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers CP-DG-17 Page 1 de 9 Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers 1. Objet de la politique La présente politique s inscrit dans les pouvoirs et fonctions de la commission

Plus en détail