U n i v e r s i t é S e n g h o r. Programmation Stratégique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "U n i v e r s i t é S e n g h o r. Programmation Stratégique"

Transcription

1 U n i v e r s i t é S e n g h o r Université internationale de langue française au service du développement africain Opérateur direct de la Francophonie UNIVERSITE SENGHOR D ALEXANDRIE Programmation Stratégique Quadriennum

2 L Université Senghor d Alexandrie doit rester un pôle d excellence, ancré solidement dans la Francophonie et adapté aux besoins actuels du développement de l Afrique. Dans un environnement caractérisé, notamment, par la crise des universités africaines et la fermeture relative des pays du Nord, l Université Senghor qui propose des formations pluridisciplinaires consacrées au développement durable dans un contexte de mondialisation, remplit une mission essentielle : Former des cadres de haut niveau, des secteurs public et privé, dans des conditions optima, comparables à celles d une grande école. Le continent africain connait une révolution démographique qui devrait porter sa population, selon les spécialistes, à plus de deux milliards d habitants en Les besoins de formation, déjà considérables, vont devenir immenses. De leur satisfaction dépendra l avenir économique des pays concernés et la stabilité du continent. C est pourquoi, l Université de la Francophonie pour l Afrique aborde naturellement une évolution rendue indispensable afin d apporter, à sa place et selon ses moyens, une réponse efficace à ces nouveaux besoins. Elle participera à cet effort collectif, conformément à sa mission, en se fixant d abord pour objectif stratégique la formation de dix mille cadres supérieurs, originaires du continent africain ou d Haïti, dans les dix prochaines années, soit quatre mille cadres pour le prochain quadriennum. L Université Senghor mettra, dès lors, à la disposition de l Afrique, comme elle a commencé à le faire, une plateforme de formations correspondant à des besoins réels et urgents du continent, qui concrétisent une vision globale du développement durable. Avec l aide du Conseil Africain et Malgache pour l Enseignement Supérieur (CAMES), les universités nationales s efforcent d adapter leurs offres de formation, jusqu à présent trop généralistes, aux nouveaux besoins émanant des économies africaines et des marchés du travail. Programmation Quadriennale Page 2

3 L Université Senghor doit venir en appui aux politiques de modernisation et de réforme menées par les responsables politiques et académiques africains. Les filières Senghor, hautement spécialisées, ouvertes en partenariat avec les établissements nationaux, sur leur sollicitation, permettront en quatre ans au moins, de former les spécialistes dont les pays ont besoin et qui leur font défaut. A cette fin, l Université Senghor doit affirmer et renforcer son rôle d accompagnement des mutations nécessaires des systèmes de santé publique, de gestion culturelle, de protection de l environnement et de bonne gouvernance en Afrique. Cette politique de développement doit permettre, avant toute autre chose, avec la formation de formateurs, de mettre en œuvre un ensemble de partenariats équilibrés autour de formations professionnelles qui constituent le cœur de mission de l Université Senghor. Ainsi, l objectif stratégique affiché est la mise en place d une grande communauté universitaire composée de campus ouverts dans les pays africains et rattachés à son centre d Alexandrie par un espace numérique de travail. La stratégie retenue se situera en continuité du plan stratégique de l Université adopté par le Conseil d administration en 2009 et respectera le cadre stratégique décennal de la Francophonie. La mise en œuvre de cette stratégie nous conduit à poursuivre trois grands objectifs : I. Renforcer l enseignement et la recherche à l Université II. Accroître le rayonnement de l Université III. Améliorer le fonctionnement administratif et financier de l Université Programmation Quadriennale Page 3

4 I. RENFORCER L OFFRE D ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE 1. Actuellement, le Master en Développement comprend 10 spécialités : Management de projets Gouvernance et management public Gestion du patrimoine culturel Gestion des industries culturelles Communication et médias (spécialité ouverte en septembre 2011) Santé internationale Politiques nutritionnelles Gestion de l environnement Gestion des aires protégées (spécialité ouverte en septembre 2011) La dixième, à distance, concerne la «Gestion des systèmes éducatifs». Le Master en développement est reconnu par le CAMES et par l Egypte. Des formations nouvelles seront créées dans les domaines où la demande existante rejoint les priorités politiques de la Francophonie. Ces formations pourront être ouvertes à Alexandrie ou sur place, dans les pays qui en feront la demande, pour répondre à un besoin spécifique. L Université Senghor, dans le cadre de partenariats, apportera son concours aux institutions africaines de formation pour l ouverture, en accompagnement des masters, de cursus plus courts, comme les licences professionnelles, réclamés par le marché du travail. L objectif est désormais de multiplier les formations autofinancées en partenariat, chaque fois que cela est possible, avec d autres universités francophones et pouvant déboucher sur des co-diplômations. Programmation Quadriennale Page 4

5 Depuis la rentrée de septembre 2012, l Université Senghor propose des masters autofinancés, sur sites externalisés, dans des secteurs innovants, en partenariat avec des opérateurs reconnus. Ainsi en République de Djibouti (Djibouti) : un master en «Parcours en Gouvernance et Résilience», sur financement Banque Mondiale, devra ouvrir en janvier 2014 au sein de l université nationale. Regroupées dans une capitale universitaire africaine, ces filières externalisées constituent des Campus Senghor. 2. Les Campus Senghor Le Continent africain connaît des mutations socio-économiques et environnementales rapides. Dès lors, les besoins en formation de cadres de haut niveau deviennent un impératif pour affronter les grandes problématiques quotidiennes de son développement. L Université Senghor, dont les diplômes sont internationalement reconnus, contribue déjà, depuis plus de vingt ans, à partir d Alexandrie, à l offre de formations francophones pour le développement de l Afrique. Cependant, au regard des besoins actuels, elle s externalise dans plusieurs pays sous la forme de «Campus Senghor» qui désignent l ensemble des formations (masters, D.U., formations continues ) ouvertes dans un pays (ex: Burkina) ou une ville (ex: Abidjan) au sein d établissements notoirement reconnus. Lors de chaque campagne de recrutement, l Université Senghor refuse plus de 2000 candidatures de qualité (2800 en 2013) ; il lui fallait donc se rapprocher de ses publics, qui ne peuvent pas ou qui ne souhaitent pas, pour des raisons diverses venir en Egypte, en ouvrant des formations tant au Maghreb que dans la partie subsaharienne du continent. L Université Senghor a, dès lors, décidé de s externaliser dans les pays, en proposant, en partenariat avec des établissements nationaux reconnus, des filières spécialisées formant des «Campus Senghor» qui ont vocation à accueillir et à former sur place des étudiants de haut niveau, dans une période où les déplacements Sud-Nord sont rendus plus difficiles. Programmation Quadriennale Page 5

6 Cette formule permet, par sa souplesse, de décupler et d adapter l offre de formation à la réalité et aux besoins du terrain, sans jamais sacrifier l exigence d excellence. Pour autant, l Université, dont l unité est préservée, garde le contrôle total du pilotage, l entière maîtrise académique, pédagogique, administrative et financière des externalisations dans une construction rationnelle, cohérente et solidement articulée. Au surplus, les campus sont autofinancés. Correspondant à des besoins précis et précédées par une demande locale, les filières Senghor sont financées par les secteurs public ou privé qui prennent en charge les droits d inscription. En facilitant l accessibilité des formations aux étudiants et aux cadres du public et du privé (qui font l économie d un déplacement coûteux et incertain en Europe ou en Amérique du Nord), en permettant aux étudiants africains, qui n ont pas la possibilité de quitter leur pays, d obtenir un diplôme de qualité internationalement reconnu, les campus constituent un substitut notable à la mobilité Sud-Nord. En proposant des formations sur place, sur le continent africain, l Université Senghor œuvre à endiguer le fléau de la fuite de cerveaux. Les «Campus Senghor» offrent encore plusieurs atouts majeurs sur la voie de la réussite africaine : - Ils font ponctuellement appel aux ressources professorales et à l expertise professionnelle locales, assurant ainsi l entière adéquation des enseignements dispensés aux réalités nationales et le désenclavement des professeurs africains désormais reliés aux réseaux universitaires de Senghor - En permettant de former rapidement (quatre ans ) les spécialistes qui font défaut aux institutions nationales de formation et aux pays, ces campus nourrissent la perspective à court terme d une formation délivrée par les experts du Sud eux-mêmes, ne faisant plus appel que ponctuellement aux expertises du Nord. Les campus Senghor, actuellement ouverts, accompagnent le renforcement, la spécialisation et l adaptation de l offre de formation aux besoins des pays : Programmation Quadriennale Page 6

7 Le Campus Burkina Faso (Ouagadougou) a démarré en 2011 avec la mise en place du diplôme d université (DU) sur la «Gestion des aires protégées» en Afrique de l Ouest, financé par l UICN. En 2012, deux masters ont été ouverts : - «Management de projet» à l Université de Ouaga II - «Audit et contrôle de gestion basé sur le risque dans le secteur public» avec l Ecole Nationale des Régies Financières et le Centre de Recherche Panafricain en Management pour le Développement, (CERPAMAD). Depuis 2011, l Université Senghor vient en appui de l Université de Ouagadougou pour le master «Innovation et développement en milieu rural» Dès 2014, plusieurs masters seront proposés : Quatre masters à l Université de Ouaga II : «Droit et politiques de l environnement en Afrique», «Gestion de l environnement», «Santé Internationale», «Gouvernance et management public». Deux masters à l Université de Ouagadougou : «Industries culturelles», et «Interprétation» (avec le soutien financier de l OIF et de la Commission Européenne). Un master à l Université Aube Nouvelle : «Microfinance» Le Campus Côte d Ivoire (Abidjan) : onze masters sont proposés en «Industries culturelles», «Patrimoine culturel», «Communication et médias», «Gestion des aires protégées», «Santé internationale», «Politiques nutritionnelles», «Management de projets», «Gestion des PME-PMI», «Gestion des ressources humaines et management public», «Développement local et régional» et «Formation de formateurs en travail social» ; l ouverture des Masters est prévue à partir de l année Le Campus Maroc (Rabat) : Un master «Gestion des PME-PMI» est proposé à Fès (I.G.A.). Trois licences professionnelles sont proposées à Rabat et Marrakech en: «Gestion des ressources humaines et Technologies de l'information et de la Communication» ; «Métiers de la comptabilité et de la gestion - spécialité révision comptable», «Sécurité des systèmes et réseaux informatiques». Ces formations ouvriront en janvier Programmation Quadriennale Page 7

8 Il est prévu d ouvrir un nouveau campus à Saint-Louis du Sénégal et en Afrique Centrale. La création de ce dernier est déjà amorcée par l ouverture, depuis 2012, d un D.U. «Gestion des Aires Protégées» financé par l U.I.C.N. et le programme ECOFAC de l Union Européenne à La Lopé (Gabon). En revanche, des filières Senghor seront ouvertes en partenariat avec les établissements nationaux qui solliciteront l Université Senghor pour former les spécialistes qui leur font défaut. 3. Garantir la qualité des externalisations Les externalisations suscitent des inquiétudes légitimes dans la mesure où elles peuvent influer sur l image de l institution d origine et ce négativement si l opération est mal organisée. En effet, les programmes proposés en externalisation sont exposés à des difficultés relatives au choix du partenaire dont les structures, les stratégies et les références ne sont pas toujours les mêmes, surtout lorsqu il s agit d établissements privés. Au surplus, l institution qui externalise peut éprouver quelques difficultés à maintenir la densité et la qualité d un encadrement scientifique et pédagogique d un niveau conforme aux standards internationaux sur toute la durée des formations. Par conséquent, les conventions d externalisations doivent avoir pour finalité de mettre en œuvre des partenariats avec les établissements et les acteurs locaux présentant des garanties académiques et éthiques indiscutables. Dans toute la mesure du possible, les partenariats envisagés doivent tendre à soutenir les efforts de modernisation et de renforcement mis en œuvre dans les pays d accueil, à l initiative des autorités publiques ou des responsables académiques. L organisation du contrôle des connaissances et les procédures de collation du diplôme doivent donner lieu à un contrôle permanent ; la plus grande vigilance est requise pour tout ce qui concerne le contrôle des connaissances : les modalités de recrutement des étudiants, le choix du sujet des épreuves, les conditions de Programmation Quadriennale Page 8

9 corrections de ces épreuves, l établissement des procès-verbaux, la constitution et la réunion des jurys, l établissement des listes de diplômés requièrent en particulier une vigilance sans faille. L Université qui externalise doit respecter une démarche de qualité, vérifiable par un certain nombre d indicateurs : la qualité académique des cursus, la viabilité économique des projets, l adéquation des formations avec les besoins locaux. Il est au demeurant important de souligner que les externalisations permettent d assurer le maintien et le développement d une coopération universitaire francophone sans charge particulière pour les deniers publics. 4. Les Formations à distance Depuis 2008, conformément à la Déclaration de Bucarest (Sommet 2006), une dixième spécialité de Master en Gestion des Systèmes Educatifs, consacrée à la formation de formateurs de directeurs d établissements scolaires, est ouverte, entièrement à distance, pour tous les pays francophones, en collaboration avec l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF); l Agence universitaire de la Francophonie (AUF); l Ecole Supérieure de l Education Nationale ; l Université Laval ; l Institut de Recherche sur l Economie de l Education ; l Université de Montréal ; l Institut International de planification de l éducation ; la Conférence des Ministres de l Education des pays ayant le français en partage (CONFEMEN) et l Association Francophone Internationale des Directeurs d Etablissement Scolaires (AFIDES). Au cours des prochaines années, notre objectif est de développer l offre de formations à distance dans des domaines prioritaires, en s appuyant sur l AUF et son réseau de campus numériques, l Institut de la Francophonie Numérique (IFN) et l Université Numérique Francophone Mondiale (UNFM). En projet : Master à distance M2 en Santé Internationale Master à distance en Droit International de la Santé (co-diplômation avec Toulouse 1) Master à distance en Droit des Affaires (OHADA) avec l IDEF Programmation Quadriennale Page 9

10 5. Les Formations continues, secteur clé du développement de l Université Un catalogue de formations continues a été édité fin Désormais, chaque département propose des formations courtes, d une à huit semaines organisées à Alexandrie, pour un large public africain, ou dans un pays d Afrique francophone pour répondre à des demandes locales ou à des besoins régionaux spécialisés. Depuis 2009, les formations continues doivent être totalement ou partiellement autofinancées ; les stagiaires étant le plus souvent pris en charge par les administrations, les entreprises publiques ou privées concernées. Elles sont si possible organisées en collaboration avec les autres opérateurs (OIF, AUF, AIMF, IFDD ) et les partenaires locaux. Ces formations professionnelles privilégient la formation de formateurs sur les questions essentielles qui se posent dans les différents secteurs du développement durable. Programme de Formations Continues Année Nombre de participants Nombre de femmes Nombre de semaines TOTAL 2963 participants 1083 femmes 170 semaines Les formations continues qui ont permis ces dernières années de former près de 3000 cadres africains, permettront, au cours de la prochaine programmation quadriennale, de perfectionner 3000 cadres africains supplémentaires qui seront ainsi à même de mieux contribuer au développement de leurs pays respectifs. Programmation Quadriennale Page 10

11 6. Développer la recherche Les professeurs de l Université Senghor s affirment comme les moteurs de la recherche en multipliant les publications à partir de sujets académiques ou des rapports de stage. Ainsi, les thèmes de recherche portent sur plusieurs disciplines des sciences humaines et sur les grands sujets du développement. De nombreux articles concernant l administration, la culture, la santé publique, l environnement sont sous presse ou en attente de publication dans les grandes revues scientifiques francophones. La création en ligne de la revue de l'université Senghor permettra de publier une série d articles, sur des supports thématiques définis en Conseil scientifique ainsi que les meilleurs mémoires des étudiants.a cette fin, une coopération a été engagée avec l EHESS afin de créer un atelier d écriture permettant de donner une visibilité scientifique à la production senghorienne. Depuis 2013, la Renaissance française, association reconnue d utilité publique, a décidé de récompenser le meilleur mémoire de chaque promotion. Il s agit, pour du mémoire portant sur «La création d un centre pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine audiovisuel rwandais», soutenu par Mlle Nelly BAZIKAMWE, diplômée rwandaise du Département Culture. Ce prix continuera à être attribué lors de la prochaine programmation quadriennale en étant effectif au mois de juin 2015 et Il est apparu nécessaire de compléter les formations de l Université Senghor par un étage pédagogique supplémentaire conduisant à la thèse et à la délivrance de doctorats. Ces inscriptions ne concernent, assurément, que quelques étudiants et sont effectuées en partenariat avec l École doctorale d une autre université francophone, par le procédé de la cotutelle. La soutenance de thèses à Alexandrie donnera de l éclat à la réputation scientifique de notre université et conduira les étudiants concernés à obtenir à la fois le doctorat de Senghor et le doctorat français, canadien, suisse, burkinabé ou ivoirien Programmation Quadriennale Page 11

12 L Université Senghor doit délivrer des doctorats en codiplômation avec des universités de la Francophonie; susciter des thèses en cotutelle portant sur le développement africain; Accueillir des doctorants venus de Francophonie, notamment avec l'aide de l'auf, dans le cadre de mobilités étudiantes. Il serait également opportun que l Université Senghor délivre à l avenir des doctorats Honoris Causa pour accroitre sa notoriété et remercier les bienfaiteurs de l Institution. La Collection Université Senghor a été créée en 2013 aux éditions Riveneuve (Paris). Deux ouvrages ont déjà été publiés : Jérôme Pallazolo et Christian Mesenge : L homosexualité en Afrique, regard anthropologique et psychologique- L exemple de la Côte d Ivoire et du Mali-.Ed. Riveneuve, juin Collectif, direction Danièle Bordeleau : Les Finances locales, moteur du développement ; Ed. Riveneuve, octobre Un troisième ouvrage est sous presse «Solidarités, vivre ensemble dans les espaces francophones»- Collectif. La participation de l Université Senghor à différents colloques, l animation de conférences et la publication régulière d articles et d ouvrages de qualité contribuent à sa réputation et à son rayonnement. Programmation Quadriennale Page 12

13 II. ACCROITRE LE RAYONNEMENT DE L UNIVERSITE L Université Senghor jouit d une réputation enviable et exerce un incontestable attrait, comme le montre le nombre croissant des candidats à ses formations. Il faut encore mieux faire connaître l Université Senghor et développer son rayonnement : 1. En Egypte 2. En Afrique 3. Dans le monde 4. Avec les Opérateurs de la Francophonie 1. En Egypte Installée en Égypte, l Université Senghor doit être utile à son pays d accueil, à l Université égyptienne. Des accords de coopération ont été signés avec les universités égyptiennes qu il s agit d intensifier et de développer. Il faut aller plus loin et animer le Pôle Universitaire Francophone Egyptien : En multipliant les liens entre les étudiants de l Université Senghor et les étudiants francophones des universités égyptiennes (Sport, sorties, animations, conférences, colloques, programmes de recherche communs...) avec l Université Française d Egypte (UFE). En faisant profiter les FFU égyptiennes des professeurs étrangers (européens, canadiens, africains) venant à l'université Senghor En faisant en sorte que les étudiants des filières francophones dépourvues de masters puissent accéder à Senghor. Programmation Quadriennale Page 13

14 2. En Afrique L Université Senghor joue un rôle régional majeur : la formation des cadres des secteurs public et privé ainsi que l appui aux universités. A cette fin, l'université Senghor doit s'appuyer sur son réseau d étudiants, ambassadeurs de la Francophonie dans leur pays (AIDUS). Elle doit rayonner par ses formations continues et ses formations à distance. Il faut renforcer et multiplier les partenariats avec les universités africaines, faire d'avantage appel à leurs professeurs, multiplier les codiplômations, coopérer plus étroitement avec le CAMES. Il faut également développer les partenariats avec les entreprises travaillant en Afrique qui peuvent donner des bourses, accorder des stages, participer aux formations professionnelles et à l insertion des diplômés. 3. Dans le Monde La notoriété de l Université Senghor va bien au-delà de l Afrique : les candidatures qu elle suscite dépassent largement le monde de la Francophonie : Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Ethiopie, Russie, Ukraine, Roumanie Il convient : De renforcer les partenariats avec les universités d Europe et du Canada (enseignement, codiplomations, cotutelles). D établir des relations de coopération avec les Universités du Moyen-Orient et du Monde Arabe avec l aide de l AUF (Liban, Jordanie ). D ouvrir l'université Senghor aux étudiants francophones des différentes régions de la Francophonie qui n ont souvent besoin que d une simple mise à niveau linguistique pour suivre le cursus. Programmation Quadriennale Page 14

15 De développer les formations au développement africain L Afrique est aujourd hui un grand continent émergeant avec des taux de croissance qui avoisinent ou dépassent 10%. Plusieurs pays (Chine, Vietnam, Hongrie) ont sollicité l Université Senghor pour la formation de diplomates et de cadres appelés à travailler avec l Afrique. Un master en «développement africain» et des modules de formation dans cette spécialité sont en cours d élaboration. Si cette demande se multiplie, il sera opportun de mettre en place un centre de formation dans un Campus Senghor en Afrique (Ouagadougou ou Abidjan). 4. Développer les coopérations avec les Opérateurs de la Francophonie En nouant des partenariats avec l O.I.F. pour la mise en œuvre des programmes de la Francophonie : Répertoire des médias, Interprétation de conférences, PROFADEL, GSE, etc. En s appuyant sur les moyens de l AUF : réseaux de chercheurs, Instituts, filières, programmes de soutien, campus numériques. La coopération avec l AUF doit être très étroite. En Utilisant TV5 pour mieux faire connaître l Université Senghor dans le monde et en Afrique. l Université Senghor peut fournir à TV5 des experts pour des émissions thématiques sur le développement durable. TV5 peut accueillir des étudiants stagiaires et assurer la promotion des formations. En collaborant avec L AIMF, notamment pour les actions concernant la coopération décentralisée (expertises, séminaires ). Programmation Quadriennale Page 15

16 III. MAITRISER LE DEVELOPPEMENT DE L UNIVERSITE EN AMELIORANT SON FONCTIONNEMENT ADMINISTRATIF ET FINANCIER 1. Garantir la qualité des formations et leur suivi : Avec la mise en place: D une Cellule de décentralisation D un Espace Numérique de Travail D un Comité de la vie Universitaire La Cellule de décentralisation Elle est directement rattachée au Recteur et aux Directeurs de département (pour les formations qui les concernent) qui ont seuls le pouvoir de décision. Chargée d une mission de suivi et d alerte, elle traite les informations brutes émanant de l Espace Numérique de Travail en élaborant un tableau de bord pour chaque formation (recrutement des étudiants, des professeurs, jurys ) Elle élabore les documents administratifs type; elle établit un échéancier, pour chaque formation, des décisions à prendre et alerte, à cette fin, l équipe de direction. Composée d une assistante de direction et d une secrétaire Elle suit en permanence la vie des Formations. L Espace Numérique de Travail (E.N.T.) La mise en place d'un Espace Numérique de Travail (E.N.T.), au sein de la Direction FAD & TICE, adossé à un système global d'information intégré, permettra à Senghor de mettre en œuvre une meilleure gouvernance. L E.N.T. met à la disposition des acteurs les indispensables tableaux de bord et la maîtrise des circuits de décision; Il offrira à chaque acteur (enseignants, chercheurs, étudiants, personnels, partenaires, etc ) un accès unifié simple, dédié, sécurisé et personnalisé à l ensemble des outils, services et contenus dont il a besoin; Programmation Quadriennale Page 16

17 La mise en place d un espace numérique de travail au sein duquel les professeurs, les étudiants, les personnels des différents campus pourront dialoguer et échanger leur expérience, nous permettra de faire de l Université Senghor, à partir des campus situés dans les différents pays, une grande université internationale en réseau, une grande communauté virtuelle d apprentissage en appartenance partagée par tous les francophones. Le Comité de la Vie Universitaire (C.V.U.) Le CVU est présidé par le Recteur et comprend : Les directeurs de département et de service, Quatre représentants élus des étudiants; Soit 15 membres. Instance de réflexion et de dialogue. Il étudie toutes les mesures susceptibles d'améliorer les conditions de vie et de travail des étudiants (logement, transport ) et de favoriser les activités culturelles et sportives à l'université. Il conseille l équipe de direction. Grace notamment à l E.N.T., il établit avec les campus externalisés un dialogue relatif aux conditions de vie et de travail des étudiants. 2. Elargir le financement : Ce développement ne peut être accompagné par les subventions étatiques qui ont tendance à stagner ou à baisser. Il est donc nécessairement autofinancé. Un effort considérable de rationalisation des dépenses, de réduction des coûts de fonctionnement, d augmentation de la productivité du personnel administratif et technique, a été effectué. Il faut, au surplus, élargir le nombre de bailleurs de fonds : Faire appel : Aux Etats qui peuvent au moins donner des bourses en faveur de leurs nationaux. Aux collectivités locales (villes, régions) et aux réseaux de collectivités locales(airf) intéressées par la formation des cadres dans les pays où elles ont des coopérations Programmation Quadriennale Page 17

18 Aux entreprises travaillant sur l Afrique : IL faut se mettre en rapport avec les entreprises qui travaillent en Afrique pour connaître les formations qui les intéressent et qu elles pourraient financer. Aux Banques de développement (BAD). Banque Mondiale, Banque Ouest Africaine pour le Développement. A l Union Européenne. L objectif stratégique est de passer progressivement d un système totalement subventionné, dans lequel tous les coûts sont supportés par les subventions étatiques, à un financement mixte dans lequel ces subventions ne couvriront in fine que 51% des dépenses; l autre partie provenant du paiement des frais de formation par les bénéficiaires qui feront financer leurs études, le plus souvent, en sollicitant des bourses de leurs Etats, de collectivités décentralisées, d organismes financiers ou d entreprises. L Université Senghor a déjà beaucoup avancé dans cette voie. Durant l année scolaire , elle a accueilli à Alexandrie, 220 étudiants dont 110 était bousiers de l Université, la moitié restante ayant obtenu d autres financements. Entre avril 2011 et décembre 2013, elle a obtenu pour ses formations continues, des financements dépassant Contrairement aux idées reçues, la Francophonie Universitaire, lorsqu elle est de qualité et qu elle correspond aux besoins peut, en s appuyant sur les deniers publics, se développer sans qu il soit nécessaire de faire à nouveau appel à eux. Il devient alors envisageable d augmenter de manière significative le nombre d apprenants de l Université Senghor. Ce chiffre va s accroitre à la rentrée avec les nouvelles ouvertures de diplômes. A partir de 2014, l Université Senghor devrait former plus de 1000 étudiants par an. Tel est l objectif majeur que se fixe l Université Senghor pour le prochain quadriennum. Programmation Quadriennale Page 18

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Appel à candidatures Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Version 0.6 20 mars 2015 Statut Validé 1 Introduction 1.1 Présentation de l Agence universitaire

Plus en détail

AUF. Agence universitaire de la Francophonie. www.auf.org

AUF. Agence universitaire de la Francophonie. www.auf.org AUF Agence universitaire de la Francophonie www.auf.org Langue française, diversité culturelle et linguistique Valoriser la langue française dans l université et assurer la promotion de la diversité culturelle

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2011-2012 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 28 juin (1 er août en ligne) au 28 octobre 2011 (minuit,

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures. Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Compte rendu Commission des Finances, de l économie générale et du contrôle budgétaire Mission d évaluation et de contrôle Les financements et la maîtrise de la dépense des organismes extérieurs de langue

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Master Management des ressources humaines et organisation

Master Management des ressources humaines et organisation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines et organisation Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Audit, contrôle, finance de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Evaluation des diplômes Masters Vague E Evaluation réalisée en 2013-2014 Académie : Versailles Etablissement déposant : Université Paris-Sud Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2010-2011 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 10 novembre 2010 au 10 janvier 2011 1. DOCUMENT DE PRESENTATION

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE SOMMAIRE L ÉCOLE CENTRALE CASABLANCA, L EXCELLENCE UNIVERSITAIRE À VOCATION PANAFRICAINE... 2 L ÉCOLE CENTRALE PARIS, DEVENUE CENTRALESUPELEC LE 1 ER JANVIER 2015... 3 LE RÉSEAU INTERNATIONAL DES ÉCOLES

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 pour l École nationale supérieure des Arts Décoratifs Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) est ouvert à tous

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 Etienne G. Juneau Wojtek Winnicki MOT DU PRÉSIDENT ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Depuis plusieurs années, le système éducatif québécois s est résolument tourné vers l international,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Bourse Master Île-de-France

Bourse Master Île-de-France Bourse d accueil d étudiants étrangers Vade-mecum Dans le cadre de sa politique en faveur de la mobilité internationale des étudiants, la Région Île-de-France a mis en place un dispositif d aide intitulé

Plus en détail

Les usages intelligents des technologies de l information et de la communication dans la réorganisation universitaire

Les usages intelligents des technologies de l information et de la communication dans la réorganisation universitaire Les usages intelligents des technologies de l information et de la communication dans la réorganisation universitaire Maîtres de Conférences Ouagadougou, 2IE,26 et 27 février 2015 Les dynamiques d appropriation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE REGLES ET PROCEDURES Conseil franco-québécois de coopération universitaire 2014-2015 Date limite pour soumettre

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Master Droit de l entreprise

Master Droit de l entreprise Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit de l entreprise Institut catholique de Lille - ICL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Session extraordinaire de la Conférence des Ministres de l'économie et des Finances de l Union Africaine Abuja (Nigeria) 21-24 March 2014

Session extraordinaire de la Conférence des Ministres de l'économie et des Finances de l Union Africaine Abuja (Nigeria) 21-24 March 2014 AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Session extraordinaire de la Conférence des Ministres de l'économie et des Finances de l Union Africaine Abuja (Nigeria) 21-24 March 2014 Mesures et dispositions

Plus en détail

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal L éducation internationale: quelques réflexions Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal Plan de la présentation 1 - L harmonisation des systèmes d éducation des pays de la francophonie: nécessaire

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Février 2015 L expérience de 2iE : 2007 à 2015 10.02.15 2

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Santé, populations, et politiques sociales (SPPS) de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

demande n Pays Ville d'affectation Structure d'accueil Intitulé du poste soumise par

demande n Pays Ville d'affectation Structure d'accueil Intitulé du poste soumise par 1 Belgique Bruxelles OIF RPUE 2 Belgique Bruxelles OIF RPUE Assistant(e) de projet chargé/e des questions de l usage de la langue française, la promotion de la paix, les droits de l Homme, la démocratie

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) soutient le développement de formations délocalisées de niveau

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Section des formations et des diplômes Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Contexte général L Ecole doctorale n 251 «Sciences de l

Plus en détail

PROGRAMME DU SEMINAIRE

PROGRAMME DU SEMINAIRE PROGRAMME DU SEMINAIRE Séminaire de lancement du réseau régional sur la professionnalisation des formations de l enseignement supérieur 12, 13 et 14 Novembre 2013 Université de Ouagadougou, Burkina Faso

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion de la santé de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat DAROUX Géraldine (7109) La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat Ce texte relate l expérience conduite au sein de l Institut Supérieur des Techniques Productiques

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'innovation, de la communication et de la culture de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal «Enjeux de l internationalisation de l enseignement supérieur» Les soirées regards croisés

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL

ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL Article 1 : CREATION ET PHILOSOPHIE GENERALE Le Centre d Etudes et de Recherches sur le Droit international général et les Droits

Plus en détail

Master Information communication

Master Information communication Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Information communication Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières

Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Charte des Thèses. Préambule

Charte des Thèses. Préambule Charte des Thèses Préambule Le cycle du doctorat est organisé au sein des centres d'études doctorales accrédités dans les établissements de l'université Moulay Ismaïl conformément à la loi 01-00 et aux

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

École doctorale n 478 Sciences de Gestion

École doctorale n 478 Sciences de Gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 478 Sciences de Gestion Université Toulouse 1 Capitole Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

de l Université Hassan II Mohammedia Casablanca (UH2MC)

de l Université Hassan II Mohammedia Casablanca (UH2MC) ROYAUME DU MAROC Ministère de l Éducation Nationale, de l'enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique PROJET DE DEVELOPPEMENT de l Université Hassan II Mohammedia

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence Professionnelle Management des collectivités territoriales

Licence Professionnelle Management des collectivités territoriales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Professionnelle Management des collectivités territoriales Université Pierre Mendes France- Grenoble-UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Master Droit des affaires

Master Droit des affaires Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit des affaires Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

PRESENTATION DU CONSORTIUM DU MASTER PANAFRICAIN D INTERPETATION DE CONFERENCE ET DE TRADUCTION

PRESENTATION DU CONSORTIUM DU MASTER PANAFRICAIN D INTERPETATION DE CONFERENCE ET DE TRADUCTION PRESENTATION DU CONSORTIUM DU MASTER PANAFRICAIN D INTERPETATION DE CONFERENCE ET DE TRADUCTION «Projet Africain» P. Kekeh SCIC UNIVERSITES, 21 mars 2013 Bonjour J espère que désormais vous en savez un

Plus en détail

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net Publié par: Université Paris 8 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis www.idefi-creatic.net IDEFI CREATIC -Septembre 2015 LE MOT DE LA DIRECTRICE GHISLAINE AZEMARD, professeure des universités Cette année,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Politique - action publique de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

d excellence Eiffel Le programme Recruter et former l élite mondiale de demain Campus France Campus France votre interlocuteur unique vous accompagne

d excellence Eiffel Le programme Recruter et former l élite mondiale de demain Campus France Campus France votre interlocuteur unique vous accompagne CAMPUS FANCE h votre interlocuteur unique Le programme d excellence Eiffel http://www.campusfrance.org/fr/formulaire/listes-de-diffusion Une inscription à la liste de diffusion est proposée sur le site

Plus en détail

Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière

Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités Le M2CT, audité en

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION (Bac+4, +5, 300 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou PKU

Plus en détail

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N E T D AP P U I C O N S E I L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T L O C A L F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I

Plus en détail

Conseil d Administration

Conseil d Administration Conseil d Administration - Séance du 11 mars 2014 - Point n 5 de l ordre du jour Relations internationales - Déclaration de politique internationale Présidence Déclaration de politique internationale Mars

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce inter entreprises, commerce de gros et commerce international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

Master Management socio-économique

Master Management socio-économique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management socio-économique Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Management des systèmes d information Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse

DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse La politique de l ICT en matière de formation s articule autour de plusieurs axes : 1. Elargissement de l offre de formation

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2012-2013 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 10 septembre 2012 au 15 novembre 2012 (17h, heure de Bucarest)

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail