Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma"

Transcription

1 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma Avril 2008

2 Cette étude a été réalisée par : Centre national de la cinématographie Direction des études, des statistiques et de la prospective Benoît Danard, Antoine Trotet 12 rue de Lübeck Paris Cedex 16 Tél : Fax : Le CNC tient à remercier pour leur collaboration l ensemble des établissements cinématographiques qui ont collaboré à cette enquête. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 2

3 Sommaire Synthèse...4 Objectifs...6 Méthodologie...7 I - Profil des détenteurs de cartes...8 A. Profil socio-démographique...8 a. Sexe...8 b. Age...8 c. Catégories socio-professionnelles...9 B. Selon la zone géographique...9 C. Selon le jour de fréquentation...10 D. Selon l équipement audiovisuel...11 E. Selon l ancienneté de l abonnement...11 F. Habitudes vidéo...13 a. Achats de DVD...13 b. Location de DVD...14 c. Vidéo à la demande...15 II - Rythme de fréquentation...16 A. Rythme avant la carte...16 B. Rythme actuel...17 C. Evolution du rythme de fréquentation...20 III Satisfaction vis-à-vis des formules d abonnement...22 A. Satisfaction générale...22 B. Motivation concernant la carte...23 C. Satisfaction à l égard des services proposés...30 D. Perception de la rentabilité économique de l abonnement...37 E. Intention de renouvellement de l abonnement...37 IV - Comportement cinéma...39 A. Moment du choix du film...39 B. Réservation de la place à l avance...39 C. Sphère de sortie...40 D. Temps de transport...41 E. Moyen de transport...41 F. Comportement vis-à-vis des films...42 V. Sites de fréquentation...43 A. Fréquentation «mono site» ou «multi sites»...43 B. Fréquentation d autres cinémas n acceptant pas les cartes...44 C. Abandon de cinémas...44 D. Fréquentation de cinémas acceptant les cartes «hors circuits»...45 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 3

4 Synthèse Dans le cadre du programme d études lancé par le Centre national de la cinématographie à l automne 2007 sur les formules d abonnement à entrées illimitées au cinéma, le CNC a réalisé une étude sur les possesseurs de ces formules afin de mesurer les évolutions intervenues depuis 2001, date de la dernière étude réalisée sur ce public. Cette étude analyse le profil socio-démographique des abonnés, leurs habitudes de fréquentation cinématographique, leur satisfaction à l égard de ces formules. Elle met en lumière les spécificités de leur comportement cinématographique. Cette étude s appuie sur un sondage réalisé du 21 au 27 janvier 2008 par l institut Médiamétrie auprès de possesseurs de cartes dans 14 établissements cinématographiques acceptant ces formules commerciales. Des abonnés jeunes de catégories sociales supérieures Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma sont principalement des individus âgés de 20 à 34 ans, issus de catégories sociales supérieures exerçant une activité professionnelle d employé ou de cadre intermédiaire. Ils sont moins souvent abonnés à des chaînes à péage que les spectateurs de cinéma en général. En réalité, le profil sociodémographique des abonnés n a quasiment pas évolué depuis Des «Hyper assidus» du cinéma Les abonnés à ces formules sont de gros consommateurs de cinéma. 92,4 % sont des assidus qui vont au cinéma au moins une fois par semaine et 62,6 % d entre eux y vont même plusieurs fois par semaine, ce sont des «Hyper assidus». Depuis qu ils sont abonnés, leur rythme de fréquentation cinématographique a augmenté très significativement. En effet, avant de souscrire un abonnement, seulement 22,6 % des abonnés étaient des assidus. Les moins de 19 ans et les plus de 50 ans sont les plus gros utilisateurs de leur carte. Ces formules touchent progressivement des spectateurs de plus en plus assidus. En effet, en 2008, 27,3 % des abonnés «assidus» étaient déjà des spectateurs «assidus» avant de souscrire leur abonnement, alors qu en 2001, ils n étaient que 17,7 % à l être précédemment. L augmentation progressive des tarifs d abonnement depuis leur lancement en mars 2000, explique ce phénomène. Une fréquentation qui décroît avec l ancienneté de possession d une carte Les abonnés les plus récents ont un rythme de fréquentation supérieur aux abonnés les plus anciens. Ainsi, 67,5 % des abonnés depuis moins d un an sont des «Hyper assidus», alors que chez les abonnés depuis plus de 7 ans, ils ne sont que 53,1 %. Des abonnés très satisfaits de leur abonnement Globalement, les abonnés se déclarent très satisfaits de ces formules et leur intention de renouvellement est forte, puisqu elle concerne près de 88 % des possesseurs. Les principaux motifs de satisfaction reposent sur la possibilité d aller plus souvent au cinéma et d économiser de l argent. D ailleurs, 60,4 % des abonnés estiment que le prix payé pour leur abonnement correspond exactement à leur niveau d utilisation. 27,7 % estiment même que ces abonnements ne sont pas cher compte tenu de leur rythme d utilisation. Les abonnés sont très satisfaits de la diversité de la programmation des salles dans lesquelles ils peuvent se rendre avec leur carte. Ils apprécient également la possibilité de voir des films en version originale. Plus de 91 % des abonnés estiment que, depuis qu ils ont souscrit à leur abonnement, ils ont élargi leur éventail de films vus en découvrant des films qu ils ne seraient pas aller voir auparavant. Ils accordent également une importance croissante à la simplicité offerte par ces formules pour aller au cinéma. Ainsi, parmi les services annexes proposés, c est la possibilité de réserver sa place à l avance qui semble le plus satisfaire les abonnés. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 4

5 Des comportements spécifiques Les détenteurs de cartes d abonnement à entrées illimitées au cinéma se distinguent dans leur comportement cinématographique des spectateurs de cinéma en général. En effet, ils choisissent plus souvent les films qu ils vont voir directement dans l enceinte des cinémas (33,0 % choisissent sur place, contre 12,3 % pour les spectateurs en général). Ils sont également plus nombreux à se rendre seuls au cinéma (31,9 %, contre 8,4 % pour les spectateurs en général), mais près de 30 % des abonnés se rendent au cinéma avec des spectateurs non abonnés, illustrant ainsi la dynamique positive de fréquentation dont ils sont à l origine. Les abonnés qui vont moins d une fois par semaine au cinéma viennent plus fréquemment (41,1 %) avec des non abonnés. Une fréquentation exclusive des établissements qui acceptent leur formule Les abonnés fréquentent quasi exclusivement des cinémas qui acceptent leur carte. En effet, avec le développement des cinémas qui ont adhéré progressivement à ces formules commerciales, la part des abonnés qui déclarent ne se rendre que dans les établissements qui acceptent leur abonnement a significativement progressé depuis En 2008, 83,6 % des abonnés déclarent ne plus fréquenter d établissements qui n acceptent pas leur carte, contre 74,1 % en En revanche, près d un tiers des abonnés (32,5 %) déclarent fréquenter des établissements qui acceptent leur carte en dehors des enseignes UGC, Gaumont, Pathé, MK2. Plus de la moitié des abonnés parisiens déclare se rendre dans ces autres établissements. Ces abonnés élargissent ainsi leur éventail de films vus dans d autres établissements tout en bénéficiant de leur abonnement. Plus de 60 % des abonnés ne vont au cinéma que dans un seul site L appartenance géographique des abonnés détermine s ils sont exclusifs ou pas d un site en particulier. Ainsi, seulement 38,1 % des abonnés parisiens sont des spectateurs «mono site» et 47,8 % des abonnés de banlieue parisienne. En revanche, 82,5 % des abonnés de province ne fréquentent qu un seul cinéma. Les abonnés «mono site» sont donc significativement plus nombreux en province. A mesure que les abonnés sont plus âgés, ils deviennent plus exclusifs d un site. 54,4 % des abonnés de moins de 19 ans sont exclusifs d un site alors que 71,7 % des abonnés de ans et 84,2 % des abonnés de 50 ans et plus ne fréquentent qu un seul cinéma. Les phénomènes d abandon d établissements semblent moins marqués en 2008 qu en 2001, en raison sans doute de l ancienneté des formules. Alors qu en 2001, plus de la moitié (52,0 %) des abonnés déclaraient avoir cessé d aller dans certains cinémas depuis qu ils ont une carte, ils ne sont plus que 42,7 % à faire cette déclaration en Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 5

6 Objectifs Dans le cadre du programme d études lancé par le Centre national de la cinématographie à l automne 2007 sur les formules d abonnement à entrées illimitées au cinéma, le CNC a conduit une étude sur les possesseurs de ces formules afin de mesurer les évolutions intervenues depuis 2001, date de la dernière étude réalisée sur ce public. Cette étude dresse le profil socio-démographique des abonnés, analyse leurs habitudes de consommation vidéo et VOD, l évolution de leur rythme de fréquentation cinématographique depuis qu ils sont abonnés, leur satisfaction à l égard de ces formules, leur intention de renouveller leur abonnement. Cette étude analyse également les spécificités de la consommation cinématographique des possesseurs de carte (moyen de transport, sphère de sorties ). Elle met en évidence l évolution des habitudes de consommation en termes de lieux de fréquentation. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 6

7 Méthodologie Cette étude s appuie sur une enquête réalisée par sondage auprès de possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma âgés de 13 ans et plus. Cette enquête a été menée par l institut Médiamétrie du 21 au 27 janvier 2008 au sein de 14 établissements cinématographiques (4 à Paris, 3 en région Parisienne et 7 en province). Les établissements choisis sont représentatifs des établissements proposant ce type de formules (UGC, Gaumont, Pathé, MK2). Les interviews au sein des établissements ont été administrés selon un plan d échantillonnage prenant en compte le poids des séances et le poids des jours. Les redressements ont été réalisés afin de prendre en compte le poids de chaque établissement, de chaque opérateur et de chaque agglomération. Les données sur les possesseurs de cartes en 2001 sont issues de l enquête que le CNC avait commandé à l institut Advent cinéma. Un sondage avait été réalisé dans 10 établissements cinématographiques auprès de détenteurs de cartes à entrées illimitées au cinéma âgés de 13 ans et plus. Les résultats de cette enquête avaient été publiés par le CNC en Les données de cadrage sur la population cinématographique en général sont issues des données recueillies par l institut Médiamétrie dans le cadre de l enquête « cinéma» sur des spectateurs «7 derniers jours» âgés de 15 ans et plus au cours de l année Les informations sur les comportements en général des spectateurs de cinéma sont issues de l enquête en ligne PubliXiné réalisée par Harris Interactive auprès de plus de individus âgés de 15 ans et plus en Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 7

8 I - Profil des détenteurs de cartes Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma sont principalement des individus de 20 à 34 ans. Ils sont issus de catégories sociales supérieures exerçant une activité professionnelle d employé ou de cadre intermédiaire. Ils sont moins souvent abonnés à des chaînes à péage que les spectateurs de cinéma en général. Leur profil socio-démographique n a quasiment pas évolué par rapport à l étude réalisée en 2001 par le CNC. D une manière générale les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma sont moins souvent des acheteurs de DVD que les spectateurs de cinéma en général. A. Profil socio-démographique a. Sexe En 2008, les femmes sont majoritaires (54,9 %) parmi les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma. Elles sont sur-représentées par rapport à leur poids au sein de la population cinématographique en général. Profil des possesseurs selon le sexe b. Age (%) 2008 Public en général* Hommes 45,1 48,7 Femmes 54,9 51,3 Total 100,0 100,0 * Spectateurs cinéma 7 derniers jours de 15 ans et plus en 2007 Les possesseurs de formules d abonnement à entrées illimitées au cinéma se composent principalement d individus de 20 à 34 ans (64,6 %). Les ans constituent la principale tranche d âge des détenteurs de ces cartes (42,0 %). Les individus de 20 à 24 ans sont moins nombreux en 2008 à posséder ce type de formules qu en L âge moyen des possesseurs de ces cartes est de 31 ans et 6 mois en 2008, alors qu il était de 28 ans et 10 mois en Profil des possesseurs selon l âge (%) Public en général* Moins de 19 ans 6,8 5,9 14, ans 34,2 22,6 15, ans 40,9 42,0 14, ans 12,1 20,7 23,6 50 ans et + 6,0 8,7 32,4 Total 100,0 100,0 100,0 * Spectateurs cinéma 7 derniers jours de 15 ans et plus en 2007 Par rapport au profil moyen des spectateurs de cinéma, les ans et les ans sont très largement sur-représentés parmi les possesseurs de cartes à entrées illimitées. En revanche, les moins de 19 ans et les plus de 50 ans sont sous-représentés. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 8

9 c. Catégories socio-professionnelles Parmi les abonnés, 38,7 % sont issus de catégories socio-professionnelles supérieures (CSP+). Le poids des CSP+ parmi les abonnés semble s être renforcé en 2008 par rapport à A contrario, les CSP- et les inactifs sont très légèrement moins présents qu en Par rapport aux spectateurs de cinéma en général, les abonnés sont plus souvent des CSP+. Les inactifs sont en revanche significativement moins représentés parmi les abonnés qu au sein de la population cinématographique en raison d une sous-représentation des étudiants et des retraités. Profil des possesseurs selon la catégorie socio-professionnelle (%) Public en général* CSP+ 32,4 38,7 33,8 CSP- 35,8 32,3 19,4 Inactifs 31,3 29,0 46,8 Total 100,0 100,0 100,0 * Spectateurs cinéma 7 derniers jours de 15 ans et plus en 2007 Les employés (26,5 %) composent la principale catégorie socio-professionnelle des possesseurs de cartes, viennent ensuite les professions intermédiaires (22,7 %), les étudiants (20,7 %) et les cadres supérieures et professions libérales (13,8 %). Toutefois, par rapport à la population cinématographique en général, les étudiants sont sous représentés, ils composent 26,5 % des spectateurs de cinéma (7 derniers jours), contre 20,7 % des abonnés. De même les retraités ne représentent que 3,0 % des abonnés contre 14,9 % des spectateurs en général. Profil des possesseurs de cartes selon la catégorie socioprofessionnelle (%) 2008 Public en général* Ecolier, collégien, lycéen 1,7 ND Etudiant 20,7 26,5 Employé 26,5 12,5 Ouvrier 5,8 6,4 Artisan, commerçant, chef d'entreprise 2,3 2,7 Cadre supérieur, profession libérale, profession 13,8 14,0 intellectuelle supérieure Profession intermédiaire, technicien sup. 22,7 16,9 Retraité 3,0 14,9 Chômeur 1,8 ND Autre non-actif 1,7 ND Total 100,0 100,0 * Spectateurs cinéma 7 derniers jours de 15 ans et plus en 2007 B. Selon la zone géographique Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma sont plus âgés en province avec une proportion plus forte de ans (29,3 %) et de 50 ans et plus (14,0 %) qu à Paris (respectivement 20,6 % et 7,9 %). L âge moyen des abonnés en province est de 34 ans et 7 mois, contre 31 ans et 8 mois à Paris et 28 ans et 10 mois en région parisienne. C est en périphérie parisienne que les possesseurs de cartes sont les plus jeunes et que la proportion d étudiants est la plus forte (29,0 % des possesseurs dans cette zone). A Paris, près de la Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 9

10 moitié (49,8 %) des abonnés appartiennent à des catégories socioprofessionnelles supérieures, contre 34,2 % en province. Les abonnés de catégories socioprofessionnelles inférieures sont plus nombreux en région parisienne (40,7 % des possesseurs de la zone). Profil selon la zone géographique (%) Ensemble Paris RP Paris + RP Province Hommes 45,1 45,4 45,3 45,4 44,3 Femmes 54,9 54,6 54,7 54,6 55,7 Moins de 19 ans 5,9 5,4 8,4 6,5 4, ans 22,6 20,4 31,2 24,3 17, ans 42,0 45,6 41,3 44,1 35, ans 20,7 20,6 13,4 18,1 29,3 50 ans et + 8,7 7,9 5,7 7,1 14,0 Age moyen 31,6 31,7 28,9 30,7 34,6 CSP+ 38,7 49,8 22,7 40,1 34,2 CSP- 32,3 25,5 40,7 31,0 36,8 Inactifs 29,0 24,6 36,6 28,9 29,1 Dont étudiants 20,7 17,8 29,0 21,8 17,4 C. Selon le jour de fréquentation Le public des possesseurs de cartes interrogé en semaine est un peu plus féminin que celui du week-end (samedi-dimanche) et composé d un plus grand nombre de jeunes (moins de 25 ans). L âge moyen des possesseurs interrogés en week-end est plus élevé qu en semaine : 32 ans, contre 31 ans et 4 mois. Profil des possesseurs de cartes selon le jour de fréquentation (%) Ensemble Semaine Week-end Hommes 45,1 43,7 47,0 Femmes 54,9 56,3 53,0 Moins de 19 ans 5,9 6,6 5, ans 22,6 23,7 21, ans 42,0 42,1 42, ans 20,7 19,7 22,1 50 ans et + 8,7 8,1 9,7 Age moyen 31,6 31,3 32,1 CSP+ 38,7 39,2 38,1 CSP- 32,3 30,2 35,3 Inactifs 29,0 30,7 26,6 Dont étudiants 20,7 22,5 18,3 Semaine = du lundi au vendredi Week end = samedi + dimanche Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 10

11 D. Selon l équipement audiovisuel Les possesseurs de cartes sont plus équipés en matériel informatique que les spectateurs de cinéma en général. 92,2 % des abonnés disposent d un micro ordinateur au sein de leur foyer, contre 84,5 % des spectateurs de cinéma. En revanche, les abonnés ont aussi souvent Internet à leur domicile que les spectateurs en général : 77,3 %, contre 76,2 %. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma sont moins abonnés à des télévisions à péage que les spectateurs de cinéma. En effet, 18,4 % des possesseurs de cartes sont abonnés à Canal+, contre 23,8 % des spectateurs de cinéma en général. De même, seulement 5,1 % des possesseurs de cartes sont abonnés à un bouquet satellitaire, contre 16,6 % des spectateurs de cinéma en général. Equipement audiovisuel des possesseurs de cartes (%) Ensemble Paris RP Paris + RP Province Ordinateur 92,2 92,2 95,4 93,4 88,5 Téléviseur 92,2 87,5 98,2 91,4 94,9 Lecteur de DVD 86,9 81,3 93,5 85,7 90,7 Connexion Internet haut débit 77,3 72,5 85,9 77,3 77,2 Accès à la télévision par ADSL 47,0 49,8 43,8 47,7 45,1 Accès à la télévision numérique 38,6 29,8 48,7 36,6 45,2 terrestre Magnétoscope 38,4 37,7 29,5 34,7 50,0 Abonnement au câble 23,2 21,3 38,5 27,5 9,6 Abonnement Canal + 18,4 13,2 32,8 20,2 12,3 Home Cinéma 16,4 14,3 13,1 13,9 24,4 Abonnement Canalsat 5,1 4,9 3,3 4,3 7,9 Lecture : 92,2 % de l ensemble des abonnés possèdent un micro ordinateur au sein de leur foyer Les possesseurs de cartes sont aussi souvent abonnés au câble : 23,2 % des abonnés, contre 22,5 % des spectateurs. Ils ont moins de magnétoscopes, seuls 38,4 % déclarent en posséder un au sein de leur foyer, contre 67,0 % des spectateurs de cinéma. En revanche, les abonnés disposent aussi souvent de lecteur de DVD au sein de leur foyer que l ensemble des spectateurs de cinéma (86,9 % des abonnés et 88,9 % des spectateurs). E. Selon l ancienneté de l abonnement Les premières formules d abonnement à entrées illimitées au cinéma sont apparues fin mars En 2008, près des deux tiers (64,5 %) des possesseurs de ces formules déclarent y être abonnés depuis moins de deux ans et 46,7 % depuis moins d un an. 12,7 % des possesseurs de cartes déclarent être abonnés depuis plus de 5 ans. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 11

12 Profil des possesseurs de cartes selon l ancienneté de l abonnement (%) 2008 Moins d un an 46,7 De 1 à 2 ans 18,0 De 2 à 3 ans 12,1 De 3 à 5 ans 10,6 De 5 à 7 ans 9,6 Plus de 7 ans 3,1 Total 100,0 La comparaison de l ancienneté de possession récente en 2008 par rapport à 2001, montre une grande volatilité des abonnements. En effet, 16,1 % des possesseurs de cartes déclarent avoir leur abonnement depuis moins de 3 mois, contre 13,1 % en Cette situation s explique sans doute par la décision de MK2 d abandonner la formule Le Pass pour s associer à la formule proposée par UGC à compter de septembre Profil des possesseurs de cartes selon l ancienneté de l abonnement (%) Moins de trois mois 13,6 16,1 De 3 à 6 mois 24,0 13,0 Plus de 6 mois 58,4 61,3 Non précisé 4,0 9,5 Total 100,0 100,0 Les abonnés depuis moins de deux ans sont significativement plus jeunes que l ensemble des abonnés. 31,1 % des abonnés de 1 à 2 ans ont entre 20 et 24 ans et 26,6 % des abonnés de moins d un an ont entre 20 et 24 ans. Les étudiants sont également sur représentés chez les abonnés de moins de deux ans, à 26,8 % des abonnés de moins d un an et 29,0 % des abonnés de 1 à 2 ans. Cette évolution de structure de l âge selon l ancienneté de la possession de l abonnement illustre les phénomènes d abandon de l abonnement avec l évolution de la situation familiale des personnes (l arrivée d un enfant au sein du foyer par exemple). Profil des possesseurs de cartes selon l ancienneté de l abonnement (%) Ensemble Moins d un an De 1 à 2 ans De 2 à 3 ans De 3 à 5 ans Plus de 5 ans Hommes 45,1 45,4 46,9 50,8 43,4 38,0 Femmes 54,9 54,6 53,1 49,2 56,6 62,0 Moins de 19 ans 5,9 10,6 3,0 0,7 4,8 0, ans 22,6 26,6 31,1 26,6 10,7 6, ans 42,0 41,0 36,7 39,4 43,8 54, ans 20,7 16,4 20,9 25,1 24,7 26,0 50 ans et + 8,7 5,5 8,3 8,2 16,1 13,5 CSP+ 38,7 36,2 32,9 37,4 55,9 53,2 CSP- 32,3 30,5 29,7 37,0 22,8 35,8 Inactifs 29,0 33,3 37,4 25,6 21,3 10,9 Dont étudiants 20,7 26,8 29,0 19,5 8,5 5,5 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 12

13 En janvier 2008, période de la réalisation de l enquête, 30,0 % des abonnés déclarent avoir leur carte à entrées illimitées au cinéma depuis septembre ,1 % de ces nouveaux possesseurs ont moins de 24 ans et 30,1 % sont des étudiants. Abonnement à une autre carte avant (%) Ensemble Paris RP Paris + RP Province Oui 11,2 15,1 8,6 12,8 6,0 Non 88,8 84,9 91,4 87,2 94,0 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 11,2 % des possesseurs actuels de cartes à entrées illimitées au cinéma étaient déjà abonnés à une autre formule précédemment. 57,2 % des abonnés ayant résilié leur ancienne formule d abonnement déclarent l avoir fait entre 2003 et L année 2004 semble avoir été l année des transferts les plus nombreux : 16,9 % des abonnés déclarent avoir résilié en 2004 leur précédent abonnement. Cette année correspond aux changements de tarifs des formules d abonnement : 18 en juillet 2004 pour UGC Illimité et 19,80 en novembre 2004 pour Le Pass. Compte tenu de ces éléments, il apparaît que les tarifs des formules d abonnement à entrées illimitées au cinéma ont un impact sur les désabonnements ou réabonnements des spectateurs de cinéma. Parmi les 11,2 % d abonnés qui ont possédé une autre formule avant leur carte à entrées illimitées, 7,0 % sont abonnés au Pass, 11,9 % à UGC Illimité et 34,2 % à UGC Illimité 2. F. Habitudes vidéo 62,8 % des abonnés sont des acheteurs de DVD et 40,6 % des acheteurs habitués. Par ailleurs, 35,3 % sont des loueurs de DVD. 12,4 % des possesseurs de cartes déclarent avoir déjà utilisé un service payant de vidéo à la demande (VOD). a. Achats de DVD 62,8 % des possesseurs de cartes sont des acheteurs de DVD et 37,2 % sont des nonacheteurs. D une manière générale, les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma sont moins souvent acheteurs de DVD que les spectateurs de cinéma en général (73,1 %). Parmi les abonnés acheteurs de DVD, 40,6 % sont des habitués de l achat (5,5 % d assidus et 35,1 % de réguliers) et 59,4 % sont des occasionnels. Les abonnés parisiens et de la région parisienne achètent plus souvent des DVD (29,1 % sont des habitués de l achat) que les abonnés de province (13,8 %). Au sein de cette population, 43,6 % ont entre 25 et 34 ans. Le poids des ans (21,8 %) et celui des ans (21,9 %) parmi eux est identique. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 13

14 Profil des possesseurs de cartes selon les habitudes d achats de DVD % Acheteurs Acheteurs Acheteurs Non-acheteurs habitués occasionnels Sexe Homme 43,3 38,2 46,8 48,2 Femme 56,7 61,8 53,2 51,8 Age Moins de 19 ans 5,7 7,0 4,9 6, ans 21,8 25,7 19,2 23, ans 43,6 42,4 44,4 39, ans 21,9 18,3 24,4 18,7 50 ans et plus 6,9 6,5 7,1 11,9 CSP CSP+ 40,2 40,0 40,3 36,3 CSP- 33,2 30,5 35,1 30,9 Inactifs 26,6 29,6 24,6 32,9 Dont étudiants 20,3 24,2 17,6 21,6 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 b. Location de DVD 35,3 % des possesseurs de cartes sont des loueurs de DVD et 64,7 % sont non-loueurs. Parmi les loueurs, 34,6 % sont des habitués de la location (4,1 % d assidus et 30,3 % de réguliers) et 65,4 % sont des occasionnels. Les abonnés parisiens louent plus souvent des DVD que les abonnés de périphérie parisienne : 15,2 %, contre 8,0 %. 2,4 % des abonnés parisiens sont des loueurs assidus. 10,6 % des abonnés de province sont des habitués de la location. Parmi les abonnés aux formules à entrées illimitées au cinéma, les habitués de la location vidéo sont proportionnellement plus jeunes et appartiennent plus souvent à une catégorie socioprofessionnelle supérieure. 27,4 % des habitués de la location ont entre 20 et 24 ans, contre 24,5 % pour les loueurs en général. Profil des possesseurs de cartes selon les habitudes de location de DVD % Loueurs Loueurs Loueurs Non-loueurs habitués occasionnels Sexe Homme 42,7 39,6 44,4 46,4 Femme 57,3 60,4 55,6 53,6 Age Moins de 19 ans 7,2 8,5 6,5 5, ans 24,5 27,4 22,9 21, ans 43,7 41,0 45,1 41, ans 19,9 19,8 20,0 21,2 50 ans et plus 4,7 3,3 5,5 10,9 CSP CSP+ 35,9 42,9 32,2 40,4 CSP- 34,9 30,2 37,4 30,8 Inactifs 29,2 26,9 30,4 28,8 dont étudiants 22,3 19,3 23,9 19,9 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 14

15 c. Vidéo à la demande 12,4 % des possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma déclarent avoir déjà utilisé un service payant de vidéo à la demande (VOD) au cours des 12 derniers mois. Cette pratique est légèrement supérieure à celle des spectateurs de cinéma en général. 18,8 % des abonnés de périphérie parisienne sont des utilisateurs de VOD, contre 12,1 % des possesseurs de cartes en province. Près de la moitié des possesseurs de cartes qui utilisent des services de VOD ont entre 25 et 34 ans. Dans les deux tiers des cas, ce sont des femmes. Profil possesseurs de cartes selon l usage d un service de VOD % Utilisateurs Non utilisateurs sexe homme 34,4 46,7 femme 65,6 53,4 âge Moins de 19 ans 6,0 6, ans 25,1 22, ans 47,0 41, ans 16,3 21,3 50 ans et plus 5,1 9,3 CSP CSP+ 33,5 39,5 CSP- 36,7 31,7 inactifs 29,8 28,9 Dont étudiants 24,2 20,2 Ensemble 100,0 100,0 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 15

16 II - Rythme de fréquentation Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma sont de gros consommateurs de cinéma. 92,4 % sont des assidus et 62,6 % y vont plusieurs fois par semaine. Depuis qu ils sont abonnés, leur rythme de fréquentation cinématographique a augmenté. Les moins de 19 ans et les plus de 50 ans sont les plus gros utilisateurs de leur carte. Avec l augmentation du prix des abonnements, ces formules s adressent progressivement à une population de très gros consommateurs de cinéma. Les abonnés les plus récents ont un rythme de fréquentation supérieur aux abonnés les plus anciens. Ainsi, 67,5 % des abonnés depuis moins d un an sont des «Hyper assidus», alors que chez les abonnés depuis plus de 7 ans, ils ne sont que 53,1 %. Le rythme de fréquentation des abonnés décroît avec l ancienneté de possession de la carte. A. Rythme avant la carte La grande majorité des possesseurs de cartes était déjà des habitués du cinéma (72,9 %). Près de la moitié étaient des spectateurs réguliers et 26,2 % des assidus. 23,5 % des possesseurs étaient des occasionnels, 2,1 % allaient moins d une fois par an au cinéma. 1,4 % des possesseurs actuels déclarent ne pas aller au cinéma avant d être titulaire d un abonnement. Rythme de fréquentation «avant la carte» (%) Assidus 29,8 26,2 Réguliers 46,4 46,7 S/T Habitués 76,2 72,9 Occasionnels 21,3 23,5 Moins d une fois par an 1,0 2,1 Vous n alliez pas au cinéma 1,5 1,4 Total 100,0 100,0 A Paris et en région parisienne, les détenteurs de cartes étaient davantage des spectateurs habitués du cinéma avant leur abonnement qu en province où la carte a séduit davantage d anciens occasionnels. Rythme de fréquentation «avant la carte» (%) Paris RP Paris + RP Province Assidus 27,9 34,7 30,3 12,9 Réguliers 46,1 43,1 45,0 52,3 S/T Habitués 74,0 77,8 75,4 65,2 Occasionnels 20,9 20,9 20,9 31,9 Moins d'une fois par an 2,5 1,0 2,0 2,6 Vous n'alliez pas au cinéma 2,6 0,4 1,8 0,3 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 47,4 % des abonnés qui vont actuellement au cinéma au moins une fois par semaine (assidus) étaient avant des spectateurs réguliers et 22,2 % des spectateurs occasionnels. En revanche 27,3 % des possesseurs de carte actuellement assidus, l étaient déjà avant. Le rythme de fréquentation des assidus avant de souscrire un abonnement à entrées illimitées est plus élevé en 2008 qu en Ainsi, les formules d abonnement à entrées illimitées au cinéma touchent de plus en plus une population de spectateurs déjà assidus. La Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 16

17 proportion d assidus (avant la carte) est significativement supérieure en 2008 (27,3 %) par rapport à 2001 (17,7 %). Progressivement, ces formules s adressent à des spectateurs de plus en plus assidus. Rythme de fréquentation des assidus «avant la carte» (%) Assidus 17,7 27,3 Réguliers 57,1 47,4 Occasionnels 24,1 22,2 Moins d'une fois par an 0,6 1,8 Vous n'alliez pas au cinéma 0,5 1,2 Total 100,0 100,0 B. Rythme actuel Une très grande majorité des possesseurs de cartes à entrées illimités au cinéma déclare aller au cinéma au moins une fois par semaine. 92,4 % sont en effet des assidus alors qu ils ne sont que 21,9 % au sein de la population cinématographique (7 derniers jours). Les abonnés ont un rythme de fréquentation supérieur à l ensemble des spectateurs. Rythme de fréquentation des possesseurs de cartes (%) Public en général* Assidus 91,7 92,4 21,9 Réguliers 8,2 7,2 49,1 Occasionnels 0,1 0,2 29,0 Total 100,0 100,0 100,0 * Spectateurs cinéma 7 derniers jours de 15 ans et plus en 2007 Poids des assidus par type de population , (%) ,9 9,2 3,7 2,1 0 Abonnés Spectateurs7 DJ Spectateurs 30 DJ Spectateurs 12 DM Population française En 2008, 62,6 % des abonnés sont même des «Hyper assidus», c est-à-dire déclarant aller plusieurs fois par semaine au cinéma. Seulement 11,1 % des spectateurs de cinéma en général le déclarent également. Globalement, le rythme de fréquentation des possesseurs Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 17

18 de cartes semble avoir légèrement diminué en 2008 par rapport à 2001, puisque 64,0 % des possesseurs déclaraient aller au cinéma plus d une fois par semaine en Rythme de fréquentation des possesseurs de cartes (%) Plus d'une fois par semaine 64,0 62,6 Une fois par semaine 27,7 29,8 Moins d'une fois par semaine 8,3 7,6 Total 100,0 100,0 Plus d un tiers des abonnés assidus déclare se rendre deux fois par semaine au cinéma et 20,0 % trois fois. Seuls 10,8 % des possesseurs déclarent aller plus de quatre fois par semaine au cinéma. Nombre de visites hebdomadaires des assidus au cinéma (%) Public en général* 1 fois 30,3 32,3 88,9 2 fois 29,6 36,9 7,8 3 fois 22,6 20,0 1,2 4 fois 10,5 6,5 0,7 5 fois et plus 7,0 4,3 0,3 Total 100,0 100,0 100,0 * Spectateurs cinéma 7 derniers jours de 15 ans et plus en 2007 Près de la moitié des abonnés non assidus du cinéma déclare aller 3 fois par mois au cinéma et 30,2 % deux fois par mois. Rythme de fréquentation des non-assidus détenteurs de cartes (%) fois par mois 48,9 49,4 2 fois par mois 33,6 30,2 1 fois par mois 16,8 16,0 1 à 10 fois par an 0,7 4,4 Total 100,0 100,0 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 18

19 Les abonnés «Hyper assidus» sont plus jeunes que l ensemble des possesseurs de carte : 25,3 % ont entre 20 et 24 ans et 36,1 % ont entre 25 et 24 ans. Ils sont plus souvent étudiants (23,8 %). Profil selon le rythme de fréquentation (%) Ensemble Plus d une fois par semaine Une fois par semaine Moins d une fois par semaine Sexe Homme 45,1 43,9 48,5 42,2 Femme 54,9 56,1 51,5 57,8 Age Moins de 19 ans 5,9 7,1 3,7 2, ans 22,6 25,3 19,9 10, ans 42,0 36,1 48,0 67, ans 20,7 21,3 20,7 15,8 50 ans et plus 8,7 9,9 7,7 3,5 CSP CSP+ 38,7 34,8 42,5 56,0 CSP- 32,3 32,4 33,3 28,40 Inactifs 29,0 32,9 24,2 15,6 Dont étudiants 20,7 23,8 17,4 8,9 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 C est en région parisienne (hors Paris) que les possesseurs de cartes vont le plus souvent au cinéma puisque 67,2 % déclarent y aller plusieurs fois par semaine, contre 61,7 % en province. Rythme de fréquentation par zone géographique (%) Ensemble Paris RP Paris + RP Province Plus d'une fois par semaine 62,6 60,4 67,2 62,8 61,7 Une fois par semaine 29,8 29,8 27,3 28,9 32,9 Moins d'une fois par semaine 7,6 9,9 5,5 8,3 5,4 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 En moyenne, l ensemble des abonnés déclarent être allés 3,9 fois au cinéma au cours des deux dernières semaines. A Paris, les abonnés déclarent être allés 4 fois au cinéma, contre 3,6 fois en région parisienne et 3,9 fois en Province. Ce sont les abonnés de 50 ans et plus qui déclarent être aller le plus souvent au cinéma avec 4,7 entrées, puis les moins de 19 ans (4,5 entrées) et les ans (4,1 entrées). Les étudiants déclarent être allés 4,4 fois au cinéma au cours des 15 derniers jours. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 19

20 Fréquentation au cours des 15 derniers jours (%) Nombre de fois Sexe Homme 3,6 Femme 4,1 Age Moins de 19 ans 4, ans 4, ans 3, ans 4,0 50 ans et plus 4,7 CSP CSP+ 3,7 CSP- 3,7 Inactifs 4,4 Dont étudiants 4,4 Ensemble 3,9 C. Evolution du rythme de fréquentation Les abonnés les plus récents ont un rythme de fréquentation supérieur aux abonnés les plus anciens. Ainsi, 67,5 % des abonnés depuis moins d un an sont des «Hyper assidus», alors que chez les abonnés depuis plus de 7 ans, ils ne sont que 53,1 %. Le rythme de fréquentation des abonnés décroît avec l ancienneté de possession de la carte. Evolution du rythme de fréquentation dans le temps (%) Plus d'une fois Une fois par Moins d'une fois Total par semaine semaine par semaine Moins de 1 an 67,5 27,4 5,0 100,0 De 1 à 2 ans 55,3 36,2 8,5 100,0 De 2 à 3 ans 60,0 31,6 8,9 100,0 De 3 à 5 ans 61,4 31,3 6,6 100,0 De 5 à 7 ans 64,9 27,8 7,3 100,0 Plus de 7 ans 53,1 34,7 12,2 100,0 Plus de 70 % des abonnés depuis moins de trois mois déclarent aller au cinéma plus d une fois par semaine, alors que chez les abonnés depuis plus de 9 mois, ils ne sont que 59,4 %. Le même phénomène avait déjà été observé en Evolution du rythme de fréquentation dans le temps (%) Plus d'une fois Une fois par Moins d'une fois Total par semaine semaine par semaine Moins de 3 mois 70,6 22,9 6,5 100,0 De 3 à 6 mois 69,0 27,0 4,0 100,0 De 6 à 9 mois 63,0 34,0 3,0 100,0 Plus de 9 mois 59,4 32,5 8,1 100,0 62,9 % des abonnés déclarent utiliser leur abonnement de manière constante, 12,6 % de moins en moins et 23,0 % de plus en plus. Les abonnés de ans sont proportionnellement les plus nombreux à utiliser de moins en moins leur carte (17,9 %). Les Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 20

21 moins de 19 ans et les plus de 50 ans sont ceux qui déclarent utiliser leur carte de plus en plus souvent, respectivement 36,9 % et 33,1 %. Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma augmentent leur rythme de fréquentation depuis qu ils sont abonnés. 26,2 % des abonnés étaient auparavant des assidus alors que 92,4 % déclarent l être depuis qu ils sont abonnés. Comparaison des rythmes de fréquentation (%) Public du cinéma* Avant la carte Après la carte Différentiel Assidus 21,9 26,2 92,4 + 66,2 points Réguliers 49,1 46,7 7,2-39,5 points S/T Habitués 71,0 72,9 99,6 + 27,0 points Occasionnels 29,0 23,5 0,4-23,1 points Moins d une fois par an - 3, ,5 points * Spectateurs cinéma 7 derniers jours de 15 ans et plus en 2007 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 21

22 III Satisfaction vis-à-vis des formules d abonnement Globalement, les détenteurs de cartes à entrées illimitées au cinéma se déclarent très satisfaits et leur intention de renouvellement est forte, puisqu elle concerne près de 88 % des abonnés. Les principaux motifs de satisfaction reposent sur la possibilité d aller plus souvent au cinéma et d économiser de l argent. A. Satisfaction générale Les possesseurs de cartes sont très satisfaits de leur abonnement. La moyenne des notes de satisfaction s élève à 8,5 en 2008 soit exactement la même note qu en ,3 % des possesseurs de cartes donnent une note de satisfaction comprise entre 8 et 10. Un tiers des abonnés attribuent la note maximale de satisfaction. La dispersion des notes de satisfaction en 2008 est très proche de celle observée en Note de satisfaction* Note = 1 0,3% 0,4% Note = 2 0,3% 0,0% Note = 3 0,2% 0,0% Note = 4 0,8% 0,7% Note = 5 3,4% 2,0% Note entre 0 et 5 5,0% 3,1% Note = 6 4,4% 3,3% Note = 7 11,8% 13,2% Note entre 6 et 7 16,2% 16,5% Note = 8 26,9% 27,6% Note = 9 16,2% 19,7% Note = 10 35,6% 33,1% Note entre 8 et 10 78,7% 80,3% Non précisé 0,1% 0,1% Moyenne 8,5 8,5 Ecart-type 1,5 1,4 * satisfaction exprimée sur une échelle de 1 à correspondant à la satisfaction maximale Les possesseurs de cartes récemment abonnés sont davantage satisfaits que les anciens. Les abonnés depuis moins d un an donnent une note de satisfaction de 8,7, contre 8,1 pour les abonnés de 5 à 7 ans. Les abonnés de moins de 25 ans (8,8 pour les ans et 8,9 pour les ans) et ceux de plus de 50 ans (8,7) sont davantage satisfaits que l ensemble des abonnés. Les abonnés résidant en banlieue parisienne attribuent une meilleure note que la moyenne des abonnés (8,7). Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 22

23 Satisfaction de la carte actuelle Note moyenne Spectateurs «semaine» 8,6 Spectateurs «week-end» 8,5 Site Paris 8,5 Banlieue 8,7 Province 8,5 Sexe Hommes 8,6 Femmes 8,5 Age ans 8, ans 8, ans 8, ans 8,6 50 ans et plus 8,7 Ancienneté Moins de 3 mois 8,7 3-6 mois 8,7 6-9 mois 8,7 Plus de 9 mois 8,5 Moins de 1 an 8,7 1-2 ans 8,6 2-3 ans 8,5 3-5 ans 8,6 5-7 ans 8,1 Plus de 7 ans 8,4 Assiduité Plus d une fois/semaine 8,8 Une fois/semaine 8,3 Moins d une fois/semaine 7,6 Ensemble 8,5 B. Motivation concernant la carte Par rapport à 2001, la hiérarchie des motivations d abonnement aux formules donnant droit à des entrées illimitées au cinéma n a pas évolué. Elles sont sensiblement les mêmes. Les détenteurs de cartes s abonnent d abord parce qu ils peuvent aller plus souvent au cinéma et qu ils réalisent des économies. Leur abonnement leur permet en outre de découvrir des films qu ils ne seraient pas aller voir autrement. Ils accordent également une importance croissante à la simplicité offerte par ces formules pour aller au cinéma. Motivation de souscription d abonnement à entrées illimitées (Note moyenne) Une économie d argent : aller autant au cinéma pour un budget moindre 8,8 8,6 La possibilité d aller plus souvent au cinéma 8,9 8,7 Faire comme vos amis, vos proches qui ont souscrit à cette carte 3,7 4,3 Plus de simplicité et de services pour aller au cinéma 6,1 7,6 La possibilité de découvrir des films que vous ne seriez pas allés voir sans la carte 8,4 8,2 Le sentiment d appartenir à un «club des amoureux du cinéma» 4,2 5,3 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 23

24 L économie d argent est une motivation significativement plus forte pour : les ans (8,9), les habitants de la banlieue parisienne (9,0), les hommes (8,7), les spectateurs «Hyper assidus» (plus d une fois par semaine - 8,9). «une économie d argent : aller autant au cinéma pour un budget moindre» Note moyenne Spectateurs «semaine» 8,6 Spectateurs «week-end» 8,6 Site Paris 8,4 Banlieue 9,0 Province 8,5 Sexe Hommes 8,7 Femmes 8,5 Age ans 8, ans 8, ans 8, ans 8,5 50 ans et plus 8,3 Ancienneté Moins de 3 mois 8,5 3-6 mois 8,8 6-9 mois 8,7 Plus de 9 mois 8,5 Moins de 1 an 8,6 1-2 ans 8,4 2-3 ans 8,7 3-5 ans 8,6 5-7 ans 8,6 Plus de 7 ans 7,9 Assiduité Plus d 1 fois/semaine 8,9 1 fois/semaine 8,3 Moins d 1 fois/semaine 7,3 Ensemble 8,6 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 24

25 Aller plus souvent au cinéma est une motivation significativement plus forte pour : les abonnés de banlieue (9,1), les ans (9,0), les hommes (8,8), les spectateurs «Hyper assidus» ( plus d une fois par semaine - 8,9). «La possibilité d aller plus souvent au cinéma» Note moyenne Spectateurs «semaine» 8,7 Spectateurs «week-end» 8,7 Site Paris 8,5 Banlieue 9,1 Province 8,7 Sexe Hommes 8,8 Femmes 8,6 Age ans 8, ans 9, ans 8, ans 8,6 50 ans et plus 8,8 Ancienneté Moins de 3 mois 8,8 3-6 mois 8,7 6-9 mois 8,9 Plus de 9 mois 8,6 Moins de 1 an 8,8 1-2 ans 8,6 2-3 ans 8,6 3-5 ans 8,7 5-7 ans 8,4 Plus de 7 ans 8,4 Depuis septembre ,8 Assiduité Plus d 1 fois/semaine 8,9 1 fois/semaine 8,4 Moins d 1 fois/semaine 7,6 Ensemble 8,7 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 25

26 «Faire comme vos amis, vos proches» est une motivation significativement plus forte pour : les habitants de province (5,3), les possesseurs de carte les plus récents (4,5 pour les possesseurs de moins d un an et 4,7 pour les possesseurs de 1 à 2 ans). «Faire comme vos amis, vos proches qui ont souscrit à cette carte» Note moyenne Spectateurs «semaine» 4,2 Spectateurs «week-end» 4,5 Site Paris 4,1 Banlieue 3,8 Province 5,3 Sexe Hommes 4,2 Femmes 4,4 Age ans 4, ans 4, ans 4, ans 4,4 50 ans et plus 4,5 Ancienneté Moins de 3 mois 4,5 3-6 mois 4,0 6-9 mois 4,7 Plus de 9 mois 4,1 Moins de 1 an 4,5 1-2 ans 4,7 2-3 ans 3,7 3-5 ans 3,8 5-7 ans 3,7 Plus de 7 ans 2,9 Depuis septembre ,3 Assiduité Plus d 1 fois/semaine 4,4 1 fois/semaine 4,1 Moins d 1 fois/semaine 4,2 Ensemble 4,3 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 26

27 «Plus de simplicité et de services pour aller au cinéma» est une motivation significativement plus forte pour : les habitants de la banlieue parisienne (8,2), les moins de 24 ans (7,9 pour les ans, 7,8 pour les ans) ainsi que les plus de 50 ans (7,7), les «Hyper assidus» (plus d une fois par semaine au cinéma - 7,8), les possesseurs de carte les plus récents (7,7 pour les «moins de 3 mois» en moyenne). «Plus de simplicité et de services pour aller au cinéma» Note moyenne Spectateurs «semaine» 7,5 Spectateurs «week-end» 7,6 Site Paris 7,1 Banlieue 8,2 Province 7,8 Sexe Hommes 7,5 Femmes 7,6 Age Moins de 15 ans 9, ans 7, ans 7, ans 7, ans 7,8 50 ans et plus 7,7 Ancienneté Moins de 3 mois 7,7 3-6 mois 7,3 6-9 mois 7,5 Plus de 9 mois 7,5 Moins de 1 an 7,5 1-2 ans 7,7 2-3 ans 7,7 3-5 ans 7,7 5-7 ans 7,2 Plus de 7 ans 7,4 Assiduité Plus d 1 fois/semaine 7,8 1 fois/semaine 7,3 Moins d 1 fois/semaine 7,2 Ensemble 7,6 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 27

28 «La possibilité de découvrir des films qu ils ne seraient pas allés voir sans la carte» est une motivation significativement plus forte pour : les habitants de la banlieue parisienne (8,9) ainsi que, dans une moindre mesure, pour ceux de la province (8,1), les très jeunes (9,0 pour les ans) ainsi que les ans (8,6), les possesseurs de carte depuis moins d un an (8,3). «La possibilité de découvrir des films que vous ne seriez pas allés voir sans la carte» Note moyenne Spectateurs «semaine» 8,3 Spectateurs «week-end» 8,1 Site Paris 7,9 Banlieue 8,9 Province 8,1 Sexe Hommes 8,3 Femmes 8,1 Age Moins de 15 ans 9, ans 8, ans 8, ans 8, ans 8,1 50 ans et plus 7,7 Ancienneté Moins de 3 mois 8,4 3-6 mois 8,1 6-9 mois 8,4 Plus de 9 mois 8,1 Moins de 1 an 8,3 1-2 ans 8,0 2-3 ans 8,1 3-5 ans 8,2 5-7 ans 7,9 Plus de 7 ans 7,9 Depuis septembre ,3 Assiduité Plus d 1 fois/semaine 8,4 1 fois/semaine 7,9 Moins d 1 fois/semaine 7,6 Ensemble 8,2 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 28

29 «Le sentiment d appartenir à un club des amoureux du cinéma» est une motivation significativement plus forte pour : les habitants de la province (6,5) et ceux de la banlieue parisienne (6,1), les très jeunes (5,9 pour les ans), les «très assidus» (plus d une fois par semaine - 5,6). «Le sentiment d appartenir à un "club des amoureux du cinéma"» Note moyenne Spectateurs «semaine» 5,2 Spectateurs «week-end» 5,3 Site Paris 4,2 Banlieue 6,1 Province 6,5 Sexe Hommes 5,3 Femmes 5,2 Age Moins de 15 ans 5, ans 5, ans 5, ans 4, ans 5,5 50 ans et plus 5,5 Ancienneté Moins de 3 mois 5,1 3-6 mois 4,6 6-9 mois 5,7 Plus de 9 mois 5,3 Moins de 1 an 5,1 1-2 ans 5,4 2-3 ans 5,7 3-5 ans 4,9 5-7 ans 5,0 Plus de 7 ans 4,4 Depuis septembre ,9 Assiduité Plus d 1 fois/semaine 5,6 1 fois/semaine 4,9 Moins d 1 fois/semaine 3,7 Ensemble 5,3 Les services annexes proposés par les émetteurs de cartes ne semblent pas déterminants dans la motivation d abonnement. En effet, presque tous les services proposés obtiennent une note inférieure à 5 à l exception de la possibilité de réservation gratuite de sa place à l avance. En revanche, la diversité de la programmation proposée avec la carte et la possibilité de voir des films en version originale semblent motiver significativement les abonnés dans leur prise de décision de souscrire un abonnement. Critère de choix d une formule d abonnement à entrées illimitées au cinéma Note moyenne La réservation gratuite des places 5,9 Des invitations à des avant-premières ou des projections tests 5,0 Des avantages et réductions négociés auprès de partenaires culturels 4,2 Une newsletter électronique mensuelle 3,7 La possibilité de recevoir la programmation de vos cinémas préférés par émail 4,3 La possibilité de pouvoir voir des films en VO 7,1 La diversité de la programmation accessible avec la carte 7,6 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 29

30 C. Satisfaction à l égard des services proposés Les abonnés sont très satisfaits de la diversité de la programmation des salles dans lesquelles ils peuvent se rendre avec leur carte. Ils apprécient également la possibilité de voir des films en version originale. Parmi les services annexes proposés, c est la possibilité de réserver sa place à l avance qui semble le plus satisfaire les abonnés. Note sur la satisfaction des services proposés 2008 La réservation gratuite des places 6,5 Des invitations à des avant-premières ou des projections tests 5,0 Des avantages et réductions négociés auprès de partenaires culturels 4,4 Une newsletter électronique mensuelle 4,0 La possibilité de recevoir la programmation de vos cinémas préférés par émail 4,6 La possibilité de pouvoir voir des films en VO 7,4 La diversité de la programmation accessible avec la carte 7,7 La possibilité de réserver gratuitement sa place à l avance satisfait plus : les abonnés de province et ceux de banlieue parisienne (7,2), les plus jeunes (9 pour les moins de 19 ans). «La réservation gratuite des places» Note moyenne Spectateurs «semaine» 6,5 Spectateurs «week-end» 6,6 Site Paris 5,8 Banlieue 7,2 Province 7,2 Sexe Hommes 6,5 Femmes 6,6 Age Moins de 15 ans 9, ans 6, ans 6, ans 6, ans 6,5 50 ans et plus 6,3 Ancienneté Moins de 1 an 6,3 1-2 ans 6,6 2-3 ans 6,6 3-5 ans 7,1 5-7 ans 6,2 Plus de 7 ans 7,6 Depuis septembre ,1 Assiduité Plus d 1 fois/semaine 6,5 1 fois/semaine 6,7 Moins d 1 fois/semaine 6,2 Ensemble 6,5 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 30

31 Les invitations à des avant-premières ou à des projections tests satisfont particulièrement les abonnés de province (7) et les moins de 19 ans. Elles satisfont également les abonnés récents (depuis moins de deux ans). La note de satisfaction à l égard de ce service est moyenne (5,0). «Des invitations à des avant-premières ou à des projections tests» Note moyenne Spectateurs «semaine» 4,7 Spectateurs «week-end» 5,5 Site Paris 3,8 Banlieue 4,6 Province 7,0 Sexe Hommes 5,0 Femmes 5,1 Age Moins de 15 ans 5, ans 5, ans 4, ans 4, ans 5,2 50 ans et plus 5,3 Ancienneté Moins de 3 mois 5,1 3-6 mois 4,9 6-9 mois 5,7 Plus de 9 mois 4,9 Moins de 1 an 5,1 1-2 ans 5,2 2-3 ans 5,0 3-5 ans 4,9 5-7 ans 3,9 Plus de 7 ans 5,2 Depuis septembre ,9 Assiduité Plus d une fois par semaine 5,1 Une fois par semaine 5,1 Moins d une fois par 3,9 semaine Ensemble 5,0 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 31

32 Les avantages et les réductions négociés avec des partenaires culturels satisfont plus les abonnés de province et les abonnés parisiens. «Des avantages et réductions négociés auprès de partenaires culturels» Note moyenne Spectateurs «semaine» 4,2 Spectateurs «week-end» 4,7 Site Paris 3,3 Banlieue 4,9 Province 5,9 Sexe Hommes 4,4 Femmes 4,4 Age Moins de 15 ans 4, ans 5, ans 4, ans 4, ans 4,6 50 ans et plus 4,5 Ancienneté Moins de 3 mois 4,6 3-6 mois 4,1 6-9 mois 4,4 Plus de 9 mois 4,2 Moins de 1 an 4,4 1-2 ans 4,7 2-3 ans 4,4 3-5 ans 3,8 5-7 ans 3,5 Plus de 7 ans 4,2 Depuis septembre ,3 Assiduité Plus d une fois par semaine 4,5 Une fois par semaine 4,3 Moins d une fois par 3,3 semaine Ensemble 4,4 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 32

33 Les abonnés sont peu satisfaits par les newsletters électroniques mensuelles. Ce type de service ne semble pas répondre à leursattentes. «Une newsletter électronique mensuelle» Note moyenne Spectateurs «semaine» 3,7 Spectateurs «week-end» 4,3 Site Paris 2,9 Banlieue 4,3 Province 5,8 Sexe Hommes 3,9 Femmes 4,0 Age Moins de 15 ans 3, ans 4, ans 3, ans 3, ans 4,1 50 ans et plus 4,4 Ancienneté Moins de 3 mois 3,9 3-6 mois 3,9 6-9 mois 4,1 Plus de 9 mois 3,9 Moins de 1 an 3,9 1-2 ans 4,3 2-3 ans 4,1 3-5 ans 3,6 5-7 ans 3,0 Plus de 7 ans 3,8 Depuis septembre ,8 Assiduité Plus d 1 fois/semaine 4,0 1 fois/semaine 4,1 Moins d 1 fois/semaine 2,9 Ensemble 4,0 Les possesseurs de cartes à entrées illimitées au cinéma 33

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Rappel de la méthodologie mise en œuvre Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 2800 individus âgés de 6 à 65 ans. Plus précisément : 2000

Plus en détail

les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français 2013 Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français septembre 2013 Cette étude a été réalisée par : 138

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les usages du THD : quelques observations pour demain

Les usages du THD : quelques observations pour demain Les usages du THD : quelques observations pour demain Les objectifs de l étude sont de comprendre et de connaître les usages des utilisateurs de l Internet Très Haut Débit (TDH), mais aussi de voir en

Plus en détail

Les Français et les nouveaux modes de voyage. Étude auprès des Français & des professionnels de l'assurance 2 ème Volet

Les Français et les nouveaux modes de voyage. Étude auprès des Français & des professionnels de l'assurance 2 ème Volet Les Français et les nouveaux modes de voyage Étude auprès des Français & des professionnels de l'assurance 2 ème Volet Août 2013 Un double regard : Français/ Professionnels Quelles sont les pratiques et

Plus en détail

Observatoire 2014 de l image des banques

Observatoire 2014 de l image des banques Observatoire 2014 de l image des banques Contacts BVA Marie-Laurence GUENA Marion LAMBOLEY Contacts FBF Colette COVA Céline MESLIER Méthodologie Méthodologie Cette étude a été menée dans le cadre de l

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne Décembre 2013 Tout élément extrait de cette étude doit être accompagné de la mention: [Source Médiamétrie / AFMM 2013 - Perception des moyens

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

Les Français et l automobile

Les Français et l automobile Les Français et l automobile Résultats d étude Date : Janvier 2010 De : Philippe le Magueresse / Markus Gerlach / François Guilloppé OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

«Perception des utilisateurs de Vélo v»

«Perception des utilisateurs de Vélo v» «Perception des utilisateurs de Vélo v» JCDecaux a mandaté BVA pour mener une enquête sur la «Perception des utilisateurs de Vélo v». Ce service unique au monde de vélos en libre service a été mis en place

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile

Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile Comportements d achat des possesseurs d iphone depuis leur mobile Mars 2011 15, place de la république, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès

Plus en détail

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement Observatoire national de la vie étudiante Infos N 10 Février 2005 LE TRANSPORT DES ETUDIANTS: moyens, durées et coûts Ronan VOURC H, Ingénieur d études à l OVE Ce numéro d OVE Infos, le premier à rendre

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2014

Observatoire des Services Clients 2014 Observatoire des Services Clients 2014 Septembre 2014 Contact BVA Marie-Laure SOUBILS - marie-laure.soubils@bva.fr 06 20 26 22 50 Contact Viséo Conseil Ludovic NODIER lnodier@viseoconseil.com 00 33 1 71

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Février 2011 Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Observatoire Orange Terrafemina vague 17 E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la

Plus en détail

Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin.

Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin. Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin. Les principaux points à retenir La fracture numérique de

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Consommation des clients résidentiels en services mobile en septembre 2009

Consommation des clients résidentiels en services mobile en septembre 2009 Juillet 2011 Consommation des clients résidentiels en services mobile en septembre 2009 Étude réalisée par le cabinet In Numeri à la demande de l ARCEP AVERTISSEMENT L Autorité de régulation des communications

Plus en détail

Baromètre - Les Français et leur pouvoir d achat

Baromètre - Les Français et leur pouvoir d achat Baromètre - Les Français et leur pouvoir d achat - Vague 4 - Sondage CSA pour COFIDIS Août 2015 Titre du projet Sommaire Fiche technique du sondage 3 1 2 3 L état du pouvoir d achat des Français: toujours

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Observatoires de la vie étudiante Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Enquête menée dans quatre grands établissements d enseignements supérieur de Midi-Pyrénées : Toulouse 1

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les écrans numériques Résultats détaillés Décembre 2012 Sommaire - 1 -

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule

Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule HERTZ Laurence BOISRAME Contacts TNS Sofres Département Sésame Béatrice GUILBERT / Sandrine GHESQUIERS 01.40.92.44.00 / 45.87

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Sondage soir du vote : Vote au second tour de l élection présidentielle de 2012 selon l appartenance et la pratique religieuses

Sondage soir du vote : Vote au second tour de l élection présidentielle de 2012 selon l appartenance et la pratique religieuses Sondage soir du vote : Vote au second tour de l élection présidentielle de 2012 selon l appartenance et la pratique religieuses Harris Interactive 06/05/2012 Sommaire Méthodologie d enquête 03 Le vote

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

Le rôle d Internet dans le marketing des films Benoît DANARD Directeur des études, Des statistiques et de la prospective

Le rôle d Internet dans le marketing des films Benoît DANARD Directeur des études, Des statistiques et de la prospective Le 18 mai 2013 Le rôle d Internet dans le marketing des films Benoît DANARD Directeur des études, Des statistiques et de la prospective Progression des dépenses publicitaires En dix ans trois fois plus

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

FM/SA N 18530. Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16. pour

FM/SA N 18530. Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16. pour FM/SA N 18530 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Sarah Alby Contact Wincor Nixdorf : Mike Hadjadj Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16 frederic.micheau@ifop.com mike.hadjadj@wincor-nixdorf.com pour

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Note d analyse Les Français et la protection sociale Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 1 er au 6 février 2012. Echantillon

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergements sur Internet

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergements sur Internet Note détaillée Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergements sur Internet Etude Harris Interactive pour Booking.com et Euros Agency Les résultats sont issus d une enquête réalisée

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère. Synthèse de l enquête sur le covoiturage.

Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère. Synthèse de l enquête sur le covoiturage. Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère Synthèse de l enquête sur le covoiturage. 1 Introduction Depuis 10 ans, le Conseil général du Finistère inscrit le covoiturage comme action de sa politique en

Plus en détail

Les publics de l art contemporain

Les publics de l art contemporain Direction générale de la création artistique Les publics de l art contemporain Première approche Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Les Français et les sites de rencontre

Les Français et les sites de rencontre 13 février 2012 Présentation des résultats N 110 080 Contacts : François Kraus francois.kraus@ifop.com 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 Les Français et les sites de rencontre Sondage réalisé à l occasion

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 2 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 2 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 2 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

Suite au diagnostic petite enfance mené en 2011, Saint-Brieuc Agglomération a. sur les familles en horaires atypiques

Suite au diagnostic petite enfance mené en 2011, Saint-Brieuc Agglomération a. sur les familles en horaires atypiques sur les familles en horaires atypiques Suite au diagnostic petite enfance mené en 2011, Saint-Brieuc Agglomération a retenu un axe d étude : les modes de garde en horaires atypiques. Il s agit de rendre

Plus en détail

Les jeunes et l accès au logement

Les jeunes et l accès au logement Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Yves-Marie CANN Directeur d études / yves-marie.cann@csa.eu / 01 44 94 34 14

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

Les Français et le Sport. Étude auprès des Français & des Professionnels de l'assurance

Les Français et le Sport. Étude auprès des Français & des Professionnels de l'assurance Les Français et le Sport Étude auprès des Français & des Professionnels de l'assurance Juillet 2013 Un double regard : Français/ Professionnels Quelles sont les pratiques et les perceptions des Français?

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU2 Octobre 2012 JANVIER 2013

Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU2 Octobre 2012 JANVIER 2013 Hadopi, biens culturels et usages d Internet : pratiques et perceptions des internautes français. BU2 Octobre 2012 JANVIER 2013 1 METHODOLOGIE OCTOBRE 2012 Objectifs et méthodologie Afin de faire un état

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE 2014 ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com 01 77 15 67 48 #RÉSULTATS #DISPOSITIF MÉTHODOLOGIQUE LA VISION DES INVESTISSEURS (GRAND

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

ENQUETE SPEDIDAM SUR LA CONSOMMATION ET LES ECHANGES D ŒUVRES NUMERIQUES PAR LES INTERNAUTES FRANCAIS. Février 2007

ENQUETE SPEDIDAM SUR LA CONSOMMATION ET LES ECHANGES D ŒUVRES NUMERIQUES PAR LES INTERNAUTES FRANCAIS. Février 2007 ENQUETE SPEDIDAM SUR LA CONSOMMATION ET LES ECHANGES D ŒUVRES NUMERIQUES PAR LES INTERNAUTES FRANCAIS Février 2007 SPEDIDAM Société de Perception et de Distribution des Droits des Artistes-Interprètes

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Vous gagnez 86 000 euros. Carrières. les directeurs financiers. RÉMUNÉRATION - Ce que gagnent

Vous gagnez 86 000 euros. Carrières. les directeurs financiers. RÉMUNÉRATION - Ce que gagnent RÉMUNÉRATION - Ce que gagnent les directeurs financiers L Association Nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion (DFCG), le cabinet de recrutement Michael Page et Option Finance viennent

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication

Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication 1. Avant-propos... 1 2. Note de synthèse... 2 3. L enquête... 3 3.1. Equipements dont disposent

Plus en détail