HOSSEGOR HORS-SÉRIE ÉTÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HOSSEGOR HORS-SÉRIE ÉTÉ 2009 6"

Transcription

1 HOSSEGOR HORS-SÉRIE ÉTÉ

2 édito Magazine Hossegor Ce sont ses habitants qui en parlent le mieux. Ce sont eux qui en portent les valeurs. Ils ont inventé leur vision du tourisme, fondé sur le respect des ressources, du patrimoine culturel, naturel et de l identité de leur territoire. Ville d accueil, Hossegor l a toujours été par tradition et par plaisir. Elle séduit par son art de vivre. On aime y respirer l air du large, le parfum des pins. L espace naturel est préservé, le littoral protégé Ici chaque saison a son charme : l hiver, la douceur du climat et ses promenades en bord de mer, près du lac non loin des belles villas basco-landaises, le printemps, son centre dynamique animé par ses nombreux commerces, l été, ses loisirs de plage et ses animations, l automne, ses rendez-vous festifs, sportifs et culturels. Un subtil mélange qui donne à la ville, toute l année, ce bon goût de la vraie vie. C est toujours un bonheur de découvrir la station ou de la voir autrement S il fallait trouver de bonnes raisons pour venir à Hossegor en voici quelquesunes dans cette nouvelle édition d atlantica magazine Hossegor. The people who live there are those who can best talk about it. They portray the town s values. They have invented their own kind of tourism, based on a respect for natural ressources, for the cultural heritage and for the character of their territory. Hossegor is a welcoming town - it always has been, both by tradition and because it likes to be so. It charms you with its way of life. How good it is to breathe in the open air, the scent of the pines. The countryside is under conservation, the coast is protected... here each season has its own charm: Winter, with its mild climate and walks along the seaside or along the lake not far from the lovely bascolandais villas; Spring, when the dynamic town centre is brought alive by its numerous boutiques; Summer brings along fun on the beach and entertainment and Autumn has its sports and cultural festivals. A subtle mixture that gives the town that wonderful taste of the good life throughout the year. It is always a delight to rediscover the resort or to see it through different eyes... If we needed to find some good reasons for coming to Hossegor, here are some in this new edition of the magazine Atlantica Hossegor. Philippe Dando Président de l Office de Tourisme d Hossegor President of the Tourist Office Les lettres, les arts, les hommes, les terres atlantiques Revue mensuelle éditée par API, SARL de presse, 18, allée Marie-Politzer BP Biarritz Cedex Rédaction - Photos : agence de presse ONI - Biarritz Direction Jacques Chancel Jacques Darrigrand Rédaction Anne Tautou Conception graphique, Photogravure Vincent Ahetz-Etcheber Secrétaire de rédaction Nathalie Hutjens Traduction Alexandra Nelson Brown A collaboré à ce numéro Gérard Maignan Office de Tourisme Ronan Pérard Photos J. Ph. Plantey Abonnements Nathalie Saingier Prix : 6 Abonnement France : 35 Étranger : 56 18, allée Marie-Politzer BP Biarritz Cedex Tél. : Fax : Commission paritaire en cours ISSN X Réalisation : Infocompo Impression : SAI-Infocompo 18, allée Marie-Politzer Biarritz Nous recevrons avec plaisir les contributions de nos lecteurs. Contribution à une meilleure connaissance de la terre et des hommes du Sud. Textes et illustrations peuvent être envoyés à Atlantica. Sauf accords spéciaux, les manuscrits, textes et photos envoyés à la rédaction ne sont pas restitués.

3 4 Textos Charles Dantzig ; Jérôme Garcin ; Marie-Dominique Lelièvre ; Yves Harté Hors-série été Mythique Hossegor, la vie du bon côté Hossegor, a taste of happiness... 7 Soorts-Hossegor, l antique et la moderne Soorts-Hossegor, the ancient and the modern Hossegor, un caractère, un style, une identité Hossegor, a personality, a style, an identity Le lac, une sacrée nature The Lake, incredible nature Histoire d huîtres History of oysters Essentiel La forêt : naturelle et essentielle The forest: natural and vital sommaire 24 Success story Hossegor, la pépinière du surf Hossegor, a nursery school for surfers! La zone artisanale Pédebert The artisan district Atouts Des plages de rêve Dream Beaches Le port de plaisance The Marina Oxygène Des circuits pour tous A track for everyone Junior Planète kid s : une ville à leur goût Planet kids: a town to their liking Sous le charme Une ville florissante A town in flower Citadine Le centre-ville : une dynamique en marche The town centre: dynamics on the go Une ville qui bouge! A town that never stands still! Terrain de jeu Faites vos jeux! The Sporting anyone can play À livres ouverts Hossegor mot pour mot Hossegor: word for word Les plus belles pages d Hossegor The most beautiful pages of Hossegor Hossegor en chiffres 54 Nature active La vie en green Life on the green Au son du Txirritx To the sound of the txirritx Le tennis, un sport réservé à tous Tennis, a sport open to all! La Ronde des mécaniques A circuit for machines Une discipline qui fait des vagues A sport that is making news Nature créative Matières à rêver Dream matter Mélomanes Côte sud Mélomanes Côte sud Nature festive Événements Events sommaire

4 Textos De Paris ou d ailleurs, messages personnels de figures du monde littéraire Hossegor : une ville qui fait parler d elle Charles Dantzig vient de recevoir le prix Duménil 2009 pour son ouvrage, Encyclopédie capricieuse du tout et du rien, éd. Grasset. Poète et romancier, directeur de collections, Charles Dantzig est l auteur de plusieurs romans dont Nos vies hâtives (2001), Un film d amour (2003), de recueils de poèmes et d essais comme La Guerre du cliché (1998). C est un familier du Salon du Livre d Hossegor où il a présenté son Dictionnaire égoïste de la littérature française en 2006 et Je m appelle François en Hossegor, pour moi, c est Versailles. Et c est à cause du lac. Autour du lac se trouvent les plus belles maisons de la ville, celles de Godbarge. De même que Viollet-le-Duc a inventé un Moyen Âge qui n existait pas et a orienté notre interprétation esthétique de cette époque, de même, Godbarge a inventé un style néo-basque qu on croit souvent traditionnel. Voilà des artistes! En littérature, Alfred de Vigny a réussi cela avec sa scène de Servitude et grandeur militaires où le pape traite Napoléon de «commediante, tragediante». Tout le monde la pense authentique, elle l est devenue. Vigny avait procédé au travail de l imagination, qui consiste à deviner la plus grande probabilité, en condensant divers éléments d une réalité diffuse selon les tempéraments des personnages et l esprit du temps. En synthétisant un idéal «basque», Godbarge l a rendu réel. L architecture du tour du lac a ainsi créé un domaine féerique, à l instar de Versailles, où pourtant de vrais gens vivent de vraies vies. C est la plus grande réussite de l art, je dirais. Et puis, le lien sentimental. Mes grands-parents avaient fait construire leur maison de Tarbes par Godbarge, une grande maison, de ce style néo-basque (les pans de bois étaient verts), je l ai adorée. C est quand elle a été vendue que j ai appris à ne pas trop me laisser déchirer par le déchirant des pertes. Et, quand je reviens à Hossegor, j éprouve une discrète mélancolie que j interdis de m amener au bord du lac noir de la tristesse, et qui ne sera plus, maintenant que je l ai révélée, secrète. Charles Dantzig Jérôme Garcin dirige les pages culturelles du Nouvel Observateur et anime le Masque et le la Plume sur France Inter. Il est notamment l auteur aux éditions Gallimard de Pour Jean Prévost, prix Médicis, essai 1994, de La chute de cheval, prix Roger-Nimier 1998, de Théâtre intime, prix France Télévision 2003 et de Son excellence, monsieur mon ami, prix Duménil Il vient de sortir Les livres ont un visage aux éditions Mercure de France en janvier La vérité, toute la vérité? Je suis venu à Hossegor pour rejoindre, en pensée, le héros de ma bibliothèque et de mes rêves, Jean Prévost. Car il s y était marié, en 1926, sous un soleil de plomb, avec Marcelle Auclair. A l Hôtel du Parc, François Mauriac et Ramon Fernandez étaient leurs témoins. La littérature française, sur le gazon. Oui, je suis venu à Hossegor pour trouver la lumière exacte des premières pages de La Chasse du matin et tenter de rejoindre, «au fond du lac, les sentiers paillés, souples, qui faisaient rebondir les foulées.» Je suis venu à Hossegor par fidélité, par ferveur aussi, pour chercher des traces, des preuves, des souvenirs qui ne sont pas les miens mais que je me suis arrogés. Je n ai pas été déçu. Beauté et grandeur du lieu. Air salé, moussu, tendre et vif à la fois. Parfums de résine et de mer. Mystère du lac. Pureté prévostienne du ciel. J étais comme chez moi. Ne manquaient que les chevaux. Des amis, réunis par la grâce de ce Salon du livre, qui ne ressemble pas à un salon mais plutôt à une partie de campagne, à des retrouvailles familiales, ont ajouté à cette félicité : ma chère Christine de Rivoyre, l élégant Jean-Marie Planes, l érudit Jean-Pierre Gaubert, le si accueillant Gérard Maignan, d autres encore J y suis venu. J y reviendrai. On y est si bien. Comme dans un roman de Jean Prévost. Jérôme Garcin Gainsbourg sans filtre, éd. Flammarion Journaliste à Libération, Marie-Dominique Lelièvre écrit également dans l Express et dans Marianne. Elle est l auteur de plusieurs romans dont Marianne fait du sentiment, Acte Sud, 1999 et Je vais de mieux en mieux, Flammarion, 2006 et d un recueil de portraits, Portraits pleine page, éd. J ai lu, Elle a, avec Sagan à toute allure, remporté en 2008 le prix de biographie de la ville d Hossegor. Cinq bonnes raisons d aller à Hossegor : Passer voir l océan le matin tôt, vérifier vagues et surfers, puis commander un café serré à l Hôtel de la Plage. Voir si la blonde Marilyn en robe de satin entrée dans l eau à sept heures l été dernier, un enfant maigre et blanc dans une main, un pan de sa robe dans l autre, est revenue. Passer voir l océan à midi, acheter Sud Ouest Dimanche, lire l éditorial de Yves Harté en testant la qualité du sable passé au tamis. Essayer de distinguer un Californien d un Australien. Faire le point sur la mode maillot de bains Passer voir l océan à cinq heures, inspecter les nuages, écrire des cartes postales et les envoyer à la Poste de l avenue de Paris. Passer voir l océan le soir, puis au Golf Club commander un scotch à la santé de Françoise Sagan et de François Mitterrand. Ne pas en commander un second. Passer voir l océan une dernière fois, avant de dormir, en se demandant combien de scotchs on a bien pu avaler, au Golf Club. Marie-Dominique Lelièvre Yves Harté est co-auteur avec Xavier Rosan d Aquitaines, Voyages immobiles Louis Emié, éd. Le Festin. Yves Harté est rédacteur en chef à Sud Ouest et Xavier Rosan, directeur de la revue Le Festin. Ils ont ensemble fait revivre Louis Emié, un journaliste de Sud Ouest en rassemblant dans un ouvrage que publie Le Festin, beaucoup des articles qu il a signés dans le journal. De pins et de charpentes Je n arrive pas vraiment à me souvenir quand j ai «vu» pour la première fois Hossegor. Je me souviens d y être allé, souvent avec mes grands-parents dans un pèlerinage cocasse. Avant-guerre, mon grand-père était charpentier. Pour édifier cette nouvelle ville «sportive et élégante» qui naissait sous les pins, il avait été fait appel aux meilleurs artisans des Landes. Dont lui. Ils avaient le choix du moins le racontait-il ensuite entre un salaire à moitié prix et un lopin de sable sur lequel ils pouvaient édifier une maison dans les lotissements d alors. Ou un salaire complet. Mon grand-père avait préféré, pour cause de rigueur des temps, le salaire complet. C était un homme rond, compact, immuablement souriant au point que je crois bien qu il souriait le jour de sa mort. Pourtant, chaque année, il venait à Hossegor depuis ses vieilles terres du Tursan et regardait avec incrédulité la nouvelle ville qu il avait contribuée à bâtir comme pour se persuader qu elle n avait été engloutie, ni par les eaux, ni par les dunes. Qu elle était là encore, avec des éclats de sa beauté d origine. Il m avait montré les maisons dont il avait élevé les charpentes, dans ces années vingt qui se terminaient, alors qu il revenait, conscrit de la guerre du Rif, maisons qu il semblait reconnaître d un seul coup d œil. Enfant, j étais fasciné par ce qui me semblait une épopée. Mais je ne voyais rien d Hossegor. Il m a fallu bien longtemps. Une première nuit de fin d été peut-être, au début des années 80, pour être saisi par une brusque nostalgie qui n avait rien à voir avec le moment présent. Mais avec la prescience que cette lumière qui fuit, ces ombres de bois et de linteaux, ces savants croisillons au couleur de sang de taureau, et ce lac au-dessus duquel des pins vieux comme la mer se penchent et composent des dessins d estampe ne sont que par un sortilège qui vous lie pour la vie. Yves Harté 4 textos textos 5

5 Connaissant la situation économique actuelle en France, comment abordez-vous votre mandat? Ph. D. : Comme un challenge! C est un défi que je relève avec enthousiasme et je compte bien trouver des solutions aux problèmes qui se poseront. Les nombreux aménagements réalisés récemment par la municipalité renforcent l attractivité d Hossegor et nous rendent plus fort pour affronter la crise. D autres sont à venir en centre-ville. Ils apporteront une énorme plus-value à la ville qui bénéficiera d une meilleure accessibilité. Il faut être positif, ne pas subir et aller de l avant! Quelles sont les missions que vous vous êtes fixées? Ph. D. : En cette période difficile, la clientèle est encore plus exigeante, je crois qu il est d autant plus important de privilégier les aménagements et l accueil. Les actions entreprises par mon prédécesseur Thierry Audouard pour l obtention de la marque qualité pour l office de tourisme seront donc menées à terme. Dans un premier temps, je souhaite que l office de tourisme se rapproche de tous les acteurs de la vie économique. Nous devons communiquer! Il est primordial de construire la ville avec les habitants. Sa promotion passe aussi par les animations d avant et après saison. Nous nous appliquons à les multiplier et à les diversifier. Avec l exposition de Pâques, le salon du livre début juillet, on ajoute un autre rendez-vous culturel à Toussaint. Sont également organisés par les milieux associatifs des tournois de pelote, de tennis, de bridge, de golf, des spectacles, etc. J aimerais beaucoup qu un kiosque soit érigé en centre d Hossegor pour y organiser hiver comme été des concerts, et autres animations Cette année les commerces se sont dynamisés et renouvelés On compte davantage de restaurants. L hébergement aussi est en Trois questions à Three questions for the president Philippe Dando, président de l Office de Tourisme cours d évolution, des projets sont désormais lancés C est capital pour nous permettre d attirer une clientèle d affaires (séminaires, etc). Nous devons également développer notre image à l extérieur. Hossegor est une ville où il fait bon vivre. C est très gratifiant de lire dans le regard des gens de passage leur plaisir à découvrir la cité. Nous devons davantage nous faire connaître Notre station foisonne de projets aussi bien individuels que collectifs. Il faut les encourager et travailler également avec l intercommunalité pour augmenter le rayonnement de la ville. L office de tourisme fêtait l an passé ses 75 ans. Quel constat faites-vous? Ph. D. : Du syndicat d initiative à l office de tourisme, l histoire du tourisme à Hossegor témoigne du dynamisme et de la modernité de la ville. Hossegor connaît une évolution constante. De jeunes cadres et étudiants complètent désormais notre clientèle. Aujourd hui, nous concentrons nos efforts sur internet, un outil incontournable dans notre secteur mais aussi un moyen efficace pour évaluer en temps réel la fréquentation du site. Nous devons continuer d aller en ce sens : communiquer et entreprendre! In view of the present day economic situation in France, how do you intend to approach your term of office? P.D. As a challenge! It s a challenge that I accept enthusiastically and I intend to find solutions to the problems that present themselves. Town improvements that have recently been undertaken have increased the attraction of Hossegor and help us to be stronger in the face of this crisis. There is still work to be done in the town centre. The town will benefit enormously from all this and will become easier to access. One must be positive, not give in and move forward! What goals have you decided on? In these difficult times the client becomes more exacting, so I think it is even more important to put emphasis on internal structure and welcome. My predecessor Thierry Audouard set in motion a number of projects with a view to obtaining a quality label for the tourist office, and these will be carried out to completion. In the first place I should like the tourist office to draw nearer to all those who take part in the economic life of the town. We need to communicate! It is vital that the town should be built in collaboration with those who live there. The shows organised both before and after the season help to promote it. We are trying to increase and diversify them. The Easter exhibition and the Book Show at the beginning of July will be joined by another cultural rendez-vous towards All Saints Day (NDT: 31st October). The town s various associations also organise a number of tournaments: pelote, tennis, bridge, golf, shows etc. I should very much like a stand to be erected in the centre of Hossegor where concerts and other entertainment could be organised both in Summer and in Winter... This year the town s commerce has been energised and renewed... There are more restaurants. Lodging possibilities are changing, and a number of projects have been launched This is vital if we want to attract businesspeople (seminars etc). We must also develop the image we project to the outside world. Hossegor is a town where life is good. It is very gratifying to see the pleasure written on the faces of visitors passing through the town. We need to make ourselves better known... The town abounds with both individual and collective projects. These must be encouraged and we should also work on a dialogue with other communes so that the town shines even brighter... The tourist office celebrated its 75 years last year. Have you been able to draw any conclusions? From the syndicat d initiative to the tourist office, the history of tourism in Hossegor testifies to the dynamics and modernity of the town. Hossegor is in constant evolution. Young executives and students now also form part of our clientele. Today we are concentrating our energies on internet - an unavoidable tool in our field, but also an efficient way of evaluating the number of visits to the site in real time. We need to continue our progress along this road: communicate and construct! Hossegor, la vie du bon côté Hossegor, a taste of happiness Comment définir Hossegor? Un site enchanteur bordé de pins tranquilles Une cité-parc tout en fleurs Une station balnéaire mythique avec ses grandes figures, ses enseignes et ses hôtels de charme Hossegor est tellement plus que cette image de luxe, qu elle assume d ailleurs avec son golf, son Sporting-casino et ses somptueuses villas basco-landaises Le marché, les plages, Soorts son aînée de six siècles le surf, la pelote, la pêche, les fêtes et festivals c est un autre Hossegor où convivialité rime avec simplicité. How can one define Hossegor? An enchanting locality surrounded by tranquil pine trees a garden-city in flower a mythical seaside resort, its famous personalities, its boutiques, its attractive hotels There is so much more to Hossegor than the luxurious image that it takes on with its golf club, its Sporting-casino and its sumptuous villas with their basco-landais architecture Its market, the beaches, Soorts its big sister, older by six hundred years surfing, pelota, fishing, the entertainment and the festivals this is another Hossegor where friendliness rhymes with simplicity. 6 rencontre

6 The town was born in 1900 on the edge of a lake, in a withdrawn locality that had been forgotten for centuries. A past that has been wiped out through the years leaving only a few documents to show that the locality of Hossegor was attached to the little town of Soorts even in ancient times. But the true story of the resort only really starts at the beginning of the 20 th century, at the time of the upsurge of seaside resorts. Following on Biarritz, Arcachon, Deauville, Le Touquet, Hossegor is written into the French countryside as being an original. This is the beginning of sea bathing. The first to establish themselves in this Atlantide in Les Landes were writers led by Rosny Jeune, Maxime Leroy, Maurice Martin, Paul Margueritte and others : their enthusiasm evoked the interest of financiers and developpers and soon all Paris was coming to this untamed locality where up to now the silence was only broken by the passing by of resin tappers and woodcutters on their way from Soorts. Rich strangers were not the only ones to succomb to the charms of the budding resort. Local inhabitants soon realised that there was something to be gained from this trend. But then certain people started to become alarmed at the rapidity with which Hossegor was growing and in 1909 Maurice Martin and his friends, anxious to protect these privileged surroundings, founded the Association des Amis du Lac, whose objective was to assure a coherent plan for the development of the resort. Furthermore they claim responsibility for a number of architectural principles that are still practised, amongst which the concept of a garden-city. Elle est née en 1900 autour d un lac, dans un lieu retiré, préservé depuis pendant plusieurs siècles. Un passé anéanti au fil du temps dont il reste à peine quelques documents révélant que, déjà à l Antiquité, le site d Hossegor était rattaché à la petite commune de Soorts. Mais l histoire de la station balnéaire commence véritablement au début du xx e siècle, à l époque des grandes réalisations balnéaires. Après Biarritz, Arcachon, Deauville, Le Touquet, Hossegor s inscrit dans le paysage français comme une création originale. C est le temps des premiers bains de mer. À Hossegor, ce sont les écrivains avec en tête Rosny Jeune, Maxime Leroy, Maurice Martin, Paul Margueritte, etc., qui, les premiers, s installent dans cette «Atlantide» landaise. Leur enthousiasme éveille l intérêt de financiers et de promoteurs et draine bientôt le Tout-Paris vers ce site jusqu alors sauvage dont le silence n est troublé que par le passage des résiniers et des bûcherons venus de Soorts. Les étrangers fortunés ne sont pas les seuls à succomber au charme de la station naissante. Les habitants du pays comprennent vite le parti qu ils peuvent tirer de cet engouement. La rapidité avec laquelle se développe Hossegor alarme certains. Maurice Martin et ses amis, soucieux de protéger cet environnement privilégié, fondent en 1909 l Association des amis du lac qui se donne pour objectif de veiller à un développement harmonieux de la station. Ils revendiquent d ailleurs la paternité de quelques principes architecturaux dont le concept de «citéparc». «Elle est née autour d un lac, dans un lieu retiré, préservé depuis plusieurs siècles.» 8 mythique mythique 9

7 La notoriété grandissante et l afflux de touristes incitent bientôt les édiles locaux à adjoindre le nom d Hossegor à Soorts. La station est lancée Elle connaîtra son âge d or dans la période de l entre-deux-guerres sous le mandat d Alfred Eluère qui dotera la ville des équipements lui permettant de revendiquer le titre et le standing de «station des sports élégants». Célébrités, champions, artistes, grands couturiers se croisent sur les courts de tennis et se donnent rendez-vous au Sporting-casino. Ce dernier devient le cœur de la nouvelle station et son plus bel ornement. Hossegor cultive l élitisme. L identité hossegorienne se 10 «Une ville qui s ouvre à tous les rêves» mythique The ever-growing notoriety and the influx of tourists soon incites local leaders to unite the names of Hossegor and Soorts. The resort is definitely on its way It lived its golden age between the two great wars under the baton of Alfred Eluère, who gave the town the infra-structure that allowed it to brandish the prestigious caption elegant sports resort. Famous personalities, sports champions, artists and fashion designers all crossed paths on the tennis courts and then met up at the Sportingcasino soon to become the heart of the new resort and its loveliest adornment. Hossegor cultivates the best. The Hossegor identity comes from its vildéveloppe à travers ses villas créant un ensemble urbain unique de style basco-landais sous les pins. Avec ses grandes villas entourées de parcs, la physionomie de la station balnéaire a peu changé. Elle a réussi à maintenir jusqu à nos jours ce qui fait sa richesse : un environnement boisé exceptionnel. À l origine exploité pour sa résine puis pour le bois, le pin maritime s est transformé en arbre d ornement. Empreinte de toute la richesse culturelle et de l authenticité des Landes, Hossegor fait de son patrimoine naturel et architectural sa marque de fabrique, brandissant comme étendard «L élégance océane». Elle est de- las that create an unique urban harmony of bascolandais design surrounded by pine trees. There are still large villas surrounded by well laid out gardens and the landscape of the resort has scarcely changed. Up till now it has managed to maintain what has always been its greatest asset: an exceptional wooded environment. The maritime pine that was first exploited for its resin and then for its lumber has become a tree of adornment. Representative of the cultural richness and authenticity of Les Landes, Hossegor uses its natural and architectural heritage as its trade mark, waving the banner L élégance océane. Today it is a prime desvenue aujourd hui une destination phare, tant pour le tourisme de loisirs que pour le tourisme d affaires. Ville d accueil, Hossegor n a de cesse de séduire par son climat merveilleusement doux et sa vie culturelle et sportive, intense et variée. Toujours à la pointe, dans une démarche de qualité, la ville offre le charme d un style Belle Époque admirablement ancré dans son temps et mêle harmonieusement l art de vivre landais, l insolite des tendances balnéaires et la diversité culturelle basque, espagnole, etc. Une ville moderne aux accents authentiques, qui s ouvre à tous les rêves tination both as a holiday resort and for business trips. Hossegor has always been a welcoming town both traditionally and by choice and its remarkably mild climate and intense and varied cultural and sports life never fail to charm. Always up to date, the town elegantly offers the charm of the Belle Epoque and its times while combining the Landais way of life in harmony with the unusual in seaside resort tendancies and the diversity of Basque, Spanish and other cultures. A modern town that is authentic and open to all dreamers Le nom d Hossegor est accolé à celui de Soorts depuis Mais combien se rappellent qu Hossegor, promu centre artistique et culturel, n est en réalité qu un quartier de Soorts, village landais traditionnel? How can one define Hossegor? An enchanting locality surrounded by tranquil pine trees a garden-city in flower a mythical seaside resort, its famous personalities, its boutiques, its attractive hotels Soorts-Hossegor, l antique et la moderne Soorts-Hossegor, the ancient and the modern On connaît Hossegor, l ambitieuse et élégante distinguée, tandis que Soorts, discrète et réservée, se dévoile à l écart des chemins paillettés de la cité balnéaire. Impossible pourtant d évoquer l une sans l autre car elles forment une seule et même commune. Campée sur la colline qui dominait les barthes, Soorts est un bourg ancien dont l existence remonte au XI e siècle. On ne sait pas grand chose de plus sur ce petit village. Construit dans la pure tradition des bourgs landais, il était habité par des pêcheurs, des muletiers, des bûcherons et des résiniers. Une vie simple et rurale qui fut bouleversée un beau jour par l éclosion de la station balnéaire Dans l Antiquité déjà, Hossegor était rattachée à Soorts. Ce furent les écrivains avec en tête Rosny Jeune, qui vinrent habiter en 1900 cet endroit paradisiaque Le développement de la ville fut très vite amorcé. Un lac, la forêt, puis un golf, de somptueuses villas, un casino En 1931, les services communaux sont transférés de Soorts à Hossegor. L éveil de la station amène petit à petit du travail au village. Les paysans commencent à y livrer le lait et à vendre leurs légumes, les chasseurs proposent leurs alouettes et les pêcheurs leurs poissons aux étrangers de la ville. Le golf et les entreprises offrent aussi de nouveaux métiers souvent saisonniers puisque les Parisiens repartent début septembre. Mais la cohabitation ne se fera pas sans mal : ces citadins aux toilettes élégantes et à la vie facile contrastent avec les gens du pays. Les relations entre les deux bourgs vont connaître des hauts et des bas Dans les années quatre-vingt, le surf va bouleverser l évolution des deux cités-sœurs amenant l installation d importantes sociétés telles que Rip Curl, Billabong, etc. dans la zone artisanale Pédebert. Deuxième pôle urbain de la commune, Soorts n est plus le village rural des années trente mais devient le centre-ville d une population jeune qui travaille sur la commune. Un bourg dynamique qui a suscité un remodelage du paysage urbain avec l installation de nouvelles infrastructures. Après une salle polyvalente et un trinquet qui s intègrent parfaitement au site, un EHPAD (Établissement d hébergement pour personnes âgées) de 71 lits ouvrira ses portes à l automne prochain et bientôt une crèche structure collective de 41 places accueillera les enfants. Ainsi aujourd hui, si leurs différences sont toujours perceptibles, chacune a trouvé son rôle et les rivalités se sont estompées. Hossegor «fait la belle» sous le regard amusé et fraternel de Soorts. Les cités sœurs vivent enfin heureuses sous le même toit Hossegor is well known - ambitious, elegant and distinguished - while Soorts - discreet and reserved - unveils itself far from the sequined paths of the seaside resort. It is impossible however to mention one without the other, since they form one commune. Perched on the hill that overlooks the barthes, Soorts is an ancient town whose existence goes back to the XIth century. Not much more is known about this small village. Built in the pure tradition of the towns of Les Landes, it is inhabited by fishermen, muleteers, lumberjacks and tappers of resin. A simple rural life that was one day turned upside down by the birth of the seaside resort Hossegor has been attached to Soorts since ancient times. In 1900 writers, with Rosny Jeune at their head, came to live in this paradise The town soon started to grow. A lake, the forest, then a golf course, sumptuous villas, a casino In 1931 the municipal offices are transferred from Soorts to Hossegor. Little by little, as the resort expands, the village finds more work. The farmers start to deliver milk, to sell their vegetables, hunters their birds and the fishermen their fish to the foreigners in the town.the golf club and other enterprises create new jobs, often seasonal, since the Parisiens depart at the beginning of September. However the cohabitation does not always work smoothly: the elegant city dwellers with their easy way of life contrast strongly with the local people. There will be ups and downs in the relations between the two towns In the 80 s the expansion of the two sister towns will be shaken up by the arrival of surfing and the establishment of important companies such as Rip Curl, Billabong etc. in the artisan district of Pédebert. Soorts is no longer the rural village of the 30 s but is the second urban centre of the commune and the town-centre for the young people who work there. A dynamic town whose urban layout needed remodelling and that needed new infrastructures. Following on a new community hall and a trinquet, that integrate perfectly, an old people s home with room for 70 residents, will be opening next Autumn and soon a nursery with 41 places will welcome parents and children. So today, while there are still perceptible differences, each has found its place and any rivalry has faded. Hossegor plays at being «beautiful» under the amused and brotherly eye of Soorts. The sister towns live happily at last under the same roof

8 Hossegor, un caractère, un style, une identité Hossegor, a personality, a style, an identity Dans l entre-deux-guerres, de splendides villas ont été édifiées un peu partout à Hossegor, en front de mer, au bord du lac, le long du golf La station balnéaire se distingue par une unité et une originalité de style totalement inédit. Mélange d influences hispaniques et d Art déco, la maison basco-landaise signe l identité de la cité. Between the two wars splendid villas were built here and there in Hossegor, on the sea front, on the lake, along the golf course The seaside resort is characterised by the harmony and originality of its style, a style that is totally innovative. The Basco-Landaise house, with its mixture of Spanish and Art-Déco influences, underlines the identity of the town. Apparue après la grande vague des villes d eau et des stations de bord de mer, Hossegor hérite d un certain nombre de leurs caractéristiques, mais devient très vite le laboratoire d architectes visionnaires qui, en conciliant techniques modernes et inspiration régionaliste, inventent un nouveau style. De type labourdine avec une influence landaise, ces maisons que l on observe dans les campagnes basques sont donc transposées et adaptées au style de vie d une cité balnéaire. De cette inégale synthèse, naît le style basco-landais qu illustre une pléiade de remarquables architectes tels que Henri Godbarge, Louis Lagrange, Louis et Benjamin Gomez, Léon Cuzol, Jean Prunetti, Albert Pomade dont s entoure Alfred Eluère pour ériger sa cité-parc. Cela ne fait aucun doute, affirmait Maxime Leroy dans la préface de Villas d Hossegor, (1933), Hossegor doit sa deuxième réussite aux architectes, la première revenant de droit aux écrivains établis en ce lieu précisément autour de Henri Godbarge, le théoricien du bascolandais, réalise en collaboration avec les frères Gomez l Hôtel du lac et le Sporting-casino. Classé aujourd hui Monument Historique, le Sporting représente une version aboutie de l application du «basco-landais» aux grands édifices. Le constat est le même pour le clubhouse, ancienne conciergerie du golf confiée aux frères Gomez, pour lequel on a remonté le pavillon des arts réalisé pour la quinzaine régionaliste d Hossegor de Emerging after the great wave of spa towns and seaside resorts, Hossegor inherits a certain number of their characteristics, but soon becomes an experiment ground for visionary architects who, by combining modern techniques and regionalist inspiration, invent a new style. The houses that can be seen in the Basque countryside, that are typically Labourdine but influenced by Les Landes, are adapted to the way of life of a seaside town. This unbalanced mixture gives birth to the Basco- Landais style, as demonstrated by a constellation of remarkable architects such as Henri Godbarge, Louis Lagrange, Louis and Benjamin Gomez, Léon Cuzol, Jean Prunetti, Albert Pomade all of whom accompany Alfred Luère in building his garden-city. In his preface to Villas d Hossegor, 1933, Maxime Leroy states that There is no doubt that Hossegor owes its second success to the architects, the first belonging by right to the writers who settled in this precise spot around In collaboration with the brothers Gomez, the Hotel du Lac and the Sporting-Casino are built by Henri Godbarge, the basco-landais theorist. The Sporting- Casino is a perfect example of Basco-Landais design as applied to large buildings, and is today classified as a historic building.the same can be said for the club house (once the caretaker s lodge, assigned to the Gomez brothers) for which they rebuilt the arts pavilion that had been designed for the fortnight of regionalism in Hossegor in «Des maisons adaptées au style de vie d une cité balnéaire» mythique 13

9 Environ quatre cents villas sont construites dans la période de l entre-deux-guerres obéissant toutes à une même logique architecturale. La Chartreuse, Primerose, Aguilera, Maya, Adichatz, Le Repos, Les Chênes-Lièges, Romance ce sont avant tout des maisons de villégiature, avec terrasses et loggias, nichées au milieu d un parc. Ouvertes, les villas d été donnent sur la mer contrairement aux villas d hiver qui se referment sur les jardins. Les baies vitrées laissent entrer le soleil et favorisent le passage du regard vers l extérieur. Les pièces de service, les caves et la chambre du chauffeur sont situées au sous-sol et on réserve l entre-sol et l étage aux pièces de réception et de séjour. Balcons, galeries hautes et rotondes permettent de profiter de la douceur du climat. Tout en atténuant les volumes tourmentés par la complexité des distributions, les architectes arrondissent les courbes et se réfèrent davantage aux exemples du classicisme français ou italien qu à ceux du pittoresque anglo-saxon. Certains introduisent des références hispanisantes, empruntées à l art mudejar et à la Renaissance espagnole. L architecture des villas s accorde parfaitement aux esthétiques néo-classiques ou Art déco choisies pour réaliser les décors intérieurs du casino et de certains hôtels. Quant aux façades, elles sont marquées par l identité gasconne et landaise. Pans de bois, façades blanches et crépies, murs saillants, encorbellement, loggias, escaliers et briquettes rouges sont utilisés pour restituer de façon ingénieuse une réalité très diverse. Si aujourd hui certaines villas ont été vendues à des promoteurs et transformées en appartements, le plus grand nombre a été restauré, laissant à Hossegor un parc immobilier dont l homogénéité et les qualités architecturales ajoutent à l intérêt et à la beauté du site. About four hundred villas are built during the period between the two wars, and all respect the same architectural logic. La Chartreuse, Primerose, Aguilera, Maya, Adichatz, Le Repos, Les Chênes- Lièges, Romance these are above all holiday homes, with terraces and verandas and nestling in large gardens. When open, the summer houses face the sea quite the contrary to the winter houses that close in on themselves in their gardens. The sun shines in through the french windows and invites the eye to look out over the gardens. Downstairs are the service area, the cellars and the chauffeur s room, while the mezzanine and the first floor are reserved for the reception and living rooms. Balconies, galleries and rotondas let in the benefits of the mild climate. While softening the volumes made even more complicated by the layout, the architects round off the contours and borrow ideas from classical French or Italian examples rather than from the picturesque Anglo-Saxons. Some refer back to Spanish architecture with details from Arabic Mudejar art and the Spanish Renaissance. The architecture of the villas fits in perfectly with the esthetics of the neo-classic or Art-Deco designs chosen for the interiors of the casino and certain hotels. As for the façades, these are marked by the Gascon and Landais identity. Wood panels, white rendering for the façades, walls that jut out, overhangings, verandas, staircases and red brick, all are used to ingeniously reconstitute a diversified reality. Even though some of these villas have been sold to developers and converted into flats, the majority have been restored and Hossegor still has a number of properties whose harmony and architectural qualities only add to the interest and beauty of the site. 14 mythique mythique 15

10 Le lac, une sacrée nature The Lake, incredible nature Né des divagations d un fleuve capricieux rendu célèbre par les écrivains, le lac d Hossegor est l un des joyaux de la Côte d argent. Un atout patrimonial essentiel pour la commune. Soumis au jeu des marées, il est en perpétuel mouvement, il respire au rythme de l Océan, des saisons et des modes et abrite toute une vie, généreuse et variée. Un espace protégé, simple et authentique qui laisse au creux de l âme une empreinte parfumée The Hossegor lake is the result of a capricious river straying from its course and made famous by writers, and is one of the jewels of the Côte d argent an asset that is vital for the town. Subject to tides, it is constantly in movement, it breathes in time to the ocean, the seasons and fashions and gives shelter to vast and varied lifeforms. A preservation area, simple and genuine, that leaves a sweet imprint in the depth of one s soul mythique 17

11 «La beauté du site captive» Lorsqu enfin canalisé, l Adour se coule dans son lit définif, le fleuve laisse s échapper un chapelet de lacs côtiers. Le plus vaste est celui d Hossegor. Nous sommes en 1578 et, à l époque, seuls quelques pêcheurs et chasseurs viennent troubler le silence de cet étang bordé d ajoncs et envahi par les nénuphars. Au milieu de xix e siècle, Napoléon III, lors d un voyage sur la côte landaise, décide de le relier à la mer pour en faire «le bassin de chasse du port de Capbreton» 1 afin d éviter l ensablement. À peine ouvert sur la mer, le bassin s agrandit et son écosystème devient d une richesse inouïe : végétaux marins, coquillages et crustacés, bar, carrelet, daurade royale, mulet, gobie ou lançon Une nourriture abondante qui attire dans ses 99 hectares de nombreuses espèces d oiseaux comme le héron cendré, le grand cormoran, la bécasse, l aigrette, la mouette et le goéland Cette réserve naturelle permet aussi à de petits artisans de vivre de ses bienfaits grâce à l ostréiculture, les algues et les coquillages. Dès 1878, une première concession est accordée, et très vite, les parcs à huîtres fleurissent sur le pourtour du lac, un attrait touristique supplémentaire de ce site remarquable. Si les huîtres sont plébiscitées pour leur saveur agréable, iodée, à laquelle certains trouvent un léger goût de noisette, la beauté du site captive. De somptueuses villas s installent sur les rivages. Chacune avec ses pins, ses chênes-lièges centenaires, ses haies vives, ses arbousiers et ses mimosas. L unité architecturale ne fait que souligner la magie du lieu. Désormais, le site offre de nombreuses activités de loisirs comme le ski nautique, la voile, la pêche et la randonnée. L été, il s anime et attire les baigneurs avec ses cinq plages : les Chênes-Lièges, la plage Blanche et la plage des Hortensias, la plage du Rey et celle du Parc. Toutes surveillées et avec des clubs de vacances, des aires de jeu et des clubs nautiques. Les restaurants, hôtels, buvettes, les petits bancs et le chemin de sable parfumé au chèvrefeuille font de cette perle océane un lieu d éternelles vacances. En dépit de cette urbanisation, le lac n a rien perdu «des richesses de son prisme neptunien» 2. Bien après les écrivains regroupés sous la bannière des Amis du Lac, ce sont les générations suivantes qui, dans un esprit de tradition et de communauté, ont veillé, à leur tour, à préserver ce site enchanteur. 1 Hossegor Hier, Jackie et Jean-Paul Prat 2 Maxime Leroy When the Adour had finally been channelled and was flowing in its final course, the river left a rosary of coastal lakes in its wake. The largest is the one in Hossegor. It is 1578 and, at the time, only a few fishermen and hunters break the silence around this pond edged with gorse and covered with water-lilies. In the middle of the XIXth century, Napoleon III, on a trip to the coast of Les Landes, decides to connect the pond to the sea to avoid silting and thus create the tidal basin of the port of Capbreton 1 Hossegor Hier, Jackie et Jean- Paul Prat. Almost as soon as it is opened to the sea, the pond increases in size and its ecosystem is converted into one of unbelievable richness: marine plants, shell fish, sea bass, plaice, sea bream, grey mullet, goby, eel 99 hectares of abundant food that attracts a number of species of birds such as the ash heron, the large cormorant, wood cock, egret, sea-mews and sea-gulls Modest artisans also live off this natural reserve by farming oysters, seaweed and shellfish. In 1878 the first farming concession is accorded and oyster parks quickly flourish all around the lake. However, the banks of the lake tend to crumble and the sand to pile up. This slows down the movement of the tides, to the detriment of the oyster parks and is even more regrettable as this cottage industry is well aware that the lake is a tourist attraction. The banks are quickly reinforced. While the oysters are sought after for their pleasant iodized taste (some say there are shades of hazelnut) the beauty of the site is captivating. Sumptuous villas are built on the shores, each surrounded by pines, centuries old cork trees, hedges, strawberry trees and mimosas. The harmony of the architecture only adds to the magic of the place. The site now offers numerous leisure activities such as water skiing, sailing, fishing and rambling. In summer it is more lively and its five beaches attract bathers: Les Chênes-Lièges, the beaches Blanche, Hortensias, Rey, and Parc. All are supervised by the holiday clubs, play areas and nautical clubs. With its restaurants, hotels, snackbars, its little benches and the honeysuckle perfumed sand track, this ocean pearl is a place of eternal vacation. Despite its development, the lake has lost none of the richness of its Neptunian prism 2 Maxime Leroy. Long after the writers gathered together under the banner Friends of the Lake, the generations that followed have preserved this enchanting site with respect to tradition and for the good of all. 18 mythique mythique 19

12 À Hossegor, l ostréiculture est affaire de famille. Ce sont les mêmes noms qui reviennent de génération en génération. Aujourd hui, ils ne sont qu une poignée à défendre une tradition qui contribua à la renommée de la station. Depuis longtemps maintenant, les parcs ostréicoles qui, jadis, se déplaçaient sur le pourtour du lac d Hossegor en fonction des bancs et des courants, sont concentrés sur la rive sud-est où a été également aménagée une station de la Coopérative maritime d Hossegor. Cette installation, généralisée par les règlements sanitaires européens, permet le séjour des huîtres en milieu stérile (bassin de purification et d expédition en eau de mer traitée par filtration, etc.). L aventure a commencé après que Napoléon III fît percer le canal pour créer une chasse d eau et faire rejoindre ainsi le lac à la mer. Une quarantaine d ostréiculteurs prirent possession du lac dès Les pionniers étaient arcachonnais et capbretonnais. En proposant des dégustations sur place, ils installèrent peu à peu des guinguettes, des restaurants vers lesquels les visiteurs affluèrent. Ce sont les familles Navère, Cotis, Soubestre et Valentin qui furent les premières à associer production et restauration. La qualité des huîtres agréablement iodées avec un léger goût de noisette et la réputation culinaire de ces auberges ont largement contribué au succès du lac. Aujourd hui si les ostréiculteurs ne sont qu une poignée, ils défendent ardemment cette tradition et savent tirer au mieux profit de leurs modestes concessions en vendant au juste prix, sur place et sur les marchés des Landes et du Pays basque, le fruit de leurs entrailles. La forêt : naturelle et essentielle The forest: natural and vital «Histoire d huîtres» In Hossegor oyster farming is a family affair. The same names crop up generation after generation. Today only a handful are left to defend a tradition that played a part in making the town famous. The oyster farms were once located around the lake in relation to the sand banks and the currents, but now they are to be found mostly on the south eastern shore where reservoirs have been built by the Coopérative marine d Hossegor. These installations respect european sanitary regulations and the oysters spend some time here in sterile surroundings in purification and dispatching tanks filled with filtered seawater. The story began when Napoleon III had the canal drilled to create a tidal basin and thus connect the lake to the sea. In 1876 about forty oyster farmers took possession of the lake pioneers who came from Arcachon and Capbreton. Samples were offered for tasting and little by little snack bars were set up and then restaurants, soon crowded with visitors. The first families to combine production and refreshment were the Navère, the Cotis, the Soubestre and the Valentin. The quality of the oysters, pleasantly iodized and with a slight taste of hazelnut, coupled with the culinary reputation of these inns, have largely contributed to the success of the lake. Today there are only five or six farmers, who fiercely defend this tradition and who run their modest concessions profitably by selling the fruit of their labour at a fair price, either at the farms themselves or in the markets of Les Landes and the Basque country. À l ouest, l océan, à l est la forêt, Hossegor est le fruit de ce contraste. Son premier trésor, c est sa nature. Un tiers de sa superficie est constitué de forêt. Alors on veille sur elle, on la valorise avec toujours la volonté de préserver ce privilège rare. On the west, the ocean, on the east the forest. Hossegor is the fruit of this contrast. Its most important treasure is its natural environment. One third of its surface area is made up of forest. In order to prreserve the rare priviledge that we enjoy, we therefore look after it and tend it. 20 mythique

13 C est grâce au travail de l homme et non seulement de la nature que les Landes sont devenues le plus grand massif forestier d Europe, véritable poumon vert de notre pays. Au XIX e siècle, sur ordre de Napoléon III, les déserts marécageux cèdent la place à un océan de pins. La lande s assainit et se consacre dorénavant à la culture du pin. Depuis la forêt joue un rôle économique de premier plan d abord avec l industrie gemmière puis au profit de l industrie forestière. Elle est d ailleurs aujourd hui la seule à développer l ensemble des activités liées à la filière bois : semences, pépinières, production de bois d œuvre, fabrication de produits finis (charpentes, menuiseries, panneaux, emballage) et papeterie. Et contrairement à tous les autres grands pays producteurs, les propriétaires de la forêt ne sont pas ici des industriels, mais des sylviculteurs qui possèdent 90 % de sa surface. La forêt d Hossegor, constituée de quatre essences principalement de pin mais aussi de chêne pédonculé, de chêne-liège et d arbousier, ne manque pas de charme. La station cultive la réputation de la majesté et de l hospitalité de sa forêt. La grande particularité de cette cité-parc est qu elle a su préserver son patrimoine naturel et créer une ville dans la forêt. De plus, grâce à un programme d envergure, elle organise tout à la fois sa sauvegarde et son exploitation. Hossegor se donne en effet comme objectif le développement durable du territoire et promeut une culture forestière, notamment en mettant en avant tous les débouchés du bois, mais aussi en envisageant à travers un parcours découverte, la vie de la forêt. Ainsi la commune invite le public à s aventurer dans la forêt cultivée d Hossegor où de nombreuses opérations sont menées telles que semis, éclaircies, coupes, etc. Une manière de faire prendre conscience aux promeneurs qu ils foulent des terrains majoritairement privés, et qu ils doivent ainsi les respecter. Hossegor, une terre de contrastes et de caractère qui modèle et façonne l ensemble de son patrimoine naturel. Une aventure humaine qui continue de s écrire «La station cultive la réputation de l hospitalité de sa forêt» It is thanks to the work of man and not just to nature that Les Landes has become the largest forest in Europe, a genuine breath of fresh air for our country. In the XIX th century and following the orders of Napoleon III the deserted marshlands were taken over by an ocean of pine trees. The marshes were drained and from then on the pine tree was cultivated. Since then the forest has played an important role in the economy, first of all with the tapping of the resin, then with the lumber industry. It is furthermore alone in exploiting all the different sectors of the lumber industry: seeds, nurseries, wood for artisans, the manufacture of finished products (rafters, joinery, panels, packaging) and paper. And contrary to all the other major countries that produce lumber, here the owners of the forest are not industrialists, but foresters and they own 90% of the forest. The forest of Hossegor is made up of four main varieties mostly the pine tree, but also the common oak, the cork tree and the strawberry tree and is not lacking in charm. The resort plays on the reputation of the forest majestic and hospitable. The main characteristic of this garden-city is that it has preserved its natural heritage and created a town in the forest. Furthermore a wide spread programme ensures its preservation and its exploitation. Hossegor s objective in fact is long term development of the territory: it encourages forestry, by promoting in particular all the different outlets for lumber plus the observation of forest life along a discovery path. The town invites everyone to adventure into the part of the forest of Hossegor that is cultivated and where a number of activities take place such as sowing, clearing, cutting, etc. Starting from Maison Hargous, all one has to do is follow the network of pedestrian paths that wind into the forest. So the town openly invites everyone to adventure out into the forest-farm of Hossegor, where numerous activities take place, such as sowing, clearing, cutting etc. One way to make the ramblers aware that they are mostly on private land and that they should respect it. Hossegor, land of contrasts and character, that models and shapes its natural heritage. The story of a human adventure that is not yet over 22 essentiel essentiel 23

14 Hossegor, la pépinière du surf Hossegor, a nursery school for surfers! Sport autant que style de vie, le surf s est confortablement installé sur les vagues hossegoriennes. En quelques décennies, la station de la glisse s est même taillée une réputation internationale dans le monde du surf. Quiksilver, Rip Curl, Billabong, mais aussi les artisans spécialisés (Superfrog, Euro Glass, Chevallier, Lost, Dragon, Xcel, Sputnik ) sont venus s implanter dans la zone artisanale Pédebert. Un réseau d entreprises dont la concentration s explique d abord par la proximité du plus beau beachbreak d Europe. Surfing is well established on the waves in Hossegor and is not only a sport, but a way of life! In just a few decades the resort has built up an international reputation in the world of surf. Quiksilver, Rip Curl, Billabong and also specialist craftsmen (Superfrog, EuroGlass, Chevallier, Lost, Dragon, Xeel, Sputnik...) are now all established in the artisans district «Pédebert». This tight nucleus of enterprises has a simple explication: the best beachbreak in Europe. Station pilote, Hossegor s est mise à l heure du surf bien avant que la discipline ne soit connue en France. C est un enfant du pays, Jean-Claude Weber, qui a l idée de faire venir d Australie ces «étranges flotteurs» dans la cité balnéaire. Avec des amis, il se lance pour objectif de créer des planches de surf pour développer la discipline sur la côte sous ses deux aspects, le sauvetage et le sport. En 1958, Jacky Rott et Michel Barlan mettent au point les premières planches tandis que Peter Viertel ramène, lors d un séjour à Biarritz, des modèles fabriqués aux États-Unis. Jean-Claude Weber fonde alors un club de surf, le Waïmea Surf Club, pour permettre aux locaux de pratiquer ce nouveau sport. Après le succès des premiers championnats d Europe en 1961, Jean- Claude et Alain Weber, Jean-Paul Dudouyt et leurs acolytes créent en 1964 la Fédération française de surf intitulée «Fédération française de surfing». Les vagues de la côte landaise attirent chaque année plus de monde et c est au tour d autres pionniers aussi passionnés d apporter leur pierre à l édifice. Ainsi François Payot part à 18 ans à Torquay en Australie et en revient comme importateur de plusieurs marques de combinaisons thermiques et de boardshorts en Europe, un marché alors quasi-inexistant. Il implante notamment la marque Rip Curl en 1981 à Hossegor. Le lieu s impose très vite par la qualité de ses vagues mais aussi pour sa proximité entre l océan et la montagne. Le monde de la glisse est séduit. L ascension de Rip Curl déclenche une réaction en chaîne: des leaders tels que Billabong s établissent à Hossegor provoquant la naissance d un noyau de petites et moyennes entreprises (shapers, détaillants, etc.). La vente aux déballages organisée chaque printemps bouste les ventes et leur apporte une notoriété exceptionnelle. Certaines grandes compétitions du circuit mondial ont contribué aussi à la renommée du site comme le fameux Rip Curl Pro et aujourd hui le Quiksilver Pro. Les marques y organisent également des tournées d initiation, comme le Vénus festival tour, l occasion de promouvoir la discipline avec convivialité! L école de surf est également un étonnant vivier de champions. Enfin, la Fédération française de surf, garante des valeurs surf et de sa culture s installera prochainement dans de nouveaux locaux plus adaptés, situés sur la promenade du front de mer. Réalisé par deux architectes parisiens Joly et Loiret le projet répond à un cahier des charges fondé sur la volonté de respect de l environnement. Aux normes HQE (haute qualité environnementale), il sera conçu pour être labellisé «Très Haute Performance Énergétique 2005» : murs épais, panneaux solaires et toits végétalisés, etc. Pour inscrire le bâtiment de manière naturel dans l environnement de dunes et d océan, les architectes ont imaginé un édifice ceinturé de panneaux verticaux de bois dans l esprit des ganivelles (palissades de piquets qui protègent la dune dans les Landes) laissant entrer la lumière. Peu de régions peuvent revendiquer autant de conditions favorables, c est pourquoi Hossegor, terre d accueil pour les surfeurs, est devenue la capitale européenne du surf business et s applique à propulser le chiffre d affaires du surf en France en haut de la vague. 24 success story success story 25

15 «Hossegor, terre d accueil pour les surfeurs» Hossegor was a pioneer resort, tuning in to surf long before it became known as a sport in France. It was Jean-Claude Weber, a local man, who had the idea of bringing these strange floaters over from Australia to the seaside resort. He and his friends decided to launch out and build surf boards with a view to developing two different categories of the sport along the coast: life saving and sport. In 1985 Jacky Rott and Michel Barlan put the finishing touches to the first boards while Peter Viertel, during a stay in Biarritz, brings back models built in the US. Then Jean-Claude Weber founds a surf club, the Waïmea Surf Club, so that local people can practise the sport. In 1964, following the success of the first European championships that took place in 1961, Jean-Claude and Alain Weber, Jean-Paul Dudouyt and their followers set up the French surf federation known as Fédération française de surfing. Each year more and more people are attracted to the waves off the coast of Les Landes and other enthusiastic pioneers take their turn to consolidate the project. So the then 18 year old François Payot goes to Torquay in Australia and returns as European importer of different makes of thermic wetsuits and boardshorts, a practically non-existant market at that time. In particular, in 1981 he establishes Ripcurl in Hossegor. The place becomes more and more important, not only because of the quality of its waves, but because of its location between the ocean and the mountains. The world of surfing is delighted. The success of Rip Curl sets off a chain reaction: leaders such as Billabong establish themselves in Hossegor causing the eruption of a nucleus of small and medium businesses (shapers, retailers, etc.) The clearance sale organised each Spring boosts sales and brings in exceptional notoriety. Certain important competitions that form part of the world circuit have also contributed to the reputation of the town, such as the famous Rip Curl Pro and now the Quiksilver Pro. Some brands also organise initiation tours, such as the Venus festival tour, an occasion to promote the sport in a friendly atmosphere! Its surf school is a surprising breeding ground for champions. Finally, the Fédération française de surf (French surf federation), guarantor of surf values and culture, will shortly be moving to new more suitable premises, located on the sea front promenade. Drawn up by two Parisian architects -Joly and Loiret - the project conforms to specifications that are based on respect for the environment. Complying to HQE norms (haute qualité environmentale - high standard of respect for the environment), the project will be built to accede to the quality label Très Haute Performance Energétique 2005 (high energy efficiency): thick walls, solar panels and vegetalised roofs, etc. So that the building fits in naturally to the environment of the dunes and the ocean, the architects have designed a building with belts of vertical wooden panels similar to the ganivelles (fences of wooden posts that protect the dune in Les Landes) that let the light through. Few regions can claim such favourable conditions and this is why Hossegor, homeland for surfers, has become the European capital of surf business and is keen to play its part in propelling the surf turnover in France to the top of the wave. 26 success story success story 27

16 La zone artisanale Pédebert The artisan district En France, dans les années 1970 et l ambiance des Trente Glorieuses, beaucoup de communes ont développé, dans leur périphérie, des zones d activités pour y fixer ou créer des emplois. Le 23 mars 1973, élu comme maire un an plus tôt, Jean-Claude Wéber obtient de son conseil de créer, à la sortie de Soorts vers Seignosse le long de la départementale 652, une zone artisanale baptisée, du nom du lieu-dit où on l installe, zone Pédebert. La commune acquiert un terrain de quelque huit hectares, l agrandit deux ans plus tard et l organise en lots qu elle offre à un prix avantageux aux artisans de la commune ou des communes voisines. Les dispositions particulières en réglementent l occupation, n y autorisant que la présence des habitations nécessaires au gardiennage des ateliers. La zone se meuble rapidement ; elle est pratiquement occupée au début des années quatre-vingt quand les candidatures commencent à s essouffler. En 1986 arrive le surf. François Payot y développe les activités de la filiale australienne Frog s SA connue sous le nom de Rip Curl dans un atelier installé dans une parcelle voisine. Il y est aidé par la procédure «usine relais» mise en œuvre par la commune, procédure reconduite pour son agrandissement en Le mouvement est lancé. La réputation mythique d Hossegor et ses «spots» poussent Billabong en novembre 1995, puis California en 1998 à rejoindre la zone. Dix ans plus tard, avec Quiksilver, Billabong et Rip Curl, les trois principales sociétés internationales de sportwear y ont leurs bureaux de «design» et leurs plateformes de stockage et de distribution. Avec ces installations, l esprit de Pédebert a changé. Les entreprises de surf y ont installé des magasins d usine et les ventes s y développent. Chaque année de nouvelles marques de renommée internationale viennent rejoindre ce véritable pôle économique, citons entre autres Globe, Carhartt, Kanabeach, Oxbow Seabase, Reef, Volcom, Electric, FCS, Rob Vaughan, Chevallier, Purple Haze, Sputnik, Adishatz ADS, O Neill, Surfactory, Mada, Dakine, Nikita, Lost, etc. La renommée de la zone éclate avec l organisation, tous les ans à Pâques, d une vente au déballage étalée sur cinq jours qui attire une foule considérable. Avec personnes venues traquer les bonnes affaires en 2009, la vente se classe deuxième événement d Aquitaine en terme d affluence, juste après les fêtes de Bayonne et insufle à la zone une dynamique de développement. L activité «surfique» y a désormais une place prépondérante. La municipalité envisage aujourd hui de confirmer la vocation de la zone et d en améliorer l organisation pour en faire, dans la région, la brillante vitrine du surf. Gérard Maignan T he town bought a plot of approximately eight hectares of land, enlarged it two years later, and divided it into individual plots that were then sold off at a reasonable price either to local tradesmen or to tradesmen from neighbouring communes. The use of these plots was strictly regulated, limiting the construction of dwellings to caretakers houses next to the workshops. The area soon filled up and by 1980 when there were practically no more potential buyers, there were few plots left is marked by the arrival of Surf. François Payot sets up a branch of the Australian Frog s SA (known as Rip Curl) on a neighbouring plot. He does this using a procedure initiated by the town called factory relay, then uses the same procedure for its enlargement in The movement is launched. Hossegor s mythical reputation with its spots incites Billabong to move into the district in November 1995, followed by California in Ten years later the three main international sportswear companies, Quik-Silver, Billabong and Rip-Curl, all have their design offices there, as well as their stock and distribution centres. The arrival of these establishments has changed the character of Pédebert. Surf enterprises have set up factory outlets and sales are developing. Each year new world-renowed brands come and join this veritable economic pole, amongst which are Globe, Carhartt, Kanabeach, Owbow Seabase, Reef, Volcom, Electric, FCS, Rob Vaughan, Chevallier, Purple Haze, Sputnik, Adishatz ADS, O Neill, Surfactory, Mada, Dakine, Nikita, Lost, etc. The renown of the area explodes with the annual organisation of a clearance sale at Easter: lasting five days it attracts a large crowd, including many Spaniards. In 2009, people came on the hunt for a good buy and the sale is classified as the second largest in Aquitaine in terms of visitors, just behind the Bayonne festival, bringing with it an air of dynamic development. The town now plans to corrobrate the district s vocation by improving its infra-structure and converting it into a brilliant show case for surf in the region. In the 1970 s and in an atmosphere of the Glorious Thirties, a number of towns in France set up on their outskirts special areas reserved for certain trades with a view to creating employment. On 23 rd March 1973, Jean-Claude Weber, who had been elected mayor the year before, received authorisation from the town council to set up an artisan district along the departmental road 652 leading from Soorts to Seignosse; this was subsequently named after the locality, Pédebert. 28 success story 29

17 Immaculées, vierges de toute souillure, passées au tamis jour et nuit, les plages d Hossegor sont réputées pour leur propreté mais aussi la qualité de leurs eaux de baignade et le professionnalisme de leurs MNS. De quoi passer l été en toute sécurité! Immaculate, free of any blemish, sifted day and night, Hossegor s beaches are famous not only for their cleanliness but also for the quality of the water for swimming and the professionalism of their life savers. How to spend the summer in total safety...! Quoi de plus agréable l été que ces océans de sable fin à perte de vue? Mais entre les déchets rejetés par la mer et ceux de vacanciers peu scrupuleux, quel serait l état des plages sans l intervention des services spécialisés? Car pour offrir à ses concitoyens, de belles plages, la Ville d Hossegor y travaille d arrache-pied, redoublant ses efforts pendant la saison estivale. Depuis plus de quinze ans, Hossegor comme l ensemble du littoral landais (de Biscarosse à Tarnos) fait appel à une entreprise rémunérée par le conseil général pour nettoyer les plages et complète ce nettoyage Des plages de rêve Dream Beaches elle-même avec l aide de ses services communaux dotés d une cribleuse et de différents engins. 4 km de plage et 5 km de tour de lac sont ainsi passés au peigne fin! Le conseil général organise hors saison (de mioctobre à mi-mai) un passage une fois par semaine, tandis que la commune d Hossegor prend le relai par un nettoyage des plages deux fois par semaine. Pendant la saison, les plages sont passées au crible tous les jours, à partir de 6 heures du matin par les services communaux alors que la nuit est prise en charge par les tracteurs et les tamiseurs de l entreprise soll icitée par le conseil général. En pleine saison, ce sont 10 à 15 m 3 de déchets qui sont ramassés chaque jour puis acheminés vers Parentis. Le matin jusqu à l arrivée des premiers baigneurs, une machine permet le ramassage des capsules de bouteille, des plastiques et papiers en tout genre, enfouis dans le sable La commune compte aussi sur l attitude civique des vacanciers et a mis à leur disposition des poubelles tous les 50 mètres. L un des fléaux des plages reste le mégot de cigarette très difficile à extraire du sable. La ville a de fait mené des actions de sensibilisation avec Surfrider fondation pour proposer aux fumeurs des cendriers de plage et leur faire adopter les bons gestes La limée est, quant à elle, nettoyée manuellement. Pour les déchets rejetés par la mer, il s agit de ratisser, comme on le ferait dans un espace vert, la bande correspondant à la limite entre les basses et hautes mers où ils restent prisonniers. En parallèle, une machine tamise le sable sur lequel les gens s allongent. La propreté des plages est un des points sur lesquels le public est très attentif. Les suivants sont bien sûr la qualité des eaux et la surveillance des baignades. Là encore le conseil général met en place des contrôles de qualité en complément des analyses faites une fois par semaine par la DASS (et dont les résultats obtenus sous 48 h doivent obligatoirement être affichés au poste de secours). Trois prélèvements par semaine sont ainsi réalisés. En tout ce sont donc quatre prélèvements par semaine faits sur les plages d Hossegor qui confirment la qualité des eaux de baignade, jusqu à présent, toujours située dans la norme européenne. Enfin, pas moins de 40 MNS répartis sur sept postes de secours surveillent les huit plages d Hossegor (4 à l océan et 4 au lac) de mai à octobre. Leur seul conseil : se baigner dans les zones indiquées de manière à prévenir tout danger potentiel. En effet, l océan n est pas une grande piscine! Il suffit juste d un peu de bon sens pour ne prendre aucun risque Sable fin, eau pure et baignade surveillée les plages d Hossegor : une valeur sûre pour des vacances réussies! What can be more agreable in Summer than these oceans of fine sand stretching as far as the eye can see?... But between the refuse brought in by the sea and that of the unconscientious holiday-maker, what would these beaches be like without the intervention of specialist services?... For the town of Hossegor works constantly in order to offer these beautiful beaches to its fellow citizens, doubling its efforts during the summer season. For more than fifteen years, Hossegor, together with the rest of the Landais coast (from Biscarosse to Tarnos) has been calling in a company remunerated by the Conseil Général for the cleaning of the beaches, while completing the work with the help of the community services equipped with a sandscreener and other appliances. 4 kms of beach and 5 kms around the lake are thus finely combed! Off season, from mid-october to mid-may, the Conseil Général organises the work once a week, then the town of Hossegor takes over cleaning the beaches twice a week. Every day during the tourist season the beaches are screened from 6 o clock in the morning by the town s services, while the night cleaning is undertaken by the tractors and screeners of the company contracted by the Conseil Général. In high season 10 to 15 m 3 are collected each day and transported to Parentis. In the morning and until the first bathers arrive, a machine collects bottle tops, plastics and papers of all kinds hidden in the sand... The commune also counts on a civic attitude on the part of holiday makers and has installed refuse bins every 50 metres. One of the main problems of the beaches is still the cigarette end, that is difficult to extract from the sand. The town has in fact, in collaboration with Surfrider foundation, carried out a campaign to awaken awareness among smokers by offering ashtrays for the beach and hopes to get them to adopt a different attitude... As for the tideline, this is cleaned manually. The band that marks the limit between low tide and high tide has to be raked over as though it were a flower bed in order to collect the refuse thrown up by the sea and caught prisoner. At the same time a machine sifts the sand where people sunbathe. The cleanliness of the beaches is one of the points on which the public is particularly attentive. Next come the quality of the water and the surveillance of the swimming area.. Here again the Conseil Général has put into effect quality controls that complement the weekly analyses by the DASS, the results of which, received within 48 hours, must be posted publicly at each first-aid post. This is done three times a week. In all, four weekly tests are carried out on the beaches at Hossegor: they confirm the high quality of the water for swimming that up till now has always been classified within the European norms. Finally, no less than 40 life savers spread out over seven first-aid posts watch over the eight beaches at Hossegor (4 on the ocean and 4 on the lake) from May to October. Their only advice: to avoid all potential danger, bathe within the area indicated. It s true, the ocean is not just a large swimming pool! Just a little common sense helps to avoid any risks... Fine sand, clean water and safe swimming... the beaches at Hossegor: something you can be sure of and a guarantee for a happy holiday! 30 atouts atouts 31

18 Le port de plaisance The Marina Avec un quai à Capbreton, l autre à Hossegor, l unique port landais est devenu un moteur touristique pour la région. Créé en 1970 par volonté de l État, sur la demande de la MIACA (Mission interministérielle pour l aménagement de la côte aquitaine), le port de plaisance, géré par le SIVOM / Côte Sud propose 950 places à flots et accueille des bateaux jusqu à 23 mètres. With one quay in Capbreton and the other in Hossegor, the only port in Les Landes has become a driving force for tourism in the region. Built by the state in 1970 at the request of the MIACA (Interministerial committee for the development of the coast of Aquitaine) the marina is managed by the SIVOM/Côte Sud and has 987 moorings, 30 visitors moorings and can take boats up to 23 m long. It is difficult to mention the marina without talking about marine tradition and the fishing port of Capbreton: the town with one hundred captains, the Adour, whose course is diverted at Bayonne, the first operations, the drilling of the Hossegor canal Through the generations work has continued on developing and protecting this promising sector. Today more and more sailing boats and yachts pass through the bar at Capbreton. All necessary infrastructure has been put in place so that the client has a maximum quality service - lighter structures, spots for large units, a system of by-pass sand dredging unique in Europe, access to the landing stages by electronic badges, taxi-boats. This year more improvements have been made - improved landing stages and sanitary facilities, construction of a new northern dyke, renovation of the fishermens stalls etc. Shops around the harbour are on the increase and leisure activities are multiplying: the new ecological sea museum has reopened, nautical clubs, a pleasure boat and sailing club, UNPC (nautical union of the port of Capbreton) and the sea school, all attract large crowds... full information can be found at the new Port pavillion. The marina is constantly being renovated and is an excellent tool for the promotion of these coastal towns, who see in it openings for new tourist perspectives. Le Gouf, une curiosité géologique The Gouf, a geological curiosity C est un canyon sous-marin, unique en son genre, qui apparaît à quelques mètres seulement de l embouchure du canal de Capbreton, perpendiculaire à la côte. Qu elle peut donc être l origine de ce canyon étroit et profond au milieu des plateaux de sable si réguliers de la côte landaise? Telle est la grande énigme à laquelle Capbretonnais, Hossegoriens et chercheurs tentent d apporter des réponses depuis des années. Les hypothèses sont nombreuses et variées. On a supposé qu une immense commotion aurait ouvert une tranchée au milieu des fonds, cassure produite en même temps que le phénomène pyrénéen. D autres hypothèses accréditent la thèse d une grande source ou d un fleuve sous-marin ou encore celle d une origine volcanique. Si le mystère reste entier, toutes les questions ne sont pas sans réponse Le canyon s ouvre au large par de grandes profondeurs (50 m à 200 m du rivage ; 1400 m à 50 km). Il apparaît comme une entaille sinueuse sur la plate-forme continentale, constituée de bancs de sable. Un extraordinaire phénomène géologique que les surfeurs, les pêcheurs et les plongeurs apprécient particulièrement. Les premiers pour les vagues qu il produit, les seconds pour l étonnante réserve de poissons qu il contient, enfin les troisièmes car ils peuvent observer comme nulle part ailleurs un écosystème captivant. Si les grands fonds n ont pas encore livré tous leurs secrets, ils continuent, après des milliers d années, à fasciner le monde entier. What can have been the origin of this deep, narrow canyon in the middle of the regular sandy plateaux off the coast of Les Landes? For years people from Capbreton, Hossegor and other researchers have been trying to explain this enigma. The theories are numerous and varied. One of the suppositions is that tremendous underwater movement opened a gash in the sea bed, a crack that was produced at the same time as the Pyrenees. Other hypotheses favour the theory of a huge spring or an under-water river, and even volcanic origins. While the mystery remains, not all the questions are without answer Farther at sea the canyon widens out at huge depths (50 m at 200 m from the coast; 1400 metres at 50 kms). It looks like a winding gash on the continental platform, made up of banks of sand. An extraordinary geological phenomen particularly appreciated by surfers, fishermen and deeepsea divers. The first for the waves that it creates, the second for its surprising content of fish and finally the third because here they can study a fascinating ecosystem better than anywhere else. While the deeps have not yet given up all their secrets, after thousands of years, they are still what dreams are made of and fascinate the whole world. Difficile d évoquer le port de plaisance sans parler de la tradition marine et du port de pêche de Capbreton : la ville aux cent capitaines, l Adour qu on détourne à Bayonne, les premiers aménagements, le percement du canal d Hossegor Au fil des générations, les travaux se sont succédé visant toujours à développer et à sauvegarder ce secteur prometteur. Aujourd hui voiliers et yachts sont toujours plus nombreux à franchir la barre de Capbreton. Tous les aménagements nécessaires ont été mis en œuvre afin de réhabiliter le port en termes d image et d équipements : nouvelles structures plus légères, nouveaux emplacements pour accueillir les grosses unités, dragage permanent du canal, accès aux nouveaux pontons par badge électronique, bateau taxi La clientèle qui loue des anneaux à l année exige un certain confort, le port leur offre un maximum de services en matière d hébergement ou de loisirs. Autour du port, les commerces se développent et les activités de loisirs se multiplient : les clubs nautiques, club de plaisanciers/ voiliers, UNPC (Union nautique du port de Capbreton), école de la mer, jet-ski La nouvelle Maison du port centralise les informations. En perpétuel renouvellement, le port de plaisance reste le meilleur outil de promotion de ces villes côtières qui voient à travers lui des perspectives touristiques nouvelles s ouvrir à elles. 32 atouts atouts 33

19 Des circuits pour tous A track for everyone Autour du lac, dans la forêt landaise, en front de mer, en centre-ville ou près du golf et de ses villas, les promenades à pied ou à vélo demeurent les grands classiques du loisir à Hossegor. Whether around the lake, in the forest, on the sea front, in the town centre or near to the golf club and its villas, walking and cycling are still classical spare time occupations in Hossegor. oxygène 35

20 «Une nouvelle zone de promenade avec vue panoramique sur l océan» Accessibles aux cyclistes, piétons et patineurs, les pistes fleurissent un peu partout dans la cité. Ce vaste réseau offre aux promeneurs de nombreuses possibilités de balades dans la ville et alentour. Le front de mer, site classé pour son architecture s est doté d une zone de promenade de la plage nord de la Gravière à la plage Notre- Dame de Capbreton avec vue panoramique sur l océan. Les entrées des plages sont aménagées. Mobiliers urbains et bancs en bois design rythment la promenade avec en point d orgue des gradins ouvrant des perspectives inédites sur le meilleur beachbreak d Europe! Une escale mythique agrémentée d une immense fresque murale baptisée «Promenade de la vague nord» au pied de laquelle, chaque année, un géant du surf viendra y déposer l empreinte de son pied. La Ville a également mis en place cinq circuits Découverte déclinés sur les thématiques de l architecture, la nature, l artisanat, l art et la gastronomie. Cinq visites guidées, offertes sont proposées sur cinq jours, de juillet à septembre, commentées par des spécialistes. Une manière originale de découvrir les spécificités de la cité et de rencontrer ceux qui font Hossegor. Quoi de plus agréable, de plus paisible, de plus «roulant» qu une piste cyclable longeant le fil du canal, de la plage ou des rues ombragées de la cité-parc? Vous préférez les sentiers de randonnées pédestres et de VTT en plein cœur de la forêt? Idéal pour découvrir les facettes d une richesse naturelle et renouvelable : le bois. Au départ de quatre parcours classés par difficultés (de à mètres), un sentier de découverte est jalonné de panneaux informatifs sur les thèmes des palombières, des chênaies de l Adour, d arboretum, du liège qui sollicitent les randonneurs. Dans le cadre du circuit Découverte nature avec Pierre Dussain, expert forestier, des animations sont proposées au public à la Maison Hargous espace consacré à la forêt située en lisière de forêt juste au départ du sentier. Entre forêt et océan, pour une balade romantique qui exhale des parfums de résine, d iode, de bruyère et de chèvrefeuille, le lac offre 7325 mètres de promenade dans un espace préservé. Pour le plaisir des sens Chacun y trouve son bonheur et les neuf panneaux thématiques illustrés par deux artistes locaux, Yann Renaud et Sander Pouw agrémentent le tour du lac. Ils permettent aux petits et aux grands de découvrir au gré de ce parcours des informations propres au lac marin, mais aussi à l architecture, aux oiseaux, aux poissons, à l ostréiculture, à la flore, à l histoire des ponts et autres figures de la littérature. Autre lieu, autre paysage à voir, à visiter lors d une promenade d été, les barthes. Elles représentent une particularité naturelle exceptionnelle. Les barthes sont ces terres toujours fraîches et gorgées d eau, situées entre Soorts et Angresse, qu on garde toujours en herbe haute, faute de pouvoir les travailler. «Les dépressions dans lesquelles s inscrivent les barthes sont probablement l empreinte des temps reculés où l Adour se jetait dans l Océan par un vaste delta mais elles n en sont pas un vestige récent», précise l historien Gérard Maignan. Autrefois, ces prairies étaient fauchées et pâturées par les moutons et les bovins mais actuellement, il n y a plus d exploitants agricoles. La commune a acquis des parcelles pour en assurer l entretien et la gestion. Désormais, une zone d espace naturels sensibles (Z. N. E. S.) a été créée et la commune a obtenu un droit de préemption : la mairie est donc prioritaire sur l acquisition des terres vendues. Milieu atypique et original, les barthes participent à la diversité paysagère. Terre sauvage mais accueillante, Hossegor cultive son jardin dans une profusion d ambiances naturelles. Une perle océane qui s applique à préserver son précieux patrimoine. Cycle and skating tracks and pedestrian paths have now sprung up practically all over the town. This vast network offers numerous possibilities for walks in and around the town. The sea front, listed for its architecture, now has a walkway from the north beach La Gravière to the beach of Notre- Dame at Capbreton that has a panoramic view over the ocean. Each beach has been fitted out for easy access. Urban style furniture and contemporary wooden benches punctuate the walk, while the tiered seating with its unequalled views over the best beach break in Europe offers a prolonged note of pleasure. A mythical stop-over adorned with an immense mural christened «Promenade on the north wave» at the foot of which each year one of the greats of the world of surf puts his footprint. The town has also laid out five Discovery circuits, each with a different theme - architecure, nature, local crafts, art and gastronomy. Five five-day guided tours led by specialists are available from July to September. An original way of discovering the specific characteristics of the town and of meeting with those who make Hossegor what it is. What could be more pleasant, more peaceful, more «cool» than a cycle track along the canal, along the beach or along the shady roads of the garden-city? There are also tracks in the heart of the forest for hikers and cross country bikes that uncover the different aspects of a natural and renewable resource: wood. There are four different routes that are classified according to how difficult they are (from 1,919 to 5,018 metres) a discovery path is studded with information boards on such themes as the dovecots, the oak woods of the Adour, the arboretum*, cork... an open invitation to ramblers. Different events open to the public are available at the Maison Hargous, that is dedicated to the forest and located on its edge at the beginning of the path, and form part of a discovery circuit led by Pierre Dussain, master forester. If you are looking for a romantic walk between the forest and the ocean, where the scents of pine resin, iodine, heather and honeysuckle predominate, the path around the preservation site of the lake is 7,325 metres long. A pure delight for the senses there is something for everyone and the nine signboards illustrated by two brilliant local artists, Yann Renaud and Sander Pouw, make the walk around the lake more interesting. During the walk both children and adults can not only learn more about this seawater lake but also about local architecture, birds, fish, oyster farming, the flora, the history of the bridges and of other figureheads of literature. Another place to visit is the barthes ** where a summer walk will show you a different landscape, one of nature s exceptions. Located between Soorts and Angresse, these are the wetlands, where the earth is always cool and gorged with water and where the grass is always high since since the land cannot be tilled. The depressions forming the wetlands are probably the imprint of a time gone by when the Adour flowed through a vast delta into the ocean, but they are not a recent vestige, points out the historian Gérard Maignan. Once, long ago, these fields were reaped and used as pasture land by sheep and cattle, but there are no more farmers now. The town has bought up a number of plots with a view to ensuring their upkeep and maintenance. An area of natural and fragile countryside (Z.N.E.S*) has been defined and the town has acquired preemptive rights: the town hall thus has priority for acquiring any land put up for sale. An unusual and original environment, the barthes contribute to the diversity of the countryside. Wild but welcoming, the garden of Hossegor is a profusion of natural atmospheres. An ocean pearl fighting to preserve its precious heritage. NDT * Botanical tree park ** Local word uncommon in the rest of France *** Equivalent of a preservation site 36 oxygène oxygène 37

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Venez tourner aux Gobelins

Venez tourner aux Gobelins enez ourner ux obelins Le site du Mobilier national se compose de deux ensembles architecturaux distincts, disposés de chaque côté de la rue Berbier-du-Mets dont le tracé suit celui de la Bièvre recouverte

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

Elégance et raffinement Elegance & sophistication

Elégance et raffinement Elegance & sophistication Elégance et raffinement Elegance & sophistication La Maison Bricard Bricard, a House of excellence Quand l artisanat, dans la plus grande tradition française, s allie à l art de la création, c est la naissance

Plus en détail

LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE

LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE INDICATIONS DE RÉSERVE T outes les indications, les représentations, les illustrations et les calculs dans ce prospectus ont été élaborés avec le plus grand

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon Lesson Plan Physical Descriptions Objective: Students will comprehend and describe the physical appearance of others. Vocabulary: Elle est Il est Elle/Il est Elle/Il a les cheveux belle vieille grande

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

Le spécialiste de l investissement immobilier et financier pour les expatriés en Asie.

Le spécialiste de l investissement immobilier et financier pour les expatriés en Asie. Le spécialiste de l investissement immobilier et financier pour les expatriés en Asie. EXPATRIMO est née de la volonté d offrir à une clientèle d expatriés un panel de services haut de gamme. Fruit de

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

QUINTESSENCE de vie of life

QUINTESSENCE de vie of life Saint-Tropez Cannes Saint-Raphael Fréjus Golf de Valescure QUINTESSENCE de la Côte d Azur of the Côte d Azur Des criques de roches rouges se jetant dans une eau émeraude, des plages de sable fin bercées

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN Présentation publique du jeudi 10 septembre, 2009 Public presentation of Thursday, September

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel -

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - luxury training & coaching Expert en qualité de service... Nos Objectifs Our Objectives Développer la qualité

Plus en détail

Flyer Shandrani_2009:Layout 1 12/01/2010 10:39 Page 3 A B E A C H C O M B E R H O T E L

Flyer Shandrani_2009:Layout 1 12/01/2010 10:39 Page 3 A B E A C H C O M B E R H O T E L A BEACHCOMBER HOTEL Shandrani Resort & Spa Fringed by three spectacular beaches and a world-class marine park, Shandrani is the paradise for nature lovers. The first fully-inclusive 5-star resort in Mauritius

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION RED CARPET/Realistic Style Collection Automne-Hiver 2013-2014 Rynshu, avec cette nouvelle collection, veut permettre à chacun de se révéler par un style qui lui

Plus en détail

THE FRENCH EXPERIENCE 1

THE FRENCH EXPERIENCE 1 Euro Worksheet 1 Euro quiz Here s a quiz to help you get used to euro prices in France. Choose a or b to complete each item. 1 Le prix d une baguette de pain est de: a 0,66 euros. b 6,60 euros. 2 Une chambre

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

5755& 5765 Avenue Sir Walter Scott - 6565 & 6575 Chemin Kildare, Côte Saint-Luc, Montréal

5755& 5765 Avenue Sir Walter Scott - 6565 & 6575 Chemin Kildare, Côte Saint-Luc, Montréal 5755& 5765 Avenue Sir Walter Scott -, Côte Saint-Luc, Montréal LE LUXE D UN CONDO - LA SIMPLICITÉ DE LA LOCATION COMMUNAUTÉ - COMMUNITY GESTION PROFESSIONNELLE Allant des appartements à caractère patrimonial

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Employability

Contents National 4 French Reading; Context: Employability Contents National 4 French Reading; Context: Employability (questions extracted from General past papers) Question Topic Jobs (Philippe Fournet, lorry driver ) Page(s) Jobs (Alex, chef) 3 3 Work & Cvs

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Séjournez au cœur du Parc Astérix! stay in the heart of parc astérix!

Séjournez au cœur du Parc Astérix! stay in the heart of parc astérix! Séjournez au cœur du Parc Astérix! stay in the heart of parc astérix! En famille, entre amis THE FRIENDLY HOTEL FOR FAMILIES Après tant d aventures, rien de tel que l hospitalité légendaire de l Hôtel

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

À VENDRE / FOR SALE. Site paradisiaque Heavenly land 1 000 000 $ Prix demandé / Asking price

À VENDRE / FOR SALE. Site paradisiaque Heavenly land 1 000 000 $ Prix demandé / Asking price Site paradisiaque Heavenly land Dimensions du terrain (pi²) Land area (ft²) Zonage Zoning 70' irr x 677' irr 33 722 Zone C2-5 (commercial) C2-5 zone (commercial) 4 chalets 4 cabins : Chalet «Du Lac» Cabin

Plus en détail

Avril 2013 CÔTE LANDES NATURE TOURISME, Responsable Numérique

Avril 2013 CÔTE LANDES NATURE TOURISME, Responsable Numérique Responsable Numérique De: Newsletter Côte Landes Nature Tourisme [newsletter.clnt=orange.fr@mail181.wdc02.mcdlv.net] de la part de Newsletter Côte Landes Nature Tourisme [newsletter.clnt@orange.fr] Envoyé:

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

OUTSIDE BLUE BAY L ORANGE VERTE BLUE GIN LOUNGE IL BARETTO LAS BRISAS 4 hectares de jardins et lagon d eau douce sur sable fin. 10 acres of gardens and a soft-water lagoon with a sandy bottom. SPA CINQ

Plus en détail

Succeed! C o n f e r e n c e s, B a n q u e t s & M o r e

Succeed! C o n f e r e n c e s, B a n q u e t s & M o r e Succeed! C o n f e r e n c e s, B a n q u e t s & M o r e Partir à la découverte d un accueil chaleureux, c est à cette expérience que vous convie le groupe hôtelier Manotel. Explorez l univers «Conferences,

Plus en détail

Le Relax Hôtel & Restaurant, Mahe

Le Relax Hôtel & Restaurant, Mahe Le Relax Hôtel & Restaurant, Mahe (15 Chambres) L hôtel est situé au sud de Mahé sur les versants d une colline dominant la baie de Anse Royale avec une vue sur les ilots lointains, dont l ile Souris.

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2014 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2014 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

#FeelTheDifference. Nouveau en 2014 : Vos événements dans un lieu unique aux portes de Paris New in 2014 : Your events in an unique venue near Paris

#FeelTheDifference. Nouveau en 2014 : Vos événements dans un lieu unique aux portes de Paris New in 2014 : Your events in an unique venue near Paris OsezLaDifférence #FeelTheDifference Nouveau en 2014 : Vos événements dans un lieu unique aux portes de Paris New in 2014 : Your events in an unique venue near Paris La structure idéale pour vos réceptions

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON...

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... Diplômé(e)s et futur(e)s diplômé(e)s, les moments passés sur le campus d EMLYON ne s oublient pas... Etre membre

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Quel temps fait-il chez toi?

Quel temps fait-il chez toi? Quel temps fait-il chez toi? -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Teacher s note: We have prepared a teaching

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate.

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Dear Administrator, A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Meeting the identification requirements

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. IMport

CHIFFRES CLÉS. IMport 2014 CHIFFRES CLÉS IMport La presse étrangère Magazines : des lancements réussis En volume, le marché des magazines étrangers a reculé de 7 % en 2014 par rapport à 2013, mais l augmentation moyenne de

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS

Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS GB USA Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS CONTENTS: 10 Pentaminis, 6 Pentaminos, 1 game board, 2 separators to mark out the chosen playing area(s) for 1 or 2 players, 18 Penta cards (36 different

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Ce n est pas souvent que l on vit des experiences inoubliables......mais parfois nous croisons quelque chose d exceptionnel...

Ce n est pas souvent que l on vit des experiences inoubliables......mais parfois nous croisons quelque chose d exceptionnel... Ce n est pas souvent que l on vit des experiences inoubliables......mais parfois nous croisons quelque chose d exceptionnel... Devenez propriétaire d'une résidence au Domaine Victoria, Grand Baie, Ile

Plus en détail

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag. Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.com LES CHIFFRES DU SPA en France SPA FIGURES in France 74 EMOTION

Plus en détail

www.cimalpes.com Appartement «SAPIN N 100»

www.cimalpes.com Appartement «SAPIN N 100» www.cimalpes.com Appartement «SAPIN N 100» Courchevel Vallée de Saint-Bon Courchevel 5 niveaux, 5 atmosphères. Et partout, la magie opère... Courchevel est multiple. et l'exigence de qualité est commune

Plus en détail

Data issues in species monitoring: where are the traps?

Data issues in species monitoring: where are the traps? Data issues in species monitoring: where are the traps? French breeding bird monitoring : Animations locales : - dealing with heterogenous data - working with multi-species multi-sites monitoring schemes

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence... If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...... you can use pronouns with ease (words like lui, leur, le/la/les, eux and elles)...... understand complicated

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

La saisonnalité. Cas de Marrakech

La saisonnalité. Cas de Marrakech La saisonnalité Cas de Marrakech Marrakesh, life culture Behind its 12 kms of red ochre walls, Marrakech has a thousand-year-old history. Its mosques, fountains, palaces and legendary Jamaâ el-fna square

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Nice. Convention Bureau

Nice. Convention Bureau Nice Convention Bureau 10 bonnes raisons de choisir Nice pour votre prochain événement 10 good reasons to choose Nice for your next event Nice Convention Bureau UNE CITÉ QUI ATTIRE L EXCELLENCE Nice est

Plus en détail

No. 48900 * Argentina and Uruguay

No. 48900 * Argentina and Uruguay No. 48900 * Argentina and Uruguay Agreement signed by the Presidents of the Argentine Republic and of the Eastern Republic of Uruguay for the joint monitoring of the BOTNIA UPM PULL plant and all the industrial

Plus en détail

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF ==> Download: CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF - Are you searching for Cette Fois Cest Different Books? Now, you will be happy that at this time

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail