l\f A M.M AL 0 Gr 1E.,'en dessoils; quelle 19a1c'au,tiers deila lol/gucur totale!{ll corps' j oteillc:j asscï' gramles) presque nues.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l\f A M.M AL 0 Gr 1E.,'en dessoils; quelle 19a1c'au,tiers deila lol/gucur totale!{ll corps' j oteillc:j asscï' gramles) presque nues."

Transcription

1 \n Title 184 Encyclopédie méthodique Author(s)Panckoucke, Charles Joseph Citation Date 1782 Type Others Rights publisher KANAGAWA University Repository

2 ,,,, : 0, " 28f 'Jo: l\f A M.M AL 0 Gr 1E.,'en dessoils; quelle 19a1c'au,tiers deila lol/gucur totale!{ll corps' j oteillc:j asscï' gramles) presque nues.,... :.' 4 pied:.poue.lig. '; 4 1, (1 yces' ~~inpàgnols sql1t:plù'sgrarids d~ns les'pays septentrionaux,'et il5 y ont la queue pl!1s courte que dans les ;l\jtres régions. Nota, Nota. Il Y a quelques diff~rel1çes dans la taille des individus de cette espèce. DESCRlPT. Assezseri1blable pout ses, formes àu campagnol ordinaire;,poils touffus) assez durs, d'lin gris pâle sur le dos) qui s'éclaircit insensiblement sur les c()cés) et d'un' blanc sale sous le' v.entrq dos, 1 sûrto~t dans son milieu) présentant des poils noirâtres en assez grand nombre; tête plus velue <Jue celle du campagnol social; poils de la queue plus longs, simoutceux de la pointe, et de c6uleurnoirâtre ; soies desmollstaches a,ussi noidtre.s, pour la plupart; oreilles.très-minces, asse~ grandes et de Jorme0'làle ; quelle marquée de quarante anneaux écailleux, environ'. ', H.-\BIT; Il vit en sociét('ét~e i1qurrir princip~. lement des b\11bes des plantes liliacées. Il recher ~11? surtout ~eux dq lifiitp.pômpo!!ium) el' ceux d'un<;l rrès- petit:eespèced'ail) dont le goln ll'a rien d'âcre.' Ces provisions sonr rassemblées d~ns des galiries Souterraines q'u'il creuse près de sa demeure. HABIT.Là pibérie oriemate. 447/:" Esp.CAlI:lPAG~OLSOCIAL,arvicola soâalis.....(encycl. pl 69~ fig. ;.)Mus sociaùs; Pallas') nov. Spec.giir. pag. 2IS. tab~ 1;' B..- Gmel.~ Mus gregarius) Linn. Syst. nar. édit. Il. pag. 8,1. n,' Mus ter(estris) viniér.. Erxleb.Sysr. nùmm. pag. ;97, - Le coflipagnoll.. Vicqd'Azyr~ Syst. anar. des anifl1. tom. 2. pag. ; 97. CAR. ESSE NT. D!ull gris pâle' en dessus) blanc en dessous; queue ayant un peup/us du quart de la (ongu.eur totale du cqrps) blanclzâtre j oreilles cour. tes) larges ~ presque nues; 1\1 AM 1\1 ALOG 1E. Dn.HNS. ~ong~~u,rtotale, depuis lebout pi;d. poue.lig. du nez'jusqu a.l anus. \0 ',' " ; J --: de la queue (sans polis) "....." 9~ - de laq~ieuegarniede'poils.. :.. "» 1O~ ~ de la tete ' " 1 -.des oreilles (depuis legr.base.externe), ;.0 :. - de Favant-bras,.,..,...». - depuis le poignet jusqu'au, bout.'<les ongles 0 - dela jambe, depuis le genou jusqu'au talon... '... 0,- de' la plante du pied, depuis le ulonjusqu'au bout des ongles... o. 7i- HESCRIPT.Pelage l'l'ès fin et très.doux) égal, lisse, long de cinq lignes et plus) d'un fauve léger autour du museau) d'un gris pâle sur le dos) qui s'affaiblit insensiblemenr sur les 'fi,mes, d'un très. beau blanc sur le ventre et les extrémités, blall-:. 285 châtre SUl' la queue; poil Intérieur' 011 duvet d'une couleur plombée) soies dcsmoustaches blanches. \ HABIT. Il se nourrit de racines de différentes sortes, de plantes, et préfère lesru!ipes.li creuse dei' ter.l'ïers et amasse des provisi?ns. 'PATIUÊ. Les déserts voisins de la mer'ca;pienne;' enrre le Volga erie Jaïk( r7rymrz!ls).. ; Nota. Cetre-espèce est. très:répandue au printemps ).surtout près de ce dernier fleuve) mais. en hiver elle devient plus.rare. 44 8e. Esp;* CAMPAGNOL D'AsTR,Ac,AN),arri~, cola astrachanensis.<,.c,', :! ( Non figul'édansl'eljcycl.) Maiis-gouimg J S.G.Ginel. Reis. 2. l'ag.17;. rab. Il.;-'- MilS astrctclzarzensls) Erxleb. SYSt; man~m. pag.4 0 j. sp.q. " PAR. 'ESSENT.Pdage jaune en dessus) cendré "cft, dessous; queue égale au quart ~e IÇl longueur W~~: '. pied. poue.lig. DIMENSo Longlleur du corps de la queue, un péu plusde '0 J,,.' DÈ~cluPT.. De la: gralideu,~ae Ia.sour}s;qlleu~ très-velue; pel;tge 'composé. de p()lls ~}?irsj, r~r~ minés dejau~le en q~ssus') C,ette dernièrec;oùle~t:' érant mile appaten'te) et de poi'l~ cend[ésèl~ de~ous; oreilles presqnenucs;' pieds et, queue cendrés.. H,~ÈlT. et PATRI~o 011 le tn)ll~e aux èn.virons d'asi:rac:1n, où' il ;creuse perl'endiél1lair()l~ellè 'en terre des trous ~ssez profonds: 44-g e Esp. GAMPA(;NOL RAYÉ, arvicola pu~. milio., (l;ncycl. pl. 68.rMuspumilio) Sparrmal1,' Voyage au Cap de. Bonne-Espérance, tom. 2. pag. ; 76: pl. 9.~Ejusd,Acr. tok. nov. iln,n. 1784, pag. ;;9. tab. 6. ~1'r1us pu(1iilio') Gmel. - Lineated mal/se) Shaw; Gen.zool..vol.2. parr. J. pl. 'H.-Rat nainduicap.. Desm '. HOUV. Dict. d'hist:nar. arr. Rat) si': l' 5", CAR. ESSENT. Pelage.brun èlair en dessus et marqué de quatre handes longitudinales noires.., pied. poue. Iig; DIMENS. Long. totale du corps... : ~. ~. ~. - delaqueue... ~ Nota. M. Laiande' a rapporté au 'Muséum des Îildividu$ de çetteespèce beaucoup. plus grands que celui dont SpàrÎ1nan a' donné la des,criprion.. DESCR1PT. Corps assez alongé; pelage générale..:. ment brun-cendré ;~frol1t et nuque noirs,;.quatre 00

3 jignesdqfsales 10ngitudil1ale~ noires, dont les deux Întennédiaires se rendent,de la l1uqlle a la base de la queue; cette derni~repanie presque nue et de couleur pale... HABiT. Inconnues. PATRIE. Sparriuanl'a trouvé dans la forêt de Sitsik;amnlà, prèsde Slangell~Rivier, ;1 l'est du Cap de Bonne-Espérance (l} (1) Nous aviotls précédemment placé ce rongeur dans le genre des rais pl'oprement dits; maisnousavons d\î l'en retir~r.pourle rapporter à ce!üi des campagnols, après'avoir Vllson syst~me dentaire.,.ji. est possible que d'autres éspèces de rats marquées de bandes loijgirudinales de couleur différente c;lu fonddu pelage, doivent venir se plaéerà c8téde; celle-ci, ]orsqu'ona\lra des renseignemens positifsslir la forme de leurs dents molaires. '... - Plusieurs rongeurs, décr~ts par les voy~geurs, ont des rapports de confotl1jatlon.et, de mœurs avec les ca!upagnols. Ne. possédal1t pas assez de caractères certains pour I~s rapporter au genre qui contient ces animaux, nous nous garderons de le faire; mais nous ne nousdispenserobs pasd'en dire quelques mots dans cette note. Ces rongeurs sont: ',J 0.Le GuANGU E. de Molina,.mUs cyaneus, Gme!., S.Ylt, nat~il' ressemble f()rteillem aumulot jmais ses ~reilles~()nt plusarrondie~;sa. queueestoe. médiocre!ongu~ur, presque pointue; ses' pattes antérieures. ont 1 quatre.doigts, etles postérieures en ontcinq rie pelage est d'ungris,bleu en dessus et blanc en dessous. II se ci'euse des terriers composés d'une galerie de dix pkds de long et de quatorze cbambres d'un pied de profondeur ;qiti répondent àcl"tte galerie,.et qui sont placées alternatiyement de l'un et de Vautre c8té. C~s chambres renferment la provisi()!} d'hiver, qui, consiste en une espèce de racine bulbeuse, de la grosseur.d'une noix, d~ c;:ouleur grise et d'un gout approc4antde; celui de la truffe. '.', '. '. ~ Cha-que famille,colllposée d:un m4le,d'une femelle et.dessix derniers pêtits del'année,. pàs~e la maüvaise saisqndans çette retraite, et y vit. aux dépens des provisions qu'elle y a al1)asséf'sen.é~~.. '.,',.', Cet;;niinal, du Chili, rie p~ut être définitivément rapporté plutôt au genre campagnol qu'à celui du hamster, Mllt'qu'on ne saura s'il estpourvud'abajolies, et tant qu'on ne connoîtra pasla forme de, ses ll)olaires. N()us l'avions autrefois rangé provisoirement avec les hamsters,à cause de ses habitudes; mais nous nolis sommes clétetnlinésdepuis à le rattacher plutôt à celui des cam-, pagnols,.par les, considératiçns suivantes: 1 0. ses habituqes. sociales; 2. la dimensioh de sa queue; 3. le m'lnque; absolu,d.e Il9ti:)Il~ surl'existence des abajoues. 2. 'Le RAT A COURTE QUEUE ~ mus 111ic~lIros, Erxleben,.Syst, mam., pag La longueur de son corps esrdetrois pouces trois lignes et celle de sa queue de'six lignes.~ Son pelage est cendré en dessus et d'lin gris...blancen dessous, Satêteest courre et son museau est obtus; ses narines sont petires et arrondies; ses 1110ust;lches d'ungrjs-blanc 1ses"oreiIles grandes) obiou- MAMMALOGIE. LXXX e GENRE. LEMMING, lcmmu.r) Link, Cuv.Geoff. Hypud.ells" IIlig. Gcoryehus" ide'm..mus" Linn. Pallas. GmeI. Bodd. Glis" Erxleb. glies,arrondies et velues; ses pieds de derrière à cinq doigts onguiculés, et les antérieurs à qua'tre seulement. Ce rat a été d'abord décritet figuré par S. G. Gmelin, Reis. II, pag: 173, tab. 57, fig. 2.. ' Cerongéur, figuré dans les Planches.de l'encyclopldie (pl.69, fig. 3, à'droite de la planche), nolis paroît êtt'è,1ii1yraicampagnol, autant, du moins, qlcl'on,.en, peut juger par son aspect général... 3 ' LeCAMPAG,NOL RAYÉ, lemmllf'vïttalus, Rafinesque, Ann. of Nature, novemb. 1820, pag. ~,n. 9. ROllX, avec cinq bandes longitudinales blanches,sur le dos, dont celle du milieu s'étend. sur la tête jusqu'au bout du museau; blanc en dessous; queue courte ~ de'la longueur de latête; yeux petits; museau~oilltu;oreilles petites,de forme ovale. Longueur, 4 pouces anglais. La femelle a Jiix mamelles pectorales. Elle en1porte,ses petits SUl' son dos lorsqu'elle fuit. Ce cal'npagnol habite dans les. bois et dans les champs des' provinces de l'ouest, telles que le Kentllcky. les Illinois, etc: 4. Le CAMPAGNOL TALPoïvE,. lem mils t~lpoides, Rafinesque, Ann, ofnalllre~ novemb,i8lo,pag'3' n. 10. Gris de fer en dessus, blanchâtre sous le ventre; queue courte,de la longueur de la tête. Il a été trouvé dans lapanie ouest de l'état de Kemuck, "où.il est appeléi!l~o~és,de terre ou souris de neige, 'parce qu'il creuse la terre comme une taupe, et y recherche, pour sa nourriture, des racines et des herbes; ét que, pendant l'hiver, il fouille dessous la neïge;à la surface du sol, où il trouve encore quelques herbes tendres.' 5. Le CAMPAGNOL DE NEW-YORCK, lemmlls noveboracensis, Rafinesque,Arlll. of N~ture, novemb. I8lG, pag. 3, no. b. Brun, avec une teinte rous~e en dessus; d'un gris-brunâtre sous le ventre; queue ayant trois onzièm~s dela longueur totale du corps, écailleuse, velue et terminée par un pinèeau de poils; incisives jaunes; oreilles. petites et rondes; pieds courts. Longu~ur,'4pouces'6 lignes, mesur~ anglaise.i1 aété ttouvé dans les Etats de New-York e! de New-Jersey.. Le genre M~NOMES dll.même R~finesque, Amer. Mag. Monthly, tom, II, pag.4f, ~ar()îtse r\lpporter encore à celui des campagnols. Hlm donne pour caracl'ères: dents semblables à celles de.l'ondatra ; quatre doigts onguiculés aux pieds, et un doigt interne fort court; queue velue, déprimée ou aplatie"selon lui,!=e genre appartient à lafamille qu'iiilommeti?crjdj mais il d.iffèrede l'ondatra, parce que sa queue n'est pas êcail. ~Jense, et qu'elle est déprimée au lieu d'être comprimée; et ils'éloigne des campagnols par ce dernier caractère. '. Le M";'NOj,Œ DES CHAMPS, mynomes pratensis,d'un brun obscnren dessus; d'ull gris piqueté qe blanc en dessous; menton et pieds blancs; oreilles plus courtes CARACT. Formule dentaire: incisiv.;, 2. canines 0-0. '1" 3":"3. 0-0; mo nues.3='3-16. Incisives supérieures à faceal1térieure convexe et sans sillon ;.lesinférieu~s aiguës., Molaires composées, ;~ ~ couronne plane) pré. sentant des lal'nes écailleuses anguleuses. '1\'I A MM ALü G 1E. Oreilles très.:. courtes) arrondies,>yeu:v tl'èspetits. Pattes antérieures tam&t a cinq doigts, tam&c Aquatre, oiiglliculéser"propres à fouir; pieds postérieurs à ciilq doigts. 'Queue' très-coune et vel~le., Nota. Ce gehre est très-voisin.duprécédent, et n'el1diffèremêmeréellemencque par ladisposition des pieds:de devanr, et la brièvècé de, la queue. HABIT. AnÎmaûx sociaux). fouisseurs, voyageurs,,se nourrissant principalement de substances végétales..'." ",',' PATRIE. Les parties septentrionales et oriùitales de Fàncien Contiile~lt. 45oe.EsP' LEII;IMI'NG DENoRWÈGE, lemmus norvfgiçus..'.,..' ( Encycl. pl. G7. fig. 6:) Lemmar vellemmus" ()hliism;agnus, Sept. pag~ 726.'7 Mus no\vegi~ eus.) Mus. Worm'. -Rai, Syn.,quad.pag. 22'1' - Lapin de Norwège (cu!lieulus. norwegicus ), Briss.Reg. anim.pag. 145~q. 5.-:.Mus fe'!1tnus, Linn.. Gme!. ' Bodd. ~. Pallas, N ov. glir. sp. pag~ 199' rab~ 11. A.B. ' Schreq. rab.. l 9 5 a.13. -:Glislemmus" Erxleb. pag. HI. Le lem 1!li?g:,~uff. Hisr.par. tom. 13.pag / 'CAR. ESSENT. Pelage iun rol/x-fauve" varié de J?Qir et dé brun; cinq.. doigts aux paltesde. de- Vallt.: " DIMENS. I"ongueur to~ale du corps, me'" pied pollc. Hg. ~liré depuis J~ bout du museau jus~u'à ') a~~d~ïa'q~~~;::::::::::::::::: :: 5, ;~ - des poils qui dépassent la queue. 5 - clelatête, depllis lel,tillseaujusqu'à la nuque,' :... Si'.:.- des oreilles '; que le. poil de la tête; queue ayant un~inqùième de la longueur totale j linéaire, obtuse. Ce rongeur, figuré pat Wilson ~ Americ; ornith 01., tom. VI, l'ab. 50,fig. 3, ne nous paroît êtrequ'unvl'ai campagnol. Il habite la Pensylvanie, où il nuit aux plan-' tations gui som situées suries bords des rivières, en faisant des trous aux digues. Il sc nourrit de racines bulbeuses, d'ail, etc. ;28 7 Long. depuis le poignet jusq\l'an bollt pied polie. Hg. des ongles " ;.. " " 6f - du grand ongle de la main, dans ' les fel1lelles.. ;... ;. ; " 21" --- dans les mâles '." ; i :- de la jambe~ depuis le genou jusqu.all talon ".. "1l ' -- du pied,depuis le talonjusqu'all boni' des ongles.;...,... :... ' ~. 1() DE~CRIPT. Têr~courte, épaisse,deforl11e o'vale; museaut'rès~obtu~;yeux très-pé.t,its; or~.illës pe... tires, cachées sous le poilét}rr611dies;patres très-courtes, surtout ~ les.àntériellres), pojl. du corps trè~~doux au toucher, et ay~nt jusqu'aneuf lignes de longueur,. agl'éabl~mentval'iéde: diversr;s couleurs, ;,bout du/museau. blallchâ~re; sommer delatêted'ull.noir très-follcé ;Uile baude, aussi 11Oire,s'érellda!ltdepuis/'cx:il'jus~ qu';! l'oreille;oceiput. présentan't'unespacéeil forme de. cr~issant, In.éIangé d~c?uleu~1 jaunâtr~.el' blanchaùe dans. les sujets 'avancés ell âge; une cache carrée;' alongée ~ noire; ~ituée depuis Jaba?ede la nugue'j~squ'aunîilieud~ dos, 40Î1~ leresre èsrd'un jaune;.fauieun'pe u sombre, '. P~~'ce,que les poils. y sont bru~lsv'ers lem: racine et seu!ementc?lorés"c,!e japneveh.1a pointe; âltés çle jatête, gorge et parries,infé... rieures du'c,?i'psb!allcs;flallcsd~un jaune clai~, 'qui passeinsensiblemel1t aubja,nchâtre\rer~ le ventre; queue formé~de poils, longs, fen-nes et épais, d'ullgris;bianchâtre,,ainsi que)es pieds ; onglesdes,piedsde4evantjaul1âtres,ettrès'~pla- ' tis stil:' lesc&iés ;céu~',des,quatre:doigrsexternes c'rochus ; celui du ponce'très-épais,aplàtibtéralement et, tronquéobliquèllient.à soli. son1mèt. (Lemmingde Norwège.)" '. " J7'ar. A. LellYmillg'?~L~pOl~ie'~,Pallas)ltov,' Spec; glir.: cab: i lib. D'un guarr plus petit que ~eprécédent.une?ande brune~~issa1h du museau,enrouril.litl'œll 'etse ponant vers,1'0 l'eill~ ; UJle band~ de la n1ême couleur.~~l' le soli1ln?t de la tête;'gorge 'blànc~è;'dç>s couvert de poils fauves )el1treinêl~s d'autres poils rares et 110itâcres ; un peu, Ae,brun, surj;t,ji\lguè çdu javnâtfe sude"~,cô,tés.du corps étdu, ~I~il,~~~tre sous le v~ntre.,';!:" ".i'",,::::.1,; Nota. Ce, rongeur, qm se trauveseulenwl1 t dans la Laponie l'usse, nouspar?~troitissez différent du lemming proprememdic ~,poûrenêtre distingiié. spéci,fiqu~ill~nt.;:néàl}j1ipin,s _,,.' llous croyons devoir. ùous,en. rappofer"a'pal1as, ;qui les considère. ÇplJI/l1~ deu~~impl~s;y~tié.tés.i HABIT., Lesl~mmingssetiennehU)r.dinair.e!neill: dans les ~olltagnés,de.la Norwège et,de la La 002

4 CAR. ~88 ' ponie, mais jls el} descendent ènsi grand ~Oltl bre, dans cerrainesl\nnées. et.dans cert:tines. sajson~, et en suivant avec opiniâtreté la même direction ~ 'qll'ils fom undégâc t'errible sur leur passage, en dévastancles champs ec les jardins) ec ll'yiaissant, pour ainsi dire, aucune trace devégétatioll. Dans leurs contrée~.namles, on dic qu'ils vivent de' lichen rallgiferj mais dans leurs excursions) on s'esrassuré qu'ils recherchent les taéines, et qu~il~ se les procurent en creusant, conime la taupe, avec leuts pattes dedevam.,,lèsieh]l~ling~ so'nt très-collrageux et mordent fortément lorsqu'on les,attaque. Ils Olit pour ennemis principaux, les renards et les isatis, qui suivent leurs trollpes a6n d'enfaire leur proie j aussi tous cesani;naux,pér,issent,et aucun ne peur retourperdanslesmontagnes cl'où il est sorti. Ils son,t très-féconds; cependant)a naissance. des petits neralel1tit pas leur marche, car onen a.observéqui en portoient un entre lesdents et Un autre sur le dos. PJiTRIE.,Les montagnesde la. Norwège et de la Laponie suédôi,~e (le.lemming proprement dit). Les, montagllesdela Laponie russe (la variétéa) ~ e,. Esp. LEMMINy ZOJCOR, lemmu~ toko~. (Encycl. pl. 72. fig. 1. ) Mus.aspalax.. Pallas, nov.spec; glir. pag. 165.tab.lo.-~M~sdspalax.. Bodel. Gmel.-Schieb. tab Le tokor;> Vicq-d'Azyr, Systânat. des al~im~ tom. 2.pag. joj. CAR. ESSENT. Pelaged'un.gris-roussâtre; yel1."d très-petits; cinq doigts. aux pie~s. de.devant.. d~nl 'les trois.itllermédiaires pourvus. d'ohgles longs.. arqués.. compri!nés et tr~nchapsj.une queue courte. DrrvlENs.Longlleurtotal~ dù corp~, me~ pied POUt.)'g. suré depuis le bout du nmseauj~lsqù'à, l'anus......) 8 :- de la queue, avecsespoils;;.... ::- de la,tête J,depuis le museau jusqua lanuque ". ',',.",.,,) 2 -:-:de l'ayant-bras, depl}is le coude jusqu'au poignet :' ". 4.~ depuis le poignet jusqu'au bout ides ongles;-., '... ".2-...,de l'onglecln lùilieu....p..." 7 -:- de IF jamby, depuislegenoujusqu'au'talon.,..? '.:, o..,, ~d!1pjed, depuis le raion: jusqu'au../.' boilt des ongles... ';.:';. '. ;. ;. ;'.. : >J l Notg.Cèf anim~lvarieun peu dans sa grandeur. DEsciuPT.Corps rrapu, bas sur jambes, presque,comme celui 4~l rat-'taupe ~emu1i) dom il dif- lv( AMM A LOG 1E. fèreessel1tiel1ement par Iaforméde ses lti.s>laires): ainsi que par l'existence de ses petits yeux et de sa: quéue. Nez gros, large, proéminent, dur" revêm,d'ùn'cuir épais 'et calleux, divisé en deulg par un sillon moyen et peu profond; oreilles formant) seulèment autoùr du conduit auditif, une espèce de.ruban c:1l'tilagineux qui est ttèscourt, SUrtout en devant.pelage compos.é de poils. touffus' et un pen rudes,'a.peuptèscomme dans le campngnol rat d'eau; ceuxde la partie sùpé-. rieure du corps étant d'ull gri's-cendré sale à leur extrémité et de couleu'~bruneprès de leur racine; ceux des parties il~férieures, les uns brun-ceüdré. et les autres blanchâtres; sommét de la tête plus, gris que.lereste dü çcirps,.et ma~qué d'l1ne bande. blal~<:hâtrejollgitl1dinaleet moyenne dans q;uelqnesindiyidus ; ongles desrrois doigt~ du milieu des pattes de devant aplatis sur les côtés et tranchans ~n dessous j.ceux du pquce et du doig~ externe courts ét tronqués obliqlif~me'it, lèpremier étant légère~l1enc divisé en; deuxpoitltes., i' HABIT. 'Il vit sous te~re, comme la taup'e,dans des galeries fon Icmgucs et.. superficidl~so. Sa nourriture consiste en' racines de di\'ersesplan~,tes., et'parriculièrementen' celles de l'eryth((~_ nium ~ du!ilium pe>rnponium et de quelques ' iris. PAT.RiE. La Daolltiè tralisalpine, leproillollt6ire des monts Altaïs~...., 4pe.Esp. LEMMING SUKF.RICltN,lemmlis 'talpinus.'. (Encyd. pl'7 2: fig. ~. ;-saus lenom de petit spalax. ) Mus talpinus.. Pallas ~ nov.spec. glir. pag tab. Il A.":-. Spalax minor.. Erxleb. Sysr. mamm.pag.;77'sp. 2. -<Mus talpinus'.. GmeJ.13odd.;-Lesuketlaui..' Vicq-d'Azyr., Syst. anatom. des anim. tom~2. pag CAR. ESSE~T.'Pelage d'unéis.brun en dessus',. blanchâtre. en dessous ; cinq doigts,aux,pieds. de devant, armés d'ongles médiocrement forts:> mais propresà fouir;yeux.jietits. D1M~NS. Longneurtota'le du corps" me- pied. POUc" lig. suré depuis,le bout dulthlseau jusçju'à l'anus " dlè la queue, "', n 4- ~ d'e la tête, depuis le bout du mt'tseau jusqu'à la nuque.'.. ; de Yavant-bras.> depuis le coude jusqu'au poignet,. ".'.. " - dèpurs je. poignet jusqu~an bout des ongles.. '.'. ; ",, de la jambe, depuis le genou Jusqu au talon " l\i AMM ALO GIE., 1 LOhgueur du' pied depuis le talon jus- pied polle. Iig vant ; les. deux Ollgles' internes (da,ns le mâle) qu'nu bout des ongles ".".1 9t paroissant'très-largcs et doubles ;poim d' oreules DESCHIPT. Un peuplus petit que le campagnol e;\:ternes tlppàr~mès....[pied,'~oùe.jig. rac cl'eau; cêtegrosse. et raccourcie ; museau DIMHIS; LOllgueurtotale, environ.,,,,. 5 >" épilis,}cès.courq oreilles externes remplacées Nota.' Le mâle est ùn, peuplusigdndque la fe par un pecitbourrelet quigamit le l11,éat auditif melle. "., '; sur son bor~ po~térieur; corps raccourci, ventru DESCltIPT. Corps court ét,renré;l:êtegro$se; ër i l1,on crhndnq~e,. coml11ecelui.de. l'espèce y~tlx très- pètits ;'pieds CourtS ;le~deuxddigts prece~el1te et celtll du Rat-taupe zell11111 pnçm~,qui viennêlit np rès'ie rudlll1entde ponêe, pamisbres courts, très-robuste,s; pattes dedevanriar- sant,avoir, dansiieh1âlefiesongles' doubles, ges, àcinqdoigts,armé~d'onglesasserfo,tts, parce que làpeimju bo\lt,du doigt èst,çau~us'e peu longs et à peu 'près pr?portionn~sà leur gros- el' ~1it upe ~aill.ie s(ly~:l'ongle? les aucresp.oigts ' seur.' ~topres.à, fouir; cellès,de. derrière ay~nt. et même l~ petit pouce pré,~entancaussi la l11êrile ausslcl11qdolgts).dol1ticsongles om plus de disposition; pelage doux, généralement d'une longueur,mais,m?illsd'épaisseur; pe!ag~géné- col~le,~~' grise:ce~dré5ql~i.~~ta;je: apxpoin;~ç.s r~lel11~nt b,r?n-noü:, ttiêm.d~ gris èlail'} qlli de. des.p. OII.s) q.u.l... o.ntleut b.ase. b.;.i'l1..,na. ~.I, e...'.:.<'l.'... '.' '.. vlentl~senslblel11el1t la coùleu~' dèsfla.pcsj've.htre ' et extr.él1l.ités.blanchâtre.s ;tê.te d.? u.. ri brun-- n.oirâ:- ; HABIT. I,11collnues ; mais,.très-,vr<lisemqlablement, cl' ','... analqgu,es ~ è.,èiles,des,e..spè,ces préè.e.'d.è'1[es~. tre) surtour pres }lmuseau; joues légèrement grises; meilton blanchâtre;' moustaches noires, P ~TRI E;La terre d~ Labrador, da1lsl'arnêrique ' de médiocre grandeur;.queue co'~r,te, poi~tlle, septenrrionalè: couverte de poils et de la coùleurdudos.'..\.' 454: è Esp.Lu'IfMING:A CÔÙJER,lemm.riS!Or- Nota. Lateinte gélléralè v,arieunpeu; ~uival1t qu{/[tis.. 1 l'âge de l'animal: elle esc d'un gri,5plus_brun ou (El~cyil:pl;;!69' 6g';',S:).Mi/r[ôrqtihtl1:s:,P'llla1, plusclair,et,queiquefois d'~ngris~jamlât~e.\ nov. Sp~c. giir.'pag.. 20G. pl.l 1 R-:.GmeL Val'..A..Le.sukérkan.noir,t~lpi~~s niger. Bodd.-Schreb. t'ab. 1~4..~ Le5alli~r.>Vicq-.Pe!agenoir) àvec les ex'riémités des' quatre d'~zyr,sysr~aùat:d~s:al1ill1' tom,!",;;p.ag. 368: pl~adset quelques autres. parties du, corps ~lan ~ ESSE~T; Pelage ferrugineu:..:... ~ve'c'pi2e'liglle chatres dorsafe,. Mire/et. un. càllie~'hlancjintérromptl eil HABIT.:ç,e suj~r!can.. ou plutôt lesucherr~;!c,andes dessous;.dteillestrès cow'tes ;'ciil{doigtsau.\' 'l'~~tares,creuse b terre ",et passe presque sa vie payes'de~er'aint..: armëf'd~o/lgle~.rjzti(loècement el1tièredafjs les galeries qu'il s'y pratiqub Il ne forts et simples ; celui dlf poùçe.t-oltrt e. t arroodi. son que vers le crépusmle du soir et,pendant la DIMENS. Loii'gueur tomle, depuis le pied. palle. Jig. l,1~it; illl'hyberne' pas. Les mâles ~t les fen,~lles 'bont du museaujusqu~à l'anus '...,....,., " i,l com. mence.nt il se rechèrch.é,r.., ~..l,a.. fi.n de. mar.. s. ou..'... -:-: dutronçonde dè1at~te".. '.'.i.:':.'~.":""~:;": la'queue.:l.'.-;;..' ',;' ' l.4';- dans les premiers jours d'avril:)ls11e multiplient' -'"- de la qlleuecouve~t~d~poils... "~,, 7 2 pàs beaucoup.,.." -. durebord de l~oreille.,'...'...,; J- 1 Leur l1ourriture consiste~n raci,~es. et ils ~... de j ayant- bras,depuis!e, coude,......, jusqu'au poigfièt, ',' ':.. préfêrent Sul'toutcellesduplzloniiswberosa et...:-". depuis lep?ign~t jusqu'au bollt.du lathymsesculenta. des ongles.:.:.'.;' ::"';.,.. 6 PATRIE.Lesca~pagl1esméridiol1àlesde'la Rus-. ~,~~:r;ll:~~~n,d.~~~~~:'~::::::..\:::.":' :: : ~%.sie, d~puis le fleuve Occa jusqu'au désert d'as-, -:- de la,plantedli',pièd;jusqu'au'" tracal1... bout des ongles:. :;.,:.i..:. ;i, ';.;;. " 7. -'-O. du plll~grandongledu.pied;,~, 11-4 He. Esp.LEMMING DE LA. BAIE D'HuDSON, lemmùs hudsonius....\., DESCRIPT. As'~ez)~el1!blable par ses formesgéné' ralesau lemming denorw~ge;pieds.assezcourts (EncycLp!. 69. 'fig. 6, sous le I~Ol11 de rat de.et fons, surto?t c~ux de idèvan~; qileuetrèscourre et poilue 'j boùt, du hèz 'divisé par Un sil Labrador. ) Mus hudsonius..' Pallas, nov. Spec. glir, pag.20ll.mb.26. fig. A. B. C. - Schreb. lon très... étroit;'yeuxmêdiocrerùent gràllds ; Saugth. tab Gme\. ' corps couvert de poilsttès-fins er très1doux,tan,~ CAR: ESSENT. J'.elage d'un \cendrlclair; qu~tre tôt fermgineux,tantôt d'un gfis:jaun~tre ondulé dotgtset un rudiment de pouce aux pieds de de;'. de bl'unâtre.en dessl1s )!loirs al! milieude l'éplne '-$9 5'; J

5 \ ",',', -., DU\lENS, LOl1gueur totale~depuls le bout pied,pollc, Hg. du nlus~aujusqu'à l,;t ba~e dela queue,~" 3 7t ':'-de la tête:... :.... \..." 1 -de la <Jueue (dans la fernelle),. '-" --- (dans le l1l~le), jusqu'à,. "» ''"-,' des pohsdépassant le tronçon de.la ~e~: i'~'~~ùi~o:.:: :::.:,:':: :::::::: "» ~ - de l'avant-~ras, depuis le coude jusqu'au,p~ignet.~:...,...;...,.,'" ~. depuis. lepolgnet Jusqu au b.out., des ongles. -:--. de; la jalnbe, depuis!e genoujusqu'an talon ;,...» 6î.," -e- de la plante des pieds, depuis Je ; cal on jusqu':hl bout des ongles'. ".~.: "j ", sî :M A]\'1 rvi ALü CIE. ~,!.d\m blanc sale sous le v~l1treet dans toute la. les yeux,se termincala base dekgueueet est régioll infèrieure) d'un bl~nc mêlé de brun SUl' Ul~ peu. plus large danssonluilieu que"ers SeS lesquau:~ pattes, b1'l1ns sur la plusgrandc partie extrémités; ventre et panies inférieuresdu corps, de la queue et blancs" son bout. Nez très-velu.ainsi <]ue lebolltcles pattes, d'ull cendré sale qt et de.couleur noire:i. qui se continue le long du chanfrein jusqu'au front; joues blanchâcres et blapchâtre j moustaches plus Courres que la tête, disposées sùr, cinq rangs et blanchatres. portant des moustaches noires, aussi longues que' Nota. Dans le.5 jeunes indi vidl1s, la couleur la tête; une bande d'un brulhuarl'on, située du pejageesl' plus claire ou plus blanchâtre que derrière chaque.oreille,enayanr une blanchâtre dans les adultes; en'arrière qui forme une sorte de collier. HA~I!.Ilscreusel{t laterreer v()yagenten grandes HAÉIT. InconllUes..) 'troupes,. C,(H11me.la;plupandes animaux de ce PATRIE. La Sibérie, dans les contrées situées au genre efdu précédenr... J. nord du fleuv~,oby.. PA'TRIE. Il est très-col11nlunclans les champs 5a-' blol11~eux qu'arrose le Heuve Jnis,en Sibé'rie. Ii ;~5 se. Esp; LE~H~ING'AQUEtlEVECUE, lemmus. abo6,de égal~l11en(dans les déserts de la Tarrarie; 'mais'. aucolltraire.'il ~sr ttès,.rare dans les lagw:us..,' (Ell~Yclop; p1.i; 8. ) j}fus; lagurus ). Pallas, SOlltrées' a~lstrales~ nov;'spec; glir. pag.2 l o.tab. 1) A. ~Gme,l. Bodd. ~Schrlb;l'ab 'Glis lagurus, Erxl. Sysr.. mamm. pag. 37 S. sp Le lagure, ~,-' Yîcq~d'Azyr, Syst. an~rom. des.,anim. tom. 2. pag..'363: ECH~M.Y$)echimys" Geoff.Cuv. Lonche;:es, Illig. C,Ù. E$SENT. l'èlaged;uil gl'ihendréjavec une Myoxus" Bodd...'... ligne dols;lenolre,et safl~collier; ~reilles médio,,cres.,-cinqdoigts al!.": pattes \ deae,vant, armes d'ol1glespeu forts; celui du po.uceetant court et arrondi. DESCRIPT. For~11esgén~ralel\~ep,t 'raccmiicies i museau'tr~s ~obr~s i l~vres. U1l'pell gonflées; oreilles assezapparenres,p1a.nes, arrondies; yeux médiocres;.mcl,!?dres assez grêles ipatres anrérie~resmuniesde quatredoigrs onguiculés et d'un rubercul,ecornée~l.placede pouce; queue trèscourre,pbilue :es; tronquée. Poils du corps très.fins. et très-doux, longs de cinq lignes.environ Il sur' les parries supérieures; d'un cendré pâle en Jessus.,avec u.n m.élangede'quelques poils bruns),come lipne dorsale noire qui Commence elltre CAltACT. Fortuule dentaire: inci~~ ;, can.:=:,. 4-4_' mol Incisives s;périeures à face antérieure plane et lisse; incisives inférieures aigues. ' ' MolàireS~simples'; les inférieures.' prése'm:lnt cbenne quarre. lames rransverses, réunies deux à deux parull bouc; les supérieures. ayanr l'rois lamés seulement, donr deux sont réunies jroures ayanrdevérit?-bles racilles,erpoinr de ruberculès àla couronùe.....". Tête IJhgue; chaflfrein pl:ù. Yeux,.a'ssezgrands. - OreWesllloyennes ou CDur~es. Point d'abajoues. Quàt're doigt; ongùicul~set ~Il vestige de pouce aux pieds de dev,am; cinq doigtsbngl1iculés à ceux de derrière.,. Queû'e long~e ou [l'ès-longue, écaill~use,peu couverte de soies. ; " '. _ Poils, surtout ceux des panies superieures,.en forme de piquans" comrnedes lames d'é :. rée (1) ou de lance, carénés. sut une de leurs (1) Le caraél:ère le plus apparem desechimys " et qui leur a valu la dénomination générique qlj'ils porteht, se ", folces et en gouttière su'r l'autre, se termiliant par line soie fine.. HABIT. Ces anînlaux paroissentavoir plusd'analogie avec les loirs qu'avec les autres rongeurs de la même famille. PA T~I.E. L'A~lériquéméridionale. "1-5 6e Esp: ECHIMYS HUPPÉ, ùhttnys crlstatus. (Encycl. pl. 78, fig. 4.) Le lérotà queuedàrée.. Buff. suppl. tom. 7 ~ pag. 28,.' pl. 72. (d'après AlIall1:lnd ).-Myo'\'us chrysurus, Bodd.Elench. anim.pag. 12l.Sp. ;......' CAR. ESSENT~ Pelage marron en dessus; d~d'un bnmfoncé.. avec lifle. ligne étroite J. hl~n.che dans son milieu ; queue plus longue que le COl;os,floire, aveè sa dernière moitié blanche Ou jaunâtre. DIME1Ù. Longueur totale du corps, de-: pied. pouc. lig. puis le bout du nez jusqu'à l'origine. delaquel1e.;... ~...,... ~: de la, ~ê~e,. ~epuis le bout du m~ seau Jusqu a 1 OCCIput. ~ ".. '.~.... ~ de la queue ~ ' '.' DEscRIPT. Formes générales'as~e'zsernbiables a celles du lérot ;têre fùrt grosse à proporeioil qucorps; museau.et.. front,étroits ; yeùx~ssez petits j oreilles larges, courtes er n~ s'élevant pas au-demis, des poilsde.ia, rê\e; m.~usracresfones et très-g'randes ides piqualls, plats, dela 1011 'gue?!" d'un 'pouce, entremêlés,alfpoil,d!l d?s et s'élevanrau dessus de lui" m,oins I~ori1breu~et plus petirss?f les flancs,et'nliissqu~ levcmre (ces piqual~s étant, d'ab~rdcylindriqges et trèsminces; s'aplatissant ensuite etayant'jusqu'àune demi-ligne dclal'geur,.leurs bordsrdevé~ lellr donnant!aformed'une gouttière, doni le foqdesi jauneet les câtéssont bruns). Pelage de coulêm marron, tirant au,pourpre pl'esque noir sur les côrés delatête etau brun sur le l11ilieu du d?s ; plus pale surles flancs etrr,ès-dairsous le,~énrre'; hase de la queue de coulelîr marron ~'. son. l11 ilieu étant noir, et sa dernière moitié decoule'ur jaune (1) i poils de cerre dernière panie plus 10Îlgs que ceux de la base. Vile tache blallche, alongée, érroire sur le front. Huir ~l1aluel~es. H.ŒI'T. Inconnu~s. 'retr~~ve alis~i dansquelquese~pècesde~a'ijpr'qp~9111ent dits et dans un hamiter~ Les dents foi.jrnissenr les m(;il~ léurs 111oyelis'de distingu er. ces divers roh'geilrs.. (1) Un individu,conservé dans la collection du Mnséumd'histoire naturelle de Paris, a lebont dela queue blanc. Il y a lieu de croire que celui àqueue jaune a été altéré dan~ la liqueur oilil a éré placé pour le conserver.. MAMMALOGIE. PA'TllIE. Surinam. 457,e.Esp.EcHHvlYS PACrYLIN,echlmYJ d(wy- Imus. '. " ( Non figuré. ) Eclzimys dactylinus.. Geoff. Desm nouv. Dict. d'bist. nàt.2. I \ édit. tom pag. 57. CAR. ESSE NT. Pelaged'uil,bi'lmmêM,dl~rl~,ct de jaun~tre àldessijs;rollisâtl~ ~ur lesjldnc's; les. deux, âoigtsdu. milieu des pattes'de';devam heaucoup. plus.. longsque les. autres,. queue plus longue que le corps.., DIMENS. Longueur totale ; mésllréede~ pic'd.pouc.lig.. puis le bout.dll nez jusqu'à!'origin ede...,. laquene;~.-... ;.;.~, ~...'~i ra... ~e laquelle '; ~ 0'. ; 't'l,} D'ËS<~R1PT. pi~ds de, àevantà quatfe?9igf$ seule~ menr,d()i)rles dellxdu, milieq.~e~llc'oupplus alongés<]ue les amres jongles plat~,i}onérochlls, assez senl?iablesàceuxde~sitwesdugenre p~tistiti'loils~ecset roicles, '~lai~brion'prédséll~ent ép:ii~~;li'x ;5eu~ d\! fro!lr,disf\ôsé{el\épi, N~~~lS., se dlflgeant yers)e bout'du n.ezet les:ahtl'e$iy~rs' l'occipur ;'une sorte de' huppé derrièr.e'li rête, Pelage,d'uil brull n1êlédegris~t'dë j<).un~tr~ sur le dos, presque roux sur lesh,mcs et huùâ'rre en d~sso~s.;,,>.:,;.,' ;..' HABIT. Il1col1Iiùes. < PATRIÈ. L'Alllérique méridionale:. Nota. Nous'lle èo;uloissclilsqu'ül;isélll: vi4u de cette esp~ce;quiappartientà.lacollectiol~dumusélmld'histoire qarurelle de Paris.. 4~,8e.Esp ECHlMYS,É~l~Eux""ecl;;llis",spi_ nosus,../ ::,l:'cu.'.. r',; (Encyd. pl suppli'o~'fig. 5.),Ràt/pineux ou,rat premier~d'ai;ara~jvléin.sur J,es. quadr.du Par~glJay,rradJranç. tol1l.2.pag'73' etvoya;". pl. l 3.~E chif12ys ro~x,), euv. J:{egn.. al1il~~.to~..1; pag~i95"":':- Angoi'Ya-y-bigouidcs :narurels dllpàragllay~.. t.':. ','., CAR. ESSENT.Pelaged'ull brun obscur,mélan(1é de rougeâtre' 'ell:' qessus. et,blanc. sale en dessou:, p~ils du dos en.tremêlés depiqualls très-forts; queue plus C~ll(te.que la lnoitid du!corps. " '.: D~MENS. Longue1l~ totale Au corps. ','.. pied. poilc.!il" ".7 "....,.J- dflaquelje ~.:.; "3 DESCRIPT. Tête, cou et coqis' plus gros que dans le. rat commun j oreilles larges èle neuf lignes,hautes de quatre, proiégéesparull pin- ceau de piquansplacé en uvollh.poilsdu dos d~

6 :lo~ deux sorres, les uns bltncs e~'fins, et les autres roides et en forme d'épée à deux tranchans,,ayant une'arête saillatite sm' leur face supérieure, et' une gouttière longitudinale sur l'inférieure, ces pignans étant longs de neuf ligries, blanchâ tres, puis obsçurs,et terminés de rougeâtre; queue couverte de poils courts, épais et lisses, au travers desl1uels on peut voir les écailles. Pelagè sur la tète et sur ses côtés, sm l~corps et sur les flancs, d'llnecouleur mélangée uniforme et composée de brun, obscur et de rollgertrre; dessous de la tête et du corps d'un blanc sale; queue obscure. Mâles un peu plus grands que les femelles. HABIT; Il fait des troùs daus lès lietix"se~set sa-, blo'in~llx, et' re's'ù'plircictie' d" ordinaire tellement les uns des autres, que l'on ne peut aller sans précaution sur leterraill où il serrouve. On dit qu'il.est splitair~ etqu'il se no~rrir,de racines, notamment.de celles de manioc. Cependant on remarql1e'qh'il s',éloigné des lieux cultivés. PATRI'~~Cayenne ;Ie Paraguay, ~l1ùé.la ville 'de Neemhoucou et la rivière de la Plata.. M'Al\! Th! A LOG le. 45g e. Esp; ECHIMYS A AIGUILLàNS, ec~imys hispidus. (Non figuré.) Echimys hispidus.> Geoff. -: Desm. nouv. Dict. d'hist.nat;'2 e.édit.toll1.', o. pag. 58. CAno ESSENT. Pelage d'un brun-roux..> plus Clatr en dessous qu'en dessus j tête roussâtre ; queue,de la longueur du corps" écailleuse dans toute son étendue. DI:MENS. Longueur tbtaie'; mesurée de-pied. poue. 'lig. puis le bout du museau jusqu'à l'origine de laquelle.«: ~' d~ia qu~lie ~...» 7 DESCRIPT.Des poils épineux,;très-roides et 'larges sur le dos, à poillterous~eet à base, brune, plus oumoins foncée,; q\jleue nue, écailleuse~, anf1elée. Couleur générale, le brun:-roux, qui passe au roux' plus pu'r sur la tête. HABIT. Inconnues. P,~THJE. L'Amérique méridiopale. 46oe. Esp. ECHlMYS DIDELPHOïDE, echymis di-, delplu,ïdes. ' (Non figuré.) EchilllYS didclphoi'de~.> G~off. - Desm. 1l011V. Diet. d'rist. nat. 2,e. édit. tom pag. 58 C~\IL ESSENT. Pelage brun sur ie,dos.> plus clair,sur lesjl,mcs J ÎaunÎÎ.tre en dessolls;,9.ucfi,e d~ la longueur du corps).velue (Mns IlIl septiè{ne' de son étendue" flue" écailleu$e et vmiâllée dans le reste. DIMENS. Longueur totale du corps, me. pie,l. polle. ti'l. sllré depuis le bout du museau jusqu'à LI base de la queue "'," » 5» - de la tête... ; '," l 6 -. de la queue, un peu pius de "," f DESCRIPT. Pieds de devant ayant les doigrs très,,: c.ourrs, et pourvus d'ongles.courts, assez fans et aigus, le pouce étanr à peine visible. Poils du' dessus dudos apl,atis et épineux, SUrtbut ceux de la partie posrériehl'e', chaquepiquaîlt étant d'abord d'un gris-brun,. puis 'marqué d'anneaux d'un brun fo,ùcé et roux, etteririiné de brun. ~Ian;sd'un,b,~~n plus clair' que le d()s; v~lltre punatre ; moustaches fines, longues 'de deux pouces au moill5, de couleur noire follcée, ainsi que les longs poils des sourcils et 'desyeux ; queue couverte de poil~, à sa base dans l'étendue d'un pouèe environ,etnl1ee~ écailleuse dans le res~ tant. HABIT.,IncprinùèS:, PATRIE. L'A~~ériqu,e.., <}61 e. Esp.EcHIMYS DE CAYENNE, echymis ~ayennensis} (Non figuré.);echimys 'cayennensis",geoff. ~ Rat del~'guyaflejèjusd. Coll. Mus.-Echic mysèayennërisis.> Desl11. nouv:dict. d'rist. nat. tom.lo.pag 58.~ ' CAll. ESSEN;r. Pelage d'un rouie' qui passe aubrun sur l~ miliez,t :1u dos" blanc en dessous," pieds de derriere à tarses fort longs.> et. ayant les trois doigts dit mili~u presqu'égau:v entr'eu;.: j piquans asse'i llombrt;ux. ",,. DIMÙ,:S. Longl,1elll' totale d!1 corps. me~ pied.: poue. lig. s,uré, ~epuis le,bàht du l11useau jus'lu'à. 1ongme de la que4e.,....i... 'J' 6 - de la tête, un peu moins de.. ~. " 2 " - de la queue (inconnue, mais, paraissant consi. déraple. J'anil11alqui ;lservj à ççrte des.criptio~ )'ayantmutilée). ', DESCRIPT. Dos d'unbrun toux s qui s'éclaircit ct passe au roux sur la tête, les Hancs ct la face externe des 'quatre pattes. Dessous du corps d'un beau blallc, Poils qu dos, et SUrtQut ceux de la 'croupe, épineux, gri,ç àjêur t,acine Ct bruns à leu!:, poinre, entre~11~lés 4è, P?ils' béùns, marqués ch<).. cun d'un anneau roux'oi,l fauve,et ayailt sa pointe d'un' brun foncé. Tèt~ couvene (le s\:111plablf;:s poils sans épines. HAlHT, rnconnue$, PATRIE. '(1) C~ cal'a~tère anatomique ne se trouve que dans tes seuls rollgel1rs du genre des loirs.

7 ~94 MAM :M AL 0 G l E. 1'avnf1t~bras, plcds d'c dèvnnt; ventre, aines )de~ dans des,cuisses ét des jambes; c&tés,des méta tarses ct doigts des pieds de derrièré d'une cou leur blanche, légèrement teinte de fauyedans qurl<}ues ~ndroits,etàrgeméesuj: quelques poils; 'f.~ce II1fçneure. de,là qlleue,depuis sollorigine, j~~qulàp1oitié de~a longueur,égaleincnr blanche 'où,?lanchâtré.':moustaèhes noires) loqgues,de deuxpollçes ; poils de: la queu~ presque disposés comine ceux de la queue de l'écureuil; (. Dàiib.} HABIT;Il vit dans les forêts, grinipesur les arbres et saure de branche en brancilc\ avec une grandç.!ég~wé., Sa 1~8urriturec<;m~is,te ~Il fa1nes, ch:âraignes,'ljolsetces el' alli:r~s fruits 'sa'uvàges. 'Il Illange 'aussi" dit-qn; <les œufs er~mêl1teaepetits oi,sëaux, lorsqlù,l peut les 'ai:teil1dr~:ilseconstruit un tiid d~mousse" dai1s 'l'intérieur des al' oréscrellx el' dans lesfentesd~s:rofhers éle.vés et seç~;sol1. ac:o~ple~en~, nifè,\! \a~:r.fili~e~ps,: et sa femelle failp;,\r. portce quàirc a,éll1q petltsf,la 'du\~éc~~ ;~a,yie P:l~?~têtr:4~:c~n~ àsixans f :,. Il ~a;~~ j'hi~é~'.jda~s Uli':~t~.~.cO~1plet~e'Ié~,thilrgie,l'Olll~s!lrJui~tl1êmeen b(;mle,~t ce'l1'est.:.qu'auprilite'rrip$ qu'il scré:v;e,iiie~':re!ldant~on.sommr:i!'" sa'chltleurl1~tureueclil11inlle considé: Iàbléme'nt ;:hl'o'ii Ii'e'~~'aiqtie'que c'est 'à, la tem~ "pérature e,~ré~ie~r~\.d~ ~tllq i,;~pt'd~iù~~;au,,~es ~us><le'zéwq:ue la. léthargie.de,cet afiimal,est la plus complète', qtle, raugmentàtiondu froid. ac-, élère la cîfcillatlbl'1 et l'a res'piratioa, et que le, jeline l'l'ob l~ngpr0cluit,sqil r~'leij.;;;,. ", ' PATn.IE~;L'~~p~~~',dp l,~èn'est!p'~s tl'~slré~and.lie ;,,onne la trouve pns dans les ch~ats: très frolds" : ~omme la Laponie", la, Suède:, e.~c"';:,aulmoins les )1atll~~listes n'en foil[ pasme~tiondln'y aipoinr deloll's' dans despüys dé'col.m!rts "COlltlue l'an-,,gleterre nentroll,ve "e9" Espag~e,.,da:n~ la "Fral1.\el1'léri,dtOl~ale, en Grèc«" en.ail<~m,aglle, el~.suisse,et ~n.lr~die"oùils,hf\bit~m dans,le~ for~ts qll~' couvrènt les pay~d<t,collil1e~. JI.y. a li.eu-. de,~rolr~que <est le, tatquel~~.rom~ins,engraissaient er~ervoiènt sur leurs' tables. ~t64e 'Esp'.,Lom,LÉa OT,. m!oxus pitda., (Enc)'cLpl. 7~.fig.,.) Musa,ve(l~n;rumiina. jo~y, Lin,u. Rai, I~Je.in.-'Lérot?B~i~s~: Régn. amm~ pag~ 161. n. 2:...,- Musqucrèinus~,Linn. Sysr. nat. éd.12~-mus nitidul(l;~ Pallas', Hûdd. I -./ ' -:-Myoxus.TÙte!a ~ GmeJ.:-' Lérot~ B'utf. Hisr,. nat. tom. '8-., pl Sciuriisquercùiit~~ Endeb. - Vulgaireltléntloir"lérot et- rlit bl7iù;., ' CAR. ESSENT. Pelage d'un grisiau}'e en dessus> hlanch<1tre lm dessoùr; une tache noire entqurmzt /'œil et $'étendant:>,el,l 3'élargissant" jusqu{âer:.. rière l'oreille; queue longue J to~ffùe seulement au bout" noire.) avec J'extrémité blanche. DIMENS. Longueur dg corps entier, me pied, pout. Hg., suré en ligne droite, depuis Je bout du, museau jllsqu l à'l'"nùs ;. : ~ "... ;.....,. '+ f ~, de'l~,tê;e "?epuis rebout du mll' seau Jusqu a l OCCIput " " f. -::- d,es qreilres; ~ ~ : ", 9,,', - du tronçon deja queue..... ",~. t, - de J'avant bras) depuis Je coude, jusqu'au poignet.. ;... ;.. ;.. >....,; 9' -:- depuis le poignet jusqu'au b'o\lt.des ongles.".,..,','....,.,;,. '...,, :- de b jambe,.depuis Je genou;jus~ qu au ta19n,... :,...,'.",,~,; '.;..., "", ;: ':- depuis Je,.qlon jusqu:au bout des ongjes.; ~.. :.. ~.. :.. DESCRi~~,_c'~~psetrê;epluscogres q~~ dal1~ le loir proprement dit ; oreilles plus,1011gue~;museàu Ull peùplus 'poinrù;: chalifrêin~et parti~ anrérie,ure du fron~ d'~nj:'tuve~jaunârre ;,dessus d~ laltê~~';( dj"co'u'eè 'du 'dos ~face exr'e'rilèdu bifl,s'et de l{'cuissed'ungri~-. auve, ~ui s'écjait~itsu:r'-les panies latérales; face' exrerne de la jambe d'un gris.noirâtre;., partie,i,nférieur~';i,les' jô,ucs" dessous A~ l~enron,gorge, /:p()îhirye,y;en.tre, lace Înrétieme' etextr~li1ité'él.es qüà:rte,pattes ;'d'uj1. blàncsale ;" une, taché UrlJ).fU'ti-hoil', :porçlant l'œiletp~~sanra~-dessolls de l'oreilleen,s'élar'-,g,issant"-;oreilles.' ayànr'tiue 'pètit,~-tach:e,od'uœ blanc~jaunâtre en avaljt de leur'bor,d amérieur ; 'l~uf surfâceei,aerne étant'couverte dè xrès.,-perits,, p()il~a'un gris"fauv\l. Poils de's'par~ies,sui)érieures' du' corps d',uri gl'isde souris, foncédansleurois, q.uarts de lèur longueur er rerrbinés.gejauve plus. ou moins brunfme ;,.c\lu'x des parri,es inférieures; également gris dà:ns la, plus grallde partie de l:eut1,~~i~gu~ur~~te.n~il~~sd~:'br~n;;que~e' l1oi~e, à; R()II"ra$, av,ec le h,()llt bj~nc "ou- elle e;stternjh1ee' par Îlnl:loc()~, de!9~]g~ l'()~l~:, pi,x mam~lle1y,. don~ quarre pêc~or3iles. et SIX ventralés.'...:'.. 'HAB'It:'II h~bire dailslesjardîhs,'~: etquèf~uefois;, dans les maisons. Il niche dans les trous des mu,~ railles bu drms lesvreox arbres tee'fix., Sai nortrû:" rureconsis~~ en fruirs PllJpeux, c(;llnrtitpêchcs,,abricôts, pomlrü:~s,' poires,erci " er èn.fruitg, secs). teifque nqix; n'!:iseètes ~,pois" h~üic,ots~, etc." dont il fandes pro-v.ision.s dans, ~a retrûte,;,, Leslérors s'engourdissent, en hjv~r coin'me les loirs> et se réun~sel1t al:ors au nombre de huit ou dix, indi,vidus', poul: s'end~rmrr,en~én1hle au milieu, de leuts }?rovisions. L'accoup~ellleut a IvI AM M 'A,L o,n le.,

8 MAM 1\1 A LOG1 E. MAM M AL 0 ete:

9 M A M MAL 0 G 1 E~ / 47l. e. Es~: RÀTCARACO : mus C4f';;~~.;1:' (EncycL' p!.67" fig.8..),mus caraco, Pallas t' nov. Spec. g\ir. pag~"3 35. tab.l.;. --,.. Gmel;; Schreo. rab ::-Shavi ;Gel1~ z901; rom. 2..,.p~rt. l. p%~i 5o. ~'(;ara~à ~ ::V;ic~74;4~yr', Sysr.,an,at.dçs;a~~l~. tom.1..p~g. "!5};,:,'. -'ë CAR; ESSEwr. 'Ptlagi~él~!lié:4e, rq~~;ltre-çt de gris, plus foncésur,/e. dos que,sttr le~ cplés;yentre d'un cendré-blanchâtre; patt~s d'uij blanc ;s,ale,; queue plus! longue qlte lamoiti,é du. c'()rps,. p~e4sàdemjjpa,lmés...,j'. li,,"'.1 Dn.üi.is.,to'ngueur totale ~ depuis le bout piç<l. pouj:. Hg. du m~seau jusqu :ll'anu.s. ~.. ~... ;..;,.' 6, 9 -' de l~. tête, depuis le museau., jusqu'à l'occipllt,.. :. ~... " '.~ ~.. ;...J,pe la ~ueu.e,. ~"."..'.,," 47,e. Esp..ll.4.T SURMULOT,fflusdecFÎllaliàs.' "... ( ~~éycl;pi.67.,fig'9:) Mus sylves~dt,briss., Regli.a,niii1.pig.?o.u'.,;;...,.;Mu's norw,egil:ùs,.. Ejusè:l. Regh.:arütb.~ pa'g.i73. n"8:~.er~lek, Musdecumahus ;J:>alhs; Q!ir'. pàg'9:i..sp'40: Gmel.- Scnreb.tab. 178.~":-"Mus grisëus, Penn. Syn., quadr. pag:,00. ~ Sûrtimlot, Buff.,~ist.. 'nat" tom. 8. pt 2.7.'-:-;-Vicq-d'A'zyr, SYst.anar. des~ anirn.tom. 2,'. pâg. 442:'':-Le;pouc... Buff. ".,Bist. nat; to~~ 1). pag. 1'4-;?' ç~j\.r. ES,SENT. F#aged~un gtis:lmùzen déssus" blanc,en des~ous; qu:eue presque de la longueur du corps; pieds notipalmés.' D~ivi:6~~. Êàriguê~r 'tot'alé dii 'cbrps, tne- i pied. pouc.lig. s,uréde~uis le b,out, du, n1useau jusqu,'à _' > >l;!,nu~,,,"";, i.,~,; :,u"::,,,~ ", <.,,.. " 9 3,,':7,qe lat~re,~epuislepp,llt; d,u nez,. " jus~:~èl~?~t~~::>:;;::::::::,:::::;': ::. ~ ~,des àteilles (etlargeur)'...'. ~ Tae ravan,t,!j.ra~"depllis:.le,coude jl~sql(au. poig()~t.. : :';.',. : ~, ';'.'~';', ~ ~ ~; :'.:-::,. d,e lan;t?lll" ;depuls 1~'polgn~tJus' qu>u'bout des Ol)gIes.,;;... ; ;"0"", " 'ra ",'O~ ide ".l~: jambe idepuis lé, genou ; iusqu~au talon.. ;,: ' ;,..." : >: 7:',du piep,d!,puis.le tai9n jusqu'au' bo~t des ongles '....,". 1 ra.,descript. rlu~ g[and,q~eleratl1oit; Ù,ell a toutes les formes. Tète along6c ; mus~aû- aminci; '-"-~'".' i.~ : " :~---~---:-;:i:--~ _ -

10 ii300 1\'1 A'M'M AL!OG 1E. Df~SCJn:P'r!'Oreilles gtandè~ ~.,brunks'; de forme '. JJt.i~.Hist.Aat. 'toil1. 7,'pl.; 6:...:... Rattlls n,!ger~, 'arr?tidie,er pre~que. t?~alen~~ntdép~ury~~s de Pe1.1I1, SYI'': qu~dr~ pag:. i '. poils; queue cylll~~rique ~ éca!lleuse;nolrarre et CAR.: ESS EN1". Pelage lloi,:t1tre en dessus J cendré à 'peu ptè~de' la longueur du corps ; pelage d'un foncé eà dessoûs j queue un peu plus longue que le gris fauve; pattesét flaù.és cklacouleurdudos, corps.. ~ilais d'uneteidtel?~~sclairè';. ve~l~re ~gà'rge et DIMENS~ L~ngueur duc~rï>s entier,me- pied. palle. Iig. (lcssolls du cou gqsarres i ; PQ.t1s;. tâl1t ceux des s,u.rédepuis.. le b'out:dumuseau jusqù'à. pàrries,supérièures que 'ceux des i'égiôlls inférieu- 1anUSI..' ~......». 7 l'~s~ grisà leur basë. ":7" de la tête. depuis Je bout du mu- HA.BiT.liiconl~uès. sea.u jusqlfàtoccîput.;. ~... :.., '1' ~,.....' " -:,. des oreilles II J>i\TRIE. L~s environs de P.oqdicheri.. -:-1 aélâ quèùe. i ':. ;... H.:;; :» 7 6,,.' :-:-' dè l'avant-bras; depuis le coude ~75 e. Esp. RAT D'AL*X'ÛWRIE, m(ls alexan- jusqu'au,poignet.;.. ;'.;.,...,.:..'.;. drinas...,.. - r.7 depuis J.e poignetjusqu'au bout..,. (.Nbl1'6gqrédàns l'en~ydi)!~1{us 'iill;xundri- de:3d~ll~ j~6b~-; d~p~is' i~ ~~~~'~'j~~:..nus J: Geoff. Métll.:,de l'hist. d'egypte, pl: 5,.qu'autaloil... '..~... /.:... ~.,.. '" fig..l. '..,- depi!isleplbiljusqll'all boutdes CAR. ESSENT.Pelag~d'ungtis-rousst1tre endessllsj?ngl~s " i,.é....' 5.'cet(dréen dessous;queiœ d'li.n, quart plus loizgueque bes~r,ipt.:'têtealol1gée; miiseau,pointu; ma-. <le corpf; piéds non palmés '. '.'. 'ch~ireiqférieurrtr~s~cqur,te etbe.~uèo,up q10ins DIIVm.is. Lodgueu~. totale du:c?rps, en- pied poù~. lig. _ ava"n~~~ qu~ l\ls.lœér~eyre~ y~u~gr9 et:~aiilans; J vil'on.... :....",6 qreilles, ll~.ès,grandes,. làrgese~ presqu.ovales ; ~. dela quelle.. ;~....., ",'.. ": 8. 1Îloust~~hes.Iongu~s~C,i9qd9igts.apllti~au.x pi~~s D ESGRIPT;Tê'te plus couçreque cdledu surmulot;.de derrière et quatre a, ceux de deval1t, avec un oreilles.plus granded p;oporrionqùe celles de ongle représentant le: pouce ; ongle~ làtéra.~x,,cer'anima!; muse:.tu.peu poillt~hl;11oustachesassez. J~p~. ;~Il flev,al1t.. q,uei~~rrièr~'.hès-~?llrts~ flueue 'long~es'et I?oires ; dessus du corps d'ungris-br'un, pre~qu'en~iè~~/llen.t'nù( tt, c,q':ly~,~r,f d~"petites..,'légèrem~ntt~int de ~oussâtre ~ventre:d'un'gris-',~catll,e~ ~:hsro~,é~s en,~t:1!:eah~.'.~?i,lt le. 110p-lbre s'él~v~ jusqu'a,deux~ cen~cil1quante'~, co~leur.:or- dinaire d'ujlcendré:-lloirâtre. s'éclaircissaîlt sous cendré Uilpel1' jaunâtre ; panes de la cquleurdu dos) oreilles' rrès-lorigues, brunes.et. nues,; poils du~essus du corpsd'un gris ardoisé. à;leur: base, le.èorps j moustaches 110ires et de pe'titspoiis la pll1partterniinés de roux et les plus~ lo'ngs de 'blancflât~'e~cguvtantle dessus Aes 'pie~sy,ma.- ; brun;.q~eue êçailleuse', p~1sque 11 ùe, de c()~l~ur melle.s au nombrede douze.' ' " noirâ.~reètparoissarit (du moiqs dans. lab()r111e 'Var. À. Rallbianc ~anim~l ~tteint de 'là' mala.,figbre;~ ~itée plus hatit').d;,visée en celù 'm;;1t~ou die. albine. '..'.. cent eju<ira,i:tc anneau~fgfmés p~r les écailles 'qui M.ota.. 1.i y a d'autre..s vade,'~és.. d.. àlls.' "a.coulé~r du 'la' recouvrent.' ". '.,. ",,".'''. >. pelage de cette espè~e.tant&~ elle tire au gris N..ot..a....:.... L..e..,s.. n.,oi.l.s,d.. u...d...o... sl.e.s...plu..s l..ongs s.oi.l,t a.. pla- l' C d' C'".. r; ass~z c air ou au rauv.e,.. autres. lots' au noir iis, en fllseau, avec:une.rainure da,ns le,milieu font'é:., ' <d;ij~le4e, le,u~s fa'~e~,~insi;q~~ cela se r~marque '... '.'. - dl". cl ', h". HABÏT.. Vit.d.an.. s...les...id.ais.0..,11.5," où il...se...ti.. e..nt:è..aché J '. :,aps ~s plguans.es' ec HllYS. d" 1. ÈAËIT.l!)cotlnues.. pe!l ant le jo'ur:i seno~rm d..e, prains, de fruits J de farine, de' pai.ri, :4èlégiinjes.et.'détgutes les 'PATnIii.. Les environs,d'alexalldriee~l 'Égypte).matières. animales qu'ihrouvl: J sa disposirion. Il d'où il aéré rapportépatm: le profésséurgeof. ronge tout 'ce qu'il, rrouvè~ soir poùrsegît~r, frày-sailît-hilair~,:.;soit poùr ~e Il;ourrir;il,àttaHuë}es'pigeons',; les..4i"'16e;.ës.p ~' RATNO'IR,'.m.. u~ r.âtt.us. ". polllets. le.sjeulle~ lapins,des dipiefs,.étè: Uest, -r. d'un tempérament très-lascif, et sa femeilë ne. (Eùcyd. pcù'j.fig. 'ît.f).mu~ dom~liiélls produit qu'une.fois par: an cinq ou six;peûts illajot',. Rài, Syù.quadr.pag;117:L Linn~SYst. d'll,ne s,èule portée. Ses ennemisprindpaùx SOIIt Bat. édir. 2., ~ Mus rattus, Liijl1. Faull, suec.et. l~s chats, les belettes', lé~'surmiilôts etles chouet-.syst. nat: édit.!;~ ~ Pallas, :'liov;! 8pec. glir. tes, et il 'se défend coun:'eu'!:~aveç, be;tuco~p de rag, 93 sp. 4 l --SC!lreb. tab.179. ~Le rat~ courage.'. '." C ca J 9 MAMMAL 0 G le, A l'époque d~s amou~s, les rats mâles se battent entl"ellx pour se disputer la possession des femelles, et ql1e\quefois sc' blessel1t a \nott. I.orsque lesvivl'es)cut manql.lenr J ils s~ font la gue;ite, et les plus foibles som mangés par les plus Fons.. ' ~ATRIE. La fr~liwe,l'aii~m~gne, l'angleterre, l'itaii'e,les colonies ~tiropénnes ~. etc. Partout il estdevèùu 'àssez rare depuis l'arrivée du surmulot" Les auteur.s' ançié~s' n'cn fontaucllne mention, ceqùi'piroîr indiquer, ainsi: que le remarque M.Cu vier, qu'il n'a.pénétré eueul',ope que da!ls le moyen âge. QueIql1esilaturalistes ont pensé qu'il il. été aine,lié de l'amérique,ét d'autres; ql1'aucomraire,il aété transporté de l'ancîèn C6nrinènt.. dans le nouveau.,' Aucun fait'positifn~peut appuy,er ni l'ul1è ni l'aurre de ces opinions sur la pattie originaire du rat }loir ou :rat commun.. 477e.E~p;:rÙ.T MULOT,mas sy!liàticus.,. (Èncycl,pL 68: fig. )'') Mûs dgrestis major~ Gesn....:.-. Mus.domestlcd medius.. Rai.. --:-". Le. grand rat des champs ; iniis campestris' major~ Briss~ Regn: anim.; pag. r'71'. n. 4 ~ et le mulot.. pag. ~74, n. 9: - Mus' sylvaticas ~ Linn.Erxleb; BoJd.~Schreb. tab Mulot ~ BufE Hist. Jiit. rom. 7; pt4i CAH, ESsEr.rr. Relage.. gri!s~rousst1treen. dèssus ~ blanchâtre en dess(jus; queue un peu plus. courte q'de le corps. - '. '". - '.. ' IlIMEN~.Longu~ur du corps.entier., ~le- p~ed.,po~. Ii~. suré en ligl1e\droi~ej depuis le bout pu.:.' musea,ujusql!'àl'anus.'.,::,."," 4' 2-.~.de la.. têre " depuis le bout. du muse'au jùsqu'à l'occ:iput. "',... ;. ~ des oreilles.. ;..,.. ; ; " ~ du tronçon de la que.l.le.,.. :.. ~,.'..,... de tavant bras, depuis le coude jusqu'<lu poignet... ;..,.. " '.' "'.,,' ~ depuis le 'poigriet jusqu'aj.l bout des çngles.. ;'., '" '..'. :---d~ la ja~be, d~epilis le.g~riou jusquautalon...,...,.:,...,.... ~...»'. l'..-;- deruis let~lon jusqù'au boutdés, onglés.. :..' '~.',..... ;'>., : ;.." Il';. Note. Daubentonatriibne œs_dime~sions à.un,mulot pri~'d;ihsjesbois.1:es: mesures. qu'ild.oîloe. d'un. mulot des chaniijs sont, moindres à pen près. d'un, sixième, eda:quèue'de ce. dernier est proponioneilement plus c.oune. Néanmoins.il n.e.pense pas que ces animaux diffèrent d'espèœs. DESC'Rü;T. Plus grosq'ue la souris er' le ëà.illpa;. gnol, moins que le tàtnoir.tète plus gros,e et, plus.longueque. cebe de ~a souris; yeu~ plus grandser plus 'salilans ; oreilles plus ~longees et 301. )) 1.1 ~ 1.,' 41 ;

11 Longueur de l'avambras: depuis le piet!. pollc. lig., colld~ jusqu'au poignet.....,.. Il» depuis le poignet jusqu'au bout, des onv;les. "...,.'...,..."...,. :. -,de la jambe j depuis le genou.jusqu au talon.., '... - depuis Je talon jusqu'au bçlut des 9ngles... 8 DESCRIPT: Tcès'~cLpblableau r'ae noir p'ar les formes.de son ~orps e~ les proportions de ses ~iverses ~ pames,.m.us,en dtffémm par sa taille beaucoup, pl~s petite, par sa queue, plus velue et par son poli plus court, plus doux et généralement d'une couleur moins obscure. Pelage des panies supérieüres et des flancs d'un ~c~~dré.noirâtre glacé de jaun&rr", ce qui est d~l ace que.chaque poil d'un cendré' foùcé d~n.s la plus grande partie de son ét'endue, dtl M A M MAL 0 G l E. Sli.a'~"~el1. zoo!. votl.. pàtt. t,'pag. 61.: Ag. du frontlsplce (1 J., "'," " CA.,R.~S,SENT. Pelage.4~1;1l gri/de's~urû" m~lé de jatlllatre en dessus; ventre e{pieds hhlllcs ; queue de trjs-pell plus collrt~ que le corps. ' ",", DIMFoNS., Longueur totaie du. corps ~t'rie({.pou~. lig. de la,tête (mesureanglai,se).'. ~.;.,"2' '~ - d~ la queue. '. ;.. ;. ; '. '. "" 2 DESCHIPT.Poils du dos d'un' gris fol1cé&rns la, plus grande partiede: le~rlon~ueuret te~.ininés ~e fauve; queue de la colileurdu dos; o'l'eilles assez: COll1't7 s,'~ârr~hdies,ervelués; poils des mo~stachesdun gns fonce ; couleurblahche des ~artles inféri.~ures ~lémùneijt séparée,par,une!igne de la temtegelsëdes stlp~rieures: " 'HABI'~.,ViVantid~préfér~lJc~dansle~eild.l'Oirs rocailleux ; se répandant dàris ~eschâ~lps cultivés,' moins à sa base, a ensljîre un pende jaunâtre et y c~usan~ beaucol!p.d e dégâts) relarivemenrà ~~-?essus,de cette couleur, et la pqime noire; ~ote!l et dess,ou,s. de la têre, bas du cou, les qua(l'e pmbes, 'pqmme,et ventre,' d'un, cend,ré clair encp~e'plus,lavé de jaul1âfré, surrour aux;, alen ;ou~'s de l'anus et d~s parties de la géné'c:ttion; o:e/ues '. extrémir~ des pieds et queue couvertes cl un poil très-cou~tet rr~s-fin. ', ('l'ota. L~, pelage d~? ~;li;~i~ux,decctteespèce.prese:hepltlslel)rs yar1eres, 'de teilltes; tellçs que. I,e,n~lr, Je. jaunâtre,1e:gt'is tl'ès.~dair,il'i a des,, ~pt;ltjs to\lçès,b~anches; d,'au.rres toutes grises,, qyccic\~~;t~ç\lfs,bl~nche~, d'autres,enfin qui SOilt blacu(;hesav(l4: ~es' taçhes ~celldtées. HA,l31T~ Elle se trouve dansles boîs, oùelle vitd~ la petitesse de salilll!e,;creusantia terreel1'11iver.. et.s'y f.1is~nt un;p~l:'it réquitsph~riqueql1'il t\\pl.sse de, matières molles; el,l été; se construi- \ S~l.I1t, a~lc.dessusdl.lgazb11,' unpetie nidde même forme et cqmppsédepai.!.le cie blé. PQnées compos~ts de sept à huirpetits. ". PA,THI,E; L'Angleterre, dans le Hampshire;' pemerre 1 Allemagne et!'aba'ce,.si' l'ori peut rapporter à cette'espèce le mus, pendùlinus d'herma11 n ".dont lesmœms soi.1~ s,emblables. " - "" "",', 'l, 4:S0~. Esp.. RAT,SITNIC, musagrariu$..,( E,~cycl. pl. 67.fig.1o,SQUS l~ rjom de rat d fruitssau~ages,relsque:des glands, delaliî;le, 'ha.,:de noir~.)mllsagrar~ùs~pall;is) nov. Spec. gin; pag. j 4 (. pl. 2.4; A.~Schfeb. tab., etc.;' mal.s.elle ha?ire Qi(;~\ l?illsf~é\g~<:ril111~nt dans les v,ellles maisons, ou elle se nourôt d'une Gn~el..-Rat si.tnic?,vicq-~!azyr) Sysr. anar. multitude de subsiancésvégét.ilès'(juanimales. des. al1l~n, tom. 2.. pag'45 5..,. Ellt:~ ~e creuse des galeries dans les vieuxpiârres, CAH.ESSENT. Po~'agèd'llngri~-f.ermginel1xen des-, sus ~ avec une!lgne dorsale noite el étroite; q~eue ayant,un peu plus. d~ la moi,tié. d~.lq longueur to. tale du corps. ' '., ",., s?us les! planchers"etc., dans lesquelles elle se "'tlent~,penda~l~lejo~r,et où elle Eiitdes portées, "aî,l ;nol115re de l'l'ois OU quatre par an, composées cqacune de cinq à huit petits. 'PA>tjbÊ~ J~a,iourjse~tle'rat pu mus dès Ancicns. -, ')...~ E'll,è: 1èxîs~è: dal~.s". ro!1te' li'~urope "ft dans. tdute,s. les, colpmes,des autres parties du Moùdë. Tous,les c}iinats lui çonvi~nnent,'ca-r elle habite éoalcm~nt ~a Sibérie etlesrég;ol1s les plus chaudes de 1Afnq~~. ' Dl MENS, Longuel!r du"corps, depuis Je pi~d. pollc. lig. :bout du nez:' JUSqu a la base de 'Ja queue..,...,...,'..',...,.,',.," 2 10 ~,de'l~ tête,.depuis le,museau jus'-, qu alcicclput..,,.;,,..,.,, - elaqueue. ~ des avant-bras,',,,..,.., - depuis 'le poignet jusqu'au!:>oùt desongles ;. l\f. A 1\I tvi AL OG 1E~ d}79 C.' Esp. R.iT DES,- M?I,.SSONs;'mus messor.iu{.,. ",', ',..J ( NOll figuré dans l'encycl.) Harve$t mot/se~ ; Pc l'm,' (jl1adr. 2. pag. ;84,-.l11t1smessorius, ", (I) On p'ourr~it peut-êt,rnapporter à cett,e espèce le ml,1/ pen~u!muj cl He,UI~alln " Obferv, {ool,, pag. 61, mal ~re,la dltference d,e tell1te du pelage, qui e~t d'un grisnoi! dans cedermer? '.,

12 304 }.f AM MAL 0 G 1E. B : ~. (1)'Ici se termine la série,des ratsdel'a'nden Conti. nent,: s!!s~eptibles d:être:, distingués: specitiquement.n'ous y, JOindrons, en appendice d~ux. amf\laux si&nalés pé~r la pr~mière fols p,ar M.,';R~~I,lesqil,e.Srn~ltz',.in~is ;~:lourrolertpeut.etre a~p~r~~~lra~1 ge:1re des loirs,. Ce '1 1. LeR~T,FRUGIVORE;. mu$cujllsfrugiv~rlls..,raf. Sm.,' PdcisYe découverttsde Sorni%gie,,page 5." Lon. gueul" totaie'1 quinz.e ppnces (sans' doute en comprenant 1 p.i~d. ~~UC. Ii,;» :,1 -,,",': 6

13 306 Dr.:s.oR1'PT:Fol"llaS.géiüHalés'assei s~01blabh~s.,,;celles,çlq rarc,ol11l11'll!lf*<r èep(jlldailj,b~autoup 'J'plus, grossedct'. ~\L1S'~courre;;'.'yeul',"plus,'\p'(ltits et li1oins;saillp.ns ; "o'reiltes 1i16ills' longues!;; \1110UStache~ pjpsal)i,ncl\s~tplj,ls,.cb'~1rr~~j. ;al'lb~~ ide deùièl~r >.C9,111pawivSl'}11e.îlp twlh~s. g~;devi1!1t) "pl\ls,1<>ij~u~.s;;;,çi~~l,\tpj.1js.. gr~leet!!wi~si\i1,t d1a,lile croupé:pl.qi~l~j;>btgs~i;r,ffl,i}gc:ju l,l'l~q~~~sgs;?ell~i'~i 1~;,';~nNJ<;t,u;,,j~l?g\Ù\:gS1fjgi~l!1,A~, laq?,e,y~j,1 cot,és du cq~p.s.,~ç B.e, la, tê,t,c. illls~~ bni\1s mms pjus, clairs,.avec,un.peu de lluance'hlllv,e; idéssous du ;cotpf~'blanch~tre; 'avec une 'Iégèrè,teinte de i',;(]~fr~ d.~wi:èr~,ç9,l,)i.ellr"(f (jm~ll~,p.d,u:lr<;j,d:np"as 'j,,~,ç!;g~~r~~;h)(t!')ll.;.:,( "d>''''''.:j ~,." (lo!l ~Je)'Jne.S';"indiJidù~):m&./às ;ay11.11tj1"*, tête' eullore H:pp:IÏ1Si&r'os~~;à ~;'prop'çlrtibll,<lie (ipëldgei :des ;part.ies usuf'jétl(jhr~s.âu:cbr?~:d~ù,iië l1~ià\1ce'p10n'lbé'e; ehe-,. "lu~~~spartie's lufêl'lè,ul'es blailbhâtre;. sans auc~u1e ';tèll1r:e defauve;'d' ill i, ~~h3î:rf;'ii Hamtélè:~èliàh1'~(;dùrJlvés'et; ~ly. ùtjuse :,:i:l~~.~~:~~i~fl~~'~;'r~;:;~fi::~~j~};aî'~'~~';~;~'jjf;;;{ i~:'~;~:~i.[i;:e~;' ::P t~1jll!:&i: J1$';f!epN,lt;~~1? 6tl1;;'y i!1.jlg~l~ç\j ~ilv\!gqae.e,,;.qç!\l~~çl\l,l, :'t.! t:r,çj1t~r.fl!-f\tœ!,ll~tle~::çfl,l~el~)'i~);laus i.."')~ $,qrl;< Q,qa!:t:,~U4'iJ;miq~!;t çiçth~~: gas~9;nmion';.~!;~~;;;~;il;t~.~~:~)i~ b\:r~f~~~û~;,~;f: "J.Î:,. l(.'n.f T ". ""è.,.1,. '.,,',I)l.:,,'D..Jt.. [,J", I /'...',. <'Jl 1.<.,'J, -." >J.'''. <',111.,,1..,\"," ',.,1 J.'l'lOn.Ilgure;'I;\.at!'9r~l a~ff:irpi::{w, q,i~~lp,~!nr:~', èd:azar", :Ess~ >slldjiist.l~at,:' è!~7.~",s'û~âr.. ;â,(pa-:1 ''(;:+agga'iyttf~,èluét~;fra\19' t81-p~"i~7pigêqy~'jv~mus 1 '~~l.~;rr,~~~g~:i~~~~:;~:i:ir~~~ll~:';.1 pelag,egénérqlçmeru gris, Clel~JIa'i.r: :l/n:p~ii:~fscu;r! ~,:,:;:Ji'h, "[Û} stû~::él!"blû'nfhalre: 1 i!ri)idè~sàjs::~oq~êile'; tzils 1 courte quèle (orps..:{'ipgi;;lf,~i~;j,.3 i;j')',:! D,lM,~~~ :!:-~~g~rur t01aj~}~,~otps-7t;~e P:~~: ro'!~jïg.: la tete... ~., >j de la qlieue" " ;"",.'",,\:if.~>h9.j'~,iq;s,!i:('!j\f;;,:;~~~j. Y':~L;(}:' (llh}.?''l'' 9;-! 'DH~~RI'PJ1l'lÇor'fls, à'ssez'epl1is1jl~,et~"gr~1~tlel, Jouf-;,-', :f1~é. et-'pl'us:~~~pe,"q~~,i~":"col~p); ;)?_re!ll,e~'~~mn-! " ",dies "Hrès:llo~lIes's; n'uelli;eü' dednds.r,avec\" leur; bord antérieur g~rni de, poilsfin~';~qùéi.hftrès-,; ~' ';~::~,~ ~i.t~?;(~~;~'~,t}~1~~;:~~~~~~;,jiif~?i~f;~i.1~.,,jêre,èç,çl~i1~,f91.!çelap,iltp,~p~fen~ur~.q~)!a.l}vpal, 't:.n;'eu 'c~;lêlle' sol.l~là-rbitî:ine' ~~ le, v'êiitii;;par.! ~s de devant ;\~~s:~ '{!ei;;p~~t\~~ de ~~tfièr~erj qln3ué l~lay.al1iqü'e qü'elquespëtitsp'oils:gourts èr blancs, resté' c\u"pe-lage"d"un'gris'd('!, ~ouri~'"6bsc~,r, a.ye<i~:ç9nf9!l~ A~' rpfi.lqhh~lfpin~ çl(tir. a.'. (J~' Tan,t.q/le le sy.stèl1)e,de~t~fr~.'~e cette espèce et des C\l1q'gUl J'a précèdent'ne sera pas, connu, ce ne sera MA l\'i MA Lü GIE~ 307 HABIT. Le seul illdividuqu'on âitencore obser«é, a~té,trouvé dans llluincien' gréniet"d'tme habi;.. ration abandonnée. 11 p\1roi~soir prm farouche~ PATHlE. La,Floride. '19 ~e. Esp;RAT DE lvralacca,' mu~jascicu~ 1:' l'am.$'. '."~., '.'.', (NOll,fig~:é d~ns l'eneycl.j'',por'''~éplc de,. r' ql1~e!1 se foridant sur l'qbservatioq'd~scaractères exté. --'(~~~+---~-----'-, '~-; rfeur.,s).qu~on devra le~. rapporter,augenre' des rdts pro- (partienr définitivement cette espèce, existe pour elle prement dus. La conn01ssance de laformé des dentsmo'-!comme pourles précédentes, M. deblainville soupç(mne raires pourra. en tai~e,rapp~rter quelques-\liles, soit ~u 1q!!' ory ~?it la ~ange.: dans celui des loirs) et en cela il, çenre des 100:s, S~lt a, c~lu1 des campagnols..' 'J'j ;. se fonde sur 1. extreme finess~ de la fourrure; M. Geor- (.~) La meme mcertltude sur le genre àuquet ap' gesord soutient. auiçonrrme, que c'est u,n,vrai far.

14 1 so~s/'queuemoills,longueque leéorp~ l1ala'cca,BuJf. Suppl. toril; '.' 7;pag. ~ o~. pl; 77. rieuren:\ent,~~orps Couvert d~ piqllaus trètaiglls ; HYJtrî:o:fasdculata,., Shaw;Gen. zoo!. tom. 2.. queue.longue, '. dimint1a1lt ", IIlsensiblementde part.l.pag; Il.fig. 2. l'loi 2.4' grosseu~ ;hériss~e de poils piquanset te,rmillée CAR. ESSENT.,Patlies,supéri.eures du: corps cou':' partu!l. épidep;oilsqui. paraissent coiiiposés de 1'ertes de longs piquans ~ un peu aplatis et mar~' nœuds arrangés à loi sui~e le,5 uns des a'utres 1 à' -qués 'd'un sil~on dans. toute leur' étendue r qlleue peu. près CO\l1IÙe I.sgrains de riz dans leurs It)'antletiers de la longueurduçorps, écailleuse ' capsules, ch~cund'eux il'érant pas de la même depuis sabase, et't'erminéepar,uhetoujfè de poils. grosseur, ~tè. ; ces poilsde l'extrémité ~e la 10~lgs,etplats;en forme de lanières.,.;\ qu~ue forrrlai}tunf.'1isc~autralispare1hquijette., J)IME~S.L'orlglleÏlrtotaledelatête'ét du pied polje. lig. un édaràrgemin. (Séba.)(I) corps.~,..;,..:.;..;...';'... r, 4 " HABiT.]n~~nnues.... d~laque.~"e. o....,...;.... 'S 6 PATInE~I.esIndes orientales (2.). DESÇRIPT '.~T.. ")' êten~ezpr.oiong~e " " d" (plll~q,.lle.ell,e '. 497,e',Esp;,R,',A.,T,-PERC.,HÀL,musperc,hal. d,,~hw~t~',eplcs j ~J?lls,eaHFev..ejt,~L,.u,\1e,Re~;~Jl~.Jrç; :Y,,~?:<: 1100r,~,!lJ,peFH~.;;ôselU~s:;p.ç~Œ~sY~Hol,ldles ;.",,"( EliÇyctpl. 7o/;,fig~ 1 ;).'B.atperchal:", B~ff. s?\~s,d.~~,~plp~st~(:h!~.,"',hè~9q!i'g~.es,j;q.i\l!q, à, six pouces); fl,ajlcs,etpartie~ supérî'ellres;cllicorps Hisr.~ Wu. des quadr.suppl!tollj. 7.pag. 27(j pl., '69,-Mus perchal.lgrnel et',shàw.',- Ilé,(issés,d~piqu~.qsassezlqngsetfgrts~deJorrilje' Echi{nys percha!.1,geoff. apla,rie,et sillôll,llér'~dalls;\ellr'l<wgt1;epr ;9'ul~e.CAR.E ~~ié~t.pelaged'unhmn-roùssâtreen des-.)'a,i:, <tljfohç,é7;~llg9usta~r~,)~ pl~pa~f:b,l~n.csà la sus... :Hal:Sf~(de, p()ilsroige~:,etgrisâtre en despoll1teetn?i~s ' cialls\el1r rnt.lleq"lesj<lmr~s ;étant 1l.~irs enaes,s~s.:~i),la,~çs.!,)\l,.~es~.?~~ ;rpaî:t,iesjl~fé" DIMHNS;Longl~eJlr totale deouisle bout pied.poue.lig. l'leurescouvertesdesolesbi~?chârres;jambes!dumu~eàl1h\sq~'àl'origine de bquèue... l,,3 ~' prés'elltai?tdes'poilslloirâcres ;quêu'e :111édioère,;,,::,delatête; prèsde ~.... " 3 ~'~rplll!iejl~\le etééailleus~ jijsqlfeyers,silpo,inrc, '\~-:de la queue','... ~ c'ettel"t:ninée p~r9111?ouquét dépohslong~e[pla~s, D~scR,îPT.Qr~ill~s.l!~~~" sans poils,'.de- fort'ne?u plu.tqtd~1':9i~~esbjal~c1les,s~mblabh:s à desu.t:rolldie;. j;tlllb,es 'courres.e[pièds' de derrière rognl~!'es4e\,parch~i1ûj1",(!3u.u'o(2:) ':......'rrèsël?l,lgs, co,m parativeil1,énr.l cel1x'de~evant ; HABI7:L~s individus deceh~,~~pèc~qu'ona~us qljetie s~ijlbla(b!~el'ltour,àcelledu :~nrmulo( " enc~ptivité,éroientfarouc11cser,relevoient leurs 'maisp:u~~o?'(,te;pel,ti~e d'?n ~rull moins foncé, pjquans cam n!e lesporcs-épics, lorsqu'on les in_que~e. U.l..~ ce rat'sur a. panic s~périeure de la quiéroir; Ils éroientllocrurnes et se l1ourrisso'ient.tête:,,'du '. ~ou.clesépaulcs,.qu-dos, de la. croupe,',~,. d fi " etdes Ha.ncs;d\"ssous du cm. ps d'il. IleFouh~llrgri.se),epr~ cl er~l1c.~e rultsanoyau..' '.''... '. l' 1 1 P A.T..R. I.. E., L'Ill.de, au~deb. du. Gange ",.lapresq u'1le "plusê~alre souse cou et souseventre qu'ailleurs; v. mousraches noites, er longllesd~ deux pouces' de Malacca. sixlignes ;queué écail1euse,d'ull brun-grisârre <E~p.' RAT,MA.CR:ciu RE, musmacrourus. H:ABI~\Ilha bit~desl1uisons,etest parasite (Encycl. p fig. 1. V;rson à queuelongue.),camine le sun'nulor, le rat noiretlasouris. Porc,.épicsinguller (les Indes orientales.l ou porç-,_ PATRîÊ~'La ville et les envir~llsde POlldi~hérr:, épicsauvaé; por~usaculeatussy:lvescris.l Séba,' dam l'inde (3)' Les habirans le trouvent bon ol - Thes. 1. p~ 84. p\;p!-'hy.strix macroure!.1 n;'~nger: Gmel.":- Iridescent'porcupine:, Shav{, Geller. -'-----., , '--"----'--;...:...--.zoo!og.tom. ~.part.l. pl.ll~.fig. 1"(I')ê~t~~ espè,ceesr'rrès\oisinedela précédente" GAH.~SSENT. Panies supérieuie~ couvertes de pi- mals elle.en d!ff~re:patla longueur de.laql\~ue et la quansarro,ndis) forts) médiocremeru. longs et très- forme des piquans quila terminenr,on pellt avoir conserrés; queue ayant la moitiéde la longueur totale fiance ~ntière dans ladescription,qllebu~'on a donnée.,,n-; d ' fi delapremière, e'tn9ils"èroyons d'autant.. piüs'àl'exacdu corps,termineepar unetou.lle epiquans or- titllde,de la secol1de,p.ar 5.éba,:que M..de13lail?viIla mésde plusieu'rs rer!flemens succ~ssifs.. nous :l-faitvoirune (opie, g'un.bçln. des~in indien 'qui s'y'... :.,...'..'.piçd. poue., Hg. rappqrte presque eqmplételnent, ',..'..:.'.. :.': ' DnkF:NS. Longueur totale. environ... '., r 4 (1) Il paroît que Bontius a parlé de cette espèce dans _ de la queue:., '~',',,",~,. ", 8 sa Médecinedesl1)diens )' Rotterdan}, 16'1-7, SJ\1S doute à.... d' cause des-bé7,oar~s qu'on trouve dansja vési.ule dl!- D E.SCRIPT.Müseauassez épais; yeu;. gr~nset fiel, ou pitdradipuer:o..' " brillans) ol"ci1le~, petires ettonq,d,nues iuré- 0)" M. 'L,esçhenault a envoyé de Pondichéry. a~i Mll~,:.. 49 se. EsP 1\1 A1\'11\1 ALü G 1 E se. Esp.,RAT DU CArÙE l' mus cahirinus. HA~IT. Animau~ fouisseuts, se nonrrissant de tacmes (Non figuré dans l'el1cycl.) Rat du Caire.1 musca!zirinus ; Geoff. Co1lea. du Mus.-Echimys.d'E:gYfte, Ejusd. Mém. de l'inst.d'egypte, parue d HlSt. nar. pl. 5, fig. 1. CAR~ ESSENT; Pelage d'un gris-cendré.l plus foncé,et de gr~ms, dont ils font des'provisions dans le~rs temers, en les transportant au moyen des abajoues dont leur bouclh: estp0ul"vue. PATRIE. Les espèces de ce genre bien dérermillées appartiennent à l'ancien COlltillent. Celles. en ~es~l:s,qu en dessous, composé de poils roides -' dom les caractères offrent des anomalies, ou sur presqu epzneux ; queue de la longueur du corps. ~esquelleson n'~,encoreqlie des renseignemens ll1complets, ont été trouvées en Amérique. DIIMR~S' Longueurtotale du corps et de pied, poue. lig. a tete... " : » '4' )' 49g e, Esp. HAMSTER ORDINAIAE, crlcetllsvulgaris. - de la queue... " 4 DES~RIPT. Tête ass'ez courte; museau effilé; oretlles très-grandes,. arr,ondies, presque nues " (Encycl..pl. 70. fig.. 3,) Glis(tnarmotaar- et çle,couleur bl'une; dos couvert de poils roides d'un cendré assez foncé, les côtés étant seole~ mentpl~s c1~irs ~t d:l!.n aspect plus doux; des~ous de. la mach?lr,e ll1~erteure, gorge et ventre d'ull gns-blancbarreqm se fond -:,vec la cou'leur grise d;s flal~cs? queue de la longueur du coqjs) gris~rre, ecatlleuse et parsemée de poils gris; pieds dun blanc sale; moustaches brunes. HABIT. Inconilues.. PATRIE. L'Egypte. LXXXV e GENRE. HA~STER,:cficetus.l Lacép. Cuv. Geoff. Illig. Mus:, Liùl~. Pal!. Bodd. Glis -; B~iss. Erxleb. CAR. Formule dentaire: incis. ~. canines. l' 3~3... '.md aires 3-3 = 16...:> ~, ".M,0!aires.~ tubercules. mousses àia couronne; 1anreneure_etanr la plus grande.. ' Des sacs ou des abajoues sur les côtés de la bouche. 'é Corps ramassé; membres assez courts. Tête grosse ; oreille~' ovales où ~o;ldes.. Pi~4s d~ devant à quarre doig~s,' etun tuberc~!e.a I.a place dn pouce: pieds, de derrièrè à cmq doigts, tous.armés d'ongles assez fons( 1). Queue médioére ou soune(l). séll.~d'histoire naturelle, plusieurs ms'quen<llls n'o-', sel:lons r~pporter à cette esp,èce, à cause de leur taille, gui ne depasse pas celle du surmulot. Ils ont d'ailleurs les couleurs de ce dernier animal.. (1) Le ham~te,. dù C~nada est une espèce anomale pour le nombre des doigts. M. Rafinesque en fait son genre geomls. (V~ye{ la note dela page 314.),. (2) A 1exception dulzamster anomal) qui l'a aussi ge~toratelljis), Briss.. Quadr. pag Glis C~lcetUS.1.l?rxleb. 7 Mus cricetlls) Pail. Linn. GmeI.-,Schreb. tab. 198 A.-Hamster.lBuff. tom. 13. pl. 14.-Vulgairement mal'motù' de. St~asbourg:, marmotte d'allemagne,. cochon de selgl/;.1 etc. CAR dessent.. D'un gris-roussâf/:e, en. dessus.1 ~oir en esso.us et sur. Za fartie inférieure. des flancs:, a~ectrolsgrandes ta,ches jaunâtres de chaque côté;, -pteds blancs; une. tache Manche sous la gor,ye 'et: une autre sousja poitrine. 1:> DIMRNS. Longueur 'totale' de la tête et pied polle, fig. ;,du": d:'la';~'~~::::: ::::::::::::::-:"...~ I~ - des?rellles.~ :.' _..~ ,de 1ayant-bqs, depllis le coude..jusqu ~upolgnet " " ;'. '".." - depuis.1epoigner j6squ'auboijt desongles ; o.',,;.,;.' -'-,de la jambe. depuis le genou Jusqu al! talon ~,. - depuis le talon jusqu'au bout des on~e;sd~'l~'q~~~~::: ::::::: :::::(:: " r ~. DESCHPT. 'Tête plus gral]de, jpropottion que celle dutat commun ;yeuxsaillalls' oreilles assez longues et presque sans poils~' :cdu cb~rt parties supérieures de la tête, dlfc~u etdu dos' croup~ etcôtés' du corps d'un'fàuve-roussatr~) très-mêlé de g~is, la pllipar~des poilsétantd'ul~ fauve teflle.. ttranr sur le cendré' dal~s lapins' granderparne ~~ leur longueur,' puis;li1nelés de fauve etter~11lnés de noirâtre;. quelques poils étanr. enenner de cette dernière.coüleur dessous des Y,el~x et région temporal~~) cô[ésd~ cou,. bas des cores du co~ps, face extèrne de la cuisse etde.la jambe, bas ~e la croup.e~t fesses,de couleurrousse ouroussatre ; bout du niuseau, joues, face externe du bras,) les quatre pieds' er mie édle des rats. et qui paroh méflter de fa1re'un gepredistil1et....,.. Rr l?ngueet ~ussi' nue ~ue 9; 2

15 1\1 A :rh 1\1 ALOG 1E. tache sur la poitrine de couleur blanchâtre ; trois grandes taches 'd'un jai.1nâtrepâle suries côtés de lapanie antéri::l1re du corps ; quelques parties du dessous du cou etde la gorge, poitrine, ventre et flce interne des àvant-bras et des cuisses d'un noir-brun très-foncé; queue revêtue de poils roussâtres a son origine, et presque nue dans le restant de sa longueur,qui est noir j po.int de vésicule du fiel. Mâles un peu p:lus grands que les fe.melles. Var.A. Tout noir, a.l'exception d'un peu de. Dlanc autour de la bot.jche,au nez e't sur le bord des oreilles, sous les pieds et à l'extrémité de laqueue. Quelques individus ayant le museau blanc ct le front blanchâtre. H.ABIT. Il vit de racines, de fruits,d'herbes, mais particu~ièrement, de.grains.. En.été,.Iorsllt~e c.eux-cl,~ont murs, il en fait tlne :~l11pje provi SIOn, qui! transpone, au moyen de ses abajoues, d.ans les tcrt'ie.rs qu'il s'est préparés, et qui COIl-. slstent en plusieurs chambres, dont la principale, bien garnié'de paille, lui sert de logement. Dà11S le~ autres,' il,tillasse des ~i'ains de froment,de seigle, des feves, des pois, de la vesce " de la graine de lin, etr. i et ordin~irem'elhèes diverses senlences senloùtentà ph.isqeee;t!ivres pe;a~lr.,les cavités où ellessonr placées', sont simées X' deux pieds er demi ou. trois piéds sous terre, et e,lles ci:immllrtiquen~ audemtspar deux galenes., ~ont ùne" oblique, est';le' chemin d'usage ordll1alre, et 1autre, perpendiculaire, ne se,rr què dans les éas d'alerte; El1hiver, le hamster se.~ient. renfermé dans.sa de.mêûre, après en avolr,solgüeüsement bouché les issues. Il y vit des provisiol:s qu'il a. amassées et prend beaucoup de graisse. Lorsque le froid devient ri-. gouretjx, il s'.endort ~'Ul)s?mmeilléthargiq\1e', com.me Ils loirs, mais m()ll1s profondément. Les I~alll$t~rs joignent aux substances végé" tales qmf0llt la?ase de leur nourriture" quelqu~sma.tjer~s al1lmales. Ils. font la guerre aux pc~it5 oiseaux i, aux souris, et ne s'épargnent meme pas entr eux. Ils se battent avec fureur et s~.défend~llt,.avec coura~e i alors ils gonflent d il1r lellrs abajoues, ce qu/leur donneunaspecr assez singulier.....,. l;es femellt;s ont des h~bit;üions séparées de celle~ des.mâles, ayant septou huit issues pcrpe~dlcuiajres, par lesquelles les petirs..sorrent et rentrent. Elies produis~nt plusièur$ fois par an, et portent,quatre se.ll1all1e~. La première portée est de trois ou qua~re pems) les ~ut1'es de six.\ neuf, et quelquefois, dit 011, de seize,\ dix-huit. Ces petits sont chassés par leur mère dès qu'ils ont l'âge de trois semaines,et ils se creusent chacun une demeure p.uticulière. PATH le. Les contrées centrales' et septentrionales de l'europe et de l'asie; Ia Sibérie, la Russie, la Pologne, l'ukraine, l'esclavonie, la Silésie,la.Hongrie, la Bohême, la Thuringe) l'alsace. ' 5(:lOe. Esp. HAMSirER VOYAGEUR,cricetus njigratorills.. ' (Eücyc!. pl. 70. fig. 2, sous le nom de, rat ct oreilles découpees. ) MilS accedu(a ~ Pallas) nov. Speç. Quadr. ~ glir. ordo p~g, 74' Il. 22. etp;tg. 2D. pl. 1:5 A. '7""" Mus migratorius ~ Pallas, Voyag.,-.Mus acceduùl~ Gme!..e-." Schr~b. rab Le Izagri ~ Vicq-d'Azyr, Syst. anar. 1es anim.tom.l. pag. 395". CAR. ESSENT. Pelagé d'un gris~cendre' en desslis.. blanc en dessous ~ ainsi què le museau y le tour des n,âi;ines,et l'e;>:trémit/ des pieds; oreilles un peu eclzancrees. '., DIMENS. Longueur totale duèorps, me- picj. pouc. lig; s,uré depuis le bout du museau jusqu'à. "~' ~~:'Wlii,;': :;:::":::::"::: : : 'j, - de l'avant-bras; depuis le coude jusqu'au poignet.:. : H ' - depuis le poignet jusqu'au bout des ongles., '. ~- de la jambe,. depuis le genou jusqu'auralon ',,.. " - du, pied, depuis Je talon jusqu'au bout des ongles : ','..,.li DESCRIPT. Museau gros" charîlu, obrus;.il)cisives très- petires et j<l;unârres;. moustaches fines et longues i oreilles nues, ovales, arrondies à )'exrrémité,légèreme11téchan~l'éessur leur bord extérieur; corpsgros et trapu i queuecyliùdri;. gue et peu. fournie de poils; panies supérieures d'un gris,.œlldl'é, avec.une teinte plusfonèée sur le milieu de la ligi1edors'ale ; panies inférieures etextrélllité des rnembres bl;ttlches..: HABIT. On assure que S:1 m~anièrede vivre est ell général analogue à celle du hamsrer proprel11ent dit; mais que ~.dans certaines années, Cet anii:lal fai~ de nombreuses émigrations, col~me plusieurs espèces de campagnols. Les renards sont ses ennemis na'turels. PATRIE. La Sibérie, près du Jaik, cf dms le disrrictd'ore\l)bourg~. 7 SOle. Esp. BAMSTER PHÉ, cricetus p!tlf.us. (Encycl. pl. 70. fig~ 2.,SOUS le nom de rat hablir:) Mus plzrtu5 ~ Pallas, nov. Spec. quadr, e lu AM: ]\1: AL OGI E. 5 1e.:Esp. HAMSTER SABLÉ i crimils arenârius.. ( Encycl. pl. 10. fig. 4, sous le nom de rat ccndréà queue blanche.) MilS arenarius Pallas", nov. Spe_c. quadr. e glir. ordo pag. 86. sp.2.4' - et pag. 1'65. rab. 16A. """,-Mus arel1arius~ ~mel. - ~cl1reb. tab. l,p~. - Le sab/tf~ Vieqd Azyr,' Syst. anat. des anim. tom; 2. pag CAn., ESSEt~T. Pelage d'uil cendré blanchâtre en dessus) uès-blancèn dessous et S!lr la partie, inférieure desjlancs; pieds et qucne blancs ; oreilles arrondies ~ à bord e... teme entier. DIMENS. Lotigueur'du corps, fnesuré piet!. pollc.lig:, depüis le bot~( du museau jusqu'àl'anus. " delatete, " l '2- - des. oreilles :...:." 7 -. de la queue..... '.. ; " de l'avant-bras, d.epuis le coude jusqu'au poignet : ,., depuis_le poigilet jusqu'au bolit. 7 des ongl.es, :. :. ;-:- de la jambe, depuis, le genou jus-. qu \lu talon,, ",.-:.. depuis lé talon jusqu'àubo.ut des " 6 ongles. ~. ',' »6~ DESCRIPT. Corps très-raccourci; museau cassez' '101~& iqueue' plus.longueqùecelle des espèces ~olsines; pattes ml11ee~ et courtes; oreillesgralldes, ovales, pùb~scelltes; incisives jà~nesiye!-lx assez grands; les trois doigts du milieu des pieds de derr[è.~e,à p~u,p[ès égauxentr'epx i quelle asseznlince, droite, presquenue.pelageblànchâtre ou d'un cendré~blanehât[e dam les par'ties supérieures du co'rps, et très-blanc el~ dessous, cette couleur s'étenda}lt sur les. panies'latét;tles jusqu'au milieu i pieds et queue presqu'entièrement blancs. Poils du corps rrès;.lbngs, rèèouvrant un duvet brun,' moustaches blanches, trèsnombreuses et beaucoup plus longues que la tête... " HABIT. Plus agile et plus p~ompçà la Course que!e'bamsrersongar ; ne sortant que lanuir et se hounissant de grail~es de divers.es~spècesd'as {l'agales, et tiota 111 ment de l'astragalus Jragaca,nthoides. Sa f~mdle!pet bas, vers le mois de mai, quatre à six perits. Le caractère de cet animal est tout aussi irritable que celui du hamsrer o.rdinaire.., J?ATflIE. Il a été trouvé parpaijas dans les campagnes sablonnetlsesqui bordent le fleuve Irtisch, ensibêrie.'..3 1'1 glir.ord. pa~. 86. sp et p.ig. 2.61: tab. 15 A,... Mus alplllus J Hablitr., S. G. Gil1el. Vopg pag Mus'phllJus> Gme!. - Sehreb. rab. 2.;>0' - Le plzi!~ Vjcq-d'Azyr~Sysr. anar. des 'llpllll' tom. 2. pag.40 5, " GAR. ESSENT. Pelage d'lin cendré-brunâtre sur le dos e(sur le dessus de la queue,dont le dessous est blanc~ aï1!si.que ~ollte la faceillférieure du corps et la par~l~ interne des quatre membres ; oreilles ovales ~ tics-larges et très-entières.. ;. DIME!'S. Lo.ngueur total~ ducorp'~, me" pied. pollc,lig, s,lire depuls le b?ut du museàujlisqu'à la?~sde ia ~êt~ ':::::::::: :::"::::: ~ l.-- de la q~eue,avec les poils.. :. ~..,9+ - des oïetlles, ;... 6.'... -,de l'~vant-br~s,depuis leconje ' Jusqua~ poignet " depuis le poignet jusqu'an bout des ongles ;,.,. :;- de la j~mbe, depuis le genou ju,s:- qu au talon ;, ".. - du pied, depùis lêtaloll jusqu'au 7. bourdes ongles. -,; ; "....' /5 DEscnIPT.. Plus g~and quelecampaglloivulg~ire. Sa{?rme est. rarna~sée et SOlI corps est. très~bas sur ;pn?qes., Muse~u eticouüès~courts i.nezp.~; or~llles~rès-iarges, entières etpre.sque..nqes'; sol~sdesm9ustaches, plusj9i1gu~~ 'q\le1alête, blanchâtres à leur baseer noiresciails Ier'este de leur longueur; p~lage d\ll1 gris ~nalogue ac.~lui du loir ~ropren1entdit, mais. ~n peu plusbr,un; plus clair suries flancs qu~ surledqs, etrouhl-. fair blanc sous la gorge et-sous le ventre",~ii1si qu'aurour de la bollcheetà hi face imel'l;e, des quatre membres i un grand no'mbre.de Rails noirs, plus longs que lc;:s autres, su.r le'dos' i f~ont et mus~eaud'ungris,peu foncé; queue très:"vel~e, blanch.een dessous et sur les panies larérales, et brune. ~n dessus; ".. HABIT. Il seli~urritde plantes cér~ales.. E!Lhivei:,il. se,retire dans :les gra,ngesdes çljltivateurs~ et fait ungrand~do,i:iupage,au.riz,qu;elles' renferlllent.pallas Ç(OIt que cetçe espècé n:hyberne pas. " '... PATRIE. Lescolltrees tempérées de la Perse'et dal1sl'hyrcaùie; son espèce est peu: répalldue dans les climats septentrionaux. Pallas ne l'a. 'guère,vue que dans les désertsd'asfracan, sur les bords du Volga. 5o ;e.. Esp. HAMSTER SONGAR, cricetll.s songarus. ( Encycl. pl. 71. fig. 1. et pl. 70; fig. 5" le rat Rr 1. -

16 ,M AM MAL 0 G 1 E. Klltgttfl?).Mus sôngarus ~ Pàl1as) nov. Spec. quadr.egllr.ord.pag. 86. sp. "s.etpag.169. rab. 16 B. - Gmel. -- Schreb. l'ab GUs,œconomicl4s) Erxleb.?-Le sohgar)vicq-d'azyr) Syst. anatom. desanim. tom. '2.pag ' CAR. ESSE,NT.Pelage cendré sur le dos) avec une ligne dorsale' noire; côtés variés de blanc et de brun;' ventre blanc; queue très-courte. DIMENS. Longileur totale, I~esurée de- pied.poue. Hg. puis le bout du müseau jusqu'à l'anus.. -" 3;" '--de la tête " 1 1 -'des oteilles " 6.:'..,...,.- de. la queue, avec ses poils ~..." del'avant-bras,depuis le' coude jllsqu'aupoignet'...,... ;,.:.. '.... 6, -:- depuis,lé' poignet jusqu'au" bout des ongles..., " 4 - de la jambe, depuis le genou jus-, qu'au talon '.', 7 --:- du pi~d, depuis le talon Î\IS~ qu au bout aes ongles DE~CRIPT. B~àucoup }lus' pe~it que le.hamster -- or.1inaire~.et, à péuprè,s d~. làtaill~ du campa:.gn?l vulgall"e. Tête courte et jouffiue jmoustaches très-fournies ;inéisives jaunâms ; oreilles ovales, nues, très-larges., Corps trapu; mémbrescourts'j queue très-courte, cylindrique. Dos et dessus de,la tête d'un gris-cendré; ventre et gorge qlancs;panieslatérales du corps, marquées de chaque CÔ,té de trois taches blanches, situées longit'udinalétnent,les uim à lasuitedes autres et bordées de brun du,côté du dos,' ainsi quedans les intervalles qui le~ séparentelhr'elles.: la première de cestaches s'~tendanr depuisl'<?' reille' jusqu'à l'épaule; la:secondeétant située 'derrière cerre panie, et la 'troisième se trouvant. au-dessus dela cuisse ouda;ls le (l.anc. Qtlelques petit'es taches blanches autour des yeux, 'à la base des,<;>reilles et sur ll;~ joues; une ligne noire as~ez large ',se rendant de 1'.1 nuqlie à l'origiriède la queue j pieds blancs; queue couverte ge poils, brune en dessus et rrès-blallche e,n dessous. HABIT. Il se tient dans les campagnes 'arides; et s<;nou~rrit principal;menr de graines de' plantes 1 legu~li,':eu.~es" de 1at~aphaxys,.despolyg?nées 1 ct de 1elymus.II dev.lent fort gras sur la hn de l'été..son t~r.rierest f9rmé d'un long canal superficiel, daqs lequel vlennenr,abomic les ou.verl'ures de, plusieurs loges ou canaux particul.iers. La femelle met bas au mois de juin, environ sep~petits, qui naissent sans' poil; et q,ui deviennent promptement adôhes. PATR IE. La Sibérie,'dans 'les déserts de Km,ba sur les bords de.l'inich.,, S04 e Esp. HAMSTER onozo) crimus [umnculus. (Encycl.' pl. '7 1. fig. 1, sous,le nom de, mt baraba.) M~s [urunculus ~ Pallas), nov. Spec. quadr. e glir. ordo pag. 86. sp: pag tab. 1 S' B. - Mus barabeniis~ Pallas, Voyag. ',1. pag.704. n Funmculus myoides ~ Messerschmid,Mus.,Petrop. pag'343.-:- Mus Jurrmculus) Gme!. - Schreb., l'ab Voro'l0 ~ Vicq-d'Azyr, Sysr. an~rom. des anim. tom:, 2.. pag CAR. ESSENT. P~lage d'unc couleur cendrée e~ dessus)- avec Une ligne dorsale noire ~ 'qui s'étend depuis la [luque jusqu'à t origine de la queue; 'velltre etlailes blùllcs: DIMENS;' Longueur totale, mesurée de- pied. pollc. Iig. puis le bout dulllllseaujusqu'à l'ql'igine de la queue. ; ; , 4 - de la tête.. : ; ;; :; " =~isl~r~~~~~::: :':: ::::;:::::::.:: " Ï ~, -; ~e}a plante du pied, depuisle talon JllSqn'au boutdes 'ou'gles DÉSCRIPT. Corps alongé; 111useau. assez pointu; yeux très-grands; incisives roussâtres j oreilles gr~ndcs, larges, ovales, nues, b~unes, avec les bords blancs; pelage d'un gris-jaunâtre sur. les parties supérieures du COl'pS,d'un gris plllsclair sur les côtés ct blanchâtre en dessous; une ligne dorsale noire, s'étendanr depuis l'oceipm fusqu'j; la naissance de laquelle, qui,est assez mince, ù~scure en dessus et blanche en dessous; mollsl'aches plus longues que la tête, brunes et blanches.. t ~ HABIT. et PATRIE. Il a été trouvé dans les campagnes sablonnel\sesquî sonr situées entre l~s petites rivières de Barnaul et' de Kasmala, vei's l'o/:>y, aupr~sdulac Melassatu, et dans les éon... l'rées voisinesdu lac Dalai, en Daourie. SüS,e. Esp. * HAMSTER DU CANADA, crice/us bursàreus. (Encycl. pl.. suppl 10. fig. 4.) Mushu~Jarius~ Linn. Trans.. vo1. s,'pag.227'p1. 8. Canada rat.> Shaw, Gen. zoo!. t0l111~ part. 1. pag pl Mus,sat:eatus.> MitchilL, New-York, Medical repository, janv Geomys cinereus ~Raf. Am. IvIonrhly Magaz pag. 45,' CAR; ESSENT. Pelage gris; pieds antérieurs à cinq doigts ~ armésd'ongles très-longs ~ proprés à.fouir;, oreilles trè.s courus. DIMENS. Longueur totale, dl1corps et de la 'tête (me- 'sure anglaise),9 à 11 pouces. ' DESCRIPT.Corps épais; tête obtuse; museau assez court; abajoues très- grandes, donnallt à la tête et au cou, lorsqu'elleqonr pleines, une largeur totale de quarre pouces un (luarr ; oreilles t1'èspetites j incisives supérieures) marquéç,s chacune M A :M MAL 0 G,1 E. de deux sil1011slongitudinaux SUl' leur f.'lc~ antérieure, l'un, sur le milieu, et le plus profond; l'autre$ur le bord iùtel'lle et pellapparl!nt; pa~tes' antérieures assez semblables àcelles de la tll:upe, pourvues de Ciliq ongles, dom les trois intermédiaires, très-longs, et propres:à' fou,ijler la terre (celui du milieu ayant presqu'un pouce) j pieds postérieurs très-petits et à cinq doigts onguiculés, dont l'interne est le 1110indre,erles dellx dù milieu les plus forts; plante dupiedreposant el~entîel'sur lesol; queue ayanries deuxneüviè-, mes de la longueur du corps,( selon Shaw), ou n'existant pas du tout tsuivant,mitchill). Poil du corps d'un gris pâle, plus clair sous leventre' que sur le dos, court et très-fin; celui des, abajoues exrrêmcmt:nt court, et plus pâle que celui.,du corps. HABIT. Les habitudes de ce rongeur soilt in:sonnùes;îllaisil est hors de doute,qu'il vit sous terre; et il' Y a lieu de croire qu'il ['lit des provisions pour l'hiver, à l'aide cie ses énon~es abajoues. PATRIE. Le Canada, selon Slla,w'; les bords du lac supérieur, suiva~lt ~itcl1i11.,., 596e. Esp. * HAMSTER CHINCHILLA,.cricetus la,?iger... (Non figuré.) Mus,lalliger, MôlIna, Hist. 'du Chili, P,<lg. 183.'-'-:;GmeLSyst.I1ar.-Chin~ ci.lle~ Acosta, Hist.nat. des Indes occid..pag.' 199. ~ Cricetu; lmziger; Geoff. Coll. dl1 Mu,. CAR, ~SSENT~ Poils_cxtrêlJlemem doux et soyeux.. asse'{' longs j d'un gris' ondulé de blanc; oreilles asser grandés jarrondies et membraneuses; queue courte ~ garnie de longs poils roides ~' gris et blancs.. ' DIMENS. Longueur tptale, environ Il pouces. D\ESCRIPT. Pelage très-fin et dç)lj~, offrant une teinte générale'd'un' gris,.noirâtre, variée. de planc et d'un peu de brunsur.\e dos et la têre;, une nuançe plus claire sur les flancs" et du blanc-argenté. en dessou~ j,la plupart des poils du dûs étant,gris-cehdrés à la base et blancs àl'extrémité ; les autres ayant. une couleur' uniforme dans la, partie visible au dehors" de gris-noirâïre 313, ou de brun; soies, des moustaches, fort longues, l'lès-fines, noires ou grises; oreilles assez grandes, de forme arrondie et presque Ilues; pieds d'un beau blanc,coll1me le ventre; queuecburte, foible, et couverte de longs poils roides, les uns gris ou noirâtres, et les autres blancs. : Nota.' M. Geoffroy, en plaçant cet, animal, dont la fourrure est très-estimée, dans le ge1ire hamster )s'~stfondésm'l'identité qu'il admet ~.vec le. chinchilla de M"olilla, qui habite le Chili, et, qui rassemble sousterredes provisionsq'hiver, comme le hàmstel l\œ()lina dit que son al1im~1 a quatre doigts aux pieds de devant et cinq aceux de derrière ;maislespeauxassezbiell conservées, que nous avons pu ex1l11liiler,semblaient' n'en offrirqu.e_quatré à chàque piëd. N Dl $ ne doutons pas que ce ron~eur Ile soit le chili ~ille de Acosta; et, au contraire,nous n'a ~oprol1spas l'opinion de Bùffon ; qui le re-. gàrde commele chincbe dupè,re. Fe'uillée,,qui est Une moufette, er! celle ded'aiara,qui le COlIfond avecsbnyag'ouré, ou l1otreglouron grison '-Tomefois, tant qu'on ne connohrapasle système dentaire du chinchilla, et que'l'on ne sera pas instruit s'il a, ou s'il'n~apasd'ab~ajoues, ce ne sera qu'avec doute qu'il conviendra de le placer avec les hamsters proprement 'dits. PATRIE. Le Chili,selon Molina; les montagne~ dupéroll; sllivantacosta. D':Azara ne décrit cenainementpas :cet,animal parmlceux du Paraguay, et ~UClln des voya'geul's au Brésil èta IJ; Guyane' n'en fair mention." S'es fourrures :mi Vent en 'Europe par, le CQr11tn,elce de Bl}él;os~ Ayres.II y a tout lien de croireque le chinchilla vit clans toute la chaîne des Andes, à une éléva 'tion assez considérable au-dessus duj1.iveau de l~ mer. S07 e Esp.* HAMSTER, ANOMAL, cricetus 'ano~ malus: ",.. '. ". (Non figll~é.) Musanomallis~Thol11p,s,9n" Trails. soc. Lii1l Cricetlls.anomalus ~Desm'~ _'nollv.'dicr. d'hist. nat.tom. 14, plg ' CAR, ESSEN"F. Pelage d'uivbrun:marrôncfl dessllsy, blanc en dessous; des piquc(ns aplatis sur le dos;, cinqdoigts~tolls lesj;ieds; qu~ue à:peu près ausse longue que' le. corps) presque nue~: écailleusc eif. (1)" ( 1) Nous avions d'abord Finrenrion, cfétablir, 111$ gen~e paniculier,.sous.le nom d' héiérotnys" pour' plac'elr i ce~' atümal, et de donnet à 'ce genre le 'l~'. 8'5, bis;, 1.IT;l'ig,

17 JUI' Dl1IlENS. Grandel\l'. du rat com,!tu1/. Longueur de la queue 3 6 pouces (mesure anglaise). DESCRIPT. Port du rar commun; museau plm poinru; oreilles nues, arrondies,.médiocres; bouche très-perite, pom'vl1~ de di;l1x vastes aba joues formées par une. dupl icarure des tégumem communs, se dirige:lilt en enb.ls de la basedes incisives s'upérieures jusque vers le gosier, cr lnontant sur les côtés de la tête jusqu',\ la hauteur der yeux et des oreilles; ces cavités étant tapissées en dedans par des poils rares et de couleur blanche; pieds ayant six tubercules ou callosirés en dessous, et to:j~ divisés en cinq doigts, qonr l'imérieurc:iu le pouce est très -petit; ongles des doigts internes et externesà proportion plus petits que lesiutres ; (1ueue cylindrique, écailleuse er port:lnt quelques poils épars; corps couvert d'épines lancéolées,fines, plüs fortes sur le dos qu'aille~rs,ern'éralltque des poils soyeux assez gros er roides sous le gosier.er le ventre; partom les pifluans érant entremêlés de poils fins..dessus du corps d"un brun-marron; partics Inférieures des jqucsèt de la gorge, dedans des 111embres,ventre er moitié inférielll:e de la queue blancs; partie supérieure de (;ette dernière panie noire (1). HABIT. Inconnues. PATRIE. L'île de la' Trinité, dans le golfe du Mexique (2:). ~'l A :M. 1\i A LOG 1:ft LXXXVle. GENRE. GERBOISE, dipus J Schreb. GmeLLacép. Cu... Gé'off. Illig. HAMSTER ABA'ND 3S; criâtus fris. ialus. Annals of. nature, no\'. 18io., Uest roux, 'avec environ.dix raies transversales, noires sur le dos, et les jambes marquées de quelques rayures. aussi. noires.'sl queue. est un peu plus courte q~je lecorps" mince.,avec.des anneaux noirs. Son corps est épais; ses yeux. sont, petits; ses oreilles courtes,. ovales et un peu aiguës. Ses abajoues sont pendarites. C'est le hamster desprûiries du Kentllcky etdcs autres provinces de l'ouest..., '., LI( même naturaliste forme} sous Iesn0hls.pe geomys, de cyn0i1i)'5 et de diplojtomû, trois genresnouveaux contenant plusieurs espèces, <\uxque1sila.ssiglle les carac- ' th'es,süîvans.,.:.,;".. : I. GEOMYS; georizys. Mag;' Monthl. Amer. 1817, pag 4f Rongeurs ayam cinq doigts oflguieul~s àtous l"s pieds; ongles. de ceux de devant très longs) b,q,llche munie d'abajoues extérieures;. queue ronde et' n,u.c. Ces animaux) q'ii vivent sous terre, ditrèrentseulemelit des hamsters par lèur queue qui ressemble à 'celle des fats. Leus pieds sont à peu près conformés comme ceux des taupes. ', J. GEOMYS DES PINS (geomys p;netis), d'un gris de souris; queue entièrel~ent nue J plus c.oune que le corp~. Gl'andeur d.u rat: '. :.. ; Nota. CetJnimala été nommé hamster de Georgie par l\1itchill, Anderson, Meares; etc Il se trouve ~n Georgie ) dans la région des pins, où il élève de petits monticules., ' ' 1.GEOMYS CENDRÉ (geomys cillere«s),l d'ul~e teinte. grise) analogue à celle de l'écorce defrêne ; queue trb~, C.Durte,presque Ilue..' "., deplli~, nous avons pensé qu'avant de proposer ce noû No!a. C'est le mus 6ursarius ou rat couleur de [rille que wau genre, il étoit convenav!e. d'avoir des renseigne- J1ousvenons de décrit" n~ est un peupll!s grand mens positifs sur sonsystème dentaire. >.' que le précédent.,.' '. ' Le nom sp2cifique que ~ous ad.optons. pour cet ani 'II. (;l.tnom.ys ;.' c.ynomys.. Mag. Am.er. Mo/lth1. 1. appliqué, à cause desrap. 7, 81 Inal' nous "paroît just~ment ports qu'il présente avec plusieurs rongeurs très diftë~ pag Ù Hongeursayant des abajoues ; demssemblables rens les uns 'des autres. Ainsi la présence des abajoues à ce liés des écureuils; les quatre pieds pentadactyles, avec cn fait un hamster; la formegénéra!e du corps ét de la les deux doigts extérieurs plus courts~que les alitres ;'les <jueue le rapproche,des,.ats proprement dits, tandis qu~ deux doigtsimer-nes des pieds de devant munis d'ongles les ph]uln5 aplatis du dos le font,ressembleraux échimys. aigus; queue couverte de poils distiques.l\1'l\afinesqueje (1) Nous soupçonnons (p.l't1o rongeur conservé dans la considère c;omme très voisin des écureuilsde terre; qu'il liqueur' et qui fait partie de la. collectiôn du Muséum 110l1ll11e le/lotus, et qui sondes tamia d'ihiger;' mais il' en.dhistoirenaturel1e.. de faris,' se rapproche de liotre diffère par la forine etpar le nl)mbre des doigts, et aussi hdmsler anomal. JI a des abajoues. dontouvoit bien 4is~ par l 'ha~itude, qu'onrlesanimaux qu'il renf~rme 3 de vi tinctem,ent les ouvertures dechaque côté de la guêlj1e; vre ell société. sa queue est longue et annelée en travers, comme. celle 1. CYNQMYS SOqAL'i cynomyssocialis. Tête gros'se; d.~s rats propre.ment dits; ses oreilles sont médiocr(;s, corps large antérieurement; jalllbes co'urtes, d'une couarro!ldies et dénuées de poils; son dos est brunâtreet leur analogue à celle de la brique rouge en dessus, gris son ventre blanc-sale. Nous ne possédons aucune notion en dessous; queue ayajlt Je quart de la.longueut totale sm so.n origine. ',,-. de l'animal, qui est de dix-sept pouces anglais...! (2) M. Rannesque-Srnalt-l. a donné, dans différens ou-. La véritable connoissance de cette espèce est due,;1ux vrages publiés en Amérique, des' descriptions de 'ron- capitaines Lewis et Clarke " qui la" nol~lmènt éçureui! jap-. gemsquise rapportem plus particulièrement aux hams- pant. Robin, Dupratz, Dumont et d'autres voyageurs' ell ters qu~(ux autres genres du même ordrl,:, à cause de. avoientdit qüel!lu S m:>ts,mais insllffisanspour en doqla présence des abajoues.,,.. ner une idée exacte. Le CYl/omis social habit~les plaines Il considère d'abord comme vrai hams~er l'anhnalqu'il du Missouri, et forme de vastes demeures souterraines, àppelle: ', chique troll renfeon.lllt plusieurs individus. Sa voixies- Mus J Linn. Jaculus J Erxlcb. CARACT. Formule dentaire: i;lcis. ~, èan. ~~, 1 3' ma aires 3=3 ou 3=3 -:- 16 ou l,,incisives sl/périeures plates et terminées en biseau à leur exrrémitéjles inférieures sllbulé~s cr très-aig~ësà le'ur poinre. Molaires.. siillples, à cour0l111é tliberculeuse, légèremeilt éc.l!ancrées..., Tête fort large; pommettes très saillante,. Yeu;", grands. M A 1\1 1\[ AL 0 G 1 E. semble au j~ppément d'~i; petit chien. Sa 110urrhurecons;ste en ratines et en het bes. C'est latnarmolle du MissOltri)' arcto(np n,issourieusis,warden. ou Je. WiSIOloWÎscIL des Indiens (nom qui rappelle son cri).,. '. 2; CYNOMYS GRIS; cynà'mysgriseus.entièrement gris; fourrure très'fine; ongles longs. Longuel!r totale onze pouces. trois lignes (mesure.' anglaise) ou.. dix pouces qu'atre Jignes(mesurefrançaise); queue ayallt le tie\'s de cette longueur., ".- Les ~apitaines Lewis etclarke, qui ont décrit cetani. mal', ne diseht pas s'il est pourvu d'abajoues. M. Hafinesqne Fa réuni au genre cynomys, à cause de laressem- blll1ce qu'il offre avec Je précédent; mais s'il n'a point -d'abljouës, il pense qu'on devrale placer'dans son genre <inyjonyx. Il ressemble encore an cynomys. so-' cial par ses habirud'es, itiais les réunions qu'il fç>rme SOnt moins nombreuses. l1ne jappe pas,'mais il sure. '. On le trouve aus~si sur les bords du Missoui"Ï, où il reçoit des Indiens lenomde petit chien.. IlI.DIPLOSTOME; diplostomij,the Amer. MomhL Mag, 1817, pag'4+:bouèhe d'ouble jyextérie~re, for-. mée par deux grandes pothes ouabajoues;'ql1l,se rapprodient' en avant de,s demsincisive~,.lesquelles sont, silioni1ées, tant enhaut"qu'ell bas; ces sacs atteignailt ;'enarrière, jusqu~aux épaules;seiz.e" molaires; quarre de chaque côté à c~aque mâchoire j,corps cylindr~q,ue, sans queue, sans oreilles ;y~ux couverts par le poli; quatre doigts,à chaque pied..... '...'.' 'Notfl; Cem~nre a beaudoup de ~apportavec cellli~les rathaupe's;maisilen diffère par laprésence des abajoues et par le nombre des doigts...' Deux espèces d'e ce genre ont été découvertes dans les plaines du IVlissoudpar Bradbury. Elles viventsous terre et mangent'des racines. 'Les premiers voyageurs, fra!lçais quiles ont observées leur donnoient le nom de gâuffres. ". I.DÎPLos'rO:lviE'BHlJNE; diplàsloma lisca. Entihe mentbrune ; long~e de douze pouces anglais.. ' 2: DIPL05TOME BLANCHE; diplosloma alha.entiè Tement blanche ;longue seulement de six, po'uces. Le rongeur homme par Molina G.UANGUE (m(1s cj'a /lus, Gmel.), et dont nous av.ons décri~ les caractères' dans une note jointe ànotre genre campagnol (pag. 286), pouiroit bien appartenir au. genre hamster ~,s'il avoit des abajoues. 3r5 Oreilles longues et pointues. Pieds antérieurs courts,tiquatredoigrs, avec une venue onguiculée en plaeè de pouce ; piedr postérieurs cinq on sixfqisplus longs quc lesantérieurs, terminés par trois ou par cinqdoigrs. Un seul lüératarsien. pour les trois doigts dl! mili~u.. Queue., très~ longue,' cy lindrique,.cou\'enc de. poils conrts d;l1lsson érenjûe Ct. terminée pa;; un flocon d~ grands poils...., '. Fe~ge du mâle écailleuse cr épinéuse..mamelles,aù nombre de huir. HAB.IT.Animaux llocturnes, viva/nt ti la manière des 'rars et sc retirantdansdesrl"ons crelfsés sou,>. térre;'sauta;lt avèc b~aucoupd~ foreeer' de 1 :itesse,àl'aije deleurs longues jaillbesde'ller Iière cr de leur C]ueue qui -leur :Sert COmt)1'; d,; balancier;. s'endorn1ant en hiver. Leur nourriture 'consistant en fruits ',. eu racines" etc. PÀTRIE. Les cont~ées centrale~ titlem. ' de l'ancien COI1: 5oSe. Esp.GERBOrSE: GÉANTE, diplls maximus (Non figurée.} Dipusmaximlls -' Blainv'.";' J)esm.' 110U\'. Diction. d'hisr. mrur. tom.. 1,., pag, CAR. ESSENT. Pelage d'l~ngris claiten dess<ls;; tête ;narquc"e d~une /ignenoire sllr chaque œil) qui, scréunit sur le chanfrein. avcc 111 ligrjeopposée;:, parties -inféricurcsb!anches; quatre doigts aux: pieds de devatîiet trpis. à ce~lxde derri~re; c DllvÎ:EN~. De la.grosseu~d'unlapinde llloyeilne tallie. D-ESCRIPT. T~re gro~se er a~rondi~; yeux grands " é.ca'néser rour-à-faidarér'\ux, très-noirs.tt à pnl pille ronde; pot1ll11en~sélargies; museau.c~nh'r,. très-gra$, avec ul1sillon n~ès~pwfond, séparant: la lèvre sllpérieureen de~x et se conrilwanrjusqu'à la cloison des narines ; oreilles ùès~rnince~;,et transparentes, peu couvertes de poiis à lemr. fàce.extériéure,. gnndes, arrondies à l'e.xtré,. miré, avec une-sorre de dii-atarionegalcment' arrondie au côté:exrerne de leur base; nez rrèsplissé; ollverturesdes narinesser,ni..lullaires, obli--, ques j placées-laiéralementet surmontées paryn: pli- prorond en Kmue de V, doilt"ies branche.s, Sont aussi biturguées,. et dont hpoinresete~mine danslesiholi de Ldèvre. Bbuche très peu. fendue; il1cisivestrès-apparentes,.iongues,~étroi.; tes er trànchànres à l'exrrémité, COlllme daris les' v.rais wilgeurs,~ et, les sllpérieures IÙY.'lllt. P9int

18 ,]\IA M MA L DG LE. de sillon longitudinal dans le milieu de leur f.-lce antérieure. Pattes de devant très - counes, munies de quatre doigts distincts, armés, d'ongles crochus et ne laissant apercevoir aucunindicè de pouce; pattes de derrière, au contraire, très.développées; cuisses très.:. fortes et très,- musculeuses; jambes très-longues, ainsi que les métatarses, qui appuient en entier SUl' le sol dans le reposj doigts au nombre de trois, dont celui du milieu est le plus long et terminé par un ongle très-fort ; l'ex~ terne beaucoup l110im gros, et l'intern'e, le plus petit et le 11lus re~11011té de tous. ( La queue du seul individuobservéétoit tronquée et mutilée; et il en restait envirollcleuxpouèes.) Poil doux, épai~ et foun~i ; anid()gue,~ celuides lapins, trèslong. 'Cou!cur générale du pelage g'rise, comme celle du surmul?t,oud'ull brullun peu plus fau,ve en dessl1s, les longs poils étant noirs à l'ex trél1~ité j parriesi!lférieures blanches; un large trait lloitwweî:sant l'œil et se réunissant sur le. [l'olit àcelui ducôté opposé jéitrén1ité du nez de la même 'couleur; moustaches longues, u:èsnoîres et formées decrins luisans;deux autres pinceaux où bouquets de soies semblables, sitllés aux cotés de!a tête, l11aisbeaucollp plu'spetits, l'unau dessus de l'œil, l'autrèen;mière; poils d~ la base de la queue longs, mais noll touffus; métatarses couverts de poils très-couns,.à peu prèscomme dans les lapins. '. ; HABlT. Un.seul individude cene espèce "observé 'à'~ohdres par M. de Blainville, dans la ménageriedu Srrand,émit extrêmc'mentfarouche et inquiet. Sa manière de marcher étoit.tqut,.à-fait ca~lparable. à celle cle~ lièvres ou de~lcanguroos. Il segrattoir avec les pattes de derrière et se léchoir avec celles de devant. On le nourrissoit de pain, de c~rottes ei:. d'antres légumes,qu'il portoir à sa bouche avec ses mains. Sesexcrémens', êtoielltnoirs etde forme alcmgée.,., PATRJE. On disoit, mais vraisemblablement à. tort, que cet. animal éroit originaire de la Nouvelle Hollande. 0ge.EsP. GERBoISE GERBO, dipus gerboa. (Encyclop. pl..73.,fig. 2.) Daman" Shaw s V~Y'lge en Barbari,e. - Mus tljgyptius" HasselqUist. -.l}1us jàculus" Linn. Sys,t; nar.édit; Gerbo ou gerboise" BuEf. Hist. nàiur. suppl. tom. 6. pl. 39 er 4o.-Jaculus orientalis" ErxIeb. Syst. anim. pag Mus saifitta" Pallas, pov.spec.glir, pag, 306. pl. 21.-Dipusgerboa" Gmel."":'Oliviel') Bull.soc. phil. n. 4o.-Jerbo" jerboa" yerbo) yerboa" yerb'ua de divers auteurs. CA H. ESSENT. Pelage d'un fauve clair en dessus " la pointe de beaucoup de poils étant noire; dessous du corps blanc, ainsi' qu'un croissant sur chaque fosse; trois doigts aux pieds de derrière" dontce/ui du milieu est le plus long. DIMENS. Longueur totale de la, tête et du piee! polie. lig. corps...'.,." " 5 Il - de la queue, avec ses' poils (pour un pouce) ' r -de la tête..." 6 '- désoreilles '... 0 ~ de l'avant bras... "91,- depuis le poignet jusqu'au bout: des ongles.... ~... ~... 7i - de lajambe (du genou au talon).." 2.,... de tout le pied (du talon au bout, des ongles) ~ :H ~...' " 2 6 DtSCRIPTo Corps ~n peu ~longé, plus )arge:en arrière qu'en avant et' bien fourni de 1011gs poils, très-doux et très-soyçux; tête fort grosse et fan large" rt ~roponion du c?rps,,mais plus élégan te queœlle de lagetboisealagraga, avec le nez plus petit et.ie'sdentsplus, coutres et plus larges; deux. incisives sup'erieuresverricales, c0qpées carrément ', et divisées dans leur longlléurpar.unerainure qui les partage aumilieu ; soies desmous,tacbes ayant jusqu'à trois poüees de longueur j' yeux grands, saillans et latéraux, écartés l'un de l'autre d~uli pouceêr'demi; iris brun) oreilles blanchârres à lab~se de,leur partie extérieure et grises dans le' reste de leur>iol?gueur ; leur intérieur,de mêmegue les côtés de la tête, d'un' ja'urie rrèsclair, mêlé de gris et de noirâtre; poils du dessus et des c<?tés du corps, cendrés dans la plus grallde partie de leurlollgueur, ensuite d'un fauve clair,, puis.' noirâtres vers leur, pointe, d'où irrésulte une teinte générale d'ün tàuve dair lavé de noi. râtre, tranchant agréablement avec le beau blarîc du' dessous du corps j de chaque côté de la 'partie prn;térieure des cuisses, le blancformallt c,omme une b~nde tran.sverse, peutra'nchéeet en, forme de croissant. Plè~S de devant très,.courts ;d'une co~leur"blailcheet ayam cil~qdoigts,aesquels le pouce ou l'intérieur est fort coun, muni d'un ongle assez 100ig et fon,arrondi au bout et canàliculéen dessousj les quatre autres dom le second est le plus grand,'é~allt longs. et ;armés d'ongles crochus, qui ont au nloins six li ~glles. Jambes dè derrière ùès-longues " ga,mies de longs poils fauvesend~horset de poils blan'cs en dedans, et sur les cuisses, j,pieds el}tière l11 imt couverts de poils ras et peu serrés, de,couleur ~risâtre ). grisftçr,e) munis de trois doigts, dont celui du milieu esrde bien peu pbs grand queles autres, armés d'onglescoutts) m:tis'assez larges et obtus; le métatarse). forl11é d'un seul os, long d'un pouce dix lignes.,. Qùe,uetrès~longue,,et n'ayantg~ère plus' de circonférence qu'une grosse plume d'oie, quadrangtilaire'ennonal'l'ondie, d'un gris plusfoncé MAMMALOGIE. eildess~ls qu'en dessous', etg"mied'unpoil ms jusqu'a soli ex.rréi11ïté, que termine une touffe aplatie de longs poils distiques, soyeux et mi partie de noir-brunerde blal1c;lesquatrepre~, miers pouces'de:cette:queue d'ungrîsassez foncé, le cinquième #'ungtis plus d~irjaw~s quoi com,11lence,le flocon, qui!l'a qu'un' pou,ée etdémî; Verge du mâle poprvue,près du gland,de deux çrochetscornés, blallcset longs d~ trois lignesj prépuce garni de'lletitespointescornées, 'dirigé~s vers lab~se de la verge (1 ~',.' ' BiBIt.. f.é gerbo.habite les lieux sablonnêux, pierreux et déserts.)l vit ell troupes; se pratique des terriers qu'il creuse avec se~ patiesde devant er avec sesdents.son naturelest inquiet) etlorsqu'il n'a pas le tem:ps de.réj9ind~e sa dem'eure,il fuit.avec ùne rapiditéexrrême,eilexécupnt une 5,uire.de sauts. très-considérables., Sa nourriture principale consisre en, bulbes'deplant~s., PATRIE. LaBatbarie, l'é'gypte,l'arabie, la Sy 'rie. Son espèce- nddépasse pas le 5OC degré de latitude septentrionale et les contrées situées e.mre le Tana'is.et le,v~iga. } loe. " Esp. GERBO'ISE ALAGTAGA, l:ulus~. (Encyclop.pL 73. 6g.1.) Mus,jaeulus".Pallas, nov. Spec. glir~ pag.275.tab.2o..:.- Cunieulus pumillo salièns"eaudâ longiss;mâ ~ S.G. Gmel. nov. Comm. Petrop.' Voyag. tab. 9. fig. 1 ',77" Mongul",Vicq.d'Azyr,. Sysr. anat. des ani tll. (1 re variété ).--Dipusalagtaga" üliv. Bull.~oc.phi!.n..so.---Dipus jaeulus" Bodd. Gmel.-Morinjalma des Calmouc!<:s.~ (1) La gerb'oisedécrite ~t: figurée l'.ar'btlù (Voyage aux JOUfCeJ du Nil, tom. V, pl. 27) paroît constituer une variété dans cette espèce, différantâes gcrbqsçommuos par son. corps plus ldince; par des oreilles plu's longues, plus arrondl~s; parla brièveté d,es ongles des quatre pieds; par la couleur moins foncée' du, pelage; par la bande Qlançhe~ncroissanides cuisses, plus'marquée ; pa: l'aplatissement du museau ; enfin, par la couleur noire des talons.' ",, Elle a'ététrouv'éedans le dése',tde Barca. 3I7.I1lag.daaga ou' alakd<1aglza' de 'quelques voya~. geurs., GAR. 'ÈSSEr,T. Pelage d'un fauve,trèr pâle Cil d~s~' su~ et blanc en dessous j museau blanc ; une raiè blanche' en croi.fsant. sur les fesses l,dtiqdoigû aux pieds de derrière')' dont. lés latéraux très~pet,its et l'imermédiaire le plus long; oreillesloll gues;, DIM.ENs.Longueur totale l,mesurée' de-, pied. l'duc. Hg. f.1u~u~i~.~~t';~iu.i!~,~ ~,~~~l:'~.l:o,r~~i.n.e.~~,6 9 - de li9,ùeue,sa?s les poils.., JO r - de la tere.. ';... ;....,..,1 lot -'-. de l'avaht-bras :.... " 1'" -dela \!Iain, y compris' les ongles." " 8f.::::-de,la,)àl\lbe.i,,... " du métafarse'" - depuis le 'taloil i!1squ''àl'iliticulation.'. du ' doigt d~ mi ' heu.. ;.. ; 1 '.' : ",.,',,, ,du doigt dulfliliet!, avectongle." ".' lof,fota. La 'fc.melle est un peu. plus,grande que,le,m,a,e... "".,:,. '.'.:", <", '>'.. :.','i ',Oc:.' D~SCRIP'J.'.'l'êté?blongue;..ll1useau avancé ~ m;1is épais,et très-obtus ; nez grand "c91l1~e.ttonqué, ~~coûleuraëchair; figuré en cœllr, 'ayçc,?es narines en'çrpissanr" sép~réespatul~e, ciqis,()ll; lèvre supérièure~ilobé~; et recouyraqt,.ay,èc"finférieilr~, l~s deim.9ui,s,o~t à,unoltil;mhi~",dix:" huit; AeulCinei~ivesàfhaquyn~âcl~~irei qua,tre 1l10lairésà la,sqpéri~ureet'troisâcellê de ~essous de chflque,côté; môùstacl}~sfoù;lées.p~r.des poilslol~gs et noirs) ye.ùx,is~ezgràp'ds;iri$'d:un brnn~jaunâtre; prnnellepre~qu~ ronpe ;oœjlles plùs lorigùesque la tête, demi-cyli~driql)ês,rou, lé~s surelles"ltiê~les,'o,blongues, ùuesou, pres:" quen'ueset transparentes, ayahtùh Jég'eç'Ciuvet jaunâtrê ; cou ~rès-c~nttj,quèue~p\ù~long~e qhe le corps, revêtue, sur plus des deu~'tjers de.~a!on. gu~ur, dé' poils courts,' ru~es etî:ares, cle. la'.1u~h~c cquleurque ceux du 'çorps;,etterm'inéepàr!un panache/orméde deux rangs de poils èt ùli':par-.. rie de noir. ~t de. blanc :c.etteder l1ière. ~o\lleur étanttermiiiale.et pénétrant en angle. dans, la ' couleu~l~oire (ce quie~t. dû à. la di're.êtionobli. quedéspoils).... '. ;. Pd~ge tr~s.douxe~fbrtlisse,d'uh fiuve-jaunâ~resur le corps)mais~ariéd'ungtis-brill1,notammenf vers li cfdupe, 'rtcausè de l'abondance de poils'pluslàng~qui:traverseùrles autres et qui am leur pointe de cette couleur jmuséau hlaùd. son extrémitéer brun endessus; dessous dllcorps. erdedans des membres blancs; côtés gris ;Je~ses marquees chacuned'une tache blanche,.étrqite, qansverse et en forme de croissant,coplme dans / le,gerbo.. Tarse èt inétatarse JOrr.longser peu. S5

19 MA M MA Lü G 1E. garnis.de.poils ;l~e~ form,cs de cinq doigts dont oreillesasset courtes; pieds de derrière à cinq les,tr~l~ li1termedlal~es sont les plus longs ~ c~lui, doigts ~ dont les trois internes ~ les plus rohustes du!l~~heu ~t, les lateraux étant reculés jusqu'a etd'égale longueur elltr'eux. moitie dl~ niletatarse. Dansle squelette, seulement trois os métatarsiel1s~ celui du milieu sou puis le bout du lliuseau jusqu'à l'ori- DIM~NS. Longueur totale" mesurée de- pied. pouc., lig, tenant les trois.' doigts principaux 'et se t~rtninant para~t.ant d'aniculations~ilp~ul,ie~ d~nt - de,la queue, mesuré,e sans les poils. r gine de la queue ",'" de la tête, mesuréedepuis le nez cell? du mllteu est la plus avancée; les méta:. jusqu'à I~ nuque..,~.,... :..., tarsiens latéraux étant fort grêles et de moitié - du bl'as, environ..." 5 moins longs..."', -de l'avantcbras.,. ~ de' la m~in>a vec les ongles...., j' HABI,T. L,'alagtaga secrellsed~stèrrie~s as$ez'p'rofonds, ma!s n'y,al;1asse pas de provisions. Il y - deja,iambe \, 6 - deiaculsse. '; ;.. " 'II passe la saison. froide dansul1 sommeilléthargique - du metatarse, '., 6';-... dudoigedumilieu,~vec)'()l1gle.,' ~'". 6 ~ après en avoir bouché toutes les issues. Sa uout.riture? ~ù'il recherche pendant la nuit ~c DESCRIPT.Plus petiœq~e la pré~éd~nt~ "e tamu..; COllSlste pnnclpale~e1lt énplan.tesoll enherbes succulentes ~~n racliles,en frui~s, eà petitsoiseaux e~. en1l1scctes.ii n'épargile pas non plus son es.pece.dans. les pays.chauds,'sa fetnelle se~u.mpins alopgéi. o~'eilles plu~,c()uçt~s_et pluslarges ;. pledsdedern.~repr()pcmionndlemèntplus wqns.) ayecl~s.d()lgts. p,l~'rùbustes~et l'ongle du. doigt du l:rpljellluqlns)bl1gque ceux des deux produit plusieurs ~ois Fanl1ée, et'il paro~c que le doigtslatéranx.q~eu~çyliljdrique, p~us ~p:lîsse..nom~re de ses pemsestassez considérable. Lors plus ~ourre proportlol~l1euem~nt ~t rernlil1ée pat. que cet animal fuir,en sautant..'sa' vitesse est si u~l~ocondont les polis ne sont pas' exaccement gr~nde~qu:~lsemb!ene pas to~cher la terrè et dlstlques.etdontla partie blanche 'apeu d'éténdue.,dèssus gnon ne peudedepasserayec unbon cheyal... S,l que~e, lui sert def'ointd'appui lorsqu'il AUl::orps d'ungris}auve sale,v~rié d~ brun; dessousbbnc';fessesmar9ùées'cornme,roi11~e aceère~ et de.'. gouvernaillmsqu'ilesc d~lis les deux espècesprécédentes'etla suiv;ùùe, lanc~.. <i~andll. n'larche,. il se.seri 'aussi:de c~ttep~rtlepour s'àppuyerette)ever le train de dernère'~ comme le font les karittutoos. d une bande transversale arquée et lunulaire,blanche;nmseau blùicà' l'extrémité et brun en 'dessus, coinme dans l'alagtaga, et non de la même.'.';'''.'':' :.' :.. :.. : :.,,:b,.,." co~leqrque )edos) comme. dans la pedte, ger- ;pa;ri{~e.~es déser~s de la Tartarie, d;ns ie~ col. boise., l~l1e~ qu,1 bordcntle T~l1aï$.' le Volga ~le Rhyinn et 1Imsçh:, Pallas lui assigne pourpa:rrie tpur : HA,B1~. Se~lblables à celles dèla ge;'ooise aiagt~ ga. le,pays q~l s'é.te~d, d'orient en ()ccidept, depuis Elle~.ec.herche les bqlbes du lyspompoj1,!ilium pompamum;..'!es c?nçre;s. ;sltuees.~ut;rel'.argul1etl'q.n~n, Jusqu au,de,serf de,crnnee ou les terres V0.lSll1es PATRIÉ. La Tanarieotientale, où ~Ileesi trèsmultipliée, dela.taurid~çhers?nès~,~t du n?rç! 'lllh1idi, et l~ Sibérie: C'est elleseulémel1t ~eplll~ le 50..degre. de.latitude.septentrionale. qll~.follnmcontre ;lu-délà.dn tic" Baïkal,~ et, Jus,qu au tropjque~ vraisemblablement dans 'la Sibérie. " 5 11 e.esp. Ç:EHBOISE BRACHYU~E,. dipus bra- hyurijs. :...', ', (Nonfigurée.) Mus j~culus~ var. B. Pallas, 14QV..Spec. qua4r. e glir. ordin.pâg,l97."-pipus.jaculus me,dlus~ magnit(ldine ral~i~ Pennant, Quadr. pag'/4.2.9,- Pipus brqchyurus ~.. Blainv. -,-,DeS,LD~}lOUV.Oict.d'Hist. na,t. ].e. édit. tqm. 13. pag.. n6~ CAR. 'ES$ENT.PelagefailVfip(lle~varié de brun.endessuf~'hlance.ndessous ;un croissant Manc s,ur chaque fesse j rizuseau blanc 2r.l'extrémite, ct.' brun en desiusj q~eue et membres asset ép~isj 512~.Esp. PETITE GERBOISE. 1ipus mimlius. (Non fi~urée.) Dipus jaculus ~.xar. 'mindr PalIas.'nov: Spec. quad~..eglir.ordin.pàg, 1.96~ --.DlpUS 'jaculus ivanerasp;bodd.' Eletich. anim. pa~ ~ Petite gerbaise~ dipus ininutlfs~~l!l~lw. --:-J)esl11.nouv..Oicr~, d'hist. nat. tom. 13.pag. l].7. ' ~, CAR. ~SSENT' PelaÛ ~'Utlgris;j~ulùJt~ept1I~~j1arië'..deb~UI~, e~ dessus~ blanc en d~ssous~pinsi que les extremlt,es et,une bande transverse eneroissant sur ch~que fesse ~.museau.~~,la couleur du dos ;) cinq ~Olgts,a~x. puds de demere J'les onglts destroij A mtermedwfcs de meme 'onglleur~,, il D1UE~S. to~gl1êur totale' du c6rp~ ~. me-' pied. pouc. lig.!. s,ur~ ~epllls le bout du museau Jusqu'à'.'. '.' 101'lgme dela queue n 4 ; :-"'" de la queu~, mesurée sans lès poils ,. l _. de la tête..... ; -de l'avant-bl';\s : 7 -:- Mla 'Pain, Y,compris les ongles., 4';- - deliljambe," ~... " s' - du métatarse '. : ' l 2~ - du doigt du milieu ~'.. ;......"," si Nota. Cette esp~ce 'est.en général six fois plus pe,tlte que. celle de la gerhozse alagtag<t, et sa tadle ne surpasse pas cell~ du. mulol.(i). çettegr~ndeur est co~stant~> car le~ ~ivers individusqu~pallas a disséqllesayol~nt les epjphys~s des. os consolidées. BESCRIPT,: Extrémités plus. longues.proportion'". nèllel11entqu~dans la gei'boisê'brachyure ; [or- ' mes assez. généralemellcsemblablesà celles de l'fllagtaga ; qu,eue longue ~ terminéeparun floc011 de poils distiques, dont la partie blanche aliter.;. minale est Jsse'z étendue. Dessus du' c()~ps d'un gris-jaul1itrè pàle', mêlé débruil~'principalement surlacroupe ; dessolls d'lll1 beau blanc ~ainsi que les extrémités; une bandeblahche transver~.sale~. légèrement' contournée. en 'crolss,ânt, sur chaque fesse; 11'1usea~ de lamême couleur que les parties 'supérieures du corps "au lieu d'être blanc. à l'e,xtrémitéet brun'en dessijs~ col1fme, dans Jèsgerboisesalagtagaet btaëhyllre.'da!ls quelques suje"ts, un trait blanc: surie front ~et <<lal1sd'a_litres~ unegrande.tachelloire sur l'épigastre. N?ta. Pallas dit qu'il' n'<l. trôuyéque trois.molalre~ de'chaq!le' côté de la,mâchoire supe~ riet~re dans ceti:eespèce~; M.Fréd. Cuvier présume que la,quatrième dent n'existoitpas.parce qu'elle étoit déjà tombée. PArR~'E. tes.envi~qns de'la tper Caspienné, dans les r,égions où habite la ger,boise alagtaga:, et sur Je~ par~iesinférieures du Rhy,?nec du Volga, ou elle se rrouve avec la:gerbolse brachyure. LXXXVÙ e GENRÉ~ <;7ERJ3ILiE.~gerbill~.r. Desm. fréd. G~r,. Rafin. Merione;;,Illiger. ; ( 1) Il Ya:'quelques,différences dansles,pro}>prtio~sdes. os de ci;t animal>' comparés à CèUK des deux espèces pré,cédelltes, et l'uné 'des plus remarquables consjsteeti c.e que l'os d~ la.cuisse <t proportionnellement un peu,plus delong\lellrque dans l)lagtaga; m~i.s i\n~est pas plus long que le tibia> commènous 1',lYons r dit à tort dans l'artide' gerboise du nouveau Vlctionnaire' d'histoire 1 n,alurelle..,..,,m AMMAtbG lé. Mus ~Pallas ~ Pelllia. 11t.: Ss 2. 3J9 Dipus ~ Gniel.Bodd. Schreb. OHv. Geoff. Sciurus) Erxleb. ' CAR:\CT. Formule d,enraire: incïs. :~ cano 0c::::. 0. "':1 0-0' molaires ~=~ 16(1). Mb/aires'semblablesauxdeux hl~~hoi~'es ;ia première étanrlaplus grande et a trois' wberculesqui la partagent à peuprès'égalémemdans sa longu,eur;.la seconde n'en, ayant 'que,deux et!arroisième, qui estla plus petite, Il'enayah~ quun , 1'ête' àloligée; pommettelpeu 'reilflees Oteilles'fuédiocremëùt i6ng~es~' atrôll:diesi l'exttémité:' :.. ; '....~ied~.antériet!r~~ourts,à q6a,tredoigtsçng~i.' cules~avec unrudllnent de. pouce ;le~pofléri~!lrs longs. ou, très-longs ~ t~rlùinés p<l.r. cinq doigts ongu.lcules~ayant chacun sonos métatarsien particulier.. "".', Q~~ue)oJgue,couverte.de pol)s... i.' '.' HABIT.~Elles. vivent. dalis, des '. trous'qu'eiies~e creusent. eu terre et sautent,avec force èomme.les g~rboises: Ulie ~spèceh yberne. PATRIE. Les c(>l1tréesmoyennèset, cllal1d~.s.de.. l'ancien.cont,inent~ teije~que. Q:-:gyptéet la ;Perse, et les p:!.tties septeimioîlalesdu' nou~ veau (ll. ~ * Geibilles a jalnbespostérieur~s lnédiijèrement4loltgées j'corpsass!t épais. 51 ;e. Esp. GEltBlLLE.DlJ,TA.MARIsc,gerbillus ta(jlaricil}/is. ( Encyclop. pi.73..fig. 5,sous le not11degerj h,oise.. à.qll;èuf,an/lelée.)mustalnar,icinus~'.:p,al:-. las, 'llov.quadr; e glir.:ord.pag.; l+'p1.,}9' ~,Sciurus.tamariânus~ Erxl~b;."pipustam~ricinus~{;mel.~Sch,reb. taq,]. p...,.,.,., Nyo~us tamaricif1us'~ Desm.l1ouv. Diçtioll.d'Hist.,1lat. Ire. édit.tab!. méthod. ~ Gerbillùs~, Ejusd. 2 e. édi,t..~..., CAR. E'SSENr: P~ldg~ etungtis-ialj;;j.tre~ndéssu.r.~!jla~f1c e~ dessous,'queue, àpeup~ès.fle la10ngueur (1). On n'a encpre pu~xaminc?r_ie système' dentaire, que d'un!=l seule. esp~çe.,lagerbille d'egyzite., (~);Ç~ genre, d'al;)ord formé de,trois ou9u.atte rqn o gel/l's, s'est augmenté d'un nombre assez g~andd~espèces:qui ont été découvertes en AmériqueparM. Ra~ finesql/e~smajtl...

20 du corps J marquée d'anneaux alternativement gris et bruns. ))JMENS.. Longueur totale de latête et pied. pout. Jill' du corps., '... " '6 6 - de la qllelle (sans les poils).",5,1 - de la même partie (avecle~ poils)~." 5 7,"""'de latêtè, mesurée depuis le bout du mqseau jusqu'à la nuque... ;...,., des oreilles.' '" ~ dubtas ;... " --' d'é l'avant-bras " ~delamain (depuis le poignet jusqu'au bout des ongles) '... --,de lit.cuisse '~.... de la jambe... : '. ;-""'. du pied... ~.'...,. " l' 71 8; lit DESC'Ri!'T. Tête,obloilgue, se terminant par un museau àrrondiet convexe; un repli membraneu'f'recouv,ralltlesnarines, dont.la, cloison prése!1te un perit, ~nf()llcel~lent déll.ué de P9ils ; de loi,lguessoies'blanches, for~ant des,. moustadies de, chaquecô~édu inuseau; E'\ce exlérie~re des (lent's inçisives jaune; celles, d'en ~haur marquées par ul1sillori ~ et légèreméntcrénelée~.lieur extrémité, celles d'en bas obtuses ; yèux gr;ll1ds et bruns,donnant ~ l'ànimal une physio-. noniie vive etanimée ;' bords des paupières d'un bruii clair etdéga,rnisde cils ;ot~iues p~esque,nue$) gtandes,ovales et,bord~es'd\jne,sorte de duvetbr~n,a"ecun plitrànsversalet.peu.relevé à l'~ntréeâllcq\lduit auditif; cou très-çourt ;Je corps ayant àreu près les mêmes proportions que celui dulérot.:.... ' Jambes fortes, les postérieures étant pliis 1011 gues que les antérieures,mais néanmoins proporticinnellemèntpluscourtesdans cerre espèce ql1edans toutes les autres. Pouce des pieds de derri~re moins longque \ le doigt extérieur ; lotis les. doigts nilset ridés cndessus ;êârpè ddeux callosités, et l11étacarp'e à.l'rois: Queue à peu prè~ çylindrique, emièrem~nt coüverte de poils, ceux de l'extrémité étant les, plus longs et forenant une touffe brune '; un long éspacesous le ventre, recouvert d'un poil ras et très-épais. ' ' 5 5 Poil duèotps' plus dense que celuidu rat, ~'t plus rude que celuide l'écüreuil,touffu et ayant plus dehuidignes de lqng'sùr' le dos; duvet de coul,eur plolljbée et caché parle poil, appliqué sur la. peau; Panies supérieures entièren:tent grisjaunatré ; flancs' présel1tant' unènuance 'moins foncée, mais'déve'nal1t brune 'vers la' croupe; tour <lu nez et des_ yeux bl;inchâtre; une tache.de la même teinte au-dessus de l'œilet.derrière MA M MAL OG 1E; les ordl1es; c&tés de la tête etducou d'ùl1ccll; dré-blanchâtre. Tour de la bouche et dessous dlt corps entièreillelltblancs,ainsi que Ie plan inférieur de la queue, dont le dessus est marqné de quelques ail1leaux,alternativement gris d,air et bruns. '; HABIT. Il fréquente 'lescantons qui' abondent en tamarisc et el) plal1xessalées, tehesque la salicorne, l'atriplex maritime,la soude,etc.; dont il fait sà principalè nourriture: Chaque individu: se creuse sous les racines' des arbres un terrie. très-profond et d deux galeries. Il ne quitte sa retraite que la nuit. PATIUE. Les c&tes méridionales et désertes de la< mercaspiennè. Pallas, présume qu'il vie égale-, ment dans les cohü'ées chaudes de r Asie. ' S14e Esp. GERBILLE DE L,A TORRIDE" gerbillus, meridianus...,,.. (Encyélop.pl. 73. Hg. 4. ) Mus longipes J)' Pallas, nov.spec: quadr. e glir~ordin.'pag'3"4. pl. 1 SB. -Dipusmeridia~us"Gri1el.-Sihr,!b~ tab."51' - Mus meri4ianus" Pallas, Iun.,,~ pag ~ Le jird" Vicq-d'Azy.r,Syst; anat._ desanim.roln~ 2. pag.4i", CAR. ESSENT. Pelage 'd'un Jauve' grisâtteen dès;.. sus;ql(eue' à peu près delalongu'eurduwrpsj.d'un fauve-gri$âtre '" uniforme.;.' ventre. d'un blanc pur-" aile,' une ligne moyenne, d}un roux-br!inj: membres. blancs.', D'IMENS. Longueur totare, rnèsupfe a'e- (lied poue., lig,. puis le, boutdun~zjusqll'à l'origine de la queue.. ::.'.... ~.. ~ '~: ' '".. :, de la 'queue, sans lespoil's... >. - f. 1...;.. de, la. qlême 'partie,' avec les po:'d;id~ê~~ :'.:::':;.'. :: '. :::: ::: ~» 'i -des oreilles ,..,...."dei:avallt-oras. i ; J) - de la main} l'ongle' du grand doigt 0: co~r~er;j~;~b~:::::::::::::::.:::., _1 4f..c:.... d~1 pied, depuis le talon jù~qij'alj '3 bout des ongles.,... ' i. -Ail. poil,.su~ le dos... "..._ 5 DE~(jRÎpT.Corps assez épais posté~ieun,ml~n~';- 'tête oblongue;,n~useau 'assez avancé; oreilles. grandes, ovales, pubescentes; moustaches trèslongues; incisives, jau~les, les supérieures.é.tallt lllarqùéesd'tm sill()ll IOng.tudin~1. Cuisse~ gr,o~ ses, cha;~~uês ;. pi.eds alongés, grands et pro,pres à saurer. 'Pelage endessusd'un fauve~alemêlé' degri,s',~t en,ciessous d:un be,ilu blanc; quel.)e/ forte, cylindrique,couverte de poils,' surtout a l't:xtrémîté) où ils forment un flocon; pills courte 1 1 Ra6nesql1e: Sl11alrz? PréCIS,des deçquvertes. s,o" mio!ogiqües, pag. 14. ' CAR. ESSENT. Pelagejaurrâtre en,dejsus "blancen dessous;, oreilles très-èourtes;~ueue presqu'ent,ièl\famm AL OH 'IE~' que cellc dù tâlnaricili; de la couleur du dos, et ne présentant ni anneaux, ni taches plus ou moins colorés : une ligne longitudinale d'ull roux'.bèùll sous,le ventre. HABIT. Il se creuse des terricrset vit de noix de pterococcus aphyllus J de graines d'ast,raga-, les, etc. l " ' PATllIE. 'Les -dése~tssabi6i1netix ci bl'ùlan~ qui, àvoisi!lentla. mer'caspienne, et qui s~~tsitués entl'elevolga et rural..,. S'ISe. Esp. GEHBILLEDEL'INDE, gerhulus in- ',dicus.', ' '.' '.'.,(EntYd.pl. suppl. 1 cfig"4/} YÙI/u~" ThOl'h. Hardwicke, Trans., soc. Lil~n. t()m. 8.'. pag. ' ~Nouv.Bultsoc. philo'ln,n: 3S.pag. H'I. plol. fig. 1"..... "..' GAR;ES~E.Nt, Pelage niarr'o!len dessus, etpatsemj de petites tach,es brunes disposées.en lignes longi,tl/dinales,,~ blancendesso~s;.qùeue.un peu plus long/ie queleéorps" brune èttermirié~parunjloc?1l de poils bruns.. ".' ".. '...,'... ',..'.,. ', DIMENS.!;.onguèurtotale du corps, ~e~ pied. polit. lig, suré'dèpuisle.bo~t dl! '.museau JUS~ qu'à l'origine de b queue.. /..., de la quelle...,: ;, 7 DESCRIPT. De Ia,grossel1r,du rat domestiqu~, rnài~ ay~n.cla.tête plus large à pr6p.ortionde son' c~rps, OreiJles làrges,ro~~ies, droite.s,et presq~e 'J'lues ; ilez très-rond) gamlde moustaches; 'ma-,dl0ire supérieure d'un de;ni",pouè~pluslol1gue,que 1'i'llférieure ;incisivesinférie;u;es ayant d.e double de longueur, que :les superieures,. n,ms ces de'rnières éranrplus largéser part<lgéés p~r un sillon longitudinal;, yeux,grands et d:un l~oir' brillan!~jal11bes d'inégale longuéur, celles de ~eyal:tp.l?s, 50urtesque.sell~~,de, ~e~~i~re,.qui l;mr' clllq doigts, dont.les frol~~u 'InIIrell. sont dedx fois,pluslongsque ce~x des p'eds~e devant ; 'doigc',extérieur ayal.1~ lanl0iti~, qe Ialongueur, des alllreset l'interne leplus'coun deroll.s;oll -gles blancs, de médiocre longueur et.en. forme' d'alêne. Pelage d un. brun-rci~ge',mélal1gé àl~ partie supérieu~e dll ;corps d.e petiees, t~che.s d'un brull obscur', dlspr.0sees ell,.1i&ne~ }onguudll1al,es. Tète deé~uleur blonde, partlcull(;rement autour. 'des yel;x,endescéndarit su~ les)oues;, I~s au~res panies bl<);ncl~es. Q.ueue cyllnd~l'tue,.leg~rem~~1t 'velue, mais terminéeparunplncéaude polis. longs el: doux, d'un brunodscur..' HABIT. Ellese nourritq'orgè. de blé " et fon:ne 1 des magasirls considérablesd~ ces,différells grams '1< '* Gerbilles à pattes postérieures excessivement longues. p6 e Esp. GERnlLLED'ÉdY'p'f.E >gerbil(us~gyp- tius. (Nonfiglirée dans l'encycl. ) D;pusger}U/us~ oliy. RulLde lasoc, philom ;0:...; Ejusd. Noyàgedans l'empireorrom. tom. ;: pag.'15 7. pl.' fig; ABC.'-,-ll1us longipes.? Linli.-,-..lJipu,spytamidl/m~Geoffr.,.... "... CAR~ÈSS LNT.J;Jessus '~ûcorps d'lin ja~ne 'c/dît;,.dessous d'un blanc RU'r; 'tj.ueu'eun petirlus longue, que le' corps ~'brùne et term,inéepar des poilsasse~ longs... ',..,.., " DIM~NS. Tame~'uné SOllris; ;jambes poslerieurès au - 'ITIoins aussilqngues:ue Ie:corps..'):'!" 'DESCRIPT.Tète conî~ue~c:poiî1tue;6reillè~bva 'les,. médi6crés' ;'l11q?staches Iongues;~cou,fol't fourc;pélage:très;doux ;d'nnjauv,~ ou d'un ja,une clà.irendessu(ét blallcen dessous~queljec()ii-.'verte en dessus de petits poils bruns ex; terminée pardesp6ilsaloll~és '(1 J.,_.. 311J\t, dans des têl'l'iers ~padeux qu'elkhabite LeUe, coupe le grail) prè'&de la racine" et el11eorte:j.~lls~ l'épi tout~ntier.,ellc nct()u~he à ses pt.ovis~ons" que. lorsque les moissons som faites et que les champs neluieti fournissent plus. PATRIE. L'Indostan,cmrc' Benarès~~A\ldwan. ',< HABIT. Elle vit dans des terriets..patrie~ Lesenvirons:dd' Mehwiliset ;des pyi'a-/ mides, en Egypte. ' 5i 7e:Esp. GERBILLKDU GAN.~DA';gèrbîllus canadensis.., (~ncyfl. rf,supp!:i i t fig..j.).l1us'cdna1elz-:! sis",pen~~nt.? 7Di;JU~ca1Zadens~s",:P'4v.;es, Trans.of.'Linn. society) tom. 4. pag fig..;. -.Cdl~C(~iqliérbo"pliaw,.Gen,. ~()~LYO\:I:.J. parr. J. pàg. J 9 ~ ; pi. i 6,1 '.-:; G,e;rb~l?~sl?a~œsu> (1)'Le, dipuspyrdmidum'de M. Geoftroy,qu~'nous avons vu dans la collection 'du Mqseum q'hiscoire Ill1turelIe, est long dé q!latre pouces, pa queueesr 1;onde et couverte d'écailles, comme celle des rats, et présente de longs poils, mais en petit I~ombre à. ~?ll ~xtrél~lité. Son pelage est en dessus foussalre et ",me'de bnm>: et d'un blanc,sale en dessous.:.

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

Nain de couleurs (NC)

Nain de couleurs (NC) Nain de couleurs (NC) Race naine de couleurs diverses Poids minimum 1,1 kg Poids idéal 1,25-1,4 kg Poids maximum 1,5 kg Hérédité nette Hérédité divisée : Gris fer, hotot, martre Pays d origine Angleterre

Plus en détail

VALLHUND SUEDOIS, SPITZ DES VISIGOTHS (Västgötaspets)

VALLHUND SUEDOIS, SPITZ DES VISIGOTHS (Västgötaspets) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 27.05.2014 / FR Standard FCI N 14 VALLHUND SUEDOIS, SPITZ DES VISIGOTHS (Västgötaspets)

Plus en détail

Standard FCI N 301/22.01.1999/ F. CHIEN D EAU AMERICAIN (American Water Spaniel)

Standard FCI N 301/22.01.1999/ F. CHIEN D EAU AMERICAIN (American Water Spaniel) Standard FCI N 301/22.01.1999/ F CHIEN D EAU AMERICAIN (American Water Spaniel) TRADUCTION : Prof. R. Triquet. 2 ORIGINE : U.S.A. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 14.02.1995. UTILISATION

Plus en détail

Un chat pas si méchant!

Un chat pas si méchant! Fiche 1 Un chat pas si méchant! 1 Un chat pas si méchant! (sur l air de Il était un petit navire) Monsieur le chat vient à la ferme, Monsieur le chat vient à la ferme. Qui répond : «Ch, ch, ch» quand on

Plus en détail

Liste des enfants. Je visite avec ma classe

Liste des enfants. Je visite avec ma classe A chaque arrêt : on observe l'animal et son environnement, l'adulte lit le panneau en expliquant les mots difficiles, puis ensemble on essaie de répondre aux questions (une seule au choix par animal pour

Plus en détail

Standard officiel enregistré à la FCI n 144 / 05.06.1993 / F. BOXER (Deutscher Boxer)

Standard officiel enregistré à la FCI n 144 / 05.06.1993 / F. BOXER (Deutscher Boxer) Standard du Boxer Standard officiel enregistré à la FCI n 144 / 05.06.1993 / F. BOXER (Deutscher Boxer) Traduction Monique PRAS en collaboration avec R. triquet et J. M. Paschoud Pays d'origine Allemagne

Plus en détail

SPITZ ALLEMANDS, Y COMPRIS KEESHOND ET POMERANIEN

SPITZ ALLEMANDS, Y COMPRIS KEESHOND ET POMERANIEN FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 25.01.2013 / FR Standard-FCI N 97 SPITZ ALLEMANDS, Y COMPRIS KEESHOND ET POMERANIEN (Deutsche

Plus en détail

TERRIER BRESILIEN. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 06.09.

TERRIER BRESILIEN. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 06.09. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 06.09.2013 / FR Standard-FCI N 341 TERRIER BRESILIEN (Terrier Brasileiro) Cette illustration

Plus en détail

TERRIER AUSTRALIEN. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 06.12.

TERRIER AUSTRALIEN. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 06.12. 06.12.2012 / FR Standard-FCI N 8 FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) TERRIER AUSTRALIEN (Australian Terrier) Cette illustration

Plus en détail

les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil le sourcil l'oreille les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil

les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil le sourcil l'oreille les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil Le corps humain Identifier un Intrus Retrouve dans chaque colonne, le mot "intrus". Liste 1 Liste 2 Liste 3 l'oeil le sourcil la cheville la jambe la cuisse l'orteil le bras les doigts les ongles le coude

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Association Terroir et Nature en Yvelines

Association Terroir et Nature en Yvelines Association Terroir et Nature en Yvelines Hors Série Le bulletin des adhérents Les Batraciens ou Amphibiens sont des vertébrés tétrapodes (4 membres) à la peau nue (absence d écailles, de poils ou de plumes

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec Faucon-Éduc/Falcon-Ed C. P. 81, Ste-Anne-de-Bellevue, QC H9X 3L4 Tél : (450) 458-1333, Télec : (450) 458-7262 info@faucon.biz CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC Qu est-ce qu une clé d

Plus en détail

20.01.1998 / FR. Standard FCI N 246. (Cesky Terrier)

20.01.1998 / FR. Standard FCI N 246. (Cesky Terrier) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 20.01.1998 / FR Standard FCI N 246 TERRIER TCHEQUE (Cesky Terrier) Cette illustration ne

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 18.04.1997 / FR.

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 18.04.1997 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 18.04.1997 / FR Standard FCI N 30 PORCELAINE Cette illustration ne représente pas forcément

Plus en détail

Les rongeurs. Septembre 2006

Les rongeurs. Septembre 2006 Les rongeurs 14 Septembre 2006 Trous dans la pelouse, taupinières, légumes ou arbres rongés sont autant de signes de la présence d un ou plusieurs petits mammifères indésirables. Mais qui sont-ils? Taupes,

Plus en détail

Domino des contes. Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux -

Domino des contes. Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux - Domino des contes Le Petit Chaperon Rouge Pierre et le Loup Les Trois Petits Cochons Le Petit Poucet Le Loup et les Sept Chevreaux - Objectif : - E.C. d associer un texte court à l image qui y correspond

Plus en détail

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Silvia Zumbach Feb 2011 Photos: Kurt Grossenbacher Signes distinctifs de la grenouille rousse - Silhouette massive - Peau lisse - Pattes plutôt

Plus en détail

On l'appelle le Grand Panda ou Panda Géant. Panda veut dire "grand-ours-chat" en chinois.

On l'appelle le Grand Panda ou Panda Géant. Panda veut dire grand-ours-chat en chinois. Le thème du panda Au retour des vacances de la Toussaint, nous avons travaillé autour du thème du panda. Pour commencer, nous nous sommes posé beaucoup de questions sur le panda et son mode de vie. Nous

Plus en détail

DALMATIEN (Dalmatinski pas)

DALMATIEN (Dalmatinski pas) Standard F.C.I. N 153 / 17.11.2011 / F DALMATIEN (Dalmatinski pas) TRADUCTION : Jennifer Mulholland / Version originale : (EN). ORIGINE: Croatie. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD OFFICIEL EN VIGUEUR: 13.10.2010.

Plus en détail

BEAGLE. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 15.06.

BEAGLE. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 15.06. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 15.06.2012 / FR Standard-FCI N 161 BEAGLE M.Davidson, illustr. NKU Picture Library Cette

Plus en détail

(Podenco Ibicenco) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 04.02.

(Podenco Ibicenco) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 04.02. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 04.02.2000 / FR Standard FCI N 89 PODENCO D IBIZA (Podenco Ibicenco) 2 TRADUCTION : Mise

Plus en détail

Le visage. Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique.

Le visage. Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique. Le visage Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique. Travail par groupes de deux élèves placés face à face. Chaque enfant

Plus en détail

Séquence : Les dents!

Séquence : Les dents! Séquence : Les dents Domaine : Sciences expérimentales Sous domaine : Le fonctionnement du corps humain Nombre de séances : 5 Compétences visées : Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer,

Plus en détail

Jacques FEUGUEUR Université de La Rochelle Création de site web - DAEU Info 2007/2008 - CREER UN SITE -

Jacques FEUGUEUR Université de La Rochelle Création de site web - DAEU Info 2007/2008 - CREER UN SITE - - CREER UN SITE - Table des matières 1.ORGANISER ET ORDONNER LES FICHIERS DU SITES...2 2.ARTICULATION DU SITE...2 3.DEFINIR UN SITE...3 4.QUELQUES CONSEILS...3 5.CREER UNE PAGE...4 6.RELIER LES PAGES PAR

Plus en détail

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla)

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla) Standard F.C.I. N 57 / 13.09.2000 / F BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla) TRADUCTION : Dr. J-M. Paschoud et Prof.RTriquet. ORIGINE : Hongrie. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

Siège social : Les Couestes 83390 CUERS France Téléphone : 04 94 13 84 10 Fax : 04 94 48 60 77

Siège social : Les Couestes 83390 CUERS France Téléphone : 04 94 13 84 10 Fax : 04 94 48 60 77 Siège social : Les Couestes 83390 CUERS France Téléphone : 04 94 13 84 10 Fax : 04 94 48 60 77 C.C.T.F. Affilié à la Société centrale canine, reconnue d utilité publique Agréé par le Ministère de l Agriculture

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION SITUATION Le Dollar spot reste très actif pour cette rentrée! L incidence du Dollar spot ne semble pas avoir ralenti, les intendants et gestionnaires sont confrontés à des attaques répétées sur toutes

Plus en détail

Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme

Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme Cétaki? Jeu sur les parties du corps des animaux de la ferme Contenu de l outil : Pour les animaux suivants : poule, âne, chèvre, oie, lapin, canard de barbarie et cochon, 2 exemplaires de trois parties

Plus en détail

Présentation de texte adaptée

Présentation de texte adaptée Présentation de texte adaptée pour éviter les «inventions» dues à une lecture globale mal utilisée Titre : Approche adaptée d un texte pour un enfant qui ne fait appel qu à la méthode globale pour lire

Plus en détail

PULI. TRADUCTION : Dr.J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 06.04.2000.

PULI. TRADUCTION : Dr.J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 06.04.2000. Standard F.C.I. N 55 / 13.09.2000 / F PULI TRADUCTION : Dr.J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Hongrie. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 06.04.2000. UTILISATION : Bouvier.

Plus en détail

Standard commun de l'agapornis lilianae

Standard commun de l'agapornis lilianae Standard commun de l'agapornis lilianae Établis par les comités techniques de : ANBvV, AOB, BVA, KBOF, ONZE PARKIETEN, Parkietenspeciaalclub ANBvV, PSC, Psittacula Pays-Bas, NBvV, yc MUTAVI 2002-2011 Ce

Plus en détail

ALBUM PHOTOS CŒUR SUR SOCLE «CAMPAGNE»

ALBUM PHOTOS CŒUR SUR SOCLE «CAMPAGNE» 37, rue des Chevalleries 37230 Fondettes www.placedesloisirs.com 02 47 53 65 20 ALBUM PHOTOS CŒUR SUR SOCLE «CAMPAGNE» Matériel : Kit R2je «cœur» Porcelaine froide teintée en corail, jaune, vert tendre,

Plus en détail

03.09.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332

03.09.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332 03.09.1999 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 332 CHIEN LOUP TCHECOSLOVAQUE (Ceskoslovenský Vlciak) TRADUCTION

Plus en détail

Table de description Prim Holstein

Table de description Prim Holstein Table de description Prim Holstein Photo : A. Meekma PRIM HOLSTEIN FRANCE Le Montsoreau 49480 Saint Sylvain d Anjou Tel : 02 41 37 66 66 Fax : 02 41 43 23 96 www.primholstein.com email : upra@primholstein.com

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Guide d observation simplifié pour accompagner une promenade sur la voie polyvalente du Complexe environnemental de Saint-Michel Ce guide a été créé

Plus en détail

PARULINES DE L OUTAOUAIS, adultes au printemps

PARULINES DE L OUTAOUAIS, adultes au printemps PARULINES DE L OUTAOUAIS, adultes au printemps A. Espèces communes Vous devriez apprendre ces espèces et leurs chants en premier. Certaines espèces ont plusieurs chants. La seule méthode pour en venir

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar)

LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 240 / 13.09.2000 / F LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar) 2 TRADUCTION: Dr.J.-M.

Plus en détail

Le hérisson Fiche n 1

Le hérisson Fiche n 1 Source : Hachette Son corps Le hérisson Fiche n 1 La tête du hérisson et ses pattes sont couvertes de poils. Le hérisson a un museau pointu et une petite queue. Le dos et les côtés sont couverts de piquants.

Plus en détail

STANDARD (SD) La condition NON (= non conforme) est attribuée exclusivement si : - l'animal mesure moins de 120 cm au sacrum

STANDARD (SD) La condition NON (= non conforme) est attribuée exclusivement si : - l'animal mesure moins de 120 cm au sacrum La table de pointage Elle sert à décrire les animaux de façon méthodique selon des normes définies par l Organisme de Sélection en vue de l indexation des reproducteurs (mâles et femelles). STANDARD (SD)

Plus en détail

DOGUE DE BORDEAUX. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 23.01.

DOGUE DE BORDEAUX. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 23.01. 23.01.2009 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 116 DOGUE DE BORDEAUX Ces illustrations ne représentent pas

Plus en détail

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla)

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla) 13.09.2000 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 57 BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar

Plus en détail

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie

Découverte du monde en cycle 2. Étudier un espace lointain : l Australie Découverte du monde en cycle 2 Étudier un espace lointain : l Australie Etude d un espace lointain : l Australie (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle

Plus en détail

(Grosser Schweizer Sennenhund)

(Grosser Schweizer Sennenhund) 05.05.2003 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 58 GRAND BOUVIER SUISSE (Grosser Schweizer Sennenhund) Cette

Plus en détail

Standard FCI N 248 / 09/08/1999. CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound)

Standard FCI N 248 / 09/08/1999. CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound) Standard FCI N 248 / 09/08/1999 / F CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud. ORIGINE : Malte. PATRONAGE : Grande Bretagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR

Plus en détail

CONSEILS DE TOILETTAGE

CONSEILS DE TOILETTAGE CONSEILS DE TOILETTAGE Ce reportage est réservé aux nouveaux acquéreurs de Yorkshire, afin de les aider au quotidien pour l entretien de la fourrure de leur compagnon. Vous avez choisi un Yorkshire comme

Plus en détail

#6 Oiseaux champêtres ou fores4ers

#6 Oiseaux champêtres ou fores4ers Pic chevelu (Picoides villosus) Pic chevelu juvénile Les pics sont des oiseaux qui possèdent de bonnes pa;es munies de grosses griffes et d une queue courte composée de plumes solides. Ces caractères leur

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

09.01.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 212

09.01.1999 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 212 FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 09.01.1999 / FR Standard FCI N 212 SAMOYEDE (Samoiedskaïa Sabaka) Cette illustration ne

Plus en détail

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques Nos mondes imaginaires Mon personnage : mes caractéristiques physiques Objectifs : Tu vas apprendre à parler des caractéristiques physiques pour décrire le physique de ton personnage du monde imaginaire

Plus en détail

LA FICHE DE TOILETTAGE DU CANICHE EN MOUTON

LA FICHE DE TOILETTAGE DU CANICHE EN MOUTON LA FICHE DE TOILETTAGE DU CANICHE EN MOUTON Le caniche en Mouton, c est probablement la toilette la plus demandée* en clientèle (même si souvent cette toilette porte d autres noms), c est pourquoi nous

Plus en détail

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN.

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN. NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) PAR A. FAIN. Au cours d'une mission scientifique effectuée au Cameroun en 1971, Mr PUYLAERT, attaché au Musée

Plus en détail

Sarcelle d été. Anas querquedula

Sarcelle d été. Anas querquedula Sarcelle d été Anas querquedula Neil Fifer Sarcelles d été Hong Kong. R.P de Chine Principaux caractères spécifiques La sarcelle d été est un canard de petite taille, un peu plus massif que la sarcelle

Plus en détail

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s Les thrips sont des insectes de petite taille (1 à 2 mm), allongés et qui possèdent des ailes étroites bordées de longs cils caractéristiques. Les dégâts majeurs résultent de l alimentation des adultes

Plus en détail

Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes.

Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes. Bonjour! Je suis collombine, votre guide. Mes ancêtres, les ours des cavernes et moi-même avons habité pendant des millénaires dans ces montagnes. Je vivais à la préhistoire, à l époque de la dernière

Plus en détail

Dossier pédagogique. préparé par Carine Vogel et Jean-Steve Meia

Dossier pédagogique. préparé par Carine Vogel et Jean-Steve Meia Dossier pédagogique préparé par Carine Vogel et Jean-Steve Meia 02.07.2011 08.01.2012 Taupe & Co 1 Sommaire 1. L expo en 5 points 2. Pour s orienter dans l exposition : plan de l exposition 3. La galerie

Plus en détail

BERGER DU CAUCASE. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 24.06.

BERGER DU CAUCASE. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 24.06. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 24.06.2011 / FR Standard-FCI N 328 BERGER DU CAUCASE (Kavkazkaïa Ovtcharka) Cette illustration

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr

Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr Photographie tirée de l article «Deux pandas géants sèment le trouble en Belgique», http://www.huffingtonpost.fr Le sais-tu? Le panda a un sixième doigt! Il lui sert à saisir les brindilles de bambou,

Plus en détail

Micromammifère de Suisse Liste

Micromammifère de Suisse Liste Micromammifère de Suisse Liste Noms français Insectivores Talpidés Taupe Musaraignes Musaraigne carrelet Musaraigne couronnée Musaraigne pygmée Musaraigne aquatique Crossope de Miller Musaraigne musette

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Standard FCI N 145 / 20.09.2002 / F CHIEN DE LEONBERG. (Leonberger)

Standard FCI N 145 / 20.09.2002 / F CHIEN DE LEONBERG. (Leonberger) Standard FCI N 145 / 20.09.2002 / F CHIEN DE LEONBERG (Leonberger) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 04.01.1996.

Plus en détail

CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar)

CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar) Standard F.C.I. N 98 / 08.06.2001 / F CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE

Plus en détail

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D.

Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D. Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D.VSS Tél. 078 638 44 75 FAITES APPEL A DES PROFESSIONNELS : Optez pour

Plus en détail

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE.

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. - 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. On trouvera principalement dans cette note, comme dans les précédentes d e cette série,

Plus en détail

BERGER ALLEMAND. TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08.

BERGER ALLEMAND. TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08. Standard F.C.I. N 166 / 05.05.1994 / F BERGER ALLEMAND TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08.1991 CLASSIFICATION

Plus en détail

CHIEN DE MONTAGNE DES PYRENEES

CHIEN DE MONTAGNE DES PYRENEES Standard F.C.I. N 137 / 02.04.2001 / F CHIEN DE MONTAGNE DES PYRENEES ORIGINE : France. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 13.03.2001. UTILISATION : Chien de protection du troupeau

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES

CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES D après Borror, Triplehorn et Johnson Illustrations Manual of Nearctic Diptera Biosystematics Res. Cent., Agric. Canada, Ottawa, Ont., Canada. Gilles Bourbonnais Cégep

Plus en détail

Standard Standard du King Charles Spaniel, réflexions...

Standard Standard du King Charles Spaniel, réflexions... Standard du King Charles Spaniel, réflexions... Dans toutes les Races, la forme et le type en tête est un des éléments le plus important pour différencier chaque chien, chaque race, ainsi chaque race de

Plus en détail

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France)

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) Pierre Thomas, ENS Lyon Observatoire de Lyon 384 000 km Voici les orbites de la Terre et de la

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. 6Î) Int. Cl.5: E04D 13/04

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. 6Î) Int. Cl.5: E04D 13/04 Patentamt JEuropâisches European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication : 0 549 535 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt : 928112.1 6Î) Int. Cl.5: E04D 13/04 (22) Date

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Suivi des modifications du standard du caniche

Suivi des modifications du standard du caniche Suivi des modifications du standard du caniche Standard applicable actuellement Propositions du CCF après consultation éleveurs et REC Version retenue par la SCC en décembre 2013 et transmise à la FCI

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

TABLE DE POINTAGE BRUNE Novembre 2009

TABLE DE POINTAGE BRUNE Novembre 2009 TABLE DE POINTAGE BRUNE Novembre 2009 DEVELOPPEMENT 25% de la Note Globale Petite Moyenne Grande Hauteur Sacrum (HS) 20% La taille est appréciée par la hauteur au sacrum. Note optimale : 6 (146-147 cm

Plus en détail

Comment vit la fourmi?

Comment vit la fourmi? Comment vit la fourmi? Le corps Le corps de la fourmi est construit en trois parties: il y a la tête, le thorax et l abdomen. Le corps est tout recouvert d un subterfuge, un peu comme une carapace. La

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Le chat en général Le Sommeil Le squelette, L équilibre et les griffes.

Le chat en général Le Sommeil Le squelette, L équilibre et les griffes. LES CHATS Exposé réalisé par Lou en février 2009 Le chat en général Le chat est un félin très affectueux et très doux. La plupart du temps, le chat dort, mange, se promène, chasse Sa curiosité est sans

Plus en détail

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm Nom : Conifères 6-13 cm 8-20 cm Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 10-15 cm Pin Rouge J ai des aiguilles rigides en faisceaux de 2. 4-6 cm 3-7 cm 4-6 cm Pin Sylvestre Je possède

Plus en détail

Standard F.C.I. N 44 / 29.11.2001 / BERGER DE BEAUCE (Beauceron - Bas-Rouge) France

Standard F.C.I. N 44 / 29.11.2001 / BERGER DE BEAUCE (Beauceron - Bas-Rouge) France Standard F.C.I. N 44 / 29.11.2001 / BERGER DE BEAUCE (Beauceron - Bas-Rouge) France UTILISATION Chien de berger et de garde. CLASSIFICATION F.C.I. Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens

Plus en détail

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Ce tableau ne reprend plus des différences morphologiques qui ont été décrites dans le tableau des critères d identification

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog)

CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog) 23.08.2013 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard-FCI N 88 CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog) M.Davidson,

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Les ravageurs du poireau

Les ravageurs du poireau Les ravageurs du poireau Mars 2008 17 Le poireau connait depuis quelques années une augmentation des attaques de ravageurs. Dans ce dossier sont présentés les 3 principaux ravageurs du poireau : la teigne

Plus en détail

Odile ORGER MARCHAL 1

Odile ORGER MARCHAL 1 Odile ORGER MARCHAL 1 ***1*** - Dessus gris ou brun avec des taches blanches dans les aires discales et postdiscales. - Dessous de l aile antérieure gris ou noir avec des taches blanches --> 2 - Franges

Plus en détail

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 1.0 Les ailes sont évidentes. Les ailes antérieures ont la même texture que les ailes postérieures. Elles peuvent être membraneuses

Plus en détail

Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre PONS

Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre PONS Sommaire 1. La composition 2. Type de portrait 3. Proportions du corps 4. Proportions de la tête 5. Dessin des yeux Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre

Plus en détail