l industrie et du commerce est examiné : «au regard de la législation mutualiste» examiné : «au regard de la législation mutualiste»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l industrie et du commerce est examiné : «au regard de la législation mutualiste» examiné : «au regard de la législation mutualiste»"

Transcription

1 Note de la la Direction Générale Générale de la de Sécurité la Sécurité Sociale Sociale du 16 novembre du 16 novembre 1950 où le 1950 projet où des le statutstype des des caisses statuts- type d allocation des caisses vieillesse d allocation du régime autonome vieillesse de du l industrie régime autonome et du commerce de est projet l industrie et du commerce est examiné : «au regard de la législation mutualiste» examiné : «au regard de la législation mutualiste» 1

2 (suite) 2

3 (suite) 3

4 Annexe de l arrêté du 1 er juin juin portant règlement du régime d assurance vieillesse vieillesse complémentaire complémentaire des vétérinaires des : «vétérinaires Une caisse autonome : «Une caisse mutualiste autonome fonctionnant mutualiste sous le régime fonctionnant sous le régime de la répartition est crée par l Ordre national des vétérinaires de la répartition est crée par l Ordre national des vétérinaires conformément à l article 14 de la Loi... conformément à l article 14 de la Loi du 17 janvier sont obligatoirement assujettis du 17 janvier tous 1948 les vétérinaires sont obligatoirement exerçant... inscrits assujettis à l Ordre tous les... vétérinaires et non affiliés exerçant à une autre inscrits à caisse l Ordre des et non non salariés affiliés à». une autre caisse des non salariés». 2

5 Lettre du Directeur Général Régional de de la Sécurité la Sécurité Sociale Sociale au Ministre au Ministre du Travail du Travail et de la et Sécurité de la Sécurité Sociale dans Sociale une affaire dans une de don affaire concernant de don la concernant section professionnelle la section des professionnelle avocats du 26 février des avocats du 26 février 1953 : «Cette transmission est faite (...) en application des 1953 : «Cette transmission est faite ( ) en application des dispositions combinées ( ) de l article 17 dispositions combinées (...) de l article 17 de l ordonnance du 19 octobre 1945 portant statut de l ordonnance de la mutualité, du 19 octobre de l arrêté 1945 portant du 17 statut décembre de la 1945 mutualité, fixant de la l arrêté compétence du 17 décembre des préfets 1945 en fixant matière la compétence de dons et des legs préfets consentis en matière aux de organismes dons et legs mutualistes... consentis aux organismes» mutualistes» 3

6 La La lettre de de la la Direction Direction générale générale de la de Sécurité la Sécurité sociale sociale au président au président du conseil du d administration conseil d administration de la CNAVPL, lors de la de CNAVPL, la dissolution lors de la dissolution section professionnelle de la section des professionnelle avocats avant son des intégration avocats à avant la Caisse son nationale intégration des Barreaux à la Caisse Français, nationale du 24 février des Barreaux 1955 : «Français, la situation du de la 24 février 1955 : «... la situation de la section professionnelle des avocats est la même section que professionnelle celle d une des société avocats mutualiste est la même dont que la liquidation celle d une entraine société mutualiste le retrait d une dont la Union liquidation de sociétés entraine le mutualistes retrait d une Union». de sociétés mutualistes». 4

7 (suite) 5

8 Note du du Ministère Ministère du du travail travail et de et la de sécurité la sécurité sociale sociale du 27 novembre du 27 novembre 1957 et traitant 1957 et du régime traitant professionnel du régime des géomètres professionnel : «les géomètres des géomètres ont décidé : «d instituer les géomètres dans le ont cadre décidé de l assurance d instituer dans le cadre de l assurance vieillesse des professions non salariées un vieillesse des professions non salariées un régime complémentaire dont la gestion est assurée par régime complémentaire dont la gestion est assurée par une caisse autonome mutualiste de une retraite caisse autonome» mutualiste de retraite» 6

9 Lettre Lettre ayant adressée pour par objet la le Direction contrôle des de dépenses l assurance des caisses maladie adressée et des par caisses le Ministre de sécurité des affaires sociales du aux Ministère Présidents des conseils affaires d administration sociales aux Présidents des caisses des d allocation conseils vieillesse des non d administration salariés et aux Directeurs des caisses régionaux d allocation de la sécurité vieillesse sociale des du non 19 décembre salariés 1957 et aux : «le Conseil Directeurs régionaux de la sécurité sociale du 19 décembre 1957, ayant pour objet le contrôle d état consulté des dépenses sur la régularité des caisses d un tel : «mode le Conseil de gestion d état avait consulté dans sur son la avis régularité du 21 décembre d un tel 1948 mode précisé de qu il gestion estimait avait que dans le caractère son avis du de 21 société décembre mutualiste 1948 que précisé revêtent qu il les estimait caisses que d allocation le caractère de société mutualiste que revêtent les caisses d allocation vieillesse des non vieillesse salariés des non n était salariés pas n était altéré pas par altéré le fait... par» le fait» 7

10 Note pour le le Directeur Directeur adjoint adjoint de la de sécurité la sécurité sociale sociale du 30 septembre du 30 septembre 1953 : est évoquée 1953 la création concernant du régime de la retraite création professionnel du régime obligatoire de retraite des chirurgiens complémentaire dentistes obligatoire sur la base de des la Loi du 17 chirurgiens-dentistes janvier 1948 (cf. ci-dessous). «conformément à l article 14 de la Loi du 17 janvier 1948» (cf. ci- dessous). 11

11 Loi n du 17 janvier 1948 : * ARTICLE 3 : «Une organisation autonome d allocation vieillesse est instituée pour chacun des groupes de profession ci- après: 1 Professions artisanales; 2 Professions industrielles et commerciales ; 3- Professions libérales ; 4 Professions agricoles.» * ARTICLE 14 : «A l intérieur de l une des organisations autonomes visées par l article 3, et à la demande de cette organisation, des décrets peuvent fixer, en sus de la cotisation générale imposée à tous les assujetis, des cotisations complementaires destinées à financer un régime d assurance- vieillesse complémentaire fonctionnant à titre obligatoire dans le cadre soit de l ensemble du groupe professionnel, soit d une activité professionnelle particulière.» * ARTICLE 23 : «pour les professions non agricoles sont applicables aux organismes... l article 9 de l ordonnance du 4 octobre 1945 (cf. ci-dessous).» * ARTICLE 9 ordonnance du 4 octobre 1945 : «Les caisses primaires de sécurité sociale sont constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions de la loi du 1er avril 1898 sur les sociétés de secours mutuels sous réserve des dispositions de la présente ordonnance et des textes pris pour son application»

12 Réponse le le mai mai du Directeur du Directeur adjoint adjoint de la sécurité de la sécurité sociale (Netter) sociale à (Netter) un particulier, à un Mr particulier, Gustave ANDRE, Mr Gustave qui demandait ANDRE, des qui explications demandait concernant des explications le mode de concernant fonctionnement le des mode de fonctionnement des caisses d allocation vieillesse artisanales : «en caisses d allocation vieillesse artisanales «en réponse à votre lettre du 2 mai 1960 j ai l honneur de réponse à votre lettre du 2 mai 1960 j ai l honneur de vous faire connaître que les Caisses vous faire d allocation connaître que vieillesse les Caisses d allocation artisanales vieillesse doivent artisanales se conformer, doivent en se conformer, vertu des en vertu articles des articles et et du code code de de la la sécurité sécurité sociale, sociale, aux prescriptions aux prescriptions du code de du la code mutualité de la». mutualité». 8

13 Projet de de décret décret extrait (extrait du registre du registre des délibérations des délibérations du Conseil du d Etat Conseil du 29 d Etat septembre du où septembre l on s appuie 1960) sur les relatif articles à L.665 l organisation et L.40 du code autonome de la sécurité d assurance sociale ainsi vieillesse que sur des le code de professions la mutualité pour libérales, apporter au certaines visa des modifications articles 665 au et décret 40 du du code 19 juillet de la 1948, sécurité l article sociale, 25 de ce ainsi que du code de la mutualité : «la caisse nationale et les caisses des sections professionnelles décret restant ainsi sont libellé constituées : «la caisse et nationale fonctionnent et les caisses conformément professionnelles aux prescriptions sont constituées et du fonctionnent code de la conformément mutualité» aux prescriptions du code de la mutualité» 9

14 (suite) Pour mémoire : Pour mémoire : ARTICLE L665 : «Pour les professions non agricoles sont applicables aux organismes et personnes ARTICLE visés 665 l article : «Pour L40 les du présent professions code» non agricoles sont applicables aux organismes et personnes visés... l article 40 du présent code...» ARTICLE L40 : «Les caisses de sécurité sociale et les caisses d allocations familiales sont constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions du Code de la mutualité sous réserve des dispositions ARTICLE 40 : «Les caisses de sécurité sociale et les caisses d allocations familiales sont constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions du Code de la l article 17 du Code de la mutualité des dons et legs reçus par elles.» mutualite sous réserve des dispositions du présent code et des textes pris pour son application. Elles disposent dans les conditions prévues à l article 17 du Code de la mutualité des dons et legs reçus par elles.» du présent code et des textes pris pour son application. Elles disposent dans les conditions prévues à 10

15 Demande concernant les conditions les conditions d emploi d emploi des fonds des de fonds l organisation de l organisation autonome d allocations autonome vieillesse des d allocations professions libérales, vieillesse adressée des professions par la CNAVPL libérales, au Ministre adressée des affaires par la sociales le CNAVPL au Ministre des affaires sociales le 30 juin 1966 pour lui demander 30 juin 1966 pour lui demander notamment : notamment : 13

16 «l extension de de la liste des des valeurs, dont dont l achat l achat est est autorisé autorisé par les par organismes les organismes de la CNAVPL, de la CNAVPL, prévue par prévue l article par 20 du l article code de 20 la mutualité du code de» sous la mutualité prétexte «qu il» sous serait prétexte souhaitable «qu il qu elle serait puisse souhaitable qu elle puisse comprendre toutes les valeurs cotées au marché officiel de la comprendre toutes les valeurs cotées au marché officiel de la Bourse de Paris, ou tout au moins la Bourse de Paris, ou tout au moins la liste des valeurs cotées sur le marché à terme». liste des valeurs cotées sur le marché à terme». 14

17 «de de modifier le le décret décret du du aout aout pour pour permettre permettre aux aux organismes organismes de consentir de consentir à leurs à affiliés leurs des prêts affiliés non des plus prêts seulement non plus au seulement moyen de au prêts moyen hypothécaires de prêts hypothécaires mais aussi sous mais forme aussi de sous prêts forme de prêts cautionnés par des organismes financiers accrédités (...) et d autoriser les cautionnés par des organismes financiers accrédités ( ) et d autoriser les caisses à souscrire des caisses à souscrire des parts de société de caution mutuelle ou à leur avancer des fonds parts de» société de caution mutuelle ou à leur avancer des fonds» 15

18 Note pour le le directeur directeur général général de la de famille, la famille, vieillesse vieillesse et action et sociale action du sociale 17 octobre du : «En octobre vertu des 1967 dispositions : «En vertu combinées des dispositions des articles combinées 665, 65 et des 145 articles du CSS, 665, les caisses 65 et 145 des du assurances CSS, les caisses des assurances vieillesse des non salariés peuvent...» vieillesse des non salariés peuvent» 20

19 Pour mémoire : ARTICLE 665 : «Pour les professions non agricoles sont applicables aux organismes et personnes visés... l article 40 du présent code...» ARTICLE 40 : «Les caisses de sécurité sociale et les caisses d allocations familiales sont constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions du Code de la mutualite sous réserve des dispositions du présent code et des textes pris pour son application. Elles disposent dans les conditions prévues à l article 17 du Code de la mutualité des dons et legs reçus par elles.»

20 Lettre Vous remarquerez type mise que au point dans la par «lettre la Direction type» mise géneŕale au point par de la Direction sécurité générale sociale de pour la sécurité répondre sociale pour à répondre des contestations à ces contestations d affiliation ne réfute à la nullement CARMF. Les le caractère textes de de référence «mutuelle sont», et la les Loi du 17 janvier 1948 et le décret du 19 juillet textes de référence restent la Loi du 17 janvier 1948 et du 19 juillet

21 Loi du 17 janvier 1948 : ARTICLE 3 : «Une organisation autonome d allocation vieillesse est instituée pour chacun des groupes de profession ci-après : 1 Professions artisanales ; 2 Professions industrielles et commerciales ; 3- Professions libérales ; 4 Professions agricoles.» ARTICLE 14 : «A l intérieur de l une des organisations autonomes visées par l article 3, et à la demande de cette organisation, des décrets peuvent fixer, en sus de la cotisation générale imposée à tous les assujetis, des cotisations complementaires destinées à financer un régime d assurance-vieillesse complémentaire fonctionnant à titre obligatoire dans le cadre soit de l ensemble du groupe professionnel, soit d une activité professionnelle particulière.» ARTICLE 23 : «pour les professions non agricoles sont applicables aux organismes... l article 9 de l ordonnance du 4 octobre 1945» * ARTICLE 9 ordonnance du 4 octobre 1945 : «Les caisses primaires de sécurité sociale sont constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions de la loi du 1er avril 1898 sur les sociétés de secours mutuels sous réserve des dispositions de la présente ordonnance et des textes pris pour son application» Décret n du 19 juillet 1948 : ARTICLE 1 : «L organisation autonome des professions libérales comprend une caisse nationale et des caisses dites sections professionnelles, dotées de la personnalité juridique et financièrement autonomes.» ARTICLE 3 : «Il est institué 14 sections professionnelles : 4 La section professionnelle des médecins.» ARTICLE 25 : «La caisse nationale et les caisses des sections professionnelles sont des caisses autonomes mutualistes régies par l ordonnance du 19 octobre 1945.»

22 Statuts de de la la CNAVPL conformes à l arrêté à l arrêté du 30 du mars 30 mars

23 L article 1 1er er fait fait clairement clairement référence référence pour sa pour création sa création au décret au du décret 19 juillet du juillet

24 Décret n du 19 juillet 1948 portant règlement d administration publique relatif au régime provisoire de l organisation autonome d assurance vieillesse des professions libérales et plus précisément les articles 1, 3 et 25 disposent : * ARTICLE 1 : «L organisation autonome des professions libérales comprend une caisse nationale et des caisses dites sections professionnelles, dotées de la personnalité juridique et financièrement autonomes.» * ARTICLE 3: «Il est institué 14 sections professionnelles: 4 La section professionnelle des médecins.» * ARTICLE 25 : «La caisse nationale et les caisses des sections professionnelles sont des caisses autonomes mutualistes régies par l ordonnance du 19 octobre 1945.» L ordonnance du 19 octobre 1945 portant statut de la mutualité stipule : * ARTICLE 1 : «Les sociétés mutualistes sont des groupements qui, au moyen des cotisations de leurs membres, se proposent de mener, dans l'intérêt de ceux-ci ou de leur famille, une action de prévoyance, de solidarité ou d'entraide visant notamment : 1 ) La prévention des risques sociaux et la réparation de leurs conséquences ; 2 ) L'encouragement de la maternité et la protection de l'enfance et de la famille ; 3 ) Le développement moral, intellectuel et physique de leurs membres.» * ARTICLE 2 : «Les associations ou groupements de toute nature qui font appel à des cotisations des membres participants, pour atteindre principalement un ou plusieurs des buts visés au paragraphe 1er de l'article 1er doivent se placer sous le régime des sociétés mutualistes, prévu par la présente ordonnance.»

25 Lettre du du Préfet Préfet des des Basses-Pyrénées Basses-Pyrénées au Directeur au Directeur de la Caisse de la Primaire Caisse Primaire de Sécurité de Sociale du 5 Sécurité juillet 1955 Sociale : «l ordonnance du 5 juillet du octobre : «l ordonnance 1945 mentionne du que 4 octobre les caisses 1945 primaires mentionne de sécurité que les caisses primaires de sécurité sociale et les caisses d'allocations familiales sont sociale et les caisses d'allocations familiales sont constituées et fonctionnent conformément aux constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions de la loi du 1er avril 1898 prescriptions sur les de sociétés la loi du de 1er secours avril 1898 mutuels sur les sociétés... l article de secours 9 de l ordonnance mutuel en tant du 19 que sociétés octobre mutualistes 1945 elles portant peuvent statut être reconnues de la mutualité d utilité publique a prévu après que les avis sociétés du Conseil mutualistes Supérieur de la peuvent être reconnues d utilité publique par décret après avis du Conseil Supérieur de Mutualité. la Mutualite.»» 32

26 PV PV de la réunion du du 2 2 décembre décembre du comité du comité départemental départemental de coordination de coordination de la mutualité de du la Jura mutualité transmis du par Jura le Préfet transmis du Jura par le au Préfet Ministre du des Jura affaires au Ministre sociales des le 17 affaires janvier 1968 : sociales «fonctionnement le 17 janvier comme 1968 sections : «le locales fonctionnement, de caisses primaires comme de sections sécurité locales sociale de de groupements caisses primaires de sécurité sociale, de groupements mutualistes techniquement organisés mutualistes». techniquement organisés». 33

27 (suite) 34

28 Statuts de 1947 de de l Union Nationale des des Caisses Caisses d Allocation d Allocation Familiales Familiales qui : admet Article ainsi premier clairement : son «Union caractère des Caisses mutualiste d allocations dans l article familiales, premier de ces constituée statuts. conformément à l Ordonnance du 19 octobre 1945 portant statut de la mutualité» 22

29 (suite) (suite) 23

30 Publication officielle officielle des des URSSAF URSSAF «Bulletin «Bulletin du recouvrement du recouvrement » où 1963 on peut» où lire on en peut page lire 10 : en «Les page Unions 10 : sont «Les constituées Unions sont et fonctionnent constituées conformément et fonctionnent aux conformément prescriptions de aux l Article prescriptions de l Article L40 du Code de la Sécurité Sociale». L40 du Code de la Sécurité Sociale». Pour mémoire : L'article Pour mémoire L40 du : code de la Sécurité Sociale ancien : «Les caisses de sécurité sociale et les caisses L'article d allocations L40 du code de familiales la Sécurité Sociale sont constituées ancien : «Les et caisses fonctionnent de sécurité sociale conformément et les caisses aux prescriptions d allocations familiales du Code sont de constituées la mutualite et fonctionnent sous réserve conformément des dispositions aux prescriptions du présent du Code code la et des textes mutualité pris sous pour réserve son application. des dispositions Elles du présent disposent code dans et des les textes conditions pris pour prévues son application. à Elles l article 17 du Code de la mutualité des dons et legs reçus par elles.» disposent dans les conditions prévues à l article 17 du Code de la mutualité des dons et legs reçus par elles.» 24

31 (suite) 25

32 Lettre de Pierre Laroque, Maître des Requêtes au Conseil d Etat, Directeur Général de Lettre la Sécurité du Ministre Sociale du Travail au secrétaire et de la Sécurité général Sociale de la CGT au secrétaire du 15 novembre général de 1950 la CGT : «Vous du 15 avez bien voulu me demander s il était possible aux Unions ou Fédérations de Caisses novembre 1950 : «il résulte que les unions ou fédérations visées par l article 13 de l ordonnance du prévues à l article 13 de l ordonnance du 4 octobre 1945 d échapper aux obligations impératives 4 octobre 1945 des sont règles constituées de fonctionnement et fonctionnent imposées conformément aux aux Sociétés prescriptions de secours de la mutuels. loi sur les J ai l honneur de vous faire connaître que les Unions visées à l article 13 sont sociétés de secours mutuel.» constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions de la loi sur les Sociétés 27

33 de secours mutuels. Il résulte que les Unions ou Fédérations visées par l article 13 sont constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions de la loi sur les Sociétés de secours mutuels.»

34 PV PV de la séance du du 5 novembre 5 novembre des Commissions des Commissions mixtes des mixtes Unions des Recouvrement Unions de : «en Recouvrement raison des difficultés : «rencontrées raison des par difficultés les caisses rencontrées devant les tribunaux il par les caisses est devant absolument les nécessaire tribunaux...il est absolument nécessaire sur ce point de se référer aux statuts de la sur ce point de se référer aux statuts de la mutualité.» mutualité.» 30

35 (suite) (suite) 31

36 Preuve inscription de l inscription en 1971 en de 1971 l URSSAF de l URSSAF de Lille sur de Lille la liste sur des la groupements liste des groupements mutualistes du mutualistes département du du Nord département sous le numéro du Nord sous (lettre numéro du Préfet de la région (lettre Nord du au Préfet Ministre de de la région Nord au Ministre de la Santé Publique et de la Sécurité Sociale du 14 la Santé Publique et de la Sécurité Sociale du 14 janvier 1972). janvier 1972). 35

37 (suite) 36

38 Courrier du du Directeur de de la Caisse la Caisse Régionale Régionale d Assurance d Assurance Vieillesse Vieillesse des Travailleurs des Salariés de Travailleurs Paris au Président Salariés du de Conseil Paris d Administration au Président du de Conseil la FNOSS d Administration du 2 novembre de 1950 la : «la Fédération Nationale des Organismes de Sécurité Sociale du 2 novembre 1950: «...la proposition de modification des statuts de l organisme que vous présidez ne répond pas aux statuts proposition de modification des statuts de l organisme que vous présidez ne répond pas aux statuts des sociétés des mutualistes sociétés mutualistes...»» 26

39 Lettre du Ministre du du Travail Travail et de et de la Sécurité la Sécurité Sociale Sociale au Président au Président la FNOSS de la du FNOSS 19 janvier du 1951 janvier où le 1951 refus d approbation où le refus d approbation du projet des statuts du projet de la des FNOSS statuts est notamment de la FNOSS motivé est par le non notamment motivé par le non respect de la législation mutualiste en matière de respect de la législation mutualiste en matière de représentation lors des Assemblées Générales. représentation lors des Assemblées Générales. 28

40 (suite) 29

41 «Note Note sur sur les les règles règles applicables applicables aux organismes aux organismes mutualistes mutualistes en matière d administration en matière : le point d administration important est le fait», d affirmer préparatoire que «la à la disposition rédaction propre des aux statuts sociétés de la mutualistes Fédération participant à Nationale des Organismes de Sécurité Sociale, au visa de l Ordonnance du 19 l application de la sécurité sociale (SIC) est valable en ce qui concerne la FNOSS». Par ailleurs octobre 1945 «dans la mesure où la FNOSS n est pas soumise à une réglementation spécifique» il ne lui est pas possible d échapper à un «principe trop formellement souligné par la législation mutualiste» 23

42 (suite) «On peut maintenant invoquer cette disposition propre aux sociétés mutualistes participant à l application de la sécurité sociale pour soutenir que le même mode de scrutin est valable en ce qui concerne la FNOSS» 24

43 «Nous considérons que, dans la mesure où la FNOSS n est pas soumise à une réglementation spéciale expresse, il ne lui est pas possible d éviter l élection des administrateurs par l Assemblée générale dont le principe est trop formellement souligné par la législation mutualiste pour pouvoir être écarté avec succès». (suite) (suite)

44 Statuts de la FNOSS regroupant tous les organismes de sécurité sociale (caisses Statuts de la FNOSS : nous avons déjà vu que pour ses statuts cette Fédération devait se soumettre au primaires, caisses primaires centrales, caisses régionales, caisses régionales vieillesse, code de la unions mutualité de (cf. recouvrement) mon envoi précédent). qui nous Or l avons est clairement vu sont stipulé soumis que à ces la mêmes législation statuts sur s appliquent les sociétés aux Unions mutualistes de Recouvrement (donc URSSAF). 26

45 (suite) 27

46 (suite) La FNOSS a notamment pour but «d organiser et de faire la propagande en faveur de la législation sur la sécurité sociale» (sic!) 28

47 Lettre de du la Secrétaire part du Secrétaire Général Général de la CGT de la (Mr CGT Mario) (Mr Mario) au président au président la de FNOSS la FNOSS le 17 le 17 juillet 1950 : portant il dit clairement sur le projet que de la modifications FNOSS est constituée aux statuts et de fonctionne la FNOSS conformément aux prescriptions de la Loi du 1 er avril 1898 sur les sociétés de secours mutuel. 29

48 (suite) 30

49 «a) La FNOSS d après l article 1 de ses statuts est constituée conformément à l article 13 de l ordonnance n du 4 octobre b) que dit l article 13 de l ordonnance précitée : «ces unions ou fédérations sont constituées et fonctionnent dans les conditions fixées à l article 12 ci-dessus.» 31

50 c) voyons l article 12 de l ordonnance du : «les caisses régionales de sécurité sociale sont constituées et fonctionnent conformément aux prescriptions de la loi du 1 er avril 1898 sur les sociétés de secours mutuels» NB : L article 9 de la même ordonnance qui vise plus particulièrement les caisses primaires est rédigé dans le même sens. d) Puisqu il est fait état des textes sur la Mutualité, il est normal de nous référer à ceux-ci.»

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

STATUTS AMICALE DU PERSONNEL DES HOPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG

STATUTS AMICALE DU PERSONNEL DES HOPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG STATUTS AMICALE DU PERSONNEL DES HOPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG Article 1 Dénomination Inscription Il existe une association qui se dénomme «AMICALE DU PERSONNEL DES HOPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG».

Plus en détail

Comores. Sociétés d assurances

Comores. Sociétés d assurances Sociétés d assurances Décret du 30 décembre 1938 [NB - Décret du 30 décembre 1938 portant règlement d administration publique pour la constitution des sociétés d assurances et de capitalisation, des tontines

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1371 du 17 novembre 2014 relatif à la déclaration sociale nominative NOR : FCPS1419336D Publics

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NOR : RDFF1517451C

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NOR : RDFF1517451C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministre des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-068

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-068 PARIS, le 27/03/2003 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2003-068 OBJET : CHEQUES-VACANCES Participation patronale à l'acquisition des chèques-vacances

Plus en détail

NOR : Entrée en vigueur : les dispositions du présent décret entrent en vigueur le lendemain du jour de sa publication.

NOR : Entrée en vigueur : les dispositions du présent décret entrent en vigueur le lendemain du jour de sa publication. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Projet de Décret n portant règlement des droits à pension des ouvriers des parcs et ateliers des ponts et chaussées

Plus en détail

SOCIÉTÉ HIPPIQUE FRANÇAISE

SOCIÉTÉ HIPPIQUE FRANÇAISE SOCIÉTÉ HIPPIQUE FRANÇAISE ÉTABLISSEMENT D UTILITÉ PUBLIQUE STATUTS 21, rue du Sentier 75002 Paris www.shf.eu ARRÊTÉ DU 25 AVRIL 2006 portant agrément de la Société Hippique Française Le Ministre de l

Plus en détail

Vu les informations complémentaires reçues en date du 11 décembre 2015

Vu les informations complémentaires reçues en date du 11 décembre 2015 1/12 Comité sectoriel du Registre national Délibération RN n 07/2016 du 10 février 2016 Objet: Demande de l ASBL Identifin d accéder aux données du Registre national en vue de permettre aux entreprises

Plus en détail

Statuts. Règlement intérieur

Statuts. Règlement intérieur ÉPARGNER POUR SA RETRAITE ÉPARGNER POUR SES PROJETS ÉPARGNER POUR TOUT PRÉVOIR Statuts Adoptés par l Assemblée générale extraordinaire du 23 novembre 2001 Modifiés par l Assemblée générale des 11 et 12

Plus en détail

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation.

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation. MESR 27 octobre 2006 Statuts-types de fondation de coopération scientifique «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation Article 1 er «Le réseau thématique de recherche avancée» 1

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

Convention constitutive du Groupement d Intérêt Public «UNION RETRAITE»

Convention constitutive du Groupement d Intérêt Public «UNION RETRAITE» Convention constitutive du Groupement d Intérêt Public «UNION RETRAITE» Résultant de l arrêté du 9 décembre 2014 publié au JO du 14 décembre 2014 portant approbation de modifications de la convention constitutive

Plus en détail

Affaire Date Parties Domaine

Affaire Date Parties Domaine AVIS JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site sont soumises à une clause de "non-responsabilité" et sont protégées par un copyright. Affaire Date Parties Domaine C-239/98 Arrêt 1999-12-16

Plus en détail

S É NAT PROJET DE LOI. relatif à /'assurance maladie et à l'assurance maternité. des travailleurs non salariés des professions

S É NAT PROJET DE LOI. relatif à /'assurance maladie et à l'assurance maternité. des travailleurs non salariés des professions PROJET DE LOI adopté le 23 juin 1966. SECONDE N 87 S É NAT SESSION ORDINAIRE DE 1965-1966 PROJET DE LOI relatif à /'assurance maladie et à l'assurance maternité des travailleurs non salariés des professions

Plus en détail

Selon la contrainte contestée, la présente requête relèverait de la compétence du TASS.

Selon la contrainte contestée, la présente requête relèverait de la compétence du TASS. NOM, Prénom Adresse en France Recommandée avec avis de réception Le... 2016 Monsieur le Président Tribunal des Affaires de Sécurité sociale Adresse du TASS de votre département de domicile Monsieur le

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 3 avril 2014 N de pourvoi: 13-15577 ECLI:FR:CCASS:2014:C200528 Non publié au bulletin Rejet Mme Flise (président), président SCP Boutet, SCP Piwnica

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Contrat aidé MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS TITRE I : DENOMINATION SIEGE SOCIAL Art. 1 L association est dénommée : «Cercle des Régates de Bruxelles Kayak», en abrégé : «CRBK» Art. 2 Son siège social est établi à 1070 Bruxelles, rue du Gazouillis

Plus en détail

(Ordonnance sur l accréditation et la désignation, OAccD) Objet; but de l accréditation et de la désignation

(Ordonnance sur l accréditation et la désignation, OAccD) Objet; but de l accréditation et de la désignation Ordonnance sur le système suisse d accréditation et la désignation de laboratoires d essais et d organismes d évaluation de la conformité, d enregistrement et d homologation (Ordonnance sur l accréditation

Plus en détail

PROJET DE DECRET. portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux

PROJET DE DECRET. portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux PROJET DE DECRET portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux Public concerné : Fonctionnaires territoriaux de la filière administrative. Objet : Intégration du cadre d emplois

Plus en détail

CORPORATION SHOPPERS DRUG MART CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CORPORATION SHOPPERS DRUG MART CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Nature et portée du comité d audit CORPORATION SHOPPERS DRUG MART CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit (le «comité») est un comité permanent dont les membres sont nommés par le conseil d administration

Plus en détail

DÉCISION DU COMITÉ MIXTE DE L EEE N o 76/2011 du 1 er juillet 2011 modifiant l annexe VI (Sécurité sociale) et le protocole 37 de l accord EEE

DÉCISION DU COMITÉ MIXTE DE L EEE N o 76/2011 du 1 er juillet 2011 modifiant l annexe VI (Sécurité sociale) et le protocole 37 de l accord EEE 6.10.2011 Journal officiel de l Union européenne L 262/33 DÉCISION DU COMITÉ MIXTE DE L EEE N o 76/2011 du 1 er juillet 2011 modifiant l annexe VI (Sécurité sociale) et le protocole 37 de l accord EEE

Plus en détail

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2016» Sans recours à l Appel Public à l Epargne

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2016» Sans recours à l Appel Public à l Epargne Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Société Anonyme au capital de 170.000.000 Dinars Siège Social : 70-72, Avenue Habib Bourguiba - Tunis Registre du Commerce

Plus en détail

Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS

Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS 1 Titre premier Constitution Objet Siège Durée de l'association Article 1 : Constitution et dénomination Entre toutes

Plus en détail

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Dossier de consultation Cahier n 1 Règlement de consultation Date et heure limites de remise des dossiers

Plus en détail

NOTE DE SERVICE SG/SAFSL/SDTPS/N Date: 28 août 2013

NOTE DE SERVICE SG/SAFSL/SDTPS/N Date: 28 août 2013 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET Secrétariat Général Service des affaires financières, sociales et logistiques Sous-direction du travail et de la protection sociale Bureau

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Textes de référence : 212-38-2, 212-25, 212-28, 212-29 du règlement général de l AMF. Article 2 Contenu du prospectus... 2

Textes de référence : 212-38-2, 212-25, 212-28, 212-29 du règlement général de l AMF. Article 2 Contenu du prospectus... 2 Instruction AMF Prospectus établi pour l offre au public de certificats mutualistes des sociétés d assurance mutuelles agréées (SAM), des caisses d assurance et de réassurance mutuelles agricoles agréées

Plus en détail

JORF n 0125 du 31 mai 2014. Texte n 14. ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R

JORF n 0125 du 31 mai 2014. Texte n 14. ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R Le 1 juin 2014 JORF n 0125 du 31 mai 2014 Texte n 14 ORDONNANCE Ordonnance n 2014-559 du 30 mai 2014 relative au financement participatif NOR: FCPX1406454R Le Président de la République, Sur le rapport

Plus en détail

Projet de loi n o 34. Présentation. Présenté par M. François Blais Ministre de l Emploi et de la Solidarité sociale

Projet de loi n o 34. Présentation. Présenté par M. François Blais Ministre de l Emploi et de la Solidarité sociale PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 34 Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite relativement au financement et à la restructuration de certains régimes

Plus en détail

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20 Section 3 Registre national des crédits aux particuliers Article 20 Le code de la consommation est ainsi modifié : 1. - La section 1 du chapitre III du titre III du livre III est intitulée : «dispositions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 25 mars 2016 modifiant l arrêté du 23 janvier 2008 relatif aux modalités de versement des ressources

Plus en détail

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès )

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Référence du contrat : Entre : Code EAN-GLN : Siège social : Numéro d entreprise : Numéro de TVA : Représenté

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 10 juin 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 10 juin 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 10 juin 2013 Adopté CONSOMMATION - (N 1015) AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- N o CE634 APRÈS L'ARTICLE 22, insérer la division et l'intitulé suivants: Section 3 Registre

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE

TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX D ENTRETIEN ET D AMENAGEMENT DE LA VOIRIE COMMUNALE MARCHÉ N 6/ST/2013 REGLEMENT DE LA CONSULTATION Date limite de réception des offres : LE VENDREDI 31

Plus en détail

AUTORITE DE CONTRÔLE DES ASSURANCES ET DES MUTUELLES

AUTORITE DE CONTRÔLE DES ASSURANCES ET DES MUTUELLES Cnis - Formation MONNAIE, FINANCE, BALANCE DES PAIEMENTS du 18 mai 2006 Extrait de l Avant-projet de programmes statistiques 2007 AUTORITE DE CONTRÔLE DES ASSURANCES ET DES MUTUELLES Née de la fusion de

Plus en détail

Document de gestion # 500,004. Taxe scolaire

Document de gestion # 500,004. Taxe scolaire Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Document de gestion # 500,004 Taxe scolaire CS-DOC-LIP-312 CS-DOC-LIP-314 CS-DOC-LIP-315 CS-DOC-LIP-316 CS-DOC-LIP-317 CS-DOC-LIP-319 CS-DOC-LIP-339

Plus en détail

INDÉPENDANTE, VOUS POUVEZ DEMANDER LE REPORT DU PAIEMENT DES COTISATIONS SOCIALES DE LA PREMIÈRE ANNÉE D ACTIVITÉ, ET/OU LEUR ÉTALEMENT SUR 5 ANS

INDÉPENDANTE, VOUS POUVEZ DEMANDER LE REPORT DU PAIEMENT DES COTISATIONS SOCIALES DE LA PREMIÈRE ANNÉE D ACTIVITÉ, ET/OU LEUR ÉTALEMENT SUR 5 ANS LE REPORT DE PAIEMENT DES C O T I S A T I O N S S O C I A L E S VOUS CRÉEZ OU REPRENEZ UNE ENTREPRISE INDÉPENDANTE, VOUS POUVEZ DEMANDER LE REPORT DU PAIEMENT DES COTISATIONS SOCIALES DE LA PREMIÈRE ANNÉE

Plus en détail

Approbation du financement des programmes d études

Approbation du financement des programmes d études Approbation du financement des programmes d études TABLE DES MATIÈRES But et portée... 2 Glossaire... 2 Obligations... 5 Collèges... 5 Ministère... 6 Modalités d approbation... 6 Résumé des responsabilités...

Plus en détail

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé Présenté le 31 octobre 2000 Principe adopté le 6 décembre 2000 Adopté

Plus en détail

Statuts de l ONCF. adoptés lors du 18 e congrés des 20 et 21 janvier 2011 à Reims ORPHELINAT NATIONAL DES CHEMINS DE FER DE FRANCE

Statuts de l ONCF. adoptés lors du 18 e congrés des 20 et 21 janvier 2011 à Reims ORPHELINAT NATIONAL DES CHEMINS DE FER DE FRANCE ORPHELINAT NATIONAL DES CHEMINS DE FER DE FRANCE Statuts de l ONCF adoptés lors du 18 e congrés des 20 et 21 janvier 2011 à Reims Statuts de l ONCF - page 1 sommaire CHAPITRE I : Création - But Article

Plus en détail

FONDATION MEDITERRANEENNE D ETUDES STRATEGIQUES (Association loi de 1901, de préfiguration à une fondation)

FONDATION MEDITERRANEENNE D ETUDES STRATEGIQUES (Association loi de 1901, de préfiguration à une fondation) FONDATION MEDITERRANEENNE D ETUDES STRATEGIQUES (Association loi de 1901, de préfiguration à une fondation) STATUTS Art. 1 Constitution Il est créé entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui

Plus en détail

Pas d assignation sans médiation préalable?

Pas d assignation sans médiation préalable? 1 Pas d assignation sans médiation préalable? A la suite du DÉCRET n 2015-282 du 11 mars 2015, toute assignation devra désormais être précédée de tentatives de règlement amiables des différends. Si la

Plus en détail

Décision n 2010-621 DC 13 janvier 2011

Décision n 2010-621 DC 13 janvier 2011 Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 32 Décision n 2010-621 DC 13 janvier 2011 Résolution tendant à adapter le chapitre XI bis du règlement du Sénat aux stipulations du traité de Lisbonne

Plus en détail

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat.

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat. http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de syndic Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous informer

Plus en détail

STATUTS. Chapitre I Formation et objet de la mutuelle... Articles I à 6

STATUTS. Chapitre I Formation et objet de la mutuelle... Articles I à 6 CAISSE NATIONALE MUTUALISTE PREVOYANCE SANTE CNM PREVOYANCE SANTE 93 A, rue Oberkampf - 75553 PARIS CEDEX 11 Tél. : 01 44 62 33 40 MUTUELLE RÉGIE PAR LE LIVRE II DU CODE DE LA MUTUALITÉ. INSCRITE AU REGISTRE

Plus en détail

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE:

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTENTE ENTRE: DE LAVAL, personne morale de droit public légalement constituée (S.Q. 1965, c. 89), ayant son siège au 1, Place du Souvenir, à Chomedey, en les

Plus en détail

Les Fondations. Fondations classiques. Nature et objet

Les Fondations. Fondations classiques. Nature et objet Les Fondations La fondation est l acte par lequel une ou plusieurs personnes physiques ou morales décident l affectation irrévocable de biens, droits ou ressources à la réalisation d une œuvre d intérêt

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Ordonnance n o 2015-1630 du 10 décembre 2015 complétant et précisant les règles financières et

Plus en détail

Chapitre III. Les contrôles effectués sur l Etat employeur

Chapitre III. Les contrôles effectués sur l Etat employeur 69 Chapitre III Les contrôles effectués sur l Etat employeur LES CONTROLES EFFECTUES SUR L ETAT EMPLOYEUR 71 PRESENTATION L Etat employeur a versé en 2008 au régime général 5 331 M de cotisations maladie

Plus en détail

Circ. CNAV 2006/50 du 21/08/2006

Circ. CNAV 2006/50 du 21/08/2006 Page 1 sur 5 Direction de la Retraite et du Contentieux Département Réglementation Circulaire n 2006/50 du 21 août 2006 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames et Messieurs les Directeurs

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fahamarinana. Loi n 95-028. portant création des Fondations à Madagascar EXPOSE DES MOTIFS

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fahamarinana. Loi n 95-028. portant création des Fondations à Madagascar EXPOSE DES MOTIFS REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fahamarinana Loi n 95-028 portant création des Fondations à Madagascar EXPOSE DES MOTIFS L Accord de subvention du Projet KEPEM (Knowledge and Effective

Plus en détail

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES N 111 - SOCIAL n 30 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES Le dispositif du chèque-vacances

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

CODE DE LA SECURITE SOCIALE (Partie Législative)

CODE DE LA SECURITE SOCIALE (Partie Législative) CODE DE LA SECURITE SOCIALE (Partie Législative) Source : http://www.legifrance.gouv.fr Livre 9 Dispositions relatives à la protection sociale complémentaire et supplémentaire des salariés et non salariés

Plus en détail

L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle

L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle Pole juridique CGT Groupe Casino Par Antoine FERREIRA Le salarié victime d un accident du travail (autre qu un accident de trajet)

Plus en détail

La Commission Statut et Juridique

La Commission Statut et Juridique La Commission Statut et Juridique a pris connaissance d une note de service datée du 8 avril 2008, émanant de Monsieur SIMON, Directeur des Ressources Humaines de l Hôpital Paul Brousse. La note de service

Plus en détail

CONVOCATIONS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE

CONVOCATIONS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE PARIS ET D'ILE-DE-FRANCE Société Coopérative à capital variable. Etablissement de crédit. Société

Plus en détail

LE REGLEMENT MUTUALISTE

LE REGLEMENT MUTUALISTE LE REGLEMENT MUTUALISTE Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement Mutualiste MUTAMI

Plus en détail

2 / B. 10.049 é Loi sur les banques (garantie des dépôts). Modification. Version corrigée du dépliant 10.049-2-2 (ne concerne que la page 8)

2 / B. 10.049 é Loi sur les banques (garantie des dépôts). Modification. Version corrigée du dépliant 10.049-2-2 (ne concerne que la page 8) Conseil national Session de printemps 0 0.049 é Loi sur les banques (garantie des dépôts). Modification Version corrigée du dépliant 0.049-- (ne concerne que la page 8) e-parl.0.0 :49 - - Projet du du

Plus en détail

Charte du contrôle de l ACP secteur assurance

Charte du contrôle de l ACP secteur assurance Juin 2010 Charte du contrôle de l ACP secteur assurance Instituée par l ordonnance n 2010-76 du 21 janvier 2010, l Autorité de contrôle prudentiel (ACP) est une autorité administrative indépendante adossée

Plus en détail

Relatif aux règles comptables applicables aux fondations et fonds de dotation, modifiant le règlement n 99-01

Relatif aux règles comptables applicables aux fondations et fonds de dotation, modifiant le règlement n 99-01 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2009-01 DU 5 FÉVRIER 2009 Relatif aux règles comptables applicables aux fondations et fonds de dotation, modifiant le règlement n 99-01 Sommaire 1 Périmètre des

Plus en détail

5 JOURS POUR ENTREPRENDRE 2016

5 JOURS POUR ENTREPRENDRE 2016 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE 2016 BULLETIN D INSCRIPTION A retourner à : Chambre de Commerce et d Industrie de la Vendée Département Compétitivité Economique Contact : Pascale BEHIN - Tél. : 02.51.45.32.19

Plus en détail

Plafond des contributions à l Assurance chômage : exercice 2013

Plafond des contributions à l Assurance chômage : exercice 2013 CIRCULAIRE N 2012-27 DU 21 DECEMBRE 2012 Direction des Affaires Juridiques INSU0028-SCS Titre Plafond des contributions à l Assurance chômage : exercice 2013 Objet Le plafond des contributions à l'assurance

Plus en détail

Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre]

Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre] RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre] NOR : [ ] La ministre de l

Plus en détail

Projet de loi n o 113 (2002, chapitre 71)

Projet de loi n o 113 (2002, chapitre 71) DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 113 (2002, chapitre 71) Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la prestation sécuritaire de services

Plus en détail

Les droits et obligations liés aux activités numériques. Le correspondant Informatique et Libertés D1-5

Les droits et obligations liés aux activités numériques. Le correspondant Informatique et Libertés D1-5 Les droits et obligations liés aux activités numériques Le correspondant Informatique et Libertés D1-5 La loi du 6 janvier 1978 dite «loi Informatique et Libertés» a été profondément remanié suite à la

Plus en détail

Assemblée Générale. Sotteville-lès-Rouen : Vendredi 21 mars 2008 à 14h00, Hôtel de Ville

Assemblée Générale. Sotteville-lès-Rouen : Vendredi 21 mars 2008 à 14h00, Hôtel de Ville adeva 76 Association de Défense des Victimes de l Amiante de Seine-Maritime 119 Cours de la République -76600- LE HAVRE Tel-Fax : 02 35 25 02 02. http://adeva.76.free.fr C est la 11 ième Assemblée Générale

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR : DECRET

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR : DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR : DECRET Relatif à l âge d ouverture du droit à pension de retraite et portant application des articles 17, 20 (III) et 21 (III)

Plus en détail

Comment les agriculteurs sont-ils assurés?

Comment les agriculteurs sont-ils assurés? Comment les agriculteurs sont-ils assurés? Tous les agriculteurs et agricultrices indépendants travaillant dans l agriculture et la sylviculture sont soumis à l assurance obligatoire auprès de la SVB conformément

Plus en détail

COUR DU TRAVAIL DE LIEGE. Section de NAMUR EN CAUSE DE : CONTRE :

COUR DU TRAVAIL DE LIEGE. Section de NAMUR EN CAUSE DE : CONTRE : Rép. 326 N D ORDRE Droit de la sécurité sociale des travailleurs indépendants Cotisations Prescription Acte interruptif Demande de dispense Décision de la Commission de dispense A.R. n 38 du 27/7/1967,

Plus en détail

PASSAGE AU CONTRAT RESPONSABLE AU 01/01/2016 :

PASSAGE AU CONTRAT RESPONSABLE AU 01/01/2016 : PASSAGE AU CONTRAT RESPONSABLE AU 01/01/2016 : Votre Comité d'entreprise est assisté par un avocat en droit du travail pour tous les sujets collectifs, pour vérifier le respect et la bonne application

Plus en détail

Accord sur la circulation routière entre la Confédération suisse et la Principauté de Liechtenstein

Accord sur la circulation routière entre la Confédération suisse et la Principauté de Liechtenstein Traduction 1 Accord sur la circulation routière entre la Confédération suisse et la Principauté de Liechtenstein Conclu le 18 juin 2015 Entré en vigueur par échange de notes le 1 er août 2015 Le Conseil

Plus en détail

Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers TABLE DES MATIÈRES

Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers TABLE DES MATIÈRES PPB-2007-7-CPB-1 2 Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers Table des matières 0. Base légale et énumération des principes TABLE DES MATIÈRES 1. Responsabilité

Plus en détail

Quittances et primes 2 ans Quittances, avis d'échéance, preuves du règlement, courriers de résiliation, accusé de réception

Quittances et primes 2 ans Quittances, avis d'échéance, preuves du règlement, courriers de résiliation, accusé de réception Tableau 1 relatif à la fiche F19134 Tableau 2 relatif à la fiche F19134 Papiers à conserver Mise à jour le 19.04.2011 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Principe Le

Plus en détail

"MEDECINS BENEVOLES" STATUTS

MEDECINS BENEVOLES STATUTS "MEDECINS BENEVOLES" CENTRE MEDICAL MALMEDONNE STATUTS Titre I - Constitution - Objet - Siège social - Durée Article 1 - Constitution et dénomination Les adhérents aux présents statuts ont formé une association

Plus en détail

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT UNSA-territoriaux 21, rue Jules Ferry 93 177 Bagnolet Cedex elections@unsa-territoriaux.org 06 17 43 57 96 Circulaire électorale n 9 Le CHSCT Nous avons moins de trois semaines pour faire en sorte que

Plus en détail

ANNEXE II. (Article 8, paragraphe 1) Dispositions de conventions de sécurité sociale qui restent applicables:

ANNEXE II. (Article 8, paragraphe 1) Dispositions de conventions de sécurité sociale qui restent applicables: ANNEXE II (1) (A) DISPOSITIONS DE CONVENTIONS BILATÉRALES MAINTENUES EN VIGUEUR ET LIMITÉES, LE CAS ÉCHÉANT, AUX PERSONNES COUVERTES PAR CES DISPOSITIONS BILATÉRALES (Article 8, paragraphe 1) Observations

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 429 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par M. Jacques Brassard Ministre des Transports Éditeur officiel

Plus en détail

JORF n 0304 du 31 décembre Texte n 116

JORF n 0304 du 31 décembre Texte n 116 JORF n 0304 du 31 décembre 2008 Texte n 116 DECRET Décret n 2008-1498 du 22 décembre 2008 fixant les listes de prestations sociales mentionnées aux articles L. 271-8 et L. 361-1 du code de l action sociale

Plus en détail

MUTUELLE DU COMMERCE & DIVERS STATUTS

MUTUELLE DU COMMERCE & DIVERS STATUTS MUTUELLE DU COMMERCE & DIVERS STATUTS MUTUELLE DU COMMERCE & DIVERS STATUTS TITRE I FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE CHAPITRE 1 : Formation, objet Article 1 er : Dénomination Une mutuelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret n o 2014-1420 du 27 novembre 2014 relatif à l encadrement des périodes

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 15.12.2015 COM(2015) 645 final 2015/0294 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL concernant la signature, au nom de l'union européenne, et l application provisoire

Plus en détail

N 3128 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

N 3128 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION N 3128 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 7 juin 2006. PROPOSITION DE RÉSOLUTION tendant à la création d une

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SOMMITALE IRP AUTO

STATUTS DE L ASSOCIATION SOMMITALE IRP AUTO STATUTS DE L ASSOCIATION SOMMITALE IRP AUTO (Approuvés par l assemblée générale extraordinaire du 21 novembre 2013 et validés par la lettre AGIRC ARRCO du 10 janvier 2014) (d après les statuts de référence

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Mesdames et Messieurs les Directeurs Date : - des Caisses Régionales d'assurance Maladie 04/03/86 Mesdames

Plus en détail

Guide des obligations et recommandations. - de l'expert en début, milieu et fin d'activité, - des ayants droits après son décès.

Guide des obligations et recommandations. - de l'expert en début, milieu et fin d'activité, - des ayants droits après son décès. Guide des obligations et recommandations - de l'expert en début, milieu et fin d'activité, - des ayants droits après son décès. 1. DES L'INSCRIPTION SUR UNE LISTE D'EXPERTS 1.1. FORMALITES DE DECLARATION

Plus en détail

RAPPORT PRÉSENTÉ À L'ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU MANITOBA

RAPPORT PRÉSENTÉ À L'ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU MANITOBA RAPPORT PRÉSENTÉ À L'ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU MANITOBA Le Comité permanent des affaires législatives présente son quatrième rapport : Réunions : Le Comité s'est réuni à l Assemblée législative : le 9 juin

Plus en détail

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique STATUTS Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour dénomination : AIDUCE : Association Indépendante

Plus en détail

Accueil collectif de 45 places Enfants âgés de 8 semaines jusqu'à 4 ans Ouverture à tous sans condition

Accueil collectif de 45 places Enfants âgés de 8 semaines jusqu'à 4 ans Ouverture à tous sans condition Règlement de fonctionnement Accueil collectif de 45 places Enfants âgés de 8 semaines jusqu'à 4 ans Ouverture à tous sans condition L association Asfad est autorisée à gérer le multi accueil «M Ti moun»

Plus en détail

Mutuelles des Forces Auxiliaires. REALISATIONS ET ACTIVITES MEDICO-SOCIALES MUTUALISTES Fouad BAJILALI

Mutuelles des Forces Auxiliaires. REALISATIONS ET ACTIVITES MEDICO-SOCIALES MUTUALISTES Fouad BAJILALI Mutuelles des Forces Auxiliaires REALISATIONS ET ACTIVITES MEDICO-SOCIALES MUTUALISTES Fouad BAJILALI Cadre Général La mutualité au Maroc En vertu du dahir n 1-57-187 du 24 joumada II 1383 (12 novembre

Plus en détail

Règlement régissant les mesures d'assainissement

Règlement régissant les mesures d'assainissement Règlement régissant les mesures d'assainissement Entrée en vigueur: 1 er janvier 2013 Adopté par: le Conseil de fondation, le 5 septembre 2012 TABLE DES MATIERES Page 1. CONDITIONS REQUISES... 3 2. COMPÉTENCE...

Plus en détail

CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS

CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS ANNEXE 2015-CA619-04.08.02-R6676 CADRE DE GESTION RELATIF AUX PROJETS IMMOBILIERS Adopté le 7 décembre 2015. Table des matières 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs et portée... 1 2.1 Objectifs... 1 2.2 Portée...

Plus en détail

Fardeau de la preuve dans un contexte de réclamation de CTI/RTI. Par Julie Robert, étudiante au HEC Montréal

Fardeau de la preuve dans un contexte de réclamation de CTI/RTI. Par Julie Robert, étudiante au HEC Montréal Fardeau de la preuve dans un contexte de réclamation de CTI/RTI Par Julie Robert, étudiante au HEC Montréal Définitions Retour sur les différentes catégories de refus des CTI/RTI Fardeau de la preuve Preuve

Plus en détail

(Texte présentant de l'intérêt pour l'eee)

(Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) 31.12.2015 L 347/1285 RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) 2015/2452 DE LA COMMISSION du 2 décembre 2015 définissant des normes techniques d'exécution en ce qui concerne les procédures, les formats et les modèles

Plus en détail

Son siège est établi au Ministère de la Culture à Luxembourg. Il peut être transféré sur décision du conseil d administration.

Son siège est établi au Ministère de la Culture à Luxembourg. Il peut être transféré sur décision du conseil d administration. CENTRE DE CREATION CHOREGRAPHIQUE LUXEMBOURGEOIS, en abrégé «3C-L» (Anc. Théâtre Dansé et Muet, A.s.b.l.) Association sans but lucratif Siège social : Ministère de la Culture, 20, Montée de la Pétrusse,

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION DE LA POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

GUIDE D APPLICATION DE LA POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS D APPLICATION DE LA POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS Le présent guide a pour but de fixer les paramètres ainsi que les

Plus en détail

L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION

L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION 1 L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION Le statut de l auto-entrepreneur résulte de la loi de modernisation de l économie n 2008-776 du 4 août

Plus en détail