ESSAIS & MESURES. sur voiture TAMIYA TT-01

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESSAIS & MESURES. sur voiture TAMIYA TT-01"

Transcription

1 TT-01 Motricité d un véhicule miniature télécommandé TAMIYA 1

2 Accélération maximale et motricité en 4X4 ou avec une traction ou une propulsion. Je vous propose aujourd hui de s intéresser aux paramètres qui conditionnent l accélération maximale d une voiture. A priori c est le rapport poids/puissance qui permet d évaluer le potentiel d accélération d une voiture. Si on a le moteur, encore faut-il pouvoir transmettre tout son couple à la route. QUESTION : Si pour cela la transmission intégrale domine, doit-on privilégier une traction ou une propulsion? Je vous parlerai ici uniquement de transmission de puissance. Tout cela n est valable que si l on considère le véhicule en accélération et en ligne droite. 2

3 Accélération maximale et motricité en 4X4 ou avec une traction ou une propulsion. Quels paramètres ont une influence sur la capacité d une voiture à transmettre de la puissance au sol? En simplifiant largement, on a : l empattement l (distance entre l essieu avant et l essieu arrière) la hauteur h 2 du centre de gravité G 2 la répartition des masses sur les essieux avant et arrière l adhérence du pneu sur la route Les ETUDES qui vont suivre vont permettre de répondre : ETUDE 1 : Détermination des forces transmissibles au sol. ETUDE 2 : Accélérations. ETUDE 3 : Suspension et garde au sol. ETUDE 4 : Ressort de suspension 3

4 ETUDE 1 : Détermination des forces transmissibles au sol. (Lire pages 21 à 26 du livret 3) A) Mesurer l empattement de la voiture l = 257 mm B) Placer la voiture Tamiya sans carrosserie sur une table. Soulever légèrement l avant puis l arrière de la voiture à l aide d un dynamomètre tenu à la verticale et mesurer les forces L av et L ar en N puis les distances E av et E ar en mm. L ar = 5,7 N P =? N L av = 4,8 N E ar = 50 mm E av = 68 mm 4

5 C) Lors du soulèvement de l arrière du véhicule, l équilibre en rotation autour de B s écrit : P (l - d 2 ) = L ar (l + E ar ) où P est le poids total du véhicule qui agit en G 2. Lors du soulèvement de l avant du véhicule, l équilibre en rotation autour de A s écrit : P d 2 = L av ( l + E av ). Ces deux équations permettent de trouver d 2 et P : d 2 = 121 mm (développez la 1 ère équation et remplacez P d 2 ) P = 12,9 N P = m g (N) avec g = 9,81 m/s². D) Calculer la masse m de la voiture et la comparer avec la valeur inscrite sur l emballage : m (calcul) = 1,31kg <> m (constructeur) = 1,174 kg Ecart entre ces valeurs : + 0,136 kg soit +11,6 %

6 E) Les forces verticales de contact route/roue en A et B soit à l arrière et à l avant du véhicule se calculent à l aide des formules suivantes : Dans lesquelles a est l accélération du véhicule. Calculer ces forces verticales qu on appellera forces normales au plan de contact dans le cas où l accélération est nulle : N ar = 6,8 N N av = 6,1 N Que se passe-il pour ces forces lorsque le véhicule accélère : a > 0 m/s²? Nar augmente et Nav diminue d autant, les roues avant se soulèvent si.

7 F) Bloquer les 4 roues de la voiture puis la tracter à vitesse constante sur le sol peint de la salle à l aide du dynamomètre tenu horizontalement. Relever la force T r qui devrait être à peu près constante. T r = 4,8 N Les roues qui patinent au démarrage transmettent des efforts tangentiels T = N f g où f g est le facteur de frottement de glissement constant dépendant des matériaux (Modèle de Coulomb). T r = -(T av +T ar ) = -(N ar +N av ) f g En déduire le facteur f g (frottement de glissement pneu/piste) : f g 0,372 N ar = 6,8 N N av = 6,1 N T r = 4,8 N T ar = 2,53 N T av = 2,27 N

8 G) Bloquer les 4 roues de la voiture puis la tracter à vitesse nulle (sans qu elle ne bouge, à la limite du glissement) sur le sol peint de la salle à l aide du dynamomètre tenu horizontalement. Relever la force T r. T r = 5,2 N A la limite du glissement, on admet que les roues transmettent des efforts tangentiels T = N f ad où f ad est le facteur d adhérence dépendant des matériaux (f ad f g ). T r = -(T av +T ar ) = -(N ar +N av ) f ad En déduire la valeur de f ad (facteur d adhérence pneu/piste) : f ad 0,4 N ar = 6,8 N N av = 6,1 N T r = 5,2 N T ar = 2,72 N T av = 2,44 N

9 ETUDE 2 : Accélérations. (Lire pages 21 à 26 du livret 3) Données pour l étude : m = 1,174 kg d 2 = 108 mm l = 257 mm h 2 = 27,5 mm A) Le graphique page suivante est le relevé de l accélération de la voiture TAMIYA TT-01 à 4 roues motrices sur le sol de l atelier (pneus drift) dans un mouvement rectiligne suivi d un freinage. On remarque une première phase ou elle est presque constante. Utiliser le fichier de tableur pour calculer l accélération moyenne durant cette phase. a moy = a = 4,39 m/s² B) Donner la durée de cette phase : T1 = 1 s 9

10 ,00 0,14 0,28 0,42 0,57 0,71 0,85 0,99 1,14 1,28 1,42 1,57 1,71 1,85 1,99 2,14 2,28 2,42 2,57 2,71 2,85 2,99 3,14 3,28 3,43 3,59 3,73 3,88 4,13 4,35 4,54 4,73 4,87 5,06 5,29 5,49 5,65 5,81 5,96 6,10 6,27 6,41 6,56 6,69 6,84 6,99 7,12 7,26 Accélération Tamiya en 4x4. [m/s²] TC Série1 10

11 C) Le théorème de la dynamique pour un solide en translation rectiligne s écrit ici pour les forces horizontales : T av + T ar = m a En déduire T av + T ar la somme des forces qui entraînent la voiture pendant la première phase. T av + T ar = 5,15 N. D) Utiliser le modèle SciLab Xcos Actions verticales pour déterminer les efforts normaux N ar et N av et les inscrire ci-dessous. E) Durant cette phase les 4 roues patinent et on peut alors modéliser les efforts de contact à l aide de la relation T = N f g. Calculez alors le facteur de frottement de glissement : f g = 0,448. Complétez les valeurs de T ar et T av ci-dessous. N ar = 7,2 N N av = 4,3 N T ar = 3,2 N T av = 2 N 11

12 F) On suppose le facteur de frottement f g = 0,45 et T ar = 0 N pour le même véhicule avec seulement les roues avant motrices. Les forces verticales de contact route/roue en A et B soit à l arrière et à l avant du véhicule se calculent à l aide des formules suivantes : Dans lesquelles P = m g (N) avec g = 9,81 m/s². Le théorème de la résultante dynamique s écrit T av = m a avec T av f g N av. Calculer l accélération dans ce cas : a Tav = 1,766 m/s². N ar = 6,9 N N av = 4,6 N T av = 2 N 12

13 G) Le graphique ci-dessous donne, lorsque les roues patinent, la force motrice du véhicule (propulsion en rouge ou traction en bleu) en fonction de l accélération. Laquelle des versions a la meilleure motricité (accélération)? La propulsion H) Calculer les écarts en pourcentages entre les versions de véhicules traction et propulsion par rapport à la version 4x4 (sur sol de l atelier). a(4x4) = 4,39 m/s² 100% a(t av )max = 1,7 m/s² - 61 % a(t ar )max = 2,7 m/s² - 39 % Tav [N] m x a [N] Tar [N] ,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 1,6 1,8 2 2,2 2,4 2,6 2,8 3 3,2 3,4 3,6 3,8 4 4,2 4,4 13

14 ETUDE 3 : Suspension et garde au sol (Lire livret 5) A) A l aide des fichiers donnés, réaliser un assemblage. N utilisez que des de surfaces de contact dans les contraintes. Le ressort ne sera attaché qu à la pièce B7. B) Insérer cet assemblage dans l assemblage en y lançant la commande insertion /composant/ Décomposer le sous assemblage (clic droit) et libérer la pièce fixée(f) de l amortisseur (clic droit). Terminer l assemblage et vérifier sa mobilité. 14

15 C) Mesurer le diamètre extérieur du pneu et le comparer à celui du pneu réel. Calculer l écart en % par rapport au diamètre réel. E% = D) Ouvrir la pièce SB6. Esquisser le centre de l extrémité filetée puis refermer l esquisse puis la pièce. Créer une contrainte de distance si on veut régler la garde au sol à 7,5 mm. Distance centre/dessous du chassis : 24,5 mm E) Mesurer dans l assemblage, le débattement possible en compression depuis cette position. Dc = 4,99 mm F) Mesurer le débattement en traction depuis cette position Dt = 5,26 mm (utiliser la transparence sur la pièce B11 et sélectionner autre ) G) Mesurer la distance effective entre les appuis du ressort : L = 22,49 mm H) Donner la garde au sol si on utilise un ressort de longueur L = 30 mm. G 30 = 16 mm Il faut limiter la longueur du ressort à 22,49+5,26 mais il reste une interférence cadre inférieur/châssis qui limite G à 14,8! 15

16 ETUDE 4 : Ressort de suspension (Lire livret 5) A) Ouvrir l assemblage ; et terminer les groupes cinématiques en sélectionnant les pièces encastrées avec la touche [Ctrl] puis clic droit puis et. On ne classe pas les pièces transparentes. Vérifier les mobilités. B) Compléter le schéma cinématique (cf. EC1)ci-contre après avoir analysé l assemblage. (On fera un graphe des liaisons sur feuille et on ne représentera pas l arbre de transmission). 16

17 C) Dans Solidworks, Outils/compléments cocher puis dans l onglet inférieur Etude de mouvement 1, configurer. Appliquer une force de 4 N vers le haut sur la roue. Elle représente une réaction du sol sur la roue due au poids de la voiture. 17

18 D) Mesurer la distance entre les faces d appui du ressort hélicoïdal. L = 22,78 mm (Evaluer/mesurer) E) La réaction d un ressort suit la loi F [N] = k x [m] avec x le déplacement relatif des extrémités : x = ±(L-L 0 ) La raideur du ressort est donnée : k = 131 g/mm. On donne : Une masse m de 1 kg a un poids de 9,81 N. Calculer la raideur k = 1,285 N/mm. F) Supprimer de l assemblage et Activer la contrainte distance 6, ( ) puis l éditer pour la régler à 22,5 mm et y ajouter. 18

19 G) Renseigner les paramètres de simulation : H) Rechercher la valeur de la force dans l amortisseur : F = 6,4 N puis calculer la longueur libre L 0 du ressort : L 0 = 27,5 mm puis lancer les calculs : 19

20 I) Donner les forces dans les liaisons pivots correspondant aux contraintes coaxiales 29 et 30. F 29 = 2,74 N (en haut), F 30 = 4,9 N (en bas) J) Utiliser ces résultats pour compléter l isolement roue-moyeu soumis à 3 forces : 4N 20

TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR-

TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR- TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR- MANCES DYNAMIQUES ET ÉNERGÉTIQUES DES SYSTÈMES. Exercice 1 : Dispositif de mesure d un moment d inertie Un solide (S 2 ) de révolution d axe (G, z 0 ) roule

Plus en détail

PROJET «BUREAU D ETUDE»

PROJET «BUREAU D ETUDE» ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D INGENIEUR DE BRETAGNE SUD Spécialité : INGENIEUR MECATRONIQUE PROJET «BUREAU D ETUDE» Etude d un lève-vitre Encadré par M. Stéphane BOCHARD & M. Christophe CELLARD Présenté

Plus en détail

DYNAMIQUE. Exercice 1- ESP- Contrôle dynamique de stabilité des véhicules Corrigé page 10

DYNAMIQUE. Exercice 1- ESP- Contrôle dynamique de stabilité des véhicules Corrigé page 10 DYNAMIQUE Le sujet est composé de deux parties : la première partie est constituée de la partie étude mécanique du sujet CCP MP 1998 sur le système de freinage par ABS ( à traiter en 1h15 maxi). La seconde

Plus en détail

Caractéristiques Techniques. Schéma cinématique. T SSI Travaux Pratiques en Sciences de l Ingénieur LEGTP Stanislas Wissembourg

Caractéristiques Techniques. Schéma cinématique. T SSI Travaux Pratiques en Sciences de l Ingénieur LEGTP Stanislas Wissembourg MODELISATION D UN MOTEUR THERMIQUE DE MODELISME AERONAUTIQUE Caractéristiques Techniques Cylindrée 2,5 cm 3 Course 13.5 mm Piston 15 mm Puissance 300 W Vitesse 17000 tr/min Schéma cinématique PISTON BIELLE

Plus en détail

Lève personne ORIOR. Ce corrigé comporte:

Lève personne ORIOR. Ce corrigé comporte: Lève personne ORIOR Ce corrigé comporte: - 4 pages de texte numérotées 1/4 à 4/4 - Les documents réponses DR1 à DR8 corrigés avec constructions graphiques en couleur. - Le document réponse DR9 avec mise

Plus en détail

Validation du moteur du positionneur du point de vue puissance en fonctionnement quasi-statique

Validation du moteur du positionneur du point de vue puissance en fonctionnement quasi-statique Validation du moteur du positionneur du point de vue puissance en fonctionnement quasi-statique La puissance développée par le moteur du positionneur est essentiellement due à la torsion d un ressort spirale

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS REALISEES PAR LE LOGICIEL...2 2) CREATION DU MECANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS REALISEES PAR LE LOGICIEL...2 2) CREATION DU MECANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks 2008 Page 1/8 Mecaplan pour SolidWorks 2008 Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS REALISEES

Plus en détail

Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique

Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique Exercice 1 : Chute d un arbre : On assimile un arbre à une tige longue et homogène de longueur L et de masse m. On le scie

Plus en détail

1 Présentation, Objectifs

1 Présentation, Objectifs 1 Présentation, Objectifs Le concepteur du Robot Humanoïde a choisi d utiliser le moteur ci-dessous pour générer les mouvements de rotation. L effort que doit fournir un moteur pour créer cette rotation

Plus en détail

Q1/ Compléter l actigramme A- 0? Vous préciserez la matière d œuvre entrante, sortant ainsi que la valeur ajouté e par le système TRIVISION?

Q1/ Compléter l actigramme A- 0? Vous préciserez la matière d œuvre entrante, sortant ainsi que la valeur ajouté e par le système TRIVISION? Q1/ Compléter l actigramme A- 0? Vous préciserez la matière d œuvre entrante, sortant ainsi que la valeur ajouté e par le système TRIVISION? Energie Marche/arrêt Programme /Téléchargement? TRIVISION? A-

Plus en détail

Modèles d'actions mécaniques transmissibles par les liaisons

Modèles d'actions mécaniques transmissibles par les liaisons Modèles d'actions mécaniques transmissibles par les liaisons Table des matières Objectifs 4 I - Exemples d'obtention des torseurs d'actions mécaniques transmissibles 5 1. Passage local global pour la liaison

Plus en détail

SCIE SAUTEUSE. CI7 : Modéliser les actions mécaniques, vérifier et valider des performances statiques des chaînes de solides.

SCIE SAUTEUSE. CI7 : Modéliser les actions mécaniques, vérifier et valider des performances statiques des chaînes de solides. SCIE SAUTEUSE CI7 : Modéliser les actions mécaniques, vérifier et valider des performances statiques des chaînes de solides. À l issue des TP ce Centre d Intérêt, les compétences acquises doivent vous

Plus en détail

TD 7 : CI-5 MODÉLISER LES ACTIONS MÉCANIQUES PUIS PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DE SYS- TÈMES SOUMIS À DES ACTIONS MÉCANIQUES STATIQUES.

TD 7 : CI-5 MODÉLISER LES ACTIONS MÉCANIQUES PUIS PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DE SYS- TÈMES SOUMIS À DES ACTIONS MÉCANIQUES STATIQUES. TD 7 : CI-5 MODÉLISER LES ACTIONS MÉCANIQUES PUIS PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DE SYS- TÈMES SOUMIS À DES ACTIONS MÉCANIQUES STATIQUES. Exercice 1 : E.P.A.S Le véhicule porteur de l E.P.A.S. doit

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR

SCIENCES DE L INGENIEUR SCIENCES DE L INENIEUR Modéliser et représenter le réel Dnamique Fiche cours FC.0 ) Introduction : La dnamique est la partie de la mécanique qui traite des mouvements en relation avec les forces qui les

Plus en détail

POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE

POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE .MISE EN SITUATION POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE Une installation de manutention est constituée d une bande transporteuse d un réducteur, un système pouliescourroie et un moteur asynchrone. Bande transporteuse

Plus en détail

Spécifications Santa Fe

Spécifications Santa Fe Nom du moteur Finitions Norme d'émissions Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Capacité en Litres 2.2 2.2 2.2 2.2 2.2 2.2 2.2 Type d'injection CRDi CRDi CRDi CRDi CRDi CRDi CRDi Cylindrée

Plus en détail

MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT PRESENTATION : Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages

MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT PRESENTATION : Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages PRESENTATION : MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages D un encombrement restreint, la mini pelle CASE CK23 est très maniable.

Plus en détail

SCOOT'ELEC. 1 A l'aide du dossier technique, calculez le rapport de transmission global de la partie opérative du.

SCOOT'ELEC. 1 A l'aide du dossier technique, calculez le rapport de transmission global de la partie opérative du. Durée : 2 h Série 3 TP 6 CENTRE D'INTERET CI 7 : Comportement dynamique et énergétique des systèmes Thème(s) abordé(s) : E4 : Architecture, puissance et rendement d'une chaîne d'énergie Problématique :

Plus en détail

TRANSMETTRE L ENERGIE MECANIQUE AVEC MODIFICATION DE LA VITESSE

TRANSMETTRE L ENERGIE MECANIQUE AVEC MODIFICATION DE LA VITESSE Système d étude : I. MISE EN SITUATION : REDUCTEUR - EMBRAYAGE - FREIN Dans les systèmes automatisés industriels, on rencontre fréquemment des tapis roulants qui assurent le cheminement de la matière d

Plus en détail

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI2 Énergétique TD Réf. Programme: S4123 - Solide indéformable, approche énergétique Compétences visées: A5-05, B2-11, C2-17, C2-19, C2-20, C2-21 v1.1 Lycée Richelieu

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mouvement d'un point matériel sur un disque en rotation...2 I.Mouvement sur le disque...3 A.Mise en mouvement...3 1)Phase précédant

Plus en détail

APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT

APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT Chapitre M2 APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT D UN VÉHICULE À ROUES PROGRAMME OFFICIEL : Notions et contenus Mouvement rectiligne uniforme d un véhicule à roues dans un référentiel galiléen en l absence

Plus en détail

GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation

GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation Date : Nom Prénom : GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation La plupart des grues portuaires poursuivent le même but : limiter et éviter le levage des charges L'objectif, une fois la charge sortie

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION Année universitaire : 2013/2014. Date : 09/01/2014 Classe : CFM2, MI2 et CLIM2

Plus en détail

Exercices Mécanique du solide

Exercices Mécanique du solide Exercices Mécanique du solide Exo 1 Balançoire Un enfant sur une balançoire est schématisé par un pendule oscillant autour d un axe horizontal grâce à une liaison parfaite. L angle avec la verticale est

Plus en détail

Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI Reconnaître et décrire une translation rectiligne, une translation circulaire.

Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI Reconnaître et décrire une translation rectiligne, une translation circulaire. Mécanique 5 Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe Lycée Polyvalent de Montbéliard - Physique-Chimie - TSI 1-2016-2017 Contenu du programme officiel : Notions et contenus Définition d un

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET SESSION 2012 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures 30 Matériel

Plus en détail

Barrière Sympact. Autonomie, quantité de travail, soin /3

Barrière Sympact. Autonomie, quantité de travail, soin /3 Barrière Sympact TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Dans le cahier des charges, il est indiqué que la lisse de la barrière Sympact remonte automatiquement en cas de coupure

Plus en détail

Nom Prénom Classe LA TRANSMISSION. LPO G. Monge - P. Mohen

Nom Prénom Classe LA TRANSMISSION. LPO G. Monge - P. Mohen Nom Prénom Classe LA TRANSMISSION 1/ Introduction Le système de transmission comprend l ensemble des mécanismes situés entre le moteur et les roues motrices. 1 Embrayage 2 Boite de vitesses et sélecteur

Plus en détail

STATIQUE VIII) Cas de l'adhérence et des frottements

STATIQUE VIII) Cas de l'adhérence et des frottements Présentation : STATIQUE Lorsque nous partons en vacances de neige, nous apprécions de pouvoir bénéficier de l'adhérence pour gravir (en voiture) la pente nous menant aux stations. Si cette adhérence n

Plus en détail

TP4 : BOÎTE DE VITESSES D UN TOUR PARALLELE. Cf1 = ±0,2

TP4 : BOÎTE DE VITESSES D UN TOUR PARALLELE. Cf1 = ±0,2 Tour parallèle TP4 : BOÎTE DE VITESSES D UN TOUR PARALLELE (Manuel activités page 155-157) Manipulation : (Toutes les opérations qui vont suivre doivent se faire en présence du professeur) 1- Centrage

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES TRANSMISSION DE PUISSANCE PAR ENGRENAGE TRAINS EPICYCLOIDAUX PLANS A AXES PARALLELES

TRAVAUX PRATIQUES TRANSMISSION DE PUISSANCE PAR ENGRENAGE TRAINS EPICYCLOIDAUX PLANS A AXES PARALLELES TRAVAUX PRATIQUES TRANSMISSION DE PUISSANCE PAR ENGRENAGE TRAINS EPICYCLOIDAUX PLANS A AXES PARALLELES Etape 0 Un pignon 1, moteur, entraîne une roue 2, réceptrice. Le pignon 1 a un diamètre primitif de

Plus en détail

Moteurs essence. Nom du moteur 1.0 Kappa Kappa Kappa Kappa Kappa 87

Moteurs essence. Nom du moteur 1.0 Kappa Kappa Kappa Kappa Kappa 87 Norme d'émissions Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Capacité en Litres 1.0 1.0 1.2 1.2 1.2 Type d'injection MPI MPI MPI MPI MPI Cylindrée 998 (cm3) 998 (cm3) 1248 (cm3) 1248 (cm3) 1248 (cm3) Alésage

Plus en détail

Moto électrique Quantya

Moto électrique Quantya BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2009 Épreuve : étude des constructions Durée : 4 heures Coefficient : 6 Moto électrique Quantya AUCUN

Plus en détail

TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6. TP 24.2 Portail BFT

TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6. TP 24.2 Portail BFT TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6 TP 24.2 Portail BFT Pendant 15 min, lire le dossier technique. 1) Objectifs du TP et sommaire. Il est proposé dans ce TP: - de renforcer par une application

Plus en détail

TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION.

TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION. TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit à

Plus en détail

Assembler la poulie (24) à l arbre (1) Clavette (32) + rondelle(34) + écrou (33)

Assembler la poulie (24) à l arbre (1) Clavette (32) + rondelle(34) + écrou (33) TRAVAIL DEMANDE : I LECTURE D UN DESSIN D ENSEMBLE : a- À partir de la boîte des vitesses du tour et son dessin d ensemble partiel, Compléter le tableau ci-dessous : Fonctions Lier les roues dentées (4)

Plus en détail

L ENTRETIEN DES ESPACES VERTS ENTRE DANS UNE NOUVELLE DIMENSION

L ENTRETIEN DES ESPACES VERTS ENTRE DANS UNE NOUVELLE DIMENSION by Ma.Tra. 130/140 langue M A D E I N I T A L Y Ma.Tra. 130 140 L ENTRETIEN DES ESPACES VERTS ENTRE DANS UNE NOUVELLE DIMENSION Plus de force, plus d efficacité, plus de confort Les Ma.Tra. 130 et Ma.Tra.

Plus en détail

AGRAFEUSE ELECTRIQUE

AGRAFEUSE ELECTRIQUE Nom de l élève :... Classe :... Date :... Matériel ressource : La platine agrafeuse Un ordinateur équipé d un modeleur volumique 3D Documents ressources : Documentation technique de l agrafeuse Le dossier

Plus en détail

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités

Tronc commun scientifique Mahdade Allal année scolaire Énergie cinétique et travail : activités Énergie cinétique et travail : activités Application 1 a. Calculer l énergie cinétique : d une voiture de masse 1, 0tonnes roulant à 90km/h d un camion de masse 30tonnes roulant à 90km/h b. Calculer la

Plus en détail

Système 1 : Variateur à courroie :

Système 1 : Variateur à courroie : T.P. SCOOTER Fiche 1 / 1 La transmission du scooter est présentée sur la photo ci-contre et par sa chaîne cinématique cidessous. L étude porte sur la compréhension et la maîtrise de ce type de transmission

Plus en détail

Spécifications i20 Coupé

Spécifications i20 Coupé Moteurs essence Nom du moteur 1.0 T-GDi 100 1.0 T-GDi 100 1.0 T-GDi 120 1.2 MPi 84 1.2 MPi 84 1.2 MPi 84 Finitions 1.0 T-GDi 100 Plus 1.0 T-GDi 100 1.0 T-GDi 120 1.2 84 1.2 84 1.2 84 Plus Norme d'émissions

Plus en détail

Moteurs essence. Nom du moteur 1.0 T-GDi MPi MPi 84 Kappa 1.2 MPI

Moteurs essence. Nom du moteur 1.0 T-GDi MPi MPi 84 Kappa 1.2 MPI Moteurs essence Nom du moteur 10 T-GDi 100 12 MPi 84 12 MPi 84 Kappa 12 MPI Finitions 10 T-GDi 100 12 84 12 84 12 Norme d'émissions Euro VI Euro VI Euro VI Euro V Capacité en Litres 10 12 12 12 Type d'injection

Plus en détail

Moteurs essence. Nom du moteur 1.0 T-GDi T-GDi T-GDi T-GDi MPi MPi MPi MPi 84

Moteurs essence. Nom du moteur 1.0 T-GDi T-GDi T-GDi T-GDi MPi MPi MPi MPi 84 Nom du moteur 1.2 MPi 75 1.2 MPi 84 1.2 MPi 84 1.2 MPi 84 Finitions GO! Norme d'émissions Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Euro VI Capacité en Litres 1.0 1.0 1.0 1.0 1.2 1.2 1.2

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur S4 - Comportements des systèmes S412 - actions mécaniques TD FROTTEMENT - ADHERENCE - LOIS DE COULOMB Exercice N 1 - FREIN A DISQUE Pour ralentir

Plus en détail

Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes mécaniques. Cinématique

Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes mécaniques. Cinématique TP S.I.I. Cinématique Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes mécaniques Lycée Ferdinand Buisson PTSI Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes Résolution d un problème de statique

Plus en détail

& Lire la présentation de la cordeuse?

& Lire la présentation de la cordeuse? PSI* 14/11/10 Lycée P.Corneille rendement_cordeuse.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Cordeuse de raquettes Analyse de la chaîne d énergie et évaluation du rendement Temps alloué 2 heures Vous disposez :

Plus en détail

Moteurs essence. Nom du moteur 1.4 MPi GDi GDi 135

Moteurs essence. Nom du moteur 1.4 MPi GDi GDi 135 Moteurs essence Nom du moteur 1.4 MPi 100 1.6 GDi 135 1.6 GDi 135 1.4 100 Initia 1.6 GDi 135 1.6 GDi 135 Norme d'émissions Euro VI Euro VI Euro VI Capacité en Litres 1.4 1.6 1.6 Type d'injection MPi GDi

Plus en détail

a. [W AB F AB = F AB cos α ; la relation c convient. Manuel numérique Animation : Travail d une force sur un objet en mouvement.

a. [W AB F AB = F AB cos α ; la relation c convient. Manuel numérique Animation : Travail d une force sur un objet en mouvement. Travail et énergie Activités Chapitre 7 Travail d une force (p 84 Le bloc de pierre est soumis à son poids,, à la force exercée par les Égyptiens, F, et à la réaction verticale exercée par la rampe, R

Plus en détail

Résistance des matériaux Etude d une chaine de moto

Résistance des matériaux Etude d une chaine de moto Résistance des matériaux Etude d une chaine de moto TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Objectif du TP : Analyser les avantages et inconvénients d une transmission par chaine sur une

Plus en détail

T P DE TECHNOLOGIE. T Sciences de l Ingénieur DUREE : 2H00 PREAMBULE

T P DE TECHNOLOGIE. T Sciences de l Ingénieur DUREE : 2H00 PREAMBULE T P DE TECHNOLOGIE TPN 1 : PARTICULARITES DE LA TRANSMISSION DE PUISSANCE T Sciences de l Ingénieur DUREE : 2H00 PREAMBULE L effort de coupe nécessaire pour tailler une branche de 25mm de diamètre (capacité

Plus en détail

00: Désignations des types R144 K DSC12 01 L01. P124 LA4x2. Edition 3. Scania CV AB 1999, Sweden

00: Désignations des types R144 K DSC12 01 L01. P124 LA4x2. Edition 3. Scania CV AB 1999, Sweden 00:02-01 Edition 3 fr Désignations des types R144 K432 15 DSC12 01 L01 P124 LA4x2 1 585 513 Scania CV AB 1999, Sweden Sommaire Sommaire Châssis de camion...3 Moteurs...7 Embrayages...9 Boîtes de vitesses...10

Plus en détail

Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine et de son outillage

Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine et de son outillage Brevet de Technicien Supérieur en Mise en Forme des Matériaux par Forgeage Session 2015 Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine

Plus en détail

ETUDE MECANIQUE DE LA CHAINE DE PROPULSION

ETUDE MECANIQUE DE LA CHAINE DE PROPULSION Partie ETUDE MECNIQUE DE L CHINE DE PROPULSION Le but de cette étude est de déterminer les caractéristiques du moteur électrique afin de valider des données du cahier des charges. - Par une étude dynamique

Plus en détail

990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Empattement Longueur hors tout

990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Empattement Longueur hors tout CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

Spécifications. Moteurs essence. Nom du moteur Gamma PACK Evidence. Norme d'émissions. Capacité en Litres 1.4.

Spécifications. Moteurs essence. Nom du moteur Gamma PACK Evidence. Norme d'émissions. Capacité en Litres 1.4. Moteurs essence Nom du moteur Gamma 1.4 Finitions Norme d'émissions 1.4 100 PACK Evidence Euro V Capacité en Litres 1.4 Type d'injection Cylindrée MPi 1396 (cm3) Alésage x course Distribution Puissance

Plus en détail

TP 5-4 : Affolement de soupape

TP 5-4 : Affolement de soupape Sciences Industrielles de l Ingénieur CPGE - Saint Stanislas - Nantes TP 5-4 : Affolement de soupape Description du mécanisme Ce TP a pour but d expliquer pourquoi la force du ressort de rappel d une soupape

Plus en détail

(diamètre de circlips normalisé).

(diamètre de circlips normalisé). EXERCICES : CISAILLEMENT (Technologique) (Version du 9 octobre 016 (10h46)) 5.10. Une goupille cylindrique permet l articulation de deux barres plates. L effort maximum supporté par la liaison est de 50

Plus en détail

DE PIPELINE. DALMIÈRES Antoine élève ingénieur ENSAM première année antoine.dalmieres-2@etudiants.ensam.fr

DE PIPELINE. DALMIÈRES Antoine élève ingénieur ENSAM première année antoine.dalmieres-2@etudiants.ensam.fr ENSAM CER Angers École Nationale Supérieure d'arts et Métier Centre d'étude Régionalisé d'angers ROBOT AUTONOME DE SOUDAGE DE PIPELINE. DOSSIER TECHNIQUE. DALMIÈRES Antoine élève ingénieur ENSAM première

Plus en détail

Moteurs essence. Nom du moteur 1.4 MPi MPi MPi 125

Moteurs essence. Nom du moteur 1.4 MPi MPi MPi 125 Moteurs essence Nom du moteur 1.4 MPi 90 1.6 MPi 125 1.6 MPi 125 Finitions 1.4 90 Intuitive Blue Drive 1.6 125 Intuitive Blue Drive 1.6 125 BVA Intuitive Norme d'émissions Euro VI Euro VI Euro VI Capacité

Plus en détail

N 18 =?? Z 1 =12 Z 2 =48 Z 4 =54

N 18 =?? Z 1 =12 Z 2 =48 Z 4 =54 Exemple 1 - Calculer N 25 TD 0 : Transmission de puissance, trains simples Rapports de transmission Vitesse de sortie N r Vitesse d'entrée N S E S E 1 P Produit des Z menants Produit des Z menés Avec :

Plus en détail

DYNAMIQUE. Devoir 1- Etude du système de freinage d un véhicule avec ABS adapté du sujet CCP de 1998

DYNAMIQUE. Devoir 1- Etude du système de freinage d un véhicule avec ABS adapté du sujet CCP de 1998 DYNAMIQUE Le sujet est composé de deux parties : la première partie est constituée de la partie étude mécanique du sujet CCP MP 1998 sur le système de freinage par ABS ( à traiter en 1h15 maxi). La seconde

Plus en détail

ACTIVITE DE DECOUVERTE

ACTIVITE DE DECOUVERTE 4 SC. Techniques Leçon3 : Transmission avec transformation de mouvement Page 1 Etude d une unité de perçage : Cette unité est présentée à la page (259) du manuel de cours Démarche à suivre : Mettre en

Plus en détail

Fig. 1 Wagon de marchandise.

Fig. 1 Wagon de marchandise. L3 Ing. Méca. - Technologie Responsable : L. Blanchard 1ère Session 2009-2010 Durée : 2h00 Sujet de 7 pages Documents interdits Calculatrice autorisée Nous allons étudier le freinage - par freins à sabot

Plus en détail

Correction exercice 1 :

Correction exercice 1 : Exercice 1 : Déterminer une hauteur Une bille est lancée verticalement vers le haut à une altitude h = 2,0 m par rapport au sol, avec une vitesse v = 10 m / s. On considère que le poids est la seule force

Plus en détail

Ch. : TRANSMISSION DE MOUVEMENT Leçon : ROUES DE FRICTION ROUES DE FRICTION

Ch. : TRANSMISSION DE MOUVEMENT Leçon : ROUES DE FRICTION ROUES DE FRICTION 1. FONCTION : ROUES DE FRICTION Transmettre par adhérence un mouvement de rotation continu entre deux arbres roues de friction sont utilisées essentiellement dans des transmissions à faible puissance.

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Pilote Automatique PLASTIMO AT50 Thème : Analyse du mode de fonctionnement de l actionneur. Première Terminale OBJECTIF DE LA SEANCE : Identifier le flux de transmission

Plus en détail

Véhicules utilitaires classiques

Véhicules utilitaires classiques VEHICULES UTILITAIRES 1 Véhicules utilitaires classiques CARACTERISTIQUES TECHNIQUES: Livrez votre cargaison dans tous les coins du monde CONTENU 2 3 pg. 4 5 pg. 6 7 pg. maniabilité Moteur Châssis 8 9

Plus en détail

SERIE 2 : ENERGIE CINETIQUE

SERIE 2 : ENERGIE CINETIQUE SERIE 2 : ENERGIE CINETIQUE EXERCICE 1: CONNAISSANCES DU COURS 1 ) L énergie cinétique est-elle une grandeur vectorielle ou une grandeur scalaire algébrique ou une grandeur scalaire positive? Dépend-elle

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

SUSPENSION DE MOTO ETUDE STATIQUE. MISE EN SITUATION La maquette sur laquelle vous allez travailler simule une suspension de moto BMW.

SUSPENSION DE MOTO ETUDE STATIQUE. MISE EN SITUATION La maquette sur laquelle vous allez travailler simule une suspension de moto BMW. SUSPENSION DE MOTO ETUDE STATIQUE MISE EN SITUATION La maquette sur laquelle vous allez travailler simule une suspension de moto BMW. BMW utilise deux types de «levier» de suspension : - PARALEVER (figure

Plus en détail

Transposition de techniques horlogères de calcul dans l industrie ferroviaire et la téléphonie mobile.

Transposition de techniques horlogères de calcul dans l industrie ferroviaire et la téléphonie mobile. Transposition de techniques horlogères de calcul dans l industrie ferroviaire et la téléphonie mobile. 1 1 Principe de construction d une caméra miniature pour téléphones mobiles. Le cahier des charges

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Maintenance des Équipements Industriels» ÉPREUVE E1 : Épreuve scientifique et technique

Baccalauréat Professionnel «Maintenance des Équipements Industriels» ÉPREUVE E1 : Épreuve scientifique et technique Baccalauréat Professionnel «Maintenance des Équipements Industriels» ÉPREUVE E1 : Épreuve scientifique et technique Sous-épreuve E11 (unité 11) : Analyse et exploitation de données techniques SESSION 2013

Plus en détail

Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT

Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT PSI* Lycée P. Corneille TP régulateur centrifuge.docx 23/09/16 Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT Objectifs : La direction assistée et constitué d un asservissement et d un système de rappel du

Plus en détail

CI 3 STATIQUE : MODÉLISATION, PRÉVISION ET VÉRIFICATION DU

CI 3 STATIQUE : MODÉLISATION, PRÉVISION ET VÉRIFICATION DU CI 3 STATIQUE : MODÉLISATION, PRÉVISION ET VÉRIFICATION DU COMPORTEMENT STATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 3 RÉSOLUTION DES PROBLÈMES DE STATIQUES PLANES VTT Kona One à suspension blocable [1] Modélisation

Plus en détail

CORDEUSE DE RAQUETTES. CI2 : Modéliser, valider et vérifier le comportement d un système multiphysique asservi.

CORDEUSE DE RAQUETTES. CI2 : Modéliser, valider et vérifier le comportement d un système multiphysique asservi. CORDEUSE DE RAQUETTES CI2 : Modéliser, valider et vérifier le comportement d un système multiphysique asservi. À l issue des TP de ce Centre d Intérêt, les compétences acquises doivent vous permettre plus

Plus en détail

Les lois du frottement

Les lois du frottement 1 sur 5 10/06/2010 14:33 Cours - Réf:23080 - MàJ:04-03-2005 Les lois du frottement Mécanique - Actions mécaniques Le frottement est un phénomène constaté au niveau de la surface de contact entre deux solides.

Plus en détail

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE.

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Mise en situation. Le système étudié a pour fonction de brider (bloquer) des pièces sur une table de machine-outil afin de les usiner par la suite. Objectif de l étude.

Plus en détail

TP 6-4 : OUVRE BARRIERE SINUSMATIC

TP 6-4 : OUVRE BARRIERE SINUSMATIC TP 6-4 OUVRE BARRIERE SINUSMATIC Présentation du mécanisme Mise en situation Le mécanisme étudié est un système d ouverture et fermeture de barrières légères. Ce type de mécanisme peut par exemple se retrouver

Plus en détail

CORRIGÉ EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS FREIN DE PARKING AUTOMATIQUE

CORRIGÉ EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS FREIN DE PARKING AUTOMATIQUE BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR CONCEPTION DE PRODUITS INDUSTRIELS SESSION 2016 EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS FREIN DE PARKING AUTOMATIQUE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

LES PANNEAUX PUBLICITAIRES : TRIVISION

LES PANNEAUX PUBLICITAIRES : TRIVISION LES PANNEAUX PUBLICITAIRES : TRIVISION PROBLEMATIQUE SOCIETALE : LA COMMUNICATION Cette activité permet d appréhender comportement dynamique d un solide en rotation. L activité s appuie sur la maquette

Plus en détail

DNS. Roues. Sujet. I. Roue soumise à un couple de freinage. G.P. DNS10 Décembre 2012

DNS. Roues. Sujet. I. Roue soumise à un couple de freinage. G.P. DNS10 Décembre 2012 DNS Sujet Roues...1 I.Roue soumise à un couple de freinage...1 II.Roue sur un tapis roulant incliné...2 III.Expérience de Timochenko...2 Roues I. Roue soumise à un couple de freinage 1. Rappel sur la notion

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES SESSION 2011 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y

Plus en détail

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D TD ENSIBS MEC101 Mécanique des systèmes et des milieux déformables CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D 1 1. EXERCICES ETUDE DES DEPLACEMENTS / EPURE CINEMATIQUE 1.1. Exercice : mécanisme entraîné par un vérin FOUR

Plus en détail

Robot Légo Mindstorms Ev3 Présentation et mise en œuvre

Robot Légo Mindstorms Ev3 Présentation et mise en œuvre Robot Légo Mindstorms Ev3 Présentation et mise en œuvre Les composants principaux et le reste! La brique de commande EV3 Caractéristiques : 4 Ports de sortie (moteurs) Connexion usb au PC (télécharg.)

Plus en détail

Formulaire de Mécanique appliquée

Formulaire de Mécanique appliquée Formulaire de Mécanique appliquée Ce formulaire est un document de travail. Il ne peut en aucun cas remplacer le cours de mécanique. Tout le référentiel de mécanique ne s y trouve pas. (mécanique graphique,

Plus en détail

Mouvement Rectiligne

Mouvement Rectiligne Mouvement Rectiligne Etude cinématique dynamique Enoncés Exercice 1 (Etude du mouvement rectiligne d un point matériel) Un mobile M effectue un mouvement dans le plan (O, x, y) muni d un repère R (O, i,

Plus en détail

Cinématique du solide Roulement sans glissement. Système de distribution d un moteur 4 temps

Cinématique du solide Roulement sans glissement. Système de distribution d un moteur 4 temps PTSI P1/7 4h00 Système de distribution d un moteur 4 temps Le système de distribution automobile permet l admission du mélange (air + carburant) et le refoulement des gaz d échappement lors du cycle 4

Plus en détail

Moteurs essence. Nom du moteur 1.0 T-GDi MPi 84 Kappa 1.2 MPI. Finitions 1.0 T-GDi 100 Business Creative 1.

Moteurs essence. Nom du moteur 1.0 T-GDi MPi 84 Kappa 1.2 MPI. Finitions 1.0 T-GDi 100 Business Creative 1. Moteurs essence Nom du moteur 1.0 T-GDi 100 1.2 MPi 84 Kappa 1.2 MPI Finitions 1.0 T-GDi 100 1.2 84 Creative 1.2 Norme d'émissions Euro VI Euro VI Euro V Capacité en Litres 1.0 1.2 1.2 Type d'injection

Plus en détail

Machine d inspection des réacteurs rapides

Machine d inspection des réacteurs rapides ROBOT MIR Machine d inspection des réacteurs rapides Le contexte Le robot MIR développé pour la vérification des cuves de Superphenix doit être adapté au contrôle d une nouvelle génération de réacteurs

Plus en détail

Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS.

Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS. Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS. On considère un extracteur de roulements dont le but est d extraire les roulements détériorés qui sont montés serrés sur les arbres. Celui-ci est composé de 2 branches

Plus en détail

Eléments de machines Devoir Surveillé PIAD2

Eléments de machines Devoir Surveillé PIAD2 Le 12 Mai 2009 Eléments de machines Devoir Surveillé PIAD2 Durée : 2h00 Documents autorisés Calculatrices autorisées Ce sujet comporte 8 pages A4, dont 5 documents réponses A4 à rendre. Il est essentiel

Plus en détail

CONCEPTION MECANIQUE

CONCEPTION MECANIQUE CONCEPTION MECANIQUE Chaînes de Puissance Electromécanique L objet de ce document est de donner les éléments méthodologiques essentiels permettant la détermination des données de puissance (vitesses, efforts,

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. DUCHAMP Thomas. Stabilisateur pour véhicule deux roues.

DOSSIER TECHNIQUE. DUCHAMP Thomas. Stabilisateur pour véhicule deux roues. DOSSIER 2013 TECHNIQUE Stabilisateur pour véhicule deux roues. Sommaire : 1. Présentation du projet 2. Etude du cahier des charges 3. Recherche de solution 4. Etude de solution permettant une liaison glissière

Plus en détail

TP SERIE 1 Semestre 4

TP SERIE 1 Semestre 4 TP SERIE 1 Semestre 4 Sous épreuve U 41 - SOMMAIRE - Documents remis au candidat Dossier TECHNIQUE - Présentation et documents constructeur de la voiture Microcar Virgo pages 2 à 5 - Dessin d ensemble

Plus en détail

DESCRIPTION DU VEHICULE

DESCRIPTION DU VEHICULE NOTICE DESCRIPTIVE UTILISEE POUR DES TRICYCLES ET QUADRICYCLES A MOTEUR (catégorie L5e, L6e, et L7e,) DESCRIPTION DU VEHICULE Famille... 0. GENERALITES 0.0.Constructeur : 0.1.Représentant accrédité en

Plus en détail

L EXPERTISE FINLANDAISE DES TERRAINS LES PLUS PIERREUX

L EXPERTISE FINLANDAISE DES TERRAINS LES PLUS PIERREUX L EXPERTISE FINLANDAISE DES TERRAINS LES PLUS PIERREUX PRODUITS LA SOCIÉTÉ Pel-tuote est spécialisée dans la fabrication de machines pour les régions à pierres. Dans un premier temps, nous avons concu

Plus en détail

Statique graphique. 5 - Principe fondamentale de la statique. ETT Terminale

Statique graphique. 5 - Principe fondamentale de la statique. ETT Terminale 5 - Principe fondamentale de la statique 5.1 Introduction On peut constater qu un solide sans mouvement voit son poids compensé par une résultante qui lui est directement opposée. Avec la relation vectorielle

Plus en détail

Saisie d un modèle et calculs statiques sur MECA 3D. MECA 3D permet la transformation du modèle SOLIDWORKS en Maquette numérique de Calcul :

Saisie d un modèle et calculs statiques sur MECA 3D. MECA 3D permet la transformation du modèle SOLIDWORKS en Maquette numérique de Calcul : Saisie d un modèle et calculs statiques sur MECA 3D MECA 3D est un module de CAO complémentaire du logiciel SOLIDWORKS. Pour l utiliser, il faut que l onglet correspondant soit affiché dans l arbre de

Plus en détail