DOSSIER FIN DE PARTIE DE SAMUEL BECKETT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER FIN DE PARTIE DE SAMUEL BECKETT"

Transcription

1 DOSSIER FIN DE PARTIE DE SAMUEL BECKETT I. RÉSUMÉ DE L ŒUVRE La pièce s ouvre sur une présentation de deux personnages (Clov et Hamm) et de leurs rapports. Cette présentation peut être délimitée comme allant de la page 8 à la page 18. On y retrouve plusieurs éléments qui renvoient à l enjeu de la partie, qui est également un thème de l œuvre. À la page 18, un autre personnage entre en scène et il s agit de Nagg qui se trouve dans une poubelle. De la page 18 à la page 20, Nagg se plaint pour avoir à manger et de 20 à 26, Hamm et Clov discute et Nagg, toujours dans sa poubelle, écoute. Hamm et Clov semble vivre une journée semblable à tant d autres et ils en attendent la fin qui apparemment tarde à venir. De la page 26 à la page 36, Beckett nous présente les rapports de Nagg et de son épouse Nell (qui se trouve elle aussi dans une poubelle). Les deux époux qui n arrivent pas à se toucher sont aussi tristes que les deux autres personnages de la pièce. Nagg raconte une histoire sur un tailleur. Cette histoire qui jadis faisait rire sa femme la laisse à présent de marbre, elle s en est lassée. De la page 38 à la page 68, Hamm cherche à retenir Clov. Hamm, qui est dans un fauteuil roulant et qui est aveugle, tyrannise Clov sans qui il ne pourrait pourtant ni se déplacer, ni savoir ce qui se passe autour de lui. Hamm cherche à retenir Clov: il demande un tour de chambre (38-42), il lui demande de regarder dehors avec une lunette (des jumelles) (44-48), Clov à une puce dans le pantalon et Hamm lui demande de la tuer avec l insecticide (48-50), il lui demande également un chien que Clov n a pas terminé de fabriquer et qui est estropié (56-60), il demande aussi des nouvelles de la mère Pegg à qui il a refusé la lumière, qui est morte dans la solitude et dont seule l odeur de 1

2 putréfaction de son corps, a permis à Clov de savoir qu elle était morte (60-62), il demande sa gaffe à l aide de laquelle il l espère réussir à sortir de son fauteuil roulant (62), il parle ensuite d un fou qui pensait que la fin du monde était arrivé (64). Seulement, rien n y fait et Clov semble décider à s en aller. Hamm jette l éponge et lui dit qu il souhaiterait savoir quand Clov s en irait. Ce dernier trouve alors l astuce du réveil qui sonnerait quand il ne serait plus là (68). De la page 68 à la page 84, Hamm raconte des histoires à Nagg. Il lui raconte d abord son histoire de Noël (72-78) et l homme dans l histoire pourrait être le père de Clov qui l aurait confié à Hamm alors qu il n était encore qu un enfant. Clov vient annoncer qu il a trouvé un rat dans la cuisine (78) et comme pour la puce, Hamm lui demande de l exterminer. Ce dernier demande ensuite à son père et à Clov de prier avec lui (78). Pas très motivés, ils abandonnent. Nagg demande la dragée que son fils lui avait promise en échange de son attention et la dragée lui est refusée (80). Clov décide de faire de l ordre (82) et Hamm continue le récit de son histoire à Clov (84-86). Hamm demande à Clov d aller voir si sa mère est morte et il s avère que c est le cas (88). De la page 84 à la page 110, l on assiste aux derniers moments de la pièce : Clov qui regarde dehors (88-92), Hamm qui demande à Clov de l embrasser (94), Clov qui chante et est sommé par Hamm d arrêter ( ), Clov qui fait son bilan en gagnant la sortie ( ) et Hamm qui fait le sien au cours duquel Clov revient ( ), chargé d une valise et apparemment prêt à partir, il revient se tenir à sa place, à côté du fauteuil de son maître. II. FICHE DE LECTURE 1. Présentation des personnages Hamm : Maître de Clov, fils de Nagg et Nell. C est un personnage amer. Il est handicapé et aveugle et semble ne souhaiter qu une seule chose : la fin du monde. Il ne veut voir subsister aucune créature vivante. Il méprise 2

3 ses parents et pense que les vieilles personnes sont inutiles. Il se montre odieux avec Clov, son valet qui est pourtant la seule personne sur laquelle il peut se reposer. Clov, valet et «fils adoptif» de Hamm. Il n arrive pas à se séparer de son maître malgré tous les désagréments que ce dernier lui cause. Il est attaché à cet homme et le prend peut-être en pitié car curieusement, il menace de le quitter mais ne passe jamais à l acte. Nagg, père de Hamm et époux de Nell. Tout comme son épouse, Nagg est cantonné dans une poubelle tout au long de la pièce. Son fils le répugne et l affame. Il est malheureux et essaie en vain de toucher, de faire rire son épouse. Nell, mère de Hamm et épouse de Nagg. Elle aussi se trouve dans une poubelle à côté de son mari. Son époux tente de la faire rire avec une histoire, qu elle trouvait drôle jadis. Elle est malheureuse et décède au cours de la pièce. Son fils reste de marbre lorsque Clov lui confirme le décès de sa mère. En dehors de ces quatre personnages principaux, deux personnages secondaires sont évoqués : la mère Pegg (décédé avant le début de l intrigue et dont seul l odeur de putréfaction émanant de son corps a permis à Clov de savoir qu elle était morte) et l homme dans l histoire de Noël de Hamm (il pourrait s agir du père biologique de Clov). 2. Axes d analyse de Fin de Partie a. la question du langage L œuvre de Samuel Beckett est atypique et occupe une place de choix dans l histoire de la littérature. En effet, très sont rares les écrivains qui, comme lui, 3

4 ont jugé nécessaire d abandonner leur langue maternelle afin d en adopter une autre. L absurdité chez Beckett s exprime à travers la misère et la solitude, qui semblent inhérentes à la condition humaine. Il utilise également l impossibilité d agir pour exprimer l absurdité de la vie. Cependant, Beckett ne s exprime pas exclusivement sur le ton de la résignation ou du ressentiment; il cherche, dans ses œuvres, à faire face et à résister au malheur, au passage du temps, à l aliénation et à la déchéance. Ainsi, dans les univers désolés qu il crée, l humour est constamment présent. Ses univers sont peuplés de clochards, vagabonds, vieillards, malades, etc., qui ne semblent attachés à la vie que par un fil fin, celui de leur bavardage. L absurde chez Beckett dépend surtout des situations et non des lieux. Ainsi, il peut arriver que le lieu où se déroule l action ne soit pas cité avec précision (dans En attendant Godot, on sait que l action se déroule dans une lande, sans plus de précision). De plus, le langage utilisé n est plus un moyen de communication mais il exprime plutôt le vide, l incohérence et représente la vie, qui est elle-même ridicule. Dans l expression de l absurde chez Beckett, on note également une volonté de dresser un tableau de la condition humaine prise dans son absurdité. L absurde est surtout exprimé par l absence de changement. Cette absence de changement qui est visible dans le quotidien de bon nombre des personnages beckettiens, a rendu certains inconscients de l absurdité de leur existence. C est le cas de Vladimir et Estragon dans En Attendant Godot. Éveillés, ils sont pourtant plongés dans un sommeil stupide. Dans Fin de Partie, le langage beckettien est authentique et assimilable à celle de ses autres pièces théâtrales Les personnages de Fin de Partie: [ ] dévident et étirent ensemble le temps qui les conduit vers une fin qui n en finit pas, mais avec jeu et répartie, comme le feraient deux partenaires d une ultime partie d échecs. Ainsi, les mots triomphent, alors que les corps, 4

5 dévastés et vieillis, se perdent. Hamm et Clov usent du langage comme d un somptueux divertissement, en des échanges exaspérés et tendres. Beckett a su avec jubilation écrire le langage de la fin, une langue au bord du silence, qui s effiloche et halète, transparente et sereine, dernier refuge de l imagination. (Laura Pels : 2010). b. Accablement et souffrance Il convient de noter que Samuel Beckett, qui était féru d échecs, semblait concevoir la vie comme une partie triste et dont la fin tardait à venir. Hamm est fatigué de cette existence dans laquelle il est malheureux, cantonné dans ce fauteuil roulant dont il ne peut s extirper. De plus, il est aveugle et forcé de faire appel à Clov pour savoir ce qui se passe autour de lui. Il souffre de ces handicaps et sa souffrance semble le remplir d amertume. Il martyrise Clov et dédaigne son père, n acceptant de le nourrir qu après que le vieil homme est écouté son histoire. Clov semble considérer sa souffrance auprès de Hamm comme étant son destin, sa fatalité. Il souffre mais ne s en va pas. Nell et Nagg, dans des poubelles n arrivent pas à se toucher. Le fait qu ils se trouvent dans les poubelles montre à quel point leur vie est misérable. Ils sont vieux, et donc cantonnés au rang de déchets. Nell décède au cours de la pièce, probablement meurtrie par le mépris de son fils et la tristesse de leur existence (Nagg et elle). La souffrance est partout présente dans Fin de partie, comme si les personnages ne peuvent y échapper. c. la peur de la solitude La crainte de la solitude est surtout représentée par Hamm. En effet, il martyrise Clov mais sait que sans son valet sa vie serait probablement encore 5

6 plus miséreuse. Il se moque d abord de Clov lorsque ce dernier lui dit vouloir s en aller. Il lui rappelle qu il a toujours faite cette menace mais ne l a jamais mise en exécution. Seulement, il ressent le sérieux de son valet lorsque celui-ci trouve l astuce du réveil qui sonnerait quand il ne sera plus là. Il le menace et lui fait croire que loin de lui, son valet mourra (à croire que la situation que Clov vit sous son toit est plus heureuse). De plus, Hamm force Nagg, son père, à l écouter. Il veut un auditoire et craint sûrement de se retrouver seul si son valet venait en aller. Face au refus de son père, il le conditionne et requiert son attention en échange de nourriture. Clov ne s en va plus. Lui aussi pourrait avoir peur de la solitude vu qu ayant observé qu à l extérieur règne le néant, il pense que sa vie auprès de son maître sadique est préférable à une mort solitaire dans un vacuum total. d. L ambigüité de l absurde Le mot «absurde» vient du latin absurdus qui signifie «dissonant» («drame et art dramatique», Encarta). C'est le caractère de ce qui est contraire et échappe à toute logique ou qui ne respecte pas les règles de la logique. C'est avant tout un degré de comique très élevé. Il signifie ce qui n'est pas en harmonie avec quelqu'un ou quelque chose, par exemple, une conduite absurde est un comportement anormal, un raisonnement absurde est un raisonnement complètement illogique. L absurde c est également une philosophie et un courant littéraire. Selon Pierre Brunel, on peut définir le but de l absurde en littérature ainsi : Questionner et contester les conventions traditionnelles de la société par le biais de l humour. [De plus] Le sentiment de l absurdité de la condition humaine ainsi qu un extrême 6

7 pessimisme étaient déjà présents chez le philosophe allemand Arthur Schopenhauer ( ). (Brunel : 2004) Seulement, ce sentiment remonte à encore plus loin. En effet, Salomon, couronné Roi d Israël vers 970 avant Jésus-Christ, fait remarquer que «[ ] tout est vanité et poursuite du vent, et il n y a aucun avantage à tirer de ce qu on fait ici bas» (Ecclésiastes, 2 :11». Il ajoute «Et j ai haï la vie, [ ] car tout est vanité et poursuite du vent» (Ecclésiastes, 2:17). Pour Salomon, la vie que nous menons ici bas est vaine, absurde car l on ne peut rien en tirer. Revenons à présent à Schopenhauer dont la philosophie va largement influencer les philosophies existentielles, notamment celles des écrivains français Jean-Paul Sartre ( ) et Albert Camus ( ). Camus fut révélé en 1942 au public par L'Étranger, dans lequel «Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir virent une sorte de manifeste de l'existentialisme.» (Brunel : 2004). Ces philosophies existentialistes ont inspirés certains dramaturges des années cinquante et soixante, comme Beckett, Ionesco, Albee ou Pinter, et leurs œuvres sont classées sous le théâtre de l absurde. Dans Fin de Partie, cette immutabilité se traduit surtout par les thèmes de la monotonie, du perpétuel recommencement et du perpétuel questionnement car même si les personnages de Fin de Partie vivent dans une routine quotidienne et sont conscients de l absurdité des inepties qui constituent leurs existences, ils essaient néanmoins d en réchapper. Il cherche à comprendre pourquoi la vie est ce qu elle est : vaine, absurde et monotone. Pour fuir cette existence, il faut d abord la comprendre. Ainsi, tout commence par une question qui vient rompre la continuité de la chaîne quotidienne : aussi bien «Qui suis-je?» «Où suisje?» «Où vais-je?» et «d'où suis-je tiré?» de Voltaire que le simple 7

8 «Pourquoi?» Ce besoin de rompre avec la continuité de la chaîne et la routine quotidienne est une caractéristique de l absurde présente dans la pièce. Si les personnages beckettiens se questionnent, ils sont néanmoins loin de pouvoir donner un sens à leur existence absurde. Peut être est-ce à cause des limites des mots. En effet, il est paradoxal que les dramaturges de l absurde veuillent exprimer rationnellement l'irrationnel et user d un discours logique pour suggérer l'absurde qui par définition même, échappe à la logique. Dès lors que l on prend en compte ce caractère illogique de l absurde, la crise du langage parait inévitable, d'autant plus que le sentiment de l'absurde révèle les tares des mots, notre instrument de communication. Dans son essai sur Proust, Samuel Beckett juge que : La tentative de communiquer là où nulle communication n'est possible est une pure singerie, une vulgarité ou une abominable comédie, telle que la folie qui tiendrait conversation avec le mobilier». (Brunel : 2004) 3. Présentation et biographie de l auteur Samuel Beckett : Une Vie Singulière, Une Œuvre Atypique Samuel Barclay Beckett est né en Irlande un vendredi saint, le 13 avril Pour les superstitieux, si le treizième jour d un mois tombe un vendredi, il peut être marqué soit par la chance soit par la malchance. La vie de Samuel Beckett, qui n a pas été des plus heureuses, a-t-elle été conditionnée par le fait qu il soit né le jour de la commémoration de la crucifixion de Jésus-Christ, et par le mythe du vendredi 13? Beckett, qui est issu d une famille protestante, débute ses études dans la même école qu Oscar Wilde et en se remémorant son enfance, il déclare «I had little talent for happiness» qu on pourrait traduire par «Je suis un 8

9 handicapé du bonheur». Le malheur qui est très présent dans la vie de Beckett est visible chez ses personnages notamment Hamm (handicapé et aveugle). Beckett a surtout vécu en solitaire. Le garçon malheureux est devenu un jeune homme solitaire et déprimé. Néanmoins, les femmes étaient très attirées par ce jeune homme triste et taciturne. À croire que Beckett avait compris très tôt les limites des mots, notre instrument de communication. Beckett ne voulait laisser personne pénétrer la barrière de solitude qui l entourait et après avoir rejeté les avances de la fille de James Joyce, il a déclaré «I am dead and have no feelings that are human/ Je suis mort et je n éprouve aucun sentiment humain.» Cette image de mort-vivant que Beckett peint de sa propre personne est aussi visible dans ses œuvres. En effet, les personnages des romans et des premières pièces de Beckett tel Hamm de Fin de partie (1957) «sont très courbés, voire effondrés et réduits à la reptation. Ils semblent, selon une expression de l'auteur, «mourir de l'avant» car même s ils sont vivants, ils souhaiteraient être morts. En 1928, Samuel Beckett s installe à Paris et la Ville lumière ravit très vite son cœur. Peu après son arrivée, un ami commun le présente à James Joyce dont il deviendra presque un apôtre. À 23 ans, il publie un essai dont le but est de défendre l œuvre de Joyce. Un an plus tard, il gagne son premier prix littéraire avec son Poème Whoroscope. Après avoir publié un essai sur Proust, Beckett est arrivé à la conclusion que l habitude et la routine sont «the cancer of time/ la gangrène du temps». Pour fuir cette routine, il abandonne son poste au Trinity College et débute un long voyage au cours duquel il parcourt l Europe. La routine est également présente dans les œuvres de Beckett et ses personnages, contrairement à lui, n y échappe pas. Pour Hamm et Clov de Fin de Partie ou même Vladimir et Estragon d En Attendant Godot, les jours se suivent et se ressemblent. 9

10 Beckett a parcouru l Irlande, la France, l Angleterre et l Allemagne. Au cours de ses voyages, il a sans doute fait des rencontres qui ont inspiré certains de ses personnages. Dès qu il passait par Paris, il appelait Joyce et ils passaient du temps ensemble. Selon certaines sources, les deux hommes restaient de longues heures ensemble, silencieuses et tristes. Le silence, mieux que les mots, pourrait finalement être la meilleure expression de l absurdité de la vie telle que l on peut le voir dans Fin de Partie où le dialogue est sans cesse ponctué de pauses et l expression artistique parfois réduite au mime. Beckett s installe définitivement à Paris en Un jour, alors qu il marchait dans la rue, il est poignardé par un homme qui s était approché de lui en demandant de l argent. Il est conduit à l hôpital et on l informe qu il a un poumon perforé. Après sa guérison, il va rendre visite à son agresseur en prison. Lorsqu il demande à cet inconnu pourquoi est-ce qu il l avait poignardé, l homme répond «Je ne sais pas, Monsieur». Ce «je ne sais pas» qui montre le caractère absurde de la vie est également présent chez les personnages beckettiens. À titre d exemple, dans Fin de Partie, Clov prétend ne pas savoir si le chien à trois pattes qu il a fabriqué pour son maître peut tenir debout (58). Au cours de la Seconde Guerre Mondiale et même après l occupation allemande, Beckett reste à Paris. Il y prend part à des actions de résistance jusqu en 1942 lorsqu il s enfuit pour échapper à la Gestapo. En 1945, il retourne à Paris. Les années qui suivent, il publie les pièces de théâtre Eleutheria, En Attendant Godot, Fin de Partie, les romans Malloy, Malone Meurt, L Innomable, Mercier et Camier, deux recueils de nouvelles et une critique. Les pièces de Beckett ne reposent pas sur les principes du théâtre classique. Il troque l intrigue, les personnages et l enseignement, tels que perçus par le théâtre classique, contre une série d images concrètes. Pour lui, les mots sont 10

11 inutiles et il crée des univers mythiques où les personnages sont solitaires et se battent en vain pour exprimer l inexprimable. Ses personnages vivent dans une sorte de vacuum, de confusion et de tristesse. Beckett est le premier dramaturge de l absurde à acquérir une renommée internationale. Ses œuvres sont traduites dans plus de vingt langues. En 1969, il remporte le Prix Nobel de Littérature. Il continue d écrire jusqu à sa mort le 22 décembre Seulement, l écriture devenait chaque jour plus ardue et vers la fin, il a expliqué que pour lui chaque mot semblait être «an unnecessary stain on silence and nothingness/ une tache inutile sur le silence et le néant». 11

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944)

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) Huit clos est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre, dont la première représentation a eu lieu en 1944. Le récit se déroule en enfer, il prend ici la forme d

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Dans le célèbre conte populaire, il n y a pas de père. Ce n est pas un oubli. Il y a une petite fille, une mère, une grand-mère et le loup, bien sûr. Joël Pommerat laisse aux enfants la liberté

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Est-ce que le Père Noël existe vraiment?

Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Le 24 décembre de l an 3000, le Père Noël livrait ses cadeaux de son domicile. Les lutins et les rennes n avaient plus beaucoup de travail depuis que Mère Noël

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 1) Qu est-ce qui a inspiré l écriture de 16 ans et des poussières? Tout a commencé quand

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile 1 Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile Je suis le bon Berger dit Jésus mais quel Berger? Du temps de Jésus, les rois étaient, assimilés

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Défi lecture 2012/2013 Collèges : Carbet, Saint-Esprit, Le Diamant, Julia Nicolas, Tartenson, Aimé Césaire, Les Trois îlets.- E.

Défi lecture 2012/2013 Collèges : Carbet, Saint-Esprit, Le Diamant, Julia Nicolas, Tartenson, Aimé Césaire, Les Trois îlets.- E. Collège : Classe : Nom : Prénom : Note : Pages à22 /Pages 28 et 25 1 Dans quelle ville se déroule ce récit? Défi lecture 2012/201 2 Qui prépare le petit déjeuner de Benjamin le matin? Quel âge a Combien

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth

La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth Élisabeth Vust, 24 Heures, 2 mai 2003 Contessa Piñon, Journal de la Côte, 26 juin 2003 B ERNARD C AMPICHE E DITEUR Interview express de Frédéric Lamoth,

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Les mandats, l incapacité et le décès

Les mandats, l incapacité et le décès Les mandats, l incapacité et le décès UN MANDAT EST UN ACTE PAR LEQUEL UNE PERSONNE (LE MANDANT) DONNE LE POUVOIR À UNE AUTRE PERSONNE QU ELLE CHOISIT (LE MANDATAIRE), DE FAIRE QUELQUE CHOSE EN SON NOM.

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes :

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes : Cas n o 1 M me Melanson M me Melanson (75 ans) vit dans une région rurale de la Nouvelle-Écosse. Sa fille aînée, Caroline (54 ans), est retournée vivre avec elle il y a cinq ans après le décès du mari

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde du lundi 11 au dimanche 17 février 2013 n 221 > vers le 1er dimanche de Carême Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde vers Dimanche n 221 www.versdimanche.com page 1/21 Évangile

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

: un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) 4 e activité. Préparation. Réalisation Écrire des textes variés* (Journal dialogué )

: un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) 4 e activité. Préparation. Réalisation Écrire des textes variés* (Journal dialogué ) 4 e activité : un coffre à outils bien garni (p.4-5-6 du journal de bord) Déroulement des activités et compétences reliées Enseignants Élèves Préparation Journal de bord, page 4 Dans le journal de bord,

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur

Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Bonnie and Clyde : l amour mitrailleur Comique et nostalgie Une erreur de banque La première banque que Clyde tente de braquer a fait faillite. Il le découvre trop tard. Dans la voiture, en route pour

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

FICHE DIDACTIQUE. Niveau des élèves: B1 du Cadre Européen Commun de Référence (11e classe, 2 h/ sem.).

FICHE DIDACTIQUE. Niveau des élèves: B1 du Cadre Européen Commun de Référence (11e classe, 2 h/ sem.). Colegiul Costache Negruzzi, Iasi, Roumanie Professeur: Cristian ELENIN FICHE DIDACTIQUE Niveau des élèves: B1 du Cadre Européen Commun de Référence (11e classe, 2 h/ sem.). Thèmes: les relations dans une

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant.

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant. Luxe L amour se fiche du luxe. Quand on aime, on vit d amour et d eau fraîche. C est mon cas. Je n ai pas besoin qu il vienne me chercher avec une voiture décapotable au bureau, ni qu il m offre une bague

Plus en détail

AXL CENDRES RENCONTRE AVEC AXL CENDRES

AXL CENDRES RENCONTRE AVEC AXL CENDRES 6 ème SALON DU LIVRE de Jeunesse Du 15 au 19 octobre 201419 octobre 2014 Hall des Manifestation du port. Le salon du livre est un événement annuel, organisé par l Abden, qui met en avant des librairies

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE Définition de la toxicomanie : Habitude de consommer un ou plusieurs produits psychoactifs, susceptibles d'entraîner une dépendance psychique et parfois physique.

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime Conduite de projet Synthèse de cours Matthieu Alcime 2013 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Les approches managériales et organisationnelles des projets... 3 3 Le métier d ingénieur... 4 4 Le travail

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A2 Une semaine en Roumanie Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle Barrière,

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien. La garde de l enfant

PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien. La garde de l enfant PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien La garde de l enfant La garde est le droit et la responsabilité de prendre soin d un

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF.

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF. Séances objectifs Déroulement Autres propositions Séances en amont (sans connaître Kor Onclin et sans savoir que ses tableaux seraient bientôt dans la classe) Séance 1 Langage & sensibilisation Histoire

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Ce totem est le point de départ du jeu.

Ce totem est le point de départ du jeu. Ce totem est le point de départ du jeu. Demande ton livret de jeu au stand de l Unicef puis pars à la découverte de 5 enfants du monde. Comme toi, ils ont des droits, mais ces derniers ne sont pas toujours

Plus en détail

L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents?

L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents? 1 L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents? À l instar de ce qu on peut retrouver dans le livret Accompagner l annonce d un diagnostic 1, nous ne parlerons pas de l annonce du handicap

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Plaidoyer pour une éthique du «placement»

Plaidoyer pour une éthique du «placement» Plaidoyer pour une éthique du «placement» Pascal Poli Gériatre, Fondation Le Bon Sauveur d Alby (Albi), Groupe de réflexion «Éthique et Sociétés - Vieillesse et vulnérabilités», Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële ON VOUS RAPPELERA de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële 1 Synopsis Trois comédiens se retrouvent dans un casting un peu particulier. Les demandes très spéciales du directeur de casting sont pour

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

La concordance des temps à l indicatif

La concordance des temps à l indicatif LA DES TEMPS À L INDICATIF LA CONCORDANCE POSTÉRIORITÉ DES TEMPS 1 La concordance des temps à l indicatif La concordance des temps à l indicatif La postériorité Comme nous l avons déjà vu, lorsque l événement

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Mathieu Lindon. Champion du monde. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Mathieu Lindon. Champion du monde. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Mathieu Lindon Champion du monde Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e 1 Une défaite au premier tour du tournoi de la ville lui assurant malgré lui du temps libre, Kylh marche dans une rue

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

N 36 Du 5 au 10 nov 2012

N 36 Du 5 au 10 nov 2012 N 36 Du 5 au 10 nov 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 30 octobre 2012 par Camille Brunier FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici les mots

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

LE DESSIN DE. Créer un manga : toutes les étapes. Texte : Junichi Sugamoto. Illustrations : Mikio Kawanishi

LE DESSIN DE. Créer un manga : toutes les étapes. Texte : Junichi Sugamoto. Illustrations : Mikio Kawanishi LE DESSIN DE Créer un manga : toutes les étapes Texte : Junichi Sugamoto Illustrations : Mikio Kawanishi 3 L incident déclencheur lors de la scène d ouverture Donnez au héros l occasion de faire forte

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE

FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE FORMALISEZ VOTRE IDÉE DE CRÉATION D'ENTREPRISE Vous avez une ou plusieurs idées? Vous voulez en parler avec d autres personnes pour avoir leur avis? Vous devez donc formaliser cette idée pour pouvoir l

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL Jane Prudhomme, étudiante à la maîtrise en carriérologie (UQÀM) OBJECTIFS Objectif général : Travailler le sentiment

Plus en détail

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande Vieillir et s épanouir en Pays de Redon AIDER UN PROCHE ÂGÉ Charteterritoriale En France, 3,4 millions de personnes apportent un soutien à un proche âgé. La présence d un aidant constitue souvent une condition

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture Compte-rendu de lecture Romain Di Vora Classe de NRC 1 Rappel : Expression (3 points) Utilisez le correcteur orthographique!! Note : 13/20 Aspects bibliographiques (1 point) Titre : Le magasin des suicides

Plus en détail

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) :

Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués et non conjugués) : La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) La sorcière du placard aux balais partie 1 (p 1-2) Dans le passage ci-dessous, retrouve et entoure au crayon de couleur rouge, tous les verbes (conjugués

Plus en détail

LEÇON. En route pour Jérusalem. Sabbat. Dimanche. 5 mai 2012

LEÇON. En route pour Jérusalem. Sabbat. Dimanche. 5 mai 2012 mai 2012 LEÇON En route pour Jérusalem Sabbat Fais l activité de la semaine, p. 38. Est-ce que ta famille a déjà déménagé dans un endroit inconnu? Quels étaient tes sentiments? Avais-tu peur, étais-tu

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

SAGE-FEMME HOMMES «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues. Pierre

SAGE-FEMME HOMMES «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues. Pierre Dossier n 11 HOMMES «OSEZ LE METIER DE» SAGE-FEMME Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues La biologie m a toujours intéressé. En

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

Les phrases de condition

Les phrases de condition Les phrases de condition Rappel! La langue française propose plusieurs modèles de phrases de condition. Toutefois, les 3 modèles qui suivent s utilisent couramment. 1. Lorsque nous sommes incertains, nous

Plus en détail