HISTOIRE DES JÂ OU DYAN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTOIRE DES JÂ OU DYAN"

Transcription

1 HISTOIRE DES JÂ OU DYAN Il y a longtemps, les Dagara-Wule chassèrent les Jâ de Cungbunyo au Ghana près de Nandom (où ils étaient installés) et s'installèrent sur leur territoire auquel ils donnent le nom dagara de Tuo-pèr. La raison du plus fort faisait la loi en matière domaniale. Une fois le terrain conquis, la terre a une destination universelle selon l'usage et selon le principe sacré dagara que la terre ne se refuse à personne " tisow bè sibr è ". Les Jâ, dépossédés de leur terre, avant de traverser la Volta Noire (Mouhoun) s'établirent à Bû et c'est de là qu'ils se scindèrent en plusieurs groupes, les uns allant vers Diébougou et les autres vers Poura. Une partie des Jâ après l'étape de Tuo-pèr, se dirigea vers Diébougou où après une guerre régionale à Jikolo entre Jâ et Dagara Wule, déterminés à exterminer la race Jâ de la planète, les Jâ furent sauvés par l'intervention d'un chef de file Dagara-Ioba de grande renommée qui se prénommait Bra-maar de Dissin, de la grande famille royale des Bèkuo-Dacari. Arrachés des mains des Dagar-Wule, les Jâ fuyaient affolés vers Diébougou qu'ils traversent en toute vitesse et sans arrêt (par peur des assaillants Dagara-Wule) jusqu'à Dolo et Wâ où ils établirent leur camp. Plus tard quand l'atmosphère devint plus calme, sous le leadershirp de Mè-Siô, ils rappliquèrent sur Diébougou où ils s'installèrent à Mule. Les Dagara comme les autres, ont affronté la guerre des Djerma au cours de laquelle il y a eu des massacres et une partie des Dagara traversa la Volta Noire en même temps que des Jâ, des Lobis et des Birifors. Origine de l'amitié indéfectible entre Dagar-Lobr et Jâ Au cours de leur étape migratoire, les groupes ethniques composés de Dagara-Wule ou wiile, de Lobis, de Birifors et de Jâ, passèrent par Bilbaalè anciennement appelé Mwolobadougou ou Bibaal-tégue. (Le nom Bilbaalè actuel aurait été donné en 1922 par le commandant Berté et un auxiliaire de l'administrateur colonial, inspecteur des viandes de la colonne de l'armée française ; probablement Suukûu Kpowda sir Sékou Somé, infirmier vétérinaire de l'époque à Diébougou : fait confirmé par des notes manuscrites retrouvées après sa mort en 1977). De Bilbaale, ils arrivèrent à Jikolo où éclata une guerre tribale entre ethnies dans laquelle les Lobis, les Birifor, les Dagara et les Jâ s'entretuaient. Les Dagara-Wule avaient identifié les mêmes Jâ qu'ils avaient chassés à Tuo-pèr au Ghana avec leurs flèches empoisonnées. Cette fois-ci il n'est plus question de les chasser, il faut les exterminer. Ces tireurs d'élite, les Dagara-Wiile ou Wule étaient décidés en alliance avec les autres ethnies, 1

2 les Lobis et les Birifors, d'en finir avec cette race Jâ. Et c'est là que le groupe dagara se scinda en deux. Certains (les Dagara Lobr), trouvaient que les Jâ étaient des êtres humains comme eux. D'autres (les Dagara-Wule), qui les avaient chassés de leurs terres au Ghana à l'étape de Tuo-pèr, trouvaient qu'ils n'ont plus de raison de continuer à exister et à cheminer avec eux. Il fallait les exterminer une fois pour toutes de la terre. Cette vision de conception divergente, provoqua une scission du groupe dagara. Les Dagara-Lobr se démarquèrent de leurs frères Dagara-Wiile (Wule), vu les massacres qu'ils faisaient dans le camp des Jâ. " Arrêtez, ce sont des êtres humains comme nous." Dit Bra-maar de Dissin, chef de file des Dagara-Lobr. Et pour défendre les Jâ, Baakumè, une grande figure Dagar-Loba pour combattre et refouler les Dagara-Wule des mains des Jâ. C'est ainsi que les Jâ furent sauvés. C'était la deuxième guerre régionale entre les ethnies migrantes avant la conquête par les Européens en l'occurrence des Français. (...) Sauvés par les Dagara-Lobr, les Jâ poursuivirent leur route et se dirigèrent vers Diébougou sous l'autorité de Mè-Seo vers la fin du XVIIIème siècle. Arrivés à Diébougou, ils se sauvèrent rapidement dans une course affolée et effrénée (par crainte des représailles des Dagara Wule), vers Dolo et Wâ où ils s'établirent provisoirement. Jusqu'à aujourd'hui Dolo est reconnu territoire Jâ. Quand la situation est devenue plus calme et sans danser des Dagara-Wule, de Dolo, une partie des Jâ rebroussa chemin plus tard sur Diébougou sous le leadership de Mè-Seo et de son fils Olegbana (Ole le riche) laissant la grande partie de leurs congénères à Dolo jusqu'à aujourd'hui reconnu capitale des Jâ. Chemin faisant vers Diébougou, les Jâ tombèrent de nouveaux sur des attaques armées Lobis et Birifors décidés à les exterminer comme les Dagar-Wule à l'étape de Jikolo. Les Kpong-Dioula par l'intermédiaire du Inberma Bakari Ouattara, combattant avec la puissance du diable, envoyèrent un guerrier Kpong-Dioula à la rescousse des Jâ que les Lobis et les Birifors étaient en train de massacrer. En premier lieu il se rendit à Koubo, canton de Dolo où il avait défendu les jâ, puis il s'avança vers Loto où il étendit sa peau de combat qui est le drapeau des guerriers Kpong-Dioula. De là il 2

3 s'orienta vers Diébougou pour attaquer les Birifors de Sie-Ure-Gâwn et les Lobis qui massacraient les Jâ sans savoir que les nommés Baakume de Diébougou et son cousin Bramaar de Dissin avaient pris depuis longtemps la défense des Jâ et les avaient protégés contre toutes attaques de leurs ennemis d'où qu'ils viennent. et pour cette raison, il y eut un change de poignée de main en signe d'amitié entre ces notables dagara et les chefs jâ à leur retour à Diébougou après leur fuite affolée depuis l'étape de Jikolo. Toujours est-il que les raisons et le mode d'accès du retour des Jâ de Dolo à Diébougou restent toujours inconnus. A Loto où il avait sa peau de combat, Inberma Bakari Ouattara avait nommé Nakou, chef de terre absolu de Loto. Puis il ajouta que malgré le fait que les jâ fussent les premiers à traverser Diébougou sans s'arrêter par peur des représailles des Dagara- Wule et vu la faiblesse au combat des jâ, toujours défendus et protégés par les Dagara-Lobr avant son arrivée, pour toutes ces raisons il demanda à Baakume de bien vouloir lui céder les jâ de Diébougou pour être rattachés à ceux de Loto. Il demanda également avec insistance à Baakume de céder une portion de sa terre qui sera aussi rattachée à Loto d'autant plus que Baakume et sa suite ne parlent pas Jula. Baakume était d'accord, sa terre fut parcellée et une portion fut rattachée à la terre de Loto de telle sorte qu'à strictement parler, à l'époque coloniale, il n'existait pas de vrai chef de terre Jâ à Diébougou. Cependant, après la conquête et avec l'avènement de la politique moderne, on parle de chef de terre de Diébougou, qui n'est qu'un simple représentant de la terre de Loto. Le capitaine Brollot était arrivé à Diébougou pour fonder le cercle. Il avait nommé Karamokjo-Gnidjan chef général des Jâ et répondant de tous les Jâ de Diébougou pour servir d'interface devant l'administrateur colonial dans sa politique de gouvernement des populations. Il ne l'avait pas nommé chef de terre. il faisait confiance à l'organisation sociale coutumière selon laquelle, en ce qui concerne la chefferie de la terre, tous les produits de la terre des Jâ de Diébougou iraient directement à Loto et c'est le chef de Loto qui décide. Diébougou n'a pas d'ordre à donner à Loto du point de vue de la chefferie de la terre. 3

4 après la guerre régionale de 1891 entre les Jâ, les Birifors, les Dagara-Wule et les Lobis, cinq ans après, l'européen est venu à Diébougou en 1896 disent certains témoins ou en 1897 affirment avec plus d'assurance d'autres témoins privilégiés. (...) Le capitaine Brollot était arrivé à Diébougou muni des écrits du capitaine Cazemajou lors de son passage à Diébougou. A son arrivée, le capitaine Brollot avait fait une enquête d'opinion et de moralité sur les habitants du territoire de Diébougou et Barkatou lui avait répondu en ces termes : " les Jâ sont les premiers à traverser la Volta et le territoire de Diébougou pour aller s'établir à Dolo, puis plus tard à Loto et enfin à Diébougou. Mais c'est une race minoritaire et surtout faible au combat des conquêtes des terres, ils ont besoin d'être défendus par d'autres pour exister comme les Dagara-Lobr qui les suivaient de très près et sont arrivés aussitôt après eux à Diébougou. A l'entrée de Diébougou, ces Dagara se sont trouvés face à une rivière à traverser et ils ont fait fétiche au marigot, c'est-à-dire qu'ils ont sacrifié à l'esprit du marigot pour se réconcilier avec toutes les puissances spirituelles enfouies en son sein, avant de traverser pour entrer dans le territoire de Diébougou. Si ce n'était pas grâce aux Dagara-Lobr Bra-maar et son cousin Baakumè, on n'allait pas trouver (vous et moi), la race Jâ sur cette terre. donc la terre revient aux Dagara. Après ces explications du vieux Barkatou, l'officier s'adressa au vieux Olegbana : " que dites-nous? est-ce vrai ou non? " Le vieux Olegbana avait affirmé que c'était vrai. Barkatou était d'accord et le capitaine Brollot aussi. Le capitaine Brollot nomma Karamoko-Gnidjan, répondant que tous les jâ devant l'administration coloniale et non pas chef de terre de tous les jâ de la subdivision de Diébougou pendant et après la conquête. (..) En 1913, le lieutenant Labouret était nommé capitaine et était affecté à Gaoua comme commandant de cercle en remplacement du capitaine Gateau appelé à d'autres fonctions. Dans la même année, par suite d'une combine des jâ, Kamamoko-Gnidjan fut arrêté par le capitaine Labouret et révoqué de ses fonctions. Quant à Baakume, devant le capitaine Brollot, il avait déclaré que lui et sa suite, ne comprenaient ni ne parlaient le jula. Et à cause de cet handicap pour la communication avec l'administrateur, il délègue son ami intime Olegbana qui maîtrise la langue, pour servir d'interface entre lui et le Blanc pour lui transmettre ses ordres. Toujours devant le capitaine Brollot, Olegbana - fils de Me-Seo - avait déclaré qu'il était trop vieux pour remplir cette fonction, cependant il y a son neveu Ardjouma qui est jeune, vif et apte à remplir cette fonction. Ce qui fut fait, Ardjouma fut désigné 4

5 pour interpréter Baakume devant l'adminisrateur colonial. Ce dernier encore, par suite d'une combine des jâ, fut arrêté en 1905 et condamné à 20 ans de prison ferme. alors le vieux Olegbana fit nommer encore un de ses neveux qui s'appelait Olibou. Ce derniers fut arrêté aussi en 1908 par le lieutenant Guegno et condamné également à 20 ans de prison par suite d'une combine des Jâ. Alors le vieux Olegbana ne savait plus que faire et finalement il fit nommer son propre fils comme chef de la cavalerie, monsieur Bema devenu plus tard interprète. Un quartier de Diébougou porte aujourd'hui encore le nom de "quartier Olegbana ". C'est ensuite qu'arrivèrent à Diébougou les Waale (ceux qui sont venus de Wa) et qu'on appelle à Diébougou, les Dagara-Jula (Daga-Juule). Tiré de (avec son aimable autorisation) " La terre dagara au Sud-Ouest du Burkina Faso ", Fascicule II Diébougou septembre 2009 Abbé Bèkuonè Some Der Joseph Mukassa, Docteur ès Sciences Sociales expert en sociologie du développement Téléphone cellulaire : (00 226) Téléphone fixe : (00 226) Courriel : 5

Tu avais quel âge au moment de la guerre d'algérie? En as-tu des souvenirs? Je suis né en Algérie en 1950. J'ai donc grandi pendant cette guerre.

Tu avais quel âge au moment de la guerre d'algérie? En as-tu des souvenirs? Je suis né en Algérie en 1950. J'ai donc grandi pendant cette guerre. Tu avais quel âge au moment de la guerre d'algérie? En as-tu des souvenirs? Je suis né en Algérie en 1950. J'ai donc grandi pendant cette guerre. Elle s'est déroulée quand j'avais entre 4 et 11 ans. J'ai

Plus en détail

L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870)

L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870) L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870) C est suite à la défaite de Sedan, en septembre 1870, que Gambetta, refugié à Tours décida de créer l armée de la Loire pour continuer le combat. Celle-ci

Plus en détail

Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada

Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada Aperçu de la leçon Le leadership est une qualité importante en temps de guerre. Qu est-ce qui fait un leader? Le chef Tecumseh a joué

Plus en détail

«La situation de l intégration régionale : Le défi de la monnaie unique»

«La situation de l intégration régionale : Le défi de la monnaie unique» PREMIER FORUM DES AFFAIRES DE LA CEDEAO ACCRA, 21-29 octobre 2007 =========================================== «La situation de l intégration régionale : Le défi de la monnaie unique» Communication du Président

Plus en détail

Alors pour les défendre, pour se défendre, mais aussi pour acquérir de nouveaux droits, pour plus de solidarité, prenez votre avenir en main!

Alors pour les défendre, pour se défendre, mais aussi pour acquérir de nouveaux droits, pour plus de solidarité, prenez votre avenir en main! Pourquoi adhérer? Emploi, formation professionnelle, protection sociale, convention collective, statut toutes ces questions sont au cœur de votre vie quotidienne. Pour être efficace, il faut être informé,

Plus en détail

Lamine Guèye Massa Makan Diabaté «L Union nationale n a pas à être construite, elle existe en fait». Léon Mba Minko Laurent Gbagbo

Lamine Guèye Massa Makan Diabaté «L Union nationale n a pas à être construite, elle existe en fait». Léon Mba Minko Laurent Gbagbo ********* "Un OUI n'a de sens que si celui qui le prononce, a la capacité de dire NON..." Lamine Guèye [1891-1968] Premier Président de l'assemblée nationale de la République du Sénégal ********* «Sourire

Plus en détail

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE Partage de foi 2 CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE CADRE L animateur de la rencontre dispose

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

L ESTIME DE SOI, C EST...

L ESTIME DE SOI, C EST... L'estime de soi Sources : C.A.P. Santé Outaouais. Votre guide d'animation Mieux-être en tête, 1994. SCRIPTOGRAPHIC COMMUNICATIONS LTD, Ce que vous devez savoir sur l'estime de soi, 1989. FORTIN, BRUNO.

Plus en détail

Conversations au château hanté : Scène de ménage

Conversations au château hanté : Scène de ménage Séquence 34 - Sketch 1/5 Les verbes terminés par «-ant» sketches à imprimer, sketchs à imprimer, sketch à imprimer, sketches gratuits, sketchs gratuits, sketch métier, sketch à jouer, sketch fle, sketch

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

Les concepts importants en histoire-géographie

Les concepts importants en histoire-géographie Les concepts importants en histoire-géographie A Adoubement : fête où l enfant devient chevalier. Exemple : Nous avons vu qu un fils de seigneur devient seigneur, il s entraîne à partir de 7 ans chez un

Plus en détail

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2 A 22 h, une vive fusillade allemande éclate en face de notre gauche et en face de la droite anglaise. Le tir de notre artillerie arrête immédiatement cette fusillade. La nuit est calme ; mêmes tirs systématiques

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA CIBLE

CONSTRUCTION DE LA CIBLE CONSTRUCTION DE LA CIBLE TACHES Jeux sur cibles fixes N 1 Remplir sa maison Posséder les plus de ballon que l adversaire. Au signal de l éducateur, chaque joueur part en course chercher un ballon dans

Plus en détail

«Artisans, à l œuvre!»

«Artisans, à l œuvre!» «Artisans, à l œuvre!» 1er sept 15 nov. Chers responsables ES, Thème : Depuis ton atelier, sois l artisan qui cherche et façonne un présent pour le monde. Message d année : «Il le regarda et il l aima»

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED isf I965 PROJET DE RAPPORT DU.DEUXIEME COMITE SUR LA CONSULTATION AVEC LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE EUROPEENNE Note du secrétariat,a la demande

Plus en détail

Location de voitures

Location de voitures Location de voitures Données sur la branche Aujourd'hui en Israël, il y a 240 agences de location de voitures. La plupart d'entre elles appartiennent à de grandes sociétés/centrales qui coiffent des dizaines

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan pour les Alliés et pour l'axe. Les archives de la Solution Finale: Des Ghettos à Auschwitz ou Treblinka. Des juifs envoyés sous escorte

Plus en détail

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs :

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : Connaître et utiliser les repères suivants : Les grandes puissances politiques en Europe Les empires coloniaux sur une carte du monde

Plus en détail

Réflexion à partir des «Consommations cachées de cocaïne dans le Vieux- Lille» - Nathalie Lancial

Réflexion à partir des «Consommations cachées de cocaïne dans le Vieux- Lille» - Nathalie Lancial Réflexion à partir des «Consommations cachées de cocaïne dans le Vieux- Lille» - Nathalie Lancial E lisabeth Dooghe - 21 septembre 2012 Directrice régionale, A.N.P.A.A. Nord Pas-de-Calais J ai retenu de

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES 1 le passé composé (avoir ou être) Mettez les verbes au passé composé (auxiliaires avoir ou être) 1. Elle (manger)... tous mes sandwiches! 2. Je (aller)...

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

Leçon 3-2 La Parabole des Ouvriers et le Vignoble

Leçon 3-2 La Parabole des Ouvriers et le Vignoble 1 www.jecrois.org Leçon 3-2 La Parabole des Ouvriers et le Vignoble 1. La Bible a un thème central : La bonté de Dieu (la grâce). Ephésiens 2:8 Car vous êtes sauvés par la grâce, par la foi, et cela ne

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LA BRÈVE HISTOIRE DE MA VIE La brève histoire de ma vie 4 Stephen Hawking LA BRÈVE HISTOIRE DE MA VIE Traduit de l anglais par Laurent Bury Flammarion Copyright 2013 by Stephen W. Hawking Tous droits réservés

Plus en détail

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Comment mieux formuler votre déclaration, pour votre interview «RSD» (Refugee Status Declaration Détermination de Statut de Réfugié) auprès de l UNHCR, en vue

Plus en détail

Affaire A 2002/1 Jooris Patricia / Fonds commun de garantie automobile

Affaire A 2002/1 Jooris Patricia / Fonds commun de garantie automobile COUR DE JUSTICE BENELUX GERECHTSHOF ~ Affaire A 2002/1 Jooris Patricia / Fonds commun de garantie automobile Traduction des Conclusions de monsieur le premier avocat général J. du Jardin (pièce A 2002/1/6)

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de La poste : La Missive des Archives N 10 Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883 La poste à cette époque se situait, place de l église dans la maison de Monsieur CAROUZET,

Plus en détail

La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI

La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI La conception du service public «à la française» Gilles GUGLIELMI Professeur à l'université Paris-II Je tiens d abord à vous remercier de cette invitation et de la thématique de ce colloque qui je partage

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION Eléments à prendre en compte : 1. Le projet pédagogique doit être construit à partir des programmes de l école primaire et des compétences à

Plus en détail

N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992

N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 Rattache pour ordre au procès-verbal de la séance du 8 juillet 1992. Enregistre a la Présidence du Senat le 28 septembre 1992. PROPOSITION DE LOI

Plus en détail

Les Français face au grand âge. L'Express du 28/02/2005. par Jacqueline Remy, Marie Huret

Les Français face au grand âge. L'Express du 28/02/2005. par Jacqueline Remy, Marie Huret Les Français face au grand âge L'Express du 28/02/2005 par Jacqueline Remy, Marie Huret La société française ne semble pas prête à faire face à l'augmentation du nombre des personnes âgées. Deux ans après

Plus en détail

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Retrouve un mot: Recopie les lettres entourées d'un cercle vert. Recopie d'abord celle qui est le plus à gauche, puis avance peu à peu vers la droite. Tu as

Plus en détail

OUTIL ÉCOLE MATERNELLE

OUTIL ÉCOLE MATERNELLE Jeux collectifs OUTIL ÉCOLE MATERNELLE Compétences à travailler en PS/MS Passer la balle en la faisant rouler puis en la lançant en l air... Lancer la balle de différentes façons en direction d une cible...

Plus en détail

LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS

LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS Depuis que les hommes racontent des histoires, de nombreuses d entre elles tentent dʹexpliquer comment le monde a été créé et pourquoi les choses sont comme

Plus en détail

Le danger et l'infraction de se rabattre trop vite sur autoroute après un dépassement

Le danger et l'infraction de se rabattre trop vite sur autoroute après un dépassement Le danger et l'infraction de se rabattre trop vite sur autoroute après un dépassement Le syndrome de la file de gauche L'article R.414-10 du code dont la première version a été écrite il y a plus de 60

Plus en détail

Dossier technique. DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège. Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7

Dossier technique. DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège. Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7 Dossier technique DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7 I) Qui sommes nous? Nous sommes les élèves de la 3 ème Préparation Professionnelle

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

«Quel Syndicalisme pour Demain?»

«Quel Syndicalisme pour Demain?» «Quel Syndicalisme pour Demain?» Février 2010 OpinionWay Mathieu Doiret - 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 00 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

Un pays de contrastes

Un pays de contrastes S. Levêque Un pays de contrastes Shanghai J. Pouille /Fotolia S. Levêque La Chine, pays aux multiples visages La démographie chinoise Modernité et tradition La cour carrée Rues de Pékin et de Shanghai

Plus en détail

Un cri de ralliement : Neal Keny-Guyer, le PDG de Mercy Corps, s'adresse au personnel du siège de Mercy Corps Le 8 juillet 2015

Un cri de ralliement : Neal Keny-Guyer, le PDG de Mercy Corps, s'adresse au personnel du siège de Mercy Corps Le 8 juillet 2015 Un cri de ralliement : Neal Keny-Guyer, le PDG de Mercy Corps, s'adresse au personnel du siège de Mercy Corps Le 8 juillet 2015 http://www.mercycorps.org/about-us/strategic-roadmap Neal Keny-Guyer : Aujourd'hui

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES MOYENS DE CONTRER LE HARCÈLEMENT RACIAL. Modification :

POLITIQUE CONCERNANT LES MOYENS DE CONTRER LE HARCÈLEMENT RACIAL. Modification : POLITIQUE CONCERNANT LES MOYENS DE CONTRER LE HARCÈLEMENT RACIAL Adoption : Modification : Résolution XXIV du Conseil provisoire de la CSDM du 3 juin 1998 INTRODUCTION Toute personne a le droit de vivre

Plus en détail

Verdict dans l affaire relative au génocide Le procureur > François BAZARAMBA (R 09/404)

Verdict dans l affaire relative au génocide Le procureur > François BAZARAMBA (R 09/404) TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE L ITÄ-UUSIMAA Chambre 1 COMMUNIQUÉ 11.6.2010 Verdict dans l affaire relative au génocide Le procureur > François BAZARAMBA (R 09/404) 1. ENGAGEMENT DE LA PROCÉDURE ET DEMANDE

Plus en détail

ENQUETE EXPERIMENTALE SUR LA QUALITÉ DE LA VIE

ENQUETE EXPERIMENTALE SUR LA QUALITÉ DE LA VIE ENQUETE EXPERIMENTALE SUR LA QUALITÉ DE LA VIE ÌISqlvÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÇ#%+WÎ Vos contacts à l INSEE, 03 83 91 85 08 Courriel : enquete-qualite-vie@insee.fr Paris, le 03 Mai 2011 IDENTIFIANT : MOT DE PASSE

Plus en détail

Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM "LA PAROLE AU PERSONNEL!"

Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM LA PAROLE AU PERSONNEL! Région Vaud Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM "LA PAROLE AU PERSONNEL" 1. Commentaires généraux L'enquête "La parole au personnel" a été

Plus en détail

Rezolution Apprendre à jouer rapidement. Comment Jouer

Rezolution Apprendre à jouer rapidement. Comment Jouer Rezolution Apprendre à jouer rapidement Bienvenue en 2175 : les derniers évènements ont conduit la race humaine au seuil de son premier conflit majeur depuis les 100 dernières années. Bienvenue à l aube

Plus en détail

PROJET d ACQUISITION d une AMBULANCE. Transports de malades

PROJET d ACQUISITION d une AMBULANCE. Transports de malades DIOCESE de DIEBOUGOU BP 35 Diebougou BURKINA FASO PROJET d ACQUISITION d une AMBULANCE Transports de malades Abbé Meda, N. Dominique SAvio Responsable de l assistance aux prêtres malades Diocèse de Diébougou

Plus en détail

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE VIvRe ensemble BULLETIN DE LIAISON EN PASTORALE INTERCULTURELLE CENTRE JUSTICE ET FOI VOLUME 13, N 46 Hiver 2006 POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE par Jean-Claude

Plus en détail

Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org

Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org rue de la Station,30 B - 1332 GENVAL 02 653 84 32 Personne de référence : Abbé Salvator NTIBANDETSE 02 653 84 32 sauveur65@hotmail.com NOUS SOMMES LE PEUPLE

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé

Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé UNION NATIONALE POUR L UTILISATION DES CHIENS DE ROUGE Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé Par François CARÉ, Avocat à Chartres, Vice président de l UNUCR, chargé des actions

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie.

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Le 18ème siècle est appelé «siècle des Lumières». Les Lumières est un courant de pensée qui remettent en cause des idées établies depuis longtemps. Ces penseurs

Plus en détail

Gorki cria : «Recyclez les papiers au lieu de les brûler!» Et les hommes recyclèrent. Il y eut un soir et il y eut un matin. Quatrième jour.

Gorki cria : «Recyclez les papiers au lieu de les brûler!» Et les hommes recyclèrent. Il y eut un soir et il y eut un matin. Quatrième jour. Gorki dit : «Arrêtez de couper les arbres sinon vous ne pourrez plus respirer!» Et les bûcherons arrêtèrent de les couper. Il y eut un soir et il y eut un matin. Premier jour. Gorki dit : «Arrêtez de trop

Plus en détail

Dossier de MécénatM du Palais du Gouverneur militaire de Strasbourg

Dossier de MécénatM du Palais du Gouverneur militaire de Strasbourg Dossier de MécénatM du Palais du Gouverneur militaire de Strasbourg Mot du Gouverneur militaire de Strasbourg Classé en partie depuis 1931, l'hôtel du Gouverneur militaire de Strasbourg est un lieu exceptionnel

Plus en détail

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage?

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE Pour diffusion immédiate UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? Montréal, le 14 décembre 1999

Plus en détail

Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210

Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210 Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210 Après avoir voyagé à Waterloo la semaine auparavant, il s'agissait de mettre en pratique tactique ce que nous avions appris. Le champ

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

Méthodologie du travail intellectuel Département de philosophie de l UQAM

Méthodologie du travail intellectuel Département de philosophie de l UQAM Méthodologie du travail intellectuel Département de philosophie de l UQAM Les bases de données bibliographiques 1. Organisation des documents dans une base de données Vous êtes le propriétaire d'une compagnie

Plus en détail

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-6 à R. 331-17-2, A. 331-1 à A.331-4, A331-24 et A.331-25

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-6 à R. 331-17-2, A. 331-1 à A.331-4, A331-24 et A.331-25 EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-6 à R. 331-17-2, A. 331-1 à A.331-4, A331-24 et A.331-25 Article R331-6 Les manifestations sportives qui constituent des épreuves, courses ou compétitions comportant

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

LES JEUX SPORTIFS COLLECTIS : FONDEMENTS et ANIMATIONS

LES JEUX SPORTIFS COLLECTIS : FONDEMENTS et ANIMATIONS CPC EPS MOISSAC D.Duverneuil 1 LES JEUX SPORTIFS COLLECTIS : FONDEMENTS et ANIMATIONS DEFINITION: Pratiquer un jeu collectif c'est dans un ESPACE DEFINI et ORIENTE se situer simultanément AVEC les autres

Plus en détail

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com

Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com Le bridge c'est quoi? Laval Du Breuil École de bridge Picatou, Québec picatou@picatou.com 1. Historique Le bridge moderne fait partie de la famille du Whist, popularisé au XIX e siècle par Edmond Hoyle

Plus en détail

'-<...ue ecuu Bureau du président

'-<...ue ecuu Bureau du président Office des professions ("')1 "'b HH '-

Plus en détail

Avant de commencer : Pour un bref rappel de notre progression dans le programme

Avant de commencer : Pour un bref rappel de notre progression dans le programme H5 La guerre froide Avant de commencer : Pour un bref rappel de notre progression dans le programme Le monde d aujourd hui Pour un essai de compréhension de l élaboration du monde d aujourd hui à partir

Plus en détail

Petit guide à l'usage des profs pour la rédaction de pages pour le site Drupal du département

Petit guide à l'usage des profs pour la rédaction de pages pour le site Drupal du département Petit guide à l'usage des profs pour la rédaction de pages pour le site Drupal du département Le nouveau site du département Le nouveau site du département est situé, comme l'ancien à l'adresse suivante

Plus en détail

A V I S A-2292/10-32. sur

A V I S A-2292/10-32. sur A-2292/10-32 A V I S sur le projet de règlement grand-ducal déterminant les conditions générales relatives à l'exercice du télétravail dans la fonction publique Par dépêche du 26 mai 2010, Madame le Ministre

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Adoptée par la Conférence générale de l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture,

Plus en détail

Agriculteurs ou particuliers : L'entretien durable des haies ou le recours en grâce de la tronçonneuse

Agriculteurs ou particuliers : L'entretien durable des haies ou le recours en grâce de la tronçonneuse T RIEUX, L EFF, I C ET RUISSEAUX COTIERS Communiqué de presse Agriculteurs ou particuliers : L'entretien durable des haies ou le recours en grâce de la tronçonneuse Préambule Un arbre n'a pas besoin d'être

Plus en détail

Souvenirs et devoir de mémoire

Souvenirs et devoir de mémoire Souvenirs et devoir de mémoire Je suis doublement incité à raconter mes souvenirs, d abord à la demande des parents de certains évadés, et ensuite à la demande d un officier supérieur, à qui j avais montré

Plus en détail

Objet : délibération complémentaire aux délibérations AF n 03/2009, 05/2009, 06/2009, 16/2009, 06/2011, 32/2012, 11/2013 et 16/2014 (AF/MA/2015/001)

Objet : délibération complémentaire aux délibérations AF n 03/2009, 05/2009, 06/2009, 16/2009, 06/2011, 32/2012, 11/2013 et 16/2014 (AF/MA/2015/001) 1/5 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 20/2015 du 29 juin 2015 Objet : délibération complémentaire aux délibérations AF n 03/2009, 05/2009, 06/2009, 16/2009, 06/2011, 32/2012,

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

Consultation II Lira District Questions et Réponses

Consultation II Lira District Questions et Réponses Consultation II Lira District Questions et Réponses Les questions suivantes ont été demandées à la population de Moroto County au cours des interviews à domicile. Dans la deuxième consultation, les participants

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Master Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention Histoire et territoires Le phénomène guerrier

Master Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention Histoire et territoires Le phénomène guerrier UFR d'histoire et de Géographie Chemin du Thil 80025 Amiens Cedex 1 03 22 82 73 25 www.u-picardie.fr Objectifs Publics Débouchés Modalités d'accès Organisation Contrôle des connaissances Formation continue

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Les faits, les enjeux des lieux visés, le contexte international, la réponse de l Etat français, le rôle des médias. Que s est-il passé? (Les faits) Le bilan

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA RÉPRESSION DES ABUS DE DROIT [DB 13L1534]

SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA RÉPRESSION DES ABUS DE DROIT [DB 13L1534] SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA Références du document 13L1534 Date du document 01/07/02 Monsieur et Madame V... ont acquis de Monsieur R... la nue-propriété d'une maison d'habitation

Plus en détail

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques?

Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Les langues étrangères en travail social : Qu en est-il des étudiants en formation de niveau 3 et des cadres pédagogiques? Quel est le cadre législatif? Quelles réticences? Est-ce un frein à la mobilité?

Plus en détail

Grégoire Solotareff, un auteur Pistes bibliographiques

Grégoire Solotareff, un auteur Pistes bibliographiques Grégoire Solotareff, un auteur Pistes bibliographiques Biographie (extrait du site de Ricochet : http://www.ricochet-jeunes.org) Né à Alexandrie, Grégoire Solotareff est certainement l'un des auteursillustrateurs

Plus en détail

de l'organisation Nations Unies

de l'organisation Nations Unies TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 830 Affaire No 929 : ANIH des Contre : Le Secrétaire général de l'organisation Nations Unies LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DES NATIONS UNIES, Composé comme suit : M. Samar

Plus en détail

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire?

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire? Programme de seconde Bac Pro Sujets d étude Une situation au moins Orientations et mots-clés 3- Le premier empire colonial français XVIè- XVIIIè siècles - La compagnie des Indes Orientales - Nantes ou

Plus en détail

LE MUR CHINOIS durée : 12

LE MUR CHINOIS durée : 12 SITUATIONS DE RENCONTRES U.S.E.P. 44 Fédération des Amicales Laïques de Loire-Atlantique 9 rue des Olivettes BP 74107 44041 NANTES cedex 1 Tel : 02 51 86 33 10 Fax : 02 51 86 33 29 e-mail : usep44@fal44.org

Plus en détail

Politique linguistique. Feu vert à l'anglais dans la formation sur mesure.

Politique linguistique. Feu vert à l'anglais dans la formation sur mesure. Louis GILL Économiste québécois, retraité de l UQAM 2004 Politique linguistique. Feu vert à l'anglais dans la formation sur mesure. Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole,

Plus en détail

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème Article N 4 : Restaurations diverses sur la Juva Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème de Mécaction, dans laquelle 13 génération de mécactifs

Plus en détail

Que s est-il passé? Reprenons tout à zéro! Bon, on se calme! On respire! Ma mère a fait une tête! Ça ne va pas, maman? 2. Mon père a pété les plombs!

Que s est-il passé? Reprenons tout à zéro! Bon, on se calme! On respire! Ma mère a fait une tête! Ça ne va pas, maman? 2. Mon père a pété les plombs! Que s est-il passé? 1 Associe les éléments de la BD aux mots qui leur correspondent. Bon, on se calme! On respire! Reprenons tout à zéro! Tout a commencé quand......les parents ont reçu des vrais-faux

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Comité Paul de Chomedey de Maisonneuve

Comité Paul de Chomedey de Maisonneuve Comité Paul de Chomedey de Maisonneuve Route Historique du Patrimoine Culturel Québécois Centre Culturel Maisonneuve 10190 NEUVILLE SUR VANNE Tél : 06 89 30 91 02 Courriel : comite.maisonneuve@gmail.com

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion de la cérémonie au cours de laquelle le Pasteur Jacques Maury a remis les insignes de Chevalier de la Légion d Honneur au Pasteur

Plus en détail