N.V. Bourov, I.Yu. Khitarova. ART-INFORMATION Problèmes de stockage et de communication. Matériel didactique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N.V. Bourov, I.Yu. Khitarova. ART-INFORMATION Problèmes de stockage et de communication. Matériel didactique"

Transcription

1 N.V. Bourov, I.Yu. Khitarova ART-INFORMATION Problèmes de stockage et de communication Matériel didactique Recommandé par l Union méthodique d études de L Académie Russe des Sciences naturelles de l enseignement classique universitaire et technique, l Union National des Experts en qualité en qualité du matériel didactique pour les étudiants des établissements d enseignement supérieur en spécialités: Théorie et histoire de la culture Théorie, méthodique et organisation de l activité socio-culturelle Science Book Publishing House Yelm, WA, USA 2013

2 UDC 008:002 Réviseurs: Umberto Tosi, Dr en sociologie, un professeur de l'université de Genève, Genève, Suisse; Elena Ryabova, Dr en sciences politiques, rédacteur en chef de l'édition international "Etnosotsium" Moscou, la Russie Bourov N.V., Khitarova I.Yu. Bourov N.V. Art-information. Problèmes de stockage et de communication: Matériel didactique/ N.V.Bourov, I.Yu.Khitarova. Yelm, WA, USA: Science Book Publishing House, p. ISBN SAN Le livre des Bourov N.V. et Khitarova I.Yu. porte sur les problemes des etudes d'art-information. La science moderne ne distingué pas pratiquement Art-information comme l'héritage culturel. On convient que la probleme de stockage de l'héritage culturel est tout d'abord la probleme de maintien en l'état de biens réels - les huiles, les sculptures etc. La société ne réalise pas les risques relatif à la perdition des renseignements molaires sur les objets de l'héritage culturel, l'attribution inauthentique des objets de stockage, l'altération du sens culturel. UDC 008:002 ISBN N.V.Bourov, I.Yu.Khitarova,

3 Art-information. Problèmes de stockage et de communication Table des matières Préface...5 Introduction Art-information dans le monde moderne Art-information comme l objet des études scientifiques Principes théoriques des études de l art-information, Terminologie Méthodes de recherche Actualité des recherches, Art-information dans le système de la sécurité d information de la société Art-information et le terrorisme international Art-information comme une ressource économique renouvelable Culture juridique de travail avec l art-information Problèmes pédagogiques de travail avec l art-information Problèmes de stockage et de communication de l artinformation dans la société Art-information et art-pédagogie Rôle de l art-information en formation de la personnalité

4 6. Musée et l art-information...63 Conlusion...68 Bibliographie...72 Livres, articles et monographies...72 Matériel sur Internet...87 Littérature recommandée...87 Figures...89 Passeport de spécialité,

5 Préface Un des problèmes essentiels de notre époque, dans toutes les Nations et dans tous les peuples, n'est pas d'ordre économique, ou politique ou militaire, mais purement psychosociologique. En grande partie les autres questions en découlent et en sont tributaires. Plus important en effet qu'une économie solide, qu'une politique adroite et intelligente, qu'une préparation militaire de tout respect, un facteur de base garde et gardera toujours, dans tous les pays du monde, la priorité absolue: l'identitè. L'identité d'un peuple signifie en effet ses origines, son histoire, ses croyances, sa culture, ses œuvres d'art, ses paramètres d'ordre moral et ainsi de suite. L'économie, le droit, les institutions, la stratification sociale et tout le reste ne feront pratiquement que s'adapter à ce qu'on entend, en sociologie, par "Identité". Or, à cause d'immigrations massives, de bouleversements cyclopléens sur la planète, de modifications de régimes politiques, de plus en plus de Fran4ais, d'italiens, d'espagnols, d'américains etc. se demandent: "Qui suis-je? Ca signifie quoi d'être Italien, Espagnol, Chinois et ainsi de suite?" La recherche ou la sauvegarde d'une identité nationale est de nos temps une des préoccupations majeures des hommes politiques les plus intelligents et surtout les plus prévoyants. Il s'agit en effet d'actions à long terme, moins visibles que les barrages, par exemple, ou l'industrialisation des campagnes. La sauvegarde de la culture, sous toutes ses formes, dans tous ses aspects, devient de plus en plus objet de discussions, de recommandations, de suggestions, de décisions aussi dans tous les milieux internationaux. Bien entendu l'unesco ou des institutions analogues ne pourront jamais tout faire, les tâches étant innombrables et de longue haleine. 5

6 Un grand BRAVO donc, et de tout cœur, aux travaux originaux de Nilolaj Titaljevich Bourov et d'ilona Xurievna Khitarova. Leur "Art-information" paraît un outil de premier ordre pour sauvegarder et utiliser pratiquement toutes les données culturelles de la Russie. La Russie change et se transforme, très vite. Mais elle dispose de racines culturelles dans tous les arts, dans tous les domaines. Et ces biens spirituels, idéologiques, artistiques, pas seulement ne devraient jamais être perdus, mais surtout ils devraient de plus en plus être utilisés, exploités et popularisés pour que l'identité profonde du pays puisse s'y retrouver. La question de base que tout individu se pose -"QUI suis-je? D'où je viens? Où je vais?" - se pose aussi au niveau macrosociologique; un peuple entier peut se poser cette question, et il faut donc qu'il y ait à sa dispositions le matériel ad hoc. L'"Art-information. Problèmes de stockage et de communication" nous paraît en définitive un magnifique outil en vue de concentrer, préserver, protéger et à l'occasion même défendre un patrimoine culturel énorme. Patrimoine d'ailleurs qui ne serait pas stocké dans des coffres-forts, mais continuellement utilisé pour l'acculturation des citoyens. Il s'agit là d'une œuvre de grande envergure dont tout le monde pourra profiter. Et d'une façon particulière nous pensons aux jeunes générations. Les supports pédagogiques du projet "Art-information" leur permettront de se sentir plus à l'aise dans leur pays, d'être fiers de leurs origines, de leur culture, de leur histoire. Cela contribuera à les rendre plus surs d'eux-mêmes, plus confiants dans l'avenir, plus fiers aussi de leur pays. Genève, le 15 septembre 2012 Umberto Tosi Dr en sociologie 6

7 INTRODUCTION Actuellement nous tous observons la formation du nouveau système des valeurs intellectuelles, ce qui est lié aux procès de globalisation dans le monde. La liberté et la largeur des flux d'information dans le domaine de la culture ne sont pas conformes aux possibilités de perception et de l'analyse par la société dans l ensemble et par un individu notamment ; ce qui nous permet de constater la présence d une contradiction déterminée par le retard des technologies de l analyse informationnel relativement aux technologies de sa communication. Les connaissances intellectuelles sont devenues plus amples et plus accessibles, mais leur choix, leur perception et interprétation sont devenues plus compliquées. L accélération des procès de l échange informationnel, l augmentation du volume total de l information circulant dans la société a provoqué le déséquilibre informationnel dans le domaine socio-culturel. L information la plus accessible mais pas forcement de bonne qualité a primé. Pendant que la société dans l ensemble a déjà saisi le sens et apprécié le rôle de l information dans le monde moderne, dans le domaine de la culture, et de la culture artistique notamment dominent les notions et les jugements démodés. Nous prêtons beaucoup d attention aux objets corporels de la culture mais nous ne jugeons pas nécessaire de prêter l attention particulière à l information qu ils protègent et communiquent. Et dans les conditions de la société informationnelle l art-information devient l objet des études tout à fait à part, nécessitant l attention particulière. La nécessité de mettre le patrimoine culturel dans le domaine de l accès informationnel libre pour les citoyens du monde entier était comprise et perçue comme la mission importante socioculturelle déjà à la fin du dernier siècle. Mais la largeur, la diversité et la spécificité du parimoine culturel et historique ont 7

8 tout de suite souligné la complexité de cette mission. Le phénomène de la culture ce n est pas seulement le fait mais l image, le cas affectant la sphère de perception emotionnelle et imagée de l homme qu'on ne peut pas copier de manière primitive. Et à cet égard la compréhension de la spécificité de l art-information est revêtie de l importance particulière. Aujourd hui il faut développer sous tous les aspects les principes théoriques de travail avec l art-information ainsi que les particularités de son introduction dans la pratique du travail des établissements socio-culturels. 8

9 Nikolai V. Bourov Ilona Yu. Khitarova ART-INFORMATION Problèmes de stockage et de communication Matériel didactique L'auteur de la couverture - Iliya Kudelskiy Assigned to print Format 60x84 1/16. CPP 6,0. Order Circulation 500. Science Book Publishing House rd Ave SE, Yelm, Washington, USA 96

2 FONDEMENTS ET PRATIQUES DE L'ÉDUCATION À LA PETITE ENFANCE

2 FONDEMENTS ET PRATIQUES DE L'ÉDUCATION À LA PETITE ENFANCE Introduction En 1997, par sa politique familiale, le gouvernement du Québec fait de la petite enfance une de ses priorités. Il crée les centres de la petite enfance (CPE) regroupant sous la responsabilité

Plus en détail

Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale pour la grande orientation C8

Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale pour la grande orientation C8 Préparé par le Secrétariat de l UNESCO Réunion de consultation sur la Grande orientation C8, SMSI, 12 mai, Genève, Suisse Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale

Plus en détail

La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une. révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt

La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une. révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt 1 METHODOLOGIE 1.1 L Envergure de l Etude La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt quatorze (1994) et

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

CHARTE INTERNATIONALE DU TOURISME CULTUREL La Gestion du Tourisme aux Sites de Patrimoine Significatif (1999)

CHARTE INTERNATIONALE DU TOURISME CULTUREL La Gestion du Tourisme aux Sites de Patrimoine Significatif (1999) CHARTE INTERNATIONALE DU TOURISME CULTUREL La Gestion du Tourisme aux Sites de Patrimoine Significatif (1999) Adoptée par ICOMOS à la 12è Assemblée Générale au Mexique, Octobre 1999. INTRODUCTION Principes

Plus en détail

Fiche d information No 12 : L Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et les peuples autochtones

Fiche d information No 12 : L Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et les peuples autochtones Fiche d information No 12 : L Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et les peuples autochtones Mots clefs et points essentiels Patrimoine culturel Propriété intellectuelle Organisation mondiale

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

Académie mondiale de l OMPI

Académie mondiale de l OMPI PROGRAMME PRINCIPAL 14 WO/PBC/4/2 page 134 Académie mondiale de l OMPI 14.1 Enseignement à distance et sensibilisation du public 14.2 Formation professionnelle 14.3 Élaboration des politiques Résumé 215.

Plus en détail

Pour essayer d approcher et réfléchir ces thèmes il est naît l association culturelle ALGEBAR.

Pour essayer d approcher et réfléchir ces thèmes il est naît l association culturelle ALGEBAR. 1. Une vision générale On vit dans un monde signé, dans cette phase historique, par des profondes et soudains transformations qui intéressent tous les aspects des individués et des sociétés. La diffusion

Plus en détail

Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation

Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation une publication de l Alliance internationale des éditeurs indépendants, en partenariat avec Double ponctuation ( ::?!! ;; ) D O U

Plus en détail

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Les textes de l ONU (RIO 1992) et du MEN depuis 2004 Développement durable Pilier Environnement (Ecologie) Pilier participation populaire / culturel/ social Pilier économique

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L'UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE

DECLARATION UNIVERSELLE DE L'UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO Paris, 2 novembre 2001 DECLARATION UNIVERSELLE DE L'UNESCO SUR LA DIVERSITE

Plus en détail

Le Texte de la Charte

Le Texte de la Charte La Charte de l'économie sociale a été publiée par le Comité de Liaison des activités mutualistes, coopératives et associatives (CNLAMCA), en 1980. En 1981, paraissait le premier décret reconnaissant l'économie

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

Principes de liberté d'expression et de respect de la vie privée

Principes de liberté d'expression et de respect de la vie privée L'Initiative mondiale des réseaux Protéger et faire progresser la liberté d'expression et le respect de la vie privée dans les technologies de l information et de la communication Principes de liberté

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3 Enseignement secondaire II postobligatoire REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement obligatoire CO et enseignement secondaire II Services

Plus en détail

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU Site : http://cothorou.edres74.ac-grenoble.fr/ Adresse mail : Ce.0741227G@ac-grenoble.fr Tel : 04 50 71 01 64 Un établissement engagé Je suis heureux et fier

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)13 du Comité des Ministres aux Etats membres sur la gouvernance et la gestion du patrimoine universitaire et son Rapport explicatif (adoptée

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DU COACHING

LE GRAND LIVRE DU COACHING Sous la direction de Frank Bournois, Thierry Chavel et Alain Filleron LE GRAND LIVRE DU COACHING Préface de Raymond Domenech, 2008 ISBN : 978-2-212-54052-9 Faire école sans être une École Au terme de cet

Plus en détail

COORDINATION PÉDAGOGIQUE DE BA3 ANNÉE ACADÉMIQUE 2013-2014 PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 27 JUIN 2014

COORDINATION PÉDAGOGIQUE DE BA3 ANNÉE ACADÉMIQUE 2013-2014 PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 27 JUIN 2014 1 COORDINATION PÉDAGOGIQUE DE BA3 ANNÉE ACADÉMIQUE 2013-2014 PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 27 JUIN 2014 La réunion est ouverte à 8 heures, au local H3302. Sont présents : Professeurs : - Andrée Puttemans,

Plus en détail

Code déontologique du CII pour la profession infirmière

Code déontologique du CII pour la profession infirmière Code déontologique du CII pour la profession infirmière Tous droits réservés, y compris la traduction en d'autres langues. Il est interdit de polycopier ou de photocopier cette publication, de l'enregistrer

Plus en détail

La Création d une bibliothèque virtuelle en yiddish

La Création d une bibliothèque virtuelle en yiddish La Création d une bibliothèque virtuelle en yiddish Natalia Krynicka Pourquoi est-ce si important de créer une bibliothèque virtuelle en yiddish d une envergure mondiale? Prenons un chercheur italien qui

Plus en détail

L université chez soi!

L université chez soi! L université chez soi! Droit suisse BACHELOR OF LAW (BLaw) En français ou avec mention bilingue français-allemand Formation universitaire compatible avec un emploi, une famille, une carrière sportive,

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

L AUTORÉGULATION DE LA PROFESSION D AVOCAT SITUATION EN SUISSE. Pierre-Dominique SCHUPP Vice-Président de la Fédération Suisse des Avocats

L AUTORÉGULATION DE LA PROFESSION D AVOCAT SITUATION EN SUISSE. Pierre-Dominique SCHUPP Vice-Président de la Fédération Suisse des Avocats L AUTORÉGULATION DE LA PROFESSION D AVOCAT SITUATION EN SUISSE Pierre-Dominique SCHUPP Vice-Président de la Fédération Suisse des Avocats INTERMEDIATE MEETING / STAGE FBE Geneva, 10 th 13 th October 2012

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Publicité Une formation aux couleurs de la HELHa L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant en lui permettant, d une part,

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI SCT/S1/4 ORIGINAL : anglais DATE : 26 octobre 2001 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODÈLES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Déclaration concernant la promotion parmi les jeunes des idéaux de paix, de respect mutuel et de compréhension entre les peuples (Droit des enfants et des jeunes)

Plus en détail

Note sur la propriété intellectuelle et industrielle

Note sur la propriété intellectuelle et industrielle 1 Note sur la propriété intellectuelle et industrielle Note rédigée par le cabinet BGV & Partenaires Lyon en collaboration avec la Guilde des Doctorants. Résumé : cette note présente la problématique générale

Plus en détail

NARA +20 SUR LES PRATIQUES DU PATRIMOINE, LES VALEURS CULTURELLES, ET LE CONCEPT DE L AUTHENTICITÉ

NARA +20 SUR LES PRATIQUES DU PATRIMOINE, LES VALEURS CULTURELLES, ET LE CONCEPT DE L AUTHENTICITÉ NARA +20 SUR LES PRATIQUES DU PATRIMOINE, LES VALEURS CULTURELLES, ET LE CONCEPT DE L AUTHENTICITÉ Rappelant les réalisations du Document de Nara de 1994 sur l authenticité dans l établissement des principes

Plus en détail

L'auto-édition : pourquoi, comment?

L'auto-édition : pourquoi, comment? Diapositive n 1 L'auto-édition : pourquoi, comment? Conférence de présentation des problématiques liées à l'auto-édition d'ouvrages (Papier ou électronique ; Multimédia et musique non-abordés directement)

Plus en détail

sommaire sommaire 11 introduction 13

sommaire sommaire 11 introduction 13 sommaire sommaire 11 introduction 13 première partie: théories du management des différences interculturelles le management et la culture 19 Qu est que la culture? 19 Management interculturel : un avantage

Plus en détail

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 INITIATIVE INTERNATIONALE D ISTANBUL SUR LE VIEILLISSEMENT DOCUMENT DE REFERENCE Au cours de la dernière

Plus en détail

Droit de la protection de la propriété industrielle et commerciale :

Droit de la protection de la propriété industrielle et commerciale : Droit de la protection de la propriété industrielle et commerciale : Chapitre I La théorie des droits privatifs de la propriété industrielle et commerciale : Section 1 La notion de la propriété industrielle

Plus en détail

Le tableau comparatif suivant reprend les principaux articles concernant le monde de l édition.

Le tableau comparatif suivant reprend les principaux articles concernant le monde de l édition. Rapport Reda, tableau comparatif Le tableau comparatif suivant reprend les principaux articles concernant le monde de l édition. Alors que Julia Reda appelait à une harmonisation hâtive et à un élargissement

Plus en détail

CONSEIL INTERNATIONAL DES ARCHIVES GROUPE DE TRAVAIL SUR LES DROITS DE L HOMME

CONSEIL INTERNATIONAL DES ARCHIVES GROUPE DE TRAVAIL SUR LES DROITS DE L HOMME CONSEIL INTERNATIONAL DES ARCHIVES GROUPE DE TRAVAIL SUR LES DROITS DE L HOMME PRINCIPES DE BASE RELATIFS AU RÔLE DES ARCHIVISTES POUR LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME PROJET 21-06-2014 INTRODUCTION Les

Plus en détail

Droit de la consommation - Droit privé européen - Droit des contrats - Droit des personnes et de la famille - Procédures civiles d exécutions.

Droit de la consommation - Droit privé européen - Droit des contrats - Droit des personnes et de la famille - Procédures civiles d exécutions. MASTER MENTION DROIT PRIVE 4 semestres - 120 ECTS Description de la formation Formation ouverte aux étudiants souhaitant intégrer les professions juridiques (avocats, notaires, huissiers... et judiciaires

Plus en détail

Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2

Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2 Intitulé Matière semestre année CM TD ECTS Département de rattachement Allemand 2 L1 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 L2 24 2 Administration économique et sociale Allemand 2 M1 9 1

Plus en détail

Actualisation du mandat du Comité Directeur du patrimoine culturel (CDPAT) Observations du Secrétariat

Actualisation du mandat du Comité Directeur du patrimoine culturel (CDPAT) Observations du Secrétariat Délégués des Ministres / Groupes de rapporteurs GR-C Groupe de rapporteurs sur l'education, la Culture, le Sport, la Jeunesse et l Environnement GR-C(2007) 2007 1 Actualisation du mandat du Comité Directeur

Plus en détail

Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection

Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection La loi française prévoit divers dispositifs de protection juridique pour les personnes majeures dont les facultés mentales ou corporelles sont

Plus en détail

PROGRAMME SECRETAIRE DES AFFAIRES ETRANGERES (cadre général) ANNEXE I CULTURE GENERALE

PROGRAMME SECRETAIRE DES AFFAIRES ETRANGERES (cadre général) ANNEXE I CULTURE GENERALE PROGRAMME SECRETAIRE DES AFFAIRES ETRANGERES (cadre général) ANNEXE I CULTURE GENERALE L évolution générale politique, économique et sociale du monde et le mouvement des idées depuis le milieu du XVIII

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

Lire des œuvres littéraires

Lire des œuvres littéraires Lire des œuvres littéraires Une culture littéraire se constitue par la fréquentation régulière des œuvres Une culture littéraire Elle s'est constituée comme un univers où les thèmes, les personnages, les

Plus en détail

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire «Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire Laurent Dubois Chargé d'enseignement à l'université de Genève Faculté de

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE 25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE Fidèle aux exigences de Liberté, d Égalité et de Fraternité qui le fondent, le Grand Orient de France a pour principe essentiel la liberté absolue

Plus en détail

PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH

PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH III. PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH A. Publications du HCDH Le programme de publications du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l homme (HCDH) vise à sensibiliser le public à la question

Plus en détail

Convention de Vienne sur la succession d Etats en matière de biens, archives et dettes d Etat

Convention de Vienne sur la succession d Etats en matière de biens, archives et dettes d Etat Convention de Vienne sur la succession d Etats en matière de biens, archives et dettes d Etat 1983 Faite à Vienne le 8 avril 1983. Non encore en vigueur. Voir Documents officiels de la Conférence des Nations

Plus en détail

Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales

Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales Parcours de vie, inégalités et politiques sociales, p. 2 Droits humains, Diversité et Globalisation,

Plus en détail

Le séminaire de français de Chicago # 2

Le séminaire de français de Chicago # 2 Alliance Française de Chicago Service culturel Le séminaire de français de Chicago # 2 Session de formation intensive en langue et actualités culturelles françaises Chicago, 20 25 juin 2011 Le service

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Distribution générale UNESCO/ED/177 PARIS, le 17 novembre 1960 Original français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONFERENCE MONDIALE SUR L'EDUCATION DES ADULTES

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Relations Publiques Fleurus Profil d enseignement 1 Contenu 1. Introduction L enseignement à la HELHa... 3 2. Finalités de la formation de bachelier en Relations Publiques...

Plus en détail

Qualités techniques et expressives de la production du candidat

Qualités techniques et expressives de la production du candidat ARTS PLASTIQUES L évolution des modalités de passation des épreuves d Arts plastiques du CRPE offrait, cette année, un cadre d évaluation quelque peu différent de celui jusqu à lors mis en œuvre. S il

Plus en détail

La propriété intellectuelle et le contrat, outils de protection du potentiel scientifique et technique

La propriété intellectuelle et le contrat, outils de protection du potentiel scientifique et technique Le potentiel scientifique et technique dans les établissements d enseignement supérieur et de recherche : mesures de protection et mise à disposition du plus grand nombre, un défi difficile à relever?

Plus en détail

Communication et surdité

Communication et surdité Cégep du Vieux Montréal Service d aide à l intégration des élèves (SAIDE) Communication et surdité RCT.02 Programme de formation menant à l obtention d une attestation d études collégiales (AEC) INFORMATION:

Plus en détail

Carte des Prestations et des Tarifs Consultations sur Rendez-Vous au cabinet (Miribel Les Echelles, Isère, 38)

Carte des Prestations et des Tarifs Consultations sur Rendez-Vous au cabinet (Miribel Les Echelles, Isère, 38) Carte des Prestations et des Tarifs Consultations sur Rendez-Vous au cabinet (Miribel Les Echelles, Isère, 38) Consultation complète : 60 euros La consultation Complète est une consultation de voyance

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL

LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL Domaine ministériel : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ÉTRANGÈRES Présentation La licence

Plus en détail

II. ÉPOQUE DE CHANGEMENTS OU CHANGEMENTS D EPOQUE?

II. ÉPOQUE DE CHANGEMENTS OU CHANGEMENTS D EPOQUE? UNE EDUCATION HOLISTIQUE 1, POUR UN AUTRE MONDE POSSIBLE Martha Cabrera Notre mission éducative Première étape Défi 2.2 I. INTRODUCTION On ne peut rester neutre face à l avenir. Ainsi pensait Paulo Freire,

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/55/INF/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 4 AOÛT 2015 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante-cinquième série de réunions Genève, 5 14 octobre 2015 STRATÉGIE DE GESTION DES CONNAISSANCES DE L ORGANISATION

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications Clôture le 31 mai 2015 Seconde édition des dialogues de la recherche : «Prévention et gestion des risques climatiques dans les politiques territoriales» 17 ET 18 SEPTEMBRE 2015.

Plus en détail

Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Période d activité : 2006

Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Période d activité : 2006 Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO Période d activité : 2006 Chaire UNESCO d enseignement du droit d auteur et des droits voisins Rapport rédigé par : Madame Nébila Mezghani ; Responsable

Plus en détail

EDD et Coins nature. Textes officiels. - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5

EDD et Coins nature. Textes officiels. - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5 EDD et Coins nature Textes officiels - Circulaire EDD 2015 - Annexe 5 => B.O. n 6 du 5 février 2015 http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=31763 Instruction relative au déploiement

Plus en détail

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Economie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH)

Plus en détail

L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE

L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE N 198 PETREIN Olivier L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE Introduction L'emploi des Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication

Plus en détail

la Formation des Professeurs Physique et Sportive an Sénégal

la Formation des Professeurs Physique et Sportive an Sénégal UNIVERSITE LYON II UER INSTITUT DE FORMATION AUX PRATIQUES PSYCHOLOGIQUES, SOCIOLOGIQUES ET EDUCATIVES. TH 85 1 Alain MONSELLIER la Formation des Professeurs Physique et Sportive an Sénégal d'education

Plus en détail

L Université des Sciences Gastronomiques

L Université des Sciences Gastronomiques L Université des Sciences Gastronomiques L Université des Sciences Gastronomiques, née et promue en 2004 par l association internationale Slow Food avec la collaboration des régions du Piémont et de l

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine [...][...][...][...][...][...][...][...][...][...] (N d enregistrement attribué par la bibliothèque) THESE pour obtenir

Plus en détail

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale Kigali 3rd EuroAfriCa-ICT Awareness Workshop Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale «cas de la RD CONGO» Par Benjamin MURHESA CIBALONZA IT Manager / Radio Maendemeo Bukavu DR Congo 1 Introduction

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDES. Applicable dès février 2015

PROGRAMME D ETUDES. Applicable dès février 2015 PROGRAMME D ETUDES Applicable dès février 2015 PROGRAMME D ETUDES MODULE 1 MODULE 2 SYSTEMES POLITIQUE, ECONOMIQUE ET JURIDIQUE Principes de l économie politique Introduction à l environnement juridique

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES POUR LES CITOYENS CANADIENS ET LES CITOYENS ITALIENS QUI SONT DES RESIDENTS PERMANENTS DU CANADA POUR L ANNÉE ACADÉMIQUE 2011-2012

BOURSES D ÉTUDES POUR LES CITOYENS CANADIENS ET LES CITOYENS ITALIENS QUI SONT DES RESIDENTS PERMANENTS DU CANADA POUR L ANNÉE ACADÉMIQUE 2011-2012 BOURSES D ÉTUDES POUR LES CITOYENS CANADIENS ET LES CITOYENS ITALIENS QUI SONT DES RESIDENTS PERMANENTS DU CANADA POUR L ANNÉE ACADÉMIQUE 2011-2012 Le Gouvernement italien met à disposition des citoyens

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 PAR LA TERRITORIALITÉ TITRE 1 UNE TERRITORIALITÉ SOUS EMPRISE ÉTATIQUE

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 PAR LA TERRITORIALITÉ TITRE 1 UNE TERRITORIALITÉ SOUS EMPRISE ÉTATIQUE TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................. 13 REMARQUE..................................................... 15 LISTE DES ABRÉVIATIONS..........................................

Plus en détail

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine 1. Présentation d HF Née en novembre 2009 à l initiative de femmes et d hommes travaillant dans le domaine du spectacle, de la

Plus en détail

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation Charte ICOMOS Pour l interprétation et la présentation des sites culturels patrimoniaux PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers des bibliothèques, de l'édition et du commerce du livre de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018

Plus en détail

Un travail didactique de «re-lecture»

Un travail didactique de «re-lecture» Comment mesurer la démocratisation? Proposition de cadre interprétatif Sylvie OCTOBRE * S il est vrai que les résultats d enquêtes viennent parfois nourrir les assertions politiques de l information à

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2016

Taxe d apprentissage 2016 Taxe d apprentissage 2016 Université Paris 8 2 rue de la liberté 93526 Saint-Denis cedex www.univ-paris8.fr Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis 2 rue de la liberté 93526 Saint-Denis cedex Métro :

Plus en détail

2 PARCOURS. Information et communication. Communication des entreprises Communication et solidarité

2 PARCOURS. Information et communication. Communication des entreprises Communication et solidarité Information et communication 2 PARCOURS Communication des entreprises Communication et solidarité Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 3 ans Formation

Plus en détail

CONCOURS D ENTREE 2015 EN 1 RE ANNEE CLASSES PREPARATOIRES

CONCOURS D ENTREE 2015 EN 1 RE ANNEE CLASSES PREPARATOIRES CONCOURS D ENTREE 2015 EN 1 RE ANNEE CLASSES PREPARATOIRES Le concours Les épreuves écrites... p 3 Les épreuves orales... p 4 Les coefficients... p 5 Le calendrier... p 6 Les statistiques... p 7-14 Informations

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

ATTACHÉ TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE

ATTACHÉ TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ATTACHÉ TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE (Mise à jour : 10/03/15) - Décret n 91-843 du 2 septembre 1991 portant statut particulier du cadre d emplois des attachés territoriaux de conservation

Plus en détail

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (87) 15 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (87) 15 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (87) 15 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES VISANT À RÉGLEMENTER L'UTILISATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DANS LE SECTEUR DE LA POLICE

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information OFFICE DES NATIONS UNIES A GENEVE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006 Note d information 1. Un concours de recrutement de professeurs de français

Plus en détail

LA RECHERCHE JURIDIQUE ET LES ÉTUDES DE CAS RÉELS COMME BASES D APPRENTISSAGE DU DROIT CONSTITUTIONNEL

LA RECHERCHE JURIDIQUE ET LES ÉTUDES DE CAS RÉELS COMME BASES D APPRENTISSAGE DU DROIT CONSTITUTIONNEL LA RECHERCHE JURIDIQUE ET LES ÉTUDES DE CAS RÉELS COMME BASES D APPRENTISSAGE DU DROIT CONSTITUTIONNEL German Alfonso Lopez Daza 1 Les facultés de droit dont la mission est de former les futurs avocats,

Plus en détail

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Fiche n 6 Trois priorités pour les futures négociations 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Lorsque le contexte change, il est très important de vérifier si les objectifs d un système sont toujours adaptés

Plus en détail

TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE)

TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE) TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE) Article 2 L'Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité, de l'état de droit, ainsi que de

Plus en détail

Diversité culturelle 21 mai, Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et pour le développement

Diversité culturelle 21 mai, Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et pour le développement Diversité culturelle 21 mai, Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et pour le développement «La diversité n est pas entre les cultures, mais inhérente à l idée même de culture, et

Plus en détail

Le rôle des stages en entreprise dans la construction du projet professionnel d'élèves de 10H section exigences de base

Le rôle des stages en entreprise dans la construction du projet professionnel d'élèves de 10H section exigences de base Synthèse du mémoire de Master présenté à la Faculté des lettres de l'université de Fribourg (CH) Département des sciences de l'éducation Le rôle des stages en entreprise dans la construction du projet

Plus en détail

LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE

LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE En 2012, toutes les universités françaises seront autonomes ; elles le seront dans un contexte mondial où leur rôle est à la fois fortement réaffirmé et sujet à de profondes

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er juillet 2010) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail