REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE"

Transcription

1 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SOLIDARITE NATIONALE, DE LA FAMILLE ET DE LA CONDITION DE LA FEMME INSTALLATION DU CONSEIL NATIONAL DE LA FAMILLE ET DE LA FEMME ALLOCUTION DE MONSIEUR BELKACEM AIT SAADI SECRETAIRE GENERAL DU MINISTERE DE LA SOLIDARITE NATIONALE, DE LA FAMILLE ET DE LA CONDITION DE LA FEMME MARS

2 بسم اهلل الرحمان الرحيم Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil National de la Famille et de la Femme, Je tiens tout d abord à vous transmettre les salutations de Madame la Ministre qui n a pas pu présider cette première rencontre pour des raisons de contraintes de calendrier. Aussi, je tiens à vous souhaiter la bienvenue en mon nom et au nom des cadres de notre ministère ici présents, et vous exprimer en même temps mes félicitations pour votre désignation dans ce conseil, et ce pour accomplir une noble mission qui est celle de contribuer à l amélioration des conditions de la famille et de la femme. Permettez-moi, également de rendre un hommage particulier à notre ancien Ministre des Affaires Religieuses, Monsieur Abdelhafid AMOKRANE, qui a bien voulu se joindre à notre conseil en représentant le Haut Conseil Islamique. Sa présence dans le Conseil National de la Famille et de la Femme sera certainement d un grand apport. Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil, Le Conseil National de la Famille et de la Femme a été crée par décret exécutif n du 22 Novembre Il comprend 48 membres représentant 18 départements ministériels, 09 institutions, 06 chercheurs experts, 04 professeurs universitaires et 10 représentants d associations nationales. Le conseil est un organe consultatif et constitue à ce titre, une force de proposition concernant les questions liées à la famille et la femme. 2

3 Il est notamment chargé de : - Contribuer à l élaboration des programmes opérationnels en direction de la famille et de la femme, - Entreprendre des recherches et études relatives à la famille et à la femme, - Emettre des recommandations concernant toutes mesures d ordre juridique, économique, social et culturel visant la promotion de la famille et de la femme, - Œuvrer à la collecte, au traitement et à l utilisation des informations et données sur la famille et la femme. Le conseil comprend les instances suivantes : - L assemblée générale, - Le président, - Le bureau, - Les commissions, - Le secrétariat. Durant le dernier mandat, les membres du conseil ont débattus de plusieurs points, notamment : La protection de l enfance : - La prise en charge de l enfance en difficulté sociale, - Les modalités de placement des enfants privés de famille, notamment par la kafala, - L organisation et le contrôle des crèches et des jardins d enfants. 3

4 La prise en charge des personnes âgées : - En institution, - Chez les familles d accueil, - L aide à domicile. La protection de la famille : - L analyse de l impact des amendements du code de la famille de 2005, - La mise en place de la médiation familiale, - La question de la pension alimentaire non octroyée à la mère divorcée au nom de ses enfants, - Mise en place d un réseau d écoute. Pour ce qui est des principales actions réalisées, elles s articulent essentiellement autour de la protection et de la promotion e la femme. Elles se sont matérialisées notamment par l organisation de journées sur les droits socio économiques des femmes et l'image de la femme à travers les médias. Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil, Le nouveau plan d action de notre conseil devra s inscrire dans la continuité en ce sens que Madame la Ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme insiste sur l importance de la mise en œuvre des stratégies nationales adoptées par le Gouvernement, et qui s inscrivent en droite ligne des engagements pris par Son Excellence, Monsieur le Président de la République, pour relever les défis en matière d autonomisation des femmes et de leur implication dans le processus de développement national ainsi que le renforcement de la cohésion familiale. En effet, dans le cadre de la mise en œuvre des différentes stratégies nationales (lutte contre la violence à l encontre des femmes, la promotion et l intégration de la femme, le plan et la stratégie pour la protection 4

5 et la promotion de la famille, le plan national d action en faveur de l enfance ), Madame la Ministre souhaite avoir une évaluation de l impact de ces programmes, notamment en matière d insertion sociale et d intégration professionnelle dans le cadre de la protection et de la promotion de la femme. Dans cet esprit, Madame la Ministre accorde une importance particulière aux thématiques ci-après : - La conciliation vie familiale / vie professionnelle, - Le mariage par la Fatiha, - La femme âgée, - La concordance des noms en matière de kafala, - La recherche de paternité. Par ailleurs, dans le cadre des efforts accomplis par la Ministère de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme en direction de la famille et de la femme, Madame la Ministre a inauguré en 2013 un Centre National d Etudes, d Information et de Documentation sur la famille, la femme et l enfance qui est un outil à la disposition du conseil pour l élaboration de son plan d action sur la base des données disponibles. S agissant des nouveaux acquis obtenus concernant la famille et la femme, il importe de citer notamment : - L élaboration de la charte de la femme travailleuse à laquelle ont pris part le patronat, les syndicats et les pouvoirs publics, en février L étude engagée de la proposition relative à la création d un fonds d indemnisation au profit des femmes divorcées dont pères défaillant ne versent pas de pension alimentaire pour leurs enfants, - Un projet de loi sur la protection de l enfance et de l adolescence en cours d examen, - La mise en place, en 2013, de la commission nationale du suivi de la stratégie nationale de lutte contre la violence à l égard des femmes, 5

6 - L indemnisation des femmes victimes de viols par des groupes terroristes, suite à la promulgation au décret exécutif y afférent en février Enfin, au nom de Madame la Ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, je déclare le Conseil National de la Famille et de la Femme officiellement installé. 6

DISCOURS D OUVERTURE DU POINT FOCAL REPRESENATANT MONSIEUR LE SECRETAIRE EXECUTIF DE L ASSOCIATION OUEST AFRICAINE D'EVALUATION ENVIRONNEMENTALE

DISCOURS D OUVERTURE DU POINT FOCAL REPRESENATANT MONSIEUR LE SECRETAIRE EXECUTIF DE L ASSOCIATION OUEST AFRICAINE D'EVALUATION ENVIRONNEMENTALE Association Ouest Africaine d'evaluation Environnementale Burkina Faso DISCOURS D OUVERTURE DU POINT FOCAL REPRESENATANT MONSIEUR LE SECRETAIRE EXECUTIF DE L ASSOCIATION OUEST AFRICAINE D'EVALUATION ENVIRONNEMENTALE

Plus en détail

Un Peuple Un But Une Foi ************ SECRETARIAT GENERAL -----------------------

Un Peuple Un But Une Foi ************ SECRETARIAT GENERAL ----------------------- MINISTERE DE L'AGRICULTURE ************ SECRETARIAT GENERAL ----------------------- REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE MINISTRE DE L AGRICULTURE A LA CEREMONIE

Plus en détail

ATELIER SUR LA GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES DISCOURS D OUVERTURE

ATELIER SUR LA GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES DISCOURS D OUVERTURE ATELIER SUR LA GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES DISCOURS D OUVERTURE DU MINISTRE DELEGUE CHARGE DU BUDGET, REPRESENTANT MONSIEUR LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE LA PLANIFICATION

Plus en détail

ALLOCUTION DE SEM MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL, PRESIDENT DU COMITE DE HAUT NIVEAU

ALLOCUTION DE SEM MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL, PRESIDENT DU COMITE DE HAUT NIVEAU République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi SESSION DU COMITE DE HAUT NIVEAU SUR LA MISE EN ŒUVRE DU CHANTIER PAIX ET SECURITE DANS L ESPACE DE L UEMOA ******** ALLOCUTION DE SEM MACKY SALL, PRESIDENT

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE

DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE République Algérienne Démocratique et Populaire DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE Instruction Relative à l Organisation et à la Définition des Missions des Structures de la Direction Générale

Plus en détail

PRESENTATION DU SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT ET DU CONSEIL DES MINISTRES BURKINA FASO-

PRESENTATION DU SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT ET DU CONSEIL DES MINISTRES BURKINA FASO- PRESENTATION DU SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT ET DU CONSEIL DES MINISTRES BURKINA FASO- Le Secrétariat général du gouvernement et du conseil des ministres est un service spécifique de la Présidence

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE

DISCOURS D OUVERTURE 9 J.R. REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland MINISTRY OF TERRITORIAL ADMINISTRATION

Plus en détail

ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES TRAVAILLEURS SOCIAUX SUR LA LUTTE CONTRE LES PIRES FORMES DE TRAVAIL DES ENFANTS

ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES TRAVAILLEURS SOCIAUX SUR LA LUTTE CONTRE LES PIRES FORMES DE TRAVAIL DES ENFANTS REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union- Discipline- Travail COMITE NATIONAL DE SURVEILLANCE DES ACTIONS DE LUTTE CONTRE LA TRAITE, L EXPLOITATION ET LE TRAVAIL DES ENFANTS (CNS) --------------------- COMITE

Plus en détail

relatif au Haut Comité du système de transport ferroviaire NOR :

relatif au Haut Comité du système de transport ferroviaire NOR : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie PROJET de DECRET relatif au Haut Comité du système de transport ferroviaire NOR : Publics concernés : parties prenantes du système de transport

Plus en détail

3/1/2015 DECRET N 2013-1335/PRES/PM/MDHPC/MEF du 31 décembre 2013 portant attributions, organisation et fonctionnement du Comité interministérie

3/1/2015 DECRET N 2013-1335/PRES/PM/MDHPC/MEF du 31 décembre 2013 portant attributions, organisation et fonctionnement du Comité interministérie DECRET N 2013-1335/PRES/PM/MDHPC/MEF du 31 décembre 2013 portant attributions, organisation et fonctionnement du Comité interministériel des droits humains et du droit international Humanitaire. JO N 29

Plus en détail

Discours de Monsieur Luc OYOUBI, Ministre de l Agriculture, de l Elevage, de la Pêche et de la Sécurité Alimentaire du Gabon

Discours de Monsieur Luc OYOUBI, Ministre de l Agriculture, de l Elevage, de la Pêche et de la Sécurité Alimentaire du Gabon Discours de Monsieur Luc OYOUBI, Ministre de l Agriculture, de l Elevage, de la Pêche et de la Sécurité Alimentaire du Gabon A l occasion du débat général de la 39 ième session de la Conférence de la FAO

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE UN BUT UNE FOI

REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE UN BUT UNE FOI REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE UN BUT UNE FOI MOT INTRODUCTIF DE MADAME LE MINISTRE DE LA FEMME, DE LA FAMILLE ET DE L ENFANCE 61 E SESSION DU COMITE POUR L ELIMINATION DE LA DISCRIMINATION A L EGARD

Plus en détail

Rapport au Premier ministre relatif au projet de décret n du relatif au fonds national de financement de la protection de l enfance

Rapport au Premier ministre relatif au projet de décret n du relatif au fonds national de financement de la protection de l enfance RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : Rapport au Premier ministre relatif au projet de décret n du relatif au fonds national de financement de la

Plus en détail

Union-Discipline-Travail. Discours de Monsieur Jean-Claude Brou

Union-Discipline-Travail. Discours de Monsieur Jean-Claude Brou MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail Discours de Monsieur Jean-Claude Brou Monsieur le Ministre de l Industrie et des Mines Cérémonie de présentation

Plus en détail

INSTRUCTION DU GOUVERNEMENT. sur le fonctionnement de la conférence territoriale de l action publique NOR : RDFB1532530J

INSTRUCTION DU GOUVERNEMENT. sur le fonctionnement de la conférence territoriale de l action publique NOR : RDFB1532530J MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT D ETAT A LA REFORME TERRITORIALE AUPRES DE LA MINISTRE DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE INSTRUCTION DU GOUVERNEMENT

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DU COMMERCE

REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DU COMMERCE REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DU COMMERCE 10 ème Conférence Ministérielle de l Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Nairobi du 15 au 18 décembre 2015 DECLARATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MARC YOMBOUNO

Plus en détail

REFERENTIEL QUALITE EN EHPAD - DORDOGNE. 11 mai 2011 - Bordeaux

REFERENTIEL QUALITE EN EHPAD - DORDOGNE. 11 mai 2011 - Bordeaux REFERENTIEL QUALITE EN EHPAD - DORDOGNE 11 mai 2011 - Bordeaux Le contexte 1/ La loi 2002-2 du 2 janvier 2002 : -Instaure la nécessité pour les établissements accueillant des personnes âgées de signer

Plus en détail

Mesdames et messieurs les ministres, Mesdames et messieurs les préfets

Mesdames et messieurs les ministres, Mesdames et messieurs les préfets RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation, de la réforme de l Etat et de la fonction publique Circulaire du 20 mai 2014 relative à la mise en œuvre de l accord cadre relatif à la prévention

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ICEF/2012/1 Conseil économique et social Distr. : générale 2 décembre 2011 Français Original : anglais Pour suite à donner Fonds des Nations Unies pour l enfance Conseil d administration

Plus en détail

--------------------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie Nationale de l Eau

--------------------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie Nationale de l Eau --------------------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie Nationale de l Eau ---------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Examen ministériel annuel de l ECOSOC. Réunion ministérielle régionale sur Femmes et Santé en Afrique PROJET DE DISCOURS

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Examen ministériel annuel de l ECOSOC. Réunion ministérielle régionale sur Femmes et Santé en Afrique PROJET DE DISCOURS 1 REPUBLIQUE DU SENEGAL Examen ministériel annuel de l ECOSOC Réunion ministérielle régionale sur Femmes et Santé en Afrique PROJET DE DISCOURS DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE MAITRE SOULEYMANE NDENE NDIAYE

Plus en détail

Assemblée Générale de l'association Camerounaise pour l Évaluation Environnementale (ACAMEE)

Assemblée Générale de l'association Camerounaise pour l Évaluation Environnementale (ACAMEE) Assemblée Générale de l'association Camerounaise pour l Évaluation Environnementale (ACAMEE) THEME «EVALUATION ENVIRONNEMENTALE ET DEVELOPPEMENT DURABLE DU CAMEROUN» 26 Octobre 2012 Chambre de Commerce,

Plus en détail

CHAPITRE 3 : ELABORATION DES POLITIQUES DE SANTE PUBLIQUE

CHAPITRE 3 : ELABORATION DES POLITIQUES DE SANTE PUBLIQUE CHAPITRE 3 : ELABORATION DES POLITIQUES DE SANTE PUBLIQUE Récapitulatif 1. Problème de santé publique? 2. Politique de santé publique? 3. Plan de santé publique (national et/ou régional)? 4. Un ou plusieurs

Plus en détail

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du. Collège Montmorency

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du. Collège Montmorency Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du Collège Montmorency Juin 2014 Introduction Le Collège Montmorency est un établissement d enseignement collégial public. Une nouvelle version de

Plus en détail

Union-Discipline-Travail. Discours. Ministre de l Industrie et des Mines

Union-Discipline-Travail. Discours. Ministre de l Industrie et des Mines MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail Discours de Monsieur Jean-Claude BROU Ministre de l Industrie et des Mines Cérémonie d inauguration de l Usine

Plus en détail

Journal Officiel de la République de Djibouti

Journal Officiel de la République de Djibouti 1 sur 5 15.10.2012 19:34 Journal Officiel de la République de Djibouti Décret n 2012-0188/PR/MEFIP portant création attributions et organisation du Haut Conseil National du Dialogue Public-Privé. LE PRESIDENT

Plus en détail

POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française POL-07 Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Adoptée par le Conseil d administration le 25 octobre 2004. La Politique sur la valorisation du français (POL-07) adoptée par

Plus en détail

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES BURKINA FASO - - - Unité - Progrès - Justice DECRET N 2005-332/PRES/PM/MCPEA/MFB/MJ/MTEJ portant création, attributions, organisation et fonctionnement des Centres de Formalités des Entreprises (CEFORE)

Plus en détail

REPUPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION MEDICALE DIRECTION DE LA PREVENTION MEDICALE

REPUPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION MEDICALE DIRECTION DE LA PREVENTION MEDICALE REPUPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION MEDICALE DIRECTION DE LA PREVENTION MEDICALE ARRETE PORTANT CREATION, ORGAINISATION ET FONCTIONNEMENT DU COMITE

Plus en détail

«DÉTERMINANTS ENVIRONNEMENTAUX ET PROFESSIONNELS DU CANCER, INTERVENTIONS DE PRÉVENTION PRIMAIRE» Ordre du jour provisoire annoté

«DÉTERMINANTS ENVIRONNEMENTAUX ET PROFESSIONNELS DU CANCER, INTERVENTIONS DE PRÉVENTION PRIMAIRE» Ordre du jour provisoire annoté «DÉTERMINANTS ENVIRONNEMENTAUX ET PROFESSIONNELS DU CANCER, INTERVENTIONS DE PRÉVENTION PRIMAIRE» Ordre du jour provisoire annoté Premier jour : 17 mars Avilés (Asturies), Espagne 8 h 30-9 h 00 Inscription

Plus en détail

République Française L ASSEMBLEE DE LA PROVINCE SUD,

République Française L ASSEMBLEE DE LA PROVINCE SUD, République Française ASSEMBLEE SECRETARIAT GENERAL N 08 2006/APS Du 30 mars 2006 AMPLIATIONS HC 1 Com Del 1 Gouvernement 1 Congrès 1 APS 40 SGPS 2 Trésorier 1 Directions 12 MCF 1 ALF 1 JONC 1 D E L I B

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION AIDE FAMILIAL 1

Plus en détail

OUVERTURE DU SALON AFRICAIN DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE ET DE L ELEVAGE «SAHEL»

OUVERTURE DU SALON AFRICAIN DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE ET DE L ELEVAGE «SAHEL» UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission OUVERTURE DU SALON AFRICAIN DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE ET DE L ELEVAGE «SAHEL» INTERVENTION DE S.E.M. SOUMAÏLA

Plus en détail

CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET

CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET PROJET DE DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE ****************** CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 38 ème SESSION

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les représentants de

Mesdames et Messieurs les représentants de Excellence Monsieur le Ministre des affaires étrangères de la République des Seychelles Président en exercice du Conseil des Ministres de la COI, Messieurs les Ministres chargés du Tourisme des pays de

Plus en détail

DECLARATION DE TRIPOLI sur la situation. Entre La République du Tchad. Et La République du Soudan

DECLARATION DE TRIPOLI sur la situation. Entre La République du Tchad. Et La République du Soudan DECLARATION DE TRIPOLI sur la situation Entre La République du Tchad Et La République du Soudan DECLARATION DE TRIPOLI sur la situation entre le Tchad et le Soudan 1. A l initiative conjointe du Frère

Plus en détail

Excellence Monsieur le Président de la République de Zambie. Excellences Messieurs les Premiers Ministres et Représentants des Chefs d Etat

Excellence Monsieur le Président de la République de Zambie. Excellences Messieurs les Premiers Ministres et Représentants des Chefs d Etat REPUBLIQUE DU TCHAD Discours de Son Excellence IDRISS DEBY ITNO, Président de la République du Tchad et Président en exercice de l Union Africaine, à la cérémonie d ouverture de la 51 ème Assemblée annuelle

Plus en détail

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE (OMAOC)

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE (OMAOC) ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE (OMAOC) CONVENTION PORTANT INSTITUTIONNALISATION DE L ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Convention 1 CONVENTION PORTANT

Plus en détail

VŒUX DU PERSONNEL AU PRESIDENT DE LA COMMISSION ET AUX MEMBRES DES ORGANES DE L UNION

VŒUX DU PERSONNEL AU PRESIDENT DE LA COMMISSION ET AUX MEMBRES DES ORGANES DE L UNION UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- VŒUX DU PERSONNEL AU PRESIDENT DE LA COMMISSION ET AUX MEMBRES DES ORGANES DE L UNION Ouagadougou, le 09 janvier 2009 Monsieur le

Plus en détail

ÉGALITÉ ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

ÉGALITÉ ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES ÉGALITÉ ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES L égalité entre les hommes et les femmes est l un des objectifs de l Union européenne. Avec le temps, la législation, la jurisprudence et des modifications des traités

Plus en détail

I - CONTEXTE. 3. Le sous-programme comprend 3 composantes principales :

I - CONTEXTE. 3. Le sous-programme comprend 3 composantes principales : I - CONTEXTE 1. L Agence de Développement Caribbean Export (Caribbean Export) est chargée par les Gouvernements d Haïti, de la République Dominicaine et de l Union Européenne de gérer la «composante Commerce»

Plus en détail

Rapide historique de la représentation des usagers dans le système de santé. Journée C.CLIN Ouest

Rapide historique de la représentation des usagers dans le système de santé. Journée C.CLIN Ouest Rapide historique de la représentation des usagers dans le système de santé Journée C.CLIN Ouest 6 octobre 2011 Contexte historique avant 1995: Les prémisses posées par l humanisation des hôpitaux L affirmation

Plus en détail

DISCOURS DE S.E. M. SOUMAÏLA CISSÉ PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA OUEST AFRICAINE ------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE

DISCOURS DE S.E. M. SOUMAÏLA CISSÉ PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA OUEST AFRICAINE ------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ TABLE RONDE SUR LE FINANCEMENT DU PLAN D ACTIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Nouvelle politique du Maroc pour le développement du transport urbain

Nouvelle politique du Maroc pour le développement du transport urbain Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Nouvelle politique du Maroc pour le développement du transport urbain Par M. Abdellatif CHADALI Directeur de la Planification et de l Equipement Montpellier 11

Plus en détail

Discours. Madame Bassima Hakkaoui. Ministre de la solidarité de la femme de la famille et de Développement Social.

Discours. Madame Bassima Hakkaoui. Ministre de la solidarité de la femme de la famille et de Développement Social. Discours Madame Bassima Hakkaoui Ministre de la solidarité de la femme de la famille et de Développement Social Royaume du Maroc A la Conférence Internationale «le rôle de la coopération internationale

Plus en détail

CALENDRIER INDICATIF DE DEROULEMENT DES TACHES RELATIVES A L ELABORATION DU BUDGET DE L ETAT POUR LA GESTION 2016. du 02/02/15 au 28/02/15

CALENDRIER INDICATIF DE DEROULEMENT DES TACHES RELATIVES A L ELABORATION DU BUDGET DE L ETAT POUR LA GESTION 2016. du 02/02/15 au 28/02/15 CALENDRIER INDICATIF DE DEROULEMENT DES TACHES RELATIVES A L ELABORATION DU BUDGET DE L ETAT POUR LA GESTION N TACHES 1. Lettre à la Direction Générale des Affaires Economiques pour engager les travx d

Plus en détail

Conseil Citoyen : Cadre de référence

Conseil Citoyen : Cadre de référence Conseil Citoyen : Cadre de référence Préambule : Des principes généraux guidant l activité de Conseils Citoyens Les principes généraux qui guident l action des conseils citoyens sont inscrits dans la loi

Plus en détail

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1: LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE AU PLAN DE COURS PAGE : 1 Adoptée : CET-3407 (08 06 93) Modifiée

Plus en détail

Conclusions de Kinshasa 2 e Forum mondial des femmes francophones

Conclusions de Kinshasa 2 e Forum mondial des femmes francophones Conclusions de Kinshasa 2 e Forum mondial des femmes francophones Palais du peuple Kinshasa, République démocratique du Congo 4 mars 2014 1 CONCLUSIONS DE KINSHASA Nous, Femmes Francophones, Réunies à

Plus en détail

MOT D ACCUEIL DU PRESIDENT A L OCCASION DE LA REUNION DES MINISTRES DU TOURISME DE LA COI AU MOCA LE LUNDI 12 NOVEMBRE 2012

MOT D ACCUEIL DU PRESIDENT A L OCCASION DE LA REUNION DES MINISTRES DU TOURISME DE LA COI AU MOCA LE LUNDI 12 NOVEMBRE 2012 MOT D ACCUEIL DU PRESIDENT A L OCCASION DE LA REUNION DES MINISTRES DU TOURISME DE LA COI AU MOCA LE LUNDI 12 NOVEMBRE 2012 Monsieur le Président du Conseil des Ministres de la Commission de l Océan Indien,

Plus en détail

TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

Plus en détail

l Expert Informatique obligatoire pour valider les systèmes de vote électronique Denis JACOPINI

l Expert Informatique obligatoire pour valider les systèmes de vote électronique Denis JACOPINI l Expert Informatique obligatoire pour valider les systèmes de vote électronique Denis JACOPINI l Expert Informatique obligatoire pour valider les systèmes de vote électronique La délibération n 2010-371

Plus en détail

Vérifier à l audition

Vérifier à l audition MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES DE L INTEGRATION AFRICAINE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un but Une Foi MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES DE L INTEGRATION AFRICAINE ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE

Plus en détail

Le JORF n 2016. Texte n. DECRET Décret n 2016-xxx relatif à la stratégie nationale de mobilisation de la biomasse et aux schémas régionaux biomasse

Le JORF n 2016. Texte n. DECRET Décret n 2016-xxx relatif à la stratégie nationale de mobilisation de la biomasse et aux schémas régionaux biomasse Le JORF n 2016 Texte n DECRET Décret n 2016-xxx relatif à la stratégie nationale de mobilisation de la biomasse et aux schémas régionaux biomasse NOR: DEVR1609593D Publics concernés : filière forêt-bois,

Plus en détail

Discours de Madame le Directeur Général A l occasion de la cérémonie de présentation de vœux au MEMPD 2014

Discours de Madame le Directeur Général A l occasion de la cérémonie de présentation de vœux au MEMPD 2014 Discours de Madame le Directeur Général A l occasion de la cérémonie de présentation de vœux au MEMPD 2014 Excellence Monsieur le Ministre d Etat, Ministre du Plan et du Développement Mesdames et Messieurs

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES CONSEIL GENERAL

REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES CONSEIL GENERAL Délibération affichée, rendue exécutoire, après transmission au Contrôle de la Légalité le : 20/02/14 AR n : A078-227806460-20140214-77489-DE-1-1_0 REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES YVELINES 2014-CG-4-4297.1

Plus en détail

Comment définir l intercommunalité?

Comment définir l intercommunalité? Comment définir l intercommunalité? L expression intercommunalité désigne les différentes formes de coopération existant entre les communes. L intercommunalité permet aux communes de se regrouper au sein

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA PERSONNE QUALIFIEE

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA PERSONNE QUALIFIEE PREFET DES HAUTES-ALPES CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA PERSONNE QUALIFIEE Textes de référence : Articles L.311-3 et 311-5 et R.311-1 ; L.313-3 a, b et d du Code de l Action Sociale et des Familles (CASF).

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L INITIATION DES ÉLÈVES À LA DÉMOCRATIE SCOLAIRE

POLITIQUE RELATIVE À L INITIATION DES ÉLÈVES À LA DÉMOCRATIE SCOLAIRE DOCUMENT OFFICIEL ADOPTÉE À LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 22 JUIN 2010 RÉSOLUTION N O 139-CC-2009-2010 Service du secrétariat général, des affaires corporatives et des communications

Plus en détail

ARTICLE 6 ET LE PROGRAMME D ACTION NATIONAL D ADAPTATION (PANA) A MADAGASCAR MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS - MADAGASCAR

ARTICLE 6 ET LE PROGRAMME D ACTION NATIONAL D ADAPTATION (PANA) A MADAGASCAR MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS - MADAGASCAR ARTICLE 6 ET LE PROGRAMME D ACTION NATIONAL D ADAPTATION (PANA) A MADAGASCAR MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS - MADAGASCAR Sommaire Introduction Situation actuelle Intégration des aspects connexes

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE. Agenda de développement de l après -2015

NOTE CONCEPTUELLE. Agenda de développement de l après -2015 REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Economie et des Finances Secrétariat d Etat au Développement et à la Coopération Internationale NOTE CONCEPTUELLE Agenda de développement de l après -2015 Introduction

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N DRH/SD2D/2014/02

NOTE DE SERVICE N DRH/SD2D/2014/02 Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et

Plus en détail

Le troisième Plan santé au travail 2016-2020

Le troisième Plan santé au travail 2016-2020 DIRECTION GENERALE DU TRAVAIL Sous-direction des conditions de travail, de la santé et de la sécurité au travail Département du pilotage du système d inspection du travail Le troisième Plan santé au travail

Plus en détail

Projet de Décret n Relatif aux modalités de nominations équilibrées dans l encadrement supérieur de la fonction publique

Projet de Décret n Relatif aux modalités de nominations équilibrées dans l encadrement supérieur de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Projet de Décret n Relatif aux modalités de nominations équilibrées dans l encadrement supérieur de la fonction publique NOR : [ ] du Le Premier ministre,

Plus en détail

République du Sénégal. Ministère de l Industrie et des Mines

République du Sénégal. Ministère de l Industrie et des Mines République du Sénégal S Un Peuple Un But Une Foi Ministère de l Industrie et des Mines DIRECTIVE C/DIR.3/5/09 DU 27 MAI 2009 SUR L HARMONISATION DES PRINCIPES DIRECTEURS ET DES POLITIQUES DU SECTEUR MINIER

Plus en détail

Charte de partenariat

Charte de partenariat Charte de partenariat 2010-2015 Ville de Saint-Denis Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis CHARTE DE PARTENARIAT 2010-2015 Ville de Saint-Denis Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis 1 2 PREAMBULE

Plus en détail

Programme de lutte contre la pauvreté en milieu urbain et périurbain : Où en sommes-nous? Où allons-nous? Par

Programme de lutte contre la pauvreté en milieu urbain et périurbain : Où en sommes-nous? Où allons-nous? Par Programme de lutte contre la pauvreté en milieu urbain et périurbain : Où en sommes-nous? Où allons-nous? Par YOUSSEF EL MRABET Architecte-Urbaniste Coordonnateur Tanger-Larache PLCP-PNUD Présentation

Plus en détail

Projet de loi n o 1. Loi n o 1 sur les crédits, 2011-2012. Présentation

Projet de loi n o 1. Loi n o 1 sur les crédits, 2011-2012. Présentation DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 1 Loi n o 1 sur les crédits, 2011-2012 Présentation Présenté par Madame Michelle Courchesne Ministre responsable de l Administration gouvernementale

Plus en détail

La promotion des droits du patient via la médiation. La situation belge

La promotion des droits du patient via la médiation. La situation belge La promotion des droits du patient via la médiation La situation belge Professeur Geneviève SCHAMPS Université catholique de Louvain Directrice du Centre de droit médical et biomédical (U.C.L.) Présidente

Plus en détail

MASTERE PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT DES SERVICES

MASTERE PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT DES SERVICES MASTERE PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT DES SERVICES Objectifs de la formation (compétences, savoir-faire, connaissances) Ce diplôme vise à former des gestionnaires chercheurs et praticiens de qualité en management

Plus en détail

RAPPORT SUR LE GRAND PANEL DES MEDIAS DE L OJPCI Thème : Emploi et changements structurels : Quelle réalité en Côte d Ivoire?

RAPPORT SUR LE GRAND PANEL DES MEDIAS DE L OJPCI Thème : Emploi et changements structurels : Quelle réalité en Côte d Ivoire? RAPPORT SUR LE GRAND PANEL DES MEDIAS DE L OJPCI Thème : Emploi et changements structurels : Quelle réalité en Côte d Ivoire? A l initiative de l Organisation des journalistes professionnels de Côte d

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Suivi de la résolution 5/1 du Conseil des droits de l homme

Conseil des droits de l homme. Suivi de la résolution 5/1 du Conseil des droits de l homme Conseil des droits de l homme Décision 6/102. Suivi de la résolution 5/1 du Conseil des droits de l homme À sa 20 e séance, le 27 septembre 2007, le Conseil des droits de l homme a adopté ce qui suit,

Plus en détail

Réunion Ministérielle sur le renforcement du rôle de la femme dans la société

Réunion Ministérielle sur le renforcement du rôle de la femme dans la société Intervention du SECRÉTAIRE GENERAL Réunion Ministérielle sur le renforcement du rôle de la femme dans la société Paris, 12 septembre 2012 Madame la Haute Représentante, Mesdames et Messieurs les Ministres,

Plus en détail

Les enjeux et défis de l éthique, de l intégrité et du. professionnalisme orientés vers la responsabilité fiscale, la

Les enjeux et défis de l éthique, de l intégrité et du. professionnalisme orientés vers la responsabilité fiscale, la Les enjeux et défis de l éthique, de l intégrité et du professionnalisme orientés vers la responsabilité fiscale, la transparence et le développement Les règles de transparence et d éthique constituent

Plus en détail

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN SECRETARIAT DE DIRECTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Charte de fonctionnement. des conseils de quartier du 8 ème arrondissement

Charte de fonctionnement. des conseils de quartier du 8 ème arrondissement Charte de fonctionnement des conseils de quartier du 8 ème arrondissement Préambule Le conseil de quartier est une instance consultative crée par la loi du 27 février 2002, relative à la démocratie de

Plus en détail

POLITIQUE. 2. OBJECTIFS Les objectifs visés par cette politique sont :

POLITIQUE. 2. OBJECTIFS Les objectifs visés par cette politique sont : POLITIQUE Code : DG-015 Direction responsable : Direction générale Approuvée le : 10 novembre 2010 Approuvée (ou adoptée) au comité de direction le : 10 novembre 2010 Entrée en vigueur le : 27 février

Plus en détail

N 81 Journal Officiel de la République Tunisienne 10 octobre 2006 Page 3511

N 81 Journal Officiel de la République Tunisienne 10 octobre 2006 Page 3511 Arrêté conjoint du ministre de l industrie, de l énergie et des petites et moyennes entreprises et du ministre du commerce et de l artisanat du 30 septembre 2006, relatif à l approbation du cahier des

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT OHE PROMETHEE ORLEANS LOIRET UNIVERSITE D ORLEANS

CONVENTION DE PARTENARIAT OHE PROMETHEE ORLEANS LOIRET UNIVERSITE D ORLEANS CONVENTION DE PARTENARIAT OHE PROMETHEE ORLEANS LOIRET UNIVERSITE D ORLEANS OHE PROMETHEE ORLEANS LOIRET UNIVERSITE D ORLEANS 4, Impasse de Monbary Château de la Source 45140 ORMES Avenue du Parc Floral

Plus en détail

S É M I N A I R E D A P P R O P R I A T I O N D E L A L O I O R G A N I Q U E R E L A T I V E À L A L O I D E F I N A N C E S

S É M I N A I R E D A P P R O P R I A T I O N D E L A L O I O R G A N I Q U E R E L A T I V E À L A L O I D E F I N A N C E S S É M I N A I R E D A P P R O P R I A T I O N D E L A L O I O R G A N I Q U E R E L A T I V E À L A L O I D E F I N A N C E S - C e n t r e d e c o n f é r e n c e M o h a m m e d VI - M e r c r e d i

Plus en détail

Elaboration d une stratégie nationale en matière de santé sécurité en France Intervention du 21 avril 2015 Yves Calvez Directeur Adjoint

Elaboration d une stratégie nationale en matière de santé sécurité en France Intervention du 21 avril 2015 Yves Calvez Directeur Adjoint DIRECTION GENERALE DU TRAVAIL Elaboration d une stratégie nationale en matière de santé sécurité en France Intervention du 21 avril 2015 Yves Calvez Directeur Adjoint Retour sur le deuxième Plan santé

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INSTITUT DES DONNEES DE SANTE (IDS)

PRESENTATION GENERALE DE L INSTITUT DES DONNEES DE SANTE (IDS) PRESENTATION GENERALE DE L INSTITUT DES DONNEES DE SANTE (IDS) L Institut des données de santé a pour mission d assurer la cohérence et de veiller à la qualité des systèmes d information utilisés pour

Plus en détail

Cahier de gestion. Date d entrée en vigueur de la première version de la Politique :

Cahier de gestion. Date d entrée en vigueur de la première version de la Politique : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 14

Plus en détail

CHARTE POUR UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE QUALITE EN ARIEGE

CHARTE POUR UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE QUALITE EN ARIEGE Département de l Ariège CNATP de l Ariège CAPEB de l Ariège Conseil Général de l Ariège Agence Adour Garonne Association des Maires de l Ariège Syndicat Mixte Départemental d Eau et d Assainissement Syndicat

Plus en détail

2016-2019. 5 postes 5 membres issus des syndicats affiliés

2016-2019. 5 postes 5 membres issus des syndicats affiliés Élections des membres au sein des comités statutaires, politiques, fédératifs et autres comités de la FAE 2016-2019 Le présent document fait état de la liste des comités, rappelle le nombre de postes à

Plus en détail

Politique culturelle

Politique culturelle Logo de la commission scolaire Politique culturelle Modèle d accompagnement Unité administrative responsable : Inscrire le nom de l unité administrative qui sera responsable de la mise en œuvre et de l

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE DE L ADMINISTRATION DES DOUANES ET IMPÔTS INDIRECTS Travaux de la 75 ème session de la Commission de Politique Générale (CPG) de l'organisation Mondiale des Douanes (OMD) et des 127

Plus en détail

SÉMINAIRES RÉGIONAUX DE FORMATION DES ACTEURS DE LA DÉCENTRALISATION. Certifié ISO 9001:2008

SÉMINAIRES RÉGIONAUX DE FORMATION DES ACTEURS DE LA DÉCENTRALISATION. Certifié ISO 9001:2008 SÉMINAIRES RÉGIONAUX DE FORMATION DES ACTEURS DE LA DÉCENTRALISATION Contribution du FEICOM à l accompagnement des Communes dans l exercice des compétences transférées: les Guides sur l eau, l éducation

Plus en détail

1. Présentation du rôle du Point de Contact National 2. Illustration qqes exemples activités PCN SSH 3. Rapide focus sur le thème «Sciences socio

1. Présentation du rôle du Point de Contact National 2. Illustration qqes exemples activités PCN SSH 3. Rapide focus sur le thème «Sciences socio 1. Présentation du rôle du Point de Contact National 2. Illustration qqes exemples activités PCN SSH 3. Rapide focus sur le thème «Sciences socio économiques et Humaines» 1 A partir du 5 e PCRD, la Commission

Plus en détail

Présentation du Dispositif Local d Accompagnement

Présentation du Dispositif Local d Accompagnement D U T A R N Présentation du Dispositif Local d Accompagnement L association employeur Soirée du 21 Janvier 2014 Présentation générale Le DLA (Dispositif Local d Accompagnement) est un dispositif national

Plus en détail

ARRETE : CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

ARRETE : CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES ARRETE N 01/0090/MINESUP/DDES du 29 octobre 2001 Fixant les critères de recrutement et de promotion des Personnels enseignants des Institutions Publiques d Enseignement Supérieur au Cameroun LE MINISTRE

Plus en détail

Ministère de la santé, et des sports

Ministère de la santé, et des sports Ministère de la santé, et des sports DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS SOUS-DIRECTION DES PROFESSIONS MEDICALES ET DES PERSONNELS MEDICAUX BUREAU DE LA DEMOGRAPHIE ET DE LA

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR L ÉGALITÉ

PLAN D ACTION POUR L ÉGALITÉ PLAN D ACTION POUR L ÉGALITÉ ENTRE LES FILLES À L ÉCOLE Les instances du second degré AGIR Les instances du second degré Préambule Inscrire la question de l égalité entre les filles et les garçons, les

Plus en détail

Enseignants débutants

Enseignants débutants Enseignants débutants Rapport sur l exercice de cartographie sur internet 2012 Photo de couverture: cybrarian77 utilisée avec l accord de Creative Commons Portée Ce rapport complète le tableau joint en

Plus en détail

PROCEDURE DE DESIGNATION/RECRUTEMENT ET DE FONCTIONNEMENT DU SECRETARIAT PERMANENT, DU CABINET D ETUDE, DES COMMISSIONS TECHNIQUES, DU CONTROLEUR

PROCEDURE DE DESIGNATION/RECRUTEMENT ET DE FONCTIONNEMENT DU SECRETARIAT PERMANENT, DU CABINET D ETUDE, DES COMMISSIONS TECHNIQUES, DU CONTROLEUR PROCEDURE DE DESIGNATION/RECRUTEMENT ET DE FONCTIONNEMENT DU SECRETARIAT PERMANENT, DU CABINET D ETUDE, DES COMMISSIONS TECHNIQUES, DU CONTROLEUR INTERNE, ET DES REPRESENTATIONS En application des statuts

Plus en détail

Projet de loi n o 114 (2005, chapitre 9) Loi n o 1 sur les crédits, 2005-2006

Projet de loi n o 114 (2005, chapitre 9) Loi n o 1 sur les crédits, 2005-2006 PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 114 (2005, chapitre 9) Loi n o 1 sur les crédits, 2005-2006 Présenté le 1 er juin 2005 Principe adopté le 1 er juin 2005 Adopté le 1 er juin

Plus en détail

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT (H/F) du Service général des Services d Aide à la Jeunesse (SAJ), de Protection de la Jeunesse (SPJ) et de la Prévention

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT (H/F) du Service général des Services d Aide à la Jeunesse (SAJ), de Protection de la Jeunesse (SPJ) et de la Prévention DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT (H/F) du Service général des Services d Aide à la Jeunesse (SAJ), de Protection de la Jeunesse (SPJ) et de la Prévention 1.1. Missions de l Entité 1. CADRE/CONTEXTE 1.1.1. Mission

Plus en détail

SEMINAIRE DE MISE EN ŒUVRE DU BUDGET 2014 ET PREPARATION DU BUDGET 2015 SYNTHESE DES TRAVAUX

SEMINAIRE DE MISE EN ŒUVRE DU BUDGET 2014 ET PREPARATION DU BUDGET 2015 SYNTHESE DES TRAVAUX SEMINAIRE DE MISE EN ŒUVRE DU BUDGET 2014 ET PREPARATION DU BUDGET 2015 SYNTHESE DES TRAVAUX En vue d optimiser l exécution du budget 2014 et de préparer le budget 2015 en mode BOP, le Ministère du Budget

Plus en détail

ORGANIGRAMME DE L OFFICE MALIEN DU TOURISME ET DE L HOTELLERIE (OMATHO)

ORGANIGRAMME DE L OFFICE MALIEN DU TOURISME ET DE L HOTELLERIE (OMATHO) 1 MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME ******************* OFFICE MALIEN DU TOURISME ET DE L HOTELLERIE ******************** REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ORGANIGRAMME DE L OFFICE MALIEN

Plus en détail

La Marocaine des Jeux et des Sports, Partenaire solidaire de la presse sportive au Maroc

La Marocaine des Jeux et des Sports, Partenaire solidaire de la presse sportive au Maroc La Marocaine des Jeux et des Sports, Partenaire solidaire de la presse sportive au Maroc Partenariat AMPS/Marocaine des Jeux et des Sports 1 Sommaire À propos de La Marocaine des Jeux et des Sports Un

Plus en détail