Redépôt du projet de loi C-377 Sommaire de nos arguments

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Redépôt du projet de loi C-377 Sommaire de nos arguments"

Transcription

1 [Logo] 14, McQuade Lake Crescent Tél. : Bureau 205 Téléc. : Halifax (Nouvelle-Écosse) B3S 1B6 Courriel : Redépôt du projet de loi C-377 Sommaire de nos arguments Ce projet de loi cible injustement les syndicats de métiers et impose des exigences de divulgation sans précédent. Il s appliquerait aux syndicats, mais pas aux grandes sociétés, aux clubs Rotary, à l Institut Fraser et à l Association LabourWatch du Canada, qui reçoivent pourtant tous des crédits d impôt du gouvernement. Nous nous demandons pourquoi. Il empiéterait indûment sur l administration et le fonctionnement des syndicats, puisque la réglementation du droit du travail, y compris la gouvernance des syndicats, est de compétence provinciale. Il soulève des questions quant à la divulgation de renseignements financiers détaillés, notamment relatifs aux salaires, aux contrats, aux prêts, aux investissements et aux dépenses consacrées à l organisation des activités syndicales, à la négociation collective, à l éducation ainsi qu à la formation. Il exigerait également la divulgation des renseignements concernant les régimes de pensions et d avantages médicaux, donc des renseignements personnels de nature médicale et financière délicate des membres. Or, l administration interne d un syndicat relève du syndicat et de ses membres, pas du public. Le sondage mené pour faire valoir que le projet de loi recueille un large consensus dans la population a été grandement remis en question, et il s avère qu il ne rend pas un portrait exact de l opinion publique concernant la divulgation des pratiques de dépenses des syndicats. La relation entre les syndicats et leurs membres repose sur la transparence et la reddition de comptes. Les dirigeants des sections locales sont élus démocratiquement, et les membres décident de la façon dont leurs cotisations sont dépensées. Les membres adoptent les budgets, et ils ont directement accès aux états financiers vérifiés pour les approuver. Les syndicats sont un excellent exemple de démocratie. Chaque membre a droit de parole. Chaque membre a droit de vote. Nous avons déjà tenu ces audiences; des amendements, qui montraient que le projet de loi était boiteux, ont été proposés, mais rejetés. Il est inconcevable que ce projet de loi soit de nouveau présenté sans qu il ne tienne compte des amendements proposés à la version antérieure et des témoignages précédents.

2 Le projet de loi doit être rejeté, sauf si des amendements y sont apportés avant l étape suivante.

3 [Logo] 14, McQuade Lake Crescent Tél. : Bureau 205 Téléc. : Halifax (Nouvelle-Écosse) B3S 1B6 Courriel : Le 10 avril 2015 Shaila Anwar Greffière du comité Le Sénat Objet : Redépôt du projet de loi C-377 Madame Anwar, Le Nova Scotia Building Trades est très inquiet de voir que le Sénat est de nouveau saisi du projet de loi C-377. Notre organisation comprend plus de travailleurs spécialisés, dont apprentis, des secteurs industriel, commercial et institutionnel. Nous nous associons à plus de 350 entrepreneurs dans un secteur qui représente plus de 10 % du PIB de la Nouvelle-Écosse. Le syndicat des métiers de la construction a beaucoup de réserves quant à ce projet de loi et à ses conséquences éventuelles pour les relations de travail en Nouvelle-Écosse. Cette mesure législative cible injustement les syndicats de métiers et leur impose des exigences de divulgation sans précédent. Beaucoup remettent en question sa validité constitutionnelle, et le syndicat des métiers de la construction estime que le projet de loi C-377 est totalement discriminatoire et injuste. Lors d un débat sur une version précédente du projet de loi, présentée le 25 septembre 2014, le sénateur Bob Runciman a donné des exemples en Ontario et au Québec où les dépenses ne sont pas contrôlées ni divulguées. Or, ces questions sont strictement de ressort provincial, et ne justifient aucunement une intervention du fédéral. Dans les faits, la réglementation des lois du travail, desquelles relève la gouvernance des syndicats de métiers, est de compétence provinciale. La mesure législative soulève des questions quant à la divulgation de renseignements financiers détaillés, notamment concernant les salaires, les contrats, les prêts, les investissements, ainsi que les dépenses consacrées à l organisation des activités syndicales, à la négociation collective, à l éducation et à la formation. Le projet de loi obligerait également les syndicats à déclarer des renseignements sur les régimes de retraite et d avantages médicaux, donc à divulguer des renseignements personnels de nature médicale et financière délicate sur les membres. Ces renseignements figureraient dans une base de données en ligne interrogeable qui serait accessible sur le site Web de l Agence du revenu du Canada. Il est inacceptable de violer ainsi le droit à la vie privée de milliers de personnes. L administration interne d un syndicat relève du syndicat et de ses membres, pas du public. Selon le sénateur Runciman, «83 % de tous les travailleurs canadiens veulent que les syndicats dévoilent publiquement leurs données financières». Cette statistique provient d un sondage de Nanos Research commandé par l Association LabourWatch du Canada, une agence de marketing et de relations publiques

4 de toute évidence pro-conservateurs et anti-syndicats. L intégrité de la méthodologie du sondage a largement été remise en question. Le vétéran des sondages canadien, Allan Gregg, qui est président de la maison de sondage Harris/Décima, a examiné le questionnaire de Nanos/CLWA et conclu que «les deux principales questions [dans le sondage] étaient formulées d une manière "extrêmement biaisée", c est-à-dire de façon que LabourWatch obtienne les résultats qu elle souhaitait pour pouvoir promouvoir le resserrement des dispositions concernant la divulgation des renseignements» [TRADUCTION] qui ne s appliqueraient qu aux organisations ouvrières. Le Congrès du travail du Canada s est officiellement plaint du sondage auprès de l Association de la recherche et de l intelligence marketing du Canada. Dans sa plainte, le congrès a souligné que les répondants ont été influencés par un préambule expressément destiné à obtenir une réponse précise à la question de savoir si, selon eux, les syndicats devraient divulguer leurs dépenses. Cette question avait été formulée de façon à ce qu on obtienne une réponse précise, et non pour sonder réellement l opinion publique. Pourquoi les résultats de ce type de sondage justifient-ils l apport de modifications législatives d une aussi vaste portée? Pourquoi cette mesure législative ne s appliquerait-elle qu aux syndicats de métiers, et non aux grandes sociétés, aux clubs Rotary, à l Institut Fraser et à l Association LabourWatch du Canada, qui reçoivent tous des crédits d impôt? La relation entre un syndicat et ses membres repose sur la transparence et la reddition de comptes. Les dirigeants des sections locales sont élus démocratiquement, et les membres du syndicat décident de la façon dont les cotisations sont dépensées. Les membres adoptent les budgets, et ils ont directement accès aux états financiers vérifiés pour les approuver. Les syndicats sont un excellent exemple de démocratie. Chaque membre a droit de parole. Chaque membre a droit de vote. Selon moi, nous devons réfléchir à ce que serait le Canada sans les syndicats. Le mouvement syndical, en grande partie à l origine de la naissance de la classe moyenne, assure des salaires équitables, des pensions, des soins de santé, et des conditions de travail sûres. Nos conditions de travail, nos salaires et nos normes de santé et sécurité au travail permettent de faire tourner l économie de notre pays. Une chose est sûre : le projet de loi C-377 viole les droits constitutionnels des personnes, des travailleurs canadiens et des provinces. Je vous serais très reconnaissant de me donner l occasion de m exprimer sur cette mesure législative antisyndicale au nom de nos membres. Vous trouverez ci-joint un sommaire des principaux arguments contre ce projet de loi dont nous vous invitons à prendre connaissance. Veuillez agréer, Madame Anwar, l expression de mes sentiments distingués. [Signature] Brad Smith

5 Directeur exécutif Pièce jointe

Projet de loi C-377 : Loi modifiant la Loi de l impôt sur le revenu (exigences applicables aux organisations ouvrières)

Projet de loi C-377 : Loi modifiant la Loi de l impôt sur le revenu (exigences applicables aux organisations ouvrières) [Logo] Projet de loi C-377 : Loi modifiant la Loi de l impôt sur le revenu (exigences applicables aux organisations ouvrières) Le 14 juin 2013 Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

Association des comptables généraux accrédités du Canada

Association des comptables généraux accrédités du Canada Association des comptables généraux accrédités du Canada Exposé présenté devant le Comité permanent de l industrie, des ressources naturelles, des sciences et de la technologie de la Chambre des communes

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT SUR L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS 1 ER AVRIL 2009 AU 31 MARS 2010 Ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux 2010 n o

Plus en détail

Le sénateur Bob Runciman, président Comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles Le Sénat du Canada Ottawa (Ontario) K1A 0A4

Le sénateur Bob Runciman, président Comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles Le Sénat du Canada Ottawa (Ontario) K1A 0A4 Le 23 mars 2015 Le sénateur Bob Runciman, président Comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles Le Sénat du Canada Ottawa (Ontario) K1A 0A4 Envoyé par courriel à : lcjc@sen.parl.gc.ca

Plus en détail

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 26-27 Loi sur la statistique, L.R.C. 1985, c. S19 Confidentiel une fois rempli STC/CCJ-16-614; CCJS/55452-3 OBJECT

Plus en détail

Points de vue 2002 Contenu

Points de vue 2002 Contenu Points de vue 2002 Contenu Environ 1 200 gestionnaires et dirigeants syndicaux des secteurs et ont participé à l enquête Points de vue 2002. Cette enquête particulière est menée par le CSPC tous les deux

Plus en détail

Apprentissage. Présenté par : Kim Jefferies

Apprentissage. Présenté par : Kim Jefferies Apprentissage Présenté par : Kim Jefferies 2011 Comment participer à cet atelier au moyen de l ordinateur Comment poser des questions à l animateur Que faire si je ne peux pas entendre Phase 1 : Apprentissage

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014 CMC MARKETS UK PLC et CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation Decembre 2014 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société autorisée et réglementée par la Financial

Plus en détail

Le 13 juin 2012. Madame la Ministre,

Le 13 juin 2012. Madame la Ministre, Martine Coulombe Ministre de l Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail Complexe Chestnut C.P. 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 3P7 Le 13 juin 2012 Madame la Ministre, Au nom de

Plus en détail

Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario. Questions intergouvernementales INDEX N O : MJ300-100

Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario. Questions intergouvernementales INDEX N O : MJ300-100 Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario SECTION : INDEX N O : TITRE : APPROUVÉ PAR : Questions intergouvernementales MJ300-100 Changer la province d enregistrement

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Appel [TRADUCTION] Citation : W. F. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 537 Appel No. AD-13-697 ENTRE : W. F. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES EXTÉRIEURES

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES EXTÉRIEURES Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416 943-5838 Courriel : pward@mfda.ca APA-0040 Le 20 mai 2005 AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse PCNÉ 130 Secteur agroalimentaire Formulaire de demande

Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse PCNÉ 130 Secteur agroalimentaire Formulaire de demande Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse PCNÉ 130 Secteur agroalimentaire Formulaire de demande Veuillez vous référer au Guide de demande du Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse pour le volet

Plus en détail

Compte du régime de pension des Forces canadiennes

Compte du régime de pension des Forces canadiennes 30 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons vérifié le bilan et l état du portefeuille

Plus en détail

MÉMOIRE ÉCRIT SOUMIS PAR DYNAMIC VENTURE OPPORTUNITIES FUND LTD. COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES

MÉMOIRE ÉCRIT SOUMIS PAR DYNAMIC VENTURE OPPORTUNITIES FUND LTD. COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES MÉMOIRE ÉCRIT SOUMIS PAR DYNAMIC VENTURE OPPORTUNITIES FUND LTD. AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES PROJET DE LOI C-377 LOI MODIFIANT LA LOI DE L'IMPÔT SUR LE REVENU (EXIGENCES

Plus en détail

rapport des vérificateurs

rapport des vérificateurs rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Mémoire de l AMC présenté à Finances Canada au sujet des modifications proposées à la Loi de l impôt sur le revenu. Le 14 février 2012

Mémoire de l AMC présenté à Finances Canada au sujet des modifications proposées à la Loi de l impôt sur le revenu. Le 14 février 2012 Mémoire de l AMC présenté à Finances Canada au sujet des modifications proposées à la Loi de l impôt sur le revenu Le 14 février 2012 L Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national

Plus en détail

CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES

CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES Le 25 avril 2014 CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES Le 24 avril 2014, le ministère des Finances du Canada a publié un document de consultation intitulé Innover en

Plus en détail

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES PRINCIPE : L utilisation des cartes de crédit professionnelles devrait renforcer l efficacité en simplifiant l acquisition, la réception et le paiement

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Demande à titre d étudiant indépendant

Demande à titre d étudiant indépendant Avant de commencer Vous devez être un «participant*» au sens de la Loi sur l assurance-emploi du gouvernement fédéral. Vous devez avoir travaillé avec un conseiller en emploi et un gestionnaire de cas

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Dans la mesure du possible, il est fortement recommandé que vous obteniez des conseils d un avocat pour vous aider à formuler cette demande.

Dans la mesure du possible, il est fortement recommandé que vous obteniez des conseils d un avocat pour vous aider à formuler cette demande. Document d information À partir d ici, quelles sont mes options? Si l aide juridique vous a été refusée et que vous n avez pas les moyens de vous payer les services d un avocat, il existe une autre solution.

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002 CCRRA Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Copie à: Mr. Michael Grist Chair, CCIR Committee on Streamlining and Harmonization Québec,

Plus en détail

28 FÉVRIER 2014. Voici les dates importantes se rapportant à l examen du classement du métier de mécanicien-monteur de construction :

28 FÉVRIER 2014. Voici les dates importantes se rapportant à l examen du classement du métier de mécanicien-monteur de construction : 28 FÉVRIER 2014 INVITATION À PRÉSENTER DES DOSSIERS-COMMENTAIRES EXAMEN DU CLASSEMENT DU MÉTIER: MÉCANICIEN-MONTEUR OU MÉCANICIENNE-MONTEUSE DE CONSTRUCTION Conformément l al. 1, par. (6), art. 2 du Règlement

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Agence canadienne de développement économique du Nord Canadian Northern Economic Development Agency FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Directives 1. Le formulaire de demande au titre du DEE nous permet

Plus en détail

Votre voix. Votre vote. Votre tour! Réforme démocratique. 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick. Types de démocratie directe

Votre voix. Votre vote. Votre tour! Réforme démocratique. 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick. Types de démocratie directe GUIDE DE PARTICIPATION DU CITOYEN 1 Réforme démocratique 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick Notre mandat : nous devons examiner et proposer une loi sur les référendums au Nouveau-Brunswick,

Plus en détail

Projet de modernisation de la législation sur les sociétés à responsabilité limitée

Projet de modernisation de la législation sur les sociétés à responsabilité limitée Projet de modernisation de la législation sur les sociétés à responsabilité limitée Table des matières Contexte 1 Modifications proposées à l assurance responsabilité exigée des SRL 1 Modifications complémentaires

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Politique. Aux fins de distribution aux personnes intéressées de votre société

Bulletin de l ACFM. Politique. Aux fins de distribution aux personnes intéressées de votre société Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale, secrétaire générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416 943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM Politique BULLETIN N o 0656 P Le

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget (2015)

Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Préparé pour : le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Préparé par : La Canadian Independent Petroleum Marketers Association Sommaire

Plus en détail

La Centrale des syndicats du Québec considère que le projet de loi C-377 est anticonstitutionnel et ne doit pas être adopté

La Centrale des syndicats du Québec considère que le projet de loi C-377 est anticonstitutionnel et ne doit pas être adopté La Centrale des syndicats du Québec considère que le projet de loi C-377 est anticonstitutionnel et ne doit pas être adopté Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE PRIVÉS DU MINISTÈRE DES FINANCES (JANVIER 2009)

DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE PRIVÉS DU MINISTÈRE DES FINANCES (JANVIER 2009) RÉPONSE DU SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L ÉNERGIE ET DU PAPIER au DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE PRIVÉS DU MINISTÈRE DES FINANCES (JANVIER 2009) «Renforcer le cadre législative

Plus en détail

SOCIÉTÉ PARKINSON CANADA

SOCIÉTÉ PARKINSON CANADA POLITIQUE EN MATIÈRE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SOCIÉTÉ PARKINSON CANADA Adopté par le Conseil national en février 2004 1 OBJET DU MANUEL...2 POLITIQUE EN MATIÈRE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite

Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite 1234, rue Inconnue Nulle part (Québec) A1A 1A1 Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Société ABC limitée Jean Tremblay La valeur actuelle

Plus en détail

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Index A n o 9 CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Fondement législatif Articles 650, 651 et 654 de la Loi sur les sociétés d assurances (la «Loi») Définitions

Plus en détail

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte.

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DESJARDINS Catégorie Agricole L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Avoir son siège social au Québec ou en Ontario. Entreprise

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES Afin de faciliter l accès de l agent financier du candidat à l investiture aux services bancaires, Élections Canada offre le

Plus en détail

Les formes d organisation de l entreprise au Canada

Les formes d organisation de l entreprise au Canada Les formes d organisation de l entreprise au Canada Plusieurs formes d organisation de l entreprise peuvent être mises à contribution pour gérer une entreprise au Canada, chacune comportant ses propres

Plus en détail

Reprise des travaux parlementaires

Reprise des travaux parlementaires automne 2013 Reprise des travaux parlementaires Les travaux reprennent à l Assemblée législative après la prorogation par le premier ministre Harper. http://www.ipolitics.ca/2013/10/25/bill-c-4-and-the-slowstrangulation-of-parliament/

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Autorisation du soignant

Autorisation du soignant Nous sommes à votre service sans frais au LE PRÉSENT DOCUMENT EST IMPORTANT. VEUILLEZ LE LIRE ATTENTIVEMENT. Autorisation du soignant Page 1 de 4 Vous trouverez ci-joint un document de trois pages concernant

Plus en détail

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte.

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 2 mai 2014 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Connaître un succès commercial reconnu et avoir obtenu récemment d excellents résultats financiers.

Plus en détail

Examen des marchés publics

Examen des marchés publics Tribunal canadien du commerce extérieur Canadian International Trade Tribunal TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR Examen des marchés publics Tribunal canadien du commerce extérieur Examen des marchés

Plus en détail

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Cette initiative fait partie du plan quinquennal du Manitoba pour une meilleure protection du consommateur.

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

Le syndicat professionnel qu il vous faut 1 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO. Le syndicat professionnel qu il vous faut

Le syndicat professionnel qu il vous faut 1 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO. Le syndicat professionnel qu il vous faut Le syndicat professionnel qu il vous faut 1 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO Le syndicat professionnel qu il vous faut 2 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO Pour

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

Guide de demande d agrément de la SOGC, en vertu de l article 1 du Programme de maintien du certificat, à l intention des organisations médicales

Guide de demande d agrément de la SOGC, en vertu de l article 1 du Programme de maintien du certificat, à l intention des organisations médicales Guide de demande d agrément de la SOGC, en vertu de l article 1 du Programme de maintien du certificat, à l intention des organisations médicales Introduction La Société des obstétriciens et gynécologues

Plus en détail

TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR

TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR INTRODUCTION TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes Le présent

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

Renseignements pour les résidents de la Nouvelle-Écosse Quoi de neuf pour 2014? Renseignements généraux Prestation pour enfants de la

Renseignements pour les résidents de la Nouvelle-Écosse Quoi de neuf pour 2014? Renseignements généraux Prestation pour enfants de la Quoi de neuf pour 2014? Le crédit d impôt pour la rétention des diplômés a été éliminé. Renseignements pour les résidents de la Nouvelle-Écosse Un nouveau crédit d impôt non remboursable, le crédit d impôt

Plus en détail

Objet : Trousse de renseignements sur le Programme d alternance travail-études pour l année scolaire 2015-2016

Objet : Trousse de renseignements sur le Programme d alternance travail-études pour l année scolaire 2015-2016 Division du Bureau de l éducation française Édifice Robert-Fletcher 1181, avenue Portage, salle 509, Winnipeg (Manitoba) Canada R3G 0T3 Téléphone : 204 945-6916 télécopie : 204 945-1625 évaluation télécopie

Plus en détail

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Le présent sondage vise à évaluer l efficacité des services de soutien du travail de promotion du commerce extérieur

Plus en détail

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Enquête sur l industrie des ser vices de taxi et de services limousine Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Concepts Énoncé de la qualité des données Enquête unifiée

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires

Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires Commission des pensions Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires Source: Loi sur les prestations de pension,

Plus en détail

«Société de placement» est définie de la même façon dans le sous-alinéa 149(1)o.2)(iii) de la Loi de

«Société de placement» est définie de la même façon dans le sous-alinéa 149(1)o.2)(iii) de la Loi de Le 11 février 2014 [TRADUCTION] Par courriel : mickey.sarazin@cra-arc.gc.ca; mary-pat.baldwin@cra-arc.gc.ca Monsieur Mickey Sarazin Directeur général Direction des décisions en impôt Agence du revenu du

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS. Formulaire de demande de financement

STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS. Formulaire de demande de financement STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Formulaire de demande de financement Le Fonds de renforcement des capacités de la Stratégie de la justice applicable

Plus en détail

Le droit des Autochtones au Canada Introduction

Le droit des Autochtones au Canada Introduction Le droit des Autochtones au Canada Introduction Les questions relatives au droit des Autochtones peuvent avoir des incidences sur tous les aspects des affaires traitées aux quatre coins du Canada. Avant

Plus en détail

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005 Respecter ses engagements Le budget de 2005 Forger une économie productive et durable le 23 février 2005 Les résultats économiques et financiers remarquables du Canada Depuis l élimination du déficit en

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

Webinaire sur l'évaluation du milieu de travail. 25 septembre 2013, midi à 13 h HE. Merv Gilbert. Samantha Kolapak, MPP

Webinaire sur l'évaluation du milieu de travail. 25 septembre 2013, midi à 13 h HE. Merv Gilbert. Samantha Kolapak, MPP Webinaire sur l'évaluation du milieu de travail Merv Gilbert, Ph. D., psychologue agréé Samantha Kolapak, MPP Professeur auxiliaire, université Simon Fraser Cadre, Gilbert Acton Ltd., conseillers en santé

Plus en détail

Statistiques de finances publiques consolidées

Statistiques de finances publiques consolidées Statistiques de finances publiques consolidées Introduction Le concept de la consolidation est couramment utilisé dans le domaine de la comptabilité, tant dans le secteur privé que public. Définie simplement,

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

Protection de votre vie privée

Protection de votre vie privée Protection de votre vie privée La protection de votre vie privée nous tient à cœur. ivari et ses sociétés affiliées : Compagnie d'assurance-vie Première du Canada, Compagnie d'assurances générales Legacy,

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES DU NUNAVUT. L.R.T.N.-O. 1988, ch. U-1. (Mise à jour le : 23 août 2012)

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES DU NUNAVUT. L.R.T.N.-O. 1988, ch. U-1. (Mise à jour le : 23 août 2012) CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LE SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES DU NUNAVUT (Mise à jour le : 23 août 2012) MODIFIÉE PAR LES LOIS DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST SUIVANTES : L.T.N.-O. 1995, ch. 11

Plus en détail

Pour une éducation supérieure accessible

Pour une éducation supérieure accessible Les Services Collectifs inc. Pour une éducation supérieure accessible Mémoire présenté dans le cadre du Sommet de l éducation post-secondaire Hiver 2013 Association étudiante du Cégep de Sainte-Foy L Association

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Rapport sur la méthodologie

Rapport sur la méthodologie Sondage des votants et des non-votants 2002 Rapport sur la méthodologie Établi pour : Élections Canada Date : Juin 2002 Centre de recherche Décima, 2002 Table des matières Introduction...1 Méthodologie

Plus en détail

un investissement dans les compétences de votre personnel

un investissement dans les compétences de votre personnel EMPLOI-QUÉBEC La qualification obligatoire un investissement dans les compétences de votre personnel LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE avant-propos La compétence de la main-d œuvre constitue un des facteurs

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada > > ARUCC 2014 16 juin 2014, Québec (Québec) PRÉSENTATION VUE D ENSEMBLE À propos du

Plus en détail

3. Négliger de présenter au conseil d administration dans les plus brefs délais un rapport dans les circonstances suivantes :

3. Négliger de présenter au conseil d administration dans les plus brefs délais un rapport dans les circonstances suivantes : TITRE : Conformité aux lois CATÉGORIE : Limitation des pouvoirs exécutifs SURVEILLANCE : mai Numéro : LE 2j En vigueur : 13 mai 2008 Dernière révision : 13 mai 2014 Révisée le : 12 mai 2015 Les politiques

Plus en détail

Objet : Lignes directrices sur la gouvernance des régimes de retraite et questionnaire d autoévaluation de l ACOR

Objet : Lignes directrices sur la gouvernance des régimes de retraite et questionnaire d autoévaluation de l ACOR Le 25 octobre 2004 Objet : Lignes directrices sur la gouvernance des régimes de retraite et questionnaire d autoévaluation de l ACOR Madame, Monsieur, Au nom de l Association canadienne des organismes

Plus en détail

SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS L entreprise Sac au sol inc. («Sac au sol») reconnaît l importance de la protection et de la sensibilité des renseignements personnels.

Plus en détail

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 :

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 : SOMMAIRE À LA DIRECTION Dans un nouveau sondage mené à l échelle nationale auprès de 3 000 Canadiens par Greenberg Quinlan Rosner Canada pour le compte de l Institut Broadbent, on a posé des questions

Plus en détail

Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15

Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15 Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15 ISSN # 1718-7230 This document is also available in English. PARTIE I : PLAN AXÉ SUR LES RÉSULTATS PUBLIÉ

Plus en détail

Faits importants sur l adhésion au BAC

Faits importants sur l adhésion au BAC Faits importants sur l adhésion au BAC Quand est-ce que je vais recevoir une augmentation de salaire? Les membres du BAC sont couverts par des conventions collectives de travail des documents juridiquement

Plus en détail

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Énoncé des principes régissant la gouvernance de la Société

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Énoncé des principes régissant la gouvernance de la Société Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Énoncé des principes régissant la gouvernance de la Société I. Introduction Le Fonds des médias du Canada (la «Société») favorise, développe, finance et promeut

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

Catégorie développement durable

Catégorie développement durable DESJARDINS Catégorie développement durable L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Connaître un succès commercial reconnu et avoir

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

LE PORTAGE SALARIAL. Jean Michel RAUX. Présentation du 18 et 19 septembre 2014

LE PORTAGE SALARIAL. Jean Michel RAUX. Présentation du 18 et 19 septembre 2014 LE PORTAGE SALARIAL Jean Michel RAUX Présentation du 18 et 19 septembre 2014 3. Le groupe JAM en bref Leader dans son secteur, le groupe JAM (créé en 1991) a réalisé un CA de 35 M et a porté 4.000 salariés

Plus en détail

Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions

Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions 2 avril 2015 Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions L e 25 mars 2015, le gouvernement fédéral a publié son Règlement modifiant certains règlements sur les pensions

Plus en détail

LA PREMIÈRE LETTRE DU TRIBUNAL

LA PREMIÈRE LETTRE DU TRIBUNAL Conformément au paragraphe 48.9 (1) de la Loi canadienne sur les droits de la personne, le Tribunal doit instruire les plaintes de façon expéditive et équitable. Par conséquent, et sous réserve des directives

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

Rapport 2014 du comité d examen indépendant aux investisseurs

Rapport 2014 du comité d examen indépendant aux investisseurs Madame, Monsieur, Un Comité d examen indépendant («CEI») des fonds (collectivement, les «Fonds») gérés par Capital International Asset Management (Canada), Inc. (le «gestionnaire»), qui fait partie de

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

Panel en ligne Points de vue :

Panel en ligne Points de vue : Panel en ligne Points de vue : Opinion des entrepreneurs canadiens sur la situation économique actuelle Mai 2009 1 Méthodologie du sondage > Nous avons effectué ce sondage auprès d entrepreneurs membres

Plus en détail

Vérification des contrôles et de la sécurité liés à l impression des chèques prioritaires. Énoncé du vérificateur... 1

Vérification des contrôles et de la sécurité liés à l impression des chèques prioritaires. Énoncé du vérificateur... 1 Vérification des contrôles et de la sécurité liés à l impression des chèques prioritaires RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Mai 2004 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1

Plus en détail