TP 3 : Du signal lumineux au message nerveux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP 3 : Du signal lumineux au message nerveux"

Transcription

1 TP 3 : Du signal lumineux au message nerveux

2 ACTIVITE 1 : Caractéristiques de la vision crépusculaire Doc A1 : Œil dirigé vers la lueur Résultat : Doc A2 : Œil dirigé vers un point à côté de la lueur Résultat : C- A1 : Rétine fovéale stimulée, on ne voit rien or cette zone ne contient que des cônes (peu sensible à la lumière) A2 : rétine périfovéale stimulée, on voit la lueur, or cette zone contient des bâtonnets : en vision crépusculaire ce sont donc les bâtonnets qui sont les plus actifs en faible éclairement (forte sensibilité à la lumière)

3 D- Les bâtonnets ne permettent pas la vision des couleurs en faible éclairement. De plus l acuité est faible et les images peu précise (car câblage neuronique convergent) Hachette 2001 E- Les bâtonnets sont donc très sensibles à la lumière

4 Or le jour comment voyez-vous ce qui vous entoure?

5 ACTIVITE 2 : Caractéristiques de la vision des couleurs Filtre Filtre Filtre

6 A- Synthèse soustractive des couleurs B- la rétine doit donc être constituée d élément qui permettent de capter les différentes couleurs en vision diurne

7 C- Chaque cône a un domaine d absorption (en fonction du pigment possédé) La superposition des spectres permet à l œil d être sensible à des milliers de couleurs D- si la lumière a une longueur d onde de 575nm, alors la couleur paraîtra jaune orange : en fonction du nombre de cônes activés

8 ACTIVITE 3 : Comparaison des deux types de photorécepteurs Bâtonnets Cônes Sensibilité à la lumière Acuité visuelle Type de vision concernée Nombre de cellules différentes Localisation Nombre total 130 millions 6,5 millions

9 DOC E : Cônes et bâtonnets ont des domaines de réception différents

10 ACTIVITE 3 : Comparaison des deux types de photorécepteurs Bâtonnets Cônes Sensibilité à la lumière Forte faible Acuité visuelle faible forte Type de vision concernée crépusculaire Diurne en couleur Nombre de cellules différentes 1 type 3 types Localisation Rétine périphérique Rétine centrale : fovéa Nombre total 130 millions 6,5 millions

11

12 Donc on vient de qualifier nos photorécepteurs Pour en revenir à la vision : le signal lumineux est reçu par :? Il est alors transmis à qui? Sous quelle forme?

13 ACTIVITE 4 : Transformations du signal lumineux en message nerveux par les photorécepteurs DOC F : Enregistrement après éclairement de la rétine Un spot lumineux est dirigé au centre (1) ou à la périphérie (2) d une plage de photorécepteurs reliés à une cellule ganglionnaire. L activité nerveuse est enregistrée à différents niveaux (dans le doc Fa et Fb)

14 ACTIVITE 4 : Transformations du signal lumineux en message nerveux par les photorécepteurs DOC F : Enregistrement après éclairement de la rétine Un spot lumineux est dirigé au centre (1) ou à la périphérie (2) d une plage de photorécepteurs reliés à une cellule ganglionnaire. L activité nerveuse est enregistrée à différents niveaux (dans le doc Fa et Fb) A- L éclair lumineux provoque une modification de l état électrique des photorécepteurs

15 DOC F : Enregistrement après éclairement de la rétine Un spot lumineux est dirigé au centre (1) ou à la périphérie (2) d une plage de photorécepteurs reliés à une cellule ganglionnaire. L activité nerveuse est enregistrée à différents niveaux (dans le doc Fa et Fb) B- L enregistrement du doc Fb se fait au niveau de la fibre des neurones ganglionnaires (qui se rejoignent pour constituer le nerf optique) On enregistre des message électriques

16 C- les deux messages nerveux enregistré diffère par le nombre de messages (fréquence) et la durée du message : ce qui permet de différencier quelle partie de la rétine a été stimulée Doc Fc : Quelle activité nerveuse est enregistrée? En réponse à l éclairement d une zone de la rétine, on enregistre des signaux électriques brefs et peu intenses, dont l amplitude est toujours la même (1/10e de volt environ).(doc Fb). Ces signaux, de fréquence variable, sont regroupés en «salves» plus ou moins longues : ils constituent le message nerveux adressé au cerveau.

17 Problème : Comment se fait la conversion du stimulus lumineux en message nerveux? D- Les photorécepteurs captent le message lumineux grâce à leur pigment, ce qui modifie leur état électrique. Cette modification induit la formation du message nerveux qui se propage vers les cellules ganglionnaires puis le long des fibres du nerf optique sous forme de signaux électriques, en direction du cerveau.

Couleurs. " La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. "

Couleurs.  La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. Couleurs " La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. " A. Ramaiya Prérequis : La lumière blanche est composée d une infinité de radiations monochromatiques.

Plus en détail

NEUROPHYSIOLOGIE de la VISION

NEUROPHYSIOLOGIE de la VISION NEUROPHYSIOLOGIE de la VISION La perception visuelle débute dans la rétine et s accomplit en deux étapes. La lumière qui traverse la cornée atteint le fond de l œil où elle est convertie en signal électrique

Plus en détail

SL5 POURQUOI LES OBJETS SONT-ILS COLORES?

SL5 POURQUOI LES OBJETS SONT-ILS COLORES? SL5 POUQUOI LES OJETS SONT-ILS COLOES? 1 1. Comment obtenir les couleurs de l arc en ciel? Expérience : Comment réaliser un arc en ciel? En utilisant vos connaissances (et vos souvenirs d enfance) proposer

Plus en détail

Couleur et longueur d'onde

Couleur et longueur d'onde Lumière et couleurs Il semble inutile de questionner le thème des couleurs : Comme tout le monde le sait, une feuille d'arbre est verte, le ciel bleu, une carotte orange etc... Mais les choses ne sont

Plus en détail

GAF : L'ENSEIGNEMENT DES SCIENCES EN CLASSES 1L ET 1ES Proposition de progression commune sur le thème commun «Représentation visuelle».

GAF : L'ENSEIGNEMENT DES SCIENCES EN CLASSES 1L ET 1ES Proposition de progression commune sur le thème commun «Représentation visuelle». GAF : L'ENSEIGNEMENT DES SCIENCES EN CLASSES 1L ET 1ES Proposition de progression commune sur le thème commun «Représentation visuelle». Rappel programme : Répartition des notions à enseigner : SVT PC

Plus en détail

Thème 1 : Représentation visuelle

Thème 1 : Représentation visuelle Thème 1 : Représentation visuelle Introduction : les illusions d optique Chapitre 1 : les mécanismes nerveux de la vision Problème : Et si ce n était pas nos yeux mais notre cerveau qui nous permettait

Plus en détail

Chapitre 4 : Les messages de la lumière

Chapitre 4 : Les messages de la lumière Chapitre 4 : Les messages de la lumière A- Réfraction et dispersion. I La réfraction (voir TP1) a)définition On appelle réfraction de la lumière le changement de direction que la lumière subit à la traversée

Plus en détail

Sciences physiques CH 01 CH02 Vision, image, couleur page 16 31. 1 Œil réel et œil réduit 2. 2 Lentille mince convergente 2

Sciences physiques CH 01 CH02 Vision, image, couleur page 16 31. 1 Œil réel et œil réduit 2. 2 Lentille mince convergente 2 CH01 CH02 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 3 4 Construction de l image d un

Plus en détail

«Que vois-je? Que vois-je? Du rouge, du bleu, du vert! Que vois-je? Que vois-je? Des flocons blancs dans l air» Monsieur Jack

«Que vois-je? Que vois-je? Du rouge, du bleu, du vert! Que vois-je? Que vois-je? Des flocons blancs dans l air» Monsieur Jack Chapitre 2 Couleurs émises, reçues, absorbées et vues «Que vois-je? Que vois-je? Du rouge, du bleu, du vert! Que vois-je? Que vois-je? Des flocons blancs dans l air» Monsieur Jack 1 - Expérience fondamentale

Plus en détail

Comment le système nerveux permet-il une réponse rapide et coordonnée de l organisme à des stimuli externes?

Comment le système nerveux permet-il une réponse rapide et coordonnée de l organisme à des stimuli externes? Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Introduction : activité à faire https://www.education-et-numerique.fr/0.3/activity/embed.html?id=535a33fe3361eb112e6fa814 Système nerveux

Plus en détail

LA LUMIÈRE. Ces différentes sources peuvent être des sources ponctuelles ou des sources étendues.

LA LUMIÈRE. Ces différentes sources peuvent être des sources ponctuelles ou des sources étendues. LA LUMIÈRE LES DIFFÉRENTS TYPES DE LUMIÈRE. On distingue 2 types de sources de lumière : - Les sources primaires = Soleil, bougies, lampe à incandescence, tube fluorescent Elles produisent la lumière qu

Plus en détail

Cours 5: La couleur. Université Paris Diderot Paris 7 2010-2011

Cours 5: La couleur. Université Paris Diderot Paris 7 2010-2011 Université Paris Diderot Paris 7 2010-2011 Cours 5: La couleur La couleur est une sensation qui se construit dans l œil et le cerveau, à partir du spectre de la lumière reçue. Elle ne correspond pas simplement

Plus en détail

La vision. Les yeux font partie des organes des sens. 83% des informations reçues par le cerveau sont d origine visuelle.

La vision. Les yeux font partie des organes des sens. 83% des informations reçues par le cerveau sont d origine visuelle. La vision Les yeux font partie des organes des sens. 83% des informations reçues par le cerveau sont d origine visuelle. I Anatomie de l œil. Chaque œil est situé de part et d autre du nez, dans une cavité

Plus en détail

Thème 3 Corps humain et santé

Thème 3 Corps humain et santé source source source Thème 3 Corps humain et santé De l œil au cerveau : Quelques aspects de la vision Lycée Philippe Lamour Nîmes l ancien programme 1S Pas d équivalence Nouveau programme : Le cristallin

Plus en détail

LA REPRESENTATION VISUELLE DU MONDE. Chapitre 1 : Un récepteur sensoriel : l œil

LA REPRESENTATION VISUELLE DU MONDE. Chapitre 1 : Un récepteur sensoriel : l œil LA REPRESENTATION VISUELLE DU MONDE Chapitre 1 : Un récepteur sensoriel : l œil Pour l espèce humaine, la vision est le sens le plus développé. Le cerveau analyse les objets vus par l œil. C est donc le

Plus en détail

Thème : Optique. Chap 4 : COLORIMETRIE

Thème : Optique. Chap 4 : COLORIMETRIE Thème : Optique Chap 4 : COLORIMETRIE 1) Introduction : Les objets, les matières sont colorés car ils absorbent certaines radiations de la lumière qui les éclaire et diffusent (ou transmettent) le reste

Plus en détail

Corrigé du Test du 12 janvier 2013. I La synapse, une structure indispensable lors du trajet du message nerveux visuel

Corrigé du Test du 12 janvier 2013. I La synapse, une structure indispensable lors du trajet du message nerveux visuel Corrigé du Test du 12 janvier 2013 Sujet 1 : L'effet des drogues sur le cortex visuel Les photorécepteurs rétiniens, captent la lumière qu'ils traduisent en message nerveux. Ce message nerveux est acheminé

Plus en détail

Les couleurs de la lumière

Les couleurs de la lumière Fred Laroche De : À : Envoyé : dimanche 4 décembre 2005 17:27 Objet : ES Les couleurs de la lumière Sommaire I Qu est-ce que la lumière? II Notion

Plus en détail

Propriétés et fonctions des photorécepteurs (manuel, pp ) Activités 4 page 10 (questions f et g), et 1 à 3 pages 28 et 29

Propriétés et fonctions des photorécepteurs (manuel, pp ) Activités 4 page 10 (questions f et g), et 1 à 3 pages 28 et 29 1.2.1. Propriétés et fonctions des photorécepteurs (manuel, pp. 28 29) Activités 4 page 10 (questions f et g), et 1 à 3 pages 28 et 29 Les cônes et les bâtonnets transforment les stimuli lumineux en potentiels

Plus en détail

PARTIE I REPRESENTATION VISUELLE I. LA RETINE : UN ECRAN SENSIBLE A L ORIGINE DE LA VISION

PARTIE I REPRESENTATION VISUELLE I. LA RETINE : UN ECRAN SENSIBLE A L ORIGINE DE LA VISION CHAPITRE 3 : LA PERCEPTION VISUELLE PARTIE I REPRESENTATION VISUELLE Au-delà de la simple sensation de lumière, la vision fait intervenir de nombreuses fonctions cérébrales qui permettent à la fois de

Plus en détail

Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?)

Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?) Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?) Ce dossier contient : - Des rappels sur la décomposition de la lumière blanche, la synthèse additive et la synthèse soustractive

Plus en détail

Messages de la lumière. 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique

Messages de la lumière. 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique Messages de la lumière 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique 1. Le prisme : un système dispersif 1. Décomposition de la lumière

Plus en détail

TD1 Les caractéristiques du message nerveux électrique le long d une fibre nerveuse

TD1 Les caractéristiques du message nerveux électrique le long d une fibre nerveuse TD1 Les caractéristiques du message nerveux électrique le long d une fibre nerveuse L objectif de ce TP est de caractériser le message nerveux le long d une fibre. Lycée E. Delacroix Tale S Le message

Plus en détail

Quelques généralités sur Les Ondes

Quelques généralités sur Les Ondes Quelques généralités sur Les Ondes Onde = perturbation qui se propage 2 grandes catégories : ondes mécaniques et ondes électromagnétiques I) Les ondes mécaniques : Elles nécessitent un milieu matériel

Plus en détail

La transmission synaptique

La transmission synaptique Partie 4 : système nerveux Chapitre 3 : La transmission synaptique Le circuit neuronique impliqué dans une voie réflexe ou une voie volontaire implique plusieurs neurones (au moins 2 : un neurone sensitif

Plus en détail

LES SENS DE LA VUE ET DE L OUÏE CHEZ L HOMME

LES SENS DE LA VUE ET DE L OUÏE CHEZ L HOMME LES SENS DE LA VUE ET DE L OUÏE CHEZ L HOMME Imprimé le 25/02/08 LA VUE «Rien dans notre intelligence qui ne soit passé par nos sens» ARISTOTE 384-322 av JC CONSTITUTION DE L OEIL L'oeil est essentiellement

Plus en détail

Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets

Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets Dans le cours de 5 ième, nous avons vu que la lumière se propageait en ligne droite depuis des sources qui pouvaient être primaires ou secondaires.

Plus en détail

Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE

Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE I. NATURE DE LA LUMIERE BLANCHE : 1.1. Le prisme : Le prisme est un système optique, taillé dans un milieu transparent comme le verre ou le plexiglas, constitué

Plus en détail

Ce n est pas possible d imprimer des photographies avec des encres. Pour imprimer des photographies on utilise des encres

Ce n est pas possible d imprimer des photographies avec des encres. Pour imprimer des photographies on utilise des encres Ce n est pas possible d imprimer des photographies avec des encres, et Pour imprimer des photographies on utilise des encres Cyan, Magenta et Jaune On sait que pour reproduire les images les moniteurs

Plus en détail

SL-Thème 2 : Quel est l apport des sciences dans une œuvre d art? Séance n 5 et 6 : La vision des couleurs

SL-Thème 2 : Quel est l apport des sciences dans une œuvre d art? Séance n 5 et 6 : La vision des couleurs SL-Thème 2 : Quel est l apport des sciences dans une œuvre d art? Séance n 5 et 6 : La vision des couleurs I Le principe (simplifié) de la vision La cornée est une membrane transparente qui oriente les

Plus en détail

TP ABSORPTION & FLUORESCENCE

TP ABSORPTION & FLUORESCENCE TP ABSORPTION & FLUORESCENCE Introduction aux techniques de spectroscopie laser. Application à la spectroscopie moléculaire : absorption et fluorescence. Partie 1 Mesures avec un spectromètre à lampe....2

Plus en détail

Dr. CHIALI née DIABI N. Médecin Spécialiste en Biophysique Médicale Unité des Explorations ORL, EHU 1 er Novembre 1954, Oran

Dr. CHIALI née DIABI N. Médecin Spécialiste en Biophysique Médicale Unité des Explorations ORL, EHU 1 er Novembre 1954, Oran Dr. CHIALI née DIABI N. Médecin Spécialiste en Biophysique Médicale Unité des Explorations ORL, EHU 1 er Novembre 1954, Oran ANATOMIE DE L OEIL ANATOMIE DE L OEIL La paroi du globe oculaire est formée

Plus en détail

OBSERVER 2. Couleur des objets

OBSERVER 2. Couleur des objets Couleur des objets Notions vues au collège et en seconde La lumière blanche émise par un corps chaud est composée d une infinité de radiations lumineuses. Dans le vide les longueurs d ondes des radiations

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES PHÉNOMÈNES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES PHÉNOMÈNES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES PHÉNOMÈNES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

4 Thème 3 - le corps humain et la santé

4 Thème 3 - le corps humain et la santé 4 Thème 3 - le corps humain et la santé * le plan (titre à faire sur page entière : lettres intelligentes + dessin + schéma + photo) : déjà fait avec début de partie B (contient 3 PARTIES ABC) * PARTIE

Plus en détail

TP 2 O rganisation structurale de la rétine

TP 2 O rganisation structurale de la rétine TP 2 O rganisation structurale de la rétine Problème : Quelles sont les caractéristiques des différentes régions de la rétine? Activité 1 1- A partir du logiciel : choisir «les» Cliquer sur «histo 3D»

Plus en détail

DE L ŒIL AU CERVEAU. Guide de présentation

DE L ŒIL AU CERVEAU. Guide de présentation DE L ŒIL AU CERVEAU Guide de présentation Les manipulations 0 De l autre côté du miroir Demandez à quelqu un de s asseoir de l autre côté de la vitre, la tête à la même hauteur que vous. Chacun à votre

Plus en détail

4. A l aide des figures 2 et 3, identifier les éléments chi miques susceptibles d être présents dans l atmosphère du Soleil.

4. A l aide des figures 2 et 3, identifier les éléments chi miques susceptibles d être présents dans l atmosphère du Soleil. 2 nde Thème : Univers TP.3 : Analyse élémentaire de l atmosphère d une étoile CORRECTION I. Une étoile familière : Le Soleil. Lire le texte intitulé >. Questions : 1. Rappeler

Plus en détail

Chapitre 4 : Les spectres lumineux

Chapitre 4 : Les spectres lumineux Chapitre 4 : Les spectres lumineux 1. La lumière blanche 1.1. La dispersion de la lumière blanche (Voir TP n 4) On appelle lumière blanche toute lumière dont la décomposition par un prisme (ou un réseau)

Plus en détail

Chapitre 4 Influence des hormones et de l environnement sur la morphogenèse végétale

Chapitre 4 Influence des hormones et de l environnement sur la morphogenèse végétale Chapitre 4 Influence des hormones et de l environnement sur la morphogenèse végétale Introduction : Le développement harmonieux d un végétal nécessite un contrôle de la mise en place des différentes structures

Plus en détail

On peut obtenir de nouvelles couleurs en superposant différentes lumières colorées.

On peut obtenir de nouvelles couleurs en superposant différentes lumières colorées. LA SYNTHÈSE ADDITIVE DES COULEURS On peut obtenir de nouvelles couleurs en superposant différentes lumières colorées. La synthèse additive de la lumière blanche peut être obtenue avec trois lumières de

Plus en détail

Les mécanismes nerveux de la vision

Les mécanismes nerveux de la vision Partie 1 chapitre 2 Les mécanismes nerveux de la vision Activités pratiques 1 La rétine, une mosaïque de photorécepteurs (p. 32-33) Connaissances La vision du monde dépend des propriétés des photorécepteurs

Plus en détail

SVT : fiche professeur/e (séance 2)

SVT : fiche professeur/e (séance 2) SVT : fiche professeur/e (séance 2) Faire le lien avec la séance 1 (quizz, brainstorming, ) car la vision n est pas étudiée au même moment de l année. Rappels instructions officielles en SVT : Connaissances

Plus en détail

Chap F.1 Exercice de Bac

Chap F.1 Exercice de Bac CD ET AUTRES SUPPOR DE L INFORMATION (Antilles 2014 50 minutes) À partir du début des années 80, le disque audio (CD) a supplanté les vinyles en raison d une grande facilité d utilisation et de la quantité

Plus en détail

Effet Pockels modulation électro-optique

Effet Pockels modulation électro-optique Effet Pockels modulation électro-optique Rappels théoriques Biréfringence Effet Pockels Caractéristiques attendues Courbes théoriques Protocole expérimental Mesures Matériel Montages Etude de la cellule

Plus en détail

Efficacité énergétique. Cellules Photovoltaïques

Efficacité énergétique. Cellules Photovoltaïques Efficacité énergétique CI 9 Cellules Photovoltaïques 1 Problématique Comment améliorer l efficacité énergétique d une cellule photovoltaïque? Une cellule photovoltaïque est composée d un matériau semiconducteur

Plus en détail

Fiche n 1 : La structure de l'oeil et de la rétine

Fiche n 1 : La structure de l'oeil et de la rétine Fiche n 1 : La structure de l'oeil et de la rétine Problème: Quel est le rôle de l œil dans la vision? I) La structure de l œil 1. Présenter les résultats de l expérience projetée au tableau puis en déduire

Plus en détail

Sciences physiques CH08 Ondes et imagerie médicale. b)- Exercice 5 : Réflexion eau-air. c)- Exercice 6 : Une fibre optique.

Sciences physiques CH08 Ondes et imagerie médicale. b)- Exercice 5 : Réflexion eau-air. c)- Exercice 6 : Une fibre optique. Chapitre 08 Ondes et Imagerie médicale. I- Ondes sonores et ondes électromagnétiques. 1)- Propriétés d une onde : 2)- Source et fréquence : 3)- Domaine de fréquences. 4)- Milieu de propagation. 5)- Vitesse

Plus en détail

LES FONCTIONS SENSORIELLES

LES FONCTIONS SENSORIELLES LES FONCTIONS SENSORIELLES Aucun être vivant ne peut survivre sans organe de sens. Ces derniers sont indispensables pour réagir et adapter en permanence son comportement vis à vis de l'environnement. Entrent

Plus en détail

SPECIALITE 13 : la transmission des informations par les ondes électromagnétiques

SPECIALITE 13 : la transmission des informations par les ondes électromagnétiques SPECIALITE 13 : la transmission des informations par les ondes électromagnétiques Objectifs : Découvrir ce qu est une onde électromagnétique et comment elle se propage Comprendre la nécessité de moduler

Plus en détail

Généralités sur la fibre optique

Généralités sur la fibre optique 1. Fibre optique Une fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin qui a la propriété d'être un conducteur de la lumière et sert dans la transmission de données et de lumière. Elle offre un

Plus en détail

BABB CO INFO N : 196 du 03/10 = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

BABB CO INFO N : 196 du 03/10 = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = BABB CO INFO N : 196 du 03/10 = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = LES DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) - 2ème Partie 3. Les diodes bleues utilisées en CND (Contrôle

Plus en détail

T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE

T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE La chlorophylle stimulée par l énergie lumineuse arrache les électrons de l eau et les transfère sur un accepteur existant dans les chloroplastes.

Plus en détail

Ce guide est à destination des jeunes atteints du syndrome de Usher, de leurs camarades, de leurs parents, de leurs professeurs, de leurs éducateurs

Ce guide est à destination des jeunes atteints du syndrome de Usher, de leurs camarades, de leurs parents, de leurs professeurs, de leurs éducateurs Ce guide est à destination des jeunes atteints du syndrome de Usher, de leurs camarades, de leurs parents, de leurs professeurs, de leurs éducateurs 2 édito Un groupe de travail, piloté par les services

Plus en détail

La physique des couleurs

La physique des couleurs La physique des couleurs Les étoiles, les lampes, les lasers sont des sources de lumière ; la Lune, l écran de cinéma ou la plupart des objets qui nous entourent diffusent la lumière qu ils reçoivent.

Plus en détail

Proposition de progression : La représentation visuelle du monde. Enseignement scientifique en 1 ère L Page 1 sur 5

Proposition de progression : La représentation visuelle du monde. Enseignement scientifique en 1 ère L Page 1 sur 5 En rouge : contenus notionnels du BO En vert : une piste de supports pour amener la problématique En bleu : les transitions entre les séances visant à résoudre la problématique. Cette progression permet

Plus en détail

L'œil : capteur de lumière

L'œil : capteur de lumière THEME OBLIGATOIRE : REPRESENTATION VISUELLE DU MONDE L'œil : capteur de lumière Observation d'une coupe d'œil en inclusion. Présentation des structures sur une maquette, Coupe d'œil au microscope Le globe

Plus en détail

Corps humain et santé Communication nerveuse Chapitre 1

Corps humain et santé Communication nerveuse Chapitre 1 Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. RAPPELS ET DEFINITIONS - encéphale : Il comprend le cerveau, le cervelet, le tronc cérébral et la moelle épinière. Ils constituent les centres

Plus en détail

1. Révisions d optique de 5 ème 2 h. 2. Lumière colorées et couleur des objets 5 h h DS. 3. Les lentilles 3 h min DL

1. Révisions d optique de 5 ème 2 h. 2. Lumière colorées et couleur des objets 5 h h DS. 3. Les lentilles 3 h min DL En classe de 5 ème : Connaître les deux types de sources de lumière Comprendre les conditions de visibilité d un objet Établir un modèle de propagation de la lumière Déterminer une ombre propre, une ombre

Plus en détail

Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source

Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source 1. Rappels cinquième 2. Le milieu transparent 3. Le milieu translucide 4. Le milieu opaque 5. Le filtre 1. Rappels cinquième Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source

Plus en détail

Opto-alimentation et transmission de données par voie optique pour des observatoires fond de mer Projet ENIB IFREMER - GIS

Opto-alimentation et transmission de données par voie optique pour des observatoires fond de mer Projet ENIB IFREMER - GIS Opto-alimentation et transmission de données par voie optique pour des observatoires fond de mer Projet ENIB IFREMER - GIS Journées des doctorants de L IFREMER 14 et 15 octobre 2009 Frédéric AUDO 2ème

Plus en détail

Chapitre 1 LES SOURCES DE LUMIÈRE

Chapitre 1 LES SOURCES DE LUMIÈRE Chapitre 1 LES SOURCES DE LUMIÈRE Documents Doc. 1 : Éclairage d un arbre Doc. 2 : Feu de camp Quels sont, sur ces photos : Doc. 3 : Coulée de lave Doc. 4 : Ciel nocturne étoilé les objets qui produisent

Plus en détail

Rappels de 5 ème sur la lumière

Rappels de 5 ème sur la lumière Rappels de 5 ème sur la Il existe deux sortes de sources lumineuses : - Les sources primaires qui fabriquent leur propre ( Ex : Le soleil, les étoiles, un écran de télévision, une flamme, une lampe, une

Plus en détail

Correction exercices chapitre 2.

Correction exercices chapitre 2. Correction exercices chapitre 2. Exercice 1p38. 1. La rétine. 2. Les cônes. 3. Trois sortes. Bleu, rouge et vert. 4. Rouge, bleue et verte. Exercice 2p38. 1. Il y a trois types de cônes, le rouge, le vert

Plus en détail

PARTIE 4 : Relation au sein de l organisme. Chapitre 5 : La commande du mouvement.

PARTIE 4 : Relation au sein de l organisme. Chapitre 5 : La commande du mouvement. PARTIE 4 : Relation au sein de l organisme. Chapitre 5 : La commande du mouvement. A la fin du chapitre 5 je suis capable : 1. de définir : centres nerveux, neurone, organe effecteur, organe récepteur,

Plus en détail

Electricité - électronique

Electricité - électronique Electricité - électronique Chapitre 5. Détecteurs de lumière. 1. La photorésistance. ne photorésistance est un composant électronique dont la résistance dépend de l éclairement. On la désigne aussi par

Plus en détail

Première partie. Optique géométrique, réflexion, réfraction, dispersion

Première partie. Optique géométrique, réflexion, réfraction, dispersion Première partie Optique géométrique, réflexion, réfraction, dispersion 1 Chapitre 1 Propagation de la lumière 1.1 Rectiligne - Source de lumière créée par un ensemble appelé faisceau lumineux. - L optique

Plus en détail

La vision est la faculté de voir une certaine gamme de rayonnements électromagnétiques. Nous pouvons voir les couleurs de la lumière visible.

La vision est la faculté de voir une certaine gamme de rayonnements électromagnétiques. Nous pouvons voir les couleurs de la lumière visible. La vision La vision est la faculté de voir une certaine gamme de rayonnements électromagnétiques. Nous pouvons voir les couleurs de la lumière visible. I_ L'organe de la vision : l'œil A. Anatomie Cet

Plus en détail

X-RITE PHOTO La précision des couleurs pour les photographe. Pourquoi calibrer son écran?

X-RITE PHOTO La précision des couleurs pour les photographe. Pourquoi calibrer son écran? X-RITE PHOTO La précision des couleurs pour les photographe. Pourquoi calibrer son écran? QU'EST-CE QUE LA COULEUR? 2 LA COULEUR La couleur est la perception d une section de notre champ de vision qui

Plus en détail

TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes.

TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes. TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes. La photosynthèse a lieu dans les chloroplastes. Ils sont verts. Ils contiennent des pigments chlorophylliens. Au cours de la photosynthèse, l énergie lumineuse

Plus en détail

LES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

LES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES LES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES I Communiquer à l aide des ondes électromagnétiques. II Caractéristiques des ondes électromagnétiques. III Intensité d un champ électrique. I Domaines des ondes électromagnétiques.

Plus en détail

Exercices 16,18, 19, 36 p 26, 28

Exercices 16,18, 19, 36 p 26, 28 La physique dans le diagnostique médical 1 Phénomènes périodiques Définition Un phénomène est dit périodique si la grandeur physique qui le décrit, le signal, reprend la même valeur avec le même sens de

Plus en détail

Vision et visibilité : les enjeux de l'éclairage urbain et routier

Vision et visibilité : les enjeux de l'éclairage urbain et routier CETE Méditerranée Vision et visibilité : les enjeux de l'éclairage urbain et routier Jeudi 12 janvier de 11 h à 12 h Salle de Conférence de l'ente La vision: un phénomène «tri-variant» Éclairage de la

Plus en détail

Activité documentaire : Chimie de la vision

Activité documentaire : Chimie de la vision Activité documentaire : Chimie de la vision Introduction Dans le mécanisme de la vision, les rayons lumineux pénètrent dans l œil par la pupille, sont déviés par le cristallin, puis viennent frapper la

Plus en détail

De la difficulté de mesurer un temps de réponse

De la difficulté de mesurer un temps de réponse N 779 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIEN 1975 De la difficulté de mesurer un temps de réponse par Claude ROULEAU Lycée E. Littré - 50300 Avranches L utilisation de capteurs est de plus en plus répandue

Plus en détail

Physique et Arts. La physique de l art

Physique et Arts. La physique de l art Physique et Arts La physique de l art La physique de l art ou comment la physique peut expliquer l art XVII e, époque classique : les Beaux Arts architecture, peinture, sculpture, gravure XIX e (Hegel):

Plus en détail

Thème 3C: De l œil au cerveau Chapitre 1 : De la lumière à la naissance du message nerveux visuel Comment l œil permet-il de capter la lumière de notre environnement? I. Le cristallin, une lentille vivante

Plus en détail

FICHE: le réflexe myotatique: un réflexe de posture

FICHE: le réflexe myotatique: un réflexe de posture FICHE: le réflexe myotatique: un réflexe de posture Introduction : à chaque instant le corps garde son équilibre, malgré des postures diverses.l organisme perçoit ainsi en permanence des informations provenant

Plus en détail

Comment l œil et le cerveau coopèrent-ils dans la construction de notre représentation visuelle?

Comment l œil et le cerveau coopèrent-ils dans la construction de notre représentation visuelle? Chap9-1ereS DE L OEIL AU CERVEAU : QUELQUES ASPECTS DE LA VISION Accroche - Les êtres humains dont la vision des couleurs est considérée comme normale sont capables de percevoir 15000 nuances. Certains

Plus en détail

Les cinq sens la vue, l ouïe, le goût, l odorat et le toucher

Les cinq sens la vue, l ouïe, le goût, l odorat et le toucher Les cinq sens la vue, l ouïe, le goût, l odorat et le toucher Le sens : Faculté par laquelle un organisme est renseigné sur certains éléments du milieu extérieur de nature physique (vue, audition, sensibilité

Plus en détail

Chap.4 Miroirs sphériques

Chap.4 Miroirs sphériques Chap.4 Miroirs sphériques 1. Miroirs sphériques concaves ou convexes 2. Stigmatisme et aplanétisme 2.1. Stigmatisme rigoureux - Points particuliers 2.2. Stigmatisme et aplanétisme approchés dans les conditions

Plus en détail

REPRESENTATION VISUELLE DE L ŒIL AU CERVEAU

REPRESENTATION VISUELLE DE L ŒIL AU CERVEAU REPRESENTATION VISUELLE DE L ŒIL AU CERVEAU DE L ŒIL AU CERVEAU I L ŒIL, SYSTÈME OPTIQUE DE FORMATION DES IMAGES TP Œil et rétine Voir aussi cours de Physique FICHE TECHNIQUE: Dissection de l Œil

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION SKY LASER LASER PROFESSIONNEL LED & LASER MANUEL D UTILISATION Nous vous recommandons de lire attentivement le manuel avant toute utilisation. 1- 1. RECOMMANDATIONS GENERALES a. DEBALLAGE DE L APPAREIL

Plus en détail

L ÉNERGIE DANS LES PLANTES, BATTERIES NATURELLES

L ÉNERGIE DANS LES PLANTES, BATTERIES NATURELLES L ÉNERGIE DANS LES PLANTES, BATTERIES NATURELLES Programmes SPC Thème La pratique du sport Solution : solvant, soluté, dissolution d une espèce moléculaire. Extraction, séparation et identification d espèces

Plus en détail

TRANSMISSION ET ACQUISITION DE LA TNT

TRANSMISSION ET ACQUISITION DE LA TNT Activité : TP Durée : 4H00 TRANSMISSION ET ACQUISITION DE LA TNT Moyens et ressources : Matériel et outillage : Cours, synthèses Documentations un adaptateur TNT PeeKton PK 1750 TNT un adaptateur TNT PeeKton

Plus en détail

Composition de la lumière blanche Interactions lumière-matière Perception visuelle

Composition de la lumière blanche Interactions lumière-matière Perception visuelle Composition de la lumière blanche Interactions lumière-matière Perception visuelle Critères de choix Sources à incandescence Sources à décharge Sources spéciales Support de cours réalisé par Sandra Fiori,

Plus en détail

Exploration de l activité électrique du cœur; L ElectroCardioGramme (ECG) de repos

Exploration de l activité électrique du cœur; L ElectroCardioGramme (ECG) de repos Exploration de l activité électrique du cœur; L ElectroCardioGramme (ECG) de repos Adapté selon la recherche bibliographique du Dr.B.KERMICHE 1 PLAN I. Objectifs II. Définition et principes III. Rappel

Plus en détail

MET_AN1. Station météorologique : Etude de l anémomètre. 1 Présentation. 2 Constitution

MET_AN1. Station météorologique : Etude de l anémomètre. 1 Présentation. 2 Constitution MET_AN1 1 Présentation Station météorologique : Etude de l anémomètre G.COLIN Un anémomètre permet de mesurer la vitesse du vent. Il existe des anémomètres de types différents (à coupelles, à hélices...)

Plus en détail

Chapitre II De la rétine au cerveau 1/7. Le cerveau humain est formé de plusieurs parties : le cerveau, le cervelet et le bulbe rachidien Document 9

Chapitre II De la rétine au cerveau 1/7. Le cerveau humain est formé de plusieurs parties : le cerveau, le cervelet et le bulbe rachidien Document 9 Chapitre II De la rétine au cerveau Les acquis et les prérequis Le cerveau humain est formé de plusieurs parties : le cerveau, le cervelet et le bulbe rachidien Document 9 Le cerveau comporte deux hémisphères

Plus en détail

La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants

La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants Thème : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée. La nature du vivant, constitution chimique des êtres vivants 1- On cherche à déterminer les caractéristiques des

Plus en détail

Collège Gérard Philipe (Le Havre)

Collège Gérard Philipe (Le Havre) Collège Gérard Philipe (Le Havre) LA PRODUCTION D ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Exercice n 1 : Reconnaître une source d énergie Exercice n 2 : Reconnaître les formes d énergie et leurs conversions Exercice n 3 :

Plus en détail

I. Synthèses colorées

I. Synthèses colorées Chap. II 1. La synthèse additive Les cônes sont des cellules permettant à l œil de voir les couleurs. Il en existe trois types et chacun d eux est sensible à une couleur différente : bleu, rouge ou vert.

Plus en détail

REPRESENTATION VISUELLE (1) Le cristallin, une lentille vivante.

REPRESENTATION VISUELLE (1) Le cristallin, une lentille vivante. REPRESENTATION VISUELLE (1) Le cristallin, une lentille vivante Quelle est la structure de l œil et l organisation du globe oculaire? Le globe oculaire est un organe sphérique d environ 25 mm de diamètre

Plus en détail

cadre 1. Cadre 2. cadre 3.

cadre 1. Cadre 2. cadre 3. SYSTÈME DE MESURE SANS CONTACT U51. ANALYSE FONCTIONNELLE DU SYSTÈME 1.1. Éléments à votre disposition 1.1.1. Matériel Liste du matériel U51 U52 U53 Échantillons à contrôler Capteur LKG 152 Motorisation

Plus en détail

Chap9 : La communication nerveuse.

Chap9 : La communication nerveuse. Chap9 : La communication nerveuse. I) L organisation du système nerveux Cartable SVT, quatrième, relations au sein de l organisme, organisation du système nerveux. Passez la souris sur la grenouille et

Plus en détail

THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7

THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7 THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7 En rouge : Bilans à faire noter aux élèves En bleu : Activités pratiques

Plus en détail

Physique et Arts. La physique de l art

Physique et Arts. La physique de l art Physique et Arts La physique de l art La physique de l art ou comment la physique peut expliquer l art XVII e, époque classique : les Beaux Arts architecture, peinture, sculpture, gravure XIX e (Hegel):

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS 1 CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS ELECTRONIQUE ANALOGIQUE (code ELE 004 ) Première session vendredi 10 février 2006 18h 15-21h 15 sans documents Tout résultat donné sans unités sera considéré

Plus en détail

Lycée MAS DE TESSE / Jules GUESDE 13/09/2006 Option Sciences 2006-2007

Lycée MAS DE TESSE / Jules GUESDE 13/09/2006 Option Sciences 2006-2007 SÉQUENCE D INTRODUCTION DU THÈME : LA VISION Cette séquence d une durée de trois heures réunit les deux groupes d élèves inscrits en option Sciences en présence des deux équipes de professeurs (SVT, Math,

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 2 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Le bon spectre 1. Associer à chaque spectre la légende

Plus en détail