Volleyball Canada NIVEAU 1. Cahier de travail de l entraîneur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Volleyball Canada NIVEAU 1. Cahier de travail de l entraîneur"

Transcription

1 Volleyball Canada NIVEAU 1 Cahier de travail de l entraîneur

2 Contenu du stage développé par : Michel Paiement et Lynne Leblanc Collaborateurs à la rédaction : Ian Allan, Alberta Volleyball Ken Bagnell, Centre canadien multisport - Atlantique Julien Boucher, Volleyball Québec Ed Drakich, Volleyball Canada Merv Mosher, York University Doug Anton

3 0h00 Théorie Mot de bienvenue, inscription, introduction au nouveau Programme national de certification des entraîneurs 0h30 Théorie/pratique Introduction au volleyball Concepts de base du jeu 1h00 Pratique Fondements du jeu collectif (Partie 1) Position initiale sur le terrain Réception de service à 5 joueurs (formation en W) Système offensif 4-2 sans pénétration du passeur Systèmes de jeu prédéfensif et défensif (3-2-1 / 3-1-2) Transition 4h00 FI FI S C S C 1 0h00 Pratique Échauffement 0h20 Pratique Fondements du jeu collectif - telier pratique (Partie 2) 1h30 Pratique Habiletés de base (Partie 1) Modèle d analyse des habiletés 1h50 P S P S 2h00 Pratique Habiletés de base (Partie 2) Service Passe en manchette Passe en touche ttaque Contre 4h00 FI S C 2 0h00 Théorie Développement à long terme de l athlète 0h30 Théorie Volleyball de plage 1h00 Théorie Entraîner en compétition et règles du jeu 1h30 Théorie/pratique Intervention de l entraîneur (à l entraînement et en compétition) 2h00 P S P S 2h10 Théorie Planification (Partie 1) Saison Séance d entraînement xercice 2h55 Pratique telier pratique : le choix adéquat des exercices 4h00 FI FI S C S C 3 0h00 Théorie Éthique de l entraîneur 0h45 Pratique Préparation des entraîneurs à l atelier pratique sur les exercices et la séance de planification (Partie 2) 1h15 P S 1h30 Pratique telier pratique et évaluation 4h00 Quelle est la prochaine étape? Comment puis-je obtenir une certification? Période de discussion et de questions 4h15 FI FI S C S C 4 Horaire Stage Niveau 1 Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 i

4 Table des matières Horaire du stage niveau 1...i Introduction...1 Exigences de certification...2 Résultats attendus et objectifs...3 Volleyball Canada - Modèle de développement de l entraîneur (MDE) - volleyball intérieur et volleyball de plage...4 Volleyball Canada - Modèle de développement du participant (MDP) - volleyball intérieur et volleyball de plage...5 Stage Niveau 1 - Guide d appréciation personnelle...6 Liste de contrôle - Les fondements du jeu collectif...9 Modèle d analyse des habiletés...10 La touche...10 La passe en manchette Le service tennis...12 L attaque...13 Le Contre...14 Les éléments clés des habiletés de base...15 La séance d entraînement...16 Détection et correction d erreurs...17 Les différences entre le volleyball de plage et le volleyball intérieur...18 Liste de vérification des observations...22 Liste de contrôle - Diriger une séance d entraînement...22 Liste de contrôle - Enseignement des habiletés de base...22 Liste de contrôle - Gestion du risque et sécurité...26 Politique de dépistage et de recrutement de Volleyball Canada...27 Rapport d accident/incident...29 Plan de perfectionnement personnelle...32 Niveau 1 en volleyball : Résumé d évaluation du PNCE...33 Niveau 1 en volleyball : Outil d évaluation du PNCE...34 ii

5 iii

6 Introduction Le présent stage est une introduction au volleyball et à ses concepts de base. Il s adresse aux entraîneures et entraîneurs débutants qui souhaitent diriger leur équipe lors de compétitions locales, comme les championnats régionaux. En général, les équipes dirigées par les entraîneurs de niveau 1 font partie du stade «S entraîner à s entraîner» du modèle de Développement à long terme de l athlète (DLTA). Tout au long du stage, les entraîneurs et entraîneures devront participer à une série d exercices d apprentissage qui favoriseront l acquisition des habiletés de l entraîneur de volleyball et se soumettre à l évaluation de celles-ci. Ces activités répondent à la norme minimale de formation et de certification des entraîneurs et entraîneures de volleyball de niveau 1 suggérée par le nouveau Programme national de certification des entraîneurs (PNCE). * Un processus accéléré peut être offert aux entraîneurs possédant une grande expérience en tant que joueur ou en tant qu entraîneur. Veuillez contacter votre association provinciale/territoriale pour plus d information. 1

7 Exigences de certification NIVEAU 1 NIVEAU 2 NIVEAU 3 NIVEAU 4 Discipline Volleyball Volleyball intérieur Volleyball intérieur Volleyball intérieur Stade du DLTA Contexte de l athlète En formation Formé(e) Certifié(e) S entraîner à s entraîner 14 ans et moins 16 ans et moins École primaire - 2 e cycle Athlètes avec ou sans handicap Achèvement de l atelier niveau 1. A. Obtention de l accréditation «en formation» du niveau 1 B. Réussite de la partie A (ou Théorie - Niveau 1) du module multisport : a. prise de décisions éthiques b. planification d une séance d entraînement c. nutrition C. Réussite de l évaluation en ligne de la prise de décisions éthiques du PNCE A. Obtention de l accréditation «formé(e)» du niveau 1 B. Présentation du portfolio de l entraîneur de niveau 1 : a. description du contexte de l entraîneur b. Plan d action en cas d urgence (PAU) c. Formulaire d observation d un entraînement rempli à la suite de l observation d un entraînement dirigé par un entraîneur certifié du PNCE (Il est recommandé que l entraîneur soit certifié du niveau 2 ou +.) d. 40 heures plans consignés sur papier de séances d entraînement adéquatement structurées. C. Une fois toutes les exigences du portfolio complétées, être évalué en situation d entraînement par un évaluateur* du PNCE D. Être membre de son association provinciale/ territoriale de volleyball durant la période d évaluation du portfolio et d observation en situation d entraînement. * Note: la plupart des entraineurs certifiés au niveau 2 a été formée comme évaluateurs niveau 1 Apprendre à compétitionner 16 ans et moins 18 ans et moins École secondaire Athlètes avec ou sans handicap Achèvement de l atelier niveau 1 & 2. A. Obtention de l accréditation «en formation» du niveau 2 B. Achèvement du module multisport* : a. prise de décisions éthiques b. planification d une séance d entraînement c. nutrition d. élaboration d un programme sportif de base e. entraînement et apprentissage f. enseignement des habiletés mentales de base C. Réussite de l évaluation en ligne de la prise de décisions éthiques du PNCE *ou Théorie 2 A. Obtention de l accréditation «formé(e)» du niveau 2 B. Présentation du portfolio de l entraîneur de niveau 2 : a. description du contexte de l entraîneur b. Plan d action en cas d urgence (PAU) c. Formulaire d observation d un entraînement rempli à la suite de l observation d un entraînement dirigé par un entraîneur de volleyball intérieur certifié du PNCE - (Il est recommandé que l entraîneur soit certifié du niveau 3 ou +.) d. Formulaire d observation d un match rempli durant un match dirigé par un entraîneur de volleyball intérieur certifié du PNCE (de niveau 3 ou plus) e. présentation écrite des plans de séance adéquatement planifiés (minimum de 80 h) C. Une fois toutes les exigences du portfolio complétées, être évalué en situation d entraînement par un évaluateur* du PNCE D. Être membre de son association provinciale/territoriale de volleyball durant la période d évaluation du portfolio et d observation en situation d entraînement. * Note: la plupart des entraineurs certifiés au niveau 3 a été formée comme évaluateurs niveau 2. S entraîner à compétitionner Apprendre à gagner 18 ans et moins 21 ans et moins Équipe provinciale Collège ou université Athlètes avec ou sans handicap Achèvement de l atelier niveau 1, 2 &3. A. Obtention de l accréditation «en formation» du niveau 3 B. Achèvement du module multisport* Compétition Développement : a. Gestion des conflits b. Diriger un sport sans dopage c. Psychologie de la performance d. Efficacité en entraînement et en leadership e. Prévention et récupération f. Développement des qualités athlétiques *ou Théorie 3 A. Obtention de l accréditation «formé(e)» du niveau 3 B. Présentation du portfolio de l entraîneur de niveau 3 : a. description du contexte de l entraîneur b. Plan d entraînement annuel (PAE) pour la saison en cours c. collecte de données sur les athlètes (données d évaluation physique) d. Plan d action en cas d urgence (PAU) e. présentation écrite des plans de séance adéquatement planifiés (minimum de 80 h) f. plans des matchs de la saison et leurs résultats g. Formulaire d observation d un entraînement rempli à la suite de l observation d un entraînement dirigé par un entraîneur de volleyball intérieur certifié du PNCE (de niveau 2 accepté, mais de préférence de niveau 3 ou +) h. Formulaire d observation d un match rempli durant un match dirigé par un entraîneur de volleyball intérieur certifié du PNCE (de niveau 2 accepté, mais de préférence de niveau 3 ou +) C. Observation et évaluation du candidat par un évaluateur de niveau 3 durant au moins trois séances d entraînement (Évaluation une fois les activités du portfolio complétées) D. Être membre de son association provinciale/territoriale de volleyball durant la période d évaluation du portfolio et d observation en situation d entraînement Apprendre à gagner S entraîner à gagner Équipes nationales Programmes de développement de l équipe nationale Université Athlètes avec ou sans handicap Candidate ou candidat au programme de niveau 4 Communiquer avec Volleyball Canada Communiquer avec Volleyball Canada 2

8 Résultats attendus généraux du PNCE 1. Analyse de la performance pplication des modèles de référence appropriés dans le but d identifier les aspects à améliorer de la performance d un participant. 2. Planification d une séance d entraînement gencement des activités à un plan de séance qui soit structuré et adapté aux besoins du groupe d âge et qui respecte les mesures de sécurité. 3. Élaboration d un programme sportif Élaboration d un programme sportif qui favorise l amélioration de la performance et respecte les lignes directrices du MDP en volleyball pour le groupe d âge. 4. Soutien aux athlètes en entraînement Coordination d activités amusantes, sécuritaires et structurées qui respectent la philosophie et les valeurs du P C dans un contexte spécifique au sport. 5. Soutien aux athlètes en compétition Soutien qui respecte la philosophie et les valeurs du P C lors de la préparation à la compétition ou durant celle-ci. 6. Gestion d un programme Mesures prises afin de répondre aux besoins des joueurs et de respecter les exigences du programme et des activités dont l entraîneur ou l entraîneure est responsable. 7. Prise de décisions éthiques nalyse d une situation qui présente des implications à caractère éthique et est souvent rencontrée dans le contexte de l entraîneur. Poser des actions qui respectent la philosophie et les valeurs du Code d éthique du P C. Niveau 1 Résultats attendus et objectifs Critères de performance Quelles ACTIONS l entraîneure ou l entraîneur doit-il être en mesure de poser dans le contexte en question? xpliquer et démontrer les concepts de base du volleyball intérieur et du volleyball de plage. xpliquer, discuter et démontrer les fondements du jeu collectif : position initiale, réception de service à 5 joueurs, système de jeu offensif 4-2, systèmes de jeu prédéfensif et défensif, transition (phases de jeu). Connaître les quatre positions essentielles de l exécution d une habileté et s y référer lors de la détection d erreur (posture de départ, mouvement d interception, posture d interception, mouvement post-contact). Structurer un exercice de façon adéquate (objectif, description, critères de réussite et points de référence). Démontrer avec efficacité les exercices conçus pour améliorer les capacités techniques et tactiques. Connaître les principes sur lesquels se fonde la planification annuelle. Connaître les exigences du DLTA par rapport au contexte d entraînement en question. Structurer l entraînement dans un environnement sécuritaire et amusant. Élaborer un P approprié au contexte en volleyball. Connaître le rôle du premier et du second arbitres, du corps arbitral, des entraîneurs et des joueurs. Connaître les règles du jeu, le protocole de match et reconnaître les moments opportuns pour intervenir auprès des joueurs lors de compétitions. Comprendre le DLTA qui s applique au contexte de l entraîneur. Comprendre l importance pour l entraîneur d élaborer une philosophie personnelle de l entraînement. ppliquer un cadre de prise de décisions éthiques de base. Comprendre le Code d éthique de l C. 3

9 18 novembre 2004 Volleyball Canada Modèle de développement de l entraîneur Profil Sport communautaire Profil Instruction Profil Compétition Volleyball intérieur Volleyball de plage Niveau 4 Apprendre à gagner S entraîner à gagner Athlètes avec ou sans handicap Niveau 4 Apprendre à gagner S entraîner à gagner Niveau 3 S entraîner à compétitionner Apprendre à gagner Niveau 3 S entraîner à compétitionner Apprendre à gagner Volleyball Atomic Apprendre à s entraîner Centres communautaires, Clubs, Écoles Niveau 2 Apprendre à compétitionner Niveau 2 compétitionner Mini volley Écoles primaires S amuser grâce au sport Centres communautaires, Clubs, Écoles Niveau 1 S entraîner à s entraîner Volleyball intérieur et Volleyball de plage Entrée Entrée 4

10 18 novembre 2004 Volleyball Canada Modèle de développement du participant Volleyball intérieur et volleyball de plage Profil Sport communautaire Profil Instruction Profil Compétition Volleyball intérieur Volleyball de plage Apprendre à gagner S entraîner à gagner Équipes nationales Athlètes avec ou sans handicap Apprendre à gagner S entraîner à gagner Équipes nationales Vie Active Centres communautaires, clubs Secteur adulte récréatif S entraîner à compétitionner Jeux du Canada, collèges, univ. 21 ans et plus Athlètes avec ou sans handicap S entraîner à compétitionner Jeux du Canada 21 ans et moins 24 ans et moins Athlètes avec ou sans handicap Apprendre à s entraîner Centres communautaires, clubs, écoles Jeunes de 9-12 ans Apprendre à compétitionner Écoles secondaires 16 ans et moins 18 ans et moins Athlètes avec ou sans handicap Apprendre à compétitionner Écoles secondaires 16 ans et moins 18 ans et moins Athlètes avec ou sans handicap S amuser grâce au sport Centres communautaires, clubs, écoles Jeunes de 6-10 ans S entraîner à s entraîner Écoles secondaires 14 ans et moins 16 ans et moins Athlètes avec ou sans handicap Entrée Entrée 5

11 Stage Niveau 1 Guide d inventaire personnel Le guide d inventaire personnel a pour but d aider les entraîneurs à mesurer leurs connaissances en volleyball. Ce guide doit être rempli tout au long du cours de Niveau 1 et remis à la personne-ressource à la fin du stage. 1. Décrivez brièvement votre philosophie de l entraînement selon les valeurs que vous aimeriez transmettre à vos athlètes. 2. Décrivez brièvement le cycle d actions du volleyball après l exécution réussie du service. 3. Identifiez trois éléments clés pour aider les athlètes à exécuter ces techniques avec succès : Touche Manchette Attaque Contre Service Défense 4. Que diriez-vous à un de vos athlètes dont le service aboutit toujours dans le filet pour l aider à réussir son service? 6

12 5. a) Placez vos joueurs sur le terrain dans une situation 6 reculé avec un bloqueur, dans chacun des 3 schémas suivants : Positions pré défensives Attaque en 4 Attaque en 3 Attaque en 2 6 b) Indiquez les avantages et les inconvénients d utiliser une défensive 6 avancé et une défensive 6 reculé. 6. Les communications avec l athlète sont un élément primordial de la relation entre l entraîneur et l athlète chez les entraîneurs efficaces. Quels sont les éléments nécessaires à un processus de rétroaction efficace? 7. Nommez trois éléments de sécurité à examiner à votre arrivée au gymnase avant de débuter l entraînement et 2 éléments de sécurité dont il faut tenir compte pendant l entraînement. Avant Pendant 8. Nommez cinq caractéristiques qui distinguent le volleyball intérieur du volleyball de plage. Intérieur De plage 7

13 9. Une séance d entraînement se divise en quatre grandes parties : l introduction, l échauffement, l entraînement et la récupération. Associez la charge de travail convenable (volume, intensité, durée) à chacune des caractéristiques pour la section entraînement en début de saison. F = faible, M = moyenne, E = élevée i) Acquisition a) volume M, intensité M, durée M b) volume E, intensité F, durée E ii) Stabilisation c) volume F, intensité E, durée F d) volume M, intensité E, durée F iii) Intégration e) volume E, intensité M, durée F 10. En tant qu entraîneur de Niveau 1 désirant travailler la réception du service, expliquez de façon détaillée l exercice choisi pour vos athlètes. Sexe de l athlète : M F Âge : Niveau : Objectif de l exercice Description Points de référence Critères de réussite Variations 8

14 Liste de contrôle Les fondements du jeu collectif Systèmes de jeu Position initiale Réception de service (formation en W) Jeu offensif (système 4-2) Système prédéfensif (3-2-1 ou 3-1-2) Transition Cycle fondamental des actions collectives Contenu Position initiale sur le terrain Ordre de la rotation Permutation Rôles et responsabilités Direction du mouvement Ajustements selon la position du serveur et l angle du service Communications entre les joueurs (p. ex. entre la ligne avant et la ligne arrière, les passeurs et les attaquants, etc.) Position des passeurs sur le terrain Position des attaquants sur le terrain (p. ex. position regroupée ou éloignée) Trajectoire et vitesse du ballon Soutien de base de l attaque Position de prédéfense sur le terrain Déplacement défensif/position sur le terrain lors d une attaque adverse Déplacement défensif/position sur le terrain pour un renvoi en balle facile Déplacement défensif/position des joueurs sur le terrain selon leur poste (4, 3, 2) Déplacement et cohésion des joueurs (séquence dynamique et continue) Service Réception de service Jeu offensif et soutien d attaque Transition de la position prédéfensive à la position défensive Transition de la position défensive au soutien d attaque Compétences de l entraîneur et l entraîneure Connaissance des règles du jeu relatives à la position des joueurs sur le terrain, à la permutation, etc. Connaissances de la formation et des règles de formation Capacité à ajuster la formation selon les forces et les faiblesses des joueurs Détection et correction d erreur Connaissances du système et des règles du système Explications et organisation de l exercice Capacité à bien placer les joueurs sur le terrain Détection et correction d erreur Connaissance du système et des règles du système Explication et organisation de l exercice Capacité à bien positionner les joueurs Détection et correction d erreur Organisation et explication adéquates d un exercice Organisation et explication adéquates d un exercice Niveau de difficulté ajusté au niveau d habileté des participants 9 Documents de référence : séance 1 et 2

15 modèle d analyse des habiletés La touche POSTURE DE DÉPART Appuis écartés à une distance un peu plus grande que la largeur des épaules, flexion des jambes Tronc légèrement incliné vers l avant, bras et épaules aussi vers l avant MOUVEMENT D INTERCEPTION Déplacement rapide des pieds sous le ballon Élévation des bras (prêt à faire le contact) Placement rapide des mains audessus de la tête POSTURE AU CONTACT Mains arrondies à la forme du ballon Pouces orientés vers le visage Contact du ballon avec presque toute la surface des doigts Doigts détendus Extension des jambes, du tronc et des bras utilisée pour générer la force requise pour l action Contact effectué au-dessus du front Épaules orientées face à la cible MOUVEMENT POST-CONTACT Transfert de poids vers l avant amenant le joueur à faire un pas vers l avant Bassin déplacé vers l avant Paumes des mains orientées vers le plafond lorsque le ballon quitte les doigts ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES CORRECTIONS/EXERCICES SUGGÉRÉS 10 Documents de référence : séance 2

16 modèle d analyse des habiletés La passe en manchette POSTURE DE DÉPART Appuis écartés à une distance un peu plus grande que la largeur des épaules, flexion des jambes Tronc légèrement incliné vers l avant, bras et épaules aussi vers l avant MOUVEMENT D INTERCEPTION Placement rapide dans la bonne posture, bras et mains séparés lors du déplacement Mains jointes avant de faire le contact Mains jointes à la base, pouces parallèles POSTURE AU CONTACT Caractéristiques d une plateforme bien formée : o extension complète et parallélisme des bras (orientation des mains vers le sol pour avoir une extension complète des coudes) o éloignement des bras du corps (courbure des épaules vers l avant) Plateforme orientée vers la cible Contact du ballon sur les avant-bras seulement Mouvement des bras dans l angle approprié pour renvoyer le ballon à la cible Plateforme bien formée permettant au joueur de garder les yeux sur le ballon, ses bras et la cible et d absorber un ballon qui arrive rapidement MOUVEMENT POST-CONTACT Transfert de poids vers l avant amenant parfois le joueur à faire un pas vers l avant Bassin déplacé vers l avant Rotation de la balle vers soi voulue ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES CORRECTIONS/EXERCICES SUGGÉRÉS 11 Documents de référence : séance 2

17 modèle d analyse des habiletés Le service tennis POSTURE DE DÉPART Appuis écartés à une distance un peu plus étroite que la largeur des épaules, parallèles, le pied opposé au bras de frappe légèrement en avant Bras qui tient le ballon est parallèle au plancher et tient le ballon en avant de l épaule de frappe Armé du coude vers l arrière et épaule du bras de frappe reculé MOUVEMENT D INTERCEPTION Placement du ballon : Ballon soulevé verticalement Soulevé un peu plus haut que la portée maximale Soulevé devant l épaule de frappe Posture du corps : Transfert de poids sur le pied avant Action de «fouet» du bras de frappe POSTURE AU CONTACT Surface de contact ferme Bras de frappe en pleine extension Bras de frappe face à la cible Action du bras rapide, contact sec MOUVEMENT POST-CONTACT Bras de frappe termine l action en accompagnant le ballon dans la direction de la cible Transfert de poids du pied non dominant au pied dominant ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES CORRECTIONS/EXERCICES SUGGÉRÉS Note: le service est la première arme offensive. Plusieurs entraîneurs sous-estiment l importance d un service efficace. 12 Documents de référence : séance 2

18 modèle d analyse des habiletés L attaque POSTURE DE DÉPART Posture droite du joueur, lecture de la trajectoire de la passe Position de départ se situe habituellement à la ligne des 3 m ou derrière celle-ci (selon la course d élan du joueur) MOUVEMENT D INTERCEPTION Course d élan dynamique avec jeu de pied gauche-droite-gauche pour les droitiers (la séquence inverse pour les gauchers) Saut de 30 à 40 cm derrière le ballon (selon les habiletés physiques du joueur) Épaules presque perpendiculaires au filet au moment du saut POSTURE AU CONTACT Contact haut, vis-à-vis de l épaule de frappe Main ouverte, poignet relâché Puissance générée par la rotation du tronc, le bras, l avant-bras et la main ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES MOUVEMENT POST- CONTACT Bras de frappe descend devant le corps Retour au sol sur deux pieds et en équilibre Légère flexion des jambes afin d absorber l impact du retour au sol 13 Documents de référence : séance 2

19 modèle d analyse des habiletés Le contre POSTURE DE DÉPART Pieds écartés environ à la largeur des épaules, légère flexion des jambes Bras tenus à la hauteur du visage à la largeur des épaules Corps à une distance d environ 30 cm du filet MOUVEMENT D INTERCEPTION Déplacement latéral vers la cible en gardant les épaules parallèles au filet Jambes fléchies et centre de gravité abaissé, puissant saut vertical Soulevé des épaules et flexion des bras POSTURE AU CONTACT Bras en extension complète Pénétration des bras et mains au-dessus du filet et du côté de terrain adverse (selon la situation et les qualités athlétiques du joueur) Yeux ouverts et fixés sur le ballon Poignets barrés et doigts écartés MOUVEMENT POST- CONTACT Joueur ramène les bras de son côté de terrain Retour au sol sur deux pieds et en équilibre, prêt à exécuter une action subséquente ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES CORRECTIONS/EXERCICES SUGGÉRÉS 14 Documents de référence : séance 2

20 Les éléments clés des habiletés de base Le service tennis Soulevé du ballon en avant de l épaule de frappe Transfert de poids Surface de contact solide La passe en manchette Mains jointes Plateforme droite/action simple Angle des bras et orientation vers la cible La touche Corps placé sous le ballon Contact effectué au-dessus de la tête Mains arrondies à la forme du ballon Corps orienté vers la cible L attaque Coordination du saut Saut maximal Contact avec le ballon effectué en avant de l épaule de frappe Le contre Déplacement du corps dans l alignement de la course d élan de l attaquant Coordination du saut Mains solides Corps en équilibre dans les airs 15 Documents de référence : séance 2

21 La séance d entraînement Structure de la séance d entraînement 1) Mot de bienvenue 2) Échauffement 3) Partie principale 4) Retour au calme Partie I Acquisition Partie II Stabilisation Partie III Intégration Objectifs Introduction de nouveaux gestes techniques et de nouvelles tactiques Augmentation de l efficacité des gestes techniques, de la tactique et de la prise de décision Utilisation de gestes techniques, de tactiques et prise de décision lors d exercices recréant le contexte de jeu Volume (charge de travail) Nombre de répétitions élevé Nombre de répétitions modéré Nombre de répétitions faible à modéré Intensité (niveau d effort) Charge de travail faible afin de minimiser la fatigue de l athlète Concentration optimale durant le travail Charge de travail modérée à élevée Exécution plus rapide Qualité d exécution élevée Charge de travail élevée Durée de l effort plus longue Fatigue ressentie durant le travail Types d exercices Exercice simple Exercice du type «enchaînement d actions» Exercice complexe (mise en situation de jeu, situation de jeu modifié) Exemple d une séance (Environ 100 minutes) Temps alloué aux différentes parties de l entraînement selon les périodes de la saison Partie I Partie II Partie III Début de saison (PG) 50 minutes 30 minutes 20 minutes Mi-saison (PS) 30 minutes 40 minutes 30 minutes Fin de saison (PC) 10 minutes 30 minutes 60 minutes * noter que la durée de chaque partie de la séance d entraînement peut être adaptée selon l âge, le niveau de maturité et l efficacité des athlètes. Proportion accordée à la technique Proportion accordée à la tactique Proportion accordée au conditionnement physique Proportion accordée à la préparation mentale Début de saison (PG) ccent mis sur un nombre élevé Mi-saison (PS) ccent mis sur l intensité Augmentation graduelle du rapport travail/repos pour répondre aux exigences de compétition Fin de saison (PC) ccent mis sur le nombre de contacts par habileté Total de contact par habileté plus élevé qu en compétition Augmentation de l intensité et du temps de repos 50% 25% 20% 5% 30% 40% 20% 10% 15% 55% 15% 15% 16 Documents de référence : séance 2

22 Détection et correction d erreurs Sur quels aspects les entraîneures et entraîneurs doivent-ils porter leur attention? Observation du groupe Pourquoi? 1. Pour s assurer que la procédure est respectée. 2. Pour détecter les erreurs courantes chez les participants et participantes. 3. Pour identifier l erreur la plus courante à corriger. Comment? 1. En s éloignant du groupe. 2. En marchant autour du groupe pour faire sentir sa présence. 3. En gardant une vue d ensemble du groupe. Observation individuelle Pourquoi? 1. Pour s assurer que les participants et participantes exécutent bien les habiletés. 2. Pour détecter les erreurs individuelles. 3. Pour identifier l erreur la plus importante et relever ses effets sur le résultat désiré de l action. Comment? 1. En choisissant de se placer dans l angle le plus approprié pour observer l habileté (de préférence à 45, mais l angle dépend aussi de l habileté observée). 2. En se plaçant pour voir tous les participants et participantes. 3. En ne se laissant pas distraire par le ballon. Correction d erreur 1. Donner une rétroaction qui se rapporte aux instructions données et aux objectifs fixés avant de débuter l exercice. 2. Adopter une approche positive de rétroaction du type «sandwich», soit trois commentaires dans un ordre positif-constructif-positif. 3. Intervenir de façon brève et concise, sans détour. 4. Donner une rétroaction dès qu un problème survient. 5. Accompagner les explications d une démonstration. 17 Documents de référence : séance 3

23 Différences entre le volleyball de plage et le volleyball intérieur Différences environnementales 1) Sable Le volleyball de plage est pratiqué sur le sable. Le sable devrait être uniforme et répartit également. Aucun objet, caillou ou coquillage ne devrait gêner le jeu au risque de blesser les joueurs et joueuses. Il est recommandé que le terrain de sable soit d une profondeur d au moins 30 cm et légèrement compacté. Lors des compétitions de la FIVB, le terrain de sable doit avoir une profondeur d au moins 40 cm et être légèrement compacté. Plus la grosseur du grain de sable augmente, plus le sable est mou. 2) Extérieur Le volleyball de plage est principalement pratiqué à l extérieur bien que plusieurs complexes intérieurs de volleyball de plage existent à travers le pays. 3) Aucune chaussure (pieds nus) Le volleyball de plage se joue habituellement pieds nus. 4) Ballon Le ballon de volleyball de plage est plus lourd qu un ballon de volleyball intérieur afin d empêcher que sa trajectoire soit facilement affectée par le vent. Il est aussi plus gros et plus mou afin d augmenter le contrôle des joueurs lors de la réception d une attaque ou d un service puissant. Ces deux aspects rendent la tâche de marquer un point direct au service et à l attaque plus difficile. Les compétitions de VC utilisent exclusivement le ballon Wilson Volleyball Canada Gold. (À noter que la personne-ressource qui offre le stage devrait avoir à la disposition du groupe un ballon Wilson Volleyball Canada Gold afin de permettre aux stagiaires de se familiariser avec la différence entre les ballons de volleyball intérieur et ceux de volleyball de plage.) 5) Poteaux Aussi souvent que possible, les poteaux du filet qui sont installés en permanence devraient être fixés dans le sable sans l aide de câbles et être protégés par des coussins afin de réduire les risques de blessures causées aux joueurs et joueuses. Toutefois, la plupart des systèmes de filet temporaires utilisent des courroies ou cordes. Les joueurs devraient donc jouer avec prudence les ballons qui sont près de ces courroies. 6) Filet Les dimensions du filet de volleyball de plage sont similaires à celles du filet de volleyball intérieur. Toutefois, le filet de volleyball de plage est plus lourd. Il doit être fixé plus solidement afin de supporter les conditions climatiques et de ne pas trop se courber sous l action du vent. 7) Lignes du terrain et système d ancrage Le terrain de volleyball de plage mesure 16 x 8 m. Il est divisé au centre par un filet qui forme deux camps de 8 x 8 m. À noter qu aux États-Unis, les dimensions sont souvent exprimés par le système impérial, à savoir en pieds et pouces. Par conséquent, les dimensions des lignes d un terrain de volleyball de plage fabriqué aux É.-U. pourraient varier. Les courroies ou cordes des lignes du terrain devraient être d une couleur qui crée un contraste avec la couleur du sable. Les coins de terrain devraient être ancrés sous la surface du sable. Aucune pièce de métal ne devrait être utilisée pour fixer les lignes afin de diminuer les risques de blessures pouvant être causées aux joueurs et joueuses. En général, un disque de bois ou de plastique, attaché par une corde élastique à chaque coin, est enterré dans le sable. Différences techniques 1) Déplacement et saut Les caractéristiques du sable (surface molle qui absorbe l énergie) rendent les déplacements et le saut plus difficiles en volleyball de plage en comparaison à la surface dure et plus stable utilisée en volleyball intérieur. 2) Contrôle du ballon Le vent affecte la trajectoire du ballon et rend la prédiction de celle-ci plus difficile qu en volleyball intérieur. Les caractéristiques de la trajectoire du ballon demeurent tout de même les mêmes à l intérieur qu à l extérieur. La luminosité du soleil peut davantage éblouir la vision que l éclairage artificiel utilisé en volleyball intérieur. 18 Documents de référence : séance 3

Volleyball Canada NIVEAU 1. Guide de la personne-ressource

Volleyball Canada NIVEAU 1. Guide de la personne-ressource Volleyball Canada NIVEAU 1 Guide de la personne-ressource Contenu du stage développé par : Michel Paiement et Lynne Leblanc Collaborateurs à la rédaction : Ian Allan, Alberta Volleyball Ken Bagnell, Centre

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

Entreprendre un programme d entraînement musculaire

Entreprendre un programme d entraînement musculaire MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Entreprendre un programme d entraînement musculaire Aperçu de la trousse Pour améliorer la force musculaire, il faut

Plus en détail

Les règles essentielles du volley-ball

Les règles essentielles du volley-ball Les règles essentielles du volley-ball 1- Les caractéristiques et le déroulement du jeu 2- La rotation et les positions des joueurs 3- Le service 4- Joueur au filet et ballon en direction du filet 5- La

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

On ne naît pas champion on le devient!

On ne naît pas champion on le devient! PRÉPARATION PHYSIQUE 014 PEE-WEE-BANTAM AAA AA On ne naît pas champion on le devient! LA PRÉPARATION PHYSIQUE (BIENFAITS) SE SENTIR EN CONFIANCE (ÊTRE BIEN DANS SA PEAU) AMÉLIORER LA CONCENTRATION ET LA

Plus en détail

CARACTERISTIQUE DU JEU BENJAMIN(E)S

CARACTERISTIQUE DU JEU BENJAMIN(E)S CARACTERISTIQUE DU JEU BENJAMIN(E)S - LES REGLES DU JEU - Les règles du jeu en 6X6 s appliquent au jeu en 4X4, sauf pour les points suivants : 7M Terrain : 7 x 14 mètres / Filet à2m10 La ligne arrière

Plus en détail

Nom : Directeur de stage

Nom : Directeur de stage Nom : Directeur de stage Instructeur 35 heures sur 2 fins de semaine Professionnel de club 1 67 heures sur 3 fins de semaine Cheminement haute performance Entraîneur 2 25 jours sur 1 an Entraîneur 3 25

Plus en détail

LA PREFORMATION. Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs. Fédération de Soccer du Québec

LA PREFORMATION. Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs. Fédération de Soccer du Québec LA PREFORMATION Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs Fédération de Soccer du Québec Denis SCHAEFFER Janvier 2010 1995 : ouverture du nouveau centre de formation du FC Metz une volonté: augmenter

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Niveau primaire 3e cycle Niveau secondaire 1er à 5e sec. Durée : 4 cours Compétence disciplinaire : -Agir -Adopter un mode de vie sain Auteure

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Le Gardien de but 1- 3. Rebond en force et rattrapé en douceur. 2. Rebond avec saut. 4. Rebond à deux mains entre les jambes, pivot et rattrapé.

Le Gardien de but 1- 3. Rebond en force et rattrapé en douceur. 2. Rebond avec saut. 4. Rebond à deux mains entre les jambes, pivot et rattrapé. a Le Gardien de but 1- Techniques fondamentales pour bloquer les tirs (la prise de balle) Échauffement Exercices de maniement du ballon : 1. Rebond en demi-cercle. 2. Rebond avec saut. 3. Rebond en force

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Apprendre à s entraîner

Apprendre à s entraîner Apprendre à s entraîner Garçons 9-12 ans, Filles 8-11 ans Niveaux scolaires correspondant au stade S amuser grâce au sport du modèle DALT : garçons années 4-7, filles années 3-6 À noter : Étant la seule

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent.

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Mon planning Vacances Judo Juniors/Seniors La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Alors, pendant les grandes vacances, l objectif principal est

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

EXPERT EN MANIPULATION DU MINIVOLLEY

EXPERT EN MANIPULATION DU MINIVOLLEY SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ 2 e année du 2 e cycle du primaire 4 e année Compétence développée : Agir dans divers contextes de pratique d activités physiques

Plus en détail

SpecialOlympics.be. Règlement Special Olympics Belgium. Netball. Octobre 2012. Belgium

SpecialOlympics.be. Règlement Special Olympics Belgium. Netball. Octobre 2012. Belgium SpecialOlympics.be Règlement Special Olympics Belgium Netball Octobre 2012 Belgium Sommaire Chapitre 1 : Aire de jeu et lignes du terrain 3 Chapitre 2 : Le filet 4 Chapitre 3 : Le ballon 4 Chapitre 4 :

Plus en détail

Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification

Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification Mis à jour avril 2014 1. Objectif 1.1. L objectif de la

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Pratique Moustique #4

Pratique Moustique #4 Pratique Moustique #4 Objectifs : 1. Technique de course au 1 er but 2. Mécanique du lanceur 3. Transfert de poids au bâton 4. Zone de prise, rectangle du frappeur et comment se protéger d un mauvais lancer

Plus en détail

CONSEILS ET INSTRUCTIONS CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LE MARQUAGE DES TERRAINS DE TCHOUKBALL

CONSEILS ET INSTRUCTIONS CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LE MARQUAGE DES TERRAINS DE TCHOUKBALL INTERNATIONAL TCHOUKBALL FEDERATION TECHNICAL COMMISSION CONSEILS ET INSTRUCTIONS CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LE MARQUAGE DES TERRAINS DE TCHOUKBALL Document préparé et édité par la commission technique

Plus en détail

Musculation pour les débutants

Musculation pour les débutants Planche anatomique simplifiée pour les débutants Une séance de débutant (jeune adulte) Échauffement : 8-10 min + travail réel : 40-45 minutes + étirements : 5 minutes + douche : 5 minutes = 60 minutes

Plus en détail

Le passeur B fait une passe à terre au tireur A, qui court, et enchaîne réception + tir.

Le passeur B fait une passe à terre au tireur A, qui court, et enchaîne réception + tir. Exercice 1 : Perfectionner la visée en présence d'opposition Consignes : 2 colonnes de joueurs dont une avec ballon. A part en dribble, trois dribbles maximum ; Le défenseur B démarre sur le premier dribble

Plus en détail

Bonne animation et que ça bouge sportivement!

Bonne animation et que ça bouge sportivement! Au Patro, l activité sportive n a pas pour but premier de former des enfants à la pratique d un sport particulier (et ainsi devenir spécialiste de telle ou telle discipline) mais bien de développer chez

Plus en détail

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Connaissances et Performance Département des Sciences du Sport Laboratoire de Biomécanique et Physiologie L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Jacques QUIEVRE Yann MORISSEAU 2007

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

MVB - 1 - RESEAU DU SPORT ETUDIANT DU QUEBEC REGION DE QUÉBEC ET DE CHAUDIERE-APPALACHES (RSEQ-QCA) 2015-02-05 LIGUE ET TOURNOIS SPÉCIFIQUES

MVB - 1 - RESEAU DU SPORT ETUDIANT DU QUEBEC REGION DE QUÉBEC ET DE CHAUDIERE-APPALACHES (RSEQ-QCA) 2015-02-05 LIGUE ET TOURNOIS SPÉCIFIQUES MVB - 1 - RESEAU DU SPORT ETUDIANT DU QUEBEC REGION DE QUÉBEC ET DE CHAUDIERE-APPALACHES (RSEQ-QCA) Mise à jour RÈGLEMENTS 2015-02-05 LIGUE ET TOURNOIS SPÉCIFIQUES 1- LE BUT DU JEU MINI-VOLLEY Deux équipes

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS 31 mai 2012 ORGANISATION DU NOUVEAU PNCE Les ateliers du PNCE sont mis sur pied pour répondre aux besoins de tous les entraîneurs, de celui

Plus en détail

1 Règlement Officiel des Jeux Olympiques Spéciaux Tennis de Table

1 Règlement Officiel des Jeux Olympiques Spéciaux Tennis de Table 1 TENNIS DE TABLE Le Règlement Officiel des jeux olympiques spéciaux s appliquera à toutes les compétitions de organisées par Special Olympics En tant que Programme Sportif International, Special Olympics

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE

ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE FICHE TECHNIQUE N 1 LOMBAIRES 10 redressements pour les candidats et candidates de moins de 35 ans. 8 redressements pour les candidats et candidates de plus de 35 ans. Le candidat se met en position allongée

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

Leichtathletik Athlétisme. Disziplinenspezifische. Inhalte. contenus. par discipline. DisM Wurf 11-1

Leichtathletik Athlétisme. Disziplinenspezifische. Inhalte. contenus. par discipline. DisM Wurf 11-1 Disziplinenspezifische Inhalte contenus par discipline Wurf 11-1 Lancer du poids Philosophie d entraînement du lancer du poids Respecter la diversité de la technique! Choisir la technique adaptée aux rapports

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DU VOLLEYBALL EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ AU QUÉBEC

L ENSEIGNEMENT DU VOLLEYBALL EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ AU QUÉBEC L ENSEIGNEMENT DU VOLLEYBALL EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ AU QUÉBEC SECONDAIRE 1 SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION 1re ANNÉE DU 1er CYCLE DU SECONDAIRE ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ COMPÉTENCE

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

5. LES SITUATIONS D APPRENTISSAGE ET LES POINTS CLÉS

5. LES SITUATIONS D APPRENTISSAGE ET LES POINTS CLÉS 5. LES SITUATIONS D APPRENTISSAGE ET LES POINTS CLÉS Ce chapitre reprend les objectifs tactiques du chapitre précédent, par secteur puis par niveau. Les secteurs du comportement et de l arbitrage ne font

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np c ô t é t e r r a i np LA PRÉPARATION PHYSIQUE de joueurs de niveau intermédiaire Par Alain QUINTALLET Préparateur physique de l'équipe de France A masculine Et des stagiaires de l Ecole Française de Handball

Plus en détail

RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES SOCCER EN GYMNASE SAISON 2015-2016

RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES SOCCER EN GYMNASE SAISON 2015-2016 RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES SOCCER EN GYMNASE SAISON 2015-2016 ART. 1 NOMBRE DE JOUEURS EN JEU Masculin : 4 joueurs + 1 gardien Féminin : 4 joueurs + 1 gardien ART. 2. COMPOSITION DES ÉQUIPES 2.1 Une équipe

Plus en détail

Comment se joue le volleyball

Comment se joue le volleyball Introduction Comment se joue le volleyball Au cours des dernières années, plusieurs spécialistes du volleyball ont examiné les multiples problèmes qui entourent le volleyball et l empêchent de passer au

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING LES JONGLAGES Jambe TE (Pied de frappe) Pointe tendue présenter le coup du pied comme surface de contact Cheville ferme pied bloqué Frapper le ballon en

Plus en détail

SG-1 RESEAU DU SPORT ETUDIANT DU QUEBEC REGION DE QUÉBEC ET DE CHAUDIERE-APPALACHES (RSEQ-QCA) 15-07-09 LIGUE ET CHAMPIONNAT SPÉCIFIQUES

SG-1 RESEAU DU SPORT ETUDIANT DU QUEBEC REGION DE QUÉBEC ET DE CHAUDIERE-APPALACHES (RSEQ-QCA) 15-07-09 LIGUE ET CHAMPIONNAT SPÉCIFIQUES SG-1 RESEAU DU SPORT ETUDIANT DU QUEBEC REGION DE QUÉBEC ET DE CHAUDIERE-APPALACHES (RSEQ-QCA) Mise à jour RÈGLEMENTS 15-07-09 LIGUE ET CHAMPIONNAT SPÉCIFIQUES S o c c e r e n g y m n a s e Article 1 NOMBRE

Plus en détail

VOLLEYBALL RÈGLEMENTS DE LIGUE

VOLLEYBALL RÈGLEMENTS DE LIGUE VOLLEYBALL RÈGLEMENTS DE LIGUE Article 1 Nom de la ligue 2 Article 2 Structure de la ligue 2 Article 3 Composition des équipes 2 Article 4 Calendrier des tournois 3 Article 5 Identification des catégories

Plus en détail

MINI FLAG FOOTBALL RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE SAISON 2015-2016

MINI FLAG FOOTBALL RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE SAISON 2015-2016 MINI FLAG FOOTBALL RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE SAISON 2015-2016 1. 2. 1. RÈGLEMENTS EN VIGUEUR Seront appliqués par ordre de prépondérance, la réglementation spécifique ci-dessous, la réglementation générale

Plus en détail

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES Tests provinciaux TABLE DES MATIÈRES TEST DE GAINAGE (PLANCHE ABDOMINALE)... 1 TEST DES CÔNES (EXTENSION DE LA HANCHE)... 2 TEST DU GRAND ÉCART... 3 TEST DU COBRA... 4 TEST DU POINTÉ... 5 NATATION... 7

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 INTRODUCTION Savoir tirer au Basket-Ball se traduit par la notion d adresse et la mise en place

Plus en détail

1. TERRAIN DE JEU AIRE DE JEU Ligne latérale

1. TERRAIN DE JEU AIRE DE JEU Ligne latérale ASFT - RÈGLEMENTS DE JEU - SIMPLE Dans la suite, ce qui est noté en italique entre parenthèses et après un astérisque (*...) correspond aux règlements internationaux préconisés par la FIFTA et qui sont

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE 1 ) TESTS DE SOUPLESSE Pour la souplesse, 4 tests seront effectués. CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE A) TEST DU SIT AND REACH Le sujet est assis jambes tendues devant lui.

Plus en détail

Trousse d évaluation. Monitrice de synchro. Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement

Trousse d évaluation. Monitrice de synchro. Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement Trousse d évaluation Monitrice de synchro Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement Août 2005 Le Programme national de certification des entraîneurs est un programme auquel collaborent le

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

FIVB Séminaire Technique Service / Réception / Défense / Jeu du Libéro. Durée: 5 jours, 5 heures par jour. TOTAL: 26 heures

FIVB Séminaire Technique Service / Réception / Défense / Jeu du Libéro. Durée: 5 jours, 5 heures par jour. TOTAL: 26 heures FIVB Séminaire Technique Service / Réception / Défense / Jeu du Libéro Durée: jours, heures par jour. TOTAL: 6 heures 09h00-0h00 09h00-0h h0-h00 en matière de défense Analyser le mouvement Défense : et

Plus en détail

LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE

LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE SOMMAIRE ) INTRODUCTION ET DEFINITION. Les constituants du système de jeu et leur fonctionnement. La loi fonctionnelle du jeu de volley ball. Terminologie. )

Plus en détail

TRAVAIL DE TIR. Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés

TRAVAIL DE TIR. Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés TRAVAIL DE TIR 1h30 + 1h Priorités : Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés «La plateforme de tir» Nous recherchons

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU NE PAS PERDRE LE BALLON

IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU NE PAS PERDRE LE BALLON BENJAMINS IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU N TACHE SITUATION N 1 Objectif Avancer pour conserver-progresser ou pour déséquilibrer But Marquer Règles Interdit de défendre dans la zone défensive tant que le ballon

Plus en détail

Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la

Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la Être actif, Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la force et la coordination Développer l endurance

Plus en détail

Les activités sportives (4-6)

Les activités sportives (4-6) JEUX - LES ACTIVITÉS SPORTIVES (4-6) Les activités sportives (1-3) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 155 JEUX - LES ACTIVITÉS SPORTIVES (1-3) 1 ère année 2 e année 3 e année

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL

LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Dans les pages qui suivent vous trouverez 10 plans de séance destinés à planifier vos interventions en flag-football. Ces séances s adressent

Plus en détail

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL LE TCHOUK BALL L esprit : Un jeu collectif qui, de par ses règles, implique le respect de tout joueur, adverse ou coéquipier, quelque soit ses capacités physiques et/ou son sexe. Une équipe ne peut gagner

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél.: 041 419 58 51

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél.: 041 419 58 51 «Sport Basics» Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél.: 041 419 58 51 Commandes www.suva.ch/waswo-f Tél.: 041 419 58 51 Fax: 041 419 59 17 Brochure d accompagnement

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

Championnat vitrine de volley-ball. Association sportive interscolaire du Nouveau-Brunswick (ASINB)

Championnat vitrine de volley-ball. Association sportive interscolaire du Nouveau-Brunswick (ASINB) Championnat vitrine de volley-ball Association sportive interscolaire du Nouveau-Brunswick (ASINB) LIGNES DIRECTRICES TABLE DES MATIÈRES Introduction.. Page 3 Présentation de la candidature.. Page 3 Respect

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la force INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

Varier les modes de défense pour apprendre à attaquer

Varier les modes de défense pour apprendre à attaquer Varier les modes de défense pour apprendre à attaquer Pascale Jeannin, enseignante en STAPS Paris XIII et entraîneure au club d Ivry sur Seine, varie les dispositifs et systèmes défensifs, joue sur la

Plus en détail

Règlement Sportif de Prospection, Détection et Sélection Des Jeunes Talents

Règlement Sportif de Prospection, Détection et Sélection Des Jeunes Talents Règlement Sportif de Prospection, Détection et Sélection Des Jeunes Talents ARTICLE 1 : Une opération de prospection, détection et sélection des jeunes talents est organisée par : - Ligues de Wilaya et

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE COURSE

FONDAMENTAUX DE COURSE Course Fondamentaux 08 FONDAMENTAUX DE COURSE 1. INTRODUCTION Les épreuves de course sont parfois décrites comme étant non techniques, principalement parce que courir est une action naturelle qui paraît

Plus en détail

Contenus d entraînement

Contenus d entraînement Contenus d entraînement Une réflexion a été menée par la Commission Technique depuis août 2010 sur la formation du jeune joueur dans le Morbihan, et les règles aménagées à mettre en place afin de faire

Plus en détail

Fondamentaux offensifs sans ballon. Appuis sur l'avant du pied, jambe fléchie

Fondamentaux offensifs sans ballon. Appuis sur l'avant du pied, jambe fléchie OFSPO 21.06.2012, mch BASKETBALL Dans la colonne de gauche sont indiqués les thèmes et dans la colonne de droite sont indiqués les éléments clé Fondamentaux offensifs sans ballon Changements de direction,

Plus en détail

Prévention des blessures en cyclisme

Prévention des blessures en cyclisme Prévention des blessures en cyclisme 1 Contenu de la présentation 1. 1. Mise en en contexte 2. 2. Principales pathologies 3. Prévention des blessures 4. Quelques exercices 2 Mise en contexte 3 Quelques

Plus en détail

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique Les trois mouvements 3 Le développé couché Cet exercice est sûrement l un des plus pratiqué au monde. En effet, nombre de sportifs, quelle que soit leur discipline, se jaugent sur cet exercice fondamental,

Plus en détail

Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC. Direction Technique Nationale

Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC. Direction Technique Nationale Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC Direction Technique Nationale Présentation de l intervention Présenter nos priorités de travail pour la formation des 11-14 ans. Echanger

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

Travail analytique/dynamique de la mécanique de tir. Situations pédagogiques pour développer le tir

Travail analytique/dynamique de la mécanique de tir. Situations pédagogiques pour développer le tir Analyse de la mécanique de tir Travail analytique/dynamique de la mécanique de tir Situations pédagogiques pour développer le tir Le tir dans les phases de jeu Pourquoi ce livret? Le basket est un sport

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS

LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS 7 LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS Aleksandar Avakumović Conseils méthodologiques 1 e séance : apprentissage de la technique de dribble 2 e séance : technique de passe et tactiques

Plus en détail

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Compte tenu des conclusions de l étude par rapport à la flexibilité et la force des joueurs (voir dernière page),

Plus en détail

Du coup de pied Au jeu au pied

Du coup de pied Au jeu au pied Du coup de pied Au jeu au pied 1 ère Assises du Rugby Catalan Millas - 8 JUIN 2013 Introduction EVOLUTION: Les coupes du Monde de 1999 à 2011. Arrivées de nouvelles techniques de frappe POUQUOI? Adaptation

Plus en détail

LE RUNNING BACK Positions Les pieds Les genoux Le poids Le dos Les épaules La tête La paumes des mains

LE RUNNING BACK Positions Les pieds Les genoux Le poids Le dos Les épaules La tête La paumes des mains LE RUNNING BACK Positions Il se positionne derrière ou à côté du QB. Il peut prendre la balle donnée directement (Handoff) par le QB et courir avec celle-ci. Il peut aussi recevoir des passes. Le stance

Plus en détail