Volleyball Canada NIVEAU 1. Cahier de travail de l entraîneur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Volleyball Canada NIVEAU 1. Cahier de travail de l entraîneur"

Transcription

1 Volleyball Canada NIVEAU 1 Cahier de travail de l entraîneur

2 Contenu du stage développé par : Michel Paiement et Lynne Leblanc Collaborateurs à la rédaction : Ian Allan, Alberta Volleyball Ken Bagnell, Centre canadien multisport - Atlantique Julien Boucher, Volleyball Québec Ed Drakich, Volleyball Canada Merv Mosher, York University Doug Anton

3 0h00 Théorie Mot de bienvenue, inscription, introduction au nouveau Programme national de certification des entraîneurs 0h30 Théorie/pratique Introduction au volleyball Concepts de base du jeu 1h00 Pratique Fondements du jeu collectif (Partie 1) Position initiale sur le terrain Réception de service à 5 joueurs (formation en W) Système offensif 4-2 sans pénétration du passeur Systèmes de jeu prédéfensif et défensif (3-2-1 / 3-1-2) Transition 4h00 FI FI S C S C 1 0h00 Pratique Échauffement 0h20 Pratique Fondements du jeu collectif - telier pratique (Partie 2) 1h30 Pratique Habiletés de base (Partie 1) Modèle d analyse des habiletés 1h50 P S P S 2h00 Pratique Habiletés de base (Partie 2) Service Passe en manchette Passe en touche ttaque Contre 4h00 FI S C 2 0h00 Théorie Développement à long terme de l athlète 0h30 Théorie Volleyball de plage 1h00 Théorie Entraîner en compétition et règles du jeu 1h30 Théorie/pratique Intervention de l entraîneur (à l entraînement et en compétition) 2h00 P S P S 2h10 Théorie Planification (Partie 1) Saison Séance d entraînement xercice 2h55 Pratique telier pratique : le choix adéquat des exercices 4h00 FI FI S C S C 3 0h00 Théorie Éthique de l entraîneur 0h45 Pratique Préparation des entraîneurs à l atelier pratique sur les exercices et la séance de planification (Partie 2) 1h15 P S 1h30 Pratique telier pratique et évaluation 4h00 Quelle est la prochaine étape? Comment puis-je obtenir une certification? Période de discussion et de questions 4h15 FI FI S C S C 4 Horaire Stage Niveau 1 Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 i

4 Table des matières Horaire du stage niveau 1...i Introduction...1 Exigences de certification...2 Résultats attendus et objectifs...3 Volleyball Canada - Modèle de développement de l entraîneur (MDE) - volleyball intérieur et volleyball de plage...4 Volleyball Canada - Modèle de développement du participant (MDP) - volleyball intérieur et volleyball de plage...5 Stage Niveau 1 - Guide d appréciation personnelle...6 Liste de contrôle - Les fondements du jeu collectif...9 Modèle d analyse des habiletés...10 La touche...10 La passe en manchette Le service tennis...12 L attaque...13 Le Contre...14 Les éléments clés des habiletés de base...15 La séance d entraînement...16 Détection et correction d erreurs...17 Les différences entre le volleyball de plage et le volleyball intérieur...18 Liste de vérification des observations...22 Liste de contrôle - Diriger une séance d entraînement...22 Liste de contrôle - Enseignement des habiletés de base...22 Liste de contrôle - Gestion du risque et sécurité...26 Politique de dépistage et de recrutement de Volleyball Canada...27 Rapport d accident/incident...29 Plan de perfectionnement personnelle...32 Niveau 1 en volleyball : Résumé d évaluation du PNCE...33 Niveau 1 en volleyball : Outil d évaluation du PNCE...34 ii

5 iii

6 Introduction Le présent stage est une introduction au volleyball et à ses concepts de base. Il s adresse aux entraîneures et entraîneurs débutants qui souhaitent diriger leur équipe lors de compétitions locales, comme les championnats régionaux. En général, les équipes dirigées par les entraîneurs de niveau 1 font partie du stade «S entraîner à s entraîner» du modèle de Développement à long terme de l athlète (DLTA). Tout au long du stage, les entraîneurs et entraîneures devront participer à une série d exercices d apprentissage qui favoriseront l acquisition des habiletés de l entraîneur de volleyball et se soumettre à l évaluation de celles-ci. Ces activités répondent à la norme minimale de formation et de certification des entraîneurs et entraîneures de volleyball de niveau 1 suggérée par le nouveau Programme national de certification des entraîneurs (PNCE). * Un processus accéléré peut être offert aux entraîneurs possédant une grande expérience en tant que joueur ou en tant qu entraîneur. Veuillez contacter votre association provinciale/territoriale pour plus d information. 1

7 Exigences de certification NIVEAU 1 NIVEAU 2 NIVEAU 3 NIVEAU 4 Discipline Volleyball Volleyball intérieur Volleyball intérieur Volleyball intérieur Stade du DLTA Contexte de l athlète En formation Formé(e) Certifié(e) S entraîner à s entraîner 14 ans et moins 16 ans et moins École primaire - 2 e cycle Athlètes avec ou sans handicap Achèvement de l atelier niveau 1. A. Obtention de l accréditation «en formation» du niveau 1 B. Réussite de la partie A (ou Théorie - Niveau 1) du module multisport : a. prise de décisions éthiques b. planification d une séance d entraînement c. nutrition C. Réussite de l évaluation en ligne de la prise de décisions éthiques du PNCE A. Obtention de l accréditation «formé(e)» du niveau 1 B. Présentation du portfolio de l entraîneur de niveau 1 : a. description du contexte de l entraîneur b. Plan d action en cas d urgence (PAU) c. Formulaire d observation d un entraînement rempli à la suite de l observation d un entraînement dirigé par un entraîneur certifié du PNCE (Il est recommandé que l entraîneur soit certifié du niveau 2 ou +.) d. 40 heures plans consignés sur papier de séances d entraînement adéquatement structurées. C. Une fois toutes les exigences du portfolio complétées, être évalué en situation d entraînement par un évaluateur* du PNCE D. Être membre de son association provinciale/ territoriale de volleyball durant la période d évaluation du portfolio et d observation en situation d entraînement. * Note: la plupart des entraineurs certifiés au niveau 2 a été formée comme évaluateurs niveau 1 Apprendre à compétitionner 16 ans et moins 18 ans et moins École secondaire Athlètes avec ou sans handicap Achèvement de l atelier niveau 1 & 2. A. Obtention de l accréditation «en formation» du niveau 2 B. Achèvement du module multisport* : a. prise de décisions éthiques b. planification d une séance d entraînement c. nutrition d. élaboration d un programme sportif de base e. entraînement et apprentissage f. enseignement des habiletés mentales de base C. Réussite de l évaluation en ligne de la prise de décisions éthiques du PNCE *ou Théorie 2 A. Obtention de l accréditation «formé(e)» du niveau 2 B. Présentation du portfolio de l entraîneur de niveau 2 : a. description du contexte de l entraîneur b. Plan d action en cas d urgence (PAU) c. Formulaire d observation d un entraînement rempli à la suite de l observation d un entraînement dirigé par un entraîneur de volleyball intérieur certifié du PNCE - (Il est recommandé que l entraîneur soit certifié du niveau 3 ou +.) d. Formulaire d observation d un match rempli durant un match dirigé par un entraîneur de volleyball intérieur certifié du PNCE (de niveau 3 ou plus) e. présentation écrite des plans de séance adéquatement planifiés (minimum de 80 h) C. Une fois toutes les exigences du portfolio complétées, être évalué en situation d entraînement par un évaluateur* du PNCE D. Être membre de son association provinciale/territoriale de volleyball durant la période d évaluation du portfolio et d observation en situation d entraînement. * Note: la plupart des entraineurs certifiés au niveau 3 a été formée comme évaluateurs niveau 2. S entraîner à compétitionner Apprendre à gagner 18 ans et moins 21 ans et moins Équipe provinciale Collège ou université Athlètes avec ou sans handicap Achèvement de l atelier niveau 1, 2 &3. A. Obtention de l accréditation «en formation» du niveau 3 B. Achèvement du module multisport* Compétition Développement : a. Gestion des conflits b. Diriger un sport sans dopage c. Psychologie de la performance d. Efficacité en entraînement et en leadership e. Prévention et récupération f. Développement des qualités athlétiques *ou Théorie 3 A. Obtention de l accréditation «formé(e)» du niveau 3 B. Présentation du portfolio de l entraîneur de niveau 3 : a. description du contexte de l entraîneur b. Plan d entraînement annuel (PAE) pour la saison en cours c. collecte de données sur les athlètes (données d évaluation physique) d. Plan d action en cas d urgence (PAU) e. présentation écrite des plans de séance adéquatement planifiés (minimum de 80 h) f. plans des matchs de la saison et leurs résultats g. Formulaire d observation d un entraînement rempli à la suite de l observation d un entraînement dirigé par un entraîneur de volleyball intérieur certifié du PNCE (de niveau 2 accepté, mais de préférence de niveau 3 ou +) h. Formulaire d observation d un match rempli durant un match dirigé par un entraîneur de volleyball intérieur certifié du PNCE (de niveau 2 accepté, mais de préférence de niveau 3 ou +) C. Observation et évaluation du candidat par un évaluateur de niveau 3 durant au moins trois séances d entraînement (Évaluation une fois les activités du portfolio complétées) D. Être membre de son association provinciale/territoriale de volleyball durant la période d évaluation du portfolio et d observation en situation d entraînement Apprendre à gagner S entraîner à gagner Équipes nationales Programmes de développement de l équipe nationale Université Athlètes avec ou sans handicap Candidate ou candidat au programme de niveau 4 Communiquer avec Volleyball Canada Communiquer avec Volleyball Canada 2

8 Résultats attendus généraux du PNCE 1. Analyse de la performance pplication des modèles de référence appropriés dans le but d identifier les aspects à améliorer de la performance d un participant. 2. Planification d une séance d entraînement gencement des activités à un plan de séance qui soit structuré et adapté aux besoins du groupe d âge et qui respecte les mesures de sécurité. 3. Élaboration d un programme sportif Élaboration d un programme sportif qui favorise l amélioration de la performance et respecte les lignes directrices du MDP en volleyball pour le groupe d âge. 4. Soutien aux athlètes en entraînement Coordination d activités amusantes, sécuritaires et structurées qui respectent la philosophie et les valeurs du P C dans un contexte spécifique au sport. 5. Soutien aux athlètes en compétition Soutien qui respecte la philosophie et les valeurs du P C lors de la préparation à la compétition ou durant celle-ci. 6. Gestion d un programme Mesures prises afin de répondre aux besoins des joueurs et de respecter les exigences du programme et des activités dont l entraîneur ou l entraîneure est responsable. 7. Prise de décisions éthiques nalyse d une situation qui présente des implications à caractère éthique et est souvent rencontrée dans le contexte de l entraîneur. Poser des actions qui respectent la philosophie et les valeurs du Code d éthique du P C. Niveau 1 Résultats attendus et objectifs Critères de performance Quelles ACTIONS l entraîneure ou l entraîneur doit-il être en mesure de poser dans le contexte en question? xpliquer et démontrer les concepts de base du volleyball intérieur et du volleyball de plage. xpliquer, discuter et démontrer les fondements du jeu collectif : position initiale, réception de service à 5 joueurs, système de jeu offensif 4-2, systèmes de jeu prédéfensif et défensif, transition (phases de jeu). Connaître les quatre positions essentielles de l exécution d une habileté et s y référer lors de la détection d erreur (posture de départ, mouvement d interception, posture d interception, mouvement post-contact). Structurer un exercice de façon adéquate (objectif, description, critères de réussite et points de référence). Démontrer avec efficacité les exercices conçus pour améliorer les capacités techniques et tactiques. Connaître les principes sur lesquels se fonde la planification annuelle. Connaître les exigences du DLTA par rapport au contexte d entraînement en question. Structurer l entraînement dans un environnement sécuritaire et amusant. Élaborer un P approprié au contexte en volleyball. Connaître le rôle du premier et du second arbitres, du corps arbitral, des entraîneurs et des joueurs. Connaître les règles du jeu, le protocole de match et reconnaître les moments opportuns pour intervenir auprès des joueurs lors de compétitions. Comprendre le DLTA qui s applique au contexte de l entraîneur. Comprendre l importance pour l entraîneur d élaborer une philosophie personnelle de l entraînement. ppliquer un cadre de prise de décisions éthiques de base. Comprendre le Code d éthique de l C. 3

9 18 novembre 2004 Volleyball Canada Modèle de développement de l entraîneur Profil Sport communautaire Profil Instruction Profil Compétition Volleyball intérieur Volleyball de plage Niveau 4 Apprendre à gagner S entraîner à gagner Athlètes avec ou sans handicap Niveau 4 Apprendre à gagner S entraîner à gagner Niveau 3 S entraîner à compétitionner Apprendre à gagner Niveau 3 S entraîner à compétitionner Apprendre à gagner Volleyball Atomic Apprendre à s entraîner Centres communautaires, Clubs, Écoles Niveau 2 Apprendre à compétitionner Niveau 2 compétitionner Mini volley Écoles primaires S amuser grâce au sport Centres communautaires, Clubs, Écoles Niveau 1 S entraîner à s entraîner Volleyball intérieur et Volleyball de plage Entrée Entrée 4

10 18 novembre 2004 Volleyball Canada Modèle de développement du participant Volleyball intérieur et volleyball de plage Profil Sport communautaire Profil Instruction Profil Compétition Volleyball intérieur Volleyball de plage Apprendre à gagner S entraîner à gagner Équipes nationales Athlètes avec ou sans handicap Apprendre à gagner S entraîner à gagner Équipes nationales Vie Active Centres communautaires, clubs Secteur adulte récréatif S entraîner à compétitionner Jeux du Canada, collèges, univ. 21 ans et plus Athlètes avec ou sans handicap S entraîner à compétitionner Jeux du Canada 21 ans et moins 24 ans et moins Athlètes avec ou sans handicap Apprendre à s entraîner Centres communautaires, clubs, écoles Jeunes de 9-12 ans Apprendre à compétitionner Écoles secondaires 16 ans et moins 18 ans et moins Athlètes avec ou sans handicap Apprendre à compétitionner Écoles secondaires 16 ans et moins 18 ans et moins Athlètes avec ou sans handicap S amuser grâce au sport Centres communautaires, clubs, écoles Jeunes de 6-10 ans S entraîner à s entraîner Écoles secondaires 14 ans et moins 16 ans et moins Athlètes avec ou sans handicap Entrée Entrée 5

11 Stage Niveau 1 Guide d inventaire personnel Le guide d inventaire personnel a pour but d aider les entraîneurs à mesurer leurs connaissances en volleyball. Ce guide doit être rempli tout au long du cours de Niveau 1 et remis à la personne-ressource à la fin du stage. 1. Décrivez brièvement votre philosophie de l entraînement selon les valeurs que vous aimeriez transmettre à vos athlètes. 2. Décrivez brièvement le cycle d actions du volleyball après l exécution réussie du service. 3. Identifiez trois éléments clés pour aider les athlètes à exécuter ces techniques avec succès : Touche Manchette Attaque Contre Service Défense 4. Que diriez-vous à un de vos athlètes dont le service aboutit toujours dans le filet pour l aider à réussir son service? 6

12 5. a) Placez vos joueurs sur le terrain dans une situation 6 reculé avec un bloqueur, dans chacun des 3 schémas suivants : Positions pré défensives Attaque en 4 Attaque en 3 Attaque en 2 6 b) Indiquez les avantages et les inconvénients d utiliser une défensive 6 avancé et une défensive 6 reculé. 6. Les communications avec l athlète sont un élément primordial de la relation entre l entraîneur et l athlète chez les entraîneurs efficaces. Quels sont les éléments nécessaires à un processus de rétroaction efficace? 7. Nommez trois éléments de sécurité à examiner à votre arrivée au gymnase avant de débuter l entraînement et 2 éléments de sécurité dont il faut tenir compte pendant l entraînement. Avant Pendant 8. Nommez cinq caractéristiques qui distinguent le volleyball intérieur du volleyball de plage. Intérieur De plage 7

13 9. Une séance d entraînement se divise en quatre grandes parties : l introduction, l échauffement, l entraînement et la récupération. Associez la charge de travail convenable (volume, intensité, durée) à chacune des caractéristiques pour la section entraînement en début de saison. F = faible, M = moyenne, E = élevée i) Acquisition a) volume M, intensité M, durée M b) volume E, intensité F, durée E ii) Stabilisation c) volume F, intensité E, durée F d) volume M, intensité E, durée F iii) Intégration e) volume E, intensité M, durée F 10. En tant qu entraîneur de Niveau 1 désirant travailler la réception du service, expliquez de façon détaillée l exercice choisi pour vos athlètes. Sexe de l athlète : M F Âge : Niveau : Objectif de l exercice Description Points de référence Critères de réussite Variations 8

14 Liste de contrôle Les fondements du jeu collectif Systèmes de jeu Position initiale Réception de service (formation en W) Jeu offensif (système 4-2) Système prédéfensif (3-2-1 ou 3-1-2) Transition Cycle fondamental des actions collectives Contenu Position initiale sur le terrain Ordre de la rotation Permutation Rôles et responsabilités Direction du mouvement Ajustements selon la position du serveur et l angle du service Communications entre les joueurs (p. ex. entre la ligne avant et la ligne arrière, les passeurs et les attaquants, etc.) Position des passeurs sur le terrain Position des attaquants sur le terrain (p. ex. position regroupée ou éloignée) Trajectoire et vitesse du ballon Soutien de base de l attaque Position de prédéfense sur le terrain Déplacement défensif/position sur le terrain lors d une attaque adverse Déplacement défensif/position sur le terrain pour un renvoi en balle facile Déplacement défensif/position des joueurs sur le terrain selon leur poste (4, 3, 2) Déplacement et cohésion des joueurs (séquence dynamique et continue) Service Réception de service Jeu offensif et soutien d attaque Transition de la position prédéfensive à la position défensive Transition de la position défensive au soutien d attaque Compétences de l entraîneur et l entraîneure Connaissance des règles du jeu relatives à la position des joueurs sur le terrain, à la permutation, etc. Connaissances de la formation et des règles de formation Capacité à ajuster la formation selon les forces et les faiblesses des joueurs Détection et correction d erreur Connaissances du système et des règles du système Explications et organisation de l exercice Capacité à bien placer les joueurs sur le terrain Détection et correction d erreur Connaissance du système et des règles du système Explication et organisation de l exercice Capacité à bien positionner les joueurs Détection et correction d erreur Organisation et explication adéquates d un exercice Organisation et explication adéquates d un exercice Niveau de difficulté ajusté au niveau d habileté des participants 9 Documents de référence : séance 1 et 2

15 modèle d analyse des habiletés La touche POSTURE DE DÉPART Appuis écartés à une distance un peu plus grande que la largeur des épaules, flexion des jambes Tronc légèrement incliné vers l avant, bras et épaules aussi vers l avant MOUVEMENT D INTERCEPTION Déplacement rapide des pieds sous le ballon Élévation des bras (prêt à faire le contact) Placement rapide des mains audessus de la tête POSTURE AU CONTACT Mains arrondies à la forme du ballon Pouces orientés vers le visage Contact du ballon avec presque toute la surface des doigts Doigts détendus Extension des jambes, du tronc et des bras utilisée pour générer la force requise pour l action Contact effectué au-dessus du front Épaules orientées face à la cible MOUVEMENT POST-CONTACT Transfert de poids vers l avant amenant le joueur à faire un pas vers l avant Bassin déplacé vers l avant Paumes des mains orientées vers le plafond lorsque le ballon quitte les doigts ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES CORRECTIONS/EXERCICES SUGGÉRÉS 10 Documents de référence : séance 2

16 modèle d analyse des habiletés La passe en manchette POSTURE DE DÉPART Appuis écartés à une distance un peu plus grande que la largeur des épaules, flexion des jambes Tronc légèrement incliné vers l avant, bras et épaules aussi vers l avant MOUVEMENT D INTERCEPTION Placement rapide dans la bonne posture, bras et mains séparés lors du déplacement Mains jointes avant de faire le contact Mains jointes à la base, pouces parallèles POSTURE AU CONTACT Caractéristiques d une plateforme bien formée : o extension complète et parallélisme des bras (orientation des mains vers le sol pour avoir une extension complète des coudes) o éloignement des bras du corps (courbure des épaules vers l avant) Plateforme orientée vers la cible Contact du ballon sur les avant-bras seulement Mouvement des bras dans l angle approprié pour renvoyer le ballon à la cible Plateforme bien formée permettant au joueur de garder les yeux sur le ballon, ses bras et la cible et d absorber un ballon qui arrive rapidement MOUVEMENT POST-CONTACT Transfert de poids vers l avant amenant parfois le joueur à faire un pas vers l avant Bassin déplacé vers l avant Rotation de la balle vers soi voulue ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES CORRECTIONS/EXERCICES SUGGÉRÉS 11 Documents de référence : séance 2

17 modèle d analyse des habiletés Le service tennis POSTURE DE DÉPART Appuis écartés à une distance un peu plus étroite que la largeur des épaules, parallèles, le pied opposé au bras de frappe légèrement en avant Bras qui tient le ballon est parallèle au plancher et tient le ballon en avant de l épaule de frappe Armé du coude vers l arrière et épaule du bras de frappe reculé MOUVEMENT D INTERCEPTION Placement du ballon : Ballon soulevé verticalement Soulevé un peu plus haut que la portée maximale Soulevé devant l épaule de frappe Posture du corps : Transfert de poids sur le pied avant Action de «fouet» du bras de frappe POSTURE AU CONTACT Surface de contact ferme Bras de frappe en pleine extension Bras de frappe face à la cible Action du bras rapide, contact sec MOUVEMENT POST-CONTACT Bras de frappe termine l action en accompagnant le ballon dans la direction de la cible Transfert de poids du pied non dominant au pied dominant ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES CORRECTIONS/EXERCICES SUGGÉRÉS Note: le service est la première arme offensive. Plusieurs entraîneurs sous-estiment l importance d un service efficace. 12 Documents de référence : séance 2

18 modèle d analyse des habiletés L attaque POSTURE DE DÉPART Posture droite du joueur, lecture de la trajectoire de la passe Position de départ se situe habituellement à la ligne des 3 m ou derrière celle-ci (selon la course d élan du joueur) MOUVEMENT D INTERCEPTION Course d élan dynamique avec jeu de pied gauche-droite-gauche pour les droitiers (la séquence inverse pour les gauchers) Saut de 30 à 40 cm derrière le ballon (selon les habiletés physiques du joueur) Épaules presque perpendiculaires au filet au moment du saut POSTURE AU CONTACT Contact haut, vis-à-vis de l épaule de frappe Main ouverte, poignet relâché Puissance générée par la rotation du tronc, le bras, l avant-bras et la main ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES MOUVEMENT POST- CONTACT Bras de frappe descend devant le corps Retour au sol sur deux pieds et en équilibre Légère flexion des jambes afin d absorber l impact du retour au sol 13 Documents de référence : séance 2

19 modèle d analyse des habiletés Le contre POSTURE DE DÉPART Pieds écartés environ à la largeur des épaules, légère flexion des jambes Bras tenus à la hauteur du visage à la largeur des épaules Corps à une distance d environ 30 cm du filet MOUVEMENT D INTERCEPTION Déplacement latéral vers la cible en gardant les épaules parallèles au filet Jambes fléchies et centre de gravité abaissé, puissant saut vertical Soulevé des épaules et flexion des bras POSTURE AU CONTACT Bras en extension complète Pénétration des bras et mains au-dessus du filet et du côté de terrain adverse (selon la situation et les qualités athlétiques du joueur) Yeux ouverts et fixés sur le ballon Poignets barrés et doigts écartés MOUVEMENT POST- CONTACT Joueur ramène les bras de son côté de terrain Retour au sol sur deux pieds et en équilibre, prêt à exécuter une action subséquente ERREURS COURANTES CAUSES PROBABLES CORRECTIONS/EXERCICES SUGGÉRÉS 14 Documents de référence : séance 2

20 Les éléments clés des habiletés de base Le service tennis Soulevé du ballon en avant de l épaule de frappe Transfert de poids Surface de contact solide La passe en manchette Mains jointes Plateforme droite/action simple Angle des bras et orientation vers la cible La touche Corps placé sous le ballon Contact effectué au-dessus de la tête Mains arrondies à la forme du ballon Corps orienté vers la cible L attaque Coordination du saut Saut maximal Contact avec le ballon effectué en avant de l épaule de frappe Le contre Déplacement du corps dans l alignement de la course d élan de l attaquant Coordination du saut Mains solides Corps en équilibre dans les airs 15 Documents de référence : séance 2

21 La séance d entraînement Structure de la séance d entraînement 1) Mot de bienvenue 2) Échauffement 3) Partie principale 4) Retour au calme Partie I Acquisition Partie II Stabilisation Partie III Intégration Objectifs Introduction de nouveaux gestes techniques et de nouvelles tactiques Augmentation de l efficacité des gestes techniques, de la tactique et de la prise de décision Utilisation de gestes techniques, de tactiques et prise de décision lors d exercices recréant le contexte de jeu Volume (charge de travail) Nombre de répétitions élevé Nombre de répétitions modéré Nombre de répétitions faible à modéré Intensité (niveau d effort) Charge de travail faible afin de minimiser la fatigue de l athlète Concentration optimale durant le travail Charge de travail modérée à élevée Exécution plus rapide Qualité d exécution élevée Charge de travail élevée Durée de l effort plus longue Fatigue ressentie durant le travail Types d exercices Exercice simple Exercice du type «enchaînement d actions» Exercice complexe (mise en situation de jeu, situation de jeu modifié) Exemple d une séance (Environ 100 minutes) Temps alloué aux différentes parties de l entraînement selon les périodes de la saison Partie I Partie II Partie III Début de saison (PG) 50 minutes 30 minutes 20 minutes Mi-saison (PS) 30 minutes 40 minutes 30 minutes Fin de saison (PC) 10 minutes 30 minutes 60 minutes * noter que la durée de chaque partie de la séance d entraînement peut être adaptée selon l âge, le niveau de maturité et l efficacité des athlètes. Proportion accordée à la technique Proportion accordée à la tactique Proportion accordée au conditionnement physique Proportion accordée à la préparation mentale Début de saison (PG) ccent mis sur un nombre élevé Mi-saison (PS) ccent mis sur l intensité Augmentation graduelle du rapport travail/repos pour répondre aux exigences de compétition Fin de saison (PC) ccent mis sur le nombre de contacts par habileté Total de contact par habileté plus élevé qu en compétition Augmentation de l intensité et du temps de repos 50% 25% 20% 5% 30% 40% 20% 10% 15% 55% 15% 15% 16 Documents de référence : séance 2

22 Détection et correction d erreurs Sur quels aspects les entraîneures et entraîneurs doivent-ils porter leur attention? Observation du groupe Pourquoi? 1. Pour s assurer que la procédure est respectée. 2. Pour détecter les erreurs courantes chez les participants et participantes. 3. Pour identifier l erreur la plus courante à corriger. Comment? 1. En s éloignant du groupe. 2. En marchant autour du groupe pour faire sentir sa présence. 3. En gardant une vue d ensemble du groupe. Observation individuelle Pourquoi? 1. Pour s assurer que les participants et participantes exécutent bien les habiletés. 2. Pour détecter les erreurs individuelles. 3. Pour identifier l erreur la plus importante et relever ses effets sur le résultat désiré de l action. Comment? 1. En choisissant de se placer dans l angle le plus approprié pour observer l habileté (de préférence à 45, mais l angle dépend aussi de l habileté observée). 2. En se plaçant pour voir tous les participants et participantes. 3. En ne se laissant pas distraire par le ballon. Correction d erreur 1. Donner une rétroaction qui se rapporte aux instructions données et aux objectifs fixés avant de débuter l exercice. 2. Adopter une approche positive de rétroaction du type «sandwich», soit trois commentaires dans un ordre positif-constructif-positif. 3. Intervenir de façon brève et concise, sans détour. 4. Donner une rétroaction dès qu un problème survient. 5. Accompagner les explications d une démonstration. 17 Documents de référence : séance 3

23 Différences entre le volleyball de plage et le volleyball intérieur Différences environnementales 1) Sable Le volleyball de plage est pratiqué sur le sable. Le sable devrait être uniforme et répartit également. Aucun objet, caillou ou coquillage ne devrait gêner le jeu au risque de blesser les joueurs et joueuses. Il est recommandé que le terrain de sable soit d une profondeur d au moins 30 cm et légèrement compacté. Lors des compétitions de la FIVB, le terrain de sable doit avoir une profondeur d au moins 40 cm et être légèrement compacté. Plus la grosseur du grain de sable augmente, plus le sable est mou. 2) Extérieur Le volleyball de plage est principalement pratiqué à l extérieur bien que plusieurs complexes intérieurs de volleyball de plage existent à travers le pays. 3) Aucune chaussure (pieds nus) Le volleyball de plage se joue habituellement pieds nus. 4) Ballon Le ballon de volleyball de plage est plus lourd qu un ballon de volleyball intérieur afin d empêcher que sa trajectoire soit facilement affectée par le vent. Il est aussi plus gros et plus mou afin d augmenter le contrôle des joueurs lors de la réception d une attaque ou d un service puissant. Ces deux aspects rendent la tâche de marquer un point direct au service et à l attaque plus difficile. Les compétitions de VC utilisent exclusivement le ballon Wilson Volleyball Canada Gold. (À noter que la personne-ressource qui offre le stage devrait avoir à la disposition du groupe un ballon Wilson Volleyball Canada Gold afin de permettre aux stagiaires de se familiariser avec la différence entre les ballons de volleyball intérieur et ceux de volleyball de plage.) 5) Poteaux Aussi souvent que possible, les poteaux du filet qui sont installés en permanence devraient être fixés dans le sable sans l aide de câbles et être protégés par des coussins afin de réduire les risques de blessures causées aux joueurs et joueuses. Toutefois, la plupart des systèmes de filet temporaires utilisent des courroies ou cordes. Les joueurs devraient donc jouer avec prudence les ballons qui sont près de ces courroies. 6) Filet Les dimensions du filet de volleyball de plage sont similaires à celles du filet de volleyball intérieur. Toutefois, le filet de volleyball de plage est plus lourd. Il doit être fixé plus solidement afin de supporter les conditions climatiques et de ne pas trop se courber sous l action du vent. 7) Lignes du terrain et système d ancrage Le terrain de volleyball de plage mesure 16 x 8 m. Il est divisé au centre par un filet qui forme deux camps de 8 x 8 m. À noter qu aux États-Unis, les dimensions sont souvent exprimés par le système impérial, à savoir en pieds et pouces. Par conséquent, les dimensions des lignes d un terrain de volleyball de plage fabriqué aux É.-U. pourraient varier. Les courroies ou cordes des lignes du terrain devraient être d une couleur qui crée un contraste avec la couleur du sable. Les coins de terrain devraient être ancrés sous la surface du sable. Aucune pièce de métal ne devrait être utilisée pour fixer les lignes afin de diminuer les risques de blessures pouvant être causées aux joueurs et joueuses. En général, un disque de bois ou de plastique, attaché par une corde élastique à chaque coin, est enterré dans le sable. Différences techniques 1) Déplacement et saut Les caractéristiques du sable (surface molle qui absorbe l énergie) rendent les déplacements et le saut plus difficiles en volleyball de plage en comparaison à la surface dure et plus stable utilisée en volleyball intérieur. 2) Contrôle du ballon Le vent affecte la trajectoire du ballon et rend la prédiction de celle-ci plus difficile qu en volleyball intérieur. Les caractéristiques de la trajectoire du ballon demeurent tout de même les mêmes à l intérieur qu à l extérieur. La luminosité du soleil peut davantage éblouir la vision que l éclairage artificiel utilisé en volleyball intérieur. 18 Documents de référence : séance 3

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS 31 mai 2012 ORGANISATION DU NOUVEAU PNCE Les ateliers du PNCE sont mis sur pied pour répondre aux besoins de tous les entraîneurs, de celui

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE

LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE LES SYSTEMES DE JEU EN VOLLEY BALL AU LYCEE SOMMAIRE ) INTRODUCTION ET DEFINITION. Les constituants du système de jeu et leur fonctionnement. La loi fonctionnelle du jeu de volley ball. Terminologie. )

Plus en détail

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING LES JONGLAGES Jambe TE (Pied de frappe) Pointe tendue présenter le coup du pied comme surface de contact Cheville ferme pied bloqué Frapper le ballon en

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

«Laissez-moi jouer en sécurité»

«Laissez-moi jouer en sécurité» 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

Règles du Jeu et Code du Fair-Play

Règles du Jeu et Code du Fair-Play 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

Les catégories suivantes conserveront les frais d adhésion de 3,00 $ o Joueur développement jeunesse (Atomic/Mini) o Leader

Les catégories suivantes conserveront les frais d adhésion de 3,00 $ o Joueur développement jeunesse (Atomic/Mini) o Leader Chers directeurs généraux et administrateurs, Volleyball Canada aimerait profiter de cette occasion pour vous rappeler des changements apportés à la structure des frais d adhésion pour la saison 2013-2014.

Plus en détail

IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU NE PAS PERDRE LE BALLON

IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU NE PAS PERDRE LE BALLON BENJAMINS IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU N TACHE SITUATION N 1 Objectif Avancer pour conserver-progresser ou pour déséquilibrer But Marquer Règles Interdit de défendre dans la zone défensive tant que le ballon

Plus en détail

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves :

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves : SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Le contexte Septembre 2003 : La SSL en visite au FC Nantes UN PEU D HISTOIRE 2003 Création de la Section Sportive Locale. 11 élèves de 5ème (10 garçons et 1 fille) et

Plus en détail

LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS

LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS 7 LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT AVEC DES JOUEURS DE 13 À 14 ANS Aleksandar Avakumović Conseils méthodologiques 1 e séance : apprentissage de la technique de dribble 2 e séance : technique de passe et tactiques

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE

Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE 1 «Coopérer avec ses partenaires pour affronter collectivement des adversaires, en respectant des règles, en assurant des rôles différents

Plus en détail

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Compte tenu des conclusions de l étude par rapport à la flexibilité et la force des joueurs (voir dernière page),

Plus en détail

JE SUIS JEUNE OFFICIEL VOLLEY BALL

JE SUIS JEUNE OFFICIEL VOLLEY BALL JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN VOLLEY BALL Programme 2013 / 2017 SOMMAIRE Page 1 sur 54 PC 12 Avril 2013 PRÉAMBULE Ce petit mémento doit aider l élève du collège ou du lycée à arbitrer les rencontres sportives,

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER?

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? 1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? Les muscles et les tendons sont, en période de repos, à la température de 37. Or, on sait maintenant que : 1) Les muscles et les tendons ont un rendement maximum à la température

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE Adhésion de club Club (membre actif) Les clubs qui sont dédiés à la promotion de la boxe olympique doivent déposer une demande pour devenir membre actif avec Boxe-Québec

Plus en détail

Cahier de l entraîneur 1 11

Cahier de l entraîneur 1 11 Cahier de l entraîneur présenté par Stratégies de défense Le travail de défense est surtout un travail d équipe. Ce n est que lorsque tous les éléments du système de bloc-défense s engrènent que la défense

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

EPS ADAPTEE. Cycle terminal : N1 et N2 APSA : Tennis de table

EPS ADAPTEE. Cycle terminal : N1 et N2 APSA : Tennis de table EPS ADAPTEE Cycle terminal : N1 et N2 APSA : Tennis de table Modalité de pratique : 1 CYCLE de 7 séances de 2h00. Les élèves inaptes sont intégrés au groupe classe ou groupe adapté Situation support caractéristique

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS FOOTBALL Une saison pour les U15 Planification et Séances Cédric Cattenoy Sébastien thierry 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 LES CARACTÉRISTIQUES DE LA CATÉGORIE U15...6

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Contrôle des risques en éducation physique et santé, programmes scolaires, périscolaires et parascolaires

Contrôle des risques en éducation physique et santé, programmes scolaires, périscolaires et parascolaires Procédure administrative : Contrôle des risques en éducation physique et santé, programmes scolaires, périscolaires et parascolaires Numéro : PA 7.044 Catégorie : Administration des écoles Pages : 8 Approuvée

Plus en détail

Recueil de techniques

Recueil de techniques Recueil de techniques Sorties de victimes et utilisation de la planche dorsale Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition janvier 2009 Table des matières Recueil de techniques - Sorties

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Protégeons nos êtres chers

Protégeons nos êtres chers Sièges d auto pour enfant : Protégeons nos êtres chers Choix d un siège d auto Installation adéquate Siège bien adapté à l enfant La sécurité de votre enfant est une priorité. L utilisation adéquate d

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

KAYAK DE MER NIVEAU I

KAYAK DE MER NIVEAU I KAYAK DE MER NIVEAU I Objectif du cours Associer plaisir et sécurité lors d une journée d initiation. Donner au kayakiste novice ou sans expérience les connaissances théoriques et pratiques de base pour

Plus en détail

LES ÉTAPES DE RELAXATION

LES ÉTAPES DE RELAXATION LES ÉTAPES DE RELAXATION 1. Consacrez-vous les 20 prochaines minutes en vous donnant la permission de prendre du temps pour vous-mêmes. 2. Ne pensez pas à vos soucis vous n avez pas besoin de faire quoique

Plus en détail

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Direction des sports Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Cycle 2 Document pédagogique élaboré par E.Reig E.T.A.P.S de la Direction des Sports de la ville de joué lès Tours 2011

Plus en détail

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Épaule 67 I. Exercices pour une tendinite de l épaule Les exercices qui suivent visent à renforcer la musculature de votre épaule. Vous devez les faire au moins 2 fois par jour, tous les jours. Ils peuvent

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test et programme préparatoire

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test et programme préparatoire TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test et programme préparatoire INTRODUCTION 3 DIRECTIVES PRÉLIMINAIRES 3 TESTS PRÉLIMINAIRES 3 PROTOCOLE DU TEST TAP-PAR 4 STATION 1 4

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES

DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES 2 PRESENTATION DE L EVENEMENT Notre priorité : sensibiliser aux bienfaits d une pratique sportive régulière, comme le rugby (sous toutes ses formes), sur la santé

Plus en détail

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension Arbitrer Un exercice complexe que ce livret du jeune arbitre essaie de rendre abordable et simple. Il contient : - des éléments de compréhension du futsal (esprit du jeu, sens général du règlement) - 10

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

Cerceau d exercice lesté

Cerceau d exercice lesté Cerceau d exercice lesté Inclut 8 exercices: p.2 Flexion latérale debout p.2 La Brasse debout p.3 Torsion de la colonne p.3 La Brasse à genoux p.3 Étirement des fléchisseurs des hanches p.4 Circuit équilibre

Plus en détail

Sièges d auto pour enfants

Sièges d auto pour enfants ! Sièges d auto pour enfants Du siège de nouveau-né à la ceinture de sécurité, tout ce que vous devez savoir pour que votre enfant soit en sécurité! C est la loi En auto, les enfants qui mesurent moins

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc CONGRES UCL DE MEDECINE GENERALE 1 juin 2013 PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc Philippe Mahaudens, PhD Faculté des sciences de la motricité UCL Service de Médecine Physique et Réadaptation, Saint-Luc

Plus en détail

Nom prénom Equipe Niveau de championnat : VOLLEY-BALL -------------------- LIVRET DU MANAGEUR

Nom prénom Equipe Niveau de championnat : VOLLEY-BALL -------------------- LIVRET DU MANAGEUR Nom prénom Equipe Niveau de championnat : VOLLEYBALL LIVRET DU MANAGEUR Dossier managerat VOLLEYBALL 1 Managérat Rôle du manageur d équipe Le manager a un rôle important dans deux domaines : Remplir la

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Warning Avant de commencer ce programme veuillez consulter votre médecin. Ceci est particulièrement important pour les personnes qui n ont pas l habitude de faire des exercices réguliers

Plus en détail

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket :

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : Gilles Cometti maître de conférences UFR STAPS Dijon BP 27877, 21078 Dijon Cedex, France. Cet article est un passage de l ouvrage

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations COU Vous penchez la tête vers l avant pour regarder: L écran est trop bas Les imprimés à plat sur le bureau Le clavier

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

TECHNIQUES JEUX INTRODUCTION

TECHNIQUES JEUX INTRODUCTION INTRODUCTION Le programme des Jeux Techniques a été conçu afi n d encourager les jeunes joueurs et joueuses de soccer à devenir des «amis du ballon». Le développement d une bonne technique est l une des

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB. Réalisation Eric FRIN Formateur Labellisé FFBB

LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB. Réalisation Eric FRIN Formateur Labellisé FFBB LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB GROUPEMENT SPORTIF...... Nom :.. Prénom :... Date de naissance : Catégorie :. Numéro de licence :. Ce livret est un résumé des principales règles du Code de jeu du Basket Ball.

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée Pour aborder ce travail, les élèves doivent avoir acquis au minimum le test N 3 départemental Possibilité de travailler

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3 SOMMAIRE I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2 II - Composantes de l activité Page 3 III - incontournables de l activité Page 4 IV - Construire une unité d apprentissage au cycle 1 Page 5

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES

FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES Le travail à l ordinateur peut parfois entraîner de l inconfort chez l utilisateur. Fréquemment, cette situation

Plus en détail

Document FPC EPS Tennis de Table «Mettre en œuvre un cycle d enseignement au niveau 2 collège et au niveau 1 en lycée»

Document FPC EPS Tennis de Table «Mettre en œuvre un cycle d enseignement au niveau 2 collège et au niveau 1 en lycée» Document FPC EPS Tennis de Table «Mettre en œuvre un cycle d enseignement au niveau 2 collège et au niveau 1 en lycée» Page 1 : Page 2 à 7 : Page 8 à 17 : Sommaire : Problématique du document ou objectifs

Plus en détail

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux)

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Saisissez le ballon fermement pour éviter qu il ne vous échappe, votre corps est gainé, les mains placées de part et d autre du ballon à largeur

Plus en détail

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER!

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! les sauts 1 ÉCHAUFFEMENT! N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! Étirer vers le ciel Tenir pendant 5 secondes Flexions du corps Étirer de chaque côté, sans à-coups, maintenir la flexion pendant 5 secondes développez

Plus en détail

L ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL INFORMATISÉ

L ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL INFORMATISÉ Pour ce faire, il faut disposer le poste de travail de sorte que la ligne de vision de l utilisateur à l écran soit parallèle aux fenêtres et aux luminaires et entre les rangées de luminaires (Figure E).

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

FOOTBALL LES 17 LOIS DU JEU. Juillet 2004 FEDERATION INTERNATIONALE DE ASSOCIATION (FIFA) SUAPS UNIVERSITE DU MAINE FUINEL SAMUEL

FOOTBALL LES 17 LOIS DU JEU. Juillet 2004 FEDERATION INTERNATIONALE DE ASSOCIATION (FIFA) SUAPS UNIVERSITE DU MAINE FUINEL SAMUEL FOOTBALL LES 17 LOIS DU JEU Juillet 2004 FEDERATION INTERNATIONALE DE FOOTBALL ASSOCIATION (FIFA) SUAPS UNIVERSITE DU MAINE FUINEL SAMUEL LOI 1 TERRAIN DE JEU Le terrain de jeu doit être rectangulaire

Plus en détail

RIPRODUZIONE VIETATA

RIPRODUZIONE VIETATA Naginata Introductory Course Enseigner le Naginata pas à pas: L échauffement François Dermine Master Education Physique Sport & Loisirs Philibert Vandersleyen - Master Sport Management Novembre 2009 1

Plus en détail

Sujets. Éléments de la Loi Position de hors-jeu Jeu actif. Infractions Recommandations

Sujets. Éléments de la Loi Position de hors-jeu Jeu actif. Infractions Recommandations Loi 11 Hors-jeu Sujets 2 Éléments de la Loi Position de hors-jeu Jeu actif Intervention dans le jeu Influence d'un adversaire Tirer un avantage Infractions Recommandations Éléments de la Loi 3 Position

Plus en détail