PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement"

Transcription

1 PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement olympiques et paralympiques Développé par Rowing Canada Aviron DERNIÈRE MISE À JOUR : 18 MARS 2013

2 TABLE DES MATIÈRES Vue d ensemble de RADAR Antécédent des évaluations Avantage d adopter une batterie de tests à l ergomètre RADAR Évaluations à l ergomètre Évaluations sur l eau Dates de soumission Semaine RADAR Horaire prescrit Exigences en matière de poids athlètes poids légers Utilisation des résultats PAA de Sport Canada Octroi de brevets Invitation aux épreuves et camps de sélection Autre Protocoles En général Coefficients de résistance

3 Vue d ensemble : À mesure que Rowing Canada Aviron progresse dans la mise en œuvre d un programme de développement systématique, il est important de créer un système d évaluation et de surveillance qui reflète les besoins des athlètes et des entraîneurs dans leur cheminement vers la performance olympique et paralympique. Le programme RADAR a établi une série d évaluations qui se déroulent tout au long de l année civile et qui permettent à Rowing Canada Aviron de suivre le développement des athlètes par rapport aux étalons de performance établis. Le programme RADAR englobe les évaluations sur l eau et les évaluations à l ergomètre. Ce document présente une vue d ensemble du programme RADAR pour les catégories suivantes : Développement olympique U17, U19, U23, ainsi que les athlètes seniors qui s entraînent en vue de programmes de haute performance et qui ne font pas encore partie, à plein temps, de l un des centres nationaux d entraînement de RCA. Développement paralympique tous les athlètes admissibles à concourir dans les épreuves paralympiques. Antécédent des évaluations : Afin de créer un système de développement beaucoup plus solide au Canada, nous devons trouver les moyens de mieux soutenir nos athlètes et entraîneurs en développement. Il est important que le système national de développement fournisse un cheminement systématique clair permettant aux athlètes de se développer au maximum de leur capacité. Présentement, il existe un écart entre les athlètes des centres nationaux d entraînement et le groupe d athlètes en développement suivant. Il est important de reconnaître qu un développement adéquat des athlètes pour les centres nationaux d entraînement requiert une approche beaucoup plus ciblée axée sur le développement technique, psychologique et mental, permettant de s assurer que les athlètes sont prêts pour la prochaine étape de leur développement. RCA a restructuré le programme RADAR en vue de mieux refléter les besoins du système de développement du sport de haute performance au Canada. Le programme RADAR continuera d identifier, de suivre et de surveiller les athlètes tout en posant un regard multiple sur leur développement. L information recueillie dans le cadre du programme permet à RCA de suivre les progrès spécifiques de chaque athlète tout en les comparant aux indicateurs de performance établis par RCA pour ce qui a trait à la performance aux Championnats du monde et aux Jeux olympiques. Cette évaluation est à même de révéler les changements survenus dans la physiologie des athlètes, sans avoir besoin d effectuer des tests en laboratoire, apportant ainsi aux entraîneurs et aux athlètes une rétroaction immédiate sur leur récente période d entraînement et une orientation pour leur entraînement futur. RADAR fournit la feuille de route du développement individuel. Avantages d adopter une batterie de tests à l ergomètre Cela permet d obtenir un portrait plus représentatif du développement d un athlète à court terme et à long terme, tel qu il s applique à tous les aspects de la condition physique en aviron. Les tests en laboratoire peuvent être utiles pour 1) s assurer de la bonne condition physique du rameur dans l objectif d un entraînement plus poussé; 2) connaître la capacité aérobie et anaérobie des athlètes; 3) aider à prescrire des zones d entraînement. Toutefois, ils sont rarement disponibles pour les programmes nationaux. Avec l adoption d une batterie de tests à l ergomètre, les entraîneurs auront une meilleure compréhension des caractéristiques liées à la condition physique de chaque individu 3

4 et de la façon dont elles changent tout au long du cycle d entraînement. Les entraîneurs seront non seulement capables d adapter l entraînement aux besoins individuels, mais aussi d identifier les tendances qui peuvent avoir un impact positif ou négatif sur le développement général du programme. Les athlètes devront produire des efforts maximums dans tous les tests, selon un nombre déterminé de reprises, chaque année. Une des raisons probables de l incapacité des athlètes à performer «au- delà des attentes» sur la scène mondiale pourrait être liée à notre réticence à performer à notre maximum sur une base régulière. Les tests à l ergomètre sont difficiles à réaliser et requièrent des efforts maximums. Plus nous attendons un effort maximal de nos athlètes, plus nous améliorerons leur capacité à se mettre en situation de performance. Cela changera également les perceptions des athlètes ou leur capacité à produire régulièrement des résultats maximums. L information que nous recueillons sur chaque athlète tout au long de l année peut nous servir, dans le futur, à mieux déterminer les points que les athlètes doivent améliorer et à aider les entraîneurs à concevoir des programmes d entraînement appropriés pour les athlètes individuels et qui portent sur les points à améliorer. Par exemple, la batterie de tests peut indiquer qu un athlète doit améliorer sa puissance de sortie maximale. Le programme d entraînement individuel de l athlète conçu par l entraîneur peut porter sur cet aspect afin d aider l athlète à l améliorer. RADAR Évaluations à l ergomètre Vous trouverez ci- dessous une vue d ensemble des tests à l ergomètre qui seront pris en considération dans les évaluations du programme RADAR de RCA. Programme de développement olympique Puissance maximale test de 10 coups : Maximum de Watts mesure la puissance maximale. Les athlètes prennent connaissance de leur puissance maximale. Mesure la production d ATP. Test d une minute : Mesure la puissance anaérobie. Puissance de sortie potentielle du système anaérobie lactique. Énergie produite sans utilisation d oxygène. Test de 2000 mètres : Distance de course. Maximum VO2 approximatif. Puissance maximale aérobie. Test de 6000 mètres : Seuil anaérobie (cat 4). Point où le corps passe de l énergie aérobie au métabolisme anaérobie (point où l accumulation excède la libération). C est un bon indicateur de la condition et de l efficacité aérobie. En général, la puissance moyenne pour ce test est légèrement supérieure à la puissance qui correspond au seuil de lactate à un test de lactate. Test de 60 minutes : Même si ce n est pas un test obligatoire du programme RADAR, on recommande aux entraîneurs d incorporer le test de 60 minutes (librement) dans les programmes d entraînement pour les athlètes qui participent dans le programme d évaluation RADAR de RCA. Le test de 60 minutes donne une bonne indication de la capacité aérobie. Programme paralympique Puissance maximale test de 10 coups : Maximum de Watts mesure la puissance maximale. Les athlètes prennent connaissance de leur puissance maximale. Mesure la production d ATP. Test d une minute : Mesure la puissance anaérobie. Puissance de sortie potentielle du système anaérobie lactique. Énergie produite sans utilisation d oxygène. Test de 2000 mètres : Distance de course. Maximum VO2 approximatif. Puissance maximale aérobie. Test de 6000 mètres (LTA) ou test de 20 minutes (TA et AS) : Point où le corps passe de l énergie aérobie au métabolisme anaérobie. C est un bon indicateur de la condition et de l efficacité aérobie. En général, la puissance moyenne pour ce test est légèrement supérieure à la puissance qui correspond au seuil de lactate à un test de lactate. 4

5 RADAR Évaluations sur l eau Les évaluations sur l eau demeureront une partie essentielle de l évaluation du développement des athlètes et du soutien éventuel des équipes de haut niveau. Les performances sur l eau demeurent la partie fondamentale de notre programme RADAR et fournissent les renseignements les plus complets aux entraîneurs au sujet du développement des athlètes. Ces évaluations sur l eau seront liées à une épreuve existante ou se dérouleront sous la forme d un contre la montre dans un centre identifié. Ces athlètes seront évalués et classés par rapport aux normes de temps de RCA pour une médaille d or. Ces épreuves donneront également au personnel de développement de RCA l opportunité d évaluer la technique des athlètes et de fournir une rétroaction à l athlète et à son entraîneur. Les athlètes doivent concourir à au moins deux des épreuves figurant sur la liste ci- dessous, dont l une est les Championnats nationaux d aviron, afin d être considérés pour l octroi des brevets l année suivante. Actuellement, RCA a trois évaluations sur l eau officielles, qui sont : 1) Les essais de printemps de RCA (Est et Ouest) 2) Les essais contre la montre de l automne dans les centres nationaux de développement de RCA et d autres lieux approuvés 3) Les Championnats nationaux d aviron (CNA) Veuillez consulter le calendrier d événements de RCA pour avoir les dates et le lieu de chacune de ces épreuves. Dates de soumission du programme RADAR : Le tableau ci- dessous présente les tests requis pour chaque période de soumission et la date limite pour que toutes les données soient complétées et entrées dans la base de données de surveillance des athlètes, Tous les athlètes engagés dans le système national de développement de RCA doivent soumettre l information appropriée dans cette base de données en ligne. Programme de développement olympique 15 février avril septembre er décembre 2013 U17 U19 U23 Senior U17 U19 U23 Senior U17 U19 U23 Senior U17 U19 U23 Senior Puissance maximale (MDF) 1 minute * * 2000 mètres 6000 mètres 4000 mètres * Date limite : 30 septembre 2013 Programme paralympique 15 février avril septembre er décembre 2013 LTA TA AS LTA TA AS LTA TA AS LTA TA AS Puissance maximale (MDF) 1 minute 2000 mètres 6000 mètres 20 minutes La réalisation des tests RADAR doit s inscrire dans les paramètres suivants. 1. Les tests doivent être complétés au cours d une période de six jours également connue comme la semaine RADAR de RCA. Veuillez consulter la section consacrée à la semaine RADAR pour avoir l ordre des tests et l entraînement prescrit. 5

6 2. La semaine RADAR doit être complétée dans les 30 jours précédant la date limite de soumission. Les entraîneurs doivent examiner leur programme d entraînement et déterminer comment intégrer le plus adéquatement possible ce test dans leurs phases de chargement et de déchargement ainsi que leurs cycles d entraînement. 3. Un entraîneur doit assister à tous les tests et procéder à leur vérification. Semaine RADAR : Vue d ensemble Pour parvenir à mettre en œuvre un programme constant d évaluation, Rowing Canada Aviron demande que les entraîneurs utilisent le programme suivant pour la prestation des tests RADAR à leurs athlètes. L horaire prescrit prend en considération l entraînement réalisé entre les mesures à l ergomètre, ainsi que l ordre dans lequel les tests sont réalisés. Cette procédure sera considérée comme la semaine RADAR de RCA. La semaine RADAR devrait se tenir au cours d une semaine de repos ou de récupération; la fréquence et la durée des activités devront être programmées en conséquence. Pour mieux assurer la comparabilité au sein des programmes et d un programme à un autre, la semaine RADAR devrait être complétée dans les délais approuvés. Calendrier prescrit pour la semaine RADAR : Jour Heure Épreuve 2 jours avant RADAR Séance 1 90 minutes, cat 6 1 jour avant RADAR Jour de repos Pas d entraînement récupération active / étirements 1 2 Séance 1 Séance 2 Séance 1 Séance m à plein rendement développement olympique et PARA LTA 20 minutes à plein rendement Para (TA et AS) Ramer 15 km, cat 5-6 / ergomètre ou 60 minutes, entraînement croisé, cat 5-6 Test de puissance maximale, coefficient de résistance maximal suivi de 20 minutes par un test d une minute à plein rendement Ramer 10 km, cat 6 ou 60 minutes entraînement croisé, cat 6 Ramer sur km, cat 6 (technique) / Préparation à l ergomètre 3 Séance m à plein rendement Après RADAR Retour à l entraînement régulier Exigences de poids pour les rameurs de la catégorie poids léger : Les athlètes qui souhaitent être pris en considération pour la catégorie poids léger doivent communiquer leur poids pour les tests suivants. 1. Soumission des résultats du test de 2000 m à l ergomètre 2. Soumission des résultats du test de 6000 m à l ergomètre 3. Soumission des résultats du test sur l eau 6

7 La pesée se déroulera le jour de l évaluation au moins une heure et au plus deux heures avant le début du test. L entraîneur désigné de l athlète doit assister à la pesée. Poids maximum permis pour les soumissions de l évaluation RADAR Femmes (poids légers) Hommes (poids légers) 15 février SRW +2,5 74 kg 8 avril SRW kg Essais du printemps (fin avril, début mai) SRW +1 72,5 kg 15 septembre SRW kg Championnats nationaux d aviron SRW +3 72,5 kg 1 er décembre SRW kg * SRW = le poids de course d été. Voir l annexe A pour plus de renseignements sur le poids cible des épreuves poids légers femmes. Le poids de course d été de chaque athlète poids léger est déterminé par le directeur de la performance (femmes). Les athlètes qui n ont pas de poids de course d été doivent utiliser le poids de 57 kg. Utilisation des résultats : La collecte, l analyse et l évaluation des données collectées aideront RCA à réaliser son objectif principal qui est de mieux servir et gérer les talents ciblés. Ci- dessous des exemples de l utilisation éventuelle de ces données pendant l année. * Les documents suivants pourront être consultés pour des renseignements sur l utilisation spécifique de RADAR dans le cadre de ces programmes Programme d aide aux athlètes de Sport Canada Document de sélection de RCA Programme d aide aux athlètes de Sport Canada (octroi de brevets) : L octroi des brevets pour 2014 sera basé à la fois sur les performances sur l eau et sur les performances à l ergomètre lors des tests RADAR. Les athlètes seront classés sur la base de leurs performances sur l eau et leurs performances individuelles à l ergomètre pour chaque test. Vous recevrez de plus amples renseignements sur l octroi des brevets au début de Invitation à des épreuves et camps de sélection : Les athlètes ciblés seront invités à des camps et des épreuves de sélection sur la base de leur classement dans le programme RADAR. Développement de l athlète : Un dialogue régulier devra se tenir entre le personnel de développement de RCA, l athlète et son entraîneur au sujet des résultats des tests et des exigences et attentes à satisfaire en vue de progresser dans le système de développement. Cela permettra à toutes les parties de s entendre sur la manière dont les athlètes progressent ainsi que sur l établissement éventuel d étalons à court terme et à long terme. Développement et suivi du programme d entraînement : Les résultats des soumissions effectués dans le cadre du programme RADAR permettront aux programmes de RCA de travailler en étroite collaboration avec l athlète ciblé et ses entraîneurs du programme en vue de personnaliser les programmes d entraînement. Évaluation et révision du programme : La collecte continue de ces données permettra au personnel de RCA, aux partenaires de performance et 7

8 aux physiologues de réévaluer les étalons et les normes de performance de RCA. Protocoles : Tous les tests doivent être complétés sur un ergomètre stationnaire de Concept 2. Nous sommes actuellement en train d évaluer l impact des scores basés sur l utilisation d ergomètres dynamiques, toutefois, nos étalons actuels ne nous permettent pas de faire une comparaison exacte. Puissance maximale But : Évaluer l habileté de l athlète à développer sa puissance maximale sur un ergomètre. Équipement : Ergomètre Concept II *Le CII doit être placé sur une surface non glissante ou maintenu en place par des poids ou par l examinateur. Planchette à pince Stylo Fiche technique Configuration : Le test sera effectué en utilisant un coefficient de résistance de 190 (coefficient de résistance maximum). Réglez le coefficient de résistance à 190 sur l ergomètre avant le début du test. De plus, il faut placer un morceau de ruban isolant noir à travers les rails au point de tension complète de l athlète. Cela fournira à l évaluateur un guide lui permettant de voir si l athlète rame à plein régime. L ordinateur de bord du C2 doit être configuré sur «ramer» et ajusté pour que les Watts apparaissent à l écran. Échauffement : L échauffement consiste à ramer doucement sur l ergomètre pendant dix minutes avec des efforts maximums de deux à trois coups répartis sur les dix minutes. Les efforts de coup maximums devraient être faits aux deux coefficients de résistance. Le test : Chaque athlète effectuera deux essais de dix coups. La plus grande puissance, en Watts, atteinte durant n importe lequel des essais de dix coups sera inscrite sur la fiche technique comme la puissance maximale. Une pause d au moins 90 secondes, mais ne dépassant pas 180 secondes est prévue après chaque essai. Il est mieux de faire passer ce test à des groupes de 2 ou 3 athlètes. Lorsqu un athlète est évalué, les autres se reposent pour leur prochain essai. Performance : L athlète saisit les poignées de l ergomètre et se met en position de tension complète, en préparation pour l attaque. L évaluateur se place de façon à voir l écran de l ergomètre et à enregistrer les données requises. Lorsque l athlète se trouve en position de préparation, l évaluateur donne la commande «PRÊT, PARTEZ». À ce moment, l athlète effectue dix coups d aviron aussi vigoureusement que possible, en essayant de ramer à plein régime dans la mesure de leur capacité. Une fois l essai terminé, l athlète aura une pause de 90 à 180 secondes avant de répéter la même procédure. 1 minute / 2000 m / 6000 m / Équipement : Ergomètre Concept II *Le CII doit être placé sur une surface non glissante ou maintenu en place par des poids ou l examinateur. Planchette à pince Stylo Fiche technique 8

9 Configuration : Le test sera effectué en utilisant le coefficient de résistance (tel qu il figure dans le tableau ci- dessous). Configurez le coefficient de résistance en conséquence avant le début du test. Échauffement : Les athlètes devraient effectuer un échauffement standard d avant compétition qui soutienne la performance à la distance exigée pour le test. L échauffement recommandé est présenté dans la section portant sur la semaine d évaluation. Le test : L athlète commence chaque test en position d attaque. L écran de l ergomètre doit indiquer un compte à rebours spécifique au test en cours. À la fin de chaque test, les résultats suivants doivent être enregistrés. Puissance moyenne Vitesse moyenne Cadence moyenne Chrono établi ou distance parcourue Pour de l information détaillée relative à la stratégie et aux tactiques pour les courses, il est possible de est possible de télécharger plus d information en configurant le mode rappel sur l ordinateur de bord pour le temps ou la distance. Coefficient de résistance (CR) Catégorie Test de CR* Max CR Junior - femmes Poids léger - femmes Ouvert - femmes Junior - hommes Poids léger - hommes Ouvert - hommes * Les coefficients de résistance des tests doivent être utilisés pour toutes les soumissions de résultats des tests à l ergomètre, autres que les tests de puissance maximale. 9

10 l'annexe A Protocole(de(progression(des(femmes(poids(légers SRW(=(poids(de(course(d'été Le(SRW(est(déterminé(par(l'entraîneur(en(chef À(moins(d'avis(contraire,(le(SRW(est(de(57(kg KG 63(kg SRW'+6 SRW'+5 SRW'+4 SRW'+3 SRW'+2 SRW'+1 SRW Date 1er(sept. 1er(oct. 1er(nov. 1er(déc. 1er(janv. 1er(févr. 1er(mars 1er(avril 1er(mai 1er(juin 1er(juil. 1er(août 1er(sept. Tests'et' compétitions RADAR CNA RADAR(ou( Apprendre(à( faire(de(la( compétition( 6(km RADAR(ou( Apprendre(à( faire(de(la( compétition 2(km Coupe(du (monde RADAR(ou( Apprendre(à( faire(de(la( compétition( 2(km Évaluation( du( printemps Coupe(du( monde Championna ts (du(monde Commentaires Le'poids'maximum'de'63'kg'n'a'pas'été'dépassé' pendant'cette'période. Le'poids'diminue'progressivement. Le'poids'est'maintenu'aux'niveaux'indiqués'au'cours'de'cette' période. Notes'générales 1 Les'poids'légers'doivent'suivre'le'présent'protocole'afin'd'être'admissibles'à'la'sélection'des'équipages. 2 Dans'le'cadre'des'compétitions,'les'derniers'0,5'kg'à'1'kg'peuvent'être'perdus'par'le'vide'des'intestins'et'la'transpiration'légère. 3 La'limite'la'plus'basse'pour'chaque'intervalle'est'le'poids'cible'des'compétitions.' 4 L'objectif'est'de'viser'la'neutralité'énergétique'en'entraînement'(par'exemple,'que'l'apport'calorique'corresponde'aux'demandes'd'énergie'de'chaque'séance). Weight'Management_fr.xlsx

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE

Plus en détail

CRITÈRES DE CLASSEMENT ET D ATTRIBUTION DE PRIX POUR LA COUPE CANADA DE L ACSA 4 NOVEMBRE 2O15

CRITÈRES DE CLASSEMENT ET D ATTRIBUTION DE PRIX POUR LA COUPE CANADA DE L ACSA 4 NOVEMBRE 2O15 CRITÈRES DE CLASSEMENT ET D ATTRIBUTION DE PRIX POUR LA COUPE CANADA DE L ACSA 4 NOVEMBRE 2O15 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DU CIRCUIT de la COUPE CANADA... 3 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX RELATIFS AUX TROPHÉES

Plus en détail

Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE

Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE #166 COURTE PISTE TABLE DE MATIÈRES Page 2015 / 16 Critères de brevet PAA 2-5 Programme d aide aux athlètes Critères d octroi des brevets pour

Plus en détail

CIRCUIT JUNIOR. Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes. Règles pour les épreuves

CIRCUIT JUNIOR. Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes. Règles pour les épreuves CIRCUIT JUNIOR Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes Règles pour les épreuves 2014 2 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 3 2 MISSION ET VALEURS... 3 3 TECHNIQUE... 3 3.1 Règles... 3

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉLECTION DES ÉVÉNEMENTS DE LA COUPE DU MONDE 2015-2016 : SNOWBOARDCROSS

PROTOCOLE DE SÉLECTION DES ÉVÉNEMENTS DE LA COUPE DU MONDE 2015-2016 : SNOWBOARDCROSS PROTOCOLE DE SÉLECTION DES ÉVÉNEMENTS DE LA COUPE DU MONDE 2015-2016 : SNOWBOARDCROSS INTRODUCTION Rédigé le 20 octobre 2015 Ratifié le 28 octobre 2015 1. En étant membre de l Association canadienne des

Plus en détail

CHAMPIONNAT DU MONDE EN SALLE 2016 DE L IAAF CRITÈRES DE SÉLECTION

CHAMPIONNAT DU MONDE EN SALLE 2016 DE L IAAF CRITÈRES DE SÉLECTION 1. INFORMATION GÉNÉRALE 1.1. Site de l événement Portland, USA CHAMPIONNAT DU MONDE EN SALLE 2016 DE L IAAF CRITÈRES DE SÉLECTION 1.2. Dates importantes et obligations de voyage des membres de l équipe

Plus en détail

RÉUNION DE BILAN D APRÈS LONDRES ET DE PLANIFICATION QUADRIENNALE D AC PROGRAMME OLYMPIQUE Octobre 2012

RÉUNION DE BILAN D APRÈS LONDRES ET DE PLANIFICATION QUADRIENNALE D AC PROGRAMME OLYMPIQUE Octobre 2012 RÉUNION DE BILAN D APRÈS LONDRES ET DE PLANIFICATION QUADRIENNALE D AC PROGRAMME OLYMPIQUE Octobre 2012 SOMMAIRE (préparé par Debbie Muir, experte en système du sport de haute performance et facilitatrice

Plus en détail

POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE

POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE Ratifié le 30 janvier 2008 En date du 8 avril 2009 Mandat et motifs 1. Le Programme de haute performance est un programme autorisé par le conseil d administration

Plus en détail

SÉLECTION DES ENTRAÎNEURS DE NATATION CANADA Jeux mondiaux universitaires 2009 Belgrade, Serbie

SÉLECTION DES ENTRAÎNEURS DE NATATION CANADA Jeux mondiaux universitaires 2009 Belgrade, Serbie SÉLECTION DES ENTRAÎNEURS DE NATATION CANADA Jeux mondiaux universitaires 2009 Belgrade, Serbie Dates du voyage: 28 juin au 12 juillet 2009 (AÊC) Dates de la compétition: 6 au 11 juillet 2009 Endroit:

Plus en détail

LA COURSE LONGUE DUREE

LA COURSE LONGUE DUREE LA COURSE LONGUE DUREE LES TEXTES (2002): Les compétences de fin de cycle sont les suivantes : Cycle 2 : courir longtemps (entre 6 et 12mn), selon les capacités de chacun, de façon régulière? sur une longue

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

SECTION A ÉPREUVES OFFICIELLES

SECTION A ÉPREUVES OFFICIELLES 1 CYCLISME Le régira toutes les compétitions Olympiques Spéciales de. En tant que programme sportif international, les Jeux Olympiques Spéciaux ont conçu ce règlement d après les Règlements de l Union

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉLECTION DU PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE BOXE CANADA ANNÉE DE PROGRAMME 2015-2016

PROTOCOLE DE SÉLECTION DU PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE BOXE CANADA ANNÉE DE PROGRAMME 2015-2016 PROTOCOLE DE SÉLECTION DU PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE BOXE CANADA ANNÉE DE PROGRAMME 2015-2016 INTRODUCTION 1. Le programme de haute performance (PHP) réunit les athlètes qui reçoivent un soutien direct

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le lancement en souplesse, en septembre 2012, du programme Patinage Plus approche à grands pas et l enthousiasme s accroît alors qu on y met

Plus en détail

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance?

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Ajaccio 12 mai 2012 F. Carré Université Rennes 1 Hopital Pontchaillou Inserm UMR 1099 Les «tests» chez le sportif Exploration performance

Plus en détail

NATATION CANADA CRITÈRES DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES CANDIDATURES 2015-2016

NATATION CANADA CRITÈRES DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES CANDIDATURES 2015-2016 NATATION CANADA CRITÈRES DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES CANDIDATURES 2015-2016 INTRODUCTION: Le but de ce document est de présenter les critères pour la détermination des candidatures pour le Programme

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

Processus de promotion candidature au niveau de juge international

Processus de promotion candidature au niveau de juge international Processus de promotion candidature au niveau de juge international Renseignements généraux Le présent document donne un aperçu du processus de demande pour la candidature à l ISU en vue de la promotion

Plus en détail

Appel de manifestations d intérêt. de Rowing Canada Aviron

Appel de manifestations d intérêt. de Rowing Canada Aviron Appel de manifestations d intérêt de Rowing Canada Aviron Introduction Rowing Canada Aviron (RCA) souhaite conclure un partenariat avec un fournisseur afin que celui-ci fournisse et héberge un système

Plus en détail

Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification

Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification Mis à jour avril 2014 1. Objectif 1.1. L objectif de la

Plus en détail

Patinage artistique. Section A

Patinage artistique. Section A Toutes les compétitions de patinage artistique d Olympiques spéciaux Canada (OSC) sont régies par le règlement sportif officiel de l organisme. En tant que programme national de sport, OSC a fondé son

Plus en détail

Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION

Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION Mot de l entraîneur-chef Chers athlètes et entraîneurs, Nous avons été informés par le CIP et le CPC qu une modification a été apportée au quota des

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D APPROBATION : 24 SEPTEMBRE 2010 1. Pour faciliter l obtention de bons résultats sur les plans

Plus en détail

1. ATHLÈTES EXCELLENCE

1. ATHLÈTES EXCELLENCE CRITÈRES D IDENTIFICATION DES ATHLÈTES DE L ÉQUIPE DU QUÉBEC POUR LA SÉLÉCTION 2014 Le Gouvernement québécois demande aux Fédérations sportives d identifier les athlètes susceptibles d accéder à des performances

Plus en détail

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel.

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel. Initiative ciblée pour les travailleurs âgés (ICTA) Instructions pour la présentation des rapports mensuels et trimestriels à l intention des fournisseurs de services 2014-2015 Le ministère de la Formation

Plus en détail

RÈGLES ET POLITIQUES NATIONALES. Saison 2013-14

RÈGLES ET POLITIQUES NATIONALES. Saison 2013-14 RÈGLES ET POLITIQUES NATIONALES Saison 2013-14 Alpine Canada Alpin Règles et politiques nationales 1. Règles nationales sur l équipement 1.1 Protection de la tête 2. Inscription et admissibilité aux épreuves

Plus en détail

Modèle amélioré d inspection des aliments

Modèle amélioré d inspection des aliments Modèle amélioré d inspection des aliments Objectif 2 Passer rapidement en revue les observations formulées lors des récentes consultations au sujet du modèle amélioré d inspection des aliments proposé

Plus en détail

Règlements spécifiques 2015-2016

Règlements spécifiques 2015-2016 ATHLÉTISME UNIVERSITAIRE Règlements spécifiques 2015-2016 Mis à jour 2015/06/03 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE

TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE Se rapportant directement au COO, ce poste s occupera du service à la clientèle à nos membres à tous les niveaux. Ce poste est directement

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.irbms.com Médecine du Sport Acteur Biologie par de Passion l entraînement dans le Sport et la Santé 3

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus. Révisée le 8 septembre 2015

Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus. Révisée le 8 septembre 2015 Trousse technique 2015-2016 Patinage Plus Révisée le 8 septembre 2015 Table des matières VOLET PATINAGE PLUS 4 ÉTOILE 5 PATINAGE PLUS 6 PATINAGE PLUS (MES PREMIERS JEUX) 7 PRÉCISIONS POUR LES CIRCUITS

Plus en détail

19627425.00 ENG/FRA A FRA GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME

19627425.00 ENG/FRA A FRA GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME 19627425.00 ENG/FRA A FRA SOMMAIRE 1. Laissez-vous guider par votre fréquence cardiaque!... 4 2. Un large éventail d activités... 6 3. Zones cible de fréquence cardiaque...

Plus en détail

JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK

JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK JEUX DU CANADA D ÉTÉ DE 2009 DEVIS TECHNIQUE CANOË-KAYAK Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge et d admissibilité

Plus en détail

CRITÈRES DE SÉLECTION DE LA FORMATION NATIONALE AMATEUR MASCULINE DE GOLF CANADA 2016

CRITÈRES DE SÉLECTION DE LA FORMATION NATIONALE AMATEUR MASCULINE DE GOLF CANADA 2016 CRITÈRES DE SÉLECTION DE LA FORMATION NATIONALE AMATEUR MASCULINE DE GOLF CANADA 2016 Introduction : 1. Les critères de sélection serviront de points de base d après lesquels tous les joueurs seront choisis

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

CRITÈRES DE SÉLECTION DE LA FORMATION NATIONALE MASCULINE DE DÉVELOPPEMENT DE GOLF CANADA 2015

CRITÈRES DE SÉLECTION DE LA FORMATION NATIONALE MASCULINE DE DÉVELOPPEMENT DE GOLF CANADA 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION DE LA FORMATION NATIONALE MASCULINE DE DÉVELOPPEMENT DE GOLF CANADA 2015 Introduction : 1. Les critères de sélection serviront à déterminer quels joueurs seront choisis pour faire

Plus en détail

BADMINTON. Ligue scolaire régionale

BADMINTON. Ligue scolaire régionale BADMINTON 26 BADMINTON Ligue scolaire régionale *Article 1 Identification des catégories 1.1 CATÉGORIES 1 er septembre 2015 au 30 juin 2016 Juvénile 1 er juillet 1997 au 30 septembre 1999 Cadette 1 er

Plus en détail

RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016

RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016 CPA REPENTIGNY RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016 15 au 17 janvier 2016 CPA Odyssée La Plaine Forum de La Plaine SANCTION IC-15-047 AVIS DE COMPÉTITION Rencontre Patinage Plus 2016 PRÉSENTÉ PAR CPA

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Messages clés. Questions et réponses. MESSAGES CLÉS - Q et R

Directives canadiennes en matière d activité physique. Messages clés. Questions et réponses. MESSAGES CLÉS - Q et R Messages clés Les nouvelles directives sont fondées sur des données probantes. Elles sont basées sur des revues systématiques des meilleures données probantes disponibles, des revues qui utilisent des

Plus en détail

TABLE TENNIS CANADA TENNIS DE TABLE POLITIQUE DE SÉLECTION POUR LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX

TABLE TENNIS CANADA TENNIS DE TABLE POLITIQUE DE SÉLECTION POUR LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX TABLE TENNIS CANADA TENNIS DE TABLE Tel: 613-733-6272 www.ttcan.ca Fax: 613-733-7279 230-18 rue Louisa St. Ottawa, ON K1R 6Y6 POLITIQUE DE SÉLECTION POUR LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX Le présent document

Plus en détail

SYSTÈME DE QUALIFICATION JEUX DE LA XXXI E OLYMPIADE RIO 2016 PLACES DE QUALIFICATION. 3. Mode d'attribution des places :

SYSTÈME DE QUALIFICATION JEUX DE LA XXXI E OLYMPIADE RIO 2016 PLACES DE QUALIFICATION. 3. Mode d'attribution des places : FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE CANOË Course en ligne A. ÉPREUVES (12) ÉPREUVES MASCULINES (8) ÉPREUVES FEMININES (4) Kayak monoplace (K1) 200 m Kayak monoplace (K1) 1000 m Kayak biplace (K2) 200 m Kayak

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE 1. Mise en vigueur de ce règlement a) Ce règlement s applique pour tous les membres d Athlétisme Canada, soit : les entraîneurs, les directeurs

Plus en détail

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues 1. Introduction- Présentation. 2. une nouvelle démarche BO n 4 du 29 avril 2010 : programme d EPS pour les LEGT. BO spécial n 2 du 19 février

Plus en détail

Badminton Canada Politique sur l athlète en santé

Badminton Canada Politique sur l athlète en santé Badminton Canada Politique sur l athlète en santé 1. Préambule et objectif 1.1. Badminton Canada (BCAN) est engagée à appuyer la santé et le bien-être de chaque athlète de l équipe nationale de BCAN. Dans

Plus en détail

Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/grantees/grantees_r7.html

Plus en détail

Refonte du Formulaire Statistique. - Guide d utilisation pour Organismes -

Refonte du Formulaire Statistique. - Guide d utilisation pour Organismes - Refonte du Formulaire Statistique - Guide d utilisation pour Organismes - Sommaire 1. Nouveautés conviviales du Formulaire statistique en ligne de CADAC 1.1 Rationalisation des données selon le type d

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 10 Le projet de formation en alternance travail-études constitue l outil qui concrétise le partenariat éducatif entre l établissement scolaire

Plus en détail

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents

REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents REPÉRAGE ET DÉVELOPPEMENT DES TALENTS Un guide pour les entraîneurs, les clubs et les parents Qu est-ce que le talent? Le talent est souvent défini comme une aptitude à effectuer une activité particulière

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II...

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II... CADRE D AGRÉMENT Agrément de l approche de notation interne (NI) avancée du risque de crédit Fonds propres Décembre 2007 TABLE DE MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes... 4 3. Principales phases...

Plus en détail

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12 Evolution de la préparation physique chez les jeunes sportifs Fabien Bertrand Evolution Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. Garçons 18-25 Post-pubertaire Filles

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR ET LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME DANS LE CADRE DE L ORGANISATION DES CHAMPIONNATS PROVINCIAUX DE LA FQA 1 PRÉAMBULE La Fédération Québécoise d Athlétisme

Plus en détail

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE Fonds de l athlète Abitibi Témiscamingue 375, avenue Centrale Val d Or (Québec) J9P 1P4 www.fondsdelathlete.ulsat.qc.ca Révisée 2011

Plus en détail

Senior Champion Trophy

Senior Champion Trophy Senior Champion Trophy 2015 Compétition Bienne, 27.05.2015 / nh Table des matières I. Dispositions générales... 3 Art. 1 Organisation et surveillance... 3 Art. 2 Candidature, désignation de l'organisateur...

Plus en détail

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL DESCRIPTIF DU PARCOURS : Situé sur la Via Vercors, au départ du parking du pont des Aniers (proche magasin SAMSE), le parcours 1000 Mètres Piste

Plus en détail

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015 La préparation physique du plongeur Jean-François COGNEZ Janvier 2015 Objectifs Bases physiologiques Principes généraux de la préparation physique du plongeur L entraînement dans les différentes filières

Plus en détail

Championnat du monde d athlétisme de 2015 de l IAAF

Championnat du monde d athlétisme de 2015 de l IAAF Championnat du monde d athlétisme de 2015 de l IAAF CRITÈRES DE SÉLECTION APERÇU Joint à ce document, vous trouverez deux annexes qui font partie intégrante de ces critères de sélection. Toutes les sélections

Plus en détail

Critères de sélection de l équipe de France senior de ski-alpinisme pour les championnats du monde 2015 à Verbier (Suisse)

Critères de sélection de l équipe de France senior de ski-alpinisme pour les championnats du monde 2015 à Verbier (Suisse) Critères de sélection de l équipe de France senior de ski-alpinisme pour les championnats du monde 2015 à Verbier (Suisse) fédération française de la montagne et de l escalade I. CADRE RÉGLEMENTAIRE La

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions PREMIERS SOINS EN SANTÉ MENTALE Demande de propositions Pour les membres de la collectivité des vétérans Évaluation de projets DATE DE PUBLICATION : 27 novembre 2015 DATE LIMITE PRÉSENTATION DES PROPOSITIONS

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 29 janvier 2015 par conférence téléphonique. Ordre du jour

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 29 janvier 2015 par conférence téléphonique. Ordre du jour Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 29 janvier 2015 par conférence téléphonique Ordre du jour 1. Ouverture de la réunion 2. Adoption de l ordre du jour 3. Lecture et adoption

Plus en détail

La gestion de la performance. au cœur de la réussite. Présentation générale

La gestion de la performance. au cœur de la réussite. Présentation générale La gestion de la performance au cœur de la réussite. Présentation générale La gestion de la performance au cœur de la réussite. Au sein de Watson, nous savons que la réussite mondiale de notre entreprise

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents

Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents Octobre 2015 Préparé par : William Gardner Heather Woltman

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/information-grantees

Plus en détail

JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION

JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION JEUX OLYMPIQUES DE 2016 PROCÉDURE INTERNE DE NOMINATION Note : Dans l éventualité d une différence d interprétation entre cette version et la version anglophone publiée par Water Polo Canada, il est convenu

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 Patinage Québec sanctionne les épreuves au programme des Jeux du Québec et les règlements de la Fédération, spécifiques aux Jeux du Québec, sont en vigueur.

Plus en détail

TESTS de SELECTION 07,08 et 09 septembre 2015. Tests d Exigences Techniques Préalables 07 septembre 2015

TESTS de SELECTION 07,08 et 09 septembre 2015. Tests d Exigences Techniques Préalables 07 septembre 2015 TESTS de SELECTION 07,08 et 09 septembre 2015 Tests d Exigences Techniques Préalables 07 septembre 2015 Les exigences techniques préalables à l entrée en formation ont pour objectif de vérifier les capacités

Plus en détail

Plateforme de vente aux enchères et de vente de gré à gré du ministre

Plateforme de vente aux enchères et de vente de gré à gré du ministre Plateforme de vente aux enchères et de vente de gré à gré du ministre Guide de l utilisateur Version abrégée Octobre 2013 Table des matières SECTION I INTRODUCTION... 1 SECTION II OUVERTURE D UNE SESSION

Plus en détail

DEVIS TECHNIQUE (SKI ALPIN)

DEVIS TECHNIQUE (SKI ALPIN) JEUX DU CANADA D HIVER DEVIS TECHNIQUE (SKI ALPIN) Les devis techniques constituent un élément important de l'organisation des Jeux du Canada. On y trouve des renseignements concernant les exigences en

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE TIR À L ARC

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE TIR À L ARC JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE TIR À L ARC Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge et d

Plus en détail

Convention. entre. la Fédération Française et la Fédération Française

Convention. entre. la Fédération Française et la Fédération Française Convention entre la Fédération Française et la Fédération Française de Football du Sport Adapté (FFF) (FFSA) Saint-Denis, le 17 avril 2002 Convention entre la Fédération Française de Football et la Fédération

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences

Plus en détail

Processus interne de Volleyball Canada relatif aux mises en candidatures (PIMC) pour le volleyball de plage aux Jeux olympiques de Rio 2016

Processus interne de Volleyball Canada relatif aux mises en candidatures (PIMC) pour le volleyball de plage aux Jeux olympiques de Rio 2016 Processus interne de Volleyball Canada relatif aux mises en candidatures (PIMC) pour le volleyball de plage aux Jeux olympiques de Rio 2016 1. Qualification de la fédération nationale Tel qu établi par

Plus en détail

Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles

Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles Les processus de sélection et de surveillance des gestionnaires des portefeuilles de NEI : Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles LES FONDS COMMUNS VUS DIFFÉREMMENT..888.809.

Plus en détail

Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Académie Régionale - Académie Locale. De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale)

Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Académie Régionale - Académie Locale. De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale) Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Régionale - Locale Date: A: Nom de l établissement: De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale) L Régionale «Réseau CERTA» et ont convenu

Plus en détail

Comité Régional de Bourgogne ------

Comité Régional de Bourgogne ------ in Plan Régional de Détection et d Evaluation des Pilotes PLAN REGIONAL DE DETECTION ET D EVALUATION DES PILOTES Comité Régional de la Fédération Française de Cyclisme de Bourgogne Comité Régional de Bourgogne

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE COURSE

FONDAMENTAUX DE COURSE Course Fondamentaux 08 FONDAMENTAUX DE COURSE 1. INTRODUCTION Les épreuves de course sont parfois décrites comme étant non techniques, principalement parce que courir est une action naturelle qui paraît

Plus en détail

FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement

FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement FOND DE DEVELOPPEMENT Marche à Suivre pour la Demande en Ligne et Procédure du Rapport d Avancement I. Introduction Les objectifs généraux du Fond de Développement de la FIVB sont de multiplier les opportunités

Plus en détail

CRITÈRES DE SÉLECTION ET D'ÉLIGIBILITÉ POUR LA LISTE DES ATHLÈTES IDENTIFIÉS 2016-2017 EN VÉLO DE MONTAGNE (XC)

CRITÈRES DE SÉLECTION ET D'ÉLIGIBILITÉ POUR LA LISTE DES ATHLÈTES IDENTIFIÉS 2016-2017 EN VÉLO DE MONTAGNE (XC) CRITÈRES DE SÉLECTION ET D'ÉLIGIBILITÉ POUR LA LISTE DES ATHLÈTES IDENTIFIÉS 2016-2017 EN VÉLO DE MONTAGNE (XC) Secteur vélo de montagne Version Janvier 2016 CRITÈRES LAI 2012-2013 15 FÉVRIER 2016 1 1.

Plus en détail

«Gestion des associations de clubs»

«Gestion des associations de clubs» FNQ - FNQ - P.2009.08.17 Révision 26 mai 2011 POLITIQUE de la Fédération de natation du Québec «Gestion des associations de clubs» FÉDÉRATION DE NATATION DU QUÉBEC Page 2 POLITIQUE DE GESTION DES ASSOCIATIONS

Plus en détail

Projet des affaires électroniques Vérification du système en développement 2004 Réponses de la gestion (plans d action)

Projet des affaires électroniques Vérification du système en développement 2004 Réponses de la gestion (plans d action) Réponses de la gestion préparées par : Christiane Villemure, directrice de l Initiative des En date du : 14 juin 2004 Suivi des évaluations antérieures 3.1 Vérification de suivi de l Initiative des Septembre

Plus en détail

Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation

Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation Présentation au Comité de la santé nucléaire de Durham Le 14 novembre 2014 Miguel Santini Directeur,

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Mode d emploi de la console du Titanium TC1.0/TX1.0

Mode d emploi de la console du Titanium TC1.0/TX1.0 du Titanium FONCTIONNEMENT DES BOUTONS ORDINATEUR DU TITANIUM TC1.0/TX 1.0 BOUTON i-drive Tournez le bouton i-drive pour ajuster les paramètres et les niveaux de résistance, faites-le tourner dans le sens

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions Catégories du Québec et Processus de qualification Révisée le 30 septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES VOLET COMPÉTITIF... 3 Inscriptions aux compétitions

Plus en détail

Amélioration de la performance et de l efficacité

Amélioration de la performance et de l efficacité Amélioration de la performance et de l efficacité Aperçu des activités menées en 2012 Amélioration de l outil de communication d informations sur la performance et perfectionnement des indicateurs clefs

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail