PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement"

Transcription

1 PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement olympiques et paralympiques Développé par Rowing Canada Aviron DERNIÈRE MISE À JOUR : 18 MARS 2013

2 TABLE DES MATIÈRES Vue d ensemble de RADAR Antécédent des évaluations Avantage d adopter une batterie de tests à l ergomètre RADAR Évaluations à l ergomètre Évaluations sur l eau Dates de soumission Semaine RADAR Horaire prescrit Exigences en matière de poids athlètes poids légers Utilisation des résultats PAA de Sport Canada Octroi de brevets Invitation aux épreuves et camps de sélection Autre Protocoles En général Coefficients de résistance

3 Vue d ensemble : À mesure que Rowing Canada Aviron progresse dans la mise en œuvre d un programme de développement systématique, il est important de créer un système d évaluation et de surveillance qui reflète les besoins des athlètes et des entraîneurs dans leur cheminement vers la performance olympique et paralympique. Le programme RADAR a établi une série d évaluations qui se déroulent tout au long de l année civile et qui permettent à Rowing Canada Aviron de suivre le développement des athlètes par rapport aux étalons de performance établis. Le programme RADAR englobe les évaluations sur l eau et les évaluations à l ergomètre. Ce document présente une vue d ensemble du programme RADAR pour les catégories suivantes : Développement olympique U17, U19, U23, ainsi que les athlètes seniors qui s entraînent en vue de programmes de haute performance et qui ne font pas encore partie, à plein temps, de l un des centres nationaux d entraînement de RCA. Développement paralympique tous les athlètes admissibles à concourir dans les épreuves paralympiques. Antécédent des évaluations : Afin de créer un système de développement beaucoup plus solide au Canada, nous devons trouver les moyens de mieux soutenir nos athlètes et entraîneurs en développement. Il est important que le système national de développement fournisse un cheminement systématique clair permettant aux athlètes de se développer au maximum de leur capacité. Présentement, il existe un écart entre les athlètes des centres nationaux d entraînement et le groupe d athlètes en développement suivant. Il est important de reconnaître qu un développement adéquat des athlètes pour les centres nationaux d entraînement requiert une approche beaucoup plus ciblée axée sur le développement technique, psychologique et mental, permettant de s assurer que les athlètes sont prêts pour la prochaine étape de leur développement. RCA a restructuré le programme RADAR en vue de mieux refléter les besoins du système de développement du sport de haute performance au Canada. Le programme RADAR continuera d identifier, de suivre et de surveiller les athlètes tout en posant un regard multiple sur leur développement. L information recueillie dans le cadre du programme permet à RCA de suivre les progrès spécifiques de chaque athlète tout en les comparant aux indicateurs de performance établis par RCA pour ce qui a trait à la performance aux Championnats du monde et aux Jeux olympiques. Cette évaluation est à même de révéler les changements survenus dans la physiologie des athlètes, sans avoir besoin d effectuer des tests en laboratoire, apportant ainsi aux entraîneurs et aux athlètes une rétroaction immédiate sur leur récente période d entraînement et une orientation pour leur entraînement futur. RADAR fournit la feuille de route du développement individuel. Avantages d adopter une batterie de tests à l ergomètre Cela permet d obtenir un portrait plus représentatif du développement d un athlète à court terme et à long terme, tel qu il s applique à tous les aspects de la condition physique en aviron. Les tests en laboratoire peuvent être utiles pour 1) s assurer de la bonne condition physique du rameur dans l objectif d un entraînement plus poussé; 2) connaître la capacité aérobie et anaérobie des athlètes; 3) aider à prescrire des zones d entraînement. Toutefois, ils sont rarement disponibles pour les programmes nationaux. Avec l adoption d une batterie de tests à l ergomètre, les entraîneurs auront une meilleure compréhension des caractéristiques liées à la condition physique de chaque individu 3

4 et de la façon dont elles changent tout au long du cycle d entraînement. Les entraîneurs seront non seulement capables d adapter l entraînement aux besoins individuels, mais aussi d identifier les tendances qui peuvent avoir un impact positif ou négatif sur le développement général du programme. Les athlètes devront produire des efforts maximums dans tous les tests, selon un nombre déterminé de reprises, chaque année. Une des raisons probables de l incapacité des athlètes à performer «au- delà des attentes» sur la scène mondiale pourrait être liée à notre réticence à performer à notre maximum sur une base régulière. Les tests à l ergomètre sont difficiles à réaliser et requièrent des efforts maximums. Plus nous attendons un effort maximal de nos athlètes, plus nous améliorerons leur capacité à se mettre en situation de performance. Cela changera également les perceptions des athlètes ou leur capacité à produire régulièrement des résultats maximums. L information que nous recueillons sur chaque athlète tout au long de l année peut nous servir, dans le futur, à mieux déterminer les points que les athlètes doivent améliorer et à aider les entraîneurs à concevoir des programmes d entraînement appropriés pour les athlètes individuels et qui portent sur les points à améliorer. Par exemple, la batterie de tests peut indiquer qu un athlète doit améliorer sa puissance de sortie maximale. Le programme d entraînement individuel de l athlète conçu par l entraîneur peut porter sur cet aspect afin d aider l athlète à l améliorer. RADAR Évaluations à l ergomètre Vous trouverez ci- dessous une vue d ensemble des tests à l ergomètre qui seront pris en considération dans les évaluations du programme RADAR de RCA. Programme de développement olympique Puissance maximale test de 10 coups : Maximum de Watts mesure la puissance maximale. Les athlètes prennent connaissance de leur puissance maximale. Mesure la production d ATP. Test d une minute : Mesure la puissance anaérobie. Puissance de sortie potentielle du système anaérobie lactique. Énergie produite sans utilisation d oxygène. Test de 2000 mètres : Distance de course. Maximum VO2 approximatif. Puissance maximale aérobie. Test de 6000 mètres : Seuil anaérobie (cat 4). Point où le corps passe de l énergie aérobie au métabolisme anaérobie (point où l accumulation excède la libération). C est un bon indicateur de la condition et de l efficacité aérobie. En général, la puissance moyenne pour ce test est légèrement supérieure à la puissance qui correspond au seuil de lactate à un test de lactate. Test de 60 minutes : Même si ce n est pas un test obligatoire du programme RADAR, on recommande aux entraîneurs d incorporer le test de 60 minutes (librement) dans les programmes d entraînement pour les athlètes qui participent dans le programme d évaluation RADAR de RCA. Le test de 60 minutes donne une bonne indication de la capacité aérobie. Programme paralympique Puissance maximale test de 10 coups : Maximum de Watts mesure la puissance maximale. Les athlètes prennent connaissance de leur puissance maximale. Mesure la production d ATP. Test d une minute : Mesure la puissance anaérobie. Puissance de sortie potentielle du système anaérobie lactique. Énergie produite sans utilisation d oxygène. Test de 2000 mètres : Distance de course. Maximum VO2 approximatif. Puissance maximale aérobie. Test de 6000 mètres (LTA) ou test de 20 minutes (TA et AS) : Point où le corps passe de l énergie aérobie au métabolisme anaérobie. C est un bon indicateur de la condition et de l efficacité aérobie. En général, la puissance moyenne pour ce test est légèrement supérieure à la puissance qui correspond au seuil de lactate à un test de lactate. 4

5 RADAR Évaluations sur l eau Les évaluations sur l eau demeureront une partie essentielle de l évaluation du développement des athlètes et du soutien éventuel des équipes de haut niveau. Les performances sur l eau demeurent la partie fondamentale de notre programme RADAR et fournissent les renseignements les plus complets aux entraîneurs au sujet du développement des athlètes. Ces évaluations sur l eau seront liées à une épreuve existante ou se dérouleront sous la forme d un contre la montre dans un centre identifié. Ces athlètes seront évalués et classés par rapport aux normes de temps de RCA pour une médaille d or. Ces épreuves donneront également au personnel de développement de RCA l opportunité d évaluer la technique des athlètes et de fournir une rétroaction à l athlète et à son entraîneur. Les athlètes doivent concourir à au moins deux des épreuves figurant sur la liste ci- dessous, dont l une est les Championnats nationaux d aviron, afin d être considérés pour l octroi des brevets l année suivante. Actuellement, RCA a trois évaluations sur l eau officielles, qui sont : 1) Les essais de printemps de RCA (Est et Ouest) 2) Les essais contre la montre de l automne dans les centres nationaux de développement de RCA et d autres lieux approuvés 3) Les Championnats nationaux d aviron (CNA) Veuillez consulter le calendrier d événements de RCA pour avoir les dates et le lieu de chacune de ces épreuves. Dates de soumission du programme RADAR : Le tableau ci- dessous présente les tests requis pour chaque période de soumission et la date limite pour que toutes les données soient complétées et entrées dans la base de données de surveillance des athlètes, Tous les athlètes engagés dans le système national de développement de RCA doivent soumettre l information appropriée dans cette base de données en ligne. Programme de développement olympique 15 février avril septembre er décembre 2013 U17 U19 U23 Senior U17 U19 U23 Senior U17 U19 U23 Senior U17 U19 U23 Senior Puissance maximale (MDF) 1 minute * * 2000 mètres 6000 mètres 4000 mètres * Date limite : 30 septembre 2013 Programme paralympique 15 février avril septembre er décembre 2013 LTA TA AS LTA TA AS LTA TA AS LTA TA AS Puissance maximale (MDF) 1 minute 2000 mètres 6000 mètres 20 minutes La réalisation des tests RADAR doit s inscrire dans les paramètres suivants. 1. Les tests doivent être complétés au cours d une période de six jours également connue comme la semaine RADAR de RCA. Veuillez consulter la section consacrée à la semaine RADAR pour avoir l ordre des tests et l entraînement prescrit. 5

6 2. La semaine RADAR doit être complétée dans les 30 jours précédant la date limite de soumission. Les entraîneurs doivent examiner leur programme d entraînement et déterminer comment intégrer le plus adéquatement possible ce test dans leurs phases de chargement et de déchargement ainsi que leurs cycles d entraînement. 3. Un entraîneur doit assister à tous les tests et procéder à leur vérification. Semaine RADAR : Vue d ensemble Pour parvenir à mettre en œuvre un programme constant d évaluation, Rowing Canada Aviron demande que les entraîneurs utilisent le programme suivant pour la prestation des tests RADAR à leurs athlètes. L horaire prescrit prend en considération l entraînement réalisé entre les mesures à l ergomètre, ainsi que l ordre dans lequel les tests sont réalisés. Cette procédure sera considérée comme la semaine RADAR de RCA. La semaine RADAR devrait se tenir au cours d une semaine de repos ou de récupération; la fréquence et la durée des activités devront être programmées en conséquence. Pour mieux assurer la comparabilité au sein des programmes et d un programme à un autre, la semaine RADAR devrait être complétée dans les délais approuvés. Calendrier prescrit pour la semaine RADAR : Jour Heure Épreuve 2 jours avant RADAR Séance 1 90 minutes, cat 6 1 jour avant RADAR Jour de repos Pas d entraînement récupération active / étirements 1 2 Séance 1 Séance 2 Séance 1 Séance m à plein rendement développement olympique et PARA LTA 20 minutes à plein rendement Para (TA et AS) Ramer 15 km, cat 5-6 / ergomètre ou 60 minutes, entraînement croisé, cat 5-6 Test de puissance maximale, coefficient de résistance maximal suivi de 20 minutes par un test d une minute à plein rendement Ramer 10 km, cat 6 ou 60 minutes entraînement croisé, cat 6 Ramer sur km, cat 6 (technique) / Préparation à l ergomètre 3 Séance m à plein rendement Après RADAR Retour à l entraînement régulier Exigences de poids pour les rameurs de la catégorie poids léger : Les athlètes qui souhaitent être pris en considération pour la catégorie poids léger doivent communiquer leur poids pour les tests suivants. 1. Soumission des résultats du test de 2000 m à l ergomètre 2. Soumission des résultats du test de 6000 m à l ergomètre 3. Soumission des résultats du test sur l eau 6

7 La pesée se déroulera le jour de l évaluation au moins une heure et au plus deux heures avant le début du test. L entraîneur désigné de l athlète doit assister à la pesée. Poids maximum permis pour les soumissions de l évaluation RADAR Femmes (poids légers) Hommes (poids légers) 15 février SRW +2,5 74 kg 8 avril SRW kg Essais du printemps (fin avril, début mai) SRW +1 72,5 kg 15 septembre SRW kg Championnats nationaux d aviron SRW +3 72,5 kg 1 er décembre SRW kg * SRW = le poids de course d été. Voir l annexe A pour plus de renseignements sur le poids cible des épreuves poids légers femmes. Le poids de course d été de chaque athlète poids léger est déterminé par le directeur de la performance (femmes). Les athlètes qui n ont pas de poids de course d été doivent utiliser le poids de 57 kg. Utilisation des résultats : La collecte, l analyse et l évaluation des données collectées aideront RCA à réaliser son objectif principal qui est de mieux servir et gérer les talents ciblés. Ci- dessous des exemples de l utilisation éventuelle de ces données pendant l année. * Les documents suivants pourront être consultés pour des renseignements sur l utilisation spécifique de RADAR dans le cadre de ces programmes Programme d aide aux athlètes de Sport Canada Document de sélection de RCA Programme d aide aux athlètes de Sport Canada (octroi de brevets) : L octroi des brevets pour 2014 sera basé à la fois sur les performances sur l eau et sur les performances à l ergomètre lors des tests RADAR. Les athlètes seront classés sur la base de leurs performances sur l eau et leurs performances individuelles à l ergomètre pour chaque test. Vous recevrez de plus amples renseignements sur l octroi des brevets au début de Invitation à des épreuves et camps de sélection : Les athlètes ciblés seront invités à des camps et des épreuves de sélection sur la base de leur classement dans le programme RADAR. Développement de l athlète : Un dialogue régulier devra se tenir entre le personnel de développement de RCA, l athlète et son entraîneur au sujet des résultats des tests et des exigences et attentes à satisfaire en vue de progresser dans le système de développement. Cela permettra à toutes les parties de s entendre sur la manière dont les athlètes progressent ainsi que sur l établissement éventuel d étalons à court terme et à long terme. Développement et suivi du programme d entraînement : Les résultats des soumissions effectués dans le cadre du programme RADAR permettront aux programmes de RCA de travailler en étroite collaboration avec l athlète ciblé et ses entraîneurs du programme en vue de personnaliser les programmes d entraînement. Évaluation et révision du programme : La collecte continue de ces données permettra au personnel de RCA, aux partenaires de performance et 7

8 aux physiologues de réévaluer les étalons et les normes de performance de RCA. Protocoles : Tous les tests doivent être complétés sur un ergomètre stationnaire de Concept 2. Nous sommes actuellement en train d évaluer l impact des scores basés sur l utilisation d ergomètres dynamiques, toutefois, nos étalons actuels ne nous permettent pas de faire une comparaison exacte. Puissance maximale But : Évaluer l habileté de l athlète à développer sa puissance maximale sur un ergomètre. Équipement : Ergomètre Concept II *Le CII doit être placé sur une surface non glissante ou maintenu en place par des poids ou par l examinateur. Planchette à pince Stylo Fiche technique Configuration : Le test sera effectué en utilisant un coefficient de résistance de 190 (coefficient de résistance maximum). Réglez le coefficient de résistance à 190 sur l ergomètre avant le début du test. De plus, il faut placer un morceau de ruban isolant noir à travers les rails au point de tension complète de l athlète. Cela fournira à l évaluateur un guide lui permettant de voir si l athlète rame à plein régime. L ordinateur de bord du C2 doit être configuré sur «ramer» et ajusté pour que les Watts apparaissent à l écran. Échauffement : L échauffement consiste à ramer doucement sur l ergomètre pendant dix minutes avec des efforts maximums de deux à trois coups répartis sur les dix minutes. Les efforts de coup maximums devraient être faits aux deux coefficients de résistance. Le test : Chaque athlète effectuera deux essais de dix coups. La plus grande puissance, en Watts, atteinte durant n importe lequel des essais de dix coups sera inscrite sur la fiche technique comme la puissance maximale. Une pause d au moins 90 secondes, mais ne dépassant pas 180 secondes est prévue après chaque essai. Il est mieux de faire passer ce test à des groupes de 2 ou 3 athlètes. Lorsqu un athlète est évalué, les autres se reposent pour leur prochain essai. Performance : L athlète saisit les poignées de l ergomètre et se met en position de tension complète, en préparation pour l attaque. L évaluateur se place de façon à voir l écran de l ergomètre et à enregistrer les données requises. Lorsque l athlète se trouve en position de préparation, l évaluateur donne la commande «PRÊT, PARTEZ». À ce moment, l athlète effectue dix coups d aviron aussi vigoureusement que possible, en essayant de ramer à plein régime dans la mesure de leur capacité. Une fois l essai terminé, l athlète aura une pause de 90 à 180 secondes avant de répéter la même procédure. 1 minute / 2000 m / 6000 m / Équipement : Ergomètre Concept II *Le CII doit être placé sur une surface non glissante ou maintenu en place par des poids ou l examinateur. Planchette à pince Stylo Fiche technique 8

9 Configuration : Le test sera effectué en utilisant le coefficient de résistance (tel qu il figure dans le tableau ci- dessous). Configurez le coefficient de résistance en conséquence avant le début du test. Échauffement : Les athlètes devraient effectuer un échauffement standard d avant compétition qui soutienne la performance à la distance exigée pour le test. L échauffement recommandé est présenté dans la section portant sur la semaine d évaluation. Le test : L athlète commence chaque test en position d attaque. L écran de l ergomètre doit indiquer un compte à rebours spécifique au test en cours. À la fin de chaque test, les résultats suivants doivent être enregistrés. Puissance moyenne Vitesse moyenne Cadence moyenne Chrono établi ou distance parcourue Pour de l information détaillée relative à la stratégie et aux tactiques pour les courses, il est possible de est possible de télécharger plus d information en configurant le mode rappel sur l ordinateur de bord pour le temps ou la distance. Coefficient de résistance (CR) Catégorie Test de CR* Max CR Junior - femmes Poids léger - femmes Ouvert - femmes Junior - hommes Poids léger - hommes Ouvert - hommes * Les coefficients de résistance des tests doivent être utilisés pour toutes les soumissions de résultats des tests à l ergomètre, autres que les tests de puissance maximale. 9

10 l'annexe A Protocole(de(progression(des(femmes(poids(légers SRW(=(poids(de(course(d'été Le(SRW(est(déterminé(par(l'entraîneur(en(chef À(moins(d'avis(contraire,(le(SRW(est(de(57(kg KG 63(kg SRW'+6 SRW'+5 SRW'+4 SRW'+3 SRW'+2 SRW'+1 SRW Date 1er(sept. 1er(oct. 1er(nov. 1er(déc. 1er(janv. 1er(févr. 1er(mars 1er(avril 1er(mai 1er(juin 1er(juil. 1er(août 1er(sept. Tests'et' compétitions RADAR CNA RADAR(ou( Apprendre(à( faire(de(la( compétition( 6(km RADAR(ou( Apprendre(à( faire(de(la( compétition 2(km Coupe(du (monde RADAR(ou( Apprendre(à( faire(de(la( compétition( 2(km Évaluation( du( printemps Coupe(du( monde Championna ts (du(monde Commentaires Le'poids'maximum'de'63'kg'n'a'pas'été'dépassé' pendant'cette'période. Le'poids'diminue'progressivement. Le'poids'est'maintenu'aux'niveaux'indiqués'au'cours'de'cette' période. Notes'générales 1 Les'poids'légers'doivent'suivre'le'présent'protocole'afin'd'être'admissibles'à'la'sélection'des'équipages. 2 Dans'le'cadre'des'compétitions,'les'derniers'0,5'kg'à'1'kg'peuvent'être'perdus'par'le'vide'des'intestins'et'la'transpiration'légère. 3 La'limite'la'plus'basse'pour'chaque'intervalle'est'le'poids'cible'des'compétitions.' 4 L'objectif'est'de'viser'la'neutralité'énergétique'en'entraînement'(par'exemple,'que'l'apport'calorique'corresponde'aux'demandes'd'énergie'de'chaque'séance). Weight'Management_fr.xlsx

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE

Plus en détail

NATATION CANADA CRITÈRES DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES CANDIDATURES 2015-2016

NATATION CANADA CRITÈRES DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES CANDIDATURES 2015-2016 NATATION CANADA CRITÈRES DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES CANDIDATURES 2015-2016 INTRODUCTION: Le but de ce document est de présenter les critères pour la détermination des candidatures pour le Programme

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DU SKIEUR EN SKI ADAPTÉ/ PARA ALPIN (DLTS)

DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DU SKIEUR EN SKI ADAPTÉ/ PARA ALPIN (DLTS) MARS 2013 alpinecanada.org/fr fr.disabledskiing.ca DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DU SKIEUR EN SKI ADAPTÉ/ PARA ALPIN (DLTS) INTRO Préambule Canada Alpin (ACA) et l Association canadienne des skieurs handicapés

Plus en détail

Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification

Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification Mis à jour avril 2014 1. Objectif 1.1. L objectif de la

Plus en détail

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance?

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Ajaccio 12 mai 2012 F. Carré Université Rennes 1 Hopital Pontchaillou Inserm UMR 1099 Les «tests» chez le sportif Exploration performance

Plus en détail

RÉUNION DE BILAN D APRÈS LONDRES ET DE PLANIFICATION QUADRIENNALE D AC PROGRAMME OLYMPIQUE Octobre 2012

RÉUNION DE BILAN D APRÈS LONDRES ET DE PLANIFICATION QUADRIENNALE D AC PROGRAMME OLYMPIQUE Octobre 2012 RÉUNION DE BILAN D APRÈS LONDRES ET DE PLANIFICATION QUADRIENNALE D AC PROGRAMME OLYMPIQUE Octobre 2012 SOMMAIRE (préparé par Debbie Muir, experte en système du sport de haute performance et facilitatrice

Plus en détail

Championnat du monde d athlétisme de 2015 de l IAAF

Championnat du monde d athlétisme de 2015 de l IAAF Championnat du monde d athlétisme de 2015 de l IAAF CRITÈRES DE SÉLECTION APERÇU Joint à ce document, vous trouverez deux annexes qui font partie intégrante de ces critères de sélection. Toutes les sélections

Plus en détail

Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION

Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION Mot de l entraîneur-chef Chers athlètes et entraîneurs, Nous avons été informés par le CIP et le CPC qu une modification a été apportée au quota des

Plus en détail

LA COURSE LONGUE DUREE

LA COURSE LONGUE DUREE LA COURSE LONGUE DUREE LES TEXTES (2002): Les compétences de fin de cycle sont les suivantes : Cycle 2 : courir longtemps (entre 6 et 12mn), selon les capacités de chacun, de façon régulière? sur une longue

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.irbms.com Médecine du Sport Acteur Biologie par de Passion l entraînement dans le Sport et la Santé 3

Plus en détail

Association des archers du Nouveau-Brunswick Politique Soutien financier

Association des archers du Nouveau-Brunswick Politique Soutien financier Association des archers du Nouveau-Brunswick Politique Soutien financier Entrée en vigueur : 21 septembre 2013 But et portée : Les épreuves FITA et les épreuves sur cible animalière 3D font partie de la

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS 31 mai 2012 ORGANISATION DU NOUVEAU PNCE Les ateliers du PNCE sont mis sur pied pour répondre aux besoins de tous les entraîneurs, de celui

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

objectif énergétique objectif technique réalisation 2 séries de 30 à 45 durée Force-endurance aérobie fondamentale. 15 à 25 km kilomètrage 16 à 18

objectif énergétique objectif technique réalisation 2 séries de 30 à 45 durée Force-endurance aérobie fondamentale. 15 à 25 km kilomètrage 16 à 18 B1 2 séries de 30 à 45 15 à 25 km Force-endurance aérobie fondamentale. 16 à 18 70% à 75% 145 à 156 bpm 2 mmol / L compatible avec toutes les séances toute l année même en période de compétition Déplacement

Plus en détail

Avant-programme. de l évènement et des épreuves. avironfrance.fr

Avant-programme. de l évènement et des épreuves. avironfrance.fr Avant-programme de l évènement et des épreuves SOMMAIRE Acceptation du règlement I. L'évènement II. Les épreuves et conditions de participation A. Les courses individuelles B. Les courses collectives C.

Plus en détail

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification

Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions. Catégories du Québec et Processus de qualification Trousse technique 2014-2015 de préparation aux compétitions Catégories du Québec et Processus de qualification Révisée le 30 septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES VOLET COMPÉTITIF... 3 Inscriptions aux compétitions

Plus en détail

POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE

POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE POLITIQUES GÉNÉRALES PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE Ratifié le 30 janvier 2008 En date du 8 avril 2009 Mandat et motifs 1. Le Programme de haute performance est un programme autorisé par le conseil d administration

Plus en détail

CIRCUIT JUNIOR. Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes. Règles pour les épreuves

CIRCUIT JUNIOR. Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes. Règles pour les épreuves CIRCUIT JUNIOR Comprend les épreuves à sillonnage autorisé pour Jeunes Règles pour les épreuves 2014 2 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 3 2 MISSION ET VALEURS... 3 3 TECHNIQUE... 3 3.1 Règles... 3

Plus en détail

Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE

Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE Patinage de vitesse Canada BULLETIN DE LA HAUTE PERFORMANCE #166 COURTE PISTE TABLE DE MATIÈRES Page 2015 / 16 Critères de brevet PAA 2-5 Programme d aide aux athlètes Critères d octroi des brevets pour

Plus en détail

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL DESCRIPTIF DU PARCOURS : Situé sur la Via Vercors, au départ du parking du pont des Aniers (proche magasin SAMSE), le parcours 1000 Mètres Piste

Plus en détail

Règlements spécifiques 2015-2016

Règlements spécifiques 2015-2016 ATHLÉTISME UNIVERSITAIRE Règlements spécifiques 2015-2016 Mis à jour 2015/06/03 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DES MANIFESTATIONS NATIONALES FORCE ATHLETIQUE POWERLIFTING DEVELOPPE COUCHE BENCH PRESS

ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DES MANIFESTATIONS NATIONALES FORCE ATHLETIQUE POWERLIFTING DEVELOPPE COUCHE BENCH PRESS ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DES MANIFESTATIONS NATIONALES FORCE ATHLETIQUE POWERLIFTING DEVELOPPE COUCHE BENCH PRESS Adoptée par le Comité Directeur du 17 mai 2014 1 1. Aire de compétition 1.1. Salle

Plus en détail

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12 Evolution de la préparation physique chez les jeunes sportifs Fabien Bertrand Evolution Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. Garçons 18-25 Post-pubertaire Filles

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

Projet des affaires électroniques Vérification du système en développement 2004 Réponses de la gestion (plans d action)

Projet des affaires électroniques Vérification du système en développement 2004 Réponses de la gestion (plans d action) Réponses de la gestion préparées par : Christiane Villemure, directrice de l Initiative des En date du : 14 juin 2004 Suivi des évaluations antérieures 3.1 Vérification de suivi de l Initiative des Septembre

Plus en détail

SÉLECTION DES ENTRAÎNEURS DE NATATION CANADA Jeux mondiaux universitaires 2009 Belgrade, Serbie

SÉLECTION DES ENTRAÎNEURS DE NATATION CANADA Jeux mondiaux universitaires 2009 Belgrade, Serbie SÉLECTION DES ENTRAÎNEURS DE NATATION CANADA Jeux mondiaux universitaires 2009 Belgrade, Serbie Dates du voyage: 28 juin au 12 juillet 2009 (AÊC) Dates de la compétition: 6 au 11 juillet 2009 Endroit:

Plus en détail

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux Intérêt du Cardiofréquencemètre pour l optimisation de l entrainement Thierry Laporte Bordeaux 250 KMS / SEMAINE 180 kms / semaine.. L évolution des connaissances et des techniques 1927:notion de vo2max

Plus en détail

Patinage artistique. Section A

Patinage artistique. Section A Toutes les compétitions de patinage artistique d Olympiques spéciaux Canada (OSC) sont régies par le règlement sportif officiel de l organisme. En tant que programme national de sport, OSC a fondé son

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

I.A.T.E. Identification et Accompagnement des Triathlètes Emergents. Saison sportive 2013-2014. Page 1

I.A.T.E. Identification et Accompagnement des Triathlètes Emergents. Saison sportive 2013-2014. Page 1 Identification et Accompagnement des Triathlètes Emergents I.A.T.E. Saison sportive 2013-2014 Page 1 Finalité fédérale du Projet I.A.T.E. Disposer du plus grand nombre possible de triathlètes compétitifs

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE 1. Mise en vigueur de ce règlement a) Ce règlement s applique pour tous les membres d Athlétisme Canada, soit : les entraîneurs, les directeurs

Plus en détail

Programmes de CARDIO-TRAINING

Programmes de CARDIO-TRAINING Programmes de CARDIO-TRAINING Dr Stéphane CASCUA - Alain DALOUCHE Programmes de CARDIO-TRAINING Santé, forme, esthétique, performance : plus de 50 programmes personnalisés Préparation physique : plus de

Plus en détail

INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME

INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Séminaire des entraineurs et cadres techniques du cyclisme, Bourges, 09 Novembre 2013 INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Anthony BOUILLOD1,2, Julien

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

Comité Régional de Bourgogne ------

Comité Régional de Bourgogne ------ in Plan Régional de Détection et d Evaluation des Pilotes PLAN REGIONAL DE DETECTION ET D EVALUATION DES PILOTES Comité Régional de la Fédération Française de Cyclisme de Bourgogne Comité Régional de Bourgogne

Plus en détail

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING Anne DELEXTRAT, Véronique TRICOT, Thierry BERNARD, Fabrice VERCRUYSSEN, Christophe HAUSSWIRTH & Jeanick BRISWALTER Le triathlon est

Plus en détail

TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE

TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE TITRE DU POSTE: Directeur, Services aux membres OBJECTIF DU POSTE Se rapportant directement au COO, ce poste s occupera du service à la clientèle à nos membres à tous les niveaux. Ce poste est directement

Plus en détail

Colloque des entraîneurs Comité de Provence

Colloque des entraîneurs Comité de Provence Colloque des entraîneurs Comité de Provence Comment préparer un nageur de Haut Niveau? Jérémy STRAVIUS Samedi 28 septembre 2013 2- Jérémy STRAVIUS Sa carrière Depuis 2007 1- Michel CHRETIEN De 1977 à nos

Plus en détail

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le lancement en souplesse, en septembre 2012, du programme Patinage Plus approche à grands pas et l enthousiasme s accroît alors qu on y met

Plus en détail

Processus de promotion candidature au niveau de juge international

Processus de promotion candidature au niveau de juge international Processus de promotion candidature au niveau de juge international Renseignements généraux Le présent document donne un aperçu du processus de demande pour la candidature à l ISU en vue de la promotion

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

les valeurs de l aviron.

les valeurs de l aviron. ROWING SERVICES Développer, utiliser et transmettre les valeurs de l aviron. Deux offres, innovantes et adaptées. La solution dédiée au développement des clubs d Aviron La solution aviron pour les entreprises

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉLECTION DU PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE BOXE CANADA ANNÉE DE PROGRAMME 2015-2016

PROTOCOLE DE SÉLECTION DU PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE BOXE CANADA ANNÉE DE PROGRAMME 2015-2016 PROTOCOLE DE SÉLECTION DU PROGRAMME DE HAUTE PERFORMANCE BOXE CANADA ANNÉE DE PROGRAMME 2015-2016 INTRODUCTION 1. Le programme de haute performance (PHP) réunit les athlètes qui reçoivent un soutien direct

Plus en détail

CRITÈRES DE CLASSEMENT ET D ATTRIBUTION DE PRIX POUR LA COUPE CANADA DE L ACSA 4 NOVEMBRE 2O15

CRITÈRES DE CLASSEMENT ET D ATTRIBUTION DE PRIX POUR LA COUPE CANADA DE L ACSA 4 NOVEMBRE 2O15 CRITÈRES DE CLASSEMENT ET D ATTRIBUTION DE PRIX POUR LA COUPE CANADA DE L ACSA 4 NOVEMBRE 2O15 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DU CIRCUIT de la COUPE CANADA... 3 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX RELATIFS AUX TROPHÉES

Plus en détail

PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR LES SPORTS D ÉQUIPE

PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR LES SPORTS D ÉQUIPE PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR LES SPORTS D ÉQUIPE Solidarité Olympique Programmes mondiaux 2013-2016 OBJECTIF Offrir une aide financière à une équipe nationale par Comité National Olympique

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME 1- POURQUOI S ENTRAINER? Physiologie de l effort Intensités et filières énergétiques Biomécanique La surcompensation Les limites de l effort 2- COMMENT S ENTRAINER?

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉLECTION DES ÉVÉNEMENTS DE LA COUPE DU MONDE 2015-2016 : SNOWBOARDCROSS

PROTOCOLE DE SÉLECTION DES ÉVÉNEMENTS DE LA COUPE DU MONDE 2015-2016 : SNOWBOARDCROSS PROTOCOLE DE SÉLECTION DES ÉVÉNEMENTS DE LA COUPE DU MONDE 2015-2016 : SNOWBOARDCROSS INTRODUCTION Rédigé le 20 octobre 2015 Ratifié le 28 octobre 2015 1. En étant membre de l Association canadienne des

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT AVANCÉ

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT AVANCÉ PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT AVANCÉ Le Club de compétition de Ski du Mont-Blanc donne aux athlètes les outils nécessaires au développement de la technique du ski alpin telle que proposé par la Fédération

Plus en détail

LES TESTS DE PUISSANCE

LES TESTS DE PUISSANCE SOMMAIRE LES TESTS DE PUISSANCE 26 29 30 33 34 36 38 43 44 46 48 52 COMPRENDRE LA FORCE ET LA PUISSANCE 1. ÉVALUER LA PUISSANCE D UN MOUVEMENT D ENSEMBLE 1 RM EPAULÉ BARRE MI-CUISSE 2. ÉVALUER LA PUISSANCE

Plus en détail

Prestation sur la glace du Programme Patinage STAR

Prestation sur la glace du Programme Patinage STAR NORMES DE PRESTATION DES PROGRAMMES POUR LES CLUBS DE PATINAGE CANADA Les critères suivants représentent les normes exigées d un club de Patinage Canada pour la prestation de programmes Patinage Plus,

Plus en détail

Modélisation d une planification sur deux objectifs pour un cycliste. Introduction. I) Présentation de l activité

Modélisation d une planification sur deux objectifs pour un cycliste. Introduction. I) Présentation de l activité Modélisation d une planification sur deux objectifs pour un cycliste Nicolas Rambier, UPFR des sports de Besançon, Introduction Dans cet article, nous présenterons la méthodologique de l entrainement d

Plus en détail

La surcompensation et le surentraînement

La surcompensation et le surentraînement La surcompensation et le surentraînement Définition de la surcompensation : Réaction de compensation à la fatigue due à un effort ciblé pour améliorer le potentiel futur d une charge musculaire et du volume

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 Patinage Québec sanctionne les épreuves au programme des Jeux du Québec et les règlements de la Fédération, spécifiques aux Jeux du Québec, sont en vigueur.

Plus en détail

s entrainer avec un rameur

s entrainer avec un rameur s entrainer avec un rameur Les bienfaits d un sport complet: l aviron Un e document élaboré par Peter Blanken Introduction Les bienfaits d'un sport complet : l'aviron Selon le Dr Christian Palierne, médecin

Plus en détail

TITRE : LES JEUX OLYMPIQUES UN OBJECTIF UNE PREPARATION

TITRE : LES JEUX OLYMPIQUES UN OBJECTIF UNE PREPARATION TITRE : LES JEUX OLYMPIQUES UN OBJECTIF UNE PREPARATION CREDIT : Laurent CHOPIN Définition de la notion d objectif : Cette notion vous est, maintenant, on ne peut plus familière. Un tout petit rappel en

Plus en détail

Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers. vous convie à sa. 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012

Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers. vous convie à sa. 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012 Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers vous convie à sa 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012 17 au 19 février 2012 À l ARÉNA ROBERT ROCHON Cette compétition s adresse

Plus en détail

RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016

RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016 CPA REPENTIGNY RENCONTRE PATINAGE PLUS LANAUDIÈRE 2016 15 au 17 janvier 2016 CPA Odyssée La Plaine Forum de La Plaine SANCTION IC-15-047 AVIS DE COMPÉTITION Rencontre Patinage Plus 2016 PRÉSENTÉ PAR CPA

Plus en détail

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 Date : 8 et 9 mars 2014 Hôte : Club de patinage artistique ESG Drummond / Saint-Cyrille Sanctionnés par : Patinage Canada P-13-007 -----AVIS IMPORTANT-----

Plus en détail

COMPETENCE DE NIVEAU N1

COMPETENCE DE NIVEAU N1 GROUPE DES ACTIVITES ATHLETIQUES DEMI FOND Réaliser une performance motrice maximale mesure à une échéance donnée COMPETENCE DE NIVEAU N1 Compétences attendues dans l APSA Réaliser la meilleure performance

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE Article 1 DISPOSITIONS GENERALES Conformément à l article 11 des Statuts, les Jeux des Petits Etats d Europe sont célébrés tous les deux ans, à partir

Plus en détail

Message du gestionnaire du développement du sport Page 3. Sommaire du Programme Club d excellence Page 4. Normes minimales Page 5

Message du gestionnaire du développement du sport Page 3. Sommaire du Programme Club d excellence Page 4. Normes minimales Page 5 Synchro Canada Aperçu du Programme Club d excellence 2009-2010 1 Table des matières Message du gestionnaire du développement du sport Page 3 Sommaire du Programme Club d excellence Page 4 Normes minimales

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE NAGE SYNCHRONISÉE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d

Plus en détail

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Suivi médico-physiologique et Football Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Centre Technique National Ouverture en 1988 3 promotions de juniors initialement : INF

Plus en détail

1. ATHLÈTES EXCELLENCE

1. ATHLÈTES EXCELLENCE CRITÈRES D IDENTIFICATION DES ATHLÈTES DE L ÉQUIPE DU QUÉBEC POUR LA SÉLÉCTION 2014 Le Gouvernement québécois demande aux Fédérations sportives d identifier les athlètes susceptibles d accéder à des performances

Plus en détail

NOTE DE MISE EN ŒUVRE

NOTE DE MISE EN ŒUVRE NOTE DE MISE EN ŒUVRE Objet : Gouvernance et surveillance d'entreprise dans les institutions appliquant l'approche NI Catégorie : Fonds propres N o A-1 Date : Janvier 2006 I. Introduction Le présent document

Plus en détail

I. Le test d Astrand-Ryhming (1954) avec nomogramme

I. Le test d Astrand-Ryhming (1954) avec nomogramme TP U 42 ntraînement valuation de la consommation maximale d oxygène (VO 2 max) par une épreuve sous-maximale indirecte en laboratoire : le test d strand-yhming (1954) sur ergocycle. Le test d strand-yhming

Plus en détail

Trousse d évaluation. Monitrice de synchro. Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement

Trousse d évaluation. Monitrice de synchro. Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement Trousse d évaluation Monitrice de synchro Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement Août 2005 Le Programme national de certification des entraîneurs est un programme auquel collaborent le

Plus en détail

Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves

Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves Guide des parents pour les cours d Éducation physique et Éducation à la santé de 11e et de 12e années Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba Données

Plus en détail

GUIDE DU COUREUR 2015

GUIDE DU COUREUR 2015 GUIDE DU COUREUR 2015 Ce guide a pour but de fournir aux coureurs du CCB et leurs parents, des réponses à plusieurs questions inhérentes à la pratique du vélo de compétition sur route au sein de notre

Plus en détail

BADMINTON. Ligue scolaire régionale

BADMINTON. Ligue scolaire régionale BADMINTON 26 BADMINTON Ligue scolaire régionale *Article 1 Identification des catégories 1.1 CATÉGORIES 1 er septembre 2015 au 30 juin 2016 Juvénile 1 er juillet 1997 au 30 septembre 1999 Cadette 1 er

Plus en détail

PowerControl VI Getting Started 09/06/2008 1

PowerControl VI Getting Started 09/06/2008 1 PowerControl VI Getting Started 09/06/2008 1 Sleep Modus Par Sleep Mode s entend «l état de repos» du PowerControl VI (PC VI). Appuyez 10 sec. sur, pour activer le mode Sleep. Cela n est que possible,

Plus en détail

4545, av. Pierre-De Coubertin, Montréal (Québec) H1V 0B2 Tél. (514) 252-3200 PROGRAMMES D'ASSISTANCE FINANCIÈRE PARANATATION 2014-2015

4545, av. Pierre-De Coubertin, Montréal (Québec) H1V 0B2 Tél. (514) 252-3200 PROGRAMMES D'ASSISTANCE FINANCIÈRE PARANATATION 2014-2015 4545, av. Pierre-De Coubertin, Montréal (Québec) H1V 0B2 Tél. (514) 252-3200 PROGRAMMES D'ASSISTANCE FINANCIÈRE PARANATATION 2014-2015 10 DÉCEMBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALITÉS... 3 RÈGLES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD FACULTE DES SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN L1 STAPS Toulouse Méthodologie du travail universitaire APDP : Activités Physiques de Développement Personnel Musculation et développement de la force

Plus en détail

SECTION A ÉPREUVES OFFICIELLES

SECTION A ÉPREUVES OFFICIELLES 1 CYCLISME Le régira toutes les compétitions Olympiques Spéciales de. En tant que programme sportif international, les Jeux Olympiques Spéciaux ont conçu ce règlement d après les Règlements de l Union

Plus en détail

Epreuve de l Evaluation Fédérale Chemin des Sélections Nationales et Régionales

Epreuve de l Evaluation Fédérale Chemin des Sélections Nationales et Régionales Fédération Française des Sociétés d Aviron Ligue Languedoc-Roussillon d Aviron La Grande-Motte dimanche 9 décembre 2012 Amphithéâtre Lycée La Merci Littoral 603 avenue de la Petite Motte - Epreuve de l

Plus en détail

LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3

LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3 LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3 Attention : en fonction du niveau des élèves dans le cycle, l enseignant utilise les variables concernant les distances à parcourir et le

Plus en détail

Téléchargez le Parcours digital Alter ego + 1

Téléchargez le Parcours digital Alter ego + 1 Alter Ego + 1 - Parcours digital Le seul parcours numérique personnalisé en FLE pour progresser en français! 500 activités en complément de la méthode Alter ego + 1 pour vous accompagner dans votre apprentissage

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource L1 Principes de sécurité échauffement /étirements Repères

Plus en détail

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 AQR Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 Rapport du président 2014-2015 En 2014-2015, l Association Québécoise de Racquetball peut dire encore une fois, mission accomplie pour

Plus en détail

Suisse 41 284 km2 7 800 000 habitants 4 langues nationales 26 cantons (capitale Berne) Indépendance en 1291 Territoire actuel 1815

Suisse 41 284 km2 7 800 000 habitants 4 langues nationales 26 cantons (capitale Berne) Indépendance en 1291 Territoire actuel 1815 Suisse 41 284 km2 7 800 000 habitants 4 langues nationales 26 cantons (capitale Berne) Indépendance en 1291 Territoire actuel 1815 1 Québec la Suisse o 1 400 clubs o 13 800 équipes o 250 000 licenciés

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Guide pratique pour les clubs

Guide pratique pour les clubs Guide pratique pour les clubs Mise à jour le 19 août, 2014 Guide pratique pour les clubs Table des matières DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 3 1. Exigences pour former un club... 4 2. Types de club... 4 3. Interaction

Plus en détail

Natation et musculation

Natation et musculation Natation et musculation Pour aborder le thème de la musculation du nageur il est nécessaire d avoir une idée fondée de la locomotion du nageur Le «modèle théorique» du nageur nous renseigne : Pour limiter

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE TIR À L ARC

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE TIR À L ARC JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE TIR À L ARC Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge et d

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D ÉLITE SPORTIVE VILLE DE SAINT-COLOMBAN

PROGRAMME DE BOURSES D ÉLITE SPORTIVE VILLE DE SAINT-COLOMBAN PROGRAMME DE BOURSES D ÉLITE SPORTIVE VILLE DE SAINT-COLOMBAN Table des matières Présentation du programme... 3 Athlètes niveau provincial, national ou international... 4 Athlètes étudiants... 5 Procédure

Plus en détail

Collection Enseigner le Tir à l Arc N 1. e-mail : ffta@ffta.fr. Brochure Consignes FFTA 6/08/04 10:40 Page 1

Collection Enseigner le Tir à l Arc N 1. e-mail : ffta@ffta.fr. Brochure Consignes FFTA 6/08/04 10:40 Page 1 Brochure s FFTA 6/08/04 10:40 Page 1 Collection Enseigner le Tir à l Arc N 1 268/20 rue de Brément - 93 561 Rosny sous Bois Cedex Tél. : 01 48 12 12 20 - Fax : 01 48 94 23 48 e-mail : ffta@ffta.fr FFTA

Plus en détail

66 heures de marche!!!!

66 heures de marche!!!! 1 kg de MASSE GRASSE» 7000 kcal ou 30000 kj 1 HEURE de MARCHE à 4 km/h» 180 kcal (750 kj) Les GRAISSES fournissent environ 60 % de l'énergie nécessairen Pour "perdre" 1 kg de GRAISSE, nécessité de. 66

Plus en détail

ERGOMÉTRIE ERGOMÉTRIE

ERGOMÉTRIE ERGOMÉTRIE Ergo = travail; métrie = mesure Une quantification précise du travail est essentielle si l on désire reproduire une charge identique pour fins de comparaisons ou d entrainement Calibration des ergomètres

Plus en détail

«Expert en pentathlon moderne» Interview des entraîneurs de l Insep février 2014

«Expert en pentathlon moderne» Interview des entraîneurs de l Insep février 2014 «Expert en pentathlon moderne» Interview des entraîneurs de l Insep février 2014 Sylvie. F.V. : Jean-Pierre Guyomarch et Jean Max Berrou, vous êtes les entraîneurs de l'équipe de France masculine et féminine

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE COURSE

FONDAMENTAUX DE COURSE Course Fondamentaux 08 FONDAMENTAUX DE COURSE 1. INTRODUCTION Les épreuves de course sont parfois décrites comme étant non techniques, principalement parce que courir est une action naturelle qui paraît

Plus en détail

Paris Mise à jour 10-04-09

Paris Mise à jour 10-04-09 Rééducation du Coronarien et Sports en Montagne Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort Santé Paris Mise à jour 10-04-09 Les réactions de l organisme àl altitude Définition biologique de l altitude 8000

Plus en détail

Mode d emploi de la console du Titanium TC1.0/TX1.0

Mode d emploi de la console du Titanium TC1.0/TX1.0 du Titanium FONCTIONNEMENT DES BOUTONS ORDINATEUR DU TITANIUM TC1.0/TX 1.0 BOUTON i-drive Tournez le bouton i-drive pour ajuster les paramètres et les niveaux de résistance, faites-le tourner dans le sens

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE

JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE JEUX D HIVER DU CANADA DE 2011 DEVIS TECHNIQUE NAGE SYNCHRONISÉE Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les exigences en matière d âge

Plus en détail

19627425.00 ENG/FRA A FRA GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME

19627425.00 ENG/FRA A FRA GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME 19627425.00 ENG/FRA A FRA SOMMAIRE 1. Laissez-vous guider par votre fréquence cardiaque!... 4 2. Un large éventail d activités... 6 3. Zones cible de fréquence cardiaque...

Plus en détail

VOLET PATINAGE PLUS (*)

VOLET PATINAGE PLUS (*) VOLET PATINAGE PLUS (*) Toutes les compétitions du volet Patinage Plus (Étoiles, Patinage Plus et Mes Premiers Jeux) se dérouleront par circuit et les patineurs exécuteront leur performance sur une musique

Plus en détail

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée 7-12 ans ENDURANCE 7-8 ans : Découverte de la course de durée Courir quelques minutes sans s arrêter Savoir enchaîner des situations Endurance 7-8 ans Courir sur des circuits Enchaîner des jeux de course

Plus en détail

Championnats. d athlétisme par équipes

Championnats. d athlétisme par équipes ASSOCIATION INTERNATIONALE DES FÉDÉRATIONS D ATHLÉTISME Championnats d athlétisme par équipes - UNE ÉPREUVE POUR LES 13-15 ANS - Sommaire La proposition IAAF page 3 1. Le championnat page 3. La formule

Plus en détail

TABLE TENNIS CANADA TENNIS DE TABLE POLITIQUE DE SÉLECTION POUR LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX

TABLE TENNIS CANADA TENNIS DE TABLE POLITIQUE DE SÉLECTION POUR LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX TABLE TENNIS CANADA TENNIS DE TABLE Tel: 613-733-6272 www.ttcan.ca Fax: 613-733-7279 230-18 rue Louisa St. Ottawa, ON K1R 6Y6 POLITIQUE DE SÉLECTION POUR LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX Le présent document

Plus en détail