INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME"

Transcription

1 Séminaire des entraineurs et cadres techniques du cyclisme, Bourges, 09 Novembre 2013 INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Anthony BOUILLOD1,2, Julien PINOT1,3,4, Flavien SOENEN1,2, Théo OUVRARD1 et Fred GRAPPE1,3,4 1UPFR Sports de BESANCON, Université de Franche Comté 2Intervenant au Pôle Espoir de Besançon 3EA4660 Département Sport- Santé C3S 3Entraîneur équipe professionnelle «FDJ.fr»

2 Séminaire des entraineurs et cadres techniques du cyclisme, Bourges, 09 Novembre 2013 INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Contenu de la présentaron La Puissance Maximale Aérobie Le Profil de Puissance Record DéterminaRon de la PMA avec le PPR Test incrémental vs. test maximal 4 min en laboratoire Influence du terrain sur les paramètres objecrfs Influence du terrain sur les paramètres subjecrfs ValidaRon de la puissance mécanique mesurée Intérêt dans le suivi de l entraînement 2

3 IntroducRon Mesure de la P méca Méthode directe Méthode indirecte Mesure valide SRM Training System Powertap 3

4 La Puissance Maximale Aérobie Qualités d explosivité et de force - vitesse Tests d évaluaron du potenrel physique Tolérance au lactate Comment la déterminer? Disparité des protocoles Seuil anaérobie PMA Endurance aérobie Zones d'intensité Intensité % PMA I1 Légère I2 Moyenne I3 Soutenue I4 CriRque I5 SurcriRque

5 Le Profil de Puissance Record QuanRficaRon des performances maximales dans le cyclisme grâce à l étude de la relaron P méca temps? h 2h 3h 4h 5h Explosivité 20 Puissance (W.kg - 1 ) Tolérance lac^que PMA (VO 2 max) Zone «seuil anaérobie» Endurance Temps (min) Grappe, Puissance et performance, p. 97,

6 DéterminaRon de la PMA avec PPR Puissance (W.kg - 1 ) 7,8 7,3 6,8 6,3 5,8 5,3 4,8 Modèle mathémarque Pinot et Grappe, 2013 % PMA R² = 0,9903 4,3 T PMA 65 3,8 Log t (min) 60 Log t (min) PMA = 459 ± 42 W (6,86 ± 0,6 W/kg) T PMA = 4,17 ± 0,7 min Méthode applicable uniquement sur un PPR valide: Données de P méca sur une saison complète (entraînement + compé^^on) 6

7 Ø Temps limite à VO 2max moyen de 3,70 minutes (Billat et al. 1996) Ø Test incrémental fortement corrélé avec Test 4 min sur le plat (p < 0,001) Ø Test 4 min reproduc^ble (Nimmerichter et al. 2010) Le test d évalua^on de la PMA sur 4 minutes peut- il être influencé par les condi^ons d évalua^on? Intérêt du test maximal sur 4 min pour l évalua^on de la PMA Influence des condi^ons d évalua^on: Cycloergomètre, Plat et Montée 7

8 Sujets Pôle Espoir Pôle France XC 16 cyclistes amateurs Poids Taille Âge 68,5±6,1 kg 179,1±5,9 cm 19,8±1,7 ans Niveau de compérron Sexe masculin 8

9 Protocole Test incrémental (30W/2min) Test maximal sur 4 min Puissance (W) W 400 W? Temps Ø Trois condi^ons pour le test maximal sur 4 min: Cycloergomètre Plat Montée 9

10 Test incrémental vs. test maximal 4 min en laboratoire Paramètres obtenus lors des tests en laboratoire Puissance (W) FCmax (bpm) PMA Cycloergomètre Plat Montée 100 PMA Cycloergomètre Plat Montée = + 4,7% * Différence non significa^ve Confirma^on des travaux de la liwérature 10

11 Influence du terrain sur les paramètres objecrfs Paramètres obtenus lors des tests 4 min ,7% + 1,8% + 13,2% 220 Différences non significa^ves Puissance (W) FCmax (bpm) PMA Cycloergomètre Plat Montée 100 PMA Cycloergomètre Plat Montée P méca significa^vement plus élevée en montée Résistances à l avancement différentes 11

12 Influence du terrain sur les paramètres objecrfs EvoluRon de la puissance et de la fréquence cardique par minute 500 Cycloergomètre Plat Montée 195 Cycloergomètre Plat Montée Puissance (W) FC (bpm) Temps (min) Temps (min) Plat < Cycloergomètre < Montée Plat < Montée < Cycloergomètre FC - > Pas un bon témoin de l intensité de l exercice 12

13 Influence du terrain sur les paramètres subjecrfs EvoluRon de la difficulté et du plaisir par minute 12,0 Cycloergomètre Plat Montée 7,0 Cycloergomètre Plat Montée 10,0 6,0 CR10 de Borg 8,0 6,0 4,0 Plaisir 5,0 4,0 3,0 2,0 2,0 1,0 0, Temps (min) 0, Temps (min) Plat < Montée < Cycloergomètre Difficulté Cycloergomètre < Plat < Montée Plaisir 13

14 Influence du terrain sur les paramètres subjecrfs EvoluRon de la charge affecrve par minute CA = Difficulté - Plaisir 10,0 Cycloergomètre Plat Montée 8,0 Charge affecrve 6,0 4,0 2,0 0,0-2,0-4, Temps (min) Montée < Plat < Cycloergomètre Accepta^on d une charge plus élevée sur le terrain Mo^va^on +++ Baron,

15 ValidaRon de la puissance mécanique mesurée Mesure de la P méca Méthode directe Méthode indirecte Es^ma^on de la P méca Plat Montée SCx? 15

16 ValidaRon de la puissance mécanique mesurée P méca esrmée = 0,21 (d/t) 3 + (M 9,8 h / d) (d/t) + 0,0245 M d 2 - h 2 /d (d/t) + 7 Résistances aérodynamiques Résistance due à la gravité Résistance de fricron 5 W.kg - 1 Pente 8% 7% 90% 3% Pente 5% 18% 78% 4% Pente 0% 93% 0% 7% d (m) la distance d ascension t (s) le temps d ascension M (kg) la masse du cycliste + vélo h (m) le delta alotude 16

17 ValidaRon de la puissance mécanique mesurée EsRmaRon de la P méca : exemple pour un athlète CARACTÉRISTIQUES MODÈLE DE PERFORMANCE EN MONTAGNE RÉSULTATS Variables Cycliste Vélo Atmosphère Terrain SC x (m 2 ) 0,35 Temps montée: 00:04:00 Cr 0,0025 Temps montée (s): Al^tude 1 (m) 257 Masse (kg) 71,9 8,5 Al^tude 2 (m) 377 M (kg) 80,4 377,8 Al^tude moyenne (m) 317 Distance (km): 1,51 P B 1 (hpa) 983 Vd (m.s - 1 ) (km.h - 1 ): 6,3 22,7 P B 2 (hpa) 969 P méca es^mée (W): P B moyenne (hpa) 976 P méca (W.kg - 1 ): 6,38 6,48 T ( C) 10,8 VΔh (m.min - 1 ) 30,0 T ( K) 283,8 VΔh (m.h - 1 ) 1800,0 ρ 1 (kg.m - 3 ) 1,20636 ρ 2 (kg.m - 3 ) 1,18920 ρ (kg.m - 3 ) 1,19778 P méca mesurée (W): 461 V v (m.s - 1 ) 0 Pente (%) 7,9 h (m) 79,5 d (m) 1000 α (radian) 0,080 Cos α 0,997 Rendement énergé^que 23% 120,8 17

18 Conclusion Mesure de la P méca? Méthode directe Méthode indirecte Mesure valide Es^ma^on de la P méca SRM Training System Powertap Plat Montée 18

19 ValidaRon de la puissance mécanique mesurée RelaRon entre P méca mesurée et P méca esrmée P méca mesurée (W) 500 R² = 0, P méca esrmée (W) P méca mesurée - P méca esrmée (W) P méca moyenne (W) La méthode indirecte est un ou^l précis pour s assurer de la précision du système de mesure Règles à prendre en considéra^on: Peser l ensemble cycliste + équipement Prendre note de la distance parcourue pendant les 4 min d effort U^liser un ou^l fiable pour déterminer les al^tudes de départ et d arrivée. 19

20 Intérêt dans le suivi de l entraînement Processus très long PPR Données entrainement + compé^^on Test d habitua^on Test 4 min Montée Valida^on de la mesure Zones d'intensité Intensité % PMA I1 Légère I2 Moyenne I3 Soutenue I4 CriRque I5 SurcriRque Adapter les zones de travail en fonc^on des condi^ons d entraînement 20

21 Merci pour votre 21

22 Complément d informaron Pinot et Grappe. DéterminaOon de la PMA à paror du profil de puissance record en cyclisme. 3 ième journée Come, PMA = 459 ± 42 W et T PMA = 4,17 ± 0,7 min Ø Régression linéaire entre les P méca records et le log t, représentée entre 10min et 4h. Ø Extrapola^on d un intervalle de confiance à par^r de la modélisa^on du métabolisme aérobie. Ø Dérive des P méca records en dehors de l intervalle de confiance lorsque la part du métabolisme anaérobie devient prépondérante. Ø PMA déterminée à par^r du premier point record inclus dans l intervalle de confiance. T MAP correspond au temps de main^en de la PMA. 22

Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme

Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme Les capteurs de puissance Contenu de la présentation Quantification de l intensité en cyclisme La puissance en cyclisme Les différents capteurs

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.irbms.com Médecine du Sport Acteur Biologie par de Passion l entraînement dans le Sport et la Santé 3

Plus en détail

Les capteurs de puissance en cyclisme : Activités pédagogiques en sciences de l ingénieur

Les capteurs de puissance en cyclisme : Activités pédagogiques en sciences de l ingénieur Les capteurs de puissance en cyclisme : Activités pédagogiques en sciences de l ingénieur La mesure de la puissance en cyclisme Objectif : Aider un cycliste à optimiser son entraînement et à améliorer

Plus en détail

Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire. Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe

Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire. Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe Laboratoire C3S Université 1 de Franche-Comté Introduction Demandes physiologiques des courses cyclistes

Plus en détail

Evaluation du potentiel physique du cycliste à partir du Profil de Puissance Record (PPR)

Evaluation du potentiel physique du cycliste à partir du Profil de Puissance Record (PPR) 2 ème Journée Gilles Cometti, CEP Dijon, 19-20 novembre 2010 Evaluation du potentiel physique du cycliste à partir du Profil de Puissance Record (PPR) Julien PINOT 1,2,3 - Fred GRAPPE 1,2,4 1 UPFR Sports

Plus en détail

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance?

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Ajaccio 12 mai 2012 F. Carré Université Rennes 1 Hopital Pontchaillou Inserm UMR 1099 Les «tests» chez le sportif Exploration performance

Plus en détail

Suivi de l entraînement du cycliste à partir du profil de puissance (relation Temps Puissance maximale)

Suivi de l entraînement du cycliste à partir du profil de puissance (relation Temps Puissance maximale) Séminaire des entraîneurs et cadres techniques du cyclisme, Bourges, 14 novembre Suivi de l entraînement du cycliste à partir du profil de puissance (relation Temps Puissance maximale) Julien PINOT 1,2,3

Plus en détail

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux Intérêt du Cardiofréquencemètre pour l optimisation de l entrainement Thierry Laporte Bordeaux 250 KMS / SEMAINE 180 kms / semaine.. L évolution des connaissances et des techniques 1927:notion de vo2max

Plus en détail

Entrainements derrière engins motorisés

Entrainements derrière engins motorisés Entrainements derrière engins motorisés L entrainement derrière Derny, scooter ou autre engin motorisé permet au coureur de développer son physique par des entraînements plus engagés. Le coureur est stimulé

Plus en détail

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 La fréquence cardiaque exprimée en battements par minute (BPM) permet de faire circuler le sang (qui transporte

Plus en détail

Le modèle de Péronnet -Thibault appliqué au Profil de Puissance Record en cyclisme

Le modèle de Péronnet -Thibault appliqué au Profil de Puissance Record en cyclisme Le modèle de Péronnet -Thibault appliqué au Profil de Puissance Record en cyclisme Julien PINOT 1,2 - Fred GRAPPE 1,2,3 1 UPFR SPORTS de BESANCON, Université de Franche Comté 2 Département Sport Santé,

Plus en détail

Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1

Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1 Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1 Présentation structure -Encadrement -9 BF -2 BE -Laurent MADOUAS et Jean-Marc LORANS pour les juniors -Médecin Club (Gwenaëlle MADOUAS) -Olivier

Plus en détail

Jean-Marc Divorne 2013 1

Jean-Marc Divorne 2013 1 Jean-Marc Divorne 2013 1 Historique des données d entrainements dans le cyclisme - Le chronomètre, la vitesse (utilisé depuis toujours) - La fréquence cardiaque (utilisée dès les années 70-80) - La cadence

Plus en détail

Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e IV Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables

Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e IV Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e IV Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables Maxime St-Onge, PhD Les étapes Par6e III 1) Tester la force musculaire

Plus en détail

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Suivi médico-physiologique et Football Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Centre Technique National Ouverture en 1988 3 promotions de juniors initialement : INF

Plus en détail

Méthodes d éd. évaluation. Evaluation de la capacité aérobie. Les tests de terrain

Méthodes d éd. évaluation. Evaluation de la capacité aérobie. Les tests de terrain Méthodes d éd évaluation de l aptitude l physique Evaluation de la capacité aérobie Les tests de terrain 1 Introduction Aptitude physique d un sujet dépend de nombreux facteurs Exploration fonctionnelle

Plus en détail

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Conférence Aspects physiologiques et biomécaniques de la course à pied Jean-Luc Ziltener Médecin

Plus en détail

Comment connaître la charge de travail du cheval athlète sur le terrain? 3 indicateurs principaux: La durée La vitesse La fréquence cardiaque

Comment connaître la charge de travail du cheval athlète sur le terrain? 3 indicateurs principaux: La durée La vitesse La fréquence cardiaque Comment connaître la charge de travail du cheval athlète sur le terrain? 3 indicateurs principaux: La durée La vitesse La fréquence cardiaque Comment utiliser les indicateurs de la charge de travail? La

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME 1- POURQUOI S ENTRAINER? Physiologie de l effort Intensités et filières énergétiques Biomécanique La surcompensation Les limites de l effort 2- COMMENT S ENTRAINER?

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

Table ronde : Comment améliorer naturellement " les performances?

Table ronde : Comment améliorer naturellement  les performances? 10 ème Colloque National de Lutte et de Prévention du Dopage Table ronde : Comment améliorer naturellement " les performances? Comment atteindre la capacité de performance maximale chez un cycliste de

Plus en détail

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement 2-ème séminaire fédéral des entraîneurs FFC Chatenay-Malabry, jeudi 16 novembre 2006 Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement par Philippe

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

Op#misa#on de la posi#on en contre-la-montre

Op#misa#on de la posi#on en contre-la-montre 10 ième séminaire des entraineurs et cadres techniques du cyclisme, Bourges, 6-7 Novembre 2015 Op#misa#on de la posi#on en contre-la-montre Anthony BOUILLOD 1,2,3, Emmanuel BRUNET 3, Georges SOTO-ROMERO

Plus en détail

10km de plus soit 100 km et 4800m de D-/+ à parcourir sur les terres du Haut Languedoc, une nouvelle édition préparée au top par l équipe Wildtrack.

10km de plus soit 100 km et 4800m de D-/+ à parcourir sur les terres du Haut Languedoc, une nouvelle édition préparée au top par l équipe Wildtrack. Une grosse base foncière agrémentée de travail explosif et technique, une bonne préparation physique à base de gainage et de proprioception, voici l objectif de ce premier cycle de préparation au SHIMANO

Plus en détail

Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie

Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie Master 1ère année EOPS UES EOPS 1. Évaluation de la performance ECUF EOPS 1.3. Fonctions cardio-respiratoires et musculaires P. Mucci Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie I Définition Epreuve

Plus en détail

S entraåner Ç VMA en ski de fond

S entraåner Ç VMA en ski de fond S entraåner Ç VMA en ski de fond 1. Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale AÉrobie correspond Ä la vitesse associåe Ä la consommation maximale d oxygéne, c'est-ä-dire Ä VO2max. On entend parler aussi

Plus en détail

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING Anne DELEXTRAT, Véronique TRICOT, Thierry BERNARD, Fabrice VERCRUYSSEN, Christophe HAUSSWIRTH & Jeanick BRISWALTER Le triathlon est

Plus en détail

RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin

RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin APPLICATION D UNE METHODE ORIGINALE DE TRAITEMENT VIDEO A LA DETERMINATION DES DEPENSES ENERGETIQUES AEROBIE ET ANAEROBIE DU TENNIS Florent BOTTON & Jean-Paul ECLACHE Laboratoire de la Performance, ASTB,

Plus en détail

Marathon olympique 42,195 km. Haute altitude 4220 m (4100-4400 m)

Marathon olympique 42,195 km. Haute altitude 4220 m (4100-4400 m) «Con un tiempo de 02: 27: 23 h [ ] logro imponerse en el maraton Meseta de Bombon, que se realizo en la localidad de Cerro de Pasco». (Noticias, 11/25/2002). Marathon olympique 42,195 km Haute altitude

Plus en détail

LA COURSE LONGUE DUREE

LA COURSE LONGUE DUREE LA COURSE LONGUE DUREE LES TEXTES (2002): Les compétences de fin de cycle sont les suivantes : Cycle 2 : courir longtemps (entre 6 et 12mn), selon les capacités de chacun, de façon régulière? sur une longue

Plus en détail

La consommation maximale d oxygène

La consommation maximale d oxygène La consommation maximale d oxygène Sources : Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Biologie du sport. Jürgen Weineck. Vigot, Paris, 1992. Physiologie du sport. Bases physiologiques

Plus en détail

Comité Régional de Bourgogne ------

Comité Régional de Bourgogne ------ in Plan Régional de Détection et d Evaluation des Pilotes PLAN REGIONAL DE DETECTION ET D EVALUATION DES PILOTES Comité Régional de la Fédération Française de Cyclisme de Bourgogne Comité Régional de Bourgogne

Plus en détail

LE CONTRE LA MONTRE INDIVIDUEL

LE CONTRE LA MONTRE INDIVIDUEL LE CONTRE LA MONTRE INDIVIDUEL 1. Définition 2. Analyse de la discipline 3. Facteurs de la performance 4. Les derniers préparatifs 5. L échauffement 6. A long terme Epreuve de vérité Définition Coureur

Plus en détail

A la fin de la période de récupération, arrêter le chrono (bouton gauche du cardiofréquencemètre).

A la fin de la période de récupération, arrêter le chrono (bouton gauche du cardiofréquencemètre). TP UE 42 Entrainement Evaluation de la consommation maximale d oxygène (VO 2 max) par une épreuve maximale indirecte en laboratoire et détermination du seuil anaérobie (test Conconi) Principe : le test

Plus en détail

LE COUREUR DE FOND (CARDIOLOGUE ET LE CONSEIL D'ENTRAINEMENT) Par R. Brion Mise à jour 23-06-08 1/ LE COUREUR DE FOND

LE COUREUR DE FOND (CARDIOLOGUE ET LE CONSEIL D'ENTRAINEMENT) Par R. Brion Mise à jour 23-06-08 1/ LE COUREUR DE FOND LE COUREUR DE FOND (CARDIOLOGUE ET LE CONSEIL D'ENTRAINEMENT) Par R. Brion Mise à jour 23-06-08 1/ LE COUREUR DE FOND Les sportifs pratiquant les sports d'endurance attendent des conseils de préparation

Plus en détail

SIMULATION D UN FINAL DE COURSE POUR L ETABLISSEMENT D UN PROFIL DE PUISSANCE RECORD (PPR) PRELIMINAIRE

SIMULATION D UN FINAL DE COURSE POUR L ETABLISSEMENT D UN PROFIL DE PUISSANCE RECORD (PPR) PRELIMINAIRE SIMULATION D UN FINAL DE COURSE POUR L ETABLISSEMENT D UN PROFIL DE PUISSANCE RECORD (PPR) PRELIMINAIRE Rémy Deutsch 1,2, 3 - Alexandre Abel 1,2,4 Julien Pinot 1,2,5,6 - Fréderic Grappe 1,2,6 1 UPFR SPORTS

Plus en détail

ERGOMÉTRIE ERGOMÉTRIE

ERGOMÉTRIE ERGOMÉTRIE Ergo = travail; métrie = mesure Une quantification précise du travail est essentielle si l on désire reproduire une charge identique pour fins de comparaisons ou d entrainement Calibration des ergomètres

Plus en détail

Le Rendementen Cyclisme

Le Rendementen Cyclisme Le Rendementen Cyclisme W. Bertucci, A. Arfaoui, S. Duc Biomechanics Laboratory, GRESPI EA4694, Faculty of Sciences, 51687 Reims, France william.bertucci@univ-reims.fr http://grespi.univ-reims.fr/ 1 Plan

Plus en détail

LES TESTS D EFFORT. Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire

LES TESTS D EFFORT. Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire LES TESTS D EFFORT Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire Qu est-ce que la consommation maximale d oxygène? La consommation maximale d oxygène (VO 2 max) est la quantité maximale

Plus en détail

Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps sur la distance donnée

Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps sur la distance donnée Colloque Entraînement - Samedi 03 Mars 2012 Définition : Epreuve de vérité Cycliste seul face au chronomètre Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps

Plus en détail

Mise en place d une méthode simple de mesure des résistances à l avancement en cyclisme en condition réelle de locomotion

Mise en place d une méthode simple de mesure des résistances à l avancement en cyclisme en condition réelle de locomotion Mémoire pour l obtention du Diplôme de MASTER 1 Spécialité : EMIS Mise en place d une méthode simple de mesure des résistances à l avancement en cyclisme en condition réelle de locomotion Flavien SOENEN

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

Les procédés d entraînement

Les procédés d entraînement Les procédés d entraînement Sources : Biologie du sport. Jürgen Weineck. Vigot, Paris, 1992. Les bases de l entraînement sportif, Ed. Revue EPS, Paris, 1992. Diviser pour mieux régner, in Sport et Vie

Plus en détail

Mémoire de Thème d étude de licence STAPS option entraînement

Mémoire de Thème d étude de licence STAPS option entraînement UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE_UFR STAPS DE BESANCON 1999 Mémoire de Thème d étude de licence STAPS option entraînement Présenté par : Cyril BEAULIEU Directeur de thème d étude : Frédéric GRAPPE (MCU) SOMMAIRE

Plus en détail

66 heures de marche!!!!

66 heures de marche!!!! 1 kg de MASSE GRASSE» 7000 kcal ou 30000 kj 1 HEURE de MARCHE à 4 km/h» 180 kcal (750 kj) Les GRAISSES fournissent environ 60 % de l'énergie nécessairen Pour "perdre" 1 kg de GRAISSE, nécessité de. 66

Plus en détail

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2 Les Exercices Types Je vous propose de trouver ci-dessous, des informations concrêtes pour exécuter des Exercices Types correspondant à des Zones d entraînement spécifiques. La Préparation Energétique

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

Evaluation péri-opératoire de la tolérance à l effort chez le patient cancéreux. Anne FREYNET Masseur-kinésithérapeute CHU Bordeaux

Evaluation péri-opératoire de la tolérance à l effort chez le patient cancéreux. Anne FREYNET Masseur-kinésithérapeute CHU Bordeaux Evaluation péri-opératoire de la tolérance à l effort chez le patient cancéreux Anne FREYNET Masseur-kinésithérapeute CHU Bordeaux Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt en lien avec cette présentation

Plus en détail

PRÉSENTE PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 RÉALISÉ PAR DAVID VEILLEUX ET SON ENTRAÎNEUR PIERRE HUTSEBAUT

PRÉSENTE PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 RÉALISÉ PAR DAVID VEILLEUX ET SON ENTRAÎNEUR PIERRE HUTSEBAUT PRÉSENTE PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 0 RÉALISÉ PAR DAVID VEILLEUX ET SON ENTRAÎNEUR PIERRE HUTSEBAUT PRÉSENTATION Le Grand défi Pierre Lavoie est fier d annoncer la participation de David Veilleux et de son

Plus en détail

Wattbike Tester sa condition physique

Wattbike Tester sa condition physique Wattbike 12/2012 Wattbike Tester sa condition physique Table des matières Introduction... 3 1 ) Test de puissance sous-maximale (10 minutes)... 5 2 ) Test progressif sous maximal... 7 3 ) Test aérobie

Plus en détail

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique.

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Capacités : utiliser un logiciel d ExAO, de traitement de texte.

Plus en détail

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 Résistance mécanique C18 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES N 2 Résistance mécanique C24 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES

Plus en détail

MANUEL POUR L APPLICATION DE BATTERIES DE TESTS Rodulfo Alvarado (Venezuela)

MANUEL POUR L APPLICATION DE BATTERIES DE TESTS Rodulfo Alvarado (Venezuela) MANUEL POUR L APPLICATION DE BATTERIES DE TESTS Rodulfo Alvarado (Venezuela) 1 - RÉSISTANCE AÉROBIQUE 1.1 - Test de Course-Navette (Yo-Yo test) Précédemment et y compris actuellement on utilise le Test

Plus en détail

La notion de transition aérobie - anaérobie

La notion de transition aérobie - anaérobie La notion de transition aérobie - anaérobie Sources : Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Au nom du seuil, je vous arrête. Denis Riché, in Sport et Vie n 44, 1997. Physiologie

Plus en détail

Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique. Par Alexandre Garin - www.unik-coaching.com

Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique. Par Alexandre Garin - www.unik-coaching.com Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique Pourquoi un Ironman? "L'Ironman c'est une formidable école de courage et de détermination qui procure à ses "adeptes" un véritable

Plus en détail

L entraînement «perceptif»

L entraînement «perceptif» Laboratoire C3S (EA 4660) - Département Sport-Santé UPFR-SPORTS-31 chemin de l'epitaphe-25000 BESANCON Faculté des Sciences de la Motricité, Université Catholique de Louvain (Belgique) 17 novembre 2012

Plus en détail

Université de Franche-Comté U.P.F.R. Sports Besançon. Projet Tuteuré Diplôme de MASTER Spécialité : EMIS

Université de Franche-Comté U.P.F.R. Sports Besançon. Projet Tuteuré Diplôme de MASTER Spécialité : EMIS Université de Franche-Comté U.P.F.R. Sports Besançon Projet Tuteuré Diplôme de MASTER Spécialité : EMIS INFLUENCE DU TERRAIN LORS D'UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Anthony BOUILLOD,

Plus en détail

Titre 1. Introduction. Titre 2. Physiologie de l effort

Titre 1. Introduction. Titre 2. Physiologie de l effort Titre 1 Introduction Introduction Chapitre 1 : Est-ce que je sais m entraîner? 1. Dix idées reçues sur l entraînement sportif 2. Tester sa manière de s entraîner Titre 2 Physiologie de l effort Chapitre

Plus en détail

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 1 Quelques idées reçues concernant l entraînement chez les jeunes -Trop s entraîner en cadet va user le jeune coureur - Les bons cadets d aujourd hui ne seront

Plus en détail

Analyse de la puissance mécanique au niveau du bassin en position danseuse en cyclisme

Analyse de la puissance mécanique au niveau du bassin en position danseuse en cyclisme 15 ème Congrès international de l ACAPS, Grenoble, 29-31 octobre 2013 Analyse de la puissance mécanique au niveau du bassin en position danseuse en cyclisme Julien PINOT 1,2 -Kevin RINALDI 1 -Fred GRAPPE

Plus en détail

Le cardio-training. Définitions:

Le cardio-training. Définitions: Le cardio-training L'entraînement cardio est très vaste! Je vais ici faire une synthèse des connaissances et répondre aux différentes questions que je peux lire sur divers forums. Vous y trouverez des

Plus en détail

Modélisation d une planification sur deux objectifs pour un cycliste. Introduction. I) Présentation de l activité

Modélisation d une planification sur deux objectifs pour un cycliste. Introduction. I) Présentation de l activité Modélisation d une planification sur deux objectifs pour un cycliste Nicolas Rambier, UPFR des sports de Besançon, Introduction Dans cet article, nous présenterons la méthodologique de l entrainement d

Plus en détail

FredericGrappe.com PORT PERFORMANCE. Bases techniques de l Interval Training

FredericGrappe.com PORT PERFORMANCE. Bases techniques de l Interval Training Bases techniques de l Interval Training Bienfaits de l'it 1) il demande moins de temps que les autres séances d entraînement, 2) il permet une gestion optimale des ressources énergétiques de l athlète,

Plus en détail

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique L endurance et le demi- fond 1 Généralités : 3000m 1500m! L endurance générale c est l endurance aérobie, ce qui signifie que le système cardiorespiratoire peut fournir tout l oxygène requis par l exercice.

Plus en détail

Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE

Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE EVALUATION OBJECTIFS: Informations sur la valeur physique des athlètes (Points forts et points faibles); Comparaison des athlètes

Plus en détail

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015 La préparation physique du plongeur Jean-François COGNEZ Janvier 2015 Objectifs Bases physiologiques Principes généraux de la préparation physique du plongeur L entraînement dans les différentes filières

Plus en détail

Préparation spécifique et évaluation de la condition physique

Préparation spécifique et évaluation de la condition physique Préparation spécifique et évaluation de la condition physique 1 Contenu de la présentation 1. 1. Entraînement nement sur «home-trainer» :: oui oui ou ou non? 2. 2. Évaluation de de la la condition physique

Plus en détail

"L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER

L intermittent NAVETTE Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER "L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA Gilles TARNIER 1 L intermittent ou l entraînement par intervalle L intermittent se défini par des phases de travail courte, moyenne, longue

Plus en détail

LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE.

LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE. 1 LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE. LE CREPS: ERIC JOURNAUX MIDI PYRENEES INNOVATION POUR

Plus en détail

SEMAINES 1 ET 2 SEMAINES 3 ET 4 PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT SEMI-MARATHON/MARATHON 1 / 5

SEMAINES 1 ET 2 SEMAINES 3 ET 4 PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT SEMI-MARATHON/MARATHON 1 / 5 1 / 5 Sport : Niveau : Objectif : Durée : Activités : Course à Coureur actif Semi-marathon/marathon 12 semaines Course d endurance, séances, entraînement avec GPS Dans tous ces exercices, il est essentiel

Plus en détail

Les filières énergétiques

Les filières énergétiques Les filières énergétiques Sources : Bases physiologiques de l activité physique. Fox et Mathews. Vigot, Paris, 1984. Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Biologie du sport.

Plus en détail

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé Qu est ce qu un accident cardio-vasculaire? Et quelle en est la cause? L athérosclérose

Plus en détail

Mots clés - Handball, composition, actions, match.

Mots clés - Handball, composition, actions, match. L analyse des efforts en handball X. Mangematin, N. Babault Centre d Expertise de la Performance G. Cometti, Faculté des sciences du sport, Université de Dijon, France. e-mail : xavier.mangematin@gmail.com

Plus en détail

Quoi mesurer et comment?

Quoi mesurer et comment? 20.11.2014 La mesure de la fatigue: Brief Fatigue Inventory (BFI) Mendoza et al Questionnaire avec 10 items Functional assessment of cancer therapy scale (FACT) Cella et al Questionnaire avec 38 items

Plus en détail

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues 1. Introduction- Présentation. 2. une nouvelle démarche BO n 4 du 29 avril 2010 : programme d EPS pour les LEGT. BO spécial n 2 du 19 février

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE Dr grillon jean-luc Médecin Conseiller Direction Régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports Champagne-Ardenne et Marne 6 formes d énergie chimique nucléaire mécanique

Plus en détail

Possibilité d'entraînement du cycliste via le Wattbike

Possibilité d'entraînement du cycliste via le Wattbike Possibilité d'entraînement du cycliste via le Wattbike Présentation du Wattbike Principes d entraînement L utilité du Wattbike dans la planification d entraînement Séances types et programmes d entraînements

Plus en détail

PLAN D ENTRAINEMENT OBJECTIF PERFORMANCE 8 SEMAINES / 5 SEANCES HEBDOMADAIRES

PLAN D ENTRAINEMENT OBJECTIF PERFORMANCE 8 SEMAINES / 5 SEANCES HEBDOMADAIRES PLAN D ENTRAINEMENT OBJECTIF PERFORMANCE 8 SEMAINES / 5 SEANCES HEBDOMADAIRES Ce plan s adresse au coureur confirmé qui souhaite réaliser un temps compris entre 1H25 et 1H45. Avant d entamer votre programme

Plus en détail

Paris Mise à jour 10-04-09

Paris Mise à jour 10-04-09 Rééducation du Coronarien et Sports en Montagne Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort Santé Paris Mise à jour 10-04-09 Les réactions de l organisme àl altitude Définition biologique de l altitude 8000

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE Dr grillon jean-luc Médecin Conseiller Direction Régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports Champagne-Ardenne et Marne 6 formes d énergie chimique nucléaire mécanique

Plus en détail

EVERY BODY TELLS A STORY

EVERY BODY TELLS A STORY EVERY BODY TELLS A STORY Connaissez-vous vos limites? Testez-les et GAGNEZ! GAGNEZ! Participez à une de nos journées d essai Polar et gagnez 2 BILLETS D ENTRéE pour le 30 ème Mémorial Van Damme! JOURNéES

Plus en détail

Évaluation du métabolisme aérobie. Licence 2 e année Entraînement UFRSTAPS Dijon / Le Creusot UE 42 - Etude appliquée de la motricité

Évaluation du métabolisme aérobie. Licence 2 e année Entraînement UFRSTAPS Dijon / Le Creusot UE 42 - Etude appliquée de la motricité Évaluation du métabolisme aérobie Raphaël LECA www.culturestaps.com Licence 2 e année Entraînement UFRSTAPS Dijon / Le Creusot UE 42 - Etude appliquée de la motricité I. La consommation maximale d oxygène

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

Evaluation, bilan et suivi de la condition physique. Création de séances et programmes d entraînement

Evaluation, bilan et suivi de la condition physique. Création de séances et programmes d entraînement Logiciel d évaluation de la condition physique et de programmation de séances d entraînement Evaluation, bilan et suivi de la condition physique Création de séances et programmes d entraînement 8E rue

Plus en détail

Entraînement en cyclisme

Entraînement en cyclisme INTENSITE 1 DEFINITION : Zone d intensité très faible, utilisée pour récupérer ou préparer des efforts de haute intensité. EFFETS PHYSIOLOGIQUES: L oxygénation cellulaire devient maximale, la production

Plus en détail

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Cœur et sports de raquette Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Physiologie de l effort Débit cardiaque x 5 Augmentation volume éjection (VES) Augmentation fréquence cardiaque

Plus en détail

Formes de HIT Petits changements, grands effets. Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin

Formes de HIT Petits changements, grands effets. Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin Formes de HIT Petits changements, grands effets Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin Facteurs physiologiques influençant la performance Photo: Keystone 2 Facteurs physiologiques influençant

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE 1) Introduction 2) Rappel 3) Exploration du métabolisme anaérobie 3.1) Méthode Directe 3.2) Méthodes Indirectes 4) Développement du Métabolisme Anaérobie 5) Adaptations

Plus en détail

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE Dr Jean-Marc SENE médecin du sport praticien-attaché au CHU Pitié-Salpétrière INTRODUCTION Indication Évaluation initiale

Plus en détail

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT Sandra Joffroy L'AEROBIE : Type de sports : Sports d endurance, Marathon, Cyclisme, Triathlon L ANAEROBIE ALACTIQUE : Type de sports : Sports de puissance,

Plus en détail

Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs

Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs Objectifs : Cette étude va permettre d'approcher l'intérêt

Plus en détail

TIME Durée de l entraînement. DIST Total de la distance parcourue au cours de tous les entraînements

TIME Durée de l entraînement. DIST Total de la distance parcourue au cours de tous les entraînements Utilisation de l ordinateur 4919.616 BodyShape HS6 4919.617 BodyShape CS6 Indications de l ordinateur SPEED Vitesse en km ou en miles par heure TIME Durée de l entraînement ingsinseinheiten DIST Total

Plus en détail

PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement

PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement olympiques et paralympiques Développé par Rowing Canada

Plus en détail

EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU

EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU EXIGENCES DU SPORT DE HAUT NIVEAU PORTRAIT DE L ATHLÈTE DE NIVEAU INTERNATIONAL Un portrait de l athlète de niveau international sur le plan de la zone d âge optimal au haut niveau est de 23 et 27 ans.

Plus en détail

Comparaison de Moyennes et de Variances Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie (EA3181) CHU Besançon

Comparaison de Moyennes et de Variances Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie (EA3181) CHU Besançon PACES - APEMK UE 4 Evalua0on des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Comparaison de Moyennes et de Variances Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de

Plus en détail

Outils et lois de l électrocinétique

Outils et lois de l électrocinétique TOYOTA PRIUS (Source : Centrale Supélec 2005) Objectifs de l étude : Expliquer pourquoi les véhicules électriques ont des difficultés à se développer.. Déterminer les résistances des circuits de mise en

Plus en détail

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL DESCRIPTIF DU PARCOURS : Situé sur la Via Vercors, au départ du parking du pont des Aniers (proche magasin SAMSE), le parcours 1000 Mètres Piste

Plus en détail

Aptitude physique de l enfant L enfant et le sport

Aptitude physique de l enfant L enfant et le sport Aptitude physique de l enfant L enfant et le sport 1-Introduction: La motricité Évolution des aptitudes motrices avec la croissance amélioration jusqu à 18 ans chez amélioration jusqu à la puberté chez

Plus en détail