Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire"

Transcription

1 Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire Association des centres de santé de l Ontario Bureau de la direction des projets de systèmes de gestion de l information Août 2011

2 Table des matières Vue d ensemble...1 Une ressource inexploitée...1 Contexte...1 NORA en action...2 Concept technique...1 Fonctionnement de NORA...4 Recoupement des données des CSC et de la solution BIRT...4 Fournisseur de services de la solution BIRT...5 Vue d ensemble des ressources informationnelles...6 Propriété et accès...6 Partage des ressources informationnelles entre les CSC...6 Qualité des données...6 Présentation des données au ministère de la Santé et des Soins de longue durée...6 Renseignements médicaux personnels...6 Phases et calendrier...7 Succession des phases et NORA...7 Calendrier de la phase I...8 Rôles et responsabilités...9 Centres de santé communautaire...9 ACSO...9 Comité de gestion du rendement...10 Comité de stratégie de gestion de l information...10 Participation à la solution BIRT/NORA...11 Entente sur le partage des données et la participation à BIRT...11 Contenu de l entente...11 Coût et paiement...11 Concession de licence...11 Formation...12 Annexe A : Garde de l information...13 Politiques sur la garde d information de la phase I de NORA...13 Annexe B : Stratégie de gestion de l information des CSC...14 Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011

3 Pour toute question ou tout commentaire, veuillez communiquer avec : Ian Brunskill Dirigeant principal de l information (par intérim), Stratégie de gestion de l information Association des centres de santé de l Ontario Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011

4 Vue d ensemble Une ressource inexploitée Chaque jour, les centres de santé communautaires (CSC) de l Ontario saisissent, dans un certain nombre de systèmes informatiques locaux, des données précieuses pour appuyer leurs activités. L information relative aux clients, allant du nombre de visites aux troubles médicaux observés et aux traitements prescrits, est recueillie et entrée dans des systèmes de gestion clinique variés. Les données sur les initiatives communautaires locales, la gestion comptable et les activités au chapitre des ressources humaines sont conservées dans d autres systèmes. Seuls quelques systèmes facilitent les opérations de chaque CSC et servent à assurer la prestation des soins et des services. Bien que fonctionnelle, cette approche de systèmes cloisonnés ne permet pas aux CSC de se représenter globalement leurs opérations et leur clientèle. Un volet de la stratégie de gestion de l information des CSC, appelé Non-Operational Reporting and Analytics (NORA), comprend un groupe de projets interreliés et vise à combler cette lacune. Le but de NORA est de mettre à profit de l information opérationnelle potentielle, en regroupant les données clés de ces systèmes disparates et en les présentant de manière intégrée pour qu elles soient faciles à analyser. Contexte L environnement de gestion informatique des CSC, qui soutient leurs activités opérationnelles, est très complexe. En plus des systèmes de base qui facilitent la gestion clinique, la comptabilité, la gestion des ressources humaines et les activités communautaires, un certain nombre de systèmes supplémentaires se sont ajoutés au fil des ans pour répondre à une gamme de besoins opérationnels particuliers. En effet, les organismes de financement exigent souvent que les CSC utilisent leurs systèmes pour rendre compte de la manière dont les fonds ont été dépensés. Comme les CSC sont financés par diverses organisations, les données sont entrées dans une multiplicité de systèmes aux fins de présentation de rapports. Par conséquent, ces systèmes fonctionnent indépendamment les uns des autres, sans possibilité d échanger entre eux les données relatives à un seul CSC ou à l ensemble du secteur. Actuellement, certains CSC exploitent jusqu à 50 systèmes distincts, saisissant de précieuses données qui, au-delà de quelques utilisations spécifiques, demeurent dans ces systèmes cloisonnés. Depuis 2007, le secteur des CSC de l Ontario discute de la nécessité de combler cette lacune à l aide d un robuste système d entreposage de données. À la réunion du réseau des directions générales des CSC en octobre 2010, les directeurs exécutifs ont conclu un accord de principe sur la mise en place du système NORA et, avec l approbation du Comité de direction de la gestion de l information, ont confirmé que l ACSO gérerait les activités de ce système pour le compte du secteur. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 1

5 NORA en action Les exemples suivants sont des manières pratiques que les CSC pourront utiliser au fil du temps, grâce à NORA, pour se représenter au quotidien leurs activités et leurs services : Coût par client, coût par visite Actuellement, les CSC ne peuvent pas calculer facilement le coût de leurs services par client ou par visite. Les données comptables (coûts opérationnels, dépenses de personnel, etc.) sont contenues dans un ou plusieurs systèmes alors que les renseignements sur la clientèle sont conservés dans une variété d autres systèmes. Sans une méthode de collecte et de stockage de données à l intérieur d un seul système informatique, les CSC peuvent difficilement calculer les coûts véritables des services qu ils fournissent. Avec NORA et, en particulier, la solution Business Intelligence and Reporting Tools (BIRT), cette information sera extraite de systèmes distincts, et regroupée, par CSC ou pour l ensemble du secteur, à des fins d analyse, de planification, de présentation de rapports, d évaluation et de recherche. NORA permettra aussi aux CSC d effectuer une analyse des coûts par visite dans le cadre des programmes autres que ceux financés par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) de l Ontario. Résultats pour la santé des clients diabétiques Presque tous les CSC conservent l information sur leur clientèle dans un système de gestion clinique (SGC). Bon nombre de CSC ont reçu des fonds pour mettre en œuvre des programmes éducatifs sur le diabète et doivent présenter des rapports sur des données non saisissables par le SGC actuel. De nouveaux systèmes ont donc été créés pour la collecte de l information sur les participants à ce programme. En ce moment, le SGC et ces nouveaux systèmes ne peuvent pas communiquer. Cela signifie que les CSC ne peuvent pas vérifier si les participants au programme éducatif sur le diabète ont obtenu des résultats positifs pour leur santé liés à leur maladie. Ils ne peuvent pas effectuer de rapprochement entre le profil clinique d un client dans le SGC, indiquant son état de santé actuel, et la liste des clients inscrits dans le système créé pour le programme éducatif sur le diabète. NORA permettra de régler ce problème. Nombre de clients et de collectivités recevant les services Les CSC servent les clients de diverses façons, par la prestation de services médicaux, sociaux et d éducation en matière de santé, et par le soutien aux membres des collectivités grâce à des initiatives de santé communautaire. Chacun de ces groupes de clients est inscrit dans un système distinct; et de nombreux autres types de clients des CSC sont inscrits dans d autres systèmes. C est pourquoi les CSC sont souvent incapables de préciser le nombre total de clients dans une période donnée. Voilà une autre lacune importante en matière d information que NORA permettra de combler. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 2

6 Avantages de NORA pour les intervenants clés LES CENTRES DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE De meilleurs outils d analyse des données extraites de multiples programmes, l utilisation des données pour améliorer la qualité des services et des programmes, et des décisions en matière de planification stratégique. LE SECTEUR La capacité d analyser les données concernant l ensemble du secteur et de comparer le rendement (de groupes équivalents, de réseaux locaux d intégration des services de santé ou de programmes). LE MINISTÈRE Des données fiables et de qualité assurée pour un des modèles de soins primaires, afin de soutenir la planification en matière d efficacité, de responsabilisation, d accès et de qualité. LES RÉSEAUX LOCAUX D INTÉGRATION DES SERVICES DE SANTÉ Des données fiables et de qualité assurée pour soutenir la mesure et l amélioration de la responsabilisation. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 3

7 Concept technique Fonctionnement de NORA À un niveau élevé, NORA intégrera des données de sources variées, dont le nouveau système de dossiers médicaux électroniques, d autres systèmes de gestion des renseignements cliniques ou sur la clientèle, la gestion comptable, les bases de données des initiatives communautaires et d autres systèmes, ce qui permettra au personnel des CSC : d accéder à de nouvelles données et de les analyser à l aide de méthodes novatrice; de se concentrer sur l analyse des activités plutôt que sur la collecte et le rapprochement des données; d améliorer la communication intrasectorielle grâce à des définitions et à une normalisation communes des activités; de mieux gérer une activité en accédant à des données confidentielles au moment et de la manière voulus. Recoupement des données des CSC et de la solution BIRT Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 4

8 Solution Business Intelligence and Reporting Tools (BIRT) Si le volet de travail de NORA est l encadrement de l approche globale de présentation de l information et d analyse des données des CSC, le rôle de la solution Business Intelligence and Reporting Tools (BIRT) est de transformer ce concept en réalité. Composée d outils qui gèrent et transforment les données en système informatique décisionnel, la solution BIRT comprend : les processus liés aux opérations, aux systèmes et à l assurance de la qualité, requis pour transformer les données existantes sélectionnées et y intégrer de nouvelles données, et les transférer des systèmes de production à de nouveaux dépôts de données; la fonctionnalité analytique requise par les CSC; un portail d aide à la décision, bilingue et fonctionnant avec le Web la couche de présentation de l information qui fournit aux CSC des connaissances d une valeur inestimable pour guider la planification des programmes et la prestation des services à la clientèle, à chaque centre et dans l ensemble du secteur. Fournisseur de services de la solution BIRT Au nom des CSC de l Ontario, l ACSO a établi un partenariat avec un fournisseur de services* pour offrir les services requis par la solution BIRT. Ceux-ci comprennent : l infrastructure technique, c.-à-d. un environnement sûr pour transférer et stocker les données (serveurs, hébergement Web, protocole de transfert de fichier); des outils informatiques décisionnels fonctionnant avec le Web comme Cognos, une norme de l industrie, pour permettre aux utilisateurs finaux de demander de l information, de produire des rapports, etc.; un programme de formation pour les utilisateurs; un soutien aux utilisateurs (centre d assistance, etc.). * L annonce officielle sur le fournisseur de services sélectionné sera faite à la suite de la signature d un protocole d entente (PE) par ce dernier. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 5

9 Vue d ensemble des ressources informationnelles Propriété et accès L accès aux données des CSC soumises par l intermédiaire de la solution BIRT demeurera encadré par ceux-ci. Les CSC continuent d être propriétaires des ressources informationnelles et sont tenus responsables de l exactitude et de la qualité de celles-ci. Partage des ressources informationnelles entre les CSC Le partage, l accès et la gestion des données sont régis par des ententes entre CSC ainsi que par des politiques, des procédures et des normes établies par le Comité de gestion du rendement (CGR). Le CGR est chargé des lignes directrices sur la garde (accessibilité, utilisations possibles, intégrité et sécurité) de l information au nom du secteur. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le CGR et la garde de l information, consulter les pages 10 et 13. Qualité des données La qualité des données des systèmes sources (c.-à-d. les systèmes de gestion clinique) et des processus utilisés pour y entrer l information déterminera la qualité des données soumises à la solution BIRT. BIRT ne résoudra pas les problèmes de données liés aux systèmes sources, mais les normes, les processus opérationnels et les outils qui font partie de son système permettront aux CSC d obtenir un journal des erreurs qui indiquera les problèmes de qualité des données. Cela aidera les CSC à régler ces problèmes et à maintenir la qualité des données des systèmes sources. Présentation des données au ministère de la Santé et des Soins de longue durée Les indicateurs de l Entente de responsabilité multisectorielle, actuellement présentés mensuellement, trimestriellement ou annuellement, sont soumis par les CSC à des bases de données provinciales des CSC, tenues par le MSSLD. À l avenir, à la suite de discussions avec le MSSLD, les CSC et les réseaux locaux d intégration des services de santé (RLISS), la solution BIRT devrait fournir aux RLISS et au MSSLD les données requises. Renseignements médicaux personnels Les renseignements médicaux personnels ne seront pas inclus dans la phase I, mais ils seront gérés au cours des phases futures du volet NORA. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 6

10 Phases et calendrier Succession des phases et NORA La succession des phases est un concept important sous-jacent au volet de travail de NORA. Les CSC doivent comprendre que chaque nouvelle phase multiplie les avantages que NORA apporte au fil du temps. Par exemple, la phase I, qui devrait être achevée d ici décembre 2011, consiste principalement à établir l infrastructure et les processus techniques qui constituent les assises de NORA. Le principal produit livrable de cette phase est le fait que les données actuellement extraites de Purkinje dans la base de données provinciales des CSC seront désormais tirées de BIRT. Il reste à faire approuver le champ d application des phases futures de NORA, mais les activités planifiées pour les phases II et III comprennent l extraction d autres données de Purkinje et leur ajout aux données actuellement sélectionnées, l ajout de données du nouveau système de dossiers médicaux électroniques, et l intégration de données sur le calcul des coûts. Néanmoins, ce qu il faut retenir au sujet du secteur des CSC, c est que la stratégie NORA comprend un cycle continu d améliorations, chaque nouvelle phase créant une plus grande valeur au chapitre de l information. Produits livrables de la phase I (en cours) (approuvés par le Comité des applications opérationnelles de NORA) Étape I Infrastructure et processus Choisir un organisme sans but lucratif pour établir un partenariat entre l ACSO et BIRT Conclure un protocole d entente avec le fournisseur de services de BIRT Établir une infrastructure technique pour recueillir et héberger en toute sécurité les données des CSC Fournir aux utilisateurs finaux un portail Web sûr leur permettant d interroger les bases de données et d accéder aux données Enregistrer les utilisateurs autorisés Offrir un programme de formation Mettre en place des processus opérationnels comme le soutien aux utilisateurs finaux (centre d assistance) Effectuer un téléchargement unique des données courantes et assurer un transfert continu des nouvelles données, de la base de données provinciale des CSC vers la solution BIRT NOTE : Les renseignements médicaux personnels ne sont pas inclus dans la phase I, mais ils feront partie des phases futures. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 7

11 Les phases futures de NORA comprendront l élargissement des sources de données en systèmes comme le nouveau système de dossiers médicaux électroniques, et ceux de l information financière et d autres sources qui amélioreront la présentation des rapports. Calendrier de la phase I Étapes importantes Dates d achèvement Invitation à des organismes sans but lucratif à créer un Janvier 2011 (terminée) partenariat avec l ACSO (publication d une demande de déclaration d intérêt à participer à la phase I) Sélection du fournisseur des services de la solution BIRT Mars 2011 (terminée) Signature par les CSC participants de l entente sur le partage Été 2011 des données et la participation à la solution BIRT Conclusion du protocole d entente avec le fournisseur des Août 2011 services de BIRT sélectionné; annonce concernant le fournisseur sélectionné Mise en place de la solution BIRT (test et mise en œuvre de la Octobre 2011 production) Utilisation de la solution BIRT au premier CSC Octobre/novembre 2011 Utilisation de la solution BIRT à tous les CSC participants Décembre 2011 Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 8

12 Rôles et responsabilités Centres de santé communautaire Les CSC qui choisissent de participer à NORA doivent assumer les responsabilités suivantes : Soumettre des données à BIRT en respectant les échéanciers et en suivant des processus déterminés; Continuer d agir à titre de propriétaires des données soumises; Assurer l exactitude des données ainsi que la correction, le nettoyage, la qualité et la validité des données soumises au système BIRT; Donner à un ou à des membres du personnel du CSC le rôle de personne-ressource qui coordonne dans le CSC les activités de mise en œuvre et d exploitation continue du système BIRT; Désigner les membres du personnel des CSC autorisés à accéder à BIRT conformément aux politiques et aux processus établis; Travailler avec l ACSO et d autres CSC par l intermédiaire du Comité de stratégie de gestion de l information (CSGI) et du Comité de gestion du rendement (CGR) pour établir des priorités et apporter des améliorations à la solution BIRT (c.-à-d. l ajout de nouvelles sources de données et une fonctionnalité accrue). ACSO L ACSO a reçu du secteur l autorisation de mettre en œuvre la Stratégie de gestion de l information (SGI) des CSC. Au nombre de ses responsabilités liées à NORA, il y a les tâches suivantes : Gérer le contrat avec le fournisseur des services de la solution BIRT pour le compte des CSC; élaborer et fournir les services en temps opportun, conformément aux spécifications des CSC; Surveiller la conformité du fournisseur des services de BIRT à l entente et aux niveaux de services; Établir un centre d assistance bilingue (services de soutien de deuxième catégorie) et faire part des problèmes techniques (services de soutien de troisième catégorie) au fournisseur de services; le soutien de deuxième catégorie s occupe aussi de résoudre les problèmes opérationnels des CSC (c.-à-d. interrogation des bases de données, compréhension des données, soutien opérationnel); Superviser les activités du fournisseur de services relatives à l élaboration et à la mise en œuvre du programme de formation sur la solution BIRT; Coordonner les phases futures de la solution BIRT en écoutant les suggestions et les commentaires des CSC, formulés par l intermédiaire du CSGI et du CGR; Solliciter les commentaires des CSC concernant les besoins opérationnels et techniques de la solution BIRT; Coordonner l essai et la mise en œuvre des nouvelles libérations de la solution BIRT en collaboration avec les CSC, d autres tiers vendeurs et le fournisseur de services; Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 9

13 Définir les exigences en matière de présentation d information (notamment les ensembles de normes et les interrogations ponctuelles, en tenant compte des exigences des CSC); Gérer les relations avec les parties intéressées comme le MSSLD, les RLISS et cybersanté Ontario pour le compte des CSC; Élaborer les processus, les politiques et les procédures pour soutenir les opérations de NORA conformément à l orientation établie par le Comité de gestion du rendement; Gérer l élaboration et l exécution des ententes. Comité de gestion du rendement Un comité du Réseau des directeurs exécutifs des CSC, le Comité de gestion du rendement (CGR), a été désigné par le secteur comme responsable de la garde des fonds de données pansectoriels comme celui de la solution BIRT. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la garde de l information, voir l annexe A. Comité de stratégie de gestion de l information Le Comité de stratégie de gestion de l information (CSGI) est un comité du Réseau des directeurs exécutifs des CSC, le principal forum créé pour prendre des décisions déterminantes pour le secteur. Le CSGI est chargé de l élaboration et de la mise en œuvre d une stratégie de gestion de l information pour les CSC de l Ontario. La stratégie comprend quatre volets de travail, dont NORA. Le CSGI a établi le Comité des applications opérationnelles (CAO) de NORA, chargé de superviser les activités associées au volet de travail de manière plus détaillée. Le CAO de NORA peut guider l équipe de projet sous réserve des limites imposées par le CSGI. Soutenus par l équipe de projet de NORA, ses membres comprennent les coordonnateurs de la gestion des données, des spécialistes régionaux du soutien au processus décisionnel, des planificateurs des services de santé, le directeur exécutif nommé par le CSGI, un représentant du MSSLD et un membre de l ASCO. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 10

14 Participation à la solution BIRT/NORA Entente sur le partage des données et la participation à BIRT Pour participer à NORA, les CSC doivent signer l entente sur le partage des données et la participation à Business Intelligence and Reporting Tools (BIRT). Cette entente, un contrat entre l ASCO et les organisations participantes, établit le cadre de la présentation des données des CSC et de l accès autorisé à la solution BIRT ainsi que de son utilisation. Elle comprend les produits livrables de la phase I du volet NORA. Toutes les organisations qui veulent soumettre et partager des données des CSC par l intermédiaire de la solution BIRT doivent signer cette entente. Initialement, la participation à NORA se limitera aux CSC, mais les phases ultérieures donneront au MSSLD, aux RLISS et à d autres organisations l accès à la solution BIRT. Contenu de l entente L Entente sur le partage des données et la participation à BIRT recouvre la phase I du volet NORA, notamment les règles que les organisations participantes doivent suivre pour que les données qu elles soumettent à BIRT ou celles auxquelles elles accèdent soient gérées adéquatement, conformément aux exigences liées à la vie privée et à la sécurité. Coût et paiement Le coût de participation des CSC est de dollars par année, à payer à la signature de l Entente sur le partage des données et la participation à BIRT. L ACSO utilisera les cotisations annuelles pour soutenir l élaboration, la mise en œuvre et l exploitation de la solution BIRT, et rendra compte annuellement de l utilisation des cotisations au Comité de stratégie de gestion de l information. Les CSC participants devront aussi payer pour une ou plusieurs licences de Cognos, le logiciel décisionnel requis pour accéder à la solution BIRT. Concession de licence Les CSC participants devront acheter directement d IBM Canada une ou plusieurs licences de Cognos. L ASCO et le fournisseur des services de BIRT travaillent avec IBM pour rationaliser le processus d acquisition des CSC. D ici juillet, l ASCO informera les CSC sur le type et le coût des licences de Cognos qu ils pourraient se procurer. Selon l expérience acquise dans d autres secteurs, il est conseillé de commencer par acheter seulement la licence Cognos Business Intelligence Enhanced Consumer et de se familiariser avec ses fonctions avant d acheter d autres licences ou de passer à des versions améliorées. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 11

15 L accès des CSC à la solution BIRT sera établi progressivement cet automne. Les CSC devraient déposer un bon de commande pour obtenir une ou des licences de Cognos de quatre à six semaines avant la date à laquelle ils veulent y avoir accès. Formation Le fournisseur des services de la solution BIRT offrira un programme de formation, en français et en anglais, sur le logiciel d informatique décisionnelle Cognos aux utilisateurs des CSC qui s en serviront pour la présentation d information et l analytique. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 12

16 Annexe A : Garde de l information La stratégie NORA met l accent sur la garde d information et l élaboration de politiques et de procédures pour des fonds de données pansectoriels. Un sous-comité des politiques relevant du Comité de gestion du rendement dirigera ces activités. Un aidemémoire sur la garde d information a été distribué aux directeurs exécutifs des CSC en mai. Pour obtenir une copie, veuillez en faire la demande par courriel à Bon nombre de ces politiques sont aussi applicables à d autres volets de la Stratégie de gestion de l information et à d autres archives pansectorielles. Politiques sur la garde d information de la phase I de NORA Accès Les utilisations permises des données de NORA et une définition des niveaux d accès. Les niveaux d accès (ou permissions), entre autres, la capacité de consulter des rapports ou d accéder à des données d ensemble pour en effectuer l analyse par CSC ou pour le secteur entier. Les modèles d accès du «pousser» (c.-à-d. distribution planifiée de rapports) et du «tirer» (rapports amorcés par les utilisateurs). Utilisateur autorisé Un processus d enregistrement permet aux utilisateurs autorisés d accéder aux données d un fonds pansectoriel. Cette politique détermine qui peut appuyer ou approuver un utilisateur autorisé, ce que celui-ci ou la personne qui l appuie doivent confirmer sur son identité, et les responsabilités de cette personne. Entente des utilisateurs autorisés L entente comprend les modalités et les conditions qui régissent l utilisation des données de NORA. Elle précise en quoi consiste une utilisation acceptable des données et d autres conditions liées à la protection de l information, et doit être signée par chaque utilisateur autorisé. Qualité des données Chaque CSC est tenu responsable de la qualité, de l exactitude et de la présentation en temps opportun des données sources qui seront partagées dans l ensemble du secteur, et impose des restrictions sur l utilisation des données dans les cas où leur qualité ne satisfait pas aux exigences de sa politique. Surveillance et vérification L approche et les responsabilités des diverses parties en ce qui a trait à la vérification et à la surveillance de la conformité aux politiques, et les répercussions que pourrait avoir la non-conformité. Conservation, archivage et élimination des données Les politiques de conservation, d archivage et d élimination des données pansectorielles. Sauvegarde de l information Les mesures administratives, matérielles et techniques devant être mises en place pour protéger l information. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 13

17 Annexe B : Stratégie de gestion de l information des CSC Le système de soins de santé de l Ontario dépend beaucoup de l utilisation stratégique de l information et des systèmes de gestion de l information. Pour les centres de santé communautaire (CSC), ces dernières années, cette réalité a transformé le secteur, passé d une approche cloisonné, où les opérations étaient effectuées isolément, à une approche globale caractérisée par un regroupement des ressources et une gestion pansectorielle des systèmes informatiques. Cela comprend l alignement avec les stratégies de soins de santé provinciales et les plans nationaux comme ceux mis de l avant par Inforoute Santé du Canada. La Stratégie de gestion de l information (SGI) des CSC de l Ontario est conçue pour y soutenir des services et des soins à la clientèle optimaux, par une gestion stratégique de l information et des systèmes informatiques. Deux principes clés la guident : La SGI soutient l orientation des CSC de l Ontario, elle-même guidée par le modèle des soins des CSC; Les CSC agissent en tant que secteur unifié afin d être propriétaires de leurs ressources informationnelles et de leurs systèmes de gestion de l information. Ces deux prochaines années, la SGI sera axée sur les quatre volets interreliés suivants : Alignement de la cybersanté Conçu pour aligner les CSC avec la stratégie provinciale de cybersanté Ontario, l alignement de la cybersanté comprend trois initiatives : Le déploiement pansectoriel d un système de dossiers médicaux électroniques (DME) de prochaine génération; La mise en place du Visualiseur des profils pharmaceutiques des patients (VPPP), qui permet aux fournisseurs de soins de santé autorisés, à un nombre limité de CSC, d avoir accès à l information sur les médicaments d ordonnance des bénéficiaires du Programme de médicaments de l Ontario et du Programme de médicaments Trillium; L accès des fournisseurs de soins de santé des CSC à l information sur la santé et aux outils de soutien aux décisions cliniques sur OntarioMD, le portail Web de l Association médicale de l Ontario. Normes de présentation de l information sur les soins de santé/systèmes d information de gestion de l Ontario Ontario Healthcare Reporting Standards/Management Information Systems (OHRS/MIS) Le projet OHRS/MIS comprend l élaboration de normes et la mise en œuvre d une solution logicielle pour soutenir la présentation par les CSC d une information cohérente sur l activité financière et liée aux programmes/services dans l ensemble de l Ontario au Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 14

18 MSSLD et aux RLISS. Le projet relève de la Gestion de l information sur les soins communautaires. On envisage d intégrer les donnés du système OHRS/MIS à la solution BIRT lors des prochaines phases de NORA. Initiatives communautaires (IC) Ce volet est axé sur l élaboration d un système de collecte et d analyse des données sur les initiatives communautaires (IC) mises de l avant aux CSC, pour montrer leur efficacité en termes d amélioration de la santé communautaire. Le système soutiendra aussi le partage des connaissances des CSC sur les programmes de développement et d initiatives communautaires. Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) NORA est un groupe de projets interreliés visant à intégrer les données de systèmes multiples et à donner aux CSC une représentation globale de leurs opérations et de leur clientèle. L information rendue accessible par NORA les aidera à donner de meilleurs soins aux clients en améliorant la présentation de l information et l analyse des données de chaque CSC et de l ensemble du secteur. Gestion et gouvernance Le Réseau des directeurs exécutifs des CSC et le conseil d administration de l Association des centres de santé de l Ontario (ACSO) ont approuvé la désignation de l ACSO comme structure de gestion responsable de la mise en œuvre de la Stratégie de gestion de l information des CSC. L ACSO agit sous la supervision du Comité de la stratégie de gestion de l information (CSGI) et ses sous-comités pour gérer les activités de SGI au nom du secteur. Le CSGI, un comité du Réseau des directeurs exécutifs des CSC et principal forum créé pour prendre des décisions déterminantes pour le secteur, est chargé d établir l orientation à long terme de la Stratégie, qui soutient les pratiques exemplaires, répond aux besoins des CSC et s aligne sur l orientation du système de soins de santé provincial. Cahier d information sur le système Non-Operational Reporting and Analytics - Août 2011 Page 15

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne. SGDDI n 1053640 1

Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne. SGDDI n 1053640 1 Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne Opinion du Tribunal canadien des droits de la personne sur le rapport de vérification J ai

Plus en détail

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information 6 février 2009 Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information Facteurs déterminants du changement : Examens du GC Examens stratégiques, horizontaux et examens

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >>

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >> Access MD Online Vue d ensemble Access MD Online fournit aux organisations un accès en temps réel à leurs programmes de carte commerciale au sein d un environnement sécurisé, n importe où et n importe

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D APPROBATION : 24 SEPTEMBRE 2010 1. Pour faciliter l obtention de bons résultats sur les plans

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)?

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)? OBJET Les dossiers et l information sont d importants biens stratégiques pour une organisation et, comme c est le cas d autres éléments organisationnels (ressources humaines, capital et technologie), ils

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/70/34/Add.1 17 juin 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés Rapport de vérification interne du Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément de la Division des régimes de retraite privés du Bureau du surintendant des institutions financières Novembre

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/63/57 13 mars 2011 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Réponse et plan d action de la direction Audit de la gestion du perfectionnement de la main-d œuvre en santé publique Janvier 2013

Réponse et plan d action de la direction Audit de la gestion du perfectionnement de la main-d œuvre en santé publique Janvier 2013 Recommandation 1 général (DG) du Bureau de la pratique en santé publique (BPSP) élabore un énoncé de mandat de l'agence exhaustif relativement au perfectionnement de la main-d'œuvre en santé publique (PMSP)

Plus en détail

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 Titre du poste : Responsable de l exploitation des sites Secteurs de responsabilité : 40 Exploitation des sites 44 Aménagement des sites 88 Services essentiels [déneigement]

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Opinion de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Octobre 2013 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important? Les Canadiens s attendent

Plus en détail

Suivi de la vérification de la gestion financière Région de l Ontario

Suivi de la vérification de la gestion financière Région de l Ontario Suivi de la vérification de la gestion financière Juin 2002 Direction de la vérification et de l évaluation Étapes d approbation du rapport Mise en branle du processus de suivi août 2000 Achèvement du

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE CHAPITRE 1 OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1. Objet Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

Note de mise en œuvre

Note de mise en œuvre Note de mise en œuvre Objet : Tenue des données par les institutions appliquant l approche standard ou une approche de mesure avancée (AMA) Catégorie : Fonds propres N o : A & A-1 Date : Mai 2006 I. Introduction

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non auditée) Exercice 2014-2015

Plus en détail

Activité de mobilisation de l industrie

Activité de mobilisation de l industrie Activité de mobilisation de l industrie CONSULTATION SUR LES SOLUTIONS D INFORMATIQUE EN NUAGE EN578 151297/A Le 13 novembre 2014 Hôtel Delta, Ottawa. Règles d exonération Cette présentation contient de

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

2 Trousse d orientation et de formation des conseils d administration des CRFM

2 Trousse d orientation et de formation des conseils d administration des CRFM 2 Trousse d orientation et de formation des conseils d administration des CRFM Avant-propos 3 Trousse d orientation et de formation des conseils d administration des CRFM Trousse d orientation et de formation

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents

Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents Faire le bilan : Un processus d'attribution des services fondé sur la valeur dans le domaine de la santé mentale des enfants et des adolescents Octobre 2015 Préparé par : William Gardner Heather Woltman

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be Table des matières 1 Introduction...3 2 Pourquoi choisir Health@Work?...3 2.1 Concentrez-vous désormais sur vos activités clés...4 2.2 Nombreuses fonctionnalités

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées

Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées Dossier : Ad GA RG OPR 0301 Destinataire : Sociétés pétrolières et gazières relevant de l Office national de l énergie et parties intéressées Avis de projet de modification réglementaire (APMR) 2011-01

Plus en détail

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs TÉMOIGNAGE DE CLIENT L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs PROFIL DE CLIENT Industrie : Gouvernement Ministère : Agence du revenu du Canada Employés : 44 000

Plus en détail

CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0

CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0 FICHE PRODUIT CA Mainframe Chorus for Security and Compliance CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0 Simplifiez et rationalisez vos tâches de gestion de la sécurité et la

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Le comité des risques associés à la sécurité, au milieu de travail et aux projets («comité») est un comité

Plus en détail

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission RAPPORT D AUDIT Projet # 14/15 01 02 préparé par la Direction, audit et évaluation JUIN 2015 AUDIT DU CADRE DE GESTION DE SÉCURITÉ ET ASSURANCE

Plus en détail

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT FONCTIONNALITÉS GESTION DE PORTEFEUILLE Stratégie d approche permettant de sélectionner les investissements les plus rentables et de créer de la valeur Paramètres

Plus en détail

Service de Transport des élèves Windsor-Essex student transportation services PLAN STRATÉGIQUE. Septembre 2010. 1 P age

Service de Transport des élèves Windsor-Essex student transportation services PLAN STRATÉGIQUE. Septembre 2010. 1 P age Service de Transport des élèves Windsor-Essex student transportation services PLAN STRATÉGIQUE Septembre 2010 1 P age 1.0 INTRODUCTION Le Plan stratégique du Service de Transport des élèves Windsor Essex

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, DES RESSOURCES HUMAINES ET

Plus en détail

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES Compte rendu des décisions de la réunion de la TNMP à Québec (les 20 et 21 novembre 2003) : Les Parties ont présenté un

Plus en détail

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Le 22 février 2008 Services de transformation des activités (STA)

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI.

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI. Bureau du vérificateur général du Canada Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI Juillet 2014 Revue des pratiques et audit interne Sa Majesté la Reine du Chef du

Plus en détail

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes C O N S E I L N A T I O N A L D E R E C H E R C H E S C A N A D A Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes V é r i f i c a t i o n i n t e r n e, C N R C N O V E M B R E 2011

Plus en détail

Appel de propositions

Appel de propositions Appel de propositions Planification stratégique 2016 à 2020 162, rue Murray Ottawa, ON K1N 5M8 Tél.: 613-789-5144 Téléc.: 613-789-9848 jhtardivel@mri.ca www.montfortrenaissance.ca Objectif de l appel de

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données

Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données Revenue Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données OBJET DE LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS : Ceci n est pas un appel d offres. La présente DR ne conduira pas nécessairement à des

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions PREMIERS SOINS EN SANTÉ MENTALE Demande de propositions Pour les membres de la collectivité des vétérans Évaluation de projets DATE DE PUBLICATION : 27 novembre 2015 DATE LIMITE PRÉSENTATION DES PROPOSITIONS

Plus en détail

Bureau du vérificateur général. Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo.

Bureau du vérificateur général. Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo. Bureau du vérificateur général Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo Résumé Déposé devant le Comité de la vérification - le 12 mars 2015 Cette

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick Rapport d étape Introduction Depuis les derniers grands changements qui datent de près d un demi-siècle, le gouvernement

Plus en détail

Gestion de l entreprise et l impact sur la communauté

Gestion de l entreprise et l impact sur la communauté Gestion de l entreprise et l impact sur la communauté SGDDI # 225617 Présentation à : l Institut de la gestion financière du Canada Semaine de perfectionnement professionnel 2012 27 Novembre 2012 Ross

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière Premier

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE 2013 D'APPROBATION : 22/02/2011 Il est recommandé que, en collaboration

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

OCTROI D UN CONCOURS TECHNIQUE ET FINANCIER AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT PARTIES A LA CONVENTION

OCTROI D UN CONCOURS TECHNIQUE ET FINANCIER AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT PARTIES A LA CONVENTION Distr. GENERALE A/AC.237/38 16 août 1993 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE INTERGOUVERNEMENTAL DE NEGOCIATION D UNE CONVENTION-CADRE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Huitième session Genève, 16-27 août

Plus en détail

Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI

Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI Vérification interne 378-1-615 29 avril 2009 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... II 1.0 INTRODUCTION...5 2.0 OBJECTIFS ET PORTÉE DE LA VÉRIFICATION...7

Plus en détail

Rapports du Corps commun d inspection

Rapports du Corps commun d inspection COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Vingt et unième réunion Point 3.5 de l ordre du jour provisoire EBPBAC21/6 31 octobre 2014 Rapports du Corps commun d inspection

Plus en détail

PROGRAMMES ET DES PARTENARIATS EN MATIÈRE D'ÉDUCATION ET DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL INFRASTRUCTURES COMMUNAUTAIRES

PROGRAMMES ET DES PARTENARIATS EN MATIÈRE D'ÉDUCATION ET DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL INFRASTRUCTURES COMMUNAUTAIRES RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION (CVÉ), DE MESUR DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 09 1) Le Ministère devrait continuer de fournir de l assistance aux Premières nations pour la construction,

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N 6 Fonds d assurance pour l achèvement de la formation

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL)

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) Conseil d administration I. Mandat Le conseil d administration (le «conseil») de BCE Inc. (la

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

Concepteur ou agence Web pour développer un site Web adaptatif (responsive web design) pour le Répertoire des services en français au Yukon.

Concepteur ou agence Web pour développer un site Web adaptatif (responsive web design) pour le Répertoire des services en français au Yukon. APPEL D OFFRES Concepteur ou agence Web pour développer un site Web adaptatif (responsive web design) pour le Répertoire des services en français au Yukon. Whitehorse, Yukon Date de circulation : 5 décembre

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration

Bureau du surintendant des institutions financières. Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration Bureau du surintendant des institutions financières Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration Avril 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. Objectif, délimitation

Plus en détail

Aucun plan ne peut être considéré comme achevé avant d avoir été mis à l essai.

Aucun plan ne peut être considéré comme achevé avant d avoir été mis à l essai. Lignes directrices sur les mises à l essai 1 Les lignes directrices sur la mise à l essai des plans de continuité d activité (PCA) présentées ci-après ont été établies par le sous-comité des plans d'urgence

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail