Vérification de la fonction de trésorerie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vérification de la fonction de trésorerie"

Transcription

1 Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde a déterminé que la fonction de trésorerie de la Ville, qui gère un portefeuille évalué à 943 millions de dollars, satisfait aux exigences législatives et à celles établies par les politiques. La vérification de la fonction de trésorerie a été présentée aujourd hui dans le cadre du rapport annuel de «Les politiques et les procédures relatives à la trésorerie municipale sont conformes à la réglementation pertinente, a déclaré M. Lalonde. Le taux de rendement du capital investi en 2011 était de 3,98 %.» Bien que l Unité de la trésorerie fonctionne comme il se doit, la vérification a repéré plusieurs zones à améliorer : Le rapport de vérification a constaté qu il n y a pas de plan opérationnel consigné propre à la Trésorerie, ce qui engendre des difficultés dans l observation de la concordance entre les risques repérés dans le cadre du processus d évaluation des risques et les priorités et plans établis pour la trésorerie. La vérification a également constaté qu aucune méthodologie officielle de mesure du rendement n a été élaborée ou mise en place. Cette lacune compromet l efficience et l efficacité globale de l évaluation et du suivi des résultats de rendement réels et affecte également la capacité de présenter un rapport sur ces résultats au Conseil. La vérification recommande une utilisation accrue des transferts électroniques de fonds, ce qui pourrait se traduire par des économies annuelles allant jusqu à dollars. Le total des économies potentielles recensées dans la vérification est de dollars. L Unité de trésorerie est responsable de la gestion de la trésorerie et du financement à long terme de la Ville. De plus, elle formule des conseils, effectue des analyses et assure le soutien dans le cadre des diverses requêtes de garantie de prêts et des projets en PPP. Dans le rapport de la vérification, 11 recommandations sont formulées, avec lesquelles la direction était d accord. La Vérification de la fonction de trésorerie est disponible sur le site Web du vérificateur général, à l adresse

2 Vérification des cartes de crédit municipales Le programme des cartes de crédit est bien administré Ottawa, le 28 novembre 2013 Le programme de cartes de crédit de la Ville, qui représente un total d achats évalué à 16,6 millions de dollars en 2011, est bien administré et adéquatement soutenu par le Service des finances. Les commentaires sont présentés dans la Vérification des cartes de crédit municipales qui est intégrée au rapport annuel du vérificateur général de 2012 destiné au Conseil. «La Ville a mis en place des processus bien définis et s est dotée de mécanismes solides de supervision et de contrôle de la vérification des rapprochements de comptes ainsi que de mesures de conformité satisfaisantes à l égard des politiques et procédures applicables», a déclaré Alain Lalonde. L analyse, fondée sur un échantillon discrétionnaire et un aléatoire, a constaté que le taux d erreurs était faible et que les contrôles fonctionnent comme prévu. La vérification recommande que la Ville privilégie l utilisation des cartes de crédit au lieu d émettre des chèques ou de tenir une petite caisse, ce qui pourrait permettre de réaliser des économies annuelles de dollars. Une autre recommandation, soit de faire effectuer les achats par des membres du personnel des échelons opérationnels inférieurs plutôt que par des employés des échelons supérieurs, pourrait permettre d économiser environ dollars par année. Le total des économies potentielles repérées dans la vérification est de dollars. La direction est d accord avec les 13 recommandations formulées dans la vérification. La Vérification des cartes de crédit municipales est disponible sur le site Web du vérificateur général, à l adresse

3 Vérification de la surveillance de la construction Améliorations nécessaires du côté des fournisseurs de services de construction Ottawa, le 28 novembre 2013 La Ville a de nombreuses possibilités d améliorer l efficacité de ses processus de surveillance de la construction. C est là la conclusion principale de la vérification réalisée par le vérificateur général Alain Lalonde dans le cadre de son rapport annuel de 2012 au Conseil. «L examen des demandes de modification pour les divers projets à l étude indique que plusieurs résultent des erreurs ou omissions commises au moment de la conception, a conclu M. Lalonde. Dans certains cas, le coût de toutes les demandes de modification était attribuable à des erreurs ou omissions de la part du consultant. Bien que ces problèmes aient été soulevés par le personnel municipal, la Ville a payé la totalité de ces coûts, sans exiger du consultant qu il assume les coûts supplémentaires.» De plus, la vérification a constaté : La Ville ne dispose pas d une politique ni de procédures permettant l évaluation du rendement antérieur des entrepreneurs sur des contrats municipaux lorsque vient le temps de décider de l attribution d un nouveau contrat; Il faut documenter le rendement antérieur des entrepreneurs et mettre en place un système de notation pour que la Ville puisse tenir compte du rendement antérieur de l entrepreneur lorsque celui-ci est en compétition pour un nouveau projet; La Ville devrait modifier sa méthode de publication des appels d offres actuelle, afin de profiter d une plus grande diffusion et d assurer que les projets sont annoncés auprès du plus vaste auditoire possible. La vérification a examiné 19 projets de construction précis et estime qu il serait possible de recouvrer la somme de 1,2 million de dollars sur les demandes de modification résultant d erreurs de conception, si l ont étend les projections à l ensemble des projets. Un montant supplémentaire de dollars en frais de majoration de l entrepreneur pourrait être économisé chaque année si le paiement de l assistance policière aux intersections était versé directement par la Ville au Service de police d Ottawa, plutôt que par l intermédiaire de l entrepreneur. Le total des économies potentielles repérées dans la vérification est de dollars. La direction est d accord avec les 13 recommandations formulées dans la vérification. La Vérification de la surveillance de la construction est disponible sur le site Web du vérificateur général, à l adresse

4 Vérification des centres du service à la clientèle Possibilité de rationaliser les services offerts dans les centres du service à la clientèle Ottawa, le 28 novembre 2013 La Ville pourrait rationaliser ses activités dans ses sept centres du service à la clientèle afin de réduire les effectifs et d économiser. Les constatations sont intégrées dans le rapport annuel de 2012 d Alain Lalonde au Conseil. «Il est certainement possible d augmenter le nombre de transactions automatisées pour la prestation de services et aussi de réaliser des économies en ayant recours à d autres modes de prestation de services», affirme M. Lalonde. La vérification mentionne également que d après l analyse du niveau d activité réalisée dans chaque centre, il faudrait examiner la possibilité de fermer certains centres compte tenu de leur faible taux d utilisation. De plus, la vérification indique que les ressources ne sont pas pleinement utilisées et qu il serait possible d éliminer jusqu à 13 postes. Ces mesures se traduiraient par des économies annuelles de dollars. Au total, les économies potentielles repérées dans cette vérification s élèvent à dollars. Finalement, la vérification mentionne qu il n y a pas eu d évaluation du risque opérationnel à l échelon du centre de service à la clientèle, ce qui est exigé par le cadre et la politique de gestion du risque amélioré approuvés par la Ville en avril La direction est d accord avec les 17 recommandations formulées dans la vérification. La Vérification des centres du service à la clientèle est disponible sur le site Web du vérificateur général, à l adresse

5 Vérification du processus d évaluation de l admissibilité au programme Ontario au travail Le processus d évaluation de l admissibilité est efficace Ottawa, le 28 novembre 2013 La vérification du processus d évaluation de l admissibilité au programme Ontario au travail de la Ville d Ottawa a constaté que les premières évaluations de l admissibilité sont effectuées conformément à la Loi sur le programme Ontario au travail, à ses règlements et aux directives de principe. Voilà la constatation principale du rapport de vérification présenté dans le rapport annuel de 2012 d Alain Lalonde au Conseil. «En majorité, la réception, la vérification et l analyse appropriée des renseignements nécessaires sont étayées en conséquence pour le processus de demande», a déclaré M. Lalonde. Dans l échantillon choisi, un total de dollars a été versé en prestations non admissibles. Cette proportion représente environ 0,6 % de l ensemble des cas examinés. Bien que cet échantillon ne soit pas nécessairement valide sur le plan statistique, si ce taux d erreur était appliqué à l ensemble des paiements effectués, le total des paiements non admissibles pour la période de janvier 2011 à juin 2012 s élèverait à environ dollars. La vérification a constaté qu en augmentant le nombre de cas attribué à chaque chargé de cas, la Ville pourrait diminuer le nombre de chargés de cas génériques afin d être plus conforme à la médiane provinciale. Cette mesure se traduirait par des économies salariales d environ dollars par année. Le total des économies potentielles repérées dans la vérification est de dollars. La vérification recommande également que les Services sociaux et communautaires collaborent avec les Ressources humaines dans le cadre d un programme de gestion des présences afin de réduire le nombre de congés de maladie pris par les chargés de cas à un taux au moins égal à celui actuellement enregistré dans le centre de services de l Est (16,5 jours). Dans d autres centres, cette moyenne atteint 21 jours par année, alors que la moyenne de tout les employés de la Ville est de 11. La direction est d accord avec les 18 recommandations de la vérification. La Vérification du processus d évaluation de l admissibilité au programme Ontario au travail est disponible sur le site Web du vérificateur général, à l adresse

6 Le vérificateur général rend publiques 14 vérifications de suivi D importants progrès ont été réalisés dans la mise en œuvre de la majorité des recommandations Ottawa, le 28 novembre 2013 Dans tous les cas, les vérifications de suivi réalisées par le vérificateur général Alain Lalonde démontrent que la direction progresse et a mis en œuvre la majorité des recommandations énoncées dans la première vérification. Les résultats des vérifications de suivi sont inclus dans le rapport annuel de 2012 de M. Lalonde au Conseil. «Je suis ravi de constater que la direction a pris nos missions de vérification au sérieux et a agi en conséquence pour la grande majorité des constatations auxquelles nous sommes arrivés», a commenté M. Lalonde. D importants progrès ont été réalisés dans 88 % (128 sur 146) des recommandations que nous avons passées en revue. Les vérifications de suivi sont disponibles sur le site Web du vérificateur général, à l adresse

7 Ligne directe de fraude et d abus Bonne utilisation continuelle de la Ligne directe de fraude et d abus Ottawa, le 28 novembre 2013 En 2012, 143 signalements ont été effectués à la Ligne directe de fraude et d abus de la Ville d Ottawa, par des employés et des membres du public. Cette information a été présentée aujourd hui par le vérificateur général Alain Lalonde dans son rapport annuel de La Ligne directe, qui a été inaugurée en novembre 2005, a été mise à la disposition du public le 21 mai En 2012, 82 signalements (57 %) ont été effectués par des membres du public et 61 (43 %) par des employés municipaux. «Selon le nombre de signalements reçus des membres du public et de nos employés, nous pouvons affirmer qu il y a toujours un grand intérêt pour l utilisation de ce service», a déclaré Alain Lalonde. Tous les signalements effectués à la Ligne directe ont été transmis aux bureaux du maire et du directeur municipal. Conformément aux directives du Conseil, tous les signalements sont également envoyés au président du Sous-comité de la vérification. Le rapport annuel de 2012 sur la Ligne directe de fraude et d abus est disponible sur le site Web du vérificateur général, à l adresse

Chapitre 1 : Vérification des heures supplémentaires

Chapitre 1 : Vérification des heures supplémentaires Chapitre 1 : Vérification des heures supplémentaires Besoin d une gestion plus serrée des heures supplémentaires Ottawa, le 2 mai 2006 La Ville d Ottawa devrait mettre en place une série de mesures dans

Plus en détail

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Bureau du vérificateur général Vérification des contrats et processus propres Résumé Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Cette page a été intentionnellement laissée en blanc. Vérification

Plus en détail

VÉRIFICATION DU PORTEFEUILLE DU DROIT DES AFFAIRES ET DU DROIT RÉGLEMENTAIRE BUREAU RÉGIONAL DE LA COL OMBIE- BRITANNIQUE.

VÉRIFICATION DU PORTEFEUILLE DU DROIT DES AFFAIRES ET DU DROIT RÉGLEMENTAIRE BUREAU RÉGIONAL DE LA COL OMBIE- BRITANNIQUE. VÉRIFICATION DU PORTEFEUILLE DU DROIT DES AFFAIRES ET DU DROIT RÉGLEMENTAIRE BUREAU RÉGIONAL DE LA COL OMBIE- BRITANNIQUE Le 3 octobre 2012 Direction de la vérification interne TABLE DES MATIÈRES ÉNONCÉ

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non vérifiée) Exercice 2011-2012

Plus en détail

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Services de conseil en gestion Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Le 25 septembre 2009 KPMG LLP 160 rue Elgin, Suite 2000

Plus en détail

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014 Programme des services aux familles des militaires Contrôle de conformité et d assurance Exercice financier 2013-2014 INTRODUCTION Conformément au Protocole d entente () entre le ministère de la défense

Plus en détail

PROTÉGÉ A. Vérification des programmes des voyageurs fiables

PROTÉGÉ A. Vérification des programmes des voyageurs fiables PROTÉGÉ A Vérification des programmes des voyageurs fiables Decembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 2 2.0 IMPORTANCE DE LA VÉRIFICATION... 2 3.0 ÉNONCÉ D ASSURANCE... 2 4.0 OPINION DE L ÉQUIPE

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E R S de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES Pour l exercice clos le 31 DÉCEMBRE 2013

É T A T S F I N A N C I E R S de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES Pour l exercice clos le 31 DÉCEMBRE 2013 É T A T S F I N A N C I E R S de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES Pour l exercice clos le 31 DÉCEMBRE 2013 RAPPORT DU VÉRIFICATEUR Au conseil des Biens non publics Nous avons

Plus en détail

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Octobre 2013 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important? Les Canadiens s attendent

Plus en détail

Équipe de la vérification et de l évaluation. Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée

Équipe de la vérification et de l évaluation. Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée Équipe de la vérification et de l évaluation Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée Septembre 2003 Table des matières 1. Conclusions...1 2. Résumé des observations...1

Plus en détail

Bureau du vérificateur général. Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo.

Bureau du vérificateur général. Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo. Bureau du vérificateur général Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo Résumé Déposé devant le Comité de la vérification - le 12 mars 2015 Cette

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés Rapport de vérification interne du Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément de la Division des régimes de retraite privés du Bureau du surintendant des institutions financières Novembre

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU

PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU L accord de contribution (l «accord de contribution») a

Plus en détail

Hydro One Acquisition de biens et services

Hydro One Acquisition de biens et services Chapitre 4 Section 4.07 Hydro One Acquisition de biens et services Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.07 du Rapport annuel 2006 Contexte Hydro One Inc., qui a vu le jour

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

Vérification horizontale du processus relatif aux cartes d achat

Vérification horizontale du processus relatif aux cartes d achat Vérification horizontale du processus relatif aux cartes d achat Rapport final Décembre 2012 Bureau de la vérification interne et de l évaluation Rapport présenté au comité de vérification de Parcs Canada

Plus en détail

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil

Plus en détail

Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 69 Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Table des matières Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011 Rapport de vérification interne Octobre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE... 3 1.2 ÉVALUATION

Plus en détail

Le Bureau du vérificateur général. Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX

Le Bureau du vérificateur général. Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX Préparé pour : Le Bureau du vérificateur général Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX Le 18 novembre 2009 1 Introduction KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. a été chargée

Plus en détail

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 mars 2011 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

Examen de la gestion financière

Examen de la gestion financière Examen de la gestion financière La municipalité régionale de Durham s est engagée à se doter de politiques et de pratiques responsables sur le plan financier. Les exploitants liés par une entente de services

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada Office of the Auditor General of Canada

Bureau du vérificateur général du Canada Office of the Auditor General of Canada Rapport de la vérificatrice générale du Canada à l Assemblée législative du Nunavut 2007 Vérification des activités de la Société de crédit commercial du Nunavut Bureau du vérificateur général du Canada

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction POINT DE L ORDRE DU JOUR : 15j Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Période de référence : Du 9 mai 2013 au 8 mai 2014 Période de référence précédente : 7 juin

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification du cadre de contrôle de gestion pour les subventions et contributions de 2012-2013 (Modes de financement)

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

Rapport de suivi relatif à l examen de l utilisation des cartes d achat 2005-2006

Rapport de suivi relatif à l examen de l utilisation des cartes d achat 2005-2006 Rapport de suivi relatif à l examen de l utilisation des cartes d achat 2005-2006 Commission canadienne des grains Service de la vérification et de l évaluation Rapport final Mai 2011 Commission canadienne

Plus en détail

Rapport de vérification final. Vérification des prestations de soins dentaires

Rapport de vérification final. Vérification des prestations de soins dentaires Health Canada Santé Canada Rapport de vérification final Vérification des prestations de soins dentaires Mai 2009 Table des matières Sommaire... iii Introduction... 1 Contexte... 1 Prestations de soins

Plus en détail

VÉRIFICATION DES PRÊTS À L AFFECTATION. 31 janvier 2001. Direction de la vérification (SIV)

VÉRIFICATION DES PRÊTS À L AFFECTATION. 31 janvier 2001. Direction de la vérification (SIV) Contenu archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d archivage.

Plus en détail

NOTE DE MISE EN ŒUVRE

NOTE DE MISE EN ŒUVRE NOTE DE MISE EN ŒUVRE Objet : Gouvernance et surveillance d'entreprise dans les institutions appliquant l'approche NI Catégorie : Fonds propres N o A-1 Date : Janvier 2006 I. Introduction Le présent document

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne Charte de l Audit interne Juin 2013 Juin 2013 page 1 / 6 Juin 2013 page 2 / 6 1. Politique L Audit interne est une fonction essentielle dans la gestion de la Banque. Il aide la Banque en produisant des

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES RAPPORT DE VÉRIFICATION JUIN 2010 Bibliothèque et Archives Canada Page 2 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ 4 1.0 DESCRIPTION DU PROGRAMME 6 1.1

Plus en détail

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Titre : COMMISSION SCOLAIRE MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Source : Services financiers Comité consultatif de vérification Adoptée

Plus en détail

Réponse et plan d action de la direction Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013

Réponse et plan d action de la direction Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013 Décembre Réponses et mesures s par Recommandation 1 adjoint de la Direction générale des services de gestion (partenariat de services partagés) élabore une approche formelle de la gestion des risques opérationnels

Plus en détail

l examen de programmes RAPPORT DE LA VÉRIFICATION DE L INITIATIVE DES PROJETS PILOTES DU PARTENARIAT RURAL CANADIEN

l examen de programmes RAPPORT DE LA VÉRIFICATION DE L INITIATIVE DES PROJETS PILOTES DU PARTENARIAT RURAL CANADIEN Direction générale de l examen de programmes Review Branch RAPPORT DE LA VÉRIFICATION DE L INITIATIVE DES PROJETS PILOTES DU PARTENARIAT RURAL CANADIEN FÉVRIER 2002 TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.0 CONCLUSIONS

Plus en détail

Rapport de vérification. du Groupe de la rémunération du Service des ressources humaines. Secteur des services intégrés.

Rapport de vérification. du Groupe de la rémunération du Service des ressources humaines. Secteur des services intégrés. Rapport de vérification du Groupe de la rémunération du Service des ressources humaines Secteur des services intégrés Avril 2010 Table des matières 1. Contexte... 3 2. Objectifs, portée et méthode... 4

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Téléphone : (819) 997-5006 1 800 230-6349 (sans frais) Ligne pour les malentendants et

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières

Bureau du surintendant des institutions financières Bureau du surintendant des institutions financières Rapport de la Vérification interne sur le Groupe des assurances multirisques (GAM), Secteur de la surveillance Juin 2013 Table des matières 1. Contexte...

Plus en détail

Conversion aux normes internationales d information financière Directive réglementaire de la SOAD

Conversion aux normes internationales d information financière Directive réglementaire de la SOAD 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416-325-9444 Sans frais

Plus en détail

# Pistes d amélioration recommandées par KPMG État actuel Date cible

# Pistes d amélioration recommandées par KPMG État actuel Date cible 1 Mettre en place les mesures proposées par Loto-Québec : Diffuser une campagne de sensibilisation sur l importance d endosser les billets à l achat. Continu Depuis janvier 2008 Promouvoir le matériel

Plus en détail

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Le 22 février 2008 Services de transformation des activités (STA)

Plus en détail

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 États financiers du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (613) 212-KPMG (5764) Bureau 1800 Télécopieur (613) 212-2896 150, rue Elgin Internet www.kpmg.ca

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non auditée) Exercice 2014-2015

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Norme 16 : Risques de garde et d investissement Objectif

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

Transfert de risque de crédit Rapport de vérification final Rapport n o 6/13 9 octobre 2013

Transfert de risque de crédit Rapport de vérification final Rapport n o 6/13 9 octobre 2013 Transfert de risque de crédit Rapport de vérification final Rapport n o 6/13 9 octobre 2013 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction par intérim Premier vice-président et chef de la

Plus en détail

Norme ISA 402, Facteurs à considérer pour l audit d entités faisant appel à une société de services

Norme ISA 402, Facteurs à considérer pour l audit d entités faisant appel à une société de services IFAC Board Prise de position définitive 2009 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 402, Facteurs à considérer pour l audit d entités faisant appel à une société de services Le présent document a

Plus en détail

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL Bill Pattinson Division de la politique de l information, de l informatique et de la communication

Plus en détail

Canada. Vérification de l Unité nationale des enquêtes du Système fédéral de traitement des demandes de soins de santé

Canada. Vérification de l Unité nationale des enquêtes du Système fédéral de traitement des demandes de soins de santé Anciens Combattants Canada Veterans Affairs Canada Vérification de l Unité nationale des enquêtes du Système fédéral de traitement des demandes de soins de santé Finale: octobre 2012 Canada Remerciements

Plus en détail

Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire

Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire Non-Operational Reporting and Analytics (NORA) Mettre à profit l information potentielle aux centres de santé communautaire Association des centres de santé de l Ontario Bureau de la direction des projets

Plus en détail

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale)

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Chapitre 4 Recouvrement des créances fiscales Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Mise en contexte Créances fiscales : 7,6 G$ au 31 mars 2011 Somme avant ajustements pour tenir

Plus en détail

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 56 e réunion Distr. : restreinte 12 février 2013 Français Original : anglais et français Suivi des recommandations du Comité des commissaires

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes et des commentaires

Politique de gestion des plaintes et des commentaires Politique de gestion des plaintes et des commentaires 03.01.0 Page 1 de 6 DATE DE LA MISE À JOUR 2010-11-03 RÉSUMÉ Cette politique vise à encadrer et harmoniser la gestion des plaintes et des commentaires

Plus en détail

Projet des affaires électroniques Vérification du système en développement 2004 Réponses de la gestion (plans d action)

Projet des affaires électroniques Vérification du système en développement 2004 Réponses de la gestion (plans d action) Réponses de la gestion préparées par : Christiane Villemure, directrice de l Initiative des En date du : 14 juin 2004 Suivi des évaluations antérieures 3.1 Vérification de suivi de l Initiative des Septembre

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LA CONFORMITÉ

LIGNE DIRECTRICE SUR LA CONFORMITÉ LIGNE DIRECTRICE SUR LA CONFORMITÉ Avril 2009 Table des matières Préambule... 3 Introduction... 4 Champ d application... 5 Entrée en vigueur et processus de mise à jour... 6 1. Cadre de gestion de la conformité...

Plus en détail

Audit du Programme canadien de prêts aux étudiants

Audit du Programme canadien de prêts aux étudiants PROTÉGÉ A Direction générale des services de vérification interne Audit du Programme canadien de prêts aux étudiants Novembre 2013 SP-1056-11-13F Direction générale des services de vérification interne

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS

MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Plan d accessibilité 2004-2005 Table des matières Page Introduction 2 Message de la ministre de la Formation et des Collèges et Universités 3 Rapport

Plus en détail

Politiques canadiennes de soins de santé primaires L évolution de la réforme. www.fcrss.ca. Janvier 2012. John Marriott

Politiques canadiennes de soins de santé primaires L évolution de la réforme. www.fcrss.ca. Janvier 2012. John Marriott Politiques canadiennes de soins de santé primaires L évolution de la réforme www.fcrss.ca Janvier 2012 Ann L. Mable John Marriott La présente synthèse est la première d une série d études que publiera

Plus en détail

4.08 Taxes sur l essence, sur les carburants et sur le tabac

4.08 Taxes sur l essence, sur les carburants et sur le tabac MINISTÈRE DES FINANCES 4.08 Taxes sur l essence, sur les carburants et sur le tabac (Suivi de la section 3.08 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Pour l exercice 2002-2003, le ministère a perçu un montant

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Services de vérification et conseils

Services de vérification et conseils Services de vérification et conseils Intégrité, Innovation et Qualité Vérification de suivi de la gestion du parc automobile avril 2012 Table des matières Table des matières OPINION DE LA VÉRIFICATION...

Plus en détail

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances LES BONS CHOIX : RÉDUIRE LES IMPÔTS POUR CRÉER DES EMPLOIS Pour diffusion immédiate Le 27 mars 2003 Le budget de 2003 reflète la grande priorité qu accorde le gouvernement de Ernie Eves aux réductions

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la rémunération (salaires et avantages sociaux) Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la rémunération (salaires et avantages sociaux) Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la rémunération (salaires et avantages sociaux) Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 février 2011 Table des matières Sommaire... i

Plus en détail

Vérification interne. Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral

Vérification interne. Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral Vérification interne Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral Novembre 2008 www.elections.ca TABLE DES MATIÈRES 1. Sommaire...5 1.1

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Suivi de la vérification de la gestion financière Région de l Ontario

Suivi de la vérification de la gestion financière Région de l Ontario Suivi de la vérification de la gestion financière Juin 2002 Direction de la vérification et de l évaluation Étapes d approbation du rapport Mise en branle du processus de suivi août 2000 Achèvement du

Plus en détail

RAPPORT ACTUARIEL. sur le régime de retraite de la FONCTION PUBLIQUE DU CANADA

RAPPORT ACTUARIEL. sur le régime de retraite de la FONCTION PUBLIQUE DU CANADA sur le régime de retraite de la FONCTION PUBLIQUE DU CANADA Bureau de l actuaire en chef Bureau du surintendant des institutions financières Canada 12 e étage, Immeuble Carré Kent 255, rue Albert Ottawa

Plus en détail

Secteur immobilier Principales questions d observation relatives à la TPS/TVH et à la TVQ

Secteur immobilier Principales questions d observation relatives à la TPS/TVH et à la TVQ Secteur immobilier Principales questions d observation Le 5 février 2015 Les sociétés œuvrant dans le secteur immobilier doivent savoir que l Agence du revenu du Canada («ARC») et Revenu Québec pourraient

Plus en détail

APECA. Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités

APECA. Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités Vérification de l exécution du volet «Investissement dans les collectivités» du Programme de développement des collectivités APECA Direction de la vérification interne RAPPORT FINAL juillet 2007 TABLE

Plus en détail

Vérification interne de la participation du Canada à l Exposition internationale de 2005, à Aichi, au Japon. le 4 mai 2007

Vérification interne de la participation du Canada à l Exposition internationale de 2005, à Aichi, au Japon. le 4 mai 2007 Vérification interne de la participation du Canada à l Exposition internationale le 4 mai 2007 TABLE DES MATIÈRES Sommaire Exécutif... i 1. Introduction... 1 1.1 Autorisation du projet... 1 1.2 Contexte...

Plus en détail

Rapport sur les examens de la conformité des maisons de courtage d hypothèques menés par la CSFO de 2010 à 2014

Rapport sur les examens de la conformité des maisons de courtage d hypothèques menés par la CSFO de 2010 à 2014 Rapport sur les examens de la conformité des maisons de courtage d hypothèques menés par la CSFO de 2010 à 2014 Commission des services financiers de l Ontario Division de la délivrance des permis et de

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport de vérification interne sur le Groupe de l assurance-vie Conglomérats

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport de vérification interne sur le Groupe de l assurance-vie Conglomérats Bureau du surintendant des institutions financières Groupe de l assurance-vie Conglomérats Juin 2012 Table des matières 1. Contexte... 2 2. Objectif, portée et méthodologie... 3 3. Conclusion... 4 4. Réponse

Plus en détail

Administration de l établissement. (Ressources humaines)

Administration de l établissement. (Ressources humaines) Administration de l établissement (Ressources humaines) Chapitre 3 Administration de l établissement (Ressources humaines) Section Sujet traité Page 3000 Résumé... 3-2 3100 Qualité de la gestion. 3-3 3101

Plus en détail

Exploitants de services de garde agréés. Sous-ministre adjoint. Division de la petite enfance. Ministère de l Éducation

Exploitants de services de garde agréés. Sous-ministre adjoint. Division de la petite enfance. Ministère de l Éducation Ministry of Education Early Years Division Ministère de l Éducation 900 Bay Street 900, rue Bay 24 th Floor, Mowat Block Èdifice Mowat, 24 étage Queen s Park Queen s Park Toronto ON M7A 1L2 Toronto ON

Plus en détail

Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions collectives

Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions collectives Ligne directrice Objet : Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions collectives Catégorie : Comptabilité N o : C-5 Version

Plus en détail

RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014

RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014 RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014 Contexte 1. Conformément à la Directive organisationnelle

Plus en détail

Bureau du directeur général des élections

Bureau du directeur général des élections Chapitre 4 Section 4.10 Bureau du directeur général des élections Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section 4.10 Contexte Connu sous

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation

Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation Ligne directrice Objet : Évaluation des risques de crédit rattachés aux instruments financiers à valeur amortie aux fins du calcul des provisions pour dépréciation Catégorie : Comptabilité N o : C-1 Version

Plus en détail

SOBERMAN ^ CHARTERED ACCOUNTANTS

SOBERMAN ^ CHARTERED ACCOUNTANTS SOBERMAN ^ CHARTERED ACCOUNTANTS Le 16 mars 2012 Société canadienne d évaluation 1485, avenue Laperrière Ottawa (Ontario) K1Z 7S8 À l attention de : Madame Tracy Fiander-Trask, Trésorière PRIVÉ ET CONFIDENTIEL

Plus en détail

Rapport d audit final. Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines. Décembre 2013. Canada

Rapport d audit final. Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines. Décembre 2013. Canada Rapport d audit final Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013 Canada Table des matières Sommaire... i A - Introduction... 1 1. Contexte... 1 2. Objectif de l

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Rapport financier trimestriel Deuxième trimestre. le 30 septembre 2014 Non vérifié. La protection de vos épargnes, un engagement

Rapport financier trimestriel Deuxième trimestre. le 30 septembre 2014 Non vérifié. La protection de vos épargnes, un engagement Rapport financier trimestriel Deuxième trimestre le Non vérifié La protection de vos épargnes, un engagement TABLE DES MATIÈRES COMPTE RENDU... 1 PRINCIPAUX RÉSULTATS FINANCIERS... 2 ANALYSE DU RISQUE...

Plus en détail

AGENCE PARCS CANADA VÉRIFICATION DES PRINCIPAUX PROCESSUS FINANCIERS EN ONTARIO

AGENCE PARCS CANADA VÉRIFICATION DES PRINCIPAUX PROCESSUS FINANCIERS EN ONTARIO AGENCE PARCS CANADA VÉRIFICATION DES PRINCIPAUX PROCESSUS FINANCIERS EN ONTARIO RAPPORT FINAL GROUPE DU RENDEMENT, DE LA VÉRIFICATION ET DE L'EXAMEN DÉCEMBRE 2004 Raaport présenté et approuvé par le comité

Plus en détail

Lignes directrices de la déclaration des apports en espèces et en nature

Lignes directrices de la déclaration des apports en espèces et en nature Réseau International de Forêts Modèles Paysages Partenariats Durabilité Lignes directrices de la déclaration des apports en espèces et en nature www.rifm.net La Trousse d outils pour la création d une

Plus en détail

Financer la croissance des PME

Financer la croissance des PME Financer la croissance des PME Allocution de Marion G. Wrobel Vice-président, Politiques et opérations Association des banquiers canadiens (ABC) Prononcée devant le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

VÉRIFICATION D ATTESTATION DE LA QUALITÉ RELATIVE AUX DÉPENSES SALARIALES ET AUX COÛTS ASSOCIÉS AUX RÉGIMES D AVANTAGES SOCIAUX DES EMPLOYÉS (RASE)

VÉRIFICATION D ATTESTATION DE LA QUALITÉ RELATIVE AUX DÉPENSES SALARIALES ET AUX COÛTS ASSOCIÉS AUX RÉGIMES D AVANTAGES SOCIAUX DES EMPLOYÉS (RASE) VÉRIFICATION D ATTESTATION DE LA QUALITÉ RELATIVE AUX DÉPENSES SALARIALES ET AUX COÛTS ASSOCIÉS AUX RÉGIMES D AVANTAGES SOCIAUX DES EMPLOYÉS (RASE) Juin 2005 Affaires étrangères Canada Bureau de l inspecteur

Plus en détail

Programme de la taxe de vente au détail

Programme de la taxe de vente au détail Chapitre 4 Section 4.13 Ministère du Revenu Programme de la taxe de vente au détail Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.13 du Rapport annuel 2007 Chapitre 4 Section 4.13

Plus en détail

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives RAPPORT FIN15-08 Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28 TITRE : Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives BUT : Présenter aux membres du Conseil, pour approbation, l ajout d

Plus en détail

VEUILLEZ LIRE AVANT DE PRÉSENTER LA DEMANDE

VEUILLEZ LIRE AVANT DE PRÉSENTER LA DEMANDE 393, avenue University, bureau 1701, 17 e étage, Toronto (Ontario) M5G 1E6 Fonds ontarien de développement des technologies émergentes Investisseur dans une entreprise multinationale spécialisée dans le

Plus en détail

Canada. Évaluation des programmes de soins intermédiaires et de soins de longue durée. Finale : Janvier 2014

Canada. Évaluation des programmes de soins intermédiaires et de soins de longue durée. Finale : Janvier 2014 Anciens Combattants Canada Veterans Affairs Canada Évaluation des programmes de soins intermédiaires et Finale : Janvier 2014 Direction générale de la vérification et de l évaluation Canada Table des matières

Plus en détail

Norme ISA 220, Contrôle qualité d un audit d états financiers

Norme ISA 220, Contrôle qualité d un audit d états financiers IFAC Board Prise de position définitive 2009 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 220, Contrôle qualité d un audit d états financiers Le présent document a été élaboré et approuvé par le Conseil

Plus en détail

Que couvre l Assurance comptes clients?

Que couvre l Assurance comptes clients? GUIDE DE VOTRE ASSURANCE COMPTES CLIENTS PETITES ENTREPRISES Nous vous remercions d avoir assuré vos comptes clients auprès d EDC. Vous pouvez maintenant offrir du crédit à vos clients tout en vous protégeant

Plus en détail