Certification niveau 4 Guide de stage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Certification niveau 4 Guide de stage 2014-2015"

Transcription

1 ALLIANCE DES MONITEURS DE SKI DU CANADA Certification niveau 4 Guide de stage Mandat de l AMSC : L Alliance des moniteurs de ski du Canada offre une qualité supérieure de formation en enseignement du ski, contribuant ainsi à la croissance et au plaisir du sport. L AMSC est un organisme reconnu comme une institution d enseignement auprès du ministère du Développement des ressources humaines du Canada. L4GUIDE-FR-15

2 Table des matières Introduction au niveau 4 3 Horaire du stage 4 Évaluation 6 Vue d ensemble des séances 10 Jour 1 Journal de bord 11 Jour 2 Journal de bord 12 Jour 3 Journal de bord 13 Jour 4 Journal de bord 14 Jour 5 Journal de bord 15 Jour 6 Journal de bord 16 Révision des examens 17 Formulaire d évaluation de la formation niveau 4 19 Formulaire d évaluation de l enseignement niveau 4 20 Alliance des moniteurs de ski du Canada Tous droits réservés 2014 Imprimé au Canada , Boul, St-Laurent Montréal, QC H2P 2M9 Canada Guide de stage - 2

3 Introduction au niveau 4 Bienvenue au stage de niveau 4 de l AMSC! Les candidats admissibles à ce stage se sont voués, depuis nombreuses années, au développement de leurs habiletés. Le stage niveau 4 mettra au défi toutes leurs habiletés et leur offrira une expérience d apprentissage agréable et informative en compagnie de formateurs qui sont considérés comme l élite des moniteurs de ski au Canada. Au fur et à mesure que le nombre de membres augmente à l AMSC, la certification niveau 4 offre plusieurs possibilités d emploi liées à la formation, au développement professionnel, aux services aux membres, à l organisation nationale et à la gestion et à la représentation internationales. Les membres niveau 4 assurent la continuité des normes élevées des programmes de certification nationale et régionale et aident à déterminer les orientations politiques et techniques de l AMSC. Pour arriver à satisfaire à ces exigences, le stage niveau 4 offre aux candidats une formation de très haut niveau tout en les familiarisant à l approche et à la vocation de l AMSC. Les candidats retenus feront preuve de leadership et de maturité, ils seront de bons communicateurs et démontreront une bonne compréhension des concepts de l AMSC. Ils auront aussi une originalité qui leur permettra de former d autres skieurs à devenir de bons enseignants. Les normes du niveau 4 sont peut-être élevées, mais le résultat en vaut la peine. LE STAGE DE NIVEAU 4 : LES ATTENTES Afin d accroître les chances de réussite et de permettre une formation plus adéquate, le stage niveau 4 comporte deux parties. La portion donnée en milieu de saison présente la matière aux candidats et les examens permettent un moment pour la formation et le développement. La portion donnée en milieu de saison offre une formation en compagnie des meilleurs formateurs. Environ la moitié du stage est orientée vers l enseignement et la formation de moniteur, tandis que la deuxième portion est surtout consacrée au ski expert. À la fin du stage, les candidats reçoivent une évaluation orale et écrite relativement à leurs performances et leurs capacités. Ces évaluations proposent également des suggestions de développement à long terme et quelques stratégies pour mieux se préparer aux examens. Il sera suggéré aux candidats qui ont trop d éléments à améliorer d attendre avant de se présenter aux examens. Les candidats doivent s inscrire séparément aux examens d une durée de 4 jours. En raison du nombre de formateurs requis pour les examens (2 par groupe), les candidats qui ne sont pas inscrits à l avance ne seront pas acceptés. Lors de la première journée, il y a une période d échauffement et de révision des terrains, et ensuite on procède aux premières descentes notées. Les trois jours qui suivent sont consacrés aux autres descentes notées ainsi qu aux examens d enseignement. Pour plus de détails, veuillez consulter la section consacrée aux examens dans le présent guide. Les gestionnaires du développement éducatif de l Est et de l Ouest sont responsables des deux portions du stage de niveau 4. Ils forment le personnel et s assurent que les normes et l approche restent uniformes. Guide de stage - 3

4 Horaire du stage JOUR 1 Inscription Sur neige Amélioration du ski Ski expert et méthodologie Amélioration du ski Tout terrain Vidéo Intérieur Révision du plan de stage Atelier L enseignement du ski au Canada Atelier Référence technique (biomécanique) Récapitulation du groupe JOUR 2 Sur neige Les bosses Amélioration du ski et méthodologie Pratique d enseignement Tout terrain Intérieur Atelier Évaluation des habiletés au niveau expert Séance individuelle passer en revue le journal de bord JOUR 3 Sur neige Contrôle des carres et méthodologie Pratique d enseignement Contrôle des carres Vidéo Intérieur Atelier- Enseigner à enseigner Récapitulation du groupe Guide de stage - 4

5 JOUR 4 Sur neige Formation des moniteurs Niveau introduction à intermédiaire Intérieur Séance individuelle passer en revue le journal de bord JOUR 5 Sur neige Formation des moniteurs pratique d enseignement Intérieur Révision des normes et des examens du niveau 4 Séance individuelle passer en revue le journal de bord JOUR 6 Sur neige Révision des descentes notées Habiletés et stratégies au niveau expert Intérieur Évaluations finales Discussion ouverte avec formateur et recommandations en vue de l examen * Il est possible que cet horaire soit modifié en fonction des conditions, de la température ou des installations. Guide de stage - 5

6 Évaluation ÉVALUATION DE L ENSEIGNEMENT Élément de la compétence Critère de performance Perfectionnement / Variation créative Enseigner le ski du niveau débutant jusqu au niveau expert selon la technique et la méthodologie de l AMSC. Compréhension technique: Démontrer une compréhension totale de la relation qui existe entre les habiletés, les formes de virage et les plans d équilibre. Démontrer une évaluation précise des habiletés liées à la référence technique. Reconnaître les causes de toutes les déficiences analysées, aussi subtiles qu elles puissent être, et faire le lien de cause à effet. Les stratégies de formation avancées doivent être axées sur la compétence et doivent adapter l approche tactique au terrain et aux conditions. Démontrer des moyens d adaptation novateurs aux besoins de développement. Adapter adéquatement l approche d enseignement au stade de développement actuel des élèves. Démontrer avec précision les habiletés appropriées au niveau d habiletés. L approche de développement doit fournir une direction claire incluant des objectifs de développement à court et long terme pour aider les élèves à progresser. Méthode centrée sur l élève : Démontrer une démarche pédagogique sécuritaire. Offrir une leçon structurée qui prend en considération le stade de développement des élèves. Adapter la démarche pédagogique aux stades de développement, au terrain et aux conditions. Improviser facilement face aux situations changeantes en anticipant le terrain et en utilisant les conditions comme tactiques d enseignement. Ajuster l enseignement au stade de développement de l habileté motrice ciblée. Faire preuve de créativité et offrir des démarches variées en fonction des besoins de chaque élève. Utiliser une communication bilatérale. Créer un rythme de leçon approprié en gérant efficacement le groupe. Utiliser la pratique du ski (millage) en fonction de la durée de la leçon. Démontrer l habileté à obtenir des résultats. Faire des démonstrations techniques précises, en fonction du niveau d habileté des élèves et du terrain. Guide de stage - 6

7 Service à la clientèle : Utiliser les principes de l écoute active. Utiliser le contrat d apprentissage. Communiquer de façon bilatérale avec les personnes du groupe. Fournir une rétroaction en fonction du stade de développement de l élève. Démontrer une compréhension des styles d apprentissage. Reconnaître le fondement de la dynamique de groupe. Reconnaître les élèves et les situations problématiques. Faire preuve d une attitude positive et avoir un langage corporel approprié afin de faire participer et de motiver les élèves. Enseigner une séance de formation de moniteurs selon la technique et la méthodologie de l AMSC. Donner une séance axée sur les résultats en combinant les aspects liés à la compréhension technique, la méthode centrée sur l élève et le service à la clientèle. Démontrer comment doser l information pendant la leçon en accordant du temps pour l amélioration du ski. Présenter une approche qui est réaliste et pratique pour le public skieur. Démontrer un processus de prise de décision qui sera à la fois pratique et mémorable. Baser les éléments pédagogiques sur les actions entreprises pendant la leçon. Présenter les éléments pédagogiques de manière cohérente et structurée. Guide de stage - 7

8 ÉVALUATION TECHNIQUE Élément de la compétence Critère de performance Perfectionnement / Variation créative Démontrer une technique efficace à partir du niveau introduction jusqu au niveau expert. Critères généraux de performance : Skier en parallèle rapidement sur un terrain expert. S adapter à des conditions de neige variées, à différents types de virages et différentes vitesses. Démontrer des habiletés de conduite de niveau expert : o S équilibrer de façon dynamique contre les forces externes afin de créer la pression. o Utiliser les mouvements de flexion et d extension pour doser la pression et le contact avec la neige. o S équilibrer sur les carres avant la ligne de pente à l aide des bons mécanismes. Ajuster sa technique et ses performances afin de skier en terrain bosselé expert et/ou sur toute surface. Démontrer une aisance dans ses performances afin d offrir des démonstrations techniquement correctes et faciles à copier. Démontrer à tous les niveaux, soit de la phase introduction jusqu à la phase experte. Critères spécifiques de performance : DESCENTES DE DÉMONSTRATION : Maintient une vitesse de niveau intermédiaire. Le virage est dirigé par le bas du corps et par la conception du ski. La séparation entre le haut et le bas du corps crée l angulation qui permet l adhérence. L utilisation de toutes les articulations contribue à maintenir une position centrée et permet de gérer les forces qui opèrent sur les skis et sur le skieur. Les mouvements moteurs coordonnés dirigent les forces qui opèrent sur les skis et le momentum du skieur d un virage à l autre. Virages parallèles intermédiaires : Exécuter des virages parallèles contrôlés, symétriques et rythmés sur une piste intermédiaire ou avancée (piste noire). Descentes intermédiaires dans un corridor : Démontrer des habiletés avancées à vitesse intermédiaire dans un corridor, délimité avec des brosses (piste bleue). Démonstration tactique : Démontrer les trois compétences de base en braquage et en arrêt hockey sur piste damée bleue ou noire. Guide de stage - 8

9 DESCENTES TOUT-TERRAIN : Adapter la position en fonction de la vitesse et des conditions de neige. Démontrer la capacité d adapter les trajectoires et les rayons en fonction de divers terrains. Ajuster les mouvements en vue d anticiper les caractéristiques du terrain. Utiliser les contours du terrain pour augmenter la performance des skis. Démontrer un dosage de la pression de niveau expert en maintenant les skis en contact avec la neige ou en créant un effet de rebond si désiré. Savoir s ajuster dans des conditions défavorables. Descentes libres dans les bosses : Exécuter une descente en contrôle dans les bosses avec une bonne technique sur une piste experte à contour varié (piste noire). Virages arrondis en terrain varié : Exécuter des virages à rayons plus longs et à vitesse rapide en situation hors-piste (piste noire). Virages à courts rayons experts: Exécuter des virages à courts rayons arrondis sur une piste experte (noire). Démontrer une conduite et une vitesse soutenues. Maintenir le rythme et la symétrie tout au long de la descente. Démontrer des schémas-moteurs fluides adaptés au terrain et à la vitesse. DESCENTES DE PERFORMANCE : Maintenir une vitesse de niveau expert. Exécuter des virages parallèles enchaînés et efficaces. Démontrer une performance technique et des habiletés de conduite de niveau expert Le virage est dirigé par le bas du corps et par la conception du ski. La séparation entre le haut et le bas du corps crée l angulation qui permet l adhérence. L utilisation de toutes les articulations contribue à maintenir une position centrée et permet de gérer les forces qui opèrent sur les skis et sur le skieur. Les mouvements moteurs coordonnés dirigent les forces qui opèrent sur les skis et le momentum du skieur d un virage à l autre. Descentes dans un corridor : Démontrer une technique et des habiletés de conduite de niveau expert dans un corridor de 7 à 8 mètres, délimité avec des brosses (piste bleue ou noire). Virages parallèles experts : Exécuter des virages parallèles enchaînés et efficaces à haute vitesse sur une piste avancée damée (noire). Course de slalom géant (SG) : (Voir p pour les détails de la course SG.) Guide de stage - 9

10 Vue d ensemble des séances Amélioration du ski et méthodologie Les séances d amélioration du ski couvriront différents types de terrains et de rayons ainsi que diverses approches pour satisfaire aux besoins du groupe. De plus, la méthodologie utilisée par les formateurs servira d exemple pour enseigner efficacement lors des séances. Une analyse vidéo et des commentaires feront également partie de l amélioration du ski. Ces séances offriront à chaque candidat une bonne idée de ce que l on attend d eux ainsi que des stratégies de développement. Bosses et méthodologie Lors de ces séances, l accent sera mis sur la technique et les tactiques nécessaires pour faire progresser les élèves en terrain difficile. Il y aura un encadrement de la part du formateur en ce qui a trait à l amélioration du ski et aux méthodes d enseignement utilisées. Tous les candidats obtiendront de la rétroaction sur leurs pratiques d enseignement. Formation des moniteurs (enseigner à enseigner) Les candidats recevront une formation dans le but de former des moniteurs qui travaillent dans les écoles de neige ou qui sont inscrits à un stage de l AMSC. Les formateurs fourniront plusieurs bons exemples de formation et les candidats auront l occasion de s exercer à enseigner dans diverses situations. Différentes stratégies seront proposées afin d améliorer le contenu et la méthode d enseignement de chacun. Contrôle des carres et méthodologie / contrôle des carres en phase experte Les candidats développeront leurs habiletés de contrôle des carres en phase «experte» et apprendront à les enseigner. Habiletés de niveau expert et stratégies Les principes techniques seront appliqués au niveau expert et seront accompagnés de différentes stratégies de développement. Guide de stage - 10

11 JOUR 1 JOURNAL DE BORD AMÉLIORATION DU SKI HABILETÉS DE NIVEAU EXPERT Habiletés de ski Méthodologie d enseignement Notes Guide de stage - 11

12 JOUR 2 JOURNAL DE BORD ADAPTATION AU TERRAIN Habiletés de ski Méthodologie d enseignement Notes Guide de stage - 12

13 JOUR 3 JOURNAL DE BORD CONTRÔLE DES CARRES ET MÉTHODOLOGIE Compréhension technique Méthodologie d enseignement Notes Guide de stage - 13

14 JOUR 4 JOURNAL DE BORD FORMATION DES MONITEURS NIVEAUX INITIATION À INTERMÉDIAIRE Compréhension technique Méthodologie d enseignement Notes Guide de stage - 14

15 JOUR 5 JOURNAL DE BORD FORMATION DES MONITEURS NIVEAUX INITIATION À INTERMÉDIAIRE Compréhension technique Méthodologie d enseignement Notes Guide de stage - 15

16 JOUR 6 JOURNAL DE BORD RÉVISION DE LA DESCENTE NOTÉE HABILETÉS DE NIVEAU EXPERT ET STRATÉGIES Guide de stage - 16

17 Révision des examens du niveau 4 Après avoir complété le stage de formation niveau 4, le candidat peut se présenter, sans délai limite, aux examens du niveau 4. Les candidats doivent réussir la portion ski et enseignement pour être certifié niveau 4. Les candidats doivent s inscrire à l avance au bureau national de l AMSC. Reprise d examen de la portion ski ou enseignement Les candidats qui échouent le ski ou l enseignement peuvent reprendre la ou les portions échouées, au moment qui leur convient et sans délai limite. Les candidats qui réussissent une des deux portions n auront plus jamais à être réévalués pour cette portion. Évaluation du ski La portion ski est évaluée par des descentes notées pendant les jours 1, 2 et 3 de la période d examen. Chacune des descentes est notée sur 10 points. Les candidats doivent obtenir une moyenne de 60 % pour réussir chaque descente et ils doivent réussir 7 descentes sur 9. De plus, les candidats doivent conserver une moyenne générale de 60 % en prenant en considération l ensemble des descentes. Procédures pour l évaluation des descentes notées Les descentes notées se déroulent par «stations» (c.-à-d. courts rayons experts, parallèles intermédiaires, etc.) Les candidats exécutent deux descentes à chacune des stations et la meilleure note des deux descentes est retenue. Descentes notées 1. Virages parallèles intermédiaires 2. Descentes intermédiaires dans un corridor 3. Démonstration tactique 4. Descentes libres dans les bosses 5. Virages arrondis en terrain varié 6. Virages à courts rayons experts 7. Descente dans un corridor 8. Virages parallèles experts 9. Course de slalom géant Précisions relatives à la course du niveau 4 1. Épreuve : slalom géant 2. Chronométrage : électronique ou manuel (moyenne des 2 temps chronométrés manuellement) 3. Durée minimale : 30 à 40 secondes 4. Matériel : portes doubles avec fanions, le piquet intérieur est flexible. 5. Les règles conventionnelles de course s appliquent et elles seront expliquées à la réunion qui aura lieu la veille de la course lors du tirage des dossards. 6. Les combinaisons de course sont permises. 7. Le port du casque homologué est obligatoire pour tous les compétiteurs. Guide de stage - 17

18 8. La course comprend deux manches et le parcours peut être retracé si le directeur des stages le juge nécessaire. 9. Le meilleur temps des deux manches compte pour la note finale. 10. Les femmes sont pigées les premières et prennent le départ avant les hommes. 11. L ordre de départ de la 2 e manche est inversé pour les hommes et les femmes, mais celles-ci partent toujours devant les hommes. 12. Une troisième manche est accordée aux candidats qui ne réussissent pas à terminer les deux premières manches. Calcul des résultats de course du niveau 4 Les résultats individuels des candidats sont attribués par rapport à la moyenne du groupe à l aide de «l écart type du groupe». Les résultats sont ensuite convertis en centiles. Le meilleur temps des deux manches est retenu pour déterminer la note. Si un candidat ne termine pas les deux premières manches, ce dernier pourra faire une troisième descente qui sera finale. Comme les résultats des femmes sont comparés à ceux des autres candidats, un handicap de 2 points est attribué dès le départ à toutes les femmes du groupe; Les règlements seront expliqués à la réunion des coureurs lorsque les dossards seront distribués. Examen d enseignement Sur neige Les candidats reçoivent leur assignation de leçons le jour 1. Système de pointage Chaque séance d enseignement est notée par deux formateurs sur un maximum de 10 points. Pour réussir, le candidat doit obtenir au moins 6/10 de chacun des formateurs dans les deux séances d enseignement. Les candidats enseignent une séance dans chacune des deux catégories suivantes : Ski expert (1 heure 1 ¼ heure) Amélioration du ski de niveau expert Adaptation au terrain expert Séances de formation des moniteurs (30-40 min) Débutant Intermédiaire Course Guide Level 4

19 STAGE DE NIVEAU 4 DE L'AMSC - PLAN DE DÉVELOPPEMENT Nom: Lieu: No du Membre: Date: Stratégies de Développement Technique Stratégies de Développement en Enseignement / Formation du Moniteur Stratégies de Préparation aux Examens Formateurs: L4DP-FR-15 Course Guide Level 4

20 ÉVALUATION DE LA FORMATION DU MONITEUR DE L AMSC - NIVEAU 4 / 10 Nom: Lieu: N candidat: Date: Compréhension Technique Établit des objectifs clairs pour la séance S ajuste aux besoins du public skieur Améliore la compréhension des habiletés et le développement du skieur Offre une structure pour le développement et l évaluationdes habiletés Doit réussir 3/4 BA SA Stratégies de Développement Méthode Centrée sur l Élève Donne un exemple d enseignement sécuritaire (obligatoire) Présente les 6 étapes de la planification d une leçon Montre comment s adapter au terrain et aux conditions Fournit des outils tactiques et des idées Doit réussir 3/4 BA SA Stratégies de Développement Montre à travailler avec les gens Fait preuve d une écoute active Utilise le débreffage Utilise le contrat d apprentissage Communique de façon cohérente Présente un rythme de leçon réaliste Fonde la pédagogie sur les actions dans la leçon Sensibilise les apprentis au processus de prise de décision Baser les éléments pédagogiques sur l amélioration des formateurs Démonstrations Adaptées au niveau d habileté Adaptées au terrain Précises sur le plan technique Formateurs: Service à la Clientèle Transmission et démonstration Doit réussir 4/5 BA SA Doit réussir 6/7 BA SA Stratégies de Développement Stratégies de Développement * BA = Besoin d'amélioration, SA = Satisfait les attentes L4ITAFRM-FR-13 Course Guide Level 4

21 Nom: Lieu: N du Candidat: Date: Compréhension technique Analyse des habiletés Spécifique à l habileté En lien avec la référence technique Trouve la cause des habiletés déficientes Relie la cause et l effet Développement des habiletés Utilise des stratégies d entraînement avancées Spécifique à l habileté Relié à une partie du virage Tactiques pédagogiques progressives Adapté au terrain et aux conditions Adapté au stade de développement Mise sur pied et maintien d une orientation claire Leçon structurée selon les stades d apprentissage moteur Approche pédagogique Adaptée aux stades de développement Adaptée au terrain et aux conditions Adaptée au stade de développement de l habileté motrice ciblée Implique l élève dans la prise de décision Utilise le temps efficacement Offre un bon dosage d information et de ski Démontre l habileté à faire progresser les élèves Démonstrations Adaptées au niveau d habileté Adaptées au terrain Habiletés technique Fait appel aux principes d écoute active Sait utiliser le contrat d apprentissage Communique avec les élèves Démontre une compréhension des styles d apprentissage Reconnaît le fondement de la dynamique de groupe Démontre une attitude positive et utilise un langage corporel approprié Fait participer et motive les élèves Formateurs: ÉVALUATION D ENSEIGNEMENT DE L AMSC - NIVEAU 4 / 10 Méthode centrée sur l élève Enseigne de façon sécuritaire (obligatoire) Service à la clientèle Doit réussir 9/11 BA SA Doit réussir 10/12 BA SA Doit réussir 6/7 BA SA Stratégies de développement Stratégies de développement Stratégies de développement * BA = Besoin d'amélioration, SA = Satisfait les attentes L4TAFRM-FR-15 Course Guide Level 4

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008 Le ski à l'école Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle 1 «Les Activités Physiques de Pleine Nature, par leur possibilité de réinvestissement, constituent un terrain privilégié pour la mise en œuvre de

Plus en détail

FORMAT DE COMPETITIONS

FORMAT DE COMPETITIONS FORMAT DE COMPETITIONS BOSSES Les qualifications et les finales se déroulent sur la même journée. Une journée d entraînement sur le site est recommandée la veille de la compétition et un temps d entraînement

Plus en détail

SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX

SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX Structure du Secteur Masters Alpin 3 1) REGLES COMMUNES POUR TOUTES LES EPREUVES MASTERS ALPIN. Catégories d âges MASTERS VETERANS 2014/2015 3 ARTICLE 1 / 1 : Participation.

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES

INFORMATIONS IMPORTANTES INFORMATIONS IMPORTANTES * PARTICIPATION À LA FINALE Tu es automatiquement inscrit(e) pour la finale. Si tu ne peux pas participer, nous te prions de nous en informer par e-mail (grandprix@swiss-ski.ch)

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

BOÎTES À OUTILS ET FORMATIONS POUR INNOVATEURS. SOUS LA DIRECTION DE DAVE CAISSY 2 e ÉDITION

BOÎTES À OUTILS ET FORMATIONS POUR INNOVATEURS. SOUS LA DIRECTION DE DAVE CAISSY 2 e ÉDITION BOÎTES À OUTILS ET FORMATIONS POUR INNOVATEURS SOUS LA DIRECTION DE DAVE CAISSY 2 e ÉDITION Qu est-ce que Toolbox4 Innovators? Basé sur les pratiques courantes des organisations les plus innovatrices,

Plus en détail

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles - Sous-Direction des Services de Secours et des Sapeurs-Pompiers - DDSC 9 - JANVIER 1999 Date de mise

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

SMS Snow Academy 2010

SMS Snow Academy 2010 SMS Snow Academy 2010 Swiss Mountain Sports Crans-Montana / Switzerland Introduction L'objectif de l'académie est de proposer une formation de moniteur de ski et de snowboard professionnelle et dynamique,

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement

PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement olympiques et paralympiques Développé par Rowing Canada

Plus en détail

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures Bourse de recherche Jeff Thompson Politique et procédures Table des matières Objet et contexte... 2 Financement... 2 Candidats admissibles... 3 Processus de sélection et d attribution de la bourse... 4

Plus en détail

Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers. vous convie à sa. 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012

Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers. vous convie à sa. 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012 Le Club de Patinage Artistique Masson-Angers vous convie à sa 25 e édition de la compétition Invitation Les 2LL -Masson-Angers 2012 17 au 19 février 2012 À l ARÉNA ROBERT ROCHON Cette compétition s adresse

Plus en détail

Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION

Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION Jeux parapanaméricains de 2015 CRITÈRES DE SÉLECTION Mot de l entraîneur-chef Chers athlètes et entraîneurs, Nous avons été informés par le CIP et le CPC qu une modification a été apportée au quota des

Plus en détail

Ski en activité Séminaire - Team Building. r a n d o n n é e Raq u e t t e s EXCLUSIF! Dans les Vosges Course de Ski

Ski en activité Séminaire - Team Building. r a n d o n n é e Raq u e t t e s EXCLUSIF! Dans les Vosges Course de Ski Ski en activité Séminaire - EXCLUSIF! Dans les Vosges Course de Ski Team Building r a n d o n n é e Raq u e t t e s Nous vous proposons un moment de détente unique dans la région, qui permet à la fois

Plus en détail

COACHING TECHNIQUE. Mais voilà, pour former le personnel, il faut des gens expérimentés qui savent communiquer et partager leur savoir faire.

COACHING TECHNIQUE. Mais voilà, pour former le personnel, il faut des gens expérimentés qui savent communiquer et partager leur savoir faire. La stabilité et la performance d une entreprise reposent sur un élément essentiel : du personnel compétent qui connaît et maîtrise parfaitement chacune des tâches reliées à leur poste de travail. Mais

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES 1. ORGANISME DE FORMATION Les formations et examens «Pilote Initiateur Bateau» sont organisés et mis en œuvre par les Ligues régionales, dans le respect du cahier des charges élaboré par la commission

Plus en détail

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Atteignez de nouveaux sommets! www.umoncton.ca/mbaenligne Atteignez de nouveaux sommets! Souhaitez-vous occuper

Plus en détail

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Direction des sports Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Cycle 2 Document pédagogique élaboré par E.Reig E.T.A.P.S de la Direction des Sports de la ville de joué lès Tours 2011

Plus en détail

I - LE PROJET PEDAGOGIQUE

I - LE PROJET PEDAGOGIQUE ENSEIGNER L ACTIVITE HOCKEY A L ECOLE ELEMENTAIRE I - LE PROJET PEDAGOGIQUE Avant d avoir eu les élèves /joueurs A - DEFINITION DE L ACTIVITE SUPPORT : LE HOCKEY Le hockey est un jeu collectif praticable

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS 31 mai 2012 ORGANISATION DU NOUVEAU PNCE Les ateliers du PNCE sont mis sur pied pour répondre aux besoins de tous les entraîneurs, de celui

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Certificat en interventions de group et leadership

Certificat en interventions de group et leadership Certificat en interventions de groupe et leadership (30 crédits) Cours obligatoires (9 crédits) HUM1503 Introduction à la vie de groupe IGL 2536 Laboratoire d interventions auprès des groupes I IGL 2538

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées?

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? Contexte Nous entendons dire : «La planification des RH constitue le fondement de la dotation en personnel sous la nouvelle

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE Adhésion de club Club (membre actif) Les clubs qui sont dédiés à la promotion de la boxe olympique doivent déposer une demande pour devenir membre actif avec Boxe-Québec

Plus en détail

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux Attestation Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux www.cefco.ch 2013_V2 : 30.05.2013 SOMMAIRE ATTESTATION INTRODUCTION AU MANAGEMENT DE PROJET Ce cours est

Plus en détail

La Première du Canada et la Compagnie Legacy offrent à tous leurs clients et aux consommateurs un accès égal à leurs produits et services.

La Première du Canada et la Compagnie Legacy offrent à tous leurs clients et aux consommateurs un accès égal à leurs produits et services. Politique de la Compagnie d assurance-vie Première du Canada («Première du Canada») et de la Compagnie d assurances générales Legacy («Compagnie Legacy») en matière de service à la clientèle : Offrir des

Plus en détail

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS 5 Date Approuvé ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS Description technique Conception et dessin industriel en mécanique/cdao Document No. TD5 Révision Projet de texte Suite à une résolution votée par le Comité

Plus en détail

Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto.

Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto. DU GRANIER Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto. - Centre Commercial Richelieu 73490 La Ravoire - ZA Plan Cumin, 660rue de la Jacquère 73800 Les Marches Tél: 04 79 72 55 12 Siret

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION ET CHEMINEMENT SCOLAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015

CONDITIONS D ADMISSION ET CHEMINEMENT SCOLAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 CONDITIONS D ADMISSION ET CHEMINEMENT SCOLAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 Dans le but d alléger le texte et d en faciliter la lecture, le masculin a été utilisé comme genre neutre pour désigner aussi bien

Plus en détail

Document réalisé par :

Document réalisé par : Ce document permet de situer le niveau des élèves en fin de module d apprentissage. Il peut être aussi utilisé pendant les séances d apprentissage pour aider à mesurer les acquisitions. Il donne des indications

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

MODALITES DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A.

MODALITES DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A. DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A. 2 2005B22072005 1 FORMATION COMMISSAIRES STAGIAIRES Stage de formation obligatoire avant l obtention de la licence de commissaire stagiaire. Formation

Plus en détail

GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD

GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD HIVER 2015/2016 Ce guide a pour objectif de vous aider à choisir le matériel de ski et les cours de ski collectifs les mieux adaptés à

Plus en détail

MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE. LIVRET REFERENTIEL Spécialité perfectionnement sportif

MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE. LIVRET REFERENTIEL Spécialité perfectionnement sportif MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE LIVRET REFERENTIEL Spécialité perfectionnement sportif Discipline Sport automobile Mentions circuit, karting, rallye

Plus en détail

Mesurer en système métrique et impérial de mesure

Mesurer en système métrique et impérial de mesure Plan de leçon n o 15 Mesurer en système métrique et impérial de mesure Niveaux NCLC: 4 à 6 Habiletés langagières NCLC: Expression orale, Compréhension écrite Compétences essentielles: Calcul, Utilisation

Plus en détail

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE BIENTÔT CONDUCTEUR D UNE MOTO 25 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2 e trimestre 2015 ISBN 978-2-550-72882-5 (Imprimé) ISBN 978-2-550-72883-2 (PDF) 2015, Société de l assurance

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

la Direction des ressources humaines et des relations de travail (langue du travail ; maîtrise du français par les employé(e)s)

la Direction des ressources humaines et des relations de travail (langue du travail ; maîtrise du français par les employé(e)s) L'application de cette politique est sous la responsabilité et la coordination de la Direction générale en collaboration avec la Direction des études et la Direction de la formation continue (langue d

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION

Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION Au cours de l année 2014-2015, Emploi Québec a modifié deux fois le chapitre du Programme d aide et d accompagnement social (PAAS) ACTION

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA Octobre 2009 La présente norme est assujettie aux demandes

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA)

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Questions et Réponses DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Admission 1. Quel est la date limite pour déposer une demande d admission pour l année 2015-2016? 2. Y aura-t-il des admissions à d

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test et programme préparatoire

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test et programme préparatoire TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test et programme préparatoire INTRODUCTION 3 DIRECTIVES PRÉLIMINAIRES 3 TESTS PRÉLIMINAIRES 3 PROTOCOLE DU TEST TAP-PAR 4 STATION 1 4

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS

LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS Préambule L équipe d évaluation par les pairs (EEP) exécute l évaluation sur place aux fins de l agrément

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

de l élève Janvier 2014

de l élève Janvier 2014 Le uide de l élève Janvier 2014 Les cours, les horaires, la gestion du temps, la cote R, les cours d été, les dates butoirs, etc. C est beaucoup d informations nouvelles! Être bien informé sur les études

Plus en détail

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA MRK-20712 - MARKETING DIRECT Syllabus Automne 2008 Local 3307 PAP CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

Guide pratique pour les clubs

Guide pratique pour les clubs Guide pratique pour les clubs Mise à jour le 19 août, 2014 Guide pratique pour les clubs Table des matières DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 3 1. Exigences pour former un club... 4 2. Types de club... 4 3. Interaction

Plus en détail

CHAMPIONNATS NATIONAUX DE SKI ACROBATIQUE NATIONAL FREESTYLE CHAMPIONSHIPS

CHAMPIONNATS NATIONAUX DE SKI ACROBATIQUE NATIONAL FREESTYLE CHAMPIONSHIPS Centre d excellence acrobatique Val St-Côme, Val St-Côme, QC, Canada 21 22 MARS, 2015 Invitation L Association canadienne de ski acrobatique est heureuse d inviter tous les skieurs acrobatiques admissibles

Plus en détail

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC IFA INSTITUT DE FORMATION EN ALTERNANCE NOS BREVETS DE TECHNIC BTS Assistant de gestion PME-PMI Pilotez la gestion d une entreprise Objectifs : Cette formation conduit au métier

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

Programmes et et programmation de. à l école primaire

Programmes et et programmation de. à l école primaire Programmes et et programmation de de l EPS à l école primaire D. Smadja,, IEN Maromme Animation pédagogique p cycle 2 février 2011 1-1- CONTENUS D ENSEIGNEMENTD Enjeux et finalités Compétences et activités

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Attestation d études collégiales Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Le programme d attestation d études collégiales (AEC) Courtage immobilier résidentiel est d une durée de 570 heures L'objectif

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

Belgian Paralympic Committee Founded in 1960. Members : Parantee vzw and Ligue Handisport Francophone (LHF asbl)

Belgian Paralympic Committee Founded in 1960. Members : Parantee vzw and Ligue Handisport Francophone (LHF asbl) Belgian Paralympic Committee Founded in 1960. Members : Parantee vzw and Ligue Handisport Francophone (LHF asbl) BPC Avenue de Boechoutlaan 9 1020 BRUSSEL/BRUXELLES - +32 2 474 51 50 - +32 2 479 46 56

Plus en détail

PROGRAMMES FORMATIONS

PROGRAMMES FORMATIONS PROGRAMMES FORMATIONS LES FORMATIONS INSTRUCTEURS 26 LES MILLS EST LA SEULE SOCIÉTÉ AU MONDE QUI MESURE LA QUALITÉ D ENSEIGNEMENT DES COURS EN INVESTISSANT DANS LA FORMATION DES INSTRUCTEURS PAGE _05 Modules

Plus en détail

LE CPA SAINTE-FOY ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE - BARRETTE LES 14-15-16 JANVIER 2005

LE CPA SAINTE-FOY ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE - BARRETTE LES 14-15-16 JANVIER 2005 LE CPA SAINTE-FOY ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION YOLANDE - BARRETTE LES 14-15-16 JANVIER 2005 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres en règle de Patinage Canada et

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE 1. OBJECTIFS DU COURS PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE Objectif général Développer des habiletés dans le domaine de la gestion des communications intégrées en marketing,

Plus en détail

PLAN DE COURS HIVER 2014 PGM125 Systèmes de Gestion de la maintenance informatisés (module 7)

PLAN DE COURS HIVER 2014 PGM125 Systèmes de Gestion de la maintenance informatisés (module 7) Département de génie de la production automatisée Programme court en maintenance Enseignant : Claude Bilodeau Responsable : Michel Rioux, ing., Ph.D. Groupe : 65 Session : Hiver 2014 PLAN DE COURS HIVER

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Stages de mai à août 2001

Stages de mai à août 2001 Alternance travail-études dans le cadre du DEC en Technologie de conception en électronique Stages de mai à août 2001 Avant-Propos La formule de l alternance travail-études (ATE) est une méthode de formation

Plus en détail

Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario et Règlement «Normes d accessibilité pour les services à la clientèle»

Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario et Règlement «Normes d accessibilité pour les services à la clientèle» Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario et Règlement «Normes d accessibilité pour les services à la clientèle» Ontario East Municipal Conference, le 16 septembre 2009

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Appel à contributions. Colloque international CRIFPE. en éducation. Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante

Appel à contributions. Colloque international CRIFPE. en éducation. Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante CRIFPE 20 ans déjà colloque.crifpe.ca Colloque international 2 et 3 mai 2013, Montréal (Canada) Appel à contributions Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante Date limite

Plus en détail

GUIDE DES MÉRITES DE LA DIVISION ATLANTIQUE OUEST

GUIDE DES MÉRITES DE LA DIVISION ATLANTIQUE OUEST GUIDE DES MÉRITES DE LA DIVISION ATLANTIQUE OUEST POUR GARANTIR QUE VOTRE MISE EN CANDIDATURE SOIT PRISE EN CONSIDÉRATION, VEUILLEZ LA FAIRE PARVENIR AU RESPONSABLE AU PLUS TARD LE 31 JANVIER DE L ANNÉE

Plus en détail

CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BOISBRIAND. Document régissant l'organisation de la Revue sur glace

CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BOISBRIAND. Document régissant l'organisation de la Revue sur glace CLUB DE PATINAGE ARTISTIQUE DE BOISBRIAND Document régissant l'organisation de la Revue sur glace Document original approuvé par le conseil d'administration en octobre 1991 Dernière modification : 31 mai

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Métiers de la gestion et de la comptabilité : responsable de portefeuille clients en cabinet d'expertise Numéro

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Technologies de l Information et de la. Communication (TICs) dans le curriculum

Technologies de l Information et de la. Communication (TICs) dans le curriculum Technologies de l Information et de la Communication (TICs) dans le curriculum 2006 Auteur: Dr Patti Swarts, Spécialiste de l éducation pour GeSCI, http://www.gesci.org Traduit en français grâce à Lionel

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI)

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI) Département de l'éducation, de la culture et du sport Service de l enseignement Inspectorat de la scolarité obligatoire BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS

Plus en détail

CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE

CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE 2014 2015 MON MONDE MES RÊVES MON AVENIR CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE École secondaire Bernard-Gariépy École secondaire Fernand-Lefebvre École secondaire Saint-Viateur Centre de formation professionnelle

Plus en détail