IDENTIFIEZ LA RACE HUMAINE EN TANT QU UNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IDENTIFIEZ LA RACE HUMAINE EN TANT QU UNE"

Transcription

1 IDENTIFIEZ LA RACE HUMAINE EN TANT QU UNE

2 Les Sikhs et Leurs Turbans A drawing by Paul Sarrut, a French artist, 1915 Nous chérirons surtout le souvenir de leur exemple. Ils nous ont montré le chemin, ils ont fait les premiers pas vers la dernière victoire. Marshal Foch, L armée française

3 RESPECT Le Respect

4 C est une scène qui devrait être retenue sur la rétine de l Empire. Les hôtes de soldats indiens ont marché dans les rues de Marseilles avec la population, surtout la partie féminine se tenant bien aux bras des sikhs et Pathans perplexes. Les races martiales de l Inde, Lt Gen Sir George MacMunn, 1923

5 L Amitié

6 Les anglais et les femmes de ce lieu (La France) sont très contents de nous voir, comme les fleurs qui s épanouissent. Elles serrent la main aux nos hommes quand ils débarquent et essaient de les nourrir de leur propres poches D une lettre datée 15/12/1915, écrite par un soldat de la cavalerie sikhe à une caserne à Marseilles.

7 LA CONTRIBUTION

8 Les batailles principales en France pendant la Première Guerre mondiale dans lesquelles les troupes de sikhs ont combattu: Ypres La Bassée Neuve Chapelle Festubert Loos Givenchy Somme

9 Sacrifié

10 Dans les deux dernières guerres mondiales, 83,005 sikhs qui portaient le Turban étaient tués et 109,045 blessés pour la liberté de la Grande-Bretagne et le monde pendant le tirs d obus, avec aucune autre protection que le Turban, le symbole de leur foi. Général Sir Frank Messervy KCSI, KBE, CB,DSO

11 Neuve Chapelle Le mémorial de l Inde en France Le 7 octobre,1927 le mémorial majestueux à Neuve Chapelle était inauguré en France en souvenir de tous les soldats qui sont tombés à l Ouest dans la Grande Guerre. Il a marqué la gratitude de la grande nation de la France qui était défendue contre l invasion allemande par les sacrifices suprêmes de l armée britannique indienne en France. Il marque la gratitude du peuple français qui l ont construit sur leur propre sol. Pour la cérémonie, les unités spéciales y compris les sikhs qui engageaient la guerre véritable étaient amenées de l Inde. Une plaque porte l inscription suivante: A L HONNEUR DE L ARMEE INDIENNE QUI A COMBATTU EN FRANCE ET EN BELGIQUE , ET EN SOUVENIR PERPETUEL DE CEUX DE LEURS MORTS DONT LES NOMS SONT INSCRITS ICI ET QUI N ONT PAS DE TOMBE CONNU. Neuve Chappelle Le mémorial indien en France , Londres, Hodder & Stoughton, 1927.

12 Neuve Chapelle Le Legs d un Soldat Sikh En mars 1915, les forces alliées ont attaqué Neuve Chapelle et ils ont enfoncé la première ligne allemande. Le premier jour de la bataille, les troupes britanniques et indiens se sont emparés de la ville. Puis les Allemands ont contre attaqué avec 16,000 renforts. Pendant 3 jours de bataille, les troupes britanniques et indiens ont souffert 13,000 blessés. Les munitions des forces alliées se sont épuisés, et les troupes ont dû battre en retraite. 5,021 soldats indiens a peu près 20% du contigent indien étaient tués en combats acharnés, et Manta Singh était blessé au combat après avoir aidé à sauver la vie d un officier blessé, Capitaine Henderson. (Dans la Seconde Guerre Mondiale, les fils de ces deux hommes ont servi côté à côté et ils sont devenus amis pour la vie.) En 1993, le fils de Manta Singh, Lieutenant Colonel Assa Singh Johal, faisait partie d une délégation de l Association des Anciens Officiers Indivises qui a visité le mémorial de guerre indienne à Neuve Chapelle. Assa Singh a dit, << C était une visite émouvante qui avait une grande valeur sentimentale pour nous. Nous pouvions se souvenir de et rendre hommage à ceux qui sont tombés dans les terres étrangères.>>

13 L HONNEUR

14 Neuve Chapelle Le témoignage de Marshall Foch Parlant en français, Marshall Foch a parlé au sujet des efforts indiens pour la cause des forces alliées, comment l Inde a réuni plus d un million de soldats, comment elle a perdu plus de 100, 000 hommes. Après avoir raconté l histoire des batailles entre le 10 et le 13 mars, 1915, le maréchal a décrit comment le corps indien a commencé l attaque. << Les troupes indiens, >> a-t-il dit, << étaient ainsi parmi les premiers à montrer le chemin à une offensive victorienne. Il est tout à fait juste qu un mémorial devrait perpétuer le souvenir glorieux des officiers, des officiers hors service et les hommes de l armée indienne à l endroit exacte où plus tard une attaque générale par les forces alliées amenerait en vue la victoire déterminante. >> En tournant vers le contingent indien, il les pria: Rentrez à vos maisons dans l Est lointain doré du soleil et déclarez comment vos compatriotes, trempés de leur sang, la froide terre du nord de la France et Flandre, comment ils l ont délivrée par leur esprit passionné de l étreinte ferme d un ennemi déterminé; dites à toute l Inde que nous garderons leurs tombes avec un sens du devoir dû à tous nos morts. Nous chérirons surtout le souvenir de leur exemple. Ils nous ont montré le chemin, ils ont fait les premiers pas vers la dernière victoire. Neuve Chappelle Le mémorial indien en France 1914-

15 Remerciements The British Library Imperial War Museum MG Trust Cliff Parrett Cette présentation était préparée par Parmjit Singh, chercheur indépendent et co-auteur de, Les Saints-Guerriers: Trois siècles de la Tradition Martiale Sikhe, (IB Tauris, 1999). Il a récemment co-edité, Les Sikhs, les tigres ou les???: Les récits des témoins oculaires des Sikhs, ( ), (Palgrave Macmillan, avril 2004), et travaille son prochain livre avec Amandeep Singh Madra qui servira de vitrine à l histoire photographique riche des sikhs et du Pendjab.

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes

Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Devoir du 06.06.2011 / 5 ème A / Histoire, les grandes découvertes Prénom : Nom : I. Deux grandes voyages, se repérer. 7 /7 Points 1. Comment appelle-t-on les deux lieux géographiques représentés sur la

Plus en détail

Bombay, allégorie de la puissance coloniale britannique

Bombay, allégorie de la puissance coloniale britannique Bombay, allégorie de la puissance coloniale britannique (Dossier réalisé par le service éducatif de la MGT) Bombay, une ville née de la colonisation Carte de l Inde au XVIIIe siècle, dans William R. Shepherd,

Plus en détail

Sortie pédagogique au «musée de l infanterie» de Montpellier

Sortie pédagogique au «musée de l infanterie» de Montpellier L.P. Léonard de Vinci MONTPELLIER Christine THOMAS Lettres - Histoire Sortie pédagogique au «musée de l infanterie» de Montpellier Le jeudi 6 octobre de 8h30 à 12h30. Classe concernée : 2 nde B.E.P. T.I.S.T.

Plus en détail

Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada

Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada Aperçu de la leçon Le leadership est une qualité importante en temps de guerre. Qu est-ce qui fait un leader? Le chef Tecumseh a joué

Plus en détail

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION 3 è DIVISION ROCHER DE LA MARNE Félicitations! Pendant ta visite au cimetière, tu seras un membre de la 3 ème Division, tu dois suivre les instructions sur chaque page

Plus en détail

DÉCLARATION DU GOUVERNEUR ANDREW M. CUOMO EN CE JOUR DES VETERANS

DÉCLARATION DU GOUVERNEUR ANDREW M. CUOMO EN CE JOUR DES VETERANS Pour publication immédiate : 11 novembre 2014 DÉCLARATION DU GOUVERNEUR ANDREW M. CUOMO EN CE JOUR DES VETERANS Le Gouverneur Cuomo annonce le lancement d une force de frappe pour accélérer les demandes

Plus en détail

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Fait sur mesure pour les écoles, Trop jeunes est un projet pédagogique qui veut attirer l attention de nos jeunes sur ce monde qui tourne de plus

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

! "# $ " % &# "' ()( ' *& +

! # $  % &# ' ()( ' *& + ! "# $ " % &# "' ()( ' *& +,- %,.,/*01(,2*3,2*3 4 5$')$,$'678$7 5$'$!'&""9$ Les personnages des peuples libres = Compagnons L Ombre = Serviteurs Chaqu un possède sa propre figurine et ses capacités sont

Plus en détail

PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE

PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE Nous avons souvent eu l occasion de passer en revue armes ou équipements militaires de la période qui nous passionne, le 1er Empire. Aujourd

Plus en détail

Systèmes de stockage Planorama

Systèmes de stockage Planorama Systèmes de stockage Planorama Un système modulaire multi tiroirs La solution des problèmes de stockage dans les cas difficiles Une combinaison entre fonctionnalité et esthétisme Des meubles de stockage

Plus en détail

L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna

L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna ève : ble! A Genève, l horloge fleurie et le jet d eau sont des passages obligés pour les vacanciers. Les photographies réalisées s envoleront vers des

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

MODULE GESTION DU SYSTÈME D INFORMATION DE L ENTREPRISE

MODULE GESTION DU SYSTÈME D INFORMATION DE L ENTREPRISE Université d Oran Es SENIA Faculté Des Sciences Economiques, des Sciences de Gestion et des Sciences Commerciales MODULE GESTION DU SYSTÈME D INFORMATION DE L ENTREPRISE MONSIEUR BENCHIKH Maître de Conférence

Plus en détail

L Arc de Triomphe de la place de l Etoile et la flamme du souvenir sur la tombe du soldat inconnu

L Arc de Triomphe de la place de l Etoile et la flamme du souvenir sur la tombe du soldat inconnu L Arc de Triomphe de la place de l Etoile et la flamme du souvenir sur la tombe du soldat inconnu L arc de Triomphe de l Etoile, dont la construction fut ordonnée par Napoléon 1 er en 1806 en l honneur

Plus en détail

La Libération du Nord-Pas de Calais

La Libération du Nord-Pas de Calais La Libération du Nord-Pas de Calais I Une Libération éclair : 1 er au 5 septembre 1944 A La libération de la région et de la Belgique en 5 jours, du 1 er au 5 septembre : une ruée fulgurante des Alliés,

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire. depuis la Première Guerre mondiale

Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire. depuis la Première Guerre mondiale Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire Histoire du Canada depuis la Première Guerre mondiale 10 e année Écoles secondaires publiques de langue française de l Ontario Table

Plus en détail

Thème : La civilisation grecque. Chapitre n 1 Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme

Thème : La civilisation grecque. Chapitre n 1 Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme Thème : La civilisation grecque Chapitre n 1 Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme 1 Point de départ : C est quoi un Grec? Introduction : Dans l Antiquité, la Grèce est formée d une multitude

Plus en détail

1 er exposé. Les Hiéroglyphes. Jeudi 5 novembre 2009

1 er exposé. Les Hiéroglyphes. Jeudi 5 novembre 2009 Laurène SCHMIT 6 ème bleue 1 er exposé La naissance de l écriture Les Hiéroglyphes Jeudi 5 novembre 2009 La naissance de l écriture Les hiéroglyphes Introduction La naissance de l écriture Les hiéroglyphes

Plus en détail

Bienvenue à St. Mark s Dundela «Le Lion Sur La Colline»

Bienvenue à St. Mark s Dundela «Le Lion Sur La Colline» Bienvenue à St. Mark s Dundela «Le Lion Sur La Colline» Le bâtiment est situé sur Bunker Hill., une position élévée, qui permet ce feu de Witness à être vu de bien des parties de la ville et les collines

Plus en détail

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V.

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V. L EMPIRE ROMAIN étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle Détail du piédestal de la statue d Aponius Cherea (II siècle) musée archéologique de Narbonne Source : Service

Plus en détail

Août 1789 : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Août 1789 : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Voici une proposition de corrigé. ATTENTION ce n'est qu'une proposition et non un corrigé officiel 1. A quel siècle a vécu Périclès? Pourquoi est-il célèbre? (1 point) Au V ème siècle avant J.C. Il a dirigé

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Droits & Démarches

Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Droits & Démarches Les Guides de l ONACVG Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Service de l office national des anciens combattants et victimes de guerre Sommaire Introduction page 03 Première

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES NIVEAU COLLèGE-LYCéE LES GRANDES ACCélératiOns pendant la seconde guerre mondiale Ce livret d accompagnement a été réalisé en 0 dans le cadre d un projet

Plus en détail

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel

Plus en détail

Comment sont nés les Etats-Unis?

Comment sont nés les Etats-Unis? Comment sont nés les Etats-Unis? Au début du 18ème siècle, l Amérique est composée de colonies européennes. En 1776, les 13 colonies Anglaises d Amérique du nord se révoltent et prennent le nom d Etats-Unis

Plus en détail

Aide pour remplir le formulaire d application pour le visa de tourisme indien (https://indianvisaonline.gov.in/visa/)

Aide pour remplir le formulaire d application pour le visa de tourisme indien (https://indianvisaonline.gov.in/visa/) Bureau concerné par la demande : France -Paris N de demande provisoire, à noter dès le départ et à conserver Il permet notamment de suivre en ligne l avancée du dossier ou de compléter en plusieurs temps

Plus en détail

Cours 2.1. Plan de cours: 1. Opération ligne du temps 2. Portrait 3. On lit le problème.

Cours 2.1. Plan de cours: 1. Opération ligne du temps 2. Portrait 3. On lit le problème. Cours 2.1 Plan de cours: 1. Opération ligne du temps 2. Portrait 3. On lit le problème. On observe Nommez une continuité au point de vue économique entre le Régime Français et le Régime Anglais. Nommez

Plus en détail

Ouverture des Nouvelles Galeries Moyen-Age et Renaissance

Ouverture des Nouvelles Galeries Moyen-Age et Renaissance Ouverture des Nouvelles Galeries Moyen-Age et Renaissance Victoria and Albert Museum, Londres Novembre 2009 Les nouvelles galeries Moyen-Age et Renaissance du Victoria and Albert Museum de Londres ouvriront

Plus en détail

Du lundi 30 avril au lundi 14 mai 2012.

Du lundi 30 avril au lundi 14 mai 2012. SEJOUR LINGUISTIQUE ET CULTUREL AU Royaume-Uni Pour les élèves de la section européenne. Du lundi 30 avril au lundi 14 mai 2012. 1 PLYMOUTH 2 - LONDRES Responsable du projet : M. FASQUEL, professeur d

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Le corps canadien et l'offensive des cent jours. Bronwen, Shanae, Rowan, Matthew et Dima

Le corps canadien et l'offensive des cent jours. Bronwen, Shanae, Rowan, Matthew et Dima Le corps canadien et l'offensive des cent jours Bronwen, Shanae, Rowan, Matthew et Dima Évolution du corps canadien 1915-1918 Qu'est-que c'est? C'était formé pendant la Première guerre mondiale Formé par

Plus en détail

La bataille de l Yser. Le vieil éclusier Henri Geeraert, s'est conduit de manière héroïque en exécutant les manœuvres indispensables à l'inondation.

La bataille de l Yser. Le vieil éclusier Henri Geeraert, s'est conduit de manière héroïque en exécutant les manœuvres indispensables à l'inondation. La bataille de l Yser. Le vieil éclusier Henri Geeraert, s'est conduit de manière héroïque en exécutant les manœuvres indispensables à l'inondation. Situation Générale : La situation générale est la suivante

Plus en détail

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration n 8 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 11 NOVEMBRE Un Jour-Mémoire MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secrétariat général pour l administration DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 11 Novembre

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

LA MONDIALISATION EST-ELLE UN FACTEUR DE PAIX?

LA MONDIALISATION EST-ELLE UN FACTEUR DE PAIX? LA MONDIALISATION EST-ELLE UN FACTEUR DE PAIX? 14 avril 2008 Philippe Martin Université de Paris 1, Centre d Economie de la Sorbonne Thierry Mayer Université de Paris 1, Centre d Economie de la Sorbonne

Plus en détail

La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie

La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie Introduction Colonisation française vers 1900 en Afrique L indépendance en Algérie 1962 (photo de Marc Riboud) Que révèlent ces photos

Plus en détail

LONDRES. Escapade en liberté 3 jours - 2 nuits

LONDRES. Escapade en liberté 3 jours - 2 nuits Escapade en liberté 3 jours - 2 nuits Départ de NANTES ou PARIS en TGV et EUROSTAR Hébergement en Hôtel 3*** centre-ville Excursions optionnelles - 1 - TARIFS ET CONDITIONS DESTINATION LONDRES : Escapade

Plus en détail

MORMON ET SES ENSEIGNEMENTS

MORMON ET SES ENSEIGNEMENTS MORMON ET SES ENSEIGNEMENTS Chapitre 49 D e nombreuses années après la visite de Jésus-Christ aux Néphites, un petit groupe quitte l Eglise et s appelle les Lamanites. 4 Néphi 1:20 Par la suite, presque

Plus en détail

Summer School Language Assessment French Language Test Level B1. for students who wish to take a B1 class

Summer School Language Assessment French Language Test Level B1. for students who wish to take a B1 class 1 Summer School Language Assessment French Language Test Level B1 for students who wish to take a B1 class NOM : Prénom : Présentation générale Durée des épreuves collectives : 1 heure 35 minutes Cette

Plus en détail

L histoire d un Sapeur au 9 e RG

L histoire d un Sapeur au 9 e RG L histoire d un Sapeur au 9 e RG Je me nomme Guy Guillier de Chalvron, je suis né à Dijon Côte d Or le 13 octobre 1945. L incorporation. Appelé sous les drapeaux le 7 janvier 1965, j'ai rejoint le 4e Régiment

Plus en détail

Le Dr Norman Bethune durant le conflit sino-japonais : comment dépasser la méconnaissance mutuelle entre deux cultures

Le Dr Norman Bethune durant le conflit sino-japonais : comment dépasser la méconnaissance mutuelle entre deux cultures Le Dr Norman Bethune durant le conflit sino-japonais : comment dépasser la méconnaissance mutuelle entre deux cultures Pierre-Luc DUFOUR-BERGERON Maîtrise en histoire Université Laval, CÉLAT Résumé Le

Plus en détail

ix questions à Guy Bérubé galeriste

ix questions à Guy Bérubé galeriste D ix questions à Guy Bérubé galeriste Guy Bérubé a complété des études dans le domaine de la photographie à Ottawa. Il a ensuite été photographe professionnel pendant dix ans. De 1990 à 2000, il a vécu

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres ROYAUME-UNI

Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres ROYAUME-UNI Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres ROYAUME-UNI 1. Dénomination exacte du ministère et du service des archives (a) Foreign and Commonwealth Office Records and Historical Department

Plus en détail

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G E -0 En résumé Si la fiche indique une cote alphanumérique commençant par : P (la cote la plus fréquente)

Plus en détail

LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE

LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE AMICALE PHILATÉLIQUE - 5 - N 574 / AVRIL 2012 LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE DE BELGIQUE 1914-1915. Par André VAN DOOREN De septembre à octobre 1914, après la bataille de la Marne, les armées alliées

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants Service de la Loire-Atlantique

Office National des Anciens Combattants Service de la Loire-Atlantique De gauche à droite : monuments aux morts des communes de Plessé, Montoir-de-Bretagne, Guéméné-Penfao et Nantes. Office National des Anciens Combattants Service de la Loire-Atlantique 1 1 Je m appelle Noac

Plus en détail

Estampes Originales du Japon : Scènes de Guerre et Divers.

Estampes Originales du Japon : Scènes de Guerre et Divers. * TAKAMORI SAÏGO (Ex-maréchal Takamori Saïgo, général en chef des rebelles) (Sur le croquis de 1878, personnage debout à gauche). Homme d État japonais, né en 1826, mort en 1877. Son Antipathie pour les

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 1960-2010 29 Hommage aux anciens combattants africains et malgaches Dans le cadre des célébrations officielles du cinquantième anniversaire des

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC Diverses bourses d études sont accessibles aux membres actifs et libérés des Forces canadiennes et à leur famille. Bien que toutes les bourses ci-après

Plus en détail

Mercredi 1 er avril 2015 / Musée des arts et métiers

Mercredi 1 er avril 2015 / Musée des arts et métiers Mercredi 1 er avril 2015 / Musée des arts et métiers "Sunday Afternoon" d'après "Un dimanche après-midi que l'île de la Grande Jatte" de Georges Seurat (Kim Dong-kyu) Collections patrimoniales et open

Plus en détail

TELESERVICES ET APE. Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com

TELESERVICES ET APE. Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com BNETD ILEAP/JEICP TELESERVICES ET APE Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com Atelier sur Le rôle des négociations commerciales et des groupements de fournisseurs

Plus en détail

Exercice 2. Exercice 3

Exercice 2. Exercice 3 Feuille d eercices n 10 Eercice 1 Une voiture parcours 150 km. Elle effectue une première partie du trajet à la vitesse moyenne de 80 km/h. On notera la longueur de cette partie, eprimée en km Suite à

Plus en détail

graphisme & web design

graphisme & web design graphisme & web design ART GALLERY Jean Martin / E-commerce Il s agit d une marque de produits gastronomiques provençaux. Elle propose toutes sortes de plats cuisinés, de recettes de cuisine et coffrets

Plus en détail

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez vous adresser au :

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez vous adresser au : Chaque 14 juin, l association " Présence du Gaullisme de Basse-Normandie " organise une cérémonie souvenir du retour du Général. Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez vous adresser au :

Plus en détail

Restoring people s trust in their government by making governments more open and transparent

Restoring people s trust in their government by making governments more open and transparent Restoring people s trust in their government by making governments more open and transparent Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

Remember the world as well as the war

Remember the world as well as the war Remember the world as well as the war (Se souvenir de la dimension internationale de la guerre) Pourquoi la dimension internationale et l héritage de la Première Guerre mondiale ont-ils toujours une influence

Plus en détail

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck > Exposition L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck Entretien avec Chandra Rajakaruna de la fondation Mona Bismarck À l occasion des festivités organisées pour le 60 e anniversaire

Plus en détail

Désormais la clé, c est vous. ASSA ABLOY, the global leader in door opening solutions*

Désormais la clé, c est vous. ASSA ABLOY, the global leader in door opening solutions* Désormais la clé, c est vous. ASSA ABLOY, the global leader in door opening solutions* *ASSA ABLOY, le leader mondial des solutions de sécurisation des accès Nouvelle gamme Entrez dans l ère du digital

Plus en détail

United Nations (8) Nations Unies

United Nations (8) Nations Unies United Nations (8) Nations Unies HEADQUARTERS SIEGE NEW YORK, NY 10017 TEL.: 1 (212) 963.1234' FAX: 1 (212) 963.4879 Distr. SECOND INTERNA1l0NAL DECADE FOR THE ERADICATION OF COLONIALISM RESTRICTED PRS/2010/CRP.9

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

r è g l e s d u j e u Jolly Roger Games / Matagot

r è g l e s d u j e u Jolly Roger Games / Matagot Jolly Roger Games / Matagot r è g l e s d u j e u 1 Réfléchissez et pesez le pour et le contre aant d agir. Bu t d u j e u Le jeu se déroule en 9 tours maximum. Le but est de parenir au maximum de la piste

Plus en détail

Clash of Giants II. Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914. Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES

Clash of Giants II. Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914. Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES Clash of Giants II Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914 Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES La campagne de Galicie, 1914 1.0 Introduction...2 2.0 Composants...2 3.0 Mise en place du

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

El condor SPECIAL Montélimar 06 2012

El condor SPECIAL Montélimar 06 2012 El condor SPECIAL Montélimar 06 2012 Le petit journal illustré de l AERO-CLUB ROYANS-VERCORS Rédacteur en chef : Henri LAGASSE. Collaborateur : Jean-Paul DROUOT. Aéro-Club du Royans-Vercors. Champlong.

Plus en détail

Règles du Jeu Money Drop ok 25/04/12 17:58 Page 2

Règles du Jeu Money Drop ok 25/04/12 17:58 Page 2 Règles du Jeu Money Drop ok 25/04/12 17:58 Page 2 Règles du Jeu Money Drop ok 25/04/12 17:58 Page 3 Contenu du jeu : 110 cartes questions (220 questions au total) : - 95 cartes questions 4 réponses - 15

Plus en détail

Lamine Guèye Massa Makan Diabaté «L Union nationale n a pas à être construite, elle existe en fait». Léon Mba Minko Laurent Gbagbo

Lamine Guèye Massa Makan Diabaté «L Union nationale n a pas à être construite, elle existe en fait». Léon Mba Minko Laurent Gbagbo ********* "Un OUI n'a de sens que si celui qui le prononce, a la capacité de dire NON..." Lamine Guèye [1891-1968] Premier Président de l'assemblée nationale de la République du Sénégal ********* «Sourire

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication Extrait de la publication Extrait de la publication Extrait de la publication DU MÊME AUTEUR Ouvrages récents Idéogrammes blancs, accompagnés de dessins de Marcel Jean, Pleine Lune, 2009. L Œuf à la noix,

Plus en détail

-Détails du programme- 3 ème DAN

-Détails du programme- 3 ème DAN -Détails du programme- 3 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Le candidat devra apporter ses armes et protections Tronc commun 3 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

Consultation II Lira District Questions et Réponses

Consultation II Lira District Questions et Réponses Consultation II Lira District Questions et Réponses Les questions suivantes ont été demandées à la population de Moroto County au cours des interviews à domicile. Dans la deuxième consultation, les participants

Plus en détail

Reçus officiels aux fins de l impôt

Reçus officiels aux fins de l impôt Reçus officiels aux fins de l impôt Contenu 9.1 Pourquoi les officiels aux fins de l impôt sont-ils importants pour les organismes de bienfaisance? 9.2 Information sur les officiels de don 9.3 Information

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

DIACASAN EDITION. T a p i s Co n t e m p o r a i n

DIACASAN EDITION. T a p i s Co n t e m p o r a i n DIACASAN EDITION T a p i s Co n t e m p o r a i n SOMMAIRE D i a c a s a n Edition Maison fondée en 2001 2 La passion des tapis 3 C r é a t i o n Invitation au voyage 4 Expériences et rencontres 5 Références

Plus en détail

CULTURE HIVER PRINTEMPS

CULTURE HIVER PRINTEMPS ART ET CULTURE HIVER PRINTEMPS 2014 LES SÉRIES DU DIMANCHE DIMANCHE 19 JANVIER À 11 H TANGO BORÉAL Laissez-vous transporter au son du bandonéon, instrument typique du tango argentin, de la guitare et de

Plus en détail

III Les Sumériens ont inventé l écriture

III Les Sumériens ont inventé l écriture Qui a inventé l écriture? III Les Sumériens ont inventé l écriture Au IV e millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens, habitants de Mésopotamie, se mirent à tracer les plus anciens signes d écriture

Plus en détail

Université Pierre Mendès France. Pole licence de Gestion. Stage en entreprise : 10 semaines passées à Londres

Université Pierre Mendès France. Pole licence de Gestion. Stage en entreprise : 10 semaines passées à Londres Université Pierre Mendès France Pole licence de Gestion Stage en entreprise : 10 semaines passées à Londres Année 2010-2011 I. Vie pratique a) Logement Pour le logement, je suis passée par l agence GRoomfinder

Plus en détail

Saint Expédit L existence de saint Expédit Un légionnaire romain converti au christianisme

Saint Expédit L existence de saint Expédit Un légionnaire romain converti au christianisme Saint Expédit L existence de saint Expédit Saint Expédit est connu pour avoir été un martyr des premiers temps de l Église, décapité le 19 avril 303 sur ordre de l empereur Dioclétien. Pourtant, bien qu

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Entrée. 1. Retrouve les deux fosses où sont présentés les uniformes du soldat français pour compléter ce tableau :

Entrée. 1. Retrouve les deux fosses où sont présentés les uniformes du soldat français pour compléter ce tableau : Salle 2 Niveau 2 Service éducatif B A - 1914-1916 1916 - Entrée Le plan peut t aider à retrouver certains éléments utiles pour tes recherches. 1. Retrouve les deux fosses où sont présentés les uniformes

Plus en détail

En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche.

En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche. HOPE Photographe : Mannie Garcia Graphiste : Shepard Fairey Sujet : Barrack Obama En 2007, Shepard Fairey est chargé d illustrer la campagne de Barrack Obama par une affiche. Shepard Fairey est un jeune

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

N 27 Du 20 juin Au 26 juin 2012

N 27 Du 20 juin Au 26 juin 2012 N 27 Du 20 juin Au 26 juin 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 22 juin 2012 par Edwige Jeannenot C est quoi, le don d organe? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici les mots

Plus en détail