Science et technologie : Le truc de Newton

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Science et technologie : Le truc de Newton"

Transcription

1 Science et technologie : Le truc de Newton Une caractéristique fondamentale de la science c est le lien étroit qui l unit à la technologie. La science cherche les règles du monde matériel et la technologie utilise ces règles pour créer des outils (ex. le radar Doppler), des techniques (ex. le traitement d image par ordinateur) et des procédés de fabrication (ex. la fabrication des circuits intégrés). En retour, ces outils, ces techniques et ces procédés permettent à la science de faire de nouvelles observations et de nouvelles expériences qui conduisent à la découverte de nouvelles règles. La technologie utilise ces nouvelles règles pour créer de nouveaux outils, de nouvelles techniques et de nouveaux procédés qui permettent à la science... Ainsi, la science fait avancer la technologie et la technologie fait avancer la science.

2 Voici deux exemples, touchant aux risques naturels, de la collaboration sciencetechnologie. Le filament de tungstène d une ampoule électrique émet de la lumière, mais il est difficile de contrôler la couleur de cette lumière, sa direction et son organisation. En étudiant la façon dont la matière émet la lumière, Einstein a découvert une règle qui a permis, beaucoup plus tard, de construire des sources de lumière où ce contrôle est possible, les lasers. On trouve la distance à une cible avec précision en mesurant le temps mis par une impulsion lumineuse, émise par un laser, pour toucher la cible et revenir. Un ordinateur peut ainsi tracer la carte topographique de toute une région à partir des données fournies par un laser monté à bord d un avion. On utilise ces cartes précises pour établir les prévisions d inondation. Prévisions d inondation (en bleu) par élévation du niveau de la mer pour la ville de Charlottetown à l Île-du-Prince-Édouard.

3 En étudiant le mouvement des objets, Newton a découvert un truc pour empêcher un objet sans aucun support de s écraser sur le sol. Pour bombarder les Anglais depuis l Allemagne, l ingénieur von Braun a mis au point les fusées V2. Les ingénieurs américains (sous la direction de von Braun) et soviétiques ont utilisé des lanceurs issus des V2 et le truc de Newton pour mettre des satellites en orbite autour de la Terre. Ces satellites permettent aujourd hui aux météorologues d observer de haut la formation des ouragans, de suivre leurs déplacements et de prévenir les gens du danger.

4 La figure suivante montre la trajectoire de l ouragan Katrina qui a dévasté la Nouvelle-Orléans le 29 août Les images proviennent du traitement par ordinateur des données obtenues (à plusieurs longueurs d onde différentes) par un détecteur de rayonnement infrarouge à très haute résolution monté à bord du satellite NOAA-17. On peut voir comment l ouragan a augmenté d intensité audessus de l eau chaude du golfe du Mexique (image 3).

5 Voici en terminant une animation d un satellite géostationnaire.

6 Science et technologie : la circulation de l air Les satellites permettent d observer les grands mouvements qui ont lieu dans la fine pellicule d air qui entoure la planète, l atmosphère. Nous allons observer cette circulation générale sans trop nous poser de questions sur son origine. Sa connaissance apporte un éclairage nouveau à certains risques naturels. L image montre les nuages sur toute la planète à 6:00 (heure locale) le 1er août 2001.

7 L image suivante reprend la précédente, mais on a superposé les nuages à 12:00 (les nuages de 6:00 sont noirs et ceux de 12:00 verts). Si vous vous demandez comment on peut voir les nuages de la partie de la Terre dans la nuit, la réponse est que le satellite ne s intéresse pas à la lumière. Il capte le rayonnement infrarouge que tous les objets émettent tout le temps. Rayonnement IR d un téléviseur

8 1. Sur la Terre, l eau se trouve à la surface, mais les nuages de gouttelettes et de cristaux de glace se trouvent en général à plus de 1 km d altitude. Vous savez que l air chaud et humide qui sort de votre bouche forme de la buée quand il rencontre une surface plus froide. Ces observations nous permettent de penser que les nuages marquent la présence d endroits où de l air relativement chaud et humide part de la surface et monte dans l atmosphère en se refroidissant. Le long de la côte ouest de l Amérique du Sud, l air humide venant du Pacifique se dirige vers l intérieur des terres. Qu est-ce qui force cet air à monter pour donner la bande de nuages visible sur la carte? L air est forcé de monter quand il rencontre la chaîne de montagnes qui borde tout le côté ouest de l Amérique du Sud, les Andes. La bande de nuages se matérialise à la bordure ouest de la chaîne.

9 2. Vous avez sûrement observé l air qui monte au-dessus d un grille-pain chaud ou la vapeur qui monte de l asphalte brûlant après une averse d été. Chauffer fortement la surface de la Terre est donc une autre façon de provoquer la montée d air chaud et humide. L endroit que le Soleil chauffe le plus est marqué par une longue bande de nuages qui fait le tour de la planète. Pourquoi, pendant l été dans l hémisphère Nord, la bande de nuages ne se trouve-t-elle pas sur l Équateur? L équateur n est pas, en général, l endroit le plus fortement chauffé par le Soleil. Pendant l été de l hémisphère Nord, cet endroit se déplace au nord de l Équateur. Cela est dû à l inclinaison de l axe de rotation de la Terre qui fait que l endroit où le rayonnement solaire est le plus direct (moins étalé) est alors au nord de l Équateur. bande la plus chaude Équateur axe rayonnement le plus direct

10 3. La bande de nuages de la question 2 marque la position de la «Zone de convergence intertropicale» (ZCIT). On appelle cette région ainsi parce que la montée de l air chaud aspire l air de surface qui converge vers la ZCIT depuis le nord et le sud. La ZCIT est à l origine de la saison des pluies (la «mousson d été») qui arrose copieusement le Sud- Est asiatique et, notamment, le Bangladesh (jusqu à 10 m d eau en 3 mois). À cause de la masse énorme de l Asie, que le Soleil réchauffe beaucoup plus facilement que la mer, la ZCIT passe au nord de l Inde pendant notre été. De quel endroit provient l eau que les nuages déversent sur le Bangladesh? L image ci-contre permet de constater que la ZCIT aspire vers elle l air du golfe d Arabie (à l ouest de l Inde) et de l océan Indien. L évaporation de l eau de mer charge cet air d humidité et les vents de la mousson d été le transportent au-dessus de l Inde et du Bangladesh. Cela donne la grande masse nuageuse visible sur l image et les pluies abondantes.

11 4. Si l air s élève à certains endroits, il doit nécessairement descendre à d autres endroits et revenir à son point de départ (sinon il se formerait des «trous» dans l atmosphère). C est ce qui fait qu on trouve de part et d autre de la ZCIT, sauf là où des particularités locales jouent (au-dessus de l Indonésie, par exemple), des zones où l air descend vers le sol. Dans la ZCIT, la pluie a déchargé l air d une grande quantité d eau et l air qui descend est donc relativement sec. On ne trouve donc pas beaucoup de nuages dans ces zones latérales. Le fait d avoir de l air qui descend et se réchauffe a d ailleurs l effet de dissiper les nuages. Comme on ne peut pas avoir de pluie sans nuages, l existence de ces bandes a des conséquences dramatiques. Lesquelles? Trouvez un exemple de ces conséquences en Afrique. S il n y a pas de pluie, on a une sécheresse. Si la situation ne change pas pendant l hiver, alors que la ZCIT se déplace plus au sud, on aura une région désertique. C est le cas de l immense désert de l Afrique du Nord, le Sahara, qui reste toute l année dans une zone dégagée.

12

13 5. Les boucles formées par l air qui monte et par l air qui descend ne se limitent pas aux régions tropicales de la planète. On en trouve à beaucoup d autres endroits. L Antarctique est un désert froid qui reçoit très peu de précipitations parce qu une zone d air descendant se trouve au-dessus de lui. Trouvez sur la carte de la page 73 la région où cet air a monté. Comment faites-vous pour la trouver? Antarctique Il faut chercher une région nuageuse voisine de l Antarctique, puisque les nuages marquent les régions d air ascendant. On note qu une ceinture de nuages, au-dessus de la mer, entoure l Antarctique. C est donc là que l air monte. Notez la présence d un manque dans l image satellite près de l Antarctique.

14 Circulation de l air autour de l Antarctique en février Animation de la NASA. On voit de nombreux systèmes comme ceux que nous décrirons à la prochaine question. On note aussi l effet des Andes décrit plus tôt.

15 6. La région du globe où nous vivons est marquée par des tempêtes de neige ou de verglas qui naissent de la rencontre entre l air chaud venant des régions tropicales et l air froid venant des pôles. Ces masses d air cherchent à se mélanger, mais cela ne va pas sans peine à cause de deux choses : l air froid, de masse volumique plus grande, se glisse sous l air chaud (principe d Archimède) ; les mouvements de l air se font en tournoyant (effet Coriolis : voir Comprendre la rotation des ouragans). Le dessin montre une tempête qui naît d une telle rencontre : les nuages se forment parce que l air chaud et humide est forcé de monter.

16 La photo montre une tempête à un stade un peu plus avancé que celle du dessin précédent (Photo du projet WW2010, University of Illinois). Dessinez le front sur la photo ; le front est la surface de contact entre l air froid et l air chaud. Comment connaissez-vous sa position? AIR FROID AIR CHAUD D après la figure précédente, on doit se fier aux nuages pour «voir» le front. On remarque deux bandes de nuages qui marquent la position du front froid (en bleu) et du front chaud (en rouge). Note : La tempête de verglas de 1998 n était pas de ce type, mais le principe était semblable. La masse d air froid était immobile et une masse d air chaud et humide venant du sud montait dessus et formait les nuages. La pluie traversait ainsi une couche d air froid juste assez épaisse pour qu elle ne tombe ni en eau ni en neige.

17 Source

18 7. Si vous pratiquez des activités de plein air, vous savez que le vent dans la région de Montréal-Laval a une direction dominante. Observez le déplacement des nuages entre 6:00 et 12:00 et dessinez une flèche montrant la direction générale du vent. Les nuages de 6:00 apparaissent à l ouest et un peu au sud sous les nuages de midi. Le vent vient donc de l ouestsud-ouest. C est la direction des vents dominants

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Chapitre III Le système Soleil-Terre-Lune I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Questions 1) Quel est le mouvement de la Terre sur elle-même et autour du soleil? Que représente la Terre pour

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

1- Ce que pensent beaucoup d adultes

1- Ce que pensent beaucoup d adultes LE MOUVEMENT APPARENT DU SOLEIL SOUS NOS LATITUDES ET SES CONSEQUENCES 1- Ce que pensent beaucoup d adultes Avec un tel modèle on ne peut avoir la durée du jour deux fois plus longue le 21 juin que le

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

L événement 2015/16 et l explication du phénomène

L événement 2015/16 et l explication du phénomène Eidgenössisches Departement des Innern EDI Bundesamt für Meteorologie und Klimatologie MeteoSchweiz Abteilung Klima El Niño L événement 2015/16 et l explication du phénomène Août 2015 El Niño le phénomène

Plus en détail

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander. 2007 Janfi67@planete-citroen

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander. 2007 Janfi67@planete-citroen Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander 2007 Janfi67@planete-citroen Comme il est difficile de comprendre comment se comporte

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes).

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes). Grille de planification Expédition météo Spécialiste de l atmosphère Spécialiste des vents Spécialiste des nuages Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10

Plus en détail

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4.

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4. Définitions de la pression 1 Variations spatio-temporelles de la pression 2 Les causes des variations de la pression 3 Conclusion 4 Exercices 5 Défini&on de la pression Rappel sur le poids et la masse

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Tours solaires : une alternative énergétique

Tours solaires : une alternative énergétique Tours solaires : une alternative énergétique Ah que c est beau ces oiseaux qui volent sans un battement d aile, spiralant avec grâce dans l azur, imités par les planeurs et autres objets ailés sans moteur.

Plus en détail

La circulation à la surface des océans

La circulation à la surface des océans La circulation océanique La surface des océans n est jamais immobile. Un transport de colossales quantités d eau et d énergie s opère à travers un système de circulation à l échelle du globe. Les courants

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

LES PHASES DE LA LUNE

LES PHASES DE LA LUNE LES PHASES DE LA LUNE Il est d abord nécessaire de tirer des conclusions claires de l OBSERVATION d un cycle de Lune : Nous sommes habitués à voir la Lune changer d aspect de jour en jour, voici ce que

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création. Accueil Zimbra. Aide utilisateur

Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création. Accueil Zimbra. Aide utilisateur Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création Accueil Zimbra Aide utilisateur Ce document explique le fonctionnement de l accueil Zimbra, comment l utiliser et le personnaliser.

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

La hauteur du Soleil et la durée d une journée

La hauteur du Soleil et la durée d une journée La hauteur du Soleil et la durée d une journée On dit que le Soleil se lève à l Est pour se coucher à l Ouest ou encore que le Soleil est au zénith à midi. Cela n est pas vrai ou plus exactement pas toujours

Plus en détail

pour travailler? Des solutions existent! Parlez-en avec votre délégué Centrale Générale de la FGTB.

pour travailler? Des solutions existent! Parlez-en avec votre délégué Centrale Générale de la FGTB. Trop FROID pour travailler? Des solutions existent! Parlez-en avec votre délégué Centrale Générale de la FGTB. Il fait trop froid pour travailler Brrr! L hiver : les mauvaises conditions météorologiques,

Plus en détail

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques Les panneaux solaires thermiques Le principe de fonctionnement d un capteur solaire est de récupérer l énergie thermique que procure le soleil. Ce sont des grands panneaux que l on pose généralement sur

Plus en détail

Les stalactites de glace fondent sous la chaleur du soleil. Pourquoi la glace fond-elle? Une canette ci!eau a été oubliée au congélateur. Pourquoi le métal s est-il déchiré? Par les froids matins d'automne,

Plus en détail

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Institut Galilée INFO 1 : Yohan ROUSSET Stéphane FOURNIER INFOGRAPHIE Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Superviseur : R. MALGOUYRES Année 2008-2009 2 Table des matières I. Introduction... 4 II. Dessin

Plus en détail

Œil réduit - Défauts et corrections

Œil réduit - Défauts et corrections Première L Œil réduit - Défauts et corrections I) La vision : Formation de l'image : Comment est l image sur la rétine? Existe-t-il plusieurs positions possibles de l objet permettant d obtenir une image

Plus en détail

Effet Joule Livret de l élève

Effet Joule Livret de l élève Dossier de Physique Niveau 4 ème secondaire Effet Joule Livret de l élève Véronique BOUQUELLE Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences et

Plus en détail

CONSEILS D INSTALLATION

CONSEILS D INSTALLATION CONSEILS D INSTALLATION L installation des toilettes Ecodomeo nécessite la création d une pièce pour le compostage (local de compostage), adaptée à votre habitation. Il est important de prêter une attention

Plus en détail

CHANGER DE CLIMAT! Les climats sur Terre avec NOVA

CHANGER DE CLIMAT! Les climats sur Terre avec NOVA CHANGER DE CLIMAT! Climat tropical, climat tempéré, réchauffement climatique, facteurs de climat Peut-être as-tu déjà entendu toutes ces expressions. Mais sais-tu ce qu elles signifient vraiment? Nova,

Plus en détail

PARTIE I (Géo.) : MON ESPACE PROCHE : PAYSAGES ET TERRITOIRES

PARTIE I (Géo.) : MON ESPACE PROCHE : PAYSAGES ET TERRITOIRES PARTIE I (Géo.) : MON ESPACE PROCHE : PAYSAGES ET TERRITOIRES Problématiques du chapitre : Quel est mon espace proche et comment se repérer dans mon territoire? Comment mon territoire se situe-t-il en

Plus en détail

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Compétence(s) requise(s) : L ensemble des notions d optique de 5 ème. Les sources de lumières : sources primaires et objets diffusants. Les conditions de visibilité

Plus en détail

On peut mesurer l intensité (ou la «valeur») d une force à l aide d un dynamomètre. L intensité d une force s exprime en newton, symbole : N

On peut mesurer l intensité (ou la «valeur») d une force à l aide d un dynamomètre. L intensité d une force s exprime en newton, symbole : N CH5 FORCES ET PRINCIPE D INERTIE A) POURQUOI LE MOUVEMENT D UN OBJET EST-IL MODIFIE? POURQUOI SE DEFORME-T-IL? I - RAPPELS. L existence d une force est conditionnée à l identification d une interaction,

Plus en détail

Première partie situation de départ:

Première partie situation de départ: Alternance jour/nuit cycle: 3 Connaissances visées: la Terre tourne sur elle-même: c'est ce qui explique l'alternance du jour et de la nuit. La terre tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

Comment bien organiser son travail

Comment bien organiser son travail Comment bien organiser son travail Il est important que les enfants puissent rapidement ête autonomes devant l ordinateur. Cela signifie qu il faut qu ils soient capables d enregistrer leurs travaux dans

Plus en détail

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente.

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. LES PHASES DE LA LUNE - LES ÉCLIPSES La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. La rotation de la Lune

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte Eau constituants nécessaire à la vie Pourquoi l eau est-elle si importante? Comment l eau est répartie sur la Terre? Sous quelle forme existe

Plus en détail

Document de travail. Soleil-Terre-Lune. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011. Centre de développement pédagogique

Document de travail. Soleil-Terre-Lune. CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011. Centre de développement pédagogique Document de travail CAPSULE THÉORIQUE (Ce document s adresse à des adultes.) 2010-2011 -1- Document de travail Il est important de savoir Activités 1 et 3 Mouvements et relations entre le Soleil, la Terre

Plus en détail

LE JOUR ET LA NUIT SUR LA TERRE LES ECLIPSES Réaliser des simulations simples pour mieux comprendre et schématiser

LE JOUR ET LA NUIT SUR LA TERRE LES ECLIPSES Réaliser des simulations simples pour mieux comprendre et schématiser E JU ET NUIT U TEE E ECIPE éaliser des simulations simples pour mieux comprendre et schématiser vec quel matériel? Une boule de polystyrène placée au soleil est éclairée pour moitié, exactement comme n

Plus en détail

Le Système d Exploitation Windows 8

Le Système d Exploitation Windows 8 Le Système d Exploitation Windows 8 La page d accueil... 1 Une Visite dans les angles de l écran.... 3 Le Menu Rechercher.... 4 Pour sortir d une page et revenir sur une autre.... 5 Depuis un site Internet....

Plus en détail

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur Théorie Introduction Ce cours est le premier d une série de trois visant à guider le novice dans l utilisation de la couleur dans ses créations. Pour

Plus en détail

Repères spatiaux Les grands repères terrestres

Repères spatiaux Les grands repères terrestres Repères spatiaux Les lignes imaginaires, les zones climatiques, les continents, les océans, les reliefs, les forêts, les déserts, etc. sont autant de repères qui nous permettent d analyser et de comprendre

Plus en détail

Application Androïd pour le Bouche à Oreille

Application Androïd pour le Bouche à Oreille Application Androïd pour le Bouche à Oreille Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre application "Bouche à Oreille" pour les smartphones du type "Androïd". Cette application vous permet

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN «DOODLE»?

COMMENT CRÉER UN «DOODLE»? COMMENT CRÉER UN «DOODLE»? Pour arriver à trouver LA date qui convient le mieux à de nombreuses personnes (pour une réunion, une sortie, etc.) rien de tel que l outil «Doodle»! Il vous permettra d éviter

Plus en détail

Espace de travail. Les éléments... 12 Modifications de l affichage... 17

Espace de travail. Les éléments... 12 Modifications de l affichage... 17 Espace de travail Les éléments... 12 Modifications de l affichage... 17 Chapitre 1 Espace de travail L espace de travail d InDesign CS4 s inscrit dans la lignée de tous les produits de la gamme Creative

Plus en détail

Quels sont nos besoins en énergie?

Quels sont nos besoins en énergie? Quels sont nos besoins en énergie? 1) Qu est-ce ce que l énergie? A quoi sert-elle? 2) Dessine plusieurs énergies utilisées dans la vie quotidienne en nommant chacune d entre elles. Pour bien comprendre...

Plus en détail

Sillage Météo. Notion de sillage

Sillage Météo. Notion de sillage Sillage Météo Les représentations météorologiques sous forme d animation satellites image par image sont intéressantes. Il est dommage que les données ainsi visualisées ne soient pas utilisées pour une

Plus en détail

Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler. THEME : Observer ondes et matière. Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV

Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler. THEME : Observer ondes et matière. Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV THEME : Observer ondes et matière Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler I Présentation de l effet Doppler Ecouter les fichiers Audio

Plus en détail

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre plein les poches. Problème : vous n êtes pas seul!

Plus en détail

Thermographie aérienne de la commune d Andenne. Déperditions de chaleur par les toitures. Projet coordonné par le BEP

Thermographie aérienne de la commune d Andenne. Déperditions de chaleur par les toitures. Projet coordonné par le BEP Thermographie aérienne de la commune d Andenne Projet coordonné par le BEP Auteurs: Marie Wénin Yann Goulem Cartographie réalisée par Déperditions de chaleur par les toitures Qu est ce que la thermographie

Plus en détail

CHAPITRE II : La représentation d un projet

CHAPITRE II : La représentation d un projet CHAPITRE II : La représentation d un projet I Les principaux types de représentation : La réalisation d une construction se fait à partir de représentations (plans) respectant un ensemble de symboles et

Plus en détail

a. Essaie de schématiser ce que tu vois, puis fais-en la description sur ton cahier de sciences.

a. Essaie de schématiser ce que tu vois, puis fais-en la description sur ton cahier de sciences. 4 5 6 7 8 9 Le ciel et la terre : la durée du jour, de la nuit, le calendrier, la lune QUE SAIS-TU? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent.

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections I. Construction d'un œil réduit : 1- Maquette de l œil : Après avoir observé la maquette de l œil, rechercher les éléments optiques la constituant. 2- A retenir

Plus en détail

PRÉSENTATION ªMUNISSEZ-VOUS

PRÉSENTATION ªMUNISSEZ-VOUS Manuel parabole Interieur.qxd:4564302937 Interieur 22/06/09 14:25 Page 3 1 PRÉSENTATION Ce guide vous indique, en 5 étapes, comment installer, régler et pointer votre parabole vers le satellite ASTRA qui

Plus en détail

Séance de TICE Traitement de Textes 2

Séance de TICE Traitement de Textes 2 Séance de TICE Traitement de Textes 2 Guide à destination des Conseillers pédagogiques pour accompagner la séance Cellule d'itération et Groupe TICE 34 (Académie de Montpellier) Conseils avant de commencer

Plus en détail

Forces et mouvement. Suite: la dynamique

Forces et mouvement. Suite: la dynamique Les forces Forces et mouvement Tout ce qui se passe dans l Univers est provoqué par des forces. Une force est une poussée ou une traction qui provoque le déplacement ou la rotation des objets. Il faut

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

Chapitre 4 : Guide de Mouvement et Masque

Chapitre 4 : Guide de Mouvement et Masque Cours Flash Chapitre 4 : Guide de Mouvement et Masque Rappel : les fichiers fla et swf sont dans le fichier «4_Guide de mouvement et masque.zip». SOMMAIRE 1 OBJECTIFS DU CHAPITRE... 1 2 INTRODUCTION...

Plus en détail

Communication mobile L exemple moderne de la radiocommunication

Communication mobile L exemple moderne de la radiocommunication Objectifs d apprentissage: a. Les élèves savent quels processus techniques rendent possible une conversation avec un téléphone portable. b. Les élèves découvrent les aspects légaux des technologies de.

Plus en détail

Notion de physique de l'atmosphère. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Notion de physique de l'atmosphère. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Notion de physique de l'atmosphère + Complément Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) I. Bilan radiatif de la Terre et effet de serre Le Soleil et la Terre rayonnent dans des gammes de longueur d

Plus en détail

Les Cartes et leur Valeur

Les Cartes et leur Valeur RÈGLES CANASTA Règle du Jeu de la Canasta Canasta est le nom d une combinaison de 7 cartes qui donne son nom à cette variante de Rami. Le but du Jeu: Le gagnant est le joueur qui est le premier à atteindre

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme L 2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme Lors de sa formation, il y a 4,6 milliards d années, la terre ne possédait pas d atmosphère. Il a fallu plusieurs millions d années pour

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

Les glaçons et l eau - Cycle 1

Les glaçons et l eau - Cycle 1 Points du programme Les glaçons et l eau - Cycle 1 Exploration du monde de la matière [...] En rapprochant l eau du robinet, la pluie, la neige, la glace, il commence à élaborer un premier niveau, très

Plus en détail

Logiciel de vote pour amphi RAPPORT DE CONCEPTION

Logiciel de vote pour amphi RAPPORT DE CONCEPTION Logiciel de vote pour amphi RAPPORT DE CONCEPTION I. Cahier des charges Notre projet consiste à créer un programme et des interfaces qui permettent à un professeur (en amphi) d interagir avec ses élèves.

Plus en détail

Le changement climatique

Le changement climatique 1 Fiche enseignant Type de fiche Le changement climatique Aida HARKA, Albanie Ilia ILIEV, Bulgarie 1. Présentation Thème Effet de serre Activités langagières Réception écrite Réception orale Production

Plus en détail

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

La Bretagne romantique

La Bretagne romantique La Bretagne romantique Energie Thermographie et diagnostic thermique en rénovation Tinténiac, le 25 octobre 2015 Gireg Le Bris Yvan Le Tennier Qu est ce que la thermographie? La thermographie est la technique

Plus en détail

La couleur des étoiles (La loi de Wien)

La couleur des étoiles (La loi de Wien) FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 6 La couleur des étoiles (La loi de Wien) Type d'activité Activité documentaire et utilisation de TIC Notions et contenus du programme de 1 ère S Largeur

Plus en détail

Généralités. Front froid

Généralités. Front froid Apprendre : Les masses d'air, les fronts Tester : Les dictons Pratiquer : Prévoir le temps Prévoir : Les dictons mois par mois Généralités Deux masses d'air de température différente qui se rencontrent,

Plus en détail

Réalisation d un film à partir d un story-board

Réalisation d un film à partir d un story-board Réalisation d un film à partir d un story-board => Story-board et bande-annonce de «Die Goldene Stadt» => Story-board et dessin animé de «Les Papillons de nuit» => Story-board et film d animation de «Une

Plus en détail

Modifié d après le ppt «MES Astronomie Lille» et «Gaste 1D La Réunion»

Modifié d après le ppt «MES Astronomie Lille» et «Gaste 1D La Réunion» Mise en situation d investigation pour adultes en astronomie Modifié d après le ppt «MES Astronomie Lille» et «Gaste 1D La Réunion» Objectifs de l animation Partager un vécu commun Vivre une mise en situation

Plus en détail

LA REVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL ET LES SAISONS

LA REVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL ET LES SAISONS L EVLUTIN DE L TEE UTU DU LEIL ET LE IN Introduction : nous allons ici montrer en quoi la connaissance de la révolution de la terre autour du oleil permet d expliquer les variations du mouvement apparent

Plus en détail

Reliefs et climats du monde

Reliefs et climats du monde Reliefs et climats du monde Matière : Géographie Domaine : Regard sur le Monde Séance 1 Quels sont les reliefs mondiaux? CM2! Objectif(s) de la séance :! Connaître les caractéristiques des reliefs du monde

Plus en détail

Le mode Normal affiche chaque feuille sous forme de grille continue, plus grande que la fenêtre d affichage, et que vous pouvez faire défiler :

Le mode Normal affiche chaque feuille sous forme de grille continue, plus grande que la fenêtre d affichage, et que vous pouvez faire défiler : Module 9 : Affichage 9.0 Introduction Ce module explique comment travailler plus facilement avec les feuilles de calcul grâce à la fonction Affichage qui commande la manière dont elles apparaissent dans

Plus en détail

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client?

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client? Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

OPTIQUE ET VISION. Activités d apprentissage

OPTIQUE ET VISION. Activités d apprentissage Nom : Groupe : OPTIQUE ET VISION Activités d apprentissage Octobre 2014 Table des matières Mise en situation... 3 Réchauffons-nous un peu!... 4 Démarches d investigation scientifique... 4 Laboratoire dirigé

Plus en détail

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Avertissement Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Si vous fouillez un peu dans votre appareil photo, vous êtes surement déjà tombé sur un graphique un peu

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

Gérer un site SharePoint

Gérer un site SharePoint Gérer un site SharePoint C est quoi? Les sites SharePoint sont utiles pour diffuser des informations et des documents à de nombreuses personnes qui forment un groupe sans vraiment en être un au sens collaboratif

Plus en détail

Toits durables. AGPI toit durable 2008-10-01

Toits durables. AGPI toit durable 2008-10-01 Toits durables 1 Merci à l AGPI Bienvenue 2 Mario V. Petrone, architecte et architecte paysagiste 3 PROGRAMME Introduction 1. Le concept d une pression équilibrée 2. Le problème 3. Les causes 4. Le résultat

Plus en détail

DESSIN EN PERSPECTIVE.

DESSIN EN PERSPECTIVE. DESSIN EN PERSPECTIVE. Pour représenter le volume d un objet ou d une image dans un plan, on utilise la perspective. C'est l'art de représenter les objets en trois dimensions sur une surface à deux dimensions,

Plus en détail

3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 115 1 Un système solaire est un ensemble d'astres constitué

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

L observation spatiale pour l étude du climat

L observation spatiale pour l étude du climat L observation spatiale pour l étude du climat François-Marie Bréon Laboratoire des Sciences du Climat et de l'environnement CEA/DSM/LSCE Institut Pierre Simon Laplace Merci au CEA à la NASA et CNES, CNRS,

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges grammaire 4. Corriges vocabulaire 5. Corriges conjugaison 6. Corriges orthographe 7. Corriges Lecture

Plus en détail

Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales

Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales Cet exercice a été préparé à l origine par Roger Ferlet (Institut d astrophysique de Paris) et Michel et Suzanne Faye, qui l ont testé

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

FICHE DE SYNTHESE du rapport annuel 2013/2014

FICHE DE SYNTHESE du rapport annuel 2013/2014 FICHE DE SYNTHESE du rapport annuel 2013/2014 DU PORT DE CANET A L EMBOUCHURE DU BOURDIGOU CELLULE HYDRO-SEDIMENTAIRE N 7 (Du port de Canet à l embouchure du Bourdigou) COMMUNES sur la CELLULE : Canet-en-Roussillon

Plus en détail

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie La mousson indienne CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le contexte climatique et topographique le cycle saisonnier des pluies Le RS absorbé en surface Le cycle saisonnier des températures Les

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B QUESTIONNAIRE (Ne pas écrire sur ce document) DOCUMENT

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail