L assurance des travaux d installation d une

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L assurance des travaux d installation d une"

Transcription

1 L assurance des travau d installation d une centrale photovoltaïque Etes-vous bien assurés?

2 Quel est l enjeu du photovoltaïque pour le promoteur?. Toute l attention se porte sur les conditions de rachat de l électricité produite au terme du nouvel Arrêté du 12 Janvier 2010 Sans doute n est il pas inintéressant pour le promoteur, de savoir que le secteur de l habitation, est le seul cas, où le photovoltaïque peut être installé sur un ouvrage neuf, tout en continuant de bénéficier du pri de rachat maimum à 0,58 c kwh Le même tarif de 0,58 c kwh sera également applicable au ouvrages neufs, et cette fois aussi en habitation que pour l immobilier d entreprise, dès lors que le système est installé sur les bardages, brise soleil, garde corps ou murs rideau En réalité, le photovoltaïque sera surtout perçu comme un moyen de satisfaireàlart 2012, puisque l énergie ainsi produite et revendue à EDF, viendra néanmoins en déduction de la consommation du bâtiment. D où une double question en cas de défaillance de l installation dans sa fonction de production, alors même qu elle n aura pour seule vocation que de produire de électricité, vendue à EDF : Ce type de travau entre t-il dans les garanties légales en terme de responsabilité: Assujettissement à la RC décennale Quelle couverture d assurance va t-on trouver sur le marché? Assurance et photovoltaïque 2

3 Quelle responsabilité pour le promoteur, en cas de dysfonctionnement des installations?. L installation constituée par la toiture ou le bardage dans laquelle, les cellules photovoltaïques sont intégrées, é constitue t-elle un élément constitutif tif de l ouvrage neuf? Les cellules qui constituent un élément d équipement dissociable de l ouvrage, sont-elles sorties du régime de la responsabilité décennale, au terme de l article C Civil? Permettent t-elles l eercice d une activité professionnelle? Ce n est pas la même chose qu une activité lucrative Cette activité est elle eercée «dans» l ouvrage? Assurance et photovoltaïque 3

4 . 25/01/2010 Quelle Assurance pour couvrir ce type de travau? Le débat porte principalement pour le promoteur, sur la possibilité ou non de souscrire une police DO et dans quels termes: 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance 2ème problématique: l assujettissement à l assurance obligatoire 3ème problématique: le contenu des garanties Assurance et photovoltaïque 4

5 . 25/01/2010 Quelle Assurance pour couvrir ce type de travau? Le débat porte principalement pour le promoteur, sur la possibilité ou non de souscrire une police DO et dans quels termes: 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance 2ème problématique: l assujettissement à l assurance obligatoire 3ème problématique: le contenu des garanties Assurance et photovoltaïque 5

6 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance Dommages Ouvrage:. Le procédé technique mis en œuvre doit faire l objet d un Pass Innovation «feu vert» délivré par le CSTB. La difficulté vient du fait, qu à ce jour, il n a naété délivré que cinq Pass Innovations La liste ehaustive des Pass innovations et des Avis techniques délivrés pour les procédés photovoltaïques est consultable sur le site internet du CSTB. Le marché peut aussi ponctuellement admettre un ATEX visé favorablement par le CSTB une ETN (Enquête de Technique Nouvelle) avec avis favorable un cahier des Clauses Techniques visé par un bureau de contrôle L entreprise doit être capable de produire une attestation visant epressément le procédé technique couvert Assurance et photovoltaïque 6

7 . 25/01/2010 Quelle Assurance pour couvrir ce type de travau? Le débat porte principalement pour le promoteur, sur la possibilité ou non de souscrire une police DO et dans quels termes: 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance 2ème problématique: l assujettissement à l assurance obligatoire 3ème problématique: le contenu des garanties Assurance et photovoltaïque 7

8 2ème problématique: assujettissement à l assurance obligatoire:. En cas d ouvrage neuf, la problématique est relativement simple. L article L contient la liste limitative des ouvrages eclus de l obligation d assurance, il ne permet d eclure que des ouvrages, pas des éléments d équipements et encore moins des «fonctions» Un immeuble comportant une toiture équipée de cellules photovoltaïques, n est pas un ouvrage de production d énergie. Par conséquent, si l ouvrage ouvrage, n est nest pas eclu en tant que tel, il est assujetti Assurance et photovoltaïque 8

9 . 25/01/2010 Quelle Assurance pour couvrir ce type de travau? Le débat porte principalement pour le promoteur, sur la possibilité ou non de souscrire une police DO et dans quels termes: 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance 2ème problématique: l assujettissement à l assurance obligatoire 3ème problématique: le contenu des garanties Assurance et photovoltaïque 9

10 3ème problématique: le contenu des garanties. En droit positif De lege ferenda Assurance et photovoltaïque 10

11 3ème problématique: le contenu des garanties. En droit positif De lege ferenda Assurance et photovoltaïque 11

12 3ème problématique: le contenu des garanties en droit positif Dans la mesure, où l ouvrage comporte une double destination: Constituer un lieu dans lequel l homme peut se mouvoir à l abri des éléments naturels et en toute sécurité. Produire de énergie en vue de sa revente à EDF Rien dans le tete de l article L ne permet d eclure l une des deu destinations de l ouvrage. Il s agit «d une assurance garantissant, en dehors de toute recherche des responsabilités, le paiement de la totalité des travau de réparation des dommages de la nature de ceu dont sont responsables les constructeurs au sens de l'article l , 1 les fabricants et importateurs t ou le contrôleur technique sur le fondement de l'article 1792 du code civil» Parmi ces dommages, il y a ceu affectant la destination de l ouvrage, liée à la production d électricité Il faut savoir néanmoins que les assureurs s ils peuvent admettre cette analyse, refusent catégoriquement t de couvrir la production d électricité ité au titre des garanties obligatoires. Assurance et photovoltaïque 12

13 3ème problématique: le contenu des garanties. En droit positif De lege ferenda Assurance et photovoltaïque 13

14 3ème problématique: le contenu des garanties de lege ferenda. A terme, dans quelques mois, la loi risque de sortir clairement du contenu des garanties, la destination liée à laproduction d électricité ité Le débat est ouvert, sur la garantie facultative du dysfonctionnement des installations Assurance et photovoltaïque 14

15 Arrêté du 12 janvier 2010 fiant les conditions d achat de l électricité produite par les installations utilisant l énergie radiative du soleil telles que visées au 3o de l article 2 du décret N du 6 décembre 2000 NOR : DEVE A Tarif applicable à toutes les nouvelles installations n ayant pas fait l objet d une demande «complète» de raccordement au réseau public au 11/01/2010 (Art 3 La date de demande complète de raccordement au réseau public par le producteur, détermine les tarifs applicables à une installation) Tarif avec prime d intégration à 58 c/kwh Annee 1 Art 2 Tarif avec prime d intégration à 50 c/kwh Annee 1 Art 2 Tarif avec prime d intégration simplifiée à 42 c/kwh Annee 1 Art 3 Tarif sans prime 31,4 c/kwh (installations au sol) avec variation du tau selon les régions pour les installations > 250 kwc Vente en surplus - Art 2-3 Vente en totalité - Art 2-3 Plafond de vente toutes installations h/1800h 1500 h/1800h 1500 h/1800h 1500 h/1800h Article 4 Plafond de vente installations 2200 h/2600h 2200 h/2600h 2200 h/2600h 2200 h/2600h pivotantes - Article 4 L indeation du tarif, ne portera plus que sur 20% du tarif Art 8 LE SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE REMPLIT UNE FONCTION D ETANCHEITE Sur une durée de 20 ans, cela ne sera pas sans conséquences Conditions quant au bâtiment sur lequel l installation photovoltaïque est construite : Assurant la protection des personnes, des animau, des biens ou des activités Annee 2 Art 1-1

16 Clos sur toutes les faces latérales et couvert Annee 2 Art 1-1 Usage principal d habitation (Art CCH), d enseignement ou de santé Annee 1 Art CCH Constituent des locau destinés à l'habitation toutes catégories de logements et leurs annees, y compris les logements-foyers, logements de gardien, chambres de service, logements de fonction, logements inclus dans un bail commercial, locau meublés donnés en location dans les conditions de l'article L Autres usages Annee 1 Art 2 Achevé depuis + 2 ans Annee 2 Art 1-1 Conditions quant au système photovoltaïque installé : * Remplace des éléments du bâtiment qui assurent le clos et le couvert et assure «la» fonction d étanchéité. -Annee 2 article 1-2 et 4-2 * Le démontage ne peut se faire sans nuire à la fonction étanchéité - Annee 2 Art 1-3 * Installé sur la toiture ou dans le plan de la toiture? (pas clair) Ann 2 Art 1-1 * Il est simplement parallèle au plan de la toiture (surimposition) Annee Sauf pour les bâtiments à usage principal d habitation Il eiste une incohérence dans le tete, comment peut-on

17 Pour les modules rigides, les modules (les cellules) constituent l élément principal d étanchéité du système Annee 2 Art 1-3 Cela vise à eclure les systèmes sur bac aciers, où ce ne sont pas les modules, mais les bacs acier qui constituent l étanchéité La puissance totale de l installation est supérieure à 3 kilowatts crête Annee 2 Art 4-3 Eception si la demande de raccordement est effectuée avant le 01/01/2011 Annee 2 Art 2 être installé en parallèle c est à dire en surimposition et remplacer des éléments du bâtiment qui assurent l étanchéité comme le stipule l Annee 2 article 4 2 Annee 2 Art 5 Sauf pour les demandes à compter du 01/01/2011 Si : - Bâtiment Clos sur toutes les faces latérales et couvert - Bâtiment Achevé depuis 2ans, sauf pour un usage d habitation

18 LE SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE REMPLIT UNE DES FONCTIONS SUIVANTES : ALLEGE BARDAGE BRISE SOLEIL GARDE CORPS MUR RIDEAU Usage principal d habitation (Art CCH), d enseignement ou de santé Annee 1 Art 2 Autres usages Annee 1 Art 2 Aucunes conditions Il y a volonté de favoriser le bâtiment innovant dans sa globalité et non pas seulement par sa toiture.

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale SOMMAIRE 5 L obligation d assurance : présentation générale 5 1. Principal objectif : la protection du maître de l ouvrage 6 2. Les moyens pour atteindre les objectifs 6 3. Un fonctionnement basé sur une

Plus en détail

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur FICHE THEMATIQUE n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. LES ASSURANCES OBLIGATOIRES 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur 3. Police unique

Plus en détail

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

Architecture et énergies renouvelables

Architecture et énergies renouvelables Architecture et énergies renouvelables - Conférence DERBI - 6 juin 2008 Un contexte régional marqué par une forte croissance du solaire Solaire photovoltaïque: une croissance de 165 % de le filière entre

Plus en détail

Séminaire sur les risques construction

Séminaire sur les risques construction Séminaire sur les risques construction Assurance & Réassurance Le groupement Algérien de l Assurance Responsabilité Décennale El Aurassi le 08 Juin 2009 18/06/2009 présent senté par LARIBI Yacine 1 Sommaire

Plus en détail

Assurance Décennale:

Assurance Décennale: Assurance Décennale: Mode D emploi : Guide À Usage Des Constructeurs Européens Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES»

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» CAPRA - 2006 Page 1 sur 8 I.1. NATURE ET DUREE DES GARANTIES A GARANTIE OBLIGATOIRE Elle couvre, en dehors de toute recherche de responsabilité, au bénéfice du souscripteur

Plus en détail

Toitures agricoles solaires photovoltaïques : Quelles évolutions entre 2009 et 2014?

Toitures agricoles solaires photovoltaïques : Quelles évolutions entre 2009 et 2014? Rédacteur : Sylvain DESEAU, conseiller agro-équipements Chambre d Agriculture du Loiret Toitures agricoles solaires photovoltaïques : Quelles évolutions entre 2009 et 2014? Après une montée en puissance

Plus en détail

PROPOSITION D'ASSURANCE DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES Ordre d'étude et de placement www. groupassurenergies.com

PROPOSITION D'ASSURANCE DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES Ordre d'étude et de placement www. groupassurenergies.com OTTAVIANI SAS 21 rue Grignan BP 330 13177 Marseille CEDEX 20 Tel : +33 (0)4 91 33 02 55 Ligne directe : +33 (0)4 91 54 83 68 Fax +33 (0)4 91 54 71 46 contact@groupassurenergies.com PROPOSITION D'ASSURANCE

Plus en détail

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE GUIDE PRATIQUE creditfoncier.fr LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE avec fourniture de plans Le Crédit Foncier vous présente le contrat de construction de maison individuelle Un contrat de

Plus en détail

COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS?

COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS? CAS PRATIQUE COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS? Pascal DESSUET SOCIETE GENERALE Responsable des Assurances pour les Affaires Immobilières Chargé d'enseignement

Plus en détail

Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction.

Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction. Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction. Faire face aux dommages à l ouvrage, pendant et après sa construction Protéger l ouvrage pendant la réalisation

Plus en détail

Une réhabilitation tertiaire en Marché Public. Bâtiment avant travaux. La rubrique juridique : l assurance D.O. Le Tableau de bord de l activité

Une réhabilitation tertiaire en Marché Public. Bâtiment avant travaux. La rubrique juridique : l assurance D.O. Le Tableau de bord de l activité N 21 Septembre 2009 La Lettre AIM Objectif de la lettre : Transmettre à nos partenaires une information régulière sur nos activités et notre actualité, les services que nous sommes à même de leur proposer

Plus en détail

Les fondements juridiques sous-tendant les

Les fondements juridiques sous-tendant les L expert Dégât des eaux et la responsabilité des entreprises L auteur Christophe Gadouleau Dans la pratique quotidienne de son activité, l expert Dégât des eaux intervenant en dommage est parfois en situation

Plus en détail

Marché Public de Services MARCHE D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.)

Marché Public de Services MARCHE D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Marché Public de Services VILLE D HERLIES MARCHE D ASSURANCES Prestation de services d Assurances Dommages Ouvrage pour la construction, Tous Risques Chantier, Responsabilité Civile du Maître d Ouvrage

Plus en détail

Assurance des installations PV Faut-il souscrire une DO (Dommages Ouvrage)?

Assurance des installations PV Faut-il souscrire une DO (Dommages Ouvrage)? 1. L assurance DO c est quoi? Depuis 1978 le législateur a rendu obligatoire l'assurance DO pour le maître d ouvrage (la personne ne faisant réaliser des travaux de construction par une entreprise). La

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE DOMMAGES OUVRAGE Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur commercial : Date de

Plus en détail

LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE?

LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE? LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE? CONFERENCE ARTS ET METIERS 21/09/2015 LE MAITRE D OUVRAGE Le maître d ouvrage, c'est-à-dire toute personne physique ou morale qui, agissant

Plus en détail

Nouveau complexe d étanchéité intégrant des cellules photovoltaïques

Nouveau complexe d étanchéité intégrant des cellules photovoltaïques Nouveau complexe d étanchéité intégrant des cellules photovoltaïques Soprasolar : vos toits ont de l énergie à revendre! Flambée des prix du pétrole, réserves de ressources fossiles limitées, rejets de

Plus en détail

Solaire photovoltaïque Actualités. Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek

Solaire photovoltaïque Actualités. Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek Solaire photovoltaïque Actualités Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek Accompagnement de la CA24 2009-2010, 4 groupements d achats photovoltaïque 17000 m2 posés = Puissance totale installée

Plus en détail

photovoltaïque cellulesintégrées soprasolar LARDIS

photovoltaïque cellulesintégrées soprasolar LARDIS toituresétanchéité photovoltaïque cellulesintégrées soprasolar S LARDIS soprasolar étanchéité photovoltaïque Obernai (67), 59 kwc Soprasolar : étanchéité à cellules photovoltaïques intégrées. Instabilité

Plus en détail

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE 1 Risques et responsabilités au cours du chantier Les risques sont pour le constructeur ex : incendie, vol, vandalisme,

Plus en détail

LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER

LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER L article 80 de la loi n 2006-872 du 13 juillet 2006, portant «engagement national pour le logement», a créé un nouveau contrat de vente en construction, le contrat de vente

Plus en détail

Assurance construction obligatoire. Arrêté du 19 novembre 2009 portant actualisation des clauses-types

Assurance construction obligatoire. Arrêté du 19 novembre 2009 portant actualisation des clauses-types Assurance construction obligatoire Arrêté du 19 novembre 2009 portant actualisation des clauses-types Les clauses-types, figurant en annexes de l'article A 243-1 du Code des assurances, énumèrent l objet

Plus en détail

www.cuny-constructions.com

www.cuny-constructions.com CONSTRUCTEUR, FABRICANT LORRAIN www.cuny-constructions.com Construisez lorrain! POURQUOI NOUS CONFIER VOTRE PROJET? UNE EXPÉRIENCE UNIQUE Le travail et la passion du bois depuis 1824, dans tous ces métiers

Plus en détail

L assureur, partenaire de la sécurisation de l activité des entreprises

L assureur, partenaire de la sécurisation de l activité des entreprises L assureur, partenaire de la sécurisation de l activité des entreprises DES QUESTIONS À SE POSER EN MATIÈRE D ASSURANCE CONSTRUCTION QUIZZ L assurance est-elle obligatoire? que dit la loi? Est-elle indispensable?

Plus en détail

L assurance dommages-ouvrage

L assurance dommages-ouvrage Vous construisez un bâtiment neuf ou réalisez certains travaux sur un bâtiment existant? Afin de faciliter les indemnisations des maîtres d ouvrage lors de la survenance de sinistres, le législateur (loi

Plus en détail

INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES

INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES Thème : ASSURANCE 1 PF Version du O5 novembre 2009 SOMMAIRE Pages Les risques assurables En cours de construction 4 En cours d exploitation 5 A la réception des installations

Plus en détail

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs Paris, le 21 Mai 2013 Pour toute information complémentaire, contacter : Stéphane GRANDCHAMP 01.49.64.14.81 sgrandchamp@verspieren.com Introduction

Plus en détail

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche?

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? A S S U R A N C E S L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? 1. Le contrat Dommages ouvrage (pour les particuliers) 2. La responsabilité décennale (pour les professionnels) 3. Les différentes phases

Plus en détail

Un projet en plusieurs étapes

Un projet en plusieurs étapes Mis à jour le 22/07/2014 RÉUSSIR UN PROJET SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Ce document présente les démarches à suivre pour réaliser un projet d'installation photovoltaïque. Un projet en plusieurs étapes 1. Se

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE TOUS RISQUES CHANTIER MONTAGE ESSAIS Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur

Plus en détail

DERBI Perpignan 2007-06-01. Photovoltaïque intégré

DERBI Perpignan 2007-06-01. Photovoltaïque intégré DERBI Perpignan 2007-06-01 Photovoltaïque intégré Sommaire 2. TENESOL Un acteur français du PV 3. Le photovoltaïque en France 4. Photovoltaïque intégré au bâti produits et innovations 5. Conclusion 2 1

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES 11ièmes assises nationales de l Assainissement Non Collectif 8 & 9 octobre 2014 Alès ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES M. MELLOUK : Co-gérant du Cabinet Rancy-Mellouk & Associés

Plus en détail

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm Cahier 4 La sécurisation Hlm La sécurisation Hlm en bref Extrait du «guide de la sécurisation Hlm», A.RE.COOP., mars 2008 FONCTIONNEMENT

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Réception des travaux CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement CHAPITRE 3 : La responsabilité décennale

CHAPITRE 1 : Réception des travaux CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement CHAPITRE 3 : La responsabilité décennale SOMMAIRE 7 CHAPITRE 1 : Réception des travaux 7 1. Nature juridique de la réception 10 2. Conditions de la réception 12 3. Effets de la réception 15 CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement 15 1.

Plus en détail

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir Vous achetez pour vous loger Vous recherchez votre futur domicile? Appartement, maison, neuf ou ancien... Quel que soit le type de bien ou de surface,

Plus en détail

Questionnaire d Etude Assurance de Construction

Questionnaire d Etude Assurance de Construction Questionnaire d Etude Assurance de Construction United Brokers International LTD Pantiles Chambers 85 High Street Tunbridge Wells TN1 1XP GB www.ubi-ltd.com Ce formulaire est un document contractuel et

Plus en détail

LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION

LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 1 / 24 SOMMAIRE 1) INTRODUCTION AUX ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 1.1) A chaque étape, des risques liés à la construction 1.2) Les cinq assurances couvrant l ensemble

Plus en détail

ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP. fonctionnement SAV. du en entreprise. générale

ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP. fonctionnement SAV. du en entreprise. générale ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP le fonctionnement SAV du en entreprise générale Sommaire Avant propos :................................................ 3 1 Avant réception : le rôle de conseil du SAV.....................

Plus en détail

Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant

Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant Document pour les puissances inférieures ou égales à 250 KVA Ce guide est conçu pour vous aider à réaliser les démarches nécessaires lorsque

Plus en détail

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITÉ DÉCENNALE des ENTREPRISES DU BÂTIMENT

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITÉ DÉCENNALE des ENTREPRISES DU BÂTIMENT Attestation d assurance R. décennale M PIONNIER SAMUEL 68 QUAI JEANNE D ARC 37500 CHINON ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITÉ DÉCENNALE des ENTREPRISES DU BÂTIMENT (Ce document comporte une annexe "ACTIVITÉS

Plus en détail

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens 2, avenue Jeanne 92600 ASNIERES SUR SEINE Tél. : 01.42.85.33.33 - Fax : 01.42.85.33.43 e-mail : info@rcb.fr Protocole TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR Syndic de copropriétés Administrateur

Plus en détail

une marque de PROCIVIS Immobilier

une marque de PROCIVIS Immobilier 5 J entretiens mon logement au quotidien De votre emménagement à l entretien de votre logement A découvrir bientôt une marque de PROCIVIS Immobilier Notre SAV à votre écoute Entretenir votre habitation

Plus en détail

SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE V-SYS ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP. www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE

SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE V-SYS ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP. www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE PANNEAUX LE CHOIX ET LA QUALITÉ MADE IN FRANCE Notre gamme propose des produits qui combinent puissance et esthétique,

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS. Jérôme GUILLEMAIN

RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS. Jérôme GUILLEMAIN RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS Jérôme GUILLEMAIN Sommaire 1) La responsabilité des constructeurs - La Responsabilité pénale - La Responsabilité civile (contractuelle, décennale et délictuelle/quasidélictuelle)

Plus en détail

GARANTIE DÉCENNALE. Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GUIDE MAAF

GARANTIE DÉCENNALE. Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GUIDE MAAF GARANTIE DÉCENNALE Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GIDE MAAF SOMMAIRE LA GARANTIE DÉCENNALE EN CLAIR Principe et application de la garantie décennale... Page 4 Dommages concernés

Plus en détail

Questionnaire D'étude Assurances Construction

Questionnaire D'étude Assurances Construction 2 Ce formulaire est un document contractuel et ne peut être exploité que dans la mesure ou il est complet et signé par le proposant. Toutes les questions doivent avoir une réponse y compris celles par

Plus en détail

L application de la garantie dommage ouvrage

L application de la garantie dommage ouvrage L application de la garantie dommage ouvrage Article juridique publié le 07/04/2015, vu 922 fois, Auteur : Fabrice R. LUCIANI Code Civil Code des assurances Code de la construction et de l habitation []

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES TECHNIQUES PHOTOVOLTAIQUE «tous risques sauf» RISQUE UNIQUE

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES TECHNIQUES PHOTOVOLTAIQUE «tous risques sauf» RISQUE UNIQUE FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES TECHNIQUES PHOTOVOLTAIQUE «tous risques sauf» RISQUE UNIQUE COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type

Plus en détail

La vente d immeuble en l état futur d achèvement

La vente d immeuble en l état futur d achèvement La vente d immeuble en l état futur d achèvement La Vente en l état futur d achèvement (VEFA), communément appelée «achat sur plan», ce qui résume son objet, est le contrat par lequel une personne, l acquéreur,

Plus en détail

Questionnaire Dommage Ouvrage Page 1

Questionnaire Dommage Ouvrage Page 1 Page 1 Ce formulaire est un document contractuel et ne peut être exploité que dans la mesure ou il est complet et signé par le proposant. Toutes les questions doivent avoir une réponse y compris celles

Plus en détail

Société d ingénierie spécialisée dans la vente de projets clés en main

Société d ingénierie spécialisée dans la vente de projets clés en main Société d ingénierie spécialisée dans la vente de projets clés en main Monsieur, Madame, Le marché français du photovoltaïque s est stabilisé depuis le moratoire de Décembre 2010. Cette consolidation a

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Article 00 Assurances. Dans la mesure où les garanties préconisées ou souscrites par le Maître de l ouvrage, sont accordées selon des clauses

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 B-11-06 N 29 du 16 FEVRIER 2006 CREDIT D IMPOT POUR PRIMES D ASSURANCE CONTRE LES IMPAYES DE LOYER ART. 32-III DE LA LOI RELATIVE AU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Guide d'analyse des devis photovoltaïques pour les installations de plus de 3 Kwc

Guide d'analyse des devis photovoltaïques pour les installations de plus de 3 Kwc Guide d'analyse des devis photovoltaïques pour les installations de plus de 3 Kwc Ce document présente les paramètres à prendre en compte lors de l'analyse des devis des installateurs. N'hésitez pas à

Plus en détail

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI)

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) Le cadre réglementaire du CCMI Le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) est réglementé par la loi du 19 décembre

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

Cahier des charges du service de restauration scolaire

Cahier des charges du service de restauration scolaire Cahier des charges du service de restauration scolaire 1 SOMMAIRE Chapitre 1 er OBJET ET DEFINITION DU CONTRAT. 5 Article 1 er la mission du prestataire... 5 Article 2 Le périmètre de la prestation 5 Chapitre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DOMMAGES - OUVRAGE

QUESTIONNAIRE DOMMAGES - OUVRAGE QUESTIONNAIRE DOMMAGES - OUVRAGE La SAS NTP et ses partenaires vous proposent de vous accompagner dans chaque étape de la réalisation de votre projet de garanties (GFA, DO, CNR, TRC, RCMO, RC Pro, RC Décénnale).

Plus en détail

Epreuve de Responsabilité civile et assurance :

Epreuve de Responsabilité civile et assurance : Epreuve de Responsabilité civile et assurance : Vous résoudrez les cas pratiques suivants, en précisant les textes applicables. Cas pratique n l Monsieur et Madame Clisson ont confié à la société Prisma,

Plus en détail

Allianz Energies Renouvelables

Allianz Energies Renouvelables Allianz Energies Renouvelables Découvrez une solution globale qui couvre l ensemble des risques portant sur les installations spécifiques aux nouvelles énergies. Capteurs solaires, éoliennes, installations

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

De nouvelles clauses types en assurance

De nouvelles clauses types en assurance 25/01/2010 De nouvelles clauses types en assurance construction obligatoire Quelles conséquences? 25/01/2010 La parution de nouvelles clauses types: l aboutissement d un processus de réforme de trois années.

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

IMMOBILIER. le parcours de vente. du vendeur. www.notaires.paris-idf.fr

IMMOBILIER. le parcours de vente. du vendeur. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le parcours de vente les obligations du vendeur d un bien immobilier De manière générale, le vendeur d un bien immobilier a une obligation d information. À cet effet, la loi lui impose de remettre

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail

Le contentieux des dommages de construction

Le contentieux des dommages de construction Jean-Louis SABLON Le contentieux des dommages de construction Analyse et stratégie Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13399-8 CHAPITRE 1 Le dossier et le droit Deux questions se posent avant même

Plus en détail

La Garantie Dommages Ouvrage. Notre offre, la Procédure et les règles de souscription.

La Garantie Dommages Ouvrage. Notre offre, la Procédure et les règles de souscription. La Garantie Dommages Ouvrage Notre offre, la Procédure et les règles de souscription. Ce document vous présentera toutes les informations nécessaires pour permettre à vos clients de soucrire une Police

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

Immeuble collectif AQC

Immeuble collectif AQC AQC Immeuble collectif Comment bien utiliser votre assurance construction «Dommages-Ouvrage»? Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité

Plus en détail

ATLAS questionnaire -DO

ATLAS questionnaire -DO Questionnaire d'étude d'assurances constructions ATLAS questionnaire -DO Créé le : 13/05/2015 1/13 Questionnaire d'étude assurance de la construction Ce formulaire n'est pas un document contractuel et

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

Table des matières. L assurance de la copropriété... 23. Avant-propos... 15 Remerciements... 17 Introduction... 19. chapitre I

Table des matières. L assurance de la copropriété... 23. Avant-propos... 15 Remerciements... 17 Introduction... 19. chapitre I Table des matières Avant-propos............................. 15 Remerciements............................ 17 Introduction.............................. 19 I L assurance de la copropriété............ 23

Plus en détail

Etat des lieux. Les chiffres incendie. En France, l'incendie c'est :

Etat des lieux. Les chiffres incendie. En France, l'incendie c'est : Etat des lieux Les chiffres incendie En France, l'incendie c'est : 1 incendie toutes les 2 minutes 10000 victimes chaque année qui causent 800 décès 250000 sinistres d'incendies d habitation déclarés aux

Plus en détail

Notice d utilisation du modèle de facture

Notice d utilisation du modèle de facture Notice d utilisation du modèle de facture Cette notice concerne les particuliers exploitant une installation d une puissance 36 kwc sous contrat S06 (PHOTO2006V2) Avril 2012 Sommaire Généralités Quand

Plus en détail

PARTENAIRE DE LA RÉUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS

PARTENAIRE DE LA RÉUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS GUIDE D ACHAT D UN BIEN IMMOBILIER PARTENAIRE DE LA RÉUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS 6 rue Fleming Ducos Tél : (687) 24.77.10 12 rue Tourville Quartier Latin Tél : (687) 25.25.26 Lotissement Les Cassis

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

MARCHE N 2014-03 : Expertise comptable

MARCHE N 2014-03 : Expertise comptable MARCHE N 2014-03 : Epertise comptable ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE EN SEINE-SAINT-DENIS 6 mail Maurice de Fontenay 93120 LA COURNEUVE Date et heure limites de réception des offres : 12/05/2014 à 12 h 00

Plus en détail

Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public

Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public Octobre 2013 1 / 24 SOMMAIRE 1) LE PROCESSUS DE SOUSCRIPTION 1.1) Quand souscrire les assurances construction? 1.2) Quels sont les

Plus en détail

Edito. Salut à toi nouveau Kedger!

Edito. Salut à toi nouveau Kedger! Livret KedgeImmo 1 Edito Salut à toi nouveau Kedger! Prêt à vivre des années étudiantes mémorables? Nous sommes là pour t aider! KedgeImmo et son équipe te propose de t accompagner dans ton installation!

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROPOSITION

QUESTIONNAIRE PROPOSITION QUESTIONNAIRE PROPOSITION RENSEIGNEMENTS SUR L ENTREPRISE ENTREPRISE : Forme juridique : Code APE : SIRET : Adresse : Téléphone : Fax : Nom du dirigeant : Nombre de salariés : Masse Salariale Plafonnée

Plus en détail

Bon de commande Assurance Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle

Bon de commande Assurance Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Bon de commande Assurance Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Référencement client Nom : Prénom : E-mail : Téléphone : Adresse du projet : Garantie Dommages Ouvrage et garanties complémentaires

Plus en détail

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire?

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Fiche produit Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Que couvre la garantie obligatoire? Que couvre la garantie de bon fonctionnement des éléments d équipement?

Plus en détail

La protection à votre porte

La protection à votre porte www.ge esop.fr I1200 La protection à votre porte Coulissante 1 vantail C112S Montage sur cloison sèche (suivant Procès-verbal) Coupe-feu & Pare-Flamme 2 heures EI / E 120 Gesop 18 rue St Vincent 78100

Plus en détail

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013 Mail : planning-immodiag@gmail.com LES S S - 2013 LES S S - 2013 VENTE Le DPE : Diagnostic de Performance Energétique Amiante Termites Electricité Gaz L ERNT : Etat des Risques Naturels et Technologiques

Plus en détail

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION 1 - SOUSCRIPTEUR N Sociétaire :... Nom/Raison sociale :... Adresse :... Personne chargée du dossier :... Téléphone :... Fax :... E-mail :... En qualité de

Plus en détail

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété.

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. LE PSLA Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. Le processus d accession se déroule en deux phases : Une phase locative qui dure de 6 mois à 2 ans

Plus en détail

Produits de protection contre le soleil et la chaleur VELUX Intérieur Stores VELUX, moustiquaires VELUX

Produits de protection contre le soleil et la chaleur VELUX Intérieur Stores VELUX, moustiquaires VELUX Garantie VELUX Champ d application de la garantie VELUX Suisse SA ( VELUX ) confère à l utilisateur final 1) la garantie suivante: La garantie VELUX couvre Période de garantie Fenêtres de toit VELUX et

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

«Cas de l État avec la base aérienne d Istres»

«Cas de l État avec la base aérienne d Istres» Opérations photovoltaïques sur bâtiments publics «Cas de l État avec la base aérienne d Istres» Frédéric ROULLEAU, Ministère Défense 6 mai 2010, LYON 1 1. Le projet et ses objectifs 2. Le dispositif juridique

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

DE LA RESPONSABILITE DECENNALE

DE LA RESPONSABILITE DECENNALE DE LA RESPONSABILITE DECENNALE A L ASSURANCE L DECENNALE DES BUREAUX D ETUDES D EN ANC 15 JUIN 2010 Syndicat affilié à la FÉDÉRATION NATIONALE DES SYNDICATS DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance La loi n 2014 344 sur la consommation dite loi «Hamon» du 17/03/2014 élargit la possibilité, sous certaines conditions, de résilier un contrat (ou

Plus en détail

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Cadre réglementaire Le CCMI entre dans le cadre des dispositions des articles L. 231-1 à L. 231-13 et R. 231-1 à R. 231-14 (art. L. 232-1 ; L. 232-2

Plus en détail

PRÉSENTATION. Bernard Bousseau,MBA Directeur Développement des affaires courtier assurance ligne entreprise/particulier

PRÉSENTATION. Bernard Bousseau,MBA Directeur Développement des affaires courtier assurance ligne entreprise/particulier PRÉSENTATION Bernard Bousseau,MBA Directeur Développement des affaires courtier assurance ligne entreprise/particulier 4001 Crémazie Est MONTRÉAL, QC H1Z 2L2 Tél : 514-722-3501 Fax : 514-722-4122 Site

Plus en détail

La demi-journée de location s entend : de 9h00 à 12h00 ou de 14h00 à 17h00 du lundi au jeudi, de 9h00 à 12h00 ou de 14h00 à 16h00 le vendredi.

La demi-journée de location s entend : de 9h00 à 12h00 ou de 14h00 à 17h00 du lundi au jeudi, de 9h00 à 12h00 ou de 14h00 à 16h00 le vendredi. TARIFS Les tarifs s entendent pour les organismes, structures associatives et entreprises résidentes ou non sur le territoire de la Communauté de Communes Aunis Sud. Location de la salle de réunion* -

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour,

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur amallia.fr O de formes Publicis Activ RCS Paris 337 934 483 - Marque déposée pour le compte d Action Logement. Impression sur papier recyclé Oxygen -

Plus en détail