L assurance des travaux d installation d une

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L assurance des travaux d installation d une"

Transcription

1 L assurance des travau d installation d une centrale photovoltaïque Etes-vous bien assurés?

2 Quel est l enjeu du photovoltaïque pour le promoteur?. Toute l attention se porte sur les conditions de rachat de l électricité produite au terme du nouvel Arrêté du 12 Janvier 2010 Sans doute n est il pas inintéressant pour le promoteur, de savoir que le secteur de l habitation, est le seul cas, où le photovoltaïque peut être installé sur un ouvrage neuf, tout en continuant de bénéficier du pri de rachat maimum à 0,58 c kwh Le même tarif de 0,58 c kwh sera également applicable au ouvrages neufs, et cette fois aussi en habitation que pour l immobilier d entreprise, dès lors que le système est installé sur les bardages, brise soleil, garde corps ou murs rideau En réalité, le photovoltaïque sera surtout perçu comme un moyen de satisfaireàlart 2012, puisque l énergie ainsi produite et revendue à EDF, viendra néanmoins en déduction de la consommation du bâtiment. D où une double question en cas de défaillance de l installation dans sa fonction de production, alors même qu elle n aura pour seule vocation que de produire de électricité, vendue à EDF : Ce type de travau entre t-il dans les garanties légales en terme de responsabilité: Assujettissement à la RC décennale Quelle couverture d assurance va t-on trouver sur le marché? Assurance et photovoltaïque 2

3 Quelle responsabilité pour le promoteur, en cas de dysfonctionnement des installations?. L installation constituée par la toiture ou le bardage dans laquelle, les cellules photovoltaïques sont intégrées, é constitue t-elle un élément constitutif tif de l ouvrage neuf? Les cellules qui constituent un élément d équipement dissociable de l ouvrage, sont-elles sorties du régime de la responsabilité décennale, au terme de l article C Civil? Permettent t-elles l eercice d une activité professionnelle? Ce n est pas la même chose qu une activité lucrative Cette activité est elle eercée «dans» l ouvrage? Assurance et photovoltaïque 3

4 . 25/01/2010 Quelle Assurance pour couvrir ce type de travau? Le débat porte principalement pour le promoteur, sur la possibilité ou non de souscrire une police DO et dans quels termes: 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance 2ème problématique: l assujettissement à l assurance obligatoire 3ème problématique: le contenu des garanties Assurance et photovoltaïque 4

5 . 25/01/2010 Quelle Assurance pour couvrir ce type de travau? Le débat porte principalement pour le promoteur, sur la possibilité ou non de souscrire une police DO et dans quels termes: 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance 2ème problématique: l assujettissement à l assurance obligatoire 3ème problématique: le contenu des garanties Assurance et photovoltaïque 5

6 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance Dommages Ouvrage:. Le procédé technique mis en œuvre doit faire l objet d un Pass Innovation «feu vert» délivré par le CSTB. La difficulté vient du fait, qu à ce jour, il n a naété délivré que cinq Pass Innovations La liste ehaustive des Pass innovations et des Avis techniques délivrés pour les procédés photovoltaïques est consultable sur le site internet du CSTB. Le marché peut aussi ponctuellement admettre un ATEX visé favorablement par le CSTB une ETN (Enquête de Technique Nouvelle) avec avis favorable un cahier des Clauses Techniques visé par un bureau de contrôle L entreprise doit être capable de produire une attestation visant epressément le procédé technique couvert Assurance et photovoltaïque 6

7 . 25/01/2010 Quelle Assurance pour couvrir ce type de travau? Le débat porte principalement pour le promoteur, sur la possibilité ou non de souscrire une police DO et dans quels termes: 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance 2ème problématique: l assujettissement à l assurance obligatoire 3ème problématique: le contenu des garanties Assurance et photovoltaïque 7

8 2ème problématique: assujettissement à l assurance obligatoire:. En cas d ouvrage neuf, la problématique est relativement simple. L article L contient la liste limitative des ouvrages eclus de l obligation d assurance, il ne permet d eclure que des ouvrages, pas des éléments d équipements et encore moins des «fonctions» Un immeuble comportant une toiture équipée de cellules photovoltaïques, n est pas un ouvrage de production d énergie. Par conséquent, si l ouvrage ouvrage, n est nest pas eclu en tant que tel, il est assujetti Assurance et photovoltaïque 8

9 . 25/01/2010 Quelle Assurance pour couvrir ce type de travau? Le débat porte principalement pour le promoteur, sur la possibilité ou non de souscrire une police DO et dans quels termes: 1ère problématique: les conditions d accès à l assurance 2ème problématique: l assujettissement à l assurance obligatoire 3ème problématique: le contenu des garanties Assurance et photovoltaïque 9

10 3ème problématique: le contenu des garanties. En droit positif De lege ferenda Assurance et photovoltaïque 10

11 3ème problématique: le contenu des garanties. En droit positif De lege ferenda Assurance et photovoltaïque 11

12 3ème problématique: le contenu des garanties en droit positif Dans la mesure, où l ouvrage comporte une double destination: Constituer un lieu dans lequel l homme peut se mouvoir à l abri des éléments naturels et en toute sécurité. Produire de énergie en vue de sa revente à EDF Rien dans le tete de l article L ne permet d eclure l une des deu destinations de l ouvrage. Il s agit «d une assurance garantissant, en dehors de toute recherche des responsabilités, le paiement de la totalité des travau de réparation des dommages de la nature de ceu dont sont responsables les constructeurs au sens de l'article l , 1 les fabricants et importateurs t ou le contrôleur technique sur le fondement de l'article 1792 du code civil» Parmi ces dommages, il y a ceu affectant la destination de l ouvrage, liée à la production d électricité Il faut savoir néanmoins que les assureurs s ils peuvent admettre cette analyse, refusent catégoriquement t de couvrir la production d électricité ité au titre des garanties obligatoires. Assurance et photovoltaïque 12

13 3ème problématique: le contenu des garanties. En droit positif De lege ferenda Assurance et photovoltaïque 13

14 3ème problématique: le contenu des garanties de lege ferenda. A terme, dans quelques mois, la loi risque de sortir clairement du contenu des garanties, la destination liée à laproduction d électricité ité Le débat est ouvert, sur la garantie facultative du dysfonctionnement des installations Assurance et photovoltaïque 14

15 Arrêté du 12 janvier 2010 fiant les conditions d achat de l électricité produite par les installations utilisant l énergie radiative du soleil telles que visées au 3o de l article 2 du décret N du 6 décembre 2000 NOR : DEVE A Tarif applicable à toutes les nouvelles installations n ayant pas fait l objet d une demande «complète» de raccordement au réseau public au 11/01/2010 (Art 3 La date de demande complète de raccordement au réseau public par le producteur, détermine les tarifs applicables à une installation) Tarif avec prime d intégration à 58 c/kwh Annee 1 Art 2 Tarif avec prime d intégration à 50 c/kwh Annee 1 Art 2 Tarif avec prime d intégration simplifiée à 42 c/kwh Annee 1 Art 3 Tarif sans prime 31,4 c/kwh (installations au sol) avec variation du tau selon les régions pour les installations > 250 kwc Vente en surplus - Art 2-3 Vente en totalité - Art 2-3 Plafond de vente toutes installations h/1800h 1500 h/1800h 1500 h/1800h 1500 h/1800h Article 4 Plafond de vente installations 2200 h/2600h 2200 h/2600h 2200 h/2600h 2200 h/2600h pivotantes - Article 4 L indeation du tarif, ne portera plus que sur 20% du tarif Art 8 LE SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE REMPLIT UNE FONCTION D ETANCHEITE Sur une durée de 20 ans, cela ne sera pas sans conséquences Conditions quant au bâtiment sur lequel l installation photovoltaïque est construite : Assurant la protection des personnes, des animau, des biens ou des activités Annee 2 Art 1-1

16 Clos sur toutes les faces latérales et couvert Annee 2 Art 1-1 Usage principal d habitation (Art CCH), d enseignement ou de santé Annee 1 Art CCH Constituent des locau destinés à l'habitation toutes catégories de logements et leurs annees, y compris les logements-foyers, logements de gardien, chambres de service, logements de fonction, logements inclus dans un bail commercial, locau meublés donnés en location dans les conditions de l'article L Autres usages Annee 1 Art 2 Achevé depuis + 2 ans Annee 2 Art 1-1 Conditions quant au système photovoltaïque installé : * Remplace des éléments du bâtiment qui assurent le clos et le couvert et assure «la» fonction d étanchéité. -Annee 2 article 1-2 et 4-2 * Le démontage ne peut se faire sans nuire à la fonction étanchéité - Annee 2 Art 1-3 * Installé sur la toiture ou dans le plan de la toiture? (pas clair) Ann 2 Art 1-1 * Il est simplement parallèle au plan de la toiture (surimposition) Annee Sauf pour les bâtiments à usage principal d habitation Il eiste une incohérence dans le tete, comment peut-on

17 Pour les modules rigides, les modules (les cellules) constituent l élément principal d étanchéité du système Annee 2 Art 1-3 Cela vise à eclure les systèmes sur bac aciers, où ce ne sont pas les modules, mais les bacs acier qui constituent l étanchéité La puissance totale de l installation est supérieure à 3 kilowatts crête Annee 2 Art 4-3 Eception si la demande de raccordement est effectuée avant le 01/01/2011 Annee 2 Art 2 être installé en parallèle c est à dire en surimposition et remplacer des éléments du bâtiment qui assurent l étanchéité comme le stipule l Annee 2 article 4 2 Annee 2 Art 5 Sauf pour les demandes à compter du 01/01/2011 Si : - Bâtiment Clos sur toutes les faces latérales et couvert - Bâtiment Achevé depuis 2ans, sauf pour un usage d habitation

18 LE SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE REMPLIT UNE DES FONCTIONS SUIVANTES : ALLEGE BARDAGE BRISE SOLEIL GARDE CORPS MUR RIDEAU Usage principal d habitation (Art CCH), d enseignement ou de santé Annee 1 Art 2 Autres usages Annee 1 Art 2 Aucunes conditions Il y a volonté de favoriser le bâtiment innovant dans sa globalité et non pas seulement par sa toiture.

POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU

POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Page 1 SDEPA - 31/03/2010 INTRODUCTION - Transformation directe de la lumière du soleil en énergie électrique (onduleurs transforment

Plus en détail

ÉVALUER LA PRODUCTION PHOTOVOLTAÏQUE

ÉVALUER LA PRODUCTION PHOTOVOLTAÏQUE Roger Cadiergues MémoCad nb41.a ÉVALUER LA PRODUCTION PHOTOVOLTAÏQUE SOMMAIRE nb41.1. La norme de référence nb41.2. Les paramètres climatiques nb41.3. Les paramètres technologiques nb41.4. Le classement

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Guadeloupe

Le Photovoltaïque en Guadeloupe Le Photovoltaïque en Guadeloupe Quelles opportunités? Recommandations pour une bonne mise en oeuvre? Coûts et démarches? CAUE Cynthia CAROUPANAPOULLÉ, Responsable Environnement Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

«Le photovoltaïque raccordé au réseau : enjeux et développement»

«Le photovoltaïque raccordé au réseau : enjeux et développement» Opérations photovoltaïques sur bâtiments publics «Le photovoltaïque raccordé au réseau : enjeux et développement» Angela SAADÉ, HESPUL 6 mai 2010, LYON 1 1 Présentation d Hespul Espace Info->Energie du

Plus en détail

Photovoltaïque : de nouveaux tarifs de rachat de l électricité.

Photovoltaïque : de nouveaux tarifs de rachat de l électricité. Information Technique - Environnement Septembre 2010 Photovoltaïque : de nouveaux tarifs de rachat de l électricité. Nouveaux tarifs de rachat : Quels sont les changements? Valeurs des nouveaux tarifs

Plus en détail

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur FICHE THEMATIQUE n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. LES ASSURANCES OBLIGATOIRES 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur 3. Police unique

Plus en détail

1- Les tarifs d achat

1- Les tarifs d achat Détail des conditions tarifaires définies par l arrêté du 31 août 2010 1- Les tarifs d achat Afin de dynamiser la filière émergente du photovoltaïque, le Gouvernement a fixé dès 2006 un tarif d'achat très

Plus en détail

Architecture et énergies renouvelables

Architecture et énergies renouvelables Architecture et énergies renouvelables - Conférence DERBI - 6 juin 2008 Un contexte régional marqué par une forte croissance du solaire Solaire photovoltaïque: une croissance de 165 % de le filière entre

Plus en détail

Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction.

Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction. Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction. Faire face aux dommages à l ouvrage, pendant et après sa construction Protéger l ouvrage pendant la réalisation

Plus en détail

Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction.

Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction. Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction. Faire face aux dommages à l ouvrage, pendant et après sa construction Protéger l ouvrage pendant la réalisation

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER Energie, climat MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Direction de l énergie Sous-direction des systèmes électriques

Plus en détail

Note de synthèse sur les arrêtés publiés au Journal Officiel le 5 mars 2011

Note de synthèse sur les arrêtés publiés au Journal Officiel le 5 mars 2011 ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE Note de synthèse sur les arrêtés publiés au Journal Officiel le 5 mars 2011 Ces 2 textes sont entrés en vigueur le 10 mars 2011 Arrêté du 4 mars 2011 portant

Plus en détail

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale SOMMAIRE 5 L obligation d assurance : présentation générale 5 1. Principal objectif : la protection du maître de l ouvrage 6 2. Les moyens pour atteindre les objectifs 6 3. Un fonctionnement basé sur une

Plus en détail

Photovoltaïque. évolutions tarifaires

Photovoltaïque. évolutions tarifaires Photovoltaïque évolutions tarifaires Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Photovoltaïque pour entreprises : mythe ou réalité? Jean-Philippe Dartiguenave

Photovoltaïque pour entreprises : mythe ou réalité? Jean-Philippe Dartiguenave Photovoltaïque pour entreprises : mythe ou réalité? Animateur : Jean-Philippe Dartiguenave 1 Aspects réglementaires 2 Tarifs d achat Modification récente des tarifs d achat de l électricité, pour les installations

Plus en détail

Séminaire sur les risques construction

Séminaire sur les risques construction Séminaire sur les risques construction Assurance & Réassurance Le groupement Algérien de l Assurance Responsabilité Décennale El Aurassi le 08 Juin 2009 18/06/2009 présent senté par LARIBI Yacine 1 Sommaire

Plus en détail

Réglementation photovoltaïque. Synthèse suite à l arrêté du 4 mars 2011

Réglementation photovoltaïque. Synthèse suite à l arrêté du 4 mars 2011 Réglementation photovoltaïque Synthèse suite à l arrêté du 4 mars 2011 Holy Andrianantenaina, 24 mars 2011 Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 04 89 74 51 05 - contact@atiane-energy.com

Plus en détail

Guide pratique de réalisation d une centrale photovoltaïque raccordée au réseau sur le Grand Lyon

Guide pratique de réalisation d une centrale photovoltaïque raccordée au réseau sur le Grand Lyon (Mise à jour :YB), 28/10/2011 Guide pratique de réalisation d une centrale photovoltaïque raccordée au réseau sur le Grand Lyon La production d électricité grâce au photovoltaïque est un engagement environnemental

Plus en détail

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques»

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» La Région Centre a inscrit la lutte contre les gaz à effet de serre et contre le changement climatique parmi ses

Plus en détail

SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE V-SYS ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP. www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE

SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE V-SYS ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP. www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ULTRA - FLEXI - ON FLOOR - ON TOP www.systovi.com FABRIQUÉ EN FRANCE PANNEAUX LE CHOIX ET LA QUALITÉ MADE IN FRANCE Notre gamme propose des produits qui combinent puissance et esthétique,

Plus en détail

PROJET INVESTISSEMENT PHOTOVOLTAIQUE

PROJET INVESTISSEMENT PHOTOVOLTAIQUE PROJET INVESTISSEMENT PHOTOVOLTAIQUE A) Modèle économique viable? B) Quelle structure juridique pour porter le projet? C) Une fiscalité favorable? D) Le financement: la clé du projet? E) Comment sécurisermon

Plus en détail

L énergie solaire intégrée au bâtiment

L énergie solaire intégrée au bâtiment L énergie solaire intégrée au bâtiment Tenesol : l expert en solutions photovoltaïques Conception, fabrication, commercialisation, installation et maintenance de systèmes photovoltaïques innovants clés

Plus en détail

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES»

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» CAPRA - 2006 Page 1 sur 8 I.1. NATURE ET DUREE DES GARANTIES A GARANTIE OBLIGATOIRE Elle couvre, en dehors de toute recherche de responsabilité, au bénéfice du souscripteur

Plus en détail

L énergie solaire en région Rhône-Alpes

L énergie solaire en région Rhône-Alpes L énergie solaire en région Rhône-Alpes Les installations photovoltaïques en toiture M in is tè re d e l'é c o lo g ie, d e l'é n e rg ie, d u D é v e lo p p e m e n t d u ra b le e t d e la M e r 1 Les

Plus en détail

Guide de l Énergie Photovoltaïque

Guide de l Énergie Photovoltaïque Guide de l Énergie Photovoltaïque Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Les Cellules Photovoltaïques Une cellule photovoltaïque est composée d un matériau semi-conducteur qui absorbe

Plus en détail

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE GUIDE PRATIQUE creditfoncier.fr LE CONTRAT DE CONSTRUCTION DE MAISON INDIVIDUELLE avec fourniture de plans Le Crédit Foncier vous présente le contrat de construction de maison individuelle Un contrat de

Plus en détail

Solaire photovoltaïque Actualités. Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek

Solaire photovoltaïque Actualités. Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek Solaire photovoltaïque Actualités Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek Accompagnement de la CA24 2009-2010, 4 groupements d achats photovoltaïque 17000 m2 posés = Puissance totale installée

Plus en détail

Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant

Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant Document pour les puissances inférieures ou égales à 250 KVA Ce guide est conçu pour vous aider à réaliser les démarches nécessaires lorsque

Plus en détail

Les matériaux biosourcés c'est maintenant!

Les matériaux biosourcés c'est maintenant! Les matériaux biosourcés c'est maintenant! POITIERS, LE 8 NOVEMBRE 2012 Frédéric FLEURY Direction Régionale de l'environnement, de l Aménagement et du Logement Poitou-Charentes www.poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION ASSURANCE «DOMMAGES OUVRAGE» Selon la loi n 78-12 du 4 janvier 1978

FORMULAIRE DE DECLARATION ASSURANCE «DOMMAGES OUVRAGE» Selon la loi n 78-12 du 4 janvier 1978 FORMULAIRE DE DECLARATION ASSURANCE «DOMMAGES OUVRAGE» Selon la loi n 78-12 du 4 janvier 1978 Ce formulaire a pour but de collecter les éléments nécessaires à l étude personnalisée et au calcul de la prime

Plus en détail

Perrot - Doucet-Bon - Barrut

Perrot - Doucet-Bon - Barrut Kit Vendeur Les pièces obligatoires Pour préparer le compromis de vente de son bien immobilier, il faut dans tous les cas réunir : le titre de propriété le dernier avis de taxe foncière la liste des biens

Plus en détail

Bâtir un plan d assurance pour couvrir les risques en matière de photovoltaïque

Bâtir un plan d assurance pour couvrir les risques en matière de photovoltaïque Bâtir un plan d assurance pour couvrir les risques en matière de photovoltaïque Pascal DESSUET SOCIETE GENERALE Responsable des Assurances pour les Affaires Immobilières Chargé d'enseignement à l'université

Plus en détail

Règles. de bonne conduite. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Entreprise de bâtiment. Fabricant. Ingénierie.

Règles. de bonne conduite. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Entreprise de bâtiment. Fabricant. Ingénierie. L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire CRÉONS ENSEMBLE LES MÉTIERS DE DEMAIN Règles de bonne conduite pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France Entreprise de

Plus en détail

Philippe DRIAT Délégué général de la CSFE

Philippe DRIAT Délégué général de la CSFE Philippe DRIAT Délégué général de la CSFE 1 De la pratique à l élaboration de recommandations 2 Hors DTU TECHNIQUE Pas d A.T. Statut de la terrasse Inaccessible? Technique? De nouveaux acteurs Investisseurs

Plus en détail

CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL

CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL Ensemble, mobilisons notre énergie pour faire éclore un autre avenir. 1 2 1- Généralité 2- Les besoins de notre IUT 3- Nos solutions et notre stratégie

Plus en détail

Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA

Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA Votre projet d installation se situe en France métropolitaine continentale et votre gestionnaire de réseau est ERDF EDF est l acheteur dans

Plus en détail

Le photovoltaïque. Mathieu Mansouri

Le photovoltaïque. Mathieu Mansouri Le photovoltaïque Mathieu Mansouri Le CRER Association d assistance technique Information, conseil Information, conseil Accompagnement Formation Observation Public visé Particuliers, Collectivités, Entreprises,

Plus en détail

Assurance Décennale:

Assurance Décennale: Assurance Décennale: Mode D emploi : Guide À Usage Des Constructeurs Européens Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

Choisissez la VérandaWatt,

Choisissez la VérandaWatt, fabricant français de solutions photovoltaïques Choisissez la VérandaWatt, la véranda photovoltaïque Les cellules photovoltaïques captent la lumière du soleil pour produire de l électricité. Une entreprise

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS d électricité Installation électrique Chauffage et rafraîchissement Réseaux de communication 8 PRESCRIPTIONS

Plus en détail

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE ATTEST02 ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de capitalisation Contrat MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS SOPRECO ISOLATION 8 PLACE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat Arrêté du [ ] fixant les conditions d achat de l électricité

Plus en détail

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Pascal Quénéa Quénéa Energies Renouvelables Energence 29 septembre 2015 Sommaire I - Présentation de l entreprise II - Présentation de

Plus en détail

LES TARIFS D ACHAT PHOTOVOLTAIQUES

LES TARIFS D ACHAT PHOTOVOLTAIQUES LES TARFS D ACHAT PHTVLTAQES Eligibilité à la prime d intégration simplifiée au bâti (SB) et à la prime d intégration au bâti (AB), à compter du 01/01/12 p. 2 Tarifs d achat période du 01/04/12 au 30/06/12

Plus en détail

LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE?

LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE? LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE? CONFERENCE ARTS ET METIERS 21/09/2015 LE MAITRE D OUVRAGE Le maître d ouvrage, c'est-à-dire toute personne physique ou morale qui, agissant

Plus en détail

BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France

BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France Yannick LEMOIGNE CSTB Direction Technique Chef du Pôle Evaluations européennes, Certification et Développement

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE DOMMAGES OUVRAGE Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur commercial : Date de

Plus en détail

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 Novembre 2011 Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 La réglementation sur l amiante a fait l objet depuis de nombreuses années de plusieurs

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

PV Evolutions Tarifaires. Comité de Concertation des Producteurs d EDF SEI 27 mai 2010

PV Evolutions Tarifaires. Comité de Concertation des Producteurs d EDF SEI 27 mai 2010 PV Evolutions Tarifaires Comité de Concertation des Producteurs d EDF SEI 27 mai 2010 Rappel réglementation OA PV Arrêté du 10 juillet 2006 Tarifs OA PV incitatifs pour lancer l industrie du solaire non

Plus en détail

Les Énergies renouvelables - ENR Energie photovoltaïque (système photovoltaïque) 3 ème partie Oléron : le 21 avril 2010, Marc Delalande Site : www.enr-photovoltaique-17.fr, marc.delalande@online.fr Exemple

Plus en détail

Analyse comparative des offres photovoltaïques (sur bâtiment)

Analyse comparative des offres photovoltaïques (sur bâtiment) Analyse comparative des offres photovoltaïques (sur bâtiment) Technologie et performances Quelle est la technologie photovoltaïque proposée Entreprise 1 Entreprises 2 Entreprise 3 Quelle est la marque

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE TOUS RISQUES CHANTIER MONTAGE ESSAIS Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur

Plus en détail

3. Un éco-prêt à taux zéro peut-il financer à la fois des travaux d assainissement et des bouquets de travaux?

3. Un éco-prêt à taux zéro peut-il financer à la fois des travaux d assainissement et des bouquets de travaux? Questions sur l éco - PTZ 1. Dans le cas d un logement achevé avant 1990 qui a fait l objet d une division en plusieurs logements après 1990, les logements résultants peuvent-ils bénéficier chacun d un

Plus en détail

Bâtiments publics ou privés : quels montages juridiques pour les installations solaires PV?

Bâtiments publics ou privés : quels montages juridiques pour les installations solaires PV? Bâtiments publics ou privés : quels montages juridiques pour les installations solaires PV? V. Lagarde & O. Ortega Avocats, associés EFE 28 janvier 2010 Sommaire Les problématiques propres aux installations

Plus en détail

CERTIFICATION PATRIMOINE COPROPRIETE LA MARQUE DES RÉNOVATIONS DE QUALITÉ

CERTIFICATION PATRIMOINE COPROPRIETE LA MARQUE DES RÉNOVATIONS DE QUALITÉ CERTIFICATION PATRIMOINE COPROPRIETE LA MARQUE DES RÉNOVATIONS DE QUALITÉ Qu est-ce que la certification? La certification de produit est l'activité par laquelle un organisme, distinct du prestataire,

Plus en détail

SCHOTT ADVANCE InDaX. Un système intégré à haut rendement

SCHOTT ADVANCE InDaX. Un système intégré à haut rendement SCHOTT ADVANCE InDaX Un système intégré à haut rendement 2 A la pointe de la technologie, SCHOTT est un grand groupe international, riche de plus de 125 années d expérience dans le verre et les matériaux

Plus en détail

Présentation à PlanetPME

Présentation à PlanetPME Présentation à PlanetPME 1 akol energies Un partenaire solide pour un investissement de long terme Un positionnement original Un focus particulier sur les centrales solaires intégrées au bâti Une équipe

Plus en détail

Agriculture, Énergie & Environnement

Agriculture, Énergie & Environnement Agriculture, Énergie & Environnement Un inter-réseau régional qui oeuvre pour une agriculture durable en PACA Fiche technique 02 Installation photovoltaique Fiche technique #02 Installation photovoltaique

Plus en détail

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens 2, avenue Jeanne 92600 ASNIERES SUR SEINE Tél. : 01.42.85.33.33 - Fax : 01.42.85.33.43 e-mail : info@rcb.fr Protocole TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR Syndic de copropriétés Administrateur

Plus en détail

INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES D'UNE PUISSANCE INFERIEURE OU EGALE A 250 kwc

INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES D'UNE PUISSANCE INFERIEURE OU EGALE A 250 kwc 2, place du Pontiffroy BP 20129-57014 METZ CEDEX 01 Téléphone 03 87 34 44 44 - Télécopie 03 87 31 34 25 INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES D'UNE PUISSANCE INFERIEURE OU EGALE A 250 kwc ANNEXE 1 : DEMANDE DE

Plus en détail

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs

La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs La Garantie de Performance Énergétique pour les bâtiments neufs Paris, le 21 Mai 2013 Pour toute information complémentaire, contacter : Stéphane GRANDCHAMP 01.49.64.14.81 sgrandchamp@verspieren.com Introduction

Plus en détail

Xavier GROJEAN. CER FRANCE Midi Méditerranée

Xavier GROJEAN. CER FRANCE Midi Méditerranée Les Instants Eco du GRAND NARBONNE Photovoltaïque, entre ombre et lumière L énergie : un sujet d actualité, un enjeu d avenir Xavier GROJEAN Expert Comptable Consultant Energie CER FRANCE Midi Méditerranée

Plus en détail

Les hôtels dits «meublés»

Les hôtels dits «meublés» Les hôtels dits «meublés» Définition Régime applicable en matière de police Qu est ce qu un «hôtel meublé»? Les «garnis» et meublés dans l histoire Le statut de la loi du 2 avril 1949 - les homologations

Plus en détail

Expérience Européenne en Assurance et Réassurance de Responsabilité Décennale

Expérience Européenne en Assurance et Réassurance de Responsabilité Décennale Expérience Européenne en Assurance et Réassurance de Responsabilité Décennale Jean Paul PIROG Jean TUCCELLA SOMMAIRE I Régimes Contractuels de Responsabilité Décennale II Obligations Légales d Assurance

Plus en détail

DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES

DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES L.I.R. n 14/2 Objet : Traitement fiscal d une personne physique exploitant une installation photovoltaïque.

Plus en détail

Solutions photovoltaïques pour les bâtiments industriels Retour d expériences ENERGIES & CLIMAT

Solutions photovoltaïques pour les bâtiments industriels Retour d expériences ENERGIES & CLIMAT Solutions photovoltaïques pour les bâtiments industriels Retour d expériences ENERGIES & CLIMAT 1 Objet de la présentation Présentation pour 4 types de toitures des solutions techniques photovoltaïque

Plus en détail

DE LA RESPONSABILITE DECENNALE

DE LA RESPONSABILITE DECENNALE DE LA RESPONSABILITE DECENNALE A L ASSURANCE L DECENNALE DES BUREAUX D ETUDES D EN ANC 15 JUIN 2010 Syndicat affilié à la FÉDÉRATION NATIONALE DES SYNDICATS DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque. www.valsolar.fr

QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque. www.valsolar.fr QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque www.valsolar.fr QUESTIONS REPONSES SUPPORTS Le solaire thermique (panneaux ou tubes noirs) : les rayons du soleil chauffent un fluide

Plus en détail

Marché Public de Services MARCHE D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.)

Marché Public de Services MARCHE D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Marché Public de Services VILLE D HERLIES MARCHE D ASSURANCES Prestation de services d Assurances Dommages Ouvrage pour la construction, Tous Risques Chantier, Responsabilité Civile du Maître d Ouvrage

Plus en détail

COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS?

COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS? CAS PRATIQUE COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS? Pascal DESSUET SOCIETE GENERALE Responsable des Assurances pour les Affaires Immobilières Chargé d'enseignement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE Loisirs & Immeubles

QUESTIONNAIRE Loisirs & Immeubles QUESTIONNAIRE Loisirs & Immeubles DOMMAGES AUX BIENS ET RC PROPRIETAIRE D IMMEUBLE COMPRENANT UN ETABLISSEMENT DE NUIT OU DE LOISIRS Cachet Courtier Affaire Nouvelle Remplacement du contrat n :... Effet

Plus en détail

DOCUMENT A. Modèle de demande du producteur concernant la majoration tarifaire

DOCUMENT A. Modèle de demande du producteur concernant la majoration tarifaire DOCUMENT A Modèle de demande du producteur concernant la majoration tarifaire A renvoyer impérativement avant la mise en service à : Votre demande doit être accompagnée du certificat dont le modèle est

Plus en détail

L assurance construction

L assurance construction GUIDE PRATIQUE DROIT & CONSTRUCTION L assurance construction Mieux comprendre le système de l assurance construction François-Xavier AJACCIO SOMMAIRE 7 CHAPITRE 1 : L obligation d assurance : présentation

Plus en détail

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013 Mail : planning-immodiag@gmail.com LES S S - 2013 LES S S - 2013 VENTE Le DPE : Diagnostic de Performance Energétique Amiante Termites Electricité Gaz L ERNT : Etat des Risques Naturels et Technologiques

Plus en détail

Economie grâce à la pose de panneaux solaires

Economie grâce à la pose de panneaux solaires Economie grâce à la pose de panneaux solaires Equipe de projet: Vincent Wagenblast, David Saez, Luca Balbo, Benoit Moulin Métier: Automaticien Année d'apprentissage : 1 ère année Nom de l'école ou de l'entreprise:

Plus en détail

Société coopérative de cautionnement hypothécaire pour coopératives suisses de construction et d habitations, CCH Siège: Bâle

Société coopérative de cautionnement hypothécaire pour coopératives suisses de construction et d habitations, CCH Siège: Bâle Société coopérative de cautionnement hypothécaire pour coopératives suisses de construction et d habitations, CCH Siège: Bâle Règlement pour la procédure à suivre pour l obtention d un cautionnement Pour

Plus en détail

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL Acteur majeur du développement durable en Martinique le Conseil Général s est engagé dans une démarche environnementale volontariste de production d énergie électrique propre. I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES

Plus en détail

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE ATTEST02 ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de capitalisation Contrat MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS M. CLINT GAGUENETTI 7 RUE

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Communauté d Agglomération Chalon Val de Bourgogne Commune de Givry Plan Local d Urbanisme 1.1 Additif au rapport de présentation Modification simplifiée n 1 Vu pour être annexé à notre délibération en

Plus en détail

LE MARCHE DE LA RENOVATION URBAINE

LE MARCHE DE LA RENOVATION URBAINE 1 LE MARCHE DE LA RENOVATION URBAINE VENTE D IMMEUBLES A RENOVER ANALYSE DES RISQUES ET BESOINS DE GARANTIES ET ASSURANCES 9 février 2011 Hôtel Méridien Etoile - Paris 17 ème 2 LE MARCHE DE LA RENOVATION

Plus en détail

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime L ENTREPRISE S ENGAGE LORS DE LA REALISATION DES TRAVAUX : à souscrire aux assurances RC professionnelle

Plus en détail

Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates. Technologie parfaite pour un bon investissement

Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates. Technologie parfaite pour un bon investissement Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates Technologie parfaite pour un bon investissement Panneaux photovoltaïques avec d excellentes propriétés d étanchéité: une solution complète et de haute

Plus en détail

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Le dossier de diagnostic technique DDT permet à l acquéreur ou au locataire de mieux connaître les éléments essentiels du logement pouvant avoir des conséquences sur la sécurité

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES

INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES Thème : ASSURANCE 1 PF Version du O5 novembre 2009 SOMMAIRE Pages Les risques assurables En cours de construction 4 En cours d exploitation 5 A la réception des installations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LOT 2 : Flotte AUTOMOBILE

CAHIER DES CHARGES LOT 2 : Flotte AUTOMOBILE DÉPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORÊT CAHIER DES CHARGES LOT 2 : Flotte AUTOMOBILE COMMUNE de SAINT GERVAIS LA FORET Cahier des charges Flotte auto. Page

Plus en détail

Réunion du 5 avril 2013 ASSURANCE DES ENTREPRISES DE COUVERTURE & PLOMBERIE

Réunion du 5 avril 2013 ASSURANCE DES ENTREPRISES DE COUVERTURE & PLOMBERIE ASSURANCE DES ENTREPRISES DE COUVERTURE & PLOMBERIE SOMMAIRE Suis-je bien assuré? > La protection de l entreprise : A chaque risque son assurance Quelles techniques employer? > La protection des dirigeants

Plus en détail

DERBI Perpignan 2007-06-01. Photovoltaïque intégré

DERBI Perpignan 2007-06-01. Photovoltaïque intégré DERBI Perpignan 2007-06-01 Photovoltaïque intégré Sommaire 2. TENESOL Un acteur français du PV 3. Le photovoltaïque en France 4. Photovoltaïque intégré au bâti produits et innovations 5. Conclusion 2 1

Plus en détail

d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté 15h10 - Les tarifs d achat pour la production

d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté 15h10 - Les tarifs d achat pour la production CONFERENCE TECHNIQUE 30 septembre 2010 Auditorium Maison de l Habitat 15h10 - Les tarifs d achat pour la production d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté Ministère

Plus en détail

BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan. www.francois-arago.org/btstc

BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan. www.francois-arago.org/btstc BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan Le Solaire Photovoltaïque Aspect technologique Le panneau solaire photovoltaïque transforme l énergie lumineuse du soleil en électricité Panneaux solaires photovoltaïques

Plus en détail

MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION

MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION 1/ 27 MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION Ouvrages soumis à l obligation d assurance Avril 2013 SOMMAIRE 2/ 27 DU PROJET DE CONSTRUCTION À LA VIE DE L OUVRAGE : LES RISQUES LIÉS À CHAQUE

Plus en détail

Nom du site :... Adresse du site :..

Nom du site :... Adresse du site :.. CÔTE ALTERNATIF Tableau 1 (h) CÔTE CONTINU INSTALLATEUR SITE DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE Configuration nécessitant des dispositifs de protection contre les surintensités en courant continu

Plus en détail

Le diagnostic TVA d une opération immobilière

Le diagnostic TVA d une opération immobilière Le diagnostic TVA d une opération immobilière sert à déterminer les régimes de TVA et DMTO envisageables pour une opération donnée : éviter les risques fiscaux et moduler le prix. Pour une opération donnée,

Plus en détail

LES TARIFS D ACHAT PHOTOVOLTAIQUES

LES TARIFS D ACHAT PHOTOVOLTAIQUES LES TARFS D ACHAT PHTVLTAQES Eligibilité au tarif d intégration simplifiée au bâti (SB) et au tarif d intégration au bâti (AB), à compter du 01/01/12 p. 2 Tarifs d achat période du 01/10/12 au 31/12/12

Plus en détail

Toiture modules photovoltaïques Verrière translucide Brise soleil

Toiture modules photovoltaïques Verrière translucide Brise soleil 1 «SOLAIRE PHOTOVLTAΪQUE RACCORDE AU RESEAU EN TERTIAIRE» Contexte et Enjeux L électricité d origine photovoltaïque (PV) présente un intérêt évident sur le plan de la protection de l environnement, comparée

Plus en détail

ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation

ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation TBW56001 ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation Contrat ASSURANCE CONSTRUCTION des professionnels du bâtiment ENTREPRISE CHRISTOPHE MAUDUIT

Plus en détail

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables Introduction : L électricité photovoltaïque est un procédé résultant de la transformation du rayonnement solaire en énergie électrique par le biais de cellules photovoltaïques. A l origine, les cellules

Plus en détail