Conférence de presse / Medienkonferenz

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence de presse / Medienkonferenz"

Transcription

1 Conférence de presse / Medienkonferenz Intervenants / Redner : Prof. Dr. Guido Vergauwen, recteur de l Université de Fribourg Dr. Diego Braguglia, CEO SICHH SA Prof. Ron D. Appel, Executive Director, Swiss Institute of Bioinformatics SIB Dr. Stéphane Bernard, Associate Director Research and Development, Debiopharm SA Documents / Dokumente : 1. Communiqué de presse / Medienmitteilung 2. Descriptif / Beschreibung 3. SICHH: potentialités et environnement 4. Présentation en anglais / Präsentation auf English Pour de plus amples informations / Für weitergehende Informationen: Diego Braguglia, CEO SICHH SA Tél: Jean-Marc Brunner, coordinateur et responsable des relations industrielles / Koordinator und Verantwortlicher für Beziehungen zur Industrie Tél: Maryline Maillard, responsable des relations académiques et politiques / Verantwortliche für wissenschaftliche und politische Beziehungen Tél: Site internet / Website:

2 Centre de compétence unique en santé humaine: le SICHH est prêt à intégrer la bluefactory Au sein du parc technologique bluefactory se crée actuellement un centre de compétences, qui mettra à disposition des entreprises, des scientifiques et des cliniciens un matériel de haute technologie et des compétences de pointe dans le domaine des sciences de la santé humaine. L Université de Fribourg a décidé de fonder à cet effet une société anonyme (SA) dénommée Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH), qui prendra ses quartiers dès le printemps 2013 sur le site de l ancienne brasserie Cardinal. Le rectorat de l Université de Fribourg (UNIFR) a pris la décision, le 19 mars 2013, de créer une société anonyme à but non lucratif pour concrétiser le projet d un partenariat public-privé dans le domaine de la santé humaine. Le Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH) mettra à disposition des entreprises, des scientifiques et des cliniciens un matériel de pointe et des compétences hautement spécialisées dans les domaines de la technologie médicale (MedTech), de la biotechnologie (BioTech), de la pharma, ainsi que dans tous les domaines liés à la santé humaine. L Université de Fribourg, en collaboration avec l Hôpital fribourgeois (HFR), a développé ce projet en 2012, dans le cadre du concours d idées réalisé par le canton et la ville de Fribourg pour apporter du contenu au parc technologique bluefactory. Haute technologie et compétences spécifiques réunies Le centre de compétence prendra ses quartiers dès le printemps 2013 sur le site de la bluefactory, où plus de mille mètres carrés ont été réservés. Le SICHH proposera à ses utilisateurs de l expertise et des équipements dans quatre domaines fortement complémentaires: - le séquençage du génome et la protéomique (étude des protéines); - la microscopie et la caractérisation des matériaux; - l interaction humain-machine et la visualisation simplifiée de résultats complexes; - l analyse et l interprétation de résultats; la modélisation et la simulation de données. Sous une forme unique, le SICHH mettra aussi à disposition de ses clients et partenaires des spécialistes hautement qualifiés et entièrement tournés sur les besoins des utilisateurs. Cette nouvelle offre permettra aux petites et moyennes entreprises innovantes (PME), aux start-ups et aux grands groupes d externaliser une partie de leur activité de recherche et développement. La forme juridique retenue, une SA indépendante, facilitera la collaboration entre chercheurs et industriels, mais l Université disposera de la majorité des actions. A ce jour, trente entreprises ont signé des lettres d intention confirmant officiellement leur intérêt à bénéficier des services du SICHH. Le SICHH vise l autofinancement Le SICHH offrira ses prestations de haute qualité à des tarifs attractifs et assurera à ses clients des conditions d utilisation optimales, n étant pas lié à un institut académique spécifique dont la priorité serait la recherche fondamentale. L investissement s élève à douze millions de francs environ, que le SICHH lèvera sous la forme d un prêt bancaire. Il lui faut pour cela obtenir la garantie de l Etat de Fribourg dans les mois à venir. Le business plan, établi en partenariat avec la Haute école de gestion de Fribourg, prévoit que le centre assure à terme son autofinancement. Informations: Contact: Dr. Diego Braguglia, CEO SICHH SA, Service Communication et Médias Avenue de l Europe 20 CH Fribourg T : /

3 Einzigartiges Kompetenzzentrum für Gesundheitswissenschaften zieht in den Technologiepark bluefactory Im Technologiepark bluefactory entsteht ein Kompetenzzentrum, welches Unternehmen, Wissenschaftlern und Klinikern modernste Ausrüstung und hochspezialisiertes Fachwissen im Bereich der Gesundheitswissenschaften zur Verfügung stellen wird. Die Universität Freiburg gründet dazu die Aktiengesellschaft Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH), die im Frühjahr 2013 auf dem Gelände der ehemaligen Brauerei Cardinal den Betrieb aufnimmt. Das Rektorat der Universität Freiburg hat am 19. März 2013 beschlossen, eine nicht gewinnorientierte Aktiengesellschaft zu gründen, um das Projekt eines Kompetenzzentrums für Gesundheitswissenschaften als Partnerschaft zwischen öffentlichem und privatem Sektor zu verwirklichen. Das Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH) wird Unternehmen, Wissenschaftlern und Klinikern moderne Ausrüstung und spezielles Fachwissen in den Bereichen Medizintechnik (MedTech), Biotechnologie (BioTech), Pharma sowie auf allen Gebieten der Humanmedizin zur Verfügung stellen. Die Universität Freiburg hat das Projekt zusammen mit dem Freiburger Spital (HFR) im Jahr 2012 lanciert, im Rahmen des Wettbewerbs, mit dem der Kanton und die Stadt Freiburg Ideen für die Ausgestaltung des Technologieparks bluefactory suchten. Spitzentechnologie und Fachwissen vereint Das Kompetenzzentrum wird sich im Frühjahr 2013 auf dem Gelände der bluefactory einrichten und seinen Benutzern auf mehr als 1000 Quadratmetern spezielles Fachwissen und Ausstattung in vier sich ergänzenden Bereichen bereitstellen: - Genomsequenzierung und Proteomik (Erforschung der Gesamtheit der Proteine eines Organismus) - Mikroskopie und Materialanalyse - Interaktion Mensch-Maschine und vereinfachte Visualisierung komplexer Ergebnisse - Analyse und Interpretation von Ergebnissen; Modellierung und Simulation von Daten Das SICHH wird seinen Kunden und Partnern in einmaliger Form hoch qualifizierte Spezialisten zur Seite stellen, die sich ganz auf die Bedürfnisse der Nutzer einstellen. Dieses neue Angebot ermöglicht innovativen kleinen und mittleren Unternehmen (KMU), Start-ups sowie grossen Firmen, einen Teil ihrer Forschungs- und Entwicklungsarbeit auszulagern. Die gewählte Rechtsform, eine eigenständige Aktiengesellschaft, wird die flexible Zusammenarbeit zwischen Forschern und Unternehmern erleichtern, jedoch tritt die Universität dabei als Mehrheitsaktionärin auf. Bis heute haben 30 Unternehmen Absichtserklärungen unterzeichnet und damit ihr Interesse an einer Zusammenarbeit mit dem SICCH bestätigt. SICCH strebt Selbstfinanzierung an Das SICHH wird seine Dienstleistungen zu attraktiven Preisen anbieten und seinen Kunden optimale Nutzungsbedingungen sichern, da es nicht an ein bestimmtes Forschungsinstitut gebunden ist, dessen Priorität auf der Grundlagenforschung liegt. Die erforderlichen Investitionen belaufen sich auf rund 12 Millionen Franken, für welche das SICCH ein Bankdarlehen aufnehmen wird. Dafür braucht es in den kommenden Monaten eine Garantie des Kantons Freiburg. Der Businessplan, der in Zusammenarbeit mit der Freiburger Hochschule für Wirtschaft entwickelt wurde, sieht vor, dass sich das Zentrum schliesslich selbst finanzieren kann. Informationen: Kontakt: Dr. Diego Braguglia, CEO SICHH AG, Dienst für Kommunikation und Medien Avenue de l Europe 20 CH Freiburg T: /

4 1 Descriptif Le centre fribourgeois dédié aux sciences de la santé est prêt à investir le site du parc technologique bluefactory L Université de Fribourg et l Hôpital fribourgeois ont finalisé leur projet commun de Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH). Ce dernier est prêt à intégrer, dès la fin du printemps 2013, le site de l ancienne brasserie Cardinal, transformé en parc technologique la bluefactory. Sous la forme d un partenariat public-privé, le SICHH mettra des compétences et des équipements de pointe à disposition des cliniciens, des chercheurs et des entreprises actives entre autres dans la MedTech, la BioTech et les sciences de la santé. Après une phase de lancement nécessitant des investissements à hauteur d une douzaine de millions de francs, le SICHH s autofinancera. Le Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH) est prêt à intégrer, dès la fin du printemps 2013, le site de l ancienne brasserie Cardinal, que le canton et la ville de Fribourg projettent de transformer en parc technologique la bluefactory. Lancé conjointement par l Université de Fribourg (UNIFR) et l Hôpital fribourgeois (HFR) en 2012, le SICHH a été retenu dans le cadre du concours d idées réalisé pour apporter du contenu au parc. Aujourd hui finalisé, ce projet de partenariat publicprivé vise à mettre à disposition des entreprises, des scientifiques et des cliniciens un matériel de pointe et des compétences hautement spécialisées dans les domaines de la technologie médicale (MedTech), de la biotechnologie (BioTech), de la pharma ainsi que dans tous les domaines liés à la santé humaine. Sur plus de mille mètres carrés, le centre de compétences va proposer à ses utilisateurs de l expertise pointue et des équipements dans quatre domaines fortement complémentaires: - le séquençage du génome et la protéomique (étude des protéines); - la microscopie et la caractérisation des matériaux; - l interaction humain-machine et la visualisation simplifiée de résultats complexes; - l analyse et l interprétation de résultats; la modélisation et la simulation de données. Avec ces quatre axes, le SICHH s inscrit dans l un des domaines retenus par les autorités fribourgeoises pour profiler le parc technologique en gestation: la santé et le biomédical. Mais les équipements ne font pas tout. Le SICHH mettra aussi à disposition de ses clients et partenaires des spécialistes hautement qualifiés et entièrement tournés sur les besoins des utilisateurs. Cette nouvelle offre permettra aux petites et moyennes entreprises innovantes (PME), aux start-ups et aux grands groupes d externaliser une bonne part de leur activité de recherche et développement. En effet, l indépendance juridique du SICHH facilitera la collaboration entre chercheurs et industriels (lire l encadré sur la forme juridique). Le SICHH vise l autofinancement Le SICHH offrira ses prestations de haute qualité à des tarifs attractifs et assurera à ses clients des conditions d utilisation optimales, n étant pas lié à un institut académique spécifique dont la priorité serait la recherche fondamentale. L investissement nécessaire s élève à douze millions de francs environ, que le SICHH lèvera sous la forme d un prêt bancaire, si le canton de Fribourg lui accorde une garantie. Le business plan, établi en partenariat avec une grande banque et la Haute école de gestion de Fribourg, prévoit que le centre assure à terme son autofinancement.

5 2 L une des conditions-cadres nécessaires à l innovation réside dans la proximité entre les acteurs, qu ils soient chercheurs, cliniciens ou entrepreneurs. A Fribourg, le SICHH sera localisé à mi-chemin entre le pôle de la technologie médicale, concentré sur l espace Mittelland, et le pôle de la biotechnologie, concentré sur l Arc lémanique. Situé à une heure de huit institutions de recherche ou hôpitaux universitaires, il offrira un espace propice à la rencontre entre MedTech et BioTech, mais aussi entre les mondes de la recherche, de la clinique et de l entreprise (lire l encadré sur le SICHH Forum). Le SICHH compte à ce jour sept partenaires: l Université de Fribourg (UNIFR), l Hôpital fribourgeois (HFR), le Swiss Institute of Bioinformatics (SIB), le Centre suisse d électronique et de microtechnique (CSEM), l Ecole d ingénieurs et d architectes de Fribourg (EIA-FR), la Haute école spécialisée de Suisse occidentale du canton du Valais (HES-SO Valais) et l Ecole d art et de communication de Fribourg (eikonemf). Pas moins de trente entreprises ont en outre signé des lettres d intentions, confirmant leur intérêt à travailler avec le SICHH. Une société anonyme pour plus de flexibilité Le SICHH sera une société anonyme (SA) à but non lucratif, que le rectorat de l Université de Fribourg créera officiellement au printemps Cette forme juridique permettra au centre d être autonome dans ses relations avec la clientèle. Ses revenus proviendront de l utilisation des équipements, des prestations de conseil et de services, ainsi que du transfert de la propriété intellectuelle développée grâce à ses mandats. Ses grands postes de dépenses seront l achat d équipements de dernière génération et les salaires à terme, une vingtaine de personnes seront employées par le SICHH. Le SICHH Forum et le Project Management Center pour stimuler les forces innovantes L innovation a besoin d un terreau favorable pour éclore. Le SICHH Forum assurera la mise en réseau de tous les partenaires et clients du centre. Il organisera des événements réguliers pour présenter des projets, des entreprises ou de nouveaux développements technologiques. Le SICHH Forum sera officiellement lancé le 15 octobre 2013, lors d une manifestation qui permettra aux personnes intéressées et aux futurs clients de saisir les potentialités du centre. Certaines manifestations du centre seront tournées vers la vulgarisation de la recherche et du développement afin de faire connaître au grand public les enjeux des avancées scientifiques et technologiques dans le domaine de la santé. Le SICHH Project Management Center conseillera quant à lui les clients sur les questions de recherche et développement, de propriété intellectuelle et de montage de projets publics et privés et assurera le suivi professionnel des projets. Il offrira également des prestations de formation continue. Pour de plus amples informations: Diego Braguglia, responsable du projet, CEO SICHH SA Tél: Jean-Marc Brunner, coordinateur et responsable des relations industrielles Tél: Maryline Maillard, responsable des relations académiques et politiques Tél: Site internet: Université de Fribourg Swiss Integrative Center for Human Health - SICHH Descriptif Avril 2013

6 1 Beschreibung Das Freiburger Zentrum für Gesundheitswissenschaften integriert sich in den neuen Technologiepark bluefactory Die Universität Freiburg und das Freiburger Spital haben die Planung für ihr gemeinsames Projekt Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH) abgeschlossen. Das SICHH wird Ende Frühjahr 2013 in den neuen Technologiepark am Standort der ehemaligen Cardinal Brauerei integriert die bluefactory. In der Form einer Partnerschaft zwischen öffentlichem und privatem Sektor soll das SICHH Klinikern, Forschenden und Unternehmern aus Bereichen wie MedTech, BioTech und Gesundheitswissenschaften Fachwissen und Ausrüstung zur Verfügung stellen. Nach einer Einführungsphase, die Investitionen in Höhe von etwa 12 Millionen Franken erfordert, wird sich das SICHH selber finanzieren. Das Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH) wird sich Ende Frühjahr 2013 in den Technologiepark integrieren, welcher Kanton und Stadt Freiburg am Standort der ehemaligen Cardinal Brauerei planen die bluefactory. Das SICCH wurde von der Universität Freiburg (UNIFR) und dem Freiburger Spital (HFR) im Jahr 2012 gestartet und basiert auf den Ergebnissen eines Wettbewerbs, mit dem Inhalte für das Parkprojekt gefunden werden sollten. Diese Partnerschaft zwischen öffentlichem und privatem Sektor zielt darauf ab, Unternehmen, Wissenschaftlern und Klinikern moderne Ausrüstung und spezielles Fachwissen in den Bereichen der Medizintechnik (MedTech), Biotechnologie (BioTech), Pharma sowie in allen Bereichen der Humanmedizin zur Verfügung zu stellen. Auf mehr als 1000 Quadratmetern wird das Kompetenzzentrum seinen Benutzern spezielles Fachwissen und Ausstattung in vier sich ergänzenden Bereichen bereitstellen: - Genomsequenzierung und Proteomik (Erforschung der Gesamtheit von Proteinen eines Organismus) - Mikroskopie und Materialanalyse, - Interaktion Mensch-Maschine und vereinfachte Visualisierung komplexer Ergebnisse, - Analyse und Interpretation von Ergebnissen; Modellierung und Simulation von Daten. Mit diesen vier Disziplinen fällt das SICCH in einen der Bereiche, die von den Freiburger Behörden für die Gestaltung des entstehenden Technologie-Parks festgelegt wurden: Gesundheit und Biomedizin. Aber es zählt nicht nur die Ausstattung: Das SICHH wird seinen Kunden und Partnern auch hoch qualifizierte Spezialisten zur Seite stellen, die sich ganz auf die Bedürfnisse der Nutzer einstellen. Dieses neue Angebot ermöglicht innovativen kleinen und mittleren Unternehmen (KMU), Start-ups sowie grossen Gruppen einen Grossteil ihrer Forschungs- und Entwicklungsarbeit auszulagern. Die juristische Unabhängigkeit des SICHH erleichtert dabei die Zusammenarbeit zwischen den Forschenden und der Industrie (siehe Kasten über die Rechtsform). Das SICCH strebt die Selbstfinanzierung an Das SICHH wird seine Dienstleistungen zu attraktiven Preisen anbieten und seinen Kunden optimale Nutzungsbedingungen sichern, da es nicht an ein bestimmtes Forschungsinstitut gebunden ist, dessen Priorität auf der Grundlagenforschung liegt. Die erforderlichen Investitionen belaufen sich auf rund 12 Millionen Franken, für welche das SICCH ein Bankdarlehen aufnehmen wird, wenn der Kanton Freiburg dafür eine Garantie gibt. Der Businessplan, der in Zusammenarbeit mit einer grossen Bank und der Freiburger Hochschule für Wirtschaft entwickelt wurde, sieht vor, dass sich das Zentrum schliesslich selbst finanzieren kann.

7 2 Eine der Voraussetzungen für Innovation ist die Nähe zwischen den Akteuren, seien es Forschende, Kliniker oder Unternehmer. In Freiburg wird sich das SICHH auf halbem Weg zwischen dem Zentrum für Medizintechnik, welches im Mittelland konzentriert ist, und dem Zentrum für Biotechnologie mit Schwerpunkt in der Genferseeregion befinden. Im Umkreis von einer Stunde liegen acht Forschungseinrichtungen und Universitätsspitäler. Damit wird das SICHH nicht nur Raum für die Begegnung von MedTech und BioTech bieten, sondern auch einen Austausch zwischen der Forschung, den Spitälern und den Unternehmen ermöglichen (siehe Kasten über das SICHH Forum). Das SICCH zählt derzeit sieben Partner: die Universität Freiburg (UNIFR), das Freiburger Spital (HFR), das Swiss Institute of Bioinformatics (SIB), das Swiss Center for Electronics and Microtechnology (CSEM), die Hochschule für Technik und Architektur Freiburg (EIA-FR), die Fachhochschule Westschweiz Wallis (HES-SO Wallis) und die Berufsfachschule für Technik und Kunst Freiburg (eikonemf). Ausserdem haben nicht weniger als 30 Unternehmen bereits Absichtserklärungen unterzeichnet und damit ihr Interesse an einer Zusammenarbeit mit dem SICCH bestätigt. Eine Aktiengesellschaft für mehr Flexibilität Das SICCH wird eine nicht gewinnorientierte Aktiengesellschaft (SA) sein, die vom Rektorat der Universität Freiburg im Frühjahr 2013 offiziell gegründet wird. Diese Rechtsform ermöglicht es dem Zentrum, im Umgang mit seinen Kunden autonom zu sein. Die Einnahmen werden aus dem Einsatz von Geräten, der Beratung und den Dienstleistungen generiert, sowie aus der Übertragung von geistigem Eigentum, das durch die Aufträge entwickelt wird. Die grössten Ausgabeposten werden der Kauf des High-Tech-Equipments der neuesten Generation sowie die Gehälter darstellen. Das SICHH wird letztlich ungefähr 20 Personen beschäftigen. Das SICCH Forum und das Project Management Center stimulieren die innovativen Kräfte Um zu keimen braucht Innovation einen fruchtbaren Boden. Das SICCH Forum gewährleistet die Vernetzung aller Partner und Kunden des Zentrums. Es wird regelmässig Veranstaltungen organisieren, um Projekte, Unternehmen oder neue technologische Entwicklungen zu präsentieren. Das SICCH Forum wird offiziell am 15. Oktober 2013 mit einer Veranstaltung für Interessenten und zukünftige Kunden starten, die sich so ein Bild vom Potenzial des Zentrums machen können. Einige Veranstaltungen des Zentrums werden die allgemeine Verbreitung von Forschung und Entwicklung zum Thema haben und so auch der breiten Öffentlichkeit die Möglichkeit geben, sich mit Fragen des wissenschaftlichen und technologischen Fortschritts auf dem Gebiet der Gesundheit zu befassen. Das SICCH Project Management Center bietet seinen Kunden die Beratung in Fragen der Forschung und Entwicklung, zum geistigen Eigentum sowie dem Erstellen von öffentlichen und privaten Projekten. Es garantiert ausserdem eine professionelle Begleitung von Projekten und bietet auch Schulungen an. Für weitergehende Informationen: Diego Braguglia, Projektverantwortlicher, CEO SICHH AG Tel: Jean-Marc Brunner, Koordinator und Verantwortlicher für Beziehungen zur Industrie Tel: Maryline Maillard, Verantwortliche für wissenschaftliche und politische Beziehungen Tel: Webseite: Universität Freiburg Swiss Integrative Center for Human Health - SICHH Beschreibung April 2013

8 SICHH: potentialités et environnement 1. Présentation Mission: le SICHH veut offrir un avantage concurrentiel dans le domaine de la santé humaine en proposant, sous un même toit et dans un environnement créatif et de veille technologique, des compétences et un accès à des équipements technologiques afin de générer des produits innovants. Vision: générer un environnement créatif, interdisciplinaire et catalyseur de l innovation dans la R&D pour des projets publics et privés. Le Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH) sera organisé en quatre parties distinctes et qui interagiront ensemble: administrative, associative, collaborative et technique. Il sera à but non lucratif et devra, à terme, être autofinancé. Figure 1 L unité administrative (SICHH Project Management Center), est le point d entrée, d accueil, de conseil et d orientation du SICHH pour les partenaires académiques et industriels. Le directeur du centre ainsi que le vice-directeur seront les personnes de contact privilégiées. Le centre d affaires sera équipé de bureaux administratifs et proposera des services tels que conseils en R&D, négociations IP et montage de projets publics et privés. (Figure 1) L unité associative (SICHH Forum), organisera des événements réguliers comme des présentations d entreprises ou de projets et permettra aux différents participants académiques et industriels, clients, collaborateurs du centre et entreprises externes de se rencontrer et d échanger des idées. Ainsi, la veille technologique et le réseautage seront dynamisés. Des formations continues et un learning center seront également à disposition au sein du Forum. (Figure 1)

9 2 Les unités SICHH Collaboratory et SICHH Tech Facility, composées de quatre facilities (Health, Ergonomic, Material, Arithmetic) sélectionnées pour leurs spécificités interdisciplinaires et complémentaires, seront constituées non seulement d équipements high-tech, mais surtout de spécialistes experts pour le conseil et l utilisation optimale des appareils. Ces synergies permettront de développer rapidement et efficacement des résultats et produits innovants. L apport de l IT offrira de nouvelles perspectives en développant des produits ergonomiques axés sur les interactions hommemachine et en proposant la visualisation simplifiée de résultats complexes. (Figure 1) Le SICHH veut attirer autant les entreprises innovantes, les professeurs et chercheurs, que les médecins et cliniciens. Son ouverture au niveau académique et industriel peut ainsi devenir un catalyseur régional pour l innovation dans le canton de Fribourg et lui permettre d attirer les 2 pôles forts de la MedTech (Mitteland) et de la BioTech (Arc lémanique) de par son positionnement idéalement centré. Les services proposés au sein du SICHH seront variés et tournés vers les besoins du marché, du client: le conseil, la recherche et le développement de produits innovants, l expertise de scientifiques dans les domaines développés dans les facilities, l utilisation, la formation et le conseil de spécialistes sur les équipements high-tech, le développement de logiciels informatiques, la visualisation simplifiée de résultats complexes, l ergonomie, le développement de prototypes, etc. Le catalogue des services est actuellement en cours de discussion dans les différents groupes de travail existants. Fribourg, un lieu attractif Fribourg se caractérise par la diversification de son industrie, particulièrement dans le secteur de l agro-alimentaire, mais aussi la métallurgie, la manufacture et la chimie. Fribourg se situe à cheval entre la Suisse romande et la Suisse allemande et, de par son bilinguisme, le canton est aussi le lieu privilégié d implantation pour les sièges suisses et européens de grands groupes internationaux, tel «Bayer International SA» par exemple. Selon le rapport de compétitivité des cantons suisses effectué par UBS (Wealth Management Research, mars 2012), Fribourg se situe en milieu de tableau (13 e sur 26) et est qualifiée de solide. «A Fribourg, le marché du travail, stimulé par une population relativement très jeune, obtient un très bon résultat, le canton se caractérise aussi par la bonne diversification de son économie. Mais il manque d innovation et, malgré une situation relativement centrale, en bassin de réception, le canton obtient un faible résultat. L'efficience des finances publiques et la marge de manœuvre financière de l Etat sont moyennes et l'environnement de coûts ainsi que la dynamique de l économie constituent une base solide.» > Ses principaux atouts: population jeune, marché du travail dynamique et diversifié. > Ses principales faiblesses: pas assez tourné vers l innovation et bassin de réception faible (2 indicateurs que le SICHH peut contribuer à améliorer en attirant des start-ups et autres industries environnantes sur le site de la bluefactory). (Figure 2)

10 3 Figure 2 2. Marché 2.1 Segmentation clients Le marché, la segmentation clients, visé par le SICHH est prioritairement l industrie et plus spécifiquement les domaines des technologies médicales (MedTech) et de la biotechnologie (BioTech) et pharma. La taille de ces entreprises, PME ou start-ups, ne leur permet en effet pas toujours de posséder des services de recherche & développement (R&D) intégrés. Ils pourront ainsi profiter d externaliser leur R&D à peu de frais au SICHH pour développer des produits innovants. Le marché international est également visé. En effet, la Suisse exporte à hauteur de CHF 10 milliards dans la MedTech p.ex. De par l intégration de ses facilities interdisciplinaires (Health, Ergonomic, Material et Arithmetic), le centre offre également la possibilité d intéresser d autres marchés à activités transversales tels l horlogerie, la microtechnique, la nanotechnologie, l agro-alimentaire ou encore l informatique. L autre marché prioritaire est le domaine académique, dans un rayon d environ une heure. Les universités, hautes écoles, instituts de recherche ou encore hôpitaux pourront profiter des infrastructures, facilities et spécialistes à disposition pour développer leurs projets de recherche. L analyse du marché doit permettre au SICHH de se positionner favorablement sur le marché en offrant un concept unique en Suisse de par l émulation inédite de l ouverture et de l échange sans barrières entre académiciens, cliniciens et industriels. 2.2 Technologie Médicale (MedTech) Avec quelque 3'000 entreprises, la Suisse dispose de la densité par habitant d entreprises de technologies médicales la plus importante d Europe. Elle compte près de 51'000 collaborateurs et représente le 10% des personnes actives dans le secteur au niveau européen. (Figure 3)

11 4 Source: Swiss Life Sciences Database Figure 3 Les exportations du secteur (CHF 10 milliards) contribuent à hauteur de 5% aux exportations suisses. L Allemagne et les USA sont de loin les principaux marchés exportateurs des produits suisses du domaine. Les critères et normes strictes appliqués dans notre pays sont un argument décisif pour la vente à l export. En effet, un produit développé en Suisse a de fortes chances de pouvoir également être lancé sur le marché mondial. Il est donc naturel que de nombreuses entreprises étrangères de MedTech aient choisi la Suisse pour installer leurs sites de production ou leur siège européen. Deloitte, Medtech Suisse, Medical Cluster et FASMED ont mené un sondage sur l état actuel de la MedTech (Swiss Medical Technology Industry (SMTI) 2011): Grâce au progrès de la médecine, au développement démographique et à la hausse du niveau de vie, la demande en produits MedTech est en constante augmentation comparée aux autres secteurs de l économie. Afin de se positionner dans un environnement toujours plus complexe, le secteur se doit de cibler davantage les produits selon les besoins des clients et du marché et donc renforcer les ressources marketing en conséquence. A cause de l évolution négative des taux de change, l environnement économique et réglementaire devenu plus difficile, le secteur se doit de reconsidérer ses modèles commerciaux, produits et prix, structures et processus. Dans le but de contrer les tendances négatives, les auteurs de l étude conseillent de passer d une fabrication tournée vers la technologie à une offre de services orientée vers les clients, proposant des prestations annexes, comme le conseil et la formation. La qualité suisse, alliée à des coûts de production moindres, pourrait être un modèle économique envisageable pour l avenir. Le regroupement des produits, l émergence de partenariats, l accroissement des volumes générera de meilleurs effets d échelle. L étude propose également de constituer des réseaux d experts et d innovation ouverts. La coopération avec les universités offre aux jeunes entreprises du potentiel, raison pour laquelle l industrie des sciences de la vie s est renforcée en Suisse durant ces dernières années. Le SICHH se positionne parfaitement par rapport à ces recommandations tant dans sa structure, son organisation opérationnelle que ses offres de services. Quelques faits et chiffres: - Les firmes suisses sont prédominantes dans nombre de secteurs comme les appareils acoustiques, implants, appareils diagnostiques, etc. - En termes de débouchés, l Allemagne et les USA se situent en tête des clients, suivis de près par la Chine, les Etats du Golf, l Inde et le Canada. - En Suisse, 1'200 techniques médicales sont découvertes chaque année et font l objet d un dépôt de brevets (16% de la branche MedTech / 6% en rapport mondial). - La proportion de travailleurs MedTech en Suisse s élève à 1,4% et est en forte progression.

12 5 2.3 Biotechnologie (BioTech) et Pharma La BioTech et Pharma est composé de plus de 300 entreprises, incluant les fournisseurs et prestataires de services. (Figure 4) Source: Swiss Life Sciences Database Figure 4 La Suisse se classe parmi le top 10 des pays du monde en matière de BioTech et Pharma et est un pilier essentiel de l économie nationale en générant des revenus de 8.7 milliards annuels (en 2011). Le secteur n emploie pas moins de 19'000 personnes. Les géants du domaine, Novartis, Roche et Merck, externalisent une partie de leurs activités de recherche au profit des entreprises spécialisées et des hautes écoles. Les pharmaceutiques sont dépendantes à 80% de leurs partenaires externes pour le développement de leurs produits. La fermeture récente du site de Merck Serono à Genève pourrait générer de nouvelles opportunités pour les entreprises de ce secteur en pleine expansion. En effet, les 1'250 collaborateurs touchés par cette restructuration pourraient bénéficier à l émergence de nouvelles start-ups et/ou venir renforcer les entreprises de par leur spécialisation et expertise dans le domaine. Le ralentissement de la croissance économique, la crise de l euro et la force du franc suisse sont des facteurs négatifs dont le secteur doit tenir compte. Les entreprises doivent aussi faire face à la pression des gouvernements, des assureurs et des régulateurs, qui souhaitent faire baisser les prix des médicaments alors que la mise sur le marché d un produit nécessite davantage de recherches. La conjoncture n empêche pas les investissements comme par exemple le belge UCB qui a investi près de 300 millions de francs à Bulle pour créer 140 emplois. Merck propose également d investir près de 30 millions d euros pour aider ses employés à se lancer dans la création de start-ups. La Suisse romande compte de nombreuses start-ups comme AC Immune, Novimmune ou GenKyoTEx ainsi que de grandes multinationales telles Shire, Celgene et Baxter. Les entreprises de BioTech et Pharma ont la possibilité de produire à moindre coût à l étranger, mais la Suisse possède l avantage de l innovation, que ce soit dans le domaine de la recherche ou du processus de production. La Suisse soutient en effet depuis des années la recherche via le Fonds national suisse et la Commission pour la technologie et l innovation (CTI) par exemple. La Suisse reste donc un emplacement idéal pour la recherche et l innovation en raison de son haut niveau de système éducatif, son système financier ainsi que l aide apportée par le Fonds national et les acteurs de l industrie. Au niveau de la R&D, la Suisse est au 4 ème rang européen selon l importance du portefeuille de produits derrière la Grande-Bretagne, l Allemagne et le Danemark. Les dépenses R&D en 2011 sont restées stables, malgré le contexte économique, à plus de 2 milliards de francs.

13 6 Selon le rapport annuel d Ernst & Young (Beyond borders: global biotechnology report 2012), la BioTech a vu ses performances financières se stabiliser en Les principaux enseignements sont: - l augmentation du chiffre d affaires à $ 83.4 milliards (+ 10% par rapport à 2010), - le rebond de la R&D dont les dépenses ont augmenté de 9% par rapport à 2010, - l explosion du financement global ($ 33.4 milliards), mais stagnation du «capital innovation» ($ 16.8 milliards), - l augmentation des fusions et acquisitions. Le rapport révèle également que les services de R&D doivent mettre en œuvre une nouvelle approche à la fois rapide, adaptable, rentable et ouverte. Il propose l adoption du modèle HOLNet (holistic open learning network). Ces réseaux réunissant des entités diverses, entreprises développant des médicaments, fournisseurs, groupes de patients, réseaux sociaux ou entreprises spécialisées dans l'analyse de donnée, permettraient la mise en commun d'importants volumes de données, le partage d'informations en temps réel à travers l écosystème des soins de santé et une capacité d'adaptation plus efficace. S'appuyant sur les tendances existantes, le modèle HOLNet aurait surtout l avantage de mettre en relation les informations de l ensemble de la chaîne de valeur et du cycle de soins. C est dans cette perspective de collaboration en réseau, et non concurrence, que se positionne le SICHH. Au niveau de l éducation, l intérêt grandissant pour les étudiants en BioTech est un facteur réjouissant. L émergence de start-ups et de centres tels le SICHH peuvent leur offrir des perspectives en Suisse afin qu ils ne s exportent pas à l étranger. 2.4 Académiques (hautes écoles, hôpitaux, instituts) Afin de rester concurrentielles au niveau de la recherche de pointe, les hautes écoles suisses doivent actuellement investir fortement dans leurs infrastructures de recherche, dont les coûts d achat, de maintenance et d amortissement sont grandissants. L accès à un parc d équipements spécialisés au sein du SICHH permettra non seulement de limiter et de coordonner les coûts en appareillages des hautes écoles, d en optimiser et d en professionnaliser leur utilisation. De plus, les conditions de travail, dans un cadre externe aux institutions académiques, permettra également un développement des interactions avec l industrie, dans des domaines interdisciplinaires propices à l innovation. L environnement du SICHH devrait ainsi renforcer les performances scientifiques des recherches menées dans les hautes écoles et en optimiser les applications industrielles innovantes. Pour de plus amples informations: Diego Braguglia, responsable du projet, CEO SICHH SA Tél: Jean-Marc Brunner, coordinateur et responsable des relations industrielles Tél: Maryline Maillard, responsable des relations académiques et politiques Tél: Site internet:

14 11 April 2013

15 Einzigartiges Kompetenzzentrum für Gesundheitswissenschaften Welcome / Bienvenue Willkommen / Benvenuti Bainvegni Prof. Dr. Guido Vergauwen Rektor der Universität Freiburg wird Unternehmen, Wissenschaftlern und Klinikern modernste Ausrüstung und hochspezialisiertes Fachwissen im Bereich der Gesundheitswissenschaften zur Verfügung stellen Die Universität Freiburg gründet dazu die Aktiengesellschaft Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH) Die im Frühjahr 2013 auf dem Gelände der ehemaligen Brauerei Cardinal den Betrieb aufnimmt

16 Unique Competence Center Dr. Diego Braguglia CEO SICHH SA

17 1 SIS Vision & Mission Vision The SICHH vision is to create an innovative environment that will catalyze the development of public and private ideas and projects into breakthrough new products to the benefit of society. Mission The SICHH mission is to provide an innovative platform of collaboration (the Collaboratory) in the field of health care giving partners and customers access to the highest standards in research, development, service design and ergonomics. It will translate promising technologybased ideas for products and services into successful businesses.

18 2 Structure SICHH is based on four units, distinct but highly and interactively connected: SICHH Forum PR and entry door, to leverage industrial and academic interactions SICHH Project Management Center SICHH business activities & audits, responsible for all G&A, finance and IP SICHH Collaboratory Health Facility From Genomics to Glycomics and beyond Ergonomics Facility Adding smartness to intelligence Materials Facility Where life interacts with intelligent and bio inspired materials Arithmetic Facility IT, mathematics and modeling at the service of Health Sciences SICHH Tech Facility 3 sections: BioBank, Microbiology P2 lab, CPU provider

19 2 Forum SICHH FORUM Characteristics Unique Entry Door Synergies Booster Open to Population Explanative «Think Tank» Competitive Advantages Unique Competence Center; Materialize SICHH Mission & Vision Steering Interdisciplinary Activities Pole of Excellence

20 2 Project Management Center Characteristics Competitive Advantages Remarks SICHH Project Management Center G&A and Finance Coordination of the Collaboratory Business development and IP Audits and other missions General view of SICHH activities and projects. Clearly identified partners for all business activities Promotes and incentivize Collaboratory interdisciplinary activities Allows Collaboratory to focus its resources on innovation and value creation Provide an overall view on all projects Detailed follow up of each project Excellence Center for Continuous Education

Centre intégratif en santé humaine de Fribourg au BlueFactory

Centre intégratif en santé humaine de Fribourg au BlueFactory Centre intégratif en santé humaine de Fribourg au BlueFactory Le canton de Fribourg et la ville de Fribourg ont décidé de créer un parc technologique et d innovation, la BlueFactory. Il s agit d une excellente

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Jan Kerschgens, PhD, MBA, PMP Senior Project Manager. Swiss Integra2ve Center for Human Health SICHH SA. jan.kerschgens@sichh.ch

Jan Kerschgens, PhD, MBA, PMP Senior Project Manager. Swiss Integra2ve Center for Human Health SICHH SA. jan.kerschgens@sichh.ch Jan Kerschgens, PhD, MBA, PMP Senior Project Manager Swiss Integra2ve Center for Human Health SICHH SA jan.kerschgens@sichh.ch Structure of SICHH SA SICHH Forum Unique Entry Door Synergy Booster & «Think

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE Forum de l économie du Gros-de-Vaud, Vendredi 5 novembre 2010 M. Raphaël Conz, Responsable de l Unité Promotion économique, Service de l économie,

Plus en détail

Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister. w w w. l e p a i n. c h

Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister. w w w. l e p a i n. c h Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister w w w. l e p a i n. c h Les boulangeries-pâtisseries titulaires du Label Qualité sont fières de garantir un très

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 Le Financement des Start-Ups Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 3 Table des matières Les services de PwC Situation des marchés de financement Stratégie de financement 4 Notre organisation

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

«i-net pour les entreprises TIC jurassiennes» Mardi 26 mai 2015 Thomas Brenzikofer Sébastien Meunier

«i-net pour les entreprises TIC jurassiennes» Mardi 26 mai 2015 Thomas Brenzikofer Sébastien Meunier «i-net pour les entreprises TIC jurassiennes» Mardi 26 mai 2015 Thomas Brenzikofer Sébastien Meunier Le programme 12:15 -net pour les entreprises jurassiennes 12:25 Les activités dans la région de la Suisse

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006. En partenariat avec

Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006. En partenariat avec Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006 En partenariat avec 1 Plan Syntec Logiciel pour les Éditeurs Jean-Pierre Brulard, Président du Comité Éditeurs Journée «Croissance Éditeurs Syntec informatique», 6

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Manuel KOLIBRI Résumé

Manuel KOLIBRI Résumé Projet KOLIBRI Modèle de comptabilité analytique harmonisé Manuel KOLIBRI Résumé Projet KOLIBRI Modèle de comptabilité analytique harmonisé pour les cantons de la Confédération 1 Plan et sommaire du manuel

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Documents de travail 1/5

Documents de travail 1/5 Documents de travail 1/5 La prospection des investissements directs étrangers (IDE) Préambule Les organismes de prospection d investissement étranger définissent différemment l investissement direct étranger

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Kit Média. smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg. www.smartlivinglab.ch

Kit Média. smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg. www.smartlivinglab.ch Kit Média smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg www.smartlivinglab.ch Table des matières 1. Vision... 2 2. Genèse du projet... 3 3. Activités du smart living lab... 5 3.1.

Plus en détail

Plan Défi Biotech Santé

Plan Défi Biotech Santé Plan Défi Biotech Santé Positionnement Concurrentiel et Commercial Présentation de l opération 24 novembre 2011 24 novembre 2011 1/20 2011 Intervenants Denis le Bouteiller, responsable de la mission Expérience

Plus en détail

De l innovation à la création

De l innovation à la création De l innovation à la création Depuis 1999, l Anvar met en œuvre le concours de créations d entreprises de technologies innovantes que le Ministère chargé de la recherche a initié dans le cadre de la loi

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

ARDI Rhône-Alpes. Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012

ARDI Rhône-Alpes. Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012 ARDI Rhône-Alpes Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012 ARDI Rhône-Alpes Agence Régionale du Développement et de l Innovation La compétitivité des entreprises par l innovation collaborative

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie Master UP 6 Mention Santé Publique et Management de la Santé Spécialité Pharmacologie Clinique Construire une carrière dans l industrie pharmaceutique Alain Leclerc, CTPartners 3 mars 2009 Your Executive

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 0 1 SOMMAIRE Les opportunités du 12 ème plan quinquennal pour les entreprises françaises La situation des PME françaises en

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Big Data & objets connectés

Big Data & objets connectés Big Data & objets connectés IDEAS laboratory a accueilli le dernier Think Tank destiné à animer la filière de la robotique et des objets connectés. Celui- ci a abordé le sujet de l utilisation des données

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

is built today Mot du Président

is built today Mot du Président Mot du Président En quelques années, CIEMS a relevé de nombreux défis, il est devenu aujourd'hui un acteur de référence en Intelligence Economique et Management Stratégique. f t re f t re is built today

Plus en détail

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 Le processus d investissement Organismes /Agences Analyse

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 Bilan de mi-parcours 2012-2015 Par M. Patrick Dubé, sous-ministre adjoint au développement de l industrie touristique, à l hébergement et aux

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Les outils de gestion, tableaux de bord, indicateurs et budgets.

Les outils de gestion, tableaux de bord, indicateurs et budgets. Les outils de gestion, tableaux de bord, indicateurs et budgets. Les identifier, les comprendre et les appliquer. Petit déjeuner des PME et des start-up du Service de la promotion économique de Genève

Plus en détail

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Édito Plan de la Région Souss Massa Drâa Pourquoi le Fonds Igrane? Qui sont les promoteurs du Fonds Igrane? Fiche signalétique du

Plus en détail

"How a regional network can foster open innovation"

How a regional network can foster open innovation "How a regional network can foster open innovation" Geneviève Morand, CEO rezonance.ch Swiss social business network of 30'000 members United Nations Economic Commission for Europe (UNECE) 29 juin 2009

Plus en détail

ISD Consulting Pharmaceuticals. Présentation Générale

ISD Consulting Pharmaceuticals. Présentation Générale ISD Consulting Pharmaceuticals Présentation Générale 2 Sommaire ISD Consulting intègre le management de projet et de portefeuille au cœur de votre réussite ISD Consulting Pharmaceuticals est dédié à l'amélioration

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION DATES CLÉS 2013 Spécialisation en nos domaines d expertises 2008 Séparation des activités Conseil et IT 2006 Création de FEEL EUROPE

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE

L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE 21 avril 2015 Avion solaire 1 L INNOVATION AU SERVICE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE MAROCAINE Ecosystème externe Partenaires institutionnels

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle»

CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle» FORMATION CONTINUE CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle» 2 Situation et contexte Notre société prend aujourd hui conscience

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015 25 ans d AQTion terrain ÉVOLUTION ET TENDANCES DE L INDUSTRIE 132 000 emplois 35 milliards $ de chiffre d affaire 5 milliards $ exportations* *Clientèle visée par

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

I - HR Access en bref

I - HR Access en bref I - HR Access en bref Fort de 40 ans d innovation dans le secteur privé et public, HR Access accompagne la fonction RH et Paie dans la mise en œuvre et la production de ses solutions de gestion. Spécialiste

Plus en détail

Les PME dans le programme H2020

Les PME dans le programme H2020 Les PME dans le programme H2020 Le réseau EEN France Méditerranée Réseau européen de soutien aux PME : «Services d appui aux entreprises et à l innovation» 54 pays couverts 600 structures d appui 4000

Plus en détail

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec Cabinet du ministre Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie Gouvernement du Québec Inauguration du siège social de Sanofi à Laval Laval Le 6 mai 2013 LA

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

Faisons de la recherche notre force

Faisons de la recherche notre force Faisons de la recherche notre force Référence luxembourgeoise en matière de recherche et d innovation, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) travaille dans les domaines des matériaux,

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Au contact du top 100 logiciel

Au contact du top 100 logiciel INVEST IN Côte d Azur Au contact du top 100 logiciel Leader en innovations TIC depuis 1959 A NOS ATOUTS CÔTE D AZUR : INTERNATIONALE, ATTRACTIVE ET CONNECTEE 1 re région française pour l accueil d investissements

Plus en détail

LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE. Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015

LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE. Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015 CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG LUXEMBOURG, VOTRE PARTENAIRE AU CŒUR DE L EUROPE Jeannot Erpelding, le 25 septembre 2015 11 CHAMBRE DE COMMERCE DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG LA CHAMBRE

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION

INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION Les Rencontres PACEIM INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION Marseille, 14 avril 2014 Abdelkrim Zemmita Chef du Service Coordination des Programmes de Financement de l Innovation DTAIRD - MICIEN Stratégie

Plus en détail

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Conseil en investissement (fiduciary management) La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Les besoins des clients institutionnels, et en particulier ceux des fonds de pension, sont

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

Déclaration de politique générale

Déclaration de politique générale Chambre de commerce internationale L organisation mondiale des entreprises Déclaration de politique générale Recommandations de politique générale d ICC sur la délocalisation de l informatique Rédigées

Plus en détail

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys Mise en place des projets collaboratifs public-privé dans les TIC à l entreprise Cynapsys 22 Septembre, Pôle Elghazala, Ariana Imed AMMAR Manager AGENDA Présentation de CYNAPSYS Vision et Stratégie de

Plus en détail

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de choisir une formation auprès du SAWI

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de choisir une formation auprès du SAWI SPECIALISTE EN VENTE Formation professionnelle de Spécialiste en vente, préparant au brevet fédéral de Spécialiste en vente avec option en service interne et/ou externe 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

STRATÉGIE AXE «FORMATION» 2015-2019. Frédéric DRUCK Directeur Général Adjoint

STRATÉGIE AXE «FORMATION» 2015-2019. Frédéric DRUCK Directeur Général Adjoint STRATÉGIE AXE «FORMATION» 2015-2019 Frédéric DRUCK Directeur Général Adjoint LES 4 AXES STRATÉGIQUES Pour relever ses défis, BioWin s appuye sur les axes stratégiques suivant: Le support à l émergence/développement

Plus en détail

PROJET CREATION D INCUBATEURS SCIENTIFIQUES A L UNIVERSITE L ELEMENTS POUR LA DECISION

PROJET CREATION D INCUBATEURS SCIENTIFIQUES A L UNIVERSITE L ELEMENTS POUR LA DECISION UNIVERSITE D ORAND ORAN-UNIVERSITE EURO-MED TETHYS JOURNEES D ETUDES D VALORISATION, INCUBATEURS & PEPINIERES D ENTREPRISES D ORAN 17-18 18 FEVRIER 2007 PROJET CREATION D INCUBATEURS D SCIENTIFIQUES A

Plus en détail

MARKETING INTERNATIONALES DES PRODUITS AGRICOLES

MARKETING INTERNATIONALES DES PRODUITS AGRICOLES MARKETING INTERNATIONALES DES PRODUITS AGRICOLES Sommaire Introduction au marketing international Types de marketing international La stratégie d internationalisation La politique internationale du produit

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

Alliance de l industrie touristique du Québec

Alliance de l industrie touristique du Québec Alliance de l industrie touristique du Québec Un marketing agile et coordonné, des ressources financières regroupées Une industrie rassemblée, concertée et représentée Assises du Tourisme 2015 Le projet

Plus en détail

Audit stratégique. Démarche méthodologique

Audit stratégique. Démarche méthodologique Audit stratégique Démarche méthodologique La méthode ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Identifier les opportunités et menaces DIAGNOSTIC DE L ENTREPRISE Identifier les forces et faiblesses POSITIONNEMENT STRATEGIQUE

Plus en détail

TOPS Consult, We help you grow. Positionnement sur de nouveaux marchés cas de l international? 2013 Confidentiel

TOPS Consult, We help you grow. Positionnement sur de nouveaux marchés cas de l international? 2013 Confidentiel TOPS Consult, We help you grow Positionnement sur de nouveaux marchés cas de l international? 2013 Confidentiel Sommaire Contexte & positionnement stratégique TOPS Consult : vous accompagner dans votre

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Roger Lemmens Directeur BVZD/ABDH, April 29 th 2014

Roger Lemmens Directeur BVZD/ABDH, April 29 th 2014 Roger Lemmens Directeur BVZD/ABDH, April 29 th 2014 Le noeud de recherche digitale, d innovation et d esprit d entreprise en Flandres Les atouts de 5 universités! 800+ chercheurs 3 Un système écologique

Plus en détail

Sujets de la présentation

Sujets de la présentation INNOSQUARE Platform Presentation 12.06.15 Pascal Bovet 1 Sujets de la présentation 1. Projet PICC à bluefactory 2. Interactions actuelles et futures 3. Organisation et infrastructures 4. Soutien de la

Plus en détail

Petit-déjeuner AFIC-OSCI

Petit-déjeuner AFIC-OSCI Petit-déjeuner AFIC-OSCI «Booster la croissance internationale de vos participations!» Mercredi 1 er avril 8h30/10h L OSCI est membre de la CGI la Confédération du Commerce de Gros et International 9H

Plus en détail

FORMER DES JEUNES APPRENANTS EN SITUATION REELLE DE TRAVAIL

FORMER DES JEUNES APPRENANTS EN SITUATION REELLE DE TRAVAIL FORMER DES JEUNES APPRENANTS EN SITUATION REELLE DE TRAVAIL DANS LE CADRE DU DEBAT GENERAL: ENCOURAGER L ACCES A UNE FORMATION DE QUALITE POUR TOUS: UN DEFI PRIORITAIRE POUR LA FRANCOPHONIE GABRIEL MIGY

Plus en détail

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants Contexte À mesure que la concurrence s intensifie à l échelle mondiale, l innovation en matière de logistique* pour les manufacturiers canadiens s étend du niveau de à la chaîne d approvisionnement. Pour

Plus en détail

Appel à projets «Méditerranée» 2014

Appel à projets «Méditerranée» 2014 Appel à projets «Méditerranée» 2014 Les Initiatives d Excellence visent notamment à renforcer le positionnement international des pôles d excellence français en matière de recherche et de formation, notamment

Plus en détail