Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010"

Transcription

1 Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010 Enregistrement Totale % Entreprise % Prestataire de services % Personne à titre individuel % 37% 18% 45% Origine Suisse % Allemagne % Autriche % France % Italie % Belgique 6 0.2% Luxembourg 2 0.1% Canada/Québec 8 0.2% Autres Pays de l UE % Pays hors de l UE % 78% 7% 0% 3% 1% 11% Canal d information Moteur de recherche % Médias % Manifestation % Prestataire de services % Recommandation personnelle % Autres % Sondage auprès des collaborateurs/-trices Mots de passe distribués 915 Sondages terminés 714 Illustration 1: Résumé schématique et sous forme de tableau des données les plus importants des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital.

2 Branches professionnelles des entreprises enregistrées auprès de PMEvital 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Land- agriculture und Forstwirtschaft et sylviculture 0.5% industrie et métiers Industrie und Gewerbe 27.6% services Dienstleistungen 71.9% Illustration 2: Répartition en pour cent des entreprises enregistrées auprès de PME-vital dans les différents branches professionnelles. 2

3 Répartition des branches professionnelles des entreprises registrées de PME-vital 0% 5% 10% 15% 20% 25% Land- und Forstw irtschaft agriculture et sylviculture 0.4% Verarbeitung, industries Herstellung manufacturières von Waren 18.2% construction Baugew erbe production et distribution d électricité, de Energie- combustibles und Wasserversorgung gazeux et d eau Bergbau, Gew innung industries von Steinen/Erde extractives commerce Handel und et réparation Reparatur hôtelleries et Gastgew restauration erbe Verkehr, transports Nachrichtenübermittlung et communications activités Kredit- und financières Versicherungsgew et assurances erbe activités immobilières, Immobilienw esen, Vermietung location de biens meublés activités Informatikdienste informatiques recherche Forschung et développement und Entw icklung services Dienstleistung fournis für aux Unternehmen entreprises 3.4% 2.0% 0.1% 5.6% 2.0% 3.2% 3.4% 0.5% 2.0% 0.9% 5.6% administration publique, défense, sécurité sociale Öffentliche Verw altung, Verteidigung, Sozialversicherung obligatoire 12.6% Unterrichtsw enseignement esen 3.8% Gesundheits- santé et activités und Sozialw sociales esen 22.9% autres services collectifs Sonstige öffentliche und private Dienstleistungen et personnels w eiss nicht/etw ne sais pas anderes / autre 7.0% 6.4% Illustration 3: Répartition en pour cent des entreprises enregistrées auprès de PME-vital dans les différents branches professionnelles. 3

4 Grandeur d entreprise des entreprises enregistrées auprès de PME-vital 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% jusqu à bis % bis à % bis à % bis à % plus über de % Illustration 4: Répartition en pour cent des entreprises enregistrées auprès de PME-vital d après le nombre d employés. 4

5 Etat actuel de la promotion de la santé dans les entreprises enregistrées auprès de PME-vital Réponse à la question: «Prière d indiquer l état de ces mesures de promotion de la santé dans votre entreprise». 0% 25% 50% 75% 100% offres Angebote concernant zum Gesundheitsverhalten l hygiène de vie 10.5% 36.1% 17.0% 27.5% 8.8% développement du Personalentwicklung 2.6% personnel 13.8% 10.2% 36.9% 36.5% aménagement Arbeitsgestaltung du travail 5.0% 17.2% 8.1% 31.8% 37.8% sécurité Arbeitssicherheit au travail und et 2.8% 10.6% protection Gesundheitsschutz de la santé 9.3% 33.0% 44.4% Absenzenmanagement gestion des absences 7.9% 24.7% 15.1% 20.5% 31.7% 1 ne nous a pas intéressé jusqu à présent 1 hat uns bisher noch nicht interessiert 2 nous intéresse, mais n est pas encore mis en œuvre 2 interessiert uns, wird aber noch nicht umgesetzt 3 mise en œuvre prévue dans les prochains mois 3 beabsichtigen wir in den nächsten Monaten umzusetzen 4 est mis en œuvre, mais jusqu à présent irrégulièrement 4 setzen wir um, aber bisher nur unregelmässig 5 mise en œuvre systématique 5 setzen wir bereits systematisch um Illustration 5: Etat jusqu à ce jour de la promotion de la santé dans les entreprises enregistrées auprès de PME-vital. 5

6 Sollicitation de soutien externe lors de la mise en œuvre de mesures de promotion de la santé en entreprise dans les entreprises enregistrées auprès de PME-vital Réponse à la question: «Sollicitez-vous un soutien externe lors de la mise en œuvre de mesures de promotion de la santé en entreprise?». 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% non nein 52.2% oui, mais irrégulièrement ja, aber nur unregelmässig 30.8% oui, systématiquement ja, systematisch 7.0% nous wir n avons haben encore noch nichts rien umgesetzt mis en œuvre 9.9% Illustration 6: Répartition en pour cent des entreprises enregistrées auprès de PME-vital d après la sollicitation de soutien externe lors de la mise en œuvre de mesures de promotion de la sante en entreprise. 6

7 Attitude des entreprises enregistrées auprès de PME-vital envers la promotion de la santé en entreprise Réponse à la question: «Les opinions peuvent diverger en ce qui concerne la promotion de la santé en entreprise. D après vous, que pensent les entreprises des énoncés suivants» 0% 25% 50% 75% 100% augmentation Steigerung der la 1.0% 0.8% 9.2% satisfaction Mitarbeiterzufriedenheit du personnel 39.8% 49.3% démarche Vorgehensweise de mise en bei Umsetzung œuvre peu unklar claire 19.0% 26.2% 34.4% 17.1% 3.3% Gesellschaftliche responsabilité sociale 1.2% 1.8% 8.9% Verantwortung 36.9% 51.2% investissement Grosser finanzieller important und 2.8% zeitlicher financier et Aufwand de temps 16.9% 49.2% 23.8% 7.3% amélioration Verbesserung des résultats des 1.0% 4.4% Geschäftsergebnis d exploitation 20.6% 48.0% 25.9% intervention Eingriff au die niveau Strukturen des structures und et des Abläufe processus 19.9% 45.5% 25.6% 7.3% 1.7% Erfüllung gesetzlicher exécution 2.5% 4.3% d obligations Auflagen légales 16.0% 40.8% 36.4% Mitarbeitende employés alleine seuls für responsables Gesundheit verantwortlich de leur santé 46.7% 23.0% 24.8% 4.1% 1.4% augmentation Steigerung der la 1.7% 4.5% satisfaction Kundenzufriedenheit des clients 20.6% 47.9% 25.3% Personnel Gesunde en bonne Mitarbeiter santé nicht pas prioritaire prioritär pour für Erfolg le succès d une entreprise 56.6% 23.6% 7.3% 5.0% 7.5% trifft n est nicht pas correct zu trifft plutôt eher pas nicht correct zu en teils-teils partie plutôt trifft eher correct zu tout trifft à voll fait zucorrect Illustration 7: Attitude des entreprises enregistrées auprès de PME-vital envers la promotion de la santé en entreprise. 7

8 Fréquence de proposition de mesures de promotion de la santé des prestataires enregistrés auprès de PME-vital Réponse à la question: «Proposez-vous des mesures de promotion de la santé en entreprise?» 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% bisher jusqu à noch présent kein encore Interesse pas d intérêt 3.5% intérêt, Interesse, mais pas aber encore noch kein de Angebot proposition 16.4% intention feste ferme Absicht, de proposer in den des mesures nächsten de Monaten PSE dans les anzubieten prochains mois 18.0% proposition, mais Angebot, jusqu à aber présent nur seulement de manière unregelmässig irrégulière 28.7% bereits proposition systematisches systématique de Angebot mesures de PSE 33.4% Illustration 8: Proposition et fréquence de mise en œuvre de mesures de promotion de la santé des prestataires enregistrés auprès de PME-vital jusqu à présent. 8

9 Prestations de PSE des prestataires enregistrés auprès de PME-vital Réponse à la question: «Si vous avez déjà mis en œuvre des mesures de promotion de la santé en entreprise, de quel genre de mesures s agit-il?» (réponses multiples possibles). 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Angebote offres zum concernant Gesundheitsverhalten l hygiène de (z.b. vie (par. Stressmanagement, ex. gestion du stress, Wellness) bien-être) 65.7% développement Personalentwicklung du personnel (z.b. (par Führungsfragen, ex. questions d encadrement, Zusammenarbeit coopération au im sein Team) de l équipe) 43.8% aménagement Arbeitsgestaltung du travail (z.b. (par ex. Arbeitszeitmodelle, types d horaires de travail, Einführung introduction von du Teamarbeit) travail en équipe) 28.0% sécurité Arbeitssicherheit au travail und et protection Gesundheitsschutz de la santé (z.b. (par ex. prévention Unfallverhütung, des accidents, ergonomische aménagement Arbeitsplatzgestaltung) ergonomique du poste de travail 38.3% Absenzenmanagement gestion des absences 21.0% Anderes autres 20.2% Illustration 9: Prestations de PSE des prestataires enregistrés auprès de PME-vital. 9

10 Nombre de questionnaires du sondage auprès des employé/es remplis sur le site PME-vital par trimestre. Illustration 10: Nombre de questionnaires du sondage auprès des employé/es remplis sur le site PMEvital par trimestre. 10

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau.

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau. Unternehmen L entreprise Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung in der Entwicklung und Herstellung von Reinigungsfahrzeugen im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2. Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2. Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN Hintergrund Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2 Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften Schweizer Spitälern

Plus en détail

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise ARIEL RICHARD-ARLAUD INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise Ariel Richard-Arlaud I. Le Knowledge management L avènement de la technologie INTERNET bouleverse les habitudes et mentalités:

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Stammdaten Übergangslösung für Produkte die kein GS1 GTIN zugeordnet haben Hintergrund Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement de l armée (DEVA) Saint-Gall, 23 septembre 2014 La Société Suisse des Officiers (SSO) est toujours convaincu que l armée suisse

Plus en détail

Poursuite de la croissance des ventes en ligne dans l hôtellerie suisse en 2009 malgré la crise économique

Poursuite de la croissance des ventes en ligne dans l hôtellerie suisse en 2009 malgré la crise économique Poursuite de la croissance des ventes en ligne dans l hôtellerie suisse en 2009 malgré la crise économique Résultats d une étude en ligne auprès des membres d hotelleriesuisse en début d année 2010 Roland

Plus en détail

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse Keine Eine gesamtschweizerische Kampagne Hausarbeiterin für die Rechte von Hausarbeiterinnen, ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

Plus en détail

Contenu. L entreprise se présente/service 3-7. Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67

Contenu. L entreprise se présente/service 3-7. Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67 Contenu L entreprise se présente/service 3-7 Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67 Petits distributeurs KV 132-175 3 à 54 éléments de, IP 54-65 Système de boîtiers combinables, avec

Plus en détail

info apf-hev Le journal des propriétaires Mai 2013 // n 88 APF Fribourg HEV Association des propriétaires fonciers Hauseigentümerverband

info apf-hev Le journal des propriétaires Mai 2013 // n 88 APF Fribourg HEV Association des propriétaires fonciers Hauseigentümerverband apf-hev info Le journal des propriétaires Mai 2013 // n 88 APF Fribourg HEV Association des propriétaires fonciers Hauseigentümerverband Secrétariat Bd de Pérolles 17 // 1701 Fribourg T. 026 347 11 40

Plus en détail

AUFZIEHSERVICE SERVICE DE LAMINAGE

AUFZIEHSERVICE SERVICE DE LAMINAGE SEVICE DE LAMINAGE Gratis-Fax 0800 300 444 Telefon 071 913 94 94 Online bestellen www.wilerrahmen.ch 2015 359 SEVICE DE LAMINAGE 360 2015 Fax gratuit 0800 300 444 Téléphone 071 913 94 94 Commande en ligne

Plus en détail

Historique Événements marquants

Historique Événements marquants 1837-1890 Les années de partenariat 1837 était une année difficile pour démarrer un commerce. Même si Cincinnati était un lieu de commerce animé, la nation était saisie d une panique financière. Des centaines

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG Lehrabschlussprüfungen 2006 für Kauffrau/Kaufmann Erweiterte Grundbildung (E-Profil) Französisch Leseverständnis Schriftliche Produktion Serie 1/3

Plus en détail

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES Fleuret/filles et Fleuret/garçons le 4 mai 2014 à Luxembourg Organisateur: Lieu de la compétition: Armes: Cercle Grand-Ducal d'escrime Luxembourg (CGDEL)

Plus en détail

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS 1. Semester = Wintersemester in Passau Semestre 1 = Semestre d Hiver/Semestre impair à Passau

Plus en détail

31ème Congrès C.I.P.S. 31th C.I.P.S. Congress 31. C.I.P.S. Kongress 21-24 / 04 /2010 Dakar

31ème Congrès C.I.P.S. 31th C.I.P.S. Congress 31. C.I.P.S. Kongress 21-24 / 04 /2010 Dakar Formulaire d'inscription / Registration Form / Anmeldeformular Délégués / Delegates / Delegierte(r) Nom de famille / Surname / Name Prénom / First name / Vorname Date, Signature / Date, signature / Datum,

Plus en détail

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTACT COMMERCIAL tous les prix sont ttc INFO CLIENT M. MME LANGUE PRÉFÉRÉE: LU DE EN FR PT NOM, PRÉNOM MATRICULE SOCIAL RUE ET NUMÉRO CODE POSTAL VILLE ÉTAGE/APPART. I N

Plus en détail

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton -2- SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010 Organisateur Directeur du tournoi Badminton Club Yverdon-les-Bains, www.badmintonyverdon.ch Rosalba Dumartheray, 078 711 66 92,

Plus en détail

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTACT COMMERCIAL tous les prix sont ttc INFO CLIENT M. MME LANGUE PRÉFÉRÉE: LU NOM, PRÉNOM DE EN FR PT MATRICULE SOCIAL RUE ET NUMÉRO CODE POSTAL VILLE ÉTAGE/APPART. I N

Plus en détail

Fiche de Renseignements

Fiche de Renseignements Centre Brill Bruch Lallange Jean Jaurès nenwisen Année scolaire 2012/2013 Année scolaire 2013/2014 Année scolaire 2014/2015 Coordonnées de l enfant / Persönliche Daten des Kindes No Client : Nom : Date

Plus en détail

Final countdown to CRS based automatic exchange of information

Final countdown to CRS based automatic exchange of information Deloitte General Services Société à responsabilité limitée 560, rue de Neudorf L-2220 Luxembourg B.P. 1173 L-1011 Luxembourg Tel: +352 451 451 Fax: +352 451 452 985 www.deloitte.lu Press release Julie

Plus en détail

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E)

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel comprenant : Installation de la gâche GV et GVR :............................................ page 2 Position et réglage du shunt - Cales

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Videoüberwachung Surveillance vidéo

Videoüberwachung Surveillance vidéo René Koch AG Videoüberwachung Surveillance vidéo Video begleitet uns überall und wird kaum noch als Überwachung wahrgenommen. Freie Zufahrten, prompte Bedienung, effiziente Abläufe, bessere Produktequalität

Plus en détail

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20.

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20. Cotisation annuelle Programmes de primes ParticularitÄs Carte(s) supplämentaire(s) Assurances (incluses) Assurances (payantes) Location de voitures Hertz DÄcompte ResponsabilitÄ CHF 100.-, 1/2 prix la

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles.

Contracting énergétique EKZ. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON AVIS: pour notre nouvelle installation, nous avons fait le choix des sources d énergie naturelles. MON CHOIX: Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Contracting énergétique EKZ Utilisez

Plus en détail

Enquête auprès des parents

Enquête auprès des parents Projet Brosse à dents débutant Institut für Hygiene und Arbeitsphysiologie ETH-Zentrum, Clausiusstr. 25 8092 Zürich Adresse électronique: www_zahnbuerstenergonomie@web.ethz.ch Enquête auprès des parents

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Base de données du radon en Suisse

Base de données du radon en Suisse Base de données du radon en Suisse 1 Stratégie du programme radon Locaux d habitation et de séjour Secteurs de travail Valeurs légales: Bâtiments existants: 1000 Bq/m 3 (valeur limite) Bâtiments neufs

Plus en détail

Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011

Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011 Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011 Plan de la présentation Partie I Pourquoi le TMB? Partie II Variantes techniques Partie III Conclusions pour

Plus en détail

Motorleistungssteigerung / Tuning moteurs

Motorleistungssteigerung / Tuning moteurs Motorleistungssteigerung / Tuning s ugmentation de puissance Leistung BT entspr. ca. Puissance BT TV 8,0 % incluse Caddy, Caddy 4-Motion (Typ 2K) 1VD 246 1.9 TDI BJB 3VD 382 1VD5 02 1VD5 17 3VD7 25 a 3VD7

Plus en détail

Objet: Imposition des revenus réalisés par une société en commandite simple ou une société en commandite spéciale

Objet: Imposition des revenus réalisés par une société en commandite simple ou une société en commandite spéciale Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 14/4 du 9 janvier 2015 L.I.R. n 14/4 Objet: Imposition des revenus réalisés par une société en commandite simple ou une société en commandite spéciale

Plus en détail

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne.

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. www.audirep.fr Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. Restitution des résultats d une étude menée par internet sur un échantillon de 1 001 personnes représentatives de la population

Plus en détail

La loi fédérale sur la TVA appliquée au commerce électronique

La loi fédérale sur la TVA appliquée au commerce électronique Xavier Oberson La loi fédérale sur la TVA appliquée au commerce électronique Le droit suisse est bien adapté à l évolution en cours Commerce électronique et TVA: un couple en quelque sorte condamné à bien

Plus en détail

Demo CrediNet AG c/o Mode CrediNet Peter und Paul Strasse 19

Demo CrediNet AG c/o Mode CrediNet Peter und Paul Strasse 19 CrediPLUS Business 11.01.2013 / 12:07:17 Union Suisse Creditreform USC Martin Hugelshofer Bureau régional St. Gallen Renseignement sur: Outdate: Demo CrediNet AG c/o Mode CrediNet Peter und Paul Strasse

Plus en détail

Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire

Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire 7 juillet 2011 Isabelle BASTIDE BUTELOT Avocat 1 Plan de l intervention Introduction 1. Rappel des notions générales de la TVA et dérogations

Plus en détail

Regelwerksstrategie des ENSI Stratégie réglementaire de l IFSN ENSI s Regulatory Framework Strategy

Regelwerksstrategie des ENSI Stratégie réglementaire de l IFSN ENSI s Regulatory Framework Strategy ENSI-AN-9171 ENSI, Industriestrasse 19, 5200 Brugg, Switzerland, Phone +41 56 460 84 00, E-Mail Info@ensi.ch, www.ensi.ch Regelwerksstrategie des ENSI März Mars March 2015 Regelwerksstrategie des ENSI

Plus en détail

Sitzprogramm Programme du Sièges

Sitzprogramm Programme du Sièges DS-Technik Handels AG Fahrzeug- und Industriebedarf Lägernstrasse 11 CH-5610 Wohlen AG Telefon 056 619 79 29 Fax 056 619 79 21 info@ds-technik.ch www.ds-technik.ch Sitzprogramm Programme du Sièges Übersicht

Plus en détail

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Opendata.ch info@opendata.ch 8000 Zürich 7. Juni 2015 Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Communiqué de presse à propos de la conférence Opendata.ch/2015

Plus en détail

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten,

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten, PORTFOLIO Claus Rose Photography as a way of living, with all its aspects and opportunities for expression, became my passion at an early stage. In particular the magic of nude photography, which lends

Plus en détail

chemins, Quo Vadis? innover ou délocaliser?

chemins, Quo Vadis? innover ou délocaliser? La L industrie place industrielle MEM suisse MEM à la en croisée Suisse des chemins, Quo Vadis? innover ou délocaliser? Manifestation Salon EPMT, Palexpo XY, 21 juin Genève, 2013, Lausanne 4 juin 2015

Plus en détail

Technische Alternative elektronische Steuerungsgerätegesellschaft mbh. A-3872 Amaliendorf, Langestr. 124 Tel +43 (0)2862 53635 mail@ta.co.

Technische Alternative elektronische Steuerungsgerätegesellschaft mbh. A-3872 Amaliendorf, Langestr. 124 Tel +43 (0)2862 53635 mail@ta.co. Technische Alternative elektronische Steuerungsgerätegesellschaft mbh. A-3872 Amaliendorf, Langestr. 124 Tel +43 (0)2862 53635 mail@ta.co.at USB-Treiber Vers. 2.2 FR Pilote USB Sommaire Généralités...

Plus en détail

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS 1 Nom de l organisation INTRODUCTION Merci de prendre le temps de participer à ce sondage. Les résultats nous fourniront des données essentielles afin de mesurer l efficacité de la formation. Ces données

Plus en détail

EVERYTHING THAT PEOPLE NEED! Simply set sail and savour the freedom. Elegance, Speed and superb sailing

EVERYTHING THAT PEOPLE NEED! Simply set sail and savour the freedom. Elegance, Speed and superb sailing welcome on board EVERYTHING THAT PEOPLE NEED! Simply set sail and savour the freedom. Elegance, Speed and superb sailing characteristics are standard, as are the self-tacking jib and wheel steering. ALLES,

Plus en détail

L exécution des contributions d entretien

L exécution des contributions d entretien L exécution des contributions d entretien Olivier Guillod Professeur, Université de Neuchâtel Points abordés 1) Introduction 2) Mesures facilitant le recouvrement des contributions d entretien 2.1 Aide

Plus en détail

LEONARDO DA VINCI EcoCleaner

LEONARDO DA VINCI EcoCleaner LEONARDO DA VINCI EcoCleaner Transfer d une approche d éducation innovante sur le nettoyage écologique 2011-1-LU1-LEO05-00655 Projet d évaluation du projet Leonardo da Vinci «EcoCleaner» «www.leonardo-ecocleaner.eu»

Plus en détail

Physiothérapeutes. La situation en Suisse

Physiothérapeutes. La situation en Suisse Physiothérapeutes La situation en Suisse Survol et tendances évolutives La durée de la formation en physiothérapie est de 4 ans. En Suisse romande, elle est offerte uniquement au niveau des HES-S2, en

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Analyse des questionnaires des parents intervenants du 2 ème forum des métiers au LFA de Freiburg - 5 mars 2010 de 14h30 à 17h

Analyse des questionnaires des parents intervenants du 2 ème forum des métiers au LFA de Freiburg - 5 mars 2010 de 14h30 à 17h Analyse des questionnaires des parents intervenants du 2 ème forum des métiers au LFA de Freiburg - 5 mars 2010 de 14h30 à 17h Auswertung der Umfrage an die teilnehmende Eltern beim 2. Forum der berufe

Plus en détail

PRÉAMBULE. Elizabeth Waechli, responsable des activités andragogiques

PRÉAMBULE. Elizabeth Waechli, responsable des activités andragogiques info@focal.ch, www.focal.ch Tel. +41 [0] 21 312 68 17 QUALITÉ DES SÉMINAIRES FOCAL 2005-2009 Analyse des questionnaires d évaluation Dominicq Riedo PRÉAMBULE Depuis sa création, FOCAL a le souci de capitaliser

Plus en détail

Anmeldung / Inscription

Anmeldung / Inscription BERNEXPO AG Telefon +41 31 340 11 11 Suisse Public Fax +41 31 340 11 44 Mingerstrasse 6 E-Mail suissepublic@bernexpo.ch Postfach Internet www.suissepublic.ch 3000 Bern 22 Anmeldung / Inscription Anmeldefrist

Plus en détail

L'importance de la petite et moyenne hôtellerie (PMH)

L'importance de la petite et moyenne hôtellerie (PMH) L'importance de la petite et moyenne hôtellerie (PMH) Professeur Hansruedi Müller, Institut de recherche pour les loisirs et le tourisme (FIF) Université de Berne Conférence de presse annuelle GastroSuisse

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui.

FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui. FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui. La présentation se veut générale et pratique et ne pourra pas viser toutes les hypothèses. Dans un premier temps

Plus en détail

CREDIT SUISSE CUP Finale cantonale / Kantonale Finale 6H CORMINBOEUF

CREDIT SUISSE CUP Finale cantonale / Kantonale Finale 6H CORMINBOEUF CREDIT SUISSE CUP Finale cantonale / Kantonale Finale 6H CORMINBOEUF Lieu, date / Ort, Datum : Vestiaires / Garderoben : Arbitrage / Schiedsrichter : Temps incertain / Unbeständige Wetter : Responsable

Plus en détail

Lösungen Französisch (AHS) Lesen (B1)

Lösungen Französisch (AHS) Lesen (B1) Lösungen Französisch (AHS) Lesen (B1) 15. Jänner 2015 Hinweise zur Korrektur Bei der Korrektur werden ausschließlich die Antworten auf dem Antwortblatt berücksichtigt. Korrektur der Aufgaben Bitte kreuzen

Plus en détail

1 Les instruments juridiques des soins transfrontaliers... 3 Otto Kaufmann

1 Les instruments juridiques des soins transfrontaliers... 3 Otto Kaufmann Inhaltsverzeichnis Autorenverzeichnis...XXI Teil I Die Herausforderungen der Freizügigkeit im Gesundheitswesen Challenges of the Free Movement of Persons to Health Care Les enjeux de la mobilité européenne

Plus en détail

26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE 26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Helsinki (7-8 avril 2005) Les aspects sociaux de la justice La recherche de solutions juridiques aux problèmes d endettement dans une société de crédit

Plus en détail

I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge

I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge Taxe sur la valeur ajoutée. Modification, à partir du 1er janvier 2010, des règles de localisations des prestations de services et des obligations qui en résultent. Personnes morales non assujetties disposant

Plus en détail

2012 2015 Intégration des tablettes en contexte scolaire Où en sommes-nous?

2012 2015 Intégration des tablettes en contexte scolaire Où en sommes-nous? 2012 2015 Intégration des tablettes en contexte scolaire Où en sommes-nous? Centre fri-tic HEP Fribourg 30 avril 2015 Direction de l instruction publique, de la culture et du sport DICS Direktion für Erziehung,

Plus en détail

Direction des services IT

Direction des services IT Direction des services IT Workshop pour les correspondant-e-s informatiques Intervenants de la Direction des services IT (DIT) : AG : Alexandre Gachet, directeur ; PHa : Patrick Hayoz, responsable de l

Plus en détail

Portrait Société. Relations. Données éconographiques locales. Contacts

Portrait Société. Relations. Données éconographiques locales. Contacts Industrie AG Adresse : Zürcherstrasse 5 8952 Schlieren Case postale : Postfach 150 8952 Schlieren Pays : Schweiz Canton : ZH Langage : D Web : SicCode : Branche : www.industrie.ch MEC Fabric. de biens

Plus en détail

Le vote électronique E -Voting. Kanton Luzern. www.lu.ch

Le vote électronique E -Voting. Kanton Luzern. www.lu.ch Le vote électronique E -Voting Kanton Luzern www.lu.ch 2 E-Voting Le projet innovant du canton de Lucerne À l automne 2000, la Confédération avait lancé un projet pilote de vote en ligne. Les essais réalisés

Plus en détail

Cursus Intégré pour la formation transfrontalière d enseignants. Integrierter Studiengang für die grenzüberschreitende Lehrerbildung

Cursus Intégré pour la formation transfrontalière d enseignants. Integrierter Studiengang für die grenzüberschreitende Lehrerbildung Cursus Intégré pour la formation transfrontalière d enseignants Integrierter Studiengang für die grenzüberschreitende Lehrerbildung Dossier d information concernant la deuxième année d études Actualisé:

Plus en détail

Réunion de la formation Environnement du CNIS

Réunion de la formation Environnement du CNIS Réunion de la formation Environnement du CNIS «Travaux sur les Flux de matières et la productivité des ressources» Jeudi 7 juin 2007 Patrice GREGOIRE, Céline JAMET IFEN Page 1 Représentation des flux de

Plus en détail

Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français?

Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français? ét udes et résultats N o 866 février 14 Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français? Les Français sont plutôt satisfaits de la qualité générale des soins de santé, par rapport

Plus en détail

Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables

Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables Sommaire Etude tendancielle de la SaarLB 1. Principales données du sondage 2. Évaluation générale des énergies renouvelables : opportunités

Plus en détail

Feuille de données du système BASWAphon Base. Edition 2012 / 2

Feuille de données du système BASWAphon Base. Edition 2012 / 2 Feuille de données du système BASWAphon Be Edition 2012 / 2 Sommaire 1 Application 2 Caractéristiques du système 3 Structure de montage du système 4 Epaisseurs du système 5 Poids du système 6 Valeurs d

Plus en détail

CAP Assurance de Protection juridique

CAP Assurance de Protection juridique Clients privés/clients entreprises CAP Assurance de Protection juridique Protection juridique globale pour tous: privalex, firmalex et contrat spécial w.cap.ch A company of Il est important d avoir des

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

STUDIENBEIHILFE - INFORMATION & POSITIONS PAPIER - UNEL - 21.03.14

STUDIENBEIHILFE - INFORMATION & POSITIONS PAPIER - UNEL - 21.03.14 STUDIENBEIHILFE - INFORMATION & POSITIONS PAPIER - UNEL - 21.03.14 GESCHICHTE Vor 2010 Studierende erhalten Kindergeld in Höhe von bis zu 3.793,2 Euro/ Jahr. Studierende erhalten zusätzlich je nach Einkommen

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 20.5.2014 COM(2014) 277 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER en application de l'article 12 du règlement (UE) n 1210/2010 du Parlement européen

Plus en détail

Pouvoir d achat - 124. Revenu mensuel en Autriche. Tableau: Revenu mensuel en Autriche Valide au 31 mars 2009

Pouvoir d achat - 124. Revenu mensuel en Autriche. Tableau: Revenu mensuel en Autriche Valide au 31 mars 2009 Revenu mensuel en Autriche ans d expérience, a) célibataire et b) marié et père de 2 enfants c) et d) sans revenir chaque jour à la maison et preste 5 heures supplémentaires Tableau: Revenu mensuel en

Plus en détail

LES LOGICIELS D ENTREPRISE À L HEURE DU CLOUD COMPUTING Quels choix pour l informatisation des PME?

LES LOGICIELS D ENTREPRISE À L HEURE DU CLOUD COMPUTING Quels choix pour l informatisation des PME? PHILIPPE DAUCOURT LUC MAURER À l heure où le Cloud Computing fait aujourd hui régulièrement parler de lui et cherche à se positionner comme le premier choix pour l informatisation des systèmes d information

Plus en détail

1. Raison de la modification

1. Raison de la modification T Service Documentation Technicocommerciale Information Technique Rubrique F Les régulations Nouvelle version de programme de la carte SU : F1.4 P5253 JS F 67580 Mertzwiller N ITOE0117 26/09/2011 FR 1.

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

1 www.telebielingue.ch

1 www.telebielingue.ch Spotproduktion Production de spots Références pour les projets actuels sous: www.telebielingue.ch/de/publicité/production Aktuelle Referenzprojekte unter: www.telebielingue.ch/de/werbung/spot-produktion

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SUR LA LISTE PERMANENTE (une demande par liste)

DEMANDE D INSCRIPTION SUR LA LISTE PERMANENTE (une demande par liste) Département de la santé, des affaires sociales et de l énergie Service de protection des travailleurs et des relations du travail Listes Permanentes Departement für Gesundheit, Sozialwesen und Energie

Plus en détail

Informations de fond pour la presse / documentation. La distraction au volant due aux appareils d infotainment: un danger sous-estimé

Informations de fond pour la presse / documentation. La distraction au volant due aux appareils d infotainment: un danger sous-estimé Informations de fond pour la presse / documentation La distraction au volant due aux appareils d infotainment: un danger sous-estimé Distraction et inattention: danger En Suisse, la distraction et l inattention

Plus en détail

Au Luxembourg, au 31.12.2007, 10 personnes attendaient un rein, deux reins provenant de donneurs décédés luxembourgeois ont pu être greffés en 2007.

Au Luxembourg, au 31.12.2007, 10 personnes attendaient un rein, deux reins provenant de donneurs décédés luxembourgeois ont pu être greffés en 2007. Communiqué de presse Luxembourg, le 2.02.2008 Campagne Il y a une vie après la mort. D après les statistiques d EUROTRANSPLANT, organisme européen qui gère les échanges d organes entre les pays Luxembourg,

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

La prise en charge des lombalgiques

La prise en charge des lombalgiques La prise en charge des lombalgiques Approche au Grand-Duché de Luxembourg Dr Nicole Majery Service de Santé au Travail Multisectoriel FMP, Bruxelles,17.4.08 Plan: Projet STM: 2001-2007: Financement Contenu

Plus en détail

La réadaptation oncologique en Suisse Etat 2015

La réadaptation oncologique en Suisse Etat 2015 Plateforme d échange Réadaptation oncologique 2015 La réadaptation oncologique en Suisse Etat 2015 Stephan Eberhard Les bases, ou «un petit voyage dans le temps» Définition La réadaptation oncologique

Plus en détail

Atelier de la Profession

Atelier de la Profession Sécuriser le recours à la prestation de services et à la sous-traitance en Europe : Obligations & droits pour les entreprises et les salariés Atelier de la Profession LES INTERVENANTS Laurence BOURGEON

Plus en détail

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada Mars 2002 icongo, Inc 740, rue St Maurice, bureau 602 Montréal, (Québec) Canada H3C 1L5 Tél. : 514-866-2664 Télécopieur : 514-866-8404

Plus en détail

Wandluftdurchlass WAVE-ARC Typ WA Diffuseur mural WAVE-ARC type WA

Wandluftdurchlass WAVE-ARC Typ WA Diffuseur mural WAVE-ARC type WA Int. Modellschutz angem. / Prot. int. des mod. dép. Trox Hesco (Schweiz) AG Anwendung Der rechteckige Wandluftdurchlass WAVE-ARC, der mit dem Anschlusskasten eine Einheit bildet, kommt vorwiegend über

Plus en détail

Executive Report L'information la plus sûre pour décisions de credit à partir de CHF 7'500

Executive Report L'information la plus sûre pour décisions de credit à partir de CHF 7'500 Executive Report L'information la plus sûre pour décisions de credit à partir de CHF 7'500 Werner Muster AG Muster / 18.10.2011 13:37 Identification & Résumé Evaluation du risque D&B Indicateur de risque

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 19.9.2014 C(2014) 6536 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER en application de l'article 12 du règlement (UE) n 1210/2010 du Parlement européen

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Standards Swissdec. Ce qu'il convient d'observer en matière de lien Internet en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec.

Standards Swissdec. Ce qu'il convient d'observer en matière de lien Internet en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec. Standards Swissdec Ce qu'il convient d'observer en matière de lien en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec. Version 20100909 Edition 14.04.2015 Access Communication L'acheminement

Plus en détail

Jahresbericht 2008 Rapport annuel 2008

Jahresbericht 2008 Rapport annuel 2008 Jahresbericht 2008 Rapport annuel 2008 Impressum Redaktion/rédaction Elfriede Rabold, Geschäftsleiterin/directrice Texte/textes Martin Wiederkehr, Präsident, président Elfriede Rabold, Geschäftsleiterin/directrice

Plus en détail

Table des matières. Préambule 7. I. Le cadre légal 9

Table des matières. Préambule 7. I. Le cadre légal 9 Table des matières Préambule 7 I. Le cadre légal 9 1. Le cadre législatif européen et belge 11 1.1. Le contenu de la directive européenne 2010/45/UE du 13 juillet 2010 11 1.1.1. Modifications en matière

Plus en détail

CREDIT SUISSE CUP Finale cantonale / Kantonale Finale 7H COTTENS

CREDIT SUISSE CUP Finale cantonale / Kantonale Finale 7H COTTENS CREDIT SUISSE CUP Finale cantonale / Kantonale Finale 7H COTTENS Lieu, date / Ort, Datum : Vestiaires / Garderoben : Arbitrage / Schiedsrichter : Temps incertain / Unbeständige Wetter : Responsable du

Plus en détail

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Tiefbauamt des Kantons Bern Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Office des ponts et chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie Tâches spéciales Technique

Plus en détail