I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge"

Transcription

1 Taxe sur la valeur ajoutée. Modification, à partir du 1er janvier 2010, des règles de localisations des prestations de services et des obligations qui en résultent. Personnes morales non assujetties disposant d un numéro d identification à la TVA Cette communication concerne uniquement les personnes morales non assujetties qui disposent d un numéro d identification à la TVA précédé des lettres BE parce qu elles ont dépassé le seuil de EUR d acquisitions intracommunautaires de biens ou opté pour la taxation de toutes leurs acquisitions intracommunautaires de biens A partir du 1 er janvier 2010, les règles de base de localisation des prestations de services vont être fondamentalement modifiées 1. De ce fait, en raison du nouveau régime applicable pour les prestations de services, une personne morale non assujettie (comme par exemple une région, une communauté, une province, une commune, d autres organismes de droit public qui n ont pas la qualité d assujettis, un holding passif ) qui dispose d un numéro d identification à la TVA précédé des lettres BE pour la taxation de ses acquisitions intracommunautaires de biens sera soumise à partir du 1 er janvier 2010 à de nouvelles obligations en matière de TVA. Le but de cette communication est de donner un aperçu des nouvelles obligations qui pourraient éventuellement incomber à une personne morale non assujettie qui dispose d un numéro d identification à la TVA précédé par les lettres BE. Il n est cependant pas possible ici de donner une description complète du nouveau régime. I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge A. Prestations de services A partir du 1 er janvier 2010, les nouvelles règles en matière de TVA prévoient qu une prestation de service est, sauf exception, réputée se situer à l endroit où le preneur de services a établi le siège de son activité économique dans la mesure où il a la qualité d assujetti à la TVA 2. La TVA due doit être versée au Trésor par le preneur de services dans la mesure où son prestataire n est pas établi dans le pays 3. Bien qu une personne morale non assujettie n ait pas la qualité d assujetti à la TVA, elle est, pour l application des nouvelles règles en matière de localisation des prestations de services, considérée comme un assujetti dans la mesure où elle dispose d un numéro d identification à 1 Ces modifications découlent de la Directive 2008/8/EC du Conseil du 12 février 2008 modifiant la directive 2006/112/CE 2 Cf. article 44 (modifié) de la directive 2006/112/CE 3 Cf. article 196 (modifié) de la directive 2006/112/CE 1

2 la TVA précédé des lettres BE pour la taxation de ses acquisitions intracommunautaires de biens 4. Cela signifie par conséquent qu à partir du 1 er janvier 2010 une personne morale non assujettie qui dispose d un numéro d identification à la TVA précédé des lettres BE sera redevable au Trésor de la TVA belge à déclarer via une déclaration spéciale pour la plupart des prestations de services qui lui seront fournies par des assujettis qui ne sont pas établis en Belgique. Parmi ces prestations, on peut citer par exemple les locations de longue durée de moyens de transport (location qui excède 30 jours), les transports de biens, les travaux sur biens meubles, les prestations de nature intellectuelle comme celles des comptables ou des sociétés de conseil. B. Acquisitions intracommunautaires de biens Il est rappelé qu une personne morale non assujettie qui dispose d un numéro d identification à la TVA précédé des lettres BE est également redevable de la TVA pour les acquisitions intracommunautaires 5 : - de moyens de transport neufs ; - de produits soumis à accises (huiles minérales, alcool et boissons alcooliques et tabacs manufacturés) ; - de biens autres que des moyens de transport neufs et des produits soumis à accise puisqu elle a au cours de l année civile en cours ou au cours de l année civile précédente dépassé un seuil de EUR d achats ou qu elle a opté pour cette taxation. La personne morale non assujettie qui dispose d un numéro d identification à la TVA précédé des lettres BE est tenue d acquitter la TVA sur toutes les acquisitions intracommunautaires de biens taxables qu elle effectue (y compris les acquisitions intracommunautaires de moyens de transport neuf et de produits soumis à accise) via une déclaration spéciale à la TVA. II. Opérations pour lesquelles la personne morale non assujettie qui dispose d un numéro d identification à la TVA précédé des lettres BE n est en principe pas redevable de la TVA belge Par exception aux nouvelles règles applicables énoncées ci-avant (prestation localisée à l endroit où le preneur de services a établi le siège de son activité), un nombre limité de prestations de services fournies à des personnes morales non assujetties qui sont considérées comme assujetties pour la réception de services, suivent des règles particulières de localisation. Ces prestations qui suivent un régime de localisation propre sont énumérées limitativement ciaprès : 4 Par contre, la personne morale non assujettie qui ne dispose pas d un numéro d identification à la TVA valable pour la taxation de ses acquisitions intracommunautaires de biens n est pas considérée comme un assujetti pour les règles de localisation des prestations de services. 5 Par «acquisitions intracommunautaires de biens», on entend l achat, dans un autre Etat membre de l Union européenne, de biens qui sont transportés en Belgique par le fournisseur, par l acquéreur ou pour leur compte. 2

3 - les prestations relatives à un bien immeuble par nature (tels les travaux immobiliers, les locations immobilières, ), qui sont toujours réputées avoir lieu à l endroit où est situé le bien immeuble; - les prestations de transport de personnes, qui sont localisées à l endroit où est effectué le transport en fonction des distances parcourues; - les prestations ayant pour objet des activités culturelles, artistiques, sportives, scientifiques, éducatives, de divertissement ou similaires, telles que les foires et les expositions, y compris les prestations de services des organisateurs de telles activités et les prestations accessoires à ces activités ainsi que le droit d accès à ce type d activité, qui sont localisées à l endroit où la manifestation ou l activité a effectivement lieu ; - les prestations de services de restaurant et de restauration, qui sont localisées à l'endroit où la prestation de services est matériellement exécutée; dans le cas où ces services sont exécutés matériellement à bord de navires, d'aéronefs ou de trains au cours de la partie d'un transport de passagers effectuée à l'intérieur de la Communauté, ils sont réputés être localisés au lieu de départ du transport de passagers ; - les prestations de location courte durée d un moyen de transport (la possession ou l utilisation continue du moyen de transport pendant une période ne dépassant pas 30 jours, et dans le cas d un moyen de transport maritime, pendant une période ne dépassant pas 90 jours), qui sont localisées à l'endroit où le moyen de transport est mis effectivement à la disposition du preneur. Cela signifie par conséquent qu en ce qui concerne uniquement les prestations de services énoncées ci-avant localisées en Belgique et qui sont fournies à une personne morale non assujettie par un assujetti non établi en Belgique, celui-ci doit en principe se faire identifier à la TVA en Belgique et porter en compte une TVA belge. Si cependant ce prestataire ne porte pas en compte la TVA belge, la personne morale non assujettie devra acquitter la TVA via une déclaration spéciale (sauf si l opération est exemptée) parce qu elle est solidairement tenue au paiement de la TVA belge 6. III. Obligations découlant des nouvelles règles applicables à partir du 1 er janvier 2010 A. Communication du numéro d identification à la TVA La personne morale non assujettie est tenue, à partir du 1 er janvier 2010, de communiquer systématiquement son numéro d identification à la TVA (précédé du code BE) à ses prestataires de services, lorsqu elle est elle est redevable de la TVA belge sur la prestation fournie (prestation fournie par un prestataire non établi en Belgique et qui, suivant les nouvelles règles, est localisée en Belgique à l endroit où la personne morale non assujettie a établi le siège de son activité économique). En ce qui concerne les acquisitions intracommunautaires de biens, la personne morale non assujettie doit communiquer son numéro d identification à ses fournisseurs. B. Dépôt d une déclaration spéciale à la TVA 6 Art. 5 de l arrêté royal n 31 du 2 avril

4 Si, durant un trimestre civil, une personne morale non assujettie a reçu un service pour lequel elle est redevable de la TVA belge (voir point I, A ci-avant), elle est tenue de déposer, auprès de l office de contrôle TVA dont elle dépend, une déclaration spéciale (déclaration n 629) au plus tard le 20 ème jour du mois qui suit le trimestre concerné. Il est rappelé que si la personne morale non assujettie a effectué une acquisition intracommunautaire de biens pour laquelle elle est redevable de la TVA belge (voir point I, B, dernier alinéa ci-avant), elle est également tenue de reprendre cette opération dans sa déclaration spéciale. Dans la mesure où elle n a effectué durant un trimestre aucune opération pour laquelle elle est redevable de la TVA belge, la personne morale non assujettie ne doit pas déposer de déclaration spéciale. IV. Exemples reprenant les nouvelles règles de localisation des services A. Exemple n 1 Une personne morale non assujettie identifiée à la TVA fait appel à un bureau de consultance établi en France. L avis est rendu le 25 février Suivant les nouvelles règles applicables, le prestataire français ne porte pas en compte de TVA à la personne morale non assujettie puisque sa prestation est réputée se situer en Belgique (Etat membre où est établi le preneur de service) et rend donc la TVA belge exigible. La personne morale non assujettie doit communiquer son numéro d identification à la TVA au bureau de consultance. Etant donné que le prestataire n est pas établi en Belgique, la personne morale non assujettie doit reprendre dans la déclaration spéciale du 1 er trimestre 2010 la TVA belge relative à cette opération et verser cette TVA au Trésor belge. B. Exemple n 2 Une personne morale non assujettie identifiée à la TVA prend en location à partir du 1 er juillet 2010 un véhicule pour une période de 3 ans auprès d une société de location établie au Grand-duché de Luxembourg. Le loyer mensuel (400 EUR hors TVA) est payable à l expiration de chaque mois civil. Suivant les nouvelles règles applicables, la société de location luxembourgeoise ne porte pas en compte de TVA à la personne morale non assujettie puisque sa prestation est réputée se situer en Belgique (Etat membre où est établi le preneur de service) et rend donc la TVA belge exigible. La personne morale non assujettie doit communiquer son numéro d identification à la TVA à la société de location. Etant donné que le prestataire n est pas établi en Belgique, la personne morale non assujettie doit reprendre dans la déclaration spéciale du 3 ème trimestre la TVA belge concernant les loyers de juillet, août et septembre et verser cette TVA au Trésor belge. V. Durée de validité du numéro d identification à la TVA Lorsqu une personne morale non assujettie a dépassé au cours d une année civile le seuil de EUR d acquisition intracommunautaire de biens autres que des moyens de transport 4

5 neufs et des produits soumis à accise 7, elle se voit attribuer un numéro d identification à la TVA valable jusqu au 31 décembre de l année qui suit celle où elle a dépassé le seuil. Chaque année civile, le montant d acquisitions intracommunautaires de biens doit être surveillé. Si au cours d une année civile, la personne morale non assujettie opte pour la taxation de toutes ses acquisitions intracommunautaires de biens, elle se voit attribuer un numéro d identification à la TVA valable jusqu au 31 décembre de la deuxième année qui suit celle où elle a exercé l option. Par conséquent, le numéro d identification à la TVA attribué à une personne morale non assujettie reste valable aussi longtemps qu elle dépasse chaque année civile le seuil de EUR. Mais si cette personne morale non assujettie n a plus dépassé le seuil d EUR pendant l année en cours et les années civiles suivantes et qu elle n opte pas pour la taxation de toutes ses acquisitions intracommunautaires en Belgique, il lui incombe de contacter l office de contrôle TVA dont elle dépend si elle souhaite que son numéro d identification à la TVA soit radié. Elle ne sera alors plus considérée comme un assujetti pour les nouvelles règles applicables en matière de localisation des prestations de services (voir point I, A). 7 Voir article 25ter, 1er, 2ème alinéa, du Code de la TVA 5

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E N 51306 # 05 N 3517-S NOT-CA12/CA12E @ Internet DGFiP DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E Ce

Plus en détail

Réforme TVA et Déclaration d échange de services

Réforme TVA et Déclaration d échange de services Réforme TVA et Déclaration d échange de services La loi de finances pour 2010 a prévu qu à compter du 1 er janvier 2010, les règles de territorialité de la TVA seraient modifiées et qu un assujetti établi

Plus en détail

Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire

Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire L émission d une facture, avant la survenance du fait générateur, n est plus une cause d

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE I. INTRODUCTION CIRCULAIRE AFER N 3/2010

Table des matières CHAPITRE I. INTRODUCTION CIRCULAIRE AFER N 3/2010 CIRCULAIRE AFER N 3/2010 Service public fédéral FINANCES ---------------------------------------- Administration de la fiscalité des entreprises et des revenus ----------------------------------------

Plus en détail

Les obligations juridiques et fiscales des entreprises étrangères réalisant des opérations en France

Les obligations juridiques et fiscales des entreprises étrangères réalisant des opérations en France Les obligations juridiques et fiscales des entreprises étrangères réalisant des opérations en France Opérations réalisées en France par l intermédiaire d un établissement stable Définition de l Établissement

Plus en détail

Remarque préalable. Décision TVA n E.T. 126.003 dd. 10.10.2014. Exigibilité de la taxe Régime définitif

Remarque préalable. Décision TVA n E.T. 126.003 dd. 10.10.2014. Exigibilité de la taxe Régime définitif Administration générale de la Fiscalité Expertise Opérationnelle et Support Service TVA/Procédure de taxation et Obligations Taxe sur la valeur ajoutée Décision TVA n E.T. 126.003 dd. 10.10.2014 Exigibilité

Plus en détail

TVA nouveautés 2010. Lieu des prestations de services déclaration périodique liste des services intracommunautaires S O M M A I R E

TVA nouveautés 2010. Lieu des prestations de services déclaration périodique liste des services intracommunautaires S O M M A I R E B ULLETIN DE L'I NSTITUT P R OFESSIONNEL DES C OMPTABLES ET F ISCALISTES A GRÉÉS TVA nouveautés 2010 Lieu des prestations de services déclaration périodique liste des services intracommunautaires 1. Position

Plus en détail

Les pièges de la TVA intracommunautaire

Les pièges de la TVA intracommunautaire Les pièges de la TVA intracommunautaire Ordre des Experts-comptables Paris Ile de France Commission Europe 28 novembre 2006 Olivier BOURDEAU Avocat à la Cour Hervé KRUGER Expert-comptable PRESENTATION

Plus en détail

FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui.

FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui. FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui. La présentation se veut générale et pratique et ne pourra pas viser toutes les hypothèses. Dans un premier temps

Plus en détail

NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517- S CA 12 / CA 12 E

NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517- S CA 12 / CA 12 E N 00000 51306 # 00 06 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES N 3517- S - NOT- SD TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517- S CA 12 / CA 12 E Ce document

Plus en détail

Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire

Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire 7 juillet 2011 Isabelle BASTIDE BUTELOT Avocat 1 Plan de l intervention Introduction 1. Rappel des notions générales de la TVA et dérogations

Plus en détail

Table des matières. Préambule 7. I. Le cadre légal 9

Table des matières. Préambule 7. I. Le cadre légal 9 Table des matières Préambule 7 I. Le cadre légal 9 1. Le cadre législatif européen et belge 11 1.1. Le contenu de la directive européenne 2010/45/UE du 13 juillet 2010 11 1.1.1. Modifications en matière

Plus en détail

TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE (TVA)

TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE (TVA) Grand-Duché de Luxembourg ADMINISTRATION DE L'ENREGISTREMENT ET DES DOMAINES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE (TVA) au Grand-Duché de Luxembourg 01.01.2006 Avis important La présente, élaborée par l'administration

Plus en détail

Déclaration de détachement de salariés

Déclaration de détachement de salariés FICHE Pays Réaliser une prestation de services en ALLEMAGNE Déclaration préalable (reconnaissance de vos qualifications) Vérifiez si votre activité est réglementée en Allemagne Si votre activité fait partie

Plus en détail

Immatriculation. Quand une voiture doit-elle être immatriculée? Qui peut immatriculer une voiture?

Immatriculation. Quand une voiture doit-elle être immatriculée? Qui peut immatriculer une voiture? Immatriculation Quand une voiture doit-elle être immatriculée? En Belgique, un véhicule (neuf ou d occasion) doit être immatriculé dès sa mise en circulation sur la voie publique. De même, et pour être

Plus en détail

FLASH. Succursales de sociétés étrangères établies en Belgique S O M M A I R E. 1. Définition. 2. Les obligations comptables des succursales

FLASH. Succursales de sociétés étrangères établies en Belgique S O M M A I R E. 1. Définition. 2. Les obligations comptables des succursales B U L L E T I N D E L ' I N S T I T U T P R O F E S S I O N N E L D E S C O M P TA B L E S E T F I S C A L I S T E S A G R É É S 1. Définition Une société étrangère a une succursale en Belgique quand elle

Plus en détail

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes.

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. TPS/TVH-TVQ Revenu Québec 31 Août 2011 Direction générale des entreprises Plan de la présentation Mise en contexte... 3 Définitions...

Plus en détail

TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE (TVA)

TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE (TVA) Grand-Duché de Luxembourg ADMINISTRATION DE L'ENREGISTREMENT ET DES DOMAINES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE (TVA) au Grand-Duché de Luxembourg Cette brochure est basée sur la loi du 12 février 1979 concernant

Plus en détail

Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile

Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile Introduction Présentation des évolution de la loi de finance 2010 impactant la location longue durée: Suppression de la taxe professionnelle (art.

Plus en détail

La TVA intracommunautaire : où en sommes-nous? Atelier de la Profession

La TVA intracommunautaire : où en sommes-nous? Atelier de la Profession La TVA intracommunautaire : où en sommes-nous? Atelier de la Profession INTERVENANTS Stephen DALE associé Président du groupe de travail impôts indirects à la FEE Vice président International VAT Association

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE4 DROIT FISCAL - session 2014 Proposition de CORRIGÉ 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE - 5 points 1.

Plus en détail

COMPRENDRE LA TVA EN EUROPE A L AIDE DE CAS PRATIQUES

COMPRENDRE LA TVA EN EUROPE A L AIDE DE CAS PRATIQUES COMPRENDRE LA TVA EN EUROPE A L AIDE DE CAS PRATIQUES QUESTIONS-RÉPONSES POUR LES ENTREPRISES LORRAINES Nous avons organisé au premier trimestre 2010 une série de 8 ateliers d information en Lorraine afin

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques

Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques Luxembourg, le 18 mars 2010 Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques Madame, Monsieur, L article

Plus en détail

NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014

NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014 NOUVEAUTÉS POUR L ANNÉEE 2014 Dans la dernière édition du Moniteur belge de l année 2013, pour respecter les traditions, certaines nouvelles mesures fiscales ont été insérées. Dans ce tax alert nous passons

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion Livret fiscal du créateur d entreprise Sociétés civiles immobilières de gestion Régime d imposition Les sociétés civiles immobilières (SCI) ont pour objet la gestion d'un patrimoine immobilier. Leur activité

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILEES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILEES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E N 3517-S NOT-CA12/CA12E N 51306 01 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILEES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E Ce document est à conserver

Plus en détail

Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation d agir en tant que représentant de taxe

Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation d agir en tant que représentant de taxe WDS ANTWERPEN BVBA www.wds-customs.nl OFFICE ANTWERPEN Noorderlaan 117 B-2030 Antwerpen t +32 3 541 52 45 e wdsantwerpen@waalhaven-group.be Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2765 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 183 19 novembre 2004 S o m m a i r e LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET

Plus en détail

Nature de L obligation

Nature de L obligation CALENDRIER DES PRINCIPALES OBLIGATIONS FISCALES Date limite Nature de L obligation 2 janvier Droits de timbre payés au moyen de machines à Paiement des droits dus au mois précédent. Dispositions du Code

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

MULTI DEVIS ENTREPRISE. Mise en place de l autoliquidation de TVA. Sommaire

MULTI DEVIS ENTREPRISE. Mise en place de l autoliquidation de TVA. Sommaire MULTI DEVIS ENTREPRISE Mise en place de l autoliquidation de TVA Sommaire Contexte... 2 Cadre légal... 2 Sanction... 2 Particularités Emission d une Facture côté sous-traitant... 2 Particularités Réception

Plus en détail

Aperçu des nouvelles règles TVA applicables aux avocats depuis le 1 er janvier 2014

Aperçu des nouvelles règles TVA applicables aux avocats depuis le 1 er janvier 2014 Aperçu des nouvelles règles TVA applicables aux avocats depuis le 1 er janvier 2014 Au 1 er janvier 2014, un nouveau régime TVA pour les avocats est entré en vigueur. Suivant ce régime, les prestations

Plus en détail

Augmentation de la TVA à Luxembourg Exercice de boule de cristal?

Augmentation de la TVA à Luxembourg Exercice de boule de cristal? NEWSLETTER Augmentation de la TVA à Luxembourg Exercice de boule de cristal? Depuis mars dernier, il ne fait plus de doute que le Luxembourg connaîtra une augmentation de ses taux de TVA au 1 janvier 2015.

Plus en détail

Avis aux commettants et entrepreneurs Secteur du gardiennage

Avis aux commettants et entrepreneurs Secteur du gardiennage Avis aux commettants et entrepreneurs Secteur du gardiennage Introduction Les dispositions des articles 402 et 403 du Code des impôts sur les revenus 1992 (ci-après : CIR 92) ont été modifiées par la loi-programme

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL. Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1

SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL. Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 Document autorisé Néant Matériel autorisé Aucun matériel n est autorisé. En conséquence, tout usage d une calculatrice est interdit

Plus en détail

revenus locatifs perçus au titre de conventions d occupation précaire (2).

revenus locatifs perçus au titre de conventions d occupation précaire (2). Secrétariat Général Direction des finances NOT99R315DFI Note à l'attention de Mesdames et Messieurs les Chefs des services financiers sous couvert de Mesdames et Messieurs les Délégués régionaux et Directeurs

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 3 D-2-09 N 11 DU 4 FEVRIER 2009 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. REMBOURSEMENT MENSUEL DES CREDITS DE TAXE DEDUCTIBLE NON IMPUTABLE. (C.G.I.,

Plus en détail

La TVA aux Pays-Bas. Pour des entrepreneurs qui ne sont pas établis aux Pays-Bas

La TVA aux Pays-Bas. Pour des entrepreneurs qui ne sont pas établis aux Pays-Bas La TVA aux Pays-Bas Pour des entrepreneurs qui ne sont pas établis aux Pays-Bas Si vous achetez ou vendez des biens aux Pays-Bas ou si vous êtes prestataire de services aux Pays-Bas, vous êtes concerné

Plus en détail

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale Lettre d'information - Septembre - Octobre 2007 MESURES FISCALES ET PATRIMONIALES EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT ENTREPRISES 1. Défiscalisation des heures supplémentaires 2. Parachutes

Plus en détail

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER Le 1 er juillet 2015, la réforme de la réglementation fiscale relative à l octroi de mer doit entrer en vigueur. Elle s inscrit dans le cadre de

Plus en détail

***AVIS IMPORTANT***

***AVIS IMPORTANT*** ***AVIS IMPORTANT*** Ce document contient des informations concernant la législation relative à la formation de conducteurs professionnels de poids lourds et d autobus/autocars. Les questions ayant trait

Plus en détail

Les Petits Déjeuners des PME et des Start-Up Les règles TVA en matière d E-commerce. 29 avril 2014

Les Petits Déjeuners des PME et des Start-Up Les règles TVA en matière d E-commerce. 29 avril 2014 Les Petits Déjeuners des PME et des Start-Up Les règles TVA en matière d E-commerce 29 avril 2014 Laurence Berrutto Olivier Hody Sommaire I. E-Commerce: Contexte TVA et fiscal général II. E-Commerce et

Plus en détail

DOSSIER 1 IMPOSITION DES BÉNÉFICES (IS/BIC)

DOSSIER 1 IMPOSITION DES BÉNÉFICES (IS/BIC) DCG session 2013 UE4 Droit fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 IMPOSITION DES BÉNÉFICES (IS/BIC) 1) Calculer le résultat fiscal de l exercice 2012 pour la société GODARD Résultat fiscal (IS) Opérations

Plus en détail

Loi de Finances et actualité fiscale

Loi de Finances et actualité fiscale Plus-values Transmission Mécénat Lutte contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux Contribution économique territoriale Intégration fiscale Actualité de la TVA Loi de Finances et actualité fiscale

Plus en détail

AEDIFICA SOCIETE ANONYME SICAF IMMOBILIERE PUBLIQUE DE DROIT BELGE AVENUE LOUISE 331-333 1050 BRUXELLES R.P.M. BRUXELLES N ENTREPRISE 0877.248.

AEDIFICA SOCIETE ANONYME SICAF IMMOBILIERE PUBLIQUE DE DROIT BELGE AVENUE LOUISE 331-333 1050 BRUXELLES R.P.M. BRUXELLES N ENTREPRISE 0877.248. AEDIFICA SOCIETE ANONYME SICAF IMMOBILIERE PUBLIQUE DE DROIT BELGE AVENUE LOUISE 331-333 1050 BRUXELLES R.P.M. BRUXELLES N ENTREPRISE 0877.248.501 FUSION PAR ABSORPTION DE LA SOCIETE ANONYME IMMO RESIDENCE

Plus en détail

Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015

Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015 Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015 Le modèle de la formule de déclaration pour l exercice d imposition 2015

Plus en détail

Personnes physiques domiciliées hors de France

Personnes physiques domiciliées hors de France SECTION 3 Personnes physiques domiciliées hors de France 1. À condition que la valeur nette de leur patrimoine imposable soit supérieure à la limite de la première tranche du tarif fixé à l'article 885

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 29 DU 5 AVRIL 2011 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 3 A-2-11 INSTRUCTION DU 28 MARS 2011 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. TERRITORIALITE DES PRESTATIONS DE SERVICES.

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES LA FISCALITÉ DES LOCATIONS EN MEUBLES Article juridique publié le 21/03/2013, vu 10039 fois, Auteur : ASCENCIO Jacques LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES I - L IMPOT SUR LE REVENU A la différence

Plus en détail

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA 1 LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA Depuis le 1 er octobre 2012, les actes de médecine et de chirurgie esthétique non remboursés par la sécurité sociale sont soumis à la

Plus en détail

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 Ci-dessous, nous vous proposons un bref aperçu du traitement fiscal des revenus mobiliers (dividendes

Plus en détail

Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité

Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité Les droits de succession et les droits de donation lorsqu il y a un élément d extranéité par Emmanuel de Wilde d Estmael Avocat au barreau de Bruxelles Collaborateur scientifique au Centre de droit privé

Plus en détail

TVA et locations de locaux et bâtiments

TVA et locations de locaux et bâtiments TVA et locations de locaux et bâtiments Dans le cadre des missions qui leur sont confiées par la loi (notamment en matière de développement économique ou d action sociale), ou tout simplement dans le cadre

Plus en détail

LA FISCALITE ENVIRONNEMENTALE EN BELGIQUE

LA FISCALITE ENVIRONNEMENTALE EN BELGIQUE LA FISCALITE ENVIRONNEMENTALE EN BELGIQUE Vincent Sepulchre ( p. V s u larcier Table des matières Introduction. Les moyens et objectifs de la fiscalité environnementale 5 PARTIE I Les différents instruments

Plus en détail

COMMERCE ELECTRONIQUE

COMMERCE ELECTRONIQUE COMMERCE ELECTRONIQUE La pénétration de l informatique et des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC) est particulièrement importante au Luxembourg. Le Luxembourg offre les

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMTPABLES. Avis CNC 2013/13 - L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge

COMMISSION DES NORMES COMTPABLES. Avis CNC 2013/13 - L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge COMMISSION DES NORMES COMTPABLES Avis CNC 2013/13 - L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge Avis du 4 septembre 2013 1 I. Introduction 1. Pour le traitement comptable

Plus en détail

IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS ET IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES

IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS ET IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES 13. Système fiscal Le système fiscal tchèque, décrit ci-après en conformité avec la législation tchèque en vigueur, peut être modifié par un traité destiné à éviter la double imposition. Le système fiscal

Plus en détail

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales):

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): Montants assurés R.C. Exploitation: a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR b. Dommage matériel: 250.000-EUR Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

LaLivraison à soi-même (LASM) d un bien est une technique propre à la TVA

LaLivraison à soi-même (LASM) d un bien est une technique propre à la TVA FICHE 2 LA TECHNIQUE DE LA LASM LaLivraison à soi-même (LASM) d un bien est une technique propre à la TVA dont l objet, ainsi que nous le verrons plus en détail ci-après, est de permettre une application

Plus en détail

Aspects fiscaux des placements en société

Aspects fiscaux des placements en société Aspects fiscaux des placements en société Sommaire 1. Généralités 2. Exploiter d abord l épargne fiscale 2.1. L engagement individuel de pension via une assurance externe (EIP) 2.2. Une pension libre complémentaire

Plus en détail

MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER

MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER MODÈLE D UN CONTRAT DE BAIL À LOYER (recommandé par l Union Luxembourgeoise des Consommateurs - ULC) CONTRAT-TYPE DE BAIL Entre les soussignés: Nom: Prénom(s): demeurant à: dénommé(e) ci-après le «bailleur»,

Plus en détail

FAQ n 10 : Curateurs et TVA

FAQ n 10 : Curateurs et TVA FAQ n 10 : Curateurs et TVA Cette FAQ n 10 vise à regrouper les règles spécifiques en matière de TVA qui concernent les curateurs de faillites telles qu elles ont été précisées dans la circulaire du 20

Plus en détail

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer - Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer L article 21 de la loi de finances pour 2014 réforme le régime de défiscalisation des investissements outre-mer des entreprises. Les conditions

Plus en détail

Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier

Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier Document rédigé par les experts BusinessFil Immo Contact : 01 47 87 49 49 Loi ALUR : 15 évolutions majeures pour l agent immobilier L édito Après

Plus en détail

1. Quand une T.V.A. est-elle due sur une opération ou activité?

1. Quand une T.V.A. est-elle due sur une opération ou activité? ² S. O. G. E. F. Liège, le 23 mars 2014 Annexes : - A.I.S.F. NOTE CONCERNANT L ASSUJETTISSEMENT A LA T.V.A. DES PROFESSEURS DE SPORT Vous nous consultez à propos du statut T.V.A. des professeurs de sport

Plus en détail

Fiche pratique : La facturation

Fiche pratique : La facturation Journée d'information juridique du 2 décembre 2009 Le cumul d activités dans les secteurs artistiques : modalités et conséquences Fiche pratique : La facturation La notion de facture La facture est un

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FAL Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Mars 2012 Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-2-03 N 79 du 30 AVRIL 2003 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. CHAMP D APPLICATION EXONERATION. LOCATIONS DE LOGEMENTS MEUBLES OU GARNIS A USAGE D

Plus en détail

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels Prêt Social de Location Accession PSLA Marché Immobilier Social Dernière mise à jour Mars 2013 Document réservé exclusivement aux Professionnels Tout savoir sur le Prêt Social Location Accession Les principes

Plus en détail

Contrat d agence commerciale

Contrat d agence commerciale http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat d agence commerciale Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif

Plus en détail

Le Parlement Wallon a adopté et Nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui suit :

Le Parlement Wallon a adopté et Nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui suit : Le Parlement Wallon a adopté et Nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui suit : CHAPITRE 1 er. Dispositions relatives à l allègement de la fiscalité immobilière Article premier L article 44 du Code des

Plus en détail

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ...

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ... Contrat de location Soumis au titre Ier de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986 LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION

Plus en détail

Autres impôts, taxes et versements assimilés

Autres impôts, taxes et versements assimilés Comptes 635/637 Autres impôts, taxes et versements assimilés 635 Autres impôts, taxes et versements assimilés (administrations des impôts). 6351 Impôts directs (sauf impôts sur les bénéfices). 63511 Contribution

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse pas 76 300

Plus en détail

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec VD-403 (2012-01) 1 de 6 Ce formulaire s adresse à toute personne qui désire demander un remboursement

Plus en détail

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ;

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ; CONVENTION N...... CONCLUE ENTRE L ETAT, L ORGANISME PROPRIETAIRE, L ORGANISME GESTIONNAIRE EN APPLICATION DE L ARTICLE L.353.2 DU CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L HABITATION PORTANT SUR LES RESIDENCES

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA TVA

GUIDE PRATIQUE DE LA TVA République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS GUIDE PRATIQUE DE LA TVA DIRECTION DES RELATIONS PUBLIQUES ET DE LA COMMUN CATION 2014 3 Table des

Plus en détail

REFORME GLOBALE DU CODE GENERAL DES IMPOTS ---- PROJET DE LIVRE II

REFORME GLOBALE DU CODE GENERAL DES IMPOTS ---- PROJET DE LIVRE II REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ****** DIRECTION GENERALE DES IMPOTS ET DES DOMAINES REFORME GLOBALE DU CODE GENERAL DES IMPOTS ---- PROJET

Plus en détail

L E T A C T I C I E N

L E T A C T I C I E N L E T A C T I C I E N Groupe Lanoue Taillefer Audet Septembre 2003 Volume 1 - numéro 4 Jean Lanoue, CA Michel Taillefer Jean-Marie Audet, CA Yvan Guindon, CA Céline Cadorette, D. Fisc. COLLABORATRICE :

Plus en détail

Maîtrisez la T.V.A. Séminaire destiné aux stagiaires de l I.P.C.F. 7 décembre 2013. Michel Ceulemans

Maîtrisez la T.V.A. Séminaire destiné aux stagiaires de l I.P.C.F. 7 décembre 2013. Michel Ceulemans Maîtrisez la T.V.A. Séminaire destiné aux stagiaires de l I.P.C.F. 7 décembre 2013 Michel Ceulemans Diplômé en expertise comptable Membre de la Commission de stage de l I.P.C.F. Ce syllabus est un condensé

Plus en détail

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation 1. Instruction n 1 du 8 mai 2004 relative à la promotion des moyens de paiements scripturaux et à la détermination des intérêts

Plus en détail

CONVENTION DE CABINET GROUPÉ

CONVENTION DE CABINET GROUPÉ CONVENTION DE CABINET GROUPÉ LES SOUSSIGNES : Répétable autant que de besoin [ Identification de l associé personne physique], demeurant [ ] né le [ ] à [ ] Avocat au Barreau de Paris [ Identification

Plus en détail

PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731.

PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731. PROSPECTUS CREDITS HYPOTHECAIRES A USAGE PRIVE CREAFIN N.V. DUWIJCKSTRAAT 17-2500 LIER REGISTRE DES PERSONNES MORALES MALINES 455.731.338 2 SOMMAIRE 1. Qu est-ce qu un crédit hypothécaire? 2. Qui peut

Plus en détail

SPF FINANCES. Administration générale de la Fiscalité NOTICE EXPLICATIVE POUR LA REDACTION DES DECLARATIONS PERIODIQUES A LA TVA

SPF FINANCES. Administration générale de la Fiscalité NOTICE EXPLICATIVE POUR LA REDACTION DES DECLARATIONS PERIODIQUES A LA TVA SPF FINANCES Administration générale de la Fiscalité NOTICE EXPLICATIVE POUR LA REDACTION DES DECLARATIONS PERIODIQUES A LA TVA Janvier 2014 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 1 1.1. Qui doit déposer

Plus en détail

ASSURANCE GARANTIE LOCATIVE ENTREPRISE CONDITIONS GENERALES

ASSURANCE GARANTIE LOCATIVE ENTREPRISE CONDITIONS GENERALES ASSURANCE GARANTIE LOCATIVE ENTREPRISE CONDITIONS GENERALES L U X E M B O U R G B U S I N E S S VOTRE ASSURANCE GARANTIE LOCATIVE ENTREPRISE CONDITIONS GENERALES Version 1.1 du 10/01/2014 Sommaire 1 La

Plus en détail

3. LA TVA SUR LES DÉPENSES

3. LA TVA SUR LES DÉPENSES 3. LA TVA SUR LES DÉPENSES Le principe essentiel de la TVA, dans sa conception originelle, était d assurer la neutralité de l impôt à l égard des opérations économiques effectuées par les entreprises en

Plus en détail

CORPORATIONS ASSOCIÉES

CORPORATIONS ASSOCIÉES BULLETIN N o HE 003 Publié en avril 2001 Révisé en janvier 2008 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE CORPORATIONS ASSOCIÉES Le but de ce bulletin est d aider

Plus en détail

Avocat spécialiste en droit fiscal

Avocat spécialiste en droit fiscal Jean-Marie Baldo Avocat spécialiste en droit fiscal 1 Les opérations juridiques - La vente à un tiers : - La vente du fonds de commerce - La vente des parts ou actions de la société - La vente de l immobilier

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5 Mars 2015 Votre réussite, notre satisfaction Bureau de Belleville : Bureau de Vonnas Bureau de Trevoux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du clos 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66

Plus en détail

2 les prestations d'un expert nommé en justice ou désigné comme tel par les parties en exécution d'une décision judiciaire ordonnant l'expertise;

2 les prestations d'un expert nommé en justice ou désigné comme tel par les parties en exécution d'une décision judiciaire ordonnant l'expertise; Page 1 of 7 Taxe sur la Valeur Ajoutée >> Commentaire TVA III.- Opérations visées Numéro 18/1125 La réquisition doit bien entendu porter sur une prestation prévue par le C.TVA pour être visée par l'art.

Plus en détail

FISCALITE APPLICABLE A L ASSURANCE : CAS DE L IMPOSITION A LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE (TVA) DES COMMISSIONS DES INTERMEDIAIRES D ASSURANCES Présenté par : Ida ABLOUTAN Inspecteur des Impôts PLAN Introduction

Plus en détail

TVA et cantines administratives et scolaires

TVA et cantines administratives et scolaires TVA et cantines administratives et scolaires Depuis une décision rendue par le Conseil d'etat le 27 mars 2001 1, la fourniture des repas au personnel de collectivités locales par les gestionnaires des

Plus en détail

Prospectus Crédits hypothécaires

Prospectus Crédits hypothécaires Prospectus Crédits hypothécaires Valable à partir du : 17/06/2015 N : DW 15076/F Argenta Banque d Épargne SA Belgiëlei 49-53, 2018 Anvers FSMA 27316A IBAN BE 40 9793 5489 0063 BIC ARSPBE22 Uw appeltje

Plus en détail