La TVA aux Pays-Bas. Pour des entrepreneurs qui ne sont pas établis aux Pays-Bas

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La TVA aux Pays-Bas. Pour des entrepreneurs qui ne sont pas établis aux Pays-Bas"

Transcription

1 La TVA aux Pays-Bas Pour des entrepreneurs qui ne sont pas établis aux Pays-Bas Si vous achetez ou vendez des biens aux Pays-Bas ou si vous êtes prestataire de services aux Pays-Bas, vous êtes concerné par la TVA. Cette brochure, qui s adresse tout spécialement aux entrepreneurs qui ne sont pas établis aux Pays-Bas, explique notamment la notion de représentant fiscal. De nombreux exemples vous aideront à comprendre la législation qui s applique à votre cas particulier

2 Sommaire 1 Généralités 3 2 Services Généralités Prestation de services aux Pays-Bas TVA due par le preneur 5 3 Transactions concernant des biens Acquisition de biens Achat de biens aux Pays-Bas Acquisition intracommunautaire de biens Importation de biens Livraison de biens Livraison à un client aux Pays-Bas Livraison intracommunautaire Exportation Ventes à distance 13 4 Biens immobiliers Location de biens immobiliers Livraison de biens immobiliers Location de logements de vacances 16 5 Calcul de la TVA, taux d imposition et exonérations Exonération ou transfert de la TVA Exonération de la livraison de biens et de la prestation de services Transfert de la TVA Taux de la TVA Taux nul Taux réduit Taux normal Base d imposition de la TVA 19

3 6 Déduction et remboursement de la TVA TVA déductible ou remboursable TVA facturée TVA payée à l importation TVA due pour acquisition intracommunautaire Conditions de déduction ou de remboursement 22 7 Représentation auprès du fisc Par un mandataire Par un représentant fiscal 23 8 Déclaration de TVA et demande de remboursement de la TVA Service responsable Immatriculation Déclaration de TVA Déclaration Paiement Remboursement Obligations administratives Relevé des livraisons intracommunautaires Communication au CBS Demande de remboursement de la TVA Demande de remboursement Attestation Factures Décision Redressement Recours et appel 29 9 Informations utiles 30

4 1 Généralités Cette brochure s adresse aux entrepreneurs étrangers qui ne sont pas établis aux Pays-Bas. Si vous vendez ou achetez des biens aux Pays-Bas ou si vous êtes prestataire de services aux Pays-Bas, les règles de la TVA néerlandaise vous seront applicables. La présente brochure vous explique les règles néerlandaises. Aux Pays-Bas et dans d autres pays de l Union Européenne (UE) la taxe sur le chiffre d affaires est prélevée selon le système de la TVA. Tout comme dans la langue parlée, on utilise ici aussi le terme TVA au lieu de taxe sur le chiffre d affaires. Vous avez un établissement stable aux Pays-Bas. Si vous avez un établissement stable aux Pays-Bas, vous êtes soumis aux mêmes règles que les entrepreneurs néerlandais. Vous devez vous faire immatriculer à l administration fiscale et faire une déclaration TVA par voie électronique. La présente brochure ne vous concerne donc pas. Si vous ne livrez pas de biens ou ne prêtez pas de services en tant qu entrepreneur étranger, mais vous avez engagé des frais, vous pouvez réclamer le remboursement de la TVA qui vous a été facturée. Qu est-ce qu un établissement stable? Par établissement stable on entend un lieu d exploitation aux Pays-Bas qui dispose de suffisamment de personnel et de facilités pour pouvoir fonctionner comme une entreprise indépendante. A partir de ce lieu sont livrés des biens et/ou effectuées des prestations de services à des tiers. Il peut s agir, par exemple, d un magasin ou d un autre type de point de vente, d un atelier ou d une usine avec des bureaux. Ne sont pas considérés comme des établissements stables les entrepôts, dépôts de marchandises ou établissements exerçant exclusivement des activités de soutien (recherche, publicité, renseignements). Les logements locatifs destinés aux vacanciers ne sont pas non plus des établissements stables. 3

5 Les chapitres 2 et 3 ont trait aux prestations de services et aux transactions de biens effectuées par des entrepreneurs qui ne sont pas établis aux Pays-Bas. Le chapitre 4 a trait aux règles relatives aux biens immobiliers et le chapitre 5 au calcul de la TVA, aux taux d imposition et aux exonérations. Le chapitre 6 vous informe sur la déduction et le remboursement de la TVA. La représentation auprès du fisc est traitée au chapitre 7, la déclaration de TVA et la demande de remboursement de la TVA sont traitées au chapitre 8. Enfin, le chapitre 9 vous donne quelques informations complémentaires. Exemples Un grand magasin allemand vend des biens dans une filiale aux Pays-Bas. Cette filiale est un établissement stable et est donc considérée comme une entreprise néerlandaise. Les informations contenues dans cette brochure ne s adressent donc pas à ce grand magasin. Un fabricant belge a un entrepôt de matières premières aux Pays-Bas. Cet entrepôt n est pas considéré comme un établissement stable. Les informations contenues dans cette brochure s adressent donc à ce fabricant. 2 Services 2.1 Généralités On entend par services toutes les prestations économiques qui ne constituent pas des livraisons de biens. Il peut s agir notamment : de transports de marchandises ou de personnes ; de concerts ou de représentations théâtrales ; d octroi de redevances ; d activités exercées par des bureaux d études, des avocats ou des experts comptables ; d activités effectuées sur des biens meubles ou immeubles. Les entrepreneurs étrangers qui fournissent des services ne sont redevables de la TVA que si les deux conditions suivantes sont remplies: la prestation de services a lieu aux Pays-Bas (2.2), et a TVA n est pas due par le preneur (2.3). 4

6 2.2 Prestation de services aux Pays-Bas Les services ne sont soumis à la TVA néerlandaise que si la prestation a lieu aux Pays-Bas. La détermination du lieu de la prestation de services est soumise à des règles particulières, qui sont du reste les mêmes dans tous les États membres de l Union européenne. La règle première est que le lieu de la prestation de services est le lieu où le prestataire habite ou est établi. Cette règle souffre néanmoins un certain nombre d exceptions, dont les principales sont: Les prestations de services qui portent sur des biens immobiliers ont toujours lieu là où se trouve le bien immobilier. Les activités culturelles, artistiques, sportives, scientifiques, éducatives, récréatives ou apparentées ont lieu à l endroit où elles ont effectivement lieu. Les services de conseil, les services publicitaires et la mise à disposition de personnel ont lieu à l endroit où est établi le preneur, si celui-ci est un entrepreneur. Le transport intracommunautaire a lieu à l endroit d où part le transport. Si le preneur a un numéro d identification TVA dans un État membre autre que les Pays-Bas, la prestation de services a lieu dans cet autre État membre. Les réparations ou transformations de biens mobiliers ont lieu à l endroit où les activités ont effectivement lieu. Si les activités sont effectuées pour un preneur titulaire d un numéro d identification TVA et si les biens quittent les Pays-Bas après réparation ou transformation, la prestation de services a lieu à l endroit où est établi le preneur. 2.3 TVA due par le preneur Si vous effectuez des prestations de services aux Pays-Bas en tant qu entrepreneur étranger, vous ne serez généralement pas redevable de la TVA, car celle-ci est souvent due par le preneur. En d autres termes, ce n est pas le prestataire de services mais le preneur qui est redevable de la TVA aux Pays-Bas. C est notamment le cas lorsque le preneur est : une entreprise établie aux Pays-Bas ou ayant un établissement fixe aux Pays-Bas, ou une personne morale établie aux Pays-Bas. 5

7 Attention! Si c est le preneur qui est redevable de la TVA, vous ne devez pas la mentionner sur votre facture! Voir chapitre 6.1 pour les exigences auxquelles doit répondre une facture. Si vous effectuez des prestations de services aux Pays-Bas en tant qu entrepreneur étranger et que c est vous qui êtes redevable de la TVA, par exemple parce que le preneur est un particulier, vous devez vous faire immatriculer auprès de l administration fiscale néerlandaise (belastingdienst) et faire votre déclaration de TVA aux Pays-Bas (voir chapitre 8). Exemples Un avocat établi en Allemagne fournit des services à un entrepreneur aux Pays- Bas. Sa prestation de services est réputée avoir lieu aux Pays-Bas. Mais il n est pas redevable de la TVA car celle-ci est due par le preneur néerlandais. Il ne doit donc pas facturer la TVA. Une entreprise de peinture en bâtiment établie en Belgique effectue des travaux de peinture dans la maison d un particulier aux Pays-Bas. C est donc aux Pays- Bas que se trouve l endroit où ont lieu les travaux de peinture. Mais, comme le preneur est un particulier, la TVA n est pas due par le client. C est l entrepreneur belge qui est redevable de la TVA ; il doit donc se faire immatriculer auprès de l administration fiscale néerlandaise et faire sa déclaration de TVA aux Pays- Bas. Un groupe pop anglais donne un concert aux Pays-Bas. Ce concert est organisé par un entrepreneur néerlandais. Ce service a lieu aux Pays-Bas, et c est donc l organisateur néerlandais qui est redevable de la TVA. 3 Transactions concernant des biens Tant lors de la vente que lors de l achat de biens, on peut distinguer plusieurs situations qui ont chacune des effets différents au niveau de la perception de la TVA. Nous passerons d abord en revue les différentes manières d acquérir des biens (3.1), puis les différentes situations qui peuvent se présenter lors de la vente de biens (3.2). Pour finir, nous aborderons rapidement la vente à distance (3.3). 6

8 3.1 Acquisition de biens L acquisition de biens peut se faire selon trois modalités différentes : Vous achetez des biens aux Pays-Bas (3.1.1) ; Vous réalisez une acquisition intracommunautaire aux Pays-Bas (3.1.2) ; Vous importez des biens aux Pays-Bas (3.1.3) Achat de biens aux Pays-Bas Si vous achetez des biens aux Pays-Bas et que ces biens restent aux Pays- Bas, le fournisseur vous facturera la TVA. Vous pouvez déduire cette TVA perçue en amont, sauf si vous utilisez les biens à des fins non éligibles à la déduction (voir chapitre 6). Exemple Vous achetez aux Pays-Bas des tôles que vous revendez directement à une entreprise néerlandaise. Comme les tôles restent aux Pays-Bas, le fournisseur vous facturera la TVA. Mais vous ne devez pas facturer la TVA à votre client néerlandais, qui devra la déclarer lui-même au fisc néerlandais (3.2.1). Si vous achetez des biens aux Pays-Bas pour les importer immédiatement dans un autre pays, par exemple pour les utiliser dans votre propre entreprise établie dans un État membre de l Union européenne, le fournisseur effectue une livraison intracommunautaire. Il ne vous facturera pas la TVA car il applique le taux nul (5.2.1). Exemple Vous achetez des matières premières aux Pays-Bas et vous les faites transporter jusqu à votre entreprise en Allemagne. Le fournisseur néerlandais effectue une livraison intracommunautaire et facture la TVA au taux nul. Il faut néanmoins que vous communiquiez au fournisseur néerlandais votre numéro d identification TVA allemand (3.2.1). Attention! Si vous payez les marchandises au comptant et si vous les emportez aussitôt, le fournisseur pourra difficilement prouver qu il s agit effectivement d une livraison intracommunautaire. S il vous facture la TVA, vous pouvez demander le remboursement de cette TVA perçue en amont. Vous effectuez alors vous-même une livraison intracommunautaire en transportant les biens en Allemagne (3.2.2). 7

9 Si vous convenez avec l entrepreneur auquel vous achetez les biens qu il les exportera immédiatement vers un pays tiers, le fournisseur peut appliquer le taux nul Acquisition intracommunautaire de biens Si vous achetez des biens à un entrepreneur dans un autre État membre de l Union européenne et si vous les faites transporter aux Pays-Bas sans y avoir encore d acheteur pour ces biens, vous êtes redevable de la TVA, parce que vous effectuez une acquisition intracommunautaire aux Pays- Bas. Vous devez en pareil cas vous faire immatriculer auprès de l administration fiscale néerlandaise, qui vous attribuera un numéro d identification TVA, numéro que vous devez communiquer à votre fournisseur. Celui-ci ne devra donc pas vous facturer de taxe étrangère sur le chiffre d affaires. C est à vous de déclarer et de payer la TVA dont vous êtes redevable du fait de l acquisition intracommunautaire. Vous pourrez généralement déduire cette TVA sur votre déclaration à titre de TVA perçue en amont (voir chapitre 6). Exemple Vous achetez un lot de chaussures à un fabricant en France et vous les faites transporter dans un entrepôt aux Pays-Bas. Vous effectuez ainsi une acquisition intracommunautaire aux Pays-Bas. Vous êtes donc redevable de la TVA néerlandaise sur le prix d achat des chaussures. Vous devez vous faire immatriculer auprès de l administration fiscale néerlandaise et faire une déclaration de TVA. L administration fiscale vous attribuera un numéro d identification TVA, que vous devrez communiquer au fabricant de chaussures français. Celui-ci ne vous facturera pas la TVA française. Transfert de biens de votre entreprise Vous effectuez aussi une acquisition intracommunautaire lorsque vous transférez aux Pays-Bas, à partir de votre propre entreprise implantée dans un autre pays de l Union européenne, des biens pour lesquels vous n avez pas encore d acheteur. Dans ce cas également, vous devez vous 8

10 faire immatriculer auprès de l administration fiscale néerlandaise et y faire une déclaration de TVA. Exemple Vous avez une usine de machines en Italie et une réserve de pièces de rechange dans un entrepôt aux Pays-Bas. Lorsque vous transférez des pièces de rechange de votre usine en Italie vers votre entrepôt aux Pays-Bas, vous effectuez: une livraison intracommunautaire de vos propres biens entre l Italie et les Pays- Bas, et une acquisition intracommunautaire de ces biens aux Pays- Bas, acquisition que vous devez déclarer aux Pays-Bas. Les règles applicables ne sont pas les mêmes si vous avez déjà un acheteur pour les biens et si les biens sont transférés aux Pays-Bas pour lui être livrés. Si l acheteur acquiert les biens pour son entreprise, il effectue une acquisition intracommunautaire aux Pays-Bas et est donc redevable de la TVA. Quant à vous, vous effectuez une livraison intracommunautaire dans l État membre d où proviennent les biens. L acheteur doit alors vous communiquer son numéro d identification TVA. S il n en a pas, par exemple parce que c est un particulier, vous devez lui facturer la TVA applicable dans l État membre d où proviennent les biens, sauf si le régime de la vente à distance est applicable (3.3) Importation de biens Les biens qui sont importés aux Pays-Bas à partir d un pays non membre de l Union européenne doivent être déclarés en douane, après quoi ils peuvent être mis en libre circulation dans l Union européenne. C est donc aux douanes que vous devez payer la TVA due pour l importation de ces biens. Vous pouvez déduire cette TVA ou en demander le remboursement à titre de TVA perçue en amont s il ressort de la déclaration à l importation que ces biens vous sont destinés. Les biens sont alors importés sous votre propre nom. Vous pouvez aussi avoir recours aux services d un représentant fiscal. En pareil cas, vous ne devez pas payer aux douanes la TVA due à l importation lors de la déclaration en douane (voir chapitre 7). 9

11 Exemple Vous achetez des biens au Maroc et vous les faites transporter aux Pays-Bas. Vous les déclarez à l importation aux Pays-Bas sous votre propre nom. Vous êtes redevable de la TVA néerlandaise sur la valeur en douane des biens. Vous revendez ensuite les biens à des entrepreneurs néerlandais. Vous n êtes pas redevable de la TVA néerlandaise pour la revente des biens, celle-ci étant due par vos clients (3.2.1). Vous pouvez demander le remboursement de la TVA payée à l importation. Attention! Si vous vendez les biens à des particuliers, vous êtes quand même redevable de la TVA néerlandaise. Vous devez la payer en faisant votre déclaration de TVA. Dans ce cas, vous pouvez porter en déduction sur votre déclaration la TVA que vous avez payée à l importation à titre de TVA perçue en amont. 3.2 Livraison de biens Ce paragraphe aborde les différentes destinations que vous pouvez donner à des biens se trouvant aux Pays-Bas : Livraison à un client aux Pays-Bas (3.2.1) ; Livraison intracommunautaire (3.2.2) ; Exportation (3.2.3) Livraison à un client aux Pays-Bas Si vous livrez des biens à un client aux Pays-Bas, vous n êtes généralement pas redevable de la TVA, car celle-ci est due par l acheteur des biens. En d autres termes, ce n est pas celui qui livre les biens mais celui qui les achète qui est redevable de la TVA aux Pays-Bas. C est notamment le cas lorsque l acheteur des biens est : une entreprise établie aux Pays-Bas ou ayant un établissement fixe aux Pays-Bas, ou une personne morale établie aux Pays-Bas. Attention! Si c est l acheteur qui est redevable de la TVA, vous ne devez pas la mentionner sur votre facture! Voir chapitre 6.1 pour les exigences auxquelles doit répondre une facture. 10

12 Si vous effectuez des livraisons aux Pays-Bas en tant qu entrepreneur étranger et que vous soyez redevable de la TVA, par exemple parce que l acheteur est un particulier ou un entrepreneur qui n est pas non plus établi aux Pays-Bas, vous devez en tout cas vous faire immatriculer auprès de l administration fiscale néerlandaise et faire une déclaration de TVA aux Pays-Bas. Exemples Vous disposez aux Pays-Bas d un entrepôt qui n est pas un établissement stable et vous livrez des biens, à partir de cet entrepôt, à un entrepreneur étranger. Vous ne devez pas faire état de la TVA sur la facture, puisque c est l acheteur des biens aux Pays-Bas qui est redevable de la TVA. Vous avez un stand dans un salon de l informatique aux Pays-Bas, et vous effectuez aux Pays-Bas une acquisition intracommunautaire pour les biens que vous transférez aux Pays-Bas. Vous devez donc vous faire immatriculer auprès de l administration fiscale néerlandaise et faire une déclaration de TVA. Si vous vendez ensuite les biens à des particuliers, vous êtes redevable de la TVA néerlandaise pour ces ventes. Mais si vous vendez les biens à des entrepreneurs néerlandais, ce sont eux qui sont redevables de la TVA Livraison intracommunautaire Si vous vendez des biens à un entrepreneur établi dans un autre État membre de l Union européenne, vous effectuez une livraison intracommunautaire. Cette livraison est taxée au taux nul de la TVA. L acheteur des biens effectue une acquisition intracommunautaire dans le pays de destination des biens. La TVA est donc perçue dans le pays de destination des biens. Si vous transférez vos propres biens à partir des Pays-Bas vers un autre État membre de l Union européenne (par exemple pour votre propre entreprise), vous effectuez aussi une livraison intracommunautaire aux Pays-Bas et une acquisition intracommunautaire dans le pays de destination. Bien que les livraisons intracommunautaires soient taxées au taux nul de la TVA, vous devez quand même vous faire immatriculer auprès de l administration fiscale néerlandaise lorsque vous effectuez une livraison 11

13 intracommunautaire à partir des Pays-Bas. Vous devez faire état de cette livraison intracommunautaire sur votre déclaration de TVA. Vous devez également spécifier la livraison sur un Relevé des livraisons intracommunautaires (8.3.5). Application du taux nul de la TVA pour les livraisons intracommunautaires Il y a livraison intracommunautaire lorsque les conditions suivantes sont remplies: les biens sont effectivement transportés à un autre pays membre de la UE, et l acheteur doit de la TVA pour l acquisition des biens. Vous devez démontrer à l aide de votre administration que les biens ont été transportés à un autre pays membre de la UE. En général un seul document ne suffit pas. Ce qui est important c est l ensemble des documents et la relation entre ses documents. Il s agit par exemple de: bons de commande, confirmations de commande, quittances de l étranger, titres de transport, factures au nom de l acheteur étranger. Le transport à l autre pays de l UE doit être lié à la livraison des biens. L acheteur est un entrepreneur et dispose d un numéro d identification dans le pays auquel les biens sont transportés. Vous devez mentionner sur la facture à la fois votre propre numéro d identification TVA aux Pays-Bas et celui de votre acheteur. Si ces conditions ne sont pas remplies, par exemple parce que l acheteur est un particulier et n est donc pas titulaire d un numéro d identification TVA, le taux nul ne s applique pas. Dans ce cas, vous devez facturer la TVA et faire une déclaration de TVA. Exemples Vous achetez des biens en Chine et vous les importez aux Pays-Bas. Ensuite, vous transférez ces biens dans votre propre entreprise en France. L importation aux Pays-Bas est donc suivie d une livraison intracommunautaire. Vous devez déclarer la livraison intracommunautaire aux Pays-Bas. Sur votre déclaration, vous pouvez déduire la TVA due à l importation. Vous devez également produire un Relevé des livraisons intracommunautaires portant sur le trimestre au cours duquel vous avez transféré les biens dans votre 12

14 propre entreprise. Sur ce relevé, vous indiquez le numéro d identification TVA de votre entreprise en France. Pour l importation, la déclaration de TVA et l établissement du relevé, vous pouvez avoir recours aux services d un représentant fiscal (voir chapitre 7). Une entreprise américaine stocke des pièces de machine dans un entrepôt aux Pays-Bas, à partir duquel elle effectue des livraisons à une entreprise belge. La livraison des pièces est une livraison intracommunautaire soumise au taux nul de la TVA. L entrepreneur américain doit porter la livraison sur sa déclaration de TVA aux Pays-Bas et produire un Relevé des livraisons intracommunautaires pour le trimestre correspondant (8.3.5) Exportation Lorsque vous transportez des biens vers une destination en dehors de l Union européenne, il y a exportation. La livraison est alors taxée au taux nul de la TVA, qu elle soit destinée à un particulier ou à un entrepreneur. Mais vous ne pouvez appliquer le taux nul que si vous pouvez prouver, sur la base de vos justificatifs, que les biens ont effectivement été exportés. Déclaration d exportation Lorsque vous exportez des biens, vous devez faire une déclaration d exportation en douane. Vous pouvez établir cette déclaration vousmême ou la faire établir par un commissionnaire en douane. Vous pouvez aussi faire une déclaration d exportation auprès d un bureau des douanes à la frontière extérieure de l Union européenne. 3.3 Ventes à distance Vous avez une entreprise dans un autre État membre de l Union européenne et vous vendez des biens à des particuliers ou à des personnes qui ne sont pas titulaires d un numéro d identification TVA aux Pays-Bas. Dans ce cas, vous facturez normalement la TVA dans le pays où est établie votre entreprise et où vous vendez les biens. Dans certaines conditions, vous devez cependant payer la TVA néerlandaise sur ces ventes. C est le cas lorsque les deux conditions suivantes sont remplies: 13

15 Vous assurez vous-même la livraison des biens chez les acheteurs aux Pays-Bas, soit par vos propres moyens, soit en faisant appel à une autre entreprise, par exemple la poste ou une messagerie. Le montant total des ventes à des acheteurs néerlandais est supérieur à euros sur l année. Si ces deux conditions sont remplies, vous êtes redevable de la TVA néerlandaise pour ces ventes, appelées «ventes à distance». Vous devez vous faire immatriculer à cette fin auprès de l administration fiscale néerlandaise à Heerlen. Attention! Si vous avez dépassé le seuil des euros au cours d une année donnée, ce seuil ne vous est plus applicable l année suivante. Vous êtes donc redevable de la TVA néerlandaise sur toutes vos ventes à distance quel que soit leur montant. Vous pouvez aussi opter pour l assujettissement à la TVA néerlandaise pour toutes vos ventes à distance, même si vous croyez que vous ne dépasserez pas le seuil de euros. Pour ce faire, vous devez introduire une demande en ce sens dans votre propre pays. Le seuil de euros ne s applique pas aux biens soumis à accises. Pour de plus amples informations à ce sujet, prière de prendre contact avec l administration fiscale néerlandaise. Le régime de la vente à distance s applique aussi dans la situation inverse, c est-à-dire dans le cas où un entrepreneur vend des biens à partir des Pays-Bas à des particuliers établis dans d autres pays membres de l Union européenne. Les entrepreneurs étrangers n ayant pas d établissement stable aux Pays-Bas seront généralement très peu nombreux à effectuer des ventes à distance à partir des Pays-Bas. Aussi leur cas n est-il pas abordé dans cette brochure. Si vous souhaitez néanmoins des informations à ce sujet, prière de prendre contact avec l administration fiscale néerlandaise à Heerlen. 14

16 4 Biens immobiliers 4.1 Location de biens immobiliers La location de biens immobiliers est exonérée de TVA. Toutefois, l exonération ne s applique pas dans les cas suivants : location de chambres d hôtel, de chambres de pension et d hébergements dans des campings ou autres centres de vacances ; location de places de stationnement pour des véhicules et location de postes à quai ou d amarrage pour des bateaux ; location de biens immobiliers dans les cas où le bailleur et le locataire choisissent conjointement de renoncer à l exonération. location d engins et de machines. La renonciation à l exonération de la TVA (option de location imposée) n est autorisée que si le locataire peut déduire à 90 % au moins la TVA due pour la location à titre de TVA perçue en amont. Le grand avantage de cette option est que le bailleur peut déduire la TVA de l achat du bien immobilier et des frais d entretien. Il peut donc porter en compte au locataire un prix de location moins élevé. Si vous êtes un entrepreneur étranger et si vous donnez en location un bien immobilier à un entrepreneur établi aux Pays-Bas, la TVA sur le prix de la location est due par l entrepreneur néerlandais (2.3). 4.2 Livraison de biens immobiliers La livraison de biens immobiliers est elle aussi exonérée de TVA. Toutefois, l exonération ne s applique pas dans les cas suivants : un bâtiment (ou une partie de bâtiment) avec terrain est livré dans les deux ans suivant la date de première mise en service ; il s agit de la livraison d un terrain à bâtir. Dans ces deux cas, la TVA est due par l entrepreneur néerlandais qui acquiert le bien, à condition que celui-ci soit établi aux Pays-Bas (3.2.1). Enfin, la livraison d un bien immobilier est soumise à la TVA si le vendeur et l acquéreur demandent conjointement que l exonération ne s applique pas. Toutefois, une telle renonciation à l exonération n est possible que si l acquéreur peut déduire à 90 % au moins la TVA portée 15

17 en compte à titre de TVA perçue en amont. La TVA est alors toujours due par l acquéreur, quel que soit le pays où celui-ci est établi. 4.3 Location de logements de vacances L exploitation d un logement de vacances peut être considérée comme une activité d entreprise, sauf si vous avez acheté le logement dans l intention de l habiter vous-même et ne le donnez en location à des tiers qu à titre occasionnel. Si vous louez le logement pendant au moins 140 jours par an, l administration fiscale considère de toute façon que vous êtes redevable de la TVA. Le taux de TVA applicable à la location de logements de vacances est le taux réduit de 6 %. Un logement de vacances exploité aux Pays-Bas n est pas considéré comme un établissement stable. Si vous exploitez un logement de vacances aux Pays-Bas, vous ne perdez donc pas votre statut d entrepreneur étranger. Si le locataire est un particulier, c est vous qui êtes redevable de la TVA. Si le locataire est un entrepreneur, par exemple l exploitant d un village de vacances, c est le locataire qui est redevable de la TVA sur le prix de la location (2.3). Voir le paragraphe 6.2 pour de plus amples informations sur le régime applicable à l usage privé d un logement de vacances. 5 Calcul de la TVA, taux d imposition et exonérations Si vous effectuez des livraisons de biens ou des prestations de services aux Pays-Bas, vous ne devez pas facturer la TVA dans tous les cas, par exemple s il y a exonération ou transfert de la TVA à l acquéreur ou au preneur. Ces cas qui font exception à la règle sont abordés au paragraphe 5.1. Dans les cas où vous devez facturer la TVA, un des trois taux d imposition est applicable. Le paragraphe 5.2 expose les différents cas qui peuvent se présenter. 16

18 5.1 Exonération ou transfert de la TVA Exonération de la livraison de biens et de la prestation de services Un certain nombre de services et quelques livraisons de biens sont exonérés de TVA. En cas d exonération, le droit à la déduction de la TVA perçue en amont est supprimé. Vous ne pouvez pas non plus demander le remboursement de la TVA sur les dépenses engagées pour ces prestations. Les prestations suivantes sont notamment exonérées de TVA : l enseignement ; les prestations de services fournies dans le secteur médical par des professions et des institutions médicales agréées ; les prestations de services fournies par des associations sportives à leurs membres ; un certain nombre de services et de produits socioculturels ; les services financiers ; les soins à domicile ; les garderies ; les prestations de services effectuées par les compositeurs, les écrivains et les journalistes. Si vous avez des doutes quant à l exonération d un bien ou d une prestation de service, prenez contact avec l administration fiscale Transfert de la TVA Sauf les cas d exonération, vous êtes en principe redevable de la TVA. Mais vous ne devez pas facturer la TVA dans les cas où s applique le régime du transfert de la TVA pour les livraisons de biens et les prestations de services à des entrepreneurs néerlandais. Le régime de transfert (paragraphes 2.3 et ) est applicable lorsque le preneur est: un entrepreneur établi aux Pays-Bas ou ayant un établissement stable aux Pays-Bas, ou une personne morale établie aux Pays-Bas. Vous pouvez demander le remboursement de la TVA sur les dépenses que vous avez engagées pour ces prestations. 17

19 5.2 Taux de la TVA Sauf les cas d exonération ou de transfert de la TVA, les taux de la TVA sont les suivants : taux nul (0 %), taux réduit (6 %) et taux normal (19 %) Taux nul Le taux nul (0 %) est applicable aux entrepreneurs qui ont des relations d affaires avec l étranger. Il s agit le plus souvent de la livraison de biens à l étranger. Les paragraphes et indiquent les cas où le taux nul est applicable. L application du taux nul est en fait une espèce d exonération, à la différence que vous conservez le droit à la déduction de la TVA perçue en amont Taux réduit Le taux réduit de la TVA (6 %) s applique notamment à la livraison, à l importation et à l acquisition intracommunautaire des biens suivants : les denrées alimentaires et les boissons (sauf les boissons alcoolisées), ainsi que les matières premières entrant dans leur fabrication ; les bovins, les ovins, les chèvres, les porcs et les chevaux ; les médicaments ; les livres, journaux et périodiques ; les semences agricoles et horticoles ; les produits horticoles d ornement. Par ailleurs, les services suivants sont aussi imposés au taux réduit de 6 % : le transport de personnes ; les travaux de peinture des locaux d habitation de plus de 15 ans ; la location de logements de vacances ; les spectacles et représentations donnés par des artistes ; l organisation de l accès notamment : aux cirques ; aux attractions foraines itinérantes ; aux concerts et spectacles ; aux manifestations sportives. 18

20 5.2.3 Taux normal Dans tous les autres cas, c est le taux normal de 19 % qui doit être appliqué, c est-à-dire lorsque ne sont applicables ni l exonération, ni le transfert de la TVA, ni le taux nul, ni le taux réduit. Si vous avez des doutes quant au taux applicable, prenez contact avec l administration fiscale. 5.3 Base d imposition de la TVA Le prix d une livraison ou d une prestation de services se compose souvent de plusieurs éléments. Pour toute livraison ou prestation de services imposable, vous devez facturer la TVA sur le montant total que vous portez en compte à l acquéreur ou au preneur, y compris donc les frais d expédition, de port, de téléphone et d emballage (sauf les consignes), etc. En cas d acquisition aux Pays-Bas à partir d un autre pays de l Union européenne, vous devez calculer la TVA sur la base du montant que le fournisseur vous a porté en compte. Si ce montant n est pas mentionné en euros, vous devez opérer vous-même la conversion, en appliquant le taux de change en vigueur au moment où vous êtes devenu redevable de la TVA. 6 Déduction et remboursement de la TVA Lorsque vous achetez des biens ou si vous faites d autres dépenses pour votre entreprise aux Pays-Bas, les fournisseurs vous facturent la TVA. De même, lorsque vous importez aux Pays-Bas des biens provenant de pays non membres de l Union européenne ou si vous acquérez aux Pays-Bas des biens provenant d un autre pays de l Union européenne, vous êtes aussi redevable de la TVA. Vous avez le droit de déduire cette TVA sur vos achats et autres dépenses (TVA perçue en amont) de la TVA que vous devez payer aux Pays-Bas. Si le montant de la TVA perçue en amont est supérieur à celui que vous devez payer aux Pays-Bas, vous avez droit au remboursement de la différence. Vous pouvez aussi demander le remboursement de la TVA si vous n effectuez pas de livraisons ni de prestations de services aux Pays-Bas. Ce chapitre expose les modalités et 19

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes Expert Comptable Commissaire Aux Comptes 07/12/2015 Opérations sur les biens Généralités Acquisitions intracommunautaires : L acquisition par un assujetti d un Etat membre, d un bien meuble corporel qui

Plus en détail

TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE

TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE Université de Metz Année Universitaire 2010/2011 UFR Droit - AES TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES Cours de Mme Corinne BOISMAIN TD de Maître Romain LANCIA TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services La Déclaration d Echange de Biens et la Déclaration Européenne de Services 1 Sommaire : 1 - Préambule 2 - La D.E.B. 3

Plus en détail

I. Opérations pour lesquelles un assujetti exempté est redevable de la TVA belge

I. Opérations pour lesquelles un assujetti exempté est redevable de la TVA belge Taxe sur la valeur ajoutée. Modification, à partir du 1er janvier 2010, des règles de localisations des prestations de services et des obligations qui en résultent. Assujettis qui effectuent uniquement

Plus en détail

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER

DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER DOM : LA RÉFORME ET LA SIMPLIFICATION DE L OCTROI DE MER Le 1 er juillet 2015, la réforme de la réglementation fiscale relative à l octroi de mer doit entrer en vigueur. Elle s inscrit dans le cadre de

Plus en détail

LA TVA APPLIQUEE AUX OPERATIONS INTERNATIONALES. Université d été 2007 Animateur: Rainer STAWINOGA

LA TVA APPLIQUEE AUX OPERATIONS INTERNATIONALES. Université d été 2007 Animateur: Rainer STAWINOGA LA TVA APPLIQUEE AUX OPERATIONS INTERNATIONALES Université d été 2007 Animateur: Rainer STAWINOGA Pourquoi la TVA Livraison des biens: Opérations triangulaires Les affectations L Autoliquidation Autoliquidation:

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE. (20 septembre 2012)

NOTE CIRCULAIRE. (20 septembre 2012) Protocole Privilèges et immunités (P1.1) NOTE CIRCULAIRE DISPOSITIONS BELGES EN MATIERE D'EXONERATION DE LA T.V.A. POUR LES POSTES CONSULAIRES DE CARRIÈRE EN BELGIQUE ET LEUR PERSONNEL Y ACCREDITE (20

Plus en détail

I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge

I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge Taxe sur la valeur ajoutée. Modification, à partir du 1er janvier 2010, des règles de localisations des prestations de services et des obligations qui en résultent. Personnes morales non assujetties disposant

Plus en détail

Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010

Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010 Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010 Commission des experts-comptables et conseils fiscaux internes Le présent article vise à donner un aperçu

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

TVA & TERRITORIALITE DES PRESTATIONS DE SERVICES

TVA & TERRITORIALITE DES PRESTATIONS DE SERVICES TVA & TERRITORIALITE DES PRESTATIONS DE SERVICES Ici ne sont abordés que les situations relatives à un professionnel français, tantôt, tantôt preneur. En qualité de libéral français, donc d, tout professionnel,

Plus en détail

Marie Lambert TVA. Mode d emploi. 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements

Marie Lambert TVA. Mode d emploi. 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements Marie Lambert TVA Mode d emploi 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements, 2011 ISBN : 978-2-212-54876-1 Chapitre 3 TVA à payer ou crédit de TVA? La clé en quelques mots La

Plus en détail

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965 SOMMAIRE I. LÉGISLATION SPECIALE Loi modifiant le régime des sociétés en matière d impôts sur les revenus et instituant un système de décision anticipée en matière fiscale 24 décembre 2002 Arrêté royal

Plus en détail

Lituanie. Remboursement de la TVA au titre de la treizième directive (86/560/CEE)

Lituanie. Remboursement de la TVA au titre de la treizième directive (86/560/CEE) Lituanie Remboursement de la TVA au titre de la treizième directive (86/560/CEE) I. ACCORDS DE RÉCIPROCITÉ - Article 2, paragraphe 2 1. Votre pays a-t-il conclu des accords de réciprocité? Oui, la Lituanie

Plus en détail

Comptabilité, TVA. Nouvelle réglementation et gestion du risque. www.vat-solutions.com

Comptabilité, TVA. Nouvelle réglementation et gestion du risque. www.vat-solutions.com Comptabilité, TVA Nouvelle réglementation et gestion du risque www.vat-solutions.com Gestion du risque en matière de TVA Le risque est l effet de l incertitude sur les objectifs* Les risques en matière

Plus en détail

Impôt sur les acquisitions

Impôt sur les acquisitions Janvier 2010 www.estv.admin.ch Info TVA 14 Impôt sur les acquisitions Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Remarques préliminaires Dans cette publication,

Plus en détail

Projet de budget 2015 : Quels changements en matière de TVA?

Projet de budget 2015 : Quels changements en matière de TVA? Projet de budget 2015 : Quels changements en matière de TVA? Suite au dépôt à la Chambre des Députés, le 15 octobre 2014, du projet de loi (n 6720) concernant le budget de l Etat 2015, certaines clarifications,

Plus en détail

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Afin de déterminer le régime fiscal d un Office de Tourisme constitué sous forme associative, il est nécessaire de distinguer les différentes

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/24 NOTE COMMUNE N 15/2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/24 NOTE COMMUNE N 15/2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2011/26/06 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2011/24 NOTE COMMUNE N 15/2011 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA

FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA Les informations contenues dans cette FAQ sont soumises aux conditions qui figurent sous l onglet «Avertissement» de ce site. Nous vous invitons vivement

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL)

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) I. GÉNÉRALITES Lorsqu elle est soumise au régime du réel normal (1), l entreprise doit calculer, chaque mois, le montant de la TVA due à l état. Celle-ci

Plus en détail

Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement

Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement SYNTHESE Fiscal Textes et références Article 1115 du Code général des impôts Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement Juin

Plus en détail

Les pièges de la TVA intracommunautaire

Les pièges de la TVA intracommunautaire Les pièges de la TVA intracommunautaire Ordre des Experts-comptables Paris Ile de France Commission Europe 28 novembre 2006 Olivier BOURDEAU Avocat à la Cour Hervé KRUGER Expert-comptable PRESENTATION

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- Abidjan, le 05 janvier

Plus en détail

RAPPEL DE COURS. La TVA, principes et champ d application. 1. Champ d application de la TVA. 2. Schéma de principe. 3. Les opérations imposables

RAPPEL DE COURS. La TVA, principes et champ d application. 1. Champ d application de la TVA. 2. Schéma de principe. 3. Les opérations imposables La TVA, principes et champ d application RAPPEL DE COURS. Champ d application de la TVA Il est constitué par l ensemble des opérations économiques, c est-à-dire toutes les activités de producteur, de commerçant

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE. Les aspects fiscaux propres à la création de l entreprise individuelle

LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE. Les aspects fiscaux propres à la création de l entreprise individuelle CHAPITRE 1 LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE 022- Lorsqu il décide de créer une entreprise, un entrepreneur a le choix d adopter la forme juridique la mieux adaptée à sa situation. Soit il crée une

Plus en détail

Territorialité de la TVA : vente de spectacles et cession de droits d auteur

Territorialité de la TVA : vente de spectacles et cession de droits d auteur Territorialité de la TVA : vente de spectacles et cession de droits d auteur Principes généraux Depuis le 1er janvier 2011 de nouvelles dispositions doivent être appliquées en matière de territorialité

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA

LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA Secrétariat Général Direction des finances LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA L ASSUJETTISSEMENT DES RECETTES A LA TVA Depuis le 1 er janvier 2005, le CNRS est considéré par la Direction de la

Plus en détail

Grèce. Remboursement de la TVA au titre de la treizième directive (86/560/CEE)

Grèce. Remboursement de la TVA au titre de la treizième directive (86/560/CEE) Grèce Remboursement de la TVA au titre de la treizième directive (86/560/CEE) I. ACCORDS DE RÉCIPROCITÉ Article 2, paragraphe 2 1. Votre pays a-t-il conclu des accords de réciprocité? Oui 2. Si oui, quels

Plus en détail

LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010?

LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010? LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010? Henri BITAR CMS Bureau Francis LEFEBVRE Atelier Congrès national ECF Clermont- Ferrand, 17-18- 19 septembre 2009 Le paquet TVA :

Plus en détail

FAQ n 7 : Les obligations de déclaration

FAQ n 7 : Les obligations de déclaration FAQ n 7 : Les obligations de déclaration 7.1. Quels avocats doivent remplir des déclarations à la TVA? Les avocats dont le chiffre d affaire annuel hors exonérations (voir FAQ n 3) est inférieur à 5.580

Plus en détail

Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998

Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998 Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998 Question 1 : Il s agit de la réalisation simultanée de deux projets, l un de renouvellement et l autre

Plus en détail

TVA : LES LIVRAISONS A SOI-MEME

TVA : LES LIVRAISONS A SOI-MEME TVA : LES LIVRAISONS A SOI-MEME 14/10/2011 Lorsqu une entreprise décide de réaliser un investissement dans un nouveau bien destiné à l exploitation, il peut arriver que ce bien soit fabriqué grâce aux

Plus en détail

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008 > Dossier Mise à jour le 13 février 2008 Les mentions obligatoires à porter sur les factures dans le cadre des échanges intra et extracommunautaires - Justificatifs fiscaux des livraisons intracommunautaires

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE Par Laurent Pierandrei, Professeur de Comptabilité Internationale, ACE Paris, France (Partie Double 1 er septembre 2006) La TVA au sein de l Union Européenne

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-12-06 N 125 du 25 JUILLET 2006 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. EXONERATION. OPERATIONS REALISEES PAR LES PROTHESISTES DENTAIRES. (CGI, art. 261-4-1

Plus en détail

SPP, ou plan d achat d actions

SPP, ou plan d achat d actions SPP, ou plan d achat d actions destiné aux salariés permanents du groupe Randstad France Au sein du Groupe Randstad, nous avons la conviction que notre personnel est notre atout le plus précieux. C est

Plus en détail

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise MICRO ENTREPRISE 06/01/2011 La micro-entreprise n'est pas une structure juridique en soi mais un simple régime fiscal applicable, dans certaines conditions, aux entreprises individuelles. Les bénéfices

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui.

FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui. FAQ Localisation des prestations de services effectuées par l avocat ou reçues par lui. La présentation se veut générale et pratique et ne pourra pas viser toutes les hypothèses. Dans un premier temps

Plus en détail

10/10/2012. Taux de TVA appliqués au 1/7/2012

10/10/2012. Taux de TVA appliqués au 1/7/2012 Agenda de la journée Les challenges à relever pour vendre en ligne en Europe Jean-Remi Gratadour, Délégué général de l'acsel et auteur du livre "l'e-commerce transfrontier". L'expérience au quotidien de

Plus en détail

Taxe sur la valeur ajoutée. Exercices résolus avec rappels du cours

Taxe sur la valeur ajoutée. Exercices résolus avec rappels du cours Taxe sur la valeur ajoutée Exercices résolus avec rappels du cours Tous les taux utilisés, et les méthodes suivis dans le raisonnement des exercices sont valables et correspondent aux nouvelles prescriptions

Plus en détail

Taxe sur la valeur ajoutée

Taxe sur la valeur ajoutée Taxe sur la valeur ajoutée Introduction La taxe sur la valeur ajoutée est une des questions incontournables pour une entreprise, qu elle soit starter ou déjà bien établie. La TVA concerne chaque opération

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

Réforme TVA et Déclaration d échange de services

Réforme TVA et Déclaration d échange de services Réforme TVA et Déclaration d échange de services La loi de finances pour 2010 a prévu qu à compter du 1 er janvier 2010, les règles de territorialité de la TVA seraient modifiées et qu un assujetti établi

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 18 MAI 2010 3 G-1-10

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 18 MAI 2010 3 G-1-10 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 18 MAI 2010 3 G-1-10 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE NON PERCUE RECUPERABLE (TVA NPR) APPLICABLE DANS LES DOM (C.G.I., art. 295 A ) NOR : ECE L 10 30014J

Plus en détail

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 Sujet 1-6 points 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois composantes - 1 point Le coefficient de déduction permet de déterminer pour chaque bien ou service

Plus en détail

COURS DE FISCALITÉ DES AFFAIRES 3ème ANNÉE (LICENCE) Année 2011 / 2012 UNIVERSITÉ GASTON BERGER SÉNÉGAL

COURS DE FISCALITÉ DES AFFAIRES 3ème ANNÉE (LICENCE) Année 2011 / 2012 UNIVERSITÉ GASTON BERGER SÉNÉGAL LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE LE RÉGIME GÉNÉRAL DU MÉCANISME DE DÉDUCTION Section 1 : Généralités sur le droit à déduction I L objet et la portée du droit de déduction D après un des principes fondamentaux

Plus en détail

OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL

OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL DIRECTION GÉNÉRALE DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS N OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL Déclaration relative au trimestre N 9*0 Formulaire obligatoire en vertu des dispositions de l'article de la

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse pas 76 300

Plus en détail

Chapitre 11 : Démarrer son activité

Chapitre 11 : Démarrer son activité Chapitre 11 : Démarrer son activité Lorsque l on démarre une entreprise, les premiers mois sont très chargés : il faut lancer son activité, attaquer la partie commerciale (lorsqu elle n a pas débuté en

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. Deuxième session. Enseignants responsables :

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. Deuxième session. Enseignants responsables : UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE Matière : Fiscalité II Corrigé Auditoire : 3 ème année Sciences Comptables Année universitaire 1999/2000 Deuxième session Enseignants responsables : Madame

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Habiter. Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux

Habiter. Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux Habiter Bruxelles Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux DE L INSCRIPTION À L ACQUISITION D UN LOGEMENT SDRB. QUI PEUT ACHETER UN LOGEMENT SDRB? QUELLES SONT LES OBLIGATIONS LIÉES

Plus en détail

Régime fiscal de la marque

Régime fiscal de la marque 29 avril 2008 Régime fiscal de la marque Par Véronique STÉRIN Chargée d études et de recherche Institut de recherche en propriété intellectuelle-irpi et Valérie STÉPHAN Responsable du département fiscal-dgaepi

Plus en détail

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours)

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Les livraisons de biens entre

Plus en détail

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA 1 LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA Depuis le 1 er octobre 2012, les actes de médecine et de chirurgie esthétique non remboursés par la sécurité sociale sont soumis à la

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE L État et la TVA 25 C H A P I T R E8 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE La TVA représente plus de 40 % des recettes de l État. Son importance justifie l étude de son fonctionnement pour lequel les entreprises jouent

Plus en détail

Table des matières. 1. Établir une facture... 1. 2. Recevoir une facture... 17. 3. La TVA... 23

Table des matières. 1. Établir une facture... 1. 2. Recevoir une facture... 17. 3. La TVA... 23 Table des matières 1. Établir une facture... 1 1.1. Quand devez-vous établir une facture?... 1 1.1.1. L obligation de facturer... 1 1.1.2. La date ultime de facturation... 2 1.2. Que devez-vous indiquer

Plus en détail

Fixation de la valeur de l usufruit, du droit d habitation et du droit d usage

Fixation de la valeur de l usufruit, du droit d habitation et du droit d usage Kluwer Guide des comptes annuels pour le Luxembourg FISCALITÉ Fixation de la valeur de l usufruit, du droit d habitation et du droit d usage DELPHINE DEICHTMANN IF GROUP La circulaire n 767 du 7 avril

Plus en détail

Typologies sur la fraude fiscale

Typologies sur la fraude fiscale Typologies sur la fraude fiscale Les transactions suspectes et les anomalies dans le fonctionnement des comptes peuvent révéler des infractions sous-jacentes relevant tant de la fraude fiscale que d autres

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

2222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222 Le 2222222222222222222222222222

2222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222 Le 2222222222222222222222222222 LE CABINET E&R CONSULTANTS VOUS INFORME ET VOUS ACCOMPAGNE FACTURES ET CONDITIONS GENERALES DE VENTE Madame, Monsieur, La loi relative à la simplification du droit et à l'allégement des démarches administratives

Plus en détail

Secteur Horeca : TVA obligations à partir du 1er janvier 2010

Secteur Horeca : TVA obligations à partir du 1er janvier 2010 Secteur Horeca : TVA obligations à partir du 1er janvier 2010 I. Introduction 1. Suite à la baisse de taux de 21% à 12% pour les prestations de restaurant et de restauration (à l exclusion de la fourniture

Plus en détail

COM (2015) 289 final

COM (2015) 289 final COM (2015) 289 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 juin 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Informations sur les demandes de paiement. Principes généraux

Informations sur les demandes de paiement. Principes généraux Informations sur les demandes de paiement Principes généraux Conditions préalables Le porteur de projet et ses partenaires co-financeurs préfinancent le projet. Le versement de la subvention communautaire

Plus en détail

Annexe I La déclaration périodique à la TVA doit être déposée : L assujetti est en principe, tenu de déposer sa déclaration périodique à la TVA, via l application INTERVAT disponible sur le site internet

Plus en détail

Comptabilité. + de 20 fiches de cours + de 150 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT

Comptabilité. + de 20 fiches de cours + de 150 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT LES INDISPENSABLES VUIBERT Comptabilité 2 e ÉDITION Madeleine Deck-Michon Emmanuelle Plot-Vicard L essentiel + de 20 fiches de cours + de 150 QCM commentés + de 40 exercices corrigés Sommaire Mode d'emploi.........................................................

Plus en détail

Fiscal : TVA et frais de restaurant

Fiscal : TVA et frais de restaurant NOTE D INFORMATION 2013/16 du 20 septembre 2013 Fiscal : TVA et frais de restaurant La récupération de la TVA sur les factures relatives aux frais de représentation et de réception est subordonnée à un

Plus en détail

PRESTATIONS DE SERVICES et TERRITORIALITE DE LA TVA

PRESTATIONS DE SERVICES et TERRITORIALITE DE LA TVA LETTRE D INFORMATION ACTUALITE FISCALE MARS 2010 PRESTATIONS DE SERVICES et TERRITORIALITE DE LA TVA (Régime applicable à compter du 1 er janvier 2010) Depuis le 1 er janvier 2010, l imposition à la TVA

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Mars 2012 Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse

Plus en détail

FISCALITE. TVA: La taxe sur la valeur ajoutée. Généralités. Qu est-ce que la TVA:

FISCALITE. TVA: La taxe sur la valeur ajoutée. Généralités. Qu est-ce que la TVA: FISCALITE Le but de ce chapitre est de vous aider à trouver des informations précises et valables sur la réglementation européenne de la TVA. Si vous constatez certains manquements ou certaines erreurs,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/31 Note commune N 22/ 2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/31 Note commune N 22/ 2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2011/35/09 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2011/31 Note commune N 22/ 2011 OBJET : Régime fiscal des sociétés

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel Article 1 Définitions / généralités a) Dans les conditions générales de l association VACO, on entendra par : - fournisseur de VACO : toute

Plus en détail

Modèle de conditions générales de vente en ligne

Modèle de conditions générales de vente en ligne Modèle de conditions générales de vente en ligne Article 1 : Préambule Les présentes conditions de vente sont conclues, d une part, par la société Naturazone Bvba dont le siège social est sis à Bikschootsestraat

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable.

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable. 1. Le régime du réel normal Fiche ressource n 20 : Etablir les déclarations de TVA Vous êtes employé au service comptabilité de la société Lechat. Elle achète au sein de l Union Européenne une partie de

Plus en détail

Société en participation Présentation sommaire de la notion et des conditions de sa mise en œuvre au regard de la fiscalité

Société en participation Présentation sommaire de la notion et des conditions de sa mise en œuvre au regard de la fiscalité Société en participation Présentation sommaire de la notion et des conditions de sa mise en œuvre au regard de la fiscalité INSERM - Le 20 avril 2006 Société en participation : aspects juridiques C est

Plus en détail

Administration fédérale des contributions AFC

Administration fédérale des contributions AFC Janvier 2010 www.estv.admin.ch Info TVA concernant la pratique 07 Option pour l imposition des prestations exclues du champ de l impôt en relation avec des immeubles Département fédéral des finances DFF

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne

Conditions générales de vente en ligne Conditions générales de vente en ligne SAROFOT Impertinent.ph Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par la société SAROFOT Impertinent. au capital de 11433,67 euro dont le siège social

Plus en détail

Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire

Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire L émission d une facture, avant la survenance du fait générateur, n est plus une cause d

Plus en détail

LOGICIELS ET SERVICES DE PROGRAMMATION

LOGICIELS ET SERVICES DE PROGRAMMATION BULLETIN N O 033 publié en mai 2000 modifié en juillet 2001 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL LOGICIELS ET SERVICES DE PROGRAMMATION Le présent bulletin décrit l application de la taxe sur les ventes

Plus en détail

FOCUS FOCUS. La récupération de la TVA étrangère en 10 points

FOCUS FOCUS. La récupération de la TVA étrangère en 10 points FOCUS La récupération de la TVA étrangère en 10 points 3 La récupération de la TVA étrangère en 10 points INTRODUCTION Depuis le 1er janvier 2010, la demande de récupération de la TVA facturée dans les

Plus en détail

T.V.A. - HORECA - Obligations au 01.01.2010 caisses enregistreuses période transitoire jusqu au 31.12.2012

T.V.A. - HORECA - Obligations au 01.01.2010 caisses enregistreuses période transitoire jusqu au 31.12.2012 T.V.A. - HORECA - Obligations au 01.01.2010 caisses enregistreuses période transitoire jusqu au 31.12.2012 1. POSITION DU PROBLEME A compter du 01.01.2010, le taux de 12% s applique aux prestations de

Plus en détail

64 Présentation du régime

64 Présentation du régime OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES 64 Présentation du régime Les règles applicables en matière de TVA immobilière Règles applicables depuis le 11 mars 2010... 6000 Champ immobilière... 6001 Règles de territorialité...

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes.

Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes. Un petit rappel bien utile en cette période ou l administration fiscale a décidé de traquer les documents non conformes. Depuis le 1 er janvier 2013 des modifications ont été apportées, celles-ci pourront

Plus en détail

1. Cabinet Rabompierre : champ d application. Cabinet Rabompierre SARL Lacau Objet : option d une SARL pour les régimes de sociétés de personnes

1. Cabinet Rabompierre : champ d application. Cabinet Rabompierre SARL Lacau Objet : option d une SARL pour les régimes de sociétés de personnes 1 L IMPOSITION DES ENTREPRISES À L IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS 1. Cabinet Rabompierre : champ d application Cabinet Rabompierre SARL Lacau Objet : option d une SARL pour les régimes de sociétés de personnes

Plus en détail

Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires

Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires Chapitre 9 : Les obligations des assujettis (Version 2006) Documentation obligatoire : Le code de la TVA Les obligations des contribuables comportent l accomplissement

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E N 51306 # 05 N 3517-S NOT-CA12/CA12E @ Internet DGFiP DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E Ce

Plus en détail

Etat récapitulatif relatif aux prestations intra-communautaires de services effectuées à partir du 1 er janvier 2010. Modalités de dépôt

Etat récapitulatif relatif aux prestations intra-communautaires de services effectuées à partir du 1 er janvier 2010. Modalités de dépôt Etat récapitulatif relatif aux prestations intra-communautaires de services effectuées à partir du 1 er janvier 2010 Modalités de dépôt 1. Formulaire «Etat récapitulatif» Les données relatives aux prestations

Plus en détail

1. Quelles prestations ouvrent droit à réduction ou crédit d impôts?

1. Quelles prestations ouvrent droit à réduction ou crédit d impôts? Pourquoi une réduction ou un crédit d impôts? Le Gouvernement français, dans le cadre de sa politique de développement des services à la personne, a mis en place des incitations fiscales pour les personnes

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Régime micro BIC Régime d'imposition de plein droit des entreprises individuelles dont le chiffre d'affaires

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion Livret fiscal du créateur d entreprise Sociétés civiles immobilières de gestion Régime d imposition Les sociétés civiles immobilières (SCI) ont pour objet la gestion d'un patrimoine immobilier. Leur activité

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation pour les prestations de nettoyage à domicile réservées par le biais de www.helpling.fr

Conditions Générales d Utilisation pour les prestations de nettoyage à domicile réservées par le biais de www.helpling.fr Conditions Générales d Utilisation pour les prestations de nettoyage à domicile réservées par le biais de www.helpling.fr Ou «CGU Prestation de Nettoyage à domicile» La société HELPLING France SAS, dont

Plus en détail