Towards realistic modeling of IP-level topology dynamics

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Towards realistic modeling of IP-level topology dynamics"

Transcription

1 Towards realistic modeling of IP-level topology dynamics Clémence Magnien, Amélie Medem, Fabien Tarissan LIP6, CNRS et UPMC Sorbonne Universités Algotel 2012 Mai 2012 La Grande Motte, Hérault, France

2 Etude de l'internet Internet : structure vivante Courant des travaux visent à cartographier l'internet Déconnexion et ajout quotidiens de machines/liens Test des futurs protocoles réseaux avant leur déploiement Comprendre comment la topologie de l'internet évolue dans le temps est tout aussi importante (sinon plus) Etude de la dynamique But : étude de la topologie de l'internet et sa dynamique 2

3 Vue égo-centrée Focus : topologie de routage IP autour d'un seul noeud Vue égo-centrée : ce qu'une machine voit de la topologie autour d'elle 3

4 Vue égo-centrée Focus : topologie de routage IP autour d'un seul noeud Vue égo-centrée : ce qu'une machine voit de la topologie autour d'elle 4

5 Plan (1) Mesurer la topologie IP d'internet autour d'un noeud (2) Extraire des propriétés de la dynamique (3) Les confronter à la dynamique des graphes artificiels 5

6 Plan (1) Mesurer la topologie IP d'internet autour d'un noeud Qu'est ce qu'une machine voit de l'internet? (2) Extraire des propriétés de la dynamique (3) Les confronter à la dynamique des graphes artificiels 6

7 Outil de mesures Tracetree Même principe que Traceroute Une mesure : une source, plusieurs destinations Un arbre de routage de chemins IP de la source aux destinations programme disponible, écrit en C(1) Radar Mesures périodiques avec Tracetree (1) A Radar for the InternetPublicly available datasets. 7

8 Mesures Source : PlanetLab et autres (> 150) Destinations : adresses IP aléatoires répondant au ping Délai entre passes de mesure : entre 1 et 15 mn Séries d'arbres de routage... passe 1 8 passe 2 passe 3 passe

9 Plan (1) Mesurer la topologie IP d'internet autour d'un noeud (2) Extraire des propriétés de la dynamique Comment évolue la vue égo-centrée mesurée? (3) Les confronter à la dynamique des graphes artificiels 9

10 Propriétés dynamiques Propriétés de la dynamique observées 10 Découverte de nouvelles adresses IP (IPs) Modèle d'apparition des IPs

11 Découverte de nouvelles IPs Stabilisation Woolthorpe 7 mois destinations passes? Nombre d'ips distinctes observées depuis le début Nouvelles IPs découvertes en continue Découverte à taux élevé : ~150 nouvelles IPs / jour Pas due à des artéfacts de mesure 11

12 Modèle d'apparition des IPs 2 grandeurs pour quantifier l'apparition d'une IP Présence : nombre de passes dans lesquelles l'ip est observée Blocs de présence : nombre des groupes de passes consécutives dans lesquels l'ip est observée 9 passes IPa observé dans les passes: 1, 2, 3, 5, 6, 8, 9 Présence de IPa= 7 Blocs de présence de IPa= 3 12

13 Modèle d'apparition des IPs Présence vs. blocs de présence (1) Une parabole 13

14 Modèle d'apparition des IPs Présence vs. blocs de présence IPs stables : observés dans des passes consécutives (1) Une parabole (2) Un grand ensemble de points proches l'axe des 14

15 Modèle d'apparition des IPs Parabole Soient 15 : équilibrage de charge (load-balancing) passes IPs sur chemins à load-balancing : Prob Présence : Blocs de présence : d'être observées

16 Plan (1) Mesurer la topologie IP d'internet autour d'un noeud (2) Extraire des propriétés de la dynamique Difficiles à expliquer sans connaître la structure de l'internet (3) Les confronter à la dynamique des graphes artificiels Comment expliquer la dynamique observée? 16

17 Notre approche But: Simuler des mesures Tracetree sur graphes artificiels Générer un graphe initial non-orienté G Graphe Erdös-Rényi, Power-law,... Simuler Tracetree sur G pour créer un arbre de routage T Plus courts chemins,... Incorporer à G des facteurs de changements de route Répéter ces étapes pour simuler des Tracetree périodiques 17

18 Changements de routes Quelques facteurs bien connus Equilibrage de charge (load-balancing) Modifications de la topologie de routage Comment modéliser ces facteurs? 18

19 Modèle de load-balancing Comment modéliser le load-balancing? Simulation des mesures Tracetree Plus courts chemins Arbre de routage BFS à partir d'un noeud source BFS aléatoire BFS Choix déterministe {2, 3} 3 BFS 2 1 Choix aléatoire {2, 3} 3 4 Load-balancing 19 Plusieurs BFS: même arbre Plusieurs BFS: arbres différents

20 Modèle d'évolution topologique Comment modéliser l'évolution de la topologie de routage? Plusieurs approches Réalistes ou pas : rebranchement des liens, ajout ou suppression de noeuds Rebranchement des liens ou swap Intérêt: la distribution du degré des noeuds est conservée! 20

21 Simulations But: Simuler des mesures Tracetree sur graphes artificiels (1) Générer un graph Erdös-Rényi (ER) G = (V,E) Nombre de noeuds: n; Nombre de liens: m (2) Sélectionner 1 source et d destinations Uniforme et aléatoire (3) Simuler Tracetree de la source aux destinations dans G BFS aléatoire T1 (4) Simuler les modifications de la topologie de routage Injecter s swap de liens dans G (5) Répéter les étapes 3 et 4 T2, T3, T4,, Tr 21

22 Reproduction de la dynamique Internet 22

23 Reproduction de la dynamique Internet Simulations (graphe ER avec n= ; m= ; d=3 000) 50 swaps Propriétés qualitativement similaires à ceux observées sur Internet! 23

24 Impact des paramètres Impact du nombre de swaps 0 swaps 10 swaps 50 swaps Plus de swaps Découverte de noeuds accélérée Pas de swaps Stabilisation La découverte continue des IPs: due à la modification des chemins 24

25 Impact des paramètres Impact du nombre de swaps 0 swaps 10 swaps 50 swaps Pas de swaps Seule la parabole est apparente La parabole disparaît lorsque le nombre swaps augmente Points proches de la parabole: due au load-balancing 25

26 Relation entre paramètres Relation entre le nombre de swaps et le nombre de liens (graphe ER avec n= ; d=3 000) m1= m2= Plus de liens Diminution de la pente de découverte 26

27 Relation entre paramètres Relation entre le nombre de swaps et le nombre de liens (graphe ER avec n= ; d=3 000) m2= m1= A ratio 27 égale Découverte à pente similaire

28 Résumé Dynamique de la topologie de l'internet au niveau IP autour d'un noeud Définition de deux propriétés caractérisant la dynamique Modèle explicatif : Topologie IP, Tracetree, changement de routes Dynamique reproduite sur des graphes Erdös-Rényi Perspectives 28 Intégrer d'autres facteurs de la dynamique Tester d'autres topologies : Power law, réalistes (Skitter, DIMES) Réaliser une analyse théorique : Quantifier les pentes des courbes

29 Questions? 29

30 IPs dynamiques Destinations stables 30

31 IPs aléatoires 31

Dynamique des vues ego-centrées de la topologie de l internet : analyse et modélisation

Dynamique des vues ego-centrées de la topologie de l internet : analyse et modélisation C. Magnien Dynamique de la topologie de l internet 1/28 Dynamique des vues ego-centrées de la topologie de l internet : analyse et modélisation Clémence Magnien Amélie Medem, Fabien Tarissan, Sergey Kirgizov

Plus en détail

Analyse empirique et modélisation de la dynamique de la topologie de l Internet

Analyse empirique et modélisation de la dynamique de la topologie de l Internet Analyse empirique et modélisation de la dynamique de la topologie de l Internet Sergey Kirgizov Directrice de thèse: Clémence Magnien Complex Networks, LIP6, (UPMC, CNRS) Paris, 12 décembre 2014 Plan 1

Plus en détail

Graphes de Terrain. Dynamiques de l internet. Clémence Magnien. 14 février 2013. LIP6 CNRS and Université Pierre et Marie Curie. prenom.nom@lip6.

Graphes de Terrain. Dynamiques de l internet. Clémence Magnien. 14 février 2013. LIP6 CNRS and Université Pierre et Marie Curie. prenom.nom@lip6. Graphes de Terrain Dynamiques de l internet Clémence Magnien LIP6 CNRS and Université Pierre et Marie Curie prenom.nom@lip6.fr 14 février 2013 1/72 1/72 Jusqu à présent on a supposé : une seule route entre

Plus en détail

Graphes, réseaux et internet

Graphes, réseaux et internet Graphes, réseaux et internet Clémence Magnien clemence.magnien@lip6.fr LIP6 CNRS et Université Pierre et Marie Curie (UPMC Paris 6) avec Matthieu Latapy, Frédéric Ouédraogo, Guillaume Valadon, Assia Hamzaoui,...

Plus en détail

Vers un Radar pour l Internet

Vers un Radar pour l Internet Vers un Radar pour l Internet Matthieu Latapy, Fabien Viger,, Benjamin Orgogozo, Damien Bobillot LIAFA, CNRS et Université Paris 7 LIP6, CNRS et Université Paris 6 13 Octobre 2005 Le Radar, en théorie

Plus en détail

Intégrer mesure, métrologie et analyse pour l étude des graphes de terrain dynamiques

Intégrer mesure, métrologie et analyse pour l étude des graphes de terrain dynamiques habilitation à diriger des recherches de l université Pierre et Marie Curie Spécialité Informatique Présentée par Clémence Magnien Intégrer mesure, métrologie et analyse pour l étude des graphes de terrain

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

Projet OpNet. Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET

Projet OpNet. Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET Projet OpNet Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET 1Présentation...3 1.1Le besoin de mobilité...3 1.2Le protocole IP Mobile...4 1.3Opnet...5 1.4Le projet...6 2La réalisation du

Plus en détail

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Sergey Legtchenko Motivation : LIP6-INRIA Tolérance aux pannes Stockage de données critiques Coût

Plus en détail

COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX. Jean-Loup Guillaume

COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX. Jean-Loup Guillaume COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX Jean-Loup Guillaume Le cours http://jlguillaume.free.fr/www/teaching/syrres/ Exemple 1 : Expérience de Milgram Objectif faire transiter une lettre depuis les Nebraska à un

Plus en détail

Une Plate-forme d Émulation Légère pour Étudier les Systèmes Pair-à-Pair

Une Plate-forme d Émulation Légère pour Étudier les Systèmes Pair-à-Pair Une Plate-forme d Émulation Légère pour Étudier les Systèmes Pair-à-Pair Lucas Nussbaum Laboratoire Informatique et Distribution Laboratoire ID-IMAG Projet MESCAL RenPar 17 Lucas Nussbaum Émulation légère

Plus en détail

Veille technologique sur l observatoire de l internet

Veille technologique sur l observatoire de l internet Veille technologique sur l observatoire de l internet Simon Charneau 24 Janvier 2012 Plan Introduction Sonder la périphérie d Internet Les sondes logicielles Les sondes matérielles Les infrastructures

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

Chapitre 5 Les Probablilités

Chapitre 5 Les Probablilités A) Introduction et Définitions 1) Introduction Chapitre 5 Les Probablilités De nombreuses actions provoquent des résultats qui sont dus en partie ou en totalité au hasard. Il est pourtant nécessaire de

Plus en détail

Clémence Magnien Curriculum Vitæ

Clémence Magnien Curriculum Vitæ Clémence Magnien Curriculum Vitæ Etat-civil: née le 5 juin 1977, nationalité française. Adresse LIP6 - CNRS, Université Pierre et Marie Curie case 169 4 place Jussieu 75252 Paris Cedex 05 Tel +33(0)144278792

Plus en détail

Optimisation et modélisation du graphe des systèmes autonomes d Internet (AS graph)

Optimisation et modélisation du graphe des systèmes autonomes d Internet (AS graph) Optimisation et modélisation du graphe des systèmes autonomes d Internet (AS graph) José Ignacio Alvarez-Hamelin et Nicolas Schabanel Nous proposons dans cet article un nouveau modèle pour le graphe des

Plus en détail

Ebauche Rapport finale

Ebauche Rapport finale Ebauche Rapport finale Sommaire : 1 - Introduction au C.D.N. 2 - Définition de la problématique 3 - Etat de l'art : Présentatio de 3 Topologies streaming p2p 1) INTRODUCTION au C.D.N. La croissance rapide

Plus en détail

Erreur statique. Chapitre 6. 6.1 Définition

Erreur statique. Chapitre 6. 6.1 Définition Chapitre 6 Erreur statique On considère ici le troisième paramètre de design, soit l erreur statique. L erreur statique est la différence entre l entrée et la sortie d un système lorsque t pour une entrée

Plus en détail

Modélisation et analyse des structures des réseaux hydrographiques

Modélisation et analyse des structures des réseaux hydrographiques Modélisation et analyse des structures des réseaux hydrographiques Université des Sciences et Techniques du Languedoc Stage de Master Parcours : Fonctionnement des Ecosystèmes Naturels Et Cultivés Réalisé

Plus en détail

Laboratoire N 3. Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil

Laboratoire N 3. Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil Chapitre 3 Laboratoire N 3 Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil 1. But du travail L étude des machines asynchrones à cage d écureuil. 2. Les indications pour l exécution du travail

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

Rapport de stage. Simulation d'algorithmes auto-stabilisants

Rapport de stage. Simulation d'algorithmes auto-stabilisants Université Joseph Fourier Département Licence Sciences & Technologies Rapport de stage Simulation d'algorithmes auto-stabilisants DIAKITE Moussa Laboratoire d'accueil : Verimag Directeur du laboratoire

Plus en détail

Classification and Evaluation of Constraint- Based Routing Algorithms for MPLS Traffic Engineering. Samer Lahoud Géraldine Texier Laurent Toutain

Classification and Evaluation of Constraint- Based Routing Algorithms for MPLS Traffic Engineering. Samer Lahoud Géraldine Texier Laurent Toutain Classification and Evaluation of Constraint- Based Routing Algorithms for MPLS Traffic Engineering Samer Lahoud Géraldine Texier Laurent Toutain Plan de la présentation Contexte Objectifs du routage contraint

Plus en détail

SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012

SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012 SYLLABUS SEMESTRE 9 Année 2011-2012 Filière CBE «Conception, Bureau d Etudes» Responsable : Christian Jalain Tel.: 04 91 05 44 61 E-mail : christian.jalain @centrale-marseille.fr Nb heures élèves (hors

Plus en détail

IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008. AUTOMATIQUE et SYSTEMES

IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008. AUTOMATIQUE et SYSTEMES IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Blagnac Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008 AUTOMATIQUE et SYSTEMES Les cours, TD et TP seront entièrement programmés en 2 ème année.

Plus en détail

Travaux pratiques - Concevoir et mettre en œuvre un schéma d adressage avec des VLSM

Travaux pratiques - Concevoir et mettre en œuvre un schéma d adressage avec des VLSM Travaux pratiques - Concevoir et mettre en œuvre un schéma d adressage avec des VLSM Topologie Objectifs 1re partie : Étudier les besoins du réseau 2e partie : Concevoir le schéma d adressage VLSM 3e partie

Plus en détail

Programme Formation INES

Programme Formation INES Programme Formation INES Le cheminement des données de l'abonné à un serveur sur Internet Infrastructures et protocoles. Objectifs et présentation L'objectif principal est d'acquérir les connaissances

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. TD6 : Adressage IP. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. TD6 : Adressage IP. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE TD6 : Adressage IP A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 Adressage IP Objectifs Si l on veut interconnecter des réseaux, on ne peut pas

Plus en détail

TP 6 : Configuration et Administration d un routeur (2) Réseaux Locaux sans Fils Matière: RESEAUX LOCAUX

TP 6 : Configuration et Administration d un routeur (2) Réseaux Locaux sans Fils Matière: RESEAUX LOCAUX TP 6 : Configuration et Administration d un routeur (2) Réseaux Locaux sans Fils Matière: RESEAUX LOCAUX Les commandes du protocole CDP Enseignant: Ramzi BELLAZREG Router(config)# CDP run //en mode global

Plus en détail

1 Commandes DOS de test du réseau.

1 Commandes DOS de test du réseau. VSE_COM Vidéo surveillance sur réseau ETHERNET : Commandes réseaux Système : Système de vidéo surveillance Durée : 3 heures Travail individuel Savoirs associés : Réseaux locaux industriels On utilise le

Plus en détail

Environnements 3D en simulation de conduite pour la conception de véhicules Vincent HONNET

Environnements 3D en simulation de conduite pour la conception de véhicules Vincent HONNET Environnements 3D en simulation de conduite pour la conception de véhicules Vincent HONNET Environnements 3D en simulation de conduite pour la conception de véhicules Les moyens de Simulation de Conduite

Plus en détail

Travaux pratiques : conception et implémentation d'adressage IPv4 avec VLSM

Travaux pratiques : conception et implémentation d'adressage IPv4 avec VLSM Travaux pratiques : conception et implémentation d'adressage IPv4 avec VLSM Topologie Objectifs Partie 1 : examen de la configuration réseau requise Partie 2 : conception du schéma d'adressage VLSM Partie

Plus en détail

Simulation de réseaux de capteurs et mobiles sur processeurs graphiques,

Simulation de réseaux de capteurs et mobiles sur processeurs graphiques, Simulation de réseaux de capteurs et mobiles sur processeurs graphiques, Bernard Pottier* Thibault Failler+, Nicolas Melot+,.. Université de Brest (UBO) *LabSTICC, UMR 3192 + Master info. Dept Informatique,

Plus en détail

VoIP et "NAT" VoIP et "NAT" 1/ La Traduction d'adresse réseau. 1/ La traduction d'adresse réseau. 1/ La traduction d'adresse réseau

VoIP et NAT VoIP et NAT 1/ La Traduction d'adresse réseau. 1/ La traduction d'adresse réseau. 1/ La traduction d'adresse réseau VoIP et "NAT" VoIP et "NAT" Traduction d'adresse dans un contexte de Voix sur IP 1/ La Traduction d'adresse réseau("nat") 3/ Problèmes dus à la présence de "NAT" 1/ La Traduction d'adresse réseau encore

Plus en détail

«Contributions à l évaluation de la QoS pour les Réseaux Adhoc et les Réseaux de Capteurs Sans Fil»

«Contributions à l évaluation de la QoS pour les Réseaux Adhoc et les Réseaux de Capteurs Sans Fil» AVIS DE SOUTENANCE HABILITATION UNIVERSITAIRE Présentée à L Université Ibn Tofail, Faculté des Sciences de Kenitra Spécialité : Informatique et Télécommunications Par Youssef FAKHRI Doctorat National de

Plus en détail

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage.

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. TD réseau - Réseau : interconnexion de réseau Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. Un réseau de grande importance ne peut pas seulement reposer sur du matériel

Plus en détail

TP Déploiement de réseaux IP sous Linux et MS Windows sur une infrastructure virtualisée

TP Déploiement de réseaux IP sous Linux et MS Windows sur une infrastructure virtualisée TP Déploiement de réseaux IP sous Linux et MS Windows sur une infrastructure virtualisée Objectifs : - Déploiement d une infrastructure virtuelle. - Configuration d adresses IP statiques. - Configuration

Plus en détail

RESEAUX MISE EN ŒUVRE

RESEAUX MISE EN ŒUVRE RESEAUX ROUTEUR MISE EN ŒUVRE [1/13] RESEAUX MISE EN ŒUVRE Objectif : Ce TD/TP consiste à appliquer les concepts théoriques concernant les routeurs à un cas pratique afin d assimilerlesnotionsélémentairesdeprotocole,deroutage,etpluslargementl

Plus en détail

Correction du TP4. column 1 to 17. column 18 to 34. column 35 to 51. column 52 to 68. column 69 to 85. column 86 to 100. U i ]. i=1.

Correction du TP4. column 1 to 17. column 18 to 34. column 35 to 51. column 52 to 68. column 69 to 85. column 86 to 100. U i ]. i=1. Exercice 1. 1. U=grand(1,10000,'uin',-2,5) disp(u(1:100), "U=") On obtient par exemple : U= column 1 to 17-1. 2. 3. 0. 5. 3. - 1. 0. 4. - 2. 5. 3. - 1. 2. 0. - 1. 3. column 18 to 34-2. - 1. 3. 1. 5. 5.

Plus en détail

Introduction à l Analyse des Réseaux Sociaux

Introduction à l Analyse des Réseaux Sociaux Introduction à l Analyse des Réseaux Sociaux Erick Stattner Laboratoire LAMIA Université des Antilles et de la Guyane, France erick.stattner@univ-ag.fr Guadeloupe, Novembre 2012 Erick Stattner Introduction

Plus en détail

Parcours FOAD Formation INFORMATIQUE PRATIQUE

Parcours FOAD Formation INFORMATIQUE PRATIQUE Parcours FOAD Formation INFORMATIQUE PRATIQUE PLATE-FORME E-LEARNING DELTA ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance https://foad.orion.education.fr Livret

Plus en détail

Exercices sur les lois de probabilités continues

Exercices sur les lois de probabilités continues Terminale S Exercices sur les lois de probabilités continues Exercice n 1 : X est la variable aléatoire de la loi continue et uniforme sur [0 ; 1]. Donner la probabilité des événements suivants : a. b.

Plus en détail

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4)

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) IPv6 Lab 6: Déploiement Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) v.1a E. Berera 1 Communication sites IPv6 par Internet (IPv4) Wi-Fi SSID:groupe1

Plus en détail

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie Définition : La métrologie est la science de la mesure au sens le plus large. La mesure est l'opération qui consiste à donner une valeur à une observation.

Plus en détail

Parcours IT Projet réseaux informatiques Christophe DOIGNON

Parcours IT Projet réseaux informatiques Christophe DOIGNON FORMATION INGENIEURS ENSPS EN PARTENARIAT (2008-2009) MODULE MI6 DU PARCOURS INFORMATIQUE ET TELECOMMUNICATIONS MISE EN OEUVRE D'UN RESEAU INFORMATIQUE LOCAL EMULE ROUTAGE SOUS LINUX 1. Introduction La

Plus en détail

IFT6561. Simulation: aspects stochastiques

IFT6561. Simulation: aspects stochastiques IFT 6561 Simulation: aspects stochastiques DIRO Université de Montréal Automne 2013 Détails pratiques Professeur:, bureau 3367, Pav. A.-Aisenstadt. Courriel: bastin@iro.umontreal.ca Page web: http://www.iro.umontreal.ca/~bastin

Plus en détail

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client.

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client. Yan Chen, Randy H. Katz, John D. Kubiatowicz. Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery. In Peer-to-Peer Systems: First International Workshop, IPTPS 2002. Le domaine abordé par l article

Plus en détail

Autour de l universalité dans les automates cellulaires

Autour de l universalité dans les automates cellulaires Autour de l universalité dans les automates cellulaires 29 mars 2005, GREYC, Caen Guillaume Theyssier (LIP, ENS Lyon, France) Le modèle des AC Le modèle des AC 2 Universalité & automates cellulaires Le

Plus en détail

Réseaux Couche Réseau

Réseaux Couche Réseau Réseaux Couche Réseau E. Jeandel Partiel Mercredi 10 novembre 14h Salle 001 Tout le cours jusqu aujourd hui, compris Cours non autorisé 1 Un routeur Un routeur Un routeur relie plusieurs réseaux entre

Plus en détail

(51) Int Cl.: H04L 29/06 (2006.01) G06F 21/55 (2013.01)

(51) Int Cl.: H04L 29/06 (2006.01) G06F 21/55 (2013.01) (19) TEPZZ 8 8 4_A_T (11) EP 2 838 241 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.02.1 Bulletin 1/08 (1) Int Cl.: H04L 29/06 (06.01) G06F 21/ (13.01) (21) Numéro de dépôt: 141781.4

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration des protocoles HSRP et GLBP Topologie

Travaux pratiques : configuration des protocoles HSRP et GLBP Topologie Topologie 2014 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Ceci est un document public de Cisco. Page 1 / 9 Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par

Plus en détail

ANALYSE CINEMATIQUE ACTUELLE DES RUINES DE SECHILIENNE

ANALYSE CINEMATIQUE ACTUELLE DES RUINES DE SECHILIENNE ANALYSE CINEMATIQUE ACTUELLE DES RUINES DE SECHILIENNE KINEMATIC ANALYSIS OF THE «RUINES DE SECHILIENNE» Marie-Aurélie CHANUT 1, Johan KASPERSKI 2, Grégory BIEVRE 1, Jean-Paul DURANTHON 1 1 CETE de Lyon

Plus en détail

et contrôle de topologie dans les Support de la qualité de service réseaux mobiles ad hoc rabah.meraihi@enst.fr GET / Télécom Paris Rabah Meraihi

et contrôle de topologie dans les Support de la qualité de service réseaux mobiles ad hoc rabah.meraihi@enst.fr GET / Télécom Paris Rabah Meraihi Support de la qualité de service et contrôle de topologie dans les réseaux mobiles ad hoc Rabah Meraihi GET / Télécom Paris rabah.meraihi@enst.fr Rabah Meraihi 1 Plan 1. Introduction et contexte 2. Qualité

Plus en détail

Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille

Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille Cheick-Tidjane KONE Directeurs: Francis LEPAGE Co-encadrant : Michael DAVID Journée thématique RGE Jeudi 3 juin 2010 Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

Générateur de code de simulation à partir de l information de localisation du produit

Générateur de code de simulation à partir de l information de localisation du produit Générateur de code de simulation à partir de l information de localisation du produit Andrés VÉJAR Patrick CHARPENTIER prénom.nom@cran.uhp-nancy.fr Centre de Recherche en Automatique de Nancy (CRAN), CNRS

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid

Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid Une communauté de charges intelligentes pour le Smart Grid Philippe Mabilleau ing. PhD Professeur titulaire, Département de génie électrique et de génie informatique EcoENERGY Innovation Initiative Une

Plus en détail

Projet : Marché du travail simplifié

Projet : Marché du travail simplifié Université Pierre et Marie Curie Introduction aux Agents Cognitifs et Autonomes Projet : Marché du travail simplifié Auteurs : Lan Zhou Matthieu Zimmer Encadrant : Jean-Daniel Kant 22 Novembre 2013 TABLE

Plus en détail

Les automates. Fabrice EUDES, Pascal EVRARD, Philippe MARQUET, François RECHER & Yann SECQ

Les automates. Fabrice EUDES, Pascal EVRARD, Philippe MARQUET, François RECHER & Yann SECQ Les automates Fabrice EUDES, Pascal EVRARD, Philippe MARQUET, François RECHER & Yann SECQ Avril 2015 Retour sur l île et le barman Deux problèmes similaires: Des îles, des bateaux et un trésor à trouver

Plus en détail

TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson

TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson Exercice 1 : Une entreprise veut installer un petit réseau. Elle dispose d un routeur sur Linux. Il doit servir à interconnecter deux réseaux locaux

Plus en détail

Le clustering dans les réseaux ad-hoc

Le clustering dans les réseaux ad-hoc Le clustering dans les réseaux ad-hoc Auteur : Florent NOLOT Florent NOLOT 1 Présentation Le modèle et les motivations Le clustering à 1 saut et à k sauts Quelques résultats de simulation L'adaptation

Plus en détail

STI2D. AP1.3 : Réseaux informatiques. Terminale. Option SIN. Informatique et réseaux

STI2D. AP1.3 : Réseaux informatiques. Terminale. Option SIN. Informatique et réseaux STI2D Option SIN AP1.3 : Réseaux informatiques Terminale Informatique et réseaux Durée prévue : 2 3h = 6h Problématique : paramétrage des réseaux informatiques Compétences visées Être capable de mettre

Plus en détail

CHAPITRE II Expérimentations 33

CHAPITRE II Expérimentations 33 PLAN Introduction générale 1 Introduction 1 1) Présentation de notre objet d étude : la parcelle agricole 1 2) Les différents processus du bilan hydrique 1 3) Cadrage du projet de thèse par rapport aux

Plus en détail

Introduction à la programmation en variables entières Cours 3

Introduction à la programmation en variables entières Cours 3 Introduction à la programmation en variables entières Cours 3 F. Clautiaux francois.clautiaux@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 - Bur 272 Sommaire Notion d heuristique Les algorithmes gloutons

Plus en détail

Livraison de colis pour des clients du e-commerce : modèles de Wardrop, et Logit simple ou imbriqué

Livraison de colis pour des clients du e-commerce : modèles de Wardrop, et Logit simple ou imbriqué Séminaire du LGI Centrale Paris Livraison de colis pour des clients du e-commerce : modèles de Wardrop, et Logit simple ou imbriqué Y. Hayel 1, D. Quadri 2, T. Jimenez 1, L. Brotcorne 3, B. Tousni 3 LGI,

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST) Discipline : Informatique Première et seconde années

Plus en détail

INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE RÉPARTIE

INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE RÉPARTIE INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE RÉPARTIE Chargée de cours: Transparents :http://www-npa.lip6.fr/~blin/enseignements.html Email: lelia.blin@lip6.fr ALGORITHMIQUE SÉQUENTIELLE Une tâche / un calcul Série

Plus en détail

Université René Descartes Faculté de Pharmacie - Master Professionnel Dimension Économique des Produits de Santé 14 décembre 2005

Université René Descartes Faculté de Pharmacie - Master Professionnel Dimension Économique des Produits de Santé 14 décembre 2005 Université René Descartes Faculté de Pharmacie - Master Professionnel Dimension Économique des Produits de Santé 14 décembre 2005 Prise en Compte de l Incertitude dans l Évaluation des Technologies de

Plus en détail

Exemple de configuration à l'aide de la commande ip nat outside source static

Exemple de configuration à l'aide de la commande ip nat outside source static Exemple de configuration à l'aide de la commande ip nat outside source static Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants utilisés Conventions Configurez Diagramme du réseau

Plus en détail

Probabilités CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES

Probabilités CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Chapitre Ce que dit le programme : Probabilités CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Objectifs visés par l enseignement des statistiques et probabilités à l occasion de résolutions de problèmes dans

Plus en détail

RES240 / RES223 TP RoutingSim Addressage et routage IP statique par simulation

RES240 / RES223 TP RoutingSim Addressage et routage IP statique par simulation RES240 / RES223 TP RoutingSim Addressage et routage IP statique par simulation N. Boukhatem, D. Rossi Ressources: http://www.enst.fr/~drossi La note finale de RES240/RES223 sera une moyenne ponderée de

Plus en détail

Séminaire 22 23 Novembre 2006

Séminaire 22 23 Novembre 2006 Séminaire 22 23 Novembre 2006 Sphynx Historique (1) Sphynx 1.0 Sortie debut 2003 Même base que l'amon 1.5 Utilisation freeswan 1.99 Générateur de configuration vpn en XML Conforme au cahier des charges

Plus en détail

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 2 : ARES 2010-2011

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 2 : ARES 2010-2011 Master Informatique ère année er sem. Anonymat : Numéro à coller Master Informatique ère année er sem. Examen Réparti : ARES 0- Durée totale: h00 Autorisé: Une feuille A4 manuscrite Non autorisés: Autres

Plus en détail

Autostabilisation. de l exclusion mutuelle sur un anneau à l élection d un chef sur un graphe quelconque

Autostabilisation. de l exclusion mutuelle sur un anneau à l élection d un chef sur un graphe quelconque : de l exclusion mutuelle sur un anneau à l élection d un chef sur un graphe quelconque Laboratoire d Informatique Fondamentale d Orléans, Université d Orléans, Orléans, FRANCE JIRC 30 juin 2005 Blois

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

Equipe Réseaux et Protocoles du LSIIT. RGE Nancy, jeudi 8 février 2007

Equipe Réseaux et Protocoles du LSIIT. RGE Nancy, jeudi 8 février 2007 Equipe Réseaux et Protocoles du LSIIT RGE Nancy, jeudi 8 février 2007 1 Composition de l équipe 4 enseignants-chercheurs permanents Stéphane Cateloin, Dominique Grad, Thomas Noel, Jean-Jacques Pansiot

Plus en détail

Eléments d'architecture réseau Internet

Eléments d'architecture réseau Internet Page 1 sur 15 Eléments d'architecture réseau Internet Internet : Réseau mondial d'inter-connexion de réseaux. INTRODUCTION INFRASTRUCTURE MATERIELLE Sous-réseau Interconnexion de sous-réseaux INFRASTRUCTURE

Plus en détail

L'adressage IP. Hiver 2014 Rachid Kadouche 420-KEG-LG

L'adressage IP. Hiver 2014 Rachid Kadouche 420-KEG-LG L'adressage IP L adresse MAC L adresse MAC L adresse MAC L adresse MAC L adresse MAC Réseaux 1 Réseaux 2 L adresse MAC Réseaux 1 Réseaux 2 Réseaux complexe, difficile d identifier un ordinateur Adresse

Plus en détail

MANAGEMENT DES RISQUES PROJET

MANAGEMENT DES RISQUES PROJET MANAGEMENT DES RISQUES PROJET Intégrer le management des risques dans le management de projet CURITIBA 2001 Patrick BOURDICHON Certification Internationale en Maîtrise des Projets 1 SOMMAIRE 1 - Chef de

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

IHM OpIOS. Auteur : Hozzy TCHIBINDA. 08 Mars 2014 Version 1.2. Quelques fonctionnalités utiles. www.openip.fr

IHM OpIOS. Auteur : Hozzy TCHIBINDA. 08 Mars 2014 Version 1.2. Quelques fonctionnalités utiles. www.openip.fr IHM OpIOS Quelques fonctionnalités utiles Auteur : Hozzy TCHIBINDA 08 Mars 2014 Version 1.2 www.openip.fr Table des matières 1 Présentation 2 2 Personnalisation de l OpIOS 3 2.1 Configuration des utilisateurs.................................

Plus en détail

Sugarscape. Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France

Sugarscape. Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France Sugarscape Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France Etude des sociétés artificielles Joël Quinqueton 2 Chapitre 2: Life and Death on the Sugarscape Le modèle Agents in a Sugarscape Chaque position de

Plus en détail

Ingénierie des réseaux. Chapitre V : Mobile IP. ESEN Université De La Manouba

Ingénierie des réseaux. Chapitre V : Mobile IP. ESEN Université De La Manouba Ingénierie des réseaux Chapitre V : Mobile IP ESEN Université De La Manouba Contexte Depuis quelques années déjà les terminaux informatiques deviennent moins encombrants et par conséquent plus mobiles.

Plus en détail

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Suivre et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité

Plus en détail

Un radar pour Internet

Un radar pour Internet École Polytechnique Promotion 2002 Bobillot Damien Rapport de stage d option scientifique Un radar pour Internet Analyse et visualisation de la dynamique du graphe du réseau Internet Option : Informatique

Plus en détail

Resolution limit in community detection

Resolution limit in community detection Introduction Plan 2006 Introduction Plan Introduction Introduction Plan Introduction Point de départ : un graphe et des sous-graphes. But : quantifier le fait que les sous-graphes choisis sont des modules.

Plus en détail

Mesure acoustique de la cinématique des véhicules routiers

Mesure acoustique de la cinématique des véhicules routiers Mesure acoustique de la cinématique des véhicules routiers Pilar LESAGE Frédéric BERNARDIN CETE de Lyon - LRPC de Clermont-Ferrand Francis GOLAY Guillaume DUTILLEUX ERA32 Acoustique LCPC CETE de l Est

Plus en détail

CALCUL SISMIQUE Non conservatisme du calcul au pic du spectre

CALCUL SISMIQUE Non conservatisme du calcul au pic du spectre CALCUL SISMIQUE Non conservatisme du calcul au pic du spectre Résumé Dans cette note, on apporte la démonstration du non conservatisme de la méthode approchée dite calcul au pic du spectre par rapport

Plus en détail

De l abstraction mathématique à la réalité sociale des épidémies.

De l abstraction mathématique à la réalité sociale des épidémies. 24 Antoine Allard Pierre-André Noël Louis J. Dubé Département de physique, de génie physique et d optique Université Laval DossierApplications De l abstraction mathématique à la réalité sociale des épidémies.

Plus en détail

Recherche d information textuelle

Recherche d information textuelle Recherche d information textuelle Pré-traitements & indexation B. Piwowarski CNRS / LIP6 Université Paris 6 benjamin@bpiwowar.net http://www.bpiwowar.net Master IP - 2014-15 Cours et travaux pratiques

Plus en détail

Modélisation du système d'assistance d'une direction

Modélisation du système d'assistance d'une direction Problématique Modélisation du système d'assistance d'une direction Le système de Direction Assistée Électrique Variable (D.A.E.V.) a pour fonction d assister la commande de direction de la Renault Twingo.

Plus en détail

COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX INTRODUCTION. Jean-Loup Guillaume

COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX INTRODUCTION. Jean-Loup Guillaume COURS SYRRES RÉSEAUX SOCIAUX INTRODUCTION Jean-Loup Guillaume Le cours Enseignant : Jean-Loup Guillaume équipe Complex Network Page du cours : http://jlguillaume.free.fr/www/teaching-syrres.php Évaluation

Plus en détail

TD séance n 12 Réseau Linux

TD séance n 12 Réseau Linux 1 Introduction Avant de nous lancer dans la compréhension des réseaux informatiques, nous allons essayer de prendre un peu de recul quant à la notion même de réseau. En effet, les réseaux sont omniprésents

Plus en détail

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Nouvelles Technologies de la Répartition (NOTERE 2005) 1 er septembre 2005 Ludovic Apvrille Pierre de Saqui-Sannes Axelle Apvrille Page

Plus en détail

Aérodynamique Numérique

Aérodynamique Numérique Aérodynamique Numérique Dominique BLANC Rodolphe GOURSEAU 16 mars 2005 TABLE DES MATIÈRES ii Table des matières Introduction iii 1 Maillage non structuré 1 1.1 Préparation du maillage.....................

Plus en détail

GROUP PROCESSING AVEC ENTERPRISE MINER

GROUP PROCESSING AVEC ENTERPRISE MINER GROUP PROCESSING AVEC ENTERPRISE MINER SENG TANG CONSULTANT ANALYTIQUE SAS CANADA APRIL 2014 CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE - Fonctionnalité d Enterprise Miner qui permet d itérer sur un processus donné.

Plus en détail

Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité

Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité Emmanuel MICONNET, Directeur Innovation WISG 2013, UTT le 22/1/13 2 / CyberSécurité,

Plus en détail

Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W

Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W Ce document vous indique comment configurer votre Cisco UC320W et vos passerelles numériques

Plus en détail

Protocoles réseaux. Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1).

Protocoles réseaux. Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1). Chapitre 5 Protocoles réseaux Durée : 4 Heures Type : Théorique I. Rappel 1. Le bit Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1). 2. L'octet C'est un ensemble de 8 bits.

Plus en détail

Sûreté de fonctionnement des réseaux de télécommunications

Sûreté de fonctionnement des réseaux de télécommunications Sûreté de fonctionnement des réseaux de télécommunications Chidung LAC (fran) Club SEE63 - D1-09/01 lan de l exposé Sûreté de fonctionnement et survivabilité Contexte et enjeux Méthodologie Exemple : réseau

Plus en détail