Université du Québec à Chicoutimi. Rapport final. # Projet : Élévateur pour un BRP Spyder

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université du Québec à Chicoutimi. Rapport final. # Projet : 2011-273. Élévateur pour un BRP Spyder"

Transcription

1 Université du Québec à Chicoutimi MODULE D INGÉNIERIE GÉNIE MÉCANIQUE 6GIN555-PROJET DE SYNTHÈSE Rapport final # Projet : Élévateur pour un BRP Spyder Préparé par Gauthier Alexandre Perron Sébastien Pour Gauthier Colombyn 06/04/2012 CONSEILLER : COORDONNATEUR : Gille Bouchard, ing Jacques Paradis, ing

2 Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 2 TABLEAU DES FIGURES INTRODUCTION PROBLÉMATIQUE OBJECTIFS DU PROJET PRÉPARATION ÉTUDE DE MARCHÉ Le «Rampage Powerlift» modifié Le «Power Lift 6000» Boîte de camionnette basculante Plate-forme basculante Méthode artisanale MÉTHODOLOGIE UTILISÉE Analyse des besoins Recherche de solutions Modélisation Prototypage et validation ÉLÉMENTS DE CONCEPTION MODÉLISATION DES CONTRAINTES SPATIALES ÉBAUCHE DES SOLUTIONS POSSIBLES CHOIX DE LA SOLUTION MODÈLE INFORMATIQUE DIMENSIONNEMENT OPTIMISATION DES MATÉRIAUX MISE EN PLAN FABRICATION DU PROTOTYPE ET TEST ÉTAT D AVANCEMENT DU PROJET MODÉLISATION DES CONTRAINTES SPATIALES ÉBAUCHE DES SOLUTIONS POSSIBLES Plate-forme avec rails Rampes Bras articulé CHOIX DE LA SOLUTION MODÈLE INFORMATIQUE Plate-forme avec rails Plate-forme articulée Modèle du rapport d étape Modèle du rapport d étape Modèle final FACTEUR DE SÉCURITÉ DIMENSIONNEMENT Centre de masse du Spyder Montée du Spyder Descente du Spyder Sélection des treuils OPTIMISATION DES MATÉRIAUX

3 Choix des matériaux Les analyses Poids du système CONTRÔLE DU SYSTÈME MÉCANIQUE ÉCHÉANCIER RÉFÉRENCES CONCLUSION ANNEXES ANNEXE A-FICHE TECHNIQUE ANNEXE B-DOCUMENTS DE FABRICATION

4 Tableau des figures FIGURE 1-LE "RAMPAGE POWERLIFT" MODIFIÉ... 7 FIGURE 2-LE "POWER LIFT 6000"... 8 FIGURE 3-BOÎTE DE CAMIONNETTE BASCULANTE... 8 FIGURE 4-PLATE-FORME BASCULANTE... 9 FIGURE 5-MÉTHODE ARTISANALE... 5 FIGURE 6- POSITION INITIALE FIGURE 7- POSITION INTERMÉDIAIRE FIGURE 8- POSITION FINALE FIGURE 9- TABLEAU DE PONDÉRATION FIGURE 10-PLATE-FORME AVEC RAIL FIGURE 11-TABLEAU DE PONDÉRATION FIGURE 12-POSITION DE DÉPART FIGURE 13-POSITION SUR LA PLATE-FORME FIGURE 14-POSITION INTERMÉDIAIRE DE LA PLATE-FORME FIGURE 15-PLATE-FORME SUR LE SUPPORT MÉTALLIQUE FIGURE 16-POSITION FINALE DU SPYDER FIGURE 17-VUE ISOMÉTRIQUE DE LA POSITION INITIALE FIGURE 18-VUE ISOMÉTRIQUE DE LA POSITION FINALE FIGURE 19-TABLEAU DE PONDÉRATION FIGURE 20-MODÈLE INFORMATION DU RAPPORT D'ÉTAPE FIGURE 21-MODÈLE INFORMATION DU RAPPORT D'ÉTAPE FIGURE 22-EXTRÉMITÉ INFÉRIEURE DE LA PLATE-FORME FIGURE 23-EXTRÉMITÉ SUPÉRIEURE DE LA PLATE-FORME FIGURE 24-ROUE GUIDE DU CHÂSSIS FIGURE 25-VUE D'ASSEMBLAGE DES GUIDES DE PLATE-FORME FIGURE 26- POSITION INITIALE DU MODÈLE FINAL FIGURE 27- POSITION INTERMÉDIAIRE DU MODÈLE FINAL FIGURE 28- POSITION FINAL DU MODÈLE FINAL FIGURE 29- RÉSULTATS DE L EXPÉRIMENTATION FIGURE 30- POSITION DU CENTRE DE MASSE FIGURE 31- DCL DE LA MONTÉE DU SPYDER SUR LA PLATE-FORME FIGURE 32- DCL DE LA MONTÉE DE LA PLATE-FORME FIGURE 33- TABLEAU DE F TREUIL AVEC APPUIS EN A FIGURE 34- TABLEAU DE F TREUIL SANS APPUIS EN A FIGURE 35- TABLEAU D'ANALYSE DE LA DESCENTE DU SPYDER FIGURE 36- DCL DE LA DESCENTE DU SPYDER FIGURE 37- DCL DE LA DESCENTE DU SPYDER AVEC LES BANDES SUPPLÉMENTAIRES FIGURE 38- DCL DE LA POSITION FINAL DE LA PLATE-FORME FIGURE 39- TABLEAU DES CAPACITÉS DU TREUIL FIGURE 40- MAILLAGE VOLUMIQUE DE L ASSEMBLAGE FIGURE 41- CONTRAINTES DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 42- DÉPLACEMENT MAXIMUM DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 43- DÉFORMATION MAXIMUM DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 44- COEFFICIENT DE SÉCURITÉ DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 45- CONTRAINTES DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 46- CONTRAINTES DE VON MISES MAXIMUM DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 47- CONTRAINTES DE VON MISES DANS LES PLAQUES DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 48- COEFFICIENT DE SÉCURITÉ DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 49- COEFFICIENT DE SECURITÉ DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 50- DÉFORMATIONS DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 51- DÉFORMATIONS MAXIMALES DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE

5 FIGURE 52- DÉPLACEMENTS DE L ASSEMBLAGE 1 LORS DE LA PHASE FIGURE 53- CONTRAINTES DE LA BASE LORS DE LA PHASE FIGURE 54- PRÉCISION SUR LES CONTRAINTES DE L ANALYSE DE LA BASE LORS DE LA PHASE FIGURE 55- EFFORT DE LA BASE DU TREUIL LORS DE LA PHASE FIGURE 56- DÉPLACEMENT DE LA BASE LORS DE LA PHASE FIGURE 57- PRÉCISION SUR LES DÉPLACEMENTS DE L ANALYSE DE LA BASE LORS DE LA PHASE FIGURE 58- FACTEUR DE SÉCURITÉ DE LA BASE LORS DE LA PHASE FIGURE 59- PRÉCISION SUR LE FACTEUR DE SÉCURITÉ DE LA BASE LORS DE LA PHASE FIGURE 60- CONTRAINTES DU CONCEPT 2 DE LA BASE LORS DE LA PHASE FIGURE 61- DÉPLACEMENT DE LA BASE DU CONCEPT 2 LORS DE LA PHASE FIGURE 62- FACTEUR DE SÉCURITÉ DE LA BASE DU CONCEPT 2 LORS DE LA PHASE FIGURE 63- PRÉCISION DES FACTEURS DE SÉCURITÉ DE LA BASE DU CONCEPT 2 LORS DE LA PHASE FIGURE 64- COMPOSANTES DU SYSTÈME DE CONTRÔLE FIGURE 65- TABLEAU DES COMPOSANTES FIGURE 66- SCHÉMA EN LADER DU SYSTÈME DE CONTRÔLE FIGURE 67- SCHÉMA DE BRANCHEMENT DES TREUILS FIGURE 68- ÉCHÉANCIER FIGURE 69- BANDES ÉLASTIQUES FIGURE 70- PROPRIÉTÉS DE L'ACIER 50W FIGURE 71- PROPRIÉTÉS DE L'ALUMINIUM 6061-T FIGURE 72- ESTIMATION DES COÛTS

6 1.0. Introduction 1.1. Problématique Au Québec, on ne peut pas utiliser un véhicule comme une motocyclette pendant la saison hivernale. En effet, l hiver québécois rend ce sport impraticable. Le promoteur désir donc pouvoir maximiser l utilisation de son véhicule récréatif. Il voudrait pouvoir transporter son BRP Spyder à l'aide de sa camionnette Ford F-150 lorsqu il quitte l hiver du Québec vers le Sud Objectifs du projet L objectif principal du projet est de faire la conception d un dispositif pour faire grimper un Spyder à l intérieur de la camionnette du promoteur. Cet appareil de levage devra également respecter les critères du promoteur. Ceux-ci sont : -Le Ford F-150 devra pouvoir contenir le BRP Spyder -La manipulation devra se faire facilement par une personne. -L'appareil devra être esthétique et fiable. -L' énergie disponible devra être celle que la camionnette peut produire. -L installation du dispositif ne devra pas altérer le véhicule de façon permanente et excessive. 6

7 2.0. Préparation 2.1. Étude de Marché Une étude de marché est nécessaire pour valider la pertinence du projet. Cette étude présente les différents produits existants qui auraient une relation avec le projet. Il sera possible de s en inspirer pour les améliorer et les adapter aux critères du promoteur Le «Rampage Powerlift» modifié Ce dispositif est une modification d un système existant. Le système d origine est disponible sur le site Des appuis ont été rajoutés pour que les roues avant du Spyder puissent reposer sur la plate-forme du dispositif. Le système de levage d origine représenté par la figure 1 coute $ en plus des modifications qui sont à faire pour pouvoir accepter les roues avant du Spyder. Une vidéo sur le site internet démontre très bien comment ce système fonctionne. Tout d abord, la roue arrière du véhicule est attachée dans un support qui coulisse sur la plateforme tenu en place grâce à une goupille. Le treuil situé dans le fond de la boîte remonte ensuite le support coulissant. La goupille retenant la plate-forme en place est retirée une fois que le support est en fin de course. Enfin, la plate-forme peut être tirée à l intérieur de la boîte de la camionnette. Il existe quatre raisons pourquoi ce système ne sera pas retenu pour résoudre la problématique énumérée plus tôt. Premièrement, il faudrait acheter un dispositif existant et le modifier par la suite. Il est plus judicieux de faire un système au complet qui sera bien adapté à lever un BRP Spyder. Deuxièmement, la stabilité latérale du Spyder est vulnérable lorsque la plate-forme bascule afin de grimper dans la boîte de la camionnette. Un quelconque objet qui entrerait en collision avec le Spyder dans cette position pourrait le déstabiliser latéralement. La stabilité latérale de la plate-forme est simplement assurée par deux petites plaques situées aux points de pivots. Troisièmement, le Spyder devrait être positionné vers l avant du véhicule pour diminuer son effet néfaste sur la stabilité et l aérodynamisme de la camionnette. Il serait aussi plus esthétique de le placer de cette façon. Enfin, il est nécessaire avec se système de tirer manuellement le Spyder pour le faire redescendre de la camionnette. Figure 1-Le "Rampage Powerlift" modifié 7

8 Le «Power Lift 6000» Cet appareil illustré par la figure 2 est l une des solutions présentées dans ce rapport les plus coûteuses. Il est disponible sur le site internet Un bras actionné par un vérin hydraulique amène sur le châssis de la camionnette la plate-forme située au sol. Cette plate-forme peut accueillir un chargement de 6000 lbs. Ce système ne sera pas sélectionné pour plusieurs raisons. Il est beaucoup trop robuste donc trop d investissement pour rien. Trop de modifications seraient également nécessaire sur la camionnette. Enfin, se système ne rend pas la camionnette esthétique et il est difficile d enlever se système de la camionnette. Figure 2-Le "Power Lift 6000" Boîte de camionnette basculante Il est possible de trouver plusieurs exemples de ce système sur internet. La plupart des personnes l utilisent comme sur la figure 3 pour décharger facilement du matériel comme de la terre. C est une modification unique à chaque véhicule dont le coût est sensiblement élevé. Cette option pourrait être retenue mais trop de modification sur la camionnette sont nécessaire et le tout ne peut pas être retiré facilement. Figure 3-Boîte de camionnette basculante 8

9 Plate-forme basculante Cette plate-forme illustrée par la figure 4 est disponible sur le site Au départ, la plate-forme est couchée au sol et permet aux véhicules récréatifs d y embarquer aisément. Ensuite, la plate-forme est hissée à l intérieur de la camionnette. Plusieurs raisons existent pour ne pas choisir cette solution. Elle a une trop grande capacité de charge. Un modèle plus petit et moins cher serait capable de hisser un BRP Spyder. Le dispositif est difficilement démontable. Le dispositif est très voyant une fois en opération. Ce dispositif ne pourra pas être utilisé intégralement. Figure 4-Plate-forme basculante Méthode artisanale La figure 5 représente tout ce que le promoteur ne désire pas pour élever son BRP Spyder à l intérieur de sa camionnette. Ceci n est vraiment pas sécuritaire. Un seul homme ne peut pas hisser un Spyder à l intérieur d une camionnette. Cette méthode n est vraiment pas esthétique et ergonomique. Figure 5-Méthode artisanale 9

10 2.2. Méthodologie utilisée Analyse des besoins Le système doit répondre aux différents besoins et exigences du promoteur. Il sera important de relier ces besoins de nature ergonomiques aux contraintes physiques (géométrie, espace, poids, etc.) par une conception adéquate. Les besoins du promoteur sont bien spécifiques et les contraintes physiques ne permettent pas une grande liberté. La conception de ce système devra donc être bien élaborée. Les besoins du promoteur sont les suivant : -Le Ford F-150 devra pouvoir contenir le BRP Spyder. -La manipulation devra se faire facilement par une personne. -L'appareil devra être esthétique et fiable. -L' énergie disponible devra être celle que la camionnette peu produire. -L installation du dispositif ne devra pas altérer le véhicule de façon permanente et excessive Recherche de solutions La recherche de plusieurs solutions est nécessaire pour en faire ressortir les points forts et faibles pour ensuite mettre sur pied une solution optimale. Cette étape servira à observer différents systèmes mécaniques et de les analyser afin de trouver le bon concept Modélisation C est une étape majeure où la conception du mécanisme sera optimisée. À l aide de la conception assistée par ordinateur, il sera possible d obtenir un modèle où la géométrie, le poids et la résistance des différentes pièces seront optimales. L étude par éléments finis sera utilisée pour cette étape. À partir de ce modèle, des dessins d ensemble et de détail seront produit pour le prototypage Prototypage et validation Il sera envisageable de fabriquer un prototype complet ou partiel des différentes composantes du mécanisme. La validation à l aide d un essai pourrait être faite une fois ce prototype fabriqué. Cette étape est l une des dernières avant de pouvoir passer à la commercialisation du système de levage pour BRP Spyder. Cette étape devra faire l objet d un autre projet puisque la conception du prototype à été privilégiée à sa fabrication. 10

11 3.0. Éléments de conception 3.1. Modélisation des contraintes spatiales À cette étape, il est important de déterminer tous les encombrements et les limites physiques. Les dimensions de la boîte de la camionnette, du Spyder, la trajectoire de levage possible et les points d encrages du système sur la camionnette devront êtres relevés et analysés Ébauche des solutions possibles Grâce à la tâche précédente, plusieurs ébauches de solutions pourront être déterminées. Il sera possible de représenter la position du Spyder au sol et celle à l intérieur de la camionnette. Mettre sur pied plusieurs solutions sera important pour les analyser et en faire ressortir la meilleure d entre elles Choix de la solution La meilleure solution de celles proposées à l étape précédente sera choisie. Le respect des contraintes physiques et des exigences du promoteur devront être revérifiées. Il sera possible de passer à l étape suivante sans douter de la pertinence de la solution choisie. Ces solutions seront évaluées à l aide d une grille avec différents critères de conception et leur pondération associée Modèle informatique Le modèle informatique devra bien représenter la réalité. Celui-ci permettra de pouvoir éliminer les conflits qui étaient imperceptibles jusqu à maintenant. De plus, il sera encore possible de revérifier le respect des contraintes physiques et des exigences du promoteur Dimensionnement C est à cette étape que le dimensionnement des différents mécanismes sera présenté. Par exemple, la grosseur d un cylindre pourrait être choisie. Il sera possible de retoucher le modèle informatique qui à été précédemment modélisé Optimisation des matériaux L analyse par éléments finis servira à optimiser les dimensions des différentes composantes du système. Il sera aussi possible de comparer différents matériaux comme l acier ou l aluminium. La résistance des différents matériaux devra aussi respecter un facteur de sécurité bien défini. Un modèle allégé et suffisamment résistant sera le résultat de cette étape Mise en plan Cette étape sert à produire les différents dessins de définition et d assemblage. Ceux-ci permettront de pouvoir fabriquer efficacement un futur prototype Fabrication du prototype et test La fabrication du prototype servira à valider le modèle informatique. Le prototype devra respecter la mise en plan qui à été élaborée. Il est encore possible à cette étape de corriger les derniers conflits existants. Les plans pourront ainsi être mis à jour. Il est à noter que la fabrication du prototype est facultative dans le cadre de ce projet et que la conception du prototype est privilégiée à sa fabrication. 11

12 4.0. État d avancement du projet 4.1. Modélisation des contraintes spatiales Les trois positions par lesquelles le Spyder devra passer afin de pouvoir être transporté par la camionnette sont représentées par les figures 6, 7 et 8. Cette première étape de conception est importante puisque qu elle clarifie les contraintes physiques à respecter du projet. La boîte et le Spyder ont donc été modélisés en respectant leurs dimensions importantes. Figure 6- Position initiale Figure 7-Position intermédiaire Figure 8-Position finale 4.2. Ébauche des solutions possibles Plate-forme avec rails Les roues avant du Spyder sont déposées sur les supports prévus à cet effet. Ces supports coulissent vers le haut de la plate-forme. La plate-forme est ensuite élevée dans la boîte de la camionnette à l aide d un système de rails et d un treuil électrique Rampes Cette façon de faire pour monter le Spyder à l intérieur de la camionnette est la plus simple. Elle consiste à faire grimper ce véhicule à l aide de trois rampes. Celles-ci pourraient être rangées à l intérieur de la camionnette une fois l opération de levage terminée Bras articulé La roue arrière du BRP Spyder est soulevée et est tractée à l intérieur de la camionnette. Ce système pourrait être formé de membrures articulées et actionnées par des cylindres hydrauliques et des cylindres linéaires électriques 4.3. Choix de la solution La façon de sélectionner la solution est basée sur la grille de sélection représentée par la figure 9. Cette dernière comporte 4 critères avec différentes pondérations. Une valeur en pourcentage a ensuite été attribuée à ces critères et cela pour chacune des solutions. Le total a ensuite été calculé. Cette façon de faire est judicieuse parce que la meilleure solution peut être choisie sans aucun doute. La solution impliquant une plate-forme et des rails sera la façon de résoudre la problématique selon les résultats visibles à la figure 9. 12

13 Pondération en % Solution Prix (10%) Qualité(20%) Sécurité(20%) Respect des exigences (50%) Total Plate-forme avec rails Bras articulé Rampes Figure 9-Tableau de pondération Modèle informatique Plate-forme avec rails La figure 10 représente bien le modèle informatique qui a été fait jusqu'à maintenant pour cette solution. Ce modèle a permis de trouver des problèmes avec celle-ci. Cette solution engendre des problèmes de manipulations et d alignements. Il semble que le promoteur serait obligé de manipuler les deux extrémités des rampes tubulaires. Ceci est à corriger puisqu il désire effectuer aucune manipulation pour effectuer l opération de levage. De plus, le jeu est minime entre les roues avant et la boîte de la camionnette. Il serait donc compliqué avec cette solution de faire passer convenablement ces roues entre les deux cotés de la boîte. Quelques pondérations illustrées par la figure 9 ont due être rectifiées face à ces deux problèmes. Le respect des exigences perdra 10 points pour le besoin de manipulation et 10 points pour le mauvais fonctionnement dû au problème d alignement. Tandis que le prix perdra 10 points parce qu il serait coûteux de résoudre le problème d alignement. La figure 11 résume bien les changements apportés à la figure 9. Dans cette même figure, les résultats obtenus par la première et la deuxième solution sont beaucoup trop semblables. La nouvelle solution devra régler les problèmes de manipulation et d alignement qui ont été observés. Celle-ci devra aussi avoir un résultat dans le tableau de sélection supérieur aux autres options. Figure 10-Plate-forme avec rail 13

14 Pondération en % Solution Prix (10%) Qualité(20%) Sécurité(20%) Respect des exigences (50%) Totale Plate forme avec rails ,5 Bras articulé Rampes Figure 11- Tableau de pondération Plate-forme articulée Description Le début de la séquence pour grimper le Spyder à l intérieur de la camionnette se fait à la position décrite par la figure 12. La figure 17 montre clairement cette position. Le promoteur devra faire grimper les roues avant de son véhicule sur les deux chariots sur roulettes visibles sur cette figure. Figure 12-Position de départ La suite de la séquence est illustrée par la figure 13. Le Spyder sera tracté sur la plate-forme à l aide des deux chariots mobiles et d un treuil électrique. Cette séquence sera complétée lorsque la roue arrière du véhicule se placera dans le support créé à cet effet. Figure 13-Position sur la plate-forme La position la plus critique est illustrée par la figure 14. C est le moment où le Spyder bascule pour atteindre la prochaine position. C est ici qu il est le plus vulnérable aux perturbations extérieures. Cette position nécessitera des calculs pour décrire correctement la trajectoire de cette séquence. La position du centre de masse du Spyder devra être trouvée pour effectuer ces calculs. 14

15 Figure 14-Position intermédiaire de la plate-forme La position montrée par la figure 15 est atteinte lorsque la plate-forme s appuie sur les quatre roues disposées à cet effet. Les bras télescopiques visibles sur les figures 17 et 18 permettent à la plate-forme d effectuer ce mouvement délicatement. Figure 15-Plate-forme sur le support métallique La figure 16 illustre la position finale de la plate-forme dans la camionnette. Des butées permettent à la plate-forme d être stable sur le support métallique visible sur les figures 17 et 18. Figure 16-Position finale du Spyder 15

16 Figure 17-Vue isométrique de la position initiale Figure 18-Vue isométrique de la position finale Justification La solution qui ressemble le plus à cette plate-forme articulée est le «Rampage Powerlift». Cependant, les principaux problèmes du «Rampage Powerlift» sont réglés avec ce concept. La stabilité latérale de la plate-forme lorsqu elle bascule est assurée par deux bras télescopiques (élément rouge et bleu pointés sur la figure 18). Cette configuration est plus aérodynamique, esthétique et stable puisque le devant du Spyder est vers l avant et non l inverse. De plus, Il ne sera pas nécessaire de tirer le Spyder pour amorcer sa descente de la camionnette. La figure 19 confirme que la nouvelle solution choisie obtient un résultat supérieur aux autres et qu elle répond aux exigences du promoteur adéquatement. Comparé à la plate-forme avec rails, la plate-forme articulée gagne 10 points pour le prix et 20 points pour le respect des exigences. 16

17 Pondération en % Solution Prix (10%) Qualité(20%) Sécurité(20%) Respect des exigences (50%) Total Plate-forme avec rails Bras articulé Rampes Plate-forme articulée Figure 19-Tableau de pondération 3 Éléments importants Il y a deux éléments importants qui restent à confirmer sur le modèle informatique. Tout d abord, la façon dont le ou les treuils seront installés pour tracter le Spyder selon les deux séquences, l élévation sur la plate-forme et celle à l intérieur de la camionnette, devra être déterminée. Ensuite, la façon dont la séquence inverse, de l intérieur à l extérieur de la camionnette, se fera devra être étudiée. Aucune manipulation ne devra être effectuée par l utilisateur pour respecter les critères du promoteur. Des calculs devront être faits pour s assurer que la plate-forme redescend sur son propre poids Modèle du rapport d étape 2 La figure 20 illustre bien où est rendue la modélisation de l élévateur. Les éléments identifiés par les bulles 1, 2, 3, 6 et 7 de cette figure sont ceux qui ont été développés depuis le rapport précédent. Tandis que les éléments 4 et 5 sont ceux qui doivent être travaillés. Il est possible d observer les rampes, identifier par la bulle 1, qui permettront aux roues du Spyder de grimper aisément sur la plate-forme. La bulle 2 montre le système de câbles servant à tracter les chariots mobiles vers l avant de la plate-forme. La bulle 3 identifie le système de poulie mis en place pour rediriger les câbles. Le support a également été modifié depuis la première version du modèle. En effet, la bulle 6 montre que la cornière du dernier modèle à été remplacée par un tube rectangulaire. De plus, La bulle 7 pointe en direction de l emplacement du treuil utile au levage des chariots mobiles. En effet, deux treuils au lieu d un seul seront utilisés pour effectuer les tâches de levages. Le faible coût d un treuil et la complexité d en utiliser un seul pour les deux mouvements justifient cette décision. Cependant, un système de contrôle assurera la gestion de ces deux treuils. L item représenté par la bulle 4, le bras télescopique, doit être localisé et dimensionné afin de respecter la trajectoire de la plate-forme et les forces présentées plus tard dans le rapport. Enfin, l emplacement indiqué par la bulle 5 est celui où se trouvera le treuil servant à hisser la plate-forme à l intérieur de la camionnette. La conception de cet emplacement devra être précisée dans une version ultérieure de ce modèle. 17

18 Figure 20- Modèle information du rapport d'étape Modèle du rapport d étape 3 Le modèle informatique décrit dans les figures suivantes est une version améliorée de celle présentée dans le dernier rapport. La figure 21 présente l assemblage du système de levage. L assemblage à cette étape n est pas complet mais il s approche de la version finale. Figure 21- Modèle information du rapport d'étape 3 La figure 22 montre l assemblage des rouleaux qui permettent le déplacement de la plate-forme sur le sol lors de la phase 2. Les figures 23 et 24 montrent la partie avant de la plate-forme qui 18

19 comporte les supports des bras télescopiques et le boulonnage des plaques d assemblage. La figure 25 montre l assemblage partiel des guides de plate-forme. Lorsque la plate-forme s approche de la base dans sa descente, les guides (A) enlignent le système et empêchent les mouvements latéraux. Ensuite la plate-forme roule sur les rouleaux (B) lors sa traction. Finalement, la buté(c) bloque la plate-forme à sa position finale et du même coup elle la soulève légèrement pour libérer la charge sur les rouleaux. Figure 22- Extrémité inférieure de la plate-forme Figure 23- Extrémité supérieure de la plate-forme 19

20 Figure 24- Roue guide du châssis Figure 25- Vue d'assemblage des guides de plate-forme 20

21 Modèle final Le modèle final de l élévateur à Spyder est visible sur les figures 26, 27 et 28. Celles-ci montrent très bien les trois principales positions du Spyder lors de sa montée ou de sa descente. Toutes les principales composantes du système sont visibles sur ces photos. Il est possible d observer les treuils, la plate-forme, la base et les bras télescopique. Le système est décrit plus précisément par la mise en plan disponible en annexe. Figure 26-Position initiale du modèle final 21

22 Figure 27- Position intermédiaire du modèle final Figure 28- Position finale du modèle final 22

23 4.5. Facteur de sécurité La manière utilisée pour déterminer le facteur de sécurité adéquat à appliquer à notre système sera celle vue dans le cours 6GMC701-Calcul et conception de machines. Celle-ci permet de déterminer semi quantitativement un facteur de sécurité grâce à huit facteurs et une équation. Chacun de ces facteurs se voit attribuer une note de -4 à +4 et une équation somme ces résultats. Le tableau qui suit résume la pondération pour chaque critère concernant le système. Par la suite, une équation utilise cette sommation pour déterminer le facteur de sécurité. Cette méthode pour trouver un facteur de sécurité semble adéquate pour un prototype. Le système est pour l instant destiné à un seul exemplaire pour fin de test et pourra être amélioré lors d une version postérieure. Voici la liste de ces huit facteurs : 1. Précision avec laquelle les charges, forces, déformations et autres éléments de défaillance peuvent être déterminés. 2. Précision avec laquelle les contraintes, durée de vie et autres paramètres importants peuvent être calculés à partir des forces et autres éléments énumérés au point Précision avec laquelle la résistance et autres données relatives à la défaillance peuvent être connues pour un mode donné de rupture. 4. Le besoin de minimiser la quantité de matière, le poids, l espace et le coût. 5. La sévérité des conséquences d une défaillance en termes de vie humaine ou de bris matériel. 6. La qualité de la main-d œuvre qui réalise la fabrication. 7. Les conditions d opérations. 8. La qualité de l inspection et de l entretien possible et disponible durant les opérations. La pondération RN de chacun de ces facteurs est faite de la façon suivante : -RN=0, pas besoin de modifier le facteur de sécurité, connaissance/risque moyen. -RN=1, faible besoin pour modifier le facteur de sécurité. -RN=2, besoin modéré pour modifier le F.S. -RN=3, besoin important pour modifier le F.S. -RN=4, besoin extrême pour modifier le F.S. 23

24 Les formules à utiliser sont les suivantes : Critère Pondération Justifications 1 1 Les éléments de ce critère sont connus. 2 1 Les contraintes sont calculées avec des forces connus. 3 0 Les données relative à la défaillance sont bien connu. 4 0 Minimiser le poids, l'espace et le les coût n'est pas un problème. 5 2 Les conséquences de défaillances du prototype sont bien présentes. 6 1 Le prototype sera fabriqué semi artisanalement. 7 0 Le prototype sera utliser dans de bonne conditions. 8 0 Il sera posible d'inspecter le systèm lors des test Le facteur de sécurité à respecter dans la structure de l élévateur à Spyder sera donc de Les cas d exceptions à ce critère seront bien expliqués tout au long du rapport. 24

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

MODE D EMPLOI ST 4000. Route de la Neuville 08460 LALOBBE FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE MANUEL D UTILISATION ST 4000. Rapport N 2520/14/7656

MODE D EMPLOI ST 4000. Route de la Neuville 08460 LALOBBE FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE MANUEL D UTILISATION ST 4000. Rapport N 2520/14/7656 Route de la Neuville 08460 LALOBBE FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE MANUEL D UTILISATION ST 4000 Rapport N 2520/14/7656 APPAREILS DE LEVAGE - STRUCTURES ALUMINIUM ACCESSOIRES DIVERS www.alusd.com TEL : 03.24.59.41.91

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION MODE D EMPLOI ALT 600 MODE D EMPLOI ALT 600 FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE

MANUEL D UTILISATION MODE D EMPLOI ALT 600 MODE D EMPLOI ALT 600 FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE 1. Présentation. FABRICANT DE MATERIEL SCENIQUE MANUEL D UTILISATION La société ASD est spécialisée dans la conception et le développement de systèmes de levage spécifique à l environnement du spectacle

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Emportez le fauteuil roulant!

Emportez le fauteuil roulant! Novembre 2007 Emportez le fauteuil roulant! DES INVENTIONS QUI FACILITENT LA VIE Tous les produits de ce prospectus portent le label CE, sont testés pour les impacts et répondent aux standards et directives

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE

TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE L'objectif de ce tutorial est de décrire les différentes étapes dans CASTOR Concept / FEM permettant d'effectuer l'analyse statique d'une

Plus en détail

Manuel d utilisation MJ519 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb)

Manuel d utilisation MJ519 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb) Manuel d utilisation MJ59 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb) AVERTISSEMENT! Lisez ce manuel d utilisation attentivement et comprenez parfaitement les instructions d opération.

Plus en détail

ENTRETIEN, NETTOYAGE, GRAISSAGE

ENTRETIEN, NETTOYAGE, GRAISSAGE ENTRETIEN, NETTOYAGE, GRAISSAGE BIDON A MAZOUT Avec filtre et large bouchon vissant. Double poignée : supérieure et latérale. Long bec avec bouchon. Code Caractéristiques Capacité Prés. Cond. 8360050 Couvercle

Plus en détail

CLEANassist Emballage

CLEANassist Emballage Emballage Dans la zone d emballage, il est important de vérifier exactement l état et la fonctionnalité des instruments, car ce sont les conditions fondamentales pour la réussite d une opération. Il est

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 CLASSE MOBILE ARATICE 2014 1/11

CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 CLASSE MOBILE ARATICE 2014 1/11 CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 1/11 SOMMAIRE LE MEUBLE VUE D ENSEMBLE... 3 Rangement des TABLETTES :... 3 Rangement supplémentaires (Double batterie, documentation, câbles,.)... 3 Branchement de

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION A 4724 Neukirchen/W, Salling 8 Tel: 07278/3514-15, Fax: 07278/3514-12 Email: office.lehner@gmx.at Mobil: 0664/3526190 Web: www.lehner-lifttechnik.at SOMMAIRE : 1. Généralités 1.1 Fabricant

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

Robots CNC. WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots. Technology working for you.

Robots CNC. WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots. Technology working for you. Robots CNC WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots Technology working for you. Le concept robot novateur Des dizaines d années d expériences, de développements et d innovations ont fait des robots

Plus en détail

Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile

Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile VOTRE INDEPENDANCE REGAGNEE PAR L EXCELLENCE DU NOUVEAU MONTE ESCALIER DE MEDITEK. Autrefois, quand monter un escalier était

Plus en détail

WWW.CRESSWELL-INDUSTRIES.COM

WWW.CRESSWELL-INDUSTRIES.COM CATALOGUE PALETTIER 2012 WWW.CRESSWELL-INDUSTRIES.COM Industries Cresswell, pionnier dans la transformation de l acier. Situé au Québec depuis plus de 50 ans, Industries Cresswell Inc. A constamment maintenu

Plus en détail

DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1)

DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1) DOSSIER EXPLICATIF TECHNELEC Pour échelle rail-t VSTL de sécurité alu. et chariot VST (Application Verticale - EN 353/1) A. Généralités Le matériel décrit ci-après est un équipement de protection individuel

Plus en détail

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R Plateforme d'accès ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE Montage SImple et Rapide Conforme Aux Normes EN 13374 Classe A et EN 12811

Plus en détail

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Dossier de conception 1/21 1. PRESENTATION GENERALE DU MINI PROJET 1.1 Contexte de l étude Situation existante avec un problème. Présentation de l objectif

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS Généralités Aperçu Introduction Précision Instruction de montage Lubrification Conception page............................. 4............................. 5............................. 6.............................

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

JC COLOMBO. Conseil en O.G.P Ingénérie Installation Formation Maintenance = DES SOLUTIONS. www.jccolombo.fr. Un service + Une gamme

JC COLOMBO. Conseil en O.G.P Ingénérie Installation Formation Maintenance = DES SOLUTIONS. www.jccolombo.fr. Un service + Une gamme Conseil en O.G.P Ingénérie Installation Formation Maintenance Équipements pour les Serruriers, Métaliers, Menuisier aluminium. Un service + Une gamme = DES SOLUTIONS La philosophie Equiper votre outil

Plus en détail

Gamme des produits. www.boecker-group.com

Gamme des produits. www.boecker-group.com Gamme des produits www.boecker-group.com Viser haut en toute sécurité Treuil de chantier Baby Le petit assistant de chantier. Indispensable dans toute caisse à outils. Pour le levage de charges de tous

Plus en détail

NOTICE TUNNEL DE SECHAGE ECONORED

NOTICE TUNNEL DE SECHAGE ECONORED NOTICE TUNNEL DE SECHAGE ECONORED Ce manuel contient les éléments suivants : 1-01-16-003 Déballage et assemblage du convoyeur 2-01-16-004 Dessin d assemblage 3-01-16-005 Dessin de convoyage du tapis 4-01-16-006

Plus en détail

Manuel d utilisation. Liftkar MTK 190 Liftkar MTK 310-B. Mise à jour: 01/2011 sous réserve de modifications

Manuel d utilisation. Liftkar MTK 190 Liftkar MTK 310-B. Mise à jour: 01/2011 sous réserve de modifications Manuel d utilisation Liftkar MTK 190 Liftkar MTK 310-B Mise à jour: 01/2011 sous réserve de modifications fr Inhaltsverzeichnis 1. Gamme des produits...3 2. Particularités techniques...3 3. Cher utilisateur

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Capteur mécanique universel HF 32/2/B

Capteur mécanique universel HF 32/2/B Capteur mécanique universel HF 32/2/B Instructions matériel conforme aux directives CE d emploi et d entretien MS 32/2/B R 3/3 CONSIGNES PRIORITAIRES 2 INSTALLATION DU CAPTEUR HF 32 3 4-5 INSTALLATION

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

Lève vitres et lève charges KS

Lève vitres et lève charges KS Lève-vitres et lève-charges KS La manutention facilitée Lève vitres et lève charges KS Près de 40 ans d innovations Plus de 2.000 clients satisfaits Des spécialistes expérimentés Des produits certifiés

Plus en détail

Glissière linéaire à rouleaux

Glissière linéaire à rouleaux LRX Guidage linéaire Introduction Rail de guidage Joint Graisseur Corps Rouleaux cylindriques Joint Cage Couvercle d extrémité Les guides linéaires à rouleaux de la série LRX offrent une haute fiabilité

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l.

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. COUVERTURE METALLIQUE AUTOPORTANTE Les couvertures métalliques autoportantes TOPECAL représentent un système tout à fait nouveau dans le groupe des couvertures traditionnelles existantes. La couverture

Plus en détail

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème Article N 4 : Restaurations diverses sur la Juva Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème de Mécaction, dans laquelle 13 génération de mécactifs

Plus en détail

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation N 9130 N 2103 09/13 Rideaux et Grilles MURAX ET DENTEL ATTENTION! Pour assurer la sécurité des personnes il est très important de suivre attentivement toutes les instructions ci-dessous

Plus en détail

Aperçu. S35 Franchir les escaliers en toute sécurité.

Aperçu. S35 Franchir les escaliers en toute sécurité. Aperçu S35 Franchir les escaliers en toute sécurité. 34 Avantages du produit Informations produits Avantages du produit Le scalamobil demeure le produit de référence pour représenter la gamme Alber. Le

Plus en détail

MISSION DE L ENTREPRISE. Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur le marché mondial

MISSION DE L ENTREPRISE. Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur le marché mondial Bureau/presentation corpo/presentation goldcorp/powerpoint minautor AOUT 2013 MISSION DE L ENTREPRISE Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur

Plus en détail

Somfy : Tél 0 810 12 12 37. (prix d un appel local du lundi au samedi de 9h à 12h15 et de 13h30 à 18h). e-mail www.consommateurs@somfy.

Somfy : Tél 0 810 12 12 37. (prix d un appel local du lundi au samedi de 9h à 12h15 et de 13h30 à 18h). e-mail www.consommateurs@somfy. Somfy : Tél 0 810 12 12 37 (prix d un appel local du lundi au samedi de 9h à 12h15 et de 13h30 à 18h). e-mail www.consommateurs@somfy.com Document non contractuel. Nous nous réservons le droit à tout moment,

Plus en détail

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ AXSOL importe et distribue des solutions alternatives d accessibilité et de sécurité et intervient auprès des commerces, collectivités,

Plus en détail

OTIS. Cargo l ascenseur de charge

OTIS. Cargo l ascenseur de charge OTIS Cargo l ascenseur de charge L ASCENSEUR DE CHARGE CARGO CONÇU POUR DURER Cargo est parfaitement adapté au transport vertical de tous les types de charge dans tous les domaines : Industries, entrepôts

Plus en détail

EXPLICATION - APPLICATION - PLAN - COMPOSANTS Rail-T de sécurité alu. & chariot VST Application Verticale - EN 353/1

EXPLICATION - APPLICATION - PLAN - COMPOSANTS Rail-T de sécurité alu. & chariot VST Application Verticale - EN 353/1 Etudes Représentation de matériel électrotechnique industriel Et fabrication de systèmes de protection antichute Studies Vertegenwoordiging van industrieel electrotechnisch materiaal En fabricatie klimbeveiligingssystemen

Plus en détail

Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION

Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION La baie ÉVOLUTION pour serveurs se distingue par sa profondeur 900 et sa base ( vérins

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 Réf : MM6152 Version : 01/12/10 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 A B C D E F G H I J K 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 2000 10 2125 10,5 2250 11 2375 11,5

Plus en détail

Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique

Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique Mode d emploi de la table lift eq II à réglage en hauteur électrique Sommaire Caractéristiques techniques 2 Consignes générales 3 4 Symboles 3 Utilisation conforme 3 Contenu de la livraison 3 Transport

Plus en détail

TS / TSX. cisailles guillotines hydrauliques

TS / TSX. cisailles guillotines hydrauliques ACO TS / TSX cisailles guillotines hydrauliques ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Toutes les cisailles

Plus en détail

Informations produits scalamobil S35 scalacombi S36

Informations produits scalamobil S35 scalacombi S36 Informations produits Sommaire scalamobil S35 scalacombi S36 Aperçu 40 Avantages du produit 41 Visuel du produit 42 Descriptif 43 Accessoires 44 scalacombi S36 46 scalasiège X3 47 Accessoires scalasiège

Plus en détail

Mode d emploi. Plate-forme monte-escalier GTL 15/20/30. Attention:

Mode d emploi. Plate-forme monte-escalier GTL 15/20/30. Attention: Mode d emploi Plate-forme monte-escalier GTL 15/20/30 Attention: Lors d une panne de votre monte-escalier, veuillez lire attentivement la page 11 du chapitre 7. Si vous êtes dans l impossibilité de résoudre

Plus en détail

Manutention et Levage

Manutention et Levage Manutention et Levage Manutentions Manuelles : la norme NF X35-109 La masse unitaire maximale acceptable est fixée à 15kg pour le soulever/ tirer Pour les hommes et les femmes. Et ce, dans des conditions

Plus en détail

Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg

Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg Le monte-escalier électrique pour des charges jusqu à 330 kg 1 LIFTKAR HD Polyvalent et économique Le transporteur pour charges lourdes jusqu à 330 kg. Les charges lourdes sont des tâches difficiles. En

Plus en détail

Sté Portes Automatiques - SPA

Sté Portes Automatiques - SPA 2010 Sté Portes Automatiques - SPA SPA Société Portes Automatiques Avril 2010 SPA Les Portes à satisfaire vos exigences! 1) Portes basculantes C est la solution la plus fiable pour votre garage maison

Plus en détail

Unitecnic 2210 Unitecnic 2210 CS

Unitecnic 2210 Unitecnic 2210 CS Unitecnic Unitecnic S Notice de pose Adaptation de la main (sens de la porte) Par défaut, la serrure est configurée en main gauche (vue de l extérieur la serrure est à gauche sur la porte). Seules les

Plus en détail

Unitecnic 2200 Unitecnic 2200 CS

Unitecnic 2200 Unitecnic 2200 CS Unitecnic Unitecnic S Notice de pose Seules les vis rouges et bleues peuvent être dévissées. (changement de combinaison et de main) Tout autre démontage interne est interdit. (annulation de la garantie)

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

Vis à billes de précision à filets rectifiés

Vis à billes de précision à filets rectifiés sommaire Calculs : - Capacités de charges / Durée de vie - Vitesse et charges moyennes 26 - Rendement / Puissance motrice - Vitesse critique / Flambage 27 - Précharge / Rigidité 28 Exemples de calcul 29

Plus en détail

COUVERTURE AUTOMATIQUE

COUVERTURE AUTOMATIQUE COUVERTURE AUTOMATIQUE MODELE N'CARLIT MANUEL D INSTALLATION ET D ENTRETIEN N de série : Indice de révision : 001-2011-09-05 INDEX - Personnel et matériel nécessaires au déchargement et au montage Page

Plus en détail

VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE EN CHARGE INFERIEUR A 3,5 TONNES (TYPE ORIGINAL) -----------------------

VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE EN CHARGE INFERIEUR A 3,5 TONNES (TYPE ORIGINAL) ----------------------- Direction Régionale de l=industrie, de la Recherche et de l=environnement PAYS DE LA LOIRE Division Techniques Industrielles et Qualité VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE

Plus en détail

5-1/4" 5-1/4" 5/8" 2-1/2" 3/4" Ligne A. Figure 1. Ligne B. Ligne C. Entaille 1-1/2" Figure 2

5-1/4 5-1/4 5/8 2-1/2 3/4 Ligne A. Figure 1. Ligne B. Ligne C. Entaille 1-1/2 Figure 2 Ligne A Ray Catcher Sprint Deluxe Power Pak Guide de l étudiant Matériaux Vous aurez besoin des items ci-dessous pour créer votre voiture solaire. Donc, avant de débuter, prenez le temps de voir si tout

Plus en détail

BROSSE DE DÉSHERBAGE GAUCHE/DROITE

BROSSE DE DÉSHERBAGE GAUCHE/DROITE BROSSE DE DÉSHERBAGE GAUCHE/DROITE GÉNÉRALITÉS La brosse est montée sur une plaque de montage DIN [brosse latérale], elle est équipée (d origine) avec des béquilles et peut être montée et démontée par

Plus en détail

Tables LAN (Local Area Network), postes de sécurité, postes de contrôle de processus industriels, postes d'essai. varantec

Tables LAN (Local Area Network), postes de sécurité, postes de contrôle de processus industriels, postes d'essai. varantec VLes composants du système varantec pour des postes LAN et IT 118 Tables LAN (Local Area Network), postes de sécurité, postes de contrôle de processus industriels, postes d'essai varantec Aujourd'hui la

Plus en détail

Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile

Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile VOTRE INDEPENDANCE REGAGNEE PAR L EXCELLENCE DU NOUVEAU MONTE ESCALIER DE MEDITEK. Autrefois, quand monter un escalier était

Plus en détail

NOTICE D'UTILISATION POUR TIROIRS-CAISSES À OUVERTURE PAR PRESSION TIROIRS-CAISSES ENCASTRÉS CAISSES SOUS COMPTOIR CAISSES SUR COMPTOIR

NOTICE D'UTILISATION POUR TIROIRS-CAISSES À OUVERTURE PAR PRESSION TIROIRS-CAISSES ENCASTRÉS CAISSES SOUS COMPTOIR CAISSES SUR COMPTOIR NOTICE D'UTILISATION POUR TIROIRS-CAISSES À OUVERTURE PAR PRESSION TIROIRS-CAISSES ENCASTRÉS CAISSES SOUS COMPTOIR CAISSES SUR COMPTOIR Copyright 2002 Mogler-Kassen GmbH, Rappenau Printed in Germany Tous

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Notice d utilisation de la : Pro-Ject Debut & Debut Phono SB

Notice d utilisation de la : Pro-Ject Debut & Debut Phono SB Notice d utilisation de la : Pro-Ject Debut & Debut Phono SB 11 14 11 22 2 1 3 16 17 6 15 1 4 5 8 7 9 20 21 17 9a 3a 25 33 45/78 SPEED 24 10 11 13 12 2 PRO-JECT DEBUT/DEBUT PHONO SB Descriptif du produit

Plus en détail

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE ÉVAPORATION SOUS VIDE 1 I SOMMAIRE I Sommaire... 2 II Évaporation sous vide... 3 III Description de l installation... 5 IV Travail pratique... 6 But du travail... 6 Principe... 6 Matériel... 6 Méthodes...

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

Mode d emploi ISO 9001

Mode d emploi ISO 9001 Mode d emploi ISO 9001 Mode d emploi des portes sectionnelles Version : 3.0 / mai 2001 Ce mode d emploi concerne les portes sectionnelles suivantes : Type :... Numéro de commande :... Date de livraison

Plus en détail

Otolift Saphir. Un confort optimal le long de l axe intérieur. www.otolift.com. Monte-escalier pour courbe intérieure

Otolift Saphir. Un confort optimal le long de l axe intérieur. www.otolift.com. Monte-escalier pour courbe intérieure Otolift Saphir Monte-escalier pour courbe intérieure Un confort optimal le long de l axe intérieur www.otolift.com Le monte-escalier Saphir Le monte-escalier Saphir d Otolift a été conçu spécialement pour

Plus en détail

TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS

TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS Généralités En règle générale, toutes les suspensions pour les motos standard sont réglées pour un conducteur d'un poids moyen de 70 kg. Généralement, le poids moyen du

Plus en détail

Siège d escalier. Pinnacle. www.atlasescalateurs.qc.ca. Produits fabriqués au Québec. escalateur/élévateur. escalateur/élévateur

Siège d escalier. Pinnacle. www.atlasescalateurs.qc.ca. Produits fabriqués au Québec. escalateur/élévateur. escalateur/élévateur Siège d escalier Pinnacle Produits fabriqués au Québec Fiche technique Fiabilité Le témoin lumineux se trouvant sur l accoudoir permet d identifier facilement et rapidement les situations qui nécessitent

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL Casisa Anthony TSSI DOSSIER PERSONNEL Année scolaire 2012-2013 La voiture solaire I) Planification 1) Introduction Dans le cadre du Projet Pluridisciplinaire Encadré en classe de Terminale SSI, nous avons

Plus en détail

3.00. Catalogue produit

3.00. Catalogue produit 3.00 Catalogue produit PRESENTATION 2 La liberté de mouvement passe par une accessibilité véritable monte-escaliers. Cette gamme complète nous permet de trou- 30 années d expérience Stepless est une division

Plus en détail

(51) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L 1/053 (2006.01)

(51) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L 1/053 (2006.01) (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 886 760 A1 (43) Date de publication: 13.02.2008 Bulletin 2008/07 (21) Numéro de dépôt: 0711197.6 (1) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L

Plus en détail

modélisation solide et dessin technique

modélisation solide et dessin technique CHAPITRE 1 modélisation solide et dessin technique Les sciences graphiques regroupent un ensemble de techniques graphiques utilisées quotidiennement par les ingénieurs pour exprimer des idées, concevoir

Plus en détail

NOTICE D'INSTRUCTIONS ET D ENTRETIEN PINCE A LEVEE VERTICALE (Notice Originale)

NOTICE D'INSTRUCTIONS ET D ENTRETIEN PINCE A LEVEE VERTICALE (Notice Originale) NOTICE D'INSTRUCTIONS ET D ENTRETIEN PINCE A LEVEE VERTICALE (Notice Originale) NUMERO DE SERIE MANUVIT SA Bureaux Commerciaux : BP123 89303 JOIGNY Cedex-FRANCE Tel : +33 (0)3 86 92 95 95 Fax : +33 (0)3

Plus en détail

C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur.

C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. La CFAO réunit dans une même démarche informatique les actions de conception et de fabrication d un objet. La technique utilisée permet à

Plus en détail

Les connexions. Multifonctions. Avantage. Forme ronde et non carrée :

Les connexions. Multifonctions. Avantage. Forme ronde et non carrée : Les connexions Multifonctions Avantage Forme ronde et non carrée : En plus d une esthétique agréable et assortie à la forme ronde des tubes et joints LeanTek, la forme arrondie des F-M Trilogiq permet

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES

LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES Notre nouvelle génération de scanneurs à main HandySCAN 3D MC a été optimisée expressément à l intention des professionnels

Plus en détail

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management. permanents

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management. permanents 01 Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management systèmes de sécurité permanents 2 SpanSet - Compétence et passion pour votre sécurité Des mesures de sécurité s imposent

Plus en détail

COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI

COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI SOMMAIRE ESCALIER UNIVERSEL TM SOMMAIRE GÉNÉRALITÉ... 3 Introduction... 4 PRINCIPAUX ELEMENTS... 5 Accroches... 5 ASSEMBLAGE... 7 Assemblage de base... 7 ACCROCHES

Plus en détail

AGENT EXCLUSIF AU MAROC NACELLES FAIBLES HAUTEURS. A déplacement manuel : Power Tower et Nano. Automotrices. Nano SP

AGENT EXCLUSIF AU MAROC NACELLES FAIBLES HAUTEURS. A déplacement manuel : Power Tower et Nano. Automotrices. Nano SP AGENT EXCLUSIF AU MAROC NACELLES FAIBLES HAUTEURS A déplacement manuel : Power Tower et Nano Automotrices Nano SP LE GUIDE DE L ÉLÉVATION À FAIBLE HAUTEUR Qu est ce que le low level access ( l élévation

Plus en détail

ideaux métalliques Les rideaux métalliques MURAX 110

ideaux métalliques Les rideaux métalliques MURAX 110 Les rideaux métalliques MURAX 110 ideaux métalliques faible encombrement. Aide efficace contre le vol et les dégradations. Finition adaptée au type de bâtiment. Nombreuses options disponibles. Rideaux

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test et programme préparatoire

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test et programme préparatoire TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test et programme préparatoire INTRODUCTION 3 DIRECTIVES PRÉLIMINAIRES 3 TESTS PRÉLIMINAIRES 3 PROTOCOLE DU TEST TAP-PAR 4 STATION 1 4

Plus en détail

notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE

notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE Ver 11.09.2013 Nous vous suggérons de lire les quelques recommandations suivantes avant de débuter la pose de votre porte de garage STOCKAGE

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

Guide de l interface utilisateur d Optymo

Guide de l interface utilisateur d Optymo Guide de l interface utilisateur d Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence à des libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes

Plus en détail

ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE

ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE ANALYSIS OF THE EFFICIENCY OF GEOGRIDS TO PREVENT A LOCAL COLLAPSE OF A ROAD Céline BOURDEAU et Daniel BILLAUX Itasca

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

FORMULAIRE DE REPONSE

FORMULAIRE DE REPONSE Lot 1 : Item 2 : Table d Etudiant Dimensions : 70 X 50X75 cm - Piètement en tube acier carré type «serrurier» de 30X30X1.5 mm - Traverses du cadre en tube acier rectangulaire tube «serrurier» de 30X15X1.5

Plus en détail