GUIDE DE FORMATION Attestation visant les activités en mer

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DE FORMATION Attestation visant les activités en mer"

Transcription

1 GUIDE DE FORMATION Attestation visant les activités en mer Mai 2014 Parcs Canada : parcscanada.gc.ca Parcs Québec : sepaq.com

2 Numéro de catalogue : R64-428/2014F ISBN : Photo de la couverture : Parcs Canada / L. Lévesque Crédit des illustrations : Parcs Canada Crédit des cartes : Parcs Canada PAGE 2 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

3 ANNEXE : Fiches descriptives des mammifères marins susceptibles de venir au parc marin PETIT RORQUAL RORQUAL COMMUN RORQUAL À BOSSE RORQUAL BLEU BÉLUGA MARSOUIN COMMUN CACHALOT MACROCÉPHALE DAUPHIN À FLANCS BLANCS DE L ATLANTIQUE DAUPHIN À NEZ BLANC BALEINE NOIRE DE L ATLANTIQUE NORD ÉPAULARD GLOBICÉPHALE NOIR DE L ATLANTIQUE BALEINE À BEC COMMUNE PHOQUE GRIS PHOQUE COMMUN PHOQUE DU GROENLAND ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 57

4 PAGE 58 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

5 PETIT RORQUAL (MINKE WHALE) BALAENOPTERA ACUTOROSTRATA Sous-espèce de l Atlantique Nord Autre nom Respiration Plongée Souffle Gibard 6 à 9 mètres, jusqu à 10 mètres. 6 à 8 tonnes, jusqu à 10 tonnes. Environ 50 ans 2 ou 3 respirations par séquence, parfois plus. 2 à 10 minutes, jusqu à 20 minutes. Il ne montre pas la queue. 2 mètres de hauteur, mais peu visible. Dos gris-noir et ventre blanc. Le ventre devient rosé lors des périodes d alimentation ou d activité intense. Les petits rorquals de l hémisphère Nord ont une tache blanche sur les nageoires pectorales. La nageoire dorsale est petite et en forme de crochet. Reproduction et soins des petits Capelan, hareng, lançon, zooplancton (krill, copépodes). L accouplement a lieu de janvier à mai et la mise bas de novembre à mars. Les deux ont lieu dans les eaux tempérées. La gestation dure de 10 à 11 mois. Le nouveau-né mesure 2,5 mètres et pèse 350 kilogrammes. L allaitement dure 4 ou 5 mois. Non Parcs Canada/J.-L. Provencher Le petit rorqual est le plus petit de la famille des rorquals, d où son nom. Il nage en solitaire, parfois en paire. Plusieurs individus peuvent se rassembler dans les aires d alimentation où les proies abondent. Ce chasseur met à profit la surface de l eau, les fronts et les caps pour piéger ses proies. Sa technique la plus surprenante consiste à concentrer ses proies pour ensuite s élancer sous le nuage de nourriture la gueule grande ouverte vers la surface. On peut alors apercevoir la tête et le ventre avec les sillons ventraux rougis et étirés. Le petit rorqual est aussi très énergique, comme en témoigne ses sauts hors de l eau (breaching); il peut en exécuter plusieurs dizaines consécutivement. Lorsque le petit rorqual s alimente en surface, il lui arrive de se tourner sur le côté et d exposer une partie de sa nageoire caudale (queue) hors de l eau. Les observateurs moins aguerris peuvent alors confondre cette partie de la queue avec la nageoire dorsale d un épaulard. ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 59

6 RORQUAL COMMUN (FIN WHALE) BALAENOPTERA PHYSALUS Population de l Atlantique Autre nom Respiration Plongée Souffle Physale 18 à 21 mètres, jusqu à 27 mètres dans l hémisphère Sud. 40 à 50 tonnes Jusqu à 100 ans 5 à 10 respirations par séquence. 5 à 15 minutes, jusqu à 25 minutes. Il montre rarement la queue. 4 à 6 mètres et bien visible. Dos gris foncé ou gris-brun et ventre blanc. Coloration de la mâchoire inférieure asymétrique. Le côté droit est pâle et le côté gauche est foncé. Chevrons (motif en forme de V) gris plus pâle derrière la tête et à la hauteur des nageoires pectorales. Nageoire dorsale triangulaire ou en forme de croissant, située vers l arrière, au ¾ du corps. Reproduction et soins des petits Hareng, capelan, lançon, zooplancton (krill, copépodes). L accouplement a lieu en décembre et janvier et la mise bas entre novembre et janvier. Les deux ont lieu dans les eaux plus tempérées. La gestation dure de 11 à 12 mois. Le nouveau-né mesure 6 mètres et pèse 2 tonnes. L allaitement dure 6 mois. Oui (préoccupant) Parcs Canada/J.-L. Provencher Le rorqual commun est le deuxième plus grand mammifère au monde, après le rorqual bleu. Il peut nager à une vitesse atteignant 40 km/h. Généralement solitaires, les rorquals communs se regroupent temporairement sur les sites d alimentation. Ils peuvent même se coordonner pour chasser des proies rapides, comme des petits poissons. PAGE 60 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

7 RORQUAL À BOSSE (HUMPBACK WHALE) MEGAPTERA NOVAEANGLIAE Population de l ouest de l Atlantique Nord Autre nom Baleine à bosse, jubarte, mégaptère. 11 à 13 mètres, jusqu à 16 mètres. 25 à 30 tonnes, jusqu à 35 tonnes. Environ 50 ans 5 à 10 respirations par séquence. 8 à 15 minutes, jusqu à 30 minutes. Il montre généralement la queue en plongeant. 3 mètres de hauteur et bien visible. Dos noir et ventre blanc. Longues nageoires pectorales blanches mesurant de 4 à 5 mètres, soit le tiers de la longueur du corps. Nageoire dorsale petite et de forme variable située sur une petite bosse. Présence de tubercules (excroissances) sur la gueule. Hareng, lançon, capelan, zooplancton (krill, copépodes) L accouplement a lieu de janvier à mars et la mise bas de novembre à mars. Les deux ont lieu dans les eaux chaudes tropicales. La gestation dure environ 11 mois et l allaitement, 1 an. À la naissance, le petit mesure de 4 à 5 mètres et pèse entre 1 et 2 tonnes. Non Respiration Plongée Souffle Reproduction et soins des petits Parcs Canada/C. Dubé Son nom vient de la bosse sur laquelle est placée la nageoire dorsale ou encore de son dos très arqué au moment de la plongée. Chaque rorqual à bosse possède, sous la queue, un motif de coloration unique qui permet d identifier les individus. Le rorqual à bosse est un animal plutôt solitaire. Il peut toutefois se mêler à ses congénères et former de petits groupes sur les lieux d alimentation. Pour s alimenter, il utilise parfois une technique particulière : il emprisonne ses proies dans un «rideau de bulles», ce qui permet de les capturer plus facilement. Il crée ce rideau en expirant sous l eau. Quand on pense aux chants de baleines, on fait souvent référence aux rorquals à bosse. Ces chants sont surtout utilisés sur les lieux de reproduction. Ils diffèrent d une population à l autre. Le rorqual à bosse est une baleine fascinante à observer. Il peut effectuer des sauts complets hors de l eau (breaching). De plus, il peut : donner des coups de queue à la surface (lobtailling), ou des coups de nageoires; sortir sa tête hors de l eau (spyhopping); émettre des bruits à l aide de ses narines (trumpeting). ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 61

8 RORQUAL BLEU (BLUE WHALE) BALAENOPTERA MUSCULUS Population de l Atlantique Nord-Ouest Autre nom Respiration Plongée Souffle Baleine bleue 20 à 25 mètres, record 33,5 mètres. 80 à 120 tonnes, jusqu à 135 tonnes. Jusqu à 90 ans 3 ou 4 respirations par séquence, parfois plus. 10 à 30 minutes. Il montre parfois la queue. 6 mètres et bien visible. Couleur gris pâle à gris-bleu avec parfois des taches plus claires. Ces taches permettent d identifier les individus. La nageoire dorsale est très petite comparée à la taille de l animal. Elle est située au 3/4 du dos, à l arrière. Presque exclusivement du krill (près de 4 tonnes par jour). Reproduction et soins des petits L accouplement et les naissances ont lieu de la fin de l automne au milieu de l hiver. La gestation dure de 10 à 11 mois. Le nouveau-né mesure de 6 à 7 mètres et pèse plus de 2 tonnes. Il est allaité pendant 7 à 9 mois et il grossit de 3 à 4 kilogrammes à l heure. Le petit est sevré l été, sur les aires d alimentation, où il apprend à se nourrir de krill. Il mesure alors 16 mètres de longueur. Oui (en voie de disparition) Parcs Canada/J.-L. Provencher Le rorqual bleu est le plus gros animal ayant vécu sur la planète Terre. De nature solitaire, il peut parfois être observé en paire. Plusieurs individus peuvent se rassembler là où la nourriture est abondante. Les rorquals bleus entreprennent chaque année de longues migrations saisonnières entre les aires de reproduction et les aires d alimentation. Cette migration leur permet de s alimenter intensivement pendant 4 à 6 mois dans des zones très productives. Ils peuvent ainsi engraisser et emmagasiner des réserves pour survivre durant les mois de l année où ils n auront pas accès à autant de nourriture. Les destinations des migrations hivernales sont encore mal connues. On a observé des individus dans les eaux du Saint-Laurent pendant l hiver. Les rorquals bleus émettent des puissants sons en basse fréquence qui peuvent être captés à des centaines de kilomètres. PAGE 62 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

9 BÉLUGA (BELUGA WHALE) DELPHINAPTERUS LEUCAS Population de l estuaire du Saint-Laurent Autre nom Marsouin blanc, marsouin, baleine blanche. 3 à 4,5 mètres, jusqu à 5 mètres. 0,7 à 1,5 tonne, jusqu à 2 tonnes. Entre 30 et 60 ans, et même 80 ans. Respiration 5 ou 6 respirations. Plongée 1 à 15 minutes. Il montre parfois la queue. Souffle Peu visible, mais s entend bien. Les adultes sont complètement blancs. Les baleineaux sont brun-gris. Ils pâlissent en vieillissant et deviennent blancs à la maturité sexuelle (entre 8 et 14 ans). La nageoire dorsale est remplacée par une crête dorsale formée de peau très épaisse. Front bombé par le melon. Reproduction et soins des petits Capelan, lançon, morue, hareng, anguille, poulamon, éperlan, calmar, polychètes (vers marins) et d autres espèces de poissons et d invertébrés. L accouplement a lieu entre avril et juin. La gestation dure environ 14 mois. La femelle donne naissance à un seul petit tous les deux ou trois ans. Les naissances ont lieu entre juin et août. Le nouveau-né mesure environ 1,5 mètre et pèse environ 80 kilogrammes. L allaitement dure 20 à 32 mois. Oui (menacé) Le béluga est surnommé le «canari des mers» parce qu il est bavard. Il émet différents sons : grognements, sifflements, meuglements, séries de clics, dont plusieurs sont audibles par l humain. Le béluga vit dans les régions arctiques ou subarctiques. La population de l estuaire du Saint-Laurent est celle qui vit le plus au sud. Elle est isolée des populations de l Arctique canadien depuis la dernière glaciation, il y a des milliers d années. Elle a survécu grâce aux conditions semi-arctiques de l estuaire. Le béluga est bien adapté à la vie en eaux froides. L épaisse couche de graisse qui enveloppe son corps sert d isolant et de réserve énergétique; elle peut représenter jusqu à la moitié de son poids. De plus, sa crête dorsale lui permet de briser la glace pour respirer en surface. En été, les bélugas se concentrent principalement dans la région du parc marin, ainsi que près de la rive sud de l estuaire. Ils sont fidèles à leurs sites d estivage, ces zones où ils passent l été. Les femelles et les jeunes privilégient l estuaire moyen et le fjord du Saguenay, où les eaux plus chaudes conviennent mieux aux nouveaunés qui n ont pas encore une épaisse couche de graisse. Les troupeaux composés principalement de mâles adultes fréquentent davantage l estuaire maritime. L hiver, les bélugas semblent préférer les eaux de l estuaire maritime et du nordouest du golfe. Parcs Canada/C. Dubé ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 63

10 MARSOUIN COMMUN (HARBOUR PORPOISE) PHOCOENA PHOCOENA Population de l Atlantique Nord-Ouest Autre nom Respiration Pourcil 1,5 à 2 mètres 45 à 50 kilogrammes, jusqu à 65 kilogrammes. De 10 à 13 ans Environ 4 respirations par séquence. Reproduction et soins des petits Hareng, capelan, maquereau, calmar et crevette. L accouplement a lieu en juillet et en août. Les naissances ont lieu entre mai et juillet. La gestation dure environ 10 mois. L allaitement dure entre 8 et 12 mois. Plongée Souffle 1 à 3 minutes, jusqu à 12 minutes. Très court et très peu visible. Dos noir, ventre blanc. Flancs et arrière de la tête gris. Nageoire dorsale triangulaire située au milieu du dos. Non Parcs Canada/J.-L. Provencher Le marsouin commun est une espèce grégaire qui vit en petits groupes de quelques individus. Il est difficile à observer à cause de sa petite taille et de son comportement discret. Il approche rarement les embarcations et saute rarement hors de l eau. On trouve souvent des marsouins empêtrés dans des filets de pêche. PAGE 64 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

11 CACHALOT MACROCÉPHALE (SPERM WHALE) PHYSETER MACROCEPHALUS Respiration Plongée Souffle 11 à 15 mètres, jusqu à 18 mètres. 15 à 40 tonnes, jusqu à 50 tonnes. Jusqu à 70 ans Longue séquence respiratoire, jusqu à 30 respirations et parfois plus. 15 et 90 minutes, jusqu à 2 heures. Montre la queue au moment de plonger. Peut plonger jusqu à 3000 mètres de profondeur. 3 mètres de haut et très puissant, incliné vers l avant et la gauche. Couleur gris foncé, gris-bleu ou grisbrun. Grosse tête carrée, aplatie à l avant. Évent situé à l avant de la tête sur le côté gauche. Absence de nageoire dorsale et présence d une crête dorsale. Peau plissée. Calmars et poissons. Non La tête du cachalot contient un organe énorme, appelé spermaceti. Il est composé de tissus spongieux gorgés d une huile fine et est entouré de sacs d air. Les chercheurs croient aujourd hui qu il joue un rôle dans la production de sons. Les chasseurs croyaient plutôt qu¹il était rempli de sperme, d où son nom anglais de «Sperm Whale». ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 65

12 DAUPHIN À FLANCS BLANCS DE L ATLANTIQUE (ATLANTIC WHITE-SIDED DOLPHIN) LAGENORHYNCHUS ACUTUS Respiration Plongée Souffle 2 à 2,7 mètres 180 à 230 kilogrammes. Environ 30 ans 1 respiration aux 10 à 15 secondes. On connaît peu ses habitudes de plongée. Très peu visible. Dos noir et ventre blanc. Flancs gris pâle avec bande blanche sous la nageoire dorsale et tache jaunâtre sur le pédoncule. Museau noir au-dessus et gris au-dessous. Grande nageoire dorsale en forme de croissant. Saute régulièrement hors de l eau. Calmars, poissons et parfois des crustacés du fond marin. Non PAGE 66 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

13 DAUPHIN À NEZ BLANC (WHITE-BEAKED DOLPHIN) LAGENORHYNCHUS ALBIROSTRIS Respiration Plongée Souffle 2,5 à 3 mètres 135 à 275 kilogrammes Incertaine, possiblement de 25 à 35 ans. 1 respiration aux 10 à 15 secondes. On connaît peu ses habitudes de plongée. Très peu visible. Dos noir, ventre blanc, rayures grisblanc sur les côtés. Tache plus pâle derrière la nageoire dorsale. Grande nageoire dorsale en forme de croissant. Bout du museau blanc. Poissons, calmars et parfois des crustacés du fond marin. Non ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 67

14 BALEINE NOIRE DE L ATLANTIQUE NORD (NORTH ATLANTIC RIGHT WHALE) EUBALAENA GLACIALIS 10 à 15 mètres, jusqu à 17 mètres. 30 à 60 tonnes Jusqu à 80 ans et peut-être plus. Respiration 12 à 15 respirations par séquence. Plongée 6 à 8 minutes, jusqu à 60 minutes. Elle montre la queue au moment de plonger. Souffle 5 mètres de hauteur, en forme de V. Généralement noire, parfois tachetée de blanc sur le ventre. Aucune nageoire dorsale. Corps assez rond. Les callosités sur la tête et la gueule sont propres à chaque individu et permettent de les identifier. Copépodes et krill. Oui (en voie de disparition) Il reste moins de 500 individus. PAGE 68 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

15 ÉPAULARD (KILLER WHALE) ORCINUS ORCA Population de l Atlantique Nord-Ouest et de l est de l Arctique Respiration Plongée Souffle 6 à 7 mètres, jusqu à 10 mètres. 3 à 7 tonnes 50 à 100 ans 3 à 5 respirations par séquence. 3 à 5 minutes, jusqu à 20 minutes. Jusqu à 2 mètres de hauteur, peu visible. Dos noir avec une tache blanche derrière l oeil et une tache grise derrière la nageoire dorsale. Ventre blanc. Les couleurs sont très délimitées. Très grande nageoire dorsale triangulaire au milieu du dos; plus petite chez les femelles. Une grande variété de proies : mammifères marins, poissons, oiseaux et calmars. Non ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 69

16 GLOBICÉPHALE NOIR (LONG-FINNED PILOT WHALE) GLOBICEPHALA MELAS Respiration Plongée 4 à 5 mètres, jusqu à 8 mètres. 2 à 3,5 tonnes Entre 25 et 50 ans Quelques respirations rapides. 5 à 10 minutes. Peut plonger jusqu à 1000 mètres de profondeur. Noir avec marque gris-blanc sur la gorge. Nageoires pectorales longues et pointues. Melon proéminent. Nageoire dorsale située vers l avant du corps. Principalement des calmars et autres espèces semblables, mais également des poissons comme la morue, le hareng et le maquereau. Non PAGE 70 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

17 BALEINE À BEC COMMUNE (NORTHERN BOTTLENOSE WHALE) HYPEROODON AMPULLATUS Population du plateau néo-écossais Respiration 6 à 10 mètres 3 à 7 tonnes Environ 40 ans 1 respiration aux 30 à 40 secondes. Plongée 3 à 70 minutes, parfois jusqu à 2 heures. Montre la queue au moment de plonger. Brun foncé, plus pâle sur le ventre. Nageoire dorsale pointue et arquée vers l arrière. Melon proéminent. Calmar, hareng et autres animaux vivant près du fond. Oui (en voie de disparition) Il reste moins de 200 individus. ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 71

18 PHOQUE GRIS (GREY SEAL) HALICHOERUS GRYPUS Comportements typiques Environ 2 mètres Entre 95 et 310 kilogrammes Environ 35 ans Ils se regroupent sur les lieux de reproduction et les échoueries, mais se dispersent généralement pour se nourrir. Ils peuvent chasser en groupes et former des troupeaux de plusieurs centaines d individus. Plongée Jusqu à 32 minutes et jusqu à 500 mètres de profondeur. Reproduction et soin des petits Les naissances ont lieu dans le Saint- Laurent, en janvier et février, après une gestation de 11 mois. Le petit pèse 16 kilogrammes à la naissance. Pendant les 3 semaines d allaitement, le petit grossit de 2 kilogrammes par jour. Le lait contient 60 % de gras. La tête rappelle celle d un cheval. Les mâles sont gris foncé avec des taches claires. Les femelles sont gris clair avec des taches foncées. Les narines sont en forme de W. Il mange principalement des poissons, comme la morue, le hareng, le capelan, l éperlan, le lançon, et la plie. Il mange aussi des crustacés et des calmars. Il ingère de 7 à 13 kilogrammes de nourriture par jour. Non Parcs Canada/C. Dubé PAGE 72 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

19 PHOQUE COMMUN (HARBOUR SEAL) PHOCA VITULINA CONCOLOR Sous-espèce de l Atlantique et de l est de l Arctique Comportements typiques Entre 1,4 et 1,8 mètre Entre 45 et 125 kilogrammes En moyenne 20 ans C est un résident permanent du Saint- Laurent. Il vit en groupe sur la terre ferme alors que dans l eau il est généralement seul. Le phoque commun est une espèce côtière : il s éloigne rarement des rives. Plongée Entre 2 et 30 minutes et jusqu à 500 mètres de profondeur. Reproduction et soin des petits Les naissances ont lieu de la fin mai au début de juillet après une gestation de 11 mois. Le petit à la naissance pèse 10 kilogrammes et mesure 75 centimètres. Il triple son poids pendant l allaitement, qui dure environ 30 jours. Le lait contient 50 % de gras. La tête rappelle celle d un chien. Pelage gris jaunâtre avec des taches plus ou moins foncées principalement sur le dos. Les narines sont en forme de V. Le plus petit des phoques du Saint- Laurent. Principalement des poissons comme le hareng, le capelan, l éperlan, le lançon et la plie. Il peut également se nourrir de crustacés et de calmars. Non Parcs Canada/C. Dubé ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 73

20 PHOQUE DU GROENLAND (HARP SEAL) PAGOPHILUS GROENLANDICUS Population de l Atlantique Nord-Ouest Comportements typiques Plongée Reproduction et soin des petits 1,6 mètre 130 kilogrammes 30 ans en moyenne Forment parfois des groupes de plusieurs centaines d individus. Peut plonger une quinzaine de minutes, jusqu à 400 mètres de profondeur. La gestation dure 12 mois. Les naissances se produisent entre la fin février et le début d avril. À la naissance, le blanchon mesure de 80 à 85 centimètres et pèse de 10 à 11 kilogrammes. L allaitement dure environ 12 jours, pendant lesquels le petit grossit de 30 à 45 kilogrammes. Le lait contient près de 60 % de gras. Pelage gris avec tête noire et une large bande noire sur le dos et les flancs. La fourrure du nouveau-né est complètement blanche, d où le nom de blanchon. Elle foncit rapidement et se couvre de marques plus claires. Plusieurs espèces de poissons comme le capelan, le hareng, la morue, le flétan, le sébaste et la plie. Il peut aussi manger des crustacés et des calmars. Non PAGE 74 GUIDE DE FORMATION - ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER

21 NOTES ATTESTATION VISANT LES ACTIVITÉS EN MER - GUIDE DE FORMATION PAGE 75

22 Parc marin du Saguenay Saint-Laurent Parcs Canada 182, rue de l Église Tadoussac (Québec) G0T 2A0 Téléphone : poste 0 Télécopieur : Courriel : Parc marin du Saguenay Saint-Laurent Parcs Québec 91, rue Notre-Dame Rivière-Éternité (Québec) G0V 1P0 Téléphone : Télecopieur : Courriel : Imprimé sur du Rolland Enviro100 Print, contenant 100% de fibres postconsommation, PAGE 76 GUIDE DE FORMATION fabriqué - ATTESTATION à partir d énergie VISANT biogaz. LES ACTIVITÉS EN MER

Qui mange quoi? Filtrer avec des fanons

Qui mange quoi? Filtrer avec des fanons Filtrer avec des fanons Malgré leur taille gigantesque, les baleines se nourrissent de petites proies : du krill ou des petits poissons qu elles piègent à travers leurs fanons. Ces «peignes» peuvent faire

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

» Le passeport des Baleines «

» Le passeport des Baleines « » Le passeport des Baleines «Documentation destinée aux enseignants, aux parents et leurs enfants Baleines en danger! Les baleines sont vraiment des animaux particuliers, comprenant un grand nombre d espèces

Plus en détail

Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces

Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces Champ Type Dimensions Notes ISSCAAP Texte 2 Les codes CSITAPA (ISSCAAP) ont récemment été assignés à toutes les catégories d'espèces

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

- 807 - SCYLIORHINIDAE. Chiens, roussettes

- 807 - SCYLIORHINIDAE. Chiens, roussettes click for previous page - 807 - SCYLIORHINIDAE Chiens, roussettes Petits requins au corps élancé et allongé à modérément épais. Cinq fentes branchiales, les deux dernières en arrière de l origine des pectorales;

Plus en détail

Sarcelle d été. Anas querquedula

Sarcelle d été. Anas querquedula Sarcelle d été Anas querquedula Neil Fifer Sarcelles d été Hong Kong. R.P de Chine Principaux caractères spécifiques La sarcelle d été est un canard de petite taille, un peu plus massif que la sarcelle

Plus en détail

Programme de la soirée

Programme de la soirée Programme de la soirée Exposé : les chauves-souris et le patrimoine bâti (+/- 45 ) Vidéo : les chauves-souris et les moines de l Abbaye d Orval (+/- 15 ) Questions réponses (+/- 15 ) Sortie nocturne à

Plus en détail

Ça bouge au Canada : Fjord-du-Saguenay

Ça bouge au Canada : Fjord-du-Saguenay Fiche apprenant Niveau intermédiaire Ça bouge au Canada : Fjord-du-Saguenay Activité 1 Avant de voir le film, répondez par vrai ou faux selon vos connaissances personnelles. Ensuite, regardez le film et

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

# 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD

# 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD Services internes 1. PERSONNES ASSURÉES # 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD Cet accord vise tous les résidents canadiens qui reçoivent des services internes dans un établissement

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants Communiqué de presse A Iloni, le 03/09/2015 Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants 1 soirée, 2 thèmes : la charte d approche des mammifères marins et le réseau d observateurs C est

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

REPARTITION ET FREQUENCE DES MAMM!FERES MARINS EN MEDITERRANEE

REPARTITION ET FREQUENCE DES MAMM!FERES MARINS EN MEDITERRANEE 223 REPARTITION ET FREQUENCE DES MAMM!FERES MARINS EN MEDITERRANEE par R. DUGUY, A. CASINOS, A. DI NATALE, S. FILELLA, F. KTARI-CHAKROUN, R. LLOZE, D. MARCHESSAUX % RESUME Dans l'etat actuel de nos connaissances,

Plus en détail

A QUOI SERT LA RESPIRATION? Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital.

A QUOI SERT LA RESPIRATION? Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital. Fiche 1 A QUOI SERT LA RESPIRATION? Objectif Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital. Vocabulaire : respirer / inspirer / expirer / souffler / air / poumons. Notions

Plus en détail

Transcription de «S.O.S. océan»

Transcription de «S.O.S. océan» Transcription de «S.O.S. océan» [Image d un gars courant sur le bord de la mer] Bien attrapé Justin. Il me semblait que tu m avais dit que tu étais bon. Si tu savais au moins comment lancer. Ariane, vite,

Plus en détail

Lucie. - Taille : 1 m 36 - Poids : 24, 5 kg - Cheveux : bruns - Yeux : verts - Caractère : têtue, mais gentille.

Lucie. - Taille : 1 m 36 - Poids : 24, 5 kg - Cheveux : bruns - Yeux : verts - Caractère : têtue, mais gentille. Description d Alban - taille : 1m 56 - poids : 36 kg - peau : bronzée - cheveux : noirs, bouclés - yeux : noirs - oreilles : grandes - visage : ovale - pieds : grands (39-40) - tache de naissance : blanche

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

puisqu il est doté d un corps fin et allongé, contrairement au rat commun qui est bien plus costaud.

puisqu il est doté d un corps fin et allongé, contrairement au rat commun qui est bien plus costaud. Les rongeurs Les rongeurs, tels que les rats, les souris et les écureuils ont une seule paire de dents incisives en forme de ciseau dans chaque mâchoire. Ils ont une espace très prononcée entre les incisives

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Petit guide pédagogique

Petit guide pédagogique Petit guide pédagogique des 1. Peux-tu résoudre cette énigme? Mon premier se trouve dans un musée; mon deuxième est le petit de la biche; mon troisième a six faces et est utile dans un jeu; mon quatrième

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages

Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages Première tournée / premier spectacle Nouvelle tournée / nouveau spectacle Entrée en Suisse de l étranger

Plus en détail

Introduction. II. Aire de répartition des requins

Introduction. II. Aire de répartition des requins Premiers résultats des observations acoustiques effectuées sur les requins bouledogue et tigre entre le 2 décembre 2011 et le 2 décembre 2012 sur la côte ouest de la Réunion Introduction Ces premiers résultats

Plus en détail

TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux. DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux. DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Lecture de textes documentaires. - Les êtres vivants dans leur environnement. SÉANCE OU SÉQUENCE

Plus en détail

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond,

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, Monstre marin Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, ses oreilles sont bleues et carrées. Il a seulement une dent verte. Il a un

Plus en détail

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation Punaise des lits À quoi ressemblent-elles? Lorsqu elle est à jeun, la punaise des lits présente une coloration allant du brun au brun jaunâtre. Une fois gorgée de sang, elle devient brune rougeâtre et

Plus en détail

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques Nos mondes imaginaires Mon personnage : mes caractéristiques physiques Objectifs : Tu vas apprendre à parler des caractéristiques physiques pour décrire le physique de ton personnage du monde imaginaire

Plus en détail

80-100 mm, habituellement plus longue que la tête et le corps.

80-100 mm, habituellement plus longue que la tête et le corps. Souris Les souris, qui vivent à l intérieur, posent davantage de problèmes dans les constructions. Elles grignotent les câbles, et sont susceptibles de causer des incendies. Elles font des dégâts dans

Plus en détail

Lunettes et Maquillage TECHNIQUE MAQUILLAGE

Lunettes et Maquillage TECHNIQUE MAQUILLAGE TECHNIQUE MAQUILLAGE 20 Lunettes et Maquillage Comment se maquiller quand on porte des lunettes ou des lentilles? Quelle monture privilégier en fonction de sa forme de visage? Quelles couleurs choisir?

Plus en détail

LE LANGAGE DU CHIEN:

LE LANGAGE DU CHIEN: LE LANGAGE DU CHIEN: L une des raisons qui font des chiens de bons animaux de compagnie est leur capacité à communiquer avec nous. En fait, ils nous comprennent souvent mieux que nous ne les comprenons

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog)

CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog) 23.08.2013 / FR FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard-FCI N 88 CHIEN DE BERGER DES SHETLAND (Shetland Sheepdog) M.Davidson,

Plus en détail

Standard FCI N 248 / 09/08/1999. CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound)

Standard FCI N 248 / 09/08/1999. CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound) Standard FCI N 248 / 09/08/1999 / F CHIEN DU PHARAON (Pharaoh Hound) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud. ORIGINE : Malte. PATRONAGE : Grande Bretagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPÈCES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACÉES D EXTINCTION (CITES)

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPÈCES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACÉES D EXTINCTION (CITES) FORMULAIRE DE DEMANDE DE CERTIFICAT DE CIRCULATION PROVISOIRE POUR importer, exporter ou réexporter temporairement des animaux vivants, des plantes vivantes ou des parties d animaux, des parties de plantes

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla)

BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla) Standard F.C.I. N 57 / 13.09.2000 / F BRAQUE HONGROIS A POIL COURT (VIZSLA) (Rövidszörü Magyar Vizsla) TRADUCTION : Dr. J-M. Paschoud et Prof.RTriquet. ORIGINE : Hongrie. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD

Plus en détail

Science et technologie : Le truc de Newton

Science et technologie : Le truc de Newton Science et technologie : Le truc de Newton Une caractéristique fondamentale de la science c est le lien étroit qui l unit à la technologie. La science cherche les règles du monde matériel et la technologie

Plus en détail

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul En septembre 2012, un nid de Frelon asiatique a été découvert au Val-André. Bien camouflé et difficilement accessible au sommet d un conifère, il a cependant

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

REPCETreperage en temps-reel des cetaces

REPCETreperage en temps-reel des cetaces SOMMAIRE Zones de risque REPCET : du nouveau Sensibiliser les armateurs espagnols Armateurs de France soutient REPCET Formation à l Ecole Nationale Supérieure Maritime : l appel du large Données REPCET

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

Le Crabe commun des eaux côtières du Québec

Le Crabe commun des eaux côtières du Québec Pêches et Océans Canada Sciences Fisheries and Oceans Canada Science MPO Sciences Région Laurentienne Rapport sur l état des stocks C-2 (21) 5 16B 16A 17A-C D 16C 16D 16E YZ E-X A-C Le Crabe commun des

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

BipBatlula, monitoring autonome en haute fréquence

BipBatlula, monitoring autonome en haute fréquence BipBatlula, monitoring autonome en haute fréquence Premiers essais 2009 Observateurs : Fabien Berhault Arnaud Le Houédec Chloé Thomas Rédacteur : Arnaud Le Houédec Présentation du matériel Le matériel

Plus en détail

La Liste rouge des espèces menacées en France. Mammifères de France métropolitaine

La Liste rouge des espèces menacées en France. Mammifères de France métropolitaine La des espèces menacées en France Mammifères de France métropolitaine La des espèces menacées en France Une espèce de mammifères sur dix menacée en France métropolitaine : une situation préoccupante mais

Plus en détail

Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D.

Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D. Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D.VSS Tél. 078 638 44 75 FAITES APPEL A DES PROFESSIONNELS : Optez pour

Plus en détail

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Vers

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Vers Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo Les Vers C est quoi un vers? La notion de vers est dénuée de sens pour les puristes de la classification des espèces. Mais pour nous, plongeurs, on range dans ce

Plus en détail

POKER II. Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe

POKER II. Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe DOSSIER DE PRESSE JUIN 2010 POKER II Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe Paul Tixier La pêche australe : un modèle de gestion

Plus en détail

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION Equipe départementale EPS de Tarn et Garonne 1 Ce dossier pédagogique relatif à la natation à l'école primaire (du cycle 1 au cycle3 ) a pour objectifs: - de

Plus en détail

Section E Opération DIRECTIVE POUR L ACCÈS AU PORT DE TROIS-RIVIÈRES

Section E Opération DIRECTIVE POUR L ACCÈS AU PORT DE TROIS-RIVIÈRES Section E Opération DIRECTIVE POUR L ACCÈS AU PORT DE TROIS-RIVIÈRES E-01 OBJET Préciser les conditions et la démarche à suivre pour obtenir un laissez-passer pour le port de Trois- Rivières et définir

Plus en détail

Inventez votre visite. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au zoo.

Inventez votre visite. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au zoo. Valise pédagogique Inventez votre visite Partez à la rencontre de nos incroyables animaux et surprenez les élèves grâce à la valise pédagogique. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

Sièges d auto pour enfants

Sièges d auto pour enfants ! Sièges d auto pour enfants Du siège de nouveau-né à la ceinture de sécurité, tout ce que vous devez savoir pour que votre enfant soit en sécurité! C est la loi En auto, les enfants qui mesurent moins

Plus en détail

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction Exercice d introduction Testons tes connaissances. Sylvain le smiley nous décrit la voiture de ses rêves mais il semble éprouver quelques difficultés à l écrit. Entoure les adjectifs de couleur (il y en

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Pourquoi les pandas ont-ils une fourrure?

Pourquoi les pandas ont-ils une fourrure? Pourquoi les pandas ont-ils une fourrure? Il y a très longtemps de cela, le panda n avait pas de fourrure. Le panda était gros et ne mangeait que du bambou. Il était ami avec l ours qui avait beaucoup

Plus en détail

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

Les géants africains. éléphant

Les géants africains. éléphant A table! Les animaux ne mangent pas tous la même chose. Certains, comme les antilopes, sont strictement herbivores (ils ne mangent que de l herbe ou des feuilles). D'autres sont carnivores (le tigre par

Plus en détail

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. La reproduction des animaux Observer le comportement des parents, suivre la croissance des jeunes est si intéressant que, dès le CP, les enfants

Plus en détail

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage»

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Public cible Toute personne impliquée dans un projet de mise en œuvre, que ce soit en tant que conseiller professionnel et

Plus en détail

Chapitre 1 : proches mais différents

Chapitre 1 : proches mais différents Chapitre 1 : proches mais différents Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE Les étapes essentielles: Œuvre > Numérisation > Film > Ecran > Impression - 1 : NUMERISATION DE L OEUVRE A IMPRIMER: Soit l image a été créée directement sur un ordinateur

Plus en détail

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement Table réglable en hauteur Ropox Ergobasic, largueur 90 cm, inclinable Cette table économique réglable en hauteur est basée sur la table thérapeutique ROPOX ST, depuis des années une image fidèle dans les

Plus en détail

BERGER ALLEMAND. TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08.

BERGER ALLEMAND. TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08. Standard F.C.I. N 166 / 05.05.1994 / F BERGER ALLEMAND TRADUCTION : Dr. J.- M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DAT E DE PUBLICATION DU STANDA RD D ORIGI NE EN VIGUEUR : 30.08.1991 CLASSIFICATION

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

RALLYE PEDAGOGIQUE. Bienvenue au Domaine de la Petite Couère!

RALLYE PEDAGOGIQUE. Bienvenue au Domaine de la Petite Couère! RALLYE PEDAGOGIQUE Bienvenue au Domaine de la Petite Couère! - Aidez-vous de votre plan - Ecouter et observer attentivement, au besoin interroger le personnel. - Respecter la faune et la flore (ne pas

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés Les vers marins A partir des vers marins, les animaux se complexifient dans l organisation de leur tissus. Nous avons vu qu avec les coraux, les organismes possédaient deux feuillets séparés d une gelée.

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux CE Découpe et colle les morceaux de puzzle pour reconstituer la couverture de l album. Recopie le titre du livre lisiblement et sans faire aucune faute. Réponds par Vrai (V) ou Faux (F) Le livre parle

Plus en détail

5.0 Mensuration et pesée des poissons à nageoires. NB : Le genre masculin est utilisé comme générique à seule fin d'alléger le texte.

5.0 Mensuration et pesée des poissons à nageoires. NB : Le genre masculin est utilisé comme générique à seule fin d'alléger le texte. 5.0 Mensuration et pesée des poissons à nageoires NB : Le genre masculin est utilisé comme générique à seule fin d'alléger le texte. 5.1 Introduction Ce modèle est destiné aux personnes chargées de former

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

1171 Notre-Dame Ouest, # 100 Victoriaville, Qc G6P 7L1. Téléphone: (819) 751-0095 Télécopieur: (819) 751-1292

1171 Notre-Dame Ouest, # 100 Victoriaville, Qc G6P 7L1. Téléphone: (819) 751-0095 Télécopieur: (819) 751-1292 1171 Notre-Dame Ouest, # 100 Victoriaville, Qc G6P 7L1 Téléphone: (819) 751-0095 Télécopieur: (819) 751-1292 DESCRIPTION DES CONNECTEURS DU LBC-WG et RECOMMENDATIONS IMPORTANTES POUR L INSTALLATION Documentation

Plus en détail

Rapport final Analyse économique

Rapport final Analyse économique Rapport final Analyse économique Exploitation de la lumière naturelle dans les programmes de photopériode pour le contrôle de la reproduction chez les ovins (Projet #6266) Demandeur Organisme conjoint

Plus en détail

CATALOGUE DE COSTUMES CPA Terrebonne

CATALOGUE DE COSTUMES CPA Terrebonne CATALOGUE DE COSTUMES CPA Terrebonne POUR INFORMATION CONTACTEZ Chantal Pépin au (450) 961-1162 ou 514-591-0201 ou COURRIEL chantal.pepin7@videotron.ca Novembre 2014 /1 3 Camisoles 6 ans 10 Shorts noirs

Plus en détail

ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST

ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST Secrétariat canadien de consultation scientifique Avis scientifique 1/3 ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST Photo prise par Mike Low Figure 1.

Plus en détail

Mode d emploi de l électroglottographe EG2-PC du Laboratoire de Phonétique et Phonologie

Mode d emploi de l électroglottographe EG2-PC du Laboratoire de Phonétique et Phonologie Mode d emploi de l électroglottographe EG2-PC du Laboratoire de Phonétique et Phonologie UMR 7018 CNRS/ Sorbonne Nouvelle, 19 rue des Bernardins, 75005 Paris 1 e version, janvier 2005 Document rédigé par

Plus en détail

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1b Wasmannia auropunctata Taille relative et diversité morphologique (Reine et ouvrière) Figure 2 Wasmannia auropunctata (mâle

Plus en détail

Les vers de nos compagnons

Les vers de nos compagnons Les vers de nos compagnons Il se peut que votre animal de compagnie soit contaminé par des vers sans que vous ne vous en rendiez compte. Près d'un animal de compagnie sur deux (chat et chien) est porteur

Plus en détail

LES CHAUVES-SOURIS HÔTES DES PONTS

LES CHAUVES-SOURIS HÔTES DES PONTS LES CHAUVES-SOURIS HÔTES DES PONTS Connaissance et protection La majorité des espèces de chauves-souris est susceptible de s installer au sein des ponts, quels qu en soient l âge ou les matériaux : pierre,

Plus en détail

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE?

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? Traduit de: PRODUCERS MIGHT WANT TO CONSIDER CREEP FEEDING Auteur: Stephen B. Blezinger, Ph.D., PAS (Copyright 2015 Dr. Stephen B. Blezinger) Adapté en français

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REUNION ARRETE N 06 2412 /SG/DRCTCV

PREFECTURE DE LA REUNION ARRETE N 06 2412 /SG/DRCTCV PREFECTURE DE LA REUNION Saint Denis, le 30 juin 2006 ARRETE N 06 2412 /SG/DRCTCV Enregistré le 30 juin 2006 REGLEMENTANT LA COMMERCIALISATION DE CERTAINES ESPECES DE POISSONS MARINS TROPICAUX LE PREFET

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Pêche sportive et chasse Juin 2009 * Veuillez considérer la présente directive

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail