POINT de. Ancrage. Objectif de la tâche. - restaurant - nouvelle cuisine - chef - prêt-à-porter - boutique - amateur - garage 1/10

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POINT de. Ancrage. Objectif de la tâche. - restaurant - nouvelle cuisine - chef - prêt-à-porter - boutique - amateur - garage 1/10"

Transcription

1 1 POINT de départ Objectif de la tâche Répondre à un quiz pour découvrir la langue française et explorer notre manuel. Cette tâche est une première approche de la langue française ainsi qu une familiarisation avec le manuel. Les contenus abordés dans l unité n y sont donc pas tous repris. Au cours de l unité nous allons aborder comment : se présenter, saluer et prendre congé, épeler, communiquer en classe, compter, poser des questions. Ancrage 1. DÉJÀ VU Découvrir quelques éléments de la culture francophone et activer nos connaissances préalables du français. REMARQUES PRÉLIMINAIRES Avant de demander à vos élèves d ouvrir leur livre, proposez-leur de faire l activité suivante qui permettra de réduire l anxiété face à une nouvelle langue et d activer leur connaissance préalable du français. Commentez à vos élèves que toutes les langues incorporent des mots étrangers et que leur langue maternelle a sans doute incorporé quelques mots français. Demandez-leur de penser à un terme culinaire, à une spécialité gastronomique, à la mode ou peut-être au titre d une célèbre chanson française et de vous dire un mot français qu ils connaissent. Écrivez au tableau les deux ou trois premiers termes qui viennent spontanément à l esprit des élèves. Si aucun terme ne surgit, vous pouvez par exemple écrire quelques-uns des termes suivants afin de donner des idées à vos élèves : - restaurant - nouvelle cuisine - chef - prêt-à-porter - boutique - amateur - garage Disposez alors vos élèves en binôme puis demandez-leur d écrire sur une feuille d autres mots qu ils connaissent en français. Finalement, complétez la liste que vous aviez commencée au tableau grâce à tous les mots que vos élèves auront trouvés. Ils constateront avec satisfaction que le français ne leur est pas totalement inconnu. DÉMARCHE A. Demandez à vos élèves d ouvrir leur livre à la page de l unité et d observer les différentes photos. Reconnaissentils certains éléments de ces photos? En groupe, demandez-leur de faire des hypothèses sur chaque photo et notez au tableau les phrases dont ils auront besoin pour s exprimer : l Ça, c est la côte d Azur? m Oui, et ça... l Et ça, qu est-ce que c est? Ensuite, demandez-leur de confronter leurs hypothèses aux propositions du livre. Avaient-ils trouvé la bonne réponse pour toutes les photos? Vérifiez rapidement que tous vos élèves sont arrivés au même résultat. A. un fromage suisse ; B. l Atomium de Bruxelles ; C. la côte d Azur ; D. Montréal ; E. un café de Paris ; F. le Mont Saint-Michel ; G. un croissant. 1/10

2 1 POINT de départ vos stratégies Indiquez à vos élèves que l observation des photos qui accompagnent les textes est importante car elles contiennent souvent des informations utiles pour la compréhension de ces textes. B. Vos élèves vont maintenant écouter quelques brèves conversations entre des personnes qui commentent ces photos. Demandez-leur de repérer dans quel ordre. Rappelez-leur qu il s agit simplement de repérer dans chaque conversation l élément qui leur permettra de réaliser l activité et qu il ne s agit pas de comprendre les conversations dans leur totalité. 1. Montréal ; 2. un fromage suisse ; 3. un café de Paris ; 4. l Atomium de Bruxelles ; 5. un croissant. C. Par groupes, proposez alors à vos élèves d échanger les représentations qu ils se font de la France et ce qu ils en connaissent. POUR ALLER PLUS LOIN Vous pouvez alors demander à vos élèves d élargir la discussion à d autres pays de langue française. Quelle est la représentation que vous vous faites de la Suisse, de la Belgique ou du Québec? Qu est-ce que vous en savez? Connaissez-vous d autres pays où l on parle le français? Au fil de l apprentissage et des unités du livre, il sera intéressant de reprendre cette discussion afin de voir si leur représentation a changé ou pas et si leurs connaissances sont plus vastes. Vous pouvez également apporter une carte de la Francophonie et faire observer les différentes régions où le français est présent. Proposez-leur également de faire ensemble l activité 1 du Cahier d activités qui leur permettra de commencer à interagir en français dans la classe. Vous pouvez éventuellement ajouter certaines phrases que vous utilisez habituellement et demander à vos élèves s ils ont besoin d autres phrases qui ne figurent pas dans le tableau. Cahier d activités : 1 2/10

3 1 POINT de départ En contexte 2. BONJOUR! Les sonorités du français : reconnaître à l audition des noms et des prénoms français. REMARQUES PRÉLIMINAIRES Expliquez-leur qu après avoir parlé en général de la langue française et du monde francophone, ils vont maintenant pouvoir observer et écouter comment on se présente en français ainsi que quelques noms et prénoms classiques français. D abord, présentez-vous rapidement à eux en vous aidant de gestes : Bonjour (mouvement de tête et sourire). Je m appelle... (dire ses prénom et nom, main sur votre poitrine pour vous désigner). Demandez ensuite à chaque élève de se présenter comme vous venez de le faire. Si vos élèves en ressentent le besoin, notez au tableau ces deux phrases. Sinon, ne notez rien car il sera intéressant pour eux de rechercher la réalisation graphique de ce qu ils viennent de prononcer dans le texte de cette activité. DÉMARCHE A. Dites à vos élèves qu ils vont écouter un enregistrement durant lequel d autres personnes se présentent comme ils viennent de le faire. Ils devront reconnaître et cocher les phrases qu ils entendent. Proposez-leur de chercher dans le texte des deux conversations la réalisation graphique de ce qu ils viennent de prononcer dans l activité précédente (Bonjour / Je m appelle). Faites écouter l enregistrement puis mettez vos élèves en binôme afin qu ils vérifient ensemble s ils ont coché les mêmes cases. Finalement, expliquez dans quels cas sont utilisés bonjour, bonsoir et salut puis les différentes façons de se présenter. B. Écrivez alors au tableau votre prénom et votre nom en les insérant dans un tableau à deux colonnes comme dans le Livre de l élève. Ensuite demandez-leur d indiquer dans quelle colonne du tableau vont les mots «Chloë» et «Bertier» vus dans l activité précédente. Montrez la liste de l activité 2B et indiquez qu il y figure, comme sur votre tableau, les rubriques Prénom et Nom. Indiquez que l on va écouter l enregistrement et faites mine de mettre une croix dans la troisième colonne. Faites le début de l activité avec eux : notez les trois premiers noms et prénoms dans votre tableau. Si l étudiant est présent, mettez une croix ; dans le cas contraire, ne mettez rien. Puis laissez vos élèves continuer l activité tout seuls. Repassez l enregistrement et notez dans votre propre tableau les noms et prénoms énoncés en notant les présences par des croix. Faites cette correction sous la dictée de vos élèves, en coupant l enregistrement avant chaque réaction d étudiant. POUR ALLER PLUS LOIN Comme vous disposez au tableau d une liste d appel, utilisez-la déjà pour votre propre classe : demandez à trois ou quatre élèves d aller inscrire leurs noms et prénoms à la suite de ceux de l activité corrigée. Assurez-vous qu ils distinguent bien le prénom et le nom. Si ce n était pas le cas, dessinez un arbre généalogique de façon à montrer qu en France, les enfants portent traditionnellement le nom du père. Au passage, signalez qu ils ne portent généralement pas celui de la mère. NOM PRÉNOM PRÉSENT 1. Bertier Rémy X 2. Boyer Marie X 3. Charpentier Victor X 4. Chaunu Alain X 5. Derycke Cédric 6. Descamps Éric X 7. Dolinski Géraldine X 8. El Kharraz Nadia X 9. Laffont Hélène X 10. Lebrun Julie 11. Lemont Yves X 12. Nacar Carine X 13. Rozée Virginie X 14. Sanchez Manuel Cahier d activités : 4 3/10

4 1 POINT de départ 3. STRATÉGIES DE LECTURE Développer les premières stratégies de lecture dans le but de favoriser la compréhension écrite. vos stratégies Faites remarquer à vos élèves qu ils vont être confrontés à un texte écrit dans lequel il y aura sans doute des mots qui leur seront inconnus. Rassurez-les en leur confirmant que ceci est normal et que ça ne les empêchera nullement de réussir l activité. Lisez et commentez ensemble l encadré «vos stratégies» dans le Livre de l élève. DÉMARCHE A. Demandez premièrement à vos élèves de faire des hypothèses sur le genre de document qu ils ont sous les yeux. Si aucune hypothèse n est avancée, proposez-leur de choisir entre ces trois genres de documents : un extrait de roman, un article de presse, un programme de télévision. Lorsque vos élèves auront trouvé de quoi il s agit, demander-leur alors de justifier leur réponse : sur quels éléments se sont-ils basés pour répondre (le format, le mot télé dans le titre, etc.)? Proposez-leur alors de repérer en binôme d autres éléments du texte en leur posant les questions suivantes : Quelle est la date du programme? Comment s appellent les différentes chaînes de télévision? En regardant les photos, pouvez-vous faire des hypothèses sur le contenu des émissions suivantes : Tirage du loto, Météo, Les report-terre, Nouvelle star? Mettez en commun les réponses et les hypothèses faites dans chaque groupe. Profitez-en pour faire remarquer le format de la date en français (on écrit la date sans préposition, ni article et le mois en minuscules). Passez ensuite à une seconde étape durant laquelle il s agira de faire des hypothèses sur le reste des émissions. Dites à vos élèves que s ils n arrivent pas à émettre des hypothèses sur certaines émissions, ce n est pas grave puisque, durant cette étape, comme dans toutes les activités de classe, c est la somme des connaissances et des intuitions de chaque membre de la classe qui va permettre de comprendre la majeure partie du texte. Mettez une nouvelle fois en commun les hypothèses faites dans chaque groupe. B. Maintenant que vos élèves connaissent la grille des émissions, ils vont devoir, en petits groupes, décider de celle qu ils veulent regarder. Notez au tableau les phrases dont ils auront sûrement besoin : l Moi, c est le journal sur 2TV. Alors moi, c est le film «Désobéir». Vous pouvez en fin d activité faire la liste au tableau des émissions choisis et ainsi dégager les préférences de la classe en matière d émissions de télévision. C. Finalement, proposez de réfléchir aux éléments qui leur ont servi pour mieux comprendre le texte et demandez-leur de sélectionner les éléments de la liste ou d en rajouter d autres. Ils devront ensuite comparer leurs réponses avec un camarade. Ils pourront probablement constater que tout le monde n a pas sélectionné les mêmes réponses car chacun développe des stratégies différentes de compréhension. Faites-leur remarquer que toutes les stratégies sont bonnes et qu il est intéressant de connaître celles que les autres élèves utilisent afin de pouvoir apprendre à les appliquer. POUR ALLER PLUS LOIN Visionnez en classe un programme de télévision français et demandez à vos élèves d en extraire le nom des principales chaînes de télévision. Connaissiez-vous déjà une ou plusieurs de ces chaînes? Pouvez-vous voir une de ces chaînes dans votre pays? Quel genre d émissions émettent-elles? Indiquez-leur que plusieurs chaînes de télévision peuvent se voir en direct sur Internet comme France24, Direct8, BFMTV ou encore i TELE. 4. LE DICTIONNAIRE, C EST UTILE! Se familiariser avec l utilisation du dictionnaire et savoir y repérer l information recherchée. REMARQUES PRÉLIMINAIRES Pour les apprenants d une langue, savoir utiliser un dictionnaire est essentiel puisqu il regorge d informations utiles tant sur la signification du mot que sur sa catégorie grammaticale, sa prononciation ou encore sa construction. Pour pouvoir réaliser l activité dans des conditions optimales, il faudrait donc pouvoir apporter en cours plusieurs dictionnaires unilingues et bilingues afin que les élèves puissent les consulter et comparer les différentes informations que chaque type de dictionnaire apporte. Vous pouvez également, si vous disposez d ordinateurs et de connexions à Internet, utiliser des dictionnaires en ligne comme TV5 mediadico ou Larousse. 4/10

5 1 POINT de départ DÉMARCHE A. Faites remarquer à vos élèves que durant cette activité, ils vont se familiariser avec l utilisation du dictionnaire. Organisez vos élèves en petits groupes. Ils vont devoir dans un premier temps associer chaque partie de la définition à un des points listés juste en dessous. Rappelez-leur qu il n est pas nécessaire de comprendre tous les mots de la définition pour pouvoir réaliser l activité et qu ils pourront déduire les abréviations grâce à l information contenue dans la liste. Par contre, assurezvous qu ils ont bien compris le sens de chaque point de la liste. D ailleurs, faites remarquer à vos élèves que, grâce à la collaboration entre les membres du groupe, la mise en commun des savoirs et des stratégies et l utilisation d outils pertinents comme le dictionnaire, ils sont arrivés à comprendre la majeure partie d un texte qui pouvait sembler, au premier abord, quelque peu difficile. Cahier d activités : 4, 9 Demandez à chaque groupe de comparer leurs réponses avec un autre groupe. Y a-t-il des désaccords? Parlez-en avec la classe entière afin de les résoudre. Ensuite, faites remarquer à vos élèves la transcription phonétique et commentez-leur que s ils ne sont pas familiarisés avec ce type de transcription, ils peuvent facilement trouver un substitut sur Internet puisque de nombreux dictionnaires en ligne offre la possibilité d écouter le mot. B. Il s agit maintenant de relire le texte de l activité 3 pour sélectionner un ou deux mots dont ils souhaitent connaître le sens. Assurez-vous que chaque groupe cherche des mots différents afin de permettre un échange postérieur des résultats de chaque recherche. Rappelez-leur également que les mots ont souvent plusieurs acceptions et qu il faut donc être attentif afin de trouver l acception qui correspond au contexte. Chaque groupe doit à présent prendre un dictionnaire papier ou se connecter à un dictionnaire en ligne selon le cas pour chercher ces mots. Ensuite désignez un porte-parole par groupe qui sera chargé de transmettre les résultats de la recherche à tous les autres camarades. POUR ALLER PLUS LOIN Demandez maintenant à vos élèves quel est le dictionnaire qui leur a semblé le plus pratique à utiliser. Est-ce un dictionnaire unilingue dans lequel on trouve généralement de nombreuses informations sur le genre, la construction et les acceptions ou bien, un dictionnaire bilingue dans lequel une traduction est directement proposée? Là encore, chacun aura une opinion différente selon les stratégies qu il a développées et il sera intéressant et utile de les mettre en commun avec le reste de la classe. 5/10

6 1 POINT de départ Formes et ressources 5. I COMME ISABELLE Familiarisation avec l alphabet français et avec sa prononciation. REMARQUES PRÉLIMINAIRES Expliquez d abord à vos élèves qu il existe un jeu célèbre en France, pratiqué aussi bien à l école qu à la maison, qui s appelle Le pendu (dessinez au tableau la potence, plus bas l initiale de votre prénom suivie d un trait pour chacune des lettres qui restent à deviner). Expliquez qu il s agit de deviner les lettres du mot : chaque fois qu on en propose une qui y figure, on la note ; au contraire, chaque réponse incorrecte provoque la «pendaison» d une partie du bonhomme : sa tête, un bras, l autre bras, le corps, etc. Quand tout le bonhomme est pendu, on a perdu ; quand toutes les lettres sont correctement trouvées avant la pendaison complète, on a gagné. DÉMARCHE A. Afin de pouvoir jouer à ce jeu, vos élèves vont devoir se familiariser avec les différentes lettres de l alphabet ainsi qu avec leur prononciation. Demandez-leur d observer l alphabet de l activité 5 du Livre de l élève. Cet alphabet est-il le même que dans votre langue? Quelles sont les variations s il y en a? Dans une deuxième étape, faites écouter l enregistrement et demandez à vos élèves d entourer les lettres qui ont une prononciation inconnue pour eux. Faites-en la liste au tableau et pratiquez avec eux leur réalisation sonore. Recherchez ensemble des mots comprenant ces mêmes sons dans leur langue ou dans une autre langue qu ils connaissent afin d établir des ponts entre les connaissances relatives à chaque langue. vos stratégies Dans ce sens, faites-leur lire l encadré «vos stratégies» du Livre de l élève car comparer le français avec d autres langues connues permet de mieux fixer les connaissances. B. Demandez-leur alors de se mettre en groupe et de s exercer maintenant à la prononciation de toutes les lettres de l alphabet. Ils devront là encore rechercher les prononciations équivalentes dans leur langue ou dans une autre langue qu ils connaissent. Passez dans les groupes afin de vérifier si la prononciation est acceptable et si les équivalences trouvées sont valables. POUR ALLER PLUS LOIN Laissez-les maintenant jouer au pendu librement et choisir eux-mêmes le mot à deviner parmi tous ceux qu ils ont déjà manipulés dans l unité. Un élève soumettra le sien à l ensemble de la classe, mais surveillez l activité pour corriger la prononciation et l orthographe. 6. QUESTION OU AFFIRMATION? Sensibilisation aux courbes d intonation de l affirmation et de l interrogation. REMARQUES PRÉLIMINAIRES Afin de contextualiser cette activité, vous pouvez reprendre la transcription de l activité 1B de l unité et faire repérer à vos élèves les deux intonations différentes qu on y retrouve : une intonation ascendante et une intonation descendante. Demandez-leur alors à quoi correspond chacune de ces intonations. Une fois qu ils auront déduit que l intonation descendante correspond à une affirmation et que l intonation ascendante correspond à une interrogation, renforcez ces acquis par l observation des sections Posez des questions (1) et L intonation de la phrase dans la Bande de grammaire. DÉMARCHE Vous pouvez alors passer à l activité proprement dite en demandant à vos élèves d essayer de distinguer ces deux intonations dans l enregistrement. Demandez alors à vos élèves de prononcer chaque phrase comme dans l enregistrement et de dire s il s agit d une affirmation ou d une interrogation. Quand la différence d intonation est devenue claire, regroupez vos élèves en binôme et demandez-leur de prononcer ces mêmes phrases tantôt comme une affirmation, tantôt comme une interrogation. L autre membre du groupe devra alors deviner de quelle intonation il s agit. Cahier d activités : 7 7. COMMENT ÇA S ÉCRIT? Apprendre à épeler et réutiliser l alphabet. REMARQUES PRÉLIMINAIRES Faites observer à vos élèves que, en plus des lettres de l alphabet, s ils devaient épeler comment ça s écrit?, ils leur manqueraient sûrement quelques outils. Indiquezleur qu ils les trouveront dans la section Épeler de la Bande de grammaire. Prononcez avec eux ces dialogues et faites-leur remarquer qu il existe en français différents accents qui peuvent modifier la réalisation sonore de la voyelle sur laquelle ils sont placés. DÉMARCHE A. Procédez à l écoute de l enregistrement. Vos élèves devront maintenant noter le nom de chaque personne au fur et à mesure que celle-ci l épelle. Demandez-leur de comparer leur réponse avec celle de leur voisin et réécouter l enregistrement pour dissiper les éventuelles divergences. 6/10

7 1 POINT de départ Faites alors venir certains de vos élèves au tableau pour écrire chaque prénom en l épelant à voix haute et profitez-en pour insister sur la prononciation. B. En groupe, demandez-leur dans un premier temps d épeler leur nom et leur prénom à leurs camarades. Ensuite demandez à un membre du groupe d épeler le nom de l un de ses camarades pour qu un membre d un autre groupe puisse l écrire au tableau. POUR ALLER PLUS LOIN Prolongez le travail avec l activité 8 du Cahier d activités qu il est recommandable de travailler en classe pour que les différences de prononciation soient claires pour vos élèves, surtout dans le cas où ils ne seraient pas habitués à lire des transcriptions phonétiques. Cahier d activités : 8 8. SONS ET LETTRES Associer des graphies et des phonèmes. REMARQUES PRÉLIMINAIRES Cette activité va permettre de sensibiliser vos élèves à la prononciation française et va leur permettre d observer que la même lettre ou le même groupe de lettres peut se prononcer différemment suivant la lettre qui le suit. DÉMARCHE A. Avant d écouter l enregistrement, prononcez avec vos élèves les mots en gras afin qu ils repèrent le son travaillé et qu ils puissent donc plus facilement remarquer les éventuels changements de prononciation durant l écoute. Faites ensuite écouter l enregistrement et demandezleur s ils ont entendu des éléments qui les ont surpris. Ils devraient avoir repéré quelques changements de prononciation pour les groupes de mots en ch, g et c. Cela dit, s ils n ont pas repéré tous les changements dans cette première étape, ne dites rien puisqu ils auront l occasion d y réfléchir à nouveau durant les étapes suivantes. B. Dites-leur alors qu ils vont essayer, dans un premier temps, de trouver les consonnes qui se prononcent toujours pareilles indépendamment de la lettre qui les suit. r ; z ; v ; j ; b Cahier d activités : 2, 3 C. Cette troisième étape demande un peu plus d observation. Dans les trois groupes qu il reste, vos élèves devront repérer devant quelles lettres la prononciation reste identique et devant laquelle (lesquelles) lettre(s) la prononciation change. ch se prononce [k] devant r ; g se prononce [g] devant u ; c se prononce [s] devant i et e accentué ou pas. 9. DE 0 À 20 Découvrir les nombres de 0 à 20. DÉMARCHE Avec le livre fermé, dites à vos élèves qu ils vont écouter deux fois de suite les nombres de 0 à 20. Ils devront essayer d en mémoriser le plus possible. Demandez alors à vos élèves de compter, en utilisant leur mémoire auditive, de 0 à 20. Celui qui arrive à énoncer le plus de nombres aura gagné. Cette activité est avant tout ludique et ne doit pas causer de stress entre les élèves, acceptez donc les prononciations approximatives. Ouvrez ensuite le Livre de l élève et demandezleur de retrouver l orthographe des nombres dans l activité 9. Repassez l enregistrement afin de vérifier ou éventuellement de compléter la liste. Demandez finalement à vos élèves de prononcer à nouveau les nombres en ayant maintenant la liste écrite sous les yeux. POUR ALLER PLUS LOIN Vous pouvez apporter en classe des fiches sur lesquelles figurent des opérations arithmétiques sans résultat et demandez à vos élèves de le calculer. Assurez-vous qu aucun résultat ne soit supérieur à 20. Cahier d activités : 5, 6 7/10

8 1 POINT de départ Tâche ciblée 1. Trouvez dans cette unité LE GRAND QUIZ! Apprendre à s orienter dans le manuel et à en connaître les différentes sections ; réviser certains contenus de l unité 1. le nom d une ville canadienne : Montréal le nom de la capitale de la Belgique : Bruxelles 2 pts 2 pts Cette tâche a pour objectif premier de permettre à vos élèves de se familiariser avec leur manuel et ne reprend donc pas tous les contenus de l unité. Par contre, ceux-ci seront repris dans la tâche de l unité 2. Vos élèves vont donc pouvoir travailler en autonomie et manipuler leur manuel en toute liberté pour apprendre à s y orienter. Laissez-leur le temps nécessaire pour réaliser cette activité de façon satisfaisante. le nom d un monument parisien : La tour Eiffel 2. Quand le professeur fait l appel, comment répondent les élèves? À votre tour de répondre. 2 pts DÉMARCHE Formez les équipes et expliquez à vos élèves qu ils vont devoir faire un quiz sur les contenus de l activité 1 mais également sur l organisation du livre en général. DUPONT Marie? Présente! 2 pts Laissez-leur alors quelques minutes pour le feuilleter librement et vous demander l information dont ils auront besoin pour bien comprendre chaque section et ses contenus (ils ne peuvent bien évidemment pas lire les questions du quiz à cette étape de l activité). Passez dans les groupes pour répondre aux questions et dissiper les doutes. Lorsque tout le monde se sent prêt, lisez ensemble les instructions de l activité pour qu il n y ait pas de doute sur son objectif, puis indiquez que, s il y a des mots qui leur sont inconnus dans les questions ou les réponses, ils devront les chercher dans un dictionnaire. Indiquez-leur également que la réponse peut se trouver aussi bien dans l unité 1 du Livre de l élève que dans l unité 1 du Cahier d activités. Ils devront donc chercher avec soin les réponses. Donnez alors le signal de départ et laissez les équipes travailler en autonomie. Lorsqu une équipe a fini, vérifiez ses réponses et aidez-la à comptabiliser ses points. Puis, afin qu elle ne reste pas inactive pendant que les autres équipes finissent l activité, demandez-lui de créer une nouvelle question qu elle posera au prochain groupe qui aura fini. À la fin de l activité, inscrivez le score de chaque équipe au tableau. Si deux équipes sont à égalité, celle qui aura été la plus rapide gagne. Découvrez les activités 2.0 sur rond-point.emdl.fr 3. Trouvez le nom de deux types d émission de télévision. Jeu Série documentaire 4. Prononcez. Guillaume Gilbert 2 pts 2 pts Sylvie Isabelle 2 pts 2 pts 2 pts 2 pts 8/10

9 1 POINT de départ 5. Prononcez. 9. Les textes en rouge sont pts 8 2 pts 14 2 pts des exemples d expression écrite. 4 2 pts 10 2 pts 16 2 pts X des exemples d expression orale. 6 2 pts 12 2 pts 18 2 pts des phrases à répéter. 1 pt 6. Épelez les prénoms de deux camarades de votre groupe et le nom de votre professeur. 10. Les textes en bleu sont... Élève 1 : 2 pts X des exemples d expression écrite. Élève 2 : 2 pts des exemples d expression orale. Professeur : 2 pts des phrases à répéter. 1 pt 7. Combien d unités y a-t-il dans ce manuel? Quel niveau du Cadre européen commun allez-vous atteindre avec ce manuel? X X A1 A2 B1 1 pt 1 pt 11. Où pouvez-vous trouver la grammaire nécessaire pour la réalisation des activités de l unité? Dans la bande jaune des pages «Formes et ressources». Dans le Précis de grammaire. Dans ces deux sections. 12. Vous pouvez trouver le Précis de grammaire à partir de la page X 1 pt 1 pt 9/10

10 1 POINT de départ Regards croisés 11. LA FRANCE EN CHIFFRES B. Demandez ensuite à vos élèves de préparer la même activité mais avec des chiffres de leur pays. Chaque groupe pourra ainsi afficher sa production. Les autres groupes devront alors essayer de relier chaque nombre à son texte correspondant. DÉMARCHE A. Demandez à vos élèves de regarder attentivement les différentes photographies de la double page. Y observentils des éléments qu ils savent déjà nommer en français? En groupe, demandez-leur de faire des hypothèses sur ce que représente chaque photo. Rappelez-leur qu ils connaissent les constructions nécessaires pour réaliser l activité et notez-les au tableau. l Ça, c est la Tour Eiffel? m Oui et ça, c est... Ensuite, demandez-leur de vérifier leurs hypothèses grâce au texte de l activité. S il reste des doutes concernant le vocabulaire, dissipez-les. Vos élèves vont alors devoir relier chaque morceau de texte à son numéro correspondant. 68,7 millions d animaux de compagnie ; 6 côtés de l hexagone ; 1948 km de côtes sableuses sur le littoral français ; 3 couleurs du drapeau français ; fromages ; 65 millions de personnes ; 1 tour Eiffel ; châteaux ; 25 % de musiciens amateurs en France ; 475 aéroports ; km 2 (France métropolitaine). POUR ALLER PLUS LOIN Posez-leur des questions pour approfondir leur connaissance sur les informations qu ils viennent de découvrir : Y a-t-il des chiffres qui vous surprennent en particulier? Par exemple 68,7 millions d animaux de compagnie, ce qui représente plus d un animal par habitant, ou encore 475 aéroports pour un pays relativement petit en superficie. Connaissez-vous d autres données ou informations sur la France comme ses villes principales, son climat, etc.? Y a-t-il d autres informations que vous aimeriez connaître sur la France? Donnez-leur quelques pistes : combien de visiteurs la tour Eiffel reçoit-elle par jour? ; combien y a-t-il d habitants dans la ville de Paris? ; combien de régions administratives y a-t-il en France? Chargez alors chaque groupe de faire des recherches et d apporter la réponse pour le prochain cours. 10/10

11 2 PRISE DE CONTACT Objectif de la tâche Élaborer le fichier des élèves de la classe pour mieux nous connaître. Ce fichier contiendra des renseignements variés comme le nom, le numéro de téléphone, l adresse mail et les motivations de chaque élève pour étudier le français. Pour cela, au cours de l unité nous allons aborder comment : justifier un choix, demander et donner des informations personnelles, compter. Ancrage 1. Pourquoi le français? Découvrir ses motivations pour étudier le français. n remarques préliminaires Cette première activité doit servir de véritable déclencheur. Certains élèves savent clairement pourquoi ils ont décidé d étudier le français ; d autres, peut-être, n ont qu une vague idée de ce qu est cette langue et en quoi elle peut leur être utile. Il s agira donc de connaître à la fois les motivations des uns et d éveiller l intérêt des autres. n Démarche Avant de commencer l activité, si vous utilisez le Tableau Blanc Interactif (TBI), demandez à vos élèves de maintenir leur livre fermé et montrez au tableau la double page de la section Ancrage en ayant caché au préalable le texte central et posez-leur des questions : Que voyez-vous sur les images? Que font les personnes qui apparaissent sur les photos? À votre avis, pourquoi le français est-il important dans ces situations? Si vous n avez pas de TBI, demandez-leur de cacher le texte central de leur livre et de regarder les photos. Demandez-leur ensuite de lire les six raisons avancées. Aviez-vous deviné toutes les raisons? A. Maintenant demandez-leur de cocher les raisons pour lesquelles ils ont choisi d étudier le français. Distribuezles en groupe et faites-les échanger leurs motivations. Notez au tableau les constructions dont ils auront besoin pour s exprimer : l Moi, j étudie pour (mon travail, voyager, etc.) Moi, c est parce que (je veux étudier en France, mon mari est français, etc.) B. Toujours en groupe : Pouvez-vous trouver d autres raisons pour étudier le français? Demandez-leur de nommer un porte-parole qui sera chargé de présenter oralement toutes les raisons évoquées dans son groupe. Faites-en la liste au tableau. C. Proposez l écoute de l enregistrement et demandez, dans un premier temps, de signaler sur le questionnaire les raisons mentionnées par les différentes personnes. Puis faites-leur réécouter le document sonore et demandez-leur de noter plus en détail les raisons qui poussent ces personnes à étudier le français. Complétez si nécessaire la liste que vous avez commencée dans l étape précédente. 1. Pour pouvoir parler français avec la famille de son mari. 2. Pour faire des études en France et pour pouvoir parler avec ses amis sur Internet. 3. Parce que le français est une langue très utile dans son travail. 4. Pour partir en vacances en France. 5. Pour parler avec ses amis français et belges. D. Demandez alors à vos élèves de venir au tableau et de marquer la motivation principale qui les a amenés à étudier le français. Faites le compte et établissez ensemble les deux premières motivations de la classe. Établissez alors les principaux objectifs à atteindre par votre classe d ici à la fin de la période de cours. n Pour aller plus loin Analysez les six phrases écrites de l activité de façon à leur faire distinguer l utilisation de pour et de parce que. Pouvez-vous expliquer la différence? Parce que + phrase (expression de la cause). Pour + nom / verbe à l infinitif (expression du but). Cahier d activités : 7 1/8

12 2 PRISE DE CONTACT En contexte 2. Nos images du français Exprimer les représentations que l on se fait du français par rapport aux pays où cette langue est parlée : France, Belgique, Luxembourg, Canada, Suisse, etc. n Remarques préliminaires Au moyen de cette activité, chacun va exprimer ses représentations des pays où le français est parlé, et se rendre compte de celles des autres élèves de la classe. Ils vont peut-être découvrir ainsi des aspects de la culture francophone qu ils ignoraient. n Démarche A. Demandez à vos élèves d associer chacun des éléments de la liste à l une ou plusieurs des photos, en utilisant les chiffres et les lettres. Auparavant, vous leur aurez demandé d observer la liste : expliquez-leur ou demandezleur de chercher les mots qu ils ne comprendraient pas. B. Demandez ensuite à chacun quelle rubrique est sa préférée et dressez ainsi une image des rapports de votre classe avec la langue française. Est-elle très diversifiée ou, au contraire, très homogène? Des «clans» se forment-ils? Plus tard, il sera intéressant de revenir sur cette statistique pour voir si l apprentissage l a fait évoluer. 3. L Europe en chansons La France en Europe : reconnaître à l audition les noms de pays d Europe et les chiffres de 1 à 12. n Remarques préliminaires Grâce aux différentes phases de cette activité, les élèves vont manipuler en reconnaissance et en production orales les chiffres de 1 à 12 et le nom des pays d Europe. n Démarche A. Demandez à vos élèves d ouvrir le livre à la page de l activité. Faites-leur observer le dessin et écouter une première fois l enregistrement. Demandez-leur de pointer du doigt au fur et à mesure les noms des pays qu ils entendent (ils ne sont pas tous nommés dans l enregistrement). Ensuite demandez-leur s ils reconnaissent le concours que cet enregistrement imite. Repassez alors l enregistrement : il s agit maintenant de noter les points attribués à chaque pays. Corrigez avec les élèves. Bon à savoir Le Concours Eurovision de la Chanson, organisé par l Union européenne de radio-télévision, a été créé en Actuellement c est le plus grand concours musical au monde réunissant chaque année plus d une quarantaine de pays. La France a été l un des sept premiers pays à y participer aux côtés de l Allemagne de l Ouest, l Italie, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Belgique et la Suisse. Elle a gagné cinq fois l Eurovision, la dernière fois en 1977 avec la chanson L oiseau et l enfant interprétée par la chanteuse Marie Myriam. Points Allemagne 08 Autriche 03 Belgique 02 Bosnie-Herzégovine Bulgarie 12 Chypre Croatie Espagne 09 Estonie France Grèce Hongrie Irlande 10 Points Islande Italie 07 Lettonie Luxembourg 01 Norvège Pays-Bas 04 Pologne Roumanie Royaume-Uni 05 Russie Portugal 06 Slovénie 11 Suède B. Demandez à chacun, à livre fermé, de noter six noms de pays. S ils peuvent en citer plus, ils gagnent. C. Demandez à vos élèves s ils souhaitent connaître le nom d autres pays qui ne figurent pas sur cette liste et écrivez-les au tableau. n Pour aller plus loin A. Vous pouvez proposer à vos élèves des jeux qui favoriseront la mémorisation des noms de pays et celle de chiffres : un élève énumère cinq noms de pays et le suivant en dit cinq autres ; un élève énumère cinq chiffres et le suivant les répète en en ajoutant un ; un élève dit cinq chiffres et le suivant les répète en en changeant un. B. Demandez à vos élèves de trier les différents pays de la liste selon qu ils exigent un article masculin, féminin, élidé ou pluriel. Cahier d activités : 4, 11, 12. 2/8

13 2 PRISE DE CONTACT Formes et ressources 4. PAYS ET VILLES D'EUROPE Discuter en groupe pour associer des photos de villes ou de monuments avec le pays (européen) correspondant et reconnaître les consonnes et les voyelles muettes en fin de mots. n Remarques préliminaires Lors de cette activité, vos élèves vont vérifier ou développer ensemble leurs connaissances de la géographie de l Europe. n Démarche A. En groupe, vos élèves doivent regarder les photos de l activité 4 et essayer de deviner de quels pays il s'agit en reconnaissant les sites ou monuments photographiés. S ils ne reconnaissent rien, qu ils indiquent les détails marquants de la photo et fassent au moins une hypothèse sur le pays concerné. Une fois le travail de groupe terminé, notez au tableau le numéro de chaque photo et, en face, les hypothèses des différents groupes. Intervenez ensuite vous-même pour entourer le pays correct et indiquer les éléments de chaque photo qui vous ont permis de trouver la réponse. A. Pays-Bas ; B. Portugal ; C. Espagne ; D. Allemagne ; E. Italie ; F. Grèce B. Vos élèves vont devoir lire la liste des villes puis, écouter attentivement l'enregistrement et barrer les lettres qui ne se prononcent pas. Si nécessaire, repasser l'enregistrement. Ensuite, ils pourront comparer avec les réponses de leur voisin et voir s'ils ont barré les mêmes lettres. Écrivez ensuite chaque ville au tableau et demandezleur d'en prononcer le nom et de vous dire quelle(s) lettre(s) vous devez barrer. Demandez à vos élèves de tirer des conclusions sur la prononciation du s et du e en fin de mots. Paris, Athènes, Dublin, Genève, Vienne, Lisbonne, Londres, Bruxelles, Berlin, Prague, Varsovie, Madrid En règle générale, lorsqu ils se trouvent en fin de mot, le s et le e non accentués ne sont pas prononcés ; le n n est pas prononcé mais provoque la nasalisation de la voyelle qui le précède. C. En binôme, demandez à chacun d'épeler le nom de trois autres capitales à son camarade. Faites-leur remarquer que le nom de certaines capitales n'est pas la même dans toutes les langues. Aidez-les en leur donnant le nom français et notez au tableau le nom des capitales que vos élèves vous épelleront. Profitez-en pour pratiquer la prononciation du s et du e en fin de mot. A : un canal typique d Amsterdam. D : le Palais du Reichstag de Berlin. B : la tour de Belém. E : le Colisée de Rome. C : la Cité des arts et des sciences de Valence. F : les coupoles bleues de l archipel de Santorin. n Pour aller plus loin Vous pouvez demander à vos élèves d apporter à leur tour des photos de lieux d Europe ou d ailleurs et de faire deviner au reste de la classe ces lieux en question. Cahier d activités : 10 3/8

14 2 PRISE DE CONTACT 5. VOUS CONNAISSEZ CES MOTS! Réfléchir sur le genre des mots en français. n Remarques préliminaires Écrivez au tableau un nom commun français (par exemple bureau ). Précisez que c est un nom masculin et écrivez l article défini le devant. Puis demandez à vos élèves comment on dit le bureau dans leur langue. Si l article n existe pas dans leur langue, leur en faire remarquer l importance en français pour transmettre une information sur le genre ou sur le fait que c est un objet déterminé (par rapport à un objet indéterminé). 6. Comment s'appellent-ils? Se présenter et présenter quelqu un au groupe. n Remarques préliminaires Vos élèves savent se présenter (cf. unité 1). Ils vont maintenant apprendre à présenter quelqu'un. C'est l'occasion d'introduire les pronoms personnels atones et toniques. n Démarche 1 Je m appelle Danielle, lui, il s appelle Michel et elle, elle s appelle Gabrielle. Faites remarquer que le genre des noms peut varier selon les langues et qu il est donc préférable d apprendre chaque nom avec l article correspondant. n DÉMARCHE En groupe, vos élèves doivent faire appel à leur mémoire et mettre un article défini devant chaque nom de l'activité. S ils ne s en souviennent pas, ils peuvent consulter le livre pour retrouver ces noms en contexte et déduire ainsi leur genre et la forme de l'article qui les précède. Demandez ensuite à quelques élèves de venir écrire leurs réponses au tableau et de les comparer avec le reste de la classe. 2 Michel Gabrielle Danielle Elle s appelle Kielo, lui, il s appelle Mika et moi, je m appelle Aku. L'alphabet La culture La France La culture Le sport Le cinéma L'école Les gens La musique Le tourisme La Côte L'Europe L'histoire La politique L'Union Européenne d'azur La cuisine Le français La littérature La Seine Les vacances B. Toujours par groupes, demandez à vos élèves de rechercher le genre de ces mots dans leur langue maternelle ou dans d autres langues qu ils connaissent. Observez-vous des différences? n Pour aller plus loin C'est le moment idéal pour systématiser l'emploi de l'article défini traité dans la Bande de grammaire. Ils constateront ainsi l'importance de mémoriser le genre des nouveaux mots. Cahier d activités : 11, 12 Aku Kielo Mika A. Il s'agit d'observer l illustration 1 et de déduire, grâce au texte, le nom de chaque personne. Demandez-leur quels sont les indices qui leur ont permis de réaliser l'activité (le pronom sujet à la 1 re personne ; le nom propre féminin terminé en e ; les pronoms sujets il, elle). Recommencez l'activité avec l illustration 2. Demandez à vos élèves si tous les prénoms féminins finissent en e et quels autres indices ils ont relevé pour savoir qui est qui (les pronoms toniques lui, moi). B. Demandez à vos élèves de se présenter puis de présenter deux autres personnes. Insistez bien sur l'utilisation et la prononciation correctes de elle et il. n Pour aller plus loin Regardez la Bande de grammaire de l unité ainsi que le Précis de grammaire et assurez-vous que la différenciation entre le pronom sujet et le pronom tonique soit bien comprise. Cahier d activités : 5 4/8

15 2 PRISE DE CONTACT 7. carton plein! Reconnaître à l'audition les chiffres de 1 à 89. n Remarques préliminaires Grâce aux différentes phases de cette activité, les élèves vont manipuler en reconnaissance et en production orales les chiffres de 1 à 89. n Démarche A. Dites à vos élèves de recopier la grille du loto en laissant 6 cases de leur choix vides. Faites-leur écouter l'enregistrement une fois et cocher tous les chiffres qu'ils entendent. Le premier élève qui a rempli sa grille doit dire Carton plein! et le jeu s'arrête. Faites-lui alors dire à haute voix tous les chiffres qu'il a cochés, les autres élèves doivent vérifier grâce à leur carton que ces chiffres ont bien été entendus durant l'écoute. Si c'est nécessaire, faites écouter le document une deuxième fois pour vérifier si les cases sont bien cochées. 1, 27, 43, 8, 41, 60, 81, 85, 39, 49, 55, 77, 45, 73, 83, 65, 12, 13, 23, 76, 22, 21, 30, 33, 4, 74, 62, 56, 52, 58, 86, 2, 19, 37, 16, 67. n Pour aller plus loin Afin de combiner la reconnaissance et la production des chiffres, et pour les aider à intérioriser les nombres, vous pouvez proposer les jeux suivants à vos élèves : Jouer au loto en classe Apportez en classe un jeu de loto avec des cartons et un boulier. Distribuez un carton par élève. Placez le boulier sur votre bureau puis demandez à un élève de venir tirer trois boules et d'en dire le chiffre à la classe. Continuez en demandant à un autre élève d'aller tirer trois nouvelles boules. Le premier élève qui a rempli sa grille doit dire Carton plein! et le jeu s'arrête. La classe de maths Demandez à vos élèves de multiplier, additionner, soustraire, diviser des nombres. Vous les interrogez au hasard et vous pouvez attribuer des points aux plus rapides. Exemple : = 4 ; 4 x 6 = 24 ; 24 3 = 21, etc. 8. Votre portable? Demander des informations et prendre note des informations données. n Remarques préliminaires Cette activité permet de réutiliser les contenus acquis durant la leçon précédente et durant l'activité 7. Demandez-leur quels moyens ils utilisent lorsqu'ils veulent contacter quelqu'un (le téléphone, le courrier électronique, les chats, les groupes sociaux sur Internet, etc.). Précisez-leur qu'ils vont apprendre à demander un moyen de contact à quelqu'un. n démarche A. Demandez à vos élèves d'ouvrir leur livre à la page de l activité et indiquez-leur qu'ils vont entendre quatre conversations dans lesquelles une personne demande un moyen de contact à une autre. Faites une première écoute durant laquelle ils devront repérer dans quel ordre apparaissent les questions. B. Maintenant il s'agit de noter les informations facilitées. Faites écouter l enregistrement une deuxième fois si nécessaire. Comment vous vous appelez? Vous avez un numéro de téléphone? Isabelle Dulac Vous avez un portable? Vous avez une adresse de courrier électronique? n Pour aller plus loin Par groupes, demandez à vos élèves de poser ces mêmes questions à un camarade et de noter les réponses. Ils devront ensuite présenter leur camarade à la classe et donner oralement les informations de contact qu il leur aura facilitées. Cahier d activités : 1, 2, 3, 5, 6, 8, 9, 10, 11, 12 5/8

16 2 PRISE DE CONTACT Tâche ciblée 9. DIx bonnes raisons Reprendre la réflexion menée en début d'unité, définir plus précisément ses motivations pour l'apprentissage de la langue française et exprimer ses motivations pour étudier sa propre langue. n Remarques préliminaires Avant de commencer l'activité, faites revenir vos élèves sur l activité 1 de l'unité. Demandez-leur d'énumérer les raisons pour lesquelles on peut étudier le français puis expliquez-leur que, durant cette activité, ils vont pouvoir expliquer plus en détail leurs motifs et qu'ils vont également lister les bonnes raisons d'apprendre leur propre langue. n Démarche A. Faites-leur lire le texte en lecture silencieuse puis demandez-leur si le texte apporte de nouvelles raisons auxquelles ils n'avaient pas encore pensé. Seulement ensuite, éclaircissez les doutes sur la compréhension du texte. Demandez-leur alors si ces nouvelles informations les amènent à changer les raisons qu'ils avaient indiquées en début d'unité ou pas. B. En groupes, les élèves devront ensuite élaborer une liste des raisons pour lesquelles on peut étudier leur propre langue. Si votre classe est multilingue, il peut être intéressant de regrouper les élèves selon leur langue maternelle car les raisons varient selon les langues et la mise en commun postérieure n'en sera que plus riche. Chaque groupe nommera un rapporteur qui devra exposer ses résultats à la classe. n Pour aller plus loin En s aidant des phrases apprises, demandez-leur de préparer une petite enquête sur les raisons d apprendre l anglais, l allemand, le chinois, etc. et d en déduire quelques conclusions comparatives, de façon à montrer que les raisons changent ou pas selon les langues. L enquête peut être uniquement soumise à la classe ou ouverte à diverses classes de l école. 10. Le fichier de notre classe Dresser le carnet d adresses de tous les élèves de la classe en s informant oralement auprès de chacun d entre eux. Cette activité est la tâche ciblée de l unité ; elle reprend toutes les ressources installées auparavant dans les unités 1 et 2 : demander et dire ses prénoms et noms ; épeler ; les chiffres ; les motivations pour l'apprentissage ; l'énonciation du but ou de la cause Il est important que les élèves la mènent en toute autonomie, à leur rythme, et qu un produit final satisfaisant en résulte. n Remarques préliminaires Faites lire l encadré à vos élèves et réfléchissez ensemble aux moyens dont ils disposent pour réaliser l activité de façon efficace. vos stratégies Faites-leur remarquer que le professeur est une source importante d'informations mais qu'il en existe aussi d'autres comme les connaissances des camarades de classe, les livres (manuels et dictionnaires) et Internet. Favorisez petit à petit la recherche autonome des élèves. n Démarche A. Expliquez aux élèves quel est le produit final attendu (cf. photo des agendas papier et électronique) avec ses différentes rubriques. Demandez-leur s'il y a des informations complémentaires qu'ils aimeraient connaître et faites-en la liste. B. Mettez-vous d'accord sur le contenu final du fichier afin que toutes les fiches comportent les mêmes informations. Formez des petits groupes et demandez à chacun de rédiger les questions à poser à leurs camarades pour obtenir les informations souhaitées. C. Ensuite, décidez ensemble du format des fiches. Ce doit être un fichier facilement réalisable par tous et facilement consultable. D. Répartissez les élèves afin que chacun puisse poser ses questions à un camarade puis faites-les revenir dans leur groupe initial. Demandez-leur alors d'échanger oralement les informations recueillies (il/elle s'appelle / son téléphone, c'est le, etc.). Cette dernière étape est importante puisqu'elle permet la réutilisation et la reformulation des données. E. Finalement, nous arrivons à l'élaboration du fichier en soi. Chargez chaque élève de «mettre au propre» sa fiche et de l'introduire dans le fichier papier ou électronique suivant l'option retenue. Cahier d activités : 6, 7, 8, 9 Découvrez les activités 2.0 sur rond-point.emdl.fr 6/8

17 2 PRISE DE CONTACT Regards croisés Comparer quelques grands indicateurs statistiques de la France avec ceux de son pays. 11. quelques noms n Remarques préliminaires Demandez à vos élèves qu'ils vous citent des prénoms et des noms typiquement français et notez-les au tableau. Ils vous diront sûrement des noms qui sont en relation avec les célébrités françaises qu'ils connaissent ou des prénoms présents dans des chansons internationalement connues. Dites-leur qu'ils vont confronter cette liste aux statistiques de l'insee (Institut national de la statistique et des études économiques). n Démarche A. Demandez-leur de regarder la liste des prénoms proposée et de la comparer à la liste que vous avez notée au tableau. Y a-t-il des similitudes ou des différences? Commentez que, en France, l'attribution des prénoms répond surtout à des phénomènes de mode et demandez-leur si le même phénomène se produit aussi dans leur pays. Demandez-leur alors de choisir les cinq prénoms qu'ils préfèrent et pour quelles raisons (pour leur orthographe, pour leur sonorité, parce qu'ils leur sont familiers, etc.). Profitez-en pour pratiquer la prononciation. B. En binôme, vos élèves doivent essayer de deviner le nom de famille le plus fréquent en France. Faites-leur remarquer que certains prénoms peuvent aussi être des noms de famille. Le même phénomène existe-t-il dans votre pays? C. Ils peuvent vérifier leurs réponses grâce cet encadré de l activité. Posez-leur quelques questions : Avez-vous les mêmes goûts que les Français en matière de prénoms? Avez-vous deviné le nom de famille le plus répandu? 12. quelques statistiques Pour installer quelques stratégies de lecture fondamentales, demandez à vos élèves d observer l aspect matériel du texte : les lettres normales et les lettres en caractère gras, et le découpage en paragraphes ; demandez-leur à quoi servent ces indices. Vous pouvez alors indiquer dans le texte les informations qui n ont pas été relevées et les paraphraser. n Remarques préliminaires Durant cette activité, vos élèves auront l'occasion de faire une démarche interculturelle en comparant leur représentation de certains aspects de la France avec des données statistiques et avec la situation de leur propre pays. n démarche A. Si vous utilisez un TBI, cachez préalablement l activité. Sinon, demandez à vos élèves de fermer leur livre et posez-leur ces questions : À votre avis, combien d'enfants les Français ont-ils en moyenne? À votre avis, vers quel âge les femmes ont-elles leurs enfants? Faites-leur ouvrir le Livre de l'élève à la page de l activité et vérifier leurs hypothèses. Étaient-ils proches du résultat? Demandez-leur alors de regarder les taux d'emploi pour les hommes et les femmes et demandez-leur d'essayer de deviner dans quelles situations peuvent se trouver les personnes qui ne disposent pas d'un travail dans cette frange d'âge (étudiants, chômeurs, retraités, handicapés, femmes au foyer, etc.). S'ils souhaitent connaître d'autres indicateurs, cherchezles ensemble sur Internet ou dans une encyclopédie et ajoutez-les au tableau. B. Faites-leur rechercher les mêmes renseignements sur leur pays afin de les comparer. Puis posez les questions : Y a-t-il des différences significatives? À votre avis, à quoi peuvent-elles être dues? 7/8

18 2 PRISE DE CONTACT 13. quelques chiffres n Remarques préliminaires Rassurez vos élèves : il est normal qu'ils ne comprennent pas la totalité du texte. Par contre, sensibilisez-les à toujours bien observer le format et la présentation qui accompagnent le document fourni pour mieux le comprendre. Ils doivent seulement dans un premier temps en appréhender le sens général et rechercher les informations dont ils ont besoin pour réaliser l'activité. n Démarche A. Dans un premier temps, demandez à vos élèves de faire une lecture silencieuse afin d'extraire du texte les informations dont ils ont besoin pour réaliser le graphique voulu. Ensuite en binôme, demandez-leur de comparer leurs réponses et de dessiner le graphique. Pourcentage Âge Demandez-leur alors de relire le texte et de compléter le graphique des nombres d'heures sur Internet. B. Demandez maintenant à vos élèves de comparer leurs données avec la réalité de leur pays. Vous pouvez leur demander de rechercher des informations concrètes qui leur permettent de comparer objectivement l'utilisation de nouvelles formes de communication. Nombre d heures sur Internet par internaute en avril Allemagne Royaume-Uni France Italie Espagne Belgique Portugal Finlande Irlande (Source : Étude publiée par Comscore en mai 2009) 8/8

19 3 POINTS COMMUNS Objectif de la tâche Former des groupes selon les affinités de chacun. Il s'agira de regrouper des personnes selon leurs centres d'intérêt, caractère, profession, âge, etc., afin qu'elles puissent passer une bonne soirée autour d'une table pour le dîner de bienvenue durant une croisière. Pour cela, au cours de l'unité nous allons aborder comment : présenter quelqu'un (âge, nationalité...), parler de sa profession, poser des questions, parler de ses goûts, parler de sa famille, caractériser une personne. Ancrage 1. QUI EST QUI? Associer à des photos de personnes une nationalité, une profession, un âge puis une opinion perçue à l'audition. n Remarques préliminaires Cette première activité doit permettre aux élèves d'aborder certains moyens de décrire l'identité de quelqu'un : quelques nombres pour l'âge, quelques termes du lexique des professions, quelques adjectifs de nationalité. n Démarche A. Attirez tout d'abord l'attention de vos élèves sur la photo et la fiche de Dorothea et posez-leur quelques questions : De quel pays est Dorothea? Quelle est sa nationalité? Quel âge a-t-elle? Que fait-elle? Quelle est sa profession? Ensuite, placez-les en binôme et demandez-leur de regarder les autres photos et de faire des hypothèses sur la nationalité, l'âge ou la profession de chacun. Demandez-leur alors de confronter leurs hypothèses aux listes proposées dans l'activité et de finir de remplir les fiches de chaque personne. B. Maintenant, vos élèves vont comparer leurs réponses avec celles d'un autre groupe. Bruno : il est italien, il est cuisinier, il a 58 ans. Nicole : elle est américaine, elle est étudiante, elle a 19 ans. Xavier : il est français, il est musicien, il a 24 ans. Marta : elle est espagnole, elle est peintre, elle a 45 ans. Taadaki : il est japonais, il est architecte, il a 33 ans. C. Demandez-leur de regarder à nouveau les photos de la double page de l'activité et de laisser monter en eux les sentiments que leur inspirent ces personnes, sans plus. Posez-leur ces questions : Toi, tu aimes Nicole? Et Xavier, tu ne l'aimes pas? Passez alors l'enregistrement, personnage par personnage, en coupant après chacun et posez la question : De qui parlent ces personnes? Vous pouvez aussi leur demander leur appréciation (positive ou négative) par rapport à la personne qui parle et inscrire au tableau l'un des adjectifs repérés à la compréhension orale. 1. Nicole ; 2. Bruno ; 3. Dorothea ; 4. Xavier n Pour aller plus loin Si vous le souhaitez, vos élèves peuvent lire attentivement les deux premières transcriptions de l'enregistrement et souligner tous les adjectifs exprimant une appréciation des personnes décrites. 1/11

20 3 POINTS COMMUNS Ils peuvent faire deviner les traits de caractère ainsi décrits : sympathique, intelligent(e), excellent(e) étudiant(e), timide, bavard(e), amusant(e), agréable, par l'intermédiaire d'une description ou explication (synonymes, antonymes ). Enfin, ils peuvent entourer en vert les adjectifs masculins et en bleu les adjectifs féminins. Adjectifs masculins : sympathique, timide, bavard, amusant, agréable ; Adjectifs féminins : sympathique, intelligente, excellente, timide, agréable. Réalisez avec vos élèves une première petite synthèse de l'accord de l'adjectif, que vous compléterez en cours d'apprentissage ; faites-leur laisser de la place pour la suite des acquisitions. Masculin S'il y a déjà un e Féminin + e Ø Remarque : si vous revenez sur les professions et les nationalités de l'activité 1, vous pouvez compléter le tableau suivant : -ien (italien) -ier (cuisinier) -eur (traducteur) -ienne -ière -rice Cahier d'activités : 9 2/11

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Séquence 7. Les dents et les mâchoires

Séquence 7. Les dents et les mâchoires Les dents et les mâchoires 101 Temps suggéré Deux séances de 45 minutes Termes scientifiques Incisive Canine Molaire Omnivore Carnivore Herbivore Vue d'ensemble Dans cette séquence, les élèves étudient

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A1. Qui est-ce?

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A1. Qui est-ce? ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A1 Qui est-ce? Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - la transcription du document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Une BD texte et images: Maquette générale

Une BD texte et images: Maquette générale Une BD texte et images: Maquette générale Niveaux du CECR : A1 Public : Adolescents (11-12 ans) Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE au Centre de Langues de l'état de São Paulo) Supports

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 Nom: Prénom: Comme tu le sais sûrement, le CECRL (Cadre Européen de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de langues

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie?

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? FR Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? B Informations pour les demandeurs d une protection internationale dans le cadre d une procédure de Dublin en vertu de l article 4 du Règlement

Plus en détail

1. Productions orales en continu après travail individuel

1. Productions orales en continu après travail individuel Tâches de production orale 2 niveau A2/B1 (Les tâches sont réalisables aussi bien au niveau A2 qu au niveau B1 suivant la complexité des énoncés et des interactions que les élèves sont capables de produire)

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

DEUMA Deutsch im Maschinenbau Tutoriel pour le module en ligne français

DEUMA Deutsch im Maschinenbau Tutoriel pour le module en ligne français DEUMA Deutsch im Maschinenbau Tutoriel pour le module en ligne français A. Einführung B. Navigation C. Types d exercices Tutoriel pour le module en ligne français A. Introduction B. Navigation C. Types

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE?

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE? Module sur l utilisation de la vidéo en classe de français langue étrangère JEAN-MICHEL DUCROT Coordinateur de programmes pédagogiques à Alep-Syrie. Responsable du Centre de Documentation Pédagogique d'alep,

Plus en détail

Fiche pédagogique : ma famille et moi

Fiche pédagogique : ma famille et moi Fiche pédagogique : ma famille et moi Tâche finale de l activité : Jouer au «Cluedo» Niveau(x) Cycle 3 Contenu culturel : - jeux de sociétés Connaissances : Connaissances requises : - cf séquences primlangue

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues FR1A1 ou FR2A1 - Initiation à la langue française préparation au DELF A1

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues FR1A1 ou FR2A1 - Initiation à la langue française préparation au DELF A1 Niveau du Cadre européen commun de référence pour les langues F1 ou F2 - Initiation à la langue française préparation au DELF 224 heures de formation réparties comme suit Module de langue, F1 ou F2 (15h

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Mickael Miro : Ma scandaleuse

Mickael Miro : Ma scandaleuse Mickael Miro : Ma scandaleuse Paroles et musique : Mickaël Miro Universal Music France Thèmes L amour, le portrait de l être aimé. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses à partir des

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE POUR REALISER CE PROGRAMME

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE POUR REALISER CE PROGRAMME ANGLAIS DE LA COMMUNICATION ET DES AFFAIRES- NIVEAU FAUX-DEBUTANT AVEC CERTIFICATION TOEIC 148 H sur 4 semaines, 35H/semaine ( face à face et d'exercices d'application par jour) Vous trouverez, ci-après,

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

Pour un usage plus sûr du téléphone portable

Pour un usage plus sûr du téléphone portable Pour un usage plus sûr du téléphone portable On commence tout juste à en parler : l utilisation du portable comporte des risques pour la santé. Pour tenter de les réduire, le Criirem (Centre de recherche

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Mesurer en système métrique et impérial de mesure

Mesurer en système métrique et impérial de mesure Plan de leçon n o 15 Mesurer en système métrique et impérial de mesure Niveaux NCLC: 4 à 6 Habiletés langagières NCLC: Expression orale, Compréhension écrite Compétences essentielles: Calcul, Utilisation

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

Distinction des questions et des consignes

Distinction des questions et des consignes ET ŒIL DES CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Distinction des questions et des consignes Théorie Comment différencier les questions et les consignes

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE 2 TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE Application Icône Catégorie Compétence Description Prix Les jeux de puzzles pour les enfants Jeux Apprendre des mots en faisant des cassetête Le jeu de puzzle est unique

Plus en détail

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources GRATUIT audio vidéo actualités Chat activités ressources Cher professeur Août 2010 Notre site Web en anglais est devenu très populaire parmi les professeurs et les élèves d Anglais Langue Etrangère depuis

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation Compte rendu de la formation «Expertise de vos pratiques en Méthode Naturelle de la Lecture et de l Ecriture (MNLE)» Animée par Sybille Grandamy Le 10 mars 2015 BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 9 participant(e)s

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande?

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? FR J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? A Informations sur le règlement de Dublin pour les demandeurs d une protection internationale en vertu

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L entrée en classe

ENTRE LES MURS : L entrée en classe ENTRE LES MURS : L entrée en classe Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «Entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard 2006.

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 12 participants 18 heures de formation sur 3 jours 9 associations de 2 départements représentées (75 et 94) Evaluation orale et bilan individuel écrit effectuée en fin de

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le langage. Votre bébé apprend à parler

Coup d oeil sur. Le langage. Votre bébé apprend à parler Coup d oeil sur Le langage Votre bébé apprend à parler Le langage Que savons-nous? À sa naissance, votre bébé est déjà prêt à apprendre à parler! Son cerveau lui permet déjà de découvrir les sons, les

Plus en détail

Guide d utilisation. En ligne

Guide d utilisation. En ligne Guide d utilisation En ligne Guide d utilisation En ligne ISBN 978-1-60391-211-2 Toutes les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. Le présent manuel est fourni à titre

Plus en détail

Parlez-vous français?

Parlez-vous français? 1 Version Originale 1 Parlez-vous français? 1 / 18 OBJECTIFS DE L UNITÉ Vos élèves vont acquérir dans cette unité leurs premiers outils en français. Vous allez ensemble établir les conventions de fonctionnement

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry Que dois-je faire pour commencer à faire des appels avec MO-Call? Avant de faire un appel vous aurez besoin des choses suivantes: Un compte MO-Call enregistré. Du crédit MO-Call dans votre compte. Le logiciel

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves à l écrit.

Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves à l écrit. Étiquette-mots du téléphone Numéro de l atelier : 1 Intention d apprentissage : Cet atelier a pour objectif de renforcer le vocabulaire vu lors de la SAE sur le téléphone et de sensibiliser les élèves

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

L addition mentale. Entrée en matière. À ton tour. Évaluation : Question 4. Évaluation continue : Observer et écouter

L addition mentale. Entrée en matière. À ton tour. Évaluation : Question 4. Évaluation continue : Observer et écouter L addition mentale LA LEÇON EN BREF de 40 à 50 min Objectif du curriculum : Utiliser différentes stratégies pour résoudre mentalement des calculs portant sur l addition de nombres à 3 chiffres. (N12) Matériel

Plus en détail

Voici Léa : elle est blonde et elle a les yeux bleus. Elle a douze ans. Elle porte un t-shirt blanc. a. b. c.

Voici Léa : elle est blonde et elle a les yeux bleus. Elle a douze ans. Elle porte un t-shirt blanc. a. b. c. et MODULE CONTRAT D APPRENTISSAGE Dans ce module, tu vas apprendre à demander et dire ton âge décrire des personnes décrire des vêtements parler des ressemblances et des différences Pour écrire une annonce

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son.

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son. 1 TROISIÈME SECTEUR DE L ECONOMIE SECTEUR TERTIAIRE- LES SERVICES (3) L'ESSOR DE L'E-COMMERCE FICHE ÉLÈVE Déroulement Activité 1 : Parlez de cette image, faites des hypothèses sur le sujet. Activité 2

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI)

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) est une instance de monitoring du Conseil de l Europe dont la tâche

Plus en détail

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle)

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle) ORGANISME FORMMAN FRANCE 11, rue de Malte 75011 PARIS Tél : 01 47 39 02 02 Contact : Manouchka SEBASTIEN m.sebastien@formmanfrance.com PUBLICS CONCERNÉS Tout salarié de la Branche PRÉ-REQUIS Niveau intermédiaire

Plus en détail

Agence Europe-Education-Formation France Centre national Europass. 2f.fr

Agence Europe-Education-Formation France Centre national Europass. 2f.fr Agence Europe-Education-Formation France Centre national Europass, é t i l i b o M i Europass o l p m e ' d ode M 2e 2f.fr Europass Mobilité, mode d emploi Comment utiliser ce guide? Vous êtes tuteur,

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

Compte Rendu de la rencontre du Pôle Ressource Ados du 4 janvier 2011

Compte Rendu de la rencontre du Pôle Ressource Ados du 4 janvier 2011 Compte Rendu de la rencontre du Pôle Ressource Ados du 4 janvier 2011 * Présents: BIBARD Valérie, DDCSPP de l'orne (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations)

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Etude nationale sur l audition Résultats

Etude nationale sur l audition Résultats Etude nationale sur l audition Résultats 18 février 2013 Partenaires de l étude: Contenu Résumé Introduction Objectif Méthodologie de l étude Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté

Plus en détail

Localiser S orienter «Priorité à trois»

Localiser S orienter «Priorité à trois» «Priorité à trois» 5-21 Niveau 2 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel - Prendre conscience de l orientation de quelque chose en fonction de sa position. - S entraîner à déterminer une priorité

Plus en détail

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ Guide salariés n o 2 MARS 2015 Le livret du retraité Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

KEEZAM 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,... Fiche Animateurs

KEEZAM 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,... Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 8 10 JEUX POUR JOUER DANS LE CAR OU LE TRAIN, EN COLO, MINI-SÉJOUR, CAMP D ADOS, VOYAGE SCOLAIRE,...

Plus en détail

Preliminary Syllabus

Preliminary Syllabus Français 22 Tufts University, Talloires 2015 le lundi de 8h45 à 11h15, le jeudi de 16h à 17h30, et le vendredi de midi à 14h30 Professeur: Anne Taieb Anne.Taieb@tufts.edu Preliminary Syllabus Objectifs

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

Heureusement ce n est pas une banque! Guide utilisateur. Guide utilisateur v3.3 page 1. 2011-2015 nobanco. All Rights Reserved.

Heureusement ce n est pas une banque! Guide utilisateur. Guide utilisateur v3.3 page 1. 2011-2015 nobanco. All Rights Reserved. Heureusement ce n est pas une banque! Guide utilisateur Guide utilisateur v3.3 page 1 SOMMAIRE 1. DEMARRER AVEC NOBANCO EN 3 ETAPES... 3 2. GERER MON COMPTE SUR NOBANCO.COM... 4 2.1. Ouverture de compte...

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

3 e année (approximativement)

3 e année (approximativement) 3 e année (approximativement) 1. L élève s approprie les technologies de l information et de la communication en utilisant efficacement les outils informatiques 1.1 Avec aide, l élève manipule adéquatement

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail