Les palettiers FI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les palettiers FI-2011. www.aspimprimerie.qc.ca"

Transcription

1 Les palettiers Bien que cette fiche ait été élaborée à partir de sources reconnues comme fiables et crédibles, l ASP imprimerie, ses administrateurs et son personnel n assument aucune responsabilité des conséquences de toute décision prise conformément à l information contenue dans le présent document, ou de toute erreur ou omission. Aucune reproduction intégrale ou partielle de cette publication n est autorisée sans le consentement écrit de l ASP imprimerie. Production Association paritaire de santé et de sécurité du travail, secteur imprimerie et activités connexes 7450, boul. des Galeries-d Anjou, bureau 450 Anjou (Québec) H1M 3M3 Téléphone : Télécopieur : FI Utiles pour l entreposage, on retrouve des palettiers (communément appelés «rackings») dans la plupart des entre prises en imprimerie. Diverses configurations de palettier sont observées : en profondeur simple ou double, ouvert sur une ou deux faces, à porte à faux, mobiles, le palettier à simple profondeur pouvant entreposer deux palettes par alvéole étant la configuration le plus souvent observée. Des défauts dans la structure, l installation ou l utilisation des palettiers peuvent générer d importants risques à la santé et à la sécurité au travail dont l effondrement total ou partiel du palettier, les bris et chutes de palettes, la chute du matériel entreposé, la déformation du palettier par les chariots élévateurs ou par la surcharge de la structure. D où l importance de la prévention. Cette fiche vous présente les principaux éléments requis pour assurer la sécurité entourant l utilisation de palettier. Pour plus de renseignements, consultez le guide La sécurité des palettiers, 2 e édition, ASTE et CSST, 2009, disponible sur le site Web de la CSST. Le palettier Un palettier est constitué d un assemblage de structures telles qu échelles lisses, barres de sécurité et barres de support. Chaque composant est important, il doit donc être présent, en bon état et fixé correctement. Il est aussi recommandé d installer des accessoires tels que filets, panneaux grillagés, treillis métalliques afin de protéger contre la chute d objets lorsque le palettier est situé près d allées piétonnes ou de circulation. Un plancher plein ou un grillage sur les lisses sont d autres exemples d accessoires. La palette est importante car on y dépose la charge qu on entrepose. On doit utiliser des palettes en bon état pour éviter des blessures, des bris ou des chutes de matériel. Plusieurs types de palettes sont disponibles : celles à usage unique (palettes perdues) qui sont de moindre qualité et les palettes réutilisables; on retrouve aussi des palettes d usage spécialisé (ex. palettes à fût, palettes roulantes). Les palettes sont fabriquées avec différents matériaux et en différentes dimensions; leur résistance, durée de vie et coût varient selon leurs caractéristiques.

2 Capacité maximale Lors de l entreposage de la marchandise, il est important de respecter la capacité de charge. Les surcharges peuvent déformer la structure, l affaiblir et causer des effondrements. La charge maximale varie selon les composants et les accessoires du palettier ainsi que les caractéristiques du sol du bâtiment (ex. composition du sol, éléments dans le sol comme les tuyaux). La capacité d un palettier doit être fournie par le fabricant ou par un ingénieur. ATTENTION! Une marque d identification du fabricant doit être présente et lisible sur les lisses et les échelles du palettier. Des plaques mentionnant les capacités nominales du palettier (palettier, alvéoles, travées) doivent être installées et préciser notamment le nom du fabricant, la charge maximale admissible par alvéole et la charge totale admissible d une travée (ensemble d alvéoles superposées entre deux échelles). Aucune modification ne doit être apportée à la charge nominale ou à la configuration du palettier à moins d avoir été approuvée au préalable par le fabricant ou par un ingénieur. Les Palettiers ABC inc Charge nominale du palettier Charge maximale admissible par alvéole : kg Charge totale admissible d une travée : kg ATTENTION : Aucune modification ne doit être apportée à la charge nominale ou à la configuration du palettier, à moins que ces modifications n aient été approuvées au préalable par le fabricant ou par un ingénieur. Composants d un palettier

3 1. L échelle, formée de deux montants verticaux, redirige les forces vers le sol. 2. Les traverses et diagonales d échelle lient les deux montants des échelles; leur nombre influence la capacité de l échelle et sa résistance aux impacts. 3. Les plaques de pied d échelle sont fixées aux pieds des montants; elles répartissent les charges sur le sol, ancrent le palettier au plancher. Elles comportent de deux à quatre trous pour fixer des boulons d ancrage. Il existe plusieurs types de boulons d ancrage, les plus utilisés sont les boulons avec coquille d expansion ainsi que les ancrages chimiques (le trou est d abord rempli de colle époxy) Les lisses sont des poutres horizontales sur lesquelles repose la charge entreposée. 5 5 Boulon d ancrage 5. L attache de lisse fait la liaison entre la lisse et les montants des échelles, elle joue un rôle important dans la stabilité du palettier. 6. Les barres de sécurité sont installées et fixées perpendiculairement sur les lisses, habituellement deux barres par espace pour palette. Elles ne sont pas conçues pour supporter les charges, elles visent à prévenir la chute des charges. 7. Les barres de support sont fixées aux lisses, elles peuvent supporter la charge dans les cas où la dimension, la résistance ou le type de palette empêche de les déposer sur la lisse du palettier. Elles offrent un espace pour insérer les fourches du chariot élévateur lorsqu il n y a pas de palettes. Il peut aussi y avoir : Des cales : de mêmes dimensions que les plaques de pied d échelle, elles sont insérées et fixées sous les plaques pour s assurer que les montants d échelles sont verticaux surtout lorsque le plancher est inégal. Une entretoise de jumelage : lie les échelles de deux rangées dos à dos. Elle assure une plus grande stabilité en maintenant un espace uniforme entre les échelles. Des goupilles de sécurité : installées à l extrémité des lisses, elles empêchent les lisses de se séparer des montants. 8. Les alvéoles sont les espaces dans lesquels le matériel est entreposé. Une plaque d affichage doit être apposée sur chacune des alvéoles dont la charge nominale est différente des autres. Pourquoi ai-je parfois un boulon d ancrage, d autres fois deux? L installation de deux ancrages offre une protection supplémentaire contre le pivotement du montant lors d impact. Habituellement, les échelles situées aux extrémités des rangées ont deux boulons d ancrage pour les renforcer. Pourquoi les boulons ne sont-ils pas côte à côte? Les ancrages ne doivent pas être adjacents les uns aux autres pour éviter les risques d éclatement ou de craquage du béton. Les boulons d ancrage doivent être installés et serrés selon les recommandations d un ingénieur. 3

4 Entreposage La façon d entreposer diffère selon le type de charge (ex. poids, dimensions, centre de gravité), des boîtes de carton et des barils d encre ne seront donc pas entreposés de la même façon. Sur la palette, la charge ne doit pas dépasser de plus de deux pouces de chaque côté et la palette ne devrait pas dépasser de plus de deux pouces la lisse du palettier. Des espaces doivent être prévus entre les palettes ainsi qu entre la palette et la structure du palettier (échelle et lisse supérieure). l utilisation du même matériau que les montants pour les traverses inférieures des échelles l augmentation de la quantité ou de la taille des ancrages l installation de guides mécaniques (rail-guide) pour certains types d appareils de manutention. Protection contre les impacts Les impacts peuvent fragiliser l intégralité de la struc ture du palettier. On réduira les risques de dommage associés aux impacts en appliquant quelques mesures dont : l installation de protecteurs de montant en forme de V ou rectangulaire protégeant la base des montants fixés par des boulons, soudés par le fabricant ou indépendants l installation de protecteurs de bout de rangée généralement sous forme de glissière de sécurité généralement indépendants du palettier Inspection L inspection régulière de la structure permet de détecter les défauts (ex. torsions, fissures, déformations, morceaux pliés, absence ou position anormale d un composant) et, le cas échéant, de les rapporter afin que des mesures soient prises pour les réparer. ancrés au sol hauteur et résistance appropriées aux chariots élévateurs utilisés le doublement des montants pour en augmenter la résistance le renforcement des diagonales inférieures des échelles Tout dommage ou morceau manquant peut affecter la capacité du palettier, d où l importance des inspections. Deux types d inspection peuvent être effectués : une inspection quotidienne au début du quart de travail et une inspection planifiée visuelle et approfondie à intervalle régulier selon les besoins (ex. fréquence de détection des dommages). L utilisation d un schéma ou dessin de la structure facilitera le repérage des dommages. Une fiche d inspection vous est proposée à l endos de ce document. 4

5 La CSST propose une méthode d évaluation des dommages aux composants d échelle selon la longueur de la déformation1. En cas de détection de dommages structuraux retirer la charge entreposée dans la section endommagée du palettier empêcher l entreposage de charges dans cette section identifier les composants dangereux (ex. par des marques ou étiquettes) prendre les mesures nécessaires pour faire réparer le composant endommagé. Exemples de dommages structuraux 1 - La sécurité des palettiers 2e édition, ASTE et CSST, 2009, page

6 Réparations ou modifications Les réparations ou modifications à la structure du palettier doivent être effectuées par le fabricant ou un spécialiste. Tout redressement des composants, soudure ou recouvrement d une section endommagée sans consultations avec un spécialiste (fabricant, ingénieur) est interdite. Les réparations maison sont donc à proscrire, tout comme la peinture de la structure qui peut dissimuler ses défauts. Tout composant endommagé, fissuré, fendu doit être remplacé par des composants neufs identiques ou équivalents aux composants d origines, compatibles. Les composants corrodés sont réparés ou remplacés. Il est aussi important de savoir que tout changement (ajout d accessoires, réparation, changement de pièces) au palettier peut modifier la capacité de charge du palettier. La tenue d un registre des inspections, réparations et remplacements de composants est recommandée. Lors de l achat d un palettier Évaluer les besoins (ex. type de charges à entreposer). S assurer que les caractéristiques du bâtiment (hauteur du bâtiment, capacité et type de plancher) permettent de supporter le palettier et les charges entreposées. Considérer le matériel de manutention pour : établir l espace nécessaire aux voies de circulation déterminer la hauteur de préhension maximale et la capacité maximale. Évaluer les accessoires requis (ex. palettes, pinces) selon la marchandise à entreposer. Prendre connaissance des normes en vigueur (ex. Code du bâtiment, normes pour la prévention incendie). CONSIGNES PARTICULIÈRES Procéder à l inspection complète de la structure car il peut y avoir des morceaux manquants ou abîmés ou des défauts masqués par la peinture. S informer du fabricant, des caractéristiques du palettier et des conditions dans lesquelles il a été utilisé. Inspecter chaque composant et vérifier la compatibilité avec les autres composants de vos palettiers; les composants de différents palettiers peuvent être incompatibles les uns avec les autres. se méfier des zones repeintes. Vérifier s il y a des composants endommagés (ex. bosses, fissures, courbures), des traces de soudure (réparation maison) ou de corrosion. S assurer que les capacités de charge sont indiquées si la charge nominale du palettier est absente, elle peut être obtenue à partir des plans d origine, par le fabricant ou un ingénieur si des pièces de différents fabricants sont présentes, la capacité du palettier peut être déterminée par un ingénieur. Porter attention à l intégrité des structures lors du démontage, du transport et du montage du palettier les composants ou attaches endommagés doivent être rejetés les différents composants (alignement des diverses structures) doivent être compatibles tous les composants indiqués au plan doivent être présents. Installation L installation doit être faite par le fabricant, un de ses représentants ou par des personnes compétentes (spécialisées) conformément aux règles en vigueur. L utilisateur doit conserver les plans et les procédés d installation. Toute fixation aux murs ou au plafond du bâtiment est généralement à proscrire, à moins que le bâtiment ait été conçu à cette fin. Dans ce cas, on doit s assurer que les forces exercées respectent ses limites et les exigences du Code de construction du Québec. Pour qu un palettier et chacun de ses composants aient leur capacité nominale, ils doivent être installés d aplomb et de niveau. 6

7 Toute modification aux plans originaux (configuration, emplacement) doit être approuvée par le fournisseur de palettiers ou un ingénieur avant d être effectuée. La nouvelle charge nominale doit alors être déterminée et indiquée sur le palettier. Les montants des échelles doivent, pour assurer un maximum de stabilité, être verticaux. Un écart de 1/240 (largeur déviation/hauteur montant) est la limite permise pour un palettier non chargé 2. Prévoir, au besoin, l espace pour les inspections de la structure et l installation de pièges à vermine. Prévoir des espaces libres au plafond pour respecter les exigences de protection contre les incendies (ex. espace pour les gicleurs au plafond). À la suite de l installation et avant le chargement, le palettier doit être vérifié par le fabricant. Bonnes pratiques d utilisation du palettier Former le personnel pour l utilisation du palettier. Cette formation doit inclure : la charge nominale de palettier les caractéristiques des charges entreposées la conduite du chariot élévateur et la circulation autour du palettier les effets des impacts sur le palettier et les façons de les éviter la détection des dommages sur le palettier la signalisation de tout dommage au palettier. Établir des pratiques de manutention. Inspecter les palettes, rejeter celles endommagées. Installer les palettiers à bonne distance des postes de travail, des issues et des zones piétonnières. Installer, dans les allées étroites, des systèmes de guidage au sol (ex. rails, guide d entrée dans les allées) pour éviter les impacts à la base du palettier. S assurer que l entreposage des charges ne nuit pas à l éclairage. Ajouter des accessoires au palettier (ex. filet, grille) afin d éviter la chute de matériel lorsque le palettier est à proximité d une voie de circulation. Respecter les charges nominales du palettier. Prévoir une zone tampon pour l entreposage du matériel excédant les capacités du palettier. Ne pas déposer de palette à usage unique sur un palettier à moins qu une palette réutilisable soit placée en dessous. Ajuster l entreposage selon les dimensions des palettes. Répartir les charges sur la palette. Envelopper ou attacher solidement le matériel pour éviter qu il tombe. Déposer la palette dans l espace prévu sur le palettier en s assurant qu il y ait une distance suffisante pour faciliter leur manutention. Éviter les impacts de chariots élévateurs sur la structure du palettier. Références utiles La sécurité des palettiers, 2 e édition, ASTE et CSST, 2009 Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) Normes CSA A et CSA A Carnet des fiches d inspection préventive de l ASP imprimerie 2 - La sécurité des palettiers 2 e édition, ASTE et CSST, 2009, page 66. 7

8 Inspection des zones d entreposage Association paritaire de santé et de sécurité du travail, secteur imprimerie et activités connexes Fiche d inspection Inspection réalisée par : Département(s) : Date (jour/mois/année) / / Rayonnages ou palettiers Oui Non N/A Stables ex.boulonnés au sol, des verrous ou boulons de sécurité insérés à chaque étagère Solides ex. absence de déformation ou de corrosion Distancés du mur du bâtiment ou de toute autre structure à moins d avoir validé la résistance du mur Capacité nominale affichée et respectée Munis de protecteurs contre les chocs indépendants de la structure hauteur = 40 cm minimum Charges bien placées et stabilisées ex. les pièces pouvant glisser lors de la manutention sont attachées ou emballées sur la palette Munis de grillages ou de tout autre accessoire antichute si à proximité de zones de circulation Palettes ou étagères de dimension et de capacité compatibles aux charges Dessus des étagères grillagé ou muni d'ouvertures 17 Aucun poste de travail installé dans une zone où circulent des chariots élévateurs Espace libre d au moins 45 cm entre le haut des charges et les têtes de gicleur Appareils d éclairage, de chauffage et de canalisation hors d atteinte des chariots élévateurs lors de la manutention Utilisation d équipement adapté pour le travail en hauteur ex. escabeaux, escalier mobile Espace suffisant pour une manutention sécuritaire des charges Mezzanine affichage de la capacité nominale si utilisée pour entreposer absence d entreposage de matériel si la résistance est méconnue munie d une plinthe d au moins 110 mm pour empêcher la chute d objets Palettes en bon état ex. ni cassées ou fissurées, sans clous en saillie entreposées à plat, loin des sources de chaleur empilage inférieur à 1,2 m de hauteur dans les zones non protégées par gicleurs; sinon, entreposées à l extérieur Rouleaux de papier Piles distancées du mur du bâtiment ou de toute autre structure Piles stables : rouleaux plus larges à la base (respect de la pyramide) Éloignés des sources de chaleur et des matières chimiques Espace libre d au moins 45 cm sous les têtes de gicleur 17. Les assureurs exigent que le dessus des étagères soit grillagé ou muni d ouvertures pour ne pas nuire à l efficacité du système de gicleurs

Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile. François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE

Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile. François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE Source: www.link51.co.uk 2 Cherchez l erreur 3 4 5 Comment se produit un

Plus en détail

C'est facile! Tu lis les instructions Tu assembles comme les plans

C'est facile! Tu lis les instructions Tu assembles comme les plans L'inspection des palettiers 8 novembre 2012 Qui est Structurack? par Gilles N. Ducharme Structurack est une société spécialisée en sécurité et ingénierie des systèmes d'entreposage. Inspection. Calculs

Plus en détail

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Révision A du 25/02/11 Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Sommaire : I) Introduction Page 1 II) La formation des opérateurs Page 1 III) Les conditions d exploitation 1) La constitution des charges

Plus en détail

L ancrage des palettiers et la sécurité du travail. entreposage

L ancrage des palettiers et la sécurité du travail. entreposage L ancrage des palettiers et la sécurité du travail entreposage TABLE DES MATIÈRES 1. La problématique...p. 5 1.1 La présence de chariots élévateurs...p. 5 1.2 Le rapport H L...p. 5 1.3 L absence d ancrage

Plus en détail

Les échelles de palettier et la sécurité du travail. entreposage

Les échelles de palettier et la sécurité du travail. entreposage Les échelles de palettier et la sécurité du travail entreposage Avis de non-responsabilité VIA PRÉVENTION ne donne aucune garantie relative à l exactitude, la fiabilité ou le caractère exhaustif de l information

Plus en détail

Lignes directrices relatives aux râteliers en acier à usage industriel

Lignes directrices relatives aux râteliers en acier à usage industriel Sain et sauf au travail C est l affaire de tous! Lignes directrices relatives aux râteliers en acier à usage industriel Décembre 2010 Lignes directrices relatives aux râteliers en acier à usage industriel

Plus en détail

STOCKAGE LOURD Rayonnage à palettes MRK

STOCKAGE LOURD Rayonnage à palettes MRK STOCKAGE LOURD Rayonnage à palettes MRK Le rayonnage à palettes MRK permet la réalisation d installations adaptées aux besoins de stockage (charges lourdes et volumineuses, palettisées ou en vrac). MRK

Plus en détail

Manuel Installation Palettier

Manuel Installation Palettier Manuel Installation Palettier Table des matières AVANT L INSTALLATION...3 INSTALLATION DES ÉCHELLES...4 INSTALLATION DES POUTRES...5 INSTALLATION DES ESPACEURS...6 INSTALLATION DES BARRES DE SÉCURITÉ...7

Plus en détail

WWW.CRESSWELL-INDUSTRIES.COM

WWW.CRESSWELL-INDUSTRIES.COM CATALOGUE PALETTIER 2012 WWW.CRESSWELL-INDUSTRIES.COM Industries Cresswell, pionnier dans la transformation de l acier. Situé au Québec depuis plus de 50 ans, Industries Cresswell Inc. A constamment maintenu

Plus en détail

Qui est Structurack? Structurack est une société spécialisée en sécurité et ingénierie des systèmes d'entreposage.

Qui est Structurack? Structurack est une société spécialisée en sécurité et ingénierie des systèmes d'entreposage. L'inspection des palettiers 6 novembre 2013 Qui est Structurack? par Gilles N. Ducharme Structurack est une société spécialisée en sécurité et ingénierie des systèmes d'entreposage. Inspection. Calculs

Plus en détail

Pal rack. Le système haute qualité de stockage pour marchandises de toutes tailles et de tous poids.

Pal rack. Le système haute qualité de stockage pour marchandises de toutes tailles et de tous poids. Pal rack Le système haute qualité de stockage pour marchandises de toutes tailles et de tous poids. Le rayonnage conventionnel à palettes Le système de palettier Stow Pal Rack est composé d une gamme complète

Plus en détail

PROTECTION DE MACHINERIE

PROTECTION DE MACHINERIE SPÉCIALISTE EN SÉCURITÉ D USINES PROTECTION DE MACHINERIE Gamme de portes et barrières disponible pour la protection du personnel Notre gamme de produits de protection rencontre les exigences les plus

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

Des solutions innovantes pour votre entrepôt www.bito.fr. Rayonnages à palettes P R O. La perfection est notre passion!

Des solutions innovantes pour votre entrepôt www.bito.fr. Rayonnages à palettes P R O. La perfection est notre passion! Rayonnages à palettes P R O La perfection est notre passion! Rayonnage à palettes, système PRO Des rayonnages à la pointe de la technologie produit BITO la compétence du fabricant combinée à une équipe

Plus en détail

Rayonnages métalliques auto-stables

Rayonnages métalliques auto-stables CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE-ALPES Direction des Risques Professionnels et de la Santé au Travail 26, rue d Aubigny 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97

Plus en détail

Les accidents de palettiers nous parlent

Les accidents de palettiers nous parlent Les accidents de palettiers nous parlent François Fontaine, ing. SÉCURACK Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Types d accidents liés aux palettiers 1. Effondrement total ou partiel du palettier

Plus en détail

Rayonnages pour palettisation classique

Rayonnages pour palettisation classique Rayonnages pour palettisation classique PALETTISATION CLASSIQUE Les rayonnages classiques de Mecalux pour palettisation représentent la meilleure réponse pour les magasins où il faut stocker des produits

Plus en détail

L innovation en permanence

L innovation en permanence S t o c k a g e R a y o n n a g e A g e n c e m e n t S e r v i c e L innovation en permanence De la conception à la livraison De la conception à la livraison, nous vous apportons le service qui fait la

Plus en détail

Politique : travail en hauteur

Politique : travail en hauteur Page 1 sur 9 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a) Chef d exploitation / Agent de projets de l ASC... 3 b) Exécutant de l ASC et sous-traitant... 4 c) Agent

Plus en détail

Système d Entreposage de type Flow-Rail

Système d Entreposage de type Flow-Rail Système d Entreposage de type Flow-Rail Vidéos: http://www.espacemax.qc.ca/flowrailvideo.html Le Flow-Rail est un système de stockage haute-densité qui peut être utilisé avec des chariots élévateurs à

Plus en détail

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR AVRIL 2013 Page 1 sur 13 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a)gestionnaire immobilier...

Plus en détail

Les palettiers, les palettes et la sécurité du travail. entreposage

Les palettiers, les palettes et la sécurité du travail. entreposage Les palettiers, les palettes et la sécurité du travail entreposage Avis de non-responsabilité VIA PRÉVENTION ne donne aucune garantie relative à l exactitude, la fiabilité ou le caractère exhaustif de

Plus en détail

guide d installation Préparatifs Préparation du sous-plancher La pose d un papier pare-vapeur non goudronné

guide d installation Préparatifs Préparation du sous-plancher La pose d un papier pare-vapeur non goudronné guide d installation des s de bois franc solide pg MD et model MD L investissement que représente la pose de s de bois franc dans une maison est l un des plus importants. Les clients veulent un durable,

Plus en détail

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation 1. DÉFINITION Les marquises contrastantes Infusions offrent un choix de 16 finis de métal ou de plastique transparent

Plus en détail

3. Le carburant du réservoir du véhicule ne dépasse pas le quart de la capacité du réservoir.

3. Le carburant du réservoir du véhicule ne dépasse pas le quart de la capacité du réservoir. Guide d emballage 1. Toute cargaison doit avoir un emballage de type maritime de façon à ce qu il soit : Manipulable par chariot élévateur; Résistant aux intempéries; Conçu pour être empilé. 2. Le matériel

Plus en détail

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire La meilleure façon de ne pas tomber, c est de ne pas monter! sinon, voici deux façons de vous protéger. Statistiques Les statistiques

Plus en détail

Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage

Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage Point d arrimage pour élingues de levage selon la Directive Machines CE 2006/42/CE Les boucles de suspension

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

GARDE CORPS TEMPORAIRE

GARDE CORPS TEMPORAIRE INSTRUCTIONS DE MONTAGE GARDE CORPS TEMPORAIRE INSTRUCTIONS CONFORMES A LA NORME EN 13374 info@safetyrespect.se Téléphone +46 (0)63-130400 SOMMAIRE 3. Précautions de sécurité 4. Fixations 5. Embase 6.

Plus en détail

Travaux d étanchéité des toitures-terrasses

Travaux d étanchéité des toitures-terrasses Fiche Prévention - F1 F 04 11 Travaux d étanchéité des toitures-terrasses Les étancheurs travaillant le plus souvent en hauteur, il est nécessaire d installer des protections collectives provisoires contre

Plus en détail

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif... 1 2. Types de chute... 1 3. Les types de risque

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO R.457 DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Prévention des risques liés au montage, au démontage et à l utilisation des échafaudages roulants Pour vous aider

Plus en détail

SOLIDE nv/sa Senatorlaan 12 B 3201 Langdorp www.solide.com Tél. : +32 13 772 313 Courriel : info@solide.com

SOLIDE nv/sa Senatorlaan 12 B 3201 Langdorp www.solide.com Tél. : +32 13 772 313 Courriel : info@solide.com Manuel d utilisation Échafaudage de façade SOLIDE type GS - 075 Échafaudage de façade en aluminium conforme à la norme européenne EN 12810-1/2. SOLIDE nv/sa Senatorlaan 12 B 3201 Langdorp www.solide.com

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

NOE Conteneursdetransport

NOE Conteneursdetransport NOE Conteneursdetransport et de stockage Notice de service Etat : 03.2013 Table des matières 1. Description du produit... 3 2 Conteneurs de transport et de stockage... 4 2.1 NOEpalette 4 2.1.1 NOEpalette

Plus en détail

COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI

COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI SOMMAIRE ESCALIER UNIVERSEL TM SOMMAIRE GÉNÉRALITÉ... 3 Introduction... 4 PRINCIPAUX ELEMENTS... 5 Accroches... 5 ASSEMBLAGE... 7 Assemblage de base... 7 ACCROCHES

Plus en détail

Contrôle des soudures

Contrôle des soudures DESTINATAIRES : Ingénieurs responsables des structures en DT Ingénieurs et techniciens du Service de la conception et du Service de l entretien de la Direction des structures DATE : Le 4 juin 2009 OBJET

Plus en détail

Manuel de sécurité dans les entrepôts

Manuel de sécurité dans les entrepôts Manuel de sécurité dans les entrepôts Fonctionnement, utilisation, vérification et maintenance des installations de rayonnages à palettes classiques (Rayonnages à Palettes Réglables RPR) Sommaire MANUEL

Plus en détail

par Santé Historique et croquis

par Santé Historique et croquis Historique et croquis Un système permettant le réglage en hauteur et le changement de fraise par le haut de la table était une de mes préoccupations depuis longtemps sans toutefois en trouver la solution.

Plus en détail

Poutrelles en I et LVL SolidStart LP

Poutrelles en I et LVL SolidStart LP Poutrelles en I et LVL SolidStart LP Distribués au Canada par Taiga Building Products MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION PRODUITS DE BOIS D'INGÉNIERIE Conception utilisant les états limites SolidStart LP Guide

Plus en détail

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite CHARIOT ELEVATEUR Prise de poste - Munissez-vous des équipements de protection individuelle nécessaires pour le travail à effectuer : - chaussures de sécurité obligatoires - gants de protection - protections

Plus en détail

Notice de montage, de démontage et d utilisation. Fiche d aide au contrôle avant utilisation. Description du produit:

Notice de montage, de démontage et d utilisation. Fiche d aide au contrôle avant utilisation. Description du produit: Fiche d aide au contrôle avant utilisation DUARIB - CDH Group Tél : + (0) 0 9 Fax : + (0) 0 Messagerie : welcome@duarib.fr Site internet : www.duarib.fr Notice de montage, de démontage et d utilisation

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

Ce book présente les élements les plus courants, n'hésitez pas à nous contacter pour tout type de réalisations et accessoires divers.

Ce book présente les élements les plus courants, n'hésitez pas à nous contacter pour tout type de réalisations et accessoires divers. BOOK CMEM 2012 Stockage poutrelles béton Rack à palettes Canti fers à béton Ce book présente les élements les plus courants, n'hésitez pas à nous contacter pour tout type de réalisations et accessoires

Plus en détail

Monter dans une échelle : facile mais risqué

Monter dans une échelle : facile mais risqué Volume 19 numéro 4 Septembre 2003 Monter dans une échelle : facile mais risqué Dans ce numéro Monter dans une échelle... Nouveau : des formations... Les salons et les colloques Les échelles portatives

Plus en détail

Installation. Porte Simple FIGURE 1 FIGURE 2

Installation. Porte Simple FIGURE 1 FIGURE 2 Porte Simple Avant toute chose, nous vous recommandons de peindre, teindre ou vernir votre porte avant d en faire l installation. Il est beaucoup plus facile d appliquer le produit de finition sur une

Plus en détail

PROTECTION CONTRE LES CHUTES

PROTECTION CONTRE LES CHUTES GARDE-CORPS PÉRIPHÉRIQUE TEMPORAIRE MODÈLE MH 44 Garde-corps provisoire de chantier pour toits. Protection de classe B selon la norme européenne EN 13374:2013 MANUEL D EMPLOI ET DE MISE EN PLACE Index

Plus en détail

Plan & Devis Installation

Plan & Devis Installation Plan & Devis Installation TOILE ROLL-UP ET DOUBLE ROLL-UP Ventilation Secco division de Secco International inc. 4040 boul. Casavant Ouest St-Hyacinthe, Qc J2S 8E3 T: 450-771-0777 F: 450-771-5779 secco@seccointernational.com

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur 3 ème réunion 2013 du réseau départemental des assistants et conseillers de prévention Le travail en hauteur 1 er octobre 2013 9H30-12H00 1 Sommaire de la présentation A. Le réseau des assistants et conseillers

Plus en détail

BM services rue de la Motte CS10047 GELLAINVILLE CEDEX Tel 02 37 25 69 57 http : www.bm-s.fr. Mini Rack

BM services rue de la Motte CS10047 GELLAINVILLE CEDEX Tel 02 37 25 69 57 http : www.bm-s.fr. Mini Rack Mini Rack La fonction du MiniRack est de stocker les grands volumes, le «vrac», grâce à ses platelages... et, bien souvent, tout ce que les autres rayonnages ne «savent» pas stocker. De là vient sa réputation-

Plus en détail

LES SYSTÈMES D ANCRAGE DE GARDE-CORPS SUR DES TOITS PLATS. Fiche de prévention

LES SYSTÈMES D ANCRAGE DE GARDE-CORPS SUR DES TOITS PLATS. Fiche de prévention LES SYSTÈMES D ANCRAGE DE GARDE-CORPS SUR DES TOITS PLATS Fiche de prévention IRSST ASP Construction LeS SySTèmeS d AnCRAge de garde-corps SuR des ToITS PLATS Fiche de prévention André Lan, IRSST François

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Installation des cloisons

Installation des cloisons -2- Installation des cloisons TITAN CR2 pour salles blanches L objectif de ces consignes est de donner à l installateur une idée correcte de la technique à employer pour installer et assembler un cloisonnement

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie Guide d installation d un escalier pour bricoleurs L escalier représente souvent

Plus en détail

solutions écran plat Caractéristiques techniques Contenu de la boîte Avertissements

solutions écran plat Caractéristiques techniques Contenu de la boîte Avertissements solutions écran plat Support mural pour écrans LCD, plasma et LED Manuel d installation MST65BKR Adapté aux téléviseurs de 37 po à 65 po Charge maximale 75kg (165 lb) Caractéristiques techniques Taille

Plus en détail

COFFRE ET ARMOIRE À OUTILS

COFFRE ET ARMOIRE À OUTILS COFFRE ET ARMOIRE À OUTILS GUIDE D UTILISATION 058-1922-4 058-1923-2 La configuration des tiroirs peut différer par rapport à l illustration. ATTENTION: 1. Veuillez lire toutes les consignes de sécurité

Plus en détail

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION :

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION : 1. REGLEMENTATION : Décret n 65-48 du 8 janvier 1965 modifié portant règlement d'administration publique pour l'exécution des dispositions de la partie IV du Code du travail en ce qui concerne les mesures

Plus en détail

Installation des cloisons ELAN

Installation des cloisons ELAN Installation des cloisons ELAN L objectif de ces consignes est de donner à l installateur une idée correcte de la technique à employer pour installer et assembler un cloisonnement ELAN typique Outils requis

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES SECTION 1 : ÉCONO-CLASSEUR II. Rév. 2006/10/19

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES SECTION 1 : ÉCONO-CLASSEUR II. Rév. 2006/10/19 Rév. 2006/0/9 .0) OBJET ET DOMAINE D APPLICATION :. La présente spécification a pour objet de définir les caractéristiques techniques de qualité de l étagère métallique ÉCONO-CLASSEUR II utilisée pour

Plus en détail

Travaux de couverture en matériaux fragiles

Travaux de couverture en matériaux fragiles Travaux de couverture en matériaux fragiles Les travaux de couverture en matériaux fragiles occasionnent un nombre important de chutes graves ou mortelles à la suite de la rupture d une plaque, qui s ajoutent

Plus en détail

Marché public de fournitures et de mobilier. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Marché public de fournitures et de mobilier. Cahier des Clauses Techniques Particulières Marché public de fournitures et de mobilier AMÉNAGEMENT DE RÉSERVES DANS LE SOUS-SOL DU BÂTIMENT 24 Cahier des Clauses Techniques Particulières Marché public à procédure adaptée en application des articles

Plus en détail

INTRO. Comment poser une porte à galandage? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment poser une porte à galandage? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment poser une porte à galandage? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un fi l à plomb Un niveau à bulle Un cordeau traceur Une équerre de maçon Un mètre

Plus en détail

Mobilier et rayonnage

Mobilier et rayonnage 22 Mobilier et rayonnage Meubles à plans Meubles à plans réalisés en tôle d acier laminée à froid. Tôle peinte époxy. Assemblage par soudure électrique. Les tiroirs coulissent en douceur sur glissières

Plus en détail

La sécurité des palettiers

La sécurité des palettiers Guide de prévention La sécurité des palettiers 2 e édition Fabrication, achat, installation et utilisation La sécurité des palettiers 2 e édition Fabrication, achat, installation et utilisation Prévention,

Plus en détail

Notice d Utilisation 07761M page 1/8 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET INDICATIONS DE SECURITE.

Notice d Utilisation 07761M page 1/8 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET INDICATIONS DE SECURITE. page 1/8 PINCE DE LEVAGE POUR LE VERRE Référence ADLER SAS = 215 16N - La machine est conforme aux dispositions de la Directive de la CE sur les machines (Directive 2006/42/CE). - Elle a été construite

Plus en détail

Armoires démontables & armoires grande largeur. LES ARMOIRES DEMONTABLES LES ARMOIRES GRANDE LARGEUR Série A491

Armoires démontables & armoires grande largeur. LES ARMOIRES DEMONTABLES LES ARMOIRES GRANDE LARGEUR Série A491 Armoires démontables & armoires grande largeur LES ARMOIRES DEMONTABLES LES ARMOIRES GRANDE LARGEUR Série A491 LA GAMME 2 Accessoires : Les accessoires de série ou optionnels présents peuvent varier en

Plus en détail

Guide d Installation. Armoire de Toilette avec Miroir. Outils et Matériaux. Merci d avoir choisi la Société KOHLER

Guide d Installation. Armoire de Toilette avec Miroir. Outils et Matériaux. Merci d avoir choisi la Société KOHLER Guide d Installation Armoire de Toilette avec Miroir Outils et Matériaux Merci d avoir choisi la Société KOHLER Nous apprécions votre engagement envers la qualité KOHLER. S il vous plaît, prenez quelques

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION : 10110 TABLEAUX À ÉCRIRE ACIER ACRYLIQUE THERMODURCISSABLE ACIER PORCELAINE

DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION : 10110 TABLEAUX À ÉCRIRE ACIER ACRYLIQUE THERMODURCISSABLE ACIER PORCELAINE Compagnie Canadienne de Tableaux Noirs (CCTN) 30, Montée des Bouleaux, St-Constant, (Qc.) J5A 1B6 Tél. : 450-632-1660 Fax : 450-632-5449 Web: www.cctn.com E-Mail: mat@cctn.com DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION

Plus en détail

Chariots à mât rétractable

Chariots à mât rétractable Besoin d informations complémentaires : Contactez votre Service de Santé au Travail Chariots à mât rétractable Conduite de chariots en production Les permis Autres livrets techniques à votre disposition

Plus en détail

EXPLICATION - APPLICATION - PLAN - COMPOSANTS Rail-T de sécurité alu. & chariot VST Application Verticale - EN 353/1

EXPLICATION - APPLICATION - PLAN - COMPOSANTS Rail-T de sécurité alu. & chariot VST Application Verticale - EN 353/1 Etudes Représentation de matériel électrotechnique industriel Et fabrication de systèmes de protection antichute Studies Vertegenwoordiging van industrieel electrotechnisch materiaal En fabricatie klimbeveiligingssystemen

Plus en détail

OBJET : Recommandations concernant l entreposage et l utilisation des gaz comprimés

OBJET : Recommandations concernant l entreposage et l utilisation des gaz comprimés ADRESSÉ : À tous les utilisateurs. OBJET : Recommandations concernant l entreposage et l utilisation des gaz comprimés Vous trouverez dans cet avis de l information ainsi que des références qui vous permettront

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES N o TJ-9500F GUIDE DU RÉDACTEUR DE DEVIS LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES EST DU CANADA Comprend les produits Trus Joist MD TimberStrand MD LSL, Microllam MD LVL et Parallam MD PSL Qualité constante et rendement

Plus en détail

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur.

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur. Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur (M.B. 15.9.2005; errata: M.B. 22.8.2006) Sous-section I.- Champ d application et

Plus en détail

@ Caractéristiques Techniques Rayonnages simple et double accès. Rayonnage simple accès Rayonnage double accès

@ Caractéristiques Techniques Rayonnages simple et double accès. Rayonnage simple accès Rayonnage double accès @ Caractéristiques Techniques Rayonnages simple et double accès Rayonnage simple accès Rayonnage double accès 2 RAYONNAGES POUR STOCKAGE ACCUMULATION Contreventement horizontal croisé Lisse Entretoises

Plus en détail

Mise en garde... 3. Instructions importantes relatives à la sécurité... 4. Liste des pièces détachées... 8. Instructions de montage...

Mise en garde... 3. Instructions importantes relatives à la sécurité... 4. Liste des pièces détachées... 8. Instructions de montage... Sommaire Mise en garde.................................. 3 Instructions importantes relatives à la sécurité......... 4 Liste des pièces détachées......................... 8 Instructions de montage..........................

Plus en détail

DEVIS. Bureau d EDSC. Système de rayonnage mobile haute densité à entraînement mécanique

DEVIS. Bureau d EDSC. Système de rayonnage mobile haute densité à entraînement mécanique DEVIS Système de rayonnage mobile haute densité à entraînement mécanique Bureau d EDSC Emploi et Développement social Canada 111, avenue Lombard Winnipeg (Manitoba) Numéro de bail 529799 EOTP R.032164

Plus en détail

Dispositif composé d une ceinture ou d un harnais qui empêche de

Dispositif composé d une ceinture ou d un harnais qui empêche de Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 28 aout 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 7 1.0 OBJET Cette procédure a comme objectif d

Plus en détail

Les rayonnages métalliques

Les rayonnages métalliques Cette brochure a été réalisée en collaboration avec le Syndicat des industries de matériels de manutention (SIMMA), par un groupe de travail comprenant l'inrs, le SIMMA, des représentants des CRAM et des

Plus en détail

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm MONTREAL Carport une place à toit plat 298 x 500 cm NOTICE DE MONTAGE Réf. 47370 Universo Bois S.A.S. Siège et Plate-Forme Logistique ZI Grand Bois - BP 40006-8, rue Frédéric Niemann 57211 SARREGUEMINES

Plus en détail

PROTECTION CONTRE LES CHUTES

PROTECTION CONTRE LES CHUTES GARDE-CORPS PÉRIPHÉRIQUE TEMPORAIRE MODÈLE ABXMH 15 FAST BLOCK Garde-corps provisoire de chantier à pince, adapte pour des dalles, des balcons et des escaliers. Protection de classe A selon la norme européenne

Plus en détail

Manuel de sécurité dans les entrepôts Fonctionnement, utilisation, révision et maintenance des instal ations de rayonnages à palettes par accumulation

Manuel de sécurité dans les entrepôts Fonctionnement, utilisation, révision et maintenance des instal ations de rayonnages à palettes par accumulation Manuel de sécurité dans les entrepôts Fonctionnement, utilisation, révision et maintenance des installations de rayonnages à palettes par accumulation Sommaire MANUEL D UTILISATION ET DE MAINTENANCE DES

Plus en détail

Les rayonnages métalliques

Les rayonnages métalliques Les rayonnages métalliques L Institut national de recherche et de sécurité L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) est une association déclarée sans but lucratif (loi du 1 er juillet 1901),

Plus en détail

Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1

Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1 Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1 CH FR LU BE Notice d utilisation Robot de vitrage R.420 Nr. de fabrication KeM.Tech Chemin Louis Hubert 2 CH - 1213 Petit Lancy www.kemtech-ksf.com Cette

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE. Rails & profils d'ossatures courbes pour plaques de plâtre. www.eclisse.fr

NOTICE DE MONTAGE. Rails & profils d'ossatures courbes pour plaques de plâtre. www.eclisse.fr NOTICE DE MONTAGE Rails & profils d'ossatures courbes pour plaques de plâtre www.eclisse.fr Index Rail Slalom 3 Profils Slalom 60x27 4 Accessoires Slalom 5 Cintrage des plaques 6 Calcul de longueur de

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE

INSTRUCTIONS DE MONTAGE INSTRUCTIONS DE MONTAGE DX-WD1201 Meuble TV expresso pour téléviseurs de 32 po Informations sur la sécurité et spécifications2 Outils nécessaires...3 Contenu de l'emballage...4 Instructions de montage...6

Plus en détail

CANTILEVER. Rayonnage

CANTILEVER. Rayonnage CANTILEVER R A Y O N N A G E Rayonnage CARACTÉRISTIQUES Le rayonnages Cantilever de Spacesaver est idéale pour les universitées, les entreprises, les bibliothèques publiques et juridiques, ainsi que pour

Plus en détail

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur - Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur La présente fiche rappelle les différentes mesures concernant la prévention des risques liés au travail en hauteur. 1. De nouvelles dispositions réglementaires

Plus en détail

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO PLAN Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO INTRODUCTION La protection contre les chutes de hauteur est trop souvent réduite à une question d'équipements de protection

Plus en détail

Liste d inspection des lieux (CFMA)

Liste d inspection des lieux (CFMA) Liste d inspection des lieux (CFMA) Basée sur le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (adopté en mai 2010) Atelier ou lieu: Inspecté par : Date de l inspection : Page 1 sur 5 Liste des lieux

Plus en détail

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R Plateforme d'accès ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE Montage SImple et Rapide Conforme Aux Normes EN 13374 Classe A et EN 12811

Plus en détail

Montage. Cuisine Kvik

Montage. Cuisine Kvik Montage. Cuisine Kvik Félicitations pour l acquisition de votre nouvelle cuisine Kvik! Avant de pouvoir préparer votre premier repas, vous devez désormais assurer le montage de votre cuisine. Ce guide

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

Série 63 N4 - Notice d exploitation et d entretien Numéro de notice OM-63/N4-001 Date: 09/27/2010 Page 1 sur 5. Avis sur l entretien : DESCRIPTION

Série 63 N4 - Notice d exploitation et d entretien Numéro de notice OM-63/N4-001 Date: 09/27/2010 Page 1 sur 5. Avis sur l entretien : DESCRIPTION Série 63 N - Notice d exploitation et d entretien Numéro de notice OM-63/N-001 Date: 09/7/010 Page 1 sur 5 ray série 63-N - Directives d installation et d entretien Électrovannes simples à 3 ou voies et

Plus en détail

WinPal. Support Multifonction Instructions de montage

WinPal. Support Multifonction Instructions de montage Support Multifonction Instructions de montage version 1.0 - décembre 2013 WinPal -- Le Le - Le Support Multifonction Nous vous remercions d avoir acheté notre notre support multifonction innovant innovant

Plus en détail

DIRECTIVES D INSTALLATION 1

DIRECTIVES D INSTALLATION 1 SOLIVES MATÉRIAU DIRECTIVES D INSTALLATION 1 DES RAMPES 7 /8 PO Pour AZEK Premier DE AZEK Trademark ÉCROU ET RONDELLE Veuillez lire entièrement les instructions avant de commencer l installation. Chaque

Plus en détail