BULLETIN D INFORMATION DE LA FPGL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BULLETIN D INFORMATION DE LA FPGL"

Transcription

1 BULLETIN D INFORMATION DE LA FPGL Fédération des Professeurs de Grec et de Latin a.s.b.l. Edité avec l appui de l Administration générale de l Enseignement et de la Recherche scientifique. Service général du Pilotage du système éducatif. Périodique bimestriel n 170 mai-juin 2009 (ne paraît pas en juillet-août) Bureau de dépôt : Bruxelles X

2 Sommaire Les articles signés n'engagent que leurs auteurs. Toute reproduction, même partielle, sans l'autorisation de l'éditeur est interdite Eros, Bios, Thanatos (AG du 14/02/2009) 3-6 Hubert MARAITE Après les chameaux, les fourmis 6-8 Marie THEUNISSEN-FAIDER Avant et après les élections 8-11 André CHEYNS Concours de version soutenus par la FPGL Concours international de grec ancien Paul IEVEN Chronique des livres et publications Daniel GUILLAUME Sport cérébral Jean RICHIR, André CHEYNS ESOPE, Les deux chiens 24 Colette GOEDERT Agenda culturel Fabienne PATERNOTTE Publications de la FPGL 28 Site de la F.P.G.L.: Siège social - secrétariat membres adhérents : Noëlle HANEGREEFS Avenue Gabriel-Emile Lebon, 119/ Bruxelles Présidence : Colette GOEDERT, Engerstraat, Erps-Kwerps Vice-Présidence : Fabienne PATERNOTTE, Avenue de la petite Cense, 1A Rosière Hubert MARAITE, Rue de la Houckaye, Verviers Secrétariat membres effectifs : Cynthia CLAEYS ) Avenue Jean Palfyn, Bruxelles Trésorerie : Chantal LEITZ Rue des Combattants, Saint-Hubert Rédaction du Bulletin d information : Laurent DUCHESNE Rue des Ecoles, Villers-le-Bouillet 2

3 Eros, Bios, Thanatos. Les Hellènes face à l amour, à la vie, à la mort de l Antiquité à nos jours Compte rendu de la conférence d Aikaterini LEFKA à l occasion de l Assemblée Générale de la FPGL du 14 février C était au tour des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur d accueillir cette année, dans le Grenier de l Arsenal, l Assemblée Générale et la conférence annuelles de la FPGL. La conférencière, Aikaterini Lefka, actuellement Maître de conférences à l Université de Liège et titulaire des cours de langue, littérature et culture grecques, nous fut présentée par son collègue Bruno Rochette (cf. Bulletin de la FPGL, no 168, p. 4). Spécialiste de la philosophie grecque, en particulier de Platon, elle s est consacrée plus récemment à explorer les liens existant entre la Grèce antique et la Grèce moderne. Son ouvrage «Compatriotes du soleil». Eléments diachroniques de la pensée grecque, paru en 2008 aux Editions de l ULG, propose un parcours à travers des textes littéraires, philosophiques et historiques nous menant de l Antiquité jusqu à nos jours. C est de cette étonnante continuité de la pensée, de la manière d être, de la culture des Hellènes qu A. Lefka nous a entretenus, en glanant des passages représentatifs dans l ouvrage cité ci-dessus à propos des notions si fondamentales que sont Eros, Bios et Thanatos. «La vie humaine, l amour qui vise à sa continuité et la mort qui marque sa fin ne sont, pour l esprit hellénique, que des aspects de la même existence, inextricablement liés entre eux», souligne-t-elle d emblée. 1. Thanatos D habitude les Grecs éprouvent une véritable horreur face à la mort : cf. Odyssée XI : domaine obscur des ombres, gouverné par Hadès; dépit de l âme d Achille; passeur Charon. Toute autre attitude n est que marginale : race d or jouissant d un sort enviable après la mort (Hésiode), «Îles des Bienheureux» comme demeure privilégiée de certains héros (Hésiode), doctrines permettant un espoir en une existence agréable (cultes à mystères ). Pindare (VIIIe Pythique) signale l importance de la gloire, accordée aux athlètes pour leurs exploits pacifiques, comme contre-poids au caractère éphémère de l existence humaine. A l époque hellénistique, Callimaque, s il dépeint dans l Epigramme XIII, de manière désabusée, un au-delà sombre sans espoir de retour, évoque par contre dans l Epigramme X la possibilité d une existence 3

4 privilégiée au sein d une assemblée de pieux, conséquence d une vie vertueuse menée ici sur terre : il y aurait là une «justice divine». Le christianisme offre, évidemment, une doctrine répondant à ce désir de justice en faveur des pieux, comme l atteste St. Jean Damascène (655/50?-750), pour qui la miséricorde divine accorde le «repos éternel» aux âmes des croyants. Néanmoins la nouvelle religion n a pas fait table rase des croyances antérieures. En effet, les «chants funèbres», œuvres orales anonymes répandues dans le monde hellénique à partir des 9e et 10e siècles, continuent à véhiculer des conceptions traditionnelles (Hadès, Charon, voyage sans retour ). L. Mavilis ( ), dans le poème Léthé, oppose les âmes des défunts qui ont la consolation de l oubli aux survivants affligés par le souvenir de la personne perdue. Enfin le chant populaire Le cercueil du klephte, évoquant la lutte contre l occupant ottoman, mais reprenant des éléments d époque byzantine, exprime l attachement du héros aux beautés du monde terrestre et son regret de devoir rejoindre les ténèbres. 2. Bios Le simple plaisir d être sur terre, l incitation constante à la joie et à la fête sont autant d indices qui montrent que la vie elle-même a auprès des Grecs un charme et un attrait particuliers. La rareté et la brièveté des moments de paix et de prospérité en seraient-elles les raisons? ou simplement la conscience de la précarité de toute existence humaine? Cette joie de vivre se manifeste dès l Iliade, au chant XVIII (description du bouclier d Achille) dans la scène des vendanges ( ) : éloge de la vie paisible, à laquelle tous aspirent, par opposition à la guerre. Une vie débordante sous toutes ses formes imprègne le poème La broderie du foulard de K. Krystallis ( ) : une jeune fille brode un foulard blanc pour l offrir, comme cadeau de mariage à son futur époux, activité entièrement pacifique. Que le vin, cadeau divin, soit garant des moments les plus agréables, est attesté par Alcée (fragments 62 et 91). Démocrite est d avis qu une existence sans agrément est le propre des insensés et invite à jouir de la vie, exhortation reprise par la poésie populaire. Aristote dans sa Politique admet que la vie comporte une douceur naturelle, ce qu un poète populaire, ici aussi, confirme de nombreux siècles plus tard. Cette même attitude positive, ce même attachement à l existence terrestre s expriment chez N. Vrettakos ( ) (Appel), Y. Ritsos ( ) (Symphonie printanière) et V. Rotas ( ) (A l extrémité de la frontière). O. Elytis ( ) (Le Premier Soleil) voit dans leur attitude générale vis-à-vis de la vie une preuve de qualité éthique des Hellènes. 4

5 3. Eros Eros, le désir amoureux, origine de la vie, était considéré comme une divinité redoutable, très souvent représenté comme un archer pouvant blesser à volonté, sans que personne ne puisse y résister. L invincibilité du dieu est célébrée dans le 3e stasimon de l Antigone de Sophocle. L amour n est pas considéré sous un aspect positif, mais comme une force qui, après avoir saisi l homme, peut le rendre fou, injuste et le mener à sa perte. La plupart des textes mettent en avant les côtés terribles de la passion amoureuse. Le fragment 104D d Archiloque est le plus ancien poème à exprimer les tourments de l amour. Sappho compare Eros à la tempête qui ébranle la forêt (fragment 44), à un incendie qui dévore le coeur (fragment 46) et décrit, dans le célèbre poème (fragment 2) qui a inspiré Catulle, les symptômes du mal d amour. Platon, qui a consacré à cette divinité deux dialogues Le Banquet et Phèdre, évoque lui aussi les émotions douloureuses ressenties par l être amoureux. Mais le philosophe leur donne une signification nouvelle, une dimension éthique et métaphysique : Eros devient le désir du Beau, du Bien absolus; l amoureux, apercevant ces «Idées» réalisées de façon imparfaite dans la personne qu il aime, voudra s élever et les atteindre dans leur pureté, dans leur perfection et les appliquer dans sa vie quotidienne. Ainsi se dégage finalement une vision positive d Eros. V. Kornaros (16e-17e s.), dans son poème épique Erôtokritos, influencé par les romans du Moyen Âge occidental, raconte l histoire d un vaillant chevalier désespérément amoureux d une princesse, amour impossible qui le rend fou. La fin du poème verra pourtant les deux amants réunis après bien des épreuves et des souffrances. Le désir amoureux est aussi représenté comme un phénix qui renaît de ses cendres dans les «chants démotiques» qui décrivent, eux aussi, les côtés terribles d Eros. La poétesse Myrtiôtissa ( ) (Je t aime) exprime, avec la simplicité directe des anciens lyriques, sa volonté de se donner entièrement à l être aimé. A la question de savoir pourquoi les Grecs déplorent tellement le fait d être emportés par Eros, A. Lefka propose, en guise de conclusion, quelques éléments de réponse. Peut-être ce peuple tellement attaché à sa liberté supporte-t-il mal d être dépassé par ses émotions et ainsi de ne pas se sentir maître de son existence. L extériorisation des sentiments serait-elle une sorte de katharsis opérant par la beauté de l art (prose, poésie, musique, danse ) et ainsi un moyen de se concilier les aspects de la vie qui nous font mal ou peur (Eros et Thanatos)? En outre, le fait de rendre publiques des sensations privées crée un sentiment de communauté entre hommes égaux devant les épreuves de l existence et rend celles-ci plus supportables, ce qui 5

6 n empêche nullement d apprécier cette existence unique et d en profiter pleinement. Tel est ce puissant message d espoir qui se dégage de ces textes produits au cours de plus de 2500 ans par un peuple dont la vie, dans l ensemble, ne fut pas facile, par un peuple marqué par guerres et conflits, désastres naturels et luttes pour la survie sur un sol montagneux et aride. Hubert MARAITE Des applaudissements nourris et amplement mérités saluèrent l exposé de A. Lefka, qui a pu, de manière brillante et convaincante, nous faire saisir la pérennité de l âme grecque, quelles qu aient été les vicissitudes de la fortune, quelles qu aient été les puissances occupantes de ce pays qui nous est si cher. Après les chameaux, les fourmis Dans le dernier n du Bulletin d information de la FPGL, nous vous avons proposé un texte de saint Jérôme intitulé «Attaque d une caravane dans le désert» : alors que Malchus rentrait à son monastère, la caravane dont il faisait partie fut attaquée dans le désert. Après sa capture, réduit en esclavage, notre moine est chargé de garder les troupeaux de son maître. 1. Post grande intervallum, dum solus in eremo sedeo et praeter caelum terramque nihil video, coepi mecum tacitus volvere et inter multa monachorum contubernia recordari. 2. Sicque cogitans aspicio formicarum gregem angusto calle fervere. Videres onera maiora quam corpora. Aliae herbarum quaedam semina forcipe oris trahebant, aliae egerebant humum de foveis et aquarum meatus aggeribus excludebant. Illae venturae hiemis memores, ne madefacta humus in herbam horrea verteret, illata semina praecidebant ; hae luctu celebri corpora defuncta deportabant. Quodque magis mirum esset in tanto agmine, egregiens non obstabat intranti. Quin potius si quam sub fasce vidissent et onere concidisse, suppositis humeris adiuvabant. 3. Quid multa? Pulchrum mihi spectaculum dies illa praebuit unde recordatus Salomonis ad formicae solertiam nos mittentis et pigras mentes sub tali exemplo suscitantis, coepi taedere captivitatis et monasterii cellulas quaerere ac formicarum illarum sollicitudinem desiderare, ubi laboratur in medium et cum nihil cuiusquam proprium sit, omnium omnia sunt. Jérôme, Trois vies de moines, Malchus, 7, 1-3 (Sources chrétiennes, n 508, p ). 6

7 Après un certain temps, un jour que j étais assis dans la solitude du désert et que je ne voyais que le ciel et la terre, je me mis à réfléchir en moi-même et, entre autres pensées, à me rappeler la communauté des moines. Plongé dans ces réflexions, j aperçois une troupe de fourmis qui s activent dans un étroit sentier. On pouvait voir des fardeaux plus volumineux que les corps. Les unes tiraient avec leurs mandibules des graines de plantes, d autres rejetaient la terre hors des galeries et formaient des digues pour empêcher l eau de s y écouler. D autres encore, en prévision de la mauvaise saison, sectionnaient les semences qu elles avaient apportées afin que l humidité du sol ne transforme leur grenier en herbe. Il y en avait qui en un cortège funèbre transportaient les corps des fourmis mortes. Mais le plus étonnant dans une si grande colonne, c est que celle qui sortait ne gênait pas celle qui entrait. En plus, si elles voyaient l une d entre elles succomber sous le poids de sa charge, elles lui venaient en aide et prenaient leurs épaules une partie.de la charge. Pourquoi tout cela? Ce moment m offrit un beau spectacle! À partir de là, me remémorant le texte de Salomon 1 qui nous renvoie à l ingéniosité de la fourmi et par cet exemple réveille nos esprits engourdis, j ai commencé à ressentir de la répugnance pour ma captivité, à regretter le monastère et à aspirer à la solidarité qui est celle de ces fourmis, à un lieu où le travail se fait en commun et où, puisque nul ne possède rien en propre, tout est à tous 2. Malchus parviendra à s échapper. Après d autres aventures, il rejoindra le monastère, où il passera tranquillement le reste de sa vie. En décrivant l activité des fourmis, Jérôme a en tête les vers du quatrième livre de l Énéide. Vers magnifiques dans lesquels Virgile, avec l aisance dont il a le secret, compare l agitation fébrile des Troyens, qui s apprêtent à quitter le rivage punique, à celle des fourmis qui se préparent pour l hiver : Ac velut ingentem formicae farris acervum cum populant hiemis memores tectoque reponunt. It nigrum campis agmen praedamque per herbas convectant calle angusto. Pars grandia trudunt obnixae frumenta umeris ; pars agmina cogunt, castigantque moras. Opere omnis semita fervet. 1 Proverbes, 6, 6 : «Vade ad formicam, o piger, et considera vias eius et disce sapientiam» (Vois la fourmi, paresseux, observe ses méthodes et apprends la sagesse). 2 Idéal des premières communautés chrétiennes : cf. Actes des Apôtres, 4, 32 : «nec quisquam eorum, quae possidebant, aliquid suum esse dicebat, sed erant illis omnia communia» ( et personne ne disait qu une des choses qu il possédait lui appartenait en propre : tout leur était commun). 7

8 On dirait des fourmis, lorsqu elles dévalisent un tas de blé et que se souvenant de l hiver, elles l emmagasinent dans leur demeure. Le noir bataillon chemine dans la plaine et charrie son butin à travers l herbe sur un étroit sentier. Les unes, de toute la force de leurs épaules, poussent d énormes grains ; d autres rallient les troupes et harcèlent les retardataires : tout le chemin grouille de travail. L observation parallèle des deux textes fait rapidement apparaître que Jérôme a employé certaines expressions à Virgile. Ces emprunts sont la preuve de son admiration pour le poète - on ne peut mieux dire! -, en même temps qu un clin d œil au lecteur cultivé qui ne manquera pas de les reconnaître au passage. Quant aux détails qui dépeignent avec précision le comportement des fourmis, il les a trouvés chez Pline l Ancien (Histoire naturelle, XI, ). Mais il y a plus. Dans sa comparaison, Virgile, usant d un vocabulaire militaire, décrit l activité des fourmis comme celle d une armée bien organisée : chacun y remplit la fonction qui lui est propre. C est la somme des efforts individuels qui crée l efficacité de l ensemble. Rien de pareil chez Jérôme : pour lui l ingéniosité, le courage des fourmis et surtout le travail collectif fondé sur la solidarité sont l exemple d une vie parfaite. Chacun des deux auteurs donne donc à sa description un but et un symbolisme différents. Marie THEUNISSEN-FAIDER. Dans une classe, l exercice que constituent la mise en parallèle et la comparaison de textes similaires est l un des plus fructueux : l observation attentive du style et du sens débouche inévitablement sur une réflexion qui amène à percevoir le caractère spécifique à chaque texte. Avant et après les élections (Euripide, Iphigénie à Aulis, ) L histoire est bien connue. L armée grecque rassemblée par Agamemnon pour attaquer les Troyens se trouve bloquée dans le port d Aulis, faute de vents favorables. Les hommes perdent patience et Agamemnon ne sait comment sortir de cette impasse. Alors, Calchas révèle que si le roi immole sa fille Iphigénie à la déesse Artémis, les Achéens pourront prendre la mer et remporteront la victoire sur les Troyens. En un premier temps, Agamemnon accepte le marché : il envoie à Clytemnestre une lettre dans laquelle il demande qu Iphigénie soit conduite à Aulis pour qu elle devienne l épouse d Achille. Mais ensuite, il se ravise : il rédige un contre-ordre, qu il charge un fidèle serviteur de porter sans délai à Clytemnestre. C est compter sans Ménélas, qui, toujours méfiant, surveille son frère et 8

9 intercepte le message. Furieux, il invective Agamemnon, lui reprochant son caractère instable. C est alors qu Euripide sort le débat de son cadre historique pour l implanter dans la vie politique de son temps. Agamemnon devient ainsi le représentant des stratèges qui soignent leur popularité pour gagner les suffrages de leurs concitoyens mais qui, une fois élus, montrent un visage très différent. Bien que nous ne soyons plus dirigés aujourd hui par des stratèges, la description d Euripide reste d actualité. Le texte est cité d après Stockert (Walter), Euripides. Iphigenie in Aulis. Bd 1, Einleitung und Text. Bd 2, Detailkommentar, Vienne, Oesterreichische Akademie der Wissenschaften, 1992, 2 vol. (Wiener Studien, Beiheft 16). 337 Οἶσθ ὅτ ἐσπούδαζες ἄρχειν Δαναΐδαις πρὸς Ἴλιον, τῷ δοκεῖν µὲν οὐχὶ χρῄζων, τῷ δὲ βούλεσθαι θέλων, ὡς ταπεινὸς ἦσθα, πάσης δεξιᾶς προσθιγγάνων, 340 καὶ θύρας ἔχων ἀκλῄστους τῷ θέλοντι δηµοτῶν καὶ διδοὺς πρόσρησιν ἑξῆς πᾶσι, κεἰ µή τις θέλοι, τοῖς τρόποις ζητῶν πρίασθαι τὸ φιλότιµον ἐκ µέσου ; Κᾆτ ἐπεὶ κατέσχες ἀρχάς, µεταβαλὼν ἄλλους τρόπους τοῖς φίλοισιν οὐκέτ ἦσθα τοῖς πρὶν ὡς πρόσθεν φίλος, 345 δυσπρόσιτος ἔσω τε κλῄθρων σπάνιος. Ἄνδρα δ οὐ χρεὼν τὸν ἀγαθὸν πράσσοντα µεγάλα τοὺς τρόπους µεθιστάναι, ἀλλὰ καὶ βέβαιον εἶναι τότε µάλιστα τοῖς φίλοις, ἡνίκ ὠφελεῖν µάλιστα δυνατός ἐστιν εὐτυχῶν. Explications σπουδάζω Δαναΐδης, Δαναΐδου ἄρχω χρῄζω θέλω τῷ δοκεῖν, τῷ βούλεσθαι ταπεινός δεξιᾶς [χειρός] θιγγάνω ἄκλῃστος δηµότης (ὁ) πρόσρησις (ἡ) ἑξῆς s empresser, s occuper activement de, s efforcer (d obtenir qqch.) Danaen, un des noms donnés aux troupes d Agamemnon dans la poésie homérique se construit aussi avec le datif en poésie demander, solliciter, rechercher = ἐθέλω datifs de relation ; ces infinitifs nominalisés sont formés d après les expressions usuelles τῷ ὄντι en réalité, τῇ ἀληθείᾳ en vérité humble toucher (génitif) προσθιγγάνω toucher de la main, approcher la main de (génitif) non verrouillé, non fermé (ἀ- privatif et κλῄω) homme du peuple parole de salutation, parole adressée à qqn (adverbe) à la suite, l un après l autre, successivement 9

10 κεἰ πρίαµαι φιλότιµος µέσος κᾆτ[α] µεταβάλλω τοῖς φίλοισιν τοῖς πρίν δυσπρόσιτος κλῇθρον (τό) ἔσω, εἴσω χρεών [ἐστι] µεθίστηµι µεγάλα = καὶ εἰ acheter ambitieux τὸ φιλότιµον ambition, objet d ambition situé au milieu τὸ µέσον le milieu, ce qui se trouve au milieu, ce qui est présenté au public, à la foule (comme les marchandises sur un marché) on ne peut manquer de faire la comparaison avec nos politiciens, qui, une semaine ou deux avant les élections, apparaissent dans les endroits publics pour serrer la main de tous ceux qu ils rencontrent = καὶ εἶτα prendre en changeant l adjectif ἄλλος évoque le résultat du changement (emploi proleptique) = τοῖς πρὶν φίλοισιν : construction distinctive avec répétition de l article d un abord difficile, d un accès difficile (δυσ-, προσ- et rad. ey- /i- de εἶµι aller ) serrure, verrou (κλῄω) à l intérieur de (génitif) = χρή χρεών est le participe de χρή [ἐστι] au nomin. Neutre sing. (χρὴ ὄν > χρεών) changer, changer de (accus.) ici adverbe, modifiant πράττω être dans une situation importante, avoir une fonction importante, cf. εὖ πράττω, κακῶς πράττω. Traduction Lorsque tu t efforçais d obtenir le commandement des Danaens contre Ilion en apparence, tu ne le demandais pas, mais en réalité tu brûlais de l accepter ne sais-tu pas que tu étais alors plein d humilité, donnant des poignées de main à la ronde, gardant ta porte ouverte au premier venu parmi le peuple, adressant la parole à tout le monde sans exception, même à ceux qui ne voulaient pas, cherchant par ces manières à acheter sur la place publique l objet de ton ambition? Et ensuite, une fois que tu as obtenu le pouvoir, adoptant d autres manières, pour tes amis d autrefois tu n étais plus un ami comme avant, mais tu étais d un abord difficile et, retranché derrière tes verrous, tu te faisais rare. L homme de bien, quand il occupe une fonction importante, ne doit pas changer ses manières ; c est justement quand il est le mieux capable, par son succès, d aider ses amis qu il doit être pour eux le plus ferme soutien. Note concernant βούλοµαι et ἐθέλω Les différentes valeurs sémantiques de ces deux verbes, qui traduisent d une manière générale la notion de volonté, ont fait l objet de deux 10

11 André CHEYNS articles déjà anciens : RÖDIGER (Richard), Βούλοµαι und Ἐθέλω : eine semasiologische Untersuchung, dans Glotta, 8 (1917) p ; WIFSTRAND (Albert), Die griechischen Verba für wollen, dans Eranos, 40 (1942), p En ce qui concerne l opposition fondamentale entre βούλοµαι et ἐθέλω, les conclusions de ces deux études sont bien résumées dans le Dictionnaire étymologique de Pierre CHANTRAINE, s.v. βούλοµαι : «Chez Homère, βούλοµαι est beaucoup moins fréquent que ἐθέλω, qui est le verbe usuel signifiant vouloir, tandis que βούλοµαι signifie proprement désirer, préférer ; dans la prose attique, βούλοµαι se substitue à ἐθέλω au sens de vouloir, désirer, ἐθέλω se spécialisant dans le sens de être disposé à, accepter». Cet usage rend bien compte de l emploi de ἐθέλω au vers 341 : Agamemnon prend l initiative de saluer tous les gens qu il rencontre, même ceux qui ne le souhaitent pas ; οὐκ ἐθέλω s emploie d ailleurs habituellement quand on ne veut pas céder aux sollicitations d autrui. De même au vers 340, Agamemnon tient sa porte ouverte pour accueillir tous ceux qui veulent bien venir le voir. Cependant, l interprétation du vers 338 est moins évidente. On comprend bien l opposition entre τῷ δοκεῖν et τῷ βούλεσθαι : le verbe βούλοµαι, qui exprime une volonté personnelle, s emploie aussi pour souligner que l on poursuit un certain objectif avec ardeur et détermination, même si on le dissimule aux autres ; il peut donc s opposer à δοκέω, qui exprime l apparence. Mais la présence du participe θέλων est plus difficile à justifier. Dans son commentaire, W. Stockert (II, p. 293) ne donne aucune explication satisfaisante en traduisant le vers 338 par «Dem Anschein nach es nicht wollend, in Wirklichkeit es aber wünschend» et en signalant quelques autres passages d Euripide où ces deux verbes sont employés ensemble. Pourtant, un examen plus attentif de certains emplois de ἐθέλω mène à la conclusion qu il s oppose ici à βούλοµαι. Ainsi que l observe A. Wifstrand, ἐθέλω, en tant qu il exprime un consentement que l on accorde, convient notamment dans les circonstances où, cédant aux sollicitations d autrui, on accepte une charge, une fonction dans le souci de l intérêt général. Dans notre texte, l opposition entre βούλοµαι et ἐθέλω soulignerait alors l hypocrisie du roi de Mycènes : extérieurement, il ne manifeste aucun intérêt particulier pour ce commandement (οὐχὶ χρῄζων), mais ce qu il veut en réalité (τῷ δὲ βούλεσθαι), c est que les Achéens lui proposent cette fonction, qu il accepterait alors par dévouement envers la cause commune (θέλων). Il faut en effet interpréter le vers 338 comme une parenthèse insérée par Ménélas pour répondre au geste de protestation par lequel Agamemnon réagit au vers 337 (ἐσπούδαζες ἄρχειν). J ai rendu cette valeur spécifique d ἐθέλω en traduisant τῷ δὲ βούλεσθαι θέλων par «mais en réalité, tu brûlais de l accepter». 11

12 Les Rencontres Latines 2009 Pour un pacte intergénérationnel Le traité que, à la fin de sa vie (-44), Cicéron consacra à la vieillesse prend la forme d un dialogue fictif : ce dialogue aurait été tenu en -150 entre Caton l Ancien, modèle d intégrité et de sagesse, et les jeunes Laelius et Scipion Emilien (le vainqueur de Carthage en -146). S adressant à ses interlocuteurs, Caton montre ici que les «vieux» sont loin de devoir être écartés des affaires (politiques, militaires, ). Nihil adferunt qui in re gerenda uersari senectutem negant. ( ) Non facit ea quae iuuenes [faciunt] ; at uero multo maiora et meliora facit : non uiribus aut uelocitate aut celeritate corporum res magnae geruntur, sed consilio, auctoritate, sententia, quibus non modo non orbari, sed etiam augeri senectus solet. Nisi forte ego uobis, qui et miles et tribunus et legatus et consul uersatus sum in uario genere bellorum, cessare nunc uideor, cum bella non gero ; at senatui quae sint gerenda praescribo et quomodo : Carthagini male iam diu cogitanti bellum multo ante denuntio ; de qua uereri non ante desinam quam illam excisam esse cognouero. Quam palmam utinam di immortales, Scipio, tibi reseruent, ut aui reliquias persequaris! ( ) Memoriam illius uiri omnes excipient anni consequentes Cicéron, De Senectute, Traduction de la 1ère lauréate Florence GREGOIRE, de l'institut de l'enfant Jésus à Nivelles. Ils n apportent aucune preuve, ceux qui nient que la vieillesse prend part à l administration publique. Elle a d autres fonctions que les jeunes ; mais en vérité, elle agit plus et mieux que beaucoup d entre eux : ce n est pas par les forces, la vitesse ou l agilité des corps que les grandes actions sont menées, mais grâce à la sagesse, au prestige, à l opinion, qualités desquelles la vieillesse n est habituellement non seulement pas privée, mais est encore rehaussée. A moins que peut-être moi, qui ai été et soldat, et tribun, et légat, et consul, dans divers genres de guerres, je semble à présent oisif à vos yeux, quand je ne fais pas la guerre ; cependant, j indique préalablement aux membres du Sénat ce qu ils doivent faire, et de quelle manière : à Carthage, qui a depuis longtemps de mauvaises intentions, j ai déclaré la guerre bien avant ; je ne cesserai pas de craindre à son sujet jusqu à ce que j apprenne qu elle a été détruite. Plaise au ciel que les dieux immortels, Scipion, mettent une palme de côté pour toi, afin que tu poursuives l œuvre de ton aïeul! Toutes les années à venir prolongeront la mémoire de cet homme. 12

13 Texte de la version latine du CPEONS 14- In itinere quidam proficiscentem ad mercatum quendam et secum aliquantum nummorum ferentem est comitatus. Cum hoc, ut fere fit, in via sermonem contulit; ex quo factum est, ut illud iter familiarius facere vellent. Quare cum in eandem tabernam devertissent, simul cenare et in eodem loco somnum capere voluerunt. Cenati discubuerunt ibidem. Caupo autem (nam ita dicitur post inventum, cum in alio maleficio deprehensus est) cum illum alterum, videlicet qui nummos haberet, animum advertisset, noctu postquam illos artius iam ut ex lassitudine dormire sensit, accessit et alterius eorum, qui sine nummis erat, gladium propter adpositum e vagina eduxit et illum alterum occidit, nummos abstulit, gladium cruentum in vaginam recondidit, ipse se in suum lectum recepit. Ille autem, cuius gladio occisio erat facta, multo ante lucem surrexit, comitem illum suum inclamavit semel et saepius. 15- Illum somno inpeditum non respondere existimavit; ipse gladium et cetera, quae secum adtulerat, sustulit, solus profectus est. Caupo non multum post conclamat hominem esse occisum et cum quibusdam devorsoribus illum, qui ante exierat, consequitur in itinere. Hominem conprehendit, gladium eius e vagina educit, reperit cruentum. Homo in urbem ab illis deducitur ac reus fit. CICERON, De Inuentione, II Traduction du 1er lauréat Mitia DUERINCKX, du Lycée Emile Jacqmain de Bruxelles : 14- Sur un chemin, un homme en accompagna un autre qui allait à un marché et qui portait avec lui une certaine somme d'argent. Comme cela se fait d'ordinaire, il engagea la conversation avec lui, sur la route; et il échut ensuite qu'ils voulurent faire ce chemin dans une plus grande intimité. C'est pourquoi, comme ils étaient descendus dans la même taverne, ils voulurent dîner et prendre du repos ensemble, en un même lieu. Après avoir mangé, ils se couchèrent ainsi au même endroit. Mais l'aubergiste (on raconte en effet ainsi qu'il fut découvert par la suite, lorsqu'il fut pris sur le fait dans une autre affaire), - comme il avait remarqué celui des deux qui manifestement avait de l'argent -, pendant la nuit, après s'être assuré qu'ils dormaient, comme par lassitude, assez profondément, s'approcha d'eux et fit sortir du fourreau le glaive de celui qui était sans argent, déposé juste à côté de lui, puis il tua l'autre, emporta l'argent, remit le glaive ensanglanté dans le fourreau et se recoucha dans son lit. 13

14 Quant à l'autre, par le glaive duquel le meurtre avait été commis, il se leva bien avant l'aube et appela son compagnon une première fois, puis plusieurs fois encore Il estima que c'était le sommeil qui l'empêchait de répondre. Il prit son glaive et tout ce qu'il avait emmené avec lui, puis s'en alla, tout seul. Pas longtemps après, l'aubergiste s'écrie qu'un homme a été assassiné, et il poursuit sur la route, avec quelques hôtes, celui qui était parti peu avant. Il arrête cet homme, tire le glaive de celui-ci de son fourreau et le trouve ensanglanté. L'homme est par eux conduit à la ville et se fait accuser... Version de la Communauté Française Les corrections n'étant pas encore terminées au moment de cette impression, nous ne pouvons pas vous fournir le nom du vainqueur. Vivez comme si vous étiez en public Tunc felicem esse te iudica cum poteris in publico uiuere, cum te parietes tui tegent, non abscondent, quos plerumque circumdatos nobis iudicamus non ut tutius uiuamus, sed ut peccemus occultius. Rem dicam ex qua mores aestimes nostros: uix quemquam inuenies qui possit aperto ostio uiuere : sic uiuimus ut deprendi sit subito aspici. Quid autem prodest recondere se et oculos hominum auresque uitare? Bona conscientia turbam aduocat, mala etiam in solitudine anxia atque sollicita est. Si honesta sunt quae facis, omnes sciant; si turpia, quid refert neminem scire cum tu scias? O te miserum si contemnis hunc testem! Sénèque, Lettres à Lucilius, 5, 43 (passim) Mais ne t'estime heureux que le jour où tu pourrais vivre sous les yeux du public, où tes murailles te défendraient sans te cacher, ces murailles que presque tous nous croyons faites moins pour abriter nos personnes que pour couvrir nos turpitudes. Je vais dire une chose qui peut te faire juger de nos mœurs : à peine trouverais-tu un homme qui voulût vivre portes ouvertes. Nous vivons de telle sorte que c'est nous prendre en faute que de nous voir à l'improviste. Mais que sert de chercher les ténèbres, de fuir les yeux et les oreilles d'autrui? Une bonne conscience défierait un public; une mauvaise emporte jusque dans la solitude ses angoisses et ses alarmes. Si tes actions sont honnêtes, qu'elles soient sues de tous; déshonorantes, qu'importe que nul ne les connaisse? tu les connais, toi. Que je te plains, si tu ne tiens pas compte de ce témoin-là! Traduction de J. BAILLARD, Œuvres complètes de Sénèque, t. 2, Paris, Hachette,

15 Concours international de grec ancien Le 11 mars dernier a eu lieu, dans plusieurs pays d Europe, la huitième édition du concours international de grec ancien, créé par le Ministère grec de l Education. A la demande des responsables grecs, la FPGL s est efforcée de donner un nouveau souffle à cet événement. C est à son initiative qu un comité interréseaux s est constitué, chargé de diffuser l annonce du concours le plus largement possible et d organiser au mieux la compétition dans la partie francophone de notre pays. Cent trente-huit hellénistes, issus des deux dernières années de l enseignement secondaire, se sont inscrits au concours. Férus de grec ancien, ils n ont pas reculé devant la préparation copieuse qui leur était imposée durant les mois qui précédèrent le concours : deux larges extraits des Mémorables de Xénophon où l auteur évoque des propos tenus par son maître Socrate. Dans le premier extrait, Socrate rapporte l apologue du sophiste Prodicos de Céos mettant en scène le jeune Héraclès confronté au choix entre le Vice et la Vertu ; celle-ci, personnifiée, rappelle au héros que le vrai bonheur s acquiert dans la patience. Dans le second extrait, Socrate répond à son fils, qui ne supporte plus les reproches continuels de sa mère, et lui parle du devoir de gratitude des enfants vis-à-vis de leurs parents. Pour passer l épreuve, les concurrents ont été invités à se rassembler dans l une des trois universités qui leur ont aimablement ouvert leurs portes et ont ainsi retrouvé, sur les sites de l ULB, l UCL ou l ULg, des condisciples partageant la même passion. Au terme de l épreuve, dont vous trouverez ci-dessous l extrait sur lequel portaient les questions, un groupe de professeurs s est attelé à la tâche de sélectionner la meilleure copie de chaque école ayant participé au concours. Quinze copies furent ainsi sorties du lot et envoyées aux organisateurs grecs ; ces derniers désigneront, au mois de juin, un vainqueur par pays. Les heureux lauréats seront invités à Athènes pendant une semaine au début du mois de septembre. Merci à tous les collègues de l enseignement secondaire et universitaire qui nous ont aidés à donner une nouvelle vie à cette sympathique compétition européenne. 32. «Ἐγὼ δὲ σύνειµι µὲν θεοῖς, σύνειµι δὲ ἀνθρώποις τοῖς ἀγαθοῖς ἔργον δὲ καλὸν οὔτε θεῖον οὔτ ἀνθρώπινον χωρὶς ἐµοῦ γίγνεται. Τιµῶµαι δὲ µάλιστα πάντων καὶ παρὰ θεοῖς καὶ παρ ἀνθρώποις οἷς προσήκει, ἀγαπητὴ µὲν συνεργὸς τεχνίταις, πιστὴ δὲ φύλαξ οἴκων δεσπόταις, εὐµενὴς δὲ παραστάτις οἰκέταις, ἀγαθὴ δὲ συλλήπτρια τῶν ἐν εἰρήνῃ πόνων, βεβαία δὲ τῶν ἐν πολέµῳ σύµµαχος ἔργων, ἀρίστη δὲ φιλίας κοινωνός. 15

16 Paul IEVEN 33. «Ἔστι δὲ τοῖς µὲν ἐµοῖς φίλοις ἡδεῖα µὲν καὶ ἀπράγµων σίτων καὶ ποτῶν ἀπόλαυσις ἀνέχονται γὰρ ἕως ἂν ἐπιθυµήσωσιν αὐτῶν. Ὕπνος δ αὐτοῖς πάρεστιν ἡδίων ἢ τοῖς ἀµόχθοις καὶ οὔτε ἀπολείποντες αὐτὸν ἄχθονται οὔτε διὰ τοῦτον µεθιᾶσι τὰ δέοντα πράττειν. Καὶ οἱ µὲν νέοι τοῖς τῶν πρεσβυτέρων ἐπαίνοις χαίρουσιν, οἱ δὲ γεραίτεροι ταῖς τῶν νέων τιµαῖς ἀγάλλονται» Xénophon, Mémorables, II, 1, Quant à moi, je suis avec les dieux; je suis avec les gens de bien; nulle belle action ne se fait sans moi chez les dieux, ni chez les hommes; plus que personne, je reçois des dieux et des hommes de légitimes honneurs, compagne chérie du travail de l'artisan, gardienne fidèle de la maison du maître, protectrice bienveillante du serviteur, aimable associée dans les travaux de la paix, alliée constante dans les fatigues de la guerre, intermédiaire dévouée de l'amitié. Mes amis jouissent avec plaisir et sans apprêt des aliments et des boissons, car ils attendent le désir pour manger et pour boire. Le sommeil leur est plus agréable qu'aux oisifs; ils l'interrompent sans chagrin, et ne lui sacrifient point leurs affaires. Les jeunes gens sont heureux des éloges des vieillards, et les vieillards reçoivent avec bonheur les respects de la jeunesse Cotisation annuelle de membre effectif pour 2009 Ceux qui ne seraient pas encore en ordre pour l année 2009 nous feraient le plus grand plaisir en versant leur cotisation. Merci d avance. Attention : la cotisation peut être déduite de vos frais professionnels. Pour la Belgique Cotisation ordinaire Etudiant (postsecondaire) : 7,50 Isolé : 15 Ménage classique : 20 Cotisation d honneur : Isolé ou ménage classique: 25 Pour l étranger (Europe) 20 (minimum) A verser au n de CCP de la Fédération des Professeurs de Grec et de Latin, a.s.b.l. (Pour l étranger, IBAN , BIC BPOTBEB1) Remarque générale : nous n acceptons ni les chèques ni les paiements émanant d établissements scolaires. ATTENTION: Pour le "Bulletin" de mai-juin 2009, nos listes d'adresses sont à jour jusqu'au 31 mars Si vous avez versé votre cotisation après cette date, ne tenez pas compte de l'année mentionnée à droite de votre nom. Chers Membres, Chers Lecteurs, Le secrétariat tient à vous faire part d'un problème informatique : en effet, je ne dispose plus d'ordinateur pour le moment. Je ne peux donc effectuer les changements d'adresse envoyés, ni vous envoyer vos cartes de membres. Sachez que je garde précieusement tous les informations reçues et que je réaliserai tous les changements dès que le problème informatique sera réglé. Merci pour votre patience et votre compréhension. Cynthia Claeys, secrétaire de la FPGL 16

17 Chronique des livres et publications LIVRES P. GROS, La Gaule narbonnaise. De la conquête romaine à la fin du IIème siècle après J.-C., Picard, Paris, Georges VIGNAUX, L aventure du corps. Des mystères de l Antiquité aux découvertes actuelles, Editions Pygmalion, Paris, P. MATTEI, Le christianisme antique de Jésus à Constantin, Armand Colin, Paris, F. BADOUX, Mélo. Une épopée celte en Gaule Belgique, Mémogrames, Bruxelles, M. AUTRAN, P. BONZI, J. MARTIN, Grèce et Rome antiques. Terres de Héros, Seven 7 Editions, Paris, J.M. FONTANIER, Lexicon. Petit dictionnaire Latin-Français- Grec, Presses Universitaires de Rennes, A. GROS DE BELER, B. MARMIROLI, Jardins et paysages de l Antiquité. Mésopotamie et Egypte, Actes Sud, Paris, Rose Mary SHELDON, Intelligence Activities in Ancient Rome (Trust in the Gods but Verify). En préparation aux Belles-Lettres. - professeur d histoire à l Institut militaire de Virginie et colonel de l armée américaine Peter GREEN, Les guerres médiques, trad. Denis-Armand CANAL, Tallandier, 448p., traductions d un texte vieux de quarante ans réédité en 1996 François QUEYREL, Le Parthénon. Un monument dans l histoire, Bartillat, 240p., Jean-Nicolas CORVISIER, Les Grecs et la mer, Coll. Realia, Ed. Les Belles Lettres, Paris, 428p., Martin GOODMAN, Rome et Jérusalem. Le choc de deux civilisations, Ed. Perrin, Paris, 712p., Jean-Noël ROBERT, La vie à la campagne dans l Antiquité tardive, (2 ème édition revue et corrigée), Coll. Realia, Ed. Les Belles Lettres, Paris, 350p.,

18 REVUES Tony SILVINO, Antonio DO NASCIMENTO SA COIXAO, Coriscada, une grande villa romaine, dans Archéologia n 464, mars 2009, pp découverte d une importante villa de l Antiquité tardive au Nord du Portugal (6500m² de structures mises à jour pour une surface de fouille estimée deux fois plus grande) Egypte, les portes du ciel collectif dans Dossiers d Archéologie Hors-Série n 16, mars 200, pp l univers, sanctuaire des dieux, objet de l exposition du Musée du Louvre (cf. rubrique Expos du présent périodique) - les différentes contributions superbement illustrées permettent de prolonger la visite de l exposition et d en approfondir certains aspects - à noter que 3 chapitres sur 9 sont rédigés par des spécialistes belges : Aurelia MASSON (ULB), Vivre à la porte du Sacré pp Marco WILLEMS (KUL), A travers la Fausse-Porte, pp Dominique LEFEVRE (ULG), Communiquer avec les Dieux, pp Bulla Regia, Dougga, Chemtou, des cités nées du génie romain dans Tunisie, ses trésors méconnus, Géo découverte hors-série, Ephèse, Aphrodisias, dans Turquie, la surprise des civilisations, Géo n 362, avril Maurice SARTRE, La splendeur oubliée de Gaza, dans l Histoire n 340, mars 2009, pp Gaza a connu dans l Antiquité deux mille ans d un passé brillant Jannick RICHARD, Le mystère des Gaulois sans tête, dans l Histoire n 340, mars 2009, pp le site du sanctuaire de Ribemont dans la Somme et ses ossements (à noter l absence de têtes) dont certains ont révélé des traces d acharnement. Extraction médullaire, anthropophagisme, on en frissonne. Rome ou l invention de la république, dossier dans l Histoire n 341, avril 2009, pp la république romaine, modèle d équilibre des pouvoirs ou fauxsemblant de démocratie? Le débat est relancé. Claude CERCAMON, Pergame, dans l Archéologue n 101, avril-mai 2009, pp

19 Lyon, capitale de la Gaule romaine, collectif dans L Archéo-Théma, revue d archéologie et d histoire, n 1, mars-avril 2009, pp superbe, complet, magnifiquement illustré : rapport qualité-prix indéniable pour une nouvelle revue bimensuelle dérivée de L archéologue qui vient de franchir le cap des 100 parutions Gérard COULON, Le boulanger, dans l Archéologue n 101, avrilmai 2009, pp A paraître : La mer morte, du Néolithique à la période romaine, dans L Archéo-Théma n 2, mai-juin RECENTIORA STRASBOURG Découverte, lors d un chantier, d une parcelle du camp romain à l origine de Strasbourg. La VIIIème légion d Auguste y fut transférée en l an 90. Le camp s étendit sur une vingtaine d hectares. BOURGOGNE Deux mille ans de Gevrey-Chambertin? Des fouilles effectuées par l Inrap ont démontré la présence de vignes dès l époque gallo-romaine en Bourgogne et ce sur le site du célèbre cru de Gevrey-Chambertin. ISRAEL Découverte dans le Parc national de Jérusalem de 264 monnaies d or 24 carats datées d Héraclius, empereur de Byzance de 610 à 641. ARLON Une amphore de bronze laissant échapper un ruisseau d eau bronzée : rappel des origines du vicus gallo-romain d Arlon et l œuvre de l artiste Bettina Scholl-Sebatini. EGYPTE - Les archéologues en quête de la tombe de Marc-Antoine et de Cléopâtre pourraient être sur la bonne voie, a annoncé le Conseil supérieur des antiquités égyptiennes dans un communiqué. Une équipe dirigée par le patron des antiquités égyptiennes Zahi Hawass et Kathleen Martinez, une égyptologue de la République dominicaine, pensent qu'il existe trois sites possibles pour la tombe des deux célèbres amants près d'un temple à l'ouest d'alexandrie (nord). L'équipe, qui travaille sur les lieux depuis trois ans, va fouiller les trois endroits, ajoute le communiqué. Ils ont été identifiés grâce à un balayage par radar du temple, celui de Tasposiris Magna, construit en l'honneur de la déesse antique Isis lors de la période gréco-romaine. 19

20 Richard BURTON et Elisabeth TAYLOR dans les rôles de Marc Antoine et Cléopâtre (1963) Daniel GUILLAUME "Il existe des preuves historiques dans les écrits du chroniqueur Plutarque, où il dit que Cléopâtre a été enterrée avec Marc-Antoine", a expliqué Mme Martinez. Pour l'instant, les archéologues ont découvert dans 27 tombes 10 momies de nobles, laissant supposer que la tombe du couple légendaire pourrait être proche. Des pièces de monnaie frappées à l'effigie de Cléopâtre et d'alexandre le Grand ont été également retrouvées. Vingt-deux pièces en bronze montrent ainsi le profil de la reine de l'egypte antique. Ces pièces ainsi qu'un buste d'albâtre indiquent qu'il s'agissait d'une "beauté", assure Zahi Hawass. "Les pièces (...) qui dépeignent son visage et son cou (...) démentent les affirmations de certains érudits qui ont dit qu'elle était très laide". En 2007, une étude menée par des chercheurs de l'université de Newcastle (Grande-Bretagne) avait conclu, après l'étude d'une pièce romaine bien conservée, que sa beauté avait été exagérée par la légende. Cléopâtre a régné sur l'egypte voici plus de ans, s'alliant avec Marc-Antoine, l'un des héritiers de l'empire romain à l'assassinat de Jules César. Puis, leurs troupes mises en déroute par Octave, le futur empereur romain Auguste, les deux amants se sont suicidés. Ma mère, ancienne professeur de latin et grec, est décédée. Il nous reste de très vieux livres et manuels, presque des antiquités. A qui pourraient-ils faire plaisir? Sophie Liwszyc, av. des Champs, Seraing Tél Questionnaire sur l évaluation (ALA) Les membres de l Atelier de Langues anciennes de l ULB (ALA) ont rédigé un questionnaire relatif à l évaluation qu ils souhaiteraient soumettre au plus grand nombre possible de professeurs de grec et de latin. Ce questionnaire peut être envoyé par voie postale ou par voie électronique. Si vous êtes disposé(e) à le compléter, merci de vous adresser à l adresse suivante pour en obtenir un exemplaire : Nous remercions d ores et déjà les enseignants qui accepteront de nous apporter leur collaboration. 20

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants).

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). J utilise avec les élèves le manuel CE2 Histoire Géographie édité par Les ateliers Hachette (j adore cette collection). Les illustrations ci

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois?

II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? II. Quels sont les aspects de la pax romana? 1. En quoi la paix romaine permet le commerce du vin gaulois? 1. Doc. 4 : Quelles régions de la Gaule romaine produit du vin au IIe siècle? Doc. 4. La production

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Venez à moi vous qui peinez..., je vous procurerai le repos. Dimanche dernier, dimanche des «Pâques closes», Robert nous a

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le nombre et le degré de détermination du nom. 1. L article le, la, les, l, d, au, aux, du, des, un, une, des, du, de l, de la, des.

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Denise Morin 4 Utile à lire Les membres des forces de maintien de la paix de l Organisation des Nations Unies sont nommés les Casques bleus. Ils sont prêtés par leur pays d origine. Les Casques bleus canadiens

Plus en détail

Dossier Médias Année 2012

Dossier Médias Année 2012 Dossier Médias Année 2012 Mise à jour le 02 mars 2013 Association LUERN Association Loi 1901 enregistrée le 12 août 2008 et reconnue d Intérêt Général le 8 octobre 2008 Siège Social : Maison du Patrimoine

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Découverte de la France et des Français 4. Échange de maisons pour les vacances Réalisation

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V.

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V. L EMPIRE ROMAIN étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle Détail du piédestal de la statue d Aponius Cherea (II siècle) musée archéologique de Narbonne Source : Service

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

DIDON. Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres.

DIDON. Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres. DIDON Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres. Didon construisant Carthage. William Turner, 1815. 155,5 cm x 23,2 cm L'oeuvre: Le beau se déplace donc

Plus en détail

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce Orthographe Majuscules/minuscules Un Américain, un Français Le gouvernement américain, le gouvernement français La langue française, le français Sa/ça Se/ce Emploi des prépositions Avec les noms de lieu

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Utilisation des auxiliaires avoir et être

Utilisation des auxiliaires avoir et être AVOIR MATÉRIEL ET ÊTRE POUR ALLOPHONES 1 Groupe verbal Utilisation des auxiliaires avoir et être 1 DIFFÉRENTS CONTEXTES D EMPLOI DU VERBE AVOIR Être dans un certain état physique, moral ou intellectuel.

Plus en détail

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.»

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.» Compréhension de lecture Andrée Otte Le choix d un nouveau roi des animaux Fénelon Le lion étant mort, tous les animaux accoururent dans son antre pour consoler la lionne sa veuve, qui faisait retentir

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

CANDIDATE S CORRIDOR SHEET

CANDIDATE S CORRIDOR SHEET FORM 3 (3 rd Year) FRENCH Paper 1 (20 points) CANDIDATE S CORRIDOR SHEET Interprétation orale d un document authentique Vous avez quelques minutes pour examiner cette photo. Jeu de rôle Vous avez 5 minutes

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Groupes de compétences. C est possible! Même en solo!

Groupes de compétences. C est possible! Même en solo! Groupes de compétences au lycée C est possible! Même en solo! Pour qui? Pour tous les élèves des classes de Seconde LV1 & LV2 dans un premier temps. Pour tous les élèves de classes de Premières et Pour

Plus en détail

Distinction des questions et des consignes

Distinction des questions et des consignes ET ŒIL DES CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Distinction des questions et des consignes Théorie Comment différencier les questions et les consignes

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail