Journée des Doctorants du CMAP. Mardi 10 Juin 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée des Doctorants du CMAP. Mardi 10 Juin 2008"

Transcription

1 Journée des Doctorants du CMAP Salle de Conférence du CMAP, Ecole Polytechnique, Palaiseau Mardi 10 Juin h15-9h40 9h45-10h10 Jean-Baptiste Bellet Identification d une cible dans un milieu fluctuant Audrey Hermant Algorithme d homotopie en commande optimale et appplication à la rentrée atmosphérique 10h15-10h45 *** Pause café *** 10h45-11h10 11h15-11h40 Iryna Pankratova On the behaviour at infinity of solutions to stationary convectiondiffusion equation in a cylinder Assalé Adjé Entre Théorie des Jeux et Analyse Statique de Programmes 11h45-12h10 Harry Bensusan Wishart stochastic volatility : framework Asymptotic smile and numerical 12h10-14h *** Pause déjeuner *** 14h - 14h25 14h30-14h55 15h - 15h25 Gilles-Edourd Espinosa Detection of the maximum M rad Mohamed Forward Dynamic Utility and Numeraire Isabelle Camillier Modèles dynamiques pour les dérivés de crédit 15h30-16h *** Pause café ***

2 16h - 16h25 16h30-16h55 Arash Fahim Probabilistic Numerical Methods for Fully Nonlinear Parabolic PDEs Carlos Jerez Solution des EDP elliptiques pour des structures planes dans R 3 Mercredi 11 Juin h15-9h40 9h45-10h10 Guoshen Yu Fast Wavelet-Based Visual Classification Guillaume Sagnol Optimization of Network Traffic Measurement : Programming Approach A Semidefinite 10h15-10h45 *** Pause café *** 10h45-11h10 11h15-11h40 11h45-12h10 Ricardo Hein Hoernig Calcul numérique de la fonction de Green de l équation de Helmholtz dans un demi-plan avec une condition à la limite d impédance Duvernet Laurent Estimation du spectre de singularités d une cascade aléatoire Meisam Sharify Location Of The Roots Of a Polynomial By Tropical Techniques

3 Résumés des exposés Identification d une cible dans un milieu fluctuant Jean-Baptiste Bellet Dans un premier temps, je donnerai le contexte et les motivations de mon sujet de thèse. Il s agit d une thèse CIFRE, dont une des applications pourrait être la détection de cellules cancéreuses dans le derme. Puis nous verrons que ma thèse comporte deux phases : une phase problème direct, suivie d une phase problème inverse. La phase directe consiste à obtenir un modèle de diffusion d une onde électromagnétique dans le milieu considéré. Nous verrons le modèle initial du milieu, ainsi que le modèle simplifié que l on souhaite obtenir. J évoquerai différentes problèmatiques liées à cette phase : cas périodique, cas aléatoire, homogénéisation, couche mince, etc. Quant à la phase d inversion, elle consiste à élaborer un algorithme d identifcation de la cible, placée dans le milieu fluctuant, ou, de façon équivalente, dans le milieu simplifié obtenu à la première phase. Pour localiser la cible, on pourra commencer par faire un algorithme de type MUSIC. On devra étudier la résolution de l algorithme, sa faisabilité, etc. Enfn, j illustrerai mes propos par des exemples. Je donnerai un aperçu de la théorie de l homogénéisation en présentant un problème de conductivité dans un milieu périodique. Je donnerai un exemple de couche mince périodique avec le traitement approprié. Je donnerai un exemple de problème inverse, dans le cas d une équation de Helmholtz, traité avec MUSIC. Algorithme d homotopie en commande optimale et appplication a la rentree atmospherique Audrey Hermant L algorithme de tir permet de résoudre efficacement des problèmes de commande optimale avec une grande précision. Cependant, son petit domaine de convergence et la nécessité de connaître a priori la structure des contraintes rend son application souvent difficile. Pour pallier ces difficultés des methodes d homotopie ou continuation peuvent être utilisées. Dans cet exposé, on présente une méthode d homotopie pour les problèmes de commande optimale avec une contrainte sur l état d ordre 1 ou 2. Partant de la solution du problème non contraint, la nouveauté de cette méthode est de gérer automatiquement les changements de structure de la trajectoire et d initialiser les paramètres de tir associes. Une application de cet algorithme au probleme de la rentrée atmosphérique d une navette spatiale avec contrainte sur le flux thermique est présentée. On the behaviour at infinity of solutions to stationary convection-diffusion equation in a cylinder Irina Pankratova 1

4 The talk will focuse on the behaviour at infinity of solutions to second order elliptic equation with first order terms in a semi-infinite cylinder. Neumann s boundary condition is imposed on the lateral boundary of the cylinder and Dirichlet condition on its base. Under the assumption that the coefficients stabilize to a periodic regime, we prove the existence of a bounded solution, its stabilization to a constant, and provide necessary and sufficient condition for the uniqueness. Entre Théorie des Jeux et Analyse statique de Programmes Assalé Adjé De nos jours, l automatisation de systèmes, en industrie, dans le secteur tertiaire, prend de plus en plus d importance. Les programmes rendant cette automatisation possible doivent être sûrs et stables, il faut donc les tester, savoir s ils exécutent sans générer d erreurs, de dépassements de mémoire ou tout autre problème conduisant à l arrêt du programme. Cependant, la combinatoire des programmes analysés empêche le test d être exhaustif. Comment peut-on tester, vérifier un programme sans l exécuter et trouver des valeurs pour lesquelles le programme est sûr de s exécuter sans problèmes? C est le but de l analyse statique de programmes par interprétation abstraite introduite par Patrick Cousot, cette méthode permet, entre autres, de déterminer une surapproximation des valeurs possibles prises par les variables du programme à analyser pour chaque ligne d exécution. On obtient ainsi ce qu on appelle un invariant du programme. La méthode classique de calcul est l itération de Kleene. Ici, on expose une nouvelle technique permettant de calculer cet invariant, il sera obtenu en calculant le point fixe d une fonctionnelle déduite des équations sémantiques du programme. La théorie des jeux où les problèmes de point fixe sont récurrents (calcul de la valeur d un jeu, recherche d équilibres, inclusions différentielles...) peut apporter une solution à ce problème de point fixe. L algorithme appelé, algorithme d itérations sur les politiques, utilisé ici, est un algorithme calculant un point fixe d une application f croissante de type min-max, ce type d applications apparaît souvent dans les jeux à deux joueurs à somme nulle. L algorithme calcule un point fixe de f à partir de plus petit point fixe d applications plus simples appelées politiques. Toutefois, le point fixe de f trouvé peut ne pas être le plus petit. Même si le problème de l invariant minimal est indécidable, la minimalité du point fixe de la fonctionnelle déduite des équations sémantiques du programme garantira une surapproximation moins large. La surapproximation obtenue contiendra moins de valeurs qui ne pourraient pas être atteintes par les variables du programme. Dans cette présentation, dans un premier temps, on mettra en évidence le lien entre les jeux stochastiques, en particulier l opérateur de Shapley, et les équations min-max déduites des équations sémantiques dans le domaine des intervalles. Enfn, on exposera un raffinement de l algorithme d itération sur les politiques nous permettant de calculer le plus petit point fixe dans le cas d une classe d applications importante en théorie des jeux, les applications croissantes, affines par morceaux et contractantes au sens large. Wishart stochastic volatility : Asymptotic smile and numerical framework Anas Benabid, Harry Bensusan 2

5 In this paper, we study a multi-dimensional model where the volatility follows the trace of a Wishart process presented in [7]. We propose to apply the singular perturbations method introduced by Fouque in many articles [11,12,13] to the Wishart model. Indeed, for stochastic volatility models it is difficult to obtain the smile of the implied volatility, and we need approximation methods. The resulting approximations allow us to find an explicit expression for the asymptotic smile for one scale or two scales of maturities. Detection of the maximum Gilles-Edouard Espinosa Consider a process oscillating around 0. If we are able to sell it approximately at its maximum before crossing 0 and buy it approximately at its minimum before crossing 0, we have a very interesting trading strategy. Therefore, we try to study how to detect the maximum of an oscillating (for example an Ornstein-Ulhenbeck) process X, starting at x > 0, before it crosses 0. We use the notation X t = max 0 u t X u. In order to have a Markov process, given (x, z) with 0 < x z, we consider the couple (X t, Z t ) where X 0 = x and Z t = X t z (and so Z 0 = z). We denote by T 0 = inf{t 0, X t 0} the time of crossing and T (T 0 ) = {stopping times on [0, T 0 ]} the set of all stopping times less than T 0. Finally, we define the value function of our control problem by : V (x, z) = inf E[(Z T0 X θ ) 2 X 0 = x, Z 0 = z] θ T (T 0 ) Forward Dynamic Utility and Numeraire Mohamed M rad In this Work we are interested on the forward dynamic utility, introduced by Musiela and Zariphopoulou, we consider an investor starting at time t = 0 with an initial wealth x and an initial utility function u(.), he invests in the market according to his preferences, more precisely his risk aversion on this market. So, we associate to this investor an utility process which defines the management strategy used by the investor to maximize his expected utility. Modèles dynamiques pour les dérivés de crédit Isabelle Camilier Après un bref apercu des principaux modèles pour le pricing des CDO, je développerai le cas d une approche bottom-up, où on choisirait de modèliser l intensitè de chacun des noms par une jump-diffusion. Je mentionnerai aussi les enjeux liés à la dimension du problème (typiquement 100 à 125 noms). Pour l approche considérée dans cet exposé on a besoin de connaître la loi jointe de l intensité et de son intégrale par rapport au temps. Je parlerai du choix du processus ainsi que des méthodes de résolution envisagées (par EDP, transformée de Laplace). 3

6 Probabilistic Numerical Methods for Fully Nonlinear Parabolic PDEs Arash Fahim Up to now there are a few results about fully nonlinear PDEs. We introduce a Monte Carlo method for fully nonlinear parabolic PDEs being inspired by the result of [1]. Then we prove that the approximate solution converges to the solution of PDE using [2] and find the rate of convergence to be h 1/4 using [3]. An example shows that in some cases, it could converge at a better rate. References [1] P. Cheridito, H.M. Soner, N. Touzi, N. Victoir; Second Order Backward Stochastic Differential Equations and Fully Non-Linear Parabolic PDEs Communications on Pure and Applied Mathematics, Volume 60, Issue 7, Date: July 2007, Pages: [2] G. Barle, P.E. Souganidis; Convergence of Approximation Schemes for Fully Non-linear Second Order Equation Asymptotic Anal., 4, pp , [3] G. Barles, E. R. Jakobsen; Error Bounds For Monotone Approximation Schemes For Parabolic Hamilton-Jacobi-Bellman Equations Math. Comp., 76(240): , Solution des EDP elliptiques pour des structures planes dans R 3 Carlos Jerez On s intéresse aux problèmes elliptiques pour des structures planes bornées de frontière Lipschitz, caractérisées par de larges rapports entre la longeur et la largeur. L existence de singularités au bord de tels domaines rend les méthodes numériques classiques faiblement performantes et parfois même inutilisables. On développe un schéma hybride de type Galerkin employant des éléments de frontière de natures differentes en considérant les comportements singuliers sur la surface. On présentera quelques théorèmes sur la solvabilité de tels systèmes ainsi que l étude d erreur associée à la méthode introduite. Ensuite, on appliquera cette formulation pour retrouver la distribution de charges électriques dans des milieux piézoélectriques comme par exemple dans les transducteurs à ondes acoustiques de surface ou SAW (Surface Acoustic Waves). Fast Wavelet-Based Visual Classification Guoshen Yu We introduce a wavelet-based visual classification approach and show some experiments on object recognition, texture and satellite image classification, and language identification. 4

7 Optimization of Network Traffic Measurement : A Semidefinite Programming Approach Guillaume Sagnol We study the problem of traffic matrix estimation in large IP networks. The problem of inferring the traffic for each (origin - destination) pair in the network from the link measurements has been widely studied over the past 10 years. Recently, the possibility of using network-monitoring tools such as Netflow (Cisco Systems) has renewed the interest for this problem, the aim beeing now to make the best possible use of such tools. Because of its expensive cost of use and deployment, optimizing the set of interfaces on which netflow should be installed (and/or activated)is of first interest. We model the optimal deployment of Netflow in terms of experimental design, which allows us to use semidefinite and convex programming techniques. The principle is to choose a set of localizations for Netflow that minimizes (in a certain sense) the variance of an estimator for the traffic matrix. We show that this problem is a generalization of the rank-maximization of the under-constrained system, and that the greedy algorithm provides a (polynomial time) approximation of the solution by (1 1/e). We give experimental results on real networks and we show that an approach based on the rounding of a continuous relaxation improves on other approaches, including greedy algorithms. Calcul numérique de la fonction de Green de l équation de Helmholtz dans un demi-plan avec une condition à la limite d impédance Ricardo Hein Hoernig La fonction de Green de l équation de Helmholtz dans un demi-plan avec une condition à la limite d impédance est calculée de façon numérique. Un problème de Helmholtz d impédance dans un demi-plan perturbé de manière compacte est présenté pour motiver ce calcul, qui est traité par des techniques des équations intégrales, menant à une discrétisation d éléments de frontière. La fonction de Green est calculée en utilisant une transformée de Fourier inverse, appliquant un FFT inverse pour la partie régulière, et enlevant les singularités de façon analytique. Estimation du spectre de singularités d une cascade aléatoire Laurent Duvernet Introduite dans le domaine de la turbulence pleinement développée dans les années 1980, l analyse multifractale a été depuis appliquée notamment en finance ou en modélistion des réseaux internet. Elle a pour objet des signaux dont la régularité localement hoelderienne varie en tout point : alors qu un mouvement brownien a par exemple une régularité 1/2 partout, une trajectoire multifractale présente une gamme d exposants de régularité caractérisée par ce qu on appelle un spectre de singularités. Un lien peut par ailleurs être établi entre le spectre de singularités et la régularité globale de la 5

8 trajectoire (au sens de l appartenance à un espace de Besov). C est à l estimation de ce spectre que nous nous intéressons, dans le cadre des processus de cascades aléatoires. Location Of The Roots Of a Polynomial By Tropical Techniques Meisam Sharify Tropical algebra arises as a limit of a deformation of usual algebra. This limit transforms classical polynomial equations to equations of a combinatorial nature involving polyhedral maps. Such equations can often be solved efficiently and accurately (in exact arithmetics). This suggests that tropical methods may be of interest to improve some classical numerical algorithms, particularly in situations in which the numerical data have several orders of magnitude. As a starting point of my PhD work, I began to revisit from a tropical perspective the resolution of an nth degree polynomial equation which is one of the most classical problems in Mathematics. Several algorithms such as Newton method, Weyl s algorithm etc are developed to solve this problem. Consider an nth degree polynomial with complex coefficients: p(x) = n a k x k. k=0 We define the corresponding tropical polynomial as follows: t p(x) = max 0 k n a k x k. The tropical roots of p(x) are the points x at which the maximum is attained at least twice in t p(x). The multiplicity of a tropical root x is defined as the maximum value of k l for all k, l such that t p(x) = a k x k = a l x l. So considering the multiplicity, p has exactly n tropical roots, a 1... a n. We can simply find the n tropical roots of polynomial p by a Newton polygon type construction which can be performed in time O(n). Tropical roots were already considered by Ostrowski. I will review some old and new results concerning the location of the roots of polynomials, which show that the moduli of the roots of p can be bounded in terms of the tropical roots. These results also show that the numerical problem can be approximately decomposed when the different slopes of the Newton polygon are sufficiently separated. I will present a preliminary algorithmic work, exploiting these ideas and testing a method which may be thought of as a numerical analogue of Puiseux theorem. 6

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales

Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales Adriana Climescu-Haulica Laboratoire de Modélisation et Calcul Institut d Informatique et Mathématiques Appliquées de

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

BILAN du projet PEPS 1 EOLIN (Eolien LMI INSA)

BILAN du projet PEPS 1 EOLIN (Eolien LMI INSA) BILAN du projet PEPS 1 EOLIN (Eolien LMI INSA) Lab. de Math de l INSA de ROUEN FR CNRS 3335 et EA 3226 PLAN 1. Introduction 2. Bilan scientifique 3. Bilan financier 4. Conclusion 1 Introduction Le projet

Plus en détail

0 h(s)ds et h [t = 1 [t, [ h, t IR +. Φ L 2 (IR + ) Φ sur U par

0 h(s)ds et h [t = 1 [t, [ h, t IR +. Φ L 2 (IR + ) Φ sur U par Probabilités) Calculus on Fock space and a non-adapted quantum Itô formula Nicolas Privault Abstract - The aim of this note is to introduce a calculus on Fock space with its probabilistic interpretations,

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Estimations de convexité pour des équations elliptiques nonlinéaires

Estimations de convexité pour des équations elliptiques nonlinéaires Estimations de convexité pour des équations elliptiques nonlinéaires et application à des problèmes de frontière libre Jean DOLBEAULT a, Régis MONNEAU b a Ceremade (UMR CNRS no. 7534), Université Paris

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

INSERTION TECHNIQUES FOR JOB SHOP SCHEDULING

INSERTION TECHNIQUES FOR JOB SHOP SCHEDULING INSERTION TECHNIQUES FOR JOB SHOP SCHEDULING ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE POUR L'OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR ES SCIENCES PAR Tamas KIS Informaticien mathématicien diplômé de l'université

Plus en détail

I. Programmation I. 1 Ecrire un programme en Scilab traduisant l organigramme montré ci-après (on pourra utiliser les annexes):

I. Programmation I. 1 Ecrire un programme en Scilab traduisant l organigramme montré ci-après (on pourra utiliser les annexes): Master Chimie Fondamentale et Appliquée : spécialité «Ingénierie Chimique» Examen «Programmation, Simulation des procédés» avril 2008a Nom : Prénom : groupe TD : I. Programmation I. 1 Ecrire un programme

Plus en détail

LA NETWORK MANAGER remote control software CUSTOM PRESET CREATION PROCEDURE

LA NETWORK MANAGER remote control software CUSTOM PRESET CREATION PROCEDURE LA NETWORK MANAGER remote control software CUSTOM PRESET CREATION PROCEDURE TECHNICAL BULLETIN - VERSION 1.0 Document reference: NWM-CUSTOM-PRS_TB_ML_1-0 Distribution date: July 21 st, 2010 2010 L-ACOUSTICS.

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

Photoactivatable Probes for Protein Labeling

Photoactivatable Probes for Protein Labeling Photoactivatable Probes for Protein Labeling THÈSE N O 4660 (2010) PRÉSENTÉE LE 26 MARS 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES DE BASE LABORATOIRE D'INGÉNIERIE DES PROTÉINES PROGRAMME DOCTORAL EN CHIMIE ET GÉNIE CHIMIQUE

Plus en détail

Eléments de statistique

Eléments de statistique Eléments de statistique L. Wehenkel Cours du 9/12/2014 Méthodes multivariées; applications & recherche Quelques méthodes d analyse multivariée NB: illustration sur base de la BD résultats de probas en

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence... If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...... you can use pronouns with ease (words like lui, leur, le/la/les, eux and elles)...... understand complicated

Plus en détail

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board 1 L élaboration de la norme IPSAS 32 Objectif : traitement comptable des «service concession arrangements»

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

3 e Atelier des Étudiants Gradués en Actuariat et Mathématiques Financières. 3 rd Graduate Students Workshop on Actuarial and Financial Mathematics

3 e Atelier des Étudiants Gradués en Actuariat et Mathématiques Financières. 3 rd Graduate Students Workshop on Actuarial and Financial Mathematics 3 e Atelier des Étudiants Gradués en Actuariat et Mathématiques Financières 3 rd Graduate Students Workshop on Actuarial and Financial Mathematics Résumé-Abstracts Organization: Ghislain Léveillé Co-organization:

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

Tarification et optimisation pour le marketing

Tarification et optimisation pour le marketing Tarification et optimisation pour le marketing Orange Labs Matthieu Chardy, Recherche & Développement 10 avril 2009 séminaire à l'ecole des Mines de Nantes agenda partie 1 économie des télécommunicationsl

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

REVISION DE LA DIRECTIVE ABUS DE MARCHE

REVISION DE LA DIRECTIVE ABUS DE MARCHE REVISION DE LA DIRECTIVE ABUS DE MARCHE Principaux changements attendus 1 Le contexte La directive Abus de marché a huit ans (2003) Régimes de sanctions disparates dans l Union Harmonisation nécessaire

Plus en détail

Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com

Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com Points abordés Méthodes numériques employées en finance Approximations de prix

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards ign.fr Les outils du web Sémantique comme supports des données et métadonnées géographiques Projet Datalift : retour d expérience sur les standards Forum Décryptagéo Marne La Vallée 8 avril 2014 Bénédicte

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN Présentation publique du jeudi 10 septembre, 2009 Public presentation of Thursday, September

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

La recherched emploi: Etapes et points d attention

La recherched emploi: Etapes et points d attention La recherched emploi: Etapes et points d attention Isabelle Dehut - HR & Internal Communication T H I N K I N G A H E A D B E G I N S N O W 1 Agenda Bilan personnel Lettre de candidature CV Postuler Entretien

Plus en détail

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU GAME CONTENTS 3 wooden animals: an elephant, a Polar bear and an African lion 1 Playing Board with two tree stumps, one red and one blue 1 Command Board double sided for two game levels (Green for normal

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

MAXI SPEED-ROLL Course à boules

MAXI SPEED-ROLL Course à boules Course à boules Notice de montage 1. Posez le jeu à plat sur une table. 2. A l aide de la clé de service, dévissez les vis qui maintiennent la plaque de plexiglas et déposez la. 3. Dévissez les 4 vis fixant

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

NOTICE. General rules for applying the package method by Euronext Paris and by C21 clearing system.

NOTICE. General rules for applying the package method by Euronext Paris and by C21 clearing system. NOTICE >> LCH.Clearnet SA Corporate Reference No.: 2008-084 NOTICE From : Rules and Regulation Department Date : July 6 th, 2008 Subject Referred documentation LCH.Clearnet SA publishes hereinafter a Notice

Plus en détail

Jeux à somme nulle : le cas fini

Jeux à somme nulle : le cas fini CHAPITRE 2 Jeux à somme nulle : le cas fini Les jeux à somme nulle sont les jeux à deux joueurs où la somme des fonctions de paiement est nulle. Dans ce type d interaction stratégique, les intérêts des

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

WINTER BOAT STORAGE SYSTEM SYSTÈME DE REMISAGE HIVERNAL POUR BATEAU

WINTER BOAT STORAGE SYSTEM SYSTÈME DE REMISAGE HIVERNAL POUR BATEAU MANUAL / MANUEL VIDEO WINTER BOAT STORAGE SYSTEM SYSTÈME DE REMISAGE HIVERNAL POUR BATEAU ASSEMBLY INSTRUCTIONS GUIDE D ASSEMBLAGE NAVIGLOO 14-18½ ft/pi FISHING BOAT! RUNABOUT! PONTOON BOAT! SAILBOAT (SAILBOAT

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

Algorithmes de recommandation, Cours Master 2, février 2011

Algorithmes de recommandation, Cours Master 2, février 2011 , Cours Master 2, février 2011 Michel Habib habib@liafa.jussieu.fr http://www.liafa.jussieu.fr/~habib février 2011 Plan 1. Recommander un nouvel ami (ex : Facebook) 2. Recommander une nouvelle relation

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail