INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INVESTIR EN FRANCE : Réalisation"

Transcription

1 INVESTIR EN FRANCE

2 LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, décisions d investissement en France ont créé ou maintenu emplois. 1 er pays en Europe pour l accueil des investisseurs étrangers dans le secteur industriel (EY, 2014) ; Plus de entreprises étrangères installées en France, emploient près de 2 millions de personnes (INSEE, 2012) ; Plus de 30 % des exportations françaises sont réalisées par des entreprises étrangères ; 3 e pays au monde pour l accueil d étudiants étrangers (Campus France, 2014). Des coûts d implantation compétitifs : selon l étude de KPMG Choix concur rentiels, la France se classe 5 e sur 10 pays en er pays au monde pour la qualité de son électricité, sa disponibilité et son accès (KPMG et Institut Choiseul, 2015) ; 1 er RANG POUR LA QUALITÉ DES INFRASTRUCTURES (KPMG, 2014) 19 DÉCISIONS D INVESTIS SEMENTS ÉTRANGERS PRISES EN FRANCE CHAQUE SEMAINE EN 2014 Les coûts de location de bureaux sont moins élevés à Marseille ou à Lyon qu à Francfort, Amsterdam ou Madrid. Les coûts à Paris sont inférieurs à ceux de Londres/Westend (Cushman & Wakefield, 2014). La France est la 6 e économie mondiale située au cœur de l Europe France : 2 nd marché d Europe avec plus de 65 millions d habitants (Eurostat, 2014) ; La population de la France devrait dépasser celle de l Allemagne dès 2045, avec plus de 73 millions d habitants (OFCE, 2012) ; 100 % DU TERRITOIRE COUVERT EN TRÈS HAUT DÉBIT EN er réseau routier en Europe (Eurostat, 2014) ; Le port de Marseille est le 1 er port français et le 1 er port de la Méditerranée en tonnage. Une économie dynamique, un cadre attirant 2 e pays en Europe pour le taux de fécondité (Eurostat, 2014) ; 1 re destination mondiale de touristes étrangers (OMT, 2014).

3 UN VIVIER DE TALENTS AU SERVICE DE VOTRE INVESTISSEMENT La qualité des chercheurs, la disponibilité des talents et un environnement très favorable à la recherche ont convaincu les entreprises étrangères qui contribuent aujourd hui à près de 30 % des dépenses de R & D en France. 1 er rang européen pour les activités de R & D s agissant d impôt sur les sociétés (KPMG, 2014) ; 2 e rang européen et 6 e mondial pour les dépôts de brevets internationaux (OMPI, 2013) ; Le Centre Franco-Indien pour la Promotion de la Recherche Avancée (CEFIPRA) est un exemple unique de coopération bilatérale en science et technologie. Créé en 1987, il a pour objectif de promouvoir les collaborations de recherche entre l Inde et la France dans les sciences et les technologies de pointe. La France investit plus dans son système éducatif (6 % de son PIB) que nombre de ses voisins européens tels que l Allemagne, l Italie ou encore l Espagne. 3 e pays de l Union européenne à recenser le plus d étudiants dans le second cycle de l enseignement supérieur conduisant à un titre de chercheur hautement qualifié (Eurostat, 2014) ; 18 établissements français parmi les 70 meilleures formations initiales en gestion et management dont deux dans le top 3 (HEC et ESSEC). La France au 1 er rang européen (Masters in Management, Financial Times, 2014) ; 1 er PAYS D EUROPE POUR LES CRÉATIONS D ENTREPRISES (Eurostat, 2014) 31 ENTREPRISES FRANÇAISES PARMI LES 500 PREMIÈRES MONDIALES (Fortune Global 500, 2014) Environ étudiants indiens sont actuellement inscrits en France. C est presque le double des chiffres constatés il y a cinq ans (France Diplomatie, 2014). Au 6 e rang mondial pour la productivité horaire de sa main d œuvre, devant l Allemagne et le Royaume-Uni (Conference Board, 2014), la France bénéficie également d un coût global de la main d œuvre (en moyenne par employé) inférieur à celui observé au Japon, aux États-Unis et en Allemagne (Choix concurrentiels, KPMG, 2014). Par ailleurs, la durée de travail hebdo madaire en France est comparable à la moyenne européenne.

4 UN SOUTIEN EFFICACE ET SUR MESURE POUR RÉUSSIR VOTRE INVESTISSEMENT Le crédit d impôt recherche (CIR), dispositif sans équivalent en Europe : 30 % des dépenses de R & D jusqu à 100 M, et 5 % au-delà. Depuis 2013, ce dispositif couvre également les dépenses d innovation des PME. 72 investissements nouveaux dans la R & D en France ont été décidés en 2014 par des entreprises étrangères (Bilan 2014 des investissements étrangers en France, Business France). Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) renforce la compétiti vité des entreprises grâce à une économie d impôts qui équivaut à 6 % de la masse salariale hors salaires supérieurs à 2,5 fois le SMIC. Le «pacte de responsabilité et de solidarité» va permettre de simplifier les formalités administratives et de réduire le coût du travail. Baisse du coût du travail de 30 Mds d ici 2016 ; Baisse du taux d impôt sur les sociétés dès 2017 pour atteindre un taux de 28 % en Les démarches administratives des entreprises sont allégées grâce à la stratégie numérique : La France est 1 re en Europe et 4 e au monde pour l administration numérique (E-Government survey, ONU, 2014) ; La France figure parmi les pays du G20 où il est le plus simple de créer une entreprise : 5 procédures administratives et 7 jours suffisent, contre 7,6 procédures et 22 jours en moyenne dans les pays du G20 (Baromètre de l attractivité EY, 2014). 30 Mds DE RÉDUCTION DU COÛT DU TRAVAIL 20 Mds /an D ÉCONOMIE D IMPÔT POUR LES ENTREPRISES 42 Mds BPIFRANCE SERVICE DE FINANCEMENT DE PROXIMITÉ DES ENTREPRISES PROGRAMME D INVESTISSEMENTS D AVENIR (PIA) 47 Mds DESTINÉS AUX SECTEURS STRATÉGIQUES

5 TOP 5 DES ENTREPRISES INDIENNES EN FRANCE EN TERMES D EMPLOIS Entreprise mère Secteur d activité principal Effectifs France SINTEX INDUSTRIES LIMITED Chimie, plasturgie TATA GROUP (TATA SONS LTD) Logiciels et prestations informatiques Métaux, travail des métaux MAHINDRA & MAHINDRA LTD Constructeurs automobiles et équipementiers MAHAJAN GROUP Agroalimentaire, agriculture et pêche MOTHERSON SUMI SYSTEMS Constructeurs automobiles et équipementiers ILS ONT CHOISI LA FRANCE EN 2014 AIR WORKS INDIA ENGINEERING Air Livery Ltd, filiale de l indien Air Works India Engineering Pvt, menant des activités de peinture et revêtement d avions, agrandit son implantation en région Centre. La société a le projet d installer une cinquième cabine de peinture d avions. Ce projet devrait permettre la création de 20 emplois. AVANTHA GROUP La filiale Crompton-Greaves du groupe indien Avantha, spécialisée dans la conception et la fabrication d équipements électriques, a implanté une unité de fabrication de compteurs intelligents (smart-grids) à Grenoble. Un centre de recherche et développement est prévu dans le prolongement de l unité de production. Cette implantation est destinée à couvrir la région Europe-Moyen-Orient-Afrique. Ce projet a permis la création de 120 emplois. L INDE EN CHIFFRES Plus d une centaine d entreprises indiennes sont présentes en France, où elles emploient plus de salariés. (Bilan 2014 des investissements internationaux en France, Business France) En 2014, neuf décisions d investissements indiens ont été recensées permettant la création ou le maintien de 657 emplois en France. (Bilan 2014 des investissements internationaux en France, Business France) 750 filiales françaises sont actuellement implantées en Inde et emploient environ personnes. (France Diplomatie, 2014) 94 % des investisseurs indiens considèrent que la France est une destination attractive pour les investisseurs étrangers. (TNS Sofres 2014) Le volume des échanges bilatéraux entre la France et l Inde s élève à 7,1 Mds en Les exportations françaises se sont élevées à 2,7 Mds. (France Diplomatie, 2014) La France se situe parmi les trois premiers investisseurs étrangers en Inde. (France Diplomatie, 2014)

6 Investir en France Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations, ainsi que de la prospection et de l accueil des investissements internationaux en France. Elle promeut l attractivité et l image économique de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Elle gère et développe le VIE (Volontariat International en Entreprise). Créée le 1 er janvier 2015, Business France est issue de la fusion d UBIFRANCE et de l AFII (Agence française pour les investissements internationaux). Business France dispose de collaborateurs situés en France et dans 70 pays. Elle s appuie sur un réseau de partenaires publics et privés. Dans le cadre du suivi des entreprises étrangères déjà implantées en France, voire en Europe, Business France rassemble chaque année les entreprises étrangères de même origine géographique au sein de six «Clubs des investisseurs étrangers», également appelés «Clubs Pays». Les communautés d affaires russe, chinoise, japonaise, coréenne, brésilienne et indienne sont concernées. Ces rendez-vous annuels sont l occasion d engager le dialogue sur l attractivité économique de la France et d échanger sur l expérience des investisseurs en France. CHIFFRES CLÉS DU «CLUB DES INVESTISSEURS INDIENS» : Création : 2007 Format : 70 à 90 participants Fréquence de l événement : 1 fois par an en novembre Langue du club : anglais Partenaires : CCIFI (Chambre de Commerce Franco-Indienne) et l Ambassade d Inde en France. Business France New Delhi Dominique Frachon, Director 2/50 E Shantipath Chanakyapuri New Delhi Tel : Pour plus d informations : Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une grande économie au cœur de l Europe, une porte d accès vers la Méditerranée et l Afrique : 5 e économie

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES L ESSENTIEL EN

EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES L ESSENTIEL EN EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE EST EN PERTE DE VITESSE La France est la 5 e puissance économique mondiale et la 2 e europé enne en termes de PIB, avec un marché de

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

w 1 INVESTIR EN FRANCE 2014

w 1 INVESTIR EN FRANCE 2014 w 1 INVESTIR EN FRANCE 2014 3 LA FRANCE : LA PORTE D ENTRÉE D UN VASTE MARCHÉ EN EXPANSION 4 La France est au cœur d un marché de plus de 500 millions de consommateurs 5 Au cœur de la zone EMEA : 32 %

Plus en détail

UNE FISCALITÉ ADAPTÉE

UNE FISCALITÉ ADAPTÉE UNE FISCALITÉ ADAPTÉE AU SERVICE DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L INVESTISSEMENT 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN 2 3 4 TAUX EFFECTIF D IMPOSITION COMPÉTITIF L étude KPMG Competitive Alternative (2014) compare

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>>

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>> >>> LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INSERTION ET D ORIENTATION Campus centre-ville Site Ste Marthe 74 rue Louis Pasteur 84029 AVIGNON CEDEX 1 Tél. + 33 (0)4

Plus en détail

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les bénéficiaires de retraites Nombre de retraités, selon les différents régimes (COR janvier 2010) : 16 millions dont : 11,3 millions :

Plus en détail

L attractivité, une ambition partagée pour renforcer l emploi et l activité en France

L attractivité, une ambition partagée pour renforcer l emploi et l activité en France PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES NICOLE BRICQ MINISTRE DU COMMERCE EXTERIEUR ARNAUD MONTEBOURG MINISTRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF Communiqué de presse Communiqué de presse www.economie.gouv.fr

Plus en détail

Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine

Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine Contacts: Matthieu.garcia@ubifrance.fr Bertrand.jimenez@ubifrance.fr QU EST-CE QUE LE V.I.E? UNE FORMULE FLEXIBLE

Plus en détail

Marketing territorial et veille

Marketing territorial et veille Marketing territorial et veille Sciences-Po Formation continue, 11 juin 2008 David Cousquer Marketing territorial et veille 1. La photo initiale : déterminer le positionnement marketing d une collectivité

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget 1 Une reprise de l activité qu il faut conforter La reprise est en cours : +1,0%

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les

Observatoire des Investissements Internationaux dans les Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles M Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2014 de l Observatoire L Edition 2014 est la 5ème édition

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2015 de l Observatoire L Edition 2015 est la 6ème édition

Plus en détail

Le Livre Blanc de l Attractivité de la France

Le Livre Blanc de l Attractivité de la France Compétitivité Innovation et Enseignement supérieur Attractivité Bien-être et qualité de vie Le Livre Blanc de l Attractivité de la France Pour se repérer entre réalités et perceptions Classements économiques

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier 1 2 INTERVENTION DE MONSIEUR MICHEL JOUVENOT DIRECTEUR DE LA BANQUE

Plus en détail

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 1 Une volonté gouvernementale réaffirmée é «Quevontfaireleschefsd entreprise de ce soutien qui n est pas une mesure ponctuelle mais

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière automobile, à Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du

Plus en détail

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile TNS Automotive PRINCIPAUX RESULTATS Contacts TNS Sofres: Muriel GOFFARD 01 40 92 27 47 muriel.goffard@tns-sofres.com Définir la

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

FIP Entreprises familiales exportatrices II

FIP Entreprises familiales exportatrices II Entreprises familiales exportatrices II Fonds d investissement de proximité IR 2014 Entreprises familiales exportatrices II Points-Clefs Participer à la vie économique en accompagnant indirectement le

Plus en détail

Présentation Bpifrance à l ADEZAC Laure Reinhart Directeur des Partenariats Bpifrance Innovation

Présentation Bpifrance à l ADEZAC Laure Reinhart Directeur des Partenariats Bpifrance Innovation Présentation Bpifrance à l ADEZAC Laure Reinhart Directeur des Partenariats Bpifrance Innovation 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Au cœur des régions 04. Bpifrance à date 05. Focus sur l innovation

Plus en détail

L Inde, un marché prometteur

L Inde, un marché prometteur Présentation Inde Cahors - 21 Juin 2012 L Inde, un marché prometteur Mme. Laura Prasad Secrétaire Général IFCCI Agenda 1. Présentation macro-économique de l Inde 2. Pratique des affaires en Inde 3. Opération

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

CICE - Présentation Accès à DS mode CICE

CICE - Présentation Accès à DS mode CICE CICE - Présentation Accès à DS mode CICE Menu Etats / CICE (disponible uniquement avec Sage Déclarations Sociales Avancée) 2 options sont proposées : «Accès direct», c est-à-dire sans transfert de données

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

La présence française dans le monde

La présence française dans le monde Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Cours 1 La présence française dans le monde I Le poids de la France dans le

Plus en détail

Pays Emergents : Les enseignements de l exemple Indien sur le plan humain

Pays Emergents : Les enseignements de l exemple Indien sur le plan humain Pays Emergents : Les enseignements de l exemple Indien sur le plan humain Charles-Henri Besseyre des Horts HEC Paris Inde : Un Pays Continent 3 287 590 km 2 28 Etats reconnus + 2 Etats contestés au nord

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

1. BPIFRANCE : CATALYSER LES POLITIQUES PUBLIQUES A L INNOVATION,

1. BPIFRANCE : CATALYSER LES POLITIQUES PUBLIQUES A L INNOVATION, COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JANVIER 2014 LA NOUVELLE DONNE DE L INNOVATION PAR BPIFRANCE : NOUVEAUX MOYENS, NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVEAUX PRODUITS 1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014,

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Compétitivité française : Quelques constats

Compétitivité française : Quelques constats Compétitivité française : Quelques constats Gilbert Cette Banque de France et Université d Aix-Marseille Gilbert Cette 1 Sommaire 1.1 Dégradation alarmante 1.2 Dégradation stoppée 1.3 En particulier vis-à-vis

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité Pacte de responsabilité et de solidarité Et mesures pour l accélération de l investissement Le premier ministre vient d annoncer des mesures pour soutenir l investissement public et privé qui complètent

Plus en détail

Présentation d «Hello MAncHester» Accueillir des entreprises étrangères en leur proposant des locaux de bureaux gratuits

Présentation d «Hello MAncHester» Accueillir des entreprises étrangères en leur proposant des locaux de bureaux gratuits Présentation d «Hello MAncHester» Accueillir des entreprises étrangères en leur proposant des locaux de bureaux gratuits Manchester vous l essor de Manchester au cours des dix dernières années a permis

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ DANS L EURE

LE PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ DANS L EURE 1 LE PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ DANS L EURE DÉCEMBRE 2014 2 Sommaire: Editorial du préfet de l Eure Le pacte est au service des entreprises et des ménages Le pacte allège les coûts de fonctionnement

Plus en détail

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Edition 2015 VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Sommaire LE MOT DU DIRECTEUR 3 SERVICES DE SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE 4 Export Promotion 4 Import Promotion 4 Invest Promotion 5 RÉSEAU

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

34-Internationalisation des entreprises 166- Fonds Régional d Appui à l Exportation Annexe 2 VIE PAYS DE LA LOIRE

34-Internationalisation des entreprises 166- Fonds Régional d Appui à l Exportation Annexe 2 VIE PAYS DE LA LOIRE VIE PAYS DE LA LOIRE REGLEMENT D'INTERVENTION le règlement n 1998/2006 de la Commission Européenne du 15 décembre 2006 concernant l'application des articles 107 et 108 du traité CE aux aides de minimis,

Plus en détail

LES SIGNATAIRES DE LA CHARTE EXPORT EN AUVERGNE. Un numéro dédié. AUVERGNE INTERNATIONAL, vous conseille, vous guide et vous soutient lors de :

LES SIGNATAIRES DE LA CHARTE EXPORT EN AUVERGNE. Un numéro dédié. AUVERGNE INTERNATIONAL, vous conseille, vous guide et vous soutient lors de : Les acteurs opérationnels de l international en Auvergne regroupent leurs expertises et dispositifs sous la bannière Auvergne International pour vous offrir un accompagnement harmonisé et cohérent sur

Plus en détail

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1 1/9 1. Fonds de promotion de l investissement «FPI» 2 Investissement égal ou supérieur à 200 Millions Dh Création d au moins 250 emplois stables Installation dans une des provinces ou préfectures «prioritaires»

Plus en détail

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.)

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Qu est-ce que le C.I.C.E.? Le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E) est un avantage fiscal qui a pour

Plus en détail

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 P a g e 1 INTRODUCTION Dans le cadre de l enquête sur l insertion des jeunes diplômés diligentée par la Conférence des Grandes Ecoles et réalisée

Plus en détail

CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii

CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii Consolider les dettes publiques: un processus au long cours Les dysfonctionnements européens

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

www.gouvernement.fr Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

www.gouvernement.fr Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi PREMIER MINISTRE Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi 6 novembre 2012 Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79 www.gouvernement.fr

Plus en détail

Rapport intermédiaire sur le diagnostic et les enjeux prioritaires. remis au ministre chargé de l industrie le 5 janvier 2010!

Rapport intermédiaire sur le diagnostic et les enjeux prioritaires. remis au ministre chargé de l industrie le 5 janvier 2010! !!!!!! Rapport intermédiaire sur le diagnostic et les enjeux prioritaires remis au ministre chargé de l industrie le 5 janvier 2010! 1 INTRODUCTION...6 I. DIAGNOSTIC de l industrie française...8 A Les

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE En 2010, le Pôle Universitaire Léonard de Vinci fêtera ses 15 ans! Avant même cette date anniversaire s impose aujourd hui le constat d un pari gagné, celui de la proximité avec les entreprises : plus

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire Présentation Bpifrance Janvier 2014 Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire 01. Qui sommes-nous? 02. Le financement bancaire 03. Le soutien à l innovation Titre de la présentation 2 01.

Plus en détail

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export ACTION : - Nature (nationale/régionale) ; - Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases

Plus en détail

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

M06/3/BUSMT/HP2/FRE/TZ0/XX+ COMMERCE ET Gestion. Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes

M06/3/BUSMT/HP2/FRE/TZ0/XX+ COMMERCE ET Gestion. Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes IB DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI COMMERCE ET Gestion Niveau supérieur ÉPREUVE 2 22065024 Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes Instructions destinées

Plus en détail

Volontariat International en Entreprise

Volontariat International en Entreprise DOSSIER DE PRESSE Volontariat International en Entreprise Contact presse : Clément Moulet, clement.moulet@ubifrance.fr tél. : 01 40 73 35 31 Communication V.I.E : Didier Cros, didier.cros@ubifrance.fr

Plus en détail

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014 MASTERCLASS PI CNCPI Vendredi 28 mars 2014 Les services de l INPI De l information à la sensibilisation 2013 L information 155 000 appels 73 000 mails 34 000 Rendez-vous La formation : 352 sensibilisations

Plus en détail

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014 Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014 Département Filière Vins Multisectoriel Languedoc-Roussillon issues : Des domaines d activités stratégiques identifiés par la 3S dans la

Plus en détail

2 Md dédiés au financement de l immatériel

2 Md dédiés au financement de l immatériel Conférence de Presse 20 MARS 2014 2 Md dédiés au financement de l immatériel Bpifrance révolutionne le crédit aux PME 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds

Plus en détail

L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent

L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent Nos partenaires L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent Intervenant : Jean-Baptiste Anginot Directeur Général - société ECOFIT Animatrice : Sylvie Hevia Conseillère en

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

ANNEXE VIII. Impact économique de la réforme de la taxe professionnelle

ANNEXE VIII. Impact économique de la réforme de la taxe professionnelle ANNEXE VIII Impact économique de la réforme de la taxe professionnelle SOMMAIRE 1. LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE DEVRAIT ACCROITRE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES FRANÇAISES ET L ATTRACTIVITE

Plus en détail

EXCESS RC PME - PMI. Georges BORKOWSKI. Février 2006. ACE Europe

EXCESS RC PME - PMI. Georges BORKOWSKI. Février 2006. ACE Europe EXCESS RC PME - PMI Georges BORKOWSKI Février 2006 ACE Europe ACE Group Début des années 1980, crise de la Responsabilité Civile aux USA 1985 : création d ACE, Assureur spécialisé en Excess 1999 : acquisition

Plus en détail

CAMPUS FRANCE. Janvier 2015

CAMPUS FRANCE. Janvier 2015 n 46 CAMPUS FRANCE Les notes Janvier 2015 Les États-Unis dans la mobilité étudiante internationale Synthèse Open Doors 2014 Avant-propos Offrant un tableau général de la mobilité internationale du point

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Qu est-ce que le C.I.C.E.?

Qu est-ce que le C.I.C.E.? Qu est-ce que le C.I.C.E.? L article 66 de la loi de finances rectificative pour 2012 n 2012-1510 du 29 décembre 2012, met en place le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E.). Le C.I.C.E. a pour objectif

Plus en détail

Mercredi 27 mai 2015. Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat

Mercredi 27 mai 2015. Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat Mercredi 27 mai 2015 Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat Les agences et opérateurs de l Etat jouent un rôle déterminant dans de nombreuses politiques publiques, en apportant expertise,

Plus en détail

BAROMETRE «Managers de Transition 2015»

BAROMETRE «Managers de Transition 2015» Management Stratégique - L. Bourgeon BAROMETRE «Managers de Transition 2015» 3 ème édition 14 avril 2015 INTRODUCTION BIENVENUE À TOUTES ET À TOUS! Baromètre «Managers de Transition» 2015 Nouvelle Donne

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

La French Tech invite les investisseurs et leaders d opinion de la Silicon Valley à Paris pour promouvoir l écosystème français de l innovation

La French Tech invite les investisseurs et leaders d opinion de la Silicon Valley à Paris pour promouvoir l écosystème français de l innovation La French Tech invite les investisseurs et leaders d opinion de la Silicon Valley à Paris pour promouvoir l écosystème français de l innovation Investisseurs et leaders d opinion de la Silicon Valley et

Plus en détail

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.)

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Qu est-ce que le C.I.C.E.? Le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E) est un avantage fiscal qui a pour

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC

Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC Sommaire La nouvelle locomotive de la croissance mondiale Pourquoi investir dans les marchés émergents? La montée

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques

Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques Les C-ITS Vers l innovation dans les modèles économiques Journée d information PREDIM 31 mai 2013 Joëlle Ensminger, Doctorante en Stratégie, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines j.ensminger@orange.fr

Plus en détail

La France au niveau international

La France au niveau international ETUDIER EN FRANCE La France au niveau international Superficie : 550 000 km2 Population de 62,4 millions 4,3 millions de résidents étrangers Un acteur majeur de l économie mondiale Cinquième puissance

Plus en détail

1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr

1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr 1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr Design : Equilibra Studio www.equilibrastudio.com Cap Export Target Europe L Europe, une opportunité

Plus en détail