Pays Emergents : Les enseignements de l exemple Indien sur le plan humain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pays Emergents : Les enseignements de l exemple Indien sur le plan humain"

Transcription

1 Pays Emergents : Les enseignements de l exemple Indien sur le plan humain Charles-Henri Besseyre des Horts HEC Paris

2 Inde : Un Pays Continent km 2 28 Etats reconnus + 2 Etats contestés au nord (Pakistan, Chine) 7 territoires fédéraux (dont Delhi) dialectes 30 langues reconnues Hindi, Anglais : langues nationales Religions : Hindouisme : 80% Islam :14% Christianisme : 2,3% Sikhisme : 2,1% Boudisme : 1%

3 Le Contexte Indien (1) Etat Fédéral, Démocratie parlementaire «la plus grande démocratie du monde» avec 1,21 milliards d habitants (2010) Taux de pauvreté selon le FMI : 26 % en 2008, (36% en 1994) Population active (2009) : 467 millions, taux de chômage : 10,7 % PIB (nominal) : Mds $ (2009), $ /hab (PIB PPA :2.941 $/hab en 2008); croissance : +8,7 % (2010) ; déficit public : 6,8% du PIB; Consommation intérieure : 70% (Chine : 40%) Chiffres 2009 Agriculture Industrie Services Population Active 52% 14% 34% PIB 18% 22% 60% Sources : FMI, Coface, Wikipédia

4 Contexte Indien (2) Le Culture Indienne : Distance hiérarchique élevée : respect du chef et de l ancienneté Fortement collective : importance du groupe et de la famille Humaniste : respect de l individu et des richesses de la nature Traditionnelle : importance donnée aux rituels et aux cérémonies Polychronique : multiplicité des activités et temps infini Profonde réforme engagée en 1991 : libéralisation des investissements étrangers, réductions des tarifs douaniers, modernisation du secteur financier. Autonomie plus grande des grandes entreprises publiques («Navratna») : stratégie, finances, opérationnel Importance traditionnelle de la Corporate Social Responsibility (RSE) : obligation morale de «rendre à la Société»

5 Les priorités des dirigeants Indiens 1. Définir la stratégie de l entreprise dans une perspective de long terme (compétences, engagement sociétal) 2. Etre le gardien de la culture d entreprise 3. Guider, éduquer et être un «role model» pour les employés 4. Représenter les intérêts des propriétaires et investisseurs Les compétences les plus valorisées : Etre visionnaire et guider le changement (61%) Donner du sens, être responsable et entrepreneur (57%) Détecter et développer les talents (52%) Optimiser les structures et articuler les valeurs (43%) Comprendre les concurrents et les marchés, gérer les relations extérieures (22%) Source : Capelli et Al : Leadership lessons from India, HBR, March 2010, 90-97

6 Evolution des Cultures des Entreprises Indiennes Flexibilité / L.T. Système Fermé CLAN (Loyauté) ADHOCRATIE (Innovation) Système Ouvert BUREAUCRATIE (Règles) MARCHE (Performance) Rigidité / C.T. C.H. Besseyre des Horts

7 L importance de la RSE pour les Entreprises Indiennes La conviction selon laquelle l entreprise Indienne ne peut pas réussir dans une Société en échec : Gandhi a incité les entreprises Indiennes à un engagement volontaire pour aider la Société à relever les défis de la décolonisation Réponses aux demandes des différentes parties prenantes : Etat (contrats publics, licences industrielles ), Opinion publique (image citoyenne de l entreprise ), Consommateurs (préférence pour les produits et services), Employés (attractivité, identification, engagement ) Sens de la mission dans la stratégie de l entreprise: les questions sociétales sont déterminantes dans les stratégies des entreprises Indiennes notamment dans les services à la communauté (éducation, santé ) et les infrastructures (routes, télécommunications) 40% des entreprises en Inde vs. 15% aux USA mesurent les résultats RSE Source : Capelli et Al : Leadership lessons from India, HBR, March 2010, 90-97

8 Reporting GRI dans 245 entreprises Indiennes Source : Gautam & Singh : «CSR practices in India», Global Business & Mgt Research,vol 2,1, 2010,41-56

9 Renforcement de l Engagement des Employés Les stratégies des entreprises Indiennes pour renforcer l engagement de leurs employés passent par un ensemble d actions (parfois en contradiction avec la culture Indienne) (Capelli et al, 2010): Transparence : les questions liées l éthique sont débattues dans l entreprise «Accountability» : tous managers, employés sont «accountable» Ouverture : notamment sur le plan de la diversité (âge, genre, origine ) Réciprocité : l entreprise donne aux employés et attend un retour «Empowerment» : les employés peuvent interpeller les dirigeants et agir Les leviers de l engagement (Tower Perrin, 2008) : Input dans la prise de décision de mon département Les actions des dirigeants cohérentes avec nos valeurs Réputation de notre entreprise pour la responsabilité sociale Opportunités de développement de nouvelles connaissances/compétences Excellentes opportunités de carrière

10 Reconnaissance de la Contribution RH La fonction RH a une forte visibilité dans les entreprises Indiennes : les dirigeants Indiens sont 2 fois plus nombreux que leurs homologues Américains à penser que le capital humain est le facteur clé de succès de leur entreprise, importance de l image Corporate Les process RH sont souvent plus sophistiqués (dans des entreprises comme Tata, Infosys, NTPC) que ceux des entreprises occidentales notamment dans les domaines : compensation & benefits, gestion prévisionnelle, plans de successions L investissement dans le développement et la formation est une priorité pour attirer et retenir les talents (Towers Perrin, 2008) Opportunités pour apprendre et se développer Opportunités de carrière «Challenging work» Salaire compétitif Source : Capelli et Al : Leadership lessons from India, HBR, March 2010, 90-97

11 Managers Evolution de la GRH dans les entreprises Indiennes Individuel Marketeur Stratégique Gestionnaire Collectif Administratif 1991 Expertise 2011 C.H. Besseyre des Horts

12 Le cas Tata Steel RSE et Capital Humain Fondée en 1907, entreprise phare du groupe Tata (114 entreprises dans des secteurs très variés : matériaux, engineering, informatique et communication, énergie, services, produits de consommation, chimie, CA : 67,9 Mds $, employés) 2/3 du capital de Tata Sons sont détenus par des fonds RSE 10 ème producteur mondial, CA 2009: 22,6 Mds $, employés en Inde (effectif mondial : ) Engagements importants RSE depuis la création de l entreprise (12% du CA en 1999!) : santé, éducation, développement rural, services civils, formation professionnelle, environnement, secours après désastres, sports, art et culture Environnement de travail favorable aux employés : nombreux avantages bien au-delà des normes légales (20 à 30 ans d avance sur les lois Indiennes), logements, écoles, soins gratuits, excellentes relations sociales Sources Singh J : «Tight rope at Tata steeel : balancing profits, CSR», SA Journal of Mgt, vol 15, 1, webstite Tata Steel

13 Le cas HCL Technologies : Employees first, customers second Fondée en 1999, l une des plus importantes entreprises Indiennes dans le secteur des services informatiques CA de 3,1 Mds $, Coll. (2010), 29 pays Depuis 2005 : CA x 4, Profits x 3, Clients x 5, Capitalisation x 2,5, Satisf. clients : +50%, Satisf. employés : + 70%, Turnover : -50% Employees first, customer second : «Mirror mirror»: créer le besoin du changement Confiance par la transparence : créer une culture du changement Inversion de la pyramide : construire une structure pour le changement Transformation du rôle du PDG : transférer la responsabilité du changement Compréhension de l incompréhensible : renouveler le changement

14 Le cas Aditya Birla RH et Création de Valeur Groupe diversifié fondé au milieu du 19 ème siècle dans la production de coton: textiles, métaux ciment, thé, aluminium, chimie, informatique, services financiers, transport maritime 1 ère entreprise Indienne ayant investi à l étranger (1969) : 27 entreprises hors Inde (Asie, Europe, USA, Moyen-Orient ) : capitalisation boursière x 15 : 29 Mds $ (2010), CAx4 11,7 Mds $ (2010), effectif mondial : Depuis 1996, l entreprise a connu une transformation radicale de sa stratégie (acquisitions), structure (business units ), culture (délégation, consensus ) Rôle de partenaire stratégique de la fonction RH. Mise en place de processus RH de niveau international: recrutement, management des talents, formation et dévt, plans de successions, rémunérations et avantages sociaux Parmi les premières dans le classement «best employers in India» 2007, l un des plus faibles taux de turnover : 1% ( ) Source : Som A. «Emerging HRM practices at Aditya Birla», HRM, may-june2010, website Aditya Birla

15 L entreprise Le cas NTPC Quand L éléphant apprend à danser Plus grande entreprise Indienne de production électrique fondée en 1975, propriété du Gouvernement Indien (84% en février 2010), statut de fonctionnaires pour la majorité des employés : 28 % de la production (seulement 18% de la capacité) Transformation majeure depuis 1995 : flexibilité, performance et engagement Vision : Etre la plus grande et la meilleure entreprise mondiale de production électrique fournissant à l Inde l énergie dont elle a besoin Le changement par les RH Vision RH : Permettre à nos employés de former une famille de professionnels engagés de niveau mondial. Profond changement culturel : Ethique, Client, Fierté, Respect, Transformation des processus RH : Planning, Recrutement, Management de la Performance, Compensation & Benefits, Formation, Mobilité & Carrières Les Résultats Productivité : Million Unités/Employé : 4,23 (1995) à 8,45 (2009) Engagement des employés : parmi les 10 Best Company to Work For in India en 2008, 2009, 2010 (la seule entreprise publique dans le top 10 ) Sources: Case study ICFAI «HRM practices at the National Thermal Power Company India» + website NTPC

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Présentation au mini-colloque de l Institut d administration publique de Québec le 25 octobre 2012 Jean-François Beaucaire, chef de division

Plus en détail

Rigueur et Professionnalisme de la Fonction RH :

Rigueur et Professionnalisme de la Fonction RH : Rigueur et Professionnalisme de la Fonction RH : Apport de la Révolution Digitale Assoc Prof Charles-Henri Besseyre des Horts, PhD HEC Paris besseyre@hec.fr Une Fonction RH malmenée Une fonction qui se

Plus en détail

Comment optimiser la gestion des ressources humaines par un système de management social RSE

Comment optimiser la gestion des ressources humaines par un système de management social RSE Comment optimiser la gestion des ressources humaines par un système de management social RSE Séverine Schwander Senior HR Consultant Responsable du Luxembourg Learning Center SD Worx 05 avril 2011 Copyright

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Réussir vos projets de développement en Inde

Réussir vos projets de développement en Inde www.pwc.fr/india_business_group Réussir vos projets de développement en Inde India Business Group Partenaires de votre réussite sur le marché indien India Business Group L Inde, un pays devenu incontournable

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Demandons plus à la chimie

Demandons plus à la chimie Demandons plus à la chimie Réunion avec les investisseurs Luxembourg - 16 janvier 2014 Catherine Jouvet Responsable Relations Actionnaires Un acteur majeur de la chimie mondiale Nos atouts 90% du chiffre

Plus en détail

Partenariat / Mécénat. Les incontournables pour réussir vos partenariats entreprises

Partenariat / Mécénat. Les incontournables pour réussir vos partenariats entreprises Partenariat / Mécénat Les incontournables pour réussir vos partenariats entreprises Parties prenantes : kezako? Pouvoirs Publics Conformité, fiscalité réglementation Actionnaires Rentabilité, maîtrise

Plus en détail

Human Relationship Management

Human Relationship Management Human Relationship Management LE MONDE CHANGE, LES ENTREPRISES AUSSI. Les transformations permanentes issues de la révolution digitale modifient profondément les Business Models des entreprises. Menaces

Plus en détail

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Maitriser le questionnement à 360 Etre pertinent dans ses questions est au moins aussi important que de savoir maîtriser sa présentation

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

Conseil en Ressources Humaines

Conseil en Ressources Humaines Conseil en Ressources Humaines Fondations ª Notre histoire commence dans l open space d un grand cabinet de recrutement; une rencontre évidente, un respect professionnel mutuel tissé progressivement d

Plus en détail

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE Le Groupe Gaz de France Une ambition : être un leader de l énergie en Europe Une stratégie : développer ses activités sur l ensemble

Plus en détail

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010 REUNION CLIFF / FFCI Rouen 6 mai 2010 Le Groupe BIC Un modèle économique durable bénéficiant de positions fortes dans le monde entier Une politique d utilisation de la trésorerie claire et une rémunération

Plus en détail

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre Programme ESC 2 Les MAJEURES du semestre d automne 2013 Septembre à décembre Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte

Plus en détail

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale -

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale - COMITE DE CONCERTATION ETAT/SECTEUR PRIVE REUNION DES POINTS FOCAUX Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020 - Orientation générale - DIRECTION DE L ECONOMIE VERTE

Plus en détail

La mise en place d un système de GRH socialement responsable chez un sous-traitant chinois.

La mise en place d un système de GRH socialement responsable chez un sous-traitant chinois. La mise en place d un système de GRH socialement responsable chez un sous-traitant chinois. Laurent GIRAUD MCF en GRH IAE Toulouse Huai-Yuan HAN Professeur - Neoma Business School 1. LES VRAIS ACTEURS

Plus en détail

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession AMIC Immeuble ASSIST 5eme étage Téléphone : 22 434 00 Email : contact@amic.mg Web : www.amic.mg L AMIC : un acteur au service de l économie et des entreprises L Association Malagasy des Investisseurs en

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

Welcome to. Switcherland. Les RH de demain : 2 modèles de PME

Welcome to. Switcherland. Les RH de demain : 2 modèles de PME Welcome to Switcherland Les RH de demain : 2 modèles de PME A propos de Switcher? Qui sommes-nous? Switcher SA est une entreprise de distribution textile suisse créée en 1981 par son CEO et propriétaire

Plus en détail

Le Conseil Interne, Accélérateur de performance Jacques Pansard www.pansard.ch

Le Conseil Interne, Accélérateur de performance Jacques Pansard www.pansard.ch Le Conseil Interne, Accélérateur de performance Jacques Pansard www.pansard.ch 18 Septembre 2012 Le Conseil Interne - Jacques Pansard 2012 1 5 objectifs Réduction des budgets de prestations externes Acquérir

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Les 7 défis GRH après la crise. 5 juillet 2011

Les 7 défis GRH après la crise. 5 juillet 2011 Les 7 défis GRH après la crise - 5 juillet 2011 Les 7 Défis 2011 - L engagement des salariés Les talents Le changement Le management La diversité Le développement durable Le dialogue social I- Développer

Plus en détail

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER SOMMAIRE MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE BEST PRACTICES / ATTIRER LES TALENTS / MOBILITÉ INTERNE : au-delà des bonnes intentions / RÉTENTION DES TALENTS

Plus en détail

Réinventer la France des services. Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman

Réinventer la France des services. Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman Entreprise Réinventer la France des services Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman Bruno Despujol Partner en charge de l étude, Oliver Wyman Guillaume Thibault

Plus en détail

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE 10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE LA FRANCE, PAYS D ACCUEIL DES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 DES FORMATIONS FINANCÉES ET GARANTIES PAR L ÉTAT La France finance une part très

Plus en détail

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS Par : Gilles Benoist CEO du Groupe CNP Assurances de 1998 à 2012

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement»

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» «Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» Louis Fortin, MBA Président Actualisation IDH Le 23 avril 2014 Contenu de la présentation 1 L engagement en chiffre 4 Un leader mobilisateur 2 Les piliers

Plus en détail

European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15

European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15 European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15 1 Qu est-ce que l EFQM? European Foundation for Quality

Plus en détail

25 mai 2012 Présentation EDF

25 mai 2012 Présentation EDF 25 mai 2012 Présentation EDF Le groupe EDF PROFIL DU GROUPE EDF 0 Un leader mondial de l électricité intégrant tous les métiers de la production jusqu au négoce et aux réseaux. 65,2 Md de chiffre d affaires

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Réunion d information 2 décembre 2015

Réunion d information 2 décembre 2015 Réunion d information 2 décembre 2015 Séché Environnement : acteur de référence des métiers du déchet Une «success story» entrepreneuriale Un Groupe familial né en 1985 de la vision d un entrepreneur,

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE...

SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE... SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE... 9 PERSPECTIVES D AVENIR.10 REMERCIEMENTS... 11 DOMICILIATION Je soussignée

Plus en détail

Réseaux sociaux & RH : innover pour mieux gérer ses talents

Réseaux sociaux & RH : innover pour mieux gérer ses talents Réseaux sociaux & RH : innover pour mieux gérer ses talents AGENDA 8h30-9h00 9h00-9h15 9h15-9h45 9h45-10h15 ACCUEIL Introduction et présentation des intervenants Alexandre Pachulski, Directeur Général

Plus en détail

Les fondements intellectuels de l entrepreneuriat

Les fondements intellectuels de l entrepreneuriat Les fondements intellectuels de l entrepreneuriat Howard H. Stevenson Sarofim-Rock Professor Harvard University Le 5 octobre 2007 Harvard Business School 2007 1 Une longue histoire Premières recherches

Plus en détail

MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES

MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES C15 STRATEGIE & GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES I. LA DIMENSION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES A. La gestion stratégique des ressources humaines

Plus en détail

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse Laetitia Gill, Directerice du Réseau et Développement Philias Forum 20 ans Mode d Emploi 16 novembre UNIL Lausanne www.philias.org www.philias.org

Plus en détail

PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS

PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS CONFÉRENCE À L'ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS COLLOQUE SUR LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE QUÉBEC Pierre Fournier

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES INSTITUT NEMO 36/38 avenue Pierre Brossolette 92240 MALAKOFF Tel : 01 79 41 13 40 Fax : 01 49 85 00 04 n VERT : 0800 80 40 22 Nouveau référentiel applicable

Plus en détail

Dr Fouad El Amri Directeur Général Casa Moda Academy / Ecole Supérieure de Création et de Mode de Casablanca

Dr Fouad El Amri Directeur Général Casa Moda Academy / Ecole Supérieure de Création et de Mode de Casablanca Dr Fouad El Amri Directeur Général Casa Moda Academy / Ecole Supérieure de Création et de Mode de Casablanca Plan de la présentation Éléments du contexte La formation, une responsabilité partagée Une expérience

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE SUR:

RESULTATS DE L ENQUETE SUR: Propriété IRSE Reproduction interdite Formation Management de la RSE 11 mars 2011 RESULTATS DE L ENQUETE SUR: «LA PERCEPTION DE LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES (RSE) PAR LES GESTIONNAIRES DES

Plus en détail

Réussir vos projets de développement en Turquie

Réussir vos projets de développement en Turquie www.pwc.fr/turkey-business-group1 Réussir vos projets de développement en Turquie Turkey Business Group Partenaires de votre réussite sur le marché turc Turkey Business Group La Turquie reste une destination

Plus en détail

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET UNE INITIATIVE DE LA FILIÈRE PORCINE QUÉBÉCOISE UN CONTEXTE PROPICE À L INVESTISSEMENT L es perspectives économiques entourant l industrie

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

La structure du capital des entreprises marocaines côtées en bourse

La structure du capital des entreprises marocaines côtées en bourse LISTE DES THESES ENREGISTREES AU CEDOC Formation Doctorale : Sciences de gestion Sujet de thèse L analyse technique en tant qu outil d anticipation des crises boursières : Entre réalité et surréalisme

Plus en détail

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS

ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS ÉVALUATION DES CONSEILS D ADMINISTRATION/SURVEILLANCE : UN RETOUR D EXPÉRIENCE TRÈS POSITIF DES ADMINISTRATEURS REGARDS CROISÉS DES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE Administrateurs Présidents de conseil d administration/surveillance

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Stratégie de la Marque & Developpement Durable. Claire Dorland-Clauzel Marque et Communication

Stratégie de la Marque & Developpement Durable. Claire Dorland-Clauzel Marque et Communication Stratégie de la Marque & Developpement Durable Claire Dorland-Clauzel Marque et Communication CDC - Suduiraut 10 juin 2004 Sommaire 1 : La marque AXA 2 : AXA - Entreprise Responsable CDC - Suduiraut 10

Plus en détail

Une «nouvelle gouvernance» inspirée de la gestion des entreprises

Une «nouvelle gouvernance» inspirée de la gestion des entreprises 1 Performance hospitalière / sécurité des soins : deux objectifs antinomiques? janvier 2009, par Chauvancy Marie-Claire Rompant avec une histoire fondée sur une logique de moyens, la gestion hospitalière

Plus en détail

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI Global Standards, Local Values, Outstanding Performance Présenté par: Jalal JIHAZI AGENDA Présentation des Emirats Arabes Unis (E.A.U). L économie des Emirats. Présentation des secteurs d activités. Opportunités

Plus en détail

ISD Consulting Pharmaceuticals. Présentation Générale

ISD Consulting Pharmaceuticals. Présentation Générale ISD Consulting Pharmaceuticals Présentation Générale 2 Sommaire ISD Consulting intègre le management de projet et de portefeuille au cœur de votre réussite ISD Consulting Pharmaceuticals est dédié à l'amélioration

Plus en détail

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux?

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Hôtel de Ville Salle des conférences 60 Bd Carnot 78110 Le Vésinet 1 Responsabilité Sociétale de l Entreprise Panorama du sujet : Effet de mode? Enjeux

Plus en détail

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION DATES CLÉS 2013 Spécialisation en nos domaines d expertises 2008 Séparation des activités Conseil et IT 2006 Création de FEEL EUROPE

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

ORIENTATIONS POLITIQUES STRATEGIE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES : MIEUX ANTICIPER ET GERER LE CHANGEMENT 8 octobre 2013

ORIENTATIONS POLITIQUES STRATEGIE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES : MIEUX ANTICIPER ET GERER LE CHANGEMENT 8 octobre 2013 Introduction : ORIENTATIONS POLITIQUES STRATEGIE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES : MIEUX ANTICIPER ET GERER LE CHANGEMENT 8 octobre 2013 1. Dans sa réponse au Livre vert de la Commission européenne

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts

L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts Professeur Titulaire de la Chaire «Mobilité & Organisation» HEC-Toshiba Directeur Scientifique du MS HEC part-time «Management Stratégique RH» 1 Plan

Plus en détail

LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014

LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014 LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014 Intervention d Emmanuelle Pérès, Metropolitan, Paris, le 11 février 2014 FFP 7, rue Alfred de Vigny

Plus en détail

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS Quels besoins et moyens pour financer les stratégies de croissance sur les marchés français et internationaux? 13 OCTOBRE I PARIS 2 E INTERVENANTS

Plus en détail

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE DESCRIPTION GÉNÉRALE Niveau et conditions d accès Le master MSE (master européen de niveau I délivré par la Fédé*) est préparé en 2 ans pour un étudiant titulaire d un diplôme bac +3 (licence, DEES ou

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à :

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à : [ 257] [258] L Investissement Le Soudan a beaucoup d avantages qui attirent l investissement étranger. Le Soudan est classifié comme numéro deux des pays les plus attrayants pour l investissement en Afrique

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

Management development et mobilité

Management development et mobilité Daniel Held : Management development et mobilité Paru dans : Persorama, no 4, 1996 sous le titre «Devoir apprendre en permanence». Résumé Le Management development connaît aujourd hui des remises en question

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 Juillet 2014 CONTACT TADDEO 137, rue de l Université 75007 Paris Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres, en ligne auprès d un échantillon de 502 cadres du secteur privé,

Plus en détail

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 -1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 Septembre 2004 -2 - Sommaire Présentation de SQLI Faits marquants et résultats semestriels Perspectives -3 - SQLI : les éléments clés Dates

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail