PUBLICATION DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GLOBAL TALENT COMPETITIVENESS INDEX : LA SUISSE, SINGAPOUR ET LE LUXEMBOURG SONT EN TÊTE DU CLASSEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PUBLICATION DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GLOBAL TALENT COMPETITIVENESS INDEX : LA SUISSE, SINGAPOUR ET LE LUXEMBOURG SONT EN TÊTE DU CLASSEMENT"

Transcription

1 PUBLICATION DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GLOBAL TALENT COMPETITIVENESS INDEX : LA SUISSE, SINGAPOUR ET LE LUXEMBOURG SONT EN TÊTE DU CLASSEMENT Développer des talents pour aujourd hui et pour demain : le rapport souligne l importance des «compétences utiles» et des formations professionnelles, alors que les marchés de l emploi changent et que le taux de chômage augmente. Fontainebleau (France), Singapour, Abu Dhabi, Zurich, le 20 janvier 2015 : L INSEAD, école de commerce internationale de premier plan, a publié aujourd hui l édition 2014 de son Global Talent Competitiveness Index (GTCI). L étude, qui se concentre sur le «développement de talents pour aujourd hui et pour demain», est le résultat de la collaboration entre le Human Capital Leadership Institute de Singapour (HCLI) et le Groupe Adecco. L indice mesure la compétitivité des pays sur la base de la qualité des talents que chaque pays peut produire, attirer et conserver, et place la Suisse en première position, devant Singapour et le Luxembourg, classés respectivement en deuxième et troisième position. Classement Global Talent Competitiveness Index 2014 : Top 10 1 Suisse 6 Suède 2 Singapour 7 Royaume-Uni 3 Luxembourg 8 Danemark 4 États-Unis 9 Australie 5 Canada 10 Irlande Ilian Mihov, doyen de l INSEAD, commente le rapport : «Nous vivons dans un monde où le talent constitue la monnaie principale de la compétitivité, tant pour les entreprises que pour les économies nationales. On constate cependant un décalage bien trop fréquent entre les systèmes éducatifs et les besoins du marché du travail. Les entreprises et les gouvernements ont besoin d un nouveau type de dirigeants et d entrepreneurs, qui disposent des compétences nécessaires pour faire prospérer leurs entreprises et leurs pays au sein de l économie mondiale du savoir. Les nouveaux indicateurs et les chiffres clés proposés par le GTCI sont essentiels pour prendre les bonnes décisions dans un environnement sans cesse plus complexe. Comme en 2013, le classement est dominé par les pays européens, seuls six pays non européens atteignent le top 20 : Singapour (2), les États-Unis (4), le Canada (5), l Australie (9), la Nouvelle-Zélande (16) et le Japon (20). 1

2 Le haut du classement est constitué de nombreuses petites économies à hauts revenus. Bruno Lanvin, directeur exécutif Global Indices à l INSEAD et coauteur du rapport, commente celui-ci : «Ce qui est vraiment frappant, c est que parmi les trois premiers pays du classement Suisse, Singapour et Luxembourg on retrouve deux pays enclavés et une île. Face aux défis géographiques spécifiques et à la quasi-absence de ressources naturelles, ces pays n ont eu d autre choix que d ouvrir leur économie, l un des éléments clés pour être compétitif en matière de talent.» Il ajoute : «Les pays qui arrivent en tête du classement cette année ont joué le jeu de la mondialisation, et ont très bien joué.» Parmi les autres économies du top 20, on retrouve de nombreux pays avec une tradition d accueil, comme les États-Unis (4), le Canada (5), la Suède (6), le Royaume-Uni (7) et l Australie (9). Depuis longtemps, ces pays ont favorisé l éducation, comme les pays scandinaves, tous dans le top 15 : le Danemark (15), la Norvège (11) et la Finlande (13). Paul Evans, Professeur émérite de Ressources humaines et de Développement organisationnel à l INSEAD, et corédacteur du rapport, explique : «L une des conclusions les plus intéressantes de cette année est peut-être le regain d importance des formations professionnelles. Aujourd hui, l important, ce n est pas seulement l enseignement supérieur, mais c est aussi d intégrer les formations professionnelles à l enseignement secondaire. En Suisse, l employabilité est un sujet abordé très tôt à l école. À l âge de 15 ans, plus de 70 % des étudiants définissent leur «parcours d apprentissage», qui allie stages pratiques et formations théoriques traditionnelles. Il ajoute : «Au sein du gouvernement suisse actuel, plus de la moitié des ministres ont suivi un cursus professionnel. Pour assurer la compétitivité future en matière de talent, les gouvernements doivent accorder plus d importance à la formation professionnelle c est-à-dire à l employabilité.» Patrick De Maeseneire, CEO du Groupe Adecco, souligne également l importance des formations axées sur le travail pour développer les talents : «Le décalage en matière de talent est frappant : alors que 33 millions de personnes sont à la recherche d un emploi aux États-Unis et en Europe, plus de 8 millions de postes restent inoccupés. Parallèlement, certains pays européens connaissent un taux de chômage supérieur à 50 % chez les jeunes. La création d emploi en Europe et la dynamisation de l économie nécessitent des réformes structurelles. Les gouvernements et les entreprises comme la nôtre doivent travailler ensemble pour créer un environnement dans lequel les premières expériences professionnelles, l éducation et les stages préparent mieux les jeunes aux besoins des entreprises.» L éducation formelle en Asie progresse à pas de géant grâce aux aspirations sociétales de la classe moyenne, sans cesse plus importante. Mais pour développer des talents, fréquenter une université de haut niveau ne suffit pas. Kwan Chee Wei, CEO du Human Capital Leadership Institute (HCLI), commente : «Dans un certain nombre de pays asiatiques, il est nécessaire de considérer à leur juste valeur les vocations professionnelles et techniques. En outre, les hiérarchies traditionnelles et la bureaucratie présentes dans de nombreuses entreprises asiatiques freinent l ouverture, la transparence et l émancipation, qui sont les facteurs qui accélèrent la croissance des talents.» Les vingt pays en tête du classement du GTCI 2014 sont tous des pays à hauts revenus. Cela n a rien de surprenant, étant donné que les pays riches ont de meilleures universités et une plus grande capacité à attirer les talents étrangers du fait de leur qualité de vie et leurs salaires plus élevés qui les rendent plus attractifs. Cependant, outre cette corrélation entre la richesse et la compétitivité en matière de talents, le GTCI révèle dix facteurs clés qui influencent la compétitivité des pays en matière de talents, indépendamment de leur PIB par habitant ou de leur niveau de développement. 2

3 1. L ouverture est un élément clé pour être compétitif en matière de talent : La Suisse, Singapour et le Luxembourg présentent tous un haut degré d ouverture en ce qui concerne le commerce, les investissements, l immigration et les nouvelles idées, s adaptent à la mondialisation et tirent parti de leurs ressources humaines. 2. Les pays fiscalement stables doivent être compétitifs en matière de talent pour assurer un développement durable : les pays riches en minerais ou en ressources pétrolières, ainsi que ceux disposant d un avantage compétitif spécifique, devraient favoriser la compétitivité en matière de talent afin d assurer une prospérité durable. 3. Le développement de talents peut être interne ou externe : certains pays tels que les États-Unis ou les pays européens mettent l accent sur le développement de talents, alors que d autres, comme la Chine, attirent des talents étrangers ou envoient leurs talents à l étranger suivre des formations complémentaires. 4. Les pays qui ne tiennent pas compte de l employabilité s exposent à un risque de chômage important : le «développement de talents pour la croissance» implique de répondre aux besoins réels de l économie nationale. La Suisse, Singapour et les pays nordiques personnalisent leur système d éducation pour atteindre un niveau adéquat de «compétences utiles». 5. Les systèmes éducatifs doivent repenser l enseignement traditionnel : le développement de talents au XXI e siècle doit aller au-delà de l éducation formelle traditionnelle et développer les compétences professionnelles. 6. La technologie transforme la signification des «compétences utiles» : les changements technologiques auront un effet sur les nouveaux segments du marché de l emploi, et influencent déjà plus de 250 millions de «travailleurs du savoir» dans le monde. Bruno Lanvin commente le changement de signification des «compétences utiles» : «Les technologies modifient radicalement le marché de l emploi. Par exemple, l accroissement de la quantité de données change un certain nombre de compétences clés requises par le marché de l emploi actuel. Les «travailleurs du savoir» sont touchés de manière significative par les changements causés par la technologie. Non seulement dans les économies plus sophistiquées, mais aussi dans les économies émergentes où les activités de gestion des affaires emploient une grande partie des travailleurs du secteur des services cas typique de l Inde, mais aussi du Maroc, de la Tunisie et de l Égypte.» Le GTCI tient compte de paramètres nationaux et organisationnels, et offre un aperçu des actions à prendre. Sur la base des retours et des analyses de l édition 2013 du GTCI, l indice de cette année inclut 65 variables (contre 45 l année dernière). Le rapport couvre 93 économies nationales et prend en compte tous les groupes de revenus et niveaux de développement. Il compte (1) quatre piliers à l entrée Permettre, Attirer, Développer et Conserver et met l accent sur les actions qui doivent être prises par les politiques et les dirigeants d entreprise, et (2) deux piliers à la sortie, à savoir l évaluation des performances nationales en matière d emploi et les compétences universelles en matière de connaissance. 3

4 Pour de plus amples informations sur le Global Talent Competitiveness Index et pour télécharger le rapport complet, consultez : https://global-indices.indead.edu/gtci Sur Twitter : #GTCI2014 pour être tenu informé Vidéo Knowledge YouTube Téléchargez l infographie GTCI 2014 sur Visionnez le graphique vidéo GTCI 2014 sur -FIN- À propos de l INSEAD, The Business School for the World Figurant parmi les écoles supérieures de commerce les plus grandes et les plus influentes, l INSEAD réunit les individus, les cultures et les idées du monde entier pour changer la vie et transformer les organisations. L approche internationale et la diversité culturelle se reflètent dans tous les aspects de la recherche et de l enseignement de l école. Avec des campus en Europe (France), en Asie (Singapour) et à Abu Dhabi, l INSEAD étend la portée de la formation aux affaires et la recherche à travers trois continents. Les 150 membres renommés de la faculté, issus de 34 pays, inspirent chaque année plus de étudiants à participer aux programmes MBA, Executive MBA (EMBA), Masters spécialisés (Master in Finance, Executive Master in Consulting and Coaching for Change) et PhD (Doctorat). De surcroît, chaque année, plus de dirigeants d entreprise participent aux programmes de formation pour dirigeants de l INSEAD. En complément des programmes qu elle propose sur ses trois campus, l INSEAD a développé des partenariats académiques avec la Wharton School de l Université de Pennsylvanie (à Philadelphie et San Francisco), la Kellogg School of Management de l Université Northwestern, près de Chicago, l Université Johns Hopkins/SAIS à Washington, le Teachers College de l Université Columbia de New York et la MIT Sloan School of Management de Cambridge (Massachusetts). En Asie, l INSEAD a établi des partenariats avec l École de Commerce et de Gestion de l Université de Tsinghua à Pékin et avec la China Europe International Business School (CEIBS) à Shanghai. L INSEAD est membre fondateur du pôle multidisciplinaire de la Sorbonne, créé en 2012 et est partenaire de la Fundação Dom Cabral au Brésil. L INSEAD est devenue un pionnier en matière d enseignement des affaires internationales et a inscrit la première promotion de MBA de son histoire en En 2000, l INSEAD a inauguré son campus asiatique à Singapour. En 2007, l école a tissé des liens avec le Moyen-Orient et elle a officiellement inauguré son campus à Abu Dhabi en À travers le monde et les décennies, l INSEAD continue de développer une recherche de pointe et d innover au sein de l ensemble de ses programmes afin d offrir aux leaders du monde des affaires un savoir et une sensibilité leur permettant d opérer efficacement à l échelle mondiale. Ces valeurs fondamentales ont permis à l INSEAD de devenir véritablement «The Business School for the World». Pour de plus amples informations sur l INSEAD, consultez 4

5 Contact presse INSEAD : Europe et Asie Sophie Badré Tél / / Europe Julia Irrgang Tél / Asie Aileen Huang Tél / Moyen-Orient Joe Chedid Tél / À propos du Groupe Adecco Situé à Zurich, en Suisse, le Groupe Adecco est le leader mondial des services en Ressources Humaines. Avec près de collaborateurs à temps plein et plus de agences réparties dans plus de 60 pays et territoires dans le monde, le Groupe Adecco offre une vaste gamme de services et fait le lien entre plus de candidats et nos clients chaque jour. Les services proposés s inscrivent dans une grande variété de catégories : le travail temporaire, le placement permanent, la transition de carrière et le développement de talents, ainsi que l externalisation et la consultance. Le Groupe Adecco figure dans la liste des 500 plus grandes entreprises du monde. Adecco S.A. est enregistrée en Suisse (ISIN : CH ) et est cotée à la Bourse suisse (SIX Swiss Exchange ADEN). Bureau de presse Adecco ou +41 (0) À propos d Adecco Belgique Avec quelque 800 collaborateurs et plus de 130 agences, Adecco Belgique offre un large éventail de services. En Belgique Adecco propose des solutions de travail intérimaire, de recrutement & sélection et de services de ressources humaines. Les services RH spécialisés sont présentés sur le marché belge sous différentes marques et sociétés. XPE offre un vast éventail de solutions de Professional Staffing via ses entités spécialisées XPE Engineering, XPE Customer Care et XPE Pharma & Science. Badenoch & Clark offre des profils pour Finance & Accounting, Sales & Marketing, HR & Legal. Modis se concentre sur les professionnels du secteur ICT. En Belgique, l offre Adecco est complétée par les services de 3W, qui propose des solutions d interim management, et de Lee Hecht Harrison/DBM, spécialiste en matière de transition de carrière et d outplacement. Vous trouvez plus d informations sur Contact presse Adecco Belgique Nico Reeskens Country Head Adecco Belgium / 5

6 Le Human Capital Leadership Institute (HCLI) Le Human Capital Leadership Institute (HCLI) est un agrégateur et un acteur neutre dans l écosystème du capital humain. Le HCLI est capable de rassembler des perspectives et points de vue multiples provenant de divers gouvernements, entreprises ou du milieu universitaire, et propose une gestion éclairée et des pistes pour comprendre l Asie, réaliser avec succès des affaires commerciales en Asie et ce que cela implique sur la gestion, ainsi que des stratégies en matière de capital humain pour l Asie. Par ses efforts, l Institut vise à former des dirigeants mondiaux disposant d une solide connaissance de la gestion en Asie, ainsi que des dirigeants asiatiques capables d agir sur la scène internationale. HCLI est le résultat d une alliance stratégique entre le Ministère de la Main d œuvre de Singapour (MOM), le Bureau de Développement économique de Singapour (EDB) et la Singapore Management University (SMU). Pour de plus amples informations, consultez Contact presse HCLI : Rachel Tan Tél / 6

Mobilité internationale: La notion de Talent redessine l économie mondiale. La Suisse et Singapour montrent la voie.

Mobilité internationale: La notion de Talent redessine l économie mondiale. La Suisse et Singapour montrent la voie. Mobilité internationale: La notion de Talent redessine l économie mondiale. La Suisse et Singapour montrent la voie. Le nouvel index mondial Compétitivité et Talents(GTCI) établit le classement de plus

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION?

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? W, Havas Design, HEC Paris, Ernst & Young et Cap présentent un classement inédit des pays : (enquête réalisée par l institut Harris Interactive)

Plus en détail

BILAN DES ADMISSIONS 2014

BILAN DES ADMISSIONS 2014 BILAN DES ADMISSIONS «LE BILAN DES ADMISSIONS MONTRE BIEN QU AUJOURD HUI SCIENCES PO RECRUTE SUR TOUS LES TERRITOIRES.» FRÉDÉRIC MION, DIRECTEUR DE SCIENCES PO EDITO Institution singulière dans le paysage

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Elise Lecroart. Rapport de stage. Stage effectué chez Adecco à Mons en deuxième bachelier GRH. Tuteur de stage : Mme Defrise

Elise Lecroart. Rapport de stage. Stage effectué chez Adecco à Mons en deuxième bachelier GRH. Tuteur de stage : Mme Defrise Elise Lecroart Rapport de stage Stage effectué chez Adecco à Mons en deuxième bachelier GRH Tuteur de stage : Mme Defrise TABLE DES MATIERES A. INTRODUCTION... 2 1. Stage d intégration professionnelle

Plus en détail

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r É C O L E C E N T R A L E P A R I S l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r D E V E N E Z C E N T R A L i e n I n g é n i e u r d e h a u t n i v e a u s c i e n t i f i q u e e t t e

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015 Mémoire de l Association canadienne pour les études supérieures au Comité permanent des finances de la Chambre des communes, au sujet du budget fédéral de 2015 Résumé L Association canadienne pour les

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

L approche PTS Consulting

L approche PTS Consulting L approche PTS Consulting A propos... PTS Consulting Group propose une offre de consultance et de gestion de projets de classe mondiale aux plus grandes entreprises internationales. Fondée au Royaume-Uni

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

Pourquoi choisir Sciences Po?

Pourquoi choisir Sciences Po? BIENVENUE Pourquoi choisir Sciences Po? Un projet éducatif fondé sur les sciences sociales, qui donne des outils pour comprendre le monde contemporain, et développe l esprit critique. Une forte ouverture

Plus en détail

Portrait du conférencier

Portrait du conférencier Portrait du conférencier Stéphane Paquin est professeur titulaire à l École nationale d administration publique. Il est également le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique

Plus en détail

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE SOMMAIRE L ÉCOLE CENTRALE CASABLANCA, L EXCELLENCE UNIVERSITAIRE À VOCATION PANAFRICAINE... 2 L ÉCOLE CENTRALE PARIS, DEVENUE CENTRALESUPELEC LE 1 ER JANVIER 2015... 3 LE RÉSEAU INTERNATIONAL DES ÉCOLES

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

La gamme de produits de SIX Financial Information. Pour répondre à tous vos besoins.

La gamme de produits de SIX Financial Information. Pour répondre à tous vos besoins. La gamme de produits de SIX Financial Information Pour répondre à tous vos besoins. Depuis plus de 80 ans, SIX Financial Information collecte, traite et distribue des informations financières internationales.

Plus en détail

PARTIE III L espace mondial

PARTIE III L espace mondial PARTIE III L espace mondial SOUS-PARTIE I LE MONDE : LES GRANDES ZONES GÉOGRAPHIQUES 370 CHAPITRE 1 LES DÉPENSES DE R&D 371 CHAPITRE 2 LES COMPÉTENCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 374 CHAPITRE 3 LA PRODUCTION

Plus en détail

la performance au travail

la performance au travail kelly Global workforce index la performance au travail 120,000 répondants JUILLET 2013 31 pays Selon vous, êtes-vous suffisamment bien payé? pensez-vous Que vous êtes suffisamment bien payé? (% de oui

Plus en détail

Executive MBA programme

Executive MBA programme Executive MBA programme 1 2 Introduction Bienvenue au programme Executive MBA proposé conjointement par Frankfurt School et UPC. La RDC est un pays avec un potentiel énorme, son économie se développe rapidement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Selon le rapport annuel établi pour l année 2008-2009 par le World Economic

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Enseignement supérieur et Formation continue en Chine

Enseignement supérieur et Formation continue en Chine Enseignement supérieur et Formation continue en Chine Enjeux Est / Ouest Défis à relever et position française Michel PANET Consultant international mpanet@wanadoo.fr Professeur vacataire en Masters :

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques

Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques Henry Huiyao Wang Ph.D. Agrégé supérieur Harvard Kennedy School Directeur général du Center

Plus en détail

Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures

Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures La Banque asiatique d investissement dans les infrastructures (BAII) résulte d une initiative de la Chine, qui a

Plus en détail

Mobilité internationale : Obtenir une bourse

Mobilité internationale : Obtenir une bourse Mobilité internationale : Obtenir une bourse Pourquoi partir étudier à l étranger? Distinguez-vous par un parcours académique original Offrez-vous une ouverture culturelle et une meilleure faculté d adaptation

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

La pénurie de talents. Continue Comment les RH, en constante évolution, apportent-elles des réponses aux déficits de compétences

La pénurie de talents. Continue Comment les RH, en constante évolution, apportent-elles des réponses aux déficits de compétences La pénurie de talents Continue Comment les RH, en constante évolution, apportent-elles des réponses aux déficits de compétences La neuvième enquête annuelle de ManpowerGroup a révélé que Synthèse 60% 45%

Plus en détail

Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre

Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre Prépa CAP ESSEC Osez l ESSEC en admission sur titre * You have the answer * Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation,

Plus en détail

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Présentation dans le cadre du Symposium sur les mesures de performance et les contributions économiques du tourisme Le 25 septembre 2012 Que signifie le

Plus en détail

Sciences Po en chiffres

Sciences Po en chiffres Sciences Po Sciences Po en chiffres - 10000 étudiants dont 40% d étudiants internationaux - Parmi les étudiants internationaux, 7 sur 10 sont au sein d un programme diplômant et 3 sur 10 en programme d

Plus en détail

Perspectives des migrations internationales: SOPEMI 2010

Perspectives des migrations internationales: SOPEMI 2010 International Migration Outlook: SOPEMI 2010 Summary in French Perspectives des migrations internationales: SOPEMI 2010 Résumé en français Les migrations internationales restent au cœur des préoccupations

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

GLION EN BREF. Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales

GLION EN BREF. Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales GLION EN BREF Personne de Contact: Addresse: Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales Laureate Hospitality Education Rue du Lac 118, 1815 Clarens Suisse Contacts: Tél

Plus en détail

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Dr. Sawako TAKEUCHI Docteur es Ingénierie, l Université de Tokyo et Docteur es Sciences économiques Ancien conseiller du Premier Ministre du Japon sur la

Plus en détail

"les systèmes éducatifs doivent reconsidérer l apprentissage traditionnel : le développement des talents du 21e siècle doit aller au-delà...

les systèmes éducatifs doivent reconsidérer l apprentissage traditionnel : le développement des talents du 21e siècle doit aller au-delà... 1 sur 5 21/05/2015 11:32 ETUDIANT orientation "les systèmes éducatifs doivent reconsidérer l apprentissage traditionnel : le développement des talents du 21e siècle doit aller au-delà..." L excellence

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation?

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Merci de citer

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Bienvenue chez Bürkert Bürkert, le partenaire idéal de votre réussite. Quel que soit votre problème en matière de fluidique, nous mettons tout en œuvre pour vous apporter la solution

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT Hays Finance & Comptabilité UNE PRESENCE MONDIALE 32 Pays 247 Bureaux 8 000 salaries dont 1 000 en finance & comptabilite UNE PRESENCE NATIONALE

Plus en détail

CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement

CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement 2 CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement Qui sommes-nous? Le CERI est reconnu pour être le pionnier de la recherche en éducation, ouvrant de nouveaux domaines d exploration

Plus en détail

Télécom École de Management PROGRAMME GRANDE ÉCOLE #B E T HE N EXT O NE

Télécom École de Management PROGRAMME GRANDE ÉCOLE #B E T HE N EXT O NE ses Télécom École de Management PROGRAMME GRANDE ÉCOLE #B E T HE N EXT O NE PGE_3volets_2014_v2 - copie.indd 3 30/10/2014 21:52 Des managers à la source de l innovation TÉLÉCOM ÉCOLE DE MANAGEMENT est

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE FUTURE

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE FUTURE À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE FUTURE Photo by: Ryan Carter, Philip Cheung / Crown Prince Court - Abu Dhabi Le Prix Zayed de l énergie future est une récompense annuelle créée par les dirigeants des

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Communiqué de presse Nanterre, le 11 juin 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 LE SOLDE NET D EMPLOI DE LA FRANCE REDEVIENT NEGATIF POUR LA 1 ERE

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENARIATS ENTREPRISES Votre entreprise au cœur de l IÉSEG RENCONTRER LES ÉTUDIANTS ET LES DIPLÔMÉS DE L IÉSEG L IÉSEG accompagne ses étudiants dans le développement de leur projet professionnel et dans

Plus en détail

Un élément de la politique française d accueil des étudiants étrangers

Un élément de la politique française d accueil des étudiants étrangers Un élément de la politique française d accueil des étudiants étrangers Le programme de bourses d excellence Eiffel est l un des volets de la nouvelle politique d'accueil des étudiants étrangers adoptée

Plus en détail

Former une nouvelle génération de

Former une nouvelle génération de Former une nouvelle génération de leaders africains ASE Akassato, Abomey-Calavi 02 BP 372 Cotonou Republique du Benin Tel: (+229) 23 11 40 18 info@africanschoolofeconomics.com NOTRE MISSION L African School

Plus en détail

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences UN OUTIL PROMOTIONNEL IDÉAL EMEA Améliorer ses connaissances et son savoir-faire participent aux nombreuses possibilités d évolution

Plus en détail

LE POLE UNIVERSITAIRE PRIVE ANGLOPHONE D'EXCELLENCE. Mediterranean School of Business Mediterranean Institute of Technology

LE POLE UNIVERSITAIRE PRIVE ANGLOPHONE D'EXCELLENCE. Mediterranean School of Business Mediterranean Institute of Technology DOSSIER DE PRESSE LE POLE UNIVERSITAIRE PRIVE ANGLOPHONE D'EXCELLENCE Mediterranean School of Business Mediterranean Institute of Technology Former des entrepreneurs créateurs d'emplois et non de futurs

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Allianz Suisse Communication Communiqué de presse «Global Wealth Report» d Allianz: progression du patrimoine la plus élevée depuis 2003 Les actifs financiers bruts ont atteint un nouveau record en 2013,

Plus en détail

Télécom école de management BACHELOR. Découvrez des informations complémentaires en téléchargeant notre application So Connect

Télécom école de management BACHELOR. Découvrez des informations complémentaires en téléchargeant notre application So Connect Télécom école de management BACHELOR Découvrez des informations complémentaires en téléchargeant notre application So Connect Une grande école Télécom Ecole de Management est une grande école de commerce

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance

Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance CONSEIL EXÉCUTIF EB126/25 Cent vingt-sixième session 30 décembre 2009 Point 7.2 de l ordre du jour provisoire Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance Rapport

Plus en détail

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Le Défi des retraites S. PARIS-HORVITZ - 26/04/2006 1 Sommaire Le défi démographique Le défi des

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

www.influenceibn.com

www.influenceibn.com www.influenceibn.com Nous sommes Influence international business network, société de conseil en stratégie d entreprise installée en Europe à Bruxelles, et en Asie à Hong Kong. Nous implantons, développons

Plus en détail

l innovation, l ouverture, la responsabilité et l excellence. (plus de 800 articles et ouvrages publiés au cours des cinq dernières années)

l innovation, l ouverture, la responsabilité et l excellence. (plus de 800 articles et ouvrages publiés au cours des cinq dernières années) Mastères Spécialisés * You have the answer* Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation, l ouverture, la responsabilité

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Edito. Antoine Morgaut

Edito. Antoine Morgaut DOSSIER ROBERT WALTERS DE PRESSE / / Edito Robert Walters France fête aujourd hui ses 10 ans d existence. Dix ans de passion, dix ans au cours desquels nous avons pu vivre notre métier et développer une

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC

ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC PLUSIEURS BONNES RAISONS DE CHOISIR L UNIVERSITÉ DE MONCTON Le meilleur ratio professeur/étudiant

Plus en détail

Créateurs de futurs. Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr

Créateurs de futurs. Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr Créateurs de futurs Université Pierre et Marie Curie www.upmc.fr UPMC : leader en France en sciences et médecine Chaque jour, l'upmc crée des synergies essentielles entre la recherche et la formation.

Plus en détail

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE 10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE LA FRANCE, PAYS D ACCUEIL DES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 DES FORMATIONS FINANCÉES ET GARANTIES PAR L ÉTAT La France finance une part très

Plus en détail

BUSINESS DEVELOPMENT

BUSINESS DEVELOPMENT business development, human adventure BACHELOR BUSINESS DEVELOPMENT 3 ans d études 6 mois de stage 3e année en alternance ou à l étranger 6 doubles cursus à l international P A R IS DUBL IN S H A NGHA

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer

EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer Zurich, le 23 avril 2015. EFG International a nommé Joachim H. Straehle au poste de Chief Executive

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail