VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!"

Transcription

1 Edition 2015 VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

2 Sommaire LE MOT DU DIRECTEUR 3 SERVICES DE SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE 4 Export Promotion 4 Import Promotion 4 Invest Promotion 5 RÉSEAU MONDIAL 6 INDICATEURS DE L ÉCONOMIE SUISSE 8 INDICATEUR EXPORT DES PME 9 LA SUISSE EN COMPARAISON INTERNATIONALE 9 COMMERCE MONDIAL 10 Évolution des exportations mondiales, par régions 10 Les plus gros exportateurs 10 Évolution des importations mondiales, par régions 11 Les plus gros importateurs 11 COMMERCE EXTÉRIEUR SUISSE 12 Panorama des entreprises en Suisse 12 Evolution du commerce extérieur suisse 12 Exportations par destinations 13 Importations selon l origine 14 Exportations par branches 15 Importations par branches 15 INVESTISSEMENTS DIRECTS 16 Les 10 premiers investisseurs à l étranger 16 Evolution des investissements directs suisses/étrangers 16 Etats des investissements directs suisses, par régions 17 Exportations de capitaux suisses, par régions 18

3 Le mot du directeur Madame, Monsieur, Switzerland Global Enterprise (S-GE) travaille dans le monde entier au rayonnement des entreprises et de la place économique suisse sur mandat du Secrétariat d Etat à l économie SECO. Centre d excellence en internationalisation, S-GE a pour mission de promouvoir les exportations, les importations et l investissement et d aider ses clients à prospecter de nouveaux débouchés à l international et de renforcer la place économique suisse. Dans notre raison sociale, «Switzerland» évoque bien sûr tout ce qui fait la valeur de la place économique suisse. «Global» renvoie au caractère mondial de nos activités et aux enjeux de l internationalisation, et «Enterprise» fait allusion à l esprit d entreprise. Le commerce international est vital pour la Suisse, et le vademecum que vous avez entre les mains rend compte de l étroite imbrication de la Suisse dans l économie mondiale. Les chiffres sont éloquents. Les entreprises suisses, qui assurent notre bien-être, gagnent un franc sur deux à l étranger. Dans de nombreuses branches d activité, elles sont même leaders dans le monde grâce à leur sens de l innovation. En même temps, beaucoup d entre elles ont besoin d importateurs de confiance et d échanges fructueux avec les entreprises étrangères à forte création de valeur implantées sur notre sol. Nous sommes heureux de contribuer, par nos services, au rayonnement international de la Suisse, l une des places économiques les plus compétitives. DANIEL KÜNG CEO Switzerland Global Enterprise 3

4 Switzerland Global Enterprise EXPORT PROMOTION Experte en internationalisation, Switzerland Global Enterprise (S-GE) est mandatée par le Secrétariat d État à l économie SECO pour aider les entreprises suisses, en particulier les PME, à explorer de nouveaux potentiels d affaires dans le monde entier. Pour ce faire, S-GE les tient informées de l évolution des marchés mondiaux, repère les meilleures opportunités commerciales à saisir, leur fournit des conseils professionnels et des contacts et les met en relation avec des partenaires à l étranger. s-ge.com/export INFORMATION Marchés Savoir-faire export Actualités et études CONSEIL Analyse Strategie Déploiement CONTACTS Partenaires d affaires / Entreprises Services gouvernementaux Participants à des salons Reseau Swiss Business Hubs, Ambassades, Chambres de commerce, Experts, Plates-formes export, Associations professionnelles, Partenaires Mise en oevre globale Préparation é l export, Analyse pays, Entrée sur le marché, Partenaires commerciaux, Mise en œuvre globale IMPORT PROMOTION Sur mandat du SECO, S-GE ouvre l accès des marchés suisse et européen à certaines PME de pays partenaires sélectionnés et leur permet de concrétiser de nouvelles affaires. S-GE aide ces entreprises à accroître leur compétitivité tout en développant la collaboration et les relations commerciales entre la Suisse, l Union européenne et les pays partenaires.

5 Les importateurs en Suisse et en Europe sont les premiers à bénéficier des nouveaux fournisseurs de confiance sélectionnés dans les pays partenaires. s-ge.com/import Services for exporters from partner countries INFORMATION TRAINING MATCHMAKING Services for importers from focus countries TRADE FAIRS DIRECT INQUIRIES BUYER MISSIONS Services for Business Support Organizations PARTNER FOR SYSTEMIC MARKET DEVELOPMENT INTERVENTIONS COACHING AT TRADE FAIRS AND BUYER MISSIONS IMPROVING PERFORMANCE OF COUNTRY PAVILIONS INVESTMENT PROMOTION S-GE est chargée, sur mandat du SECO et des cantons, d informer les investisseurs étrangers potentiels des atouts et des conditions-cadres de la place économique suisse. S-GE accompagne les entreprises étrangères désirant s implanter en Suisse en examinant la faisabilité de leur projet, avant de les adresser aux cantons. S-GE soutient l implantation d entreprises étrangères dans les cantons en fournissant des études de marchés et de tendances en coordination avec toutes les instances associées à la promotion de la place suisse. s-ge.com/invest CONTENT MARKETING IMAGE TARGETING CONTACT PROSPECTS CONTENT MARKETING Régions et cantons 5

6 Réseau mondial Les «Swiss Business Hubs» sont les relais de S-GE à l étranger. Ces antennes locales sont implantées pour la plupart dans une ambassade ou un consulat général de Suisse. Dans certains pays, elles sont hébergées dans une chambre de commerce ou une autre organisation.

7 Après un premier entretien de conseil en Suisse, les clients sont pris en charge par les Swiss Business Hubs sur les marchés cibles. Les hubs s occupent aussi de promouvoir la place suisse. Comme ils sont étroitement liés au réseau diplomatique officiel, les hubs bénéficient d un excellent réseau de relations. SWISS BUSINESS HUBS 21 Amériques Brésil / São Paulo Canada / Montréal Mexique / Mexico Etats-Unis / New York Europe Allemagne / Stuttgart Autriche / Vienne Espagne / Madrid France / Paris Italie / Milan Pologne / Varsovie Royaume-Uni / Londres Russie / Moscou Turquie / Istanbul Afrique Afrique du Sud / Pretoria Asie ASEAN / Singapour Chine / Hongkong Chine / Pékin Corée du Sud / Séoul États du Golfe / Dubaï Inde / Mumbai Japon / Tokyo Des PME accompagnées dans 75 pays (partie gris foncé de la carte) 7

8 Indicateurs de l économie suisse CHIFFRES CLÉS ECONOMIE PIB (nominal) en milliards CHF * 625 * 635 * 648 PIB (nominal) par tête en CHF * 78ʼ105 * 78ʼ539 * 78ʼ671 Croissance du PIB (réelle) * 1,0 % * 1,7 % * 2,0 % Taux d inflation -0,7 % -0,2 % 0 % Taux de chômage 2,9 % 3,2 % 3,2 % PAYS Les principales agglomérations en milliers d habitants Zurich 1204,0 1217,8 1232,6 Genève 530,7 533,5 541,3 Bâle 500,6 503,9 508,6 Berne 355,6 360,1 364,2 Lausanne 342,2 345,3 351,5 Les plus grandes villes en milliers d habitants Zurich 377,0 380,8 384,8 Genève 188,2 189,0 191,6 Bâle 164,5 165,6 167,4 Lausanne 129,4 130,4 132,8 Berne 125,7 127,5 128,8 POPULATION 3 * 2014 Population résidente permanente en milliers d habitants 8236,6 Par groupes d âge en % 0 19 ans 20,2 % ans 26,7 % ans 35,3 % 65 ans et plus 17,8 % 1 Sources: Office fédéral de la statistique (OFS),SECO 2 Sources: OFS, ESPOP (jusqu en 2009), STATPOP (dès 2010) 3 Sources: OFS, STATPOP * estimation

9 Indicateur export des PME Cet indicateur rend compte du climat ressenti par les PME exportatrices (perspectives export de S-GE) et de la demande étrangère de produits suisses (baromètre des exportations du Credit Suisse). s-ge.com/exportindikator BAROMÈTRE DES EXPORTATIONS DU CREDIT SUISSE Avec écart-type, seuil de croissance = Jan 00 Jan 02 Jan 04 Jan 06 Jan 08 Jan 10 Jan 12 Jan 14 Baromètre Croissance tendancielle des exportations Exportations (par rapport à l année précédente) Baromètre, seuil de croissance La Suisse en comparaison Internationale CLASSEMENT Suisse World Happiness Report (Sustainable Development Solutions Network) Global Competitiveness Report (WEF) IMD World Competitiveness Yearbook The Human Capital Report (WEF) Economic Freedom of the World (Fraser Institute) City Ranking (Mercer 2015) The Global Talent Competitiveness Index 2014 (INSEAD) Country Brand Index (FutureBrand) Better Life Index 2015 (OECD) Country Reputation Report 2014 (Reputation Institute) Zurich 2 Genève 8 Berne Jobs 2 Life Satisfaction 3 1 Global Innovation Index

10 Commerce mondial EXPORTATIONS Europe 36,3 % 2 Asie 34,4 % 3 Amérique du Nord 13,2 % 4 Moyen-Orient 7,4 % 5 Amérique centrale et du Sud 4,0 % 6 Afrique 3,3 % 7 Divers 1,4 % 2 Sources: OMC, Statistiques 2014 ÉVOLUTION DES EXPORTATIONS MONDIALES, PAR RÉGIONS Année Europe 39,4 % 50,9 % 45,4 % 36,3 % Asie 13,4 % 14,9 % 26,1 % 34,4 % Amérique du Nord 24,8 % 17,3 % 18,0 % 13,2 % Moyen-Orient 2,7 % 4,1 % 3,5 % 7,4 % Amérique centrale et du Sud 9,7 % 4,3 % 3,0 % 4,0 % Afrique 6,5 % 4,8 % 2,5 % 3,3 % Divers 3,5 % 3,7 % 1,5 % 1,4 % Total en milliards USD Source: OMC, Statistiques 2014 LES PLUS GROS EXPORTATEURS 2013 en milliards USD 1. Chine Etats-Unis Allemagne Japon Pays-Bas France Corée du Sud Suisse 229 Source: OMC, Statistiques 2014

11 IMPORTATIONS Europe 35,8 % 2 Asie 34,5 % 3 Amérique du Nord 17,4 % 5 Moyen-Orient 4,2 % 4 Amérique centrale et du Sud 4,2 % 6 Afrique 3,4 % 7 Divers 0,5 % 2 Source: OMC, Statistiques 2014 EVOLUTION DES IMPORTATIONS MONDIALES, PAR RÉGIONS Année Europe 43,7 % 53,3 % 44,6 % 35,8 % Asie 15,1 % 14,9 % 23,7 % 34,5 % Amérique du Nord 20,5 % 17,2 % 21,4 % 17,4 % Moyen-Orient 2,0 % 2,6 % 3,3 % 4,2 % Amérique centrale et du Sud 8,3 % 4,4 % 3,3 % 4,2 % Afrique 7,0 % 3,9 % 2,6 % 3,4 % Divers 3,4 % 3,7 % 1,1 % 0,5 % Total en milliards USD Source: OMC, Statistiques 2014 LES PLUS GROS IMPORTATEURS 2013 en milliards USD 1. Etats-Unis Chine Allemagne Japon France Royaume-Uni Hongkong Suisse 201 Source: OMC, Statistiques

12 Commerce extérieur suisse PANORAMA DES ENTREPRISES EN SUISSE NOMBRE TOTAL D ENTREPRISES EN SUISSE % Grandes entreprises de plus de 250 collaborateurs ,2 % PME de moins de 250 collaborateurs ,8 % Source: OFS, statistique structurelle des entreprises (STATENT) 2012 ENTREPRISES EXPORTATRICES ,7 % Source: Direction générale des douanes (DGD) 2013, analyse S-GE 2014 EVOLUTION DU COMMERCE EXTÉRIEUR SUISSE en millions CHF Exportations Importations Année Exportations en milliards CHF Importations Source: Direction générale des douanes (DGD)

13 Europe 58,0 % 2 Asie 21,7 % 3 Amérique 17,3 % 4 Afrique 1,8 % 2 5 Océanie 1,2 % Source: Direction générale des douanes (DGD) EXPORTATIONS PAR DESTINATIONS en millions CHF en % Europe ,0 UE ,7 Allemagne ,5 France ,2 Italie ,6 Royaume-Uni ,8 Autriche ,0 Espagne ,8 Belgique ,7 Pays-Bas ,5 Fédération de Russie ,3 Pologne ,1 Turquie ,9 Asie ,7 Chine ,2 Japon ,0 Amérique ,3 Etats-Unis ,4 Canada ,6 Brésil ,0 Mexique ,8 Afrique ,8 Océanie ,2 Total ,0 Source: Direction générale des douanes (DGD) 13

14 Europe 74,6 % 2 Asie 15,4 % 3 Amérique 8,1 % 4 Afrique 1,7 % 5 Océanie 0,2 % Source: Direction générale des douanes (DGD) 1 IMPORTATIONS SELON L ORIGINE en millions CHF en % Europe ,6 UE ,1 Allemagne ,7 Italie ,9 France ,1 Autriche ,8 Irlande ,0 Royaume-Uni ,6 Pays-Bas ,0 Espagne ,6 Belgique ,9 Fédération de Russie 588 0,3 Asie ,4 Chine ,8 Japon ,8 Amérique ,1 Etats-Unis ,1 Brésil 875 0,5 Canada 628 0,4 Afrique ,7 Océanie 310 0,2 Total Source: Direction générale des douanes (DGD)

15 EXPORTATIONS PAR BRANCHES Variation en % en millions par rapport à CHF 2013 Produits des industries chimiques et connexes ,4 Instruments de précision, horlogerie et bijoux ,9 Machines, appareils et électronique ,1 Métaux ,3 Produits agricoles, sylvicoles et pêche * ,3 Véhicules ,2 Cuirs, caoutchouc, matières plastiques ,0 Textiles, habillement, chaussures ,4 Produits énergétiques ,0 Papier et produits des arts graphiques ,8 Articles d aménagement intérieur, jouets, etc ,2 Pierres et terres 911 9,2 Total ,6 * y compris les denrées alimentaires, boissons et tabacs Source: Direction générale des douanes (DGD) Variation en % IMPORTATIONS PAR BRANCHES en millions par rapport à CHF 2013 Produits des industries chimiques et connexes ,6 Machines, appareils et électronique ,4 Instruments de précision, horlogerie et bijoux ,8 Véhicules ,9 Métaux ,0 Produits agricoles, sylvicoles et pêche * ,0 Produits énergétiques ,4 Textiles, habillement, chaussures ,9 Cuirs, caoutchouc, matières plastiques ,5 Articles d aménagement intérieur, jouets, etc ,0 Papier et produits des arts graphiques ,5 Pierres et terres ,2 Total ,5 * y compris les denrées alimentaires, boissons et tabacs Source: Direction générale des douanes (DGD) 15

16 Investissements directs LES 10 PREMIERS INVESTISSEURS À L ÉTRANGER EN en milliards USD US GB DE FR CH JP NL CA ES IT Source: OCDE EVOLUTION DES INVESTISSEMENTS DIRECTS SUISSES / ÉTRANGERS en millions CHF Année Investissements directs suisses à l étranger Investissements directs étrangers en Suisse Exportations de capitaux à l étranger Importations de capitaux en Suisse En nombre de personnes Effectif du personnel à l étranger Effectif du personnel en Suisse Source: Banque nationale suisse (BNS)

17 ETATS DES INVESTISSEMENTS DIRECTS SUISSES, PAR RÉGIONS en millions CHF Année Europe 532ʼ ʼ199 UE 473ʼ ʼ637 Luxembourg 116ʼ505 96ʼ905 Royaume-Uni 82ʼ496 78ʼ720 Pays-Bas 57ʼ854 60ʼ984 Allemagne 53ʼ006 51ʼ420 Centres financiers offshore 34ʼ426 31ʼ575 France 28ʼ812 30ʼ491 Italie 25ʼ698 26ʼ802 Reste de l Europe 59ʼ847 57ʼ562 Fédération de Russie 14ʼ618 15ʼ025 Amérique du Nord 238ʼ ʼ042 États-Unis 200ʼ ʼ039 Amérique centrale et du Sud 184ʼ ʼ949 Centres financiers offshore 129ʼ ʼ603 Brésil 22ʼ061 21ʼ182 Asie 107ʼ ʼ380 Singapour 20ʼ259 22ʼ090 Chine 14ʼ861 17ʼ039 Japon 14ʼ399 11ʼ532 Indonésie 6ʼ918 5ʼ702 Océanie 20ʼ625 21ʼ277 Australie 18ʼ319 18ʼ989 Afrique 9ʼ369 10ʼ964 Afrique du Sud 2ʼ269 2ʼ245 Source: Banque nationale suisse (BNS) 17

18 EXPORTATIONS DE CAPITAUX SUISSES, PAR RÉGIONS en millions CHF Année Europe 10ʼ497 12ʼ395 UE 10ʼ396 12ʼ065 Royaume-Uni 28ʼ153 3ʼ133 France ʼ641 Pays-Bas -17ʼ459 2ʼ424 Allemagne -3ʼ Reste de l Europe Fédération de Russie Ukraine Amérique du Nord 13ʼ Etats-Unis 10ʼ170-3ʼ191 Amérique centrale et du Sud 13ʼ743 5ʼ743 Centres financiers offshore 6ʼ290 3ʼ398 Brésil 1ʼ731 1ʼ079 Asie 8ʼ772 11ʼ293 Chine 1ʼ546 1ʼ922 Singapour ʼ397 Inde Indonésien Océanie -4ʼ939 1ʼ455 Australie -4ʼ886 1ʼ449 Afrique -1ʼ088 1ʼ266 Afrique du Sud Source: Banque nationale suisse (BNS)

19 ASSUREZ VOTRE IDÉE: CELLE QUE PERSONNE N A EUE AVANT VOUS. XL et Catlin s unissent. Vous cherchez une garantie ou un service, pour une nouvelle idée, parlons en.... MAKE YOUR WORLD GO xlcatlin.com Les assureurs membres de XL Group plc exercent sous la marque mondiale XL Catlin., XL Catlin et MAKE YOUR WORLD GO sont des marques déposées d entreprises de XL Group plc. Ce document sans valeur contractuelle n est pas une proposition commerciale. Les produits et services évoqués peuvent ne pas être disponibles dans tous les pays

20 SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE juillet Tous droits réservés. Médias sociaux Suivez-nous sur LinkedIn et Twitter: s-ge.com/linkedin s-ge.com/twitter Switzerland Global Enterprise Stampfenbachstrasse 85 CH-8006 Zurich T Switzerland Global Enterprise Corso Elvezia 16 CH-6901 Lugano T Switzerland Global Enterprise Avenue d Ouchy 47 CH-1001 Lausanne T s-ge.com OFFICIAL PROGRAMMES

Tendances conjoncturelles Juillet 2013

Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2013» Pour toute question technique

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Présentation dans le cadre du Symposium sur les mesures de performance et les contributions économiques du tourisme Le 25 septembre 2012 Que signifie le

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE BILAN 2003 PROMOTION ECONOMIQUE EXOGENE CANTON DE VAUD 2 AVRIL 2004

CONFERENCE DE PRESSE BILAN 2003 PROMOTION ECONOMIQUE EXOGENE CANTON DE VAUD 2 AVRIL 2004 CONFERENCE DE PRESSE BILAN 2003 PROMOTION ECONOMIQUE EXOGENE CANTON DE VAUD 2 AVRIL 2004 1 STRUCTURE ACQUISITION USA - 4P CAN - 1P F 3P I 1P B LUX 1P NL 1P SCAN 1P GB 1P TURQUIE 1P INDE 1P JAPON 1P D 2P

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

(SCCC), Partenaire de L Association. Vaud-Shaanxi

(SCCC), Partenaire de L Association. Vaud-Shaanxi La Chambre de Commerce Suisse-Chine (SCCC), Partenaire de L Association Vaud-Shaanxi Présentation donnée le 11 juin 2002 à l occasion de l Assemblée Générale de l Association Vaud-Shaanxi par M. Pierre

Plus en détail

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN 1. Présentation... 413 2. Méthodologie... 413 3. Sources de documentation... 413 4. Tableaux... 414 Liste des tableaux Tableau 33. 1 : Répartition des représentations

Plus en détail

Le RMB, une monnaie internationale incontournable

Le RMB, une monnaie internationale incontournable Le RMB, une monnaie internationale incontournable 12/02/2012 Bei XU Economiste & Martine GRAFF Expert Trade Finance Introduction 1. Les chiffres clés de l économie chinoise 2. L internationalisation du

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange Sous thème 1.2 : La dimension internationale de l échange Chapitre 4 : L ouverture des économies Problématique(s) du sous thème : Les conséquences

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

De succès dans l internationalisation des entreprises

De succès dans l internationalisation des entreprises De succès dans l internationalisation des entreprises Présence Internationale 50 Pays Afrique du Sud Algérie Allemagne Angola Arabie Saoudite Argentine Autriche Azerbaïdjan Belgique Brésil Bulgarie Canada

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

Accord de libre-échange Suisse-Chine:

Accord de libre-échange Suisse-Chine: Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d état à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine: Importance,

Plus en détail

Accord de libre-échange Suisse-Chine

Accord de libre-échange Suisse-Chine Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine Christian

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 06 INDUSTRIE, commerce ET SERVICES n 10 février 2013 Le commerce extérieur du canton de Genève en 2011 En 2011, selon les résultats définitifs de la statistique du commerce extérieur établie par l Administration

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Indicateur export des PME 3 e trimestre 2013: le meilleur climat export depuis deux ans

Indicateur export des PME 3 e trimestre 2013: le meilleur climat export depuis deux ans Communiqué de presse Indicateur export des PME 3 e trimestre 2013: le meilleur climat export depuis deux ans Zurich, 10.07.2013. Les PME exportatrices n avaient plus été aussi optimistes depuis l été 2011.

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Notre vision commune. Le monde est à vous! Copyright Osec 2008. Alle Rechte vorbehalten.

Notre vision commune. Le monde est à vous! Copyright Osec 2008. Alle Rechte vorbehalten. Business Network Switzerland La multinationale des PME Christian Minacci : responsable Osec Suisse romande Lausanne : petit déjeuner du 21 novembre 2008 Hier Bild platzieren (weisser Balken bleibt nur

Plus en détail

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge?

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Le Tour du Monde en 8 heures Poitiers, le 21 juin 2011 Agenda

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Neuchâtel, 2005 Doctorats Les nouveaux docteurs en sciences exactes et naturelles et sciences techniques représentent des ressources humaines hautement

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

L hôtellerie en Suisse chiffres et faits

L hôtellerie en Suisse chiffres et faits L hôtellerie en Suisse chiffres et faits hotelleriesuisse compétence, dynamisme, enthousiasme. Monbijoustrasse 130 Case postale CH-3001 Berne Tél. +41 31 370 42 04 Fax +41 31 370 41 50 politik@hotelleriesuisse.ch

Plus en détail

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION?

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? W, Havas Design, HEC Paris, Ernst & Young et Cap présentent un classement inédit des pays : (enquête réalisée par l institut Harris Interactive)

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Bref portrait. LGT Bank (Suisse) SA

Bref portrait. LGT Bank (Suisse) SA Bref portrait LGT Bank (Suisse) SA S.A.S. le Prince Max von und zu Liechtenstein (à gauche) et Heinrich Henckel (à droite) Votre partenaire pour des générations Chère cliente, cher client, Au cours de

Plus en détail

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales 3.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES 3.1.1 Etat de développement des clusters Le développement des clusters est élevé et généralisé dans l économie (sur une échelle de 1 à 7, le score le plus élevé étant le meilleur).

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international

JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international Données de référence Les données de cadrage sont issues des données de référence du commerce

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09. Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3 Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.2011 Présentation du livre Quelques constats 1. Le management international

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III Comité de Bâle sur le contrôle bancaire Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III Octobre 2011 Le présent document est traduit de l anglais. En cas de doute ou d ambiguïté, se reporter à l original.

Plus en détail

Echanges commerciaux

Echanges commerciaux Echanges commerciaux Fiche 13 06 02 Parmi les quatre territoires considérés, le département de l Ain et le canton de Genève ont une économie très tournée vers l extérieur. Leurs échanges commerciaux, par

Plus en détail

10 raisons d investir en France Juillet 2012

10 raisons d investir en France Juillet 2012 10 raisons d investir en France Juillet 2012 1 La France : Une puissance économique de rang mondial 2 ème puissance économique de l Union européenne. Source : FMI, 2012 6 ème exportateur mondial de biens

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014 n 6 mars 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE Commerce extérieur LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Indice des prix à la production et à l importation

Indice des prix à la production et à l importation 05 Prix 982-1100 Indice des prix à la production et à l importation Neuchâtel, 2011 Qu est-ce que l indice des prix à la production et à l importation? L indice des prix à la production (IPP) mesure l

Plus en détail

BIENVENUE A SYDNEY. 01 Septembre 2014

BIENVENUE A SYDNEY. 01 Septembre 2014 BIENVENUE A SYDNEY 01 Septembre 2014 1 DONNÉES GÉOGRAPHIQUES Population australienne: 23 millions 4000 kilomètres L Australie : 12 ème puissance économique mondiale, notée AAA Taux de croissance prévisionnel

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

I. Le commerce mondial en 2010

I. Le commerce mondial en 2010 I. Le commerce mondial en 2010 Après s être effondré en 2009, le commerce mondial a vigoureusement rebondi en 2010. L augmentation du volume des exportations de marchandises au cours de l année passée

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Ancrer les investisseurs étrangers dans le tissu économique local. L expérience de CzechInvest

Ancrer les investisseurs étrangers dans le tissu économique local. L expérience de CzechInvest Ancrer les investisseurs étrangers dans le tissu économique local L expérience de CzechInvest Eva Tomanová Chef de la section projets stratégiques 25. 3. 2009 SOMMAIRE 1. La République tchèque 2. CzechInvest

Plus en détail

LA SUISSE - UN MODÈLE DE. Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER

LA SUISSE - UN MODÈLE DE. Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER LA SUISSE - UN MODÈLE DE Québec, 19 septembre 2014 SU SS U O RÉUSSITE À PARTAGER Que savez-vous de la Suisse? Roger Federer Chocolat Montres de luxe 2 Quel est le lien entre ces objets et la Suisse? Velcro

Plus en détail

ACTIONS COLLECTIVES DES CCI DE FRANCHE-COMTÉ

ACTIONS COLLECTIVES DES CCI DE FRANCHE-COMTÉ TOUS SECTEURS 24 Janvier KAZAKHSTAN AZERBAÏDJAN 4 8 Mars MEXIQUE MISSION COLLECTIVE 5 Mars ALBANIE, BULGARIE CROATIE 11 Avril ALGERIE TUNISIE - LIBYE 23 Avril COREE 20 24 Mai BRESIL MISSION COLLECTIVE

Plus en détail

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore IMD World Competitiveness Yearbook 2007 La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore Selon le World Competitiveness Yearbook 2007, publié par l institut suisse IMD (International Institute

Plus en détail

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 Le processus d investissement Organismes /Agences Analyse

Plus en détail

VI. TENDANCES DE L INVESTISSEMENT DIRECT ÉTRANGER DANS LES PAYS DE L OCDE

VI. TENDANCES DE L INVESTISSEMENT DIRECT ÉTRANGER DANS LES PAYS DE L OCDE VI. TENDANCES DE L INVESTISSEMENT DIRECT ÉTRANGER DANS LES PAYS DE L OCDE Introduction L investissement direct étranger a des effets bénéfiques sur l économie L investissement direct étranger (encadré

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Notes de L hon. Roy Cullen, P.C., député Chambre des communes, Ottawa, Canada

Notes de L hon. Roy Cullen, P.C., député Chambre des communes, Ottawa, Canada Notes de L hon. Roy Cullen, P.C., député Chambre des communes, Ottawa, Canada L Organisation mondiale de parlementaires contre la corruption (GOPAC) mène la lutte contre la corruption et le blanchiment

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie TURQUIE Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie Source : Ambassade de Turquie en Belgique Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie 4 Table des matières 1 Quelques indicateurs

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE SITUATION TOURISME 2013 Situation du tourisme en Europe Visiteurs internationaux : + 5%(essentiellement en provenance, d Europe, Asie-Pacifique et Moyen-Orient)

Plus en détail