M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso"

Transcription

1 UNE EXPERIENCE D APPUI AUX PME/PMI AU BURKINA FASO M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso 1

2 Le Burkina Faso PME/PMI - Burkina Faso 3 Le Burkina Faso Superficie : km² Population totale : 13 millions Population active : PIB : Balance commerciale : Membre d institutions régionales et sous régionales dont les plus importantes sont la CEDEAO, l UEMOA, la BOAD et la BAD. PME/PMI - Burkina Faso 4 2

3 Population des PME/PMI (mars 2006) Environ soit 81,7% de la population totale des entreprises de ces PME/PMI représentent des personnes morales (15%) et de personnes physiques (85%) d où une fragilité relative du secteur. PME/PMI - Burkina Faso 5 Répartition géographique et sectorielle Au niveau géographique, on note une forte concentration sur la capitale Ouagadougou (78%) et Bobo-Dioulasso (15,5%). La répartition par secteur d activité se présente comme suit : CATEGORIE Commerce Service Industrie Artisanat TOTAL NOMBRE POURCENTAGE PME/PMI - Burkina Faso 6 3

4 Contexte global d évolution de PME/PMI burkinabè 1. Contexte politico-administratif Volonté politique affirmée : programme quinquennal du Chef de l Etat qui fait du développement des PME/PMI un des axes majeurs de son programme économique, matérialisé par la création d une ANPCS/PME ; La lettre de politique de développement du secteur privé adopté en 2002, mettant l accent sur les axes stratégiques suivants : poursuite du désengagement de l Etat des affaires relevant du secteur privé ; amélioration de l environnement juridique des affaires ; développement des institutions d appui au secteur privé ; développement des infrastructures ; incitation à la création et à la sauvegarde de l emploi ; développement du secteur minier etc.. PME/PMI - Burkina Faso 7 Contexte global d évolution de PME/PMI burkinabè Le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté destiné à accompagner les initiatives privées par des mesures incitatives telles que le financement des PME, la mise en place d un fonds d appui à l équipement, à l encadrement et à la formation des opérateurs économiques. Les politiques de l UEMOA notamment l adoption d une charte des PME/PMI, la création d un observatoire des PME/PMI et l élaboration d un programme minimum pour les PME/PMI. PME/PMI - Burkina Faso 8 4

5 Contexte global d évolution de PME/PMI burkinabè 2. Contexte socio-économique Marqué par la stabilité des institutions de l Etat d une part et l institution d une concertation permanente Etat-Secteur privé et Société civile d autre part. Il se caractérise par les mesures suivantes: La libéralisation du commerce extérieur ; La réforme du système fiscal et douanier ; L assainissement et la restructuration du système financier et bancaire ; La restructuration et le renforcement des institutions d appui et de promotion des investissements ; L institution d un centre de guichet unique ; etc.. PME/PMI - Burkina Faso 9 II. Les instruments opérationnels d appui aux PME/PMI 5

6 Les instruments opérationnels d appui aux PME/PMI La politique d accompagnement des PME/PMI est relayée par les instruments opérationnels suivants : Au niveau du secteur privé Les banques (11) ; Les établissements financiers (5) ; Les institutions de micro-finance (57) ; Les sociétés d assurance (6) ; Une société financière de garantie interbancaire ; Une société de bourse (Société burkinabè d intermédiation financière); Les représentations d institutions financières sous régionales et régionales (BOAD, BAD). PME/PMI - Burkina Faso 11 Les instruments opérationnels d appui aux PME/PMI Au niveau du secteur public Les fonds nationaux de financement (7) ; Le trésor public ; PME/PMI - Burkina Faso 12 6

7 III. Exemple du Programme d Appui aux Petites et Moyennes Entreprises (PAPME) Exemple du Programme d Appui aux Petites et Moyennes Entreprises (PAPME) Origine : politique de retrait de l Etat de certaines activités économiques et besoin de promouvoir les PME/PMI afin qu elles contribuent à faire jouer au secteur privé un rôle grandissant de levier de la croissance. Objectif global : Contribuer au développement de l économie nationale et à la résorption du chômage. Objectifs spécifiques : 1) instruire des dossiers de projet de PME 2) financer la création d environ 500 PME viables en trois ans. 3) apporter des appuis à la formation et au perfectionnement des entrepreneurs des PME. 4) servir d interface entre les promoteurs et les autres structures pour le financement des dossiers d extension et de réhabilitation de projets. PME/PMI - Burkina Faso 14 7

8 Exemple du Programme d Appui aux Petites et Moyennes Entreprises (PAPME) Résultats 1) Quantitativement au 30 novembre 2006, 541 dossiers ont été financés pour un montant total de 5,400 milliards de FCFA soit environ 8,233 millions d euros. Environ 2000 emplois créés et 140 promoteurs formés sur différents modules liés à l organisation et à la gestion des PME/PMI. 2)Qualitativement,, les interventions du PAPME ont permis à plusieurs entreprises de se développer et de s insérer dans le tissu des PME performantes au Burkina avec toutes les conséquences que cela emporte. Elle a surtout permis à plusieurs entrepreneurs de s approprier la culture d entreprise et les règles de gestion moderne d une entreprise. PME/PMI - Burkina Faso 15 IV. Les limites d intervention du PAPME 8

9 Les contraintes d accès au financement Dans la hiérarchie des contraintes spécifiques que rencontrent les PME, celles relatives au financement sont les plus directement ressenties par elles à toutes les phases de leur développement. Les principales sont: Insuffisance des fonds propres ; Insuffisance des garanties offertes ; Taux d intérêt élevés ; Contrainte de liquidités Insuffisance d information PME/PMI - Burkina Faso 17 Les contraintes propres au dispositif d appui A côté des contraintes d accès au crédit, on peut relever des insuffisances inhérentes au dispositif d appui lui-même. L insuffisance des ressources allouées aux différents projets et programmes dans une perspective de pérennité ; La faiblesse des montants des crédits ; La gamme limitée de produits financiers ; La rigidité des critères de sélection ; L insuffisance de l accompagnement individuel. PME/PMI - Burkina Faso 18 9

10 V. Conclusion et pistes de réflexion Conclusion et pistes de réflexion En dépit des résultats atteints le PAPME a montré des insuffisances qui nécessitent que le dispositif soit repensé dans sa conception et son fonctionnement pour mieux répondre aux attentes des PME/PMI du Burkina. Pour cela quelques pistes de réflexion peuvent être explorées: 1. Améliorer l existant par un renflouement du dispositif en ressources ; 2. Assouplir et adapter les critères de sélections aux conditions réelles des entreprises ; (Chaque entreprise est un cas particulier) ; 3. Adapter les montants des crédits aux besoins réels des entreprises ; 4. Innover les outils, les produits, les méthodes d approche etc.. PME/PMI - Burkina Faso 20 10

11 Dans le cadre de ces réflexions, le Burkina s est inspiré des exemples du Maroc et de la Tunisie et envisage la création d un dispositif intégré de promotion, de suivi et de coordination des PME/PMI. PME/PMI - Burkina Faso 21 11

12 This document was created with Win2PDF available at The unregistered version of Win2PDF is for evaluation or non-commercial use only.

Création et développement des petites et très petites entreprises

Création et développement des petites et très petites entreprises Création et développement des petites et très petites entreprises L EXPERIENCE DE FRANCE INITIATIVE Séminaire Tunis 11-14/12/06 1 1 - Généralités Nous parlons de la «très petite et de la petite entreprise»

Plus en détail

Le factoring dans le monde. Challenges and opportunities to enhancing access to finance for SMEs through factoring

Le factoring dans le monde. Challenges and opportunities to enhancing access to finance for SMEs through factoring Seminar on Finance and Business development Services for Entrepreneurship Development Le factoring dans le monde Challenges and opportunities to enhancing access to finance for SMEs through factoring Abdeljabar

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

Les tableaux de bord

Les tableaux de bord Les tableaux de bord Constat Selon l enquête nationale de l IPCF du 13 mars 2012: «[ ] Un travail de sensibilisation doit être réalisé par notre Institut au sujet de l importance de la mise en place d

Plus en détail

On peut représenter l évaluation des compétences de l individu par rapport au poste qu il occupe de la façon suivante :

On peut représenter l évaluation des compétences de l individu par rapport au poste qu il occupe de la façon suivante : Chapitre 4. Management opérationnel de l équipe commerciale 4.1. Management et animation de l équipe commerciale 4.1.1. Formation des collaborateurs 4.1.1.1. L évaluation des compétences Le processus d

Plus en détail

Le rôle d une fédération dans l aide au développement des PME, le cas du Conseil National du patronat (CNP) du Sénégal

Le rôle d une fédération dans l aide au développement des PME, le cas du Conseil National du patronat (CNP) du Sénégal Le rôle d une fédération dans l aide au développement des PME, le cas du Conseil National du patronat (CNP) du Sénégal Mr. El H. Mamadou Mansour SARR Expert conseil Formateur en Création d Entreprises

Plus en détail

Agence d ingénierie d accompagnement à la création et au développement d entreprises

Agence d ingénierie d accompagnement à la création et au développement d entreprises Agence d ingénierie d accompagnement à la création et au développement d entreprises Tahar Tahar RAHMANI Immeuble le Vénitien - 27 Bv Charles Moretti 13014 Marseille France Tel : +33 (0)4 91 02 62 69 /

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif général

OBJECTIFS. Objectif général Le Programme d action pour la promotion et le financement des PME dans l UEMOA est une déclinaison de la Politique Industrielle Commune (PIC) de l UEMOA. Il vise la création de mécanismes de financement

Plus en détail

Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement

Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement PRESIDENCE DU FASO BURKINA FASO = = = = = = = Unité Progrès Justice Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement Recommandations de la Première Session du CPI 5 6 Novembre 2009 0 SYNTHESE

Plus en détail

SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION DU SECTEUR DES ASSURANCES

SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION DU SECTEUR DES ASSURANCES UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission 35 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA FANAF Dakar du 21 au 24 février 2011 SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION

Plus en détail

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Dialogue sur le développement du secteur financier au Sénégal 16 avril 2013, BCEAO-Siège DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Présentation :

Plus en détail

La recherche au Maroc

La recherche au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La recherche au Maroc Octobre 1997 Document de travail n 23 La recherche au Maroc Octobre 1997 2 1- Etat des lieux Les dépenses en matière

Plus en détail

Le Financement Du Secteur Privé : Pour Une Meilleure Contribution Du Secteur Privé

Le Financement Du Secteur Privé : Pour Une Meilleure Contribution Du Secteur Privé Le Financement Du Secteur Privé : Pour Une Meilleure Contribution Du Secteur Privé Mr Abderrahim Bouazza Directeur de la Supervision Bancaire Bank Al-Maghrib Rabat, le 19 octobre 2010 Plan 1ère partie

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

COMMENT VENDRE ORANGE EN SITUATION DE CONCURENCE

COMMENT VENDRE ORANGE EN SITUATION DE CONCURENCE COMMENT VENDRE ORANGE EN SITUATION DE CONCURENCE POSER LE CONTEXTE PROBLEMATIQUE: Faire parler les vendeurs dans un premier temps pour connaître leurs difficultés à vendre ORANGE et quelles sont les principales

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1 MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Atelier n 1 Les Petites et Moyennes Entreprises comme élément de développement de l économie locale et

Plus en détail

CHARTE DES PETITES, MOYENNES ENTREPRISES ET DE L ARTISANAT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

CHARTE DES PETITES, MOYENNES ENTREPRISES ET DE L ARTISANAT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO 1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES CHARTE DES PETITES, MOYENNES ENTREPRISES ET DE L ARTISANAT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Kinshasa, le 24 août 2009

Plus en détail

Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le PRIA Niamey, les 27, 28 et 29 Avril 2011. Dr Bio Goura SOULE Soule_goura@yahoo.fr

Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le PRIA Niamey, les 27, 28 et 29 Avril 2011. Dr Bio Goura SOULE Soule_goura@yahoo.fr Revue analytique des stratégies nationales d investissement et de politiques agricoles en vue de la promotion des filières de base en Afrique de l Ouest Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Réguler l économie régionale: Quels produits financiers adaptés pour réduire la situation de surliquidité bancaire et drainer l Epargne

Plus en détail

Em plois et financ em ent des TIC. et logic iels

Em plois et financ em ent des TIC. et logic iels Em plois et financ em ent Servic es à valeur ajout ée et logic iels SITIC 02 Alger décembre 2002 Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications T Paris Jean-Sébastien LANTZ et 70 60 50 40 30 20 10 TIC

Plus en détail

CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX

CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX INTERVENTION DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA

Plus en détail

Symposium International sur les Technologies de l Information.

Symposium International sur les Technologies de l Information. Symposium International sur les Technologies de l Information. Sheraton, Alger, 9-11 décembre 2002 I ntégration des technologies de l information dans l entreprise algérienne. Conséquences sur l organisation

Plus en détail

1. PRESENTATION DE LA BOAD 1-2 2. ETAT DES LIEUX DES SECTEURS DE L ENERGIE, DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT DANS LA ZONE UEMOA

1. PRESENTATION DE LA BOAD 1-2 2. ETAT DES LIEUX DES SECTEURS DE L ENERGIE, DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT DANS LA ZONE UEMOA PRESENTATION DE LA BOA SUR LES «POLES DE COMPETITIVITE ET CLUSTERS EAU ET ENERGIE EN AFRIQUE» A L OCASION DE LA 11 ème EDITION DU FORUM EURAFRIC A LYON EN FRANCE PLAN DE PRESENTATION Pages 1. PRESENTATION

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA 14 ème EDITION DE LA RENCONTRE GOUVERNEMENT/SECTEUR PRIVE

RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA 14 ème EDITION DE LA RENCONTRE GOUVERNEMENT/SECTEUR PRIVE RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA 14 ème EDITION DE LA RENCONTRE GOUVERNEMENT/SECTEUR PRIVE Thème : «La problématique du financement des PME /PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Bobo-Dioulasso,

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION DIRECTION DU BUDGET

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION DIRECTION DU BUDGET I CONTEXTE II OBJECTIFS DE LA REFORME III AXES DE LA REFORME IV MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME V FACTEURS DE SUCCES 2 Modernisation

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

Les XSP : Nouveaux métiers, nouveaux services

Les XSP : Nouveaux métiers, nouveaux services Alger Symposium International «Les TIC et la Société de l Information Enjeux et Perspectives» Les XSP : Nouveaux métiers, nouveaux services Bernard DUPRE Délégué Général AFUTT (Paris) Cabinet BDC F. Ouzzani

Plus en détail

La soutenabilité de la dette publique/enjeux du financement des États par le marché financier

La soutenabilité de la dette publique/enjeux du financement des États par le marché financier COMMISSION DE SURVEILLACE DU MARCHE FINANCIER DE L AFRIQUE CENTRALE Atelier régional sur «les marchés obligataires et les émissions de titres publics» Libreville, Gabon : les 18 et 19 février 2008 La soutenabilité

Plus en détail

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Bureau d Études Siège: 25, Avenue Noguès, Rue n 4 06 B.P. 1409 Abidjan 06 R.C. N CI-ABJ-2007-B-2911 Tél. : (225) 20.32.91.41 Fax : (225) 20.32.91.40

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST Allocution d ouverture du Secrétaire Général du Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) Monsieur Edoh Kossi

Plus en détail

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO Chambre de Commerce et d Industrie Avril 2015 1 BURKINA FASO Votre porte d accès au marché ouest africain 2 AGENDA Contexte géographique

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

rapport annuel D activites 2011

rapport annuel D activites 2011 73 OBJECTIF OPÉRATIONNEL 3 ASSURER EFFICACEMENT LE SUIVI DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS INTERNATIONALES ET ORGANISMES DE COOPÉRATION A CARACTÈRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER & & & Le dispositif de suivi

Plus en détail

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Dans l ensemble, le secteur financier dans les pays de la région MENA continue de jouer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table Ronde pour le financement du développement du Bénin. 17-19 juin 2014 - Paris. www.tablerondebenin2014.org

DOSSIER DE PRESSE. Table Ronde pour le financement du développement du Bénin. 17-19 juin 2014 - Paris. www.tablerondebenin2014.org Table Ronde pour le financement du développement du Bénin 17-19 juin 2014 - Paris www.tablerondebenin2014.org LE MOT DU PRÉSIDENT La Table Ronde, occasion unique d échanges et de partage sur les opportunités

Plus en détail

La fonction de responsable de formation continue. Martine NOVIC cadre supérieur responsable de la formation continue. www.cadredesante.

La fonction de responsable de formation continue. Martine NOVIC cadre supérieur responsable de la formation continue. www.cadredesante. La fonction de responsable de formation continue Martine NOVIC cadre supérieur responsable de la formation continue Descriptif : Dans cet article, un cadre supérieur responsable de la formation continue

Plus en détail

RESERVES DE CHANGE ET FINANCEMENT DES ECONOMIES

RESERVES DE CHANGE ET FINANCEMENT DES ECONOMIES RESERVES DE CHANGE ET FINANCEMENT DES ECONOMIES 23/07/2009 L utilisation des réserves de la BCEAO La décision prise par le Conseil des ministres de l UEMOA, en décembre 2008, de consacrer une partie des

Plus en détail

www.iavs-energie.org

www.iavs-energie.org Notes de recherche de l IAVS www.iavs-energie.org ---------------- administration@iavs-energie.org iavsmail@gmail.com ---------------- Cadre de référence indicatif pour la promotion de l efficacité énergétique

Plus en détail

REFORME DU SECTEUR FINANCIER AU MAROC

REFORME DU SECTEUR FINANCIER AU MAROC Comité d experts de la FEMIP Luxembourg 7-8 mars 2005 REFORME DU SECTEUR FINANCIER AU MAROC Zouhair CHORFI Directeur du Trésor et des Finances Extérieures 1 Introduction Secteur financier marocain à la

Plus en détail

Le 10 décembre 2002. Dominique Grelet Responsable Business Développement Systèmes de Paiement

Le 10 décembre 2002. Dominique Grelet Responsable Business Développement Systèmes de Paiement Le 10 décembre 2002 Dominique Grelet Responsable Business Développement Systèmes de Paiement Agenda Enjeux, Définitions & Historique Les Composants d un Système Monétique Les Facteurs de Succès Page 2

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

EXCLUSION FINANCIERE AU CAMEROUN:

EXCLUSION FINANCIERE AU CAMEROUN: EXCLUSION FINANCIERE AU CAMEROUN: LE ROLE INCLUSIF DE LA POSTE BERNE, le 09 Novembre 2009 Atelier sur l inclusion l financière par les services de banques postales Vous servir est notre priorité Site web:

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

CRISES BANCAIRES ET POLITIQUE DE RESTRUCTURATION

CRISES BANCAIRES ET POLITIQUE DE RESTRUCTURATION CRISES BANCAIRES ET POLITIQUE DE RESTRUCTURATION LA CRISE DES ANNEES 1980 DU SYSTEME BANCAIRE DE L UMOA : ORIGINES ET REPONSES INSTITUTIONNELLES INTRODUCTION Système bancaire= Institution ou Corps organique

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

La Banque mondiale et ses interventions. Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011

La Banque mondiale et ses interventions. Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011 La Banque mondiale et ses interventions Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011 Banque mondiale : Généralités Institution financière internationale, ayant

Plus en détail

2 Observatoire National de l Emploi et de la Formation Professionnelle

2 Observatoire National de l Emploi et de la Formation Professionnelle 2 Observatoire National de l Emploi et de la Formation Professionnelle Projets et opportunités d emplois indépendants PREFACE Depuis sa création en 2001, l Observatoire National de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. des opérateurs privés. Edition 2015. Guide pratique - BOAD 1 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE. des opérateurs privés. Edition 2015. Guide pratique - BOAD 1 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2015 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Guide pratique - BOAD 1 GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

ICBE policy BRIEF. Entrepreneuriat des jeunes et développement de l esprit d entreprise au Maroc : l expérience de Moukawalati

ICBE policy BRIEF. Entrepreneuriat des jeunes et développement de l esprit d entreprise au Maroc : l expérience de Moukawalati Entrepreneuriat des jeunes et développement de l esprit d entreprise au Maroc : l expérience de Moukawalati ICBE policy BRIEF Par Mohamed Boussetta, Mohamed Ezznati, Fatima Zahra Achour, Driss Daoui, MohamedTorra,

Plus en détail

Atelier de restitution des résultats de l étude «Economie verte inclusive et transformation structurelle au Burkina Faso»

Atelier de restitution des résultats de l étude «Economie verte inclusive et transformation structurelle au Burkina Faso» Atelier de restitution des résultats de l étude «Economie verte inclusive et transformation structurelle au Burkina Faso» Gountiéni D. Lankoandé 09 BP 696 Ouagadougou 09 Université de Koudougou Groupe

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Monsieur le Premier Ministre, Président du Conseil de Concertation

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Monsieur le Premier Ministre, Président du Conseil de Concertation JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Allocution de Monsieur le Premier Ministre, Président du Conseil de Concertation 27 Avril 2015, Sofitel Hôtel Ivoire 1 Madame et Messieurs les Présidents

Plus en détail

OPPORTUNITES DU CODE DES INVESTISSEMENTS POUR LES ENTREPRISES EN CREATION ET EN DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO

OPPORTUNITES DU CODE DES INVESTISSEMENTS POUR LES ENTREPRISES EN CREATION ET EN DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO OPPORTUNITES DU CODE DES INVESTISSEMENTS POUR LES ENTREPRISES EN CREATION ET EN DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO Source : Communication de Monsieur Lancina KI, Directeur Général de la Promotion du Secteur

Plus en détail

Direction des Opérateurs et des relations internationales. Catalogue des tarifs des services internationaux

Direction des Opérateurs et des relations internationales. Catalogue des tarifs des services internationaux Catalogue des tarifs des services internationaux Location capacité Intelsat Tarifs : facture Intelsat majoré d un mark up de 10% Utilisation capacité Inmarsat Caution : 300 000 FCFA Tarif : facture de

Plus en détail

Passeport soleil à tarif réduit

Passeport soleil à tarif réduit Passeport soleil à tarif réduit Est Comment puis-je utiliser les crédits de Pour utiliser les crédits de vol, accédez à votre Passeport de vols par la page d'accueil aircanada.com/agents et choisissez

Plus en détail

«Le contexte général du Projet d Union pour la Méditerranée»

«Le contexte général du Projet d Union pour la Méditerranée» CONVENTION INTERNATIONALE DES JURISTES DE L UNION POUR LA MEDITERRANEE NICE, LE 28 JUIN 2008 «Le contexte général du Projet d Union pour la Méditerranée» Henry Marty-Gauquié, Représentant du Groupe BEI

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

CHU de NANTES Assistant chargé(e) de mission qualité

CHU de NANTES Assistant chargé(e) de mission qualité DOCUMENT INFORMATIF Diffusion par : Direction de la recherche 0062-DI-069 Processus : RSH Page 1 / 5 V. 2 I D E N T I F I C A T I O N D E L A S T R U C T U R E Site : Maison de la recherche, 53 chaussée

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

Trophées des Banques et Etablissements financiers des PME/PMI

Trophées des Banques et Etablissements financiers des PME/PMI Trophées des Banques et Etablissements financiers des PME/PMI =============================================== PREMIERE EDITION =============================================== Communication sur le thème

Plus en détail

www.cadredesanté.com «En quoi les espaces de réflexion permettent-ils aux soignants de dispenser des soins de qualité?».

www.cadredesanté.com «En quoi les espaces de réflexion permettent-ils aux soignants de dispenser des soins de qualité?». Une pratique réflexive pour des soins de qualité Descriptif : Une recherche clinique, réalisée auprès d infirmières et de puéricultrices, illustre l enrichissement des pratiques de soins par la création

Plus en détail

Contribution de la Banq Contribution de la Ban ue ue à la à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009

Contribution de la Banq Contribution de la Ban ue ue à la à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009 Contribution de la Banque à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009 Ma présentation porte sur: Bref aperçu du Groupe de la Banque africaine de développement; Programmes d appui

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO. Programme des Nations Unies pour le Développement. Fonds d Equipement des Nations Unies.

GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO. Programme des Nations Unies pour le Développement. Fonds d Equipement des Nations Unies. GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO Programme des Nations Unies pour le Développement Fonds d Equipement des Nations Unies Titre du Projet PROGRAMME DE RENFORCEMENT DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE (PRESEM) Brève

Plus en détail

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 APERP Plus d emplois pour moins de pauvreté Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 Editorial Bien connu des acteurs de l emploi des pays

Plus en détail

LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME

LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ETAT DES LIEUX CAUSE DE LA SITUATION ACTUELLE NOS OBJECTIFS SOLUTIONS Brazzaville, Congo 1 1. INTRODUCTION A. CHIFFRES CLES DE LA FISRT BANK 28 ans

Plus en détail

FINANCE ISLAMIQUE ET PME : CAS DE LA BIS

FINANCE ISLAMIQUE ET PME : CAS DE LA BIS FINANCE ISLAMIQUE ET PME : CAS DE LA BIS SOMMAIRE DEFINITION DE LA PME PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DE LA PME SOLUTIONS ET PRODUITS DE LA FINANCE ISLAMIQUE : REPONSE DE LA BIS DEFINITION DE LA PME Selon

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

STRATEGIE DE TRANSFORMATION DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE L ONEA EN CENTRE DES METIERS DE L EAU

STRATEGIE DE TRANSFORMATION DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE L ONEA EN CENTRE DES METIERS DE L EAU PLAN DE COMMUNICATION STRATEGIE DE TRANSFORMATION DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE L ONEA EN CENTRE DES METIERS DE L EAU 1. ONEA BURKINA FASO 2. CONTEXTE PN AEPA 3. PN AEPA 4. Volet Formation

Plus en détail

CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL

CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL The Africa Electrification Initiative (AEI) Workshop Maputo, Mozambique 9-12 Juin 2009 CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL «L Électricité Partout et pour Tous, pour un développement rural durable»

Plus en détail

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la Alger, le 11 Juin 2015 Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la croissance 1. Stabilité macroéconomique et financière Contrairement aux années 1990 marquées par l ajustement structurel (1991

Plus en détail

L'ETAT DU SYSTEME BANCAIRE AU BENIN ET SES VULNERABILITES A L'EGARD DES CRISES

L'ETAT DU SYSTEME BANCAIRE AU BENIN ET SES VULNERABILITES A L'EGARD DES CRISES SEMINAIRE REGIONAL SUR LE THEME «GESTION DES CRISES BANCAIRES ET POLITIQUES DE RESTRUCTURATION» SOMMAIRE INTRODUCTION I LES CRISES BANCAIRES AU BENIN II SITUATION ACTUELLE DU SYSTEME BANCAIRE BENINOIS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Marché Financier Régional de l UEMOA: Bilan et Perspectives

Marché Financier Régional de l UEMOA: Bilan et Perspectives Marché Financier Régional de l UEMOA: Bilan et Perspectives Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) de l Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) Douala, le 29 octobre 2009

Plus en détail

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar D A K REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE Service Régional de la Statistique et de la

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION

LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION Dr. Paulin EDOU EDOU Directeur général Organisation africaine de la propriété intellectuelle B.P. 887 Yaoundé, Cameroun

Plus en détail

Le Parlement Jeunesse du Québec

Le Parlement Jeunesse du Québec Le Parlement Jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 56 E LÉGISLATURE Projet de loi n 3 Loi sur le revenu de citoyenneté Présenté par M. Guillaume Rivest Ministre de l Emploi et de la Solidarité

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

www.cadredesante.com Le management par projet : Qu en est - il auj ourd hui? Les auteurs

www.cadredesante.com Le management par projet : Qu en est - il auj ourd hui? Les auteurs Le management par projet : Qu en est - il auj ourd hui? Yannick BARBIER Les auteurs Le management est un mot très utilisé par les cadres. Mais quelle définition peut on donner à ce mot? De nombreux auteurs

Plus en détail

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission pg 1/5 1 Fact sheet (français) Contexte de l évaluation Objectifs du mandat Durée du projet Type évaluation Budget planifié Budget estimatif de réalisation

Plus en détail

VISUAL GESATEL. La gestion commerciale n a jamais été aussi facile!

VISUAL GESATEL. La gestion commerciale n a jamais été aussi facile! La gestion commerciale n a jamais été aussi facile! LES AVANTAGES Transformation de tous vos documents au format PDF, HTML, WORD, EXCEL. Envoi direct de tous vos documents via Internet. Récupérez sans

Plus en détail

FORMATION DESTINEE AUX CENTRES D'APPELS

FORMATION DESTINEE AUX CENTRES D'APPELS FORMATION DESTINEE AUX CENTRES D'APPELS OBJECTIFS :. Permettre à tous les chargés de clientèle téléphonique de connaître les ressources et les potentiels du téléphone, en apprenant à utiliser, à développer

Plus en détail

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont 1 Deux volets : L intégration monétaire L intégration financière 2 L intégration monétaire Une intégration

Plus en détail

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Cette contribution porte sur la situation du secteur bancaire et sur les autres

Plus en détail

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs LA POLITIQUE AGRICOLE DE l UEMOA: un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs Plan de l exposé 1. Un rappel sur l espace UEMOA et sur le Traité 2. L importance

Plus en détail

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TERMES DE REFERENCE SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TDR : REFERENTIELS ET PROCEDURES

Plus en détail

RAWAJ Plan d Action 2008-2012

RAWAJ Plan d Action 2008-2012 Ministère de l Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies RAWAJ Plan d Action 2008-2012 Ahmed Réda Chami 28 avril 08 Faiblesses du secteur Absence d outils permettant une planification des activités

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA

AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA Page 1 AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA Axe 1 : Création et mise en place d un Fonds régional de promotion de la production et d incitation à la transformation locale

Plus en détail