! URGENCES!! English!on!the!back!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "! URGENCES!! English!on!the!back!"

Transcription

1 URGENCES Englishontheback 144Urgencesmédicales 118Pompiers 117Police Leplusproche:DrKarapetian=46,Av.Blanc CliniquedentairedeGenève=29,Av.deFrance Notremédecinrépondant:DrClaireLeresche SIL ACCIDENTESTGRAVE,TÉLÉPHONERAU144(conseils&ambulance) Notreadresse:11av.deSécheron(enfacedelaperleduLac) Notrenumérodetel CedocumentestaccompagnédufasciculeEVACUATION Attitudeavecunpatientinanimé: 1.Toujoursluiparler 2.Etablirlecontact 3.Contrôlerlarespiration Faceàunpatientvictimed unmalaiseoud untraumatisme,lesquestions suivantessontàseposer: =Répond=il? =Respire=t=il? =Saigne=t=il? =Sonpoulsest=ilperceptible?(cou,poignet,battementsdecœur) =dégagerlecoudescolliers,boutons,lacets,etc) =Oùetcommenta=t=ilmal? =A=t=ildelafièvre? =A=t=ildesvomissementsoudesdiarrhées? 1.Avertiruncollèguepournepasseretrouverseul dansunesituationdepanique 2.Téléphonerauxparentset/ouprendrelesmesuresnécessaires(144) 3.Avertirladirectionoulebureau 4.Avertirl enseignantdeclassedel élève P=5.1/Sécurité+Santé/équipePage1de8Dernièrerévision:Sept.2011

2 P=5.1/Sécurité+Santé/équipePage2de8Dernièrerévision:Sept.2011 HÉMORRAGIES Points de compression ÉTOUFFEMENT & SUFFOCATION

3 BRULURE 1 er degré: Rougeur Douleur 2 ème degré: Rougeur Cloques Peausuintante 3 ème degré: Zoneblanche Peaucartonnée Insensibilité Interne: Inhalationdufeu,gaztoxiques,douleur, difficultéàrespirer Quefaire??? Laisserlemembreaumoins10minutessousl eaufroide. Pommadeadéquatedanspharmacie. Nepasromprelescloques. 144 Dèsquecelaestplusgrave(3 ème degré,voireun2 ème unpeuinquiétant) 144 Sibrûluresauvisage,partiesgénitalesousurlesmains BLESSURE Contusion: Compressefroide Pommadeàl arnicaoueucéta 3granuleshoméopathiquesd Arnica5ch Saignement: bénin Laverlaplaieàl eauetausavon(avoirsoinmêmelesmainsbienpropres) désinfecter,mettreunpansement. blessureimportante Appelerle144 Coucherl enfant Suréleverlemembreatteint Faireunpansementunpeu compressif, avecdesbandesdegazeenattendantlemédecin nez Têteenavant Comprimerlanarineavecunpansement8à10m P- 5.1 / Sécurité + Santé / équipe Page 3 de 8 Dernière révision : Sept. 2011

4 ADMINISTRATIONDEMEDICAMENTDANSLES INSTITUTIONSDE LAPETITEENFANCE Touslestraitementssontduressortetdelaresponsabilitédesparents. Siuntraitementdoitêtresuividansl institution,l éducatricedoitpouvoir l administreràl enfantavectouteslesrèglesdesécurité: vérifierqu ilyaituneprescriptionmédicale demanderauxparentslafichedetraitementremplieparlemédecin traitant, vérifieravecleparentlemédicamentàdonner,àl arrivée, exigerqu ilsoitfaitmentionsurl emballagedumédicament: dunometprénomdel enfant delaposologie deladatedudébutetdefindutraitement ainsiquedelanoticed emballage. demanderauxparentslesexplicationsnécessairesenrelationavecledébut dutraitement, vérifierladatedepéremption nemodifiersousaucunprétextelaposologieprescriteparlemédecin. NEDONNERAUCUNMEDICAMENTSANSCONCERTATIONAVECLES PARENTS,SINÉCESSAIRESERÉFÉRERALAFICHEDESANTÉ (dossierdanslespa) Ceciconcernetouslesmédicaments,ycomprishoméopathiques,etla phytothérapie. S ils agitd untraitementdemandantuneadministrationparticulière (injection,aérosol ),adresseznvousàl infirmièressjderéférencepour l institutionquiviendradiscuteravecvousdesmodalités d administration. Encasdequestion,adressezNvousaupédiatredel enfantouànotremédecin répondantladrclaireleresche Eventuellement,àlapermanenceinfirmièreOSJ,téléphoneN de7h30n12hetde13hn17h

5 P=5.1/Sécurité+Santé/équipePage4de8Dernièrerévision:Sept.2011 CONDUITEATENIRENCASDEMALADIE CHEZUNENFANT A.QUANDCONSULTERUNMEDECINENURGENCE? Unmédecindoitêtreconsultérapidementdanslessituationssuivantes: 1. Toutenfantqui vomitenjet al airmaloudontl étatsepéjorerapidement amalàlanuque alanuqueraideoudesmauxdetêtesévères auneconvulsionpourlapremièrefois sembleconfus respireviteaupointdenepluspouvoirjouernormalement seplaintdedouleursabdominalesaiguës adessellesnoiresoudusangdanslesselles présentedessignesdedéshydratation(enparticuliers iln apasurinédepuis plusde8heuresetqu ilalalanguesèche). 2. Consulterenextrêmeurgence(tél144) toutenfantfébrileprésentantuneéruptionsoudainecomposéedepetitpoints violacés(pétéchies),sansrapportavecuntraumatisme. Toutenfantfébrilequibaveetnepeutavaler(garderl enfantenpositionassise, ledérangerlemoinspossible). Toutenfantfébrileounonquiadelapeineàrespirer 3. Consulterenurgenceaprèsunechuteouuncoupviolent: Toutenfantquinepleurepastoutdesuiteouquiperdconnaissance Toutenfantquivomit Toutenfantquiaunécoulementcontinudunez Toutenfantquiamalauventre B. FIÈVRE Lafièvretémoigned uneréactioninflammatoirequi,chezl enfant,estleplus souventprovoquéeparuneinfection.lamajoritédecesinfectionssontduesàdes virusetneprésententpasdecaractèredegravité.toutefois,certainessituations vontnécessiteruneconsultationmédicaleetuntraitement P5.1/Sécurité+Santé/équipePage5de8Dernièrerévision:Août2010

6 1. Quandfaut=ils inquiéter? Cheztoutenfantprésentantunetempératuredeplusde38,5 Cetunemodification desoncomportement:irritabilité,perted appétit,pleurscontinus,pasd intérêt pourlejeu. 2.Quefaireenattendantlesparents? Déshabillerl enfant,ouvrirlafenêtrepourfairebaisserlatempérature.luidonner àboire.avecl accorddesparentsonpeutdonnerduparacétamol. 3.Attention:lessignessuivantsfontsuspecterunemaladie grave: somnolence léthargie prostration vomissementsenjet touxincoercible difficultésrespiratoires impossibilitéd avaler éruptiondepetitspointsviolacés Enprésencedecessymptômes,ilfauttéléphonerau144etprévenirlesparents. C. CONVULSIONS Chezlejeuneenfant,lamontéed unepousséedefièvrepeutparfoisoccasionnerdes convulsions:pertedecontactaveclui,yeuxrévulsés,mouvementssaccadéset rythmésdesmembres,quines arrêtentpas,mêmesionmaintientlemembre, parfoispertedesellesetd urine. Quefaut=ilfaire? NepaspaniquerMêmesic esttrèsimpressionnant,lamajoritédesconvulsions provoquéesparlafièvrenesontpasgraves,nedurentpastrèslongtemps(engénéral quelquesminutes)etnelaissentpasdeséquelles. S assurerquel enfantpuisserespirerlibrementetlecouchersurlecôté(position desécurité). Appelerlesparentspourqu ilconsulteleurpédiatre. Découvrirl enfantetouvrirlafenêtrepourfairebaisserlatempérature. Notersilesmouvementssontsymétriques(sil enfantbougeles4membres,ou seulement1côté)etladuréedelaconvulsion. ExtraitdeMesuresd hygièneetpréventiondesmaladiesinfectieusesdansles collectivitésd enfantsd âgepréscolaire,fiche3et9,"ssj"service"de"santé"de"la" Jeuness" P=5.1/Sécurité+Santé/équipePage6de8Dernièrerévision:Sept.2011

7 DENTS P=5.1/Sécurité+Santé/équipePage7de8Dernièrerévision:Sept.2011

8 EMERGENCYPROCEDURES ClosestPhysician:DrKarapetian=46,av.Blanc DentalClinicofGeneva 29,av.deFrance SchoolRefereePhysician:DrClaireLeresche IFTHEACCIDENTISSERIOUS,CALL144(advice/ambulance) Ouraddress:11,av.deSécheron(infrontoflaPerleduLac) 1202Geneva Ourphonenumber: SeealsoEVACUATION Withanunconsciouspatient: 1.Continuetalkingtohim 2.Establishcontact 3.Checkbreathing Facedwithapatientillortraumathefollowingquestionstoaskare: Doesheanswerback? Ishebreathing? Ishebleeding? Ishispulsenoticeable?(neck,wrist,heartbeat)withdrawneckcollars,buttons, laces,etc...) Whereandhowisheinpain? Doeshehaveafever? Ishevomitingorhavingdiarrhea? 1.Tellacolleaguesoyouarenotaloneinapanicsituation 2.Calltheparentsand/ortakenecessarymeasures(144) 3.Informthedirectorortheoffice 4.Tellthestudent steacher,ifheisnotyetaware. P=5.1/Sécurité+Santé/équipePage8de8Dernièrerévision:Sept Medical emergencies 118Fire 117Police

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS

QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS Numéro questionnaire : Région : District : Commune /quartier : Nom de l enquêteur : Date de l enquête : Signature : I. INTRODUCTION: Je vais vous poser

Plus en détail

Santé et privation de liberté. Informations pour personnes en détention

Santé et privation de liberté. Informations pour personnes en détention Santé et privation de liberté Informations pour personnes en détention Contenu Cette publication est disponible dans les langues suivantes : albanais allemand anglais arabe espagnol français italien portugais

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de l application médicale pour smartphones : «Le conseil médical au bout des doigts»

Dossier de presse. Lancement de l application médicale pour smartphones : «Le conseil médical au bout des doigts» Dossier de presse Lancement de l application médicale pour smartphones : «Le conseil médical au bout des doigts» Résumé L application MEDIC sera disponible gratuitement sur les plateformes Apple Store,

Plus en détail

Santé et privation de liberté

Santé et privation de liberté Santé et privation de liberté Prévention et réduction de maladies transmissibles en privation de liberté Informations pour le personnel pénitentiaire Cette publication est disponible dans les langues suivantes

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

Le jeu de l'alerte. Le jeu de l'alerte. Chute dans l'escalier : Tombe en courant : La victime a très mal à... La victime a un peu mal à...

Le jeu de l'alerte. Le jeu de l'alerte. Chute dans l'escalier : Tombe en courant : La victime a très mal à... La victime a un peu mal à... Blessure : 1 1 Blessure : 1 2 Chute dans l'escalier : La victime a très mal à... Tombe en courant : La victime a un peu mal à... Blessure : 1 3 Blessure : 1 4 Tombe d'une chaise : La victime s'est coupée

Plus en détail

L'Assistant Sanitaire, «mode d'emploi».

L'Assistant Sanitaire, «mode d'emploi». ASSISTANT SANITAIRE 1/5 L'Assistant Sanitaire, «mode d'emploi». I Introduction Pour être assistant sanitaire sur un centre de vacances le PCS1 est la plupart du temps le seul diplôme exigé par l'organisateur

Plus en détail

Questionnaire Médical

Questionnaire Médical Nom et prénom(s) de l élève: Date de naissance: Questionnaire Médical Ce formulaire est à compléter, avant de commencer l année scolaire, pour les nouveaux élèves ainsi que pour les élèves poursuivant

Plus en détail

Produit : TYTIN FC FDS n 201580/201590/202000 Date de création : 26/11/01 Date de mise à jour : 09/08/2013

Produit : TYTIN FC FDS n 201580/201590/202000 Date de création : 26/11/01 Date de mise à jour : 09/08/2013 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / MELANGE ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE 1.1 Identification de PRODUIT TYTIN FC 400 / 600 / 800 MG 1.2 Utilisation pertinentes de la substance 1.3 Renseignement concernant

Plus en détail

Comment ça va? Quand ça ne va pas. 4 comment ça va?

Comment ça va? Quand ça ne va pas. 4 comment ça va? Comment ça va? 1 Voici quatre dialogues. Dites à quelle situation de communication correspond chacun d eux. Situation a) : consultation chez un médecin. Situation b) : salutations dans la rue, par simple

Plus en détail

Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au

Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au 15 août 2011. Toutefois, ces recommandations n ont aucunement

Plus en détail

BDL2, BDL3 Enviro Liner Part A. Dominion Sure Seal FICHE SIGNALÉTIQUE. % (p/p) Numéro CAS. TLV de l' ACGIH 28182-81-2 70-100 Non disponible

BDL2, BDL3 Enviro Liner Part A. Dominion Sure Seal FICHE SIGNALÉTIQUE. % (p/p) Numéro CAS. TLV de l' ACGIH 28182-81-2 70-100 Non disponible FICHE SIGNALÉTIQUE 1. PRODUIT CHIMIQUE ET IDENTIFICATION DE L'ENTREPRISE Adresse du fournisseur/distributeur : Dominion Sure Seal Group of Companies 6175, chemin Danville, Mississauga (Ontario) Canada,

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Acidozol 10 mg, gélules gastro-résistantes Oméprazole

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Acidozol 10 mg, gélules gastro-résistantes Oméprazole La notice, 1/4/2014 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Acidozol 10 mg, gélules gastro-résistantes Oméprazole Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Version 3.0, 04/2013

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Version 3.0, 04/2013 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Version 3.0, 04/2013 1 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ALEVE 220 mg, comprimés pelliculés Naproxène sodique Veuillez lire attentivement cette notice avant de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE Santé et pollution intérieure dans les écoles : Réseau d observation en Europe QUESTIONNAIRE SUR LA SANTE RESPIRATOIRE ET ALLERGIQUE DES ECOLIERS ET LEUR ENVIRONNEMENT SCOLAIRE A compléter par les enfants

Plus en détail

ANALYSER et PROTÉGER.

ANALYSER et PROTÉGER. 1/ Analyser et Protéger Alerter 2/ Secourir. 3/ PLS Inconscience 4/ RCP Réanimation cardio-pulmonaire 5/ Malaises plaies 6/ brûlures traumatisme noyade ANALYSER et PROTÉGER. Être rapide et calme 1/ Analyser

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

COMMENT SOIGNER UNE PLAIE?

COMMENT SOIGNER UNE PLAIE? COMMENT SOIGNER UNE PLAIE? Attention! Ne frottez pas la plaie, tamponnez-la le plus possible. Le frottement est douloureux et peut aussi endommager encore plus les tissus. N utilisez jamais un tampon d

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail

Prévenir... les accidents des yeux

Prévenir... les accidents des yeux Prévenir... les accidents des yeux 19 Ce qui peut venir troubler notre vision Chaque année, des milliers de personnes perdent la vue ou ont une importante baisse de la vision, à la suite d un accident

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NOAC)

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NOAC) LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NOAC) Introduction Cette brochure est destinée à toute personne dont le traitement nécessite la prise d un médicament de la classe «nouveaux anticoagulants oraux». Elle

Plus en détail

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACCUEIL

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès : une maladie très répandue En France, on estime qu environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès à

Plus en détail

Vincent, Sophie et les autres

Vincent, Sophie et les autres Vincent, Sophie et les autres Que faire quand votre enfant est malade? Dr Isabelle Germann-Nicod Dr Josiane Racine Stamm Société Suisse de Pédiatrie: www.swiss-paediatrics.org Commande de la brochure:

Plus en détail

QCM : Hygiène et sécurité des enfants

QCM : Hygiène et sécurité des enfants QCM : Hygiène et sécurité des enfants 1. En jouant dans la cour, un enfant est tombé et son genou saigne. Quelques gravillons adhèrent à la plaie. Que faites-vous en premier? a. Vous appelez les parents.

Plus en détail

Traumatise crânien et facial. Traumatisme crânien. Notions de base. Définition. Rappel d'anatomie et de physiologie. Lésions.

Traumatise crânien et facial. Traumatisme crânien. Notions de base. Définition. Rappel d'anatomie et de physiologie. Lésions. Traumatise crânien et facial Module 1 Traumatisme crânien Traumatisme facial Traumatisme crânien Notions de base Définition Tout choc sur la tête est un traumatisme crânien ou T.C. Ils sont fréquents et

Plus en détail

Notice : Informations de l utilisateur. Pantomed 20 mg comprimés gastro-résistants. Pantoprazole

Notice : Informations de l utilisateur. Pantomed 20 mg comprimés gastro-résistants. Pantoprazole Notice : Informations de l utilisateur Pantomed 20 mg comprimés gastro-résistants Pantoprazole Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Omeprazol Sandoz 10 mg, 20 mg, 40 mg gélules Oméprazole

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Omeprazol Sandoz 10 mg, 20 mg, 40 mg gélules Oméprazole NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Omeprazol Sandoz 10 mg, 20 mg, 40 mg gélules Oméprazole Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice,

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Attention vague. de très grand froid

Attention vague. de très grand froid Attention vague VAGUE DE TRÈS GRAND FROID COMPRENDRE & AGIR de très grand froid Les conseils du Ministère de la Santé et de l Inpes Comprendre ce qui se passe dans mon corps en cas de vague de très grand

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION DEVENIR BABY-SITTER MODE D EMPLOI

LIVRET D INFORMATION DEVENIR BABY-SITTER MODE D EMPLOI LIVRET D INFORMATION DEVENIR BABY-SITTER MODE D EMPLOI sionnelles, l'incapacité à se passer du produit pendant plusieurs jours, des difficultés financières Le danger du passage de l usage simple à l usage

Plus en détail

Livret d anticoagulation

Livret d anticoagulation Livret d anticoagulation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT ANTICOAGULANT MOTIF DE L ANTICOAGULATION DURÉE PRÉVUE DU TRAITEMENT Du

Plus en détail

Le protecteur buccal : tout à fait génial!

Le protecteur buccal : tout à fait génial! Le scellement des puits et fissures : bien sûr! Les crevasses des surfaces masticatrices emprisonnent facilement les débris d aliments et les bactéries, favorisant ainsi la carie. Dès que les premières

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT

MONOGRAPHIE DE PRODUIT MONOGRAPHIE DE PRODUIT Pr ESBRIET Capsules de pirfénidone 267 mg Antifibrosant et anti-inflammatoire Hoffmann-La Roche Limitée 7070 Mississauga Road Mississauga (Ontario) L5N 5M8 Canada Date de révision

Plus en détail

Programme pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux.

Programme pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux. Programme P H A R M A C O pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux. AG Caffin 1, Y Chabi 1, C Sévin 2, B Leclere 3, C Debelmas 4, G Camus 1, X Bohand 1 1 Hôpital d Instruction des

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain)

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain) Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES Recommanda)ons DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES relatives à l unité d enseignement PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES de niveau 1 L unité d enseignement «Prévention

Plus en détail

Monographie d Abbott-Citalopram Page 52 de 57 Date de révision : 5 septembre 2014 et numéro de contrôle : 177396

Monographie d Abbott-Citalopram Page 52 de 57 Date de révision : 5 septembre 2014 et numéro de contrôle : 177396 PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Abbott-Citalopram Comprimés de citalopram USP (sous forme de bromhydrate de citalopram) Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie d

Plus en détail

Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine. Réponses aux questions les plus fréquentes

Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine. Réponses aux questions les plus fréquentes Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine Réponses aux questions les plus fréquentes Introduction Quel objectif? Ce document constitue une aide dans la gestion au quotidien de votre douleur.

Plus en détail

Système d épilation professionnel elōs TM. Notice d utilisation

Système d épilation professionnel elōs TM. Notice d utilisation Système d épilation professionnel elōs TM Notice d utilisation Sommaire Présentation.... 1 Qu est-ce que la technologie de synergie électro-optique (elōs)?.... 2 Contenu de l emballage.... 3 Importantes

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 711 SÉNAT SECONDE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009-2010 Enregistré à la Présidence du Sénat le 15 septembre 2010 PROPOSITION DE LOI visant à limiter la production de viande provenant d animaux abattus

Plus en détail

Note technique AbiFire5 Nouveau rapport 100

Note technique AbiFire5 Nouveau rapport 100 Note technique AbiFire5 Nouveau rapport 100 Dernière révision : 25 mars 2010 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Etapes à suivre... 2 2.1 Avant conversion... 2 2.2 Conversion... 2 2.3 Initialisations...

Plus en détail

IST et SIDA : s'informer pour se protéger!

IST et SIDA : s'informer pour se protéger! IST et SIDA : s'informer pour se protéger! Tous concernés! De quoi s agit-il? Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) sont des infections dues à des virus, des bactéries, des parasites ou des

Plus en détail

HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST

HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST GUIDE PRATIQUE N 3 HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès Herpès génital et au Quand on parle d Infections Sexuellement Transmissibles, on pense immédiatement au Sida.

Plus en détail

GUIDE DE MES POINTES de

GUIDE DE MES POINTES de GUIDE DE MES POINTES de QUE DOIT CONTENIR MON SAC DE POINTES? Mes pointes soigneusement rangées Un coupe-ongles Une lime à ongles Une paire de ciseaux Une roulette de ruban à hockey Une paire de bas coupés

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

bien dormir 19 c Métropole de Lyon - janvier 2015 - Conception graphique : MÉDIACITÉ / Illustrations : Stéphanie Herbach www.grandlyon.

bien dormir 19 c Métropole de Lyon - janvier 2015 - Conception graphique : MÉDIACITÉ / Illustrations : Stéphanie Herbach www.grandlyon. bien dormir 19 c le biberon 1. Lavez-vous les mains 2. Ajoutez l eau 3. Dosez le lait 4. Remuez le biberon 7. Donnez le biberon au calme 5. Chauffez le biberon 6. Testez la température du lait 8. Lavez

Plus en détail

L HÉMOPHILIE LÉGÈRE. Brochure d information sur

L HÉMOPHILIE LÉGÈRE. Brochure d information sur Brochure d information sur L HÉMOPHILIE LÉGÈRE L hémophilie légère peut être très grave et peut même mettre la vie en danger si les blessures ou les saignements ne sont pas traités rapidement et adéquatement.

Plus en détail

Rester calme Observer Réfléchir Alarmer Agir

Rester calme Observer Réfléchir Alarmer Agir Premiers secours Introduction Comportement général : Pour porter efficacement secours à une personne, il convient avant tout de respecter quelques principes élémentaires. La règle est généralement la suivante

Plus en détail

Mis sur pied par Parachute Prévenir les blessures. Sauvez des vies.

Mis sur pied par Parachute Prévenir les blessures. Sauvez des vies. Mis sur pied par Parachute Prévenir les blessures. Sauvez des vies. TM Colombie- Britannique/ Yukon Résultats d apprentissage Décrire les choix que peut faire un individu pour atteindre et maintenir un

Plus en détail

CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE La médication est importante, elle aidera à améliorer le travail du cœur et à éliminer le surplus d'eau. Il est important de prendre la médication

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR MIGARD 2,5 mg comprimés pelliculés frovatriptan Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi

TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi S O I N S D E L I N C O N T I N E N C E P O U R F E M M E S TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi 0120 REF UR208 V.10 JUN20/07 POUR OBTENIR DE L AIDE: 1-866-560-5690 WWW.URESTA.COM

Plus en détail

1 Organiser et gérer. son poste de travail

1 Organiser et gérer. son poste de travail 1 Organiser et gérer son poste de travail r é f é r e n t i e l Modes de contamination (contamination initiale) Hygiène du personnel Prévention des risques professionnels Situation Dès son arrivée dans

Plus en détail

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie Vous avez appris qu une anomalie a été détectée lors de votre mammographie. Afin d investiguer cette anomalie, le radiologue a pris la décision d effectuer une biopsie par aspiration sous stéréotaxie.

Plus en détail

CRPP. Syndrome MYH9. Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires. Livret destiné au patient

CRPP. Syndrome MYH9. Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires. Livret destiné au patient CRPP Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires Syndrome MYH9 Macrothrombocytopénies constitutionnelles liées à MYH9 (Anomalie de May-Hegglin, Syndrome de Sebastian, d Epstein, de Fechtner, d Alport-like

Plus en détail

Stelara (ustekinumab)

Stelara (ustekinumab) Les autorités de santé de l Union européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Stelara de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Ce carnet a été réalisé sous la coordination de l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carte à découper

Plus en détail

Soignez-vous autrement grâce à la force naturelle de l Aromathérapie.

Soignez-vous autrement grâce à la force naturelle de l Aromathérapie. DES HUILES ESSENTIELLES, 100% PURES ET NATURELLES Soignez-vous autrement grâce à la force naturelle de l Aromathérapie. OP-13168_OPB_PSA_BR_Praktische gids_fr.indd 1 12/08/13 09:58 L utilisation des Huiles

Plus en détail

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Hôpitaux Universitaires de Genève ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Introduction (1) L IVG chirurgicale est

Plus en détail

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE Informations générales pour la convalescence Pour vous, pour la vie Ce feuillet est destiné à mieux vous renseigner sur les points à observer après une opération

Plus en détail

BABY-SITTING CARNET DE ROUTE ET GUIDE PRATIQUE*

BABY-SITTING CARNET DE ROUTE ET GUIDE PRATIQUE* BABY-SITTING CARNET DE ROUTE ET GUIDE PRATIQUE* *Ce livret est un recueil d informations et ne doit, en aucun cas, être pris comme un document exhaustif Avant Propos Ce guide a été réalisé pour vous donner

Plus en détail

Conseils aux personnes porteuses de MRSA, hors des hôpitaux

Conseils aux personnes porteuses de MRSA, hors des hôpitaux Conseils aux personnes porteuses de MRSA, hors des hôpitaux Si vous êtes porteur de MRSA ce feuillet vous apportera des conseils pour votre vie de tous les jours. French 1 Qu est-ce que le MRSA? On trouve

Plus en détail

Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter

Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter Th. Bégué Service de Chirurgie Orthopédique, Traumatologique et Réparatrice Hôpital Antoine Béclère Université Paris- Sud, laboratoire CIAMS- STAPS EA

Plus en détail

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage Comment s occuper de votre santé pendant un voyage www.saude.gov.br/viajante PRÉSENTATION Le Ministère de la Santé présente un guide de santé du voyageur. Une publication spécialement préparée pour ceux

Plus en détail

Se préparer à une angiographie artérielle

Se préparer à une angiographie artérielle Se préparer à une angiographie artérielle Table des matières Sujet Page Qu est-ce que l athérosclérose?... 1 Durcissement graduel des artères (athérosclérose)... 2 Pourquoi dois-je subir une angiographie

Plus en détail

MONOGRAPHIE AVASTIN. bevacizumab pour injection. Fioles de 100 mg et de 400 mg (solution à 25 mg/ml pour injection) Antinéoplasique

MONOGRAPHIE AVASTIN. bevacizumab pour injection. Fioles de 100 mg et de 400 mg (solution à 25 mg/ml pour injection) Antinéoplasique MONOGRAPHIE Pr AVASTIN bevacizumab pour injection Fioles de 100 mg et de 400 mg (solution à 25 mg/ml pour injection) Antinéoplasique AVASTIN, indiqué en monothérapie, dans le traitement du glioblastome

Plus en détail

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie 23 L AMYGDALECTOMIE Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant Pour vous, pour la vie L amygdalectomie Cette brochure vous aidera à comprendre ce qu est l amygdalectomie L

Plus en détail

1. Les barotraumatismes

1. Les barotraumatismes Dans le cadre de votre formation niveau 3 de plongeur subaquatique, nous allons traiter les accidents de plongée. Pourquoi commencer par ce cours? Ce n est pas pour vous faire peur, mais plutôt pour vous

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

MENINGITES. Symptômes guides

MENINGITES. Symptômes guides MENINGITES guides 1) Méningite : inflammation méningée avec œdème intracrânien. 2) - céphalées violentes (occipitales) - nuque raide ; malade hostile, couché en chien de fusil, vomissements, vertiges,

Plus en détail

PROTOCOLES DE SOINS ET CONDUITE A TENIR EN CAS D URGENCE

PROTOCOLES DE SOINS ET CONDUITE A TENIR EN CAS D URGENCE PROTOCOLES DE SOINS ET CONDUITE A TENIR EN CAS D URGENCE Dernière mise à jour : juin 2009 SOMMAIRE Cahier de liaison: p.2 Numéros d urgence p 3 Accueil des enfants p 4 Tableau d administration du paracétamol

Plus en détail

INFORMATIONS CONCERNANT l ANESTHESIE

INFORMATIONS CONCERNANT l ANESTHESIE SERVICE D ANESTHÉSIE HOPITAL SIMONE VEIL INFORMATIONS CONCERNANT l ANESTHESIE Ce document, élaboré par la Société française d anesthésie et de réanimation (Sfar), est destiné à vous informer sur l anesthésie.

Plus en détail

La maladie de Wegener La granulomatose de Wegener

La maladie de Wegener La granulomatose de Wegener La granulomatose de Wegener La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous

Plus en détail

LES FORMATIONS CONTINUéES

LES FORMATIONS CONTINUéES 8.1. Hygiène dans les cuisines collectives Module I : Formation de base reprenant la réglementation et les exigences légales dans le secteur alimentaire ainsi que les bonnes pratiques d hygiène Economes,

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PROMETRIUM Progestérone en capsules Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie

Plus en détail

Année 2012-2013. Fiches pédagogiques. pour l enseignement des premiers secours à l école maternelle et élémentaire

Année 2012-2013. Fiches pédagogiques. pour l enseignement des premiers secours à l école maternelle et élémentaire Année 2012-2013 Fiches pédagogiques pour l enseignement des premiers secours à l école maternelle et élémentaire 15 18 Sommaire Introduction.... 1 Progression «apprendre à porter secours»... 2 Fiches séquences

Plus en détail

DIAMICRON MR (Gliclazide) Monographie de produit Page 1 de 5

DIAMICRON MR (Gliclazide) Monographie de produit Page 1 de 5 PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr DIAMICRON MR Gliclazide Comprimés à libération modifiée de 30 mg Comprimés sécables à libération modifiée de 60 mg Le présent dépliant constitue la troisième

Plus en détail

Il peut aussi, tout simplement, être un moyen de gagner un peu d argent de poche pour ses loisirs.

Il peut aussi, tout simplement, être un moyen de gagner un peu d argent de poche pour ses loisirs. Le baby-sitting peut être un excellent moyen d apprentissage lorsque l on se destine à un métier de la petite enfance ou relatif à des fonctions d encadrement de jeunes. Il peut aussi, tout simplement,

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 118 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Enregistré à la Présidence du Sénat le 12 novembre 2012 PROPOSITION DE LOI visant à rendre obligatoire l étourdissement des animaux avant tout abattage, PRÉSENTÉE

Plus en détail

Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence

Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence Dominique GENDREL Necker-Enfants Malades Traiter en urgence en présence de trophozoïtes Plus de 80% des paludismes d importation en

Plus en détail

Gérer la transition des cadres supérieurs

Gérer la transition des cadres supérieurs Gérer la transition des cadres supérieurs L I S T E D E C O N T R Ô L E D E S P R I N C I P A L E S I N T E R V E N T I O N S D E S C O N S U L T A N T S E T D E S D G I N T É R I M A I R E S 706MissionSt.

Plus en détail

UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE

UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE Vous allez bientôt subir une «blépharoplastie». Plus simplement, nous allons enlever le surplus de peau et les «poches» qui alourdissent vos

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR LANSOPRAZOLE TEVA 15 mg GÉLULES GASTRO-RÉSISTANTES LANSOPRAZOLE TEVA 30 mg GÉLULES GASTRO-RÉSISTANTES lansoprazole Veuillez lire attentivement cette notice avant de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION POUR FEMME ENCEINTE

QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION POUR FEMME ENCEINTE QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION POUR FEMME ENCEINTE Date : Prénom : Nom : Votre âge : ans Date de naissance : Adresse : Ville : Code postal : Téléphone (résidence) : Téléphone (bureau) : Courriel : Occupation

Plus en détail

sont souvent beaucoup plus puissants ou concentrés.

sont souvent beaucoup plus puissants ou concentrés. étergents moussants Produit de nettoyage pour salle de bain, liquide vaisselle, produit de nettoyage universel, produit de nettoyage pour vitres, savon, lessive, lessive liquide en capsules (lessive pré-dosée)

Plus en détail

COMMENT EVALUER UN RISQUE

COMMENT EVALUER UN RISQUE COMMENT EVALUER UN RISQUE Rappel : danger et risque Le danger est la propriété ou capacité intrinsèque d un équipement, d une substance, d une méthode de travail, d un environnement à causer un dommage

Plus en détail

KARDEGIC 75 mg, poudre pour solution buvable en sachet-dose Acétylsalicylate de DL-Lysine

KARDEGIC 75 mg, poudre pour solution buvable en sachet-dose Acétylsalicylate de DL-Lysine KARDEGIC 75 mg, poudre pour solution buvable en sachet-dose Acétylsalicylate de DL-Lysine Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Sortie de maternité. préparez. votre retour à la maison

Sortie de maternité. préparez. votre retour à la maison Sortie de maternité préparez votre retour à la maison Sommaire 1 Préparez votre retour à la maison avant l accouchement 3 2 Qui solliciter pour assurer mon suivi et celui de mon bébé? 3 3 Combien de jours

Plus en détail

Maladies chroniques et APS

Maladies chroniques et APS Maladies chroniques et APS Master de recherche Physiologie et Biomécanique des APS Dr. BETTAIEB Ramzi : M.A. ISSEP KEF Définition de la maladie chronique Selon l'organisation Mondiale de la Santé, la maladie

Plus en détail

Nurofen 400 Fastcaps, 400 mg capsules (molles) Ibuprofène

Nurofen 400 Fastcaps, 400 mg capsules (molles) Ibuprofène NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Nurofen 400 Fastcaps, 400 mg capsules (molles) Ibuprofène Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : INFORMATION DU CONSOMMATEUR Pr NAT-CITALOPRAM Ne pas utiliser de NAT-Citalopram si vous avez été diagnostiqué avec une malformation congénitale syndrome du QT long Citalopram comprimés, USP

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Teysuno 20 mg/5,8 mg/15,8 mg gélules Tégafur/giméracil/otéracil

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Teysuno 20 mg/5,8 mg/15,8 mg gélules Tégafur/giméracil/otéracil NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Teysuno 20 mg/5,8 mg/15,8 mg gélules Tégafur/giméracil/otéracil Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. - Gardez cette notice. Vous

Plus en détail